20 December, 2021

En route vers 2022.

Cette chronique sera la dernière de 2021 puisque nous arrivons dans ce qu’il est convenu d’appeler la « trêve des confiseurs » pendant laquelle il est de bon ton de ne rien faire et j’entends ne pas me dérober devant cette tradition.

Avant tout, je profite de cette occasion pour souhaiter à tous les lecteurs une bonne et heureuse année.

Je peux les assurer en tout cas que l’IDL et l’IDL Media continueront à les informer du mieux qu’ils le pourront.

Je souhaite aussi, comme tous les Français, que notre pays retrouve en 2022 l’espoir et le bonheur de vivre qui va avec.

Venons-en à l’article du jour qui , une fois de plus, va concerner l’Euro, cette machine infernale qui a foutu en l’air non seulement notre pays mais aussi l’Europe de la diversité que j’aimais.

Dans ce papier, je voudrais avouer mon ignorance : je ne vois pas comment nous pourrions avoir une solution heureuse aux problèmes économiques qui nous assaillent tant les déséquilibres depuis 2012 ont explosé.

Pourquoi 2012 ?

En été 2012, Monsieur Draghi, alors gouverneur de la BCE, annonce qu’il fera tout ce qui sera nécessaire pour assurer la survie de l’Euro (Whatever it takes). Dix ans après, nous comprenons ce que cette phrase voulait dire et c’est ce que montre mon premier graphique.

 

En termes simple, le bilan de la BCE a vu sa taille multipliée par quatre en 10 ans, la banque centrale créant « ex nihilo » 4500 milliards d’euro en 10 ans. Faire tout ce qui sera nécessaire voulait donc dire imprimer de l’argent, c’est-à-dire suivre une politique inflationniste. Et comme le disait Milton Friedmann, l’inflation est toujours et partout un phénomène monétaire qui agit cependant avec des délais variables. Et donc l’inflation commence vraiment à faire rage en Europe, même si cela a pris du temps.

 

Et bien sûr, la question suivante est : mais qu’est qu’ils ont fait de tout cet argent ? La réponse est simple : ils ont acheté les marchés obligataires de la zone euro, dont la capitalisation boursière avoisinait les 20 trillions, ce qui revient à dire qu’aujourd’hui plus du quart du stock d’obligations émises par les états européens est détenu par la BCE et que ces achats avec de l’argent qui n’existait pas ont fait écrouler d’abord les taux nominaux, qui sont négatifs pour les obligations allemandes, puis les taux réels sur les obligations d’état partout dans la zone euro. Et le plus étonnant est que l’achat d’obligations d’états par la BCE était formellement interdit par les traités, ce dont tout le monde à l’évidence se contrefout.

 

 

 

 

 

L’ennui est que les fonds de pension du nord de l’Europe sont investis massivement dans les obligations longues de leurs gouvernements, qui viennent de baisser en pouvoir d’achat de plus de 10 % depuis cinq ans, et que donc, le niveau de vie des retraités va s’écrouler sous le triple effet d’une hausse de l’inflation, d’une baisse des paiements et d’une baisse du taux de change de l’euro.

Et donc, quelque part dans les deux ans qui viennent, il va y avoir une révolte des pays du nord contre les pays du sud dont les états sont les seuls à bénéficier de cette politique des taux anormalement bas. Pour simplifier, je dirai que la politique de la BCE revient à transférer du pouvoir d’achat du retraité allemand pour permettre aux états Français ou Italien de ne pas se réformer.  Ce qui équivaut à augmenter les impôts sur les Allemands pour ne pas avoir à les augmenter sur les Français ou les Italiens, et cela aussi était formellement interdit par les traités.

Mais nous sommes en train d’arriver au moment de vérité puisque l’inflation a bien l’air d’accélérer en Europe et la BCE va devoir choisir :

  • Ou bien elle continue la politique actuelle, monétisant les deficits des pays de l’Europe du Sud, et l’inflation continuera à monter et l’euro a baisser, ce qui rendra la vie des retraités du nord de l’Europe de plus en plus difficile.
  • Ou bien elle cesse de financer les deficits budgétaires du Sud de l’Europe et la France, qui est le seul des grands pays à avoir à la foisun déficit budgétaire primaire et un deficits des comptes courants, voit ces deficits exploser à la hausse et doit sortir de l’euro qui du coup disparait. Comme le graphique ci-dessous le montre, depuis l’arrivée de l’euro, la France ne cesse de s’enfoncer lentement certes, mais surement. En 2022, il faudra non seulement financer plus de 11 % du PIB français sur les marchés, à un prix de marché si la BCE refuse de monétiser nos deficits, mais en plus refinancer la dette ancienne venant à échéance et dont les montants varient d’année en année mais sont de plus en plus considérables. A la louche, je dirai que la France va devoir refinancer environ 14 % de son PIB sur les marchés l’année prochaine, et que cela ne passera pas, sauf si la BCE achète la dette française en créant de la monnaie à nouveau, mais dans ce cas nous nous retrouverions dans le scénario numéro un, ce que les pays du Nord risquent de refuser …

 

 

 

 

Conclusion

Le reste du monde et le reste de la zone Euro n’ont pas comme objectif premier d’entretenir les Français dans une oisiveté de bon aloi.

Tant que l’inflation ne se montrait pas, que le taux de change ne s’effondrait pas et que les marchés obligataires se tenaient, les puissances extérieures continuaient à nous faire crédit et faisaient semblant de ne pas voir nos erreurs, qui après tout ne leur coutaient pas grand-chose.

Avec l’inflation qui grimpe, les taux réels qui baissent et la monnaie qui décroche, il est difficile de prétendre ne pas voir.

Que va-t-il se passer en 2022 ?

Je n’en ai aucune idée, mais nous semblons être en train d’arriver dans une vraie impasse, sauf si l’inflation venait à chuter miraculeusement.

Des décisions douloureuses devront être prises bientôt et, soit le gouvernement français les prendra, soit elles devront être prises par quelqu’un d’autre et nous aurons alors vraiment perdu alors toute Souveraineté.

Et si le coup partait avant les élections présidentielles ou législatives en France et pendant la Présidence Française de l’Union européenne, voilà qui pourrait passablement brouiller les cartes d’une consultation électorale qui s’annonce de toutes façons comme la plus importante depuis bien longtemps.

Une chose de sure : les années qui viennent en général et 2022 en particulier vont être intéressantes, au sens de la malédiction Chinoise : « Puissiez vous vivre dans des temps intéressants ».

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

55 Commentaires

  • gerard rihour

    5 January 2022

    Je me méfie toujours d une ré ponse claire et simple a un probleme complexe ex .liaison inflation et masse monétaire .La fonction dela monnaie est de permettre le bon fonctionnement de l economie c est a dire la creation ,la conservation dans le temps ,la circulation dans l espace economique et s adapter aux changements des processus de production .la determination du niveau optimum de creation monetaire est infiniment complexe et ne releve pas d une reflexion simplifiée

  • gerard rihour

    5 January 2022

    pourquoi voulez vous que les retraites du nord de l europe vendent leurs obligations francaises ou qu ils empechent la B C E d en acheter Si cela leur venait a l esprit ils effondreraient la valeur de leur capital retraite.Souvent un creancier est prisonnier de son debiteur .

  • gerard rihour

    5 January 2022

    L oplnion de Milton friedman etait surement tres interressante dans lemonde de son temps .Il serait interressant de jumeler l observation des variations de la masse monetaire a celle de la vitesse de circulation de cette masse et aussi de revoir la notion de masse monetaire.

  • Olivier H

    4 January 2022

    Il fut bien comprendre que les politiques font – discrètement – du chantage à la banque centrale; “si c’est le chaos alors ce sera le retour du fascisme” disent-ils. La banque centrale achète donc les obligations des Etats uniquement pour maintenir le système en place.

  • mig

    3 January 2022

    je pense que la banque centrale européenne va continuer a acheter les obligation d état malgré les défaut de cette politique.
    si elle ne le fait pas ,il y aura forcément des défauts de pays du sud exemple l italie ou france.
    il est impossible politiquement de remboursé les dettes a de tel niveau , vu les efforts que cela demanderai aux états.

  • Meduse

    2 January 2022

    Autour de moi que ce soit dans grande vile petite Côte d’Azur. Je ne vois aucun français prendre la mesure de ce que notre maître à penser Charle gave nous explique. C ‘est effrayant un peuple droguè a l’aide sociale, désorientée par l’idéologie, peuple ou les pauvres qui réussissent mieux que l’état central capitaliste français, poussent par la fiscalité les normes les impôts et taxe dans la faillite qui sert à entretenir un état obèse et un système Etatique digne des anciens privilèges! Et permettre à la cage aux socialo/ communistes de reste en place durer …
    Loi perverse méchante spoliation déguisée par des idéologies et de la moraliine
    Un fait nouveau tous les députés que je rencontre me ferment la porte aux nez ils refusent là réalité (Deni de réalité et semble ne plus servir à rien sauf parasiter nos impôts et les maires de même comportement de mandarin = ont auraient rien à leur dire
    La machine démocratique déjà imparfaite est down
    Pauvre France!
    Bonne année à tous et comme Charle le dit sortez vos avoir de France et d’Europe et comme certain américain installez des roues sous votre immobilier

  • breizh

    30 December 2021

    de toute façon, c’est l’Allemagne qui est aux commandes :

    https:/ /www.transitionsenergies.com/commission-europeenne-porter-nouveau-coup-energie-nucleaire/

  • Charly Girard

    29 December 2021

    Bonjour Monsieur Gave,
    Merci pour votre savoir partagé.
    Je me demande alors comment vont faire ceux qui nous « dirigent » pour lutter contre l’inflation. Les taux ne peuvent pas monter disons au delà de 2 à 3% pour pouvoir continuer à rembourser les intérêts de la dette. Qu’elles vont être alors les outils qui seront utilisés ?
    Merci pour votre réponse.

  • Jacques Ady

    27 December 2021

    L’oisiveté des Français…

    Comme vous avez raison – et vous êtes un des seuls – de rappeler cette évidence. Je suis régulièrement étonné du peu d’impact de cette étude de l’OCDE de fin 2018 qui concluait que la France est le pays de l’OCDE où on travaille le moins avec 630 heures / habitant / an – contre 826 heures aux USA, 943 heures en Suisse et plus de 1.000 en Corée par exemple. cf https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/les-francais-ne-travaillent-que-630-heures-par-an-un-record-selon-l-ocde-7795138516
    Nous entrons en vie active tard, nous partons tôt en retraite, nous avons les fameuses 35 heures (que le monde nous envie tellement qu’aucun pays ne les a adoptées), des congés payés à gogo, un taux de chômage imposant… bilan, 630 heures par an. Et en plus, sur les 630 heures, combien d’heures de fonctionnaire et autres gratte-papiers ? La productivité des Français a beau être élevée, elle ne compense à l’évidence pas ce terrible déficit.
    Et cerise sur le gâteau, nous avons des dirigeants parmi les pires en Occident, qui nous imposent les prélèvements obligatoires les plus élevés du monde pour des services publics en chute libre. Où passe le pognon ? Dans leurs poches assurément, en partie, et celle de leur clientèle électorale.
    L’ennui étant que beaucoup de Français ne se rendent toujours compte de rien, incriminant tantôt “les patrons”, tantôt les USA ou la Chine ou autre (pas complètement faux, mais ils ne sont forts que de notre faiblesse), et maintenant… les non vaccinés ! Ben voyons… on est mal, si le poudré de l’Élysée devait repasser en 2022, ou même sa clone en jupon.

    • breizh

      30 December 2021

      on peut ajouter que cette oisiveté est très inégalement répartie…

    • P&C

      6 January 2022

      Du coup, imaginez à quel point le salarié du privé français est productif !
      10% de la pop arrivent à supporter tout le pays.

      il faut aussi dire que les employeurs français ne jouent pas le jeu… combien de fois j’ai vu des refus par manque d’expérience, trop vieux, pas la bonne école, apprenti boucher 8 ans d’expérience, masters chimie + droit payé moins de 2000 balles…

  • Philippe

    26 December 2021

    2022 : Macron réelu face à Pécresse . Pas de surprise Zemmour ( 14%) ni MLP ( 15%) . L’euro grimpera a 1,22 $ , et la BCE diminuera les achats de dette étatique, l’eurostoxx grimpera de 15% . Tout ira très bien Madame la Marquise …

  • Henri Ramoneda

    24 December 2021

    Tant que Mario Draghi sera le président du Conseil des ministres d’Italie, à mon humble avis, il n’y a encore rien à craindre.
    Joyeux Noël.

    • Ayen

      28 December 2021

      Très intéressant, Merci. Des choses dont on se doute mais qui, tristement, doivent être dites clairement de la sorte haut et fort tant l’importance est majeure et l’heure est grave..

  • Franck

    23 December 2021

    Bonjour,

    Toujours un plaisir de vous lire !!!
    Votre message est TRÈS CLAIRE monsieur Gave !!!
    Les prochains mois vont être très mouvementés.
    Il faut absolument trouver un moyen de virer tous ces incompétents qui sont au pouvoir en FRANCE. Les incompétents, les lâches sont partout, au sein du conseil constitutionnel du conseil d’État au parlement. Il faudrait remettre de l’ordre à tous les niveaux. Comment on va faire ?
    Zemmour s’il est élu, mais ça va pas être difficile, se servira du référendum comme vous
    C’est en effet, me semble t-il, la seule SOLUTION !!!
    Après il va falloir faire face aux instances européennes et à leurs projets complètement fous comme je les ai mentionné en répondant à YB que je salue au passage.

    Cordialement

    • Luc

      29 December 2021

      Ce sont pas des incompetents ni lache, ils appliquent un plan murement reflechi et de facon systematique et coordonnés a travers la planete , autre chose remarquable.
      Ce n’est pas du complotisme, Schwab a ecrit un livre avec thierry malleret sur ses intentions et celles des hommes de Davos (vous ne possederez rien sauf les hommes de Davos). Mein Kampf etait aussi disponible en France avant guerre, certains editions etaient meme anotées par le general Lyautey .
      Ce sont les francais qui sont betes et laches (defiler tous les dimanches en gilet fluo ca amuse plus la galerie qu’autre chose). Les francais sont des grands enfants et ne comprennent pas grand chose finalement

  • YB

    22 December 2021

    La BCE est consciente du problème insolvable qu’elle a entre les mains et il n’y a aucune solution miracle, mais il y a cependant des solutions palliatives qui seront implémentées.

    La BCE ne peut pas augmenter les taux car cela conduirait à la catastrophe car les intérêts des dettes seraient impayables par les pays du sud, par contre l’inflation est bénéfique pour les états dépensiers et finalement que les citoyens en payent les conséquences est le moindre des soucis pour la BCE, comparé à un effondrement de l’Euro.

    La BCE ne peut pas non plus financer indéfiniment les déficits des états du sud, par contre elle peut resserrer les conditions d’octrois des prêts pour les états (montant maximum correspondant à un pourcentage du déficit ou du PIB) et pour les particuliers (condition de prêt bien plus contraignante, par exemple pour un achat immobilier minimum de 25% d’apport personnel, …). Il y aura dans ce cas moins d’injection monétaire dans le système, ce qui ne ramènera pas l’inflation sous les 2%, MAIS cela n’est pas l’objectif recherché par la BCE ! L’objectif pour la BCE est de diminuer les dettes des états et pour cela le différentiel entre inflation et taux est indispensable !

    Pour les états dépensiers, il y aura le problème de trouver du financement, mais tant que les citoyens (croyant réaliser un placement garanti) déposeront leurs économies dans des assurances vie, assurances retraites, livret A…, il n’y aura pas de problème, il suffira de prendre l’argent là où il est ! La réalité est que de nombreuses personnes n’ont aucune culture économique et par conséquent elles n’ont aucune idée de ce qui se passe actuellement !

    Ces solutions ne pourront pas durer éternellement, mais elles permettront de continuer à maintenir le patient en vie !

    • Franck

      23 December 2021

      Vous avez raison !
      Je vais rajouter des trucs ! Lol
      En effet les produits d’assurance vie servent à financer par exemple les logements sociaux en France et je rajouterais bien sûr tous les produits et livret d’épargne défiscalisé type livret A en tête dans les banques en France.

      Les taux d’intérêt réel négatif permet en effet à l’état Français de piquer directement dans le porte monnaie des épargnants Français. Une autre manière plus violente avait été employé à Chypre avec les taxes sur l’épargne.
      La très faible rémunération de l’épargne versé en fond euros dans les assurances vie ne suffise pas à couvrir la rentabilité des compagnies d’assurance qui sont en difficulté et incité à offrir des fonds en unité de compte (des actions et d’autres produits plus risqué mais mieux rémunéré). Le problème de ces unités de compte est de savoir dans quelle type d’actions les assureurs vie investissent.J’aimerais bien le savoir. Mais je pense qu’ils sont contraints par la réglementation de détenir toujours des obligations genre AAA qui ne se hélas en réalité plus du tout AAA. LOL
      Par contre il faut savoir que l’assurance vie sert pour beaucoup de liquidité et pour faire des retraits d’argent, puis c’est un produit défiscalisé comme le PEA, et les livrets d’épargne etc … .
      Au passage pour faire vraiment les bons choix d’allocation d’actif ON A PAS D’AUTRE CHOIX QUE LE COMPTE COURANT dans ce pays pour choisir les ACTIONS que l’on souhaite et où hélas on paye donc beaucoup d’impôt.
      C’est la France c’est la législation Française qui nous pousse à investir dans tous ces produits d’épargne défiscalisés. Même les ETFS c’est délicat en France. Bref !!!
      Et là où vous avez à nouveau raison c’est que la plupart des gens ne savent pas qu’en majorité cela sert à financer notamment les logements sociaux par exemple, et/ou à financer la politique de la ville pour loger les migrants LOL.
      L’ÉPARGNE DES FRANÇAIS SERT DONC EN PARTIE À LOGER LES MIGRANTS.
      Malgré tout c’est totalement insignifiant comme facteur à prendre en compte car la montagne et le marché de la dette dépasse l’entendement. Je crois que c’est 250 000 Milliards de dollars ou d’euros (dette publique et privée cependant) à travers le monde, à côté les marchés actions ne représente que des miettes, genre 100 Milliards d’actions nouvellement émises.
      Les rachats d’actions par contre ont été très très important genre plusieurs milliers de Milliards lié ou à cause toujours et encore des taux réel négatif à cause des politiques de la BCE depuis la crise grecque donc et qui a fait augmenté le marché de la dette et les rachats d’actions et a fait monter bien sûr les cours de bourse et les valorisations. La FED et les autres banques centrales en occident ont bien sûr fait pareil en gros.
      Je continue…..
      L’objectif de la BCE normalement est le contrôle de l’inflation à 2% comme vous dîtes. À nouveau elle viole les traités en toute impunité (on est habitué) compte tenu de l’évolution des prix de l’énergie, de production et bien de consommation au final.
      ET C’EST LÀ OÙ JE VIENS RAJOUTER DES TRUCS LOL.
      L’inflation devrait normalement obliger les États par exemple la France à augmenter les salaires.
      Comme ils COMMISSAIRE EUROPÉENS ET HOMME DE DAVOS AU FORUM ÉCONOMIQUE MONDIALE) ne veulent pas le faire afin éviter que l’inflation n’augmente à nouveau et ainsi de suite, ils utilisent le facteur de la mobilité de la main d’oeuvre pour combler le chômage dans les différents pays. C’est la raison pour laquelle l’UE s’est arrangé en urgence de faire signer à tous les pays de la zone euro le pacte de Marrakech fin d’année 2018.
      Ils l’ont fait parce qu’ils ont peur que l’Allemagne refuse à terme la mutualisation des dettes sur le moyen et long terme et les transferts BUDGÉTAIRE qui sont la solution avec L’IMMIGRATION MASSIVE.
      Donc l’Allemagne demande des concessions à la France et Macron bien sûr a signé sans broncher le traité européen de Aix La chapelle !!!!!!
      JE TIENS À DIRE QUE J’AI LU CES TRAITÉS EUROPÉENS, PLUS LE PACTE DE MARRAKECH ET LES RAPPORTS ÉTABLIS PAR L’UE POUR PALLIER AUX PROBLÈMES STRUCTURES LIÉS AUX DÉSÉQUILIBRES DE LA BALANCE DES PAIEMENTS DEPUIS D’AILLEURS LA CRISE DE L’EURO. LE PROJET SUR L’IMMIGRATION DE MASSE EN FAIT PARTIE (appelé plus communément la mobilité des facteurs de production et de main d’oeuvre) CAR LES GÉRANTS DE LA BCE SAVAIENT QU’ILS ALLAIENT DEVOIR MAINTENIR DES TAUX D’INTÉRÊTS À O ET DONC NÉGATIF COMPTE TENU DE L’INFLATION.
      PLUTÔT DÉTRUIRE LA NATION FRANÇAISE DE L’INTÉRIEUR PLUTÔT QUE D’ABANDONNER L’EURO ET AVOUER QUE ÇA N’A PAS MARCHER CAR COMME MONSIEUR GAVE L’A PROUVER LUI MÊME ÇA NE PEUT PAS MARCHER !!!!

      Mais je crois que le pire c’est le démantèlement des nations européennes en euro- régions. Avec l’euro et l’immigration c’est la disparition de la France qui est organisé SON PEUPLE, SA CULTURE, SES TRADITIONS SÉCULAIRES. TOUT MAIS VRAIMENT TOUT VA DISPARAÎTRE !!!
      C’EST TRISTE MAIS C’EST CE QU’IL VA ARRIVER !!!

  • califebm

    22 December 2021

    Ce sera probablement la solution 1 déjà en oeuvre qui va être poursuivie et les rentiers du Nord de l’Europe qui vont être euthanasiés , surtout avec leurs gouvernements socio-démocrates tous inféodés aux USA et à l’OTAN .
    Les USA viennent de rappeler à leurs subordonnés UE que ce sont eux qui décident et ils ne vont pas laisser éclater l’UE ou l’euro ; ils en ont trop besoin pour faire pression sur la Russie dont ils convoitent le gaz et le pétrole . Au besoin , ils feront la guerre à la Russie jusqu’au dernier Européen . Il y a grand danger pour les citoyens aveugles de toute l’Europe .

  • discuter

    22 December 2021

    ce n’est qu’un calendrier et des outils de mesures temporels comme un ballon qui bondit sur terre , mais le temps soit on le voit soit on ne le voit pas.

  • cassandre

    21 December 2021

    Hélas, nous allons droit vers la catastrophe, l’esclavage et l’appauvrissement . La frivole France en tête .
    L’Euro a été une création démoniaque destinée à nous asservir et le Covid a bien aidé cette machination .
    Ceci dit, je ne crois pas que j’aimerais être le prochain Président français : à moins d’être aussi froid et retord que Macron , comment faire accepter une situation tellement dramatique sans se retrouver un beau matin la tête sur une pique ?
    Merci Monsieur Gave pour votre clairvoyance et votre courage . Ainsi que le Professeur Raoult, vous vous montrez le digne fils d’un noble militaire .

    • Robert

      31 December 2021

      La tête sur une pique ? Parce que vous croyez les français capables d’une nouvelle révolution ?…

  • Charles HEYD

    21 December 2021

    Joyeuses et heureuses fêtes de Noël et dans la foulée une nouvelle année pleine de promesses!

  • breizh

    21 December 2021

    https:/ /insolentiae.com/joachim-nagel-nouveau-parton-de-la-bundesbank-la-banque-centrale-allemande/

    • Poteco

      29 December 2021

      Nagel veut dire clou en allemand. est-ce un présage pour la “everything Bubble ou un cercueil???
      Joyeux Nöel et Bonne Année quand même plutôt que Merry Crisis & Happy New Fear…

  • Pierre 82

    21 December 2021

    Rien d’étonnant à votre prose, Charles. C’est un résultat inévitable, que vous prévoyez depuis des années.
    La résilience du système a été assez forte, depuis qu’un tournant a été pris lorsque toutes les banques centrales ont décidé de suivre ensemble la même politique du “quoi qu’il en coûte”. Maintenant, c’est beaucoup trop tard, on ne peut plus faire machine arrière. Il faut que la bête meure, il n’y a plus d’espoir de guérison.
    La transition va être très douloureuse, et ne doutons pas un seul instant que ceux qui nous ont menés là où nous sommes (ou plutôt que nous avons lâchement laissé faire en pensant que pousser la poussière sous le tapis allait règler nos problèmes) feront tout ce qu’ils peuvent pour se maintenir en place, et rappelons qu’ils disposent de la violence légale, à la différence du peuple.
    Pour se maintenir au pouvoir, leur solution pour règler les créanciers sera de confisquer les économies des épargnants, de nationaliser tout ce qui est possible, afin de mobiliser les fonds nécessaires, car la source “impression gratuite de la BCE” va se tarir. A l’heure qu”il est, nous ne savons juste pas si elle va se tarir lentement ou brutalement, mais cela ne se fait pas, on va droit vers une hyperinflation.
    Ma plus grande crainte, c’est que les Français en grande majorité, vont accepter de se faire plumer, juste pour éviter de mourir de faim (ou de voler en prison), et qu’un système de communisme privatisé, qui a déjà commencé à se mettre en place, prendra le dessus. Le pass sanitaire en est à mon avis le premier signe. Aisément transformable en passeport intérieur permanent, il sera de plus en plus compliqué d’échapper à une surveillance et à une obéissance servile à tout ce qui nous sera imposé.
    Ce système de surveillance est maintenant opérationnel. C’est un peu comme si Lénine avait commencé par fonder la tchéka et à construire les goulags et ses camps de la mort avant même d’avoir commencé la révolution. Nous sommes, je le crains, déjà pris au piège, et les possiblilités de fuite sont en train de se refermer les unes après les autres.

    Je vous souhaite néanmoins un joyeux Noël. Le Messie est né, et nous, nous savons déjà que le Gogotha est devant nous, et que nous devrons accepter la coupe qui nous est présentée. Et boire ce calice jusque la lie.
    Le peuple hébreu a eu droit à 70 and d’esclavage à Babylone, le peuple russe à 70 ans également, et je crains que nous n’en prenions également pour un bon moment.

  • Franck

    21 December 2021

    Je reposte à nouveau désolé si c’est publié plusieurs fois !!! problème de bug je crois !
    voilà qui pourrait brouiller les cartes d’une consultation”
    “les décisions pourraient être prises par quelqu’un d’autre”.
    On a déjà connu ça en Europe. J’ai presque envie de dire que l’on commence à être habitué. Chaque pays a subi un coup d’état mais pas toujours de la même manière. Ça dépend de la taille. On a vu pour Chypre où il se sont attaqués directement au portefeuille des épargnants, en Grèce la BCE a fait du chantage (pour rester poli) à la Grèce en coupant le robinet du financement du pays pour que la Grèce abandonne son référendum et sa sortie de l’euro qui aurait pu mettre fin à la zone euro, ou encore l’Italie où la police a été obligé d’intervenir pour matter les italiens dans la rue afin de mettre en place les réformes en faisant un coup d’état. “Les décisions avaient été prises par quelqu’un d’autre”
    Franchement J’ESPÈRE QUE CE N’EST PAS LE DESTIN DE LA FRANCE.
    Après la crise du covid l’humiliation des Français et de la France dans le monde ces 5 dernière année sur le plan diplomatique, économique et juridique, ça commence à faire beaucoup !!!
    Le pire étant que le gouvernement actuel signe des traités européens comme celui de Aix la Chapelle où il s’engage à tout donner à tout offrir à l’Allemagne : ses colonies, sa force militaire et nucléaire, en fait par l’intermédiaire des traités européens la France donne en garantie tout ce qu’il lui reste qu’il lui permet encore de se réclamer comme une grande puissance économique et militaire.
    En échange l’Allemagne ne promet rien.
    C’est juste la BCE et l’UE qui la pousse à accepter les transferts BUDGÉTAIRE et la mutualisation forcé des dettes permettant la survie de L’EURO !!!
    On a encore du mal à s’imaginer et à vraiment prendre conscience de tout le mal qui a été fait à travers toute l’Europe, en Espagne au Portugal où beaucoup d’immigrés ont fui en Angola pour trouver du travail et certains en France, en Italie, en France où l’immigration avec le pacte de MARRAKECH fin 2018 a déjà laissé les immigrés en masse sur notre territoire en leur promettant TOUTES LES AIDES FOURNI GÉNÉREUSEMENT PAR L’ÉTAT FRANÇAIS, aide financière, aide au logement, le RSA, la SMU avec les soins gratuits. Comment voulez vous que les gilets jaunes et les Français en général ne soit pas scandalisé par les services financiers et sociaux rendus obligatoire par les traités européens et par les traités issue des Nations unies des organisations internationales comme le pacte de Marrakech.
    La France est un pays en voie de disparition.
    ET LE MEILLEUR MOYEN DE S’EN RENDRE COMPTE EST DE LIRE LES TRAITÉS EUROPÉENS.
    En fait la France est attaquée de toute part car nous nous sommes appauvri sommes devenus fragiles et nous avons des présidents de la République qui vendent nos entreprises stratégique aux étrangers.
    Mais enfin, quand on lit l’affaire Alstom et la commission d’enquête, on se rend vraiment compte à quel point notre pays est en danger.
    C’est la raison pour laquelle ZEMOUR N’EXAGÈRE MÊME PAS LORSQU’IL PARLE DE SURVIE POUR LA FRANCE.
    TOUT VA TRÈS TRÈS VITE.
    HEUREUSEMENT QU UN TYPE COMME ZEMOUR TIRE LA SONNETTE D’ALARME !!!

    Cordialement

  • Othman

    21 December 2021

    Bonjour monsieur Gave, je suis actuellement étudiant en droit et j’aimerais en apprendre plus sur l’économie et la finance, auriez vous des ouvrages ou des travaux à me conseiller pour en apprendre plus sur le sujet s’il vous plaît ? Vos conseils me semblent plus sage que ceux du père Attali

    • Memento mori

      23 December 2021

      Commence par Basic Economics de Thomas Sowell, c est deja pas mal.

    • Ayen

      28 December 2021

      Du côté des écrits de Ray Dalio sera très intéressant si vous parlez anglais.

  • Du goudron et des plumes

    20 December 2021

    Tout le sud de l Europe est dans le même cas
    Donc une seule solution l explosion de l euro

  • Carel Wijngaards

    20 December 2021

    Oui une dernière “petite coup de pousse de Pizer pour faire grimper l’inflation. Je rentre là de mon médecin qui me prescrit depuis 15 ans du Previscan un anticoagulant mais dernièrement il me dit je vous donne une autre qui ne demande pas une contrôle régulier du inr par prise de sang. Passant à la pharmacie je trouve le facture salé et demande le prix oups plus que 70 euros au lieu de 5. Je regarde le fabricant Pfizer Ouff donc la visite suivant je demande à mon doc de revenir sur mon Previscan réponse j’ai interdiction par le HAS une fois abandonné ce médicament interdiction de en revenir! Le big pharma s’occupe de notre santé et en même temps comme dirait l’autre des ses actions coté en bourse

    • breizh

      20 December 2021

      la HAS, comme les ARS, le conseil de l’Ordre sont à supprimer.
      liberté aux médecins et à leurs patiens.

  • Marcel Jayr

    20 December 2021

    craintes bien partagées, seule l’échéance demeure incertaine
    merci Mr Gave pour la mise en relief de la vérité du besoin de maintien des équilibres

  • Benjamin

    20 December 2021

    C’est très simple, ils vont endetter l’Europe jusqu’à l’effondrement définitif et rachèteront tous les bijoux de famille pour 1€ symbolique comme en Grèce. Les mêmes prédateurs à la manoeuvre, ils profitent dans les hausses comme dans les baisses, toujours gagnants.
    Dans l’entretemps, le travailleur s’est fait dépouiller. Et en cadeau il aura même payé et endetté ses enfants pour se faire inoculer et se voir déposséder de son système immunitaire naturel et gratuit par les mêmes… qui le lui remplaceront par une recharge payante et à vie. Sans parler du contrôle social mis en place dans l’entre temps pour s’assurer qu’il restera bien à sa place d’esclave. Spoliation et esclavagisme de la post modernité sont en cours.

  • Edwige

    20 December 2021

    Cher monsieur Gave,
    C’est toujours un réel plaisir de vous lire. A notre tour nous vous souhaitons de très bons moments en cette fin d’année, il faudra faire provision de joie car l’année à venir sera très dure. Amicalement.

  • Nasry Bakhache

    20 December 2021

    Maintenir un niveau de vie en s’endettant, en ne gagnant pas suffisamment pour accéder à ce niveau de vie, signifie la ruine à terme. C’est évident pour un individu ou une famille. C’est tout aussi vrai pour un pays :l’Espagne du XVI ème siècle l’a démontré, et ce, malgré tout l’or du Pérou qui se déversait dans ses coffres

  • Jacques Peter

    20 December 2021

    Une monnaie identique pour des taux de productivité différents, cela ne peut pas tenir très longtemps. L’euro éclatera donc. En 2022?

  • Michel Bergès

    20 December 2021

    L’article déploie une démonstration implacable. Interrogation :
    – La BCE fait-elle marcher, comme aux USA, “la planche à billets” ?
    – Si l’on sort de l’€, voire de l’UE, finalement, ne pourrait-on pas taxer les transactions électroniques de 0, 1% à 1% entrantes et sortantes (soit, sur environ 200 000 milliards par ans traçables par l’électronique), un bénéfice de 200 milliards annuels. Certaines banques françaises pourraient participer et devenir partenaire de l’État pour obtenir l’information, ce qui diminuerait le poids de Bercy. Est-ce théoriquement possible ?

    • Thibaut

      20 December 2021

      C’est la solution communiste : prendre l’argent des autres pour payer des dépenses inutiles. L’argent partira immédiatement sous des cieux plus cléments.

  • Alain BERNOS

    20 December 2021

    Merci pour cet article et Joyeuses fêtes à tous.
    Je persiste à penser qu’il n’y aura pas de soulèvement dans les pays du Nord et encore moins chez nous. Les politiques promettront le Revenu Universel, et il arrivera, tout comme les allocations familiales et tout le saint bazar pour éviter la misère. Le capitalisme, et l’économie libérale, nous ont permis d’accéder à un niveau de vie, à une qualité de vie, de transports, de voyages, de soins, d’équipements et j’en passe…..mais non, il faudra que l’on crache sur tout cela et que l’on soit dans la mouise pour comprendre et tous ne comprendront pas . En route pour l’argentine et les dollars ou renminbis au marché noir….

  • Rmi

    20 December 2021

    Bonjour,
    J’attends toujours vos billets avec impatience.
    Imaginons, comme suite à vos arguments que l’on se dirige vers le cas numéro 1.
    En effet l’ideologie et l’aveuglement de nos élites est grande.

    Que pourrait il se passer dans les pays du nord ?
    Dans le sud la polarisation de la société va continuer, les premiers de cordée d’un côté et les “gilets jaunes”.

  • Dame Ginette

    20 December 2021

    Attachons nos ceintures, croisons les doigts, prions…
    En tout cas, Joyeux Noël à tous !

  • Arrais

    20 December 2021

    J’aimerais être plus intelligent pour pouvoir vous suivre dans vos formidables raisonnements.. Dans l’ensemble je crois avoir capté que dans la zone euro on aime aussi diviser pour mieux régner

  • JEAN YVES BILIEN

    20 December 2021

    Bonjour,

    Les sapins et les Pères Noël sont dans les magasins début novembre, on souhaite la bonne année le 20 décembre, drôle de monde…
    Merci pour vos articles
    Joyeux Noël Cordialement. JYB

  • ange et démon

    20 December 2021

    “Surtout si la France doit payer en FRF ses vaccins Pzifer dose 4,5,…10…” ah ça sera trop drôle effectivement.

    la destruction de l’économie et de l’euro sont justement leur but (WEF); créer le chaos et la pauvreté pour que les peuples réclament l’ordre par la force et le revenu universel! la servitude volontaire est en marche

    • ANGE ET DÉMON

      20 December 2021

      et malgré tout: JOYEUX NOEL ET BONNES FETES DE FIN D’ANNEE

  • Jean Secret

    20 December 2021

    Bonnes fêtes de fin d’année à toute l’équipe de l’IDL.
    Puisse 2022 nous apporter à tous un peu de sérénité et de bonheur et nous garder en bonne santé.
    Ce sont finalement les aspirations les plus fondamentales.

  • Nanker

    20 December 2021

    Cher Charles,
    étant un vrai Français (cad un peu lâche, veule, et feignant) je lirai votre billet du 20/12 APRES les fêtes, pour ne pas avoir le moral dans les chaussettes!
    Joyeux Noël!

  • QUENTIN GRENET

    20 December 2021

    Encore merci Monsieur GAVE pour cet article, qui mériterait un peu plus de précision et de détail sur la relation entre “j’imprime du billet ” et un jour au l’autre ca se transforme en “inflation”. Plutôt que d’inflation d’ailleurs il me semble plus juste de parler de dévaluation de la monnaie. Il y a un inflation car la monnaie ne vaux plus rien.

    J’avoue ne toujours pas comprendre que vous êtes un des rares seul à voir et alerter sur cette terrible réalité… pas besoin d’avoir fait de longues études pour comprendre que plus on augmente la masse monétaire sans qu’il y a accroissement de la richesse a peu près similaire en taux de croissance , on arrive ni plus ni moins à une situation ou pour X richesse produite il y a 3 ou 4X plus de monnaie en circulation que 10 ans avant…l’inflation est là pour durée, et je pense, comme vous, que des choses vont se passer en 2022. Le système n’est plus fiable.

  • Robert

    20 December 2021

    L’ Euro monnaie politique : voilà résumé en trois mots le sens -parfaitement juste- de votre chronique.
    Cela va encore durer… un certain temps, mais effectivement nous allons vivre une période intéressante au sens premier du terme.
    Bonne et heureuse année à vous et vos proches. Quand même !

  • Thierry Balet

    20 December 2021

    Petite rectification.
    Monsieur Macron ne va présider l’UE mais le Conseil de l’union européenne. Mais je vous rassure….rien ne changera.
    Je vous souhaite ainsi qu’à l’IDL une bonne “trêve des confiseurs” et un grand merci pour votre travail.

  • Thufir

    20 December 2021

    L’inflation est surtout – voire totalement – due aux ruptures de chaines d’approvisionnement et à la destruction stupide de l’économie “grâce” aux restrictions sanitaires. Et comme les sal…ds au pouvoir continuent à jeter de l’huile sur le feu avec leur nouveau joujou Omicron, la destruction ne pourra que continuer. La fin de l’Euro ferait un beau feu d’artifice. Surtout si la France doit payer en FRF ses vaccins Pzifer dose 4,5,…10…

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!