FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_print

Il y a 18 mois environ, lors de l’un de mes passages chez Nicolas Doze, interrogé sur ce qui se passait en Ukraine, j’avais fait remarquer que l’on ne pouvait rien comprendre à ce qui se passait là-bas si l’on n’intégrait pas l’Ukraine dans un schéma plus large qui englobait tout le Moyen Orient. Pour moi, à l’époque, les Russes se servaient de l’Ukraine pour mieux distraire les Européens et les Américains de leur but principal qui était de changer l’ordre établi au Proche Orient.

L’Ukraine dans le fonds n’était qu’un leurre pour exciter BHL ou Attali et tous les incultes de Bruxelles qui n’ont jamais pu voir un panneau sans tomber dedans.Ma thèse était assez simple.

Le VRAI but de Poutine était à l’évidence de faire tomber les monarchies Pétrolières du Moyen – Orient, et en particulier les Saoudiens (Sunnites) qui avaient financé la révolte des Tchétchènes en Russie (tous Sunnites), crime impardonnable s’il en fut.  N’oublions jamais qu’un tiers de la population Russe est Musulmane et que les autorités locales n’ont guère d’intérêt pour la « Communauté des Croyants ».Pour cela, il suffisait de s’allier avec les Shiites (Iran, Alaouites en Syrie, nouveau gouvernement  en Irak) et de pousser à la révolte les populations Shiites sous contrôle Sunnite. Mais cela voulait dire aussi qu’il fallait maintenir à tout prix la continuité territoriale qui allait du Nord de la Syrie jusqu’à l’Iran de façon à pouvoir  continuer d’envoyer des hommes et des armes vers la côte Est du golf Persique et vers Bahreïn,  toutes régions à population majoritairement Shiite.

En termes simples, cela voulait dire qu’en aucun cas la Russie ne pouvait laisser tomber les Assad au pouvoir en Syrie (les Alaouites sont une branche du Shiisme). Laisser tomber Assad et permettre le retour des Sunnites en Syrie, c’était fermer la route qui va de Tartous (port au Nord de la Syrie) à Bagdad et Téhéran, et de là au golf Persique, ce qui aurait été stratégiquement un désastre  et pour les Russes et pour les Shiites.

La première alliance se composait donc des Russes et des Shiites, le but de cette alliance étant de mettre fin à la domination Américaine au Moyen-Orient et de faire tomber les monarchies Sunnites de façon à faire monter les prix du pétrole.

De l’autre côté, les Sunnites (Saoudiens, Qataris, France (?) devaient absolument reprendre le contrôle de la Syrie pour empêcher leurs propres pays d’être déstabilisés par l’alliance Irano-Russe. D’où peut-être l’émergence soudaine d’un mouvement comme celui d’Isis, fort utile pour briser cette continuité géographique allant de Tartous à l’Iran et à Bahreïn…

Il faut noter aussi que les Saoudiens firent tout leur possible pour écrouler le prix du baril, excellente façon d’affaiblir les Russes pensaient-ils.

Les lignes de force sont donc très claires.

Une alliance Russo Iranienne contre une autre alliance Saudi, US, Qatar, France (On voit mal ce que la France va faire dans cette galère, mais c’est une autre histoire)

Cependant, pour dérouler cette stratégie il fallait que l’Iran soit libre de ses mouvements, or l’Iran était très gêné par les sanctions internationales  qui pesaient sur le pays et qui limitaient beaucoup leurs possibilités d’actions. Tant que ces sanctions existaient, il était difficile aux  Iraniens d’accélérer les choses. Heureusement pour eux, l’administration Obama décida qu’il fallait sortir l’Iran de son isolement à n’importe quel prix pour réintroduire ce pays dans le ‘’concert des Nations’’.

Un accord invraisemblable de naïveté fut donc signé entre d’un côté les Américains, les Européens et …les Russes  et de l’autre les Iraniens, permettant  à ceux-ci à peu près n’importe quoi dans le domaine nucléaire mais les autorisant surtout à remettre la main sur les fonds Iraniens bloqués à l’extérieur du pays et se montant à  plus de 100 milliards de dollars.

Les résultats de ce triomphe diplomatique de l’administration Obama se firent immédiatement sentir.

D’abord, dés l’accord signé, les Russes envoyèrent immédiatement des troupes en Syrie ainsi que des avions militaires, qui en quelques jours ont fait sauter un centre de commandement d’Isis en y tuant tout le monde, ce que les USA n’avaient jamais essayé de faire, on se demande bien pourquoi.

Ensuite, des troupes Iraniennes par milliers  sont en train de se déverser en Syrie sous le commandement du général Qasem Soleimani  le chef des gardiens de la Révolution qui vient de rentrer d’un voyage en Russie après avoir visité Lattaquié.

Enfin, le Hezbollah (Shiite) qui peu ou prou contrôle le Liban aujourd’hui, a décidé d’augmenter le nombre des combattants qu’il a déjà en Syrie.

La balance stratégique est donc en train de bouger massivement au Proche et Moyen Orient en faveur de la Russie et de l’Iran et au détriment des Etats Unis, de l’Arabie Saoudite et du Qatar et bien sur de la France.

La guerre de Syrie avait pour objectif le contrôle du Proche Orient.

On sait qui a gagné aujourd’hui : la Russie, l’Iran et les Chiites.

On sait qui a perdu : Les USA, les royaumes Sunnites et la France qui a cru bon de défendre les intérêts Sunnites en Europe

Les USA sont en train de perdre le peu de crédibilité qui leur restait dans le domaine diplomatique et militaire  après les désastres Afghans et Irakiens qui trouvent leur origine beaucoup plus dans l’incompétence inimaginable de l’administration Obama que dans les erreurs faites par Bush il y a déjà plus de 7 ans.  Les USA dépensent sept fois plus pour leur armée que les vingt pays suivants additionnés,  mais tout le monde a compris que ce qui faisait la force d’une  armée, ce n’était pas tellement le matériel militaire et le nombre de soldats mais bien plus la compréhension stratégique des moments où il faut utiliser la force et la volonté politique d’en supporter les conséquences.  Aucune de ces deux conditions n’existe aux USA, qui du coup ne font plus peur à  quiconque et surtout pas  à la Russie ou à l’Iran.

Il me parait évident que la guerre de Syrie va être gagnée par les Chiites et donc par la Russie et l’Iran, ce qui va mettre les monarchies arabes du golf dans une situation impossible vis-à-vis de leurs opinions publiques dont une part importante est… Shiite

Et ces deux pays vont maintenant s’attacher à déstabiliser les royaumes Sunnites, tous corrompus jusqu’à l’os et pour lesquels pas un local n’est prêt à mourir, au contraire. Déjà des bruits commencent à circuler en Arabie Saoudite où de nombreux complots seraient en cours. Le temps des colonels putschistes  va revenir.

Et la principale puissance Sunnite, la Turquie, ne se sent pas très en forme pour aller chercher des noises aux Shiites ou aux Russes tant elle a d’énormes problèmes domestiques  à régler, en particulier avec sa minorité Kurde qui elle-même a beaucoup à faire avec Isis…

Bref, nous sommes en train d’assister à la plus incroyable déroute diplomatique en rase campagne d’une grande puissance depuis  la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’appareil de pouvoir Soviétique dans le monde entier.

Et cet effondrement  est celui de la crédibilité Américaine au Proche Orient.

Car c’est bien l’ordre Américain qui date de la chute du Shah qui semble être en train de s’écrouler au Proche-Orient, ce qui va laisser  toute cette région sans aucun primat militaire, ce qui n’est jamais une situation très stable.  Et si l’histoire nous a appris quelque chose c’est que laisser le Moyen-Orient sans une puissance tutélaire c’est aller au-devant de graves ennuis.

Quant à l’Europe complètement dépourvue de toute défense elle va se rendre compte que la protection militaire Américaine ne vaut pas tripette et déjà Madame Merkel explique à qui veut l’entendre qu’il faut se mettre à reparler avec Poutine et Assad, qui prendront le coup de téléphone quand ils n’auront rien de mieux a faire.

Toujours en En Europe, des milliers de combattants sunnites à qui on a promis la lune vont refluer, amers et vaincus au Maroc, en Algérie en Tunisie, et de là ils iront en France, en Belgique, en Italie où l’on peut craindre qu’ils ne s’y rendent pas pour faire du tourisme, à moins bien sur qu’ils n’essayent de renverser  les pouvoirs locaux.

Et compte tenu de la grande capacité des pays Européens à s’organiser en groupe, chaque pays va vouloir se replier sur lui pour se préserver de la déferlante, ce qui va mettre nos chères (oh combien !) institutions Européennes dans l’embarras.

Raymond Aron disait de Giscard que certes il était intelligent, mais pas assez pour comprendre que l’Histoire était tragique.

Je crains que cette analyse ne s’applique à toutes nos soit –disant élites Européennes à la fois vaniteuses, incompétentes et sans culture.

Le temps des renards et des chacals se termine.

Place aux Lions.

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

90 Commentaires

  1. Bonne année à tous et meilleurs voeux.

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/01/02/execution-d-al-nimr-riyad-prend-le-risque-d-attiser-les-haines-sectaires-au-proche-orient_4840902_3218.html

    La tension monte d’un cran entre sunnites et chiites, l’AS ayant exécuté un religieux notable parmi les chiites.

    L’Iran promet riposte.

    Au fait l’Arabie Saoudite n’a-t-elle pas perdu la tête ?

    En entrant en guerre directement au Yémen, indirectement en Syrie et commercialement contre ses concurrents pétroliers dont son “parrain” américain ?

    Le problème est qu’ils ont tellement “endoctriné” leur population contre le chiisme pour contrer en partie l’influence de Khomeiny et de sa révolution que sa jeune population est tentée par Daesh et qu’ils doivent donner des gages à leur frange extrémiste.

    Et leur nouveau Roi, va-t-en-guerre, veut montrer qu’il est le mâle alpha le plus apte à tenir d’une main de fer le Royaume.

    Le pétrole peut-il remonter ?

    Cygne noir pour 2016 ????

    Répondre
  2. Mr Gave, vous décernez des lauriers à Poutine, admettons qu’ il n’ a aucune difficulté sérieuse à avancer tant son concurrent au Moyen_orient ( BH Obama ) est nullissime.
    Vous soulignez a juste titre que le controle de la bande territoriale qui va de l’ Iran , a l’ Irak, et a la Syrie implique que Poutine fasse le necessaire pour maintenir Assad et surtout conserver l’ accés aux ports de Lattaquié et Tartous pour la flotte russe.Bien, alors POURQUOI Obama accorde a l’ Iran ( qui est depuis 1979 l’ ennemi juré des USA ) une licence d’ armement nucléaire ?
    Ma 1ere question est simple : BH Obama est il un idiot , ou bien un complice de l’ axe Russie-Iran ? L’ arme nucléaire ( meme limitée a quelques exemplaires ) va effrayer les monarchies petrolieres sunnites , qui vont s’ éloigner des USA pour chercher un accord avec l’ Iran ( qui n’ est pas pret de renoncer a son expansion au sud du Golfe Persique ) et une protection avec la Russie.

    Ma 2eme question est aussi simple : en lisant ” le grand jeu ” de Zbigniew Brzezinski , conseiller influent de Carter puis Obama (publié en 1996), on lit l’ importance que les USA donnent au basculement de l’ UKraine vers l’ Occident. La manoeuvre des USA a réussi , sauf en Crimée. Donc comment pouvez qualifier d’ échec l’ election d’ un Poroshenko pro-USA ?
    il s’ agit d’ une avancée des USA au contraire. Le theatre d’ opération ukrainien n’ est pas un écran de fumée destiné a masquer l’ avancée russe au moyen-orient.

    Ma 3eme question concerne l’ europe: Aucun politique, aucun média ne pense que la crise doit etre assumée par les pays qui l’ ont crée ; Pourquoi cette myopie ?
    La crise des réfugiés dévoile la faiblesse politique des dirigeants européens allemands , français en tete . Aucun d’ eux n’ est capable d’ endiguer le flot , qui devient invasion . Aucun d’ eux n’ est capable d’ exiger des pays arabes qui ont crée cette crise en Syrie, d’ assumer les conséquences de leurs erreurs ( avoir armé des barbares comme Etat Islamique ) donc d’ acceuillir chez eux ces refugies syriens ( meme langue, meme culture, meme religion, de l’ espave , de l’ argent a profusion ) .

    Répondre
  3. Je suis stupéfaite de voir le niveau des débats sur ce site. En effet quelles que soient leurs opinions les débateurs sont tès docmentés, avisés et pertinents dans leurs propos. Et, surtout , ils font preuve de respect les uns envers les autres.
    Cela tient sans doute à la qualité et au très haut niveau de culture et de connaissance des éditorialistes.
    Je lis tous les points de vue avec intèrèt car ils enrichissent le débat, et cela change des trop nombreux sites sur lesquels les antagonistes ne font que s’invectiver avec des noms d’oiseaux, ( pourquoi les oiseaux?).
    Et je guette les passages de Mr Gave sur BFM business avec grand plaisir.
    Cordialement

    Répondre
  4. Heureusement que les Russes sont là pour nettoyer cet islam radical (Ei, Daech et consors) car les Européens et Américains ne se pressent pas pour éteindre l’incendie qui est pourtant à nos portes dans la “mare nostrum” romaine.Les événements qui se déroulent en Syrie nous concernent au plus haut plan .La situation va s’envenimer et pourrir , il y en a pour des années avec envois de troupes au sol inévitable = situation de guerre .Et c’est probablement un prétexte pour accélerer un immigration massive en Europe qui ne va pas plaire aux populations car des millions de personnes sont en train de déferler en Europe , les Balkans sont débordés , la Hongrie construit des murs sur toute la longueur de ses frontières donc ils s’attendent à ce que cela s’amplifie et perdure .Cette situation me fait penser au livre de Jean Raspail “le camp des Saints” où il prédisait en 1973 alors que l’immigration n’existait pratiquement pas en Europe une invasion massive de pauvres crève la faim par millions et par bateaux s’échouant sur la Côte d’Azur (pas Lampedusa) Mais il s’agissait d’Indiens et non pas de gens d’Afrique du Nord .Nous y sommes car ce sont des millions de personnes qui débarquent et vont débarquer (question de mesure) .Et cela hélas va faire les choux-gras du FN et extrémistes de tout bord en Europe car lorsque le gouvernement français annonce qu’il va sucrer les APL afin d’accueillir les migrants ou qu’ils va construire des dizaines de milliers de hlm dans le même but (qui va payer ? ) , on s’attend à ce que cela fasse grincer des dents .Ou des instituts économiques allemands ont calculé que les millions de migrants (2 millions) qui vont arriver sur le marché du travail allemands vont faire augmenter le chômage en Allemagne , que vont penser les autochtones les moins formés et parfois les moins intelligents ? Que vont penser les Hongrois , les Autrichiens peuples pas très tolérants vis-à-vis de l’immigration .Une ville comme Vienne qui voit arriver des centaines de milliers de réfugiés va poser un problème politique , Budapest ,Berlin le tourisme risque de chuter drastiquement .Au final puisque c’est le peuple qui a le dernier mot au regard de l’afflux massif (nous changeons de dimension , l’immigration oui mais l’invasion non)de réfugiés (qui ne sont pour la plupart pas des réfugiés) l’Europe risque de se fermer , de se radicaliser , c’est ce qui s’est passé en Hongrie avec la construction de mur car les politiques savent très bien que le peuple est derrière eux et qu’à un moment il dit stop cessons l’excés .

    Répondre
    • “cela hélas va faire les choux-gras du FN et extrémistes de tout bord”.
      Cette phrase qui est un des poncifs les plus répugnants répétés depuis 40 ans, démontre une volonté pathologique de soumission aux schémas de pensée ayant encore et toujours démontré leur fausseté terrifiante.
      JAMAIS le bon sens le plus basique n’est invoqué pour au contraire faire pénitence, se répandre en excuses, pour avoir sournoisement contribué aux choux-maigres du FN depuis tant de décennies, et donc précisément AVOIR AINSI PROVOQUE la situation catastrophique actuelle. Cette situation, le FN (ni personne d’autre d’ailleurs) NE pourra PLUS la résoudre, même s’il devait recevoir 90% des voix exprimées dans toutes les élections futures.

  5. Je lis toujours vos articles avec intérêt même si je ne partage pas forcement vos idées.
    Permettez moi d’être quelque peu en désaccord sur celui-ci.
    C’est une hypothèse intéressante mais qui se base sur des présupposés. La volonté de vengeance de Poutine vis a vis des monarchie pétrolières pour avoir soutenue la guerre en Tchetchenie ne peut être vérifiée.
    Les sanctions n’ont jamais empêchés l’Iran d’intervenir en Irak et même en Syrie, lier l’intervention de la Russie en Syrie a la levée des sanctions contre l’Iran, qui n’est d’ailleurs pas effective ne se justifie pas logiquement.
    L’armée iranienne est par ailleurs une armée économique qui utilise peu de technologie militaires chères, le coût n’est pas un paramètre pour son intervention. Son action en Syrie sera grandement facilité par la couverture aérienne russe mais cela n’est pas en rapport avec la levée des sanctions.
    En ce qui concerne l’accord «  invraisemblable de naïveté  », je suis surpris de cette affirmation, vu la complexité et la taille de l’accord en question. De toute façon, comme indiqué dans le National Intelligence Estimate de 2007, l’Iran a arrêté son programme militaire nucléaire en 2003 et rien ne prouve qu’elle l’ait réactivé. Pour une raison bien simple ( en dehors de la Fatwa de l’Iman Khomeiny sur l’arme nucléaire ) c’est que la puissance atomique doit d’abord être massive, c’est à dire dépasser un seuil minimum de crédibilité qui se situe aux alentours de la centaine de tête et d’autres part être « applicable », c’est a dire avoir une utilité stratégique ou politique.
    Or les iraniens considèrent que stratégiquement l’arme nucléaire ne leur apporterait rien, la seule menace étant représenté par les USA et la balance des forces défavorable et le fait de rejoindre Israël comme deuxième puissance nucléaire du Proche Orient ne changerait rien a leur positionnement politique comme futur grande puissance proche orientale.
    Il est préférable dans tous les cas d’investir dans des systèmes de protection antimissile et si il y a un domaine ou les sanctions gênaient les iraniens c’est bien celui-là.
    Ils ont les ingénieurs et les connaissance nécessaires.
    Je sais qu’il est de bon ton de considérer en Occident les Iraniens comme une bande de crétins enturbannés, ( ce n’est pas une remarque personnelle ) mais nombre de commentateurs devraient s’intéresser au niveau d’éducation de la population iranienne, ils seraient certainement surpris.
    Que les USA subissent une déroute en Syrie est tout a fait évident, mais après tout ce sont eux qui ont allumé la mèche avec leurs printemps arabes et leur volonté de détruire Irak et Syrie pour créer un «  Sunniland ».
    Poutine et je suis d’accord avec l’image du judoka a attendu le moment de faiblesse, qui est venu quand Obama a fait des appels du pied aux russes pour lutter contre EI.
    Mais de là à voir l’Iran se lancer dans la déstabilisation des petro-monarchies pose la même question que l’invasion de la Pologne par les Russes, question qui n’est jamais mise en lumière.
    Pourquoi ?
    Les Iraniens réfléchissent à long terme comme Poutine et il savent que l’Iran sera justement le « primat militaire » dans 10 ou 15 ans à la fois grâce à sa géographie, sa démographie et son niveau technique.
    Pourquoi secouer l’arbre quand le fruit mur tombera tout seul.
    Face à l’Iran, grâce à la destruction de la Syrie et le l’Irak par les USA, il n’y a…rien !
    Et les Iraniens sont des gens extrêmement patients.
    Cordialement

    Répondre
    • Vous reprochez à Charles d’être trop péremptoire mais vous l’êtes dans la seconde partie de votre commentaire.

    • Je ne reproche rien, ce ne serait pas convenable, je confronte des hypothèses et il se trouve que j’ai, pour des raisons professionnelles une assez bonne connaissance du monde chiite.

    • Concernant l’Iran, je vous accorde qu’ils sont plus instruits que les pays du Golfe et que c’est la puissance scientifique de la région, l’Irak l’était dans une moindre mesure aussi.

      Cela dit le pouvoir iranien a aussi un léger problème, la jeunesse est “occidentalisée” et sa rhétorique ne fait plus trop recette chez les jeunes et ils doivent lâcher du lest pour alléger les sanctions qui pèsent contre le pays.

      La raison pour laquelle elle veut déstabiliser les puissances sunnites est d’un côté stratégique comme partout dans le monde, diviser ses voisins pour mieux régner mais surtout religieuse.

      La haine des chiites à l’égard des sunnites et salafistes (sunnites extrémistes) et vice-versa est très importante.

      C’est un antagonisme qui date des débuts de l’Islam et qui n’est pas prêt de s’éteindre.

      A la mort du Prophète, les partisans d’Ali (appelés chiites bien plus tard) s’opposent aux partisans d’Abu Bakr, Omar et autres compagnons du Prophète (qui seront appelés plus tard sunnites).

      Au début, Ali cède le pouvoir puis y accède mais il devra affronter une rébellion des sunnites et après son assassinat les sunnites prendront le pouvoir, persécuteront et maudiront les partisans d’Ali (chiites) et décapiteront son fils (Hussein à Kerbala un certain 10 octobre 680).

      La famille du Prophète sera massacrée et les chiites persécutés pendant des années, ils auront un Etat en Egypte (les Fatimides) qui sera détruit par le chevalier Saladin, ils auront un autre Etat en Iran (les Safavides) où ils attaqueront les Ottomans, puis bien sûr la République Islamique d’Iran.

      Même si bon nombre d’analystes pointent les intérêts géostratégiques, la haine doctrinale est sûrement plus forte et pareil chez les Saoudiens.

      Les Saoudiens par exemple sont persuadés que l’Iran veut détruire La Mecque et Médine et que c’est pour ça qu’ils veulent l’arme nucléaire.

      Pour ce qui est d’Obama, je n’ai jamais compris pourquoi il a voulu absolument faire revenir Cuba et l’Iran à la table des fréquentables.

      Si vous avez une explication, je suis preneur.

  6. Toute l’audition est intéressante.
    La réponse à la question de Mr Lefebvre est très claire.
    Dans le langage du renseignement cela s’appelle ” se faire enfumer “.
    http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/14-15/c1415049.asp

    Le troll du Kremlin ( çà me fait rire à chaque fois, pourvu que la DPSD ne le sache pas ! )
    vous salue bien.

    Répondre
  7. Et maintenant, Rashit Akhmetov, le rédacteur en chef d’un journal du Tatarstan, centre religieux musulman de la Russie, écrit que Vladimir Poutine devrait nommer… un vice-président musulman.

    Répétez après moi : “Poutine va défendre l’Europe contre l’invasion musulmane”…

    Résumé d’Akhmetov sur l’aventure syrienne de Moscou : la Russie a commencé par chercher querelle à l’Europe, puis ses espoirs d’alliance avec la Chine se sont envolés, et maintenant, elle est en train de se faire un ennemi du seul allié qu’elle avait dans le monde, l’islam.

    Voilà un observateur russe (car il est russe, faut-il le rappeler) qui n’est pas du tout convaincu que Poutine soit un grand joueur d’échecs.

    Répondre
    • donc … rétablissons rapidement, tant qu’il est temps, des liens équilibrés de coopérations avec la Russie ?

  8. On peut aussi pendre en compte de le point de vue d’Andreï Illarionov, l’ancien conseiller économique de Poutine passé à l’opposition et exilé aux Etats-Unis :

    http://windowoneurasia2.blogspot.fr/2015/10/obamas-indecisiveness-allowing-putin.html

    Pour lui, Obama fait maintenant partie, malgré lui, et à cause de son inconséquence, d’une alliance qui réunit la Russie, Assad et l’Etat islamique. Cette alliance étant dirigée contre l’opposition modérée à Assad, que les Etats-Unis soutenaient jusqu’à l’intervention russe.

    Illarionov mentionne que selon le premier ministre turc, seules deux des 57 premières attaques russes en Syrie ont visé l’Etat islamique.

    J’ajoute, de mon côté, qu’un général russe a récemment assuré que les frappes russes alléguées sur l’Etat islamique avaient provoqué la désertion de nombreux combattants… qui avaient pris le chemin de l’Europe.

    Il ne faut, naturellement, pas accorder davantage de crédit à ces déclarations qu’aux commentaires de n’importe quel troll anonyme du Kremlin sur les blogs ; mais l’intérêt de ces propos, c’est que le militaire en question n’avait pas l’air chagriné que des membres d’une secte islamiste barbare déferlent par milliers sur l’Europe. Bien au contraire…

    Voilà qui devrait faire réfléchir les poutinistes européens, qui gobent la fable selon laquelle Moscou aurait pour but de protéger l’Europe de l’invasion musulmane.

    Répondre
    • Pour avoir un peu traîné sur le web, les “suppôts” de Moscou aujourd’hui comme ceux d’hier le sont plus par désir d’avoir un Poutine en France comme certains voulaient un système communiste en France jadis.

      Face à une Europe où les dirigeants trahissent systématiquement les intérêts de leurs peuples soit prennent des décisions par maladresse et incompétence, le fait d’avoir simplement un homme qui défend ou essaie de le faire les intérêts de son pays est en soit un héros.

      Pour l’Etat Islamique, ils ont plutôt du côté Est de la Syrie loin des bases russes et de la ligne de front du régime alaouite. Ceux qui sont les plus menaçants à court-terme seraient Al Nosra et les autres groupes rebelles, voir Idlib …

      L’Etat islamique, lui, lutte plutôt en Irak, dans les zones kurdophones et parfois, Deir Az Zor et Palmyre, par exemple contre le régime alaouite.

      https://cdn0.vox-cdn.com/thumbor/dSc8yq-n5f4MZ1QKUJevp2dRdEg=/cdn0.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/4135226/CQt62c4WoAAt5NB.jpg

      J’ignore si Moscou paie des troll, je sais que la Commision Européenne avait eu ce genre d’idée.

      http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140221trib000816529/une-patrouille-de-trolls-sur-les-reseaux-sociaux-pour-lutter-contre-l-euroscepticisme.html

    • Voila un concept intéressant, nous avons donc le terroriste dur ( EI ) et le terroriste modéré, voire même gentil ( Al Qaida ).
      Les USA ont dépensé 500 millions de dollars pour former 140 combattants “modérés”, 135 ont désertés avec armes et bagages dès le passage de la frontière et rejoint Al Qaida.
      Vous avez dit ” modérés ” ?

  9. Si les échauffourées ukrainiennes sont effectivement un hochet agité aux nez des occidentaux, il ne faut pas oublier que Maidan, puisqu’il est question en titre de jeu d’échecs, masquait un magistral coup, la prise de la Crimée par les Russes.

    Parfois on a le droit d’être admiratif !

    Et cela risque de continuer.

    Répondre
  10. Analyse tres juste,
    L’ordre Americain au MO date d’avant le Shah semble-t-il car il aurait ete mis au pouvoir par nos amis des USA a l’ origine.
    Les Americains qui avaient succede eux-memes aux Britanniques qui “s’amusaient” a remodeler la region a leur guise au moins depuis Sykes-Picot….

    Répondre
    • Exactement, en 1953 les Iraniens , à la suite d’élection générales ( hé oui, l’Iran était une démocratie, ) ont porté au pouvoir MOSSAHDEGH, qui a eu la malheureuse idée de vouloir nationaliser l’industrie pétrolière.
      Il a été viré par un coup d’état organisé par la CIA et le MI6 et les Ricains ont mis à sa place un dictateur, le SHAH.

  11. Pour une fois, je suis plutôt d’accord avec Bob Marchenoir s’agissant de la Russie.

    Vous faites de Poutine un génie qu’il est très loin d’être. Il faut le juger aux résultats qui, pour l’instant, ne sont guère brillants.

    Vous êtes victime d’une illusion d’optique.

    Poutine se préoccupe encore un petit peu, à l’ancienne, de son pays et de son destin, alors que nos dirigeants ne se préoccupent plus que de leur image et de leur ego, ridiculement et sans raison gonflé de vent. Par comparaison avec ces nains, Poutine apparaît comme un géant, alors qu’il est ordinaire.

    Il n’empêche qu’il manque à la France une politique russe et une politique moyen-orientale qui soient autre chose que la remorque des Américains et la répétition de plus en plus décalée d’hypocrites slogans droitsdelhommistes.

    Répondre
  12. Pour une fois, je suis d’accord avec Bob Marchenoir sur la Russie. Vous surestimez Poutine. Vous lui attribuez plus de génie qu’il n’en a. Vous êtes victime d’une illusion d’optique.

    Poutine se préoccupe encore, à l’ancienne, du destin de son pays et de ses responsabilités de dirigeant, ce qui par comparaison avec les nôtres qui ne se préoccupent plus que de leur ego surdimensionné (vraiement saet de leur image dans le sondage de cet après-midi

    Néanmoins, vous avez raison sur un point : son intervention dévoile l’hypocrisie des Occidentaux.

    Répondre
    • “Pour une fois, je suis d’accord avec Bob Marchenoir sur la Russie. Vous surestimez Poutine. Vous lui attribuez plus de génie qu’il n’en a. Vous êtes victime d’une illusion d’optique.”

      Peut-être que c’est bous qui le sous-estimez et que vous n’êtes pas capable de comprendre son génie et que vous êtes victime d’une illusion d’optique.

      Dites-moi sur base de quoi on peut se permettre de dire un tel est intelligent il a compris, un tel ne l’est pas …

      A moins d’être un instit avec des gosses de 5 ans, je ne comprends pas ce genre de prétention entre adultes instruits.

    • On juge un politicien aux résultats. C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses (variante : c’est quand la marée descend qu’on voit ceux qui nageaient sans slip).

      La Russie est-elle prospère et forte ? Bof.

      Notre serial-commentateur Bob M. fait une fixette anti-russe et anti-poutinienne qui le ridiculise souvent par ses excès, mais toutes ses objections ne sont pas fausses.

    • Prospère non, car comme bon nombre de pays, les matières premières amènent de l’argent facile et donc facilitent la corruption, la mafia …

      D’autant plus qu’il permet se surévaluer le taux de change pour le reste de l’économie.

      Et surtout, il n’existe pas vraiment d’état de droit.

      Pour la force, cette manne pétrolière a été utilisée pour renforcer la puissance militaire et donc si on est plus au temps de l’Armée Rouge, la Russie a quand même retrouver du poids.

      Pour les Russes, le statut de grande puissance importe autant si pas plus que le pouvoir d’achat, ce ne sont pas des Suisses.

      La natalité repart quant à elle :

      https://alfinnextlevel.files.wordpress.com/2015/09/russia-population-pyramid-2014.gif?w=640

      Le bilan de Poutine si il n’est pas parfait n’est pas non plus celui décrit par certains fanatiques antirussses.

    • Le bilan de Poutine est bien meilleur que vous ne le dites.
      La Russie sort du chaos. Poutine succède à Yeltsine, qui lui, a vraiment été mauvais.
      Poutine a su jouer les quelques rares atouts qui restait à la Russie qui lorsqu’il est arrivé, faisait l’aumone à l’occident. Depuis son arrivé il a redressé les comptes de l’Etat, il a remis l’économie en route, grace aux matières premières certes, mais il l’a fait (ce que d’autres ont échoués comme le Venezuela).
      Dites vous aussi que la classe moyenne manifestant contre Poutine a pu manifester .. parce que Poutine l’a créé ! Si le pays était resté dan le chaos avec un regime a la Hugo Chavez, ces memes manifestant ferait la queue devant une echoppe pour obtenir un peu de PQ…
      Poutine a aussi redressé l’armée, qui fonctionne, qui est capable de gagner. Il a aussi redressé l’image de la Russie, qui est maintenant crainte, presqu’autant que les USA. On se souvient des sous-marins qui rouillait sur un quai il y a seulement 20 ans …
      Enfin Poutine, l’air de rien, est fin diplomate. Il a emporté la Crimée et il la gardera.
      Il a raison sur le conflit du Moyen Orient depuis le debut et il jouera cette carte pour rechauffer les relations avec l’occident.

  13. Cher Mr Gave,
    Merci pour cette analyse. Je remarque que vous êtes le seul à faire une telle analyse et que nos journalistes et experts ne font que des copier-coller des avis de leurs collègues, sans rien apporter de neuf. Tandis que vous réfléchissez et livrez les fruits de votre réflexion.
    Je ne suis pas très au point en matière d’histoire, mais je trouve votre analyse très pertinente.Je crois que l’an prochain le cours des pétrolières pourrait remonter et cela peut être une piste d’investissement pour nos collègues.
    Les américains ont très mal géré, en déboulonnant Saddam Hussein, et comme nous français sommes encore plus bêtes, on a zigouillé khadafi et à présent on récupère des dizaines de milliers de Lybiens (via l’italie). Merci à Mr Juppé et N.Sarkozy. On a semé du malheur et de l’instabilité dans un pays qui marchait bien. A présent, les “révolutionnaires arabes” qui ressemblent beaucoup à des barbares, finiront par déstabiliser les démocraties européennes, surtout si l’europe ne renoue pas avec la croissance.
    Bien cordialement

    Répondre
  14. J’aime bien vous voir sur bfm.
    Et si vous aviez tord et que cela allait très bien aux américains qui rendent la monnaie de leur pièce aux saoudiens, se désengagent de cette partie du monde sans intérêt pour le producteur qu’ils sont redevenus.
    Aussi pleins de futurs clients d’armes…

    Répondre
  15. 1. What is your point ? Plus précisément : qu’aurait-il fallu faire, selon vous ?

    2. Poutine n’est certainement pas un joueur d’échecs. Ce vieux cliché de la propagande du Kremlin a été amplement démenti par les faits. Ou alors, c’est un joueur d’échecs qui perd à tous les coups, après avoir épaté les néophytes en prenant quelques pions au début de la partie !

    Poutine est un bon tacticien et un mauvais stratège. La preuve est son “étranger proche” : échec en Tchétchénie, échec en Géorgie, échec en Ukraine, échec en cours en Biélorussie.

    L’objectif stratégique de Poutine était de maintenir ces pays (ce “sujet de la Fédération” pour la Tchétchénie) dans l’orbite de Moscou.

    Bilan des courses : la Tchétchénie (qui fait partie de la Russie) est devenue un territoire indépendant de fait… après une guerre d’une barbarie inouïe qui avait précisément pour but de mater ses velléités indépendantistes.

    Poutine a été obligé d’accorder, sans le dire, une quasi-souveraineté à son ex-marionnette Ramzan Kadyrov, une espèce de satrape oriental local qui se permet maintenant de donner des ordres à Poutine, et menace de faire tirer sur la police russe si elle pénètre en Tchétchénie !… Pour donner une idée, la Tchétchénie est plus petite que la Bretagne, alors que la Fédération de Russie est le pays le plus étendu du monde…

    Les Géorgiens, et plus encore les Ukrainiens, qui étaient naturellement, culturellement et historiquement proches des Russes, ne peuvent plus les voir en peinture, à force d’agressions militaires, d’invasions, d’annexions larvées ou pas, de subversion organisée par Moscou et de campagne de haine xénophobes incessantes menées par les médias russes aux ordres.

    Même la Biélorussie, dirigée par un dictateur qui mangeait dans la main du Kremlin, est en train de faire des ouvertures à l’Europe depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Loukachenko n’a pas du tout envie de se faire bouffer comme la Crimée ou le Donbass.

    Même la Scandinavie, qui avait une tradition de neutralité depuis la nuit des temps, est en train de se rapprocher de l’OTAN après avoir subi, comme tant d’autres, les menaces militaires de Moscou.

    Beau résultat, en vérité ! Quel brillant joueur d’échecs ! Quel admirable manipulateur de la “soft power” ! Quel talent pour augmenter l’influence de la Russie et lui faire des amis partout !

    Et je ne vous parle pas de l’état économique, sanitaire, social, démographique de la Russie, qui commande tout le reste. C’est bien beau les gesticulations militaires à l’extérieur, mais si à domicile le pays est en ruines, ça ne peut pas tenir bien longtemps.

    3. Vous vous demandez comment il se fait que l’armée russe ait pu détruire un centre de commandement de l’Etat islamique après quelque jours de campagne, alors que les alliés occidentaux en auraient été incapables depuis un an.

    Bonne question. Que n’y répondez-vous ?

    Je vais vous donner un début de réponse : c’est un général russe qui l’affirme. Depuis quand croyez-vous les Russes sur parole ? Le “track record” des Russes montre, au contraire, qu’ils mentent comme des arracheurs de dents.

    Pendant un an, Poutine n’a pas cessé de répéter, à l’encontre de toute évidence, qu’il n’y avait pas de troupes russes en Crimée. Et puis, tout à fait officiellement, il a fini par avouer : bah oui, vous êtes cons, évidemment que l’armée russe a envahi la Crimée, c’était même une chose que nous préparions depuis longtemps.

    Poutine vient de mentir au monde entier il y a quelques jours. Il a assuré que ses troupes envoyées en Syrie étaient là pour attaquer l’Etat islamique. Sur la base de ces bonnes paroles, Obama donne son accord à l’intervention russe. Immédiatement après, l’armée russe attaque… des rebelles syriens qui combattaient l’Etat islamique, et qui étaient soutenus par les Américains !

    Donc voyez-vous, il faudrait creuser un petit peu plus, avant de parler de “réussite” russe et “d’échec” américain. Pourquoi les Américains ont-ils, apparemment, échoué jusqu’à présent ? Le savez-vous ? Moi, en tous cas, je l’ignore. Peut-être devriez-vous consulter des spécialistes de la chose militaire côté américain, avant de sauter aux conclusions comme vous le faites.

    Encore une information : un chef de l’Etat islamique, jadis emprisonné par les autorités de Bachar el-Assad et aujourd’hui réfugié en Turquie, assure que le gouvernement syrien a délibérément favorisé l’essor de son mouvement, afin de neutraliser l’opposition “modérée”, celle qui le menace au premier chef ; et de rallier à ses côtés les Occidentaux, révulsés par la barbarie extrême de l’Etat islamique.

    Comme par hasard, les premiers pas des Russes en Syrie correspondent exactement à cet objectif : attaquer les rebelles non Daech, pour protéger leur client Bachar el-Assad.

    Quel est le véritable but des Russes en Syrie ? Vous êtes bien malin si vous le connaissez. Je veux dire : en dehors de leur but avoué et reconnu, qui est de maintenir El-Assad au pouvoir.

    Il y a une hypothèse en tous cas qui n’est pas du tout exclue, et qui est compatible avec ce que nous avons pu voir jusqu’à présent : non pas détruire l’Etat islamique, comme le prétend le discours russe officiel, mais exclusivement protéger le pouvoir d’Assad, sur un territoire réduit qui laisserait libre cours à l’Etat islamique.

    Dans ce cas de figure, la Russie ne ferait rien pour empêcher le flot des réfugiés de se déverser en Europe, bien au contraire. En protégeant Assad, elle lui permettrait de continuer ses attaques contre les civils, qui ont été pour beaucoup dans cet afflux de réfugiés.

    Enfin, il est singulièrement téméraire d’annoncer la victoire russe en Syrie après quelque jours de combat. Un seul mot : Afghanistan. Et un autre : Ukraine. En Ukraine aussi, Poutine “a été un brillant joueur d’échecs”. Il s’est emparé de la Crimée sans coup férir, certes. Toute l’Ukraine devait suivre. Et puis ?

    Et puis les Ukrainiens ont démoli les plans de cet admirable “joueur d’échecs”. Un peuple entier s’est levé contre l’envahisseur russe, court-circuitant une armée démotivée, corrompue et vérolée d’espions du SVR. Vous souvenez-vous des jours où la propagande russe de nous parlait que de Novorossya ? C’est fini, maintenant. Cet “élément de langage” a disparu du verbiage du Kremlin.

    Poutine “joueur d’échecs”, c’est tellement un slogan évidemment concocté dans les officines du SVR, que je m’étonne que vous tombiez dans le panneau. Les Russes sont (ou étaient) champions d’échecs, donc forcément le président de la Russie est un formidable “joueur d’échecs” en politique internationale. C’est tellement gros que ça passe comme une lettre à la poste.

    Variante : “l’ours russe”. Combien de fois avez-vous lu, sur Internet, des trolls professionnels du Kremlin nous balancer le clicheton sur “l’ours russe” qui se “réveille” et qu’il ne faut pas “agacer” ? Il y a des ours en Russie, ils sont gros et méchants, donc la Russie est grosse et méchante et il faut lui obéir.

    C’est aussi grossier et aussi éloigné de la réalité que l’opération de désinformation jadis menée par le KGB pour promouvoir à l’Ouest la personnalité d’Andropov. Pour faire oublier son passé de chef du KGB, les services secrets lui ont fabriqué une image de dirigeant soi-disant “ouvert” et “moderne”. La preuve ? Il aimait le jazz et buvait du whisky !

    Du coup, les journalistes émérites occidentaux et le gratin des kremlinologues se sont mis à distiller leurs “confidences” : le savez-vous ? Andropov aime le jazz et boit du whisky ! C’est un signe !

    Non seulement Andropov n’avait rien de “moderniste” et de “démocrate”, mais il était dans l’impossibilité de boire une goutte d’alcool, en raison d’une grave maladie chronique.

    Les Occidentaux n’ont pas marché, ils ont couru !

    Que des gens comme vous puissent tomber dans ce genre de panneau est parfaitement navrant.

    Répondre
    • On dirait un propagandiste du Bloc de l’Ouest du temps de la Guerre froide.

      Hautain et caricatural
      ça ne peut-être qu’un libéral.

      USA : gentil, bien, démocratie, droits de l’homme, intelligents.
      Russie : méchant, mal, dictature, idiots.

    • Les libéraux hautains ? Allez aux conférences de l’Institut Coppet, les libéraux sont généralement des intellectuels très aimables et rigoureux. D’ailleurs, Charles Gave est libéral. Je trouve Robert très lucide face à cette promotion de la Russie totalement fantasmée. Personne n’a les moyens d’une victoire au Moyen-Orient.

    • nolife, je partage votre avis sauf sur le côté hautain et caricatural des libéraux… Pour ce qui est de l’argumentation de Mr Marchenoir je suis en désaccord total sur la totalité de ses propos. Plutôt que de me lancer dans une longue et fastidieuse contre argumentation je mentionne un point manquant dans ce forum: le désengagement des USA du Proche Orient qui est clairement acté aujourd’hui avec la signature hier (à la surprise générale) d’un traité de libre-échange transpacifique entre les USA et 12 pays d’Asie. Les USA tournent le dos au Moyen-Orient et laissent le champ libre à ceux qui agissent comme Poutine…
      http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/marc-fiorentino-la-plus-grande-zone-de-libre-echange-du-monde-va-bientot-etre-lancee-0610-652532.html

    • Bien entendu que tous les libéraux ne le sont pas, fort heureusement et notamment sur ce site où ce sont des intervenants de qualité triés sur le volet.

      Il faut reconnaître au libéralisme comme au royalisme d’être des mouvements d’élite, l’un parmi la bourgeoisie, l’autre parmi la noblesse.

      Mais de tous les milieux que j’ai cotoyés (des staliniens aux jihadistes en passant par l’extrême-droite ….),les libéraux sont ceux avec les jihadistes qui insultent le plus le contradicteur, parfois cela se passe entre eux.

      Quand je vois que par exemple Jean-Marc Sylvestre qui par exemple après avoir critiqué le système de soins de santé français puis y avoir recouru fait un livre pour en faire l’éloge, il se fait insulter d'”imbécile” par d’autres libéraux :

      http://www.pageliberale.org/?p=839

      Alors d’autres exemples, j’en trouve à la pelle :

      Onfray insulté juste parce que de gauche :

      https://www.liberaux.org/index.php/topic/30190-michel-onfray-le-connard-par-antonomase/

      Les chroniques h16, là c’est le zénith, de l’arrogance, le mépris condescendant et surtout un humour absolument pas drôle … :

      http://h16free.com/2014/02/10/29046-les-fines-analyses-d-eric-zemmour

      Lucilio, José aussi arrogant et hautain ou presque que son ami h16, qui d’ailleurs aiment tellement la liberté qu’ils interdisent de poster des opinions contraires sur leur forum liberaux.org et désactive les commentaires sur ses articles :

      http://www.contrepoints.org/2013/11/19/146659-le-nationalisme-une-insulte-a-la-raison

      Claude Reichman, première remarque des commentaires :

      http://www.contrepoints.org/2013/06/16/128108-le-monopole-de-la-securite-sociale-cest-termine-reponse-de-claude-reichman

      Sur Twitter, on trouve aussi de l’agressivité :

      https://twitter.com/KaterinaOblomov

      C’est bien dommage que ces quelques gens fassent de l’ombre par leur comportement aux idées qu’ils prétendent incarner et défendre.

      Force est de constater que dans la droite bonapartiste et monarchiste, ils n’insultent pas les gens, sont polis voire courtois (d’où le nom “Radio Courtoisie”) et essaient d’être honnête en citant les propos correctement dans le contexte sans trop déformer le sens.

    • De mon expérience, les extrêmes sont souvent les plus acharnés. Non pas pour jeter la pierre mais chez nos amis libertariens, souvent doublé du fait qu’ils soient jeunes (et mâles)

    • Je vous accorde que les jeunes sont généralement les plus extrêmes chez tous les bords politiques (testostérone ?).

      Mais il semblerait que de nombreux “adeptes” dans certains bords partagent les mêmes vices, vous disiez à juste titre qu’avec l’extrême-gauche, ils prennent la parole un peu quand ils veulent et ne se sont pressés de la rendre.

      Pour les libéraux, enfin surtout ceux de la sphère internet, c’est plutôt prendre les gens de haut et caricaturé en communiste ceux qui ne se pas minarchistes ou libertariens.

      Cela dit le fait de parler depuis un PC fait peut-être en sorte que les gens se “lâchent” beaucoup plus que quand ils ont un interlocuteur en face.

      Pour les libertariens, le “défaut” si c’en est un est qu’ils nous prennent toujours un exemple de 10 ou 15 commerçants qui utilisent un machin de paiement, un service de sécurité privé et un règlement de litige à l’amiable pour nous dire qu’on a pas besoin de banque centrale, de police et de système judiciaire.

      D’ailleurs bon nombre d’entre eux sont d’ailleurs profs et donc fonctionnaires ! Mais c’est un autre débat !

    • Je suis assez d’accord pour en avoir pâti de mon coté. C’est d’autant plus pénible qu'”ils” sont assez intolérants alors même qu’ils prônent des concepts de “libertés”.

      Mais visiblement, toute tentative plus conservatrice serait une trahison à abattre, ce qui devient lassant.

    • Il y a aussi, une grosse composante Anarchiste chez les libertaires que vous citez; cette anarchisme ayant souvent pour racine un mal être sociétal qui chez certains va jusqu’à une presque haine du bourgeois conservateur (“il est arrivé là sans le mériter; ils ne savent ce que c’est chez les riches etc) qui n’a rien à envier aux trotskistes. in fine, en sous jacent l’idée est quand même le grand soir qui permettrait enfin à ces gens méritant d’accéder aux places qui sont les leurs naturellement (ie leurs droits “Naturels” ne sont pas loin de la prévoir selon certains). Ceci est bien sur non admis. (et conspué nous serons,)

      De mon expérience, ceci est né aussi de beaucoup d ‘autisme social et plutôt que d’apprendre, “on” rejette avec violence l’ensemble des constructions pour repartir de zéro puisque cette société n’a pas su vous valoriser (à votre juste valeur).

      De mon expérience, beaucoup de ces libertairiens, sympa au demeurant, ne savent souvent pas tenir une porte, formuler un courrier bien tourné avec les bonnes formules de politesse (à l’inverse des auditeurs de Radio courtoisie (non, on ne commence pas un courrier par “Monsieur Gave”// on ne dit pas “Bonjour Monsieur Gave”), d’ou ce que j’appelle l’autisme social. Mais plutôt que de rejeter, tout ceci s’apprend et dans les sociétés d’autrefois, il existait un rôle d’apporteur d’affaires par exemple qui avait ce sens du lien social. Les connaissances sont une chose dans la vie mais si votre brutalité vous fait perdre toute perspective d’intégration avec autrui, vous êtes bien avancé (et je ne vous parle pas de la relation avec le doux sexe…..)!.

      On est dans la poésie médiévale.

    • @idlibertés

      Pour compléter votre remarque, en France beaucoup de libertariens actifs sur les réseaux sociaux en particuliers ont de grosses tares de jeunesse comme autant de fautes à expier : Militant EELV, geek tenté par le mouvement pirate etc.

      Vous en avez parlé déjà ici à savoir qu’ils ont gardé une trace de progressisme comme une tâche de vin indélébile qui les amènent à prendre pour une liberté individuelle ce qui relève du progressisme déresponsabilisant et de nature à éradiquer toute trace de subsistance du passé. Jeunes, vifs à la testostérone active ils éructent au premier signe de contradiction.

      Pénibles qu’ils sont.
      cdlt

    • Parfois , avec le temps va tout s’ en va .

    • L’invasion des russes en Ukraine !!!
      Un peuple entier s’est levé contre l’envahisseurs russes !!!
      vous prenez quoi comme substances ?

    • Il n’y a en effet rien a répondre.
      MONSIEUR Marchenoir vit dans une dimension parallèle ou les faits ne comptent pas.
      Deux exemples :
      ” échec en Géorgie “, en effet en 5 jours la Russie a proprement détruit l’armée géorgienne qui l’avait attaquée et récupéré l’Ossétie du sud et l’Abkhazie.
      Drôle d’échec….!
      ” L’invasion du Donbass ” , malheureusement cette invasion n’a jamais eu lieu, et dans ce domaine je préfére croire les rapport de l’OSCE et les spécialistes du renseignement:
      Audition du général Christophe Gomart, directeur du renseignement militaire.
      ” L’OTAN avait annoncé que les Russes allaient envahir l’Ukraine alors que, selon les renseignements de la DRM, rien ne venait étayer cette hypothèse – nous avions en effet constaté que les Russes n’avaient pas déployé de commandement ni de moyens logistiques, notamment d’hôpitaux de campagne, permettant d’envisager une invasion militaire et les unités de deuxième échelon n’avaient effectué aucun mouvement. La suite a montré que nous avions raison car, si des soldats russes ont effectivement été vus en Ukraine, il s’agissait plus d’une manœuvre destinée à faire pression sur le président ukrainien Porochenko que d’une tentative d’invasion.”
      Ce qui ne signifie pas que les russes n’ont pas envoyé quelque spetnaz, mais d’invasion, point.

    • Troll professionnel du Kremlin détecté.

      Vous mentez.

      La prétendue “citation du général Gomart” est une manipulation des services russes. Il s’agit d’une déclaration qui a été sortie de son contexte. Le Parlement, qui procédait à cette audition, a démenti cette grotesque déformation des propos du général. Aucun officier français n’a évidemment jamais dit que la Russie n’a pas envahi l’Ukraine, puisque les diplomates français passent leur temps à gérer ce problème.

      Aucun “rapport de l’OSCE” n’a jamais prétendu une chose pareille.

      On se demande d’ailleurs comment le gouvernement français pourrait protester contre l’invasion russe de l’Ukraine au moment même où un “chef du renseignement français” pourrait prétendre que l’Ukraine n’a pas été envahie, mais la sottise des désinformateurs du Kremlin n’a pas de limites.

      Franchement, je l’ai déjà dit et je le répète : le niveau baisse. Du temps du KGB, les Russes avaient au moins le goût du travail bien fait. Même dans l’ignominie, le mensonge et la barbarie, il y a des règles professionnelles.

      Vous, vous faites un travail de cochon. C’est bien dans la ligne de ce gouvernement de ploutocrates corrompu et décadent, qui ne cherche qu’à s’en mettre plein les poches tout en opprimant son peuple.

      Quant à la Géorgie, à l’Ukraine et de façon générale à tous les pays qui font partie de l’ancienne zone d’influence de l’URSS, vous avez beau faire l’imbécile et faire semblant de ne pas avoir lu ce que j’ai écrit, le bilan est clair.

      1. L’objectif stratégique et proclamé de Poutine était de maintenir ces pays dans sa zone d’influence.

      2. Cet objectif était parfaitement atteignable, étant donné les liens historiques, économiques et culturels entre ces nations. Contrairement à ce que prétend votre propagande imbécile, il n’y avait aucune hostilité, par exemple, des Ukrainiens envers les Russes.

      3. Comme je l’ai expliqué, Poutine a spectaculairement échoué dans son objectif : désormais, des générations d’Ukrainiens (et d’autres) considéreront la Russie comme un ennemi, et ont définitivement basculé vers l’Europe et le monde occidental.

      Évidemment, quand on voit le monde au travers des lunettes d’un bureaucrate médiocre du KGB, et qu’on ne le regarde qu’au travers d’un canon de tank, de telles évidences sont difficiles à comprendre.

    • Vous me faite rire, c’est déjà bien.
      Pour votre information, le citation du Général Gomart ” sorti de son contexte ” est une copie de son audition prise sur le site même de l’Assemblée Nationale “.
      Et pour votre information, avec 25 ans de bons et loyaux services, j’en sais un peu plus que vous, sans vouloir vous vexer sur les canon de tank.
      Aucune hostilité des Ukrainiens vis a vis des russes ? Etes vous serieux ?
      Des l’arrivée au pouvoir des Ukronazis, ils ont interdit au russophones de parler russe, supprimé les paiements de salaire et des pensions des russophones,achevé a coup de barre de fer les survivants de l’incendie d’Odessa etc etc. Dans quel monde vivez vous ?
      Il est vrai que l’invective dissimule mal votre manque d’arguments, essayez de rester poli, vous serez plus crédible.
      Dernier point, il y a assez de nom des miens sur nombre de monuments aux morts dans ce pays, alors libre à vous d’aimer les gentils démocrates ukrainiens qui défilent derrière le drapeau de la division DAS REICH ou dessinent des croix gammées sur leurs casque, ou réhabilitent le collabo BANDERA, moi j’aime pas, question de génération sans doute.

    • Nos frères inscrits sur les monuments nous ont appris à ne jamais parlé avec les obtus …

    • Je vois, on cherche à dépasser les borgnes

    • Robert Marchenoir toujours aussi obsessionnel et caricatural sur la Russie.

      La Russie aurait perdu en Géorgie, en Tchétchénie, en Ukraine… Ah bon ? Ça fume dur dans les bureaux de Langley on dirait !

      Et puis biensûr, l’éternelle rengaine, seuls les Russes agressent et sont expansionnistes. Les gentils occidentaux eux, subissent naïvement, ou au pire font des interventions pour défendre les droits humains…

      Et si l’on pouvait discuter entre gens amoureux de la vérité qui ne font pas des copié-collé d’argumentaires préparés à Moscou ou à Washington ?

    • Bien sûr, Buck. Dès lors qu’on touche à votre petit chéri Poutine, on est “obsessionel”. Seul le soutien à Moscou et l’opposition aux Etats-Unis sont non-obsessionnels !… Vous devriez trouver autre chose que cet adjectif, ça commence à être usé.

      C’est marrant comme les poutinistes dans votre genre n’ont strictement aucun argument pour défendre leur chevalier blanc. Après tout, on pourrait trouver des choses à dire en soutien de la Russie, et même de Poutine.

      Mais non, ils sont trop fatigués, trop ignorants et trop paresseux pour cela. Et ça se prétend “amoureux de la vérité”… Lâchez-la un peu, la vérité, arrêtez de lui mettre la main aux fesses, elle ne vous a rien demandé, et elle se débrouille très bien sans vous.

      Vous êtes gonflé de parler de vérité, alors que je vous prends ici en flagrant délit de mauvaise foi. Vous dites :

      “L’éternelle rengaine, seuls les Russes agressent et sont expansionnistes. Les gentils occidentaux eux, subissent naïvement, ou au pire font des interventions pour défendre les droits humains.”

      Voilà. Vous l’avez avoué. C’est plus fort que vous. Puisque, selon vous, “les Occidentaux” agressent les peuples étrangers… eh bien, les Russes ont bien le droit de les agresser aussi.

      Merci de reconnaître que votre morale est une morale de voyou.

      Merci de reconnaître que, contrairement à ce que vous prétendez, contrairement à ce que nous chante la propagande de Poutine, votre but, et celui du Kremlin, n’est nullement de mettre fin à une politique internationale qui serait basée sur la négation de la souveraineté des nations, mais bien au contraire de faire prévaloir la loi du plus fort. Au service de la Russie.

      Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Le fasciste ressort toujours sous la défroque de l’anti-américain. C’est bien ça qui vous attire, chez Poutine : il est le voyou que vous n’arrivez pas à être.

      Le plus amusant, c’est que vous et vos pareils n’arrivez pas à tenir cinq minutes votre posture de grands humanistes défenseurs du droit des peuples contre les intolérables agressions de l’Oncle Sam. Votre vraie nature transparaît bien vite.

      Comme je le disais : travail de cochon. Même ça, c’était mieux avant. Excusez-moi, mais vos ancêtres du KGB (voire du PCF) avaient une autre tenue… Ils arrivaient à garder des secrets des décennies durant. Parce qu’ils y croyaient vraiment. Ils croyaient à une idéologie de salopards, mais au moins ils mettaient leur vie en jeu pour la défendre.

      Aujourd’hui, nous avons des types qui s’excitent tout seuls devant une figurine en plastique nommée Poutine, et qui jouissent du massacre de milliers de Tchétchènes, d’Ukrainiens ou de Syriens, pour venger leurs frustrations. Puis ils vont sur Internet montrer les dents quand on s’attaque à leur chéri. On m’excusera si je trouve que ça pue.

    • Bon, les filles ne vous fâchez pas trop; que le sang n’arrive pas jusqu’à nous quand même 🙂

    • Mon pauvre Marchenoir, vous êtes aussi cinglé qu’un commentateur ou intervenant d’Egalité et Réconciliation, sauf que vous vous êtes atlantiste.

      On est pas d’accord avec vous, alors on est un poutinolâtre ou un agent du KGB. Tous ceux qui vous contredisent bossent pour le Kremlin selon vous, ce qui suffit à vous qualifier d’obsessionnel et de paranoïaque.

      Je ne soutiens pas particulièrement Poutine, je sais que tout ne va pas bien en Russie, qu’il y a une immigration musulmane massive en Russie en provenance de pays d’ex-urss, à tel point qu’un tiers de la population russe serait musulmane.

      Pire des projections qui m’avaient été donnée il y a 5 ans par un missionnaire protestant en Europe de l’est et en Russie indiquaient que la Russie serait à majorité musulmane à l’horizon 2030 – 2040.

      Reste que si on sort de la propagande. Oui Poutine n’est pas un génie ou un demi-dieu, mais il a le mérite lui de travailler pour son pays, avec les moyens limités dont il dispose. Car la Russie, concrètement ce n’est plus grand chose comparé à l’URSS.

      Il a le mérite avec ces moyens limités de continuer à défendre son indépendance et de refuser de se soumettre à l’impérialisme libéral américain. Je n’ai rien de particulier contre la société américaine et ses valeurs, mais contrairement à vous j’ai un peu de fierté nationale, et j’estime indigne de baisser son froc devant qui que ce soit, qu’il soit russe ou américain.

      Facile de se foutre de la gueule de Poutine et de remarquer qu’il en chie pour parvenir à ses buts, quand on sait qu’il est seul et a la totalité du monde occidental contre lui, qui veut tout faire pour que la Russie rentre dans le rang.

      Vous êtes un occidentaliste ultra qui ne supporte pas de voir un pays blanc s’opposer au règne absolu d’un modèle unique.

      Quand je pense que vous reprochez à certains d’être comme des fillettes fantasmant devant la virilité de Poutine et de la Russie, alors que vous vous faites la même chose devant l’Amérique, vous me faites bien marrer.

      Le drame de la France, c’est que le débat public se passe entre gens qui ne croient plus en elle, et dont les uns voudraient être américains et les autres des russes.

      Il y a un homme, mort il y a 55 ans qui lui croyait, seul, en la France. Et ce seul homme, a pu alors faire beaucoup, même sous les cris et les quolibets des ancêtres atlantistes de Marchenoir, des communistes, et des gauchistes, tous d’accord sur un point : la France doit s’écraser.

  16. « Les USA sont en train de perdre le peu de crédibilité qui leur restait dans le domaine diplomatique et militaire après les désastres Afghans et Irakiens qui trouvent leur origine beaucoup plus dans l’incompétence inimaginable de l’administration Obama que dans les erreurs faites par Bush il y a déjà plus de 7 ans. »

    Argument imparable pour ceux qui accusent Bush de ne pas avoir assuré le SAV de la démocratie…

    Mais au fait, les interventions des USA au Moyen Orient ou même en ex-Yougoslavie, n’ont-elles pas été faites pour réparer les conneries de l’URSS et de ses alliés ? Les mouvements baathistes, le socialisme arabe étaient très proche de l’URSS ; les antiaméricains répètent à l’envie que s’il y a eu Al Qaida, c’est à cause de la CIA, mais on oublie qu’en réalité c’est surtout parce qu’il y eu guerre de l’URSS contre l’Afghanistan ! L’islamisme radical en Tchétchénie, en Bosnie ou au Kosovo sont aussi les conséquences des politiques soviétiques et de la Serbie qui avait le soutien de la Russie.

    Répondre
  17. Je ne pense pas qu’il soit possible de comprendre le jeu de chacun, il est déjà difficile de savoir ce qu’il se passe. Je trouve intéressant de collecter les informations, néanmoins. Il y a une guerre idéologique et une guerre réelle, cela peut donc prétendre à un conflit d’un désastre majeur. Certaines affirmations de Charles ont été contredites en commentaire. Obama ne prend pas l’Iran en ennemi. Au fond, je pense que personne n’a les moyens d’une guerre au Moyen-Orient sauf ceux qui n’ont rien à perdre, les jihadistes. Les russes sont pathétiques à faire les gros bras et ce tapage où l’on entend Poutine comme superpuissance montre l’ignorance des gens sur l’état de la russie et de son budget militaire. Qui attaquera le nid de vipère de Daesh deviendra l’Ennemi Numéro Un du jihad, or tout le monde a une population musulmane. Il n’y a qu’une superpuissance, une, ce sont les Etats-Unis et ce n’est pas une nation. Cette superpuissance a une économie qui s’effondre, 94 millions d’américains en âge de travailler ne travaillent pas, sa finance est totalement manipulée par la Fed. Bref, si Dieu veut, on verra mais en tout cas, personne n’a encore gagné quoi que ce soit.

    Répondre
  18. Encore une fois, c’est un article remarquable que je vais faire suivre à mon entourage.

    Répondre
    • Remarquable synthèse M. GAVE.
      En tant que joueur d’échecs je ne peux qu’approuver votre titre. POUTINE pousse ses pions et déploie ses cavaliers pendant qu’OBAMA et HOLLANDE nous rejoue la partie de cartes de PAGNOL! Tragique ! Pauvre France et pauvre Europe réduite à un rôle de dominion de l’empire US en déconfiture !

  19. Finalement, ceux qui disaient en 2003 que les Américains, suite à la fin de la guerre froide, se cherchaient de nouveau ennemis se sont trompés.
    La guerre froide n’a pas cessé au MO.

    Répondre
    • Il ne faut pas non plus oublier que la page Obama est en train de se tourner.
      Le prochain président aux USA a de fortes chances d’être républicain et intraitable avec Poutine.
      Il est probable que Poutine joue les bad boys avant que la fin de la récré ne soit sonnée…

    • Trump n’a pas l’air très va-t-en guerre vis-à-vis de Poutine.

      Pour les autres républicains, je n’en sais rien …

    • Mais Trump va-t-il se faire élire ?
      Il y a encore le temps…

    • Il est en tête chez les Républicains je crois mais Le Pen est parfois en tête chez les Français, de là à se faire élire, il y a encore un chemin.

      La question, une fois qu’il aura fini de troller pour se faire élire chez les Républicains, quel sera son vrai discours et sa vraie politique.

  20. Il est fort déplorable de constater qu’aux XXIème siècles nous poussions en arrivée là.
    j’admets les intérêts de chacun sans pour autant leurs donner raisons.

    La France est surement le pays qui aime se mettre clairement dans des situations des plus dramatiques (ce qui va venir) avec une certaine obsession, c’est d’être gouverné par des glans.

    Je me souviens que notre President qui nous avait annoncé que nous étions proche des trente glorieuses rien de surprenant si notre pays venait à être raser comme en 40…

    Il me devient et clairement insupportable d’être sous l’emprise de Lobbies amenant notre pays à la Guerre pour de simple intérêts économico politico commerciaux motivé par l’Egocentrisme de certains.

    Je pense que nous avons assez de ressources sur notre planète pour y développer une harmonie certaine, basée sur la communication la veritable et non celle de part laquelle nous pouvons être submerger de Propagande qui n’est plus à prouver.

    Que cherchent ils nous pourrions effectivement nous le demander, moi me posant cette question assez régulièrement aux vus des échecs de cette démocratie inexistante.

    Le camouflage certains de cette crise économique orchestré amenant à ce conflit qui va clairement dégénéré… c’est déjà le cas en Palestine avec Israel et les vols Russe au dessus de la Turquie.

    Israel me semble faire un peu trop profile bas sur le sujet actuel avec l’entrée de l’Iran dans ce conflit, laissant je pense des accords amiables loin devant nous. Qui de mon point de vu viendra à élargir le conflit dans toute l’Europe amenant la Guerre civil. L’Allemagne elle s’abstiendra clairement.

    Je souhaite que le plus grand nombres prennent conscience que les Elites du Monde nous ont mis de telles situations au nom de l’argent mené par la corruption de ce que nous entendons comme Religions.

    J’en reviens très souvent au même point, c’est qu’ils nous faudraient sûrement une invasion extraterrestre pour nous remettre à notre place et nous rendre compte à quel point, nous ne sommes que peu de chose, notre Ego prenant tellement de place qu’il nous rend aveugle laissant les innombrables possibilités d’evolution.

    Il nous est temps d’apprendre à grandir et d’éviter de confondre avec hégémonie expansionniste.

    Notre monde est menacé par une crise dont l’ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l’homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps. Einstein

    Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire… c’est la leçon la plus importante que l’histoire nous enseigne…”

    “Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle.”
    “Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein (1879-1955)

    “Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.”
    George Orwell, (1903-1950), auteur de 1984.

    “Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte.”

    Répondre
  21. Il est fort déplorable de constater qu’aux XXIème siècles nous poussions en arrivée là.
    j’admets les intérêts de chacun sans pour autant leurs donner raisons.

    La France est surement le pays qui aime se mettre clairement dans des situations des plus dramatiques (ce qui va venir) avec une certaine obsession, c’est d’être gouverné par des glans.

    Je me souviens que notre President qui nous avait annoncé que nous étions proche des trente glorieuses rien de surprenant si notre pays venait à être raser comme en 40…

    Il me devient et clairement insupportable d’être sous l’emprise de Lobbies amenant notre pays à la Guerre pour de simple intérêts économico politico commerciaux motivé par l’Egocentrisme de certains.

    Je pense que nous avons assez de ressources sur notre planète pour y développer une harmonie certaine, basée sur la communication la veritable et non celle de part laquelle nous pouvons être submerger de Propagande qui n’est plus à prouver.

    Que cherchent ils nous pourrions effectivement nous le demander, moi me posant cette question assez régulièrement aux vus des échecs de cette démocratie inexistante.

    Le camouflage certains de cette crise économique orchestré amenant à ce conflit qui va clairement dégénéré… c’est déjà le cas en Palestine avec Israel et les vols Russe au dessus de la Turquie.

    Israel me semble faire un peu trop profile bas sur le sujet actuel avec l’entrée de l’Iran dans ce conflit, laissant je pense des accords amiables loin devant nous. Qui de mon point de vu viendra à élargir le conflit dans toute l’Europe amenant la Guerre civil. L’Allemagne elle s’abstiendra clairement.

    Je souhaite que le plus grand nombres prennent conscience que les Elites du Monde nous ont mis de telles situations au nom de l’argent mené par la corruption de ce que nous entendons comme Religions.

    J’en reviens très souvent au même point, c’est qu’ils nous faudraient sûrement une invasion extraterrestre pour nous remettre à notre place et nous rendre compte à quel point, nous ne sommes que peu de chose, notre Ego prenant tellement de place qu’il nous rend aveugle laissant les innombrables possibilités d’evolution.

    Il nous est temps d’apprendre à grandir et d’éviter de confondre avec hégémonie expansionniste.

    —————————

    Notre monde est menacé par une crise dont l’ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l’homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps. Einstein

    Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire… c’est la leçon la plus importante que l’histoire nous enseigne…”

    “Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle.”
    “Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein (1879-1955)

    “Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.”
    George Orwell, (1903-1950), auteur de 1984.

    “Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte.”

    Et donc Place aux Lions et je crois très sincèrement que certains ont très fain….

    Répondre
  22. Merci Monsieur Gave pour cette analyse d’une clarté et simplicité bien venue.
    L’aveuglement des occidentaux vis à vis des Russes à quelque chose de pitoyable, mais nos dirigeants ne connaissant pas l’histoire comment cela pourrait il être autrement ?

    Répondre
  23. C’est normal que mes commentaires disparaissent ?

    Répondre
    • Il sont réapparus, désolé, d’avoir poster deux fois le même commentaire. Comme je ne voyais pas mon commentaire, j’ai cru qu’il y avait un bug et je l’ai reposté

  24. La population musulmane russe est de l’ordre de 10 % et non pas d’un tiers.
    Non, Poutine n’est ni un excellent stratège ni un joueur d’échec. C’est un judoka, le judo consiste à utiliser la force de son adversaire pour le faire tomber et c’est ce que Poutine fait. Poutine exploite les faiblesses de l’Occident contre l’occident. Si Poutine parait comme un excellent stratège, c’est surtout à cause de la totale incompétence des dirigeants occidentaux. La politique extérieure de l’Allemagne est motivé par ses intérêts économiques, l’Allemagne ne veut pas être une grande puissance diplomatique (et ce depuis la seconde guerre mondiale). Dans cette optique, il est faux de dire que les dirigeants allemands sont totalement incompétents.
    Quand à la Grande Bretagne, ce pays s’en fout du reste du monde, les anglais sont préoccupés par leurs problèmes internes, ils ne sont guère intéressé par les problèmes du reste du monde. Ce qui fait que la politique extérieure de la Grande Bretagne consiste en un total suivisme vis à vis des USA.
    Le seul pays européen qui veut avoir le rôle de grande puissance diplomatique…c’est la France.
    La volonté de briser l’ancien ordre au MO a déja été essayé par les néocons: l’invasion de l’irak avait pour but de créer une grande puissance au MO allié des USA permettant de contre balancer l’influence des monarchies du Golfe et permettant aux USA de moins dépendre des monarchies du Golfe. Cela a échoué à cause de l’incompétence de Bush, de la politique sectaire de Maliki et de l’incompétence d’Obama (n’oublions pas que l’irak était stable quand Bush est parti du pouvoir).
    D’ailleurs, le gaz schiste aux USA a complètement changé la donne au MO: les USA sont devenus bcp plus indépendants des monarchies du Golfe qu’avant (cela explique l’accord avec l’iran).
    La Russie risque fort de s’embourber en Syrie. D’ailleurs, tout pays intervenant au Mo risque l’embourbement. Voilà pourquoi il faut intervenir le moins possible.
    Petit parallèle historqe: L’Afghanistan et surtout l’Irak sont le Vietnam. Après le Vietnam, il y a eu une politique isolationniste de la part des USA ce qui a conduit l’URSS à mener une politique bcp plus interventionniste ce qui a conduit à l’effondrement de l’URSS. L’URSS n’avait pas les moyens économiques de ses ambitions. Or je pense que cela risque d’être la même chose pour Poutine. Dans les deux cas, l’économie s’est le point faible.
    On assiste à une guerre sunnite/chiite au MO dont personne ne connait l’issue.

    Répondre
  25. La population musulmane russe est de l’ordre de 10 % et non pas d’un tiers.
    Il faut arrêter avec le mythe comme quoi Poutine est un excellent stratège ce n’est pas vrai. Ce n’est pas un joueur d’échec mais un judoka, le judo consiste à utiliser la force de son adversaire pour le faire tomber c’est ce que fait Poutine. Poutine exploite les faiblesses de l’occident contre l’occident. Si Poutine parait un brillant stratège, c’est juste parce que les dirigeants occidentaux sont totalement incompétents.
    A noter qu’un pays comme l’Allemagne n’a jamais voulu être une grande puissance diplomatique (en tout cas pas depuis la seconde guerre mondiale), elle gère ses relations internationales surtout en raison de ses intérêts économiques et rien d’autre. Dans cette optique, on ne peut pas dire que les dirigeants allemands sont incompétents . De même, la GB est surtout intéressé par ses affaires intérieurs et n’est pas intéressé par les affaires extérieurs, la GB est dans une position totale de suivisme vis à vis des USA.En fait, le seul pays européen qui aspire à être une grande puissance diplomatique c’est la france.
    Ce sont les néocons et Bush qui ont voulu faire tomber en premier l’ancien ordre. Le but de l’invasion de l’irak s’était de moins dépendre des monarchies du Golfe et d’avoir une grande puissance au MO alliée permettant de contre balancer les monarchies du Golfe. Si l’invasion de l’irak a échoué ce n’est pas uniquement de la faute de Bush (même si c’est en partie de sa faute),c’est aussi de la faute de Maliki et d’Obama (l’irak était un pays sûr quand Bush est parti du pouvoir).
    Aujourd’hui, les USA avec le gaz schiste dépendent bcp moins des monarchies du Golfe donc ils sont bcp plus indépendants (un excellent exemple c’est l’accord avec l’Iran).
    Je ferai quand même remarquer que dans une perspective historique, on peut dire que l’irak et l’afghanistan ont été le Vietnam pour les USA. Or après le Vietnam, les USA ont eu une tendance isolationniste qui a conduit l’URSS à devenir plus interventionniste (ce qui a conduit à la chute de l’URSS). j’ai quand même des doutes que Poutine ait les moyens économiques de ses ambitions.
    Il y a quand même un gros risque que la Russie s’embourbe en Syrie. D’ailleurs, je pense que tout pays intervenant au MO risque très fort de s’embourber. Voilà pourquoi la meilleure chose à faire c’est d’intervenir le moins possible

    Répondre
    • Mon cher Jacques
      Je ne pense pas avoir jamais dit que Poutine etait un excellent stratège.
      J’ai juste dit depuis deux ans environ qu’il avait une Strategie, recuperer Sebastopol,pour controller la Turquie, enfumer les Europeens et les Americains avec l’Ukraine pendant que les négociations avec l’Iran avaient lieu et frapper vite en fort en Syrie pour assurer la victoire des Alaouites , le but ultime etant de faire tomber les monarchies sunnites et de chasser la flotte Americaine de Bahrein
      Dire que quelqu’un a une stratégie ne veut pas dire que l’on approuve cette stratégie. Il y a une difference essentielle entre decrire une situation et l’approuver.
      Amicalement
      cg

  26. Mon cher Charles,
    L’histoire est tragique, c’est vrai, et elle est mimétique, tragiquement et absurdement mimétique. C’est ainsi.
    Votre description des forces et volontés en présence emporte l’adhésion.
    Comment la France s’est-elle laissée embarquer là-dedans, aussi aveuglément, malgré sa connaissance des lieux et de leurs populations, son expérience, les leçons de son histoire, sa culture ? N’est-elle plus capable de penser ? N’a-t-elle donc plus rien à dire au monde ?

    Répondre
  27. Bonjour Mr Gave,

    Quelque chose qu’il me paraitrait utile d’ajouter a ce billet, est que les Etats-Unis sont en route vers l’independance energetique (Shale Gaz extraction pour terminer tranquillement sur l’ere du petrole, et preparation pour l’ere du tout electrique avec le solaire et la voiture electrique, Tesla comme exemple).

    Les progres de la robotique et du 3D printing me semblent aussi propices a encourager une politique ou les US n’auraient plus besoin d’un pays comme la chine pour manufacturer leurs produits, aujourd’hui le pays se re-industrialise.

    Dans ce contexte, le comportement des US et leur actuelle indifference (ou passivite) aux problemes du moyen-orient est-il plus un signe d’incompetence ou simplement l’amorcement d’une politique de retrait vis-a-vis des problemes du monde (i.e. fin de l’epoque US-gendarmes-du-monde) ?

    Répondre
  28. En plus de l’érudition, du très haut niveau de réflexion, ce que je retiens le plus de ce genre d’articles c’est un éclairage autre sur Poutine et la Russie actuelle. Dans le niveau très faible des débats actuels, des libéraux venus de gauche souvent ayant pris conscience depuis peu du noyautage marxiste auquel le PS fait péniblement face, accablent Poutine de tous les maux. La droite antilibérale l’adule en occultant que si ce pays a bien du mal à luter contre la corruption (reproche que je ferais à Poutine) le système fiscal est parfaitement libéral sur le papier…

    Ce qui est clair c’est que Poutine a des idées claires et qu’intellectuellement, sur la politique étrangère, il est 3 crans au dessus des tocards occidentaux. Et il va jouer au maximum son avantage sur Obama qui un lame duck et que les USA sont incapables de faire quoi que ce soit d’ici à janvier/février 2017 ce qui est assez inquiétant quand on y songe. Il me semble aussi qu’une fenêtre s’ouvre pendant près de 2 ans durant laquelle la politique internationale va être dominée par la Russie chose qui ne s’est jamais vue depuis la chute du communisme, on risque d’être surpris…
    cdlt

    Répondre
  29. Article vraiment remarquable, c’est toujours un plaisir (et de l’instruction) de vous lire. J’ai souvent l’impression que les maladresses d’Obama sont voulues, qu’il essaie de replier les Etats-Unis vers la raison, la démilitarisation, et qu’il tente de le faire de manière suffisamment “maladroite” (un pied en avant, un pied de côté, un pied en arrière) pour ne pas se faire assassiner (10% des présidents US ont été assassinés).

    Répondre
  30. Merci Mr Gave pour ce merveilleux éclairage sur une situation difficile à comprendre si l’on ne se réfère qu’aux dires des médias

    Répondre
  31. Je m’interroge afin de savoir quel est le pourcentage de la production mondiale repectivement produite, et consommée par les USA? Quelque savant économiste pourrait-il m’éclairer? Merci.

    Répondre
    • Production de quoi ?

    • Pétrole sans doute.

      93 millions de barils par jour pour la production journalière.

      Pour les USA, ils en sont à 10 millions par jour juste devant l’Arabie et la Russie.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_production_de_p%C3%A9trole

      Ce sont les chiffres de 2013, mais en 2014 ils sont devenus leader, sauf qu’une bonne partie est faite via les hydrocarbures de schiste qui nécessitent un prix élevé pour être rentable. Résultat, on ne sait pas trop comment va évoluer leur production, d’autant plus que les puits de schiste ont une longévité beaucoup plus courte, il faut forer un nouveau puit tous les x mois, alors qu’un puit conventionnel, on peut en avoir pour des années.

      Pour la consommation, 18 Mbarils/j.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_consommation_de_p%C3%A9trole

      En espérant vous avoir aidé.

    • Reponse a une question: Production et conuommation sont relativement bien rendues par le GDP plus le deficit ubdgetaires. Les chiffres sur ces deux quantites pour le monde entier par pays sont disponibles sur le site de la Banque Mondiale.

  32. Excellent
    Je ne suis pas toujours d accord avec vos écrits ,mais je suis d accord avec ce billet remarquable de clarté et de bon sens
    Savez vous jouer aux échecs monsieur Gave?
    Je pense qu il y a une classe politique européenne et américaine d une médiocrité immense ou la encore la France est championne du monde
    Heureusement il existe des walesa,des poutine,des Deng ….
    Encore merci

    Répondre
    • François Hollande n’a jamais été considéré comme “ministrable” depuis 35 ans, il est président de la République.

      Il ne doit pas voler plus haut que Premier secrétaire du Parti Socialiste, juste bon à arranger les querelles de clan.

      Sarközy n’est qu’un porte-parole talentueux sans plus.

      Et ces gens-là sont présidents …

      Il n’y a pas qu’à prier qu’un général nous fasse un coup d’Etat et remette l’église au milieu du village.

  33. Les Russes jouent aux échecs et voient plusieurs coups à l’avance;
    Les Chinois jouent au go et placent leurs pions lentement mais sûrement jusqu’à encercler totalement leur ennemi;
    Les Occidentaux jouent au sport de ballon où on court derrière le ballon sans avoir une vue d’ensemble.

    Chacun ses coutumes.

    La stratégie Obama, c’était basé sur le fait que les USA seraient auto-suffisants avec le shale oil et donc sortir du Moyen-Orient en soutenant les Frères Musulmans histoire de se racheter une virginité avec le brillant succès.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_du_pr%C3%A9sident_Barack_Obama_au_Caire

    http://www.lesechos.fr/04/12/2013/LesEchos/21577-036-ECH_la-nouvelle-donne-americaine-au-moyen-orient.htm

    Pour l’Ukraine (Février 2014), c’est l’inverse, ce sont les USA qui l’ont déstabilisé après s’être chié dessus en Syrie (Septembre 2013) pour se venger. Jamais Poutine n’aurait déclenché une guerre pendant ses JO de Sotchi.

    Et enfin pour les terroristes, le gars qui s’est fait crocheté par une journaliste hongroise serait apparemment un ancien membre d’Al Qaïda, pas de raisons de s’inquiéter naturellement :

    http://www.nytimes.com/2015/09/24/world/europe/syrian-refugee-tripped-in-hungary-denies-extremist-ties.html?_r=1

    Les Allemands s’attendent à 900 000 “migrants” supplémentaires d’ici 2016, ça promet …

    Alles oder nichts, les Teutons quand ils sont en fureur ça fait du dégât … les Français par contre …

    Finalement, on va finir par regretter les diplomaties ottomanes et britanniques qui seules savaient maintenir l’ordre dans la région.

    Répondre
  34. la meilleure similitude est avec le koweit doublée d’une innovation

    =>les us ont dit aux sunnites allez-y
    =>les gogoles sont financés et vont en irak encore plus loin vise la syrie (simili campagne de russie). on les appelle Etat marketingment y compris dans la presse stipendiée alors que c’est tout sauf un état en terme de résistance potentielle

    l’innovation se situe dans le fait que ce n’est pas Bush mais poutine qui accoure (l’accord iranien n’ayant aucun rapport avec le nucléaire: les centrifugeuses sont à plus de 30m sous terre hors portée de GBU bunker buster et l’iran a deja l’uranium enrichi depuis plus d’un an, quant la bombe c’est une autre histoire…)

    =>la russie mène une campagne tir au pigeon sans AUCUN risque opérationnel
    +puisque même les pilotes de sukhoi si bourrés ne risquent rien (pas de convention de geneve car zone de non droit pas de pays, Poutine peut même aller en irak selon droit international car il n’y a PERSONNE). Même les chinois vont venir s’entrainer
    +ce n’est pas une invasion mais une libération aucun rapport avec Lybie afghanistan…

    =>la russie met au grand jour l’inanité des politiques européens et leur corruption: il n’y avait aucune necessité d’intervention vraiment au sol, les intellectuels et journalistes de dire qu’il ne faut surtout pas aller au sol ou y aller tout court: pourquoi? parce le problème va être reglé avant noel et ca il ne le voulaient pas.
    la russie augmente son prestige parmi l’electorat européen

    =>la russie est à 500m de l’arabie saoudite et du quatar (quatar idem alliance france/ tchecoslovaquie/schneider skoda que nous avons du céder à hitler en 5min)
    =>l’arabie saoudite va devoir rappeler les us (ce qui compte étant celui qui décroche son tel le premier)

    Répondre
  35. Cher M Gave.

    Je vais vous apporter la contradiction sur quelques points.

    D’abord sur une donnée chiffrée : au sein de la population de Russie, les musulmans représentent moins de 10% de la population (de l’ordre de 7,5% selon le dernier recensement), et non pas 30%. A mon avis, ces 30% concernent le périmètre de la CEI incluant les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale.

    Ensuite, sur le fond, que les USA aient négocié avec l’Iran d’une manière très avantageuse pour l’Iran, c’est une chose. Mais si les USA ont ainsi négocié avec l’Iran, c’est parce qu’eux-mêmes en sont enfin venus au constat que l’Iran n’est pas une menace mais au contraire une solution évidente pour stabiliser la région.

    Le coeur du problème, c’est l’expansionnisme militant des divers courants salafistes sunnites, qu’ils soient wahabbites, frères musulmans ou autres. S’allier avec l’Iran, c’est mettre la pression sur l’Arabie Saoudite et, accessoirement, sur le Qatar, qui sont le coeur du problème.

    Après, en effet, les russes avancent crânement leurs pions parce que les américains tiennent encore à ménager encore la chèvre saoudienne et le chou iranien et que leur stratégie n’est donc pas encore nette et cohérente.

    Les intérêts des pays occidentaux sont pourtant clairs, et avaient été énoncés en filigrane par Zbignew Brzezinski dans son livre de 1997, le grand échiquier. Il faut arriver à priver les monarchies islamistes sunnites de leur manne pétrolière en favorisant la sécession des territoires pétroliers qui se trouvent être très majoritairement peuplés de chiites.

    Les américains n’ont pas trop le choix. Ne pouvant trop vite rompre les ponts avec les saoudiens, ils se condamnent à laisser les russes partir de l’avant et faire avancer leurs pions au Moyen-Orient. Je suppose qu’en outre les cercles de pouvoir à Washington sont divisés, une partie ayant gardé les vieux réflexes anti-iraniens et souhaitant poursuivre leur danse macabre avec les pétro-islamistes sunnites quand d’autres ont compris qu’il faut resserrer la pression autour de la gorge de ces pétro-islamistes sunnites.

    Répondre
  36. Super! 🙂
    Merci. 🙂

    Répondre
    • Merci

  37. Bonjour M Gave,

    merci pour cet article, comme toujours très clair. Pour une fois, je ferais preuve d’un peu d’optimisme. Si les monarchies Sunnites du golfe tombent, les mouvements islamistes de France perdent de facto leur financement et nous n’avons plus aucune raison de ménager ses prédicateurs.
    C’est une opportunité intéressante pour essayer de résorber le problème…à condition, évidemment, d’avoir des dirigeants capables de saisir cette chance.

    Répondre
  38. Se pourrait-il que, cette fois ci, que le bilan de l’opération ne soit pas une déroute diplomatique et militaire du coté américain et européen, et un succès du côté de l’alliance Russo-Chiite, mais tout autre chose.
    Par exemple, pensez-vous possible que les américains puissent en douce pousser les Russes dans les bras des Syriens et des Iraniens, afin de déstabiliser les monarchies sunnites, et ce dans l’unique but de créer suffisamment de troubles dans la région pour faire remonter le prix du baril?
    En effet, un baril à 40 $ ne fait ni les affaires des américains, ni celle des russes. De ce fait, Ils peuvent très bien avoir des intérêts communs, tout en continuant à embobiner l’opinion publique, et continuer à faire croire à leurs désaccords, ce qui fera les gros titres des journaux à peu de frais, et poussera l’anxiété globale un peu plus… ce qui est bon pour le pétrole, non ?

    Répondre
  39. Bonjour,

    Pour ISIS, c’est les cadres sunnites de l’ancien Etat irakien qui a organisé et financé ce machin tout en recrutant des combattants du monde entier.

    Apparemment, la Turquie qui a intérêt à ce que les séparatistes kurdes se fassent dérouiller ainsi que le régime d’Assad aurait laisser ce mouvement agir voir l’aurait alimenté en douce.

    Les Saoudiens et les Qataris financent les autres mouvements rebelles (Jaysh Al Islam, ASL … ) que Poutine vient de bombarder ce qui provoque la colère de tous les dirigeants occidentaux.

    Votre phrase des “Lions menés par des ânes” fête cette année ses 100 ans.

    Le proverbe original est arabe justement :

    “Des moutons menés par un lion vaincront des lions menés par un mouton”

    Répondre
  40. Bonjour,

    Pour la Russie, c’est plutôt de 13 à 15 % de musulmans.

    Poutine vient d’inaugurer la Grande Mosquée de Moscou et commence à acquérir un certain respect de la communauté musulmane locale.

    Vous dites, l’Ukraine est une diversion des Russes, n’est-ce pas plutôt les USA qui rageux après s’être chiés dessus en septembre 2013 sont allés provoquer les Russes en Ukraine pendant les Jeux de Sotchi ?

    Quoiqu’il en soit, cela ne change rien à votre excellent diagnostic.

    Pour ce qui est des printemps arabe en général et enfoncer le clou sur l’administration Obama :

    Avec les hydrocarbures de schiste, ils ont cru à une indépendance énergétique et donc voulu sortir du Moyen-Orient en se rachetant une virginité et ont soutenu les Frères Musulmans un peu partout de manière à gommer de l’Histoire les années Bush, ce qui est explique la visite d’Obama dans les pays du Moyen-Orient en 2009.

    “On ne détruit que ce que l’on remplace”
    Danton

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_du_pr%C3%A9sident_Barack_Obama_au_Caire

    http://www.lesechos.fr/04/12/2013/LesEchos/21577-036-ECH_la-nouvelle-donne-americaine-au-moyen-orient.htm

    Et au fait, ça veut dire quoi jouer à la belote ?

    En Russie, on joue aux échecs et donc plusieurs coups à l’avance.
    En Chine, on joue au Go, et donc on place des pions discrètement, lentement et sûrement de manière à faire tomber des pans entiers à la fin.
    En Occident, on joue au football et donc on fonce là où il y a le ballon sans avoir nécessairement une vue d’ensemble.

    Nous avons sans doute dans les pays Occidentaux, les plus incapables de l’Histoire, indécis et sans vision réaliste (Obama, Hollande, Merkel …).

    Pour Mme Merkel, avec 900 000 clandos qui sont attendus en un an, elle commence à ouvrir les yeux et admettre l’erreur de suivre aveuglément les USA.

    D’ailleurs, le syrien qui s’est fait crocheter par la journaliste hongroise serait un ancien membre d’Al Qaïda :

    http://www.nytimes.com/2015/09/24/world/europe/syrian-refugee-tripped-in-hungary-denies-extremist-ties.html?_r=1

    “Les hommes politiques trouvent toujours les bonnes solutions, après avoir essayé toutes les autres”

    Churchill

    Répondre
    • “Vous dites, l’Ukraine est une diversion des Russes, n’est-ce pas plutôt les USA qui rageux après s’être chiés dessus en septembre 2013 sont allés provoquer les Russes en Ukraine pendant les Jeux de Sotchi ?” Il faut arrêter le complotisme. Le président ukrainien a renié ses promesses électorales ce qui a énervé une bonne partie de sa population qui a manifesté. La répression violente des manifestations a fait un effet boule de neige qui a conduit aux événements que l’on connait
      “Pour Mme Merkel, avec 900 000 clandos qui sont attendus en un an, elle commence à ouvrir les yeux et admettre l’erreur de suivre aveuglément les USA” oui, sa décision d’accueillir tous ses clandestins était stupide mais ce n’est pas de la faute des USA.
      La politique extérieure de l’Allemagne est motivé par ses intérêts économiques, l’Allemagne ne veut pas être une grande puissance diplomatique (et ce depuis la seconde guerre mondiale).
      Perso, je pense que les USA ont parfaitement raison de vouloir pas s’occuper du MO.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *