FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_print

 

Compte tenu de la complète nullité de le la presse française dès qu’il s’agit de ce que dit ou fait monsieur Trump puisqu’elle ne prend ses informations que du New-York Times, j’ai pensé qu’une petite mise à jour de ce qui se passe à Washington intéresserait peut-être les lecteurs de l’IDL.

En voici un (très bref) résumé.

Le numéro deux du FBI, Andy McCabe a été viré du FBI il y a quelques semaines en perdant tous ses droits à la retraite pour faute(s) lourde(s) à la suite d’une enquête diligentée par monsieur Horowitz, contrôleur général de l’administration aux USA, personnage totalement indépendant des pouvoirs politiques et qui d’ailleurs avait été nommé à ce poste par Obama.

La semaine dernière, la même administration a demandé à ce que monsieur McCabe soit inculpé par le ministère de la Justice pour avoir menti au moins trois fois lors de témoignages qu’il avait effectué sous serment devant le Congrès, ce qui aux USA est passible de la prison à vie. Par exemple, il aurait organisé des fuites de documents confidentiels en direction du Wall -Street Journal, aurait juré devant le congrès que ce n’était pas lui et aurait envoyé des notes de service à tout le monde au FBI en exigeant que les fuites –dont il était l’auteur– cessent !

Monsieur Comey quant à lui, le numéro un du FBI jusqu’à ce que monsieur Trump ne le vire est également dans de très sales draps. Il a avoué avoir fait fuiter volontairement par l’intermédiaire de l’un de ses amis professeur de droit à Columbia des documents top secret qui se seraient retrouvés le lendemain matin en première page du New-York Times. Le but de cette manœuvre ?  Monsieur Comey dans ce document laissait entendre qu’il avait été viré pour empêcher le FBI d’enquêter sur les liens entre Trump et Poutine, ce qui constituerait le crime d’obstruction à la justice. L’allégation ayant été prouvée fausse et la fuite de documents top secrets étant aussi un crime, monsieur Comey risque aussi de terminer sa vie prison. … Le plus rigolo est que monsieur Comey aurait affirmé lors d’un témoignage sous serment au Congrès qu’il n’était pas au courant des fuites organisées par monsieur McCabe alors que monsieur McCabe aurait juré que le numéro un était au courant de tout… Quelqu’un ment et a menti sous serment.

Le même Comey vient de sortir un livre dans lequel il se présente comme « monsieur propre » en insinuant que Trump serait le chef d’une mafia. Jugez-en. Par exemple, le parti démocrate avait commandé- et payé-une étude à une barbouze britannique, monsieur Steele, ancien chef de mission du MI6 à Moscou. Ce qui est totalement interdit par la loi, et pourtant n’a déclenché ni enquête ni indignation de la presse bien-pensante.

Le- dit monsieur Steele avait livré un document parfaitement ordurier dont tout le monde se rendit compte immédiatement que c’était un tissu d’âneries. Le dossier arriva « mystérieusement » sur le bureau de monsieur Comey qui s’en servit pour avoir l’autorisation de mettre les équipes de monsieur Trump sur écoutes téléphoniques pendant la campagne électorale, sans préciser au juge qui lui donna cette autorisation qu’il savait que c’était un faux, ce qui est un double crime d’après la loi Américaine. Tromper sciemment un juge, rien ne peut être plus grave. Et c’est cet homme qui donne des leçons de morale à monsieur Trump…

Et c’est ce dossier et les fuites organisées par monsieur Comey qui sont à l’origine de la nomination de monsieur Mueller, ex numéro un du FBI et grand copain de Comey en tant que procureur spécial chargé d’enquêter sur les « trumpitudes » du nouveau Président. C’est donc dire que l’enquête sur les relations entre monsieur Trump et la Russie est totalement fondée sur des FAUX et que l’on ne comprend pas pourquoi elle continue.

D’autres personnages éminents du FBI du style patron des services juridiques ou patron des communications avec les autres agences de renseignement se sont fait coincer eux aussi, s’étant envoyés les uns aux autres des email expliquant comment manœuvrer pour se débarrasser de Trump.  Ils vont sans aucun doute se retrouver eux aussi en danger. Bref, tout le fameux septième étage du FBI où se situe tous les « patrons » risque de se retrouver en tôle.

Le département des affaires étrangères, sous la conduite de monsieur Kerry serait également très gravement compromis. La CIA n’est guère mieux lotie…On peut espérer que la plupart de ces grands serviteurs de l’Etat vont aller en prison, ce qui va faire un peu désordre…

Nous en saurons un peu plus quand Mr Horowitz, l’inspecteur général, va remettre son rapport final, sans doute en Mai, expliquant dans le détail exactement quelles ont été les fautes lourdes commises par ce qu’il faut bien appeler des criminels.

Les choses ne vont guère mieux du côté du ministère de la Justice.

Loretta Lynch, ex ministre de la Justice d’Obama serait intervenue pour freiner les enquêtes portant sur les turpitudes de madame Clinton tant en ce qui concerne le serveur « privé » qu’elle s’était montée dans l’Etat de New-York où elle habitait, ce qui là encore était un crime, que dans l’affaire de Benghazi sombre histoire qui avait donné lieu au meurtre de l’ambassadeur des USA en Lybie et de quelques soldats Américains. De même, elle aurait freiné autant qu’elle le pouvait, (ce qui n’était pas trop dur puisque le ministère de la Justice est l’autorité de contrôle du FBI), les enquêtes sur la fondation Clinton, qui n’était qu’une pompe à fric pour Bill et Hilary et elle aurait menacé un agent du FBI qui voulait témoigner dans la très bizarre acquisition de 25 % des mines d’uranium américaines par un prête-nom de Poutine, à la suite de quoi 25 millions de dollar avaient été versés par le dit prête-nom … à la fondation Clinton. Bill Clinton, l’ancien Président est mouillé jusqu’au cou dans cette histoire et lui aussi risque bien d’avoir de très graves ennuis.

Venons en au procureur spécial, monsieur Mueller, grand copain de Comey, ancien numéro un du FBI lui aussi et qui n’avait pris dans ses équipes QUE des avocats très proches du parti Démocrate. Il serait gravement compromis dans l’affaire de la vente des mines d’uranium, à qui il avait donné son autorisation alors qu’il savait que Poutine était derrière les achats puisqu’un agent du FBI, en couverture, travaillait dans la fausse société Canadienne qui était en fait une société Russe.

Qu’elle a été sa réaction à la suite des révélations de toutes ces abominations ?

Ce grand honnête homme a décidé de lancer une enquête sur l’avocat privé de Donald Trump du temps où il était dans l’immobilier, espérant y trouver des malhonnêtetés que le Donald aurait commises il y a dix ou vingt ans, c’est-à-dire qu’il sort complètement de son mandat.

Ce qui ne l’a pas empêché de faire dire au Président qu’il n’était l’objet d’une enquête ni pour l’affaire de collusion avec la Russie ni pour ce qui pourrait sortir des archives saisies chez son avocat. Mais alors pourquoi continue-t-il son enquête et que cherche-t-il ?

Quant à madame Clinton, elle est mal partie, puisque toutes les investigations sur elle ont été menées par… Mc Cabe lui-même ce qui veut dire que toutes ces enquêtes sont réouvertes et que le pire (pour madame Clinton) est à venir.

Arrêtons ce qui n’est qu’un tout petit résumé des crimes commis par tous ces gens et essayons d’en tirer quelques conclusions.

La première conclusion est simple : Je sais bien que la théorie du complot est le degré zéro de la pensée politique, mais cela ne veut en aucun cas dire que les complots n’existent pas.

En réalité il semble bien qu’il y ait eu bel et bien non pas un complot mais deux, organisés par l’administration Obama, les Clinton et les plus hauts niveaux du parti démocrate.

  1. Le premier consistait à noyauter le ministère de la Justice et le FBI avec des hauts fonctionnaires tous acquis à la « cause », selon le bon vieux principe Trotskyste (monsieur Obama dans sa jeunesse a beaucoup fréquenté ces milieux aux USA).
  2. Le deuxième eût lieu après l’élection totalement inattendue (par eux) de Trump pour essayer de le faire tomber en se servant de fausses accusations reprises et amplifiées par ceux qui avaient été mis là, à la faveur du premier complot.

Et tout cela s’est fait avec le soutien total des grands media (CNN, Washington Post, New-York Times) et la vérité n’est en train de voir le jour que grâce à l’Internet et à quelques journalistes courageux chez Fox News ou ailleurs.

La deuxième conclusion est tout aussi évidente. Si madame Clinton avait été élue, nous n’aurions rien su de tout cela, et ça, c’est très inquiétant. Nous aurions eu en fait un coup d’état aux USA, exécuté par les « hommes de Davos » locaux et nous n’en aurions rien su. Voila qui m’amène à penser que ce complot avait d’autres ramifications, à la CIA, au ministère de la Défense, au ministère des affaires étrangères etc… et qui m’amène à me demander aussi si certains de ces criminels ne sont pas en place depuis longtemps, très longtemps. Après tout, Eisenhower, dans son allocution d’adieu en 1960 avait prévenu les américains contre le risque présenté par le complexe militaro -industriel…

En ce qui me concerne, lors d’un petit déjeuner en tête à tête avec le gouverneur de l’une des Réserves Fédérales locales, il m’avait été dit que la Fed était tombée sous le contrôle d’une bande de criminels à la fin des années Clinton et que la politique monétaire de la Fed était depuis menée par cette clique ploutocratique au bénéfice de cette ploutocratie. Et le même homme de me dire :’je me demande comment les citoyens américains vont récupérer leur démocratie 

Il semble que la réponse soit Trump.

Les voix du Seigneur sont impénétrables…

Venons en aux conclusions politiques

En Novembre 2018, nous allons avoir de nouvelles élections aux USA, pendant lesquelles un tiers des Sénateurs seront remplacés ou reconduits et la totalité de la chambre des Représentants.

Mais il faut bien que le lecteur se rende compte d’une chose ; une grande partie des élus REPUBLICAINS sont violemment opposés au Président. Ils sont connus sous le nom de « RINO », pour « Republican in name only »

Chacun des RINO va devoir passer par des primaires où un candidat Trumpiste s’opposera à lui, avant que le vainqueur de la primaire ne se présente contre un démocrate.

L’élection va donc se passer en deux temps

  • Dans un premier temps, qui sera très peu couvert par la presse française, il va falloir purger le parti républicain de tous ses traitres. Ce premier temps sera présenté par notre presse comme la lutte entre les gens intelligents et les idiots.
  • Et dans un deuxième temps, le but sera de battre les démocrates.

Si, comme je le pense et je l’espère, la moitié du parti démocrate se retrouve en prison, avec tous leurs réseaux de propagande complétement démonétisés, alors je n’ai pas beaucoup de doute sur le résultat.

En revanche, plus on se rapprochera de l’élection, plus je craindrais pour la vie de monsieur Trump. Il est en train de défier des gens que rien n’arrête. S’il n’est pas assassiné, alors la VRAIE présidence Trump commencera en Novembre 2015.

Si tout se passe bien, il faudra acheter la bourse de New-York et le dollar le lendemain de l’élection, au matin.

En attendant, garder sa poudre sèche en Asie me semble encore et toujours être une bonne idée.

 

 

 

 

 

 

 

Catégories: Economie, Mis en avant

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

64 Commentaires

  1. Charles Gave, vous n’êtes pas cité par Bari Weiss comme un membre de l’Intellectual Dark Web et pourtant …

    https://www.nytimes.com/2018/05/08/opinion/intellectual-dark-web.html

    L’antenne française de l’IDW est à vous 🙂

    Beau résumé de la lutte à mort qui se joue en ce moment aux USA, totalement invisible pour les lecteurs de la presse française

    Répondre
    • On ADORE Jordan Peterson (pour ceux qui comprennent bien l’anglais).

  2. “la VRAIE présidence Trump commencera en Novembre 2015”

    coquille… 2018?

    Merci pour/de vos analyses…

    Répondre
  3. Cher Charles,
    Comment inscrire cette folle décision de Trump, de sortir les USA de l’accord nucléaire avec l’Iran, dans sa lutte contre « l’État profond » ?
    DMB

    Répondre
    • Cet accord a donné lieu à de nombreux « pots de vin » à des membres de la secte sataniste et au sommet des gouvernements occidentaux « (Français François Hollande, l’actuel Président Français Emmanuel Macron, la Chancelière Allemande Angela Merkel et l’ancien Secrétaire d’État Américain John Kerry) ».
      « Le Ministre des Affaires Étrangères Iranien Javad Zarif a confirmé l’affirmation du Pentagone en menaçant de révéler les noms des politiciens Occidentaux qui ont touché des dessous de table en relation avec l’accord du programme nucléaire. » Il semble que le nucléaire a continué avec l’accord des mêmes sur un site syrien.
      Voir http://vol370.blogspot.com.es/search?updated-max=2018-05-20T10:37:00%2B02:00&max-results=20

  4. Merci pour cette passionnante analyse. Vous démontrez, une fois de plus, que la “démocratie occidentale” n’est plus qu’une illusion, et le droit de vote une arnaque. Coluche avait tout compris : “La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours !”…

    Répondre
    • “Si voter servait à quelque chose, ça fait longtemps que ce serait interdit” Coluche

  5. Monsieur Gave, savez-vous que vous êtes “bien vu” sur le site Egalité & Réconciliation, un des sites de réinformation les plus visités de France (le plus visité je crois).
    Ils reproduisent vos vidéos assez souvent. Vous allez devenir une vedette médiatique, parce que jusqu’ici votre voix était volontairement et systématiquement étouffée par les medias “bien-pensants”, qui pensent mal ou pas du tout.

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Charles-Gave-Votre-argent-vous-appartient-il-vraiment-50723.html

    Répondre
  6. Il n’est pas très honnête de traduire le mot anglais “crime” par crime. En français, cela se nomme un délit. Je pense que Charles Gave doit être bilingue, n’est-ce pas ?

    Il n’est pas très honnête non plus d’utiliser le mot “barbouze” pour désigner Christopher Steele. “Barbouze” est un terme franchouillard, obsolète, datant du milieu du XXe siècle, qui veut dire “gros méchant”, “personne que je n’aime pas” ou autres amabilités. De plus, il désigne (désignait, ça n’existe plus) exclusivement des Français.

    Christopher Steele est l’ancien patron du département russe de l’espionnage britannique, c’est donc par définition quelqu’un de très crédible. C’est par ailleurs un ancien officier de l’un de nos plus proches alliés, c’est donc quelqu’un d’a priori très respectable. Il est malveillant de le diffamer en le traitant de barbouze.

    Aujourd’hui, il est patron d’une agence de renseignement privée, ce qui est un métier parfaitement légal, légitime et honorable. De même qu’il est légitime de faire de la vulgarisation économique lorsqu’on est un ancien financier.

    Le rapport de Christopher Steele, même pour un non professionnel du renseignement, mêle manifestement des informations parfaitement vraisemblables et très incriminantes pour Trump, et d’autres qui sont vraisemblablement des inventions des services secrets russes.

    Le coup des prostituées qui urinent sur le lit où a couché Obama, c’est typiquement du fantasme d’officier du KGB. Cette partie est donc probablement inventée, dans le but d’être répercutée par les médias, car évidemment qu’ils ne vont parler que de cela.

    Le but est de déstabiliser les Etats-Unis (pas spécialement Trump, pas spécialement les Républicains, pas spécialement les Démocrates) : tout le monde en même temps. C’est comme cela que travaillent les services russes. C’est le but du Kremlin. Le Kremlin se sert de Trump, mais le méprise profondément. Comme il méprise tous ses idiots utiles (plus ou moins utiles, plus ou moins idiots).

    D’autre part, le rapport Steele n’est ni un article de journal, ni un rapport de service de renseignement au pouvoir politique : c’est une collation de renseignements bruts, non destinée à la consommation publique. Et en ce sens, la présence d’éléments non vérifiés, car non vérifiables, est normale.

    Hélas, il est facile de déformer tout cela pour le présenter comme une vaste conspiration anti-Trump, et de prétendre que Trump est une oie blanche tombée du nid, compriomise avec personne et en particulier pas avec l’Etat russe.

    La collusion de Trump avec la Russie est patente. La seule question qui subsiste est : comment, où, quand, avec qui et à quel point. Sachant que l’on a déjà d’innombrables réponses sur ces points. Pas toutes, mais le dossier est déjà très, très chargé. Et on en apprend de nouvelles tous les jours. Qui sont remarquablement absentes de ces colonnes.

    Répondre
    • Non.Le mot “crime” se traduit aussi bien par crime que par délit. CG est en effet bilingue. C’est la raison pour laquelle il traduit crime par crime.

      Murder is a crime.
      Le recel par exemple est un “crime against property”.
      Le viol est un “crime against the personn”

      En dessous vous avez felony, misdemeanor.

      https://www.met.police.uk/stats-and-data/crime-type-definitions/

    • Votre intervention me rappelle une autre culpabilité tout aussi “patente”, mais que tout le monde a oublié une fois qu’un autre évènement (coïncidence temporelle tout à fait fortuite) soit passé. Je parlais, vous l’aurez deviné j’espère, de la fameuse “affaire Fillon”.
      Le reste, ce n’est que littérature…

    • @ ID Libertés

      Sophisme. Vous avez très bien compris ce que je veux dire.

      “Crime” en anglais signifie tantôt crime, tantôt délit. Dans le cas évoqué, “crime” ne se traduit pas par crime.

      Mentir n’est évidemment pas un crime. Cela peut être un délit. Un assassinat, un incendie volontaire sont un crime. La phrase suivante est une traduction fausse et malveillante, destinée à faire paraître les adversaires de Trump pour ce qu’ils ne sont pas :

      “…sans préciser au juge qui lui donna cette autorisation qu’il savait que c’était un faux, ce qui est un double crime d’après la loi Américaine.”

      La phrase d’après est carrément absurde :

      “Tromper sciemment un juge, rien ne peut être plus grave.”

      Ah bon ? Un viol, ce n’est pas plus grave ? Un assassinat, ce n’est pas plus grave ? Un génocide, ce n’est pas plus grave ? Je veux dire : moralement, bien sûr, mais aussi dans le droit américain ? On risque la peine de mort aux Etats-Unis pour avoir trompé un juge, vous êtes sûr ?

    • Ce n’est pas un sophisme mais une réalité. AUx USA, le parjure est un crime. Qualifié légalement comme un crime. (jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, c’est lourd pour un délit non?)

      Si vous êtes un officier d’état, de surcroit, cela entraine un empeachment et une destitution.

      Dans certains états, si votre parjure a entrainé la mort de quelqu’un vous serez vous même condamné à mort (autre gros délit donc). (chttps://law.justia.com/codes/idaho/2005/18ftoc/180540011.html

      ou article 118 à 131 du code pénal californien (stipulant la peine de mort pour parjure)

  7. Ha, voila un récit particulièrement savoureux …
    Pour en ajouter une petite couche, je crois même que « monsieur propre » à été l’invité de Pravda BFM, pour lui fournir un petit escabeau, afin de lui donner l’occasion de laver son lige sale …
    Comme quoi, la mafia n’est pas toujours où l’on croit… et ses ramifications sont comme des métastases …

    Répondre
  8. Que penser des embrassades Macron-Trump ?!?
    Politique ou communication ? réalité ou télé-réalité ? moment historique ou dérisoire anecdote ?

    Répondre
    • Dérisoire, me parait un adjectif assez idoine; mais c’est aussi de la télé-réalité quoique je préfère les femmes dans Kho-Lanta!

    • J’en pense qu’en homme du bâtiment Trump lui sait servir d’une pelle, et qu’il aurait du prêter à Macron non pas une pelle, mais une petite cuillère.

    • Macron en fait beaucoup. Sur certaines photos, c’est presque sur la bouche !!! Il doit être surpris le Trump.

    • J’ajouterais que Trump devrait se méfier d’un individu qui lui passe si souvent la main dans le dos ….

    • @ idlibertes
      > Macron en fait beaucoup. Sur certaines photos,
      > c’est presque sur la bouche

      Que voulez-vous… Il fait printemps. Il pense printemps. Il se comporte printemps. Il agit printemps.

      A ce propos, je viens d’en pondre une autre suite à la lecture de l’article “Eléments de langage et réalités politiques” du 9 avril de Mr. Gave:

      “Pensez printemps mes amis!

      Pour que je puisse récolter les fruits de votre travail avant l’hiver.

      Parce que c’est MON projet!!!

      Vive la R… Moi! Et vive Moi!

      (Fcku, je me étais presque trompé.)”

  9. Bonjour Mr Gave,

    J’ai trouve votre article tres interressant.
    Vous serait t-il possible de partager vos sources?

    Je souhaiterais rendre public ces infos sur ma chaine You tube (en mentionnant votre nom bien sur).

    Cordialement,

    Répondre
  10. Merci Monsieur Gave.
    Cette collusion entre gens bien pensant me fait quand même penser à ce que nous avons vécu l’année dernière lors de notre élection présidentielle, ou les hommes de Davos sont parvenus à leur fin en faisant élire Monsieur Macron.

    Répondre
    • Merci pour votre lien, de tout cela on reste abasourdis

  11. Vifs et sincères remerciements Monsieur Gave pour nous expliquer les tenants et aboutissants de cet imbroglio vaseux et puant le souffre

    Répondre
  12. Vous citez einsenhower… : J’avais personnellement quelques espoirs de changement avec la venue de Trump car il se disait candidat anti-establishment. Mais qu’a fait Trump dès son arrivée ? il a augmenté le budget militaire et réduit tous les autres budgets.

    Je veux bien que le militaire soit important, mais quel bénéfice pour la population d’avoir un budget militaire égal à la totalité des budgets militaires étrangers si ce n’est la protection du dollar et la possibilité de s’endetter à l’infini sans que la monnaie ne s’effondre ? C’est accessoirement la servitude pour tous et l’incertitude du lendemain aggravée.

    Le budget militaire ne produit hélas aucun bien et service à destination de la population, qui a bien besoin d’infrastructure, de santé et d’éducation…

    Répondre
    • Je m’interroge moi-aussi sur le délire militariste de Trump, et n’y vois pour l’instant que deux explications possibles :
      – l’armement étant une industrie exclusivement nationale, il est sûr de donner du travail aux Américains,
      – il s’agit peut-être d’une concession faite à l’establishment (il faut choisir ses combats) en permettant à un certains nombre de compères bien placés de s’enrichir.

  13. en fait, c’est un complot mêlant politique / justice / médias qui a échoué aux US.
    Mais la même chose s’est passée en France la même année… et a réussi !

    Répondre
    • J’aimerais être une petite souris et entendre ce que diront entre 4 yeux MM. Macron et Trump dans le bureau ovale à ce sujet car M. Macron vient de dire que ce qui le rapproche de M. Trump c’est qu’il est lui aussi un homme éloigné du “système”!
      très drôle!

    • Tout à fait !

  14. A tout cela se rajoutent toutes ces morts mystérieuses dont celle de Seth Rich au sein du DNC ?
    Et pendant ce temps, E. Macron renforce petit à petit ses pouvoirs (comme A. Hitler en 1933) …

    Répondre
  15. « La politique est une affaire sale, une ruse, un cul-de-sac idéologique, un vaste pilleur de ressources intellectuelles et financières, un mensonge corrupteur, une tromperie, un moyen de répandre dans le monde un énorme malheur, d’une espèce inattendue et indétectée ; c’est le plus grand gaspilleur de productivité humaine jamais concocté par ceux qui ne croient pas à un authentique progrès économique et social. »
    Jeffrey Tucker

    Répondre
  16. http://www.newsweek.com/stormy-daniels-lawyer-warns-trump-evidence-dvd-and-claims-embarrassing-hannity-896063?utm_campaign=NewsweekTwitter&utm_source=Twitter&utm_medium=Social

    STORMY DANIELS’ LAWYER WARNS TRUMP OF EVIDENCE DVD, AND SAYS HANNITY FACES ‘EMBARRASSING’ REVELATIONS

    Ca recommence, ils prétendent avoir une sextape ou un DVD “Kompormat” …

    Au passage, pourquoi esquivez-vous la rencontre entre l’avocate de Poutine et les enfants de Trump ?

    Ensuite, vous dites, tout ceci est un complot démocrate, et dites moi cher Monsieur, quand l’affaire Monica Lewinsky, c’était aussi un complot démocrate ?

    Ah non, c’était un complot de la communauté organisée (Deep State) qui a mouillé le Président avec un membre de la Communauté pour l’obliger à renflouer LTCM, accepter les Subprimes et bien sûr taper sur Saddam Hussein …

    Répondre
    • On ne voit pas bien le rapport, si on peut utiliser ce terme, entre les gentillesses accordées par Monica à Clinton mâle qui l’ont certainement mouillé… et le Deep State sauf à ce que vous cherchiez à jouer les “deep throat”…

  17. Tout ceci est bel et bon et fait rêver, mais je parie 3 vieux bitcoins que pas uns des ces traites n’ira en prison.

    Répondre
    • Je vous rejoins totalement; comme n’ira jamais en prison M. Fillon (bon il ne le mérite pas pour si peu!) ni ceux qui ont fait fuiter les données des juges enquêteurs ou de la police à son sujet;
      il y aura quelques avancements compromis, même des mises à la retraite (un peu) anticipées, il y en a déjà eu, et bien sûr un certain nombre d’agissements frauduleux ou peu moraux cesseront au moins pendant quelques temps;
      d’ailleurs j’aimerais bien comprendre ce qui permet toujours à ce fameux procureur (Mueller) de rester en place alors qu’il dit lui-même que son mandat ne porte pas ou plus, car il n’a trouvé, sur cette supposée compromission Trump/Poutine.

  18. Petite coquille: “alors la VRAIE présidence Trump commencera en Novembre 2015.”

    Je dois dire que je suis fasciné, Monsieur Gave, portant encore autant d’espoir. Quelques uns de ces criminels goûteront l’expression de servir de fusible, mais je ne peux plus croire que ces professionnels de la mafia séjourneront en prison.

    Sans doute quelques malheureux accidents domestiques concerneront des petites mains trop sachantes et le feuilleton de mauvaise qualité prendra fin, circulez, rien à voir.

    Répondre
  19. Est-ce qu’il est intéressant d’acheter des obligations Norvégiennes ? La devise est forte et les taux d’intérêts corrects.

    Répondre
    • Pourquoi ne faites-vous pas l’expérience ?
      Cherchez un fonds en NOK, obligataire, mixte ou que sais-je, et investissez une petite somme qui ne vous empêche pas de dormir en cas de baisse.
      A la “Skin in the game” 😉

  20. Lol après avoir craché pendant 15 ans sur les “complotistes” …

    Et si le niveau zéro de la politique c’était plutôt Jean-François Revel qui s’est trompé sur à peu près tout ?

    Répondre
    • N’ importe quoi !!! Vous êtes pas fatigué de dire des âneries vous ?

  21. Merci M. Gave, c’est passionnant et très crédible. J’invite le lecteur à faire un lien avec ce qui se passe en France, car chez nous aussi les “hommes de Davos” sont au pouvoir (et avec quelle morgue !). Et comment leur candidat y est-il parvenu ? Là aussi par une campagne médiatique et juridique d’exception, aussi déshonorante qu’hystérique et d’une inouïe violence contre son épouse pour trainer dans la boue le candidat Fillon, et qui s’est immédiatement arrêtée dès M. Macron élu. Cette “élite” financièro-opportuniste ne semble pas plus propre ici qu’outre atlantique : c’est de la même oligarchie supra-nationale qu’il s’agit. …Sauf qu’en France, on ne sait toujours pas les détails de la manoeuvre et quels sont les noms des hauts personnages impliqués dans ce qui me semble, puisque M. Gave a employé le terme, un “coup d’état” effectif. Et je ne crois pas que nous le saurons de sitôt, hélas.

    Répondre
  22. A mon avis un assassinat serait un peu gros …et déjà vu …
    Une nouvelle guerre de Secession surement …voir les deux étant donné que nous connaissons comment a fini Lincoln …

    Un article a lire qui me semble interessant et aussi complémentaire.

    “Le Bilan et les perspectives de Donald Trump”

    http://www.voltairenet.org/article198945.html

    Répondre
  23. Passionnant. Excellente remarque partagée pour CNN, Washington Post, New-York Times. Quand à nos médias, ils flagornent effectivement en cœur stalinien pour plaire au complexe ODS parisien et au clan Clinton sur toutes les chaînes, toutes les radios et presque toute la presse écrite.

    Répondre
  24. Bonjour Monsieur Gave,

    Avant tout, merci pour le nouvel épisode de cet intéressant feuilleton (qui n’en est pas un bien sûr).

    Comment dire ? Wow…

    Comme vous le disiez lors de vos articles précédents, “Les dominos commencent à tomber”.
    Ca rappelle carrément House Of Cards, où le couple Robin Wright/Kevin Spacey évoque avec plus ou moins d’évidence les Clintons.

    Petite anecdote à propos de cette série de fiction (?) : Obama interviewé en pleine hype a répondu à propos du personnage du député Underwood : “On aimerait que les gens au Congrès soient aussi efficaces, mais je suis rassuré qu’ils ne soient pas aussi cinglés.”

    IDL, les articles sont ils traduits en américain et diffusés par voie de presse ou sur le net, blog , voire autres sites ? Je crois ne crois pas que beaucoup de citoyens américains aient accès à ce genre de point de vue.

    Répondre
    • Non je suis désolé, ils ne le sont pas. Mais quand même, aux usa , ces info circulent c’ est du reste là que CG a pioché ces informations .

  25. Un assassinat ou une guerre? (avec israel /iran?)

    Si assassinat alors la France serait complice car elle SAIT pour Mueller (la France était en Afghanistan dans les années 80, elle SAIT TOUT pour la BCCI et pour Mueller)

    Mueller extraits du CV (sachant qu’il est partout crise des S&L…), il n’y aura jamais d’impeachment sauf par assassinat:

    https://twitter.com/kimdotcom/status/891774246334078976?lang=fr
    CTRL F mueller:
    https://www.nytimes.com/1991/07/25/opinion/essay-bcci-justice-delayed.html

    https://www.counterpunch.org/2003/01/31/bush-bin-laden-bcci-and-the-9-11-commission/

    Clients connus
    Saddam Hussein
    Abu Nidal
    Manuel Noriega
    la CIA (notamment pour le financement de la Contra nicaraguayenne, et pour des ventes d’armes à l’Irak, à l’Iran et aux Moudjahidin afghans en lutte contre l’Armée rouge1)
    Pablo Escobar
    Ferdinand Marcos
    Adnan Kashoggi
    le Mossad
    Oussama ben Laden
    (ndlr : toute cette liste est cia en fait lol)

    Robert Swan Mueller III, …(FBI), en poste du >>>4 septembre 2001<<< au 4 septembre 2013.

    Répondre
    • Et bientôt vous allez tous apprendre sur ce site que le 11 septembre a été manigancé par cette clique … enfin les néocons plutôt.
      Mieux vaut tard que jamais.

    • Non alors, pas le 11 septembre.

    • Donatello,

      Je tiens à porter à votre “Connaissance inutile” qu’il n’y pas qu’une clique.

      Le coup en arabie saoudite a pour pivot/levier le 11 sept (l’une des personnes arrêtées par BSM est toujours en détention à riyad -le plus gros fournisseur de starbucks & ex BCCI”-A”)

      Côté US la tactique de trump a pour pivot encore le 11sept, avec mueller grillé dés le départ (BCCI, crise des S&L avec kerry-gros blanchiment- …11sept…).
      Haspel a été mutée du pakistan(?) le jour du 11sept.

      Sinon le pakistan est toujours regardé avec attention on le sait depuis le MOAB (Awan, réseau BCCI , OBLaden, opium…)

      Vous dîtes la clique, avec les réseaux BCCI (paki , saoudite) cela fait deux et il y aurait un troisième larron.
      A qui justement Trump mettrait la pression, pour l’empêcher de faire n’importe quoi, en utilisant … son implication probable dans le 11sept.

      Pour en revenir au pakistan / BCCI /…, pour comprendre Trump fondamentalement:
      1/ il y a 99% de chance qu’obama ne soit pas né aux us
      2/ il y a 99% de chance pour que la réaction de trump interviewé le jour même du 11sept soit la bonne version, et qu’a contrario sa version dans une interview le lendemain ne soit pas la bonne.

      J’ajoute volontiers 3/ qu’il y a une très forte probabilité que contrairement à l’assassinat JFK, les protagonistes vont tous payer & gros. Et non plus faire objet de chantage avec kickbacks, au fil de l’eau (clinton, bush, obama)
      L’arabie saoudite, pour sa part, vient elle de recevoir une addition.
      Il est parfaitement logique d’explorer tout ceci car vous approchez alors des réseaux des politiciens: financiers
      (comey et mueller ayant des assets>100m usd)

      Pour finir, cela ne vous aura pas échappé, toute la liste plus haut est d’actualité:
      un neveu kashoggi a du donner à BSM une maison dans le 78, un cousin assassiné ou exilé (alors qu’il était proche de la cie twitter…)
      le mur avec le mexique est construit contre la drogue (escobar)
      bachar el assad dans le rôle de saddam hussein
      quant au pakistan il va revenir naturellement (=>inde vs chine)

  26. Bonjour

    A propos de Steele, ex du MI6, d’après 0Hedge, l’ex-agent traitant du colonel Skripal, toujours en relation avec lui, était devenu l’employé de la société de Steele et tous habitent alentour de Salisbury.
    Il est logique de se demander si le deep-state US ne s’étend pas au delà des USA, et que les deep states des états évoluant dans l’orbe des USA sont tous plus ou moins interconnectés avec les Davos et les Bilderberg.
    Il serait assez logique que les groupes d’intérêts privés qui se disputent les commandes des états* plus ou moins démocratiques veillent à placer leurs hommes au sein des agences stratégiques.
    *pour rappel à l’intention de ceux qui penseraient l’Etat comme devant être un bon papa, un Etat n’a pas de sens, c’est une puissance.
    Cordialement.

    Répondre
  27. Malheureusement aux primaires pour les élections de novembre 2018, l’opposition “trumpistes” / RINOs (toujours plus terrible quand elle est fratricide) va faire le des démocrates.

    Merci pour la mise à jour périodique sur ces affaires.

    Avec son style iconoclaste, et parfois déroutant il faut bien l’avouer, Trump est le dernier rempart devant ce déchainement violent et destructeur que, par facilité paresseuse, on appelle le politiquement correct.
    Dernier exemple en date l’épisode de “l’incident” Starbuck!

    Répondre
  28. Bonjour Charles,
    Heureusement que vous n’êtes pas complotiste.
    Amitiés.

    Répondre
  29. “Compte tenu de la complète nullité de le la presse française dès qu’il s’agit de”

    De tout, en fait. C’est les écuries d’Augias, en plus sale et en beaucoup plus malhonnête. Y aurait bien la météo pour sauver l’honneur, et le papier, qui est parfois utile pour un derrière distrait.

    Sinon, merci beaucoup pour ce résumé des écuries d’Augias outre-atlantiques.

    Répondre
    • Même la météo …

      Dans nos contrées montagneuses, la semaine précédent les vacances scolaires hivernales, nous avons l’habitude de voir la météo annoncer ce que nous appelons de la neige commerciale.

    • La météo ? Je croîs me souvenir d’un présentateur climat les celtique viré car politiquement incorrect.

    • LOL ! tout à fait d’accord ! quant à l’article, très bien mais svp corrigez les coquilles ! (2015 pour 2018)

    • La seule chose que l’on peut croire si l’on y croit dans la presse française c’est l’horoscope.
      Hélas pour moi comme tous les capricornes je ne crois pas en l’Horoscope.

  30. Novembre 2018

    Répondre
    • Ce doit être une blague. En réalité la présidence Trump commencera en novembre 2115 ?

  31. A-t-on une idée du calendrier de la justice américaine pour ces chers démocrates?

    Répondre
  32. Merci, M Gave, j’attendais la mise a jour de ce feuilleton.

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *