https://institutdeslibertes.org/maman-je-me-suis-fait-un-nouvel-ami/
Charles Gave

Maman, Je me suis fait un nouvel ami…

Ma chère mère racontait que quand j’étais à l’école maternelle, de temps en temps, quand je rentrais à la maison, je déclarais tout fier « Maman, je me suis fait un nouvel ami ». Et rien n’était plus important pour moi que de découvrir qu’une nouvelle personne existait en dehors du cadre de la famille et que nous pouvions créer des liens volontaires entre nous deux. Il parait que c’est ainsi que les enfants se socialisent.

Et, comme dans la chanson de Dalida « Tu n’as pas changé », je n’ai pas changé et de temps en temps, mais hélas de plus en plus rarement, je rencontre quelqu’un dont j’ai l’impression qu’il va me faire progresser intellectuellement.

C’est ce qui m’est arrivé le 4 Décembre 2019 à Bruxelles, où j’avais été invité à faire une présentation sur les ambitions monétaires de la Chine en Extrême-Orient par l’un des groupes politiques du Parlement Européen.

Emmanuelle et moi étions donc à Bruxelles le 4 Décembre 2019, et mon premier commentaire sera que la cuisine des salles à manger du Parlement Européen laisse sérieusement à désirer, mais je n’insisterai pas sur ce point, craignant d’être réinvité.

Je fis ma présentation, qui se passa plutôt bien, le discours de clôture fut prononcé par un homme que je ne connaissais pas vraiment, nommé Hervé Juvin, et ce discours était remarquable.

Et nous rentrâmes en train tous ensemble, à l’évidence nous avions beaucoup de choses à nous dire, ce qui avait l’air d’agacer prodigieusement certains de nos voisins, qui le train étant vide, allèrent s’installer ailleurs. S’ils me lisent, je leur présente mes excuses, mais le moment était intéressant.

Je parlais à Hervé de notre projet de l’IDL media, qui sembla l’intéresser.

Je l’invitai donc à venir nous voir dans nos locaux à Paris, ce qui fut fait et décision fut prise de tourner une émission ensemble, où nous parlâmes de tout et de rien et plus de 200000 personnes la visionnèrent, ce qui est bien, parait-il.

Frank Martin, qui est maintenant une part essentielle de l’Institut des Libertés, nous suggéra alors de faire une émission régulière, une fois par mois, ou Hervé et moi couvririons l’actualité, mais avec un agenda un peu plus « construit » que lors de notre précédente émission.

C’est ce que nous venons de faire pour la première fois, et nous avons traité les trois sujets que voici, chacun dans une vidéo d’à peu près vingt minutes.

  1. Premier sujet, le « coup de force » (coup d’état ?) des pouvoirs en place, mettant en parenthèses la Constitution et les Droits de chaque individu, au prétexte d’une crise sanitaire.
  2. Pour le deuxième sujet, nous avons essayé de réfléchir ensemble sur la notion de Souveraineté, notion fort à la mode en ce moment, et sur laquelle il y a beaucoup à dire.
  3. Et enfin, nous avons présenté nos réflexions sur un problème fort mal couvert dans les media, l’existence réelle d’un « état profond », où des gens non élus exercent un pouvoir règlementaire sur les citoyens sans que ceux-ci puissent soit remettre en cause ces régulations, ou mieux encore chasser ces nuisibles tant ils sont inamovibles. Cet état profond est en fait un danger considérable pour la Démocratie.

Si vous voulez avoir accès à ces trois émissions, c’est très facile :

01. Vous allez sur You tube

02. Vous cliquez sur la petite loupe qui vous amène au moteur de recherche.

03. Vous tapez Institut des Libertés

04. Vous cliquez return

 

 

Et vous verrez apparaitre toutes les vidéos « historiques » de l’Institut des libertés, et les trois émissions devraient être les trois premières.

Vous les regardez.

Et, si vous avez aimé ce que vous avez vu, c’est à partir de là que vous allez pouvoir nous aider.

L’IDL s’est toujours voulu gratuit et d’accès libre.

Mais, comme je l’ai souvent expliqué dans ces colonnes, « la gratuité, ça n’existe pas », et mes poches ne sont pas infiniment profondes.

Voici donc comment vous pouvez nous aider, si vous le souhaitez, bien entendu.

  • D’abord, vous pouvez envoyer un lien sur chacune des trois émissions à toutes vos connaissances pour qu’elles regardent à leur tour et fassent suivre le lien à leurs amis, et ainsi de suite. Le système You tube est ainsi monté que le plus de gens regardent et le plus d’argent publicitaire nous pourrons toucher, et cet argent, nous en ferons bon usage pour continuer à nous développer. Ce ne sont certes pas les idées qui nous manquent, mais le numéraire, et faire payer les GAFA semblent une idée porteuse en ce moment….
  • Ensuite, nous avons un système « PayPal » sur le site. En aucun cas, compte tenu de notre organisation juridique de « fonds de dotation », pouvons-nous vous demander de vous « abonner » à l’IDL-Media, ou de nous envoyer de l’argent et le pourrions -nous que nous ne le ferions pas, tant nous tenons à votre indépendance, à la nôtre et surtout à l’accès libre à notre site pour tout un chacun.  Mais rien n’interdit que vous nous envoyiez spontanément et de votre propre chef un peu d’argent, les montants et le moment de chaque don étant laissé à votre libre choix.
  • Enfin, j’ai écrit quelques livres et j’en ai donné les droits d’auteur à l’IDL. Si vous voulez mieux comprendre comment fonctionne l’économie et quels sont les ressorts moraux et philosophiques pour qu’une Nation prospère et soit grande, alors vous pouvez acheter l’un ou l’autre de mes livres (sauf le dernier, Sire, surtout ne faites rien) et la totalité de la vente, moins les frais d’impression et d’envois iront à l’IDL.

Voilà.

Le billet de cette semaine est d’une nature très différente de la livraison hebdomadaire, mais je vous avais promis d’essayer de développer l’IDL Media. Tout est en place, à vous d’en faire le succès.

La devise de l’IDL est : Le Moment est arrivé  (sous-entendu, pour les gens d’honneur de se lever et d’agir).

Je compte sur vous, tant je suis persuadé que ce que nous faisons à l’IDL est nécessaire et pour le bien de notre Pays.

Charles Gave

 

 

Video 1

 

Video 2

 

 

 

 

Video 3