image_pdfimage_print

Pour faire simple, il y a trois sortes de personnes dans la vie

  1. Ceux qui veulent se débrouiller tout seul, s’occuper de leurs affaires et qu’on les laisse tranquilles.  De façon générale, quand ils prennent des risques, ils en assument les conséquences. C’est dans cette catégorie que l’on peut ranger les « entrepreneurs », et c’est d’eux et d’eux seuls que dépend la croissance économique puisqu’ils sont responsables de la « destruction créatrice » de ce cher Schumpeter sans laquelle aucune croissance n’a jamais eu lieu, nulle part.
  2. Ceux qui veulent que l’on s’occupe d’eux. Catégorie parfaitement honorable, mais qui ne cultive pas un amour exagéré du risque. On y trouve les fonctionnaires, les salariés des très grandes entreprises, les rentiers, les retraités…Vivre dans l’incertitude leur est difficile, leur but étant de voir leur vie s’écouler comme un long fleuve tranquille.
  3. Ceux qui veulent s’occuper des autres sans vraiment travailler, probablement parce que leur maman ne les a pas assez aimé quand ils étaient petits. On les trouve aujourd’hui dans la politique ou dans les « media ». Leur processus intellectuel est toujours le même: « Ils » diagnostiquent un problème, » ils » offrent une solution (qui en général passe par un accroissement des pouvoirs de l’Etat – et donc de leurs pouvoirs à eux), la solution échoue (comme toujours quand l’Etat se mêle de quelque chose en dehors des domaines Régaliens), ce qui ne les gène en rien puisqu’ils ont une « nouvelle » solution pour régler les problèmes  qui n’existaient pas et qu’ils ont créé de toutes pièces, et surprise, surprise, cela suppose à nouveau un rôle accru de l’Etat ( et donc de leurs pouvoirs).Ils veulent en général laisser leur nom dans l’Histoire.   Thomas Sowell les appelle les « Oints du Seigneur  (ou ODS)  (annointed en Anglais) pour bien montrer la nature religieuse  et non scientifique de leur discours.. L’idée est toujours que nos « élites « vont  intercéder pour nous avec la Divinité, mais que pour que ca marche, il faut que nous les payions constamment et fort cher. Rien de neuf donc, la base de  tout charlatanisme ayant toujours été l’infinie crédulité des victimes. (Voir « le Devin » chez Astérix et Obélix, ou le programme de monsieur Hollande à la dernière élection pour plus de détails)

Le schéma théorique tel que décrit par Sowell s’est déroulé dans la pratique de façon impeccable avec l’Euro.

Chaque pays était géré selon son pacte social et disposait de sa propre monnaie. Si un pays était bien géré, sa monnaie montait, s’il était mal géré, sa monnaie baissait, ce qui fait que tous les entrepreneurs européens étaient sur un pied d’égalité, les dévaluations et réévaluations ajustant pour les différences d’efficacité des systèmes politiques. Ce n’était pas tres élégant, mais ca marchait plutôt bien. Tout allait donc bien en Europe et la croissance était la même à peu prés partout la même puisque tous les entrepreneurs étaient sur un pied d’égalité.  .

Pour nos ODS ,tout cela était au contraire, très, très mal car l’on ne faisait jamais appel à  leur services et cela voulait dire que le Marché (et non pas eux) déterminait le taux de change et le taux d’intérêt qui s’appliquaient  à chaque pays. Si la politique suivie était stupide, le taux de change baissait et le taux d’intérêt montait, ce qui est insupportable si vous êtes sorti premier de l’école et que vous êtes à l’origine de cette politique stupide..Pour eux, il allait falloir remplacer tous ces systèmes inefficaces par un bon gros Etat central qui saurait gérer l’Europe au bénéfice de tout le monde et surtout cacher leurs erreurs le plus longtemps possible.

Et qui gérerait ce nouveau monstre?

Quelle question! Nos ODS bien sur! Qui d’autre?

La première étape vers la création de cet état Européen se fera par la monnaie, nous dirent ils et  de ce fait nous aurons une merveilleuse convergence des économies sur tout le vieux continent. L’Euro est créé dans l’enthousiasme général pour améliorer des choses qui n’en avaient guère besoin, mais soit….

Attali, Minc, BHL Rocard, Juppé, Sapin, Adler, etc… tous sauf Philippe Seguin dont il faut relire le discours sur l’Euro, nous annoncent une longue période de croissances ininterrompue, accompagnée par une baisse du chômage et une convergence des niveaux de vie partout en Europe. (Relire les déclarations de tous ces Oints du Seigneur aujourd’hui est irrésistible).Bien plus,  nous assurent les mêmes, politiquement, l’Euro permettra de contrôler l’Allemagne, bien trop puissante après sa réunification et donc contribuera à  la bonne entente entre tous.

Douze ans après, où en sommes nous?

Cinq ou six pays européens sont en faillite ou en quasi faillite, le chômage atteint 25 % en Espagne, 50 % chez les jeunes de l’Europe du Sud, nos systèmes bancaires sont en danger d’implosion et l’Allemagne donne des ordres a tout le monde  … Tout le contraire de ce qu’ils nous avaient vendu.Difficile de se tromper plus…Les responsables de ce désastre, honteux et confus, ont ils décidé de se faire rare et de demander pardon aux populations , ce qui serait la moindre des choses. ?

Point du tout!

Ces MEMES, Oints du Seigneur remplissent les ondes de leurs bavardages incessants, publient articles sur articles, passent à la télévision sans arrêt pour nous expliquer que l’Euro n’est pas un échec, qu’ils faut leur faire confiance et continuer l’expérience. Je crois voir monsieur Marchais pérorant sur le bilan globalement positif du communisme. Qui plus est, nous disent ils, ils ont cette fois LA solution à  tous les problèmes (qu’ils ont crée) et cela passe parce qu’ils appellent des réformes dans les pays qui ont été tués par leurs solutions précédentes.Comme les recettes fiscales se sont effondrées (à cause de leurs politiques débiles), il faut de toute urgence combler les déficits budgétaires ainsi créés qui sont en contradiction avec des Traités que personne n’avait respecté jusque là.La seule solution, pour nos ODS,  ( et c’est ce qu’ils appellent réforme) est d’augmenter les impôts sur la catégorie numéro 1 , celle des entrepreneurs,  selon le bon vieux principe qu’il faut prendre l’argent là ou il est, c’est à dire chez les  ceux qui ont accès  à du capital et qui sont donc   »riches » . Nos Oints du Seigneur Français y mettent un zèle tout particulier, mais monsieur Monti en Italie a fait au moins aussi bien.

L’embêtant c’est que taper sur la catégorie numéro 1 (les entrepreneurs), cela veut dire assez rapidement chômage, appauvrissement, baisse du niveau de vie, pas pour  les ODS bien sur, mais pour les personnes de la catégorie numéro 2 qui du coup ne peuvent plus vivre tranquilles, ce dont les  Italiens se sont rendu compte et ce dont les Français commencent à se rendre compte également.Et c’est la que les choses deviennent amusantes: La catégorie numéro 2 (en Italie tout au moins), a parfaitement compris le manège des ODS qui ne gèrent que pour leur avantages à eux , et que donc les remèdes proposés par nos charlatans sont en fait bien pire que le mal.Et du coup ils viennent de voter (à 55%)  pour se débarrasser des oints du seigneur, dont le représentant, monsieur Monti, a ramassé une énorme claque ‘

Concert de lamentations! Hurlement de désespoirs! Cris de rage ! Ces Italiens ne sont décidément pas sérieux!

Ils ont osé désavouer monsieur Monti, pourtant ancien professeur d’économie, ancien consultant de Goldman -Sachs, ancien de la Commission Européenne, et fonctionnaire toute sa vie, ce qui a l’évidence le désignait comme capable de réformer une économie pour en assurer la croissance.Rien ne nous a été épargné, tous les clichés y sont passés

Les Italiens? Des guignols. La construction Européenne mis en danger! Pensez donc ma pauvre Lucette!Le futur de l’Euro, cette merveille que le monde entier nous envie et qui contribue puissamment à la prospérité  Européenne comme chacun le voit tous les jours, compromis. Le rêve millénariste d’une Europe « Puissance » encore une fois retardé par cette nuisance considérable qu’est le vote d’un Peuple.

La Démocratie (Pouah ! comprende le capitalisme) qui se met a gêner la marche triomphante de la Technocratie….A quoi sert d’aller donc à Davos chaque année pour communier entre égaux dans la vraie Foi si c’est pour tomber sur un obstacle aussi bas que la volonté du Peuple Italien?Et pourtant, pour les peuples Européens, ce qui vient de se passer en Italie est sans doute la meilleure nouvelle qu’ils aient eu depuis la chute du mur de Berlin.

Depuis des années, nous vivons une espèce de coup d’Etat larvé mené par des technocrates non élus (Delors, Trichet, Monti, Prodi… etc..) pour capturer la souveraineté des Nations Européennes et la transférer  bien entendu au profit de leur « Classe  » (au sens Marxiste du terme).Pour la première fois, un peuple Européen, un Souverain a rejeté par plus de 55 % des suffrages exprimés ce projet liberticide,qui a tué toute croissance en Italie depuis quinze ans.

Les Italiens viennent de rappeler qu’ils étaient maitres chez eux, maitres de leur futur et que ce futur serait déterminé en Italie et non pas à Bruxelles, Berlin ou Francfort.

Le lendemain de l’élection, la panique dans les rangs des ODS était totale. Mais heureusement  les chefs des ODS en ont vu d’autres! Très rapidement, les membres éminents de la classe technocratique firent passer le message aux media et à leurs représentants dans les marchés financiers qu’il fallait de agir comme d’habitude, prétendre que rien ne s’était passé, et suivre la tactique déjà expérimentée lorsque Français, Hollandais ou Irlandais avaient eu le mauvais gout de voter contre nos chers technocrates. Etouffer la révolte en n’en parlant pas. Continuer comme si de rien n’était et faire croire que rien n’avait changé, tel a été le mot d’ordre.

Peut être les peuples allaient ils se rendormir encore une fois?

Peut être, mais je ne le crois pas

Quelqu’un, en Italie, a crié « le Roi est nu »‘ et le peuple l’a entendu

L’Euro est un échec cinglant, inimaginable et pourtant personne dans les media n’a dit ou n’a osé dire que les problèmes de l’Italie, de l’Espagne, de la France du Portugal venaient de l’Euro. Le Peuple Italien, lui, semble avoir compris cette vérité

L’Euro est un système dysfonctionnel qui ne peut pas marcher ,ni plus ni moins que le communisme ne le pouvait et pour les mêmes raisons..

Quand Soljenitsyne a publié « L’archipel du goulag », plus personne même au  Café de Flore ne pouvait prétendre qu’il ne savait pas.

C’est ce que Beppe Grillo a réussi à faire en Italie.Il appartient toujours aux génies, aux enfants ou aux bouffons de dire la vérité.

Je crois que ce qui vient de se passer chez nos voisins est éminemment important et remarquablement positif.Les ODS de façon viscérale haïssent la Liberté et  veulent toujours et partout l’étranglerNous avons eu une tentative de capture de la Démocratie par un coup d’Etat. organisé par des gens qui la détestent viscéralement, au mois autant qu’ils détestent les marchés et les monnaies qui ne sont pas sous leur contrôle.

Les Italiens ont commencé à dire « basta cosi… » à ce coup d’Etat.Ce peut être une nouvelle immense…ou un faux départ de plus.Je vais surveiller la situation Italienne et je n’ai pas le moindre doute que des tentatives font être faites pour empêcher à tout prix ce retour de la Liberté Individuelle.  Mais pour la première fois depuis longtemps, très longtemps, je reprends confiance: non le monde ne va pas être géré par des technocrates jusqu’ à la fin des temps. une lumière vient de s’allumer au bout du tunnel, …en Italie, de l’autre coté du Mont-Blanc.

 

Diffuser cet article sur vos réseaux sociaux

Tags

 

44 Comments

  1. Thimothy dit :

    Toutes mes félicitations pour vos articles, cela fait maintenant plus d’un an que je vous suis, vous lire est très complémentaire à mon master en économie. Je voulais vous également vous dire que j’ai été étonné aujourd’hui à un cours de Financial Market à l’University of California Santa-Cruz (échange étudiant), que le jeune et dynamique professeur a utilisé un graphe de votre société (Charlekav) pour illustrer l’accélération que connait l’économie chinoise à force que ses résidents atteignent un niveau de revenu suffisant pour acheté du « tertiaire ». Il a relevé que votre société est relativement à contre-courant vis-à-vis des attentes de croissance future de l’économie chinoise.

    Bien à vous,

  2. Philippe dit :

    @Titanium: je ne vous suis pas sur la hausse du US $ – car le  » Krakatoa  » du commerce mondial — Mega Deflation me semble illusoire.Je prèvois plutot une lente agonie occidentale ou les USA à paritè avec la Chine et l’Inde pèseront les 3/4 des echanges mondiaux.L’ europe ayant – grace a ses èlites ODS-ENA fait le mauvais choix s’enfoncera dans le trou noir de la dèflation infinie.L’Asie se rèorganise en fonction de l’ hegemonie chinoise.Une zone Yuan est en train de naitre , le Brèsil accepte d’ etre payè en Yuans pour ses exportations vers la Chine.Mr Bernanke n’ a aucune autre solution que de faire tourner la planche a billets de la Fed et a continuer d’ acheter des T Bonds de son propre gouvernement; cela dèprecie la valeur du US $ et donc renforce a contrario le très cher-trop cher Euro.Au final le match entre les producteurs ( Asie Pays emergents ) et les consommateurs-rentiers va etre gagnè par les producteurs.Notre zone euro peut exploser en cours de route, l’Italie s’ en sortira tres bien, son secteur industriel pèse 16% du PIB ( contre 11% en France ).L’Italie reviendra a la Lire, et obtiendra un moratoire de 10 ans pour etaler le remboursement de sa dette.L’ euro pourrait donc vaciller sur cette sortie italienne.La morale de cette crise c’ est que pour vivre il faut produire, les fourmis l’ emportent sur ls cigales, les ODS-Enarques et leur public de rentiers vont prendre une novelle raclèè mais il faudra les neutraliser une fois pour toutes, par un retour a la souverainetè nationale mmonètaire et politique.

    • TITANIUM dit :

      Chacun a le droit d’avoir sa propre vision des choses.

      Le problème avec votre approche c’est qu’elle mélange de l’idéologie générale, de l’idéologie personnelle et de la logique factuelle.

      1) Sur le mythe de l’inflation ou de l’hyper inflation aux USA + effondrement du dollar.

      Si la politique de la FED est et avait été hyper inflationniste, cela fait belle lurette que cela se serait traduit :
      - dans les prix courants -> or, on ne constate pas ce phénomène, les prix restent avec une inflation normale,
      - dans les cours des MP et du pétrole -> or, loin d’avoir explosés à la hausse les cours sont plutôt baissiers,
      - dans le cours de l’or -> or, ici encore le cours est baissier alors qu’il aurait déjà dû être à 3.000 usd selon les théories anti-dollar.

      En fait, sous oubliez complètement que les marchés fonctionnent en ANTICIPATION de plusieurs mois et années.

      L’explication la plus logique est que la tendance de fond qui motive les marchés est plutôt déflationniste.

      Mon grain de sel perso est de considérer que c’est une hyper déflation mondiale qui est anticipée.

      2) Sur la Chine et la création d’une zone Yuan.

      La Chine s’est fait ‘baiser’ (excusez moi l’expression mais c’est géopolitiquement la plus représentative) par les Usa qui, sur plusieurs dizaines d’années, l’ont amené à construire une fabuleuse bulle sur le commerce extérieur.

      Bon, le gouvernement chinois s’en rend compte maintenant et c’est trop tard (selon moi), d’où les efforts désespérés pour :
      - relancer une croissance intérieure, même si elle est inepte,
      - créer sa propre zone de commerce hors Usa, Europe et Russie avec le Yuan comme monnaie de référence.

      Logiquement, les Usa ne vont pas lui donner le temps pour se sortir de ce guépier.

      Le choc hyper déflationniste va confronter le gouvernement communiste chinois à un arrêt quasi total de l’activité industrielle, manufacturière et commerciale.

      Soit 1.350.000.000 raisons de faire sauter le communisme chinois qui sera remplacé par une dictature militaire et para-militaire.

      Cool…. (bon là je fais de l’idéologie personnelle matinée de géopolitique).

      3) Je ne suis pas spécialement pro-europe, enfin surtout l’europe telle qu’elle a été dirigée dans le passé et encore actuellement…

      Sauf que lorsque le tsunami va arriver sur les plages européennes, je pense qu’il vaut mieux être un très gros rocher de plusieurs centaines de milliers de tonnes qu’un petit galet.

      En fait, consciemment ou non, les pays européens ont fait en plusieurs étapes, ce que la Chine essaie de faire actuellement en catastrophe.

      Quant aux ODS, incapables, incompétents, corrompus, etc… hé bien la Grande Lessive va s’occuper de cela; n’ayez craintes !!

  3. TITANIUM dit :

    Bonjour à tous,

    En ce qui me concerne, le problème majeur de l’économie mondiale est bien situé aux USA et il est dû essentiellement à la manipulation du marché des taux.

    Je m’explique :

    1) Je pense qu’une Banque Centrale peut faire ‘machine arrière’ sur des politiques conventionnelles d’achats de papiers.
    C’est le cas pour la BCE et pour la partie QE de la FED.

    Lorsque la situation économique de la zone s’améliore, on réduit puis on arrête les achats papiers. Les circuits bancaires reviennent progressivement à la normale, etc…

    2) Le ‘crime’ de Bernanke et de la FED est d’avoir considérablement manipulé le marché des taux avec une recherche de taux zéro pour l’endettement de l’Etat US.

    La FED a ainsi cassé la sécurité qui fait que normalement un état voulant se surendetter au delà du raisonnable est d’abord freiné puis stoppé par la hausse des taux.

    De fait, l’Etat US a ainsi pu porter un endettement raisonnable de 6.000 milliards à un endettement totallement déraisonnable de près de 17.000 milliards.

    Ainsi, lorsque la situation de l’économie réelle aux USA va s’améliorer (hypothèse de travail), la FED pourra diminuer et arrêter les QE; par contre elle ne pourra pas arrêter la manipulation des taux car le service de la dette de l’Etat US exploserait automatiquement au simple fait de revenir aux taux de 2006/2007 !!

    Voilà pourquoi je dis qu’il s’agit d’une ‘machine infernale’ ! Elle interdit maintenant tout retour à un fonctionnement normal des marchés financiers aux USA….

    3) A contrario, la BCE a plutôt usé d’une politique traditionnelle de contenir la hausse des taux des pays faibles par la ‘peur de l’interventionnisme Banque Centrale’ tout en laissant les marchés fixer des taux dissuasifs ou plutôt persuasifs.

    La contrepartie logique de cette politique est une politique d’austérité visant à limiter fortement les déficits des états et l’augmentation de la dette.

    4) Il faut bien comprendre que dans le capitalisme ‘fin 20 siècle-début 21 siècle’ qui est un capitalisme d’endettement pur et dur, le paramètre essentiel, unique, est le niveau des taux !!

    Malgré tout ce qui a été dit et écrit, la BCE applique la seule politique ‘non crimelle’ en refusant de manipuler trop fortement et irrémédiablement le marché des taux.

    Cette politique sera probablement un échec car elle engendre :
    - un niveau de change euro/usd uniquement compatible avec l’Allemagne,
    - des récessions, voire des dépressions, qui vont faire sauter les politiques du Sud.

    La FED ne peut plus, dès à présent, revenir à une situation normale de son marché des taux.
    Un scénario de hausse de 100 ou 200 points de base du financement de l’Etat US le fait automatiquement sauter !!

    En fait, la FED s’est auto-condamnée à cette politique à vitam eternam et tout ce qu’elle souhaite (y compris les marchés) c’est que la crise dure dure dure afin de continuer la machine infernale.

    Bernanke ne veut qu’une chose, comme l’a fait le Monti d’ailleurs, c’est tenir jusqu’en janvier 2014 afin de se tirer du merdier et passer la patate brulante à un tiers….

    5) Le jour où les marchés vont paniquer, décrocher, tout le monde voudra vendre son papier pour détenir du cash (usd en zones dollar, euros en zone euro).

    Comme les zones mondiales sont essentiellement en usd, il y aura une telle demande brutale de dollars (y compris en europe par les opérateurs US voulant rapatrier leurs avoirs aux USA) qu’il y aura une pénurie de dollars….

    Le dollar va faire son rallye haussier du siècle.

    6) Le choc, que je préfère qualifier de Krakatoa et non de simple krach, va atomiser le commerce international !!

    Tous les pays ou zones économiques basés sur l’export vont trinquer :
    - l’Allemagne,
    - la Chine,
    - etc..

    Le pétrole va s’écrouler entraînant l’explosion de l’OPEP car les pays producteurs vont être doublement ruinés :
    - leurs placements financiers mondiaux vont fondre comme neige au soleil…
    - leurs revenus courants (cours du WTI à 7 ou 8 usd le baril + chute de la consommation mondiale) seront des pipis de chat…

    L’Or, mon dieu, avec un tel choc déflationniste que croyez-vous qu’il va arriver à l’or !!
    En outre, dans le Jour d’Après, les gens auront des souçis bien plus importants que d’acheter de l’or. Il faut être logique et savoir se projetter dans le pire des scénarii.
    Tiens, imaginez-vous en train de vouloir faire vos courses alimentaires avec des lingots ou des pièces… Les commerçants ne prendront que des billets, et encore des petites coupures. Comment voulez vous qu’un simple quidam fasse une analyse du produit pour ne pas se faire arnaquer ?

    En dernier lieu, il n’est pas dit que les états ne confisquent pas purement et simplement les stocks d’or lors de la nécessaire phase de revente.
    Les gens seront condamnés à conserver leur or physique caché et inutilisable sauf avec une très forte décôte sur le marché noir…

    En conclusion, on arrive à la situation totallement démente où les marchés financiers souhaitent que le crise dure le plus longtemps possible; en particulier aux USA, car la machine infernale de la FED n’a pas de porte de sortie !!!

    Cordialement.

  4. roger duberger dit :

    Cher Mr Gave,
    Merci pour cet article très interessant.
    Dans des articles précédents, vous avez mentionné que l’euro était un réel problème et que la sortie de l’Allemagne de l’euro serait peut-être une solution. L’euro Allemand (fort) et un euro faible pour tous les autres…
    Croyez-vous que l’euro soit à son juste prix par rapport au dollar ? Comme vous écrivez, assez souvent, tout est manipulé par les banques centrales (taux d’intérêt, rachat de dettes, injection de liquidités). Il y a de quoi y perdre son latin…
    Merci pour vos éclaircissements.

  5. BA dit :

    Vendredi 8 mars 2013 :

    Italie : Fitch abaisse d’un cran la note du pays à BBB+, perspective négative.

    L’agence de notation Fitch a abaissé vendredi d’un cran la note souveraine de l’Italie, à « BBB+ » contre « A- », assortie d’une perspective négative, devenant la première agence à dégrader la note du pays, plongé dans une impasse politique à la suite des élections législatives de février.

    « Le résultat peu clair des élections législatives italiennes des 24-25 février rend peu probable la formation d’un nouveau gouvernement stable dans les semaines à venir. L’incertitude politique croissante et le contexte peu propice à de nouvelles réformes structurelles représentent un choc supplémentaire pour l’économie réelle, alors que sévit déjà une profonde récession », explique l’agence Fitch.

    Les statistiques du 4e trimestre 2012 confirment que la récession en Italie est l’une des pires d’Europe, souligne Fitch qui table sur une contraction de 1,8% du PIB en 2013, dans la foulée du recul de 2,4% de 2012.

    Quant à la dette publique de l’Italie, elle devrait atteindre près de 130% du PIB en 2013, estime l’agence, qui rappelle qu’elle tablait sur 125% à la mi-2012.

    « Un gouvernement faible pourrait être plus lent et moins à même de répondre à des chocs internes ou externes », estime Fitch.

    « La note italienne pourrait être à nouveau abaissée, notamment si la récession s’avérait encore plus longue et profonde que prévu, et en venait à peser sur les efforts budgétaires du pays et à accroître les risques pour le secteur bancaire », souligne Fitch.

  6. TITANIUM dit :

    Les excellents chiffres de l’emploi US de ce jour sont en réalité une très mauvaise nouvelle, ce qui a provoqué une fuite vers l’USD.

    En effet, les ‘excellents chiffres’ vont raviver l’ardeur de ceux qui réclament la fin de la machine infernale de la FED (clan de certains républicains, conservateurs à la Fed, etc..).

    Or, Bernanke et consorts savent très bien qu’il est impossible de sortir de cette politique d’abord parce que l’économie réelle est totallement droguée et surtout parce qu’on ne peut plus revenir à un marché des taux normal !

    Donc, le conflit entre les deux clans risque de s’aggraver considérablement, peut-être dès ce week-end, et de fil en aiguille d’aboutir à un blocage politique total puis à un blocage de l’Etat US.

    La perspective de ce risque entraîne une fuite vers la valeur refuge : le cash dollar…

    Vous remarquerez au passage que les opérateurs ne vont pas se réfugier sur le pétrole ou l’or et que probablement les volumes sur les actions vont rester très faibles..

    Ca commence à frémir sur les taux des T Bonds; les plus malins pensent qu’il est temps de sortir du guépier.

    D’ailleurs, quand on parle des réserves de la Chine s’agit-il de T Bonds ou de dollars ??

    Le mouvement est aussi léger que l’air mais il semble aussi que l’on sort du CHF, tiens ce n’est plus une valeur refuge, diantre..

    Les semaines à venir vont être instructives !

    Cordialement à tous.

    • lin75 dit :

      titranum…bonjour, mais avec une telle opinion non peut que acheter en cash du usd monnaie papier

      cordialement

    • Philippe dit :

      @Titanium; si on constate une baisse du $ , et une continuation dela croissance ( aux USA le dernier chiffre de creation d’emploi est a + 263,000 contre 160,000 attendus – en Chine la croissance se stabilise a 7% /an ) on devrait voir – en principe-une hausse des matières premieres dont les cours sont en $.Les producteurs de matieres premieres veulent defendre leur prix de vente , et dans une pèriode de croissance continue, ils n’auront pas de difficultès a faire monter leurs prix.Donc je vois a court terme une hausse du WTI vers les 100 $.Ajouter a cela la tension au M-O due aux agissements iraniens nucleaires et non-nucleaires ( Syrie-emeutes anti-monarchiques a bahrein etc..) et le WTI peut s’envoler tres vite. A moyen terme ( apres l’ètè ) la crise europeenne reprendra le dessus, l’ euro sera menacè par la secession italienne.cela sera favorable au US $.En Italie ou je vis depuis 12 ans, il est question de revoter-On a vu le mecanisme s’appliquer en Irlande , en Tchequie lorsque le peuple rejeta le traitè europèen.Les mèdias qui sont dans la main des banques font leur travail de sape.le peuple italien a dit basta , mais il lui faudrait une equipe autrement plus qualifièe et robuste que Beppe Grillo pour reprendre les renes du pays.La protestation c’ est tres bien, mais les dècisions a prendre – dont la sortie de l’ euro – c’ est autrement plus compliquè.

      • TITANIUM dit :

        Bonjour,

        Je suis d’accord pour l’Italie.
        Il n’y a pas d’autre solution que de faire revoter, seule porte de sortie au blocage total actuel.
        Quant à la nouvelle votation, je ne suis pas certain que les Italiens soient plus disposés à être raisonnables !? Wait and see.

        Pour les évolutions du WTI, votre thèse est défendable puisque le cours se situe, en point milieu, dans un grand fanion dont les bornes actuelles sont 92 + 8 = 100 et 92-8 = 84.

        Ce qui est sûr, c’est que la compression de la volatilité devrait engendrer un décalage très important du cours.

        Dans ma théorie, celle d’un choc hyper déflationniste (mon Krakatoa financier), le pétrole va surtout réagir à la formidable hausse de l’usd couplée, par anticipation, à la chute de la consommation mondiale.

        Bon, pour l’instant, mes 3 canaris (euro/usd, WTI et Gold) ne me donnent rien de plus.
        Les trois sont toujours en configuration baissière sans signal de breakdown.

        Wait in the sea..

  7. BA dit :

    Vendredi 8 mars 2013 :

    Allemagne : un allié de Merkel évoque une sortie de l’Italie de la zone euro.

    L’un des principaux dirigeants des libéraux allemands, partenaires de gouvernement d’Angela Merkel, a déclaré jeudi soir que l’Italie devait choisir entre un abandon de l’euro ou la poursuite d’une cure d’austérité drastique.

    Les élections législatives des 24 et 25 février en Italie n’ont pas dégagé de majorité en raison notamment de la percée du « Mouvement 5 Etoiles » de Beppe Grillo, virulent détracteur de la politique de rigueur mise en oeuvre depuis novembre 2011, à l’incitation de ses partenaires européens, par Mario Monti. Ce dernier a en revanche essuyé un échec électoral.

    « La décision de s’ajuster à la monnaie unique est une décision que l’Italie doit prendre pour elle-même, ce n’est pas à nous de la prendre. Si l’Italie ne veut pas le faire, elle doit en tirer les conséquences », a déclaré Rainer Brüderle, chef du groupe parlementaire du Parti libéral (FDP) au Bundestag, à l’antenne de la ZDF.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0C083P20130308

  8. TITANIUM dit :

    Bonjour à tous,

    Pour ceux qui tradent : aujourd’hui, probable sommet du siècle pour le Dow Jones à 14350.

    Base de calcul : par détermination d’un nouveau niveau G1 (théorie Gann et Elliott) soit à 7150, soit à 7200. La moyenne des deux objectifs de G1 donne 7175 soit un top à 14350…

    En outre, trois éléments supplémentaires :
    - le mouvement de hausse du DJ depuis 2009 est en surachat très marqué,
    - la forme de la hausse depuis janvier indique un mouvement final,
    - le gap de l’intervention des deux ‘gros calibres’ de la FED est probablement un gap final.

    D’une manière plus ‘psychologie de marché’, les dernières interventions de la FED (Bernanke et Yellen) sont le signe de l’hallali de la FED provocant le rush final des actions…

    Les marchés euro/usd; gold et WTI sont clairement baissiers et se trouvent juste au dessus de supports majeurs :

    - 1,2950/1,3000 pour l’euro/usd

    - 87/89 usd pour le WTI.

    J’ai non pas 1 mais 3 canaris qui sont en train de battre de l’aile !

    Très cordialement à tous.

  9. Medocain dit :

    Sortie de crise …définitive en Italie pour l’un des banquiers historiques de la banque MPS,qui se jette (sic) par la fenêtre,

    c’est ballot, se suicider au moment où vous recevez 4 milliards d’aide de l’état et vos copains du PD sont au seuil du Palais où chante le grillon…

    http://www.zerohedge.com/news/2013-03-06/head-communications-italys-scandal-ridden-banca-monte-paschi-has-committed-suicide

  10. jepirad dit :

    Monsieur GAVE, espérons que votre vision de la « réaction » italienne est la bonne. Moi j’y vois quelque chose de plus sournois…

    • idlibertes dit :

      De plus sournois? bigre???

      • jepirad dit :

        Le qualificatif n’est pas très judicieux. Je voulais dire qu’il se cache peut-être quelque chose de plus obscur derrière cette réaction. Pour être plus clair la montée du nationalisme dur et à terme…du fascisme, car il sera facile à terme pour un parti mal intentionné de rafler la place.

  11. BA dit :

    Union Européenne : quatrième trimestre 2012 :

    Portugal : baisse du PIB : – 1,8 %.

    Chypre : baisse du PIB : – 1 %.

    Slovénie : baisse du PIB : – 1 %.

    Danemark : baisse du PIB : – 0,9 %.

    Italie : baisse du PIB : – 0,9 %.

    Hongrie : baisse du PIB : – 0,9 %.

    Espagne : baisse du PIB : – 0,8 %.

    Allemagne : baisse du PIB : – 0,6 %.

    Finlande : baisse du PIB : – 0,5 %.

    France : baisse du PIB : – 0,3 %.

    Royaume-Uni : baisse du PIB : – 0,3 %.

    République tchèque : baisse du PIB : – 0,2 %.

    Pays-Bas : baisse du PIB : – 0,2 %.

    Autriche : baisse du PIB : – 0,2 %.

    Belgique : baisse du PIB : – 0,1 %.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-06032013-AP/FR/2-06032013-AP-FR.PDF

    • le_duff dit :

      Que voulez-vous dire avec ces chiffres?

      Il me semble intéressant de commenter la mauvaise tenue du Danemark au modèle social souvent cité en exemple. De même je note l’absence des chiffres de pays scandinaves hors zone euro…

      Sans vous prêter la moindre intention, comparons ce qui est comparable: Non pas la politique de Cameron vs celle de Hollande mais comment après quelques années es politiques auront fait évoluer les économies de l’UK et de la France…

      Pour conclure, il est amusant et presque démonstratif qu’un pays longtemps sans gouvernement comme la Belgique s’en sorte aussi bien…

      Maintenant en termes de marge de manœuvre il faut regarder l’endettement de ces pays qui sont très divers. C’est la vision à plus long terme… A ce petit jeu, je ne pense que les moins bien lotis sont ceux qui ont connu une croissance plus faible fin 2012.

      Cordialement,
      HD

  12. svl dit :

    La Personne qui sauvera La France est tout simplement une personne qui n’aura jamais gouté a la politique

    Les autres ne peuvent que faire comme leurs prédécesseur ( en d’autres termes RIEN ).Pourquoi ou dans quel But ?

    Réponse simple : Pour éviter de se mettre une balle dans le pied!
    ils ont tout simplement trop d’avantage
    Retraite au bout de 6 mois ??? cumul mandats salaires indexés sur l’inflation … et j’en passe

    Je vous avouerez qu’ils ne réalisent même pas ce qui va leurs arriver…

    que cela soit Sarkozy OU UN AUTRE SE SERA EXACTEMENT LE MEME PROBLEME

    je pense sincerement que nous vivons depuis trente ans un complot … d’humoriste

    ils peuvent me raconter ce qu’il veulent ces gens la ne sont aucunement crédible et je vous rappelle que c’etait les mêmes que pestiferaient leurs arrogance en nous meuglant qu’ils avez la solution

    Moi ce que je constate c’est le resultat

    « Et Politique vous etes priez de DEGAGE »

  13. David dit :

    Le problème avec nos élites technocratiques est qu’elles sont dans l’idée d’amener le progrès aux peuples malgré eux.
    Ils considèrent les peuples trop « limités » pour comprendre leurs schéma d’avenir.

    C’est exactement de cette façon qu’on a fabriqué, par le passé, des dictatures idéologiques, comme celle du communisme en URSS.

    Cette volonté de vouloir faire le bonheur du peuple contre sa volonté, de penser mieux savoir que les personnes concernées ce qui est bon et ce qui n’est pas bon pour eux, amène systématiquement a des régressions démocratiques.

    Donc, de ce point de vue la, le résultat des élections italienne doit être vu positivement.

  14. TITANIUM dit :

    Le dicton, qui a été effacé.. !?, est :

    ON NE TRADE PAS CONTRE LES BANQUES CENTRALES

    A contrario, on trade contre les BC lorsque les constats d’échecs seront patents.

    Bref, lorsque les ‘derniers recours’ (FED, BSE) seront épuisés ou en crises politiques graves; alors là !!! Alors là………

  15. TITANIUM dit :

    M. GAVE,

    Votre analyse ‘préliminaire’ de la situation de la zone euro est très exacte, mais il me semble que vous commetez plusieurs erreurs quant à la solution qui sera adoptée dans le dernier acte de cette tragédie.

    1) La zone euro ne va pas exploser et aucun pays n’en sortira.
    Pour des raisons juridiques mais aussi et surtout parce que le prix à payer (éviction du marché économique européen, éviction des marchés financiers, etc..) serait infiniment trop élevé pour le sortant.

    2) Il faut garder la foi dans les marchés financiers.
    Pour l’instant, ILS sont silencieux car comme dit le dicton : <>.
    Donc, les marchés attendent avec une infinie patience que les Banques Centrales soient en ‘échec’ : aux USA par l’échec patent de la fuite en avant, en Europe par l’échec patent de l’austérité.

    3) Une fois que les constats d’échecs seront patents, les marchés financiers vont ‘rééquilibrer’ le monde….

    La valeur refuge mondiale sera le CASH USD; tous les marchés et je dis bien tous les marchés vont s’écrouler dans une fuite vers le cash USD (en monnaie électronique mais si possible en billets).

    4) Contrairement à ce que l’on constate aujourd’hui, les grands perdants de la zone euro seront les Allemands !
    Car la zone euro va se niveller par le BAS, seule solution viable dans une zone qui ne peut éclater…

    L’euro/usd va chuter dans une plage de 0.50 à 0.70 !!!

    En fait, la zone euro se mettra au niveau des pays du Sud. Mais cette destruction sera créatrice parce qu’elle mettra fin au ‘Mondialisme’ !!!

    Retour de la vague : avec un tel taux de change et des salaires très bas, la nouvelle Europe deviendra la nouvelle Chine… Les capitaux viendront s’investir en Europe, les industries et manufactures reviendront s’installer en Espagne, au Portugal, en France (peut etre ??).

    5) Les Allemands et pays du Nord seront les perdants mais aussi et surtout la Chine qui ne voit pas le coup tordu qui se prépare.

    Car aux Usa, il y aura le même scénario qu’en Europe; soit un retour des industries et manufactures LOCALES.

    Le commerce international va disparaitre au profit de commerces par zones (zone Europe, zone Usa, etc..).

    Dans ce contexte, la Chine qui a construit une formidable bulle sur le commerce international va IMPLOSER !!!

    Ceci étant, c’est bien le but recherché par les Usa qui vont ainsi éliminer leur principal concurent au leader ship mondial. La méthode est différente de celle employée pour l’URSS mais le résultat tout aussi certain…

    Il est possible que la Chine commence à deviner le piège en essayant de lancer sa ‘propre zone’ de commerce (une zone asiatique : une monnaie de référence le Yuan); mais il est hautement improbable qu’elle n’y arrivera pas à temps car la zone asiatique est beaucoup trop ancrée au Usd !

    Un nouveau monde nous attend….. Ce ne sera plus un monde globalisé mais un monde ‘zoné où dans Le Jour d’Après on vivra dans des économies LOCALES.

    Au passage, les boulversements sociaux seront énormes car les épargnants, les rentiers, les retraités aurant été runinés par la Grande Lessive.

    Très cordialement.

    Titanium

    • P.M dit :

      Pas du tout d accord
      L Allemagne retrouvera une monnaie c est elle qui laissera l euro aux  » minables »
      Quand aux USA , tigre de papier comme disent les chinois

      • TITANIUM dit :

        Pas d’accord et je pense que M. GAVE a la même opinion que moi, à savoir que l’Allemagne et la Chine sont deux colosses aux pieds d’argile…

        En effet, c’est deux pays ont certaines mêmes particularités :
        - marché intérieur ‘sous-développé’,
        - 100% de la réussite économique basée sur le commerce international et les exportations.

        Lorsque le commerce international va collapser; il me paraît inévitable que ces deux pays vont trinquer…
        La Chine probablement plus que l’Allemagne d’ailleurs (But de la géopolotique US : Leadership mondial et fin du dernier bastion du communisme dans le monde – la Chine).

        De toute façon, il est totallement illusoire de penser que l’Allemagne peut ou pourra revenir au DM !?

        Il y aura un réajustement européen qui sera un nivellement par le Bas puisque le nivellement par le Haut (ce que nous vivons actuellement) est infaisable !!!

        Lorsque les marchés auront repris la main sur les Banques Centrales, ils appliqueront la seule solution logique et viable : l’effondrement de l’euro/usd à un niveau compatible avec le redémarrage des pays du Sud (Espagne, Italie, Portugal et France of course…). L’Allemagne subira la Loi des marchés, point barre !

        Pour l’instant, nous vivons dans l’infinie patience des marchés qui attendent les constats d’échecs des BC ou leurs blocages par de graves crises politiques…

        Cela commence aux Usa et aussi en Europe : Grèce, Portugal, Espagne et Italie sont des Krakatoa en puissance……….

        Cette crise mondiale est une tragédie et il n’y a pas de porte de sortie parce que c’est voulu ainsi !
        Elle a été pensée et programmée par les Usa, enfin par CEUX qui gouvernent réellement les Usa…

  16. jpr dit :

    Il est urgent de rendre le pouvoir au PEUPLE, seul mot qui n’existe pas en lettres minuscules. l’exemple suisse de référendum facultatif ou d’initiative populaire est un exemple de modèle de démocratie majeure.
    C’est l’unique solution pour redonner confiance au PEUPLE, et éviter un chaos social majeur: Les députés ne sont plus des représentants crédibles du PEUPLE , car soumis aux dictacts de leurs partis ou de lobbis corporatistes.
    L’intérêt général, c’est à dire de la nation et de son PEUPLE est largement galvaudé pour l’unique intérêt des oints.

    • Nicolas dit :

      Oui, enfin c’est tout de même le Peuple qui s’est goinfré. C’est bien pour cela qu’il vote quasi systématiquement depuis des décennies : plus de dépenses publiques, de redistribution, de solidarité, d’allocations, de service public, de fonctionnaire, etc..

      C’est là qu’est parti le fric.

      Je trouve faux cul d’arriver comme une fleur en 2013 pour s’étonner que « Tiens, ça coûte de l’argent tout ça ? Mais je ne savais pas du tout ! Je pensais que c’était les riches/whatever qui payaient.. Je suis vraiment une victime, monsieur, du marché ultra libéral mondialisé machin chose, c’est sur.. »

  17. xleroy dit :

    CG, votre classification correspond très exactement à la notion popularisée par l’historien Dumézil, des trois classes qui structurent toutes les sociétés humaines depuis la plus haute Antiquité: 1 – les paysans (=producteurs passifs) 2 – les soldats (=entrepreneurs) 3 – les prêtres (=Ods).
    Pour rester sur l’Euro, on peut prédire que les Ods s’accorderont sur une solution mi-chèvre, mi-chou avec la création de deux zones Euro au lieu d’une seule. Une solution qui sauverait les apparences …et qui préparerait d’autres divisions à venir de ces 2 premières zones …Et par dichotomies successives on finirait par retrouver une situation où chaque nation serait seule dans sa propre zone !
    Plus sérieusement le « jeu » s’arrêtera quand les prêteurs arrêteront de prêter. Mais pourquoi le feraient-ils puisqu’ils l’ont toujours fait et continuent encore de le faire. Pourriez-vous nous éclairer sur les motivations « suicidaires » de ces prêteurs sans nom et sans visage qui impertubablement persistent à financer tous les déficits publics de l’Europe ?

  18. yvesdemars dit :

    je plussoie en citant Vladimir Boukovski sur l’UE nouvelle URSS
    « Comme l’URSS l’UE porte en elle même les germes de sa propre perte. Hélas quand elle s’écroulera, et elle s’écroulera, elle laissera derrière elle un immense champ de ruines et de gigantesques problèmes ethniques et économiques »

  19. gilbros dit :

    merci pour cet article rafraichissant.

    En le relisant, Il m’apparait deux évidences qui me laisse sans espoir pour mes enfants :

    1 – Nos élites dirigeantes n’ont absolument pas l’esprit démocratique.
    Ni dans l’esprit ni dans la forme. Ils ont gardés l’esprit des anciens aristrocrates qui n’ont jamais laché les rennes du pouvoir.
    Et si les dirigeants des différents pays européens ont une chose en commun, c’est bien le mépris pour le peuple et les libertés de chacun….
    Sauf peut être certains pays nordiques….
    Ils ont pu donc ensemble trouver un assemblage européen qui nous rend de plus en plus esclave par le biais de la finance.

    2 – Je suis de plus en plus convaincu que légalement la sortie de l’euro est pratiquement impossible. Ou à un prix tel qu’il ne laisse aucun espoir….
    Et quand à espérer une révolte, les scores aux dernières élections présidencielles des partisans d’une sortie de l’euro ne laissent aucune illusion…..

    On va donc être manger à la sauce allemande…..

    La seule possibilité est une sortie catastrophe d’un pays du sud me semble-t-il et JE LA SOUHAITE DE TOUTES FORCES mais la BCE fera tout pour éviter cela, nous enfonçant d’autant plus dans la moïse…..

    Ne parlant pas anglais ou une autre langue étrangére, j’ai du mal à envisager un départ mais quel espoir nous reste-t-il !!!!!!!!!!!!!!!

    D’une manière ou d’une autre, on va payer jusqu’à plus soif pour leur assurer le train de vie et une retraite pour tous ces hauts placés…..
    parce que, une bonne partie de la dette c’est ça….

    Contrairement aux personnes ayant un bon capital ou une situation confortable, les petites gens avec des revenus moyens, comme moi sont les nouveaux serfs…..

    Le vrai libéralisme me semble la seule solution mais pour cela il faut un état HONNETE pour faire respecter les lois et surtout leurs applications.
    Et Là je suis dans l’utopie la plus totale….

  20. P.M dit :

    Monsieur Gave,
    Merci de cet article très clair
    Lorsque les allemands auront moins d intérêt à « profiter »(par leur travail) de ce système euro,quand les américains décideront,quand nos politiques
    d assistes ne pourront plus payer….ce sera la fin de cette bouffonnerie
    Le marche unique est une vaste c…. Si deux ou trois sortent parce que l Asie (vw vend plus de voitures en Chine qu en Europe)est l avenir,l Amérique est incontournable…je ne vois pas ce qui empêchera une belle debendade et peut être en effet les italiens sont ils les premiers a comprendre( les français seront les derniers comme d habitude!)

  21. bruno dit :

    Cher M. Gave, je partage totalement votre opinion au sujet des ODS, mais je serais bien moins optimiste que vous concernant l’Italie… Je ne crois franchement pas à un réveil du peuple italien, qui a toujours montré un certain défaitisme politique (ce qui peut se comprendre d’ailleurs…)

    Oui, les Italiens sont exaspérés, tout comme les Grecs, les Portugais, les Français, et tout ce qu’on voudra… mais ont-ils les clés pour véritablement pousser les choses dans le bon sens, au-delà du vote « protestation » ? Pour l’instant, on ne voit toujours pas sur la scène politique de parti « raisonnable », ayant un minimum d’analyse et de compréhension de la situation… et capable de la communiquer.

  22. Thierry dit :

    Bonjour

    L’Espagne , la Grèce , l’Italie nous rappellent que la crise de l’€ n’est pas finie . Il me semble à priori inévitable que l’un de ces pays fasse défaut sur sa dette , que ce soit en restant dans l’€ ou en en sortant .

    Quelles en seront les conséquences ? Baisse de l’€ très importante , hausse des taux d’intérêt en Europe mais ēgalement sur les autres continents . Baisse de l’ immobilier mondial , baisse des marchés actions et commodities ( récéssion ) , hausse de l’or .

    Puis comme l’austérité fiscale ne suffira plus , la planche à billet fonctionnera à fond entraînant inflation , puis hausse des marchés actions et matières premières .

    La bulle des dépenses publiques est plus grosse que celle des subprimes : on ne peux pas assurer le remboursement de 100% de PIB + les retraites + le hors bilans ( les ppp , les prêts à taux 0 , les retraites des fonctionnaires , …. ) avec moins de 50% de PIB géré par les acteurs privés .

    M. Gave , help ! Armagedon financier ou non en perspective ? Vous croyez aux sociétés technologiques et aux sociétés chinoises , on a lu vos avis sur « la vieille relique » ( l’or) , quid de l’immobilier ?

    Merci

  23. Laurent dit :

    Cher Monsieur Gave,
    Sortie de L’euro.
    il serait particulièrement utile et instructif de consacrer un forum sur votre site a la loi européenne sur la sortie d’un pays.
    Discutant de la possibilité de sortie d’un pays de la monnaie unique ,avec des amis avocats, il m’est apparut comme un problème particulièrement intéressant.
    En effet les ODS ont un levier (une option nucléaire) absolument fantastique:
    -Vous voulez sortir? Alors votre droit de sortie devra aussi inclure une fermeture de l’accès au marche unique.
    Il m’est maintenant clair qu’une sortie de la Grèce ou de tout autre pays était absolument impossible et donc les actions de Madame Merkel et d’autres a Bruxelles étaient absolument prévisible- Ainsi l’achat de la dette Grecque dans un portefeuille, l’année dernière, n’était pas si spéculatif!
    La compréhension des traites et lois europeenne est, je pense, importante et absolument clef pour comprendre les probabilités de sortie d’un pays- Les renégociations de contrats, par exemple, seront un sujet intéressant a traiter.

    Vous êtes focalise sur le faite que l’union monétaire ne marche pas et ne peut pas marcher, je vous propose donc d’organiser un forum avec un aspect légale. Je sais que Emmanuelle a une formation légale, peut être devrait -elle plancher?
    Merci pour tout ce que vous faites pour nous sauver.

    • idlibertes dit :

      Cher laurent,

      La sortie de l’euro n’est pas prévue légalement; donc un état est de fait souverain de sa monnaie et je pense que les juristes reprendront le train en marche de là. mais tout tombera puisque rien n’est prévu en partiel.

      Oppps , une petite faille.

      Amicalement

      Idl

      • Nicolas dit :

        L’Union est une organisation international, c’est donc le Droit Public international qui s’applique. Donc, oui, on peut sortir, en suivant le DIP commun.

        Mais je doute de l’intérêt. Notre dette est en Euro (= Mark). En Francs ca sera encore plus dur à rembourser. Quand à négocier seul avec/contre la Chine…

        C’est à la France de changer, nous sommes les seuls responsables de la situation actuelle : 40 ans de laxisme, de jouir sans entrave et tout de suite, etc..

        • Charles Gave dit :

          Mon cher Nicolas
          C’est un point que j’ai souvent souligne dans le passe.
          La dette Francaise n’est pas en Euro, ou en Mark, mais dans la monnaie qui a cours legal dans le pays souverain qu’est la France
          Aujourd’hui c’est l’euro, demain ce peut etre le Franc « Hollande » ou fh dont chacun sait qu’il ne va pas monter.
          Si la France quitte l’Euro, ou si ce dernier venait a disparaitre, alors toutes les dettes seraient relibellees au cours du fh (qui ne merite pas de majuscules) le jour de la sortie.
          Meme chose pour l’Italie, et pour tous les autres pays aujourd’hui dans l’Euro .
          Si donc le fh voit le jour, les detenteurs d’obligations Francaises a l’exterieur vont ramasser une enorme claque, ainsi que tous ceux qui sont payes en fh, tels nos chers (oh combien) fonctionnaires.
          Par contre les entreprises exportatrices connaitront une hausse substantielle de leurs revenus, tous les contrats de travail en France etant relibelles en fh, tandis que leurs ventes seront en dollar ou en Mark
          Les entreprises exportatrices allemandes prendront une grosse perte, tandis que la consommation en Allemagne sera la grande gagnante
          Amicalement
          cg

          • edmond dit :

            bonjour

            un francais est europeen…ouvrir un compte en euro en allemagne est possible…si retour du deutsch mark on obtiend des deutsche mark et pas des francs hollande…non?

            bonsoir

  24. reporting dit :

    article excellent. Depuis 1989 je constate que nous vivons dans des sociétés pourries. Où les charlatans tiennent les premiers rôles, ne sont jamais sanctionnés et ne sont jamais au chômage. C’est partout le même cirque. Rêvons un peu et souhaitons que ces ODS finissent à pôle emploi à vie. Ce serait merité. J’écoutais Christian Sr Etienne qui se demandait à juste raison comment les français faisaient pour accepter tout ça sans bouger. Il est à craindre que rien ne se passe chez nous jusqu’à la prochaine débacle pire qu’en juin 1940 qui reste la référence absolue. Alors rêvons un peu et espérons que tous ces Ods se retrouvent sur la paille. Oui rêvons. Et qui sait peut-être la fin du 1% patronal, irréductible et inexpugnable machine à sous, avec des chômeurs supplémentaires ?

  25. FDC dit :

    L’ Europe, c’est la paix. Tout le monde le sait. Et pourtant….

    « Le risque d’un coup d’Etat en Espagne n’est plus totalement illusoire et pourrait chambouler les marchés

    Jusqu’à il y a quelques années, le risque politique était considéré comme quasiment inexistant en Europe. Cependant la crise de la dette souveraine est venue changer brutalement la donne. Le spectre des défauts de paiement sur le Vieux-Continent est réapparu et avec lui les mesures d’austérité qui entraînent toujours les mêmes fléaux: mouvements sociaux, rejet de la démocratie et repli sur le populisme…pouvant jusqu’à entraîner un changement de régime.

    On a tort de croire que la paix et la démocratie sont définitivement installées dans la zone euro. C’est une croyance qui fait fi des nombreux défis de l’Union. Il suffit par exemple de s’arrêter sur la situation de l’Espagne pour se rendre compte qu’un changement de paradigme est possible à tout moment.

    Le taux de chômage dans le pays est autour de 26%, avec un taux de chômage des jeunes qui est à près de 60% selon les derniers chiffres. L’actuel gouvernement est aux prises avec un scandale massif de corruption qui semble toucher tous les niveaux de décision au sein du Partido Popular et, enfin, le 23 janvier dernier, l’Assemblée de Catalogne a déclaré solennellement que la région est une « entité légale et politique souveraine ». En d’autres termes, la Catalogne est prête à faire sécession. Bref, l’Espagne est au bord du précipice même si on l’oublie trop souvent.

    De nombreux observateurs pourront toujours affirmer que les principes démocratiques sont bien ancrés dans le pays et que le risque d’un changement de régime est infinitésimal. Pourtant, c’est faire l’impasse sur l’histoire récente de la péninsule que de croire cela. Le dernier coup d’Etat remonte en effet au début des années 80 et a échoué seulement grâce à l’aura du roi Juan Carlos qui a beaucoup terni depuis.

    Ainsi, une conférence organisée le 6 février denier par un centre de réflexion à Madrid et qui portait sur les forces armées et la Constitution a mis en lumière un certain malaise au sein d’une partie des officiers supérieurs de l’armée, notamment face à la gestion de la question catalane. Plusieurs officiers à la retraite ont pris la parole à l’occasion de ce colloque. Rien d’inhabituel à cela jusqu’à l’intervention du Général Juan Antonio Chicharo qui a commandé le corps d’élite de la marine jusqu’en 2010 et fait désormais partie de la réserve.

    Il a notamment fait part « d’un sentiment général de préoccupation, de peur, d’incertitude et de confusion » au sein de l’armée espagnole au sujet la sécession possible de la Catalogne, allant jusqu’à regretter la démission en 2006 du Général José Mena qui s’était publiquement prononcé en faveur de la possibilité d’une intervention militaire afin de mettre un terme aux demandes d’autonomie plus importante de la région.

    Il a demandé ensuite, pendant son discours, d’imaginer un scénario qui a de grandes chances d’arriver: si le parti au pouvoir perd sa majorité absolue lors des prochaines élections générales et que les Catalans, en échange de leur soutien, demandent à abroger dans la Constitution la doctrine de « l’indissoluble unité » de l’Espagne, que pourra-faire alors l’armée, s’est-il interrogé. Il n’a pas apporté de réponse mais tout le monde a plus ou moins compris ce qu’il sous-entendait.

    Depuis, le général a été réprimandé par sa hiérarchie mais, les propos qu’il a tenu montrent en tout cas une déstabilisation évidente du cadre institutionnel dans le pays sous l’effet des manifestations quasi-quotidiennes contre l’austérité, d’un rejet grandissant de la Maison Royale et du gouvernement et sous les coups de boutoir de la Catalogne. Une situation tout simplement explosive.

    Le pays est entré dans une ère de difficultés croissantes et l’évolution actuelle de la situation n’augure rien de bon. Jusqu’à présent, la figure du roi Juan Carlos servait d’unité à la Nation mais ce n’est désormais plus le cas puisque même la monarchie constitutionnelle est de plus en plus critiquée en tant que système de gouvernement. L’armée qui est garante de l’unité de la Nation et du respect de la Constitution pourrait tout à fait intervenir en cas de total discrédit des gouvernants et de risque réel d’implosion de l’unité espagnole. Ce n’est évidemment pas le scénario le plus probable mais, dans tous les cas, on aurait tort de croire que l’Espagne est sur le chemin de la stabilisation. Le pays peut à tout moment s’enflammer, et faire avec lui basculer toute la zone euro dans un cycle infernal. »

    Source : http://www.latribune.fr/bourse/devises-forex/20130303trib000751944/le-risque-d-un-coup-d-etat-en-espagne-n-est-plus-totalement-illusoire-et-pourrait-chambouler-les-marches.html

    • edmond dit :

      « l europe c’est la paix » ai je lu ici….evidement, on ne va plus aller se battre avec nos collegues d’outre rhin….l’ennemi est interieur, l’oint du seigneur vampire qu’il faut ramener a sa juste place…
      bon week end

Leave a Comment

 




 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :