20 March, 2022

Ukraine Russie: Hommes des arbres, Hommes des bateaux (Suite).

En Polynésie française, la coutume est de séparer les hommes des arbres et les hommes des bateaux. Les hommes des arbres suivent les consignes de Georges Brassens « Auprès de mon arbre, je vivais heureux, je n’aurais jamais dû le quitter…, mon arbre » . Les hommes des bateaux, eux, coupent l’arbre sous lequel ils sont nés, en font une pirogue et vont voir si l’île d’à côté n’est pas plus belle et si l’herbe n’y est pas plus verte.

Il y a quelques années, j’avais émis l’hypothèse que nos systèmes politiques, scindés depuis la Révolution française entre la gauche et la droite, étaient en train de s’organiser autour d’une nouvelle césure, cette fois entre les hommes des arbres et les hommes des bateaux, les premiers enracinés dans leur patrie (l’endroit ou leurs pères sont enterrés ) et les seconds n’ayant  pas de patrie mais étant citoyens du monde. Et cette constatation, m’amenait à prévoir la disparition des partis traditionnels, la gauche ayant trahi le Peuple et la droite la Nation, les instances dirigeantes des deux camps ayant rejoint le camp des hommes des bateaux et laissant de ce fait les hommes des arbres quelque peu désemparés, ce qui se voyait dans les taux d’abstention aux élections.  Cette analyse a été largement corroborée par des faits tels que l’élection de Trump , le Brexit, l’émergence de partis de droite identitaires en Europe de l’Est, au Brésil , aux Philippines, tous ces mouvements étant plus ou moins hostiles à la  « globalisation » et au libre-échange.

Au début de ma réflexion, j’ai appliqué ce nouveau concept à l’analyse de la situation politique à l’intérieur de chaque pays, pour essayer de comprendre comment les hommes des arbres allaient trouver la représentation politique que leur grand nombre méritait. Mais je me rends compte aujourd’hui que cela était très insuffisant : les hommes des arbres ont par nature une grande difficulté à créer des alliances entre eux, ce qui n’est pas le cas pour les hommes des bateaux, qui dès de départ, ont monté une série d’alliances internationale (ONG, organisations internationales, Cours de Justice extra territorialisées, traités internationaux capturant les souverainetés des peuples etc..), visant à leur permettre de garder le pouvoir dans chaque pays alors même que la majorité de la population avait bien envie de se débarrasser d’eux. Les prochaines élections françaises risquent d’en être un exemple parfait.

Quand je les appelais les « hommes de Davos », je ne savais pas à quel point j’avais raison tant tous ces hommes se sont reliés entre eux, trahissant de ce fait leurs concitoyens. Et mes hommes de Davos aujourd’hui, en Europe et aux USA, contrôlent à peu près complètement :

  • Toutes les cours de Justice, aussi bien domestiques qu’internationales, à l’exception de la Cour Suprême aux USA (Merci Trump).
  • Toutes les instances parlementaires , à l’exception des parlements Britanniques, Hongrois et Polonais.
  • Tous les pouvoirs exécutifs, sauf pour les trois pays mentionnés plus haut, mais la Pologne et la Hongrie sont coincés par leur appartenance à l’Europe politique, complètement dans les mains des hommes des bateaux .
  • Quasiment toutes les universités dans tous les pays d’Europe, du Canada et des USA.
  • Et ces universités enseignent le rôle néfaste de l’homme blanc dans l’histoire, la globalisation heureuse avec Minc, le devoir d’ingérence avec BHL, la fin de l’histoire, avec Fukuyama,  le gouvernement par les plus compétents avec Attali ( ce qui me fait rire aux éclats) ou que sais-je encore. Et il est très intéressant de constater que tous ces groupes ont comme matrice originelle les idées de Jean Monnet, qui haïssait la démocratie, la nation (c’est-à-dire les patries)  et entendait créer un système de pouvoir technocratique, c’est-à-dire non élu,  s’appuyant sur des Cours de Justice indépendantes des pouvoirs nationaux. Et chacun connaît les liens que Jean Monnet a eu avec les cercles de pouvoir aux USA pendant toute sa carrière.

Le monde que les gens de Davos espèrent et préparent est donc le suivant :

  • Une alliance militaire (OTAN) sous le contrôle des USA, où le poids du FBI, de la CIA, des GAFA et du parti politique portant ce projet (le parti démocrate) se fait de plus en plus pesant.
  • Un système non démocratique de gouvernance pour l’Europe, basé sur le pouvoir de la Commission monopolisant les pouvoirs exécutif et législatif, et visant à supprimer les souverainetés nationales grâce au pouvoir monétaire exercé par ceux qui contrôlent le dollar (extra territorialisation du droit américain pour le dollar, cf. la saisie des réserves de change russes) et la fin des indépendances monétaires nationales en Europe, grâce à l’Euro et à la prééminence des cours de justice internationales, indépendantes des nations.
  • Dans le système économique, seront favorisées les sociétés « monopolistiques » qui embrassent le mieux le projet technocratique et millénariste de la classe dirigeante et tout sera fait pour empêcher l’émergence de concurrents.
  • En ce qui concerne le système de production,  l’intérêt supérieur de la Nation n’a plus cours, comme l’ont fort bien montré les exemples de Creusot-Loire et de l’EDF en France, ou la fermeture des centrales nucléaires en Allemagne.
  • Dans le domaine social, l’homme seul, l’homo festivus de Philippe Murray, sera mis au centre de tout, ses volontés ou caprices ayant force de Loi pour tous les autres. S’opposer au projet aura donc vocation à être criminalisé.
  • Dans le domaine du Logos  , le langage sera surveillé et tous ceux qui refusent d’utiliser la « novlangue », seront repérés très facilement, excommuniés et souffriront d’une mort économique et sociale définitive.

A ce point du raisonnement , il me faut faire une remarque : cette société que l’on nous prépare est extraordinairement fragile, au sens de Nassim Taleb.

Une société anti-fragile est par nature capable d’assumer ses contradictions, ses disputes, ses désaccords, que, par le passé, on résolvait par des élections contradictoires, des cours de justice indépendantes , des changements de gouvernements, des changements d’élites…  Les démocraties, les vraies, sont anti-fragiles.

Les technocraties, les dictatures sont extraordinairement fragiles. Il est donc certain que les structures de pouvoir du monstre que l’on nous prépare seront extraordinairement fragiles et s’écrouleront d’un seul coup, comme nous l’avons vu pour son avatar précèdent, l’Union -Soviétique.

Et comme nous le savons tous, son effondrement viendra d’une envolée des prix de l’énergie. Mais en attendant, toute société non démocratique a besoin d’ennemis.

Et l’ennemi choisi a été la Russie.

Pourquoi la Russie ? Je viens d’en indiquer la raison fondamentale dans la phrase précédente : l’énergie.

C’est en Russie que se trouvent les ressources en matières premières dont le monde a besoin, et nulle part ailleurs.

Et, à ce point, il me faut faire une petite diversion.

En analysant les marchés avec Didier Darcet pour « gagner de l’argent sans travailler », phrase mythique de ma secrétaire Suisse d’il y a quarante ans, nous avons remarqué que dans chacun des grands marchés, il y avait à peu près 20 % des valeurs qui ne réagissent que très peu aux influences habituelles, et il s’agissait des valeurs énergétiques.

Ce secteur avait un cycle à 15-20 ans et les trois quarts du temps environ, il sous-performait massivement les autres valeurs. Mais dans le quart du temps restant, ces valeurs cartonnaient comme des folles, ce qui faisait que sur un cycle de 20 ans, elles faisaient aussi bien que les autres.

Notre conclusion fût donc qu’il ne fallait pas avoir de valeurs énergétiques dans le portefeuille les trois quarts du temps, et que dans le dernier quart, il ne fallait avoir que ça. Et, d’après nos calculs , nous sommes rentrés dans ce dernier quart il y a deux ans environ.

Si nous avons repéré ça avec Didier,  je suis bien certain que la CIA aussi est consciente de cette réalité. Et donc, la CIA sait que la puissance financière de la Russie va exploser dans les vingt ans qui viennent et que les USA vont se retrouver pour la première fois avec en face d’eux une puissance qui sera à la fois énergétique, financière et technologique et qu’il faut tout faire pour que cette puissance s’effondre avant qu’elle ne gagne ce surcroît de pouvoir.

Il fallait donc organiser toutes affaires cessantes une mise au ban des nations de la Russie, et c’est ce que la CIA organise depuis 2014 et le coup d’état dit de Maidan, renversant un Président Ukrainien parfaitement élu mais favorable à la Russie, pour le remplacer par des élus favorables aux USA, le but étant que le problème Ukrainien empêche la Russie de se développer. Mais c’est là que le bât blesse. Il est trop tard, le pétrole a commencé à monter. Nous sommes entrés, comme je viens de le dire et comme je ne cesse de l’écrire depuis deux ans, dans une période de pénurie d’énergies fossiles, le prix du baril a été multiplié par quatre depuis deux ans, et ce n’est pas fini.

La Russie couvre hier environ 30 % des besoins énergétiques de l’Europe.  Comme les Russes ne peuvent plus vendre à l’Europe, il va falloir qu’ils vendent ce pétrole à quelqu’un d’autre et pour cela, ils vont offrir des décotes à leurs nouveaux clients, tels que la Chine ou l’Inde et offrir que le paiement ait lieu dans la monnaie de ces clients.

Pendant ce temps, l’Europe , elle, devra payer des surcoûts pour son énergie,  et ces surcoûts seront en dollars US. Ce qui veut dire en termes clairs que l’Europe va voir sa compétitivité s’effondrer vis-à-vis de la Chine et de l’Inde, puisque le coût de l’énergie pour ces deux pays sera très inférieur au coût de la même énergie pour l’Europe. Et donc, la base industrielle de l’Europe va être décimée, en commençant par l’industrie allemande qui, en plus, a pris la sage décision de sortir des moteurs à explosion ou ils étaient les meilleurs au monde pour passer au moteur électrique, où ils ont dix ans de retard sur les Chinois ou les Japonais.

Allons un peu plus loin, et cherchons quels sont les pays qui ont condamné l’invasion de l’Ukraine par la Russie. La réponse est bien entendu, tous.

Deuxième question :  Parmi tous ces pays vertueux, quels sont ceux qui ont pris de mesures d’embargo vis-à-vis de la Russie ? La réponse est : aucun , si ce n’est les pays qui sont dans l’OTAN ou dans l’Europe.

  • La Chine est très occupée à botter en touche et aimerait bien qu’on parle d’autre chose tout en achetant le pétrole et le gaz russe et en le payant en Yuan.
  • L’inde est en train de négocier avec la Russie pour pouvoir payer son pétrole en roupie et de ce fait, ne plus avoir de déficit des comptes courants causés par ses importations d’énergie.
  • Le Brésil vient de demander aux autorités russes de les aider à bâtir des sous-marins nucléaires.
  • L’Arabie Saoudite aurait offert aux chinois la possibilité de payer leurs importations de pétrole (ils sont les plus gros acheteurs de pétrole Saoudien) en… yuan, ce qui veut dire que les Saoudiens craignent de se faire confisquer leurs réserves de change s’ils venaient à déplaire à l’oncle Sam et ils ont bien raison.
  • Les Turcs, qui étaient dans une situation impossible à cause des folies économiques d’Erdogan se voient comme les grands gagnants de cette crise, et ce d’autant plus que les USA essaient de faire la paix avec les Iraniens. Au cas où ils y arriveraient , qui va en bénéficier, si ce n’est les entreprises industrielles et de travaux publics Turcs qui seront très contentes de rebâtir le potentiel pétrolier de l’Iran, en échange de pétrole bon marché ?
  • Si les Iraniens deviennent fréquentables, on voit mal au nom de quoi les troupes américaines qui sont en Syrie occupant la partie produisant du pétrole de ce malheureux pays, devraient y rester. Faire partir les troupes américaines de Syrie va être le prochain objectif des Russes qui, après tout, ont sauvé le régime des Assad lorsqu’il était attaqué par les forces alliées des USA.
  • La Russie qui avait des rapports spéciaux avec l’Iran et avec la Syrie, si elle se rapproche de la Turquie, va contrôler militairement tout le proche orient à partir des ports de Sébastopol (en Crimée) et de Tartous (en Syrie chez les Alaouites).
  • Voilà qui va enthousiasmer Israël, dont le premier ministre vient de se rendre, non pas aux USA, mais en Russie, sans doute pour discuter de la pluie et du beau temps.
  • Tous ceux qui n’ont pas de troupes américaines sur leur territoire vont cesser de garder leurs réserves de change en dollar, puisque la Russie vendra son pétrole en monnaie locale à tous ceux qui voudront l’acheter. Plus besoin de garder l’équivalent des achats d’un an de pétrole en dollars en réserves de changes. Mais où vont aller les dollars ainsi libérés ? Ils vont retourner aux USA, où l’inflation va faire rage.
  • Achetez les monnaies,  les actions et les marchés obligataires de tous les pays qui avaient une contrainte du commerce extérieur à cause des achats de pétrole en dollars, le premier étant l’Inde, le deuxième la Chine, le troisième l’Indonésie et le quatrième les Philippines. Achetez de l’or, achetez des valeurs pétrolières, elles ont de beaux jours devant elles.

Conclusion.

La guerre contre la Russie va faire basculer encore plus vite que ce à quoi je m’attendais le centre de gravité économique du monde vers l’Asie, et la principale victime de ce mouvement sera l’Europe .  Je songe à l’effondrement de Venise après la découverte de l’Amérique, le pouvoir économique passant en quelques décennies de Venise à Amsterdam. L’Europe ne s’est pas tiré une balle dans le pied, mais dans la tête. Voici ce qui arrive quand on fait le choix stratégique de ne plus avoir d’armée.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

80 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Brunaud Eric

    22 April 2022

    Je suis Charles Gave depuis des années. Ses analyses sont toujours pertinentes et frappées au coin du bon sens. Il est triste que les Français soient devenus un peuple de soumission préférant le joug de leurs maîtres au risque de la liberté.

    Répondre
  • Leboutte

    8 April 2022

    Je commence à lire pour la première fois C’est merveilleux

    Répondre
  • Jacques A

    2 April 2022

    Cher Monsieur Charles, vos analyses provoquent les mêmes bienfaits que l’opération de la cataracte. Je suis fier d’appartenir comme vous aux hommes des arbres. Cependant, pragmatiquement, comment pourrons-nous nous débarrasser des nuisances des hommes des bateaux et surtout de la machiavélique Ursula ? Puisque les médias corrompus de notre pays parlent de l’élection présidentielle comme de l’élection du prochain Macron de la République, nous reste-t-il un espoir de reconquérir notre liberté sans devoir à nouveau décoller le roi ?

    Répondre
  • Roland

    1 April 2022

    Un article instructif !

    Répondre
  • SRB

    31 March 2022

    Cette analyse me semble bien refléter la nature des événements tels qu’ils se déroulent

    Est il possible de de communiquer avec Mr Gave si oui comment?

    Répondre
  • Albert S

    31 March 2022

    Merci pour tout ce que vous faites. Vraiment.
    Alors moi je suis un homme qui prend le bateau, mais je suis profondément attaché à mon arbre. J’ai parcouru le monde en répétant partout que mon arbre était le plus beau, tout en respectant et en admirant les arbres que je voyais sur mon chemin. J’ai toujours été attristé de voir que dans la plupart des pays du monde ils prennent soin de leurs arbres, alors qu’en France nous avons des beaux chênes centenaires, et tellement beaux et centenaires qu’on les croit indestructibles. Quand la logique Schumpéterienne aura été à l’œuvre dans notre pays (remplacement de notre ancien système par un autre plus performant), accélérée par ce conflit Russe et le changement de paradigme mondial, une nouvelle génération fera revivre les quelques chênes encore en vie.

    Répondre
  • Nicolas Bonnal

    31 March 2022

    Huntington précise à propos des élites transnationales (il a inventé la notion d(“homme de Davos” :

    « Les idées et les personnes transnationales se divisent en trois catégories: universalistes, économiques et moralistes. L’approche universaliste est, en fait, le nationalisme et l’exceptionnalisme américains poussés à l’extrême. De ce point de vue, l’Amérique est exceptionnelle non pas parce qu’elle est une nation unique mais parce qu’elle est devenue la «nation universelle». Elle a fusionné avec le monde par l’arrivée en Amérique de personnes d’autres sociétés et par l’acceptation généralisée de la culture et des valeurs populaires américaines par d’autres sociétés. »

    Chez ces élites, Huntington souligne une haine des nations autant que du nationalisme (cf. « la culture française n’existe pas »…) :

    « L’approche moraliste dénonce le patriotisme et le nationalisme comme forces du mal et soutient que le droit international, les institutions, les régimes et les normes sont moralement supérieurs à ceux des nations individuelles. L’engagement envers l’humanité doit remplacer l’engagement envers la nation. Ce point de vue se retrouve chez les intellectuels, les universitaires et les journalistes. Le trans-nationalisme économique est enraciné dans la bourgeoisie, le trans-nationalisme moraliste dans l’intelligentsia. »

    Répondre
  • Dominique

    27 March 2022

    Les hommes de Davos sont les exécutants des hommes du Council of Foreign Relations, le think tank des très grands banquiers américains… ces ‘ hommes qui ne parlent jamais ‘.
    Effectivement les hommes de Davos contrôlent les points 1 à 5. Pour le monde qu’ils espèrent, cf. les points 1 à 6, je ne parlerais pas au futur mais au présent : ce monde est déjà là, avec la suppression des techniques “carbonées”, la suppression des moteurs à explosion, l’intelligence “artificielle”, les QRCode etc.
    Le fait que le FEM de Davos explique publiquement son projet prouve que son projet est réalisé dans les pays dominés par les EUA. Le projet commença avec le “réchauffement climatique” d’Al Gore et les “droits à polluer” aux EUA ( en France : taxe carbone).
    La guerre contre la Russie est par contre un projet de longue date. Les grands banquiers ( alors londoniens ) ont toujours convoité la Russie : ils firent tomber le Tzar en 1917 en finançant Lénine, leurs plans sont à long terme, ( idem pour la France, colonisée par les EUA ).
    Dans cette stratégie de conquête de la Russie, l’Ukraine est un élément très important. Le putsch du Maidan fut directement mené sur place par Victoria Nuland avec la CIA, et le Vice-Président Biden supervisa l’Ukraine durant le gouvernement Obama.
    La CIA et le Pentagone y ont ensuite créé une armée très importante, et l’ont suréquipée. Les EUA se sont sciemment appuyés sur des Ukrainiens authentiquement nazis ( et non néo-nazis ) pour constituer des bataillons de choc,) et noyauter l’armée et le gouvernement, qui terrorisent les populations russophones, physiquement et psychologiquement. Depuis 2014 ils ont tué 14.000 Ukrainiens russophones, selon les chiffres de l’ONU.
    Les guerres sales menées par les EUA depuis la chute de l’URSS furent présentées comme des guerres de “civilisation” contre la barbarie. Mais lorsque Belgrade et la Serbie furent bombardées durant 78 jours, et rasées, l’OTAN parla de “frappes chirurgicales”.
    Aujourd’hui, des soldats ukrainiens de Kiev, entrainés par des instructeurs de l’armée des EUA, se comportent comme des démons, torturant et explosant les jambes de prisonniers de guerre en tirant des balles de guerre à bout portant ; attention personnes sensibles s’abstenir :
    https://southfront.org/shocking-evidence-of-ukrainian-regimes-essence-video-21/
    Ces actes barbares sont commis de sang-froid. Ils sont connus aux EUA et pas en France où nous sommes totalement désinformés. Mais aujourd’hui grâce à internet l’information passe, et nous perdrions notre âme en soutenant ce régime démoniaque.
    Dans cette guerre, l’agresseur russe a peut-être joué le rôle de l’idiot utile, pour le bénéfice du CFR américain. Pour nous, ce qui est un bon placement aujourd’hui peut être soudainement perdu, sauf l’or physique. Et nous risquons d’être entraînés dans un conflit majeur, et sans abris nucléaires.

    Répondre
  • PETRE

    26 March 2022

    „Les hommes de Davos” c’est tellement Vague, que Monsieur GAVE fait, je ne sais pas pourquoi, La Diversion innocente.
    C’est du pure Marxisme Léninisme REVISITE ! Du COMMUNISME avec de la face Humaine !
    Tous ces Gens-là, viennent de L’idéologie Criminelle COMMUNISTE !
    Leur Langage et leur Méthodes sont complètement LES MÊMES !
    Monsieur GAVE fait une Erreur Fondamentale !

    Répondre
    • Charles Heyd

      27 March 2022

      Prêtre ou curé ou tout simplement faux cul, je parle de #Petre! Cela fait longtemps qu’un troll n’a pas sévi ici!

    • PETRE

      27 March 2022

      C’est plus que difficile de voir des Vérités
      Que des formules toutes faites !
      « Le troll » ???????????????????????????????????
      Voilà la Dictature !

  • Jovanovic

    25 March 2022

    Bonsoir Monsieur Gave,

    A l’aube d’une riche vie faites de nombreux voyages à travers le monde pendant plus de 50 ans, assis parfois aux tables des puissants faisant la vie des nôtres du quotidien je me demande pourquoi perdez vous espoir ?
    Pourquoi de votre force d’entan nos jeunes générations ne pourraient elles aussi reprendre la marche du monde en occident ?

    Comprendre les mécanismes par votre savoir est un riche enseignement donnant des clés à ce que demain d’autres que vous et moi puissions rétablir l’horloge du temps qui s’est brusquement emballé dans nos contrées.

    Il faudra tout détruire ici pour ne plus rien reconnaître de ce qui hier à fait notre force et notre grandeur, ce que je ne crois tout comme vous.

    Paix à nous simples pêcheurs de croire que demain sera un jour meilleur à nos vies.

    Répondre
  • Florian

    25 March 2022

    Excellent article. Merci énormément pour tout ce que vous faite sur Youtube et ici.

    Répondre
    • woiliwoilou

      25 March 2022

      certes, sauf qu’il n’avait pas encore l’information que le fonds d’investissement Rosemont Seneca, dirigé par Hunter Biden, est impliqué dans le financement de laboratoires biologiques en Ukraine. Ce n’est pas que de simple pots de vin… on parle de non respect de traités, de développement d’armes de destruction massive… et tout ça par le camp des gentils pourris !!

    • Dominique

      25 March 2022

      Oui, et Hunter Biden est partie prenante depuis longtemps de l’Etat Profond américain en Ukraine. Il est néanmoins un petit exécutant.
      Pour mémoire, lorsqu’un procureur ukrainien, non corrompu, voulu enquêter sur Hunter, son père Jo Biden VP des EUA obtint illico son renvoi en menaçant le premier ministre ukrainien de supprimer une subvention américaine de 1 milliard de dollars. Joe Biden s’en vanta auprès du CFR…
      Ceux qui dirigent réellement les EUA sont ensuite désignés : à partir de 8 min. Avez vous entendu ?

  • Pierre george

    24 March 2022

    Vous avez raison,monsieur Gave.
    Ce matin,vous nous invitiez à surtout lire les articles.
    Ce que je fit.
    Oui, l’écrit imprime mieux dans nos neurones.
    Le style “veillée au coin du feu” est très sympa mais toujours un peu superficiel.
    En tout cas vous savez parfaire dans les deux disciplines.
    A bientôt et avec plaisir.

    Répondre
  • woiliwoilou

    24 March 2022

    NE SACHANT PAS COMMENT FAIRE PASSER UNE INFORMATION PARUE CE JOUR SUR RT.RUSSIAN.COM (consultable via le moteur de recherche TOR) equi fait écho à la dernière vidéo de Charles sur HUNTER BIDEN, j’indique ici une information qui sera cachée par nos média mais qu’il serait intéressant de diffuser, au moins pour qu’on fasse l’éclairage sur les activités du fils Biden en Ukraine !

    Le fonds d’investissement Rosemont Seneca, dirigé par Hunter Biden, est impliqué dans le financement de laboratoires biologiques en Ukraine

    Répondre
  • luc.hauspy@hotmail.be

    24 March 2022

    Et bien comme toujours très pertinent. Cela dit, je regarde toujours vos vidéos sur You tube et je suis parfois étonné de vos commentaires sur la politique française. Seule l’Europe compte maintenant pour ce nouvel ordre mondial, et les américains comptent sur les gens mis en place dans les institutions européennes par l’aval de l’oncle Sam. Macron ne travaille pas pour la France mais pour les américains . Les GAFFA ont fait mains basses sur la politiques, les banques etc (compte Twitter de Trump out-incroyable) et comme ils ont un dédain pour les gens moins fortunés et bientôt esclaves puisque l’intelligence artificielle est là ( et on ne voit qu’une infime partie de ses capacités – quand on deviendra tous “esclaves”, il lâcheront la bride de cette intelligence artificielle et nous deviendrons tous des moutons, non par choix mais pour survivre!!!) . Destruction de la famille, des valeurs, de la religion…..Mais je pense que tous les empires se sont cassés la figure quand les moeurs sont partis à l’eau, prélude à la déliquescence du tout. Bref, toujours ravi de vous suivre sur ce bel institut . Amitié

    Répondre
  • JOLY B

    24 March 2022

    Magnifique article, qui me paraît d’une lucidité étonnante !

    Répondre
  • marc durand

    24 March 2022

    Ce qui est intéressant c’est de voir les multinationales (se croyant au dessus des Etats) alliées des hommes de Davos decider d’elle meme quitter la Russie, on s’appercoit donc le pouvoir de nuisance qu’elles ont pour détruire une nation avec sa population ou un president élu ou modifier le cours d’une election.
    Si j’etais actionnaires de ces multinationales, je me demanderais si en quittant la Russie elles vont faire plus de bénéfices ?
    Cela permet de comprendre mieux la position de la Chine, d’imposer des co-entreprises a ces multinationales, en étant minoritaire ces multinationales sont totalement perdantes en quittant la Chine, conclusion le gouvernement Chinois a pris des mesures pour le peuple Chinois.
    Nous devrions en France aussi s’inspirer de t’elles mesures afin de ne pas être dépendant d’autres pays et de sauvegarder l’emploi.

    Répondre
  • garmal zakaria

    24 March 2022

    j’aime énormément vous lire et vous écouter . vous auriez du faire quelques heures dans les universités françaises, peut être que le pays n’en serait pas la. en tout cas merci, j’ai beaucoup appris grâce à vous .

    Répondre
  • Gil

    23 March 2022

    ALEXANDRE DOUGUINE : “LA RUSSIE EST EN TRAIN DE CRÉER UN CHAMP DE RÉSISTANCE MONDIAL”

    04.03.2022

    Ce n’est pas une guerre contre l’Ukraine. C’est une confrontation contre le globalisme en tant que phénomène planétaire intégral.

    C’est une confrontation à tous les niveaux – géopolitique et idéologique.

    La Russie rejette tout dans le mondialisme : l’unipolarisme, l’atlantisme, d’une part, et le libéralisme, l’anti-tradition, la technocratie, en un mot, le Great Reset, d’autre part.

    Il est clair que tous les dirigeants européens font partie de l’élite libérale atlantiste.

    La Russie est désormais exclue des réseaux mondialistes. Elle n’a plus le choix : soit construire son monde, soit disparaître.

    La Russie a tracé une voie pour construire son monde, sa civilisation. Et nous sommes en guerre contre cela. D’où leur réaction légitime.

    Et maintenant, la première étape a été franchie. Mais le souverain face au mondialisme ne peut être qu’un grand espace, un État-continent, un État-civilisation. Aucun pays ne peut résister longtemps à une déconnexion complète.

    La Russie est en train de créer un champ de résistance mondial.

    Sa victoire serait une victoire pour toutes les forces alternatives, de droite comme de gauche, et pour tous les peuples. Nous entamons, comme toujours, les processus les plus difficiles et les plus dangereux.

    Mais quand on gagne, tout le monde en profite. Ça devrait être comme cela. Nous créons les conditions d’une véritable multipolarité. Et ceux qui sont prêts à nous tuer maintenant seront les premiers à profiter de notre entreprise demain.

    Qu’est-ce que cela signifie pour la Russie de rompre avec l’Occident ? C’est le salut.

    L’Occident moderne, où triomphent les Rothschild, Soros, Schwab, Bill Gates et Zuckerberg, est la chose la plus dégoûtante de l’histoire du monde.

    Ce n’est plus l’Occident de la culture méditerranéenne gréco-romaine, ni le Moyen Âge chrétien, ni le XXe siècle violent et contradictoire.

    C’est un cimetière des déchets toxiques de la civilisation, c’est l’anti-civilisation.

    Et plus tôt et plus complètement la Russie s’en détache, plus tôt elle revient à ses racines. À quoi ? Aux racines chrétiennes, gréco-romaines, méditerranéennes, européennes… C’est-à-dire aux racines communes au véritable Occident.

    Ces racines – les leurs ! – l’Occident moderne les a supprimés. Et elles sont restés en Russie.

    La Russie n’est pas l’Europe occidentale. La Russie a suivi les Grecs, Byzance et le christianisme oriental. Et elle suit toujours cette voie. Oui, avec des zigzags et des détours. Parfois dans des impasses. Mais ça bouge.

    La Russie est née pour défendre les valeurs de la Tradition contre le monde moderne. C’est précisément cette « révolte contre le monde moderne ». Vous comprenez ?

    L’Europe doit rompre avec l’Occident, et les États-Unis doivent aussi suivre ceux qui rejettent le mondialisme. Et alors tout le monde comprendra la signification de la guerre moderne en Ukraine.

    Beaucoup de gens en Ukraine l’ont compris. Mais la terrible propagande colérique libérale-nazie n’a rien laissé de côté dans l’esprit des Ukrainiens.

    Ils reviendront à la raison et se battront avec nous pour le royaume de la lumière, pour la tradition et une véritable identité chrétienne européenne. Les Ukrainiens sont nos frères. Ils l’étaient, ils le sont et ils le seront.

    La rupture avec l’Occident n’est pas une rupture avec l’Europe. C’est une rupture avec la mort, la dégénérescence et le suicide.

    Alexandre Douguine

    Répondre
    • Casuffit

      29 March 2022

      Ne pas confondre le monde moderne et le monde post-moderne.

  • Pierre Couëdelo

    22 March 2022

    Encore un excellent article de Charles Gave.
    Que tous ceux qui veulent savoir et agir en toute conscience le lisent et que les autres continuent de finir leur lobotomie avancée à grand coups de media mainstream.

    On appréciera tout d’abord le coté révolutionnaire de Charles Gave, car comme le faisait remarquer G. Orwell, dire la vérité, en ces temps d’imposture universelle, est un acte révolutionnaire. C’est sans ambage une dénonciation du processus totalitaire à l’œuvre en Europe et aux USA, processus totalitaire qui fait son lit dans la déconfiture (morale, spirituelle, économique) des élites des pays du bloc occidental.

    C’est aussi un plaidoyer conservateur, défendant les us et coutumes des hommes des nations, leurs usages tissées au fil du temps, ajustés et ré-ajustés avec sagesse pas à pas au cours des siècles; en un mot leur fait civilisationnel qui s’oppose maintenant à la barbarie mondialistes.

    Un très bel article

    Répondre
    • Dominique

      22 March 2022

      Le processus totalitaire n’a pas qu’une origine mondialiste. Depuis longtemps – 1792 – le totalitarisme est franco-francais et il n’a pas attendu les mondialistes pour détruire les Français.
      Un seul essaïste, à ma connaissance, voit clair sur ce sujet. Un seul qui soit libéral :
      https://lesobservateurs.ch/2022/03/14/game-over-de-laurent-obertone/

  • xavier

    22 March 2022

    Excellent papier comme d’habitude, merci Charles Gave!

    une question cependant : le franc suisse n’est pas mentionné dans les valeurs refuges, qu’en est-il?

    Répondre
    • Robert

      24 March 2022

      Personnellement, je considère qu’il vaut mieux garder une partie de son cash en CHF qu’ en euro…
      Après, je ne le considère pas au même niveau de valeur-refuge que l’ or (physique évidemment !)…

  • Bilger

    21 March 2022

    C’est l’éternel conflit entre Nomades et Sédentaires

    Répondre
  • Taote

    21 March 2022

    Excellent et clair
    Les américains ont peut-être l espoir d une mort lente, en Europe cela risque bien d être brutal et dans un avenir proche
    Ajoutons que l accélération du basculement est aussi le fait d hommes hors du commun.Qu on les admire ou les déteste XI et Vladimir sont de ceux la
    Comme disait de Gaulle que vous aimez bien et que je n aime pas La Russie est comme un buvard et elle absorbera le communisme…et sûrement beaucoup d autres situations Elle a une vision du long terme que les petits occidentaux n ont plus.
    Quand on demande à un russe si la Russie est en Europe ou en Asie,il vous répond invariablement qu elle est en Russie

    Répondre
  • Meduse

    21 March 2022

    Au final les idéologies les petit gens (qui ne veulent pas que on.construise et avance) la soumission au grande puissance de la France et cette Europe soumise ! Aurons raisons de l’économie des pays européens !
    Quand ont vous que certains pays européens se permettent le luxe de bloquer les avoir et propriétés des oligarques russe. Pur l’Europe et par ricochets la France qui vas venir s’installer en France pays qui spolie sa population et les étranger qui s’y installent ?
    Les grand gagnant seront les chinois et plus tard les indiens !
    Il est vrai monsieur gavé que nous sommes devenus suicidaire en France et en Europe trop d’idéologie trop de technocrate et élus corrompus Ect … ils vas falloir avoir le nez fin pour placer nos enfants français dans les bon pays !

    Répondre
  • Nanker

    21 March 2022

    “Ce que vous oubliez de dire c’est que la Russie malgré toutes ses richesses en matière fossile à un PIB inférieur à celui de l’Espagne”.

    Pitié pas ces balivernes tout droit sorties des labos ‘com de la CIA et relayée ici par des agents d’influence otaniens comme Marie Mendras.
    Savez-vous que l’Espagne est endettée jusqu’au cou (pas la Russie) qu’elle a bâti sa “richesse” en construisant plus de logements que la France et l’Allemagne réunies (olé!) et que pour faire monter son fameux PIB elle a dû y inclure la prostitution et la vente de drogue (olé bis)
    https://www.lemonde.fr/europe/article/2014/06/12/l-espagne-va-integrer-la-drogue-et-la-prostitution-a-son-pib_4437363_3214.html

    Laissez cet argumentaire miteux du PIB aux intervenants “experts” d’Arte ou de “France Culture”…

    Répondre
    • Thomas

      21 March 2022

      C’est rien , i fait une crise…

  • Nanker

    21 March 2022

    Allons directement au but! Après votre passage (riquiqui) sur la 16 hier soir, pourquoi ne pas négocier un créneau hebdomadaire d’une heure avec la direction de CNEWS, où vous pourriez évoquer **en profondeur** les sujets économico/géostratégiques? Les têtes ahuries des personnes présentes sur le plateau hier (Rioufol en particulier…) montrent que dans ce domaine il y a encore énormément de vulgarisation pédagogique à faire…

    Répondre
  • Remy

    21 March 2022

    extraordinairement brillant

    Répondre
  • Frank Deljeune

    21 March 2022

    Il ne faut pas oublier que la Russie et la Chine ne sont pas des pays démocratiques, mais des pays totalitaires. Quant à l’Arabie Saoudite, etc… La seule erreur pour les hommes des arbres est de travailler avec ceux des arbres sans celui de la liberté (ou qui brûlent les arbres). C’est le côté de CG.

    Répondre
    • Frank Deljeune

      21 March 2022

      Je veux dire : « le côté non démocratique de Charles Gave ». Vous l’aurez compris.

    • Nanou

      22 March 2022

      un pays totalitaire, c’est le Canada ou on vous gele votre compte en banque pour avoir donné $50 au mouvement ‘ camions pour la liberté’ !

  • Feller

    21 March 2022

    Cette analyse à du bon sens.

    Cependant, cela ne permettra pas à nos dirigeant de voir en face la réalité du moment.

    L’égo est trop présent.

    Répondre
  • pythagore

    21 March 2022

    la civilisation romaine s’est appuyée sur la puissance de ses légions mais petit à petit elle a confié sa défense aux supplétifs barbares ( sorte de parapluie ou couverture militaire ) surtout quand ATTILA s’est manifesté … et cela mit en évidence sa décadence et sa chute …
    nous avons actuellement une vision “romantique” de la situation du monde ( bons contre méchants et pas de nuances ) et si nous continuons nous finirons comme la ” ROME antique” …

    Répondre
  • Olivier COUSIN

    21 March 2022

    Brillante analyse, comme souvent avec Charles GAVE : merci !
    Le peuple français se désole de cette situation et a bien compris les mensonges des média.
    Mais la France n’est plus une démocratie que de façade. Les pays occidentaux dits démocratiques, voient leurs régimes politiques se durcir à une vitesse effarante, avec la complicité des hommes du pouvoir économique, que ce soient les patrons des médias, de big pharma, de la finance, des gafams, des sociétés d’armement, de l’énergie… .
    Alors que les pays dont le système politique est qualifié de “dictature” par les “démocraties occidentales” voient pour beaucoup d’entre eux, leurs régimes recueillir un assentiment populaire croissant et très majoritaire. C’est notamment le cas de la Russie et de la Chine, mais aussi du Vénézuéla, de la Syrie… .
    Comment cela va-t-il se terminer ?
    Il y aura certainement une déflagration dans un des pays occidentaux qui entraînera une crise mondiale majeure : crise financière, économique, sociale, monétaire, politique évidemment, et, je le crains, militaire.
    Cette crise – à l’exception de la guerre – est hautement souhaitable pour que les exactions américaines dans tous les pays du monde (l’Ukraine le met en évidence, une fois de plus) motivées par une volonté hégémonique maladive, reculent : la paix ne pourra venir que d’un équilibre des forces en présence. En se croyant oiseau, Icare ivre de puissance divine, se rapproche toujours plus du soleil et finit par retomber comme une pierre.
    Nous, peuples occidentaux, mettront du temps à nous en remettre. Il nous faudra changer de constitution, celle de la Vème République étant totalement inadaptée aux effets de la mondialisation. Il est probable que la nouvelle constitution intègrera la notion de démocratie directe, où le peuple français pourra voter lui même les lois sans passer par des représentants qui ne le représentent plus.
    Mais nous n’en sommes pas encore là. Il nous faut reprendre la barre en main pour éviter que le bateau France ne s’appelle une fois de plus, le TItanic.

    Répondre
  • Victor

    21 March 2022

    Vous évoquiez l’Arabie Saoudite, qui apparemment “subit” en ce moment même un afflux de riches aventuriers russes, qui essaient de protéger leur liquidité, leur jet et leur bateau. L’Arabie Saoudite, seul pays acceptant du cash sans justifier la provenance. (source : Idriss Aberkane sur ytbe).

    Répondre
  • du goudron et des plumes

    21 March 2022

    la cinquième vague de sanctions arrive et elle touche quoi, bingo l’énergie.(EU)
    C’est la dernière vague comme le covid cinq vagues on va bientot sauter à la barre fixe.
    les 27 ont realisé leur pot de départ la semaine dernière à Versailles et biden finira le travail avec l’OTAN cette semaine.
    Sans l’OTAN et la BCE le marché immobilier de Bruxelles va s’effondrer.il n’ y a que des fonctionnaires.
    Le ppi allemand est en train de sortir par le plafond encore une courbe à la Weimar.
    Depuis le temps que Poutine avertit UE ca va mal se terminer pour nous.

    Répondre
  • Othman

    21 March 2022

    SVP est ce que vous auriez un site ou une application pour pouvoir acheter les monnaies, obligations et actions asiatiques ? De même pour les valeurs pétrolières, je souhaite commencer à mettre de l’argent de côté, merci.

    Répondre
  • VINCENT

    21 March 2022

    Bonjour,
    C’est terrifiant pour l’avenir de nos jeunes, mais a jouer les idiots voila ou on arrive !

    Répondre
  • JF. AKAR

    21 March 2022

    Venise ? C’est la découverte du cap de Bonne espérance avec établissement d’un ravitaillement en vivres frais sur place qui a ouvert aux concurrents de Venise un accès à l’Asie à la place des caravanes dont les vénitiens venaient chercher les marchandises dans les ports de la méditéranée orientale. Et c’est le progrès technique de la navigation, avec grands voiliers très supérieurs aux caraques et galères vénitiennes qui a permis ces grands voyages. Ces nouveaux bateaux coûtaient aussi trop cher pour une petite république indépendante, autant que la conquête de l’espace pour une petite nation aujourd’hui.
    Le problème de l’énergie est fondamental, bien sur. Mais le refus de l’énergie nucléaire par l’Europe depuis 30 ans pour des raisons qui relèvent de la culture magique, explique aussi notre problème. Avec un doublement de notre capacité de production de TRW nucléaires, c’est nous qui aurions des fonderies d’aluminium et autres hydrogène “vert” très énergivores, à prix constant . Même, c’est le prix de revient de cette production d’électricité qui servirait de référence mondiale aux prix des autres formes de production d’énergie. De Gaulle, puis Giscard ne s’y étaient pas trompés, et la commission européenne avec sa volonté de classer l’énergie nucléaire dans sa taxonomie des énergies polluantes, non plus…

    Répondre
  • pythagore

    21 March 2022

    l’Allemagne a fait d’énormes efforts pour intégrer la RDA et ensuite pour sa productivité : sa place est déterminante … croyez vous qu’elle va sacrifier tous ses efforts ? je surveillerai plus particulièrement ce pays que l’UKRAINE …

    Répondre
  • KATHERINE MAHEO

    21 March 2022

    Ce que vous oubliez de dire c’est que la Russie malgré toutes ses richesses en matière fossible à un PIB inférieur à celui de l’Espagne qui a 3fois moins d’habitants donc celui qui va souffrir avec toutes ces restrictions c’est le p’tit Russe 7000 militaires Russes sont mort en UKRAINE l p’tit peuple ne va pas apprécier ces morts du tout et POUTINE POURRAIT FORTEMENT EN SOUFFRIR.. rien n’est joué et il n’est pas éternel non plus et SWIF fait grand mal quant même ! oui je partage le fait que nous avons été bien imprévoyant en ce qui concerne notre défense et la provenance de nos ressources indispensables Allemagne en premier idem en Italie fort dépendantes
    A nous d’agir et que celà nous serve de leçons
    oui la Chine et l’Inde achète à bas coût leur pétrôle à 20$/baril qui en souffre aussi? les Russes et leur manque à gagner et la Chine SE DOIT AUSSI DE SE MEFIER ELLE COMMERCE plus avec nous que’avez les Russie et de loin
    lL’Europe est son premier marché et elle a des soucis majeurs actuellement covid et l’immobilier qui s’écroule
    donc pour moi rien n’est joué
    qui vivra verra !

    Répondre
  • Arsene Holmes

    21 March 2022

    Excellente analyse.

    J’ai une question quant à l’abandon du paiement en USD du dollar par les Saoudiens.

    Je comprends très bien l’intérêt pour les Saoudiens de le faire, je ne suis pas sur que les USA soient si contents et pour les USA ‘ l’interêt des USA passe avant tout.

    Ce qui nous amène au Quincy Pact qui était un accord non pas entre les USA et l’Arabie Saoudite mais entre les USA et la famille “royale” saoudienne. Ce qui n’etst pas la même chose . D’autant plus que par ce pacte , les USA garantisse la sécutite de la dite famille.

    Quand on voit comment les USA agissent depuis 20 ans, je ne serais pas très rassuré si j’étais un “prince saoudien” qui autoriserait ce changement majeur

    Répondre
  • Luc

    21 March 2022

    J ‘ai lu l’ouvrage de Klaus Schwab et Thierry Malleret, ou le projet des hommes de Davos est devoilé : “la grande reinitialisation”. J’ai placé cet ouvrage a coté du petit livre rouge de Mao et du livre vert du colonel Khadafi.
    Je possede aussi mein kampf en version originale francaise publiée dans les années 1930, avec introduction du general lyautey a l’epoque
    Le francais ne pourra pas dire comme d’autres epoques tristes de l’histoire “ich habe es nicht gewusst !”

    Répondre
    • Charles Heyd

      21 March 2022

      “Je ne savais pas”! C’était la phrase qu’une belle-sœur m’a faite à propos de toutes les malversations de Fanch Mit, elle, prof de l’Educ Nat, qui avait voté pour lui depuis plus de 10 ans (sans savoir!)!

    • breizh

      21 March 2022

      ne pas oublier le coran…

  • Robert

    21 March 2022

    Une brillante analyse de mon point de vue.
    L’ UE va payer le prix fort ( c’est le cas de le dire ) de sa servitude aux USA et de son manque de prospective depuis 50 ans, notamment en refusant la main tendue des russes lors de l’effondrement de l’ URSS.
    Il est vrai qu’il ne fallait pas déplaire à l’ oncle Sam !

    Répondre
  • Michel Bergès

    21 March 2022

    C’est très stimulant. Et nous renvoie à l’anthropologie, via la Polynésie de départ. Deux énergies dominent : l’électricité ( + soleil et fission nucléaire), qui nous permet de “circuler” à la vitesse de la lumière, et l’eau (la survie). Et il y a aussi les cultures au sein des “civilisations”, avec les langues et les imaginaires, les rapports à la nature. Le reste, systèmes passagers de “pouvoir”, est peu durable…

    Répondre
  • Karizoc

    21 March 2022

    L’Europe redeviendra “une petite péninsule de l’Est de l’Asie.”

    Répondre
  • Du goudron et des plumes

    21 March 2022

    La guerre va faire basculer encore plus vite à ce que je m attendais
    Alors quand?
    Quand la Russie refusera t elle l euro où le dollar pour ces ventes de gaz et de pétrole ?
    Quand le krach aura t il lieu ?
    Avant les présidentielles ?
    La Russie vend déjà à prix discount son pétrole à l Inde en roupie
    Tout est déjà dans les tuyaux
    Il fallait juste un méchant
    J ai vu le schow de Poutine au stade de moscou comme beyoncé au superbowl les temps changent

    Répondre
  • Scardanelli

    21 March 2022

    Une question se pose à propos de la guerre en Ukraine : nos amis Américains sont-ils en mesure de la faire durer comme au Vietnam, en Irak ou en Afghanistan en jouant indéfiniment sur l’endettement et les bombardements ad libitum ?

    Répondre
  • Ballestra francois

    21 March 2022

    J’ai cru comprendre que Christophe de Marguerie quand il a eu son « accident » de chasse neige en Russie était venu voir Poutine pour négocier le paiement du pétrole et du gaz en rouble et en Euro!
    Pouvez vous confirmer cette information ?
    Merci pour cette brillante analyse de la situation

    Répondre
    • Robert

      21 March 2022

      Il n’était pas dans les attributions de Margerie de négocier le paiement de son pétrole dans une autre monnaie que le dollar. Par contre, obtenir auprès de Poutine les meilleures conditions pour ses futurs forages, ça oui…
      Quant à sa mort accidentelle, il y a parfois des circonstances tellement stupides que l’on a peine à y croire…

  • Charles Heyd

    20 March 2022

    Je sui s investi dans les valeurs pétrolières depuis longtemps mais aujourd’hui CG m’a fait comprendre pourquoi cela n’a pas servi beaucoup pendant 10 à 15 ans; mais maintenant je ne vendrais à aucun prix mes actions Total (où je fais fais quand même du 15% par an depuis 10 ans!), GTT, CGG ou Technip! Mais, patriote et franchouillard, je suis aussi aussi investi dans EDF, société majoritairement nationale et qui vient lancer un plan de recapitalisation, comme avant dans AREVA, deux secteurs que CG déconseillait absolument et fort à propos depuis longtemps!

    Répondre
    • Roger

      21 March 2022

      Il convient comme même de garder un oeil dans la surenchère continue des sanctions et le chantage US avec l’utilisation de leur $; la Russie est de très loin le premier pays de production de Total (GN) et il a une participation de +/- 20% dans Novatek…. Les dirigeants de Total vont devoir être imaginatifs et fin stratège pour sauver leurs actifs en Russie.

    • Charles Heyd

      21 March 2022

      Je réponds à #Roger;
      je fais plus confiance aux dirigeants de Total qu’ Macron!

  • Dominique

    20 March 2022

    Concernant la chute économique de l’Europe à venir, Charles Gave a dit ce dimanche des vérités sur une chaine de télé. En redifusion :
    https://www.cnews.fr/emission/2022-03-20/face-rioufol-du-20032022-1195039
    A partir de 25 min.
    A 38 min l’hôte, qui est un chroniqueur honnête, n’en croit plus ses oreilles, il est sonné et demande à son second invité de donner son avis. Mdr, car celui ci confirme les propos de GV.

    Répondre
    • breizh

      20 March 2022

      merci pour cette émission.

    • nikkoopol

      21 March 2022

      merci pour l’info

  • Gymcana

    20 March 2022

    Cet article du 20 mars 2022 ” Ukraine Russie: Hommes des arbres, Hommes des bateaux” : c’est la suite de quel article ?

    Répondre
  • Philippe

    20 March 2022

    Monsieur Gave je suis bien d’accord avec vous , la décision de M.Bin Salman de vendre son pétrole a la Chine en Yuan est un coup de semonce au USD . Je ne vois pas les USA refaire le coup d’Etat contre Mossadegh ( 1953) ou envahir L’Irak de Saddam Hussein ( 2003). Mais pour le moment le conflit en Ukraine va s’aggraver et la note énergetique c’est l’Europe qui va la supporter . D’ailleurs si vous revenez sur la sequence des déclarations US Biden se disait pret a accepter une incursion russe limitée. Cela ressemble fort à un piège contre la Russie dés l’instant ou le drapeau rouge de l’entrèe de l’ Ukraine dans l’OTAN a été agité par Zelensky .
    Quant aux monnaies des pays qui vont se libérer du fardeau de détenir des réserves en US $ , oui pour l’Inde, la Chine , l’Indonésie ; mais quid du Brésil , de l’Afrique du Sud du Mexique ?
    Merci par avance de votre analyse .

    Répondre
  • Dominique

    20 March 2022

    Votre analyse géopolitique est magistrale.
    Mais pourquoi inventer cette allégorie des hommes-des-bateaux ? Alors que les maîtres du monde (qui ont créé l’ONU le FMI l’UE etc. ) ont les pieds bien sûr terre, et que vous auriez pu les désigner concrêtement.
    Il s’agit des grands banquiers américains qui possèdent le dollar ( puisqu’ils sont propriétaires de la FED, banque privée ) dont ils ont fait la monnaie étalon et voulaient qu’elle devienne la devise mondiale.
    D’ailleurs, c’est bien le sens de votre conclusion financière.

    Répondre
  • breizh

    20 March 2022

    Superbe ! Je me suis régalé à cette lecture !

    un très grand merci pour cette très belle synthèse qui aide puissamment à la réflexion personnelle de chacun !

    “Ce qui fait l’existence d ‘une Nation, c’est sa capacité à faire la guerre” (aurait dit Charles de Gaulle selon la biographie Julian Jackson)

    Et pour cela, il faut plus qu’une armée…

    merci monsieur Gave !

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!