18 September, 2020

Le Macronisme a programmé l’obsolescence de la nation française

Le macronisme a été un concours de circonstances. La victoire d’Emmanuel Macron en 2017 était censée être le signe d’une recomposition historique du paysage politique français, et le macronisme une réponse aux attentes profondes du Français nouveau, ce citoyen du XXIe siècle. La fin du clivage gauche-droite, devait convertir les Français au libéralisme économique et aux valeurs de tolérance. Il s’agissait de vivre ensemble autrement. Pour tenter de retracer l’ADN du macronisme, Luc Rouban dans « Le paradoxe du macronisme »met à mal le mythe d’une « disruption » et pointe les paradoxes d’un pouvoir qui se voulait horizontal et mobilisateur des bonnes volontés, alors qu’en réalité il a renforcé la verticalité, créé de nouvelles oligarchies et accentué la fracture sociale…

 

Le macronisme est peut être l’incarnation d’un moment orléaniste. C’est ce que pense Pierre André Taguieff dans « Macron Miracle ou Mirage ? ». L’année 2017 rejoue la scène inaugurale de 1830. Emmanuel Macron serait l’équivalent de Louis Philippe qui attire à lui le centre droit et le centre gauche, les orléanistes et les républicains modérés pour mieux repousser les légitimistes fidèles à Charles X…

 

Le clivage droite-gauche a été remplacé par le sectarisme

 

Le macronisme a essayé de remplacer le clivage gauche-droite par une bouillie idéologique syncrétique et managériale de la société et de l’individu. C’est ce que pense Harold Bernat dans « Le néant et le politique. Critique de l’avènement Macron ». Selon Myriam Revaut d’Allones dans «Le macronisme est une politique de l’insensible » sa politique relève avant tout d’une gestion calculante venant en lieu et place d’une réflexion à long terme…

 

Le macronisme est le produit de cette culture cosmopolite et bobo dans laquelle le peuple ne se retrouve pas. Les élites sont devenues nomade alors que alors que le peuple est resté sédentaire. Pour Jacques Julliard dans « L’esprit du peuple » le centrisme de Macron et des Marcheurs continue d’ignorer la fracture qui s’élargit. Le peuple n’est pas populiste. Il a le sentiment d’avoir des élites qui sont médiocres…

 

Le macronisme reste structurellement minoritaire. Le remplacement du clivage droite/ gauche par bloc élitaire/bloc populaire n’a fait qu’accroitre les tensions sociales. Jérôme Sainte-Marie dans « Bloc contre bloc. La dynamique du Macronisme » rappelle que le bloc élitaire avait été mis en scène par la commission Attali dont Emmanuel Macron fut le rapporteur général adjoint. En 2017 Marine Le Pen a été la chance de Macron. En 2022 cela peut s’inverser…

 

Le multiculturalisme macroniste ne peut remplacer le débat

 

Le macronisme propose un multiculturalisme comme idéologie de substitution d’un progressisme en panne d’utopie. Pour Mathieu Bock-Côté, le québecois qui ébranle la bien pensance française cela ne peut pas fonctionner.  Dans « L’empire du politiquement correct », il explique que nous vivons dans un système de défense du régime diversitaire qui permet d’ostraciser ses contradicteurs et de les transformer en parias. Les contrôleurs de la circulation idéologique patrouillent l’espace public. La gauche a été si longtemps dominante qu’il lui suffit aujourd’hui d’être critiquée pour se sentir assiégée, tandis que la droite a été si longtemps dominée qu’il lui suffit d’être entendue pour se croire dominante. En fascisant son adversaire, en passant de la peste brune à la lèpre populiste, Emmanuel Macron disqualifie à l’avance la possibilité d’un désaccord…

 

L’Europe ne peut pas rester la même si sa population change.  Christopher Caldwell, journaliste américain, analyse dans son livre « Une révolution sous nos yeux. Comment l’islam va transformer la France et l’Europe » les bouleversements colossaux induits par les vagues d’immigration à dominante musulmane que connaît l’Europe de l’Ouest et la France en particulier. Les élites européennes ont sous-estimé voire totalement éludé les effets sociaux, spirituels et politiques de l’immigration musulmane, qui sont considérables et durables, au profit des effets économiques, qui sont faibles et transitoires…

 

Le macronisme ne prend pas en compte l’islamisme. Il se vautre dans une pensée paresseuse qui consiste à se culpabiliser pour avoir la paix… Pour Ivan Rioufol dans « L’islamisme, cette lèpre que Macron ignore », la haine est chez ceux qui tuent, non chez ceux qui dénoncent les tueurs. Il faut fermer les mosquées salafistes , en expulser les imams, dénoncer les personnalités et les organisations au jeu trouble pour promouvoir les musulmans républicains…

 

Il y a bien un lien entre fascisme et islamisme. C’est Zineb el Rhazoui, la courageuse journaliste de Charlie Hebddo qui a été menacée de mort pour avoir écrit que l’islam devait se soumettre à la critique. Elle écrit dans « Détruire le fascisme islamique » que l’islam n’est pas une religion de paix et d’amour. Les islamistes ont selon elle réussi à poser en France la première pierre d’un joug totalitaire qu’ils ont construit ailleurs par la coercition et la terreur. Le combat islamiste pour normaliser le port de l’uniforme salafiste est une technique de marquage qui permet d’identifier les non-adhérents à l’idéologie islamiste…

 

Les responsables européens dont Emmanuel Macron fait bien évidemment partie, préfèrent toujours en matière migratoire les positions généreuses, compatissantes et ouvertes, car elles leur rapportent des bénéfices médiatiques immédiats. Pour Douglas Murray dans « L’étrange suicide de l’Europe: Immigration, identité, Islam » plusieurs générations de dirigeants politiques ont fondamentalement modifié nos sociétés sans le consentement et contre le souhait des peuples. Non seulement le continent change à grande vitesse mais Ils savent bien pourtant qu’elles conduisent, partout, à des problèmes nationaux à long terme. D’ici la moitié de ce siècle, il est plus que probable que la Chine ressemblera encore à la Chine, l’Inde à l’Inde. Mais, au rythme auquel elle change, l’Europe ne pourra plus ressembler à ce qu’elle était il y a juste quelques décennies…

 

Les Intellectuels, responsables politiques ou acteurs associatifs proches du macronisme investissent l’espace médiatique. A leurs yeux le musulman incarne la nouvelle figure de l’opprimé et il importe de le défendre contre l’homme blanc qui est toujours coupable: Judith Waintraub avec Vincent Nouzille dressent dans « L’islamosphère » la liste des membres du club. Intellectuels: Edgar Morin, Jean Beaubérot, Emmanuel Todd, Raphaël Liocer; Politiques: Benoit Hamon, Jean Louis Bianco; Associations et Médias: Edwy Plenel, Laurent Joffrin, Tariq Ramadan, Marwan Muhamad, Idriss Sihamedi….

 

La culture de l’excuse qui est celle d’Emmanuel Macron est l’héritière d’un humanisme dévoyé. Pour Ivan Rioufol dans « Islamisme: réveil d’une résistance française » , les élites dorment au lieu de combattre. Castaner voulait faire revenir en France les 258 djihadistes défenseurs de l’Etat Islamique…

 

Les quatre forces dominantes de l’islamisme sont à l’œuvre. Pour Bernard Rougier dans « Les territoires conquis de l’islamisme » ce sont : 1/ Les Frères Musulmans 2/ Le Salafisme qui se confond avec le wahabisme 3/ Le mouvement piétiste Tabligh 4/ Le Djihadisme. Ils entretiennent tous une logique de rupture avec la société française qui est jugée comme mécréante. Exemple: le mari est le supérieur, le maitre, le dirigeant et le redresseur de l’épouse, si elle est en tort (verset 34 sourate IV du Coran)…. Le viol entre époux peut être pratiqué ainsi que toutes les violences qui résulteraient d’un rejet du devoir conjugal… Les non musulmans et les juifs doivent disparaitre …

 

La question de la survie de la France est donc posée.Le soulèvement des gilets jaunes est à replacer dans le contexte d’un peuple malheureux décidé à reprendre le contrôle de son destin. Pour Ivan Rioufol dans « Le déclin de la France, sujet inabordable » le macronisme soucieux de lui-même n’a jamais voulu entendre la détresse de ceux qui s’inquiètent de leur destin dans le pays de leur père…Emmanuel Macron après s’être converti à l’écologisme est devenu attentif à l’immigration. Ii offre la gratuité des soins aux clandestins (AME) … Son progressisme qui sacralise la diversité des minorités lui interdit de lutter contre le multiculturalisme qui est la plaie des nations européennes…

 

L’Européisme macroniste ne réconcilie pas les deux France

 

Le macronisme c’est l’Européisme.  Le rédacteur en chef du Débat doute de sa capacité à réconcilier “La France centrale et la France périphérique” dans un cadre européen trop contraignant. Pour Marcel Gauchetdans « L’article un du macronisme c’est l’Européisme », le clivage est celui de la France sans avenir contre la France pour laquelle l’avenir n’est pas un problème…

 

L’Union Européenne est désormais divisée en deux camps irréconciliables: d’un côté une Europe libérale ouverte à l’immigration, incarnée par Emmanuel Macron. De l’autre l’Europe des démocraties illibérales incarnée par Orban et Salvini qui entend défendre la souveraineté et l’identité des peuples. Selon Chantal Delsol dans « Populiste c’est un adjectif pour injurier ses adversaires », les populistes contrairement à ce que l’on a pu dire sont bien des démocrates, mais ils ne sont pas libéraux. Tandis que les élites universalistes comme celles de Bruxelles sont bien libérales mais elles ne sont plus démocrates. Elles ne veulent plus des votes de peuples qui limitent les libertés…

 

Emmanuel Macron s’en est pris à “L’Europe ultra libérale et ouverte à tous les vents”, “Une Europe qui ne permet plus aux classes moyennes de bien vivre”. Pour Nicolas Lecaussin dans « Ce n’est pas l’Europe qui est ultralibérale mais la France qui est ultraétatiste », il se trompe carv il y a une Europe favorable à la concurrence et à la discipline budgétaire. La France possède le trophée du nombre de fonctionnaires par habitant. Un chef d’entreprise français paye pratiquement 100% de charges sur un salaire net. Pour son équivalent slovaque ou roumain c’est la moitié. Quant à l’écart avec l’Allemagne il est de vingt points. Les contribuables français financent les dépenses publiques à hauteur de 56% contre 46% pour la moyenne européenne etc….

 

Le macronisme, ce n’est peut être que la troisième mi-temps du mandat de Sarkozy. L’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen ne peut plus être exclue avec 45% des intentions de vote. Le RN rassemble deux français sur trois sur la sécurité, l’immigration, l’attitude à l’égard de l’islam. Marion Maréchal pour le moment confond engagement civique et tournée de promotion. Pour Patrick Buisson dans « Macron, c’est la troisième mi-temps du mandat de Sarkozy » la convergence entre conservatisme, libéralisme et populisme est devenue impensable…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

25 Commentaires

Leave a Reply to Genuflex

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • MIGNOT

    23 October 2020

    Bonjour ! En effet je suis plus que très inquiet devant la montée lente puis rapide de notre société vers la dictature sanitaire… Dr Knock en cent fois pire ! L’Etat a “avalé” la nation dirait le grand professeur J. Ellul. E la peur risque de nous paralyser. Le combat de tout Patriote est clair : défense passive ou offensive populaire de tous les corps de la Nation.
    Nous allons vite le savoir.

    D a MIGNOT

    Répondre
  • Jiff

    1 October 2020

    Bon développement de sa version résumée : nous sommes “gouvernés” par un crétin resté au stade anal (héhé), qui n’a aucune intelligence, n’y connaît rien en histoire de France comme du monde et se double en sus d’un psychopathe-sociopathe.
     
    Dommage, parce que même s’il a ses torts, ce pays ne méritait pas tant de haine.

    Répondre
  • Stefano

    24 September 2020

    La constitution de la V ème république permet à un démagogue sans aucune expérience , sans projet et sans réelle majorité , de se faire donner un blanc seing, sans aucun contre pouvoir pendant 5 ans. Il est inutile de chercher ailleurs pourquoi aucune réforme de fond n’a pu être faite depuis 40 ans, ni pourquoi nous assistons à ce déclin continu dans tous les domaines.

    Répondre
    • MIGNOT

      23 October 2020

      C’est très bien vu.
      J’ai toujours été favorable à la constitution du 5 octobre 1958.
      J’ai enseigné cela à mes étudiants en droit pendant des années.
      L’expérience a prouve que je me suis trompé.

      Comme vous le signalez un aventurier, un “capitaine d’industrie ” peu s’emparer du Pouvoir et tourner tout ce qui reste des institutions contre le peuple. Mettre la démocratie entre parenthèse, comme le disait M. Macron il y a quelques années dans la revue Esprit.

      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’idée.

      dominique a mignot – Les Patriotes

  • Mic

    22 September 2020

    Merci Jean-Jacques pour cette excellente “revue” ou “catalogue raisonné”.
    Toutes les civilisations qui ont connu un long et lent déclin ont vécu le même scénario =
    1-déni du déclin par une majorité des élites, tentative d’alerte par une poignée de penseurs courageux, montée sourde de la colère populaire et rupture entre les couches populaires et “pensantes” de la société;
    2-au fil des années, des soubresauts sporadiques agitent de plus en plus fréquemment la société renforçant le désir ou la nécessité d’un discours et de comportements démagogiques chez les dirigeants pour se maintenir, maintenir l’ordre ou accéder au pouvoir.
    3-les invasions “barbares”, violentes ou non, ou leur trainée historique percutent le besoin de confiance et de repères culturels et le besoin de securité des peuples natifs.
    Au total ce que nous dit cette revue, comme les ouvrages et articles (de plus en plus nombreux ) qu’elle retient, c’est que nous assistons à un déclin de la civilisation européenne dans laquelle la FRANCE se rêve encore en “grande dame” et ne mesure pas que les soubresauts des mouvements des gilets jaunes et autres “anti-mariage pour tous” prendront bientôt un caractère révolutionnaire et réactionnaire à la fois. Les craquements seront de plus en plus violents jusqu’à sans doute qu’une crise majeure de type subversion ou guerre civile ne vienne “naturellement” conclure ce long épisode d’effondrement.
    De là, de là SEULEMENT, tout pourra repartir..
    Le RN au pouvoir ne résoudra pas tous les problèmes n’évitera pas la crise et ne fera illusion que brièvement. Mais il pourrait etre l’acmé de ce long processus.
    en tout cas je le souhaite, car à défaut, nous en prenons encore pour quelques années de souffrance pour nous, et nos enfants.

    Répondre
  • André Lévy-Lang

    21 September 2020

    Merci, Jean-Jacques pour cette très intéressante revue d’article presque tous pertinents, mais je n’ai pas trouvé de propositions réalistes et encore moins une amorce de programme pour une alternative, après ces analyses très intelligentes.
    La critique de la vague d'”annulations” (“cancel”) importée des universités US est bienvenue et rejoint celle du masochisme des “élites” de gauche quand il s’agit de notre patrimoine historique et culturel. Mais ce masochisme relève d’une mauvaise digestion par ces “élites” des travaux de deux grands sociologues Français du siècle dernier, Pierre Bourdieu et Michel Foucault, d’ailleurs très influents aussi outre-Atlatique. De même, je pense qu’une bonne partie de nos problèmes (chômage, ensauvagement) provient de la faillite de l’école primaire publique, elle-même résultat de l’influence mal gérée des mêmes grands sociologues dont la pensée a été maladroitement traduite en programmes scolaires par les apprentis-sorciers du “mammouth”. Cette faillite a fortement contribué à l’illettrisme et aux “incivilités” d’un très grand nombre de jeunes Français, notamment (mais pas seulement) issus de l’immigration.
    Quant à Macron, je le crédite de l’amorce de réformes qu’il a lancées avant la Covid, et j’espère qu’il aura le temps de les reprendre et de les compléter dans les sept ans qui viennent…

    Répondre
  • HUBIN

    20 September 2020

    Bravo JJ , belle synthèse , la conclusion c’est que Alexandre Le grand et G . Pompidou avaient bien raison , le chef doit trancher les Noeuds gordiens quels qu’ils soient . Macron est un centriste il ne tranche pas il ergote !
    Qunad allons nous trancher entre l’islam et nous , il y a incompatibilité c’est sur alors c’est eux ou nous !
    Si nous disons c’est nous ils se soumettront à nous ! Sinon on finira comme à Alger ce soir les ascenseurs ne marcheront plus ! Et nous reviverons comme au bled même si les arabes n’aiment pas cela du tout ! Mais l’islam amène Carthage à l’état de bled , c’est la rançon de la soumission islamique

    Répondre
  • Robert

    20 September 2020

    Merci pour cette intéressante synthèse.
    Effectivement, la France et l’ Europe, à moyen terme, risquent fort de ne plus ressembler à ce qu’elles sont actuellement…
    Aveuglement au départ, calculs politiciens à court terme, puis désormais lâcheté collective aboutissent au suicide d’une civilisation en quelques dizaines d’années.

    Répondre
  • Guibert Monique

    19 September 2020

    Je pense que Macron ne se représentera pas aux prochaines présidentielles, il est gourmand et ne veut plus affronter le peuple, les GJ… Il visera le FMI ou le parlement européen, postes où les personnes sont aux manettes sans être élues; à moins qu’il saute avant les élections ?

    Répondre
  • Pierre-Antoine

    18 September 2020

    Vos commentaires sur Macron sont justes, mais les principaux fautifs sont les français eux-mêmes. Tant qu’ils ont du pain (l’Etat providence) et des jeux (le foot et les niaiseries diffusées chaque jour à la télé) ils se foutent du reste. Ils n’ont ni honneur, ni bon sens. La France? Ils ne savent même plus ce que c’est ! Ils pensent que c’est juste un guichet qui distribue de l’argent.
    Pour pouvoir bloquer Macron il faudrait que les français « se réveillent », mais nous en sommes loin. Le gros problème de la France est dans la tête et le cœur des français.

    Quant à Marine Le Pen elle ne peut rien. Même si elle était élue président elle n’aurait aucun pouvoir car elle perdrait très certainement les élections législatives. Elle n’est là que pour assurer à Macron sa réélection.

    Répondre
  • Jacques Peter

    18 September 2020

    Macron est “progressiste”, c’est à dire qu’il veut détruire la nation. L’islam est un excellent moyen pour y parvenir. La destruction de l’éducation nationale en est un autre.

    Répondre
  • Dominique

    18 September 2020

    Votre présentation de tous ces résistants face à l’invasion migratoire islamiste est très intéressante, et elle montre que la prise de conscience est enfin quasi générale. Mais …

    Macron et Philippe furent choisis par le Comité Bilderberg, comme Merkel et tant d’autres. Le Comité Bilderberg est une des organisations mondialistes créées par le Council on Foreign Relations. C’est là que furent décidés les programnes de remplacement des populations européennes qu’ils mènent tous ( comme ceux contre le faux réchauffement climatique, etc. ). Tous ces chroniqueurs et essaïstes ne l’ont pas encore vu hélas, car tant qu’on ne désignera pas l’ennemi véritable il sera impossible de combattre avec succès ses politiques de destruction du bloc occidental ( chrétien ), et son remplacement par un système capitalo-communiste ( comme celui créé par le CFR en République Populaire de Chine, avec la différence que les Chinois auront conservé leur identité ).
    .
    Aux Etats-Unis le CFR est par contre dénoncé comme étant le centre du ” gouvernement par l’état profond “. Vous trouverez les meilleures analyses sur le CFR dans la revue internet ( et papier ) http://www.thenewamerican.com. de la très conservatrice John Birch Society. Il suffit de saisir ” council on foreign relations ” dans la barre de recherche pour obtenir tous les articles ( une centaine actuellement, de fond historique et d’actualités et très bien documentés ).
    .
    Le Bilderberg et la Trilateral ( ou JP Trichet dirige la section Europe ) recherchent vraisemblablement déjà les successeurs de Macron, Merkel, van der Leier, etc. Ces gens là sont en fait des exécutants, tous remplaçables très facilement depuis que les agents du CFR sont partout. Facile aussi pour eux de faire tomber Marine le Pen, comme de faire tomber François Fillon… Je pense que sans une prise de conscience en profondeur par les ” électeurs ” de la réalité du système mondialiste occidental, Donald Trump n’aurait pu aller avec succès à la rencontre de l’électorat conservateur anti-état profond américain. Par conservateur j’entends les chrétiens, patriotes, et libéraux ( au sens français et non anglo-saxon ) donc à la façon dont Chateaubriand l’a présenté magnifiquement, en y ajoutant la monarchie à la française seule à même d’assurer la souveraineté ( lire le traité de Jean Bodin à ce sujet ).
    .
    La France est à mon avis la plus touchée en Europe car attaquée sans cesse dans ses fondements depuis la 1ère République, donc nous avons de l’avance sur la route du déclin ! Les islamistes se sont maintenant en plus joints aux communistes, réalisant ainsi en France les décision politique des Bolchéviques d’unir la faucille et le croissant au congrès de Bakou ( 1920 ou 1923 ) !
    .
    Notre royal pays est réellement très mal en point car la destruction de l’identité nationale – d’ores et déjà inscrite dans la démographie – va s’amplifier et elle ne peut être réparée. Sauf à entreprendre une Reconquista, c’est à dire faire remigrer les populations inassimilables et inassimilées qui se conduisent ouvertement en conquérants.
    .
    Supposons résolu ce problême gigantesque, notre royal pays restera gangrené par une organisation politico-administrative néo communiste, qui en fait une République Démocratique Française comme le fut la RDA, Mur de Berlin et assassinats politiques en moins. Feu le professeur Jean de Viguerie a bien analysé cela dans son livre ” Les deux France “.
    .
    Et la France est aussi une république bananière puisque contrôlée par des puissances financières extérieures ( cf. le CFR ) …
    .
    Bref on est très mal à mon avis et d’excellents chroniqueurs, comme Zemmour et maintenant Onfray ne voient pas tout. Et ils ne proposent pas de solution globale, pas plus que lles politiciens d’opposition que nous connaissons. En outre le système politique est verrouillé de partout alors qu’il faudrait un Bolloré, par exemple, pour devenir le Trump français, mais Donald Trump s’était préparé depuis au moins les années 1990 et il avait écrit deux livres politiques. Il n’est pas né en politique 2 ans avant l’élection novembre 2016.
    .
    Avez vous une ESPÉRANCE pour relever notre pays, c’est à dire pour les Francs qui le soutiennent encore avec courage dans leurs labeurs quotidiens ? Alors que beaucoup, vous le savez, choisissent depuis longtemps de s’exiler.

    Répondre
  • Charles Heyd

    18 September 2020

    Marine Le Pen peut peut-être l’emporter en 2022; fors bien mais cela changera ou changerait quoi si elle l’emportait?
    La réponse, même les lepénistes la connaissent, rien!
    il reste un an, douze mois avant que le cycle électoral pour la présidence ne soit enclenché; Fillon était quasiment vainqueur, peut-être pas encore de la primaire, mais c’était dans la poche; alors croisons les doigts pour qu’on n’ait pas un remake Macron Le Pen!

    Répondre
  • John

    18 September 2020

    µ est un remake de Renzi 2014.
    De plus pour avoir donner le contrôle de nos sous marins, barrages, centrales nucléaires et notre porte avion aux USA, ce type devrait être partout sauf au poste où il est aujourd’hui! Rappeler vous le souci avec les catapultes US après 2003 et relisez “C’était de Gaulle” les passages sur le développement du porteur des charges nucléaires et pourquoi le général de Gaulle refusait l’offre “généreuse” des amirequins.

    Répondre
  • germain

    18 September 2020

    Macron a été élu par les masses musulmanes, il s’est engagé à construire des mosquées sur tout le territoire nationale. Il livre son pays, la France, au wahabisme (un mouvement raciste au passage favorable à l’esclavage), au djihadisme notamment.

    Répondre
    • Robert

      20 September 2020

      Non Macron n’a pas été élu par les “masses musulmanes” !
      Il a été élu par les classes moyennes, en particulier les seniors, et par la haute bourgeoisie, minoritaire numériquement mais influente sociologiquement.
      Mais, au fond, il a été élu par défaut vu l’importance de l’ abstention.

  • Poiteaux

    18 September 2020

    Mais seules les catégories dites “supérieures” ont été aveuglées par la propagande pro-Macron et ceux qui pensaient y être affiliés comme le dis si bien E.Todd. Cette ré-élection d’un socialiste a été un tournent majeur dans l’encore toujours déchéance de la France.
    J’ai tendance à penser que c’est pour des raisons qui se référent à la très vieille fracture/guerre sociale “Elite”/Peuple en France.
    Rappelez-vous, l”””‘évèque “”” P.Cochon ( soutenu par toute l'””””elite”””””) de l’époque avait tout fait pour que Jeanne d’Arc soit brulée et presque pour faire l’empire, l’Europe d’alors, elle qui était venue rappeler le rôle Divin de la France.
    En 40 l’élite à choisi l’Allemagne et en 44 les américains.
    Maintenant que cet Empire risque de disparaitre dans sa guerre civile, alors que la France pourrait saisir cette merveilleuse opportunité pour se libérer, les crapules qui ont accaparé le Pouvoir se cherchent un nouveau maître.
    C’est ça le problème majeur de la France. Nous crevons de la trahisons des “élites”. Dans tous les autres pays les élites sont patriotes.

    En 2025, la France sera dixième puissance. Jusqu’à présent en regardant les 1500 ans d’Histoire de France, la France n’a jamais été une puissance secondaire.

    Il faudra un jour que nous retrouvions notre unité ou,……, que la civilisation Française périsse pour toujours.
    Refusons cela !
    J’irai même plus loin, retrouvons les principes du baptême de Clovis qui ont fait la France. L’esprit de Saint-Louis.

    Bref, la Purge, ça Urge !

    Répondre
    • sandra

      22 September 2020

      vivement que les immondes franchouillards disparaissent . Ils sont la lie et la plaie de l’humanité

  • Genuflex

    18 September 2020

    Ce format de billet énumérant les opinions des adversaires d’EM ne permet pas la réflexion ni véritablement le commentaire. Trop de choses à relever, pas de problématisation, pas de controverse, pas de contradicteur, pas d’arguments.

    Et je n’ai pas voté EM, ni au premier tour, ni au deuxième.

    Répondre
  • Scaramouche

    18 September 2020

    D’accord avec l’article . En fait je pense qu’il faut une forte union de toutes les droites si on veut arriver à quelque chose.

    Répondre
  • Artiste

    18 September 2020

    C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’un peuple accueille et nourri ceux qui veulent le détruire.Etonnant non !

    Répondre
    • Misch

      18 September 2020

      Ce ne sont pas le peuple qui décide d’accueillir et de nourrir l’envahisseur mais bien les élites.

    • marc durand

      19 September 2020

      Forcé d’accueillir ! Pareil pour le traite européen, 55% de NON au referendum, on est en démocratie a ce qu’il parait.

  • Vauban

    18 September 2020

    Marine le Pen n’a rien d’autre à apporter que du Chavisme. Malheureusement.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!