12 April, 2017

Le mouvement c’est Macron en marche …arrière

Jamais une élection présidentielle n’aura  volé aussi bas. La campagne a été prise en otage par des donneurs de leçons de petite envergure qui font partie du petit monde médiatique parisien. Ils ont décidé très tôt que la présidentielle serait un duel Le Pen/Macron, à moins que ce ne soit finalement un duel Le Pen/Mélenchon…

Les indécis pourraient bousculer ces scénario écrits d’avance. Ce ne serait pas la première fois. Ce qui est sûr dans cette élection, c’est que les abstentionnistes et les votes blancs pourraient largement l’emporter au second tour…

 

La qualité du programme de François Fillon devrait être finalement reconnue  

 

Pour François Fillon, tout aura été bon pour attaquer le candidat bourgeois, catholique et provincial…. Les nombreuses passerelles entre les media et une justice empêtrée par la politique ont été évidents pendant toute la campagne. N’oublions pas que le « mur des cons » composé de clichés de personnalités des mondes politiques , médiatiques et judiciaires qu’il convenait d’attaquer par tous les moyens avait été découvert en 2013 dans les locaux du syndicat de la magistrature, hébergé par le ministère de la justice !

On ne peut dès lors que s’étonner du calendrier et de la rapidité avec laquelle les faits se sont enchainés. Il y a eu manipulation du temps politique. Il fallait tout faire pour abattre une droite qui était désormais majoritaire idéologiquement dans le pays.  Après avoir exprimé leur opinion sur les maladresses de François Fillon, les électeurs devraient prendre en compte la qualité de  son programme. Est ce que cela sera suffisant pour  regagner suffisamment de points sur Macron ?

 

Parallèlement le Parquet National Financier d’Eliane Houlette, n’enquêtera pas sur « le cabinet noir », décrit pourtant dans  le livre « Bienvenue Place Beauvau, police : les secrets inavouables d’un quinquennat », d’Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé.  Il a été considéré comme comportant « des affirmations trop imprécises pour justifier l’ouverture d’une enquête préliminaire » ! Par ailleurs, on constate que l’enquête sur Bruno Le Roux, ex ministre de l’intérieur, qui a employé ses filles quand il était député progresse très très lentement…

 

Macron C’est la hausse des dépenses tout de suite

 

Emmanuel Macron souffre du syndrome des favoris. Quand on gagne à un moment sur tous les tableaux,  l’histoire de France montre souvent que l’on finit par perdre sur tous les tableaux. Etre l’idole des temps nouveaux est une position dangereuse. Le plus dur commence pour lui. Il n’a pas de socle, car il vit de la chute des autres. Avoir adopté au début de sa campagne un positionnement anti-système, alors qu’il en était le pur produit relève de l’acrobatie. Prétendre être le créateur d’un nouveau centrisme qui devrait prendre la place de l’alternance gauche-droite risque de  favoriser un peu plus le FN. On ne peut pas gouverner la France  pas en creux…

Emmanuel Macron c’est un peu comme une voiture d’occasion, cela a l’air beau de loin, mais dès que l’on soulève le capot, on se rend compte que ce n’est pas du tout une bonne idée d’acheter le véhicule qu’on vous propose. Il est le dernier avatar d’un système dont les français ne veulent plus.

 

Son programme économique n’est pas clairement financé, car le modèle de Macron c’est Hollande, dont il est le fils spirituel. La politique économique de François Hollande si largement rejetée, c’est Emmanuel Macron qui l’a mise en œuvre comme ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée, conseiller économique du président, puis comme ministre de l’économie. On est  dans le rafistolage d’un modèle périmé.

En matière de dépenses publiques il n’ y aura pas de diminution effective. Avec les mesures qu’il envisage sur la sécurité sociale il n’y en aura plus dans dix ans. Dans le domaine des retraites on ne comprend pas comment il va pouvoir assurer l’équilibre à long terme du régime. Cerise sur le gâteau, la nouvelle taxe d’habitation sera payée par 20% de « petits riches » qui paieront la taxe d’habitation de 80% de « pseudo pauvres »…Le candidat hors parti qui refusait de dire qu’il était socialiste voit comme par hasard se rassembler autour de lui une majorité de soutiens de gauche.

 

On se passionne beaucoup moins pour l’évolution du patrimoine d’Emmanuel Macron,  les robes de Brigitte Macron qui lui seraient prêtées par LVMH.  La condamnation de Jean Marc Borello, pilier de la campagne de Macron a fait l’objet de peu de commentaires…

 

L’extrême droite et l’extrême gauche représentent la moitié du corps électoral.

 

Le programme économique de Marine Le Pen c’est le repli mortifère inspiré du poujadisme.  Son problème est que les français sont plus attachés à l’Europe et à l’Euro qu’elle ne le pense…

Le régime que Jean Luc Mélenchon  ressemble beaucoup à celui de la Corée du Nord. Il faut dire que les économistes qui le conseillent appartiennent à l’école des économistes atterrés  (= Philippe Askenazy, Eric Berr, Frédéric Lordon, André Orléan, Henri Steyrdiniak…). La revalorisation proposée du SMIC à 1326€ net par mois tout de suite attire bien évidemment des voix. Tout ceux qui veulent plus peuvent voter pour Nathalie Arthaud la candidate de Lutte Ouvrière qui propose 1800€ net par mois !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

43 Commentaires

Leave a Reply to Gerldam

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Gerldam

    14 April 2017

    Je ne comprendrais jamais comemnt on peut posséder deux ou trois neruones en état de fo,nctionnement et applaudir aux paroles les plus dangereuse de ctte campagne, à sv oir celle de mélenchon.
    Comme rappelé ci-dessus, c’est un fasciste, point.
    Comment peut-on admirer Chavez et son clone quand on sait que le Vénézuela est assis sur les deuxièmes plus grosses réserves de pétrole au monde (après l’Arabie Saoudite) et qu’aujourd’hui, les habitants de Cararcas meurent de faim (littéralement) et que le pays doit importer de l’essence des Etats Unis?
    Quant à Le Pen, sa version est celle de l’Argentine où, là aussi, le pays le plus gros producteur de viande de boeuf au monde a vu la population de Buenos Aires crever de faim.
    Faut-il rajouter la France à cette déjà longue liste d’échecs catastrophiques pour que la démonstration soit complète?

    @Monsieur Netter: à la liste d’économistes piteux que vous avez cités, il faut rajouter le pire d’entre eux: Jacques Généreux…avec l’argent des autres.

    Répondre
    • Dodu

      14 April 2017

      En fait, le Venezuela est le premier pays du monde en terme de réserve pétrolière depuis 2011.

      D’après ce graphique, ils ont une réserve de 300 milliards de barils, contre 270 pour l’Arabie Saoudite…

      http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user5/imageroot/2017/03/27/Venezuela_Oil_Reserves_0.png

      Et effectivement:
      «Country With The World’s Largest Oil Reserves Runs Out Of Gasoline»
      http://www.zerohedge.com/news/2017-03-29/country-worlds-largest-oil-reserves-runs-out-gasoline

      Comme le disait Milton Friedman, «Mettez le governement en charge du Sahara et il y aura une pénurie de sable». Nous en avons l’illustration parfaite. Hélas. ☹

      D’ailleurs, il y a donc du business pour ceux qui peuvent se le permettre: installer des raffineries en Colombie (la guerre civile est terminée, ils se développent très bien, ils ont accès aux deux océans, et les colombiens sont de bonnes personnes).
      Ainsi que des infrastructures pétro-portuaires.
      Et la Chine (comme tous les pays du monde) cherche à diversifier son accès au pétrole (cf. son accord récent avec la Birmanie).
      Et apparemment, le Costa Rica aurait développé d’excellentes infrastructures scolaires et universitaires (cf. le reportage de “Un oeil sur la planète”).
      D’un point de vue géopolitique, cela pourrait créer une Amérique du Sud indépendante (ce qui ne plaira point à la classe dirigeante américaine et leur nouveau héros, le Warlord Trump, qui considère le nouveau monde comme leur pré-carré).

      C’est un point de vue tout personnel, mais si l’Amérique du Sud arrive à se défendre contre la CIA en particulier et la classe dirigeante US en général, les augures d’une Amérique du Sud mené par la Colombie me sembleraient très bonnes.

      La Chine vient néanmoins de montrer son inféodation aux US. Militairement (la classe dirigeante américaine ne faisant pas dans la demi-mesure), l’Amérique du Sud aurait besoin de l’aide de la Russie.

      Qui vivra verra.

    • bibi

      14 April 2017

      Les réserves de pétroles vénézuelienne sont en grande partie des pétroles lourds et extra lourds.
      Ils sont difficilement exploitable et difficilement rafinable.
      Les seuls qui ont le savoir technique et les personnels formés pour ce type de raffinerie sont les majors pétrolières.
      Et le prix du transport étant ce qu’il est, et l’Orénoque étant situé sur la côte le transport par bateau reste le plus économique, donc je ne vois pas pourquoi une major irait implanter un terminal pétrolier et une raffinerie en Colombie alors qu’il y a déjà tout ce qu’il faut dans le golfe du Mexique.

    • Dodu

      14 April 2017

      Merci Bibi.

      Par “golfe du Mexique”, vous entendez le territoire américain?

    • bibi

      14 April 2017

      Concernant le Mexique au niveau du pétrole c’est la même situation que le Venezuela.
      Le Mexique st 7ème producteur mondial de brut juste devant le Venzuela, il y aussi des réserves gigantesques (10Gbl prouvés et 140Gbl de réserves futures non encore exploitable), et bien sur une société étatique Pemex qui est la principale ressource du gouvernement, et donc il y a un sous investissement chronique tant dans l’exploitation (la production décline depuis maintenant une dizaine d’année) que dans le raffinage et donc importation d’essence depuis les USA.
      Et en janvier de cette année le gouvernement mexicain a mis fin au contrôle des prix sur l’essence ce qui s’est traduit par une hausse des prix de 20% et donc quelques émeutes.

    • Dodu

      15 April 2017

      Très intéressant. Merci Bibi.

      Donc vous me dites que les sites de raffinage sont au Mexique?

      Et sinon, Petrobas au Brésil a ce genre de capacité ou pas?

      C’est compliqué à monter ce genre de raffinerie? (Je n’ai pas fait l’institut francais du petrole.)
      C’est plus simple de transporter le petrole avant ou apres raffinement? Pour ce que j’en sais, il n’y a plus de site de raffinage en France. Et sans doute d’autres questions auxquelles je ne pense pas.

      Merci.

  • sassy2

    14 April 2017

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/14/35003-20170414ARTFIG00064-selon-envoye-special-matignon-a-depense-des-milliers-d-euros-en-sondages-sur-l-image-de-valls.php

    voir le pdf …109 pages..
    la V ieme était faite pour De Gaulle.
    qu’aurait-il twitté à propos de ce PDF?

    Avant de voter pour un président nous votons surtout pour la continuation ou la fin d’une structure.
    cela fait + de 20/30ans que les français paient des mandarins
    ces notes débiles de havas publicis, de bercy
    financent la mise en pratique de l’onanisme d’économistes &intellectuels incultes et inutiles

    C’est terminé,
    soit nous avons un scrutin qui y met fin (permettant la mise à l’écart d’environ 1000personnes),
    soit ce sera la RJ comme pour l’URSS (puis l’adossement à l’armée?)

    A ce sujet melenchon aurait pu être un bon président car à mon avis en moins d’1 an la LJ était pliée…

    Répondre
    • Dodu

      14 April 2017

      “A ce sujet melenchon aurait pu être un bon président car à mon avis en moins d’1 an la LJ était pliée…”

      +1

      Et c’est aussi vrai pour la candidate social-nationaliste.

      Pour le reste, je ne partage pas votre avis: ce n’est pas terminé du tout. Je pens que c’est reparti pour un tour.

    • sassy2

      14 April 2017

      depuis 10j, il est certain que nous sommes dans une accelération de l’histoire.

      0/Macron peut se faire eclater par establishment si celui ci veut changer de cheval pour fillon
      1/mlp est positionnée à gauche
      2/le “social-nationalisme”: jmlp qui a lu antal fekete (je l’ai vu à la tv!) et stocke des nap, doit apprécier Dr Ron paul
      3/trump est en train d’adopter, certes aussi par opportunisme, le petit rand. j’évoque ce point pour la proximité
      4/melenchon c’est comme la corée du nord vue du ciel la nuit: pas d’electricté=>cela n’existe pas

      0+1+2+3+4=>…

    • Dodu

      15 April 2017

      Cher ami,
      Votre conclusion ne me vient pas l’esprit.

      Ce qui m’interpelle est votre 3/: comment Trump peut-il adopter Rand Paul??
      Dès le bombardement en Syrie, celui-ci l’a critiqué.

      Quant à la vue à moyen terme… le brouillard. J’aimerais tellement avoir les moyens de calmer le jeu. J’ai mal. C’est nul d’être impuissant et uniquement spectateur. 🙁
      Que faire?

    • sassy2

      15 April 2017

      Cher ami Dodu,

      (si vous êtes “le dodu” que j’ai fréquenté alors “Très cher et merveilleux le dodu”)

      Humblement, je ne pense pas qu’à la fin mars l’enchaînement de bombardements était prévu.

      Il y a eu un chahut: tout le fond de la classe va prendre.
      Mais ce qui compte est aussi la gradation.

      60millions USD en syrie (60 au prix d’achat mais en réalité en juste valeur à mon avis 6 lol, car outils désuets),
      300millions afghanistan (vraiment 300, =1doll par citoyen US, très bon choix car ils le méritent, en plus très raffiné car à la frontière paki…)
      sinon Corée pourquoi pas 500?

      Rien ne nous permet de penser que c’était contre Assad. Je pense que c’était pour lui sauver la mise.
      On peut se demander aussi quel est l’intér^t interne aux us.
      Pour l’élimination de mc cain?
      (mc cain et pompeo ont du certifié que c’était assad… si jamais non .. c’est fini pour eux)
      Je ne sais pas pour les troupes au sol.
      Car si des troupes au sol bien employées alors la guerre est terminée. On aurait pu aussi simplement laisser faire les Russes…
      Demandons-nous pourquoi l’europe ne voulait pas envoyer de troupes au sol ni en lybie ni en syrie. Parce qu’ils auraient eu bien du mal à perdre. Surtout si on supprime les 4*4 ou tout simplement le concessionnaire (il y en a un gros dans la zone)
      Si Mattis y va (= Patton),
      il ira donc pour tuer ou raser le maximum en un minimum de temps, pas pour perdre une guerre.
      Et le GBU est là pour nous montrer le chemin.
      Il existe un modèle au dessus et il serait utilisé pour l’histoire de la gradation et en plus pas en montagne.

      Le pb syrien c’est aussi et surtout NOTRE establishment:

      http://www.lci.fr/international/bana-alabed-la-jeune-syrienne-de-7-ans-qui-a-tweete-depuis-alep-va-sortir-un-livre-2044898.html

      >>
      https://twitter.com/getfiscal/status/852276778416713728

      (gag très bien senti)

      Concernant RAND, s’agit de mon humour nul.
      Adoption car il est encore “jeune” + sa petite taille…chère à Trump 😉 qui sera un atout pour forger sa personnalité?.
      Trump l’utilise c’est certain: Rand tape sur mc cain.
      Dr Paul est un modèle, je peux me tromper mais je pense que pour une fois Trump la ferme lorsque Dr Paul parle.

      *Que faire?*

      Concernant FILLON pas grand chose à faire de plus, sauf à à mon avis: défoncer du journaliste
      promettre des purges parmi la nomenklatura presse/justice/oligarques ainsi que l’attrition de leurs rentes, facteur d’économies budgétaires
      Car il lui faut des voix de gauche.

      Trump est juste l’inverse de hollande.
      (lequel dispose du pouvoir magique d’éliminer tous les candidats qu’il soutient).
      (macron= hillary ni plus ni moins, & c’est là le gag! il me souvient d’une observation d’un de nos plus fameux académicien pour dire que la France a un temsp de retard de 20ans, notamment lorsque reagan passa, on élut mitterand…)

      Donc concernant TRUMP et les FILLES du FN, ainsi que leurs economistes (dont UN intéressé en particulier peut etre proche qui frexit et a publié hier quelquechose d’ un peu irresponsable à mon avis car ne livre aucune solution de défense).
      L’élection peut se jouer à washington.
      Ce qui leur importe est le sort de l’euro.
      Il est pour eux inconcevable que l’euro ne soit pas rénové avant toute chose …
      C’est une simple question de crédibilité vis à vis de Trump qui peut ensuite leur filer 5 ou 10pts.
      Il ne le fait pas. Je devine qu’il a désactivé/castré bannon d’abord à cause de le pen parce que doutes justifiés sur la stabilité eurozone.
      j’en suis sur à 99%.

      L’agenda le démontre + c’est logique.

      =>si elles veulent gagner, il faut qu’elles joignent +- bannon (avec leurs economistes) pour avoir la température à ce sujet
      =>si elles ne veulent pas gagner: idem

      il y a un compte anonyme twitter dont je pense reconnaitre les animateurs influents et retors, lesquels furent castrés 3j avant bannon. Et ont interdiction de publier sur toutes leurs id.
      Je suis certain qu’ils peuvent joindre bannon 24/24
      @Marion_M_Le_Pen peut le DM

      Et vous m’y faites penser, encore plus simple pour obtenir la température:
      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10204511728575506&set=a.10200890323802650.1073741825.1301576242&type=3&theater
      A la vue de cette photo pas de doute qu’entre marion & joyce elles tombent amoureuses rapidement LOL.
      Elle peut DM.
      Je connais quelqu’un (pas encore? redpilled) qui va à Houston la semaine prochaine et sa soeur travaille avec cette soeur de rand.
      Je le sais, Joyce est full-mode marion le pen
      (Ron étant je pense plus mesuré, il est plus sage)

      Croyez bien cher dodu que ces questions m’occupent aussi,
      j’aurais d’ailleurs du être en train de boire des bières près d’un repaire d’un des candidat.

    • Dodu

      17 April 2017

      Cher Sassy2,

      À ma connaissance, nous ne nous sommes jamais rencontrés IRL – ou alors ce fut à la Richard Virenque: à mon insu. (En conséquence je ne suis donc pas le destinataire de votre compliment.)

      Tout d’abord, il me parait évident que votre connaissance de la politique-politicienne américaine est nettement supérieure à la mienne. En particulier sur le fait que Trump écouterait et utiliserait Rand Paul. Je ne vais donc m’aventurer sur ce sujet. Néanmoins, de façon généale, taper sur la famille Paul est un signe particulier de faiblesse et de sans foi ni loi – car ils sont solides dans ce qu’ils disent et font (rappelons le filibuster de Rand Paul sur le fait de droner les citoyens américains). Ils sont vraiment compliqués à attaquer hormis par patente mauvaise foi. D’ailleurs, en 2012, la Fox avait préféré ne pas inviter Ron Paul…! Ce fut d’ailleurs un des points surprenants de cette campagne 2016: Trump fut largement couvert médiatiquement, alors que ce fut le black-out pour Ron Paul en 2012. S’il l’avait voulu, Ruppert Murdoch aurait simplement pu faire la même chose vis-à-vis de Trump.

      Et second néanmoins, de mon point de vue, Trump n’a jamais été un joueur de billard à trois bandes. Il a toujours été du genre «think straight, talk straight» – ce fut d’ailleurs son langage direct et no-nonsense qui séduisit fortement une partie de son électorat – a contrario de la famille Paul qui ont un côté intellectuel et propre sur eux, qui sont docteurs et ne sont pas de la working-class, donc dans lesquels le Middle-West a du mal à se reconnaître.

      En revanche, j’ai une vision plus globale, systémique. Je crois que l’analyse de ruling class est tout à fait vraie (analyse sociologique de Marx dé-marxifiée), même si cette classe n’est pas forcément unie, qu’elle est multipolaire, et possède des divisions en son sein (ou le «swamp» selon l’ancienne terminologie de Trump). À laquelle l’adjonction de la théorie de circulation des élites de Pareto permet d’avoir une vision juste, jolie, et pertinente – me paraît-il. En outre, le fait même que les US acquirent de la puissance incita à une migration de classes dirigeantes (Venise, puis Amsterdam, puis Londres, puis DC et NYC).

      Ainsi, je ne partage pas votre point de vue que Trump essaierait de se débarrasser des néo-cons comme John McCain avec un coup de billard à trois bandes. Je crois plutôt qu’il a complètement sous-estimé le swamp. Trump travailla toute sa vie à faire des affaires, non à faire de la politique ou de l’analyse sociologique. Il est donc fort probable que il estima le système comme pourri, tout en sous-estimant l’état réel de l’emprise de la pourriture sur le système. D’où le fait qu’il reçut Kissinger et put dire qu’il estimait cet homme (argh, je m’étrangle). Ou confondre Soros et Buffet. De même le fait qu’il intégra des personnes issues de GS dans son équipe. Il me paraît évident qu’il a complètement sous-estimé le swamp. Il est donc arrivé tout ingénu à la Maison-Blanche. Et là-bas, il ne dut pas remettre tant que ça les personnes en place, qui tous doivent avoir un beau curriculum, un beau pedigré, de beaux titres; et ces personnes ont dû lui faire de très belles et très convaincantes présentations PowerPoint; ces personnes devinrent ses collaborateurs ipso facto. Et ces gens-là lui ont très très probablement bourriné le mou toute la journée: «l’Iran est le mal», etc. Il est aussi tout à fait remarquable que son interdiction de territoire inclut l’Iran mais exclut l’Irak… C’est le monde à l’envers! Néanmoins parfaitement significatif. Et les propos de ces fameux collaborateurs corroboraient forcément ceux de Kissinger. Le seul qui avait une voix dissidente devrait être Banon. Donc, après un travail de sape de plusieurs semaines, Trump adopta leur point de vue (principe du «jeu de la vie», où les points adoptent la couleur de leurs points adjacents: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_la_vie ). Et forcément, dans la dynamique, il y a une rupture, un point de discontinuité, un point de percolation, où on peut qualifier le avant et le après: hop, exit Bannon et bonjour les tomahawks en Syrie.

      Il y a aussi la possibilité que le swamp lui ait raconté une histoire sur Seth Rich – peu probable néanmoins; le swamp a simplement dû commencer par tenter de le faire adhérer à leur point de vue, la stratégie Seth Rich étant adoptée qu’en dernière mesure.

      En conclusion, je ne crois pas du tout à l’hypothèse d’une stratégie de Trump, qui ne me paraît ni coller au personnage ni au swamp.

      La Corée du Nord reste un vrai mystère. Elle avait montré de timides signes d’ouverture, d’amélioration, et de normalisation. Elle développait l’arme nucléaire afin de ne pas se laisser dicter sa conduite et d’avoir quelque chose dans la balance. Mais Kim III sait très bien que, si il l’utilise, s’en est fini de lui. Idem pour toute attaque contre la Corée du Sud. Ou je ne sais quoi d’autre. Les équilibres sont fragiles. Pour le problème spécifique de la Corée du Nord, ma croyance était qu’il aurait fallu laisser du temps au temps. Rome ne s’est pas faite en un jour et Deng Xiaoping n’a pas sorti la Chine des ténèbres en une journée.

      Bref, je crois que le problème n’est pas la Corée du Nord elle-même mais la classe dirigeante US qui a quelque chose en tête. Mais quoi? Pas facile de se mettre dans la tête de psycho-sociopathes. Avoir des troupes à côté de la Chine? Elle en avait déjà en Corée du Sud et au Japon. Faire une démonstration de force et de muscles?? Qui ne sait pas que les US sont les maîtres du monde? Cet excitation face à la Corée du Nord me laisse pour le moins perplexe.

      Je partage votre avis sur le fait que l’avenir de l’Euro se joue en partie à DC. Car, comme on l’a vu, cette classe dirigeante US joue le temps long. C’est une formidable qualité de leur part. Ils ne sont pas pressés, mais ils font prendre aux choses la direction qu’ils souhaitent. Ma croyance est que leur but est la One World Currency (étape du One World Government). Je les soupçonne aussi d’être un peu germanophile – je cite l’espion nazi nommé Kissinger: «l’Allemagne est trop grande pour l’Europe et trop petite pour le monde» (il n’y a qu’un nationaliste allemand pour dire ce genre de bêtises).
      Bref, je crois que la classe dirigeante américaine veut une Europe unie, non seulement car c’est plus facile pour réaliser un take-over, mais aussi pour dompter la France qu’elle na jamais réussie à faire rentrer dans le rang (nous avons nous aussi notre propre problème de classe dirigeante). La classe dirigeante US ne comprend pas comment la France fonctionne, qui sont les français, et le mode de fonctionnement de la classe dirigeante française – de la même façon qu’un français ne comprend rien à l’Allemagne.
      Et donc, il est très fortement probable que DC intervienne d’une façon ou d’une autre afin d’éviter la dislocation de l’Euro.

      Je ne connais pas cette Joyce, mais la photo transmise est incroyable! C’est une pub Colgate? Six enfants, voilà qui est beau. ☺

      Et, effectivement, je crois qu’aucun d’entre nous ne serait à poster des commentaires sur l’IDL si nous étions indifférents à ces questions.

  • bebert

    13 April 2017

    Avant un mois nous serons en plein dans le changement. Monsieur Hollande préparera ses valises après un parcours difficile. il faut quand même savoir, que la place qu’il quitte, d’autres avant lui, l’ont occupée et ont laissé un autre souvenir : De Gaulle, Louis XIV, François 1er, César lui même l’avait conquise.

    Que reste t’il après ce que nous venons de vivre ?

    Un homme dépassé, amer, un peuple ruiné, une dette qu’on oublie, mais qu’il faudra payer. Des candidats à la présidence qui s’imaginent en récréation pour distribuer des bonbons qui se disputent comme des enfants.
    Et les affaires qui emplissent les journaux, avec une femme de chambre pour ruiner un destin avec un scooter et du mépris.
    Le respect oublié, les médias sont devenues des instruments de dénigrements, quitte à exciter le terrorisme.
    Il y a enfin la famille Fillon. Fillon le vautour. il a pris les miettes que la République avait laissé trainer. Mais on ne lui pardonnera rien. Les médias de gauche font un tabac et c’est la droite qui les écoute. On oublie que la dette de la France est de plus de 2000 milliards d’euros et c’est infiniment plus cher que ce que Fillon a ramassé et que s’il n’est pas là il n’y aura personne pour faire face. Les autres candidats sont des enfants. Cette élection sera conforme à l’habitude : la gauche qui regroupera tous ses partis. La droite qui maintiendra ses divisions. Il y a ceux qui votent pour gonfler la statistique et il y a un petit groupe qui vote utile. Il y a les raisonnables qui tiennent compte du pardon et d’autres qui rêvent d’une Saint Barthélémy. La droite, celle qu’on appelle la plus bête du monde va s’amuser à punir le seul homme d’expérience qui peut diriger et relever la France avec un programme économique et une dépense publique de bon sens. Comprenez qu’on est là pour punir et que si on le fait la souffrance nous reviendra. Elle nous écrasera tous. je crois ne pas me tromper en votant pour un candidat qui a résisté à toutes les tempêtes et qui a la même culture et les mêmes traditions que la France au moment de sa toute puissance.
    Aujourd’hui le président sortant est assailli par ses bons amis trop nombreux pour le nombre de planques à distribuer par la France pour installer les nouveaux chefs de service avec un salaire soi disant approprié et pour certains d’entre eux des relations d’ordre financière opaque avec des pays comme le Qatar. Là il n’y aurait rien à dire!! LOL comme dirait les jeunes.
    J’ai au moins la certitude que monsieur Fillon est guéri des tentations de toute nature avec le traitement purificateur du canard enchainé qui ne lui laissera rien passer et je refuse que mon choix soit dicté par la classe médiatique non représentative du peuple.

    Répondre
  • Tom

    12 April 2017

    Francois fion est un traitre, la dette massive c est aussi lui, l immigration massive, le rsi… Puis son amour de l union europeenne et son austerite debile.

    Certes la sortie de l euro fait peur une majorite mais d autres choses incompatible avec l ue desormais encore plus, pas sur que marine lepen ne l emporte pas.

    Répondre
    • durru

      12 April 2017

      MLP l’emporter face à Fillon? Vous rêvez debout. Tout le “peuple de gauche” va aller voter, avec tout l’attirail s’il le faut, comme pour Chirac en 2002. Et contrairement à ce qu’ils déclarent ici ou là sur la toile…
      Non, désolé, une chose est certaine: si on veut pas de MLP à l’Elysée, il suffit de lui mettre Fillon dans les pattes au second tour.

    • Tom

      12 April 2017

      Je ne rêve pas vu que je n’attends rien des élections, je pense que la France finira tôt ou tard entre les mains d’un (ex)chef de l’armée lorsque les choses vont physiquement dégénérer, et qui plus est je quitte la France pour l’Asie dans très très peu de temps.

      Maintenant Lepen -Fion intéressant, croyez vous que les gens de gauche qui se ferait supprimer une partie de la Sécu vont voter Fion ? sans compter d’autres privilèges de gauches et le fait qu’il passe pour un voleur bourgeois menteur ce que déteste le plus le peuple de gauche .. Que les futurs retraités dont al retraite sera a 65-70 ans aussi ? que les retraités actuels vont vouloir payer 200-300 euros leur mutuelle au lieu de 100 actuellement ? Que les fonctionnaires vont préférer Fion ? Que les indépendants vont voter le créateur de leur malheur a savoir le RSI ? Et enfin qu’une bonne partie des gens n’en ont pas assez de l’immigration massive extra européenne ?

      Les gens cette fois-ci vont peser la balance et pas seulement s’arrêter à une préférence émotionnelle, et rien n’est gagné pour François Fion face à Marine Lepen …

    • bibi

      13 April 2017

      Il faut m’expliquer un truc comment on à la fois pour l’austérité tout en étant à la fois un premier ministre qui aura augmenter la dépense publique les impôts et la dette.

      Parler d’austérité en France alors que depuis 1974 la dépense publique a augmenté en volume et en part de PIB sans quasiment discontinuer.

      Le problème dans ce pays c’est que ça fait maintenant 42 ans que l’on fait la même chose plus de dépense plus d’impôt plus de dette ce qui engendre plus de chômage.

      Sur les onze candidats on a en a 10 qui proposent plus de dépense et plus d’impôts et un qui propose le contraire mais qui quand il était premier ministre a fait plus de dépenses plus d’impôts.

      Libre à vous de participer à cette fumisterie d’élection mais avant penser à une chose :
      “On ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés”
      Albert Einstein

    • bebert

      13 April 2017

      Avant un mois nous serons en plein dans le changement. Monsieur Hollande préparera ses valises après un parcours difficile. il faut quand même savoir, que la place qu’il quitte, d’autres avant lui, l’ont occupée et ont laissé un autre souvenir : De Gaulle, Louis XIV, François 1er, César lui même l’avait conquise.

      Que reste t’il après ce que nous venons de vivre ?

      Un homme dépassé, amer, un peuple ruiné, une dette qu’on oublie, mais qu’il faudra payer. Des candidats à la présidence qui s’imaginent en récréation pour distribuer des bonbons qui se disputent comme des enfants.
      Et les affaires qui emplissent les journaux, avec une femme de chambre pour ruiner un destin avec un scooter et du mépris.
      Le respect oublié, les médias sont devenues des instruments de dénigrements, quitte à exciter le terrorisme.
      Il y a enfin la famille Fillon. Fillon le vautour. il a pris les miettes que la République avait laissé trainer. Mais on ne lui pardonnera rien. Les médias de gauche font un tabac et c’est la droite qui les écoute. On oublie que la dette de la France est de plus de 2000 milliards d’euros et c’est infiniment plus cher que ce que Fillon a ramassé et que s’il n’est pas là il n’y aura personne pour faire face. Les autres candidats sont des enfants. Cette élection sera conforme à l’habitude : la gauche qui regroupera tous ses partis. La droite qui maintiendra ses divisions. Il y a ceux qui votent pour gonfler la statistique et il y a un petit groupe qui vote utile. Il y a les raisonnables qui tiennent compte du pardon et d’autres qui rêvent d’une Saint Barthélémy. La droite, celle qu’on appelle la plus bête du monde va s’amuser à punir le seul homme d’expérience qui peut diriger et relever la France avec un programme économique et une dépense publique de bon sens. Comprenez qu’on est là pour punir et que si on le fait la souffrance nous reviendra. Elle nous écrasera tous. je crois ne pas me tromper en votant pour un candidat qui a résisté à toutes les tempêtes et qui a la même culture et les mêmes traditions que la France au moment de sa toute puissance.
      Aujourd’hui le président sortant est assailli par ses bons amis trop nombreux pour le nombre de planques à distribuer par la France pour installer les nouveaux chefs de service avec un salaire soi disant approprié et pour certain avec des relations d’ordre financière opaque avec des pays comme le Qatar mais là il n’y aurait rien à dire!! LOL comme dirait les jeunes.
      J’ai au moins la certitude que monsieur Fillon est guéri des tentations de toute nature avec le traitement purificateur du canard enchainé qui ne lui laissera rien passer et je refuse que mon choix soit dicté par la classe médiatique non représentative du peuple.

    • durru

      14 April 2017

      Vous savez, vous pouvez déverser votre haine un peu partout, vous n’êtes pas obligé de venir ici pour ça. Je n’ai pas relevé la première fois, mais écrire “Fion” ad nauseam ça donne vraiment pas envie de suivre votre raisonnement. Gardez votre fiel pour vous, ce n’est pas exactement ce dont nous avons besoin…

    • Tom

      15 April 2017

      C’est de l’humour point de haine ! Détendez vous Trou Durru …

    • Tom

      15 April 2017

      Bon allez, @ durru je m’excuse c’est vrai que je n’aime pas trop Fillon qui a vrai dire me fait rire, vraiment aucune haine, j’arrête mon humour, à l’admin vous pouvez supprimer mes posts si cela s’avère trop vulgaire, je suis sans doute un nostalgique de Desproges.

    • Charles Gave

      15 April 2017

      Si excuses il y a, ce n’est pas nécessaire du coup. Merci, en tous les cas.

  • nolife

    12 April 2017

    “Par ailleurs, on constate que l’enquête sur Bruno Le Roux, ex ministre de l’intérieur, qui a employé ses filles quand il était député progresse très très lentement…”

    Poussons le machiavélisme Mitterando-Hollandais jusqu’au bout, ils ont sorti exprès un dossier pour montrer à Fillon et à la France entière, NOUS quand on en a un pris la main dans le sac, il se retire.

    En bon soldat, Le Roux s’est sacrifié mais comme il ne valait rien et que son destin était de rouiller, autant s’en servir …

    Répondre
  • MarcduTonkin

    12 April 2017

    Jusqu’à preuve du contraire, tous les projets issus des GOPEs n’ont abouti qu’à la paupérisation et/ou l’austérité pour les populations. Le précédent quinquennat ayant pourtant montré qu’une hausse conséquente des impôts n’était plus acceptable, elle conduit à un pays ingouvernable, on ne comprend pas bien Fillon et Macron qui poursuivent dans cette voie. Ne serait-il pas plus réaliste de diminuer d’autres dépenses de l’état telles que celles liées à la contribution européenne, à l’evasion fiscale, etc…? Que pensez-vous du programme de NDA ? NDA admet qu’il y aura une hausse des dépenses sociales du fait d’un vieillissement de la population même s’il veut limiter les abus du système actuel. NDA propose un programme d’allègement d’impôts censé relancer simultanément la production et la consommation.

    Répondre
    • Steve

      12 April 2017

      Bonjour
      Il me semble que tout programme prétendant à relancer la consommation néglige deux facteurs:
      – d’abord les conséquences sur le réchauffement climatique et la pollution. De ce point de vue, le programme de B. Hamon présentait une bonne mesure: la lutte contre l’obsolescence programmée qui aurait en plus le mérite de recréer des emplois sur place: réparer les ordinateurs, les mettre à niveau, proposer des produits plus durables à ceux dont les moyens sont réduits etc…
      – Où irait l’argent de la relance?
      cet argent, emprunté puisque l’endettement de la france dette publique + dette privée dépasse 200% du PIB, retournerait de suite en partie vers le gouvernement par le biais de la TVA, ensuite il nourrirait les intermédiaires du commerce à hauteur des marges sur les produits peu coûteux, dont les actionnaires de la grande distribution. Ensuite comme plus de la moitié de nos produits de consommation courante viennent de l’étranger, cet argent emprunté finirait par aller nourrir un peu plus les émirs pétroliers et les milliardaires asiatiques et autres….
      Quel beau projet: emprunter à l’étranger pour enrichir un peu plus les riches étrangers et faire payer un peu plus d’intérêts de dette par les pauvres français.
      Dommage qu’on envoie pas nos économistes politiques faire des stages chez les épiciers chinois, ils apprendraient dès la première heure que l’argent se gagne en deux temps: premier temps on le fait rentrer, deuxième temps, on l’empêche de sortir! Tout le reste est accessoire ….

      Cordialement.

    • Fm06

      12 April 2017

      NDA est un allié objectif de Le Pen. Son programme est essentiellement basé sur la haine de l’Union européenne, bouc émissaire facile.

    • arno

      13 April 2017

      Se servir de l’UE comme bouc-émissaire c’est un peu facile tant de nombreux problèmes sont purement franco-français, ce n’est pas l’UE qui n’existe que depuis le 1er novembre 1993 qui a fait que ce pays aura accumulé 42 années consécutives de déficit public, mais ce n’est pas non plus une raison pour se voiler la face sur l’UE et ses problèmes.

      Les déséquilibres générés par l’euro de part la suppression d’un mécanisme de marché le taux de change entre les monnaies nationales qui n’aura été remplacé par rien.
      L’euro pour les pays du sud produit exactement le même résultat que le FRF pour les départements d’outre-mer français et dans une moindre mesure la Corse.

  • Zahia Seghir

    12 April 2017

    Aimer ce que dit et ce que représente Mélenchon est une délectation pour vielles personnes! La France n’a pas besoin de l’exotisme révolutionnaire d’un vieux routard du socialisme français, qui entretient par ailleurs un rapport narcotique à l’histoire. Cet homme en fin carrière est honteux car il pervertit les aspirations légitimes d’une jeunesse, qui sera toujours en quête d’un idéal, mais à qui il faut pouvoir donner une espérance réelle.

    Répondre
  • orldiabolo

    12 April 2017

    Si Pénélope n’a pas travaillé pour son mari, pourquoi ne nous dit-on jamais qui l’a fait ? Il devrait bien y avoir alors un M. Machin et/ou une Me. Truc qui décrochait le téléphone, préparait les inaugurations de maisons de retraite, organisait les meetings, collait les timbres, etc. Où sont-ils ? Où alors nous devons croire que c’est M. Fillon qui se tapait tout ce boulot tout seul ?

    Répondre
    • idlibertes

      12 April 2017

      Je tiens de source sure qu’elle était en charge de la gestion des sourcils de son mari. Ce qui est, évidemment, un boulot à temps plein 🙂

  • bibi

    12 April 2017

    Même si je partage votre avis sur le traitement du candidat Fillon innocent jusqu’à preuve du contraire et que je ne vois pas comment il est possible de prouver l’existence d’un emploi fictif pour un assistant parlementaire ainsi que votre avis sur son programme, il reste quand même un gros problème sa crédibilité.
    Pour moi la crédibilité du candidat Fillon est entachée non pas par les affaires mais par son bilan à Matignon, comment avoir confiance dans un candidat qui a Matignon à la tête d’un état en faillite aura fait voter des budgets alourdissant la dette de l’état de 450G€?

    Il y a surtout à mon avis une grave erreur d’analyse qui est de considérer que le pays est majoritairement à droite premièrement parce que la droite française est de gauche, mais surtout parce que le Front National n’est pas à droite mais à l’extrême gauche la seule chose le différenciant de Mélenchon c’est que l’un à un programme international socialiste alors que l’autre à un programme national socialiste.

    Quoi qu’il arrive à la présidentielle on aura au moins les 2/3 des exprimés qui se seront portés au premier tour sur un candidat socialiste et cela est tout à fait clair si l’on regarde les sondages du deuxième tour entre Mélenchon et Fillon (qui certes ne sont pas légions) mais nous donnent un Mélenchon vainqueur avec un score de l’ordre de 60%.

    Répondre
    • Gerldam

      14 April 2017

      Sur le bilan de Fillon à Matignon, il ne faut pas oublier qu’à l’époque, il avait un patron qui lui sciait les jambes au moins une fois sur deux, sans omettre que le quinquennat de Sarko a traversé une toute petite crise financière et économique.
      Enfin, il admet lui-même avoir beaucoup voyagé et réfléchi depuis 2012.
      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis.

    • arno

      14 April 2017

      Il arrive un moment ou il faut arrêter de chercher des excuses bidons à Fillon sur son passage catastrophique à Matignon.

      On ne peut pas à la fois dire :
      – Je suis à la tête d’un état Je suis à la tête d’un état qui est en situation de faillite sur le plan financier.
      – Je suis à la tête d’un état qui est depuis 15 ans en déficit chronique.
      Je suis à la tête d’un état qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans.
      – Ca ne peut pas durer.
      Et mener la politique qui fut la sienne pendant 5 ans.

      Un premier ministre en désaccord avec le président ça démissionne (même Chirac l’a fait c’est dire).
      Il est évident qu’en cas de crise économique et financière, il faut absolument appliquer les recettes du Dr Keynes et faire des plans de relances par le déficit public malgré que cela n’ai jamais fonctionné nulle part.

      Je confirme qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis mais c’est quand même dommage dans le cas de Fillon de changer d’avis sur l’orthodoxie budgétaire pour devenir keynésien pour en suite redevenir ce que l’on était au départ.

      Après on s’étonne que quand la “droite” mène une politique socialiste et échoue, elle soit remplacé par une gauche qui mène une politique socialiste qui échoue, et que quand un candidat de droite porte un projet social démocrate (Fillon ça reste un séguiniste) il se fasse dézinguer de toute part (car ses biens timides réformes font peur aux affidés du régimes) et qu’on en soit au point ou dans les sondages les intentions de votes pour les internationaux socialistes et nationaux socialiste fassent plus de 50%.

  • H.

    12 April 2017

    Bonjour,

    Sur Macron, Pierre Palmade avait tout deviné il y a de cela … 10 ans: https://www.facebook.com/ridiculeTV/videos/669615736579047/

    Sur la Justice, ne confondez pas le Parquet, par statut dépendant de l’exécutif, et le Siège, indépendant quoique vous puissiez en penser. Quant au “mur des cons”, il est l’apanage exclusif d’un syndicat en perte de vitesse suite à cette révélation et du coup largement minoritaire (ce n’est pas parce qu’il y a eu un Madoff que tous les gérants de porte-feuilles sont des escrocs). Le Siège, celui qui juge, ne peut pas s’auto-saisir d’une affaire par contre, une fois qu’il l’est, il y a une instruction et éventuellement, il juge. C’est la loi.
    Plus gênant à mon sens que livre « Bienvenue Place Beauvau, police : les secrets inavouables d’un quinquennat », il y a celui consacré aux relations incestueuses entre certains membres de notre classe politique et des pays du Moyen-Orient “Nos très chers émires” de Christian Chesnot et Georges Malbrunot (http://www.michel-lafon.fr/livre/1796-Nos_tres_chers_emirs.html). Il semble avoir laissé le PNF de marbre alors qu’il est potentiellement plus explosif.

    Nonobstant ces quelques remarques, je vous rejoins sur le reste. La bateau va tanguer et pas qu’un peu.

    Bonne journée

    Répondre
  • Wnnch

    12 April 2017

    Mélanchon nous dit “je ne vais pas dépenser 120 Mrds, mais investir 120 Mrds”.
    Naïvement, je pensais qu’il allait faire120 Mrds d’économies pour les ré-investir, mais non, je n’avais rien compris, puisqu’il augmente en même temps d’autres dépenses, ce qu’il ne chiffe pas.
    Et moi qui pensais qu’on ne pouvait “investir” que l’argent qu’on a gagné ou économisé….
    Bref, Mélanchon fait de la cavalerie, il emprunte de l’argent qu’il n’a pas pour financer son “projet” et qu’il devra rembourser plus les intérêts, en espérant que cela lui rapportera plus que l’emprunt et les frais.
    Il joue au Loto avec notre argent, celui de nos impôts, s’il gagne, bingo, il sera le plus fort, mais s’il perd, bingo tout de même, il aura gagné assez d’argent en 5 ans plus une super retraite qu’il pourra aller dépenser au soleil du Vénézuela ou à Cuba, ses grandes références économiques.
    Et nous, on paiera ses dettes, 120 Mrds de plus, et le reste bien sûr.

    Répondre
    • idlibertes

      12 April 2017

      Si l’on va par là, Macron parle de 60 Milliards d’économie…. je ne comprends pas bien comment (mis à part ‘on va pratiquer une gestion saine (sic) et arrêter les dépenses inutiles )

    • Gerldam

      14 April 2017

      Vous savez bien que le mot “faire des économies” n’a pas le même sens qu’on soit un citoyen doué de raison ou un politique.
      Dans le premier cas, faire 10% d’économie signifie “si je dépensais 100, désormais je vais dépenser 90”.
      Pour un politique,, il faut lire la chose comme suit: “si je dépense actuellemnt 100, mais que j’allais dépenser 120 l’année prochaine, alors je ne vais dépenser que 108.
      Cela s’appelle l’arithmétique façon Bercy.

  • Denis Monod-Broca

    12 April 2017

    Fillon fait sérieux, les attaques contre lui sont injustes, son programme n’en est pas moins au service du capitalisme de connivence si décrié, et à si juste titre, ici-même…

    Quant à Mélenchon, j’ai beaucoup aimé son discours sur la paix, dimanche à Marseille. Il avait de la profondeur, il avait de l’allure, il élevait le débat.

    Répondre
    • Oblabla

      12 April 2017

      La “profondeur” de Mélenchon dont vous parlez ressemble à des abysses de délire…
      Citons ses mesures les plus emblématiques : recrutement de 200 000 fonctionnaires, sortie du pacte de stabilité de l’Union européenne (qui fixe une limite de déficit public à 3 % du PIB), retraite à 60 ans, augmentation du SMIC de 16 %, instauration d’un revenu maximum autorisé à 20 fois le revenu médian, 14 tranches d’impôts sur le revenu dont un taux de 100 % pour la plus élevée, renforcement de l’ISF et des droits de succession, droit au travail opposable, étatisation accrue de la santé, planification écologique et assemblée constituante pour établir une nouvelle constitution dont on ne nous dit rien de précis. dixit NathalieMP

    • Sémaphore

      12 April 2017

      Dans les années 20, il y en avait qui tombaient en ravissement extatique d’aller écouter les discours d’Aristide Briand à la SDN qui parlaient eux aussi de Paix et autres merveilles…
      Il avait même fait déclarer la guerre hors la loi…
      Méthode reconnue comme étant d’une efficacité !!!…

      Quant à la Pax communista mise en route à partir des mêmes années, on a du mal à y voir quelque chose de positif tellement elle a entraîné de trépas prématurés (pas de bol, vraiment)

    • Robert Marchenoir

      12 April 2017

      Ah, pour avoir de l’allure, il a de l’allure, Mélenchon ! De retour d’un meeting d’Hugo Chavez :

      Jamais je n’ai vu telle ferveur politique se concentrer de telle façon dans les corps et les visages. A mi-chemin je m’aperçus que j’avais le visage en larmes. A côté de moi, Max Arvelaiz et Ignacio Ramonet montraient un visage inconnu. Le saisissement, l’effroi sacré qui nous habitait est un moment qui n’a pas ses mots pour le décrire raisonnablement […]

      “Les nôtres ! Vous vous souvenez peut-être quand j’interpellais notre rassemblement à la Bastille. Je disais : « Où était-on passés ? On s’était perdus ! On se manquait, on s’est retrouvés ! » Vous saviez tous de qui et de quoi je parlais, sans qu’il y ait besoin d’en dire davantage. Ici c’est de cela encore dont je parle. Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains.”

      http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/07/16/no-volveran/

      On résume : état de transe à l’apparition du Chef, assimilation d’un meeting à une cérémonie religieuse fanatique et sectaire, revendication d’une théorie de suprématie raciale, définition d’un combat politique en terme de défense exclusive des intérêts de cette race.

      En bon français, Mélenchon est un fasciste. Il est même un peu plus que ça : il est à la fois un communiste et un nazi, puisqu’on sait que Mussolini n’était pas spécialement porté sur l’antisémitisme au départ.

    • sassy2

      14 April 2017

      @Marchenoir

      oui et surtout le plus grave est que nous ne sommes plus en 1920 depuis 1 siècle.
      j’aime bien le “un rapport narcotique à l’histoire” de mme SEghir: car il n’a rien d’autre auquel se raccrocher : ni fait d’arme poltique ni expérience que des comptes rendus de lecture

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!