Nouvelles (brèves) du front

Et bravo !

L’équipe de France de football est championne du monde.

Une fois de plus, chacun peut voir que travailler dur, se sacrifier pour l’équipe, avoir un patron qui sait où il veut aller et comment il faut il y aller, prendre des risques… amène à de merveilleux résultats

Voilà qui va me permettre de passer de bonnes vacances.

 

Car comme chaque année depuis les débuts de l’IDL, rien ne sera publié entre maintenant et le premier Lundi du Mois de Septembre. Je suis sous mes platanes, assourdi par le chant des cigales et cela empêche de réfléchir comme chacun le sait.

Il est possible qu’une absorption un peu trop élevée de Châteauneuf du Pape freine la réflexion mais je n’en crois rien. Comme le chef d’Astérix, je pense en effet que de bons produits ne peuvent pas faire de malMais avant de ranger mon encrier et ma plume, je veux indiquer aux lecteurs comment nous allons employer notre temps à partir de cet automne.

Pour casser le permafrost qui bloque toute information de qualité dans notre vieux pays, nous avons d’abord créé l’IDL qui a su se trouver un certain public.

Hélas, notre monde est devenu visuel et il faut vivre avec son temps…

Et donc, j’ai accepté de passer sur le petit écran le plus souvent possible.

Certainement pas sur les chaines « officielles » ou le blocage apparait très bien organisé, mais grâce aux chaines « artisanales » disponibles sur le Web.

Certains passages auraient été vus par plus de 3 millions de personnes…

Que chacun de ceux qui m’ont accueilli en soit remercié. (Notre ami Mickaël).Il est d’ailleurs possible que nous essayions, à brève échéance, de créer notre propre chaine qui pourrait s’appeler  “Economiquement incorrect” ou nous essaierons de démonter tous les mensonges dont les défenseurs de l’économie officielle nous abreuvent.

Dans ma vie professionnelle (Gavekal Research), je vais lancer cet automne un système de recherche sur les marchés financiers qui va regrouper mon expérience d’économiste, l’intelligence artificielle et l’étude des comportements.Les résultats sont très intéressants et j’attends avec une grande curiosité la réaction de nos clients

Et enfin, comme je me sens un peu désœuvré, j’ai accepté de prendre la vice-présidence du Biarritz olympique avec nos courageux amis, Jean-Baptiste Aldigé, Matt Clarkin et Jack Isaac.Et aussi des membres de l’Idl (Jean -Jacques Netter et Emmanuelle siégeant au conseil), le club étant géré par mon fils Louis.

Et pourquoi donc ?

Parce que la France ne s’en sortira qu’en revenant aux valeurs du sport en général et du Rugby en particulier. Le Rugby est ce qui se rapproche le plus de la guerre : celui qui porte le ballon (le drapeau) est devant toute son équipe et tous sont prêts à se sacrifier pour que ce porteur puisse rentrer en “terre promise” comme le disait Roger Couderc

Le BO est l’un des plus vieux et des plus titrés clubs de France et d’Europe. Le laisser mourir eut été criminel, un peu comme de laisser la Cathédrale de Chartres à l’abandon.Et donc, nous avons décidé de nous porter à son secours et cela risque de nous ne prendre pas mal de temps. Peut-être vais-je demander aux lecteurs de l’IDL de nous soutenir dans ces efforts. Nous sommes au début d’une aventure qui va durer des années, et nous comptons sur tout le soutien du pays basque, terre d’hommes forts s’il en fut.

Pour un homme de 75 ans, tout cela ne me parait pas très raisonnable, mais la Bible, encore elle, dit qu’entre zéro et vingt ans, un homme doit apprendre, de vingt à soixante ans, il doit produire, et après, il doit rendre, c’est-à-dire aider.

Je ne fais que ce que je dois faire, ce qui prouve que je suis libre et je remercie tous les jours de pouvoir le faire.

 

 

PS: Dédicace spéciale, “tongue in cheek” à notre jeune et fougueux président…