Le parfait bouc émissaire

image_pdf
Le parfait bouc émissaire
Jan11

Le parfait bouc émissaire

Le lecteur « informé » aura sans doute remarqué que les marchés des actions ont été quelque peu chahutés en ce début d’année, les baisses des indices un peu partout s’étageant entre -5 % et -10 % sur la première semaine de l’année . Du coup, les maigres gains réalisés l’an dernier ont quasiment disparu, ce qui est fort désagréable.Le même lecteur, s’il a lu les quelques articles que j’ai pu consacrer aux marchés financiers en 2015 n’a...

En savoir plus
Populisme de fermeture
Déc19

Populisme de fermeture

 Avant la trêve des confiseurs, quelques remarques brèves sur l’activité politique récente de part et d’autre de l’Atlantique.En France, les élections régionales ont vu alterner au premier tour la panique dans les chaumières, et au deuxième, un soupir de soulagement, accompagné de déclarations sur le thème, « tous coupables, on a compris », qui bien évidemment et dès lundi 14 décembre, n’ont été suivies d’aucun effet ou début de...

En savoir plus
La catastrophe des taux d’intérêts négatifs
Nov22

La catastrophe des taux d’intérêts négatifs

Dans ma jeunesse, il y a bien, bien, longtemps j’ai fait des études d’économie à Toulouse.L’une des premières questions qui fut soumise à notre sagacité (extrêmement restreinte à l’époque) fût: « mais pourquoi devons nous payer des intérêts quand nous empruntons de l’argent et pourquoi exigeons-nous de toucher des intérêts quand nous en prêtons? ».Ce que j’ai retenu jusqu’à ce jour de cette question est que dans le fonds, je...

En savoir plus
Le western des banques centrales se poursuit
Nov10

Le western des banques centrales se poursuit

Pour ceux qui s’intéressent aux grands western américains de John Ford, il ne faut pas oublier que « La chevauchée fantastique » a été suivie par « Le massacre de Fort Appache » et que finalement, c’est l’italien Sergio Leone, qui quelques années plus tard a fourni l’explication de cette épopée avec « Pour une poignée de dollars »….C’est un peu ce qui est en train de se passer sur les marchés. La chevauchée fantastique des bourses...

En savoir plus
Dollar et taux d’intérêts
Nov04

Dollar et taux d’intérêts

Les grandes sociétés de gestion mondiales ont perdu 700Md$ d’actif au troisième trimestre. Ce n’est pas un événement anodin. Cela pourrait signifier que des gouvernements pour faire face à leurs dépenses publiques doivent puiser notamment dans leurs fonds souverains. C’est ce qu’a fait l’Arabie Saoudite confrontée à la baisse du prix du pétrole. Comme son déficit budgétaire va atteindre les 20% du PIB il lui faut absolument des...

En savoir plus
Et si on parlait de libertés pour changer?
Oct28

Et si on parlait de libertés pour changer?

Notre ambition originelle n’est-elle pas, après tout, d’en être l’Institut pour le présent et les générations à venir ?Je rentre de Washington, ou j’ai eu un certain nombre de réunions avec la campagne du candidat toujours présent Rand Paul, ainsi que participe au Conseil d’administration du Competitive Enterprise Institute, « think tank » dédiée à l’économie de marche, aux libertés civiles et à un gouvernement réduit.Enfin et surtout...

En savoir plus
Typologie des Marches Baissiers (Bear Markets)
Oct19

Typologie des Marches Baissiers (Bear Markets)

« Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel » est l’un des proverbes boursiers les plus connus. Par là, ceux qui l’utilisent veulent dire que les hausses ne peuvent pas durer toujours et qu’il faut bien qu’il y ait des baisses, pour que le marché puisse repartir à la hausse un jour. Je suis dans la finance depuis 1971 ce qui me permet de certifier au lecteur que les baisses sont des phénomènes bien réels, et fort désagréables. Mais...

En savoir plus
Proche-Orient : Quand Poutine joue aux Echecs et messieurs Hollande et Obama à la belotte
Oct05

Proche-Orient : Quand Poutine joue aux Echecs et messieurs Hollande et Obama à la belotte

Il y a 18 mois environ, lors de l’un de mes passages chez Nicolas Doze, interrogé sur ce qui se passait en Ukraine, j’avais fait remarquer que l’on ne pouvait rien comprendre à ce qui se passait là-bas si l’on n’intégrait pas l’Ukraine dans un schéma plus large qui englobait tout le Moyen Orient. Pour moi, à l’époque, les Russes se servaient de l’Ukraine pour mieux distraire les Européens et les Américains de leur but principal qui...

En savoir plus