FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

J’écris cette chronique hebdomadaire du jardin de mon hôtel à Hong-Kong, où je suis arrivé il y a une semaine.

La ville n’a pas changé et reste l’un des endroits les plus improbables du monde.

Mon bureau non plus n’a pas changé et y voisinent des français, des anglais, des chinois, des indiens, des russes, des suédois et un norvégien. J’avais pourtant prévenu mon fils que si nous louions des bureaux trop grands pour nous et qu’il y avait des bureaux inoccupés, des tas de gens de l’extérieur allaient rentrer au prétexte par exemple qu’il pleuvait dehors, et que la phase suivante serait d’être obligés de les payer.  Ce qui n’a pas manqué de se passer.

Voilà ce qui arrive quand les jeunes n’écoutent pas les anciens : une croissance sans aucun contrôle !

J’arrête là mes récriminations de vieillard acariâtre pour vous expliquer pourquoi j’étais à Hong-Kong.                    La raison officielle était que je devais y voir des clients mais aussi que je devais travailler avec nombre de ces jeunes qui se sont installés dans les bureaux vides mentionnés plus haut.

Ce que je fis.

Mais la vraie raison est toute autre. Chaque année, fin Mars, début Avril a lieu à Hong-Kong ce qui tient lieu un peu de championnat du monde de rugby à sept. Et pour moi, il est hors de question de rater ce qu’il est convenu d’appeler les « Sevens »

Cela dure trois jours, vendredi, samedi, dimanche, et le lundi tout le monde est bien, bien fatigué…

Le jeu se pratique sur un terrain de rugby « normal », mais à la place de jouer à quinze, on joue à sept. Chaque partie dure 14 minutes, deux mi-temps de sept minutes ce qui est déjà beaucoup trop long.

Les joueurs passent leur temps à courir comme des lapins ou à empêcher les autres de courir comme des lapins et ils font tous 1. 90 mètre, pèsent 100 kilos et courent le 100 mètres en 11 secondes ou moins. Et comme l’énergie cinétique c’est la masse par le carré de la vitesse, les placages sont…intéressants.

Soixante équipes sont présentes, venant de la terre entière et si vous arrivez au stade vers 10 h du matin quand les festivités commencent, vous pourrez voir à peu près trois rencontres par heure et cela jusqu’à neuf heures du soir,  moment où la compétition s’arrête.

Le monde entier (du rugby) se donne rendez-vous pendant cette semaine à Hong-Kong, et pendant les rencontres j’étais assis par exemple à coté de Thomas Castagnede, ancien ouvreur et arrière du quinze de France.

Jamie Robinson, trente-quatre sélections avec le pays de Galles était devant moi, un autre robuste Gallois sélectionné plus de soixante-dix fois comme troisième ligne et un colosse, ancien troisième ligne centre de l’Afrique du Sud devenu exploitant agricole dans le Bordelais où il produit un excellent vin qu’il a appelé le «numéro 8 » finissaient de m’entourer.

Et quand vous vous baladez dans la rue avec certains de ces gars là, tous les 10 mètres ils tombent sur l’un de leurs anciens copains avec qui ils se sont mis des roustes mémorables quelques années avant et chaque fois ils en reparlent en se donnant des grandes claques dans le dos et en riant très fort avant d’aller prendre une bière au bar le plus proche.

Ce qui rend les journées fatigantes.

Derrière moi, une famille d’Agen dont le petit (?) jouait dans l’équipe de France qui se faisait ratatiner par des gars du Kenya qui, quand ils courent donnent l’impression un peu décourageante d’être à bicyclette. Il faut dire que la défense de l’équipe de France ressemblait un peu à la défense du pouvoir d’achat des classes laborieuses par le pouvoir socialiste.

Les meilleurs à ce jeu sont les Fidjiens qui réussissent à passer la balle dans toutes les positions quand ils sont en train de se casser la figure. On sent qu’ils ont appris à jouer sur des plages, et qu’ils ne sont pas là pour gagner mais pour rigoler. Comme ce sont des bons chrétiens, avant de rentrer sur le terrain, ils font leurs prières tous ensemble en demandant à Dieu d’éviter que leurs opposants ne se blessent. Cela étant fait, la conscience apaisée, ils essaient dans la demi-heure qui suit de les couper en deux, les plus robustes dans cet exercice étant les Samoëns.

Si par hasard ce ne sont pas les Fidjiens qui gagnent, ce sont les Néo-Zélandais qui l’emportent, toujours habillés tout de noir puisqu’ils portent le deuil de leurs adversaires en permanence.

Je ne le savais pas, mais le rugby est le sport national à Ceylan et j’ai vu évoluer l’équipe du pays. Très doués, mais pas vraiment le bon format. Les Canadiens et les Russes font plutôt dans le style bucheron tandis que les Anglais restent l’équipe que tout le monde veut voir perdre, mais ils sont bons, les bougres. La mauvaise nouvelle est que les allemands s’y mettent et commencent à très bien jouer, mais on peut espérer que le rugby va changer les allemands plus que les allemands ne vont changer le rugby.

Mais dans le cas des Rugby sevens, le spectacle est au moins autant dans le stade que sur la pelouse.

Il est en effet recommandé pour les spectateurs d’arriver déguisés.

Or, dans le monde anglo-saxon plus les hommes sont grands et gros, plus ils aiment à se déguiser en femmes et le résultat peut être assez étonnant.

J’ai vu passer par exemple un ancien « all black » maori de 2 mètres de haut, tatoué des pieds à la tête portant une perruque blonde et la robe de cendrillon, ce qui un spectacle inhabituel.

J’ai vu un groupe d’américains déguisés en…mur Mexicain, ce qui faisait sourire.

J’ai vu une tribu entière de marsupilamis, mâles et femelles, ainsi qu’un nombre considérable de Schtroumfs.

J’ai vu nombre de cardinaux ainsi que de nombreuses bonnes sœurs fortement barbues et poilues.

J’ai vu des dinosaures gonflables se promener sur leurs deux pattes arrière et je ne mentionne même pas les écossais en kilt puisque Hong-Kong est une ville écossaise. L’orchestre de la police municipale d’ailleurs commence chaque journée par un concert de cornemuse, tout l’orchestre étant en kilt et tous étant Chinois …

Mais le vrai spectacle se produit dans la tribune Sud, le « South Side » où tous les vrais fondus se donnent rendez-vous pour faire la fête en chantant et dansant de 10 heures du matin à 9 heures du soir.

Et comme elle est au soleil et qu’il fait chaud, la bière coule à flots, ce qui force certains participants à quitter les lieux portés par leurs amis tant les insolations y sont nombreuses.

Dans la tribune Nord, un orchestre et un chanteur mondialement connu à Hong-Kong se démenait cette fois ci et j’ai lu dans le journal local que la veille, les riverains avaient demandé à la police que le bruit qui était sensé s’arrêter à neuf heures du soir cesse enfin à trois heures du matin…

Et les Chinois, qui sont quand même la grande majorité à Hong-Kong, jouent le jeu à fond, se déguisent en dragons ou en serpent de mer, soutiennent l’équipe locale et chantent en même temps que tout le monde « if you want to be my girl… »

Bref, un grand, un très grand moment de Culture, avec un très grand C.

Je ne saurai trop recommander aux lecteurs de l’IDL qui envisageraient de faire un voyage en Asie de le faire fin Mars début Avril et de passer une journée aux sevens.

Reste la question essentielle : pourquoi le rugby est-il le seul sport conforme aux Evangiles ?

L’abbé Pistre, éminent théologien, né à Perpignan et qui se fit enterrer en portant le maillot sang et or de l’USAP  a donné la réponse. :

« Le Rrrrugeby c’est comme les Evangiles. Il vaut mieux donnerrrr que rrecevoirr »

Je ne saurai mieux dire.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faîtes rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

47 Commentaires

  1. Le rugby conforme aux Évangiles !?!?
    J’avoue que je ne l’avais jamais vu sous cet angle là.
    Mais maintenant que vous le dites … tout s’éclaire.
    Et donc, sur le terrain, c’est une sorte de distribution des pains ? … Distribution fort généreuse, au demeurant.

    Répondre
  2. monsieur gave : cet article est JUBILATOIRE !
    merci
    et quelle plume…

    Répondre
    • Merci M. Gave, pour vos articles, qui sont toujours remarquables. Un grand moment de plaisir d’entendre parler de Rugby de cette manière pour un néo-canadien comme moi (né en France, je précise, mais ayant choisi le Commonwealth sans aucun regret…) ; il reste que j’aime encore ce sport qui comme disent les Anglais est un « ruffian’s game played by gentlemens ».

      Take care

  3. Je tiens à m’insurger contre le relent de vichysme (car c’est bien connu les libéraux sont des adorateurs de la splendeur perdu du régime de Vichy) dont fait preuve Mr Gave car il n’est pas anodin de lire sous la plume de se fin connaisseur du monde de l’ovalie qu’à la place de jouer à quinze, on joue à sept.
    En effet le vrai rugby se pratique à XIII (la première équipe étant celle de Jésus et des 12 apotres), le XV lui n’étant qu’une pratique hérétique et blasphématoire de ce merveilleux sport.

    Trêve de plaisanterie revenons sur l’histoire du Rubgy à XIII en France.
    Ce sport était l’un des premiers sport professionnel dans l’hexagone avant la deuxième guère mondiale et il fut interdit pour cette raison par le régime de Vichy, et les clubs furent déposséder de leur bien au profit essentiellement du XV mais aussi d’autres sports.

    Au sortir de la guerre les clubs se reformèrent et la ligue prendra finalement, sous la pression du gouvernement influencé par les lobbyistes du XV, l’appellation de Jeu à XIII, ce n’est pas parce qu’on est plus sous Vichy qu’il faut laisser les gens faire n’importe quoi et choisir leur nom en toute liberté.
    Il faudra attendre un arrêt de la cours de cassation en 1993 pour que le jeu à XIII redevienne rugby à XIII non sans une farouche opposition de la fédération de Rugby à XV.

    Tout ça juste pour dire que dans ce pays l’état ne respecte vraiment rien et se mêle vraiment de tout et que ça ne date pas des dernières décennies.

    Je tiens à préciser que même si je préfère le XIII j’aime aussi le 15 et le 7, et que bien sur Thomas Castaignede a aussi évolué au poste de centre dans le XV de France.

    Répondre
    • Mon défunt beau père ( 1m 80, 110 kg) a été pilier à la section Paloise à XIII pendant ces grandes années
      Il y a peu de formes de rugby que la famille n’ait essayé.
      Je tiens à preciser que GaveKal/ ABB a remporté cette année le tournoi de rugby X qui avait lieu le mercredi et le jeudi et que Midi Olympique l’a signalé

      http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-lubb-gavekal-remporte-le-hong-kong-10s-avec-quatre-internationaux-fidjiens-a-7-0804171652.php

      Ce dont je ne suis pas peu fier,

      Amitiés

    • J’ai vu la news dans Sud-Ouest mais sur le moment j’avais pas fait le rapprochement avec vous.

    • Louis-vincent Gave, le fils de Charles Gave a pris il y a quelques années une participation importante dans le club de Bordeaux/bégle.

    • Bonsoir
      Si en plus de ne plus savoir pour qui voter on ne sait plus non plus pour qui botter, nous ne sommes pas sortis de l’auberge!
      Cordialement
      PS: Mon père a joué pilier. Avec des profs du lycée local, originaires du sud ouest, il avait réussi à monter une équipe de rugby (du XV) dans le bassin de la Sambre, dans les années 70! Il était industriel, l’équipe comprenait des instits communistes, des profs socialistes et des artisans poujadistes, mais tout le monde poussait dans le même sens et les gnons c’était pour en face.

  4. Le Rugby n’ est pas un sport , c’ est une Religion , dont je suis un ancien Pratiquant et par laquelle je reste Croyant . In Rugby I trust . Merci Monsieur Gave , pour ce billet  » rafraichissant « .

    Répondre
  5. Bonsoir
    IdL: »Déja, sur le terrain, sachant que tous font 1M60 et que Marine le Pen du haut de son 1M 74 est de loin la plus grande, je pense qu’ils prendraient cher dans l’ensemble. »
    Beh non! Le plus grand c’est Lasalle! Vous savez celui qui chante à l’Asemblée pour faire plaisir à JB Noé:
     » Se canto que canto, canto pa per jhiu, canto per ma mia, qu’esta lein da jhiu! » je crois que cela fut écrit par Gaston Phoebus Comte de Foix.

    le ruby est le fils de la Soule.
    Cordialement
    PS: Y en des qui voudraient que tout soit sérieux et académique 24h/24; ils ne comprennent peut être pas que l’on peut se comprendre à demi-mot: déjà Julius Caesar écrivait dans son De Bello Gallico rédigé à Autun l’hiver suivant Alesia: « les Gaulois ont la parole brève et allusive…. »
    Cordialement.

    Répondre
  6. Je recherche un article que vous aviez publié il y a quelques années, qui montrait graphique à l’appui, que la hausse des profits précédait de 6 mois la diminution du chômage.

    Sauriez-vous où se trouve cet article que je ne parviens pas à retrouver et qui serait un argument massue à diffuser sur les réseaux sociaux ?

    Répondre
    • Je crois de mémoire que vous aviez ce graphique dans le précédent dossier sur L’euro.
      Dans l’exemple de l’Italie Trappe à dette, entre autre.

    • L’objectif serait de répondre à cet article de 2015 qui a une belle diffusion sur les réseaux sociaux :

      http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/15/les-inegalites-de-revenus-nuisent-a-la-croissance_4654546_3234.html

      J’ai bien cherché dans tous les dossiers minute que vous proposez sur le site, mais je ne trouve pas trace de cet article qui montre l’évolution comparée au UK notamment du chômage et de l’accroissement des profits des entreprises privées.

      J’avais déjà regardé dans le dossier euro ainsi que dans tous les dossiers accessibles dans les onglets, mais je n’ai pas réussi à retrouver cette information.

    • Je vous remercie pour votre recherche, mais l’article très impactant que je recherche est celui où nous voyons la courbe de la hausse des profits des entreprises privées comparée à la diminution du chômage qui advient avec un décalage de 6 mois.

      C’est cette information qui est impactante pour les débats-minutes sur les réseaux sociaux, car face à cette courbe on ne peut plus dire que la hausse des profits du secteur privé induit l’appauvrissement des salariés.

      Je suis certain d’avoir déjà vu un bel article à ce sujet sur l’IDL..

  7. « Voila ce qui arrive quand les jeunes n’ecoutent pas les anciens: une croissance sans aucun controle! »

    C’est une facon de dire que vous etes fier comme un coq de votre fils? ^_^

    Répondre
  8. J’espérais de brillantes considérations sur les derniers développements en Syrie et sur les démêlés de Trump avec les néocons…
    Au lieu de cela, des considérations oiseuses sur le rugby à sept…
    Qui disait que la vieillesse est un naufrage?

    Répondre
    • Idem pour le respect.

    • Le Rugby survira à messieurs Trump et Assad. Du coup, je ne sais de quelle considération laquelle est la plus oiseuse.

    • C’est toujours un plaisir de lire Charles Gave et de venir commenter ici, où je retrouve des gens de bonne compagnie. Avec lesquels je ne suis pas nécessairement d’accord…
      Vous pouvez très certainement manifester votre déception, mais la dernière remarque de votre commentaire est terriblement déplacée.
      Vous devriez vous excuser.

    • Et oh, non seulement on est pas là pour se faire engueuler mais si vous n’êtes pas content, vous pouvez rester chez vous !
      Charles Gave parle bien de ce qu’il veut, et encore heureux.

      Pour « le sujet imposé », vous n’avez qu’à vous tournez vers nos merdias. Vous êtes bien assez grand pour penser ce que vous voulez de la situation en Syrie (sur laquelle charles s’est exprimé) ou sur Trump (idem).

    • …et nous sommes tous sur le même bateau

      Manuel de savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis / Éditions du Seuil

    • dimanche des Rameaux + cette semaine fut si pourrie que personnellement je préfère ce genre d’histoire

    • Oui, après une nuit de sommeil, ma déception et ma colère à l’égard de Trump un peu calmées, je me rends effectivement compte que la dernière phrase de mon post était non seulement injuste mais odieuse, ce dont j’espère que M. Gave voudra bien m’excuser.
      Je continue néanmoins à m’étonner que nous ne soyons pas tous en train de nous indigner devant le fait qu’un chef d’état ait cru pouvoir envoyer 59 missiles de croisière sur une base aérienne syrienne sans déclaration de guerre, sans accord de l’ONU et surtout sans motif validé. Si nous, nous ne réagissons pas, qui donc va le faire?

    • 59 missiles pourris qui coutent plus cher à dépolluer qu’à tirer

      c’est très limite, mais s’il s’agit du prix à payer pour éliminer mc cain alors c’est bon pour moi

    • Pourquoi toujours parler des horreurs du monde ? Laissons la merde aux socialistes, elle est bien de leur niveau

  9. Très sympa cet article où l’on découvre un Charles Gave plus intime. Et puis, c’est quand même bien de fuir loin de la France en ces temps moroses d’élection présidentielle. Hong-Kong n’est-il pas le point émergé le plus éloigné de la France sur Terre? Si, oui, vous avez bien choisi…

    Répondre
  10. Thomas Castaignède.

    Répondre
    • Merci, c’est tellement un nom du sud qu’on connait aussi des castagnede

  11. Amusant quand on sait que ce sport à été créé par des Franc-maçons !!!

    Répondre
  12. Vous étiez déguisé en Daniel Herrero avec un bandeau rouge ?

    Répondre
  13. Merci pour ce moment de détente. Promis, je viens l’an prochain

    Répondre
  14. Bonjour,

    Résumé fantastique des gènes portés en chacun, qui grondent
    dans chaque être et qui nous raconte l’histoire de l’Homme.
    Hymme à la Liberté.

    Ou, enfin un coin de ciel bleu.

    Jean SEGUR

    Répondre
  15. Bonjour
    Avant, à la communion, le prêtre plaçait directement un bout d’hostie dans votre bouche. Maintenant, il vous la passe de main à la main. C’est un peu lent….Ils devraient suivre un stage de demi d’ouverture en plus de leur formation théologique! Et même de lancer en touche comme on est tous à la file indienne dans l’allée centrale…..
    Cordialement.

    PS: Avec onze candidats à la présidentielle, on peut juste faire une équipe de foot. Je ne sais pas trop ce que cela donnerait sur le terrain, mais je doute qu’il soient bons à la relance!
    Et si on se déguisait tous comme à HK pour aller voter?

    Répondre
    • Déja, sur le terrain, sachant que tous font 1M60 et que Marine le Pen du haut de son 1M 74 est de loin la plus grande, je pense qu’ils prendraient cher dans l’ensemble.

      A la recrée, il y avait un bon nombre d’agnan parmi nos 11. Ils ont pas du avoir beaucoup de frites à la Cantine

    • Ils pourraient former XV du rameau.

    • Pour le coup, à XV je vote LASSALLE !!

  16. Merci beaucoup pour ce texte instructif et trés amusant.

    Répondre
  17. Luc 6 :

    29 Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas de prendre encore ta tunique. 30 Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s’en empare.…

    Pour ce qui est des Allemands, il vaut mieux en effet qu’ils restent à l’écart …

    Quand ils sont arrivés dans le foot, ils ont mis les Anglais à l’écart, quand ils sont arrivés dans l’industrie, pareil …. en Formule 1 pareil, où ils dominent sans partage, dans le domaine monétaire, pareil où tout le monde s’arrachait le DM et le franc suisse.

    Pour le rugby, je pense que si il s’y développe une vraie culture du rugby, je ne donnerai pas cher des Français et Anglo-Saxons.

    Et plutôt que de s’occuper des « boches » en permanence comme le font les élites françaises, vous vous occupiez de votre pays qui s’est lamentablement dégradé au rugby et se retrouver derrières toutes les équipes « britanniques » et des 4 gros de l’hémisphère Sud, en fait la France se bat pour rester devant l’Italie car l’Argentine lui est définitivement passée devant et bientôt peut-être le Japon.

    Répondre
  18. Sport magnifique de combat où l’on châtie l’adversaire dès que possible sur la pelouse, puis on lui serre la main en fin de match et on lui offre une bière.
    Le plus beau: quand on bat les Blacks (si, si, cela arrive, j’en ai vus quelques unes…) ou quand les Anglais perdent (contre qui que ce soit!)

    Répondre
    • Pour les Anglais, à XV ils n’ont pas été fichus de se qualifier pour les quarts de finale dans LEUR coupe du monde à domicile …

      Pathéthique …

      Par contre c’est vrai que pendant la guerre des Boers, tout le monde voulait voire perdre les Anglais … sans doute à cause de leur arrogance !

    • @nolife: cela ne se joue à rien.
      Enorme coïncidence au tirage pour qu’ils soient dans le groupe de la mort
      Un essai des Gallois en toute fin de match scelle leur sort…
      Mais Lancaster a fait un travail énorme et le groupe qui aujourd’hui écrase l’Europe (la planète?) lui dot beaucoup.
      Enfin… tant qu’on les tape à Tokyo!!

    • Non mais c’est la honte quoi … perdre contre les Gallois en poule dans sa Coupe du Monde …

      Les Anglais, ennuyeux … perso je préfère les équipe du Sud (Afrique du Sud, Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande + îles).

      Plus spectaculaire, plus vif, plus créatif, plus technique, plus talentueux …

      Dans le Sud, ils jouent, au Nord, ils travaillent … de gros bourrins piqués aux hormones appliquant des consignes débiles d’entraîneurs « risk-averse » se prenant pour des génies (Laporte en est l’archétype) alors qu’au Sud, ils gagnent et avec la manière et contrairement à ce qu’on dit, ils n’ont pas l’air plus dopés qu’en France ou en Angleterre.

      Faudrait aussi dire aux Français que faire de la muscu + vélo tous les jours ça bousille le corps et que le corps a besoin de repos pour récupérer et se régénérer.

      Ah oui aussi, jouer autant de matchs sur une saison ne fait qu’épuiser ses joueurs.

      Pour les Anglais, ils ont eu une génération d’exception (Dallaglio, Wilkinson, Robinson, Mike Catt, Cohen …) depuis j’attends …

      Je serais ravi de voir un Argentine-Angleterre style 1986 pour une autre revanche des Malouines 🙂

  19. « Si par hasard ce ne sont pas les Fidjiens qui gagnent, ce sont les Néo-Zélandais qui l’emportent »……….Pas tout à fait car l’équipe de rugby à Sept sud-africaine, surnommée « les Blitzbokke » est actuellement en tête du classement mondial, d’ ailleurs la finale du Hong Kong sevens 2017 a vu la victoire des fidjis sur les sudafs. Prochaine étape le Singapour’s 7 puis Paris et Londres.

    http://www.worldrugby.org/sevens-series/standings

    Répondre
  20. Le Christ a donc couru 33 ans avec le ballon en mains. Belle performance ! 😀

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *