5 November, 2018

 Je serai à la manifestation du 17 Novembre

 

Après l’élection de monsieur Macron, j’avais écrit qu’en tant que citoyen je lui souhaitai de réussir mais qu’en tant qu’économiste j’étais certain qu’il allait échouer. Hélas, il apparait que ce sombre pronostic est en passe de se vérifier…

Comme le disait Bernanos : « Il y a une bourgeoisie de droite et il y a une bourgeoisie de gauche. Il n’y a pas de peuple de droite et de peuple de gauche. Il n’y a qu’un peuple qui n’est ni de droite ni de gauche, et qui aime la France. ».

Et la France a souvent été sauvée par son peuple, comme à Bouvines, à Valmy ou à Verdun.

Mais le Président que nous avons élu n’aime ni la France, ni son peuple.

Commençons par le premier point : Il n’aime pas la France et c’est sans doute le premier Roi de France de l’Histoire qui n’aime pas son pays.

Pendant la campagne présidentielle, il nous annonce tout tranquillement qu’il n’y a pas de culture française, ce qui est atterrant d’imbécilité quand on est le protecteur de l’Académie Française.

Et je ne peux m’empêcher de poser les quelques questions qui suivent :

  • A-t-il eu la chair de poule en entendant la sonnerie aux morts dans un petit matin glacé et brumeux ?
  • A-t-il frissonné en écoutant le chant des partisans ?
  • A-t-il sauté de joie quand la France bat l’Angleterre au Rugby, avant d’aller boire une bière avec ses voisins anglais en sortant du stade ?
  • S’est-il émerveillé en visitant la Sainte Chapelle et le Mont Saint Michel ?
  • A-t-il pleuré de tendresse en écoutant l’ode à la Vierge Marie de Brassens   « Par le petit enfant qui meurt près de sa mère tandis que d’autres enfants s’amusent au parterre…

Je vous salue Marie ».                                                                                                                                          

  • A-t-il été émerveillé d’une rime qui tombe au bon moment ?

« Et rose elle a vécu ce que vivent les roses l’espace d’un matin »

  • A-t-il sangloté à la mort de Cyrano ? S’est-il fait du souci pour Athos, toujours amoureux de l’infâme Milady ? A t’il souffert en voyant l’albatros ridiculisé sur le pont du bateau ou a-t-il compris quand Moise demande à Dieu de le laisser « s’endormir du sommeil de la terre » ?

Je ne le crois pas.

Dans le fond, il aime les présentations power point et les tableurs Excel, et il ne comprend que ceux qui savent les utiliser.

Et en ce qui concerne l’amour de son pays

  • En Algérie, lors d’un voyage pendant la campagne présidentielle, il proclame que la France s’est rendue coupable de crime contre l’humanité lors de la guerre d’indépendance de ce pays, comparant ainsi l’armée française et les SS allemands, ce qui est proprement insensé. Il faut de toute urgence reconvoquer le tribunal de Nuremberg où l’armée Française sera enfin mise en accusation pour répondre des crimes innombrables qu’elle a commise depuis un siècle au moins.
  • Une fois élu, au Danemark en voyage officiel, il trouve le moyen de dire du mal des français. Il explique aux locaux, dont le Roi est à moitié français, que la France est peuplée de… gaulois et que ces gens sont non-réformables, tout cela parce que le peuple dont il a la charge ne veut pas disparaitre dans son cauchemar Eurabiatique.
  • Il y a quinze jours, il nous annonce que le centième anniversaire de la victoire de 1918 ne sera pas célébré militairement. J’y ai perdu deux oncles et rien n’effacera jamais cette trahison.
  • La semaine dernière, le voilà en train de faire une comparaison entre les années 30 et maintenant, nous expliquant que dans le fond la responsabilité dans le déclenchement du conflit en 1939 de ceux qui se sont battus et ont laissé leurs vies pour que la France et l’Europe ne meurent point de 1940 à 1945 était engagée puisqu’ils étaient sans aucun doute des populistes. Les populistes se sont battus, les autres ont collaboré. Je sais aujourd’hui qu’en aucun cas il ne serait parti pour Londres.
  • Son premier ministre lors d’un voyage au Vietnam fait l’éloge de Ho Chi Min. Ne sait-il pas que ce régime a assassiné des dizaines de milliers de Catholiques vietnamiens ? Ne lui a-t-on pas parlé à l’ENA des « boat people » vietnamiens fuyant l’enfer communiste dont le sort tragique avait réconcilié Sartre et Raymond Aron et dont beaucoup périrent en mer ? Signer des contrats passe mais il n’était pas nécessaire d’insulter les victimes.

Dans le fond, de Gaulle avait tort, Laval avait raison et mon père a eu bien tort de rejoindre les forces françaises libres. S’il avait été plus retors et qu’il eût fait l’inspection des finances à la place de Saint Cyr, il aurait pu grenouiller à Vichy et faire la carrière qu’il méritait.

Mais il y a pire, bien pire.

Cet homme n’aime pas le peuple de France, les petites gens, qui ont fait la beauté et la force de ce pays.

En fait il les méprise et ici les exemples deviennent suffisamment nombreux pour que l’on soit obligé d’en citer certains tant ils semblent indiquer un dédain réel dissimulant un agacement profond.

  • Des femmes très peu instruites qui travaillaient dans un abattoir sont traitées d’illettrées.
  • Il explique, sans beaucoup de conviction, aux chômeurs de Whirlpool à Amiens que la phrase d’Attali qualifiant ces pauvres gens ‘’ d’anecdote’’ était mal venue et il ne le fait que parce que Marine Le Pen était aussi à Amiens.
  • Il dit à un chômeur de traverser la rue pour trouver du travail…
  • A un autre d’aller s’acheter un costume
  • A un troisième de l’appeler monsieur le Président
  • Etc…

Et comme il n’aime pas les petites gens, le peuple, il gouverne CONTRE ce petit peuple, sans aucune vergogne. A l’évidence, il déteste par-dessus tout ceux qui ne travaillent pas parce qu’ils sont au chômage et ceux qui ne travaillent plus parce qu’ils sont à la retraite. Augmentation de la CSG, non indexation des retraites, impôts locaux en forte hausse, tout y passe et le niveau de vie des petits, des sans-grades s’écroule.

Mais il y a deux mesures qui m’ont fait sortir de mes gonds, le déni de Droit en ce qui concerne la circulation sur les berges de la Seine et la hausse récente du prix des carburants.

Je m’explique

Le déni de Droit d’abord.

Les riverains gagnent leur procès au civil contre la mairie de Paris en première et en deuxième instance devant les juridictions compétentes et madame Hidalgo a donc perdu.

Qu’à cela ne tienne !

Notre homme fait donner le Conseil d’Etat qui invalide la condamnation. Encore une fois, l’Etat se sert de son droit à lui pour détruire la résistance des français à l’oppression étatique. Il y a vraiment un droit pour les clercs et un droit pour les manants. Et tout cela, au nom du réchauffement atmosphérique, alors même que toutes les études ont prouvé que les mesures prises par la mairie pour gêner la circulation à Paris n’avaient fait qu’aggraver la pollution dans la capitale.

Encore une fois, on gouverne pour les bobos et au diable les petites gens qui viennent de la banlieue et ne peuvent se permettre de ne pas avoir une voiture tant les transports en commun se sont délabrés.

La hausse du prix des carburants ensuite.

Dans ma famille, j’ai des neveux qui possèdent une boulangerie industrielle dans une vallée pyrénéenne. Ils vont livrer le pain dans les endroits les plus reculés de leurs montagnes qu’il neige ou qu’il vente. La hausse du prix des carburants va leur coûter 25000 e par an, soit un salaire annuel. Ils vont devoir se séparer sans doute de l’un de leurs employés et travailler plus pour gagner moins…

Dans le midi, près d’Avignon, deux jeunes femmes que je connais et que j’estime vivent ensemble à environ 40 km de leurs lieux de travail tant les loyers sont chers près d’Avignon. La hausse du prix des carburants va s’ajouter à la perte sèche qu’elles vont subir sur leurs voitures diesel qu’on leur avait recommandé d’acheter car moins polluantes. Et du coup, elles vont devoir covoiturer alors même qu’elles n’ont pas vraiment les mêmes heures de travail, ce qui va détruire leur temps libre et ajouter aux heures en dehors de chez elles. Elles aussi vont devoir travailler plus pour gagner moins alors que notre cher Président va se reposer dans hôtel à 1500 e la nuit.

John Rawls, le grand philosophe américain de la justice sociale disait qu’un système était juste si le sort des plus défavorisés s’améliorait au cours du temps.

En France et depuis des années, nous avons un système profondément injuste et cela n’a fait que s’aggraver avec ce Président.

Le tissu social est en train de se déchirer et tout cela se terminera mal, très mal.

Tous à la manifestation !

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

73 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Guasilas

    17 November 2018

    Cher M. Gave

    Je viens d’entendre M. Dupont Aignan, que vous dites avoir rejoint, commenter le 17 Novembre, ses causes, etc.
    C’est un Everest d’ignorance économique et de démagogie.

    Si vous ne lui avez pas encore parlé d’économie, j’espère que vous aimez l’alpinisme.
    Si vous avez deja eu l’occasion de lui en parler, alors laissez tomber. Il a clairement choisi son camp, et vous n’êtes malheureusement qu’un ornement dans son entourage.

    Répondre
    • idlibertes

      19 November 2018

      Je crois que CG a bien expliqué dans son papier de rentrée son engagement. Il ne reviendra pas dessus chaque semaine.

  • Fred

    14 November 2018

    C’est vrai qu’il est beau votre texte, non par sa forme purement littéraire, mais parce qu’il est personnel et touchant.

    Et, c’est vrai, aussi, que notre Président n’aime pas son peuple. Cela m’a rendu très triste de l’avoir lu, alors que j’en suis pourtant convaincu. C’est peut-être la formulation, ou ce constat cinglant de vérité. C’est son peuple, donc c’est moi qu’il n’aime pas, aussi ? Ou est-ce la perte de l’espoir qu’il m’enlève par sa corruption morale qui me rend triste ?

    Dès son intronisation, il a montré qu’il aimait être seul, regardé, marchant au milieu des symboles dans une semi-obscurité solennelle, mais sans la gêne des autochtones. Et puis son chien a pissé sur les dorures de la République. Tel chien, tel maître.

    Parfois, je rêve d’une révolution sans violence, mais je me demande comment nous arriverons à changer de système sans une goutte de sang maintenant qu’ils profitent tellement du fruit de notre travail. Pour eux, cela devient un acquis. Pour nous, une routine, une normalité, jusqu’à ce que… la vérité ou le désespoir frappe à notre porte.

    Un système qui profite de la souffrance des autres ne pourra jamais être juste, c’est certain. Je pleure la France de mes rêves, car jour après jour cette idée s’efface au rythme de mes larmes et de mes désillusions. Peut-être, un jour, cette tristesse cédera-t-elle la place à la colère, et tout le monde aura perdu.

    Répondre
  • Javel

    13 November 2018

    Cher Monsieur,

    Un grand merci pour vos prises de position largement partagées sur la toile. Vous faites encore parti de ce qu’il est commun d’appeler ” l’ancien monde ” et si c’est cela l’accusation alors j’y souscrit également.

    Vous dites par ailleurs qu’il est bon de changer en sois même sans attendre qu’un pouvoir le fasse pour nous et c’est exact. Mais néanmoins je me permet ce copier/collé de Lao Tseu.

    ” La règle du sage, pour gouverner, est d’ouvrir les coeurs et d’emplir les ventres. ”

    Je vous salue,

    Dieu vous garde…

    Répondre
  • Gabory

    13 November 2018

    Mr Gave
    Vous exprimez là votre ressentiment de belle manière. Votre triste constat est juste.
    L’immense majorité des gens(toutes catégories sociales) que je connais ressent la même chose , moins bien exprimée certes.
    Nous ne croyons plus en nos gouvernants depuis longtemps, nous n’avons plus confiance et il n’a a pas ( plus.?) de projet fédérateur pour l’avenir(le “progressisme” semble se réduire a avoir des enfants sans père…) , nos enfants vivent moins bien que nous et leur avenir est disons beaucoup plus “compliqué”. Le pays se clive et des discours de “haine” apparaissent de plus en plus…
    La haine, la colère ,le ressentiment voir même le désespoir sont compréhensibles bien évidement mais ne constitue pas la base d’un projet politique , d’un projet de société…
    La taxe sur le gasoil semble être “la goutte d’essence qui fait déborder le vase” (ce n’est pas de moi ) , quel avenir et conséquences pour se mouvement , nul ne sait. Souvenons nous que le “printemps arabe” (qui a plutôt viré a l’hiver …) a commencé avec un petit “Aziz” qui s’est suicidé suite au racket d’une police corrompue et dictatoriale…simple fait-divers comme il en existait tous les jours en Tunisie…on connait la suite.
    Nous sommes très nombreux a être pessimistes…
    NDA semble avoir des convictions “constantes” et assez claires, sincèrement aimer son pays et surtout être beaucoup plus “compétent” que MLP et ses sbires (j’en connais certains pour avoir plusieurs fois discuté longuement avec eux et sincèrement a part “peut-être” deux qui sont au parlement européen aucun n’est capable d’être ministre). NDA a indéniablement un courage politique car il a renoncé a une carrière toute faits au sein de l’ump/lr. Sera t il l’homme fédérateur et porteur d’un projet honnête et efficace ? et disant le “vrai” : l’état français est en faillite !
    Quoiqu’il en soit pour changer vraiment les choses notre prochain président( “te” en inclusif) devra être élu avec une forme de “plébiscite” c.a.d très très fort taux de participation et score d’au moins 65/70% ( macron avait la deuxième condition mais pas la première) sinon cela sera business as usual : déclin programmé.
    A voir dans les mois a venir si d’ici là il n’y a pas catastrophe ( bourse, dettes, deutsche Bank et autres…)
    continuez Mr Gave et bon courage.

    Répondre
  • Tonton Flingueur

    9 November 2018

    Je les trouve trôp belles ces tomates.

    Que diriez-vous d’en choisir des “un peu”
    plus pourries en chantant une adptation
    du refrain de la chanson “Mange Des Tomattes,
    Mon Amour” pendant la manifestation?

    Mange ces tomates, mon amour
    Mange ces tomates, nuit et jour
    Ça donne bonne mine
    C’est plein de vitamines
    Vitamines A, B, C
    C’est bon pour la santé

    https://www.youtube.com/watch?v=-wXyKUXZYJI

    Bonne nouvelle, il y a un espoir pour le recyclage de
    tomattes pourries… De toutes sortes?

    Voir ici: On peut produire de l’électricité grâce à des tomates pourries
    http://www.slate.fr/story/115887/production-electricite-dechets-tomates

    Répondre
  • Bernard

    8 November 2018

    Il n’ y a pas de roi au Danemark mais une reine, Margrethe II. Celle ci a été marrié au prince Henrik de Danemark né Henri de Laborde de Monpezat à Talence en Gironde, devenu danois et prince du Danemark par son union avec Margrethe. Le prince Henrik est décédé en février dernier.

    Répondre
  • Bebas

    8 November 2018

    @message à tous les commentateurs. (c’est à dire tous ceux qui peuvent se trouver à commenter sur ce site de manière générale et non spécifique)

    Cher Charles Gave et Chere Emmanuelle,

    Je fais le meme constat. Je comprends que cela devienne usant pour vous. Aussi je ne lis pratiquement plus les messages car notre lieu d’echanges de points de vue / de reflexions entre Hommes de bon sens devient un lieu d’invectives. Je vous en prie faites le necessaire pour que les ecuries d’Augias ou d’ailleurs ne polluent plus “notre” site.

    Bien a vous

    Répondre
    • idlibertes

      8 November 2018

      Cher Bebas,

      Je prends en ce moment des mesures draconiennes. Les bornes ont été dépassées.

  • PHILIPPE LE BEL

    8 November 2018

    Bonjour !

    Cette note est largement argumentée, mais elle est très dure à mon sens et très politique. Monsieur DUPONT AIGNAN manque lui aussi de clarté, de stabilité au niveau de ses idées et de persévérance au vu de son volte-face pendant et après l’élection présidentielle.
    Certes, notre Président est parfois hautain et trop sûr de lui. Son verbe peut être agressif parfois :
    – comme à des ouvrières qualifiées d’illettrées, ce qu’elles sont peut-être, ce n’est pas un crime ou un délit mais un fait éventuellement,
    – sa critique de la colonisation qui a été une belle connerie (la colonisation) parfois avec bons sentiments, désirs d’apporter la connaissance, les infrastructures, la médecine moderne… parfois moins par des prises de terres, des comportements hautains et supérieurs… mais à l’étranger, il aurait dû se taire, le linge sale se lave en famille… mais on a d’autres sujets plus important il me semble… Tout cela nous le payons avec l’arrivée de personnes des anciennes colonies… peu qualifiées, ne désirant pas s’intégrer et encore moins s’assimiler,
    – Madame HIDALGO et lui se déteste, il ne va pas l’aider… les juges du Conseil d’Etat sont censés être indépendants…
    Pour la hausse des impôts locaux, là il n’y peut pas grand-chose. C’est un jacobin, il reprend le pouvoir face à certaines collectivités qui ont « pétés » un plomb : augmentation exponentielle des fonctionnaires, piscines olympiques se multipliant comme les petits pains, recrutement des neveux et maitresses, petits cadeaux des entreprises de BTP, police municipale distribuant des tracts au profit du maire, travaux chez le maire effectués par des agents municipaux… Les collectivités ne l’ont pas attendu pour augmenter la taxe foncière et d’habitation…
    La hausse des taxes sur les carburants est une stupidité. Il n’y a pas d’alternative matérielle et/ouéconomiquement applicable. Tout le monde ne peut pas se déplacer en bicyclette… même électrique fabriquée en Chine… ou se payer une Tesla à 100 000 Euros.

    Répondre
  • Machin

    7 November 2018

    Valmy ?
    D’accord pour Bouvines et Verdun, mais Valmy, non.
    La France n’a pas été sauvée par le peuple à Valmy.
    Il s’agit là de propagande républicaine, rien de plus.
    Pour ceux qui ne le sauraient pas, un petit aperçu de la réalité occultée ci-après :
    https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article6563
    Sinon, très bon article, bravo.
    Pour sauver la France, il faut d’abord en finir avec cette propagande incessante dans TOUS les media, ce qui permettra à nombre de français d’analyser correctement les graves problèmes et d’y trouver les saines solutions.
    Les batailles se gagnent d’abord sur le terrain des idées.
    Et là, y a du boulot …

    Répondre
    • idlibertes

      8 November 2018

      Alors Bouvines 1214, Les cuirassés de Reichshoffen,les cadets de Saumur, les poilus?

  • PA

    7 November 2018

    Bravo pour votre article M.Gave.
    Mais je trouve la situation terriblement angoissante. A ma connaissance c’est la première fois de l’histoire de France que les dirigeants de la France sont clairement anti-français.
    Ces gens là ne connaissent même pas la France. Ils n’ont aucune culture et aucun bagage historique. Ce sont des incultes. Ils méprisent profondément les français.
    Tout cela finira très mal.

    Répondre
  • Thibaut

    7 November 2018

    S’il vous plait, l’actualité est brulante ! Please Mister Gave. Vous disiez dans votre article du 23/04/2018 :”En revanche, plus on se rapprochera de l’élection, plus je craindrais pour la vie de monsieur Trump. Il est en train de défier des gens que rien n’arrête. S’il n’est pas assassiné, alors la VRAIE présidence Trump commencera en Novembre 2018.

    Si tout se passe bien, il faudra acheter la bourse de New-York et le dollar le lendemain de l’élection, au matin.”

    Alors, votre analyse? Il semble que Trump est plutôt gagné non? Donc achat $US, vous maintenez?

    Je sais , si l’on veut avoir l’air idiot, il faut se lancer dans la finance où il est toujours très facile de se tromper. Votre exercice est difficile, je le sais. Bien a vous.

    Répondre
    • idlibertes

      7 November 2018

      Cher Thibault,

      Je vais demander et reviens vers vous.

      * * * * * *

      @message à tous les commentateurs. (c’est à dire tous ceux qui peuvent se trouver à commenter sur ce site de manière générale et non spécifique)

      Je note que depuis la rentrée, nous avons beaucoup de commentaires assez violents pour certains ou un peu hors cadre dans les propos (anti- sémitisme, jugements moraux sur les uns ou les autres) etc. Je trouve cela usant.
      Je ne demande pas un monde de bisounours mais je ne peux plus vraiment gérer ces débordements gratuits pour certain et j’ai décidé désormais d’exclure dés que se poindra la moindre méchanceté gratuite.

      Nous n’avons pas vocation à servir de punshing ball contre l’agressivité gratuite de certains esprits plus que torturés.

      Donc, si vous vous retrouvez bloqués, vous pourrez aller hululer contre “la liberté d’expression” mais FYI, ce sera juste ma liberté contre votre violence verbale que je n’ai pas à subir sans défense.

      Merci.

    • idlibertes

      7 November 2018

      Thibault

      Cette réponse était générale. D’ou le à tous.

      je vous ai répondu gentiment quant à vous en disant que j’allais demander. Ce que j’ai fait et j’attends. De rien

    • Thibaut

      7 November 2018

      Je n’avais pas compris. C’est mon coté soupe au lait…

  • Manégat

    7 November 2018

    Bonjour,

    Le 17 novembre 2018 sera-t-il un sursaut de dignité du peuple Français ?…

    Rien n’est moins sûr.

    Mais j’y serai !

    Les grands changements n’ont eu lieu qu’avec certains sacrifices lors de révolutions :
    L’histoire est là pour nous le rappeler.

    Peuple Français, le 17 novembre 2018 peut devenir une grande date !
    À toi de te soulever avec courage et fierté !

    Sinon, ne vient plus te plaindre et soit soumis.

    Répondre
  • Citoyen

    6 November 2018

    Que voila une excellente idée, cher Charles Gave, que de manifester le 17. Et pas seulement pour le carburant … Chacun peut trouver les raisons qui lui conviennent, il y a pléthore …
    Que ce soit pour le racket sur les carburants, le racket sur la route avec les machines à sous, le racket avec les tombereau de taxes qui se sont déversées tels des tas d’immondices, la cour est pleine … il suffit de se baisser pour choisir dans le tas …
    Donc oui, le micron, et toute l’engeance des nuisibles qui sont ses acolytes, mérite d’entendre au minimum, souffler un vent à décorner les bœufs, sinon bien pire …
    Il va bien arriver un moment où les français vont considérer que les délires des khmers pastèques, commencent à faire beaucoup trop … et qu’il est indispensable de faire quelque chose, vu que le vase déborde …

    Répondre
  • Jacques Peter

    6 November 2018

    Si je vais manifester le 17, ce ne sera pas à cause d’une hausse de la taxation des carburants mais pour protester contre un gouvernement qui détruit l’économie par son étatisme forcené et qui détruit notre civilisation par l’immigration de peuples appartenant à une autre civilisation.

    Répondre
  • Sébastien Maurice

    6 November 2018

    Sauf que l’essentiel de la hausse des prix des carburants s’explique par la hausse du prix du pétrole. La hausse liée aux taxes est de 6 centimes sur le diésel et 3 centimes sur l’essence. Sauf si vous passez votre vie sur la route, pour la quasi totalité des travailleurs, cela représente moins de 10 euros par mois.

    Répondre
    • Charles Heyd

      6 November 2018

      Il faudrait un jour qu’on m’explique pourquoi et comment l’augmentation in fine d’un produit délivré au consommateur, et qui est taxé à plus de 100%, serait plus due à l’augmentation du produit brut (ici le pétrole) qu’aux taxes qui pèsent sur lui, surtout si on en profite pour augmenter ces fameuses taxes par un effet d’aubaine! Mais c’est pour la planète!
      Certes, on ne vous dira jamais que l’essence ou le gazole est taxé à plus de 100%; le journaliste vous explique doctement que les taxes pèsent pour 65% (je n’ai pas le chiffre exact) du prix à la pompe, donc on ne parle pas de 100%, ce qui pourrait faire peur aux (simples) d’esprit!

    • Stefano

      6 November 2018

      Le problème n’est pas là. Sous couvert d’un réchauffement climatique dont la cause et surtout les moyens de l’enrayer sont largement contestables, on accroît les charges de tous mais aussi et surtout des gens modestes qui vivent en dehors des villes; ces gens n’ont aucune alternative hors de garder leur voiture.
      Tout çà c’est la marque d’un régime aux abois, et dont la radicalisation, qui s’accroît jour après jour après chaque échec, est très inquiétante. Quand les Français comprendront-ils que l’anti-démocratique V ème république les mène à leur perte ?

    • Claude

      6 November 2018

      Hausse du pétrole brut ? Ce matin le brent de la mer du Nord cotait 72,78 dollards le baril ! Il y a une semaine ce même pétrole cotait 80 dollards…

  • jean SEGUR

    6 November 2018

    Bonjour à tous et toutes,

    Cette révolte est une piqure de moustique à l’éléphant, ou situation dramatique
    de la France en particulier.

    Cette colère ” singulière ” qui s’attache à des épiphénomènes, hausse des carburants et autres que vous décrivez et l’arbre qui cache la forêt.

    Ce personnage est à mourir de rires. Tout est faux en sa personne. Donc passons.

    Il y a plus grave.

    Il s’agit de savoir si dans 20 ans la France aura disparu.

    Tous nos efforts devraient porter sur la SURVIE des valeurs de notre histoire.Notre nation.

    Certains pays de l’est nous envoient un message très clair, ils ne seront pas face à l’histoire des lâches.

    Nous n’offrons au pays du monde que la vision d’un pays se prosternant à la soumission.
    Pour eux il est clair maintenant que le fruit est mûr, et qu’il n’y a qu’a se baisser pour le ramasser.

    Des centaines de mille de personnes l’ont compris, et ce que nous avons vécu ces dernières années, ne sera rien à ce qui se prépare.

    Quant aux bobos nous invitant à ” vivre ensemble avec une religion de tolérance ( rires)
    ils seront les fossoyeurs de leurs pays.

    Donc je n’irai pas manifester .

    Pour une fois je ne suis pas d’accord avec vous.

    Répondre
    • FERRAND

      6 November 2018

      Je ne suis pas d’accord, au point qu’à la lecture directe, j’en ai été troublé. Ce qu’il a écrit est excellent, et c’est bien par là qu’il faut commencer. Redonner le pouvoir d’achat aux gens, de recommencer à consommer dignement avec l’argent qui leur est dû ! Et non pas systématiquement les voler, par ces gens aux pouvoirs illimitées de ces hautes instances, autrement c’est vrai que la France disparaîtra, mais il faut commencer par le commencement !
      Il est certain que j’irai manifesté.

    • Thibaut

      7 November 2018

      J’en suis la moi aussi… D’accord avec vous… En m’interrogeant sur les causes de ce renoncement. Mais je m’égare déja… “Ne chantez pas la Mort, c´est un sujet morbide. Le mot seul jette un froid, aussitôt qu´il est dit. Les gens du show-business vous prédiront le bide. C´est un sujet tabou pour poète maudit ” chantait Léo Ferre.

  • AP34

    6 November 2018

    “…des crimes innombrables qu’elle a commise…”
    Excellent article !
    Dommage pour la faute de grammaire, à corriger d’urgence.
    Il faut écrire : “des crimes innombrables qu’elle a commis”, sans e à commis.

    Répondre
    • Richard HANLET

      6 November 2018

      Puisque nous sommes dans le pinaillage de forme, j’ajouterais que quelques virgules ici et là ne seraient pas de trop pour faciliter la lecture. Mais sur le fond, rien à dire !

  • Alexandre

    6 November 2018

    La question de l’impôt est moins une question de pouvoir d’achat que de liberté individuelle et d’équilibre entre la société civile et son état.

    Dans les pays plus libéraux que la France (Suisse, Hong-Kong..), les citoyens tout en payant moins d’impôts, n’ont pas pour autant réellement plus de pouvoir d’achat, mais ils ont plus de moyens pour décider comment ils vont dépenser l’argent que l’Etat ne leur prend pas.

    En régime collectiviste l’Etat vous prend 1000 euro par mois pour vous les redistribuer avec clientélisme et inefficacité pour vous délivrer des services qui ne correspondent pas à vos besoin, tout en prenant pour le fonctionnariat qui administre tout cela une marge très supérieure à celle qui serait prise par des entreprises privées, mais dans un régime libérale vous allez dépenser 1000 euro par mois pour votre assurance santé, votre télévision, votre lieu de culte et votre électricité.

    Dans un cas ou dans un autre il n’y a aucun gain de pouvoir d’achat, mais par le libéralisme il y a un gain de liberté, de pluralisme politique, scientifique, culturel, éducatif et religieux.

    Le libéralisme n’est pas fait pour le pouvoir d’achat, mais pour abolir l’esclavagisme et pour que chacun conserve ses libertés individuelles.

    C’est donc me semble-t-il une erreur de condamner la hausse des taxes sur le carburant au prétexte des petites gens ou de ceux qui n’auraient plus les moyens de payer leurs déplacements professionnels, car précisément Macron vient d’annoncer pour eux de nouvelles subventions aux déplacements et donc une nouvelle prise de contrôle de leurs vies ainsi qu’un nouvel espionnage de leur vie privé, puisqu’il faudra pour toucher la prime kilométrique renseigner l’ensemble de ses déplacements à l’administration fiscale.

    La hausse des taxes sur le carburant n’est donc pas un problème de pouvoir d’achat, mais de liberté ou d’esclavagisme et c’est ainsi qu’il faut faire échouer la mise en oeuvre de cette nouvelle taxe.

    La hausse de ces taxes va induire une hausse des prix de marché de tous les produits et services vendus dans le pays, ces taxes ne concernent donc pas que les utilisateurs d’automobiles.

    Même celui qui n’a pas de voiture va payer cette taxe en payant plus cher les biens de consommation qu’il va acquérir dans les commerces, puisque le coût du transport pour les faire parvenir jusqu’au lieu de vente sera plus élevé, cette nouvelle taxe se répercutant par une hausse des prix.

    Enfin, même pour ceux qui ont les moyens de payer cette taxe, il s’agit d’une spoliation de leur liberté.

    Macron nous dit qu’il préfère taxer le carburant plutôt que le travail, alors que précisément le carburant c’est du travail, cette taxe sur le carburant n’étant pas proportionnelle aux revenus !

    Alors, il inaugure une nouvelle usine à gaz pour rendre cette taxe sur les carburants proportionnelle aux revenus, par les primes kilométriques qu’il veut verser par clientélisme à certains pour compenser cette nouvelle taxe !

    Enfin, on ne peut pas contester cette nouvelle taxe sans dans le même temps dire sur quels postes de dépenses l’Etat doit faire des économies.

    Car c’est un autre populisme que de venir s’opposer à cette taxe tout en promettant le collectivisme, tels que le font le FN, l’UMP ou les autres.

    Pourtant les économies sont toutes trouvées : le budget de l’union européenne tout d’abord qui nous coute 20 milliards d’euro en pure perte, pour lesquels on ne récupère que 10 milliards de subventions clientélistes.. et enfin la politique migratoire et démographique que nous n’avons plus les moyens de pouvoir soutenir, sans compter effectivement qu’il faut baisser les retraites.

    Comment accepter qu’en moyenne les retraités gagnent aujourd’hui sans travailler, plus que les travailleurs ?

    Les retraites n’existent que par clientélisme électoral, l’age moyen de la population frôlant les 45 ans.. ce qui n’est pas viable.

    Pourquoi verser une retraite à ceux qui pourraient encore travailler ?

    Que l’on verse une retraite à ceux qui comme les handicapés ne peuvent plus travailler et finançons pour eux des maisons de retraite, mais qu’est-ce qui justifie qu’à 62 ou 65 ans ont puisse jouir d’une rente sans travailler pour l’obtenir ?

    La pension de retraite devrait ainsi devenir une pension de maison de retraite, versées uniquement à ceux qui ne sont plus autonomes.

    Supprimer les allocations familiales et proportionnellement baisser les impôts, permettrait aussi de remettre beaucoup d’ordre dans les finances publiques comme dans la démographie de ceux qui ne devraient pas faire d’enfants..

    Répondre
    • Alexandre

      6 November 2018

      Nous avons peut-être le nom de notre mouvement 5 étoiles : les gilets jaunes.

    • Richard HANLET

      6 November 2018

      Alexandre parle d’or…

    • LKS

      6 November 2018

      La Suisse n’est pas un pays libéral du tout : les autorités publiques vous obligent à faire des travaux sur votre maison par exemple et ce quelque soit les montants et vos revenus. C’est un système extrêmement autoritaire contrairement à ce que l’on croit…

    • Charles Heyd

      6 November 2018

      Même les économistes les plus pro-Macron vous disent que la hausse du prix du pétrole est inflationniste; mais pas la hausse des impôts et taxes puisqu’elles ne rentrent pas dans l’indice de l’INSEE!
      j’ai 68 ans et je travaillerais encore volontiers mais aller chercher du travail en France passé, disons 60 ans! Les statistiques du chômage sont éloquentes! En plus on nous dit et rabâche sans cesse que les seniors sont plus absents que les jeunes; je demande à voir! Mais j’aimerais aussi travailler à mi-temps ou tiers de temps; mais quelles entreprises propose cela (à grande échelle bien sûr)?
      les allocations familiales ne sont qu’un des éléments des multiples subventions distribuées sans grand contrôle;

    • Robert

      9 November 2018

      Vous citez la Suisse comme un pays où les impôts sont moins importants qu’en France ? Renseignez-vous ! La structure de captation de l’impôt est différente mais ils sont largement aussi pesants sur le pouvoir d’achat qu’en France. D’ailleurs, le pouvoir d’achat du “Suisse moyen” n’est pas plus élevé que celui du “Français moyen”. Evidemment, si vous êtes milliardaire résidant dans le canton de Zoug, là c’est autre chose !

    • Alexandre

      11 November 2018

      @Robert : le pouvoir d’achat en Suisse est 10 à 12% plus élevé qu’en France en bilan global lorsqu’on compte tout (taxes, coût de la vie, revenus..).

      Certains impôts sont plus élevés en suisse qu’en France, notamment l’impôt sur le revenu est plus élevé en suisse qu’en France, l’impôt sur la fortune est même plus élevé en suisse pour les opérations financières qu’il ne l’est désormais en France.. mais globalement le prélèvement global de tous les impôts sur l’économie est beaucoup plus faible qu’en France et dans les cantons alémaniques il y a une meilleur allocation des ressources publiques qu’en France, ce qui fait non seulement une meilleur efficience des services public mais aussi 10 à 12% de pouvoir d’achat en plus.

      Les cantons francophones en Suisse sont les seuls qui posent problème et si le pouvoir d’achat en Romandie est le plus faible de suisse, c’est à cause des politiques collectivistes que les romans choisissent de voter régulièrement à cause de la mauvaise influence de l’idéologie française.. et du protestantisme malthusien et du désir de providence.

  • pucciarelli alain

    6 November 2018

    M. Gave, je ne suis pas toujours d’accord avec vous, mais en la matière, je ne peux que vous suivre. Merci.

    Répondre
  • Robert

    6 November 2018

    La manifestation du 17 novembre va jouer le même rôle que la soupape de la cocotte-minute… Le gouvernement va laisser faire, même si des policiers et gendarmes en civil relèveront les immatriculations des véhicules présents. Sauf en cas de dégradations sur le domaine public, il n’y aura pas de poursuites : ce serait politiquement suicidaire pour le pouvoir et ses mentors de la finance ne veulent certainement pas une ébauche révolution. Plutôt que bloquer les autoroutes, un blocage durant plusieurs jours de l’ Elysée par quelques milliers de personnes serait bien plus significatif, et très difficilement gérable par les autorités: imagine-t-on les CRS charger une foule pacifique ? Les images feraient le tour du monde.
    Cela dit, M. Gave, bravo pour votre engagement et merci pour votre texte d’un bel humanisme.

    Répondre
    • Alexandre

      6 November 2018

      Je crois que vous vous trompez.

      Ces mobilisations ne sont que le début d’un mouvement qui va aboutir à l’abdication de Macron avant la fin de ce mandat présidentiel qu’il a si mal acquis.

      Attendez les lois de suppression de laicité, de GPA, de PMA pour l’année prochaine qu’il nous prépare et la restauration du franc qu’il sera contraint de mettre en oeuvre..

      Je crois qu’on va bien rire.

      Nous avions besoin d’un bouc émissaire pour la faillite de l’euro et Macron s’offre à nous.. que demander de plus ?

    • Alexandre

      11 November 2018

      @breizh :

      Les prisonniers politiques de Macron : les types n’ont commis aucun attentat, n’ont préparé aucun attentat et on leur reproche de posséder un couteau de cuisine.. !

      Aussi on les incarcère sans procès, sans réel avocat et on les diffame dans les médias pour dissuader le peuple de vouloir commettre un attentat contre Macron qui sent bien que le truc est en train de lui échapper..

      Montjoie Saint-Denis.

  • Charles Heyd

    5 November 2018

    Il y a des sentiments qui se traduisent en paroles et en actes et Macron a largement assez donné d’exemples ces derniers temps!
    Et par ailleurs, c’est vrai, c’est bien le général De Gaulle le responsable de cette pagaille puisque le costume qu’il a fait tailler (notre constitution) ne va pratiquement à aucun de ses successeurs et en tout cas pas à M. Macron!

    Répondre
  • bodin

    5 November 2018

    vous oubliez le déni de démocratie , pour le transfert de l’aéroport de Nantes a NDDL , un référendum (55%) , les élus locaux des régions de droite de gauche tous daccord (ou presque) pour le transfert )
    170 décisions de justice pour le transfert et contre les écolos zadistes ( déni de justice) des rapports truqués … une faillite financière a 1 milliard d’euros … une zone toujours sous le contrôle des zadistes qui ont tout cassé a Nantes ( les vitrines des banques les abris bus etc..

    pour au final se rendre compte que le transfert est nécessaire a cause du trafic et des nuisances

    macron a sali la république impunément

    Répondre
    • Alexandre

      6 November 2018

      D’un autre côté, est-ce au contribuable de payer pour la construction des aéroports ?

      Vous avez tord de ne pas comprendre qu’il y a chez ces zadistes du libéralisme.

      Ces zadistes sont un peu d’authentiques libéraux qui assument leurs choix de vie et Notre Dame des Landes ne se résume pas à des punks à chiens qui fument du chichon, il y a plus que cela dans ce mouvement.

      Je crois que Notre Dame des Landes n’est certes pas démocratique, mais libérale.

      Et sans aller jusqu’à soutenir les zadistes, il n’est donc pas opportun de les condamner.

    • bodin

      7 November 2018

      le milliard de cout pour la NON construction du nouvel aéroport a NDDL c est nous les contribuables qui allont payer alors que sa construction était financé par Vinci…

      La Zad est une zone de NON droit ou tout est permis en toute impunité..

    • Alexandre

      11 November 2018

      @Bodin : entre les zadistes qui s’approprient cette zone sans droit et la république française qui s’approprie cette zone sans droit.. il n’y a aucune différence.

      Ce qu’on reproche aux zadistes n’est pas d’avoir volé la propriété des terres de Notre-Dame-Des-Landes, c’est de les avoir volé à la place de l’Etat !

      Le coût pour le contribuable est multiple.. ne serait-ce que par le fait du monopole que l’Etat accorde à Vinci pour réaliser cet aéroport..

      Et puis ce référendum n’était pas réellement un référendum.

      Un référendum est toujours d’initiative populaire (sans quoi on vote pour ou contre le pouvoir en place et non pour la question posée), ensuite un référendum consiste à voter pour ou contre un article de loi et à non à simplement répondre oui ou non à une vague question, sans quoi c’est un plébiscite et non un référendum. Enfin, un référendum est toujours à choix multiples, avec des projets et contre-projets de loi parmi lesquels on peut choisir..

      Comme en Suisse.

      Et enfin, la démocratie suppose de ne pas voter pour ses intérêts personnels mais pour l’intérêt du plus grand nombre.

      Autrement dit, les nantais veulent qu’on déménage l’aéroport car l’actuel aéroport leur crée des nuisances et ils veulent que ce soient d’autres très loin de chez eux qui assument ces nuisances !

      Dans une telle affaire en Suisse, Notre-Dame-des-Landes aurait fait sécession en créant son propre Canton et une négociation se serait alors ouverte avec les nantais pour monnayer le prix des nuisances occasionnées au lieu que ce soit la république français qui viennent exproprier les propriétaires à vil prix.

      Et finalement pour les propriétaires le résultat est le même, puisqu’au lieu d’avoir été expropriés pour rien par l’Etat pour y faire un aéroport, ils ont été expropriés pour rien par l’Etat pour que leurs terre soient OFFERTES aux zadistes !

      Les zadistes, l’Etat et Vinci sont donc tous la maladie de la république jacobine et du fait qu’il n’existe pas référendums, ni de possibilités de faire des sécessions cantonales.

  • bruno

    5 November 2018

    comme le droit dans ce Pays n’est pas respecté ;( Les riverains gagnent leur procès au civil contre la mairie de Paris,Notre homme fait donner le Conseil d’Etat qui invalide la condamnation.)
    je ne pense pas qu’il y ai une utilité à manifester.

    Répondre
  • Taote

    5 November 2018

    Je suis anti gaulliste primaire secondaire et supérieur car il est à l origine de ce qui se passe aujourd’hui,mais …trouver des circonstances atténuantes à …macron…
    qui ne comprend rien à rien….
    Il est comment dites vous acculé…peut être…ce doit être ça

    Répondre
  • Aljosha

    5 November 2018

    Retour au bled le we dernier, dans une itinérance mémorielle devenue rituelle.
    Sur la départementale, j’ai rigoureusement appliqué la limitation de 80 k/h, au régulateur de vitesse pour rendre la chose possible …
    Faisant ainsi échec au radar racketteur, planté au milieu de nul part.
    Certes, à ce rythme, j’économisais du carburant, mais la situation était grotesque, les véhicules se traînaient, comme pilotés par êtres amorphes, lobotomisés.
    Totalement irréel.
    Je ne pourrais jamais voter pour ceux qui pondent de telles lois et se moquent de nous.
    “Trop c’est trop, Oscar-Victor !”

    Répondre
  • Taote

    5 November 2018

    C’est le dernier tome de l histoire de France
    Nous sommes près des dernières pages monsieur Gave…
    Peut être avez vous comme moi les ouvrages de Duruy
    Histoire grecque 3 tomes
    Histoire romaine 7 tomes
    Je suis d accord il faut se rebeller le 17….même si c est de la petite révolte,petit bourgeois…
    J espère que ce n est que le début de ceux qui n ont pas eu le courage de renverser la table contre Chirac et contre Hollande ou Macron,et qui se raccrochent à des minus qui ne renverseront jamais la table…..la destruction créatrice….
    Encore un petit effort ….même s il est trop tard depuis déjà longtemps

    Répondre
  • Philippe

    5 November 2018

    Cher Monsieur Gave, le portrait-charge de Macron est pertinent néanmoins il reprend les poncifs dont s’ est servi ce blanc-bec pour séduire les petits pieds qui l’ ont élu .
    Le défi est l’ avenir immédiat et celui lointain de 2022 .
    : elections européennes – suivie d’un remaniement – suivesi d’une vagues de manifestations sur l’ air de ” y en a marre ”
    suivies d’une chute dans les sondages , suivie d’une reformette cosmétique sur n’importe quel argument sociétal etc…..
    Macron évitera la dissolution anticipée , il ne refera pas l’ idiotie de Chirac de 1996 ( le saut a l’ elastique sans elastique ).
    Donc Macron va tenir coute que coute jusqu’en 2022 . La seule election etant la presidentielle , Macron et son mouvement LREM vont arriver laminé a la présidentielle .
    Au plan tactique ;
    Je prévois un remake a l’ envers de 2017 , c’ est a dire l’ extreme gauche avec Mélanchon contre un homme-une femme du centre-droit .
    Or pour la prèsidentielle , il faut un parti pour gagner la primaire . La 1ere vague est la primaire, la deuxieme vague est le 1er tour, la 3eme vague est le second tour .
    A gauche Mèlanchon va exploser la tragi-comique Ségolene Royal .
    Or qui avez-vous pour s’implanter a droite dans les sondages dans les 4 années a venir ?
    Xavier Bertrand ou Valerie Pecresse ou Laurent Wauquiez . Leur image est assez brouillée mais ils ont quand meme un parti ou ils vont jouer la comédie de la primaire .
    Dupont-Aignan n’ a pas un appareil partisan sérieux , et son alliance avec MLP entre les 2 tours de 2017 est un boulet qu’on va lui ressortir en permanence.
    Donc il faut – si vous souhaitez prendre un role consistant – structurer un parti soit avec Dupont-Aignan soit entrer au sein des LR et y prendre un poids incontournable vous-meme .
    Et l est possible que Edouard Philippe , réplique la trahison de Macron contre Hollande en suivant l’ exemple de 2016-2017 ou Macron avait percé au centre et a gauche en jouant contre son propre gouvernement ( Hollande jouait la demi-surprise ” on ne joue pas contre son président ” ).
    Je verrai bien un duel Mèlanchon-Xavier Bertrand mais je préfererai un Mèlanchon-Charles Gave , car si vous deux aller jouer sur la carte de la souveraineté , contre l’ UE , vous savez comptez et lui sait seulement promettre .

    Un candidat a la présidentielle devrait – à mon avis – s entourer d’un equipe d’ ecrivains , d’ essayistes et d’ analystes qui ont déjà diagnostique les maux dont souffre la France . Ces ecrivains peuvent labourer le terrain des plateaux TV – èmissions – evenements durant 4 ans .

    Vous aurez beau jeu de souligner la dégradation des transports publics qui est liée a la délinquance continuelle ( notez que les toilettes sont supprimées sur nombre de trains banlieue-Paris a cause de l ‘ usage des toilettes comme plate-forme mobile de commerce de drogues ; stupéfiant n’ est-ce pas quand on doit se retenir 40 minutes ou plus )

    Des transports a l’insécurité , il sera utile de citer le livre ” les terrioires perdus de la république ” ou Emmanuel Brenner constatait déjà en 2002 la vague de sexisme, racisme anti-blanc, antisemitisme

    vous aurez beau jeu de souligner le triste état de l’ éducation nationale en appuyant les parents et leurs enfants mais non pas contre les profs ( a 90% d’ extreme gauche ) mais contre la nomenclature de la rue de grenelle et son effort continu depuis 1968 pour produire des ignorants . Vous pourrez citer l’ excellent essai de Jean-Paul Brighelli ” la fabrique du crétin ” .

    Vous aurez beau jeu de dénoncer le scandale instutionnel d’une UE ou le parlement n’ a aucun pouvoir de proposition ni de sanction contre les executifs de la Commission de Bruxelles . Or c’ est la Commission qui impose près de 50 % des textes applicables en France .

    La désindustrialisation est LE PROBLEME MAJEUR : de 2006 a 2015 la part de l’industrie dans le PIB a chuté de 13 a 11% mais le nombre d’ emplois a décliné de 500,000 postes . Donc ici se pose le choix racinien entre la destruction crèatrice de valeur ( pour un petit nombre ) selon Schumpeter et la ré-industrialisation volontariste . Or qui dit volontariste dit role accru de l’ Etat en France .

    Ici vous serez a la croisée des chemins : Rè-industrialiser veut dire abandonner le diktat de Bruxelles et revenir a une vision stratègique planifiante selon le modéle MITI du Japon .

    Or pour ré-industrilaiser il faut sortir de l’ Euro et des parametres du déficit de 3% de l’ Etat .

    La France peut encore le faire, elle produit 75% de son electricité . Elle a encore d’ autres atouts , elle peut s ‘ affranchir du joug de Berlin-Francfort et s’ allier avec Londres , avec le Danemark, la Suéde qui ont conservé leurs devises .

    Churchill avait proposé en 1940 a Daladier de fondre leurs deux pays en un seul .

    Je crois que nous sommes a nouveau là , en mai 1940 .

    A terme serons -nous vassalisé par l’ Allemagne, alliée naturelle de la Russie , débouché touristique de la Chine , ou bien serons nous des hommes libres , des Français Libres ?

    Si vous etes face a Mélanchon, vous aurez beau jeu de souligner qu’il a été un fourrier de l’ eurabité ( argument pertinent pour prendre des voix au FN ), et que l’ eurabité est une tactique inaugurée par VGE en 1977 ( declaration de venise en politique etrangere au Moyen-Orient – acceptation passive de l’ Arret GISTi du Conseil ‘ Etat sur la réunion familiale en 1977 ) pour faire accepter sa politique mercantile au moyen-orient . Laquelle poiltique mercantile a amené a une renonciation culturelle puisque ce sont quatre satellites français Badr 4- 5 – 6 – 7 ( fruit des accords entre la France et le consortium Arabsat ) qui ont accompagné le refus de l’integration des vagues d’immigration arabo-musulmanes en france et en europe .

    Etes vous pret a cet effort ?

    Je serai heureux de lire vos réactions a mes suggestions .
    Bonne chance

    Répondre
    • Richard HANLET

      6 November 2018

      Pour rire un peu, Charles Gave pourrait vous répondre en s’inspirant d’un autre Charles : “Pourquoi voulez-vous qu’à 75 ans, je commence une carrière de dictateur ?” 😉

  • zorgbibes

    5 November 2018

    Pourtant sa femme est issue d’une famille de chocolatiers de père en fils ; elle doit connaître un peu ce qu’est de tenir une entreprise et des vertus ont dû lui être transmise. Apparemment elle n’a que peu d’influence sur lui. Je le plaints à l’avance pour ses déplacements à l’occasion de la fin de la 1ère guerre mondiale. S’il n’aime pas la France éternelle tout ça va l’ennuyer profondément. Je raconte tout ça car natif d’Albert (à 30 km d’Amiens) où il sera présent le 9 novembre.

    Répondre
  • jemapelalbert

    5 November 2018

    Fin Octobre, je suis allé dans le centre de la France revoir une partie de ma famille après 7 ans d’absence . Mon constat est simple et m’a fendu le cœur :
    Tous ceux qui avaient un emploi manuel ou étaient à leur compte sont devenus soit fonctionnaire, soit travaillent dans le social, je dis bien tous et tous bien sûre ont plus ou moins viré du coté politiquement obscure caressant la main qui les nourri!!
    Question : que vont-ils devenir quand ils ne seront plus payé ?

    La seule usine qui existe la bas a licencié la moitié de son personnel.

    Ceux qui étaient paysans ce sont soit suicidés soit sont partis dare-dare en préretraite avec ce qu’il ont pu sauver.

    Vous passez dans le village , seule une maison sur dix est habitée et le reste ne trouve pas d’acheteur. Fini la vague d’Anglais et de Hollandais qui achetait à tout va.

    Au marché il y a deux stands de sucrerie d’Afrique du nord tenus par deux barbus, qui bien sûre ne vendent rien aux retraités qui se jettent sur les saucissons et autres fromages.

    Sans chercher bien loin je suis sûre que les policiers qui patrouillent par trois sur ce petit marché (pour faire quoi au fait ?) ou jadis on ne voyait que le percepteur de places, trouverons facilement un lien avec du blanchiment d’argent et les petites mafias qui règnent en périphérie de “la grande ville” à 40 km d’ici.

    Il n’y a donc plus rien la bas qu’une poignée de d’oppresseurs aux ordres de Paris qui caressent les bandits d’une main et prend dans la poche des petites gens de l’autre… triste très triste.

    Répondre
  • Thibaut

    5 November 2018

    Bonjour M. Gave, en avril dernier, vous nous recommandiez d’acheter du $US si les élections de mi-mandat étaient favorable à M. Trump. C’est demain… Maintenez-vous cette recommandation?

    Répondre
  • LKS

    5 November 2018

    C’est noté !
    S’il y a un point de ralliement, j’en suis.

    Répondre
    • Oblabla

      5 November 2018

      C’est un complément à l’excellent papier de Charles Gave de ce jour.

    • Denis Monod-Broca

      5 November 2018

      Bon papier en effet. Même si, vers la fin, à propos du déficit du budget, il confond pourcentage par rapport au budget de l’Etat et pourcentage par rapport au PIB…

  • JVP

    5 November 2018

    Cher M Gave

    Une petite question en passant : pourquoi n’y a-t-il pas d’épreuve d’histoire au concours de l’ENA …?

    Bien a vous,

    JVP

    Répondre
    • durru

      5 November 2018

      Parce que “la fin de l’histoire” ?
      Ou, quand la culture n’existe plus, pourquoi donc se cultiver ?

  • Stephane à Taiwan

    5 November 2018

    Je suis votre fan, mais je me permets de jouer un peu l’avocat du diable et de ne pas trop chercher de sens dans les paroles de Macron. A force de donner de longs discours, souvent écrits par d’autres, et de répondre aux journalistes on finit par dire une connerie ici ou là. Certes, certaines paroles éclairent et expliquent certaines de ces actions comme président, mais il me semble plus pertinent de se concentrer sur les résultats de sa politique.

    De plus, les attaques ad hominem sur son supposé désamour de la France et des Français ne grandissent pas le débat. Cet amour évolue quand on a 40 ou 50 ans ou plus encore, je pense. Macron est le produit de la médiocrité de son temps et de l’éducation nationale. Reconnaissons-lui des circonstances atténuantes!

    Revenons plutôt à ces actions et ses résultats. D’un point de vue libéral, on peut le remercier d’avoir supprimé l’ISF (sauf sur l’immobilier, certes). Avec la SNCF, il a tenu bon là où tous les gouvernements de droite se sont couchés dans le passé. Mais s’il n’a pas de bons résultats, c’est que ses réformes sont plus cosmétiques, complexes et bureaucratiques que vraiment libérales. Il croit encore que l’URSSAF est l’ami des entrepreneurs. C’est justement parce qu’il est de bonne volonté que Macron pense que l’Etat nous aide là où il devrait nous laisser en paix!

    Répondre
  • candide

    5 November 2018

    Grâce à M Mépris, vous allez pouvoir faire un score stratosphérique aux européennes : il a décider de s’engager dans la campagne.

    Plus sérieusement, le portrait de ce sinistre individu est aussi vrai qu’accablant. Malheureusement, il n’est pas un cas isolé, son électorat bobo germanopratin est à son image, méprisant, arrogant, superficiel, égocentrique et toxique. Le problème, c’est que cet électorat tient beaucoup de leviers de pouvoir, qu’il va utiliser avec d’autant moins de retenue que les avantages en retour sont injustifiés.

    Répondre
    • K

      5 November 2018

      Concernant “l’électorat bobo germanopratin”, il n’existe comme grandement plus vraiment, ou enfermé chez eux, ou en tout cas devenu quasi invisible.
      Il n’y a quasiment plus d’autochtones ou faunes visibles à Saint Germain des Près, ce qui maintenant visible n’étant plus que de TRES nombreux touristes étrangers, et vraiment bas de gamme… Le quartier est totalement “venisé” (submersion touristique low end). Y faire un tour en fin d’après midi et soirée est terriblement flagrant.

      Plus généralement,
      l’esprit “Paris” est totalement en train de mourir pour devenir un Disneyland touristique idiotique à clichés.
      A part cette situation particulière du 6ieme (St Germain), de manière générale, et à part le 7ieme, 16ieme et zones voisines, la paupérisation est de plus en visible à Paris.
      De plus pour un parisien, changer d’appartement à Paris est maintenant compliqué pour la raison simple qu’il n’y a plus beaucoup d’appartement disponible pour les habitants…, car la plupart des appartements laissés par un locataire ou changeant de propriétaire sont souvent reconverti en location touristique AirBnB & Co. St Germain des Près étant donc maintenant culturellement ravagé, cela comme tout les arrondissements centraux, phénomène s’élargissant maintenant.

      La fuite de ce quartier, et de Paris, a boosté à partir de fin 2012, 2013, (anecdote, 20% des maisons de la rue de la Villa Montmorency (16ieme) était à vendre (raisons fiscales s’ajoutant au reste)) etc.

      Il faut ajouter la gestion APOCALYPTIQUE du clergé idéologico supratoxique de cette municipalité, ayant tellement dégradé l’ambiance de confort pratique qu’elle a participé a faire fuir toute une partie de la faune privilégiée ayant souvent des solutions de replis en province ou à l’étranger.

      Le ponpon final de ce clergé municipale, leur caprice, leur hochet, leur JO, qui après avoir imposé ce futur carnaval submerssif aux habitants, laissera Paris noyé sous la dette.
      Tout cela est l'”Athénisation” de Paris.
      Juste un symptôme déjà vu, les JO d’Athènes, ce qui arriva en Grèce, avant ce qui s’y passa ensuite…

  • Karizoc

    5 November 2018

    C’est parti ! Le gouvernement a fait publier dès ce matin dans la presse aux ordres (puisque financée par lui) les risques encourus pour, par exemple, non déclaration de l’organisation d’une manifestation, ou alors participation à une manifestation non autorisée, ou encore entrave à la circulation …

    Répondre
    • Huger

      5 November 2018

      Les bloqueurs de routes, taxis et camions, n’ont jamais rien déclaré, eux…
      Quand on se bat contre le totalitarisme étatique, ce n’est pas une manifestation supplémentaire de ce dernier qui doit nous arrêter…

  • Francis

    5 November 2018

    Bonjour,

    Dans votre portrait en creux et en relief de M. Macron, vous avez oublié les pourtant inoubliables photos du Président avec les artistes de la fête de la musique sur le parvis de l’Élysée et celles à la Guadeloupe en compagnie de cette belle jeunesse torse nu, transpirante, et expressive.

    Cela dit, les tout derniers paragraphes de votre billet ont des accents mélenchoniens.

    J’ai une autre interprétation de la manif du 17 nov.: Il y aura certes des petits entrepreneurs (pour lesquels probablement une solution sera trouvée) mais on y trouvera aussi une bonne partie des 60 pct de français, toujours d’accord pour plus d’IR ou d’ISF, car ils ne les paient pas, mais qui rechignent quand une taxe leur en coute 100 ou 200 euros par an.

    Il y a bien d’autres taxes plus contestables et plus scandaleuses qui justifieraient un mouvement dans la rue, mais ça ne serait pas payant politiquement. Imaginez une manif contre les taxes de succession….

    Répondre
    • breizh

      5 November 2018

      la TICPE est une taxe de 150 % et par ailleurs elle-même taxée par la TVA : du vol à l’état pur.

      mais c’est le cas aussi de l’impôt sur les successions

  • Charles Heyd

    5 November 2018

    Oui, M. Macron n’a aucun sens de l’histoire qui souvent est tragique;
    je me permets d’ajouter une anecdote aux vôtres qui sont toutes pertinentes;
    sur le référendum en Nouvelle Calédonie, le président se félicite d’avoir été parfaitement impartial et neutre dans ce scrutin, fort bien; mais que fera-t-il lorsque les Corses demanderont aussi un tel scrutin pour au moins plus d’autonomie, fiscale notamment, et même l’indépendance puisque tel est le but du président le assemblée corse?
    Le président de la République n’est-il pas le garant de l’unité du pays?

    Répondre
    • Xavier

      5 November 2018

      Sur la Nouvelle Calédonie, le fait qu’il prenne parti aurait pu faire pencher la balance pour le oui tant il est impopulaire. Donc, sur ce point, et sur ce point seulement, il a probablement eu raison.

    • Charles Heyd

      5 November 2018

      Je ne pense pas, contrairement à une idée reçue largement partagée, que les Français votent non pas pour ou contre la question posée mais contre le poseur de question;
      la très large participation a bien montré que le “OUI” est kanak et le “NON” caldoche;
      ce n’est qu’une question de démographie; il suffit d’attendre le prochain référendum et l’inversion de la démographie ce qui ne saurait être qu’une question de temps!
      Le président aurait du dire ce qui est le fonds de sa pensée, sinon il ne sert à rien d’avoir un “responsable” ou on “garant” et je pense que le “OUI” l’aurait plus largement satisfait que ce “NON”. D’ailleurs on ne parle déjà plus de ce vote et bien sûr la question n’est pas réglée.

    • Alexandre

      6 November 2018

      Ce référendum en Calédonie est savoureux à plus d’un titre :

      – On ne propose aucun référendum d’indépendance au peuple Caldoche ni au peuple Kanak, mais on mime une parodie de référendum pour une parodie de peuple calédonien.

      En cas d’indépendance de la Nouvelle Calédonie, les Caldoches proclameraient leur indépendance des kanaks.. les uns occupant le sud de l’île, les autres le nord de l’île et les minerais étant au nord-ouest de l’île..

      – N’avaient le droit de voter à ce référendum que les citoyens français ayant plus de 25 ans de résidence en Nouvelle-Calédonie !
      Le peuple français en métropole n’a pas autant d’égard, puisque tous les africains et maghrébins fraichement naturalisés peuvent participer aux élections et aux référendums !

    • Alexandre

      6 November 2018

      @Charles Heyd :

      Les blancs ne sont pas majoritaires parmi le peuple Caldoche.

      Les descendants de gaulois ne représentent que moins de 30% de la population en Nouvelle-Calédonie, lorsque le peuple Caldoche (qui est une sorte de peuple créole) est majoritaire dans les urnes.

      La situation en Nouvelle-Calédonie n’est pas à comparer à la situation en Europe et le peuple Caldoche de par son métissage culturel et génétique n’est lui-même pas français comme le peuvent être les français de métropole.

      D’où la nécessité pour tous les peuples de France, d’adopter un régime de copropriété et de confédéralisme, non pas seulement pour les kanaks et les caldoches, mais aussi pour les alsaciens, les savoyards, les vendéens et les versaillais..

      Si le pays de Versailles pouvait avoir la même indépendance que la Calédonie il deviendrait le centre de l’Europe.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!