FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Nous arrivons à la fin de 2016 et quelque chose de remarquable s’est passé pendant ces 12 derniers mois:  l’espèce de théocratie de gauche qui s’était abattue sur le monde depuis la chute du mur de Berlin et qui en était arrivée à contrôler pouvoirs politiques, éducationnels, media, administrations publiques et que sais je encore a souffert en cette année bénie une série de défaites qui annonce, à mon avis, sa déconfiture totale à terme.

Je m’explique.

L’un des grands projets de cette classe technocratique et religieuse était d’avancer lentement mais surement vers un gouvernement « mondial», seul capable d’après eux de gérer les problèmes de la planète. Curieusement, madame Thatcher, dont la lucidité fut rarement mise en défaut, indique dans ses mémoires que les partisans d’un gouvernement mondial étaient de loin les plus dangereux pour la Démocratie tant ils avaient comme objectif de monter un système de gouvernement où la sélection de ceux qui arriveraient au pouvoir se ferait par la cooptation et non par l’élection.

Pour arriver à leur but, nos bienfaiteurs de l’humanité avançaient pourtant très lentement de façon à ne pas trop faire remarquer. Ils bougeaient cependant sans cesse et toujours dans la même direction : la réduction de la souveraineté de chaque Etat et l’incapacité pour les citoyens de se révolter.

Leur démarche suivait toujours le même déroulement

  • Dans une première étape, lors d’un vote consacrant une perte de souveraineté ou un abandon d’un Droit fondamental, ils accusaient ceux qui dénonçaient leurs manigances de paranoïa et protestaient de la pureté de leurs intentions. Un vote avait lieu, et s’il n’était pas favorable et bien soit on passait en douce par un autre moyen : la constitution européenne ayant été refusée par le peuple aussi bien en France qu’en Hollande, aucun problème, on la fera passer par un traité international (dans ce cas de figure le traite de Lisbonne), soit on fait voter le peuple jusqu’à ce qu’il accepte la proposition. (Ce fut le cas de l’Irlande pour l’Euro…)
  • Dans une deuxième étape, on nous servait ensuite le discours  que la situation était devenue irréversible et qu’il était impossible de revenir en arrière (technique dite du cliquet, introduite par Jean Monet).
  • Puis venait  la période des désastres inévitables  ou l’on nous disait …d’’aller plus loin dans les abandons de souveraineté car on ne peut pas rester au milieu du gué. Comme chacun le sait, le communisme a échoué parce qu’il n’est pas allé assez loin et qu’il n’a assassiné que cent millions de personnes…

Le lecteur attentif et studieux aura reconnu la vieille technique de ceux que Thomas Sowell appelle « les Oints du Seigneur » que j’ai souvent décrite dans un certain nombre de mes précédents articles.

Ainsi, chacun peut voir que l’Euro est un désastre.

Mais nous disent ceux qui l’ont imposé, il n’est un désastre que parce que nous ne sommes pas allés assez loin. Ce qu’il nous faut maintenant c’est un gouvernement Européen, qui saura redistribuer avec sagesse les excédents allemands vers les déficits du Sud de l’Europe, en s’en attribuant au passage la plus grande part sans aucun contrôle démocratique comme chacun s’en doute.

Mais patatras, les Britanniques ont finalement compris que nos chères élites européennes les emmenaient sur la « route de la servitude » et ont fait exploser tous ces beaux schémas en votant pour le Brexit.

Première immense défaite de notre classe qu’unit la haine de tout patriotisme.

Deuxième étape du réveil des peuples, l’élection de monsieur Trump.

Et là, ce n’est pas une simple défaite pour mes hommes de Davos, c’est un désastre.

Car qui contrôle les Etats-Unis, contrôle le déroulement du grand projet mondialiste qui se déroulait imperturbablement sous nos yeux.

Et monsieur Trump est tout sauf un mondialiste et entend reprendre le contrôle des affaires américaines. Les annonces qu’il a faites sur ceux qui vont constituer son cabinet sont proprement stupéfiantes et ne laissent aucun doute  à ce sujet.

Jugez en…

  • Le volet « contrôle de l’économie mondiale » par l’intermédiaire de traités internationaux ou de traités sur l’écologie vole en éclats. On voit mal un Sénat Républicain entériner le traité de Paris et encore moins les traités de faux libre échange qui étaient en préparation. Par exemple, monsieur Trump a nommé pour contrôler l’agence spécialisée dans la lutte contre la pollution aux USA l’un des plus féroces  opposants à cette administration  qui depuis toujours se bat contre les abus de pouvoir de l’EPA. On ne saurait être plus clair.
  • Le volet « contrôle des esprits et de l’éducation » par l’intermédiaire de la classe professorale a été confié à une femme qui depuis trente ans se bat pour l’installation aux USA de « tickets éducation (vouchers) » ce qui est une façon parfaite de dynamiter le contrôle que les syndicats d’enseignants exerçaient sur le secondaire aux USA, qui de ce fait était un véritable désastre.
  • Le volet «contrôle de l’information» émanant de la Présidence échappe complètement à la presse officielle puisque Trump ne parle pour ainsi dire pas aux fameux journalistes « autorisés à la maison blanche» c’est-à-dire aux ordres de la camarilla mondialiste. Il est donc probable que les informations privilégiées passeront d’abord par ceux qui ont soutenu la campagne de Trump, c’est  dire Fox News et Breitbart…
  • Le volet « contrôle de la justice et des tribunaux » passe à un homme qui fut d’abord un ancien procureur général de l’Alabama, puis Sénateur de son Etat et dont chacun s’attache à reconnaître la grande intégrité. Retourner à un ministère de la justice indépendant, voila qui porte un coup mortel aux ambitions de nos mondialistes…
  • Le volet « contrôle  de la Loi Constitutionnelle par la Cour Suprême » va se retrouver ramené à  une lecture plus littérale de la Constitution puisque les prochains Juges à la Cour Suprême seront tous nommés par le nouveau Président qui se veut « constitutionaliste », ce qui revient à  dire que les Juges ne peuvent changer la Constitution selon leur bon plaisir, en fonction des foucades du moment.
  • Le ministère du budget a été confié à un parlementaire spécialisé dans les coupes étatiques, le ministère des affaires étrangères à  l’ancien Président d’Exxon, ce qui est un vrai gag , la défense à des généraux peu susceptibles d’être corrompus par les entreprises du secteur puisque n’ayant pas de circonscriptions électorales, et ainsi de suite.

Et donc pour la première fois en tout cas dans mon histoire personnelle,  un nouveau Président annonce clairement la couleur : il va gouverner en fonction de ses idées à lui et pour plaire à son électorat.

En termes simples, il n’admet pas la soi-disant capacité supérieure de la gauche à dire le bien et le vrai et entend faire tout ce qui est en son pouvoir pour déloger de leurs postes de pouvoir tous ces ODS ou hommes de Davos.

Et le résultat est incroyable : Aux USA en ce moment, je peux assurer le lecteur que JAMAIS je n’ai vu la gauche US dans un tel désarroi, JAMAIS.

Les imprécations sur le nouveau Président ne cessent pour ainsi dire pas. Des appels à la  désobéissance civile voir au meurtre s’organisent, tout est fait pour délégitimer le nouvel élu et même le Président sortant s’y met, ce qui est tout à fait incongru.

En fait, le pouvoir de la gauche s’exerçait certes quand elle était au gouvernement mais encore plus quand elle n’y était pas tant les élus de droite se précipitaient pour essayer de se faire pardonner par les media le fait qu’ils n’étaient pas de gauche. Se faire bien voir de la gauche et des media (ce qui revient au même), était en fait le souci principal de Chirac ou Sarkozy par exemple mais est bien le dernier des soucis de monsieur Trump. Et de façon inattendue, il a montré que pour se faire élire, il fallait non pas se faire bien voir des media et de la gauche mais au contraire leur rentrer dedans et montrer qu’ils avaient eu tort sur à peu prés tout et depuis toujours.…

Et donc la gauche est verte de peur tant elle se rend compte que Trump est le petit garçon qui dit que le Roi est nu…

Mais la plus grosse défaite des hommes de Davos et des Oints du Seigneur s’est  sans doute produite en Italie, où le vote a eu lieu non pas sur une reforme constitutionnelle qui n’intéressait personne mais bien sur l’organisation actuelle de l’Europe et de l’Euro.

Pour la première fois un peuple souverain s’est exprimé et les résultats ont été fort clairs.

Le peuple Italien ne veut plus entendre parler de Bruxelles ni de l’Euro.

Les peuples en Europe ne sont pas satisfaits.

Les Anglais l’ont dit pour l’Europe, les Italiens pour l’Euro…

Bien sur hommes de media, hommes de Davos et ODS essaient désespérément de cacher cette vérité, mais plus personne ne se laisse impressionner tant chacun se rend compte que tous ces gens ne représentent qu’une minorité.

Trump a libéré la droite du syndrome de Stockholm dont elle souffrait depuis trop longtemps.

Et donc la révolte des peuples que j’attendais depuis fort longtemps est vraiment en train de monter en puissance et cela est une bonne, une très bonne nouvelle. Et le plus beau est que tout cela est en train de se passer de façon démocratique et tranquille et donc les marchés financiers sont à l’évidence satisfaits de ce qui se passe.

En effet, et comme je n’ai cessé de le dire, je ne jamais vu des marchés baisser quand la démocratie reprend le dessus sur la technocratie.

Bref, 2016 a été l’année du grand retour de la démocratie.

Ce mouvement devrait s’amplifier et continuer en 2017…

Il faut que je me surveille, je me sens devenir optimiste…

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s'est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 " Des Lions menés par des ânes "(Editions Robert Laffont) où il dénonçait l'Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage "L'Etat est mort, vive l'état" Editions François Bourin 2009 prévoyait la chute de la Gréce et de l'Espagne. Il est le fondateur et président de Gavekal research (www.gavekal.com) et Gavekal securities.

Partager sur

59 Commentaires

  1. Cher Charles,
    Je vous trouve en effet bien optimiste…
    Comme dit le dicton : « ON SAIT CE QU’ON PERD MAIS ON IGNORE CE QU’ON GAGNE ». On sait qu’on perd quelques ODS, hommes de Davos et autres Princes faisant mine de gouverner, mais que va-t-on gagner en échange ? Les premières nominations et initiatives de Trump sont loin d’être rassurantes..,

    Répondre
    • Il a pris Mnuchin, 17 piges chez Goldman ainis que le numéro 2 Gary Cohn sans Bendit ainsi que Bannon qui lui a bossé assez peu de temps dans cette firme avec en plus Carl Icahn et le PDG d’Exxon Mobil, très anti-establishment tout ça !!!!

      Clinton, candidate de Wall Street !

      Répondre
    • « Les premières nominations et initiatives de Trump sont loin d’être rassurantes »

      Moi je les trouve formidables! Des généraux qui se sont frottés au terrain se retrouvent au top de la sécurité.
      L’ancien patron d’Exxon devient MAE, voilà une personne qui sait négocier, parler à des chefs d’États, être pragmatique.
      Laissons Trump diriger et ensuite on jugera sur pièce.
      Joyeuses Fêtes à tous 🙂

      Répondre
      • On verra, encore faut-il que le Congrès et le Sénat approuve tout ça car le système US est orienté vers un équilibre des pouvoirs au détriment d’une gouvernabilité, en particulier, je suis curieux de voir comment ils vont gérer le budget car le F-35 risque de sauter, ce qui est une excellente chose mais pour le déficit et les plans d’infrastructure …

        Répondre
        • ah, mais les Démocrats ont fait sauté le « filibuster » donc tous ces gens vont passer sans problème.

  2. Bonjour M Gave,

    votre édito paru dans VA sera-t-il publié sur ce site ?

    Répondre
    • quand cet edito sera t’il publié dans VA ou dans le figaro?
      ou à l’Assemblée Nationale?

      Répondre
      • Comment voulez transmettre des documents intelligents à des gens qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent…

        Même pas capable de lire le prix d’un pain au chocolat…et je me souviens même de certains qui après avoir validé l’Euro n’en connaissaient pas la parité….

        Je leurs souhaites que le Père Noel leurs amènent un cerveau !

        mon Grand père m’a dit un jour:

        « Les ânes ne deviennent pas des chevaux de courses »

        Bonne fête !

        Répondre
  3. Excellent billet,
    Par contre, comme le dit candide plus haut dans les commentaires, je crains que l’establishment se conduise comme une bête blessée: plus agressif que jamais.

    Il suffit de voir la campagne de lutte contre les « fake news » lancée après l’élection de Trump qui sous prétexte de lutter contre la désinformation, semble mettre en place une censure contre tout ce qui dérange les ODS.
    Il me semble d’ailleurs que le Ron Paul Institute a été classé parmi les sites de désinformation (http://www.propornot.com/p/the-list.html).
    Chose qui n’a pas manqué de faire réagir l’intéressé: http://ronpaulinstitute.org/archives/featured-articles/2016/december/11/war-on-fake-news-part-of-a-war-on-free-speech/

    En bref attendons nous à une guerre médiatique.

    Répondre
  4. Monsieur Gave, ravi de vous entendre devenir optimiste. Vous n’êtes pas seul.
    « La Seule Chose Que Nous Devons Espérer Est … L’Espoir Lui-même » est un de mes récents articles articles sur le changement de paradigme. La peur politique bat de l’aile et un nouvel espoir populaire émerge. L’espoir d’une nouvelle harmonie mondiale est devenue la principale préoccupation. Voici le lien pour l’article dans son intégralité
    http://astro-tarology.com/serge-2-cents/la-seule-chose-que-nous-devons-esperer-est-lespoir-lui-meme/
    Cordialement.
    Serge Bernard, astro-tarologue

    Répondre
    • Merci beaucoup

      Nous sommes ravis de compter un astrologue parmi nous; les seuls qui permettent aux économistes de passer pour des gens sérieux dans leurs prédictions 🙂

      Répondre
      • Vous rigolez, vous rigolez, mais la crédulité de type astrologique a de plus en plus cours dans des cercles réputés sérieux, et en particulier, me semble-t-il, parmi les milieux financiers.

        D’ailleurs, je trouve que l’expression « l’alignement des planètes », certes employée en principe de façon métaphorique, est utilisée de façon un peu trop fréquente dans un contexte boursier ou financier pour ne pas susciter d’inquiétudes…

        Répondre
        • L’astrologie fait partie de ces sujets qui, à mon sens , permet à chacun de rapporter la conversation à lui même avec des airs sentencieux. L’alignement des planètes fait partie de ces phrases toutes faites à la monde avec « il faut changer de logiciel », « le nouveau paradigme » et « l’ubérisation de l’économie » (que si j’entend une fois encore, je défaille).

          J’étais à deux doigts de créer une rubrique à brac de « vous aussi, donnez votre terme pré maché »

        • Rubrique à brac : « L’ADN de votre entreprise », « les valeurs de votre entreprise »… (Les valeurs de mon entreprise ? Ben, faire des masses de pognon et niquer la concurrence, pourquoi ? c’est différent des valeurs des autres entreprises ?)

        • Voyant: depuis la nuit des temps, quand les probas sont proches de pile ou face?:
          >JP Morgan n’aurait, selon lui, pas pris son Lusitania (oups pardon son Titanic, le navire jumeau) parce que sa voyante lui aurait déconseillé.(source pierre…)

          en complement à mon post d’hier
          difficile de faire 14/18 pour les US sans le Lusitania

          difficile pour Jp Morgan de s’occuper de la restructuration des réparations allemandes sans 14/18 (dans ma collection ai une wire photo -ancien fax pour les journaux- de JP morgan prenant le train pour les négocier)

      • Merci Charles pour vos mots d’appréciation. Récemment huit cartes de tarot sont apparues sur la couverture du respectable magazine “The Economist” donnant les visions de Rothschild pour le monde en 2017 dans la Planète Trump. J’ai publié un article sur son décryptage, qui a connu un intérêt viral sur la toile. Les oligarques sont un sujet tabou pour les grands médias.
        « LE CODE ROTHSCHILD DÉCHIFFRÉ » Cliquez sur le lien ci-dessous pour l’interprétation complète.
        http://astro-tarology.com/en-francais/le-code-rothschild-le-monde-en-2017-planete-trump/
        Dans la lumière et l’harmonie, Serge Bernard

        Répondre
        • Cher Monsieur,

          que vous commentiez est une chose
          Que vous référenciez systématiquement votre propre site sera la dernière fois.

          merci

  5. Je suis assez surpris du message positif sur Rick Perry. Pousser pour des politiques qui consistent a ignorer le risque de changement climatique est assez confortable pour un millionnaire base au Texas mais sera un peu plus rigolo quand des centaines de millions d’Africains font déserter leurs pays devenus inhabitable pour rejoindre les cotes de l’Europe.
    Du prive, comme du public, j’ai toujours le plus grand mépris pour les individus qui prennent des décisions qui impactent surtout les autres « pour leur bien » (hier les paternalistes ou les communistes, aujourd’hui la gauche caviar et la droite oligarchique).

    La prochaine loi devrait autoriser le déversement de produit toxique dans le jardin de son voisin au non de la liberté d’entreprendre.

    Répondre
    • « ignorer le risque de changement climatique »
      Il y a eu et il y aura toujours des changements climatiques, des vrais, des géants devant le nain actuellement observé. Le phénomène est certain, par conséquent, parler de risque est absurde. Et ce sera mieux pour nous si c’est vers plus chaud, comme à l’époque du pôle sud sub-tropical, plutôt que vers plus froid, comme à l’époque de Londres sous ~1km de glacier ou, sans allez jusque là, simplement le « petit âge glaciaire ».
      C’est la clique de l’EPA actuelle qui ignore cette certitude et fait semblant de croire qu’on aura un climat stable pour la modique somme des 3/4 de notre énergie, autant dire 3/4 du PIB vu la corrélation à peu près parfaite entre les deux. Rien n’est plus faux. Payer ce prix absurdement élevé ne change strictement rien au risque, ça ne fait que nous rendre incapable de nous y adapter.

      « quand des centaines de millions d’Africains [v]ont déserter leurs pays pour rejoindre les cotes de l’Europe. »
      Parce que ce n’est pas ce qu’ils font, là, maintenant tout de suite ?
      « devenus inhabitable »
      Parce qu’ils sont habitables, d’après vous, et d’après tous ceux qui font le voyage (voyage du genre crève-cœur, qu’on ne fait que quand il n’y a plus d’autre solution) ?

      Je suis avec vous pour fustiger Le déversement de produit toxique dans le jardin de son voisin, mais restons lucide, s’il vous plait : de facto, aujourd’hui la lutte contre la pollution et le « réchauffement climatique » consiste à fermer nos usines, haut fourneaux etc. pour laisser la place aux mêmes, en plus polluants, en Chine, en Inde, ou ailleurs, avec en prime le transport des produits jusqu’à chez nous. Gain pour nous ? Négatif. Gain pour « la planète » ? négatif. Gain pour la Chine et l’Inde ? affirmatif .

      Répondre
    • Monsieur Gave, un grand merci pour cet article. Toujours aussi plaisant à vous lire.

      En réponse :

      Simplement que Monsieur Perry fait partie, comme moi, des personnes qui ne croient pas au réchauffement climatique dû par l’activité humaine.

      La raison qui me pousse à ne pas croire à cela est que chez moi en Valais (Suisse), des traces (objets, squellettes,…) d’il y a plus de 500 ans, nous montrent que les vachers faisaient paître leurs vaches dans des alpages en Italie. Durant l’été, ils franchissaient avec leurs troupeaux des cols alpins à plus de 2500 mètres d’altitude. Ces cols étaient dépourvus de neige et de glace alors qu’aujourd’hui, il y a encore des glaciers dessus. A cette époque, il n’y avait pourtant pas d’usines, ni de voitures !

      Les scientifiques « ODS » (ils ne vont pas mordre la main qui les nourrit) nous expliquent que la Terre n’a jamais été aussi chaude depuis le début des relevés en 1850. Et que ce réchauffement est dû à l’activité humaine. Mais comment peuvent-ils sortir une telle ânerie, en ne se basant que sur une période aussi courte (160 ans) alors que depuis les débuts de la Terre, il y a eu sans cesse des réchauffements et des refroidissements plus ou moins rapides de notre planète.
      C’est comme de faire un sondage sur une vingtaine de personnes, et d’en tirer une tendance nationale avec une marge d’erreur d’un dixième de point.

      Le plus étonnant est que pour expliquer ces variations de températures (avant l’ère industrielle), les mêmes scientifiques nous disent que ces variations étaient dues à l’activité solaire plus ou moins forte.

      A mon avis ces théories écologistes sont tenues par des communistes déçus par la réussite du capitalisme. Leur objectif final est bien évidemment la mort du capitalisme. Et pour enrailler la machine qui fonctionne, ils ont changé le nom de leur parti politique afin de se faire accepter par les ODS.

      Comme je le dit toujours : Un écologiste (vert) est un communiste pas mûr.

      Allez, bonnes fêtes de fin d’année à tous.

      Répondre
    • @ David

      La preuve que le monsieur astrologue ci-dessus ne risque pas du tout de recevoir des tomates, c’est votre assertion visiblement sérieuse que l’immigration de masse des Africains, des Arabes et autres Asiatiques vers l’Europe pourrait être provoquée par le prétendu réchauffement climatique (qui lui-même n’existe pas, qui s’il existait serait une bonne chose, etc).

      Au début, quand cette insinuation a été introduite mezzo voce dans le discours public, il était évident (je veux dire pour les gens sains d’esprit) qu’il s’agissait d’une énorme blague, d’un gigantesque foutage de gueule.

      Eh bien, en quelques années, nous sommes passés d’un état collectif de santé mentale approximatif à un état où les gens sont globalement devenus fous comme des lapins. Il faut être complètement allumé (ou, encore une fois, se foutre complètement de la gueule du monde) pour oser insinuer une milliseconde que l’Afrique débarque chez nous par bateaux entiers parce qu’il fait trop chaud en Afrique.

      Sérieusement ? A quel moment avez-avous interrogé un seul immigrant africain qui vous aurait dit : je viens en France parce qu’il y fait frais, on se pèle de chaud là où j’habite ? Montrez-moi un seul migron qui aurait dit ça. Ca n’existe pas. C’est une invention de la gauche mondialiste et immigrationniste.

      Celle-ci ne cache même plus son cynisme, d’ailleurs. J’écoutais, l’autre jour, une interview, sur BFM, du directeur général de la branche française du WWF. Cette « ONG » est censée sauver les girafes et protéger les petits lapins. Bien entendu, c’est très ennuyeux, de sauver les girafes (que pas grand’monde ne menace, d’ailleurs). En revanche, se porter candidat pour participer au gouvernement mondial, financé par le pognon gratuit des autres, ça c’est une perspective professionnelle tout à fait alléchante.

      Et c’est ce que fait ce monsieur. Sous couvert de sauver les koalas meugnons, le WWF est maintenant devenu un membre actif du racket climatique mondial. Monsieur le directeur général nous expliquait comment il s’invitait dans les conseils de direction des plus grandes entreprises de la planète, qui maintenant lui mangent dans la main en pleurnichant que le « changement climatique » est leur faute, leur très grande faute.

      Avoir les plus grands PDG du monde qui rampent à vos pieds en vous demandant pardon, c’est largement plus sexy que de se casser le cul à baguer des oiseaux dans des pays infestés de moustiques et d’autres bestioles répugnantes. Surtout que DG France du WWF, ça doit palper mignon…

      Eh bien ce type (à la suite de beaucoup d’autres Oints du Seigneur) a osé menacer les auditeurs climato-rétifs des ravages de l’immigration de masse. Il a dit ouvertement : si la température augmente de trois degrés (ou quatre, ou cinq, peu importe), vous allez avoir des hordes d’immigrés qui vont vous envahir, et vous ne voudriez tout de même pas que des hordes d’immigrés viennent vous envahir ?

      Le culot est quand même à couper le souffle. Tous ces gens-là sont, bien entendu, des gauchistes bon teint, et à ce titre passent leur temps à chanter les bienfaits du multiculturalisme, à nier tout problème lié à l’immigration et à hurler au racisme dès qu’on fait mine de vouloir fermer les frontières.

      Et là, soudain, ils font semblant de s’apercevoir que l’immigration de masse est effectivement une catastrophe et que les peuples n’en veulent à aucun prix ? Comment avouer de façon plus ouverte et plus cynique que l’immigration de masse est employée par l’oligarchie pour terroriser, faire taire et faire obéir les populations légitimes et autochtones ?

      Excusez-moi, mais le marxisme de papa c’était quand même plus franc du collier. Le parti communiste envoyait les hordes prolétaires voler et massacrer les paysans et les propriétaires, mais au moins les choses étaient claires. Les néo-marxistes d’aujourd’hui roulent sur l’or volé aux populations, ils se comportent comme des chefs mafieux, ils envoient des armées immigrées du monde entier terroriser leurs propres compatriotes, en plus ils se foutent ouvertement de notre gueule, et pour couronner le tout, ils ne prennent aucun risque !

      Au moins, quand vous vous appeliez Beria, vous saviez qu’un jour ou l’autre vous passeriez vous aussi au peloton d’exécution. Dans leur délire barbare, ces gens faisaient au moins régner un semblant de justice immanente. De tout temps, la contrepartie du pouvoir tyrannique et absolu a été le risque pas du tout négligeable de mourir de mort violente.

      Les tyrans d’aujourd’hui sont assurés de mourir dans leur lit, avec des parachutes dorés de partout. C’est une chose qui ne peut pas durer. Les peuples ne se laisseront pas faire éternellement.

      Au passage, si vous observez attentivement, vous constaterez que cette dégradation du marxisme occidental a son pendant exact dans la Russie poutinienne. Là aussi, le cynisme dans la tyrannie et le déboutonnage dans l’impunité ont pris des proportions inégalées.

      Répondre
    • Pour David et de passage

      Le changement climatique est un concept mondial qui va de pair avec la monnaie…comme par hasard elle aussi mondiale (ou la crise systémique).
      Ainsi le concept de changement climatique permettrait de résoudre la crise politiquement.
      Sous l’egide du FMI?, de la gauche mondiale ( 1/3 mondiste , 2/3 mondaine -excellent mot relu dans la lettre du 5 décembre).
      En effet, les solutions récentes en la matière prises lors de la reconstruction (en Belgique mais aussi en France sur les profits de guerre) ne seraient pas tolérées par les peuples car il n’y a eu ni bombardement militaire ni destruction de la Belgique ou du Nord de la France.
      Comment imposer une taxe dite exceptionnelle pour la reconstruction?
      Cette fois ci les usines ayant été dérobées par exemple à la Grèce par la Wehrmatch légalement, si l’on peut dire, et sans résistance…

      l’OFCE ne se cache même plus en préconisant pour les banques un « eco QE » ou des ratios de Bâle pour la transition énergétique (=répudier les promesses ou la monnaie actuelles)

      Ces idées sont plus délictueuses que les pires du XXiemes siècle (la gauche mondiale a recours à ce fascisme ainsi que celui de l’islamisme -crée et subventionné par elle- pour se maintenir au pouvoir)

      Concernant les migrants c’est la BCE et Merkel qui vont directement les chercher à 5milles des côtes Lybiennes (=> haute trahison + esclavagisme)

      Sinon ai signalé les entretiens Duras Mitterand dispo en podcast sur francecult: ils savaient bien que la côte du maghreb était boisé du temps des romains. Des travaux d’infrastructure colossaux sont faisables là bas mais pas souhaités: pourquoi? ahaha. (ndlr: pourquoi ne pas y faire participer des immigrés européens au chomage?).
      Mitterand passionné par les arbres, y déclare que c’est la forêt qui fait le climat.

      La transition énergétique ne nous concerne pas beaucoup, mais surtout l’Amérique du sud , l’inde ou la Chine qui ne peut virer ses mineurs en ce moment. Et c’est leur problème.
      Notre pb à mon avis, sont le diesel et nos voies ferrées en faillite, Aubry (infrastructure Lille) et cette « sale p*te de Hidalgo » comme l’a souligné hier une utilisatrice de Waze en passant place de la Concorde vers 17h45 hier

      Répondre
  6. Pour finir l’année en beauté, les démocrates ont essayé d’infléchir l’élection de Trump en faisant pression, voire en menaçant, les grands électeurs. Ils ont ainsi montré leur vrai visage, si quelqu’un en doutait encore.
    Le résultat est maigre, 2 défection du coté de Trump, contre 3 du coté de Clinton.

    Moins drôle, l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie rappelle un peu trop l’été 14.

    Répondre
  7. Pensez vous qu’en Inde ce vent de liberté souffle également pour le peuple qui est spolié par un cash crunch, dans un pays où 85% de la population n’est même pas bancarisée? 2017 ne risque t’elle pas justement d’être l’année ou les ODS, connaissant leurs premiers revers, vont devenir de plus en plus brutaux et tenter de mater les peuples qui grondent? Que pensez vous d’ailleurs de ce qui se passe dans la plus grande démocratie au monde?

    Répondre
  8. Le refus de l’euro n’est probablement pas la raison du non au référendum italien.

    Euro, Europe et Bruxelles n’ont pratiquement pas été abordés pendant la campagne.

    Répondre
  9. Bonjour M Gave,

    Quelle est votre analyse sur la bourse américaine. Les arbres grimperaient ils jusqu au ciel ?

    Répondre
  10. C’est de plus en plus étincelant, les tribunes de Charles Gave.

    Répondre
  11. Malheureusement j’ai bien peur que tout bascule car les grands électeurs se réunissent à partir d’aujourd’hui. Peuvent-ils, sous la menace des mondialistes changer leurs fusils d’épaule?

    Répondre
  12. Il était temps. Maintenant tout le monde va se tourner vers l’Union soviétique française où aucun candidat à l’élection équivaut à Trump. De même il n’y a jamais eu de Reagan ou de Tatcher français dans l’USF. Que vont faire ceux qu’on appelle par convention les français ? Pour l’instant il vote Fillon qui n’a pas l’intention de renverser la table (sortie de l’euro, de l’UE, baisse des impôts, sortie du communisme). On va bien voir. Mais je ne suis pas optimiste car les français sont très attachés au socialisme.

    Répondre
    • MARX expliquait que la meilleure doctrine était le communisme car il résultait de la synthèse du mercantilisme anglais, de la philosiphie allemande er du socialisme français. Il sera très douloureux d’en sortir, c’est vraiment dans nos gènes.

      Répondre
      • Douloureux, je ne sais pas, mais je pense comme vous il s’agit d’un atavisme. C’est pourquoi, à l’opposé de monsieur de Gave, je ne suis pas spécialement optimiste concernant la France.

        C’est simple, en France, je n’ai jamais rencontré de personne libérale. Même ceux qui subissent les assauts du RSI sont quand même étatistes. Ils adoptent des solutions libérales parce qu’ils n’ont pas le choix, non par conviction. Le RSI serait bien géré (utopie invraisemblable), ils seraient contents.

        C’est bien compliqué.
        C’est quand même dommage. Je préfererais vivre sur ma terre, celle de mes ancêtres, de mes racines, où il fait bon, où il sent bon, où l’air est le mien… Ce trou perdu. Chez moi. Chez ma famille. Donc, oui, mais douloureux par les choix personnels que ça implique.

        Répondre
      • Même si Mr Fillon venait a être élu quand on voit les réactions des syndicats qui tiennent le haut du pavé j’ai nommé FO et la CGT qui commence déjà a mettre en cause un vote démocratique ,on comprend tout de suite que nos politiques se coucheront comme le fit Mr Juppé en 1995 .. Je crois d’ailleurs que beaucoup ne l’ont pas oublié et c’est ce fit gagner Mr Fillon en espérant qu’il tienne lui , ce qui est loin d’être garanti compte tenu déjà du recul sur la sécurité sociale ..

        Répondre
  13. Vous lire me met de bonne humeur. ☺

    > qui annonce, à mon avis, sa déconfiture totale à terme.

    Si seulement ça pouvait être vrai…

    Je n’arrive pas à partager votre optimisme. Mais c’est un pas en avant, cela est indubitable. Continuons.

    > Comme chacun le sait, le communisme a échoué parce qu’il n’est pas allé assez loin et qu’il n’a assassiné que cent millions de personnes

    Que cent millions? Je croyais que ce chiffre était restreint à la Chine uniquement. (On a au moins 40m avec le «Grand Bond en avant» et en plus encore avec la «Révolution Culturelle».)

    En URSS, je compte, en gros, 20 millions à WWII et 20 millions dans les camps.
    (Et comme le note Soljenitsyne page 307, note 41, chap. 10 du livre I de « l’Archipel du Goulag », sur la petite Zoé Vlassov, il faut multiplier ce chiffre par deux ou trois…)

    > Par exemple, monsieur Trump a nommé pour contrôler l’agence spécialisée dans la lutte contre la pollution aux USA l’un des plus féroces opposants à cette administration

    Yeah, Rick Perry Power! ☺

    > les prochains Juges à la Cour Suprême

    Grande question pour moi: Pourquoi Obama n’a-t-il pas nommé un remplaçant à Scalia?

    Cela va faire dix bons mois que ce monsieur s’étouffa tout seul avec son oreiller…

    > le ministère des affaires étrangères à l’ancien Président d’Exxon, ce qui est un vrai gag

    Je ne saurais dire mieux. ☺

    > Les imprécations sur le nouveau Président ne cessent pour ainsi dire pas. Des appels à la désobéissance civile voir au meurtre s’organisent, tout est fait pour délégitimer le nouvel élu et même le Président sortant s’y met, ce qui est tout à fait incongru.

    Il est vrai que c’est hallucinant.

    Et cela dit, ce symptôme est significatif de leur état d’esprit actuel.

     

    J’ai récemment rencontré un supporter de M. Trump qui me racontait à quel point c’était la folie aux meetings de M. Trump. Et que les supporters étaient attendus dehors par des leftists non pacifiques. Et que ce supporter s’est fait tabasser par des leftists (les tolérants, pacifiques, inclusifs, etc.) (à 3 contre 1); il s’en est sorti avec un pouce cassé. Ce fut quand même un pb pour lui car, en tant que travailleur pauvre, il ne peut pas se permettre d’avoir une couverture sociale…

    > mais encore plus quand elle n’y était pas

    C’est tellement vrai…

    > Trump a libéré la droite du syndrome de Stockholm dont elle souffrait depuis trop longtemps.

    J’aimerais y croire…

    J’ai surtout foi en la grande capacité des politiciens à nous décevoir, et ce systématiquement.

    Je vais voir ce que je peux faire pour M. Tauzin.

     

    Dans cette réjouissante liste, vous auriez pu citer aussi Ben Carson:

    «Ben Carson Warns That Bible Makes No Mention of Housing or Urban Development
    But, Carson said, “perhaps the Lord wants me to take this job so that I can banish housing and urban development from the earth.”»

    http://www.newyorker.com/humor/borowitz-report/ben-carson-warns-that-bible-makes-no-mention-of-housing-or-urban-development

    ☺☺☺

    Répondre
    • « Pourquoi Obama n’a-t-il pas nommé un remplaçant à Scalia? »
      C’est drôle, en fait : Obama a bien essayé.
      Mais le Sénat (qui doit valider le choix, et qui est tenu par les républicains) a simplement refusé d’examiner le candidat en indiquant que ce serait le prochain président (à l’époque, Clinton restait bien en course et favorite des médias…) qui ferait sa proposition.
      Ce n’était ni banal ni la première fois que ça arrivait.

      Le candidat d’Obama est retourné à son job d’origine, sans faire d’histoire.
      Un autre zozo procédurier a tenté de plaider l’urgence et la violation de ses droits par le Sénat, il s’est fait débouté.

      Répondre
      • Merci – Je n’étais pas du tout au courant. ☺

        Répondre
      • le pb scalia semble bien plus compliqué.
        Puis, lors de sa mort des sites « fake news » « conspirationnistes » ont évoqué que Scalia avaient en ligne de mire des pedophiles. D’une façon qui aurait pu être incongrue (c’est sur internet: incontestable)
        et ces histoires ne sont véritablement sortis que 6 mois après.

        =>comment peut-on avoir tort, 6mois à l’avance?

        l’alt right , à deux poignées de mains de bannon je le sais a toujours dit que Scalia avait été assassiné: dés le départ.
        =>comment peut-on être aussi sur sans avoir lu podesta qui ne sort que 6mois après?
        Reponse parce que les mails podesta étaient déjà chez le FBI

        la descente aux enfers des démocrates ne fait que commencer

        Je mentionne ceci car il est important de dire que des gens ont peut être donné leur vie pour cette élection.
        Aussi Seth Rich:
        https://imgflip.com/i/1alalk

        Répondre
    • …. Hmmm Il semblerait que le Borowitz Report serait des fake news (humouristiques selon l’auteur).

      Désolé. 🙁
      Ma connaissance des journaux leftists laisse à désirer, je l’admets.

      Toutefois, Ben Carson a bien été nommé HUD Secretary par Trump:

      https://www.washingtonpost.com/news/powerpost/wp/2016/12/05/trump-to-nominate-carson-to-lead-u-s-housing-urban-policy/

      Enfin, il me semble que cette déclaration aurait pu être tout à fait réelle, eu égard à ma compréhension de la personnalité de Ben Carson.

      Répondre
  14. J’aimerais partager votre optimisme en ce qui concerne l’ Europe, mais j’ai des doutes… La résistance va être forte dans le camp des « mondialistes ». Il va être intéressant de voir ce qui va se passer avec le Brexit.

    Répondre
  15. Excellent article.

    Le syndrome de Stockholm est la plus brillante expression décrivant l’attitude de la droite depuis Mai 68.

    Bravo.

    Répondre
  16. Le merveilleux président Obama, passe ses derniers jours à la Maison-blanche à remettre indirectement en cause la légitimité démocratique de son successeur. Ils sont bien imprudents, ces appels déguisés à la guerre civile, dans un pays où les citoyens ont un sens aigu de la démocratie et souvent un fusil d’assaut à la maison pouvant éventuellement garantir le respect de cette même démocratie?

    Répondre
  17. Bonjour M Gave,

    l’année 2016 fut en effet passionnante et ses orientations encourageantes. Cela dit, tout n’est pas joué, nos ODS vont se défendre, par tous les moyens.
    En témoigne la rocambolesque élection autrichienne, où le tricheur a fini par s’en sortir.
    En témoigne la surréaliste accusation d’Obama contre Poutine d’avoir truqué les élections. Le but est évidemment d’évincer Trump, peu importe les preuves, non présentées à ce jour, et peu importe la légalité de l’opération.
    La résistance des ODS s’organise, 2017 pourrait être sanglante.

    Joyeux Noël, tout de même, et meilleurs voeux pour 2017 qui s’annonce palpitante.

    Répondre
  18. Excellent article encore une fois Mr Gave, souhaitons que ce mouvement de liberté prenne de l’ampleur en France !.

    Répondre
  19. Très bon article, vous êtes le seul libéral qui dit, on va dire du bien du futur cabinet de Trump.

    Sur l’autre site des libéraux, ils arrêtent pas de le défoncer.

    Répondre
    • Merci pour cette analyse, comme vous je rêve de pouvoir être optimiste…

      Répondre
    • C’est parce que « l’autre site » n’est pas libéral. Un site dont je suis banni ne peut pas être libéral.

      Répondre
      • Banni de l’autre site libéral ? moi aussi.

        Merci de votre témoignage, cela me conforte qu’ils sont des faux libéraux, juste une extension des oints du seigneur.

        Répondre
        • Quel autre site libéral ? (moarhhhhhhhh)

    • Effectivement, l’institut des libertés est sur une ligne différente

      Et oui, l »analyse proposée dans cette article est d’une qualité magistrale

      Répondre
    • Bonjour,
      De quel site parlez vous? Contrepoints?

      Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *