9 janvier, 2023

Ce que je sais , ce que je sais que je ne sais pas, ce que je ne sais pas que je ne sais pas.

J’ai toujours pensé qu’il fallait investir en fonction de ce que je savais et non pas en fonction de ce que quiconque, moi y compris, pensait « aller se passer ». Si quelconque pouvait prévoir l’avenir, le socialisme et le communisme marcheraient et toute l’histoire du XX -ème siècle prouve le contraire.Pourquoi ?

Parce ce qu’il faut bien dire la vérité : dans le fond, je ne sais pas grand-chose… et ce que je ne  sais pas est infiniment plus important que ce que je sais.

Pour faire simple :

  • Il y a ce que je sais (assez peu), mais qui m’aide à déterminer là où je ne dois pas investir.
  • Il y a ce que sais que j’ignore (le known unknown). A partir de là, je peux établir des scenarios pour essayer de trouver ce qui marche dans tous les cas de figure.
  • Et enfin il y a ce que j’ignore que j’ignore (le unknown- unknown). Et c’est de cette troisième catégorie que viennent toutes les catastrophes.

Je pars donc de ce que je connais.

Qu’est-ce que je sais avec certitude ?

Plusieurs choses.

  1. Que je ne peux acheter dans les marchés que deux choses. D’abord des contrats fondés sur la valeur du temps, telles des obligations ou des prêts . Alternativement, je peux acheter des parts de propriété, actions de société, immobilier, terres agricoles, œuvres d’art, or etc…Dans le premier cas, je suis supposé retrouver mon capital à la fin du contrat, dans le second cas, j’abandonne mon capital au profit d’un actif dont la valeur peut monter ou baisser.
  2. Que, depuis plus de dix ans, les banques centrales et les gouvernements de la plupart des pays de l’OCDE se sont livrés à des expériences monétaires et budgétaires qui, dans l’histoire se sont toujours mal terminées.  Ce qui veut dire que je ne peux avoir aucune confiance dans des contrats que j’établirais avec eux ou qui seraient libellés dans leurs monnaies.
  3. Que le statut juridique de la propriété s’est beaucoup affaibli compte tenu de la façon dont les propriétaires Russes dans la zone de l’OCDE ont été traités depuis l’invasion de l’Ukraine. Et donc, je dois avoir mes contrats partout sauf aux USA et en Europe. Les conclusions à en tirer pour déployer mon capital, aussi petit soit-il, sont donc évidentes.

Détenir des obligations Allemandes ou Américaines depuis 2020 au moins était de la folie douce, et bien entendu, leurs performances ont été catastrophiques. De ce côté-là , rien n’a changé.

En revanche, l’or et les obligations chinoises, comme je l’espérais, ont limité les dégâts.

 

 

 

Le plus surprenant est que quand j’ai recommandé d’acheter de l’or et des obligations chinoises, je ne savais absolument pas que la Russie allait envahir l’Ukraine (unknown, unknown) et que je n’ai pas eu à changer mes positions en conséquence.Ces positions avaient été prises simplement parce que les banques centrales Européennes et Américaines maintenaient des taux réels négatifs sur les bons du trésor à court terme, c’est-à-dire cherchaient à ruiner le rentier, ce qui voulait dire que l’inflation ne pouvait pas ne pas monter. Or, chaque fois que l’inflation accélère parce que les taux réels ont été negatifs, les marchés des actions dans le monde entier (si on les valorise en or et non pas en dollar) se cassent la figure, comme en fait fois le deuxième graphique. L’or devient une meilleure réserve de valeur que les actions.

 

 

Où l’on voit que l’or a fait beaucoup mieux que les marchés des actions de 1970 à 1980 et de 2000 à aujourd’hui, alors que les actions ont fait beaucoup mieux que l’or de 1980 à 2000. Quand les gens me disent que l’or a été extrêmement décevant sur les vingt dernières années, je souris finement.

La différence entre les périodes hachurées et les autres?

Les périodes hachurées en vert correspondent à des moments où la banque centrale américaine pense que les taux courts bas « favorisent la croissance » et s’autorise donc à manipuler le prix du temps. Ce qui revient à dire que les taux d’intérêts ne sont plus des prix de marché, mais des prix administrés et donc que tous les prix dans l’économie deviennent faux

Manipuler la valeur de la monnaie amène toujours et partout au désastre, et cette vérité éternelle est en train d’être confirmée une fois de plus. Jamais je ne comprendrai pourquoi la Fed a abandonné la politique de vrais prix introduite par Volcker en 1980 pour retourner à la politique désastreuse des années 70.

Et donc, depuis 2003 peut-être, et certainement depuis 2008-2012, je sais que les actions pourraient se casser la figure, et donc, je sais que je ne peux plus avoir un portefeuille 100 % en actions (comme de 1980 à 2000) et qu’il me faut donc introduire dans mon portefeuille des actifs anti fragiles, ce que j’ai recommandé de faire dans ces chroniques. (Voir les articles sur le portefeuille IDL).

Venons-en à ce que je sais que je ne sais pas.

Je sais que la politique actuellement suivie par la Fed et la BCE condamne ces monnaies à terme. Je sais aussi  (mais je peux me tromper) que la Chine et l’ensemble des Bric travaillent à remplacer et le dollar et l’euro par quelque chose d’autre. Donc, je sais que la domination du dollar touche à  sa fin.

Je pense savoir que leurs discussions amèneront à une réévaluation du rôle de l’or qui verra son cour bloqué en une espèce d’équivalent énergie, du style 16 barils de pétrole par once d’or. Le pétrole pourra donc être payé soit en or, soit en monnaies locales et nul n’aura plus besoin du dollar.

Je sais aussi que cette possibilité est totalement antinomique avec les efforts pour sortir le monde de la dictature des énergies fossiles.Et donc , je me dis que les Bric, qui ne veulent pas rester sous-développés jusqu’à la fin des temps, vont laisser tomber la lutte contre le réchauffement atmosphérique, et qu’ il vaut mieux avoir ses actions dans les pays qui ne vont pas sevrer leurs entreprises d’énergie, c’est-à-dire en Asie, en Amérique Latine, en Afrique, au Moyen-Orient et que sais je encore.

Et comme c’est dans ces pays que je détiens mes contrats, je vais me retrouver avec la plus grosse partie de mon capital en dehors de la zone de l’OCDE.

Et tout le monde de me dire que de ce fait, je prendrais un risque énorme.

Vraiment ?

Je ne pense pas que la zone de l’OCDE soit l’endroit où les droits de propriété soient les plus respectés, ni où les deficits budgétaires et les dépenses étatiques le plus raisonnables, ni enfin où mon capital soit le plus à l’abri de toute confiscation, fiscale ou étatique (voir ce qui est arrivé à EDF)

Et je me souviens de l’historique des placements sans risque dans l’histoire.

  • Dans ma famille, au début du XX -ème siècle, un homme d’affaires écossais avait eu deux filles et il laissa à chacune 2 millions de sterling or (ce qui était énorme), avec une seule contrainte : leur trust ne pouvait investir que dans les obligations du gouvernement britannique, le placement sans risque par excellence.

Soixante-dix ans plus tard, leur fortune avait baissé de 97 %.

  • Quant à la bourgeoisie française qui s’’était bourrée d’emprunts Russes à la fin du XIX -ème, elle perdit 100 % de son capital avec l’arrivée des communistes en Russie.
  • Et la classe moyenne allemande, au XX -ème siècle fut deux fois ruinée par la disparition de la monnaie du pays. Jamais deux sans trois ?

Pourquoi ?

Parce qu’il s’était produit des évènements du style « unknown – unknown », et que donc personne ne pouvait prévoir.

Or, il me semble que la période dans laquelle nous sommes, est particulièrement propice à l’arrivée de tels évènements, comme on vient de le voir avec le Covid et la guerre entre la Russie et l’Ukraine et l’effondrement du marché obligataire allemand.

Et il y en aura bien d’autres dans le futur, et de deux sortes.

  • Les favorables : invention pour permettre de stocker l’électricité (?) , fusion nucléaire (?), allongement de la durée de vie , nouveaux moyens de communiquer, nouvelles formes de commerce…Pour bénéficier de ces changements, il me faudra être au moins partiellement en actions.
  • Les défavorables, qui détruiront des secteurs entiers de nos économies. Je pense en particulier à nos universités et à nos grandes écoles qui vont être détruites par l’arrivée de l’intelligence artificielle,  à l’immobilier dans les pays de l’OCDE, aux banques, à nos systèmes sociaux qui vont disparaitre, à des guerres.…

Conclusion

  • Il ne faut avoir dans ses portefeuilles que des actifs dont la valeur monétaire représente un vrai prix dans une vraie monnaie.
  • Dans la mesure du possible, la valeur intrinsèque, telle que calculée par la valeur actualisée des profits futurs doit être le plus près possible du prix. Ce calcul ne peut avoir lieu que si le taux d’intérêt est un prix de marché.
  • Les contrats (obligations, produits dérivés etc…), doivent donc être détenus en dehors de la zone de l’OCDE.
  • Toute action représentant une société travaillant avec les états de l’OCDE doit être évitée.
  • Le nouveau système énergétique étant non viable puisque les pays les plus polluants n’ont aucune intention de respecter les contraintes que les pays développés veulent leur imposer doit aussi être évité, et les pays qui s’y engagent verront leurs monnaies s’écrouler.

Ce qui revient à dire que la quasi-totalité des portefeuilles dans le monde sont investis là où ils ne devraient pas l’être.

Et comme un « Bear market » n’a lieu que pour faire baisser la valeur des affaires dont le temps de disparaitre est venu, je crains que le marché baissier qui a bien commencé ne soit sanglant, puisque les épargnants ont trop de ce qu’il ne faut pas avoir et pas assez de ce qu’il faudrait avoir.

Le réveil sera dur.

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

49 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • cerbere04

    22 janvier 2023

    Comment fait on pour avoir des obligations d’état chinoise dans son portefeuille? Qui plus est en dehors du système financier « euro »? ETF? stock de devises étrangère sur compte?

    Répondre
  • TheBnkAble23

    20 janvier 2023

    pour sauver la zone économique européenne est il pas envisageable de reformer celle-ci par un exemple qui m’a laisser pend toi quand il m’a traverser l’esprit, c’est qu’il est tout a fait compréhensible que lors de l’élaboration du système monétaire européen.
    il fallait que un maximum de pays de utilise cette nouvelle monnaie pour être driver économiquement (digression faite)  »pour gouverner tous pareils » pensez vous qu’il était intellectuellement tangible qu’ils pensent a un plan de secours en cas d’effondrement de la confiance des peuples envers l’euro?

    du type retour a la souveraineté économique (chacun sa monnaie) puis une partie de l’excédent des PIB respectif puisse être transférer à la BCE par les banques national en échange d’euro pour tout achat international (intra-europe) comme ça les habitants européen voyageant en Europe puisse utiliser ces (coupons institutionnel) pour les personnes en vacances ou voyageant pour affaire…. qu’en pensez vous ont il préparer un scénario de ce genre ou notre avancée techno-financiere nous y amène ?

    Répondre
  • Vernel

    18 janvier 2023

    Magnifique…et tellement intelligent

    Répondre
  • Christophe

    18 janvier 2023

    Je vous rejoins sur beaucoup de sujet, et je ne peux que constater que mes fonds boursiers boursorama en gestion piloté par Edmond de Rothschild présente une perte bien supérieure à mes autres actions choisies. Manque de compétence de ces gens ou volontariat ? Une fois éliminés les mauvais choix quels actions intéressantes reste-t-il ?

    Répondre
  • Jérôme Lussan

    15 janvier 2023

    Je ne vois pas un commentaire sur le politique qui est certes mauvais dans l OECD mais toutefois meilleur que la ou vous suggérer investir. Donc le risque politique notamment en Amérique latine semble pire pour un investissement (une vraie monnaie) ou un bien immobilier. Comment mettre ce risque dans votre unknown unknown?

    Répondre
  • hilllion

    15 janvier 2023

    Bonjour,
    pouvez vous développer SVP. Les actions du portefeuille IDL ne sont donc pas concernés par exemple ?
    « Toute action représentant une société travaillant avec les états de l’OCDE doit être évitée »

    Répondre
  • John Spire

    14 janvier 2023

    l’or jaune et l’or noir en relation fixe, avec un peu d’intelligence artificielle, une vision de l’avenir pourrait être une modernisation des cordelettes à noeuds incas (cf. L’Or de Pierre Vilar), avec un barême fixe des prix et services. les matières premières n’étant plus ni contrat ni propriété mais poids ou volume, on aboutirait à une économie d’informatisation du troc, à barême fixe, modulo la gestion des permissions ou exclusions du contrôle social, pour un terminus de la route de la servitude.

    Répondre
  • Gérard Lussan

    14 janvier 2023

    Intéressant que la Chine qui n’a pas de législation protectrice du droit de propriété puisse paraître voire être plus respectueuse du même droit face au pays de l’OCDE trop inspirés par l ‘idéologie technocratiques socialiste qui en fin de compte ne s’avère pas sociale.

    Répondre
  • Max31

    13 janvier 2023

    Petit souci sur le second graphique :
    Vous annoncez dans la légende que les récessions US sont en gris, mais en fait il n’y a aucune période grisée seulement des périodes en vert.
    A voir les coquilles dans les légendes, je penche pour une version non finalisée de votre graphique, ou un défaut de sauvegarde de la dernière version.
    Merci d’avance

    Répondre
  • Vitor

    12 janvier 2023

    Bonjour Charles, sur la rubrique Brésil jh »ai posté 2 fois un commentaire sur 1500 personnes retenues sans eau ni nourriture depuis plus de 48h au Brésil dans un gymnase de la police fédérale à Brasilia. 4 morts déjas. Leur crime contester les élection et demander le code source des votes électroniques. Mon commentaire n’est pas publié. pourquoi??? La vérité dérange? Vous avez peu d’avoir des ennuis? Je ne comprends pas??!! J’ai mis les sources et j’ai proposé les vidéos pour qu e vous puissiez voir la réalité. Merci de me répondre.

    Répondre
  • Ramondou

    11 janvier 2023

    Malheureusement je ne comprend pas tout a la finance  » Je veux avoir assez de ce qu’il faudrait et pas trop de ce qu’il ne faut pas avoir  » mais je ne sais pas alors je suis condamné a avoir le pire!!

    Répondre
  • Pascal

    10 janvier 2023

    Merci pour votre lucidité et bon sens habituels Monsieur Gave, effectivement avec les marchés au plus haut, pourtant à l’aube de cette récession orchestrée par les banques centrales, ou plutôt de cette « récessionette » selon le plan, les risques de glissement boursier sont importants. Il faut donc protéger son portefeuille avec vos actifs anti-fragiles recommandés.
    Ceci dit pour la partie actions, en cas de choc unknown-unknown je ne vois pas en quoi les marchés émergents seraient plus protégés que les autres, au contraire il me semble que le contraire s’est toujours produit par le passé. De même, prédire la décadence de l’hégémonie américaine me semble assez osé, et trop risqué pour changer de votre excellent portefeuille IDL.

    Répondre
  • DidierL

    9 janvier 2023

    Bonjour, las d’etre pris quotidiennement pour des tanches par les corrompus qui nous gouvernent j’ai envie aujourd’hui de vous adresser un immense merci ! Merci d’inlassablement expliquer, argumenter , vulgariser… de nous accompagner, de nous faire réfléchir… Vous donnez l’impression de ne vouloir abandonner personne sur le bord de la route! Vous me faites penser à ces vieux instits qui se battaient pour que les cancres du fond de la classe raccrochent le wagon! Merci!

    Répondre
  • Le Bec Bruno

    9 janvier 2023

    Bonsoir Monsieur Gave,
    Je suis entièrement d accord avec votre analyse, mais je ne comprends pas.
    Comment êtes vous arrivé à cette conclusion? » 16 barils de pétrole par once d´or »
    « je pense savoir que leurs discussions amèneront à une réévaluation du rôle de l’or qui verra son cour bloqué en une espèce d’équivalent énergie, du style 16 barils de pétrole par once d’or. Le pétrole pourra donc être payé soit en or, soit en monnaies locales et nul n’aura plus besoin du dollar. »

    Merci beaucoup
    Bruno Le Bec

    Répondre
  • Karl DESCOMBES

    9 janvier 2023

    Tout à fait d’accord sur le constat avec l’OCDE.
    .
    Reste à trouver :
    .
    1) ces autres pays qui respectent la propriété privée.
    Enfin mieux que dans l’OCDE.
    Le dernier épisode en date étant l’immobilier au Canada. Incroyable !
    .
    2) des pays qui vont avoir une monnaie plus solide que
    i) L’euro (pas trop difficile à trouver en relatif)
    ii) que le dollar.
    .
    Dans ce dernier cas, ce sera moins simple, tant Rome n’a pas disparu en un jour et que les ruades vont être fortes.
    .
    3) et pour des actifs qui sont gérables à distance.
    .
    En mettant tout cela au shaker, pas simple de faire un cocktail digeste.
    .
    Cela incite surtout à s’expatrier dans ce pays, ne plus avoir d’écart de change entre revenus et dépenses et pour pouvoir gérer à moindre coût.

    Répondre
    • Thibaut C

      11 janvier 2023

      Bonjour,
      Que s’est-il passé au Canada vis à vis de l’immobilier?

    • breizh

      12 janvier 2023

      interdiction aux étrangers d’acheter (en gros).

  • Pierre

    9 janvier 2023

    Bonjour, est-il possible de demander à Charles ce qu’il pense des obligations américaines indexées sur l’inflation (TIIPS) ? Ne sont-elles pas une bonne protection contre les scénarios d’hyperinflation et de hausse de la masse monétaire ?
    Bravo pour votre travail,
    Pierre

    Répondre
    • Karl DESCOMBES

      9 janvier 2023

      J’avais regardé.

      Les TIPS ne sont pas faciles à gérer.
      L’indexation n’est pas directement sur l’inflation.
      L’inflation peut être forte et les TPS perdre de la valeur en fonction des taux d’intérêt.
      Etudiez sur internet.

      Cela ne prendrait tout son sens qu’en cas d’hyperinflation.
      Mais on se heurte alors au timing.
      Quelle échéance choisir?

      Et pas simple à détenir si pas résident US.

    • Philippe

      13 janvier 2023

      Exact le TIPs vous couvre de l’inflation officielle USA mais selon le mode de calcul qui exclut le logement et l’energie .
      De plus vous n’etes pas a l’abri de la baisse du $ qui chute deja de 120 a 102 sur le DXY ( dollar index ) et la moyenne à 5 ans est de 98 donc encore pas mal de baisse .
      Seul l’or physique , l’argent metal le platine vous couvre en partie .

  • Francis Geerinckx

    9 janvier 2023

    Quelque part, je suis tenté de faire un rapprochement d’idées avec « La chute de l’empire Européen », votre très intéressante discussion avec Philippe Fabry.

    https://www.youtube.com/watch?v=FfkdBAK_Btc

    Grand merci pour vos intéressants développements.

    Répondre
  • N.BARLET

    9 janvier 2023

    Pour exister, le droit de propriété doit être protégé par des vrais tribunaux et des vrais juges. Pas par des fonctionnaires à la mode soviétique ou chinoise qui reçoivent des ordres de leur ministre. Ex: dans la Russie de Poutine et dès son début, les noms des actionnaires occidentaux disparaissaient des registres de l’entreprise, et les tribunaux locaux n’y voyaient rien à redire… Nos journalistes plus ou moins flemmards emploient les mots de « juge » et de jugement pour faire « comme si… » c’était comparable. Alors, même s’il ya des réserves à faire sur notre magistrature avec son syndicat du « mur des cons », c’est quand même mieux dans l’ OCDE qu’ailleurs. Allez vous faire rendre justice en Chine ( ou Russie, ou Argentine etc) pour le pillage de vos brevets ou pour la contrefaçon, et bonne chance.
    La séparation des pouvoirs vue par Montesquieu est une condition nécessaire du développement. Les dictatures ne sont pas de bons endroits pour investir. Sauf si on est assez fort pour pratiquer les moeurs mafieuses.
    Alors, si on veut sortir de l’ OCDE, où aller ?

    Répondre
  • Nanker

    9 janvier 2023

    @ Robert :

    l’armement américain se caractérise par un coût exorbitant et une efficacité en situation de combat pour le moins douteuse…
    Le Javelin devait renverser le cours de la guerre en Ukraine… Les chars russes se baladent sur le champ de bataille quasiment comme à la parade.
    Le canon M777 est certes performant… à condition qu’on en fasse pas un usage journalier trop soutenu : son délicat canon en titane ne supporte pas une cadence de tir trop soutenue. C’est ballot quand en face un artilleur russe tire coup sur coup.

    Quant au futur « miracle » induit par l’arrivée du Patriot rappelons qu’il n’a pas empêché le territoire saoudien de subir le tirs de drones primitifs par les rebelles Houthis. Alors quand il s’agira d’arrêter les Iskander russes…

    Le F35 est une vaste blague volante, et le char Abrams M1 qui date de 1981 n’a toujours pas de successeur malgré 22 milliards de dollars engloutis dans la R&D.

    Le point capital est cet armement hypersonique que les Russes sont pour l’instant les seuls à maîtriser. C’est vraiment le « game changer » qui donne des sueurs froides à l’OTAN et à Washington. J’entendais un expert-guignol sur LCi bramer que les Russes n’avaient qu’un seul porte-avions alors que nous Occidentaux… Ben c’est simple avec une flotte de sous-marins dotés de missiles hyper-soniques tout porte-avions n’est qu’un tas de ferraille en sursis.

    A part cela je souhaite à tous les lecteurs du blog ainsi qu’à Monsieur Charles une formidable année 2023!

    Répondre
    • nunu

      9 janvier 2023

      en ce qui concerne ces histoires de matériel de guerre, il faut toujours s’en méfier … d’un côté comme de l’autre.
      Les système antimissile ne sont pas infaillibles à 100% et à utiliser avec modération vu le prix du missile patrioté (4 M je crois).
      Cependant l’espace arérien Ukrainien n’est pas une situation d’avenir pour les avions Russes non plus…

      Et sur le F35 ou autre SU57, il faut toujours se méfier des comparaisons sur papier. Ce qui compte c’est le niveau réél de ses équipements et de son utilisation lorsqu’il est déployé.

      il n’est toujours pas simple d’en faire le tri

  • RIOU Jean-Christophe

    9 janvier 2023

    Une question:
    Un particulier qui dispose de peu de fonds se voit proposer des ETF quand il veut investir dans des obligations chinoises; que faut-il en penser ?

    Répondre
    • Soufiane

      10 janvier 2023

      Rien, de memoire les ETFs qui permettent d’investir sur les obligations chinoises se negocient a moins de 10 usd par part, donc pas d’excuse 😉

  • champar

    9 janvier 2023

    Analyse toujours intéressante mais 2 bémols :

    1) Les Etats Unis et l’europe ont montré que leur droit ne garantissait pas la propriété, ce n’est pas nouveau en cas de conflit les biens des étrangers sont mis sous séquestre (terme édulcoré pour dire volés), cela pourrait aussi arriver avec les biens situés dans les pays asiatiques ou autres.

    2) Un vrai prix dans une vraie monnaie, cela me paraît théorique, dans le cas des actions je préfère une entreprise fabriquant un vrai produit utile avec une gestion à long terme (rien à voir avec la mode style « développement durable », « gestion du climat » et autre balivernes).

    Personnellement j’essaye de respecter certaines règles de base :
    – Pas tous les oeufs dans le même panier donc un certaine diversification des placements.
    – Quand c’est flou il y a un loup (je veux comprendre ce qu’il y a dans le placement)
    – Il n’y a qu’une seule chose qui a moins de valeur que la parole d’un politicien ou de l’état c’est sa signature (ce qui rejoint votre point de vue sur les placements et engagements de l’état)

    Et en conclusion la première phrase des « Plaideurs » de Racine :
    « Ma foi sur l’avenir bien fou qui se fiera »

    Répondre
    • Luc

      9 janvier 2023

      Je m’etonne que personne ne denonce la confiscation des avoirs de russes particuliers en europe. Ceci sans aucun etat de guerre entre la France et la Russie (la derniere fois c’etait la guerre de Crimée, si on ne tient pas compte de la guerre civile russe)
      Tous les russes ne sont pas oligarques non plus.
      Olivier delamarche ou jacques sapir ont denoncé ce fait a juste titre
      J’espere que les autres peuples confisqueront aussi les avoirs des francais quand ils le souhaiteront car ils n’aiment pas le president des francais (qui semble un peu derangé, tel qu’on a pu le voir au quatar) ou la poltique francaise en afrique par exemple

    • Soufiane

      10 janvier 2023

      @Luc, je vis en Thailande et les Russes sont PARTOUT depuis quelques mois.
      Ce qui prouve donc que nos aneries en occident (confiscation des avoirs, etc…) n’ont pour seule consequence que de deporter les flux vers d’autres pays plus « amicaux » (Asie, Turquie, etc…)

  • Nathan

    9 janvier 2023

    Cette distinction entre l’inconnu connu et inconnu inconnu me rappelle le livre Principles de Ray Dalio. J’ai cru comprendre que vous aviez travaillé avec/ pour lui et que vos cadrants financiers n’étaient pas étrangers à son portefeuille 4 saisons. Serait il possible d’en savoir un peu plus sur vos collaborations au cours d’une vidéo YouTube pourquoi pas ?
    Merci pour ce bel article et bonne journée

    Répondre
  • A. Ravoux

    9 janvier 2023

    Bonjour Monsieur, vous êtes un contrarien logique et cohérent. Nous sommes dans une configuration politiquo-financiere qui des lors qu’on mélange 2 pouvoirs, devient un régime totalitaire, mais des lors qu’on détient tous les pouvoirs ou disons des lors qu’il n’y a plus de contre pouvoir, on tombe dans une tyrannie et une tyrannie ne peut être que binaire: soit vous êtes avec moi, soit vous êtes contre moi comme disait Bush. Dans ces conditions, nous sommes donc soit des collaborateurs, soit des résistants. Ça ne vous rappelle pas un régime national socialiste? Votre conclusion de ne pas être investi dans l’OCDE me semble des lors parfaitement justifiée.

    Répondre
  • F.PIERRET

    9 janvier 2023

    Parole d’un Sage! Chapeau bas M. GAVE. FP

    Répondre
  • Ockham

    9 janvier 2023

    Eh , Oui ! Hold your hat on ! Partant d’une bonne base proche du réel, la zone qui aura la meilleure politique énergétique, des céréales à bas coût et une intelligence artificielle intégrée au privé-public, pourra honorer comme l’écrivez ses contrats et ses parts de propriété. Bien entendu cela vaut si elle ne se suicide pas comme vous le craignez justement par des dépenses publiques horrifiantes et des politiques monétaires de bonobo. Pour cela il faut commencer par ne pas saboter sa propre industrie nucléaire comme l’ont fait la France et l’Allemagne pour faire plaisir à une minorité de cas psychiatriques appelés « les Verts » qui semblent plaire outre mesure à nos ronds-de cuir du pouvoir.

    Répondre
    • Christian Legros

      9 janvier 2023

      Ce n’est pas une bonne chose de traiter les Verts de fous (ou de se moquer d’eux). Voilà des gens qui réussissent à imposer leurs idées, qui nous conduisent au désastre sans aucune réaction de dirigeants qui leur courent après. Il y a tout juste 100 ans, on traitait aussi les Nazis de fous et on se moquait d’eux.

  • Nanker

    9 janvier 2023

    « Seul bémol : la fin de l’hégémonie du dollar ne peut se faire que dans le sang »

    Poutine et Xi vont nous montrer que le psychopathe ricain va être désarmé sans violence.
    Les Russes ont 15 ans d’avance sur les USA niveau armement (n’écoutez pas BFM ou LCI ce que je dis est vrai). Donc ils sont en capacité d’empêcher les Ricains de faire une grosse bêtise sur le plan militaire.
    Et les Chinois eux vont appliquer la stratégie du boa : étouffer lentement Washington sur le plan économique.

    Le 21ème siècle alias « le siècle post-américain » est en train de s’écrire, nous sommes en plein dans l’Histoire avec un « s » majuscule.

    Au fait si vous voulez des nouvelles fraiches de la vie quotidienne dans certaines villes américaines je vous conseille d’ouvrir cette page :

    https://sonar21.com/is-america-crumbling-from-within/

    Le Fentanyl plie les gens en 2, comme un point d’interrogation…

    Répondre
    • Robert

      9 janvier 2023

      Nanker : Les Russes ont peut-être 15 ans d’ avance sur les USA sur certains armements de pointe, encore que cela reste à prouver car la propagande en la matière existe aussi bien chez les Russes que chez les Américains.
      Mais ils ont manifestement un problème avec les personnels devant utiliser les armements…
      Peut-être qu’un jour l’ IA palliera aux déficiences des humains, mais nous n’en sommes pas encore là.

  • Du goudron et des plumes

    9 janvier 2023

    Je sais aussi que la marine chinoise russe et d Afrique du Sud partent fin février faire des exercices militaires Simonstown va bientôt changer de camps
    Les deux plus gros producteurs mondiaux de platine sont l AFS et de loin et les russes
    Une position en platine n est pas à exclure de mon avis personnel

    Répondre
  • Pascal

    9 janvier 2023

    Acheter des mines d’or, bonne idée ? Si oui lesquelles et dans quels pays ?

    Répondre
    • Philippe

      13 janvier 2023

      Les géants de la prospection : Barrick -Newmont – etc..

  • Francois Jankowski

    9 janvier 2023

    Bravo Monsieur Gave pour votre esprit de synthèse et votre humilité !
    Seule bémol : la fin de l’hégémonie du dollar ne peut se faire que dans le sang !
    Ce qui viendra après le sang sera sans doute très différent mais totalement inconnu.

    Répondre
    • Robert

      9 janvier 2023

      Oui. Les américains défendrons par tous les moyens l’ hégémonie du dollar qui leur permet de vivre sur le compte du monde entier.
      La fin du pétrole devrait sonner la fin du dollar comme monnaie mondiale…

    • Luc

      9 janvier 2023

      Une autre monnaie prendra la place du USD, apres la livre sterling (jusque 1939) le real espagnol de l’epoque des conquistadores
      Un sujet interessant est l’histoire monetaire.
      Le USD est une monnaie de singe qui conserve sa valeur du fait le privilege imperial et de la cotation des matieres premiers en USD. L’euro est (qui permet aux francais de vivre au dessus de leurs moyens et sauver leur secu, enfin ce qu’il en reste) une monnaie qui ne tient que par la puissance exportatrice allemande (balance des payements allemande). La reforme des retraites etait previsible depuis longtemps, comme le dit bien alexande delamarche, la france c’est 1% du PIB mondial mais 10% des depenses sociales (seuls les francais semblent pas avoir compris). concernant la francafrique c’est mal barré pour les francais, la junet au burkina a decidé de foutre les francais dehors.
      Les epoques de grande transformation (chute de l’empire romain) se font toujours dans le sang, des peuples opportunistes en proftant.

    • Robert

      10 janvier 2023

      Luc : Exactes sont vos remarques sur les monnaies. L’ Euro c’est l’ Allemagne, et c’ est ce qui permet à cette dernière de nous imposer sa vision quant à la fixation du prix de l’ énergie…

    • Adrian

      10 janvier 2023

      Et pourtant Jacques Attali avait prédit « L’Euro sera le Versailles monétaire de l’Allemagne ».

  • Max

    9 janvier 2023

    Ma banque m’ayant fixée une date butoir pour vendre la monnaie russe que je detenais chez eux . Et n’étant pas sûr de revoir ma part d’un fond investi en sociétés russes. Je ne suis pas sûr que la détention d’actifs et contrats en dehors de l’OCDE soit une bonne idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’il ne faut pas sous estimer leur capacité à nous emmerder. Par contre , visons peut être les multinationales occidentales ayant des liens avec l’état, car ils auront toujours les faveurs des copains pour faire du business chez les BRICS.

    Répondre
    • Solister

      11 janvier 2023

      L’investissement en Chine est selon moi à proscrire, nous vivons une période turbulente, et les tensions sur Taiwan rendent ce placement très risqué. Mais je partage également l’avis de M. Gave sur le déclin du dollar et de l’euro à long terme, ainsi que de l’immobilier (actuellement soutenu par le pic de retraités, les baby boomers). J’ai donc choisi d’investir 10% de mon portefeuille sur l’inde et 10% sur l’or. Pas facile de faire des choix en ce moment.

  • Soufiane

    9 janvier 2023

    Moi il y a quelque chose que SAIS, c’est que j’adore decouvrir votre article du lundi !

    Répondre
    • cdnrbt

      9 janvier 2023

      Oui, je pense la même chose et je suis nouveau.
      Bonne Année 2023 🙂

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!