FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_print

Et bravo !

L’équipe de France de football est championne du monde.

Une fois de plus, chacun peut voir que travailler dur, se sacrifier pour l’équipe, avoir un patron qui sait où il veut aller et comment il faut il y aller, prendre des risques… amène à de merveilleux résultats

Voilà qui va me permettre de passer de bonnes vacances.

 

Car comme chaque année depuis les débuts de l’IDL, rien ne sera publié entre maintenant et le premier Lundi du Mois de Septembre. Je suis sous mes platanes, assourdi par le chant des cigales et cela empêche de réfléchir comme chacun le sait.

Il est possible qu’une absorption un peu trop élevée de Châteauneuf du Pape freine la réflexion mais je n’en crois rien. Comme le chef d’Astérix, je pense en effet que de bons produits ne peuvent pas faire de malMais avant de ranger mon encrier et ma plume, je veux indiquer aux lecteurs comment nous allons employer notre temps à partir de cet automne.

Pour casser le permafrost qui bloque toute information de qualité dans notre vieux pays, nous avons d’abord créé l’IDL qui a su se trouver un certain public.

Hélas, notre monde est devenu visuel et il faut vivre avec son temps…

Et donc, j’ai accepté de passer sur le petit écran le plus souvent possible.

Certainement pas sur les chaines « officielles » ou le blocage apparait très bien organisé, mais grâce aux chaines « artisanales » disponibles sur le Web.

Certains passages auraient été vus par plus de 3 millions de personnes…

Que chacun de ceux qui m’ont accueilli en soit remercié. (Notre ami Mickaël).Il est d’ailleurs possible que nous essayions, à brève échéance, de créer notre propre chaine qui pourrait s’appeler  “Economiquement incorrect” ou nous essaierons de démonter tous les mensonges dont les défenseurs de l’économie officielle nous abreuvent.

Dans ma vie professionnelle (Gavekal Research), je vais lancer cet automne un système de recherche sur les marchés financiers qui va regrouper mon expérience d’économiste, l’intelligence artificielle et l’étude des comportements.Les résultats sont très intéressants et j’attends avec une grande curiosité la réaction de nos clients

Et enfin, comme je me sens un peu désœuvré, j’ai accepté de prendre la vice-présidence du Biarritz olympique avec nos courageux amis, Jean-Baptiste Aldigé, Matt Clarkin et Jack Isaac.Et aussi des membres de l’Idl (Jean -Jacques Netter et Emmanuelle siégeant au conseil), le club étant géré par mon fils Louis.

Et pourquoi donc ?

Parce que la France ne s’en sortira qu’en revenant aux valeurs du sport en général et du Rugby en particulier. Le Rugby est ce qui se rapproche le plus de la guerre : celui qui porte le ballon (le drapeau) est devant toute son équipe et tous sont prêts à se sacrifier pour que ce porteur puisse rentrer en “terre promise” comme le disait Roger Couderc

Le BO est l’un des plus vieux et des plus titrés clubs de France et d’Europe. Le laisser mourir eut été criminel, un peu comme de laisser la Cathédrale de Chartres à l’abandon.Et donc, nous avons décidé de nous porter à son secours et cela risque de nous ne prendre pas mal de temps. Peut-être vais-je demander aux lecteurs de l’IDL de nous soutenir dans ces efforts. Nous sommes au début d’une aventure qui va durer des années, et nous comptons sur tout le soutien du pays basque, terre d’hommes forts s’il en fut.

Pour un homme de 75 ans, tout cela ne me parait pas très raisonnable, mais la Bible, encore elle, dit qu’entre zéro et vingt ans, un homme doit apprendre, de vingt à soixante ans, il doit produire, et après, il doit rendre, c’est-à-dire aider.

Je ne fais que ce que je dois faire, ce qui prouve que je suis libre et je remercie tous les jours de pouvoir le faire.

 

 

PS: Dédicace spéciale, “tongue in cheek” à notre jeune et fougueux président…

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

32 Commentaires

  1. Retour sur brève .Pour info complémentaire en plus de ce qui a était dit par notre ami Charles Gave.Le Bo à était dans les années 2000 une des places fortes en Europe.Le public et amoureux du club pour beaucoup vivent mal cette descente.Le rugby partout mais surtout chez nous au pays basque est une culture un mode de vie et un phénomène qui nous aide à aller bien.Il nous procure des joies et de la tristesse aussi par moment.Mais tous avons besoin du rugby et si possible au plus haut niveau.

    Répondre
  2. Merci à vous toutes et tous pour vos différents articles et un merci tout particulier pour la brève concernant mon club de rugby le Biarritz Olympique.En effet nous sommes une toute petite ville sans grosse entreprise L’économie est faible ou inexistante nos moyens financiers inexistant donc pour vivre c’est compliqué.Et pourtant cette passion nous aide à tenir debout.Je remercie Mr Gave et sa famille ainsi que tous les autres membres qui sent eux ma passion et ma vie serait bien terne.Aux plaisirs de lire tous vos articles et d’adhérer à institut des libertés

    Répondre
  3. Merci Monsieur GAVE pour vos articles très clairs et tellement instructifs ! Passez d excellentes vacances , la rentrée risque d’ être un peu chahutée ….
    Tres cordialement .

    Répondre
  4. Pour vos vacances, quelques vidéos humoristiques de la France vue par un anglo-saxons sur Youtube . Le titre est vulgaire mais c’est le titre, désolé : What the f… France.
    Il y a de tout : la bise, le fromage, les jours fériés… assez drôle mais un rythme un peu trop soutenu à mon goût, au goût du jour donc, ou il faut tout dire en peu de temps…
    Bonnes vacances à vous tous !

    Répondre
  5. Sur la photo accompagnant le texte figure Emmanuel MACRON exultant les deux poings en l’air lors de la finale de la Coupe du Monde de Foot…
    Monsieur BENALLA sort de ce corps ??? ))
    Bonnes vacances.

    Répondre
    • Charles Gave a bien fait d’aller siroter quelques lampées de côtes du Rhone ou de ne sais quel autre coteau de France ou de Navarre!
      Cette photo m’avait d’ailleurs fait réagir car le billet de M. Gave laissait penser (insidieusement ou ironiquement?) que celui qui sait ce qu’il veut pour gagner c’est Macron!
      bon, là il (Macron) s’est pris un (peu) les pieds dans le tapis, mais attendons septembre!

    • De toute façon, le premier qui bouge, il s’en prend une ! ))

  6. Cher Charles,

    Bien que vous ayez commencé vos vacances, que je vous souhaite aussi bonnes que possible, j’aimerais bien connaître votre analyse de la situation au lendemain de la rencontre Trump-Poutine.

    L’accusation de haute trahison lancée contre Trump – avec pour preuve formelle et définitive un clin d’œil !… – me semble une farce, une farce tragique.

    Cela dit, il est possible, vraisemblable même, que ces deux-là s’entendent bien. Et pour une bonne raison : ils ont un ennemi commun, l’establishment politico-médiatique de Washington.

    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
  7. Bonjour !
    Je crains comme en 98 que l’équipe de foot de France soit le platane qui cache la forêt… ou le terrain vague.
    Notre Cher Président a dû s’entourer de personnes problématiques pour des raisons électorales, c’est à dire gagner des sièges et des alliés. On peut citer par exemple Monsieur Thierry SOLERE, ancien LR, devenu LREM, et mis en examen notamment car informé sur une enquête le visant par Monsieur URVOAS (Garde des Sceaux socialiste sous Hollande, le Président par accident). Vous avez dit une caste ??? Je ne citerai pas le cas de Florence PARLY, ministre de la Défense, ancienne cadre de la SNCF à 56 000.00 Euros par mois…
    Ce n’est qu’une équipe de foot, et pas plus. On ne doit pas faire d’analyse sociologique poussée jusqu’aux confins de l’univers (“France black, blanc, beurre”) dans le vide intersidérale.
    Les rêves de “grandeur de la France” sont d’une autre époque, d’un autre siècle. Celui de Louis XIV. La France est une puissance moyenne, qui fait au mieux du surplace.
    Les rêves de notre Président d’une Europe fédérale, ou au moins avec un début d’Europe de la Défense, une harmonisation fiscale et sociale, et surtout une solidarité, sont morts et enterrés pour quelques années au vu de la situation difficile en l’Allemagne, l’inimitié montante en Italie vis à vis de la France et de l’Allemagne, après des accusations incendiaires idéologie lépreuse. Je ne parle même pas de l’Espagne où les socialistes se sont liés aux nationalistes catalans pour faire tomber Rajoy avec à la clé un gouvernement minoritaire… donc faible et sans doute éphémère.
    La situation durant cet été peut glisser un peu plus rapidement avec des pays émergents en difficulté, un Président TRUMP visant les élections de mi-mandat, sa réélection et qui prêt à tout pour garder le pouvoir, des déficits des états occidentaux élevés (USA, France, GB etc), des banques centrales avec un bilan gigantesque, une remontée des taux par la FED, un brexit qui n’en finit pas, une guerre commerciale larvée, des risques d’attentat toujours présents, une Corée du Nord qui ne dénucléarisera pas, un Iran conquérant en lutte avec les sunnites, et Monsieur JUNCKER qui a du mal à conserver une consommation d’alcool raisonnable (en terme euro-technocrate, cela s’appelle une sciatique)… bref on est bien loti.
    Bonnes vacances quand même.

    Répondre
  8. Merci mille fois monsieur Gave pour ce que vous faites.
    Je vous souhaite un excellent repos dans vos terres en espérant vous retrouver en pleine forme dès septembre.
    Si je peux me permettre, je vous invite à lire un essai passionnant de Maxence Hecquard « les fondements philosophiques de la démocratie moderne ». C’est vraiment passionnant. C’en est même terrifiant lorsqu’on croise ce travail avec celui de René Girard, je pense notamment à « je vois Satan tomber comme l’eclair ».

    Et bon vent au BO !

    Répondre
  9. Monsieur Gave, si je puis me permettre, prenez conseil auprès de Mourad Boudjellal,notre pétillant et fantasque président du RCT (Rugby Club Toulonnais), si ce n’est déjà fait. Homme d’affaires avisé et “successful”, as du marketing et si passionné qu’il n’a nul besoin de Web TV pour faire la une chez nous, du côté de la Rade.
    Revenez-nous en pleine forme et portez haut les couleurs du Côte-du-Rhône vers là-bas (n’oubliez pas l’excellent Cairanne).
    Bien à vous,

    Répondre
    • Depuis mon arrière Grand Père, on est supporter de l’Aviron Bayonnais.
      M Gave je vous respecte pour tous vos écrits et votre travail, mais dans un monde vraiment libéral, vous venez faire avec le BO ce que vous reprochez aux interventionnistes de faire dans l’économie.
      Le BO n’aura jamais les supporters de l’AB. c’est pour cette raison que le BO est moribond.
      Que le meilleur gagne.

  10. Je suis plutôt stade toulousain, mais effectivement le BO est un club historique et doit survivre! bonne chance dans cette aventure

    Répondre
  11. Bonjour à tous, je vis sur la côte Basque, si je peux être d une quelconque utilité, vous pouvez me contacter.

    Répondre
  12. Un grand merci pour toutes vos analyses qui nous incitent à essayer de penser différemment et toujours avec bon sens.
    Bonnes vacances dans le Sud, on n’en profite jamais assez !
    Hâte de vous relire à la rentrée, en espérant que l’actualité soit riche.

    Respectueusement votre

    Répondre
  13. Nous sommes par la grâce des jeux désormais tous togolais, sans distinction ni de race ni de religion.
    #TogoChampion

    Répondre
  14. Bonnes vacances, M. Gave.
    Et merci pour ce que vous faites.

    Le passage de notre Bible que vous citez me parait tres bien (a 60ans, il faut former – vieux monsieurs et vieilles dames tous instituteurs? 🙂 – auriez-vous la reference?

    Et aussi sympathique que puisse etre ce Manu Macron (ce dont je ne doute pas), il n’en reste pas moins un epouvantail, l’archetype de ceux qu’il represente et de leurs idees, croyances. (Si seulement nous pouvions travailler comme une nation, tous ensemble – et qu’ils arretent de vouloir nous controler ou nous exterminer. A quand l’equipe de la nation francaise catholique?)

    Répondre
  15. Monsieur GAVE,

    Supporter acharné toulousain, je ne peux qu’évoquer ma peine… Vous voir sous les couleurs du BO me fend le coeur!
    Bon courage à vous tous, et faites remonter ce club dans “l’Elite” comme on dit.
    Le Pays Basque est un vivier d’excellents joueurs, je suis sûr que vous allez nous trouver quelques pépites.
    Si les cigales ne vous assomment pas trop cet été, je serais curieux de connaître les mécanismes des salary caps et surtout comment ils sont détournés.

    Travaillez bien.

    Répondre
  16. Voilà de saines considérations. Vous êtes un “sage”… Bonnes vacances à vous et aux vôtres!

    Répondre
  17. Merci pour ce billet, bonnes vacances et allez… l’US Dax… désolé 😉

    Répondre
  18. Frédéric Taddeï s’est réjoui d’avoir “carte blanche pour faire ce [qu’il] faisait dans Ce soir ou jamais”, émission diffusée durant une dizaine d’années sur France 3 puis France 2. Il fustige selon le communiqué “un paysage télévisuel sinistré, où les intellectuels, les chercheurs, les savants, les contestataires n’ont plus la parole et où les vrais débats ont totalement disparu”.

    Il entend proposer “des émissions intelligentes, sans parti pris, dans lesquelles on pourra discuter de tout, entre gens qui savent de quoi ils parlent, qu’on ne voit pas ailleurs, et qui ne sont pas d’accord entre eux”, poursuit-il dans le communiqué.

    https://www.lexpress.fr/actualite/medias/audiovisuel/frederic-taddei-va-animer-des-debats-sur-rt-france_2025783.html

    Les dissidents sont dorénavant à l’Ouest.

    Répondre
  19. Bonnes vacances M. Gave (au chef et à l’équipe de l’IDL!)!
    Par contre je suis un peu déçu de voir que finalement les Bleus n’ont gagnés (peut-être) que grâce à l’enthousiasme de Macron!

    Répondre
  20. un vieux lecteur grognon vous souhaite de bonnes vacances.
    Bon maintenant aussi, félicitations pour votre volonté pour aller au-devant des emmerd… : dirigeant d’un club de rugby, faut oser !
    1) les bayonnais vont vous détester et les landais aussi… (n’attendez aucun soutien des bearnais);
    2) votre commissaire aux comptes va se fâcher durablement avec vous ( je suis CAC d’un club de rugby et d’ un dirigeant d’un club…). Vous n’imaginez pas çe qu’on va vous demander..
    3) les supporters trouveront que vous n’en faites pas assez, (moi si j’étais à sa place….);
    4) votre épouse va trouver au bout d’ un moment que le rugby, ça va…

    une suggestion : demandez à représenter le club lors de son audition à la DNACG. Je donnerai cher pour assister à l’entretien.

    Enfin bref: on vous aime monsieur gave

    Répondre
    • Et avec une épouse bearnaise, ça donne quoi :-))))) ?

  21. You mean tongue, right?

    Répondre
  22. Merci Mr. Gave, bonne vacances.

    PS: je viens de découvrir quelques vidéos de Louis sur l’Économie Chinoise, bravo, excellentes analyses, ca corresponds a ce que je vois de mes yeux. Le bureau de propagande du PC chinois n’a même pas besoin de faire de la propagande, ce sont les occidentaux eux même qui se bourrent le moue avec des fakes news.

    Répondre
  23. Merci pour votre aide et bonnes vacances.bonne chance au BO.
    Ps: j aime bien vos références simples et didactiques à la bible.un ouvrage ďédies aux messages hors économie du même accablé me plairait bien quitté à troquer le petit livre rouge contre un livre de vie simple.

    Répondre
  24. Charles Gave, vous êtes un sacré personnage, un type bien. Toutes mes félicitations.

    Répondre
  25. M. GAVE,
    Vous représentez à mes yeux le chêne sous lequel on aime s’instruire, la force non tranquille, interrogative, provocative mais toujours positive en quête de recherche d’analyse d’amélioration…
    Vous êtes le capitaine d’une équipe qui doit se réjouir d’aller de l’avant et ne rechigne pas à se remettre en question et s’adapter aux adversaires nombreux qu’elle rencontre.
    Bravo pour votre vitalité votre enthousiasme.
    Merci pour votre partage.
    Je vous présente tous mes vœux de réussite pour la reprise du BO.
    “Allez les petits”!

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *