Charles Gave

image_pdf
« Tout va très bien Madame la marquise » et autres sentiments d’irréalités sur les marchés financiers
Avr25

« Tout va très bien Madame la marquise » et autres sentiments d’irréalités sur les marchés financiers

Aucune reprise//IdlDepuis 1971, je suis les marchés financiers en essayant de comprendre les messages qu’ils cherchent à nous envoyer et je n’ai jamais connu une période où le paysage était aussi « brumeux » et comme irréel.J’ai vraiment l’impression que les marchés sont dans une espèce de rêve éveillé où des somnambules déambulent en bougeant comme au ralenti. Je crois que cette impression vient d’un simple fait : les marchés ne...

En savoir plus
Dégénérescence du Droit et hyperinflation législative
Avr18

Dégénérescence du Droit et hyperinflation législative

J’ai eu le plaisir d’être invité à parler devant une association de jeunes juristes libéraux (Cercle Droit et Liberté) la semaine dernière qui ont eu l’air d’être un peu surpris quand je leur ai rappelé que le Libéralisme n’était pas une doctrine économique mais juridique.A la fin du XVII eme en effet et pendant tout le XVIII eme et le XIX eme, toute une série de penseurs en France, en Angleterre, en Ecosse, en Amérique du Nord se...

En savoir plus
Monsieur Cameron a choisi de s’asseoir sur la branche qu’il avait sciée
Avr11

Monsieur Cameron a choisi de s’asseoir sur la branche qu’il avait sciée

Il y a quelques années, j’avais écrit un article intitulé « Au secours Abélard, ils sont devenus fous» dans lequel je développais la thèse suivante : Pour Abélard, il y avait une différence essentielle entre le crime et le péché. Le crime relève de la Loi, le péché de la morale individuelle.On retrouve donc chez Abélard la notion que ce qui n’est pas un crime de par la Loi ne peut être l’objet de poursuites judiciaires, notion...

En savoir plus
Typologie des méthodes employées par les Oints du Seigneur.
Avr04

Typologie des méthodes employées par les Oints du Seigneur.

Les Oints du Seigneur (ou hommes de Davos) ont développé un ensemble de techniques de communication qu’ils utilisent tous, non pas pour expliquer aux autres leurs idées, mais bien plutôt pour empêcher les autres de parler.Ce que je veux faire dans le papier de cette semaine est donc de créer une espèce de typologie de leurs méthodes de façon à ce que le lecteur ne se sente pas isolé et désarmé quand les grandes orgues (de Staline ?)...

En savoir plus
A propos du Donald
Mar28

A propos du Donald

Il y a bien longtemps au tout début des années 60, j’étais tombé par hasard sur un jeune homme qui venait de s’échapper de Roumanie et qui comme bien des Roumains parlait le Français. Durant la discussion il me dit soudain « Vous avez quelqu’un de très bien en France et c’est le General …Salan».Pour ceux à qui cela ne dit rien, le dit General Salan était l’un des quatre officiers qui avaient commis une tentative de coup d’Etat contre...

En savoir plus
La colère des peuples
Mar20

La colère des peuples

De temps en temps le découragement me submerge tant la situation en France est Kafkaïenne. Nous venons de connaitre un drame typiquement Français, que je vais essayer de résumer de mon mieux. Notre pays, comme chacun le sait, souffre d’un taux de chômage élevé qui engendre des drames humains considérables ainsi que des coûts financiers de plus en plus insupportables.A l’origine de ce fléau nous trouvons une cause unique : la...

En savoir plus
L’Europe submergée. Sud Nord dans 30 ans
Mar14

L’Europe submergée. Sud Nord dans 30 ans

Alfred Sauvy,  Dunod 1987. De temps en temps, j’aime bien fouiller dans ma bibliothèque où règne bien sur le plus grand désordre. Lors de l’un de ces moments de redécouverte, je suis tombé sur un livre d’Alfred Sauvy, publié en 1987, et qui avait pour titre « L’Europe submergée, Sud Nord dans trente ans ».Dans ce livre, Sauvy s’intéressait à l’inévitable déferlement du Sud vers le Nord, en utilisant les statistiques...

En savoir plus
Pour une dissolution du peuple!
Mar07

Pour une dissolution du peuple!

« Un membre éminent du parti communiste a décrété que le Peuple avait perdu la confiance du gouvernement mais pouvait la regagner à condition de redoubler d’efforts. Si cela est vrai, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple pour en élire un autre ? » Berthold Brecht   Le monde va mal.Les hommes de Davos qui dirigent notre monde depuis un grand moment déjà, avec les merveilleux résultats que...

En savoir plus
Recevez notre newsletter:

Recevez notre newsletter:

Cette lettre d'information inclut un résumé de l'actualité, des informations concernant nos événements, des conseils de lecture et bien plus!

Vous êtes bien inscrit!