https://institutdeslibertes.org/marre-des-mauvaises-nouvelle/
idlibertes

Marre des mauvaises nouvelle

La presse étant la presse, nous avons droit jour après jour et semaine après semaine à un déluge de mauvaises nouvelles, sur l’ économie, sur la politique, sur des épidémies, sur le terrorisme, sur des guerres…Bref ,l’envie doit gagner le lecteur ou l’ auditeur de creuser un trou pour s’y enfouir le plus profondément possible. Et pourtant, ce ne sont pas les bonnes nouvelles qui manquent.

Il y a quelques années , j’avais écrit un livre
C’est une révolte ? Non Sire , c’est une Révolution
dans lequel je m’ attachais  à d’écrire les forces de création qui commençaient à émerger un peu partout.
Le lecteur sait bien que je suis un grand partisan de la ” création destructrice” qui par définition à deux volets.
La destruction, lieu de chasse privilégié pour les média;
La création dont curieusement peu de gens parlent.

Et donc, dans ce livre, j’ essayais de faire un petit récapitulatif des forces de création, en m’appuyant sur les travaux d’ Alvin Toffler.
Quelques années plus tard , il est peut être temps de refaire une petite visite guidée de ces forces.
Comme nous sommes entrés, et depuis un certain temps déjà, dans une économie de la connaissance , le domaine où ces forces devraient avoir le rôle le plus important c’est bien entendu dans l’ enseignement.
Et là , je dois citer la Khan Academy , fondée par Salman Khan, américain d’ origine indienne qui avait gagné beaucoup d’ argent dans l’informatique .
Sa nièce qui vivait en Californie et qui ne comprenait rien aux mathématiques lui avait demandé de l’aide, alors que lui vivait à New-York .Aussi sec, il lui envoie une explication par Youtube .
La nièce trouve ça très bien et la diffuse à ses copines .
Résultat?
Aujourd’hui, il y a des MILLIERS de cours disponibles sur le Net, donnés par les meilleures professeurs du monde , sur tous les sujets et bien entendu gratuits.
Il commence à y avoir des cours en Français.
Cette initiative va permettre à tous ceux qui souffrent d’ un enseignement de qualité médiocre , ou qui pire encore n’ ont accès a aucun enseignement, de compenser cela , pour peu qu’ils le veuillent bien sur et qu’ils aient accès à un réseau et à un ordinateur.
On imagine l’impact d’ une telle université en ligne sur les pays émergents ….
Passons à autre chose.
Dans mon livre, j’ avais intitulé un chapitre ” le jour ou les voitures seront silencieuses” en pensant bien sur aux voitures électriques.
Or, pour que ce rêve ait lieu, il faut pouvoir STOCKER  l’ électricité.
Et la, nous sommes en train de faire des progrès foudroyants.
Déjà, aux USA , Telsa commercialise une voiture électrique qui a près de 500 km d’autonomie et se recharge en 20 minutes a 80 pour cent.
Or, 95 pour cent des voitures ne roulent pas plus de 90 km avant de retourner à l’endroit ou elles couchent et peuvent être rechargées .
Et un moteur électrique  consomme trois fois moins d’énergie qu’un moteur à combustion interne normal.
On imagine l’impact sur la demande d’hydrocarbures…et sur l’ importance géopolitique du Moyen Orient.
Qui plus est, et ça je ne l’ ai pas vu venir , ces voitures vont se conduire toutes seules .
Il sera facile de renvoyer sa voiture à la maison ou au parking une fois arrivé au bureau .et la même voiture pourra aller chercher les enfants à l’école.
Plus besoin de transports en commun puisque des véritables flottes de voitures “publiques ” tourneront dans les rues et pourront être utilisées en se servant d’ un système tel que celui qui existe déjà sous le nom de Uber.
Dans le domaine médical, le déchiffrage du génome humain permet de plus en plus de fabriquer des médicaments adaptés à chaque individu et tapant de façon précise sur les causes du problème.
Toujours dans le domaine médical, des robots chirurgicaux voient le jour en ce moment, effectuant des opérations fort complexes, ce qui va permettre un véritable effondrement du coût de ces opérations et donc un beaucoup plus grand accès à la médecine pour l’ ensemble de la population mondiale.
Des aides à la personne existent déjà au Japon et vont permettre de mieux traiter le problème du vieillissement de la population.
Dans le domaine de l’ agriculture, des senseurs électroniques analysent la terre au tout de chaque semence et calculent comment l’ eau et les engrais doivent être distribués, littéralement semence par semence.
Dans le domaine de la banque, on va pouvoir non seulement payer en se servant de son téléphone, mais aussi investir dans des projets présentés par des internautes en se servant des réseaux Facebook ou Youtube, ce qui veut dire bien sur que banque de dépôts et banques d’ affaires vont être “desintermediées”.
Chaque entrepreneur qui aura une idée pourra essayer de lever des fonds et les résultats de ces efforts resteront sur le net, ce qui permettra à chacun de jauger les résultats historiques de ceux qui ont levé de l’argent.

Bref, ce qui passe dans la technologie est tout simplement prodigieux.

Il est tout a fait exact que nous vivons une période de destruction sans précédent.
Mais il est tout aussi exact que nous sommes AUSSI en plein dans une des périodes de création sans exemple dans l’histoire.
Se concentrer sur la destruction serait donc une erreur considérable.
Il faut simplement se souvenir que dans de telles périodes, il existe une prime énorme à la flexibilité.

 
Rien n’est jamais acquis à l’homme… Comme le dit la chanson