9 November, 2020

USA : hommes des arbres contre hommes des bateaux.

Ceux qui me lisent depuis longtemps savent que j’ai souvent utilisé la dichotomie que les polynésiens utilisent pour scinder l’humanité en deux.

Pour eux, l’humanité se partage entre hommes des arbres et hommes des bateaux.

  • Les hommes des arbres veulent vivre et mourir auprès de l’arbre sous lequel ils sont nés. Comme Georges Brassens le chantait « auprès de mon arbre, je vivais heureux, je n’aurai jamais dû le quitter… mon arbre ».
  • Les hommes des bateaux, eux, coupent les arbres pour en faire des bateaux pour aller voir si l’herbe dans l’ile d’à côté ne serait pas plus verte.  Je les nomme aussi « hommes de Davos »

Les premiers ont une identité nationale très forte, les seconds ne savent même pas ce que la Nation veut dire et n’ont que mépris pour ce concept.

Depuis des années, je m’échine à expliquer à qui veut bien m’écouter que la distinction entre la droite et la gauche n’existe plus et qu’elle a été remplacée par cette nouvelle typologie des « locaux » contre les « internationaux ».

L’élection américaine vient d’avoir lieu et elle a opposé le représentant des hommes des arbres, Donald Trump, au représentant des hommes bateaux Joe Biden.

Je vais essayer d’expliquer-et je peux bien sur me tromper- que cette élection va amener à une rupture profonde de la sécurité juridique aux USA et voici pourquoi.

En raison du Covid 19, beaucoup d’états, en particulier démocrate, ont recommandé le vote par correspondance et plus de la moitié des votes aurait eu lieu de cette façon.

Or, et comme chacun le sait, le vote par correspondance généralisé est le plus facile à truquer et c’est bien pour cela qu’il avait été interdit en France en 1975.

Joe Biden vient d’être déclaré vainqueur par les media mais il apparait tout à fait évident que de nombreuses irrégularités ont entaché la validité de ce vote, en particulier dans les états clefs (Pennsylvanie, Michigan, Géorgie, Caroline du Nord, Arizona. Wisconsin, Minnesota, Nevada…. Tous  ou presque sous contrôle du parti démocrate).

Citons entre autres :

  • Interdiction en Pennsylvanie aux représentants du parti républicain de surveiller le dépouillement des votes, ce qui est étonnant.
  • Interruption du comptage quand celui-ci donnait une importante avance à Trump, suivie de l’apparition de votes pour Biden par dizaines de milliers
  • Votes arrivés le 4 ou le 5 novembre après la clôture le 3 au soir, et pris en compte malgré tout.
  • Non-résidents de l’état ayant pris part au vote, ce qui est formellement interdit.
  • Personnes décédées votant à tour de bras
  • Bug informatique transférant massivement des voix de Trump dans la colonne Biden sans que jamais l’inverse ne se produise.
  • Participation électorale de 92 % dans le Wisconsin par exemple, alors qu’aucune participation électorale ne dépasse d’habitude 70 %.  92 % est statistiquement quasiment impossible
  • Etc…

Tout cela est d’autant plus étrange que les démocrates ont pris une vraie raclée à la chambre des représentants (vote proportionnel à la population) et que les Républicains semblent devoir garder le contrôle du Senat.

Cela semble indiquer que de nombreuses personnes auraient voté républicain au sénat et à la chambre et pour voter Biden ensuite, ce qui semble peu probable.

Et du coup des multitudes d’actions en justice vont être lancées par les républicains pour contester le résultat de ces élections, ce qui n’a pas empêché les media de déclarer Biden vainqueur alors que nul ne peut être déclaré Président tant que des actions en Justice sont en cours et/ou tant que le vaincu n’a pas reconnu sa défaite.

En principe, le 6 Décembre aura lieu le vote pour les grands délégués qui, le 20 décembre, voteront pour designer le Président qui sera intronisé le 20 Janvier quoiqu’il arrive.

Seule la date du 20 Janvier est dans la Constitution.

Voilà où nous en sommes, la bataille ne fait que commencer et elle aura lieu pendant au moins les deux mois qui viennent devant les tribunaux qui trancheront en dernier ressort.

La grande, l’unique question est de savoir si la Cour Supreme sera appelée à statuer comme pour Bush contre Gore.

Ce ne sera le cas que si les preuves de fraudes sont accablantes.

Et là, je dois dire que je ne suis pas tres optimiste puisque les Juges détestent intervenir dans les élections, ce qui est bien compréhensible.

Il faudrait vraiment que les preuves soient accablantes.

Je crains donc fort que Joe Biden ne soit le prochain président des USA, en attendant que l’on découvre qu’il est gâteux et qu’il soit remplacé par Kamala Harris, personne douteuse par excellence

La bonne nouvelle, si les républicains gardent le Sénat (ce qui dépend de deux élections qui auront lieu dans l’état de Géorgie début Février et où les candidats républicains seraient favoris) est que l’administration Biden sera bloquée des le départ et ne pourra rien faire, sauf bien sur si un sénateur démocrate était élu en Géorgie, ce qui ferait basculer le Sénat dans le camp de Biden.

Montons d’un cran et venons-en à la philosophie politique

Une Nation est une volonté de vivre ensemble et cela est plus vrai aux USA que partout ailleurs tant leur population est d’origine disparate.

Cette volonté s’appuie sur une chose et une seule la Constitution, dont le fondement est que le Peuple est LE SOUVERAIN et qu’il exprime cette souveraineté par le vote.

Jean Paul II expliquait qu’une démocratie s’appuyait sur une notion toute simple : lors des élections, celui qui avait perdu acceptait le résultat.

Or les ennemis de Trump n’ont jamais accepté le résultat de l’élection de 2016, donnant ainsi naissance   à l’épouvantable atmosphère qui règne aux USA depuis.

Il me semble donc tout à fait évident que si Joe Biden est le prochain Président, les partisans de Trump, convaincus, à tort ou à raison, là n’est pas le problème, que l’élection a été truquée, vont se révolter ce qui sera un signe que la volonté de vivre ensemble aura disparu.

C’est ce qui s’était passé avant la guerre de sécession avec le résultat que l’on connait.

Et ils auront un chef charismatique dont chacun a pu voir lors de la dernière semaine avant l’élection à quel point ses partisans étaient nombreux, des dizaines de milliers de personnes se pressant à ses réunions.

La volonté de vivre ensemble ayant disparu, les risques juridiques viennent d’augmenter dans des proportions inimaginables.

Pour employer la terminologie de Nassim Taleb, le système juridique US était extraordinairement anti-fragile, il est devenu extraordinairement fragile et cela implique une grande période d’incertitude pour le pays le plus puissant du monde, à un moment où la situation internationale est loin d’être stable (Turquie, Syrie, Lybie, Chine, Moyen-Orient, terrorisme)

Voilà qui pourrait entrainer une baisse profonde du dollar, ce qui serait une nouvelle épouvantable pour l’Europe.

A cela va s’ajouter une augmentation tres forte des contraintes écologiques aux USA, ce qui fera baisser la rentabilité sur capital investi outre Atlantique.

Je renforce donc mes recommandations d’investissement

  • La part de l’or doit être augmentée.
  • Il faut alleger ses positions aux USA, les augmenter en Asie et en Europe du Nord.
  • Les obligations doivent être en Asie (obligations longues), au Canada, en Australie, en Suède et en Grande-Bretagne (obligations courtes) ou en obligations indexées.
  • Il ne faut avoir que des actions capitalistes à cash -flow trés positif (elles n’ont pas besoin des banques) et je vendrais partout tout ce qui dépend du soutien des états.

Bref, si je devais continuer à utiliser le corpus intellectuel fourni par Taleb, je dirais que cette élection est sans doute le plus beau cygne noir que j’ai vu de ma vie professionnelle, et que cela me laisse passablement nerveux.

L’année 2020 a été une année épouvantable et elle n’est pas finie.

“Crunch, crunch,” comme disent les hôtesses de l’air quand un avion va s’écraser.

Attachez vos ceintures et commences à repérer les issues de secours.

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

73 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Jean Claude Gruffat

    14 November 2020

    Charles,
    Tout a fat d’accord avec votre analyse.
    Il suffit pour les républicains de gagner un des deux sièges en Géorgie pour assurer leur contrôle.
    Deux seraient bien sûr plus confortables.
    Actuellement les républicains ont 50 sénateurs, les démocrates 46, plus deux indépendants affilés dont Sanders…
    Si les démocrates gagnaient les deux sièges, ce qui est possible, il y aurait un partage 50/50 avec arbitrage systématique en leur faveur pour Kamala Harris.
    L’horreur..
    Il faut absolument gagner un et de préférence deux des sièges à attribuer le 5 Janvier 2021.

    Répondre
  • miguel

    13 November 2020

    merci de votre éclairage
    a part quelque personnes du journalisme qui disaient un peu comme vous, mais que je croyais peu.
    certes ils avaient quelques arguments mais ?
    le faites que une personne aussi sérieuse que vous en parle cela donne a réfléchir surtout que les démocrates ont triché avec bernie sander contre hillarie clinton en 2016 au primaire démocrate
    bref les journalistes nous balade encore.

    Répondre
  • nicola mercier

    12 November 2020

    MERCI pour le travail d’information que vous accomplissez. Croisé avec d’autres sources il me permet de tenter une représentation des forces en présence dans le monde d’aujourd’hui.

    Ce que j’ai cru entrevoir, fin 2019, de l’élection de Trump, une fois dépassé, les lieux communs véhiculés par la presse mainstream, c’est qu’il avait été choisi, par un groupe de ” Patriotes”, pour son indépendance, (hors sérail politique), pour assainir le “swamp” politique des USA, incarné par les Démocrates, tenants d’un multilatéralisme, façon groupe de Davos, pronant le grand RESET de l’économie mondiale.

    Ceci afin de contrer ce mouvement, privilégiant les *élites mondiales” et la mise au pas du peuple par le contrôle de l’économie globalisée.

    Nonobstant les travers réels ou non du Président, je crois savoir qu’en fin stratège, il pratique l’art de la guerre selon Sun Tsu, que le piège qu’il a mis en oeuvre pour gagner cette élection, pourrait bien se retourner contre Démocrates les médias mainstream, qui n’ont cessé de le ridiculiser aux yeux d’un public demandeur de grosses ficelles.

    Ce ne serait là qu’un retour, à l’expéditeur, ouvrant d’autres perspectives que celles soutenues par mouvement “mondialiste”…mais …..ce serait….. ENORME

    Répondre
  • Aurélie Murer

    12 November 2020

    Tout à fais d’accord avec vous !!!!

    Répondre
  • franck

    11 November 2020

    bonjour,

    Les choses sont désormais beaucoup plus claire dans ce cas.
    Ces derniers temps je posais la question.
    En France par ailleurs, comme aux USA, il y a manifestement 2 clans rivaux et antagonistes et il me semble que les dissensions entre nationalistes réclamant un retour en puissance de l’état nation et “les autres” ai-je envie de dire ne font que s’aggraver.
    Ce qui me dérange terriblement, ceux sont les amalgames qui sont fait au sujet du libéralisme, du néo libéralisme, terme souvent employé par certains sur internet pour critiquer des soi-disant politiques libérales censées favoriser les riches au détriment des pauvres. Hors ceux tout sauf des politiques libérales (politiques de taux negatif cher à keynes, taux de change fixe avec l’euro impactant surtout l’Italie comme cela a très bien été expliqué sur ce site au passage.
    Beaucoup de sites s’évertuant à critiquer le capitalisme, le libéralisme pour s’attirer de nouveaux lecteurs ou abonnés en choisissant la facilité plutôt que de faire appel à la réflexion comme le font les différents auteurs dont Charles Gave bien sur qui semblent être jusqu’à aujourd’hui un des rares, si ce n’est le seul à maitriser le sujet, et pourtant ô combien important dans la situation actuelle. Par exemple, le seul nationaliste qui y comprenait au moins quelque chose, à l’époque tout du moins, en économie c’était Jean Marie Lepen. Le seul homme politique Français ayant voulu simplifier l’impot supprimer l’ISF, contre l’euro, contre la politique l’immigration, l’augmentation des contrôles aux frontières et en interne en france (Je ne saurais faire mieux que recommander le livre de Charles Prat au passage qui traite de la fraude aux prestations sociales qui constituent 50 milliards d’euros)
    Mais aujourd’hui, certainement pour des raisons purement électorales, mais aussi d’incompétences (dû au manque de recherche et après coup de cultures économiques) les 2 allant souvent de pair, la plupart des hommes politiques sont bien incapables d’entamer le sujet finalement pas si complexe que cela lorsque l’on a la chance d’avoir ce genre de site pour comprendre ce dont on parle. A part quelques théoriciens de renom telle Mundell, à l’époque Friedman, on trouve rarement des billets promouvant les biens fondés du marché libre, du taux de change nécessaire entre pays n’ayant que très peu de point de commun en terme de politique économiques et sur le plan culturel comme en Europe avec l’euro.
    Que l’on ne nous dise plus également que les banques centrales, surtout la BCE sont indépendantes ou le reste encore.
    Aux USA, finalement Trump en gérant le budget de manière à rétablir les finances publics et en se rapprochant du citoyen, en stoppant les guerres, a tout de même réussit à faire croitre le revenu moyen de l’américain de plus de 6% dans un contexte qui ne lui était pas favorable du tout. A ce jour, et malgré toutes les critiques qui ont été émises durant ces 4 années en exercice à la présidence, c ‘est bien le seul à avoir réussit à faire autant diminué le chômage (baisser jusqu’à 3 ou 3,5%, rendant un immense service à beaucoup d’américain en situation difficile.
    Depuis bien longtemps mais pour toutes les raisons évoques sur le site IDL, je reste profondémént nationaliste, libéral et particulièrement anti EURO et aujourd’hui anti- Europe également.
    Et que l’on trouve et chasse tous ces hommes responsables par négligence de toutes les fraudes commises sur notre territoire depuis 20 ou 30 ans d’ailleurs.
    On vit dans un monde devenu fou !!!!!!

    Répondre
  • germain

    10 November 2020

    Trump est toujours le président des Etats-Unis, n’en déplaise au médias pro-démocrates et pro Biden. Je remarque que la Russie et la Chine n’ont pas reconnu Biden comme Président des Etats Unis ce qui signifie que rien n’est joué aux USA.
    Je pense que les démocrates ont triché à grande échelle; je suis persuadé que les républicains, avec à leur tête Trump, ont un dossier solide avec toutes les preuves nécessaires, des magistrats comme assesseurs, qui ont constaté le vote des morts, des électeurs démocrates qui ont voté jusqu’à 11 fois de suite etc…
    En fait, le dossier en question c’est du lourd, pour parler brièvement et simplement.
    Les démocrates et leurs amis des médias sous-estiment Donald Trump qui le voient déjà à la retraite.

    Répondre
  • Karl Descombes

    10 November 2020

    Pour réunifier le peuple américain rapidement, rien ne vaut une menace extérieure.

    Laquelle fabriquer rapidement?

    Les options les plus évidentes:

    1) Corée du Nord
    Avantage: disparition de la force nucléaire
    Inconvénient:
    + Ce serait sacrifier la Corée du Sud, allié historique des USA.
    Ce serait ouvrir un boulevard à la Chine, comme protecteur de la paix en Aise.
    + Risque de missiles sur les USA

    2) Iran:
    Avantages:
    + Stopper la menace nucléaire
    + Si attaque réussie, des liens resserrés avec les états du Golfe
    + SI attaque manquée: choc pétrolier et relance de la production domestique US.

    Inconvénients:
    + Si attaque manquée, renforcement de la position de la Russie

    3) Vénézuela
    Mouais. Pas très motivant pour le citoyen US de base. un nouveau Vietnam?
    Il faudrait le coupler avec une menace directe sur les USA. (Voir ci-dessous)

    4) Un acte terroriste majeur sur le sol américain.
    Qui impliquer comme commanditaire pour provoquer une réaction émotionnelle forte?

    Un état = déclaration de guerre.
    Une organisation non-étatique. Très intéressant. Cela donne du temps pour l’identifier et permet d’en faire un feuilleton pour conditionner les esprits.

    Inconvénient majeur: le pot aux roses ne doit pas être découvert, sinon c’est la révolution ou la guerre civile.

    Dans tous les cas, le problème sera que Biden n’a plus la force vitale pour gérer de telles situations 24/24.
    Soit ce sera un pantin, soit il se retirera pour raison médicale, soit il sera un danger pour le mode.

    Répondre
  • Faik Henablia

    10 November 2020

    Les exemples d’irregularités que vous avez cités, notamment les points 5 et 6,ne sont-ils donc pas des preuves irréfutables ?
    Juste un mot sur le vote par correspondance, tant décrié par certains ; il est pratiqué en Allemagne et en Suisse et une réflexion est d’ailleurs engagée, en France, quant à son rétablissement.

    Répondre
    • breizh

      10 November 2020

      la Suisse et l’Allemagne sont des pays de “confiance”.

      Concernant le vote électronique par exemple : personne ne peut contrôler ce qui se passe dans la machine…

    • Charles Heyd

      10 November 2020

      L’Allemagne et même la Suisse ne sont pas plus des pays de confiance, ou autant, que la Pennsylvanie!
      Quand les magouilleurs peuvent s’en donner à cœur joie rien ne la arrête; pour les Allemands, remember le régime nazi.
      Bon, les Suisses c’est un peu plus carré!

  • Mercier véronique

    10 November 2020

    Excellente analyse comme toujours. On est visionnaire lorsque l’on a vécu et que le tourbillon de l’ego n’a plus de prise sur soi. Merci Mr Gave pour votre pertinence. Une pertinence qui nous fait tant défaut, ici, en France.

    Répondre
  • Bartom

    10 November 2020

    Dans quelle mesure les conclusions de l’enquête Barr pourraient-elles sortir d’ici fin janvier? Biden pourra t’il bloquer l’enquête ou cela reste t’il un risque pour lui?

    Répondre
  • J-M Reglib

    10 November 2020

    Hommes des arbres et des bateaux :
    :
    Ce n’est que la vieille opposition entre Nomades et Sédentaires qui perdure depuis des siècles

    Répondre
  • Gabrielle Vernet

    10 November 2020

    l’arboriculture et la construction navale ou l’oxymore du sycomore in Luc 17 : 6 “Et le Seigneur dit : Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore : Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait.”

    Répondre
  • Nancy

    10 November 2020

    Très bien vulgarisé! Merci!

    Répondre
  • Thevenet Anthony

    9 November 2020

    Bonjour Mr Gave, je vois que vous êtes pas le seul à avoir passé un mauvais week-end malheuresement, concernant la société pétrolière coté à amsterdam, vous maintener vos positions ou vos mieux alléger et echanger avec du barrick gold????

    Répondre
  • Maheo Katherine

    9 November 2020

    Je ne partage pas votre opinion….Vous semblez regretter TRUMP…! dont les 3/4 du Monde le trouvait nullissime, contrairement à ce qu’il prétend il n’a fait reculer le chômage que de 1,8% il était à 4,7 lorsqu’il est arrivé au pouvoir et 3,8% avant la pandémie les plus pauvres ont voté Biden à 57% les plus diplômé Biden à 65% depuis le temps que vous nous dites d’acheter la £ on attend encore idem pour l’or qui dégringole ce jour si vaccin demain L’Europe a tout à gagner avec Biden!! quelle preuves avez vous? je n’ai pas entendu que les lieux de ces votes les Républicains ne pouvaient y être…Pas des mots… des preuves et UNIQUEMENT des preuves ect…. de passer de 7$ à 15 on comprend mieux les votes de la majorité d’entre eux (les sans qualif) Sans le soutien des Russes il aurait été déclaré en faillite depuis longtemps… ce sont ces derniers qui ont renfloué la TRUMP TOWER ect….Mauvais perdant !

    Répondre
    • Aurélien T.

      11 November 2020

      ” aurait été déclaré en faillite depuis longtemps… ce sont ces derniers qui ont renfloué la TRUMP TOWER”
      .. dit le champion qui n’a même pas géré pendant une demi-journée un kebab, un stand de champignons sur un marché au cours de l’automne ni encore un salon de coiffure. Pour sûr. On devine la puissance du fonctionnaire qui s’exprime, la pensée pénétrante à laquelle aucun rouage économique ne résiste.
      Hors marché administré la plupart des entreprises se prennent un “pain” tôt ou tard voire même cela leur est bénéfique dans leur processus de maturation, les couinements sur l’instant sont souvent après-coup remerciés comme un don du Ciel.

      BTW les preuves commencent à arriver. Qui seront peut-être insuffisantes à enrayer la machine infernale, mais amplement à la hauteur pour vous remettre à votre place.

  • Le Rabouilleur

    9 November 2020

    Votre article oublie une chose : la grande récession économique mondiale qui s’annonce.
    Il est dans l’intérêt bien compris des conservateurs de laisser les progressistes gérer ce bâton merdreux.

    Répondre
    • KATHERINE MAHEO

      9 November 2020

      non il n’y aura pas de récession mondiale les banques centrâles sont là pour faire le JOB

    • Veronique MERCIER

      10 November 2020

      C’est pas faux

  • binitials

    9 November 2020

    Bonjour,

    Un peu partout commence à apparaitre l’idée d’un great reset depuis cette élection. Promue par Davos, elle s’accompagne de projets de refonte des monnaies dans des cryptomonnaies. Ce serait intéressant si vous pouviez vous pencher sur la question. On dirait que l’élite de Davos, maintenant que les USA sont tombés, nous prérarent un nouveau paradygme monétaire et pourrait changer considérablement la donne de la répartition monétaire. Sommes nous sur le point de voir s’effondrer l’allocation du capital sur la valeur pour lui préférer le comportement social appuyé par un contrôle massif des population ? ca me semble complètement fou mais plus je suis le world economic forum, plus je deviens fou !

    Répondre
    • Hardy

      10 November 2020

      Remarquable remarque, c’est en effet par la qu’il faut aller enquêter , nous sommes dans une phase excessivement similaire à l’entre 2 guerres au moment ou le système monétaire international qui était basé jusqu’alors sur la livre bascula vers le dollar. C’est exactement ce qui se passe devant nos yeux. Le reste n’est malheureusement que poudre aux yeux, pour aller creuser la période de l’entre 2 guerre https://pan-sait-age-hissez.webnode.fr

  • Philippe

    9 November 2020

    Les partisans de Trump ne vont pas se révolter. Les révolutions, c’est un truc de gauchiste.
    Quand on est de droite, on fait des recours en justice.
    Trump le fera et a raison de le faire, vu le risque de fraude.
    Il n’y aura de violences que si la SCOTUS confirme la fraude et donne raison à Trump.

    Répondre
  • Xavier.C

    9 November 2020

    Bonjour,
    Je doute fort que le président Trump, qui a formidablement bien joué jusqu’à présent, n’ai rien envisagé sur la possibilité des démocrates de pourrir l’élection. Son bilan global est bien plus positif que ses prédécesseurs, de plus il est très bien entouré par la crème de l’armée, alors…..
    Juste une petite réflexion, quand un avion va au crash, on ne désarme surtout pas les toboggans, on adopte une position de sécurité et…, on attends, prêt à bondir hors de la machine…!
    Merci pour vos analyses..

    Répondre
  • Ockham

    9 November 2020

    estime que votre comparaison des bateaux et des arbres est excellente. La plupart des états qui jouxtent la mer ou les grands lacs sont bleus et ceux de l’intérieur avec plaines, forêts et montagnes sont rouges ! Pile, Poil.

    Répondre
  • Olivier SAHUC

    9 November 2020

    Je suis d’accord . Le fait que Trump n’ait plus aucun accès aux médias est très surprenant . Mais mettre une cloche sur une cocotte minute est résolument dangereux . Tous aux abris !!!!!!!

    Répondre
  • Alex

    9 November 2020

    Sans exprimer aucune sympathie pour Trump, on peut comprendre que le système de vote américain soit, dans le cas présent, vécu para lui comme un calvaire. Le 3 novembre, avec les votes dans les urnes («les votes légaux» dit-t-il), il était un vainqueur apparent. Puis, au fil des jours, le dépouillement des votes para correspondance («les illégaux») font que Biden le dépasse inexorablement. Trump dit «arrêtez le décompte» comme pour faire un arrêt sur image avant le moment fatal de sa défaite. Il est un peu pitoyable, un peu pathétique.

    Répondre
    • DidierC

      9 November 2020

      Vous n’avez vraiment rien compris au film. Ou peut-être êtes-vous simplement de mauvaise foi.

  • Nanker

    9 November 2020

    M. Gave je suis chagriné de voir que vous avez déjà jeté Trump à la poubelle comme un vieux masque usagé… Faites-vous fi de son extraordinaire capacité à retourner les pires situations?
    Il lui reste un mois non?

    Répondre
    • breizh

      9 November 2020

      exactement !
      la pression médiatique délirante pour imposer Biden est peut-être révélatrice…

    • pierre

      9 November 2020

      Oui je suis étonné aussi de cette réaction de Charles GAVE.
      Il faut rappeler qu’en 2000, Al Gore avait été désigné vainqueur et un mois apres recomptage , c’est Georges Bush qui avait été désigné.
      Rien n’est fait et les preuves semblent s’accumuler.

      Attendons le 14 décembre …

  • Jean-Paul BRUNo

    9 November 2020

    Je pense que dans la circonstance la justice sera qu’elle veuille ou non d’entériner les faits.
    En ce qui concerne l’or, il semble que les mines soient un meilleur investissement que l’or physique, au motif que l’or physique peut être confidqué…

    Répondre
  • Christian caullet

    9 November 2020

    Les hommes des arbres = les nationalistes
    Les hommes des bateaux = les globalistes.
    Les hommes des bateaux nous mènent……en bateau.

    Répondre
  • Armelle

    9 November 2020

    Bonjour

    comment expliquez-vous que même Foxnews (que j’ai suivi en quasi-continu toute la semaine dernière) et des pointures du GOP (Romney, W Bush…) et des proches de Trump récusent toutes ces accusations comme non documentées, et reconnaissent Biden comme pprésident élu?

    Répondre
    • Noname

      9 November 2020

      Peut-être faut-il éviter de confondre les Républicains avec les RINO …

    • breizh

      9 November 2020

      Trump est déconcertant : du coup, beaucoup le sous estiment !

    • Antoine

      14 November 2020

      = Deep State

    • Jean Claude Gruffat

      14 November 2020

      Pour retourner les résultats de Pensylvanie, Michigan, Wisconsin, Nevada, Arizona, et Georgie,il faudrait des fraudes massives..
      Qui a ce stade ne sont pas prouvées.
      Seule la Géorgie sera recomptée manuellement.

  • Patrick Laverriere

    9 November 2020

    La constitution ne précise pas le mode de désignation des grands électeurs Panneau d’avertissement
    2 Avec ses recours, il prive les États de nommer les grands électeurs selon le résultat de l’élection
    3 les États républicains perdus nommeront LEURS bons délégués

    Répondre
  • madame Shrek

    9 November 2020

    Pour l’instant gardons confiance, un groupe de patriotes entoure Trump depuis le début. Vous savez que le surnom d’Obama pour ceux qui le servaient était Renégat. Beaucoup de responsables travaillant au sein du deep state se sont levés contre les hommes des bateaux dans une bataille quasi mystique.
    Mais une fois l’élection gagnée de très loin par Trump, et des règles électorales plus anti-fragiles mises en place, que faire? Pourquoi ne pas proposer une sécession? Proposer aux États qui le souhaitent de voter pour ou contre une sécession? Une partie de la côte Est et pourquoi pas Washington pourraient devenir le pays des hommes des bateaux, l’immense majorité restant les États-Unis. Peut-être que seule la ville de New-York se voudrait ville monde à l’instar de Singapour (l’ambition est sûrement là, la capacité souveraine peut-être pas…).
    Les réussites stratégiques étonnantes de l’équipe Trump depuis 4 ans et l’opération actuelle de mise à nu des traîtres me laissent bon espoir. C’est du Tom Clancy, du Steve Pieczenick, sortez le pop corn et admirez le spectacle en gardant espoir!

    Répondre
  • DidierC

    9 November 2020

    Je suis étonné. La fraude est d’ores et déjà avérée et GIGANTESQUE. Pourtant, tout le monde ici semble accepter l’idée que les “Démo(n)crates” ont gagné et que Biden sera élu. Nous assistons à l’ultime tentative de coup d’état contre Trump, à laquelle participent tous les grands média ainsi que les dirigeants occidentaux pro-Biden. Moi, cela me choque et j’ai encore confiance dans la Justice. Je crois moi que nous assistons à un film incroyable et qu’un coup de théâtre va arriver sous peu.

    Répondre
    • BocageV

      9 November 2020

      J’aimerais voir des preuves mais je n’en vois nulle part, ni dans les déclarations des représentants républicains, ni dans leurs avocats, ni sur fox news, etc. Pouvez-vous nous les montrer s’il vous plaît ?

    • Xavier

      9 November 2020

      Le coup de théâtre est tout à fait possible en effet mais c’est du 50/50.
      Mais il est vrai que même sur Fox News, ils déjà sont prêts à se plier, à rentrer dans “le cercle de la raison”.
      En attendant, BLM et antifas ont déjà changé de cible et vise maintenant Biden.
      Voir, entre autres, le fil twitter de Andy Ngô. (Je ne peux pas mettre de lien ici je crois)

    • DidierC

      9 November 2020

      A Bocage V : elles vont venir, soyez patient….Montez un dossier sans faille juridique sur une manipulation d’une telle ampleur et aussi sophistiquée (programme Scorecard/Dominion utilisé par la CIA (celle de l’Etat profond)..) ne peut être réalisé en un jour. Et puis, il faut que cela soit montré dans toute son étendue…et les ‘media’ si merveilleux que vous semblez porter dans votre coeur s’y entendent pour tout étouffer….

    • Antoine

      14 November 2020

      Idem, Didier. Il y a cependant de quoi être pessimiste, c’est le Deep State en face…

    • Jean-Claude

      16 November 2020

      Fraude gigantesque, avérée, etc. On attend toujours. A ce jour, les Républicains ont été éconduits a 13 reprises par les juges saisis pour de supposés cas de fraude électorale.

  • Thierry Moreau

    9 November 2020

    Bonjour Charles
    Je vous trouve bien pessimiste, les preuves d’une fraude massive sont légion ( bien sûr vous ne les trouverez pas sur les médias officiels ), les enquêtes sont en cours et la justice saisie, faites confiance à Trump pour avoir tout anticipé sur ce qui se passe et avoir pris les mesures adéquates.

    Répondre
  • Stephane Henry

    9 November 2020

    “PNC aux portes, armement des toboggans”, c’est juste avant que l’avion ne decolle…

    Répondre
  • Student of Liberty

    9 November 2020

    “le système juridique US était extraordinairement anti-fragile, il est devenu extraordinairement fragile ”

    La caractéristique d’un système anti-fragile est qu’il profite des chocs (et devient alors encore plus anti-fragile). Je comprends qu’on puisse passer d’un système robuste à un système fragile mais pas d’un système anti-fragile à un système fragile.
    Il y a donc une erreur: soit le système n’était pas anti-fragile malgré ce qu’en pensait Taleb, soit il n’est pas aussi fragile que vous le craigniez.

    Répondre
    • Traderidera

      9 November 2020

      Je suis en train de finir de lire “Antifragile”, et votre commentaire sonne juste. A un détail près : Taleb ne qualifie pas le système politique (électoral) américain d’antifragile. Par contre, le système suisse, selon lui, mérite entièrement ce qualificatif.

  • Michael

    9 November 2020

    Si nous avons une baisse profonde du dollar et de la rentabilité aux Etats Unis donc des taux, il est possible de jouer certaines obligations libellées en USD de bonne corporate car l’effet baisse de taux et l’effet baisse du dollar sera positif en valeur marché pour ces obligations.

    Répondre
  • BLK

    9 November 2020

    Bonjour,

    Je reprend vos arguments sur la fraude avec des questions.

    1. Les représentants du parti démocrate ont ils le droit de surveiller le dépouillement et pas les républicains. Sources ?

    2. “Apparition” ? Il s’agit de votes par correspondance.

    3. Source ?

    4. Source ?

    5. Source ?

    6. Source ?

    7. La participation dans le Wisconsin est de 76.1% et non 92%. Source:
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1746696/elections-etats-unis-resultats-graphiques-cartes
    D’ou tirez vous vos chiffres ?

    M. Gave, votre faible considération — que je partage — pour les hommes des bateaux n’aurait il pas une certaine influence sur vos croyances concernant ces fraudes ?

    Répondre
    • Adrien

      15 November 2020

      Il est vrai que les arguments de M. Gave ne sont pas appuyes par leur source. Je suis fan de l’argumentation en general, mais sans appui d’une source, cela vide l’article de sa substance.

    • JeanBart

      16 November 2020

      Très juste. Attention à ne pas se faire aspirer par ses inclinaisons.

  • breizh

    9 November 2020

    cela recompte en Géorgie…

    Répondre
  • Alexandre

    8 November 2020

    L’or physique ne génère en effet aucun rendement mais génère des frais de dépôts (coût du coffre). Sur l’angle de l’investissement on a connu mieux.

    À mon humble avis, détenir de l’or n’est pas un bon investissement.

    Je considère ma position or comme une assurance pour couvrir un risque systématique ou une mauvaise gestion de nos monnaies par nos gouvernants.

    La prime de cette assurance est sont coût de détention ajouté au renoncement de tout rendement sur ce capital.

    C’est juste une façon de se protéger contre les errements de nos gouvernants.

    Répondre
    • Roger

      9 November 2020

      Vous pouvez aussi acheter des compagnies minières et ainsi éviter la taxe de 10% à la vente.

    • Alexandre

      9 November 2020

      Bonjour, qu’elle est cette taxe de 10% à la vente ? (je ne vis pas en France)

    • Robert

      9 November 2020

      C’ est exactement cela. L’ or (physique !) est une assurance, et souhaitons n’en avoir pas besoin, comme toutes les assurances…

    • Charles Heyd

      9 November 2020

      La taxe de 10% s’applique quand on achète l’or de façon non anonyme (en payant un peu plus cher); si vous achetez de l’or vous pouvez soit déclarer cet achat et vous paierez 10% au fisc au moment où vous le revendrez comme n’importe quel bien selon le % prévu en fonction du bien); si vous l’avez acheté de façon anonyme vous pourrez le vendre sans payer cette taxe.

    • Alexandre

      9 November 2020

      Merci Charles pour cette précision concernant cette taxe française sur l’or.

    • Diocletien

      10 November 2020

      En fait, c’est plus compliqué. De fait la taxe à la revente est de 11,5%. Mais vous pouvez opter pour la fiscalité des plus values avec abattement annuel, d’ou zéro en cas de moins-value et zéro après 22 ans de détention…à condition de pouvoir prouver la date par une facture ad hoc.

  • Shell

    8 November 2020

    Effectivement je partage entièrement votre avis. Avec l’affaiblissement des états-unis cela va nous coûter très chère à nous Européen. Si il y a des désordres aux USA en plus d’une crise économique (et si Joe Biden et ses amis militaire veulent probablement une guerre pour ressouder les américains contre un ennemi commun et satisfaire ses soutiens politiques). Il est donc probable que les USA vont se retirer de l’OTAN et délaisser la défense de l’Europe. Situation pour laquelle Bruxelles n’est pas préparé.

    Cela conduira probablement à plus d’attentats et on devra jouer soit avec la Turquie soit avec la Russie ce qui ne sera pas évident, en effet pour la Turquie il faudra se plier à l’Islam radicale et la Russie a fait preuve d’une très bonne habilité en négociation.

    En outre, Israël se sentira plus menacé sachant que Obama et Biden sont pro-iranien (du temps que les gouverneurs actuelles restent au pouvoir). Cela pourrait conduire à un conflit important. En outre il ne faut pas oublier que l’Iran est une puissance militaire important. Par exemple ils ont des missiles qui peuvent atteindre Paris et Berlin (les Anglais sont pour l’instant juste à l’abri). Et donc peu menacer ou faire pression sur notre sécurité même si aucune position n’est prise.

    Effectivement Joe Biden devrait l’emporter, cependant il ne finira pas son mandat avec les fraudes, les affaires et autres déboires qui ne tardera pas d’arriver. D’ailleurs Richard Nixon a du démissionné pour moins que ça. Des faits plus graves ont été commis par Obama et Joe Biden qui sont probablement liées aux affaires des services américains contre Trump en 2016 (même chose avec Nixon)… Le problème est que la vice président remplacente risque de rendre la situation encore plus instable que Joe Biden (probablement sa garantie pense-t-il de ne pas être embêté, après moi le déluge).

    En outre s’il y a suffisamment de fraudes sur les élections cela impactera davantage la cohésion aux USA. Qu’elle sera la réaction des citoyens ? De surcroît on sait que la santé économique est basé sur la confiance des citoyens en l’intégrité de l’état et de son système judiciaire. Ces problèmes de méfiance pourraient aussi contaminer l’Europe si ce n’est pas déjà le cas. En effet, il est actuelle facile de truquer n’importe quel élection car peu de systèmes de sécurités ont été mis en place (avec la malhonnêteté grandissante des politiciens qui ne pourront progressivement plus cacher les cadavres dans le placard effet secondaire d’une crise économique avenir importante : copain pas payé cadavre pas caché)

    D’ailleurs même en Suisse des cantons ont refusé de prendre des mesures de sécurités basiques et peu onéreuse pour sécuriser les votes (imprimer de couleurs différents les bulletins de votes des personnes qui redemandent leurs bulletins de vote perdus). Malheureusement, les politiciens qui n’ont plus d’intégrité ni d’honnêteté et des systèmes de sécurités très lacunaire dans les pays occidentaux conjuguée à une crise économique très importante risque de mener à la dissolution de l’état pour le remplacement d’un autre état probablement pire. Les chocs violents génèrent rarement des systèmes doux et calme. Les péripéties des Assignats et autre débâcle économiques historiques ont montré que rarement cela allait vers le mieux à moins que les politiciens responsable soient punis et que le système devient plus efficace contre la fraude d’état. J’espère que l’on évitera la guerre civile aux USA et en Europe, ainsi qu’a une terreur à qui on a injustement attribué uniquement à Robespierre (pratique pour se laver les mains des autres complices qui ont fait une brillante carrière sous le régime de Napoléon), mais aussi à l’homme providentielle s’en va en guerre que la plupart des citoyens suivent quand ils ne sont pas content et qu’il finissent souvent à périr sur le front.

    Répondre
  • rogger

    8 November 2020

    Eh bien! Si vous avez des idées d’issues de secours” un peu plus précises, je suis preneur, et je ne doit pas être seul….

    Répondre
    • Cheunbaba

      9 November 2020

      Achetez une bonne perceuse.

  • Aurélien T.

    8 November 2020

    Faut-il que les choses aillent mal pour que vous abandonniez votre aversion pour l’or, longuement maintenue (et je vous suis depuis des années), pour la position inverse. Sur ce sujet précis, JP Chevallier s’entête et s’obstine en résumé à dire “l’or est l’investissement des idiots par excellence”. Perso, aucun mal à admettre être vaguement idiot, sincèrement, mais j’ai largement doublé mon investissement même si j’admets que ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, et que déboucler la position demandera un peu de travail. Pour finir avec cet énergumène qui annonçait en début d’année un cataclysme financier, il vient de nous fendre d’une intervention sur TV Libertés disant qu’il n’avait pas prévu la riposte des Banques Centrales. Soyez prudent pour ne pas être associé à tort à des blaireaux.

    Ma véritable question : pourquoi les contrariens les uns après les autres mangent-ils inévitablement leur chapeau ? Pourquoi sous-estiment ils toujours la créativité des hommes de Davos pour que les pertes de ceux-ci ne soient jamais au bilan ? Ne faudrait-il pas intégrer cette constante dans nos raisonnements et les traduire en stratégie d’investissement ?

    Répondre
    • calal

      9 November 2020

      c’est le probleme du temps long. Faut il investir sur l’or maintenant ou avons nous encore le temps de faire un aller retour en bourse?
      JP Chevallier est un comptable or la carte n’est pas le territoire. Meme si les comptes indiquent la faillite, on peut tricher et pretendre. Combien de temps cela durera t il ? aussi longtemps que les peuples le supporteront ou se soumettront.,tant qu’un pays non occidental ne decidera pas que “la poire est mure” et que l’on peut partir au pillage.
      Et pourtant tout le monde sent que “le temps approche” et que les choses vont d’abord aller plus mal avant de peut etre s’arranger.Il reste 15 ans d’automne avant que l’hiver ne vienne…
      (1915-1945 dernier hiver-1945-1975 printemps-1975-2005 ete-2005-2035 automne-2035-2065 prochain hiver)

    • brousse.ouillisse

      11 November 2020

      Tout à fait d’accord avec Aurélien !
      Désolé de ne pas partager l’enthousiasme de M. Gave (et de nombre de ces lecteurs),
      mais lui non plus n’a pas prévu la réaction des banques centrales, et notamment celle européenne, qui vient de nationaliser le système bancaire.

      En fait, quand je lis M.Gave, je me délecte de sa profondeur d’analyse. Il sait nous décrire les dessous, les arcanes de la situation mondiale. Mais pour la partie prévision politique (son domaine d’expertise indiscutable et indiscuté étant l’économie et la finance), il semble que certaines variables lui échappent.
      Ou alors, c’est comme si les Oints du Seigneur lisaient ses billets et retiraient de leur lecture des façons “créatives” de s’en sortir…
      Ainsi, le crash annoncé de l’Euro n’a pas eu lieu (nationalisation des banques).
      Ainsi, les Démocrates ont réussi à cacher pendant plus de 3 ans, alors qu’ils n’étaient plus au pouvoir, les manoeuvres complotistes contre l’Administration Trump (très bien explicitées par M. Gave dans ces billets récents).
      Donc, pourquoi n’arriveraient-ils pas à cacher leurs tricheries 3 mois de plus ?
      Trop rationnel, M.Gave, vous êtes, nous sommes trop rationnels.
      Il faut ajouter le facteur rouerie, tricherie, instinct de survie à tout prix (donc malhonnête) de ces gens à votre système de pensée.
      Mon expérience de vie m’indique que seuls les malins s’en tirent bien, dans ce bas monde. Le fait est, pour nuancer ma crainte, que Trump EST malin lui aussi 🙂

      Qui vivra verra !

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!