FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_print

La presse étant la presse, nous avons droit jour après jour et semaine après semaine à un déluge de mauvaises nouvelles, sur l’ économie, sur la politique, sur des épidémies, sur le terrorisme, sur des guerres…Bref ,l’envie doit gagner le lecteur ou l’ auditeur de creuser un trou pour s’y enfouir le plus profondément possible. Et pourtant, ce ne sont pas les bonnes nouvelles qui manquent.

Il y a quelques années , j’avais écrit un livre
C’est une révolte ? Non Sire , c’est une Révolution
dans lequel je m’ attachais  à d’écrire les forces de création qui commençaient à émerger un peu partout.
Le lecteur sait bien que je suis un grand partisan de la ” création destructrice” qui par définition à deux volets.
La destruction, lieu de chasse privilégié pour les média;
La création dont curieusement peu de gens parlent.

Et donc, dans ce livre, j’ essayais de faire un petit récapitulatif des forces de création, en m’appuyant sur les travaux d’ Alvin Toffler.
Quelques années plus tard , il est peut être temps de refaire une petite visite guidée de ces forces.
Comme nous sommes entrés, et depuis un certain temps déjà, dans une économie de la connaissance , le domaine où ces forces devraient avoir le rôle le plus important c’est bien entendu dans l’ enseignement.
Et là , je dois citer la Khan Academy , fondée par Salman Khan, américain d’ origine indienne qui avait gagné beaucoup d’ argent dans l’informatique .
Sa nièce qui vivait en Californie et qui ne comprenait rien aux mathématiques lui avait demandé de l’aide, alors que lui vivait à New-York .Aussi sec, il lui envoie une explication par Youtube .
La nièce trouve ça très bien et la diffuse à ses copines .
Résultat?
Aujourd’hui, il y a des MILLIERS de cours disponibles sur le Net, donnés par les meilleures professeurs du monde , sur tous les sujets et bien entendu gratuits.
Il commence à y avoir des cours en Français.
Cette initiative va permettre à tous ceux qui souffrent d’ un enseignement de qualité médiocre , ou qui pire encore n’ ont accès a aucun enseignement, de compenser cela , pour peu qu’ils le veuillent bien sur et qu’ils aient accès à un réseau et à un ordinateur.
On imagine l’impact d’ une telle université en ligne sur les pays émergents ….
Passons à autre chose.
Dans mon livre, j’ avais intitulé un chapitre ” le jour ou les voitures seront silencieuses” en pensant bien sur aux voitures électriques.
Or, pour que ce rêve ait lieu, il faut pouvoir STOCKER  l’ électricité.
Et la, nous sommes en train de faire des progrès foudroyants.
Déjà, aux USA , Telsa commercialise une voiture électrique qui a près de 500 km d’autonomie et se recharge en 20 minutes a 80 pour cent.
Or, 95 pour cent des voitures ne roulent pas plus de 90 km avant de retourner à l’endroit ou elles couchent et peuvent être rechargées .
Et un moteur électrique  consomme trois fois moins d’énergie qu’un moteur à combustion interne normal.
On imagine l’impact sur la demande d’hydrocarbures…et sur l’ importance géopolitique du Moyen Orient.
Qui plus est, et ça je ne l’ ai pas vu venir , ces voitures vont se conduire toutes seules .
Il sera facile de renvoyer sa voiture à la maison ou au parking une fois arrivé au bureau .et la même voiture pourra aller chercher les enfants à l’école.
Plus besoin de transports en commun puisque des véritables flottes de voitures “publiques ” tourneront dans les rues et pourront être utilisées en se servant d’ un système tel que celui qui existe déjà sous le nom de Uber.
Dans le domaine médical, le déchiffrage du génome humain permet de plus en plus de fabriquer des médicaments adaptés à chaque individu et tapant de façon précise sur les causes du problème.
Toujours dans le domaine médical, des robots chirurgicaux voient le jour en ce moment, effectuant des opérations fort complexes, ce qui va permettre un véritable effondrement du coût de ces opérations et donc un beaucoup plus grand accès à la médecine pour l’ ensemble de la population mondiale.
Des aides à la personne existent déjà au Japon et vont permettre de mieux traiter le problème du vieillissement de la population.
Dans le domaine de l’ agriculture, des senseurs électroniques analysent la terre au tout de chaque semence et calculent comment l’ eau et les engrais doivent être distribués, littéralement semence par semence.
Dans le domaine de la banque, on va pouvoir non seulement payer en se servant de son téléphone, mais aussi investir dans des projets présentés par des internautes en se servant des réseaux Facebook ou Youtube, ce qui veut dire bien sur que banque de dépôts et banques d’ affaires vont être “desintermediées”.
Chaque entrepreneur qui aura une idée pourra essayer de lever des fonds et les résultats de ces efforts resteront sur le net, ce qui permettra à chacun de jauger les résultats historiques de ceux qui ont levé de l’argent.

Bref, ce qui passe dans la technologie est tout simplement prodigieux.

Il est tout a fait exact que nous vivons une période de destruction sans précédent.
Mais il est tout aussi exact que nous sommes AUSSI en plein dans une des périodes de création sans exemple dans l’histoire.
Se concentrer sur la destruction serait donc une erreur considérable.
Il faut simplement se souvenir que dans de telles périodes, il existe une prime énorme à la flexibilité.

 
Rien n’est jamais acquis à l’homme… Comme le dit la chanson

Catégories: Charles Gave, Economie

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

Partager sur

56 Commentaires

  1. Oui le progrès va tellement vite qu’on se déjà balade tous en voiture volante …
    Demandez vous pourquoi, alors qu’on SAIT la fabriquer personne n’en dispose ?

    Répondre
  2. Oui tout ça c’est super, sauf si le pic pétrolier (je sais que ça fait rire les gens qui n’ont pas vraiment creusé la question et qui se contente des courbes “officielles”, mais bon … http://royalsocietypublishing.org/content/372/2006/20130179) et/ou le réchauffement sont avérés.

    Tant qu’on ne se pose pas la question de l’énergie (électrique ou autre) pour la société de la connaissance, alors oui, tout va bien. Mais si on se pose la question des rendements, des ressources, et des limites technologiques, c’est très vite beaucoup moins drôle.

    Répondre
  3. A l’intention des non-spécialistes , Unix est le système d’exploitation révolutionnaire inventé entre 1970 et 1975 qui équipe, sous différentes variantes tous les smartphones actuels, Apple ou Android,mais aussi les Macintosh, ainsi que la majorité des serveurs Internet, et une foule de petits équipements d’intelligence répartie, industriels et domestiques..

    Répondre
  4. M. Gave, je livre à votre commentaire ma réflexion “de café de commerce” qui suit :
    “C’est une évidence que ce sont les « entrepreneurs » qui font bouger le monde, et non pas les intellectuels, les philosophes, les idéologues.

    Sous le terme “entrepreneur” s’entend des personnalités hors du commun qui à un moment ou à un autre pris des risques : conquérants, explorateurs, inventeurs, innovateurs, industriels, ingénieurs, financiers, chercheurs, architectes, artistes. Ce sont eux qui au fil du temps ont forgé notre monde : Grèce antique, Empire romain, Moyen âge des cathédrales, de la Renaissance, 18ème bourgeois, 19ème industriel, 20ème scientifique et technologique : l’artiste-décorateur de la Grotte Chauvet, Alcibiade, Périclès, Alexandre le Grand, Hannibal, Jules César, Octave-Auguste, Guillaume le Conquérant, Saint Louis, Christophe Colomb,Jacques Coeur, les Médicis, Léonard de Vinci, Bruneschelli, Benjamin Franklin, Bonaparte, Pereire, Renault, Citroen, Michelin, Blériot, Marie Curie, de Lesseps, Effel, Einstein,Rodin, Picasso …pour n’en citer que quelques uns. Ces entrepreneurs sont à l’image du dieu Civa : « Dieu à la fois du Bien et du Mal dont la danse anime le Monde » .

    La démonstration en est faite aujourd’hui avec 7 personnalités qui en moins de cinquante ans ont complètement ment bouleversé notre vie quotidienne : Andy Grove(Intel), Thomson & Ritchie (Unix et langage C), Steve Jobs(Apple), Bill Gates (Microsoft), Page&Brin (Google).Le monde entier aujourd’hui utilise quotidiennement une ou plusieurs des innovations matérielles ou logicielles venues de ces sept-là !

    Certains systèmes « politiques » encouragent les « entrepreneurs » et leurs innovations (la liste des 7 indique lequel) et d’autres pas (en 70 ans de communisme l’Urss n’a inventé comme bien de consommation que la Kalachnikov).

    En Décembre 1992 j’étais au siège de Qualcomm , une petite société de San Diego de moins de cent employés, le jour de son introduction en bourse au second marché, et ce même jour elle expérimentait en grandeur réelle une nouvelle technologie de transmission pour téléphones mobiles, le CDMA.

    Exactement 30 ans plus tard sa capitalisation boursière dépassait celle de Intel, et fin 2013 elle était 22 fois supérieure à celle de Alcatel-Lucent. (dont Qualcomm vient de prendre une participation ). Et très récemment le gouvernement chinois s’est inquiété officiellement de la suprématie technologique de Qualcomm !

    Répondre
  5. Dans le déluge des mauvaises nouvelles, la lecture régulière d’un mensuel scientifique comme Science&Vie redonne de l’espoir et permet d’anticiper les évolutions à venir de notre monde. Ainsi ce mois-ci on apprend qu’une révolution dans la thérapie génique est en train de naître, à l’initiative en grande partie d’une jeune chercheuse française , Emmanuelle Charpentier. Retenez son nom, on parle déjà du Nobel pour sa découverte qui permet de façon rapide, rapide et efficace de remplacer un bout d’ADN défectueux par un gène sain

    Répondre
  6. merci pour cette note positive, et réaliste.
    le mot le plus important me parait etre “fléxibilité”.
    les résistances aux changements, aux innovations ,seront souces de recul pour certains pays, institutions et individus. Exemples : dans l éducation, la recherche (OGM, stem cells,…). Quid des futurs “canuts de Lyon” ?

    Répondre
  7. Une toute petite question “sémantique” (Sans grande importance)
    Vous utilisez le terme “Création Destructrice”. N’est pas plutôt “Destruction Créatrice”, traduction française de l’expression anglaise “Creative Destruction” ou de l’Allemand “schöpferische Zerstörung” ?.
    Merci.

    Répondre
    • Cher Monsieur,

      Question légitime puisque je la reçois tous les deux jours. A dire vrai les deux existent. la première, Destruction créatrice est evidemment de schumpeter, la seconde découle de la nouvelle économie, on le retrouve dans des papiers comme içi http://policydialogue.org/files/events/851full1_Mazzucato.pdf

      sur les nouvelles technologies et le rôle de la finance.

      mais cela n’exclut pas du tout le fait que CG ait pu se prendre, aussi les pieds dans ses propres traduction de terme.

      Il le fait toujours sur Schumpeter, c’est le problème des “rouges voitures” 🙂

      Cdlt

      idl

  8. La chute de l’URSS a doublé en un jour le nombre de chercheurs.
    La Chine et autres s’y mettent.
    Les deux tiers des chercheurs d’Europe vivent et travaillent aux USA.
    On a mit 13 ans à décrypter le génome humain.
    En Deux ans on va (on a ?) décrypter les 13 formes de cancers. (Merci Microsoft et intel !!!)

    Nous sommes donc au début de la science. On attend du reste l’arrivée d’une “théorie du tout” qui fera passer Einstein pour un gentil garçon (mais bon..).

    Bref, “on a encore Rien vu”.

    Mais cela ne va pas se passer en Europe, encore moins en France.
    Pour nous, ça sera des emplois de femmes de ménage et de guide touristique, à 800 Euros, dans la Solidarité, l’Egalité Citoyenne et autres conneries Socialiste.

    Répondre
  9. Quelle horreur ce monde qui arrive avec des Harley Davidson electriques conduites par des motards métrosexuels bien propres. Finis le son magique du moteur Harley, ce “potato potato”qui vous met en transe, finis le motard barbu, tatoué et ventripotant, qui pu la gazoline!!!! VIVA LA GAZOLINA!!! VIVA!!

    http://www.youtube.com/watch?v=MCp9Fc7JTfA

    Répondre
  10. Voilà un esprit attiré par la Lumière, précis et rafraîchissant!
    Merci Charles Gave pour ces perspectives réjouissantes, l’angle mort en effet du débat public.

    Répondre
  11. Tesla et non Telsa….

    Répondre
  12. Les progrès de la technique sont prodigieux, époustouflants, c’est vrai.
    Il n’y a pas création sans destruction, sans doute est-ce vrai aussi.
    Mais ne sommes-nous pas arrivés à un point où c’est l’humain lui-même qui est détruit pour laisser la place aux machines ?
    Pour le coup, est-ce un progrès ? La question mérite d’être posée, non ?
    Et, somme toute, dans ces conditions, qu’il y ait du pessimisme dans l’air n’est pas totalement incompréhensible, ni absolument injustifié…

    Répondre
    • Allons , allons . A tout les siècles , les hommes ont eu peur des machines . On devait ne pas pouvoir respirer en voiture , barjavel nous avait dépeint des quotidiens effroyables or l homme n a jamais vécu aussi vieux ou dans un tel com fort de vie matérielle .

    • Certaines de ces peurs suscitées par les machines étaient fantasmagoriques, certes, mais pas toutes. Le développement de l’industrie s’est fait au prix de très nombreuses vies humaines. Il se fait au prix de l’épuisement des ressources naturelles…
      Nous n’avons jamais aussi bien vécu, ni aussi longtemps, ni en aussi bon santé, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Nous sommes du non côté, du côté de la force, du côté de l’argent…
      Et à l’âge de l’homme augmenté, de l’homme posthumain, de l’homme transhumain, je crois plus légitime que jamais de s’inquiéter de notre inconscience collective.

    • Ah on arrive aux ” les pays du Nord qui ont asservis les richesses des autres pays ” théories amplement réfutées par le très sage Raymond boudon dans entre autres ” pourquoi les intellectuels etc “

    • Je ne connais pas Raymond Boudon. Je vais le lire…

      Le fait est que pour être puissant et riche, il faut être à la tête d’une “troupe”, qu’elle soit composée de soldats, d’esclaves, de manants, de salariés, de vassaux… Les pauvres et faibles, parce qu’il sont nombreux, font la richesse et la force des riches et puissants. Il en a toujours été ainsi. Cette organisation a certes permis les extraordinaires réalisations qui jalonnent l’histoire des hommes, en art, sciences, politique… Mais le fait est aussi que c’est injuste, et que désormais nous le savons que c’est injuste, et que nous ne pouvons plus nous voiler la face, et que désormais par les moyens de communication modernes tout le monde le sait, et que l’humanité entière ne peut pas, les ressources naturelles étant ce qu’elles sont, vivre sur le même pied que nous, et que nous nous mentons à nous-mêmes quand nous professons “liberté, égalité, fraternité” tout en pratiquant “servilité, compétitivité, individualité”…

    • Nous “savons” que la richesse est injuste ? En somme, le seul moyen d’aboutir à la justice, ce serait le communisme ? Merci, on a déjà essayé — et on essayé dur ! ça fait 150 ans que l’humanité s’y emploie… On a vu le résultat !

      Quand on tente d’appliquer une théorie pendant 150 ans et que les seuls effets auxquels ont parvient sont désastreux, ça veut dire que ça ne marche pas. Il est temps de mettre le communisme à la poubelle.

      D’autre part, j’aimerais pulvériser ce vieux canard escrologiste : le mode de vie des nations développées serait maléfique, parce qu’il ne pourrait être étendu à toute la planète.

      C’est totalement faux pour deux raisons :

      1. Raison morale. Votre argument est un argument communiste. Sous prétexte que tout le monde ne pourrait pas être aussi riche que l’Occident, l’Occident devrait être appauvri. C’est un argument de voleurs. C’est très bien, s’il y a des riches. S’il y a des pauvres, eh bien qu’ils essaient de devenir riches. La richesse, c’est mieux que la pauvreté. Pardon d’enfoncer des portes ouvertes. Et, non, les riches ne prennent pas leur argent aux pauvres.

      Ou alors, soyez honnête et avouez que vous aimez la pauvreté. Pour autrui, bien entendu ! Vous êtes parfaitement libre, vous, de donner toutes vos richesses, de vivre en ermite et en mendiant. Personne ne vous en voudra. A condition, bien entendu, que vous revendiquiez la pauvreté comme un bienfait, selon les préceptes chrétiens, et que vous ne vous déclariez pas victime de la société, dont vous réclameriez des subsides…

      2. Raison technique. Qu’en savez-vous, qu’on ne peut pas étendre le mode de vie des nations développées à toute la planète ? C’est peut-être vrai avec la technique actuelle — et encore, j’aimerais voir de près les calculs des escrologistes. Nous sommes habitués aux “études” et aux “statistiques” et aux “tout le monde sait bien que” honteusement trafiqués pour soutenir l’idéologie néo-marxiste.

      C’est évidemment faux avec les techniques de demain, qui par définition nous sont encore inconnues.

      Un seul exemple pour démontrer la fausseté des “vérités évidentes” propagées par les escrologistes : les “ressources en eau”, qui serait un bien rare, précieux, etc.

      S’il y a une ressource naturelle qui n’est ni rare ni précieuse, c’est bien l’eau. L’eau, en pratique, se trouve en quantité infinie sur la terre. Elle est inépuisable et inusable. Nous buvons aujourd’hui la même eau qui existait il y a des millions d’années.

      Ca n’empêche pas des millions de néo-marxistes de nous expliquer que, lorsque nous prenons des bains au lieu de prendre des douches, nous faisons mourir de soif les petits nafricains du Sahel.

      Je vois mal le rapport. Je ne vois pas le tuyau qui conduit du Sahel à ma salle de bains. Ou alors, c’est de la plomberie non-euclidienne, et c’est une discipline encore inconnue de l’humanité.

    • Je vous conseille la lecture d’un petit livre, récemment réédité, “La science est-elle inhumaine ?”, du biologiste et philosophe Henri Atlan, fort intéressante réflexion sur le savoir, le déterminisme, la liberté… et donc sur la morale.
      Ce n’est pas quand on se croit libre qu’on est vraiment libre. C’est quand, ayant acquis une parfaite connaissance des lois et forces qui gouvernent entièrement nos comportements, nous avons atteint à la conscience de notre absence de liberté.
      Et parmi ces forces, pour revenir au sujet de notre conversation, il y a la cupidité, le désir mimétique, l’envie d’avoir ce que les autres ont, d’avoir plus qu’eux…

    • La productivité crée de l’emploi et de la richesse, comme
      Bastiat l’a montré il y a bientôt 2 siècles et comme les faits l’ont prouvé depuis:
      http://bastiat.org/fr/cqovecqonvp.html#les_machines

      Notre problème n’est pas les gains de productivité, mais l’étouffement du capitalisme. Notre économie est essentiellement administrée, les ressources sont aux trois quarts assignées par l’État (57% de dépense publique dans le PIB, plus toute la réglementation).

      “Le développement de l’industrie s’est fait au prix de très nombreuses vies humaines.”
      Avant l’industrie, la vie était belle.
      L’homme menait une vie longue, heureuse et insouciante dans de vertes prairies bucoliques.

      Puis arriva l’industrie, et les capitalistes cupides vinrent chercher ces hommes heureux pour les conduire à l’usine sous la menace de leurs armes et les obliger à acheter ce qu’elles produisaient.

      C’est bien ça ?

      Vous me semblez lettré: Faites-vous plaisir en lisant Frédéric Bastiat de bout en bout.
      Notamment les Harmonies:
      http://bastiat.org/fr/harmonies.html

      “Nous sommes du non côté, du côté de la force, du côté de l’argent…”
      L’argent, c’est le moyen de la liberté et de la justice.
      Il y a deux manières de subvenir à ses envies ou besoins.
      1 – Le pillage
      2 – L’échange

      L’argent est le moyen de l’échange.
      Celui que j’ai, je l’ai gagné en rendant des services.
      Si vous le voulez, vous devrez m’en rendre d’équivalents.
      C’est juste, et je ne vous y oblige pas.

      Mais si vous êtes mon esclave, je n’ai pas besoin d’argent pour que vous me rendiez service.
      Et si je vous tue, je n’ai pas besoin d’argent pour vous obtenir vos biens.

      Si vous n’aimez pas l’argent, vous préférez le pillage.
      Car l’argent est nécessaire pour la liberté et la justice (mais pas suffisant).

    • Argent et pillage peuvent aller de pair.

      Quand canons et capitaux s’allient, il peut arriver que les marchandises soient achetées et non volées, mais que ce soit du pillage quand même. Au hasard : voir les relations entre la Chine et les puissances occidentales entre le milieu du XIXème siècle et le milieu du XXème, le siècle de la honte pour les Chinois.

      “Avant l’industrie, la vie était belle” : ne caricaturez pas.

      Le progrès est le progrès. Mais ne nous cachons pas sa face sombre. Douter est une hygiène intellectuelle élémentaire et indispensable.

      Et nous sommes arrivés à un stade où notre puissance scientifique et technique en vient à nous dépasser. il serait coupable de ne pas s’interroger.

    • Ce sont des arguments de spoliation du Nord par le sud du petit par le grand qui sous tendent toute l idéologie marxiste . Encore une fois Raymond boudon dans pourquoi les intellectuels détestent le libéralisme ´a amplement remis ces idées , utiles certes mais fausses , à leur place . On ne peut pas construire une société libérale avec ce genre de maxime .

    • “Argent et pillage peuvent aller de pair.”

      Mais l’échange ne peut pas aller sans argent.
      Éliminez l’argent, il ne restera que le pillage.

      Ceux qui condamnent l’argent ne veulent pas d’échange.
      Ils veulent donc le pillage.
      Ils veulent le pouvoir.
      Soumettre autrui.

      Si vous ne voulez pas de pillage, défendez donc l’argent au lieu de l’attaquer.
      Rejetez la contrainte, toute contrainte, même si vous en aimez l’auteur et haïssez la victime.

    • +1

    • Où avez-vous vu que je veux éliminer l’argent ? Je critique l’usage que nous en faisons. Une telle critique est-elle un blasphème à vos yeux ?

      Si je veux éliminer quelque chose, ou plutôt si j’aimerais que soit éliminé quelque chose, ce quelque chose serait notre vénération pour l’argent et pour la réussite…

      “Rejetez la contrainte, toute contrainte, même si vous en aimez l’auteur et haïssez la victime” : je ne comprends pas cette phrase. Est-elle l’affirmation de votre croyance ? ou de ce que vous croyez être la mienne ?

    • Voulez donc que soient aussi eliminés la valeur? Vouloir exclure la réussite? Mais enfin quelle idée Absurde! Je suis toujours consterné de constater que les mêmes personnes qui encensent les 20/ Sur 20 à l’école et l’allemand premiére langue viennent ensuite pleurnicher sur l’air de “oh mais c’est horrible tout ces gens qui considèrent l’argent comme une fin en soit”!! Mais enfin, libre à vous de considérer que votre système de valeur serait par exemple votre utilité aux autres et en quoi votre système de valeur en ce ça devrait il être celui de tous?

      Vous n’aviez aucun probleme à être noté sur 20 par avant? et oui la vie est ainsi faite et à ce compte là, on apprend très tôt que certains naissent beaux et d’autres laids et que c’est profondément injuste.

      Si vous voulez de la justice, essayer l’au de la car dans ce monde, le seule chose auxquelles nous puissiez arriver est un système le moins mauvais possible et ce système s’appelle la liberté. Justement afin de ne pas permettre à des doux ayatollah de se revendiquer d’une certaine justice pour se servir au passage. On les connait les saint just grand pourfandeurs des inégalités!

      Mais enfin, quelle pensée profondément enfantine: “l’argent c’est pas bien et la réussite est une tyrannie” Mais suck it up my friend. Oui, la vie est injustice. C’est comme ça. Et moi je voulais des jambes de 1m 50 et les seins de samanta de Fox (dans le dos).

      Bouh, ouh

    • Mon problème n’est pas les différences , elles existent . Le problème est de penser que quiconque d’humain puisse les résoudrent . L’ homme est par nature un animal fainéant (cf bastiat) et très prompt à tenter de convaincre autrui d’ aller chasser à sa place . Si votre don oral , votre facilité à convaincre vos pairs est telle que l on va chasser pour vous, qui serais- je pour vous botter le cul et exiger que chaque homme et femme subissent les mêmes charges de travail physique car encore une fois on revient à l ‘éternelle idée : boser ce serait porter quelque chose de lourd en transpirant beaucoup . Les femmes gardent peut être leurs cœurs aux vaincus mais on sait de tout temps où va le reste …

      L ‘homme est un loup pour l’ homme et ça ne date pas du libéralisme .
      La grande mystification est de vous avoir convaincu qu’ une alternative existait en dehors de vous , individu . Or , il n’ en est rien mais surtout surtout, si l’Etat Etait la solution, la communisme de Mao aurait fonctionné car la stricte égalité était bien l’idée.

      Je vous laisse penser que l’argent c’est mal, que la réussite social portée au pinacle c’est mal quelque part, encore une fois ce n’est pas mon problème. J’ai un problème si vous venez me demander de penser comme vous.

    • Que l’état maoïste ait échoué condamne l’idéologie maoïste, pas le concept d’état.
      D’ailleurs l’état chinois d’aujourd’hui, continuateur de l’état maoïste d’hier, a parfaitement adapté et adopté, sinon la liberté, en tout cas le “libéralisme”, et s’en trouve fort bien.

      “L’homme est un loup pour l’homme”, certes, cette affirmation est assez ressassée. Mais d’une part elle est injuste pour le loup qui, lui, au moins, n’achève pas, ni ne torture, ni encore moins ne massacre ses propres congénères, et d’autre part la civilisation, justement, c’est de faire en sorte que la raison du plus fort, celle du loup mangeant l’agneau, loln d’être la meilleure, soit au contraire discréditée…

    • Si on vénère la réussite, c’est justement parce que c’est la réussite.

    • “Mais ne sommes-nous pas arrivés à un point où c’est l’humain lui-même qui est détruit pour laisser la place aux machines ?”

      Idéologie NAZI, je vous le rappel…

    • Laisser la place aux machines n’a guère de sens tant qu’elles n’ont pas de volonté propre.

      Le risque est plutôt celui dénoncé par Aldous Huxley dans Le meilleur des mondes.
      Un ouvrage prophétique: Il est très clair que le socialisme nous y mène, le mariage pour tous est un grand pas vers cette horreur où l’humain est produit en usine.

    • Surtout le ventre pour tous . Je reste dans l attente de voir comment ces génies vont résoudre l équation location de vagin = prostitution = interdit ( même par idee altruiste rétribuée voir sexe handicapé ) maus la location d utérus = no probleme

  13. Bonjour Monsieur Gave,
    j’ai exactement la même vision que vous sur les grands chamboulements qui sont en train de se mettre en place.
    Les choses vont très vite, et elles vont encore s’accélérer.
    Sur les voitures la prochaine révolution viendra des supercondensateurs, ils sont asymétriques contrairement aux batteries, ce qui veut dire qu’ils peuvent se changer beaucoup plus vite que leur courant d’utilisation. En gros, recharger une voiture en une ou deux minutes pour récolter des centaines de km d’autonomie sera bientôt possible (2020-2025), si du moins on a dans la station une grosse puissance disponible.
    De plus ces supercondensateurs sont quasi-éternels, ils utilisent l’électrostatique et les nano technologie et non la chimie, ils pourrons être installé dans la voiture à la construction et jamais changés..
    étant plus jeune que vous j’en verrais plus de mon vivant, mais je pense que vous allez quand même avoir les yeux écartillés en voyant ce qui arrive, innovations aprés innovations.
    Cordialement.

    Répondre
  14. C’est ce que l’on appelle le progrès technique mais il est plutôt moins révolutionnaire que ce qu’il a été au siècle dernier , le siècle de l’entrée dans le monde moderne .nous avons seulement des améliorations à la marge des technologies existantes mais pas de révolution : des meilleures voitures , des meilleurs avions , des meilleurs téléphones, des meilleurs trains , des meilleurs médicaments ,des meilleurs centrales nucléaires ,des meilleurs ordinateurs ….. mais on a RIEN INVENTE à l’instar du siècle dernier .
    D’autant plus plus que l’Europe vieillie tout comme les usa , la Chine …voir le Japon dans ce cas où la croissance n’est plus possible dans une population hyper vieillissante .
    80% de la population dans les pays développés travaillent dans le tertiaire où les gains de productivité sont ridicules à l’instar de l’industrie , donc la forte croissance n’est plus possible .
    Quant aux pays émergents , l’émergence de la Chine et de l’Inde n’a pas eu un impact si terrible sur la croissance française de la dernière décennie , la plus faible de tous les temps et les excédents chinois seraient même à l’origine de nos déboires !!!
    En revanche des pays comme l’Italie dont la croissance a chuté de 10% depuis 2008 alors que la population augmentait de 3% donc -13% de pib/hab. , comme la France dont le pib marchand est tjs 3.5% en dessous du pic de 2008 alors que la population augmentait de 3.5% donc -7% de pib marchand par habitant .Ne parlons pas de la Grèce , Espagne , Irlande ….
    Si on écoute les marchés comme un vieux siou car il faut savoir les écouter , ils nous disent “vous allez boire le bouillon” , pourquoi ? Parce la forte volatilité est de retour et la volatilité fait les cours cqfd c’est la raison pour laquelle le pétrole bouge , les changes bougent , les junk bonds bougent (ils sortent de ces saloperies ensuite par périphérie ils sortiront des actions) , ils sortent du Russel 2000 , ils sortent des technos (financements aveugles se tarissent comme en 2000)….bref aux abris mais les crises sont les meilleures périodes pour rebondir en Chinois crise signifie opportunité .

    Répondre
  15. Maintenant et depuis quelques décennies, le chômage qui en résulte n’est pas résolu. Il faudra un moment donné trouver une issue pour ceux qui sont sur le carreau, d’autant plus que la tendance s’accélère avec les nouvelles technos. Sinon, ce sera une société avec quelques Eloi et une majorité de Morlocks.

    Répondre
    • Ça dépend pour quel continent . Il est certain qu il y aura moins de postiers . Mais doit on interdire internet pour autant ?

    • Je n’interdis rien, mais je pose le problème des conséquences sociales.

    • Il y aura moins de postiers ? Pas sûr. Si le commerce électronique se développe, il y en aura peut-être davantage…

    • Ah non il y a moins de postiers c est acquis en france .

    • Ah non il y a moins de postiers c est acquis en france . Ces genies ont du reste augmente le prix du timbre pour cette même raison . Ils ont moins de trafic donc ne s y retrouvent pas donc ils doivent plus faire payer les restants . Quoi ? Quelle logique ?

    • Quand je dis “postiers”, cela veut dire évidemment personnes payées pour livrer les colis du commerce électronique… ça ne veut pas forcément dire fonctionnaires des PTT…

      Rien ne me met plus en colère que d’entendre les PTT pleurnicher sous prétexte qu’on envoie moins de lettres, et que, “par conséquent”, il faudrait augmenter le prix du timbre…

      Ils oublient de nous dire :

      – Que le trafic des colis, lui, explose. Que ça coûte beaucoup plus cher d’envoyer un colis qu’une lettre.

      – Que les PTT sont dramatiquement passés à côté de ce nouveau marché, qui leur tombait pourtant tout rôti dans le bec.

      – La preuve, la floraison d’entreprises privées qui livrent en “point-relais”. Dans ma ville, dès qu’un commerçant adhère au système des points-relais, il est inondé de colis — au point que certains déclarent forfait ! Ce qui montre bien l’importance de la demande…

      – Pendant ce temps-là, les PTT françouéses ouvrent en fanfare un système de consigne automatique qui avait une dizaine de points de retrait sur toute la France la dernière fois que j’ai vérifié, pratiquent des prix prohibitifs sur les petits colis, ce qui fait qu’il est plus avantageux d’acheter à l’étranger qu’en France, laissent opérer des réseaux de vol mafieux dans leurs centres de tri… et au lieu de coller leurs postiers à la gestion de ce flot d’or qui leur arrive sans qu’ils aient rien fait pour cela, leur invente de nouveaux boulots inutiles comme de relever les compteurs d’électricité.

      – Quand j’achète des marchandises sur Internet en Allemagne, le suivi du colis sur le trajet français, fait par la poste allemande, est plus précis que celui fait par la poste française sur son propre territoire…

    • Cher Robert , c est pour cela que les ptt dont une bonne illustration de la nécessaire destruction créatrice . Reformez vous ou disparaissez

  16. D’abord une petite remarque de physique. Quand vous dites que les VE (voitures électriques) consomment trois moins d’énergie que les voitures à essence/diesel, vous oubliez qu’il a fallu la produire cette électricité, qui n’est pas une énergie primaire. Quel que soit le mode de production, on retrouve ce facteur 3 environ qui est la conséquence du principe de Carnot. Si, comme en Allemagne, on produit l’électricité avec du charbon, non seulement le VE consomme autant qu’un véhicule thermique, mais de plus on pollue l’air avec du soufre et autres polluants (surtout pas le CO2 qui ne pollue en rien).
    Par ailleurs, toutes les voies d’avenir exigent des gens avec de bons cerveaux. Que fait-on des autres?
    Quand à l’éduction, secteur clef, s’il en est, regardez le niveau des jeunes d’aujourd’hui. Les cours en ligne ne leur sert de rien car ils pensent qu’ils vont pouvoir gagner beaucoup d’argent sans trop de fatiguer, merci l’idéologie socialo-marxisante.
    Bref, je voudrais bien être optimiste, mais les faits de tous les jours ne m’y incitent guère.

    Répondre
    • Non justement c’est le vehicule electrique de masse qui va permettre de resoudre le probleme de l’eolien et du solaire. cad le stockage et lissage d’energie intermittentes. Sans recours donc aux energies fossiles

      Et par la meme occasion rendre caduque ces nouveaux compteurs electroniques hors de prix imposés par l’etat et bientot obsoletes

  17. Bonjour,
    J’aimerais rajouter une techonologie: l’impression 3D.
    J’ai fait récemment l’acquisition d’une machine open source et c’est tout simplement époustoufflant. Des banques de données sont disponibles sur internet et vous pouvez télécharger des objets gratuitement puis les imprimer chez vous. De plus des applications existent sur smartphones qui permettent de modéliser des objets en prenant une dizaine de photos avec son appareil pour ensuite les imprimer!!!
    Les bouleversments en termes de coût du travail et de transport seront gigantesques.
    Bienvenu dans l’ère des prosommateurs!

    Répondre
    • Je partage tout à fait, d’autant plus que l’impression 3D a aussi des applications gigantesque dans l’industrie et peut remettre en cause le business de la sous-traitance industrielle. Là où il était plus flexible et moins coûteux de déléguer la fabrication de telle ou telle pièce à un spécialiste, qu’en sera-t-il demain ? Les entreprises vont-elles se ré-approprier l’ensemble de la chaîne de production et donc quid des Faurecia, etc ?

  18. A Nolife:n’oublions pas qu’en France, toute la richesse produite par le travail est captée par la puissance publique et ses affidiés.L’Etat en est réduit à réduire l’armée depuis au moins 15 ans, donc à affailir une de ses fonctions régalienne,tout ça pour entretenir une masse de fonctionnaires indéboulonnables;cette caste a envahi les sphères du pouvoir,mettant à mal la réprésentation nationale et par là ,notre démocratie.c’est vrai que pour la France, tant que ce système perdurera, nous n’aurons pas de bonnes nouvelles à donner au monde.

    Répondre
  19. “Plus besoin de transports en commun ”

    Vous qui vivez a Hong Kong, allez prendre le metro en heure de pointe et imaginez de mettre tous ces gens la dans une voiture, remontez en surface et regarder les quatre routes qui permettent d’aller de Central a Causeway Bay (occupees ou pas), ajoutez les quelques voitures necessaires a transporter les gens rencontres au-dessous et imaginez a quoi cela va ressembler : j’apprecie votre optimisme aujourd’hui mais je ne vous suis pas en ce qui concerne l’utilite des transports en commun, que ce soit sur terre, en mer ou dans le ciel.

    Répondre
  20. Bonjour,
    Après bilan création – création, est-on en solde positif ?

    C’est bien l’informatique mais est-ce que ça génèrera autant de croissance que la machine à vapeur et le moteur à explosion ?

    Les physiocrates n’ont pas mesuré à sa juste valeur l’industrie et ne voyait que l’agriculture, faisons nous la même erreur avec l’industrie traditionnelle et ses indicateurs ?

    Parce que les salaires baissent, le rendement sur capital baisse aussi …

    Et aussi comment recaser ceux qui ont perdu leurs boulots et qui ne sont pas polytechnicien ?

    L’industrie fournissait des emplois massifs poir les non-qualifiés, dans certains coins désindustrialisés, on est chômeur de père en fils.

    Ah oui il y a aussi des pensions à payer et une dette publique qui enfle.

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *