Souscription

6:28:07 2017.11.13
Nouvelle Leçon sur les façons de gagner de l’argent sans travailler… Mais en réfléchissant !
  • La ligne rouge représente les sociétés du secteur « libre », dont j’ai calculé un indice en prenant les secteurs où l’Etat n’a pas son mot à dire : consommation, matières premières, valeurs industrielles, pétrole, technologie, pharmaceutiques…  Un portefeuille constitué des valeurs « libres » depuis 2010 est passé de 90 à 170, ce qui est nettement plus que l’inflation et en plus son heureux détenteur a touché des dividendes en hausse sensible.
  • La ligne noire représente l’indice des valeurs « administrées » et chacun peut voir que depuis 2010, il n’a pas gagné grand-chose…  qui plus est, dans ces secteurs les suppressions de dividendes ont été nombreuses. Rajoutons enfin que comme tous ces sociétés dépendent de l’Etat, si celui-ci venait à connaitre des difficultés financières, il est à craindre qu’elles seraient les premières à faire faillite. Acheter ces valeurs est donc à peu près aussi idiot que d’acheter des obligations de ces mêmes états.
  Pour conclure sur les actions : si vous achetez des actions, c’est parce que vous pensez que le capitalisme marche. Il est donc complètement contreproductif  d’acheter des sociétés soumises aux foucades et caprices de l’Etat. Si vous jouez le capitalisme, jouez-le vraiment ! Pour conclure enfin sur les placements en général, j’ai coutume de dire à ceux qui me le demandent qu’il faut avoir en actions 100 moins son âge. J’ai 74 ans et donc je devrais avoir 26 % d’actions, le reste en obligations. Mais détenir ce portefeuille, c’est vraiment être masochiste puisque je suis sûr de perdre sur au moins 74 % du portefeuille puisque le cours des obligations en Europe est complètement manipulé par les banques centrales, sauf en Asie bien sûr. Il faut donc aujourd’hui avoir ses obligations en Asie (et peut être aux USA, qui semblent revenir à la raison) et ses actions dans le secteur libre de chaque pays et uniquement dans le secteur libre, et dans ce cas de figure, le pays a beaucoup moins d’importance. Et si le lecteur ne peut pas acheter des obligations asiatiques, alors il lui faut avoir plus d’actions et supporter la volatilité de ses actifs, en grinçant des dents…    
4:14:54 2013.01.20
Faire un don à l’Institut Des Libertés

IDL blason2Via Paypal, entiérement sécurisé:

Formules

  • Don annuel : 40 euros
 
  • Don réduit :  20 euros (étudiants)
 
  • Don libre : vous pouvez ajouter un don à votre cotisation
  *Comment donner  autrement? Par chèque:

Téléchargez, complétez et envoyez nous le document suivant accompagné de votre chèque à l'ordre de "Institut des Libertés" à cette adresse:

Institut des Libertés

17 Square Edouard VII

Paris 75009 France

TÉLÉCHARGER ICI LE FORMULAIRE D'INSCRIPTION

 NB: Dans l'éventualité ou vous ne recevriez pas vos codes d'accés dans un délai de trois semaines,(en payant par chéque; la procedure par paypal étant plus automatique), n'hésitez surtout pas à vous faire connaitre:@ institutdeslibertes@gmail.com. En effet, comme la saisie est humaine des deux cotés (le vôtre/le nôtre),  il peut exister des défaillances dont nous vous prions de nous excuser par avance et nous  tenterons d'y remedier au plus vite.N'oubliez pas de bien écrire lisiblement votre adresse email dans tous vos contacts. Toute l'équipe des L'Institut des Libertés vous remercie pour votre soutien. IDL Une question?  Contactez-nous [contact-form][contact-field label='Nom' type='name' required='1'/][contact-field label='Email' type='email' required='1'/][contact-field label='Site web' type='url'/][contact-field label='Commentaire' type='textarea' required='1'/][/contact-form]