Emmanuelle Gave

image_pdfimage_print
Lettre de coeur d’Emmanuelle Gave, directrice de l’Institut des Libertés
Fév19

Lettre de coeur d’Emmanuelle Gave, directrice de l’Institut des Libertés

 Chers Amis et lecteurs,  Depuis une semaine et quoique je fasse, quelles que soient les méthodes logiques ou raisonnables que j’emploie pour essayer de reprendre la main sur un story telling nauséabond à mon endroit, je suis enfoncée encore plus profondément par une meute aux abois, sans relâche. A tel point qu’à dire vrai, à ce stade, j’abandonne toute raison et je vais pour écrire avec mon cœur.Mon cœur de maman...

En savoir plus
Entretien d’Emmanuelle Gave dans Monde et vie : “Macron, un libéral à l’américaine”
Jan15

Entretien d’Emmanuelle Gave dans Monde et vie : “Macron, un libéral à l’américaine”

Téléchargez le numéro en question.Emmanuelle Gave est avocate. Fille de Charles Gave, l’économiste bien connu, elle est à l’origine de l’Institut des libertés, qui diffuse la pensée de son père. Libérale, elle comprend les Gilets jaunes et critique son homonyme Emmanuel Macron, pourtant réputé lui-même libéral. Elle vient d’annoncer sa participation à la liste de Nicolas Dupont-Aignan pour les élections européennes de 2019. Sa...

En savoir plus
“Européen d’abord – Essai sur la préférence de civilisation”
Nov06

“Européen d’abord – Essai sur la préférence de civilisation”

J’avoue, j’aime me sentir intelligente.Comment se sentir intelligente ? Je recommande en premier lieu l’éducation des plus jeunes.  Le privilège d’asséner des vérités grammaticales sur un ton docte… « les si n’aiment pas les raies » alors même que vous étiez une élève crasse en dictée dépasse presque tout. Mais le plaisir le plus intense demeure de se sentir profondément intelligente à la lecture d’un ouvrage. Un de ces ouvrages...

En savoir plus
Libéral et Chrétien : oui, il le peut.
Sep07

Libéral et Chrétien : oui, il le peut.

La venue du père Sirico ce Jeudi 6 septembre, (dont nous vous proposerons bientôt une vidéo), nous a permis de nous pencher à nouveau sur les raisons pour lesquelles Libéralisme et Christianisme seraient étroitement liés.Comme Charles Gave aime à la rappeler « Dieu ne sait compter que jusqu’à un ». Derrière cette demi boutade, se cache une vérité fondamentale qui est ancrée au cœur de ces deux pensées : l’homme.L’homme et sa capacité...

En savoir plus
Le peuple a décidément si mauvais goût…
Nov17

Le peuple a décidément si mauvais goût…

 A la question principale exprimée lors d’un sondage d’opinion familial récent, sur les habitudes de vie des françaises composant mon foyer fiscal, 100% des participantes se sont exprimées pour considérer que le mois « le plus pourri de l’année » (dans le texte) était décidément le mois de novembre. [1]Illustration de plus s’il était nécessaire qu’on ne peut décidemment plus faire confiance aux sondages !Parce que je...

En savoir plus
Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère?
Fév12

Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère?

Le code civil est pour beaucoup d’entre nous un vague souvenir des bancs d’université entre Portalis et Carbonnier pour les plus assidus et pour les autres juste « un  gros bouquin rouge » dont on reconnait les pourtours….Pourquoi en parler aux lecteurs de l’IdL aujourd’hui ?Tout simplement parce que l’air de rien, le Journal Officiel vient de publier hier une ordonnance de modification du droit des contrats(passée par la loi de...

En savoir plus
La modernité de la Nation
Nov26

La modernité de la Nation

La réflexion autour du concept de Nation a retrouvé, dans l’actualité, une nouvelle modernité. Le nationalisme ambiant des périodes d’avant-guerre, en particulier d’avant la première guerre mondiale a fait écrire récemment à Alain Finkielkraut dans « l’identité malheureuse » qu’il existait une certaine idée romantique dans le nationalisme du début du 20 me siècle.Depuis, coupable du génocide des juifs et du crime colonialiste,...

En savoir plus
La fin du bouc : hommage à René Girard
Nov05

La fin du bouc : hommage à René Girard

L’Institut des Libertés souhaite rendre hommage à un penseur fondamental de notre temps que fût René Girard. Il vient de s’éteindre ce mercredi 4 novembre, à Stanford, aux États-Unis à l’âge. Il avait 91 ans. Comme beaucoup d’esprit libre, sa voix ne pouvait porter avec puissance qu’ailleurs, la malédiction de ceux qui ne sont jamais prophète en leur pays, et je regrette que la culture française soit passée à coté de ce joyau qu’était...

En savoir plus