19 October, 2020

Trump contre l’Etat Profond : Echec et Mat ?

A l’époque où Hollywood faisait de bons films, c’est dire il y a bien longtemps, un scénario assez classique racontait l’histoire d’un homme politique où le héros était sauvagement attaqué par des forces obscures qui voulaient le maintien du statu quo.

Tout semblait perdu et notre homme intègre se dirigeait tout droit vers la prison et le déshonneur quand, tout à coup, une nouvelle information sortait qui montrait qu’il avait eu raison de bout en bout (voir par exemple le film de Francis Capra en 1939 « monsieur Smith va à Washington ».)

Et soudain, de reprouvé, de futur banni, le héros l’emporte sur ses ennemis…

Et tous les spectateurs rentrent chez eux, contents de vivre dans un pays ou les méchants sont punis et les vertueux reconnus. Les citoyens aux USA aiment les « happy end.”

Et bien, je suis en train de me demander si ce n’est pas ce que nous allons connaître aux USA tant les informations qui viennent de sortir sur la famille Biden (au sens mafieux du terme) sont stupéfiantes.  

Bien entendu, tout va être fait par les forces du mal pour que ces divulgations ne soient pas connues du grand public, mais ce coup-là, la tâche est presque impossible.

Résumé des derniers développements.

Les lecteurs de ce blog ont vu passer pas mal de mes articles consacrés à la lutte à mort qui s’était engagée depuis bien avant 2016 entre Trump et ce qu’il est convenu d’appeler l’Etat Profond américain.

Le programme de Trump était en effet de « nettoyer le marigot pestilentiel (clean the swamp) » qu’était devenu Washington, ce qui ne plaisait guère à Obama, Clinton , Biden, Comey, Brennan et à tous les hiérarques du FBI, de la CIA, du Ministère des affaires étrangères ou du « Pentagon » …

Rien ne fut épargné au Président Américain élu en 2016 :  Fausses accusations de complicité avec la Russie, enquête judiciaire interminable, complot ourdi de toutes pièces contre celui qu’il avait choisi comme son principal conseiller en sécurité, trahison des principaux responsables du ministère de la Justice, impeachment … et que sais-je encore.

Mais il est apparu clairement, vers le début de 2019 que, pour la première fois dans l’histoire des USA, un véritable complot avait été ourdi pour essayer de faire tomber un Président légalement élu.

Ce n’est pas moi qui avance le mot de complot, c’est le ministre de la Justice, monsieur Barr, nommé en 2018, qui a employé ce terme lors de l’une de ses dépositions devant le congrès des USA au début de 2019.

Et ce même ministre de la Justice du coup chargea l’un des plus éminents « prosecutors » américain, monsieur Durham de mener l’enquête.

Et depuis, plus rien.

Tout le monde-et moi le premier- s’attendait à ce que Durham rende son rapport avant l’élection présidentielle de 2020 de façon à favoriser les chances de Donald Trump, s’il y avait quelque chose dans le dossier, bien entendu, ce dont je ne doutais pas.

Et pourtant rien ne venait, et il y a quelques semaines, monsieur Barr fit savoir que rien ne sortirait avant l’élection, à mon grand désespoir et au grand contentement des démocrates tant cela semblait indiquer qu’il n’y avait pas grand-chose à montrer.

Et du coup, je me mis à douter de la réélection de Trump…

Homme de peu de foi….

En fait, et bien entendu je ne le savais pas, monsieur Trump avait dans son carquois depuis plus d’un an l’arme fatale pour détruire la candidature de Joe Biden.

Joe Biden a en effet un fils, Hunter Biden, qui a eu une histoire personnelle un peu… compliquée.

Brillant avocat, drogué au dernier degré, quelque peu obsédé sexuel, cet homme s’est retrouvé propulsé au conseil d’administration d’une société Ukrainienne d’énergie (Burisma), sans doute la plus corrompue des sociétés en Ukraine, alors qu’il n’y connaissait rien ni en gaz ni en énergie.

Mais sa nomination eut lieu curieusement quand son père, alors vice-président des USA était en charge du dossier de ce pays.

Et, miraculeusement, le procureur Général Ukrainien qui menait les poursuites contre Burisma, un homme honnête paraît-il, fut viré, après la nomination d’Hunter a son conseil, à la demande du vice-président américain qui menaça de bloquer le prêt d’un milliard de dollars des USA à l’Ukraine si cet homme n’’était pas viré.

Et le procureur Ukrainien fut renvoyé comme un malpropre.

Mais les exploits de fiston ne s’arrêtèrent pas là : Il créa avec des amis une société d’investissement que le gouvernement Chinois, après une visite officielle de Joe Biden en Chine (avec son fils qui avait voyagé dans Air force 2, l’avion réservé au vice-président), abonda cette société financière qui n’avait jamais eu un client, de 1. 5 milliards de dollars immédiatement alors que ce cher Hunter n’avait aucune expérience financière.

Madame le maire de Moscou transféra aussi au jeune Biden 3.5 millions de dollars sans que quiconque se donne la peine d’expliquer quoi que ce soit.

Rien de neuf dans tout cela, ces informations étant déjà vieilles.

Et quand on posait des questions à Joe Biden (ce que la presse ne faisait jamais bien entendu), il répondait de façon imperturbable que son fils et lui ne parlaient jamais d’affaires ensemble.

Tout marchait comme sur des roulettes et Joe Biden, en battant Trump, allait assurer la pérennité de l’état profond US et la présidence Trump apparaîtrait vite comme un mauvais cauchemar qui se dissipe au réveil.

Et soudain, patatras !

Le New-York Post, quatrième tirage et plus vieux journal des USA vient d’annoncer qu’il a retrouvé l’ancien ordinateur portable d’Hunter Biden dans lesquels se trouveraient toutes les preuves de la complicité entre Joe Biden et son fils dans toutes les affaires de corruption avec la Chine, la Russie, l’Ukraine etc…

Le fils indiquerait que 50 % de tous ses gains devaient être reversés à son père, ce qui semblait l’agacer beaucoup.

L’histoire est rocambolesque, mais la voici.

Hunter aurait laissé cet ordinateur à un réparateur dans le Delaware (état dont Joe Biden était l’élu) à un moment où il était particulièrement » chargé » et ne se souvenant sans doute de rien, n’était jamais venu le rechercher.

L’ayant réparé, le propriétaire du magasin regarda à qui il appartenait et, affolé de ce qu’il découvrit, prévint le FBI qui ne fit RIEN mais qui dit quand même à notre réparateur « qu’il n’arrive jamais rien à ceux qui ne parlent pas »

Ambiance…

Et bien entendu, le contenu de l’ordinateur ne serait jamais arrivé au ministère de la Justice qui à l’époque, enquêtait sur… Trump.

Mais notre homme, n’étant pas né de la dernière pluie, avait fait deux copies du disque dur, l’une qu’il avait remise à un ami très sûr au cas où il lui arriverait un accident et l’autre à Rudy Guilani, l’ancien « prosecutor fédéral », devenu ensuite le très populaire maire de New-York car il avait été l’homme qui avait nettoyé cette ville et de la mafia et de la criminalité aveugle qui sévissait dans les quartiers noirs.

Signalons au passage que Guilani se trouve être aussi l’avocat « personnel » et grand ami du Président Trump.

Et donc, depuis au moins un an, Trump et Guilani avaient toutes les preuves en leurs mains de la corruption criminelle de Joe Biden et de sa famille.

Et quinze jours avant l’élection, le New-York Post commence à sortir ces preuves une par une, les articles étant écrits par Rudy Guilani lui-même sous la forme d’un dossier d’accusation qu’aurait choisi un ‘Prosecutor »

Les deux premières livraisons ont fait l’effet d’une bombe, à tel point que Twitter et Facebook, grands supporters de Biden, en ont immédiatement interdit la rediffusion, ce qui indique la panique qui doit régner au parti Démocrate. Et bien entendu, cette interdiction garantit sans doute que tous les citoyens sont en train de décharger le dit-dossier.

Mais, en vieux routier de la politique, Guilani a déjà fait savoir que l’on n’a encore rien vu et que les meilleurs morceaux sont à venir, ce qui fait que la famille Biden ne peut pas nier puisqu’ils ne savent pas ce qui arrive derrière.

Et donc ma conviction est la suivante

  • Guilani et Trump avaient toutes les preuves dont ils avaient besoin contre Biden depuis au moins un an.
  • Ils devaient souhaiter de tout leur cœur que le candidat démocrate choisi soit Biden et les Démocrates, Obama en tète sont tombes dans le piège. Nul doute que lors de la nomination de Biden, Trump et Guilani n’aient partagé non une coupe de champagne (Trump ne boit pas) mais un Coca Cola festif.
  • Et du coup, Trump n’avait absolument pas besoin que le rapport de Durham sur les crimes commis par Obama, Brennan ou le patron du FBI sorte avant les élections, bien au contraire, puisque c’est à partir de ce rapport qu’il va pouvoir faire tomber ses ennemis, non pas pour être réélu, mais pour que justice soit faite, après sa réélection. Personne ne pourra dire que le dossier Durham sort pour favoriser la réélection du Donald.
  • Ce qui doit faire flipper non seulement tous les démocrates, mais aussi tous les journalistes de gauche (oxymore s’il en fut) tant leur évidente complicité criminelle dans le complot va être mise en lumière et bien des journalistes risquent de se retrouver en prison avec leurs amis démocrates, ce qui m’attriste au plus haut point.
  • Quant à l’élection, les citoyens aux USA vont se retrouver devant le choix de voter pour un criminel ou pour Trump. Il me semble qu’un grand nombre de démocrates, du coup, n’iront pas voter et que les hésitants risquent de voter Trump, alors que les troupes républicaines sont très enthousiastes, ce qui semble indiquer que les républicains pourraient faire beaucoup mieux que prévu aux élections sénatoriales et à la chambre des représentants.

Et donc les 15 jours qui restent avant l’élection vont être passionnants et quelque peu agités, avec le New-York Post dans le rôle du Washington Post au moment du Watergate.

Et inutile de dire que je souhaite la victoire de Donald Trump, qui, à mon avis, va gagner par KO dans la dernière reprise, non sans avoir été malmené pendant les 14 premiers rounds.

Comme je le dis souvent, il y a des moments dans la vie ou il faut savoir attacher sa ceinture et ses bretelles. Nous sommes en train d’arriver au dénouement de la guerre sans merci qu’a livré l’etat profond américain à un Président élu.

Beaucoup de gens aux USA doivent être en train de réserver leurs billets pour l’Argentine ou le Brésil…

Mais quel bon film, qui nous aura tenu en haleine pendant quatre ans…

Je crois de plus en plus à une fin heureuse pour Trump mais bien difficile pour l’état profond.

Nous verrons bien.

 

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

90 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • breizh

    15 November 2020

    au final, les choses semblent mal parties… (sauf pour l’état profond).

    Répondre
  • JOSEPH

    3 November 2020

    Je viens de vous découvrir Mr Charles Gave et si vous voulez vraiment faire ce que vous dites et que (comme tout homme politique qui se respecte, vous ne mentez pas… lol ) vous méritez de devenir président ou que quelqu’un qui pense comme vous le devienne et dont vous seriez le conseiller.

    Répondre
  • James

    31 October 2020

    Merci Charles pour tous vos articles !

    Répondre
  • andre Clavier

    25 October 2020

    Que Trump gagne et les soi-disant progressistes américains et leurs relais bien-pensants français seront renvoyés à leur nullité intrinsèque .

    Répondre
    • Charles Heyd

      25 October 2020

      Oui, mais il faudrait qu’il gagne!
      Et même s’il gagne, ils emboiteront le pas des médias américains pour mettre en doute sa réélection comme en 2016 son élection.

  • Jacques Ady

    23 October 2020

    Essai

    Répondre
  • jpr

    23 October 2020

    Puissiez-vousavoir raison !
    Les gens qui voteront pour Trump le feront parce qu’ils l’admirent. Les gens qui voteront pour le politicard démocrate le feront d’abord parce qu’ils détestent Trump. On voit une fois de plus où se situe le camp de la haine (pas là où on nous le dit).

    Répondre
    • James

      31 October 2020

      Il est contraint de jouer sur les deux tableaux sinon destin à la Kennedy

  • Jacques Ady

    22 October 2020

    1- le NY Post est tout sauf un “tabloïd” (sans e), ne vous déplaise. C’est l’un des plus anciens journaux américains, et aujourd’hui encore un des plus lus. Que vous le qualifiiez de “tabloïd” en dit long sur votre tropisme idéologique.
    2- la nomitation d’Amy Coney Barrett à la Cour Suprême est tout à fait légale, et constitutionnelle, ne vous déplaise là encore. Le Président, de même que le Sénat, ont l’OBLIGATION constitutionnelle de nommer un nouveau juge dès lors qu’un juge décède. Et ce n’est pas une “coutume” (qui n’a rien de constitutionnel) consistant à ne pas nommer un juge une année d’élection qui y change quoi que ce soit ; du reste, si on regarde d’un peu plus près cette “coutume”, à partir de cas concrets du passé, on s’aperçoit qu’elle résulte en réalité de calculs politiciens bien plus que d’un quelconque respect de son adversaire politique.
    Sur la réalité de l’État profond, vous devriez écouter les anciens responsables du KGB soviétique par exemple, qui expliquaient la façon de subvertir les démocraties occidentales, en particulier en les faisant noyauter par des éléments marxistes. Quant à la tentative de coup d’État contre Trump depuis son élection, elle est évidente, sauf pour les aveugles volontaires et autres taupes “Démocrates” (je mets le mot entre guillemets, tant la démocratie semble être le cadet de leurs soucis, il n’y a qu’à voir comment la censure bat son plein en ce moment sur Twitter ou Facebook… ah, les grands démocrates !)

    Répondre
  • BKK

    22 October 2020

    joe Biden a activé beaucoup d’espoir de part le monde pour chassé Trump de la présidence US mais il s’est avéré être un dément doublé d’une personnalité criminel, Il ne peut même pas terminer l’élection c’est vraiment un désastre .pour l ‘idéologie dominante .

    Répondre
  • Nanker

    22 October 2020

    Du nouveau sur les images trouvées dans l’ordi de Biden Jr…
    https://www.zerohedge.com/political/rudy-giuliani-describes-alleged-underage-material-hunter-bidens-laptop

    “”What we found were a number of photographs that troubled us greatly. They troubled us greatly because there were photographs of underage girls. The underage girls were dressed in a very provocative way… very little bikinis, and poses, that were sexually provocative.

    That was troubling in and of itself, but then there was one that was straight out-and-out child pornography. Just straight”.

    Ne doutons pas que Trump abordera ce sujet ce soir et vu les modalités du débat – le micro de l’un sera éteint pendant l’autre s’exprime – Biden ne pourra pas lui couper la parole et tenter de noyer le poisson…

    Répondre
    • Noname

      22 October 2020

      C’est tout à fait hors sujet. L’organisateur du débat a précisé que l’on parlerait des problèmes intéressants ; le covid et le réchauffement climatique.

  • Jimmy

    21 October 2020

    Il est vrai qu’on peut se poser la question de l’ordinateur oublié, mais j’ai réfléchi et tout fait sens. Il faut se poser la question: quelle est la relation entre le fils et le père? Les apparences sont-elle trompeuse?
    En lisant plusieurs articles, notamment le dernier scandale en date, Joe biden exigeait 50% des revenus de sa famille. Vous imaginez un père qui exige 50 % des revenus de son fils? Cela en dit sur leur relation. Vengeance de son fils envers son paternel? je ne vais pas spéculer mais j’ai mon avis sur la question.

    Répondre
  • Édouard FRILLEY

    21 October 2020

    magnifique c’est bon de savoir que la première étape contre l’état profond commence.
    Vive le Président (Trump)

    Répondre
  • Docteur M'Foundi

    21 October 2020

    Pensez-vous que Trump, une fois élu, jouera un rôle dans la ‘libération’ de UE ?

    Ou-bien, que l’Etat Profond, voyant impuissamment en direct sa défaite aux USA aujourd’hui, va réorganiser ses forces en Europe, dernier continent dans lequel il peut encore sévir, et ce sera alors une guerre d’usure entre les deux continents ?

    Bien à vous et happy end ! 😉

    Répondre
  • Clapasson Albert

    21 October 2020

    Je suis abasourdi ; que la probité soit une force de vie: jamais laissée pour compte…

    Répondre
  • Thierry Balet

    21 October 2020

    Je me regale à chaque fois des informations de IDL sur le dossier américain et l’élection prochaine car bien évidemment les médias français, hormis le petit monde parisien, n’as plus grand chose à dire, donc à nous apprendre. Indépendamment de ça, il est vraiment plus que regrettable que tout ce petit monde “européen” (via l’UE)n’aie de cesse à se soumettre à état US aussi corrompu entraînant de facto une france sur une autoroute de la servitude et de l’abandon…

    Répondre
  • Denis Lesage

    20 October 2020

    Comme souvent double plaisir… 1-celui de la lecture 2-parcourir les commentaires (cette seconde partie étant souvent révélatrice). Je l’ai lu plus haut, que le moins malhonnête gagne.

    Répondre
    • Noname

      22 October 2020

      OK. Merci de me donner quelques exemples de la malhonnêteté de Donald Trump. Pour Joe et Kamala, j’ai déjà tout ce qu’il faut.

  • Pierre 82

    20 October 2020

    Je constate que l’Europe entière est retombée dans un état de sidération délirante à propos du fameux coronavirus (même la Suède, parait-il). On a maintenant droit à des couvre-feux, et probablement des reconfinements généralisés dans moins de 2 semaines.
    Et je ne peux pas m’empêcher de mettre ces deux faits en parallèle: la mise sous cloche de l’occident “à cause du virus” et la possible réélection de Trump.
    Je ne comprends pas quel est le lien, mais je n’arrive pas à chasser cette idée de mes réflexions. J’éprouve ce mauvais sentiment que quelque chose de terrible se prépare contre les peuples. Je trouve que ça sent le cramé, comme un truc qui s’est emballé et qui va exploser incessamment.
    J’ai discuté ce matin avec un adjoint au maire de ma commune qui m’a confirmé que tout le monde (je répète: tout le monde) au conseil municipal a compris que le gouvernement nous menait en bateau, mais que personne ne bougeait car personne ne comprend rien.
    Eh oui, je deviens complotiste. A force… je suppose qu’on traitait également de complotistes les Russes qui mettaient en doute l’atteinte des objectifs du plan quinquennaux de feue l’URSS.

    Répondre
  • Shell

    20 October 2020

    Effectivement c’est l’élection Trump si celle-ci se fait de façon loyale, Trump devrait gagné mais comme le FBI et autres services sont allés aussi loin, ils risquent de tricher dans les élections (seule possibilité pour eux de gagner). Reste à savoir si Trump et Cie arrive à faire échouer leur triche et la prouver sinon patatras…

    Répondre
  • Axel

    20 October 2020

    Bonjour, admettons que Trump soit réélu,vous croyez donc à une fin difficile pour l’état profond. Mais cette “chose” pourrait très bien se reconstituer après son mandat non ? Est-ce qu’il y a des gars presidentiables suffisamment malins et charismatiques dans son sérail pour perpétuer sa ligne politique?
    Merci pour vos articles,

    Répondre
    • Noname

      21 October 2020

      Trump a profondément remanié le Parti Républicain. Et puis il y a Mike Pence,

    • Gilles .mathèMéthique

      22 October 2020

      …Ah, si l’Esprit JFK pouvait se prolonger, avec le Retour de celui qui fut l’ami très proche de POTUS : “John-John”…
      Le grand Retour “Royal”, qui avait promis de retrouver les responsable de la mort de son Père, quitte à faire tomber l’État…profond…

      Du coup, Trump avait promis de reprendre ce flambeau de justice, et l’on peut dire, avec un certain génie collectif, en résonance avec un réveil de li’intelligence du peuple américain, jusqu’à des niveaux redéfinissant la “Spiritualité à l’occidentale”, même ?…Et pour le monde, avec cette curieuse émergence d’un nouveau domaine d’appréhension du réel, qu’est “l’Exopolitique” ?…
      https://m.youtube.com/watch?v=nFgWyDAQZIk

      Bravo pour ce bel article complexe mais agréable à lire, pour un fan de véritable intelligence politique, dont nous manquons cruellement en Europe, comme presque partout ailleurs, surtout aux échelles nationales encore très malade s des influences anti Trump…Qui s’avérera pour eux, j’espère, le meilleur des médecins de l’âme.?…
      https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=YDmb20CCWEE

      Bien à vous,
      .C…🌊..:.🌹.:.”. ♡.”.:.🌹..:.🌊…F.D.

    • James

      31 October 2020

      Il n’y a aucun espoir. Le Deep State contrôle la Fed. Les FAAMG, par ex, ont trop d’avance.

  • Ockham

    20 October 2020

    Un ordinateur oublié … bizarre. Quoiqu’il en soit c’est toujours passionnant. Suspens. Dénouement, peut-être, dans 15 jours ou 3 mois comme lors de l’élection de Bush junior !

    Répondre
  • Louis Neundorf

    20 October 2020

    Ce qui est succulent c’est de savourer un bon plat à l’avance en pensée. Et l’on imagine le marigot parisien très préoccupé de ce qu’il va devoir faire quand le siège social du marigot aura été purgé outre atlantique. On doit y penser dans les milieux autorisés, et envisager des destinations lointaines bien également, à moins que la Méduse Gorgone reprenne vraiment du service, affrétée qu’elle est par des armateurs yankees pour étreindre le pays dans la crainte. Début Novembre 2020 serait-il un avant-goût de l’élection de 2022, où l’inattendu pourrait bien s’introniser.

    Répondre
  • David Jeames

    20 October 2020

    Les deux prochaines semaines vont etre passionantes, car les enjeux n’ont jamais ete aussi haut. Le future de la civilisation occidentale sera fort probablement impacte par les resultats de cette election.
    Je continue de penser que Trump va gagner en landslide, avec potentiellement le vote populaire pour les raisons suivantes:
    * Les early votes sont bien plus nombreux que les dernieres annees. Bien qu’ils soient en faveur de Biden, ils ne sont pas suffisamment bons par rapport a 2016.
    * Les latinos prennent position publiquement pour Trump (y compris certaines celebrites).
    * Les blacks prennent position publiquement pour Trump (plusieurs rally black americans for Trump ont d’ailleurs ete censures par les mainstream media).
    * L’enthousiasme pour Trump est au plus haut.
    * Les sondages (non politiques, tel que “Etes-vous mieux aujourd’hui qu’il y a 4 ans?”) sont fortement positifs pour Trump.

    L’affaire Hunter Biden et l’Obamagate auront un impact sur les elections. Mais je ne suis pas convaincu que Trump en avait besoin.

    Répondre
  • Gindre

    20 October 2020

    Ravis de cette prédiction de Charles Gavé
    Que les mafieux de l’état profond aillent griller en enfer !

    Répondre
  • sylvain

    20 October 2020

    Malgré ces révélations, je reste sceptique quant aux chances de Donald Trump de remporter les prochaines élections, car les medias “progressistes” ont une force de frappe colossale.
    Or, s’il y a une chose que la crise du COVID nous a apprise, c’est que les faits ne font pas toujours le poids face à la propagande.

    Répondre
  • Haddad

    19 October 2020

    Je pense que Trump va gagner haut la main à la loyale. Seul problème, la fraude des votes par correspondance : déjà 17 millions de votes par correspondance !!! C est terrifiant !

    Répondre
  • Riton

    19 October 2020

    Pour info à toutes les petites minettes qui mettent leur masque et en redemandent ci-dessous, Biden c’est la droite de la droite française. Avoir le deep state en France serait déjà un pas vers le bonheur…

    Répondre
    • Thierry Moreau

      21 October 2020

      Non Biden est une marionnette entre les mains du parti démocrate noyauté par les ” progressistes et les antifa Us “

  • Riton

    19 October 2020

    J’aime bien la tête de Biden, on dirait un gangster des années 30, avant l’arrivée des mexicains…
    Trump sera lourdement battu et walmart va lourdement monter..
    No stress, il faut que le déclin aille à son terme…

    Répondre
  • breizh

    19 October 2020

    Dieu vous entende monsieur Gave. Mais les corrompus ne vont pas lâcher, ni avoir de scrupule !

    Répondre
  • Delaust

    19 October 2020

    Bonjour,
    Qu est ce que ça fait du bien de vous lire.
    Si cette histoire aux Etats Unis prend trop d’ampleur m’ est avis que les démocrates vont à la dernière minutes nous sortir de leur chapeau un autre candidat par exemple Michelle Obama. Une femme noire. Beaucoup d americain vont craquer pour elle. Et si en plus on apprend qu elle est lesbienne (même si c est pas vrai) wouah ça ça aurait de la gueule non ? Bon j ironise.

    Répondre
  • Madame Shrek

    19 October 2020

    Merci de partager ces infos trop peu connues en France. La désinformation y est telle que l’intelligence et le sens démocratique sont décrits comme de la bêtise et du complotisme. Trump et l’équipe de hauts-fonctionnaires volontaires cachée derriere le surnom global de Q travaillent sans relâche depuis bientôt 5 ans avec un sens tactique certain et une imperturbabilité étonnante. Des États-Unis nationalistes et débarrassés des mondialistes/globalistes avides de guerres “démocratiques” et de libre-échange tous azimuts seraient le meilleur des alliés pour aider la France à retrouver toute sa souveraineté et sa grandeur. Espérons qu’il sera élu!

    Répondre
  • Didier

    19 October 2020

    Merci pour cet article jubilatoire.
    Nous connaîtrons l’avenir de l’occident dans quinze jours. 15 JOURS !!!

    Répondre
  • Grandga

    19 October 2020

    Je ne discute pas du fond, mais essayez d’écrire ‘Giuliani’, car c’est son nom…

    Répondre
  • Antoine

    19 October 2020

    Est-ce que vous ne vouliez pas qualifier “journalistes de gauche” de pléonasme plutôt que d’oxymore ?

    Répondre
  • Nanker

    19 October 2020

    “Mais, en vieux routier de la politique, Guilani a déjà fait savoir que l’on n’a encore rien vu et que les meilleurs morceaux sont à venir”

    Une histoire de… (roulements de tambour…) pédopornographie?
    https://thejewishvoice.com/2020/10/are-the-photos-in-hunter-bidens-laptop-worse-than-we-are-being-told/

    “Je ne savais pas que vous accordiez du crédit à des révélations, sans doute de sources russes, de tabloïds du genre «New York Post»”
    Commentaire indigne de ce site si je peux me permettre. On n’est pas sur “France Inter” non de non!

    Répondre
    • Noname

      19 October 2020

      Lien EXTREMEMENT intéressant !

  • Borelli

    19 October 2020

    Excellent article, mais je suis trumpiste à 1000%, donc mon avis ne vaut pas tripette. Trump est crédité d’un très bon score pour sa future réélection et je croise les doigts en adressant une petite prière tous les soirs. Mais contrairement à certains commentateurs, ici, je peux affirmer sans beaucoup me tromper que nous avons un Trump européen qui bataille depuis 2017, mais dans l’indifférence générale et l’ostracisation de tous ceux qui se donnent comme bannière le “patriotisme”. Si vous voulez en savoir plus, suivez le guide 👉👉👉👉https://programmeejl.wordpress.com/

    Répondre
    • Thufir

      22 October 2020

      Pour votre programme, vous pouvez rayer le collabo Lassalle, donnant les pleins pouvoirs lâchement lors d’une session de nuit quasi vide à l’AN.

  • sangmelima

    19 October 2020

    Je ne suis pas certaine qu’il y ait eu une époque où Hollywood “faisait” de bons films… du côté des cinéastes indépendants, oui, mais la machine à propagande hollywoodienne a surtout fait des films déjà pro mouvements sociétaux (racisme, féminisme, manichéisme désolant indien / cow boys…). En quelques décennies de bulldozer de la bien-pensance (le camp des Bons !) dont les idéologies “nouvelles” émanent toutes de la côté Ouest californienne (réservoir des concepts gauchiso-mondialistes- communautaires) est parvenu à éradiquer presque tout le cinéma indépendant américain au profit d’une bouillie infâme qui envoie des “blockbusters” (?) comme on envoie des pelletées de fosse sceptique dans un jardin à la française.

    Le camp Biden est celui de ceux qui s’auto proclament – sans rire – “démocrates”. Le détournement sémantique permettant de réorienter le sens des mots est arrivé là à un niveau qui défie le… bon sens. Ça n’échappe à personne mais, plus embêtant, “on fait avec” un peu partout.

    La France maconienne poursuit l’œuvre destructrice commencée par Sarko, consolidée par l’inertie rigolarde de Hollande et imposée par la violence par le Micron élyséen.

    L’on eut de cesse de nous affirmer que Macron était “brillant, intelligent, dynamique, déterminé, etc…”. Belle distorsion de l’information réelle également puisque même les proches du gamin s’agace de ses perpétuels atermoiements, de ses “ni oui, ni non” qui se terminent logiquement en décision arbitraire in fine.

    Macron est l’anti Trump. On préfère forcément le 2sd, bien que répondant malgré tout à un ensemble assez épais typique de la grosse culture yankee de “l’homme qui vainc seul” (le poor lonesome cow boy” a la vie coriace chez les européens anglogermaniques qui occupent largement les places de pouvoir réel américain.

    Mais à l’inverse d’un Macron qui s’est fabriqué un profil de petit bourgeois provincial propret, espèce de manager de PME qui rêverait de se faire aussi grosse que les bœufs apatrides mondialistes sans comprendre qu’il finira tôt ou tard par exploser… ou par se faire exploser par la vox populi qui, lorsqu’elle ne refroidit pas assez fini toujours par monter vers les lieux symboliques pour les massacrer. Elle le fit, malheureusement, lors de la révolution de 89 faussement “populaire” mais véridiquement bourgeoise et marchande, et l’on voit le résultat aujourd’hui : un monde où le rêve de 50 % de la jeunesse est de devenir “trader” (négociateur en bon français, marchand de tapis virtuels) et l’autre 50 % d’être “star de cinéma” parce qu’on a pas besoin de faire des études difficiles (croient-ils !) et que le montant des cachets s’envolent vers les primes placées en “offshore” par des ministres vendus à la cause personnelle et narcissique.

    Macron est un profil typique de pervers narcissique manipulateur. Leur caractéristique est d’alterner les caresses, les mots doux et les attaques destructrices. Macron ne sait et ne saura jamais ce que signifie être adulte. N’ayant jamais été père, surprotégé par une épouse-maman, jouant les “tontons papas” avec des belles filles qui pourraient en réalité être ses épouses en matière de génération, cet homme est en réalité vide à l’intérieur. Il se rempli de la reconnaissance de ceux qui, dans l’ombre toujours, ont fabriqué illégalement son accession au trône de France.

    La force de Trump, bien que beaucoup y voit tout autre chose, réside dans son évident don d’entrepreneur privé efficace. Sur ce point, il plaît forcément aux américains de base qui ont tous été élevés au lait du “self made man” et à une supposée élection divine d’un peuple censé “sauver le monde plongé dans l’obscurantisme”. En cela, Trump qui défend un peuple “élu” entre aussi en concurrence avec un autre peuple “élu” qui, en arrière plan toujours, manœuvre pour orienter sa mystique.

    La seule chose qui éveillerait vraiment un peuple, et le nôtre plus particulièrement, est une éducation pluri-disciplinaire exigeante. Apprendre à penser par soi-même, hors des opinions préfabriquées d’une presse vendue aux gros intérêts privés mondiaux, nécessiterait que le plus grand nombre reprenne des lectures classiques exigeantes, des essais pointus sur tous les sujets stratégiques… mais quand un peuple massifié a pris le pli de se taire et de s’abimer (au double sens du terme) dans un écran sans fond pour jouer, se divertir, cet espoir reste ténu voire illusoire.

    Répondre
  • FRANÇOIS MAJOREL

    19 October 2020

    Merci encore pour ce brilliant article .

    Répondre
  • Pierre 82

    19 October 2020

    Monsieur Gave, il vous arrive de vous tromper dans vos prédictions de temps à autre, comme tout le monde.
    Par contre, en relisant le premier édito que vous aviez consacré à Trump (en mars 2016, soit six bons mois avant son élection que personne d’autre n’a vu venir, et même deux mois avant son investiture), je me rends compte qu’il n’y a pas grand chose à retirer de votre prose.
    Voici cet article
    https://institutdeslibertes.org/a-propos-du-donald/
    Maintenant, il faut attendre. J’ai un peu de mal à partager votre optimisme actuel, car même si Trump gagne par KO, l’état profond ne se laissera pas faire. Et il n’est pas dit non plus qu’il gagne par KO… avec un peu de chance, je me trompe.
    La guerre civile me semble se rapprocher aux USA, mais c’est valable pour l’Occident tout entier. La situation de l’UE n’est pas brillantissime non plus! Et je ne vois pas arriver de Trump européen à l’horizon.

    Répondre
    • ugurura

      19 October 2020

      Mon ami,
      l’UE est déjà soumise au grand remplacement et au lavage de cerveau par les mass media…une partie du territoire français ( les citées) sont occupées et administrées de fait par les islamistes.

  • pierre

    19 October 2020

    Si Trump est réélu, il serait bien qu’en 2022 on ait quelqu’un en France pour « nettoyer le marigot pestilentiel» francais.
    Je ne sais pas pourquoi mais je pense à quelqu’un !

    Répondre
  • Jacques Peter

    19 October 2020

    Trump ne se contente pas de nettoyer le marigot de l’Etat profond américain, il est le meilleur défenseur possible de la civilisation occidentale. C’est pourquoi nous Européens avons grand intérêt à ce qu’il soir réélu.

    Répondre
    • Francis

      19 October 2020

      Tout à fait d’accord

  • germain

    19 October 2020

    Je ne suis pas partisan particulièrement de M. Trump, mais en lisant vos lignes sur Joe Biden, j’en rigole franchement. Trump va tous les bouffer pour parler familièrement. Cela me fait rire au risque de me répéter.

    Répondre
  • Ottavi Marc

    19 October 2020

    Le citoyen lambda américain doit être aussi excédé que le quidam français ( non subventionné) par l’impéritie des gouvernements qui se succèdent. J’espère notre réveil sur la situation désastreuse en Occident avant la catastrophe prévisible.. un retour au bon sens et un langage de vérité s’imposent

    Répondre
  • Moularka

    19 October 2020

    Cette histoire est vraiment rocambolesque. Vos lecteurs apprécieront que l’avocat de Hunter Biden a contacté par téléphone et par courriel, le réparateur informatique avant la publication du New York Post. Evidemment pour récupérer le disque dur de son client. Avec un avocat comme ça pas besoin d’ennemi.
    Cet état profond qui a encore des choses à cacher. Je vous invite à aller chercher des informations sur la Seal Team 6. Un militaire est prêt à fournir toutes les preuves sur l’implication de la clique Clinton, Biden etc… dans le faux assassinat de Ben laden. Mais le vrai assassinat des militaires américains de la Seal Team 6. Tout ça agrémenté d’une belle somme pour l’Iran 152 milliards et 2 milliards en cash pour arroser les politiciens américains au courant. Wait & See.

    Répondre
  • Ajax Lefol

    19 October 2020

    Cher Monsieur Gave, je doute que les gens dont vous parlez fassent leurs valises vers le Brésil de Bolsonaro, où ils seront reçus comme il se doit par la Police Fédérale locale 🙂

    Répondre
  • Le Monocle

    19 October 2020

    Passionnant ! Et ce qui ne gâche rien, très bien écrit !
    J’avais peur que Davos et toute leur malfaisance n’arrive à leurs fins, surtout après que Trump leur ait fait comprendre d’aller voir ailleurs s’il y était !

    Répondre
  • Noname

    19 October 2020

    Un livre intéressant, parmi beaucoup d’autres, pour qui s’intéresse au
    Parti Démocrate : “Profiles in corruption”.

    Répondre
  • vincent herrmann

    19 October 2020

    Superbe travail. comme toujours.
    Quel est votre avis quant à la situation politique francaise ?
    Connaissez vous un homme politique permettant de nettoyant la France des sangsues mortels pour les Francais ?
    Vous devriez faire la promotion du livre “la stratégie du choc” de Naomi Klein que vous devez connaitre et qui est vraiment un révélateur de ce qui se passe mondialement. Friedmann, notre bienfaiteur !!!! Faut rigoler !

    Répondre
  • René-Pierre Alié

    19 October 2020

    Beau travail, Monsieur Gave. On aimerait que chacun, en France, puisse vous lire. Mais les médias de masse taisent soigneusement ces informations capitales. La censure la plus efficace n’est-elle pas le silence sur l’essentiel, et le bruit sur l’accessoire ?

    Répondre
  • Faïk Henablia

    19 October 2020

    Je ne savais pas que vous accordiez du crédit a des révélations, sans doute de sources russes, de tabloïdes du genre New York Post.
    Je me permets, à ce propos, de vous recommander QAnon, autre source qui ne manquera pas de contribuer à l’approfondissement de votre analyse de « l’Etat profond ».
    Au fait, tenter par tous les moyens de faire approuver hâtivement et avant le scrutin, un juge a la cour suprême, fait-il partie des manipulations de ce fameux « Etat profond »

    Répondre
    • Noname

      19 October 2020

      Charles Gave devrait se cantonner à lire la “bonne presse” selon vous, la presse totalement corrompue. Ah Russia, Russia, Russia !
      Vous semblez ignorer le sens de l’expression “état profond”. Il s’agit en fait de fonctionnaires, principalement de hauts fonctionnaires, inamovibles et qui , en dépit des alternances dans un pays démocratique, continuent de mener leur propre politique. Q ânon n’est manifestement pas une association de fonctionnaires et n’est pas en position de modifier la politique des U.S.A.
      Quant à la nomination d’un membre de la Cour Suprême des États-Unis, le Président est élu pour quatre ans et non pas trois. 27 Juges ont été nommés durant la dernière année du mandat d’un président des U.S.A

    • DidierC

      19 October 2020

      Faik, quel drôle de prénom…Cela me donne furieusement penser au FAKE anglais. Faux en français. Tout sonne en effet faux dans ce que vous dites. Mais les idées et idéologies mensongères sont en passe de prendre fin. Ouf !

    • Faïk Henablia

      19 October 2020

      @Noname.
      Par “presse corrompue”, j’imagine que vous entendez toute presse critique envers Trump ; tout comme ne peut qu’être irrégulière toute élection qu’il perd, (s’il la perd).
      Votre soi-disant “Etat profond ” est une fiction, une fumisterie. J’imagine que les fonctionnaires auxquels vous faites allusion sont tous Démocrates, par le plus grand des hasards.
      Heureusement que Monsieur Propre est venu mettre de l’ordre dans tout cela.

    • Faïk Henablia

      19 October 2020

      @ DidierC
      Elevez le niveau, à défaut de pouvoir répondre sur le fond. C’est ça la parole libérée?
      Pauvre C..didier.

    • Chalpitek

      19 October 2020

      Il n’y a pas eu de démenti sur les emails, et bien au contraire une confirmation de plusieurs sources dont un des partenaires de Hunter Biden. Il n’y a donc aucun besoin de convoquer les russes ici. Si vous n’avez pas compris ce qu’est l’état profond, c’est que vous avez une vision très superficielle des choses. Mettez-vous au travail, vous êtes vraiment loin du compte.

    • Noname

      19 October 2020

      Vous ignoriez la signification du terme « état profond » je vous en ai donné la définition. Vous affirmez alors que cela n’existe pas. Soit ! Je vais compléter votre éducation défaillante. La presse corrompue, c’est la presse qui couche avec le politique, c’est la presse qui au lieu de remplir son rôle constitutionnel, pour lequel elle est rémunérée par l’Etat, rôle qui consiste à informer les citoyens pour éclairer leurs votes, présente une vision partisane et partielle des faits et événements. Enfin vous demandez d’élever le niveau et ce faisant vous l’élevez en insultant Didier.

    • Vincent

      19 October 2020

      Non, non, l’Etat Profond n’existe pas. Depuis le début, tout le monde (Obama, Clinton, Biden) sait que le dossier Steele était bidon. Le scandale n’est pas des fausses infos durant une campagne électorale; c’est le fait que le FBI et la CIA ont continué les investigations; que le procureur spécial Mueller a enquêté pendant deux ans pour ne rien trouver mais piéger des alliés de Trump. Un agent du FBI a déjà plaidé coupable pour fraude. Mais non, il n’y a pas d’Etat Profond…

    • Madame Shrek

      19 October 2020

      Ne confondez par Q, une nouvelle Gorge Profonde qui a fait ses preuves et ses Ânons parfois perdus ou parfois faux prophètes manipulés. Laissez tomber les accusations de pédophilie et de satanisme et lisez les posts de Q directement. Si seulement d’autres hauts fonctionnaires français comme Charles Prats abattaient le même boulot en France!

    • Faik Henablia

      19 October 2020

      @Noname.
      Vous n’avez peut-être pas remarqué la remarque désobligeante du dénommé DidierC concernant mon prénom. J’aimerais bien voir la vôtre dans les mêmes circonstances. Il est vrai que, vous avez pris soin de ne pas le divulguer.

  • Vauban

    19 October 2020

    Il s’agit donc d’un combat à mort… Croisons les doigts!

    Répondre
  • Noname

    19 October 2020

    Un livre intéressant, parmi beaucoup d’autres, pour qui s’intéresse au Parti Démocrate : “Profiles un corruption”

    Répondre
  • Hervé MONTLOIN

    19 October 2020

    Entre la peste et le choléra, que choisir ? Il est affligeant de voir que ces 2 finalistes (choisis par leur propre camp) soient si corrompus l’un comme l’autre. Le malheur est que ce système pourri semble en place dans bien d’autres pays, défendu soit d’un coté par l’état profond arcbouté sur ses privilèges ou de l’autre coté par ce capitalisme meurtrier qui crée une misère universelle inacceptable.

    Répondre
    • Noname

      22 October 2020

      OK. Merci de me donner quelques exemples de la corruption de Donald Trump. Pour Joe et Kamala, j’ai déjà tout ce qu’il faut.

    • Noname

      22 October 2020

      En quoi Donald Trump est-il corrompu ? Merci de me fournir quelques exemples.

  • RIEME

    19 October 2020

    Mille fois raison, et cela ne s’arrêtera pas à ces politiciens. Mais à suivre ce qu’il se passe aux usa par d’autres informations que les françaises totalement corrompues, cela devenait prévisible. Pour moi la l’élection de TRUMP est très probable, et c’est de loin la meilleure chose qui peut nous arriver. Les media et d’autres oligarches vont vivre certainement des heures difficiles.

    Répondre
  • Info

    19 October 2020

    Il faut lire le site internet Zerohedge pour les anglophones. Ils ont un point de vue different par rapport aux MSM.

    Répondre
  • Noname

    19 October 2020

    J’aime bien ” madame le maire “, … Mais vous allez vous faire traiter de phallocrate, ou bien encore d’Antin féministe !

    Répondre
  • Oblabla

    19 October 2020

    Un grand merci à Charles Gave pour nous communiquer ces informations capitales. Informations que nos médias occultent (censurent?) unanimement, tant ils sont vent debout contre Trump.

    Répondre
    • Noname

      19 October 2020

      C’est la même engeance que les médias américains, le Guardian, la BBC, le Monde, Radio France, …

    • Nouza Longagne

      19 October 2020

      Les médias occultent ou censurent de nombreuses informations, surtout celles qui viennent des USA et qui sont plutôt favorables à Donald Trump. Je me demande bien qu’elle est leur bonne raison? Mais grâce aux réseaux sociaux et à ce que beaucoup de français appellent des “fake news”, il y a bien longtemps que ceux qui les écoutent, ces “fakes news” sont au courant de ce qui se prépare aux USA. Et, pour confirmer que ces infos sont bien dérangeantes, ils sont tous censurés et leur compte est clôturé par YouTube. Allez savoir pourquoi… Bon courage pour la suite, tout n’a pas encore été dévoilé

  • Jean-Louis Scandella

    19 October 2020

    Charles, bravo,
    je vous lis depuis toujours comme investisseur, économiste et géostratège, matières ô combien importantes, mais un peu arides. Je vous découvre dans le rôle de Monsieur X, auteur de polars politiques haletants révélateurs des intrigues qui se nouent dans l’ombre: j’attends la suite de ce feuilleton avec impatience!

    Répondre
  • BRUILLON laurent

    19 October 2020

    Merci Mr Gave pour l’information que l on ne trouvera nulle part ailleurs…
    J espère comme vous qu il aura un Happy end pour Trump.
    Continuez à nous éclairer. ………. merci

    Répondre
  • Richard Mandret

    19 October 2020

    Merci pour l’info
    Que le meilleur (plus honnête) gagne.
    RM

    Répondre
  • Le corbeau

    19 October 2020

    Merci M. Gave, pour toutes vos analyses passionnantes. Permettez-moi simplement de préciser que l’excellent cinéaste que vous citez n’est pas “Francis” Capra mais “Franck”. Bien cordialement

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!