FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

 

Il y a deux semaines, j’ai développé devant les lecteurs de l’IDL le concept de base monétaire mondiale   qui n’est rien d’autre qu’une tentative de mesurer les quantités de dollars à l’intérieur et à l’extérieur des Etats-Unis pour déterminer s’il y avait plus d’idiots que d’argent ou plus d’argent que d’idiots.

Je renvoie à ce papier pour une explication du concept.

Comme je l’indiquais alors, la base monétaire mondiale, telle que je la mesure, est en baisse d’une année sur l’autre. Plus d’idiots que d’argent donc.

J’en tirais la conclusion que nous rentrions dans une période de crises financières, ce qui n’était qu’une constatation et non pas une explication.

Cette semaine je vais essayer de mettre en lumière les mécanismes qui nous font passer d’une contraction de la base monétaire à une crise financière et de là à une récession mondiale qui pourrait nous frapper en 2019.

Tout commence par une contraction du commerce international, conséquence de la baisse du nombre de dollars dans le monde puisqu’une grande partie du commerce mondial est en dollars, en particulier le pétrole.  « Pas d’argent, pas de Suisses… » disaient les rois de France autrefois.

 

Le commerce international va donc se viander dans les six mois qui viennent, ce qui dans le passé a toujours déclenché soit une récession dans la zone de l’OCDE, soit ailleurs, le meilleur exemple étant la grande crise asiatique/ russe de 1997-1998.

L’étape suivante est bien entendu une baisse des matières premières, ce qui est bien normal puisque le niveau d’activité est en train de plonger et que la demande de cuivre, d’acier, de coton etc. va donc baisser ou baisse déjà.

Et de là nous passons fort logiquement à une baisse des marchés financiers des pays fournissant les matières premières et qui dépendent de la croissance mondiale pour leurs exportations, je veux parler bien sur des pays émergents.

Et comme ces pays sont endettés, ceux qui leur ont prêté de l’argent, c’est-à-dire les banques, voient leur cours s’effondrer, ce qui parait bien normal.

Et comme tout cela se passe parce qu’il y a une pénurie mondiale de dollars, le cours du dollar monte (en fait les autres monnaies baissent).

 

Conclusion

Nous sommes en train d’entrer dans une crise de liquidités dollar tout à fait classique, la septième depuis 1973. J’en ai déjà traversé six dans ma carrière, c’est vous dire si je connais le scénario.

D’habitude, la seule solution est de se mettre en dollar cash et d’attendre que la poussière retombe.

Le pari que je fais dans ce cycle actuel est d’avoir une partie importante de mes actifs en monnaie chinoise tant je suis persuadé que la banque centrale locale (BOC) a vu arriver le coup et s’est fort bien préparée. Et cette confiance, je la reporte sur tous les pays qui ont des accords de swaps avec la BOC et la plupart d’entre eux sont en Asie.

Qui plus est, je suis à peu près certain que la zone Euro en général et l’Italie en particulier sont complètement incapables de supporter une autre récession et je veux être le plus loin possible géographiquement de cette dernière, tant la BCE n’a plus aucun outil pour traiter les problèmes qui vont se poser.

L’Asie est loin, très loin de l’Europe. En tout cas plus loin que les USA.

Notre seule chance serait que le cours du pétrole s’écroule dans les quelques semaines qui viennent puisque cette baisse « libèrerait » des dollars. Ou alors que la Fed se remette a imprimer des dollars, ce qui me parait peu probable tant que nous n’avons pas eu de crise financière

Et du coup le dollar monte, ce qui ne fait qu’aggraver la situation.

Je reste très inquiet.

Je plains monsieur Macron.

Gérer un pays quand on ne comprend rien à l’économie n’est pas facile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

46 Commentaires

  1. Bonjour, cela fait des années que je consulte ce site quotidiennement, et que j’apprends enormement sur l’economie, la politique, la géopolitique, etc., que cela soit par les auteurs du site ou les commentaires de la communauté.

    Mais je vous avoue que je nage un peu ( beaucoup ) en ce qui concerne l’economie internationale et le monde de la finance. Et je n’arrive pas à apprecier pleinement un article comme celui – ci, car je n’ai pas les connaissances nécessaire pour comprendre tous les mécanismes cités par l’auteur.
    Aussi je me retourne vers vous, pour savoir s’il n’y a pas des livre me permettant de mieux comprendre un article comme celui ci.

    cordialement.

    Répondre
  2. Et pourtant. Hier soir sur France 2, un « spécialiste » nous expliquait que la France avait peu de chance d’être impactée par une crise globale! J’ai bien ri et j’ai forcément pensé à vous!
    Je n’ai fait qu’écouter ; je n’ai pas eu le nom de ce « spécialiste » de grand talent, je n’en doute pas

    Répondre
  3. Pour les fonds obligataires US, il convient d’éviter tous les fonds contenant des obligations municipals, plus spécifiquement des municipalités souvent californiennes « sanctuary cities ».
    En effet même si DJT ne les abandonnera pas, il va les whacker.

    Répondre
  4. Merci pour votre article M Gave. Très instructif et bien expliqué.
    Auriez-vous des conseils à donner (mis à part prier) à un petit épargnant comme moi qui est lecteur de l’IDL depuis peu, qui vient de terminer votre article avec effroi, qui n’y connait rien à la finance (et donc comment se mettre en dollar cash ou ni même comment acheter une action) car il a toujours entendu dire que c’était l’instrument du diable, qui n’aura probablement pas la possibilité (ou l’envie) de quitter la France, mais qui aimerait tout de même limiter la casse pendant cette sombre période qui s’annonce pour sa petite famille et lui ?
    D’avance merci et sincères salutations.

    Répondre
    • @Anthony Il n’a pas le droit de répondre à cette question car c’est interdit par la loi. C’est de l’information financière. Mais nous on peut 🙂

      Tu as 2 options :

      1. passer par ta banque
      2. passer par un courtier en ligne/ banque en ligne

      La différence c’est que la 2ème option en général t’offre plus de souplesse dans le passage des ordres. De plus les courtiers en ligne donnent plus de possibilités en termes de différents types d’actifs (tu peux acheter des actions de n’importe quel pays par exemple).

    • Merci beaucoup :-))

  5. Bonjour,

    J’avoue qu’après avoir lu votre billet, ma digestion s’annonce périlleuse. Tant pis, votre note est une nouvelle fois pédagogique et claire.
    Si le commerce mondiale s’effondre ou au moins baisse fortement, la Chine se trouvera face à de très grosses difficultés.
    Diverses entreprises d’Etat sont déjà en faillite sauf soutien de l’Etat et les entreprises privées pareilles pour quelques unes d’entre elles (le troisième assureur a été nationalisé).
    Leur immobilier connaît une bulle qui est soutenu par les crédits accordés par les banques. Si les banques accordent moins de prêt, ça chute. Idem en Européen ou les taux sont maintenues artificiellement très bas… pour soutenir notamment l’immobilier.
    La bourse de SHANGAI est déjà en baisse d’environ 20% depuis le début de l’année.
    Le YUAN est en baisse sensible depuis le mois de juin…
    La guerre commerciale a commencé avec les Etats Unis…
    Si ils veulent soutenir leur monnaie, ils devront vendre des dollars… donc des bons du Trésor US… donc la hausse des taux US va se poursuivre, plus d’offre moins de demandes… avec un déficit US qui va exploser… ça risques de remuer sur les devises mondiales… et les pays émergents vont souffrir avec leurs dettes en dollar…
    Ou alors, les chinois devront adosser leur monnaie à l’or… et là ça va remuer méchamment sur les devises mondiales… surtout si les russes font pareils…
    Pour ce qui est de l’Europe, la BCE doit gérer, bien seule, une zone économique hétérogène. Elle n’est pas aidée par des politiques irresponsables depuis des décennies dans les pays principaux et fondateurs (France, Italie…)qui ne font que de la relance Keynésienne béatement, en fait de manière clientéliste. L’Allemagne a crée un appel d’air bêtement aux migrants dans un but de basse politique (Merkel a voulu tué le SPD et avoir un nouveau mandat pensant pouvoir faire la police dans son camp… perdu).
    Les Etats Unies feront augmenter les prix avec leurs taxes, sans créer de la richesse chez eux car les usines ne reviendront pas d’Asie en Amérique… tout au moins pas à court ou moyen terme. Ils risquent même de perdre des emplois avec une baisse de leurs exportations qui seront à leur tour taxée par les autres pays par mesure de rétorsion.
    Bon au final, l’Europe n’est pas beaucoup plus dans la m….. que les autres… sauf si l’Italie ou la Deutch Bank plantent tout le monde par exemple…
    Attacher vos ceintures… ça peut secouer.

    Répondre
    • @PHILIPPE LE BEL je partage ta bonne analyse. « Diverses entreprises d’Etat sont déjà en faillite sauf soutien de l’Etat et les entreprises privées pareilles pour quelques unes d’entre elles (le troisième assureur a été nationalisé). » -> comme quoi c’est une grosse connerie d’investir dans des boites liées de prêt ou de loin à l’Etat… ou dans des secteurs réglementés comme l’assurance

      « sauf si l’Italie ou la Deutch Bank plantent tout le monde par exemple » -> fort fort possible au vue de l’état des 2 !

    • réserves chine / les swaps PBOC

      Oui mais seule la FED peut être contrepartie significative des « réserves » chinoises en dollar eu égard à la masse et à l’absence d’inflation. A cause de… la chine! (la fed et ses banques commerciales)

      La FED peut tout racheter voire même neutraliser dans le pire des cas par un clic de souris.
      Vous ne pouvez pas vendre sur le marché 20ans d’excédents chinois en 1an par exemple ou même en 30ans (si pas d’inflation)

      Pour l’instant, seul poutine peut /pouvait se permettre d’éviter d’en détenir.

      Un règlement ou des émissions monétaires massives à l’ordre du jour se feraient par une sur-monnaie le SDR (lagarde)

      A mon avis, la Chine est collée avec.
      [Ne serait-ce que parce pour faire l’amour ou faire la guerre il faut se voir (napoleon). Le jeu créancier /débiteur permet cela.
      Si la chine réduisait de 50% ses réserves il n’y aurait plus de commerce sino US, la chine paumerait son solde etc…]
      Trump va trouver le SDR trop compliqué ou que cela ressemble un peu trop au jeu de bonneteau (LOL)

      =>?

      notes
      un scenario qui va dans votre sens:
      si les us ont vendu des bonds à 100 et qu’ils rachètent ex nihilo à 75 alors ils gagnent.
      Mais si l’oblig US est a 75 alors l’oblig europeen est a 25 (? LOL) et la chine n’a plus de débouchés (sauf des roswells qui survoleraient les centrales?)

  6. Je partage votre analyse. Je pense également que nous arrivons à la conclusion logique (et prévisible) du fameux « dilemme de Triffin » qui avait dénoncé l’incompatibilité à terme d’une monnaie qui serait à la domestique et monnaie de réserve internationale. L’émergence d’autres monnaies pouvant être utilisées pour les grands échanges internationaux ne peut qu’accentuer les difficultés intrinséques au dollar, du moins en tant que monnaie « flottante ».
    On peut comprendre que le danger que reprèsente pour la « ploutocratie » la menace d’emploi de ces monnaies pour les achats de pétrole.
    D’apres Stephen Goodson, (auteur de l’Histoire des Banques Centrales eds Omnia Veritas) on trouverait ainsi la cause profonde des malheurs de l’Irak, delaLybie, et peut-être bientôt de l’Iran…

    Répondre
    • Oui mais ce paradoxe est moins intéressant que celui de holy trinity ou impossible trinité:

      change fixe (intra-europe ou peg chine/us)
      +politique monétaire
      +sans contrôle des changes

      Attention pour triffin. Il faut prendre en compte aussi la balance courante de la violence, car les gendarmes ne font pas de bénévolat (sauf en france).

      Qui a le plus de marines et contrôle 90% des mers en moins de douze heures? Les malheurs ne concernent pas seulement les pays cités mais tous les impotents qui doivent se coucher (parce qu’ils ont vendu leur techno de propulsion à leur prochain -alstom- pour bénéficier de certains réseaux afin de se faire élire)

  7. Extraordinaire! ce que vous nous expliquez c’est qu’une poignée de bonshommes peut mettre au tapis le monde entier juste en remontant les taux. Quel est le but économique, géostratégique? Détruire ou racheter à bon prix des entreprises en difficultés? Des pays?

    Répondre
  8. L’analyse est toujours pertinente, mais il n’est pas facile de la transformer en action pour le non-initié. Est ce que des fonds comme AXA Court Terme Dollar – FR0000436453 peuvent faire partie de la solution?
    Merci

    Répondre
    • non. regardez la composition

      axa est une contrepartie à éviter(comme toutes les b francaises? à part martin maurel? ) (comme indiqué lors de mon post sur l’immigration: bebear-…- = fanatique illuminé. A pris des exemples sur Buffet qui est un très gros voleur/fraudeur)

      Ainsi on peut lire facilement que axa vous vole:
      http://www.morningstar.fr/fr/funds/snapshot/snapshot.aspx?id=F0GBR04SPR&tab=3

      car contient du vinci+
      http://www.morningstar.fr/fr/funds/snapshot/snapshot.aspx?id=F0GBR04SPR&tab=3

      Ce qui devrait être interdit. Car cela n’a tout simplement AUCUN rapport avec du dollar. Pire, cela un rapport avec le CONTRAIRE du dollar (vis à vis de l’euro).
      Et ce n’est sans doute pas le plus grave car il faut voir les plus grosses expositions.
      « Ils » contrôlent l’amf, les lois etc… axa = bnp = gle ont fusionné avec l’état stalinien

      vanguard fait des fonds indiciels plutôt purs à coûts faibles. il y en a plein d’autres.

      M Gave semble avoir décrit un phénomène et ses implications plutôt qu’avoir dit qu on allait aller à parité sur le doll ou à 0.8 tout de suite ou
      qu’on allait faire 2.5 sur le dix ans US d’ici la semaine prochaine

      Avant la crise grecque , bcp de monétaires dites françaises avaient 8% d’obli grecques ou portugal

    • Il faut considerer une part non hedgee. Sinon, vous ne beneficieriez pas de la hausse du dollar (qui protegent des baisses en bourses) et vous echangeriez en quelque sorte le taux us contre un taux euro beaucoup plus faible

  9. Dans une Chronique précédente, vous anticipiez une hausse de l’or compte tenu du contexte global. Celle-ci est elle encore possible avec le renchérissement du dollar US, ou avez vous changé d’avis concernant l’or?

    Répondre
  10. Que conseilleriez-vous à Donald Trump ?

    Répondre
    • Bombarder la FED…..

  11. Comment fait-on pour posseder des US dollars dans une banque europeenne?
    Car les banques europeennes (qui sont toutes en faillite, surtout si le prix des actifs se degonflent) procederont a un bail-in (chyprage).

    Est-ce que le pequenaud moyen peut acheter des T-bonds en France?

    Répondre
    • passe par un courtier, plus simple et plus de flexibilité dans le boursicotage

    • Le seul tracker que je conseillerais, un sur le 10ans US.
      ou un fond basique comme chez vanguard

  12. Avoir donc du yen japonais en ce moment n’est pas une mauvaise idée non plus n’est ce pas?

    Répondre
  13. Article pédagogique et éclairant comme d’habitude.
    L’un d’entre-vous sait-il ou on peut trouver la liste des pays ayant signés des accords de swaps avec la BOC ? J’ai trouvé la Banque d’Angleterre mais pas plus. Le Japon, la Suède et la Suisse en font-ils parties ?
    Merci à celui qui répondra.

    Répondre
  14. Il y aurait une récession généralisée si les dollars (euros, yens, yuans…) imprimés avaient alimenté l’économie dans son ensemble, ce qui avait été le cas après la première guerre mondiale durant les années folles. Or, sur la période récente, les dollars imprimés se sont concentrés sur certains actifs, le reste de l’économie n’en ayant pas vu la couleur, seulement à la marge, avec par exemple les subventions versées à Tesla pour lui permettre de vendre ses véhicules qui sinon auraient été invendables. Il se pourrait qu’on assiste à une récession spectaculaire sur les actifs financiers et immobiliers, de même que sur les marchés outrageusement subventionnés (énergies renouvelables), par le tarissement des flux monétaires sortis de nulle part depuis 10 ans. Mais l’ampleur de la récession pour le reste de l’économie devrait être plus limitée : l’économie ne peut pas manquer de ce qu’elle n’a jamais reçu.

    Ceci dit, c’est en Chine que l’afflux de monnaie sans contrepartie a été déversé sur toute l’économie. C’est plus probablement dans ce pays que la récession pourrait être générale. La distorsion provoquée par le niveau artificiel du yuan par rapport au dollar, sans lien avec les masses monétaires en circulation, sera désastreuse et rapidement intenable.

    En Europe, certains Etats assoiffés vont se trouver cruellement en manque d’argent frais, à moins d’accepter de sacrifier la valeur de l’euro par rapport au dollar, avec une chute vers 0,8 ou 0,6 euro pour 1 dollar, et de pratiquer une répression fiscale sans retenue. Si la récession vient en Europe, ce sera pour ces deux raisons. Pas sûr que l’euro survivra à ces politiques, surtout si les barrières douanières s’élèvent à mesure que la monnaie s’effondre.

    Répondre
    • Je suis d’accord avec vous: la monnaie cree n’atteignit que des actifs financiers afin de maintenir artificiellement haut leur prix.
      Sauf que le prix artificiellement gonfle du prix des actifs permettait de continuer a faire croire que les banques etaient solvables. Les prix des actifs se ratatinant, les fonds propres deviendront largement negatifs. Et qu’est-ce qui est prevu dans une telle hypothese? Bail-in.

      En outre, la crise bancaire entrainera une nouvelle crise du credit, aggravant la crise economique.

      Il n’y a pas de repas gratuit.

      Quant a l’euro, il ne s’effondrera que lorsque les peuples se reveilleront. Tant que les peuples seront apathiques et goberont les debilites des elites, l’euro vivra.

    • On va surtout assister à la faillite des opérateurs de production d’électricité atomique et à la très probable explosion de centrales atomiques en Occident en conséquence..

    • Quand l’URSS a disparu pas une centrale nucléaire n’est partie en vrille.

    • @bibi :

      Alors jouons au jeu des 7 centrales.. ?

      Non seulement ce que vous prétendez est faux car il n’y a pas eu que Chernobyl en URSS, d’autres centrales explosaient aussi, mais de surcroit la continuité de l’exploitation des centrales s’expliquait par le sens de l’honneur et la coercition des soldats.

      En Occident, les centrales électriques de Chypre et d’Argentine explosaient lors de l’effacement des comptes bancaires.. alors qu’elles n’étaient heureusement pas atomiques.

      En Occident si les salaires n’étaient plus payés les ouvriers cesseraient d’aller travailler dans les centrales atomiques et ils ne donneraient certainement pas leur vie pour aller ouvrir ou fermer des vannes dans un environnement critique..

      En Occident, le scénario d’une chute monétaire semblable à l’URSS signifierait des catastrophes industrielles en série, à commencer par les centrales atomiques, mais aussi sur les sites SEVESO dans une moindre mesure, surtout en cas de facteurs accidentogènes multiples.

      Par exemple une usine SEVESO qui détruit un barrage qui cause l’inondation d’une centrale atomique, qui finalement explose..

      C’est une certitude que la faillite des opérateurs de production d’électricité en Europe entrainerait des catastrophes radioactives irréversibles pour la chaîne alimentaire, si des corps militaires n’étaient pas aptes à poursuivre la mise en sécurité de ces centrales en lieu et place des opérateurs privés et sans délais de transition.

      Les européens n’ont aujourd’hui ni les connaissances scientifiques, ni le sens du devoir, ni l’organisation coercitive qu’avaient les russes.

      Non seulement les européens ont 50 ans de retard sur les russes et les USA dans de nombreux domaines tels que la MHD, mais de surcroit les européens aujourd’hui n’ont même plus les connaissances scientifiques qu’ils avaient il y a encore 20 ans !

      Les troubadours qui font référence parce qu’ils ont des diplômes, des carrières et que les politiciens consultent au CNRS et dans les armées lorsqu’il est question du nucléaire, n’ont plus qu’une connaissance de façade, derrière laquelle se dressent des montagnes de vide. Ils sont la risée des russes et des USA.

      Et permettez-moi de prendre un vrai risque en allant plus loin, en évoquant des choses que vous pourrez difficilement accepter car je peux difficilement les prouver dans le contexte de ce paragraphe, mais qui sont pourtant la stricte réalité au même titre que l’héliocentrisme :

      La bêtise des français et l’incompréhension des humains à l’égard du péril imminent que sont les centrales atomiques atteignent un tel niveau, que se sont maintenant des extraterrestres qui viennent très ouvertement et de plus en plus survoler les centrales atomiques françaises pendant des heures.. visiblement sans aucun succès, Manu et les militaires ayant l’intelligence d’un poulpe lorsqu’il est question de l’arme atomique et des centrales atomiques.

      Il n’y a d’ailleurs pas eu que Fessenheim qui fut silencieusement survolée pendant deux heures par des ovni ce 24 mai dernier, mais la chose est couverte par le secret défense et la désinformation médiatique fonctionne ici par le silence médiatique.. :

      https://www.dna.fr/actualite/2018/05/26/des-ovnis-au-dessus-de-la-centrale-nucleaire-jean-claude-bourret-s-en-mele

      Manu couvrira nos cercueils des drapeaux arc-en-ciel des licornes LGBTQI+ et après avoir souillé la mémoire des victimes de la seconde guerre mondiale en faisant du nazisme un simple étendard de marketing politique, il se suicidera comme Hitler sur les charniers de cadavres radioactifs.

      Les ingérences exogènes vont aller croissantes et elles iront probablement jusqu’à notre extinction ou notre annexion si nous ne sommes pas capables de trouver notre propre légitimité par nous-même en arrêtant immédiatement les centrales atomiques et en renonçant aux armes de destruction massives.

      Croire que nos choix énergétiques atomistes et les armes de destruction massive n’engagent que l’espèce humaine est une singulière idiotie que nous risquons de payer un lourd tribu à l’avenir..

      Voulez-vous une nouvelle preuve de la misère mentale par laquelle les centrales atomiques sont administrées ?

      Fessenheim fut survolée pendant deux heures par un ovni et quelque soit l’origine de cet ovni (extraterrestre, terrestre ou holographique..) il s’agissait d’une menace réelle, immédiate et non maitrisée contre cette centrale atomique.

      Croyez-vous que cette centrale fut arrêtée pendant l’occurrence de cette menace ?

      Certainement pas.

      C’est à dire que les prostitués qui gouvernent et les têtes biens pleines de nos armées hébétés qu’ils furent face à ces phénomènes qu’ils ne comprenaient pas, dans la bouillie de leurs paradigmes, ne prirent même pas la décision de faire tomber les barres sur le réacteur pour le mettre à l’arrêt lors du survol de cette centrale par ces ovni !

    • @alexandre

      des ovnis qui surveillent les centrales nucleaires francaises?
      https://www.zerohedge.com/news/2018-07-03/watch-greenpeace-crashes-superman-drone-nuclear-power-plant-expose-facilitys

      A priori c’est plutot greenpeace/cia qui signale aux francais qu’ils ont interet a mettre du pognon pour assurer la securisation des centrales nucleaires du pays plutot que de faire des raves party a l’elysee…
      ou alors ils veulent faire baisser le prix des actions edf avant d’en acheter…

    • @Calal :

      Est-ce que Greenpeace possède un objet volant non identifié, de la taille de trois Airbus, noir, volant en silence à très basse altitude et évoluant pendant 2 heures au dessus de Fessenheim à une vitesse de 2cm par minute ?

      Je serais curieux d’étudier le spectre par réseau de diffraction d’un tel engin.. :

      https://www.ufo-science.com/services/equipez-vous/

      Les nouvelles armes russe sont directement issue de l’étude de ces OVNI non terriens et les français sont un nouveau tiers-monde scientifique dans tous ces domaines :

      https://youtu.be/_tEABSuLjNc

      Et ces travaux permettant de réaliser le voyage interstellaire, publiés dans les plus grandes revues scientifiques mondiales à comité de lecture, ne sont pas d’origine terrienne :

      https://jp-petit.org/papers/cosmo/2018-AstrophysSpaceSci.pdf

      https://youtu.be/VanOVShKsCM

      http://ayuba.fr/pdf/janus_runaway.pdf

      Je remercie l’IDL d’accepter si aimablement mes commentaires, mais comme je le disais ces derniers ne sont pas adaptés à un débat sur ces enjeux..

      Mais comme il y a des militaires qui lisent l’IDL et parmi eux certains qui n’ont aucun doute possible sur la présence extraterrestre sur terre..

      Mais vous vous rendez compte de l’écart de paradigme qu’il y a maintenant entre les français et la Russie, entre les élites civiles ou militaires qui peuvent accepter de comprendre la présence extraterrestre sur terre et ceux qui en sont encore restés à croire à l’éxistance de phénomènes sociologiques ou paranormaux ?

      Les Russes et les USA auront le voyage interstellaire que les français prieront encore pour leurs retraites.. et leurs centrales atomiques..

      Les dyschronies d’évolutions entre les peuples et les groupes humains sont exacerbées sur terre.. probablement plus que sur toutes autres planètes habitées..

  15. Bonjour Monsieur

    je vous remercie pour votre article.
    Juste une question :  » Et comme tout cela se passe parce qu’il y a une pénurie mondiale de Dollars »

    D’où vient la pénurie selon vous?

    En vous remerciant

    Répondre
    • A mon avis, de la raréfaction du crédit aux entreprises provoquée par la hausse du taux directeur de la Fed.

      D’après ce que j’en ai compris, beaucoup de dollars (d’argent en général même) sont virtuel issus des prêts accordés aux entreprises. Chaque dollar « réel » est pour ainsi dire rentabilisé plusieurs fois.

      Il est intéressant de noter les spreads entre les crédits notés junk et ceux notés investment grades, signe que l’argent se raréfie et que les investisseurs font désormais attention à la qualité

    • Et n’oubliant pas la volonté de réduire le déficits commercial de Donald Trump.

      En important moins, les USA donnent aussi moins de dollars.

      (et aussi accesoirement le rappatriement du cash offshore des entreprises américianes)

    • bagman

      Le rapatriement du cash offshore était le préliminaire avant d’engager la guerre commerciale.

      en effet,
      1/il pouvait être taxé localement à mort en représailles. (trop tard moscovici)
      2/c’est une compensation pour les exportateurs US des pb à venir sur leurs chiffres d’affaires à l’étranger

    • La pénurie vient d’une volonté de Trump de se « payer » les hommes de Davos.

  16. si on pouvait tout prévoir…..On serait tous milliardaires Qui a vu arriver la crise de 2008?
    Personne !_

    Répondre
    • Voyez-vous, ça dépend qui est quand. J’avais été frappé de voir des amis traders s’inquiéter très fortement des conséquences des défauts en cascade des crédits hypothécaires américains dès juillet 2007. L’ami Fabrice Tourre savait lui aussi depuis un moment.

      A cette époque là, M. Sarkozy était bien plus occupé à flatter sa future ex-épouse avec les infirmières bulgares, pour tenter veinement de la garder auprès de lui, que de préparer la France à passer le cap. Vous vous rappellez, le chômage était à 7% la croissance à plus de 2.5% et le déficit à peine au dessus des 3% donc rien ne justifiait de tripoter le petit socialisme hexagonal.

    • depuis 2006, certains faisaient remarquer que l’immobilier américain n’atteindrait pas le ciel.

  17. Bonjour M. Gave,
    Un grand merci pour votre analyse.

    Une question sur les US Treasuries.

    Étant un profond profane en matière de macroéconomie (mais qui aime en apprendre plus), j’ai lu qu’il y a plusieurs tendances :
    1-la Fed qui remonte les taux
    2-la Fed qui veulent éviter le « flattening » de la courbe des taux et qui achètent donc les bons à court terme et revendent ceux à long terme
    3-les émergeants qui vendent leurs US Treasuries pour lever des USD cash
    4-les hedge funds sont apparemment massivement en position short

    À la vue de toutes les catastrophes qui se profilent, pensez-vous que les US Treasuries pourraient être acheté en cas de panique avérée ? Peuvent-ils constituer un bon moyen de se placer en USD mais sans être en cash ?

    Répondre
  18. Il y a quelque semaines vous expliquiez que le commerce de pétrole se dé-dollarisait, peut-être donc que l’impact que vous prévoyez suite à la diminution de dollars dans le monde sera moins fort…?

    Répondre
    • D’après ce que j’ai compris, il y a des velléités de dé-dollarisation du pétrole, mais c’est loin d’être encore fait. Au jour d’aujourd’hui, le pétrole est encore payé en dollar US.

    • Ce processus va être très long; nous en sommes encore loin en terme de pourcentage d’échanges.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *