FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Procédons par ordre:

Qu’est qu’un homme de Davos ?

Pour répondre, il nous faut reprendre la définition de l’homme de Davos fournie par l’inventeur de l’expression, Samuel Huntington, dans son dernier livre  » Qui sommes-nous » (publié juste avant sa mort quelques années après son Best-seller  » Le choc des Civilisations ».)

La définition était la suivante: dans la plupart des pays, le peuple est patriote, attaché à sa culture, favorable à l’immigration à condition qu’elle soit contrôlée et donc faite de populations qui cherchent à s’assimiler en embrassant le « roman national « (Renan). Mais de plus en plus, nous dit Huntington, les élites qui sont effectivement au gouvernement se veulent internationales, opposées à toute préférence nationale, favorables à des mouvements de population massifs changeant la nature même des cultures locales et violemment opposées à tout roman national tant ils veulent que les nouveaux arrivants conservent leurs cultures nationales (?).

Pour résumer, les élites se veulent et se disent citoyens du monde (les hommes de Davos) et n’ont que mépris pour les citoyens des pays qu’ils administrent, comme le démontre la phrase de madame Clinton traitant la moitié de la population américaine de « déplorables et de racistes misogynes» et s’étonnant d’être battue à  l’arrivée.  La réalité est que les hommes de Davos détestent les hommes ancrés dans leur sol. Pourquoi ? Je ne le sais pas.

Et, nous informe notre auteur, toute cette élite a été formée dans les mêmes écoles, passant allègrement d’HEC à Harvard ou Cambridge ou de Polytechnique au MIT ou Oxford..Et ceux qui ne sont pas au gouvernement sont aux commandes des grands groupes multinationaux qui sont bien entendu les principaux bénéficiaires de cette mondialisation heureuse.Et ceux qui ne sont ni au gouvernement ni dans les affaires sont dans les média où ils font ce que leurs copains de classe leur disent de faire.

Ils lisent tous the Economist, le FT, le NY Times et le Monde, participent aux mêmes séminaires et aux mêmes congrès, vont en vacances aux mêmes endroits, se marient entre eux et se congratulent les uns les autres d’être arrivés là où en sont par l’intermédiaire des média ou ils publient de nombreux papiers pour expliquer, comme ce brave Pangloss juste avant la révolution française, que nous vivons dans le meilleur des mondes.

Comme dans la parabole du pharisien et du publicain, dans toute cérémonie officielle, ils s’assoient toujours au premier rang tandis que le pauvre publicain, c’est à dire vous et moi, avons le droit de nous mettre au dernier rang à condition de ne pas trop nous montrer et de ne pas sentir trop mauvais et bien sûr, à condition aussi que nous payions la note.Bien entendu, ils sont favorables à une immigration de masse qui leur permet de payer très peu les nounous pour leurs enfants, les jardiniers pour leurs propriétés ou les chauffeurs pour emmener leurs enfants à l’école. Cette superclasse domine le monde de la politique et des affaires depuis vingt cinq ans, c’est-à-dire depuis la chute du mur de Berlin, sans interruption. Avant, ils faisaient attention tant les débiles en dessous auraient pu voter communistes.

Hélas pour eux, cette classe, au sens marxiste du terme, vient de ramasser quelques solides raclées lors des dernières consultations électorales telles la déroute du Brexit, le triomphe de Trump ou la déculottée du dernier référendum italien.

Et du coup notre classe de génies s’est rendu compte que le peuple n’était plus dupe de leurs mensonges et qu’il fallait trouver autre chose.

Et comme ils sont beaucoup moins malins qu’ils ne le pensent, les moyens qu’ils utilisent pour essayer de conserver leur monopole sur le pouvoir sont complètement prévisibles et transparents de naïveté.

J’ai donc pensé qu’il serait intéressant que je fasse une petite recension de leurs carabistouilles de façon à aider les lecteurs de l’IDL dans les discussions politiques qu’ils ne vont pas manquer d’avoir dans les mois qui viennent.

Mon but est très simple: Je veux lancer un jeu facile et tout d’exécution.

Quand vous entendrez l’une de ces éminences se lancer dans une explication visant à le faire élire ou réélire, il faudra reconnaitre le numéro de la carabistouille et en faire part aux autres lecteurs, en expliquant sur quel sentiment nos héros essaient de jouer pour inciter les auditeurs à voter pour eux.

Les entrées reconnues comme valides auront droit à un livre gratuit parmi ceux qui sont ou seront réédités par l’IDL.

Voici donc les carabistouilles rangées sans ordre particulier.

Numéro 1: « Vous qui êtes intelligents et qui faites quasiment partie de la super classe vous ne POUVEZ pas voter avec ces demeurés?« 

On fait appel ici à deux ressorts, l’envie d’appartenir et la peur d’être confondu avec les crétins du bas. Cela marche très bien avec les demi-intellectuels qui bossent dans les média ou dans l’éducation.

Numéro 2: « si vous expliquez que dans le fond vous aimez bien votre pays, l’on vous rétorque qu’Hitler aussi aimait le sien. » C’est ce que j’appelle la « réduction ad Hitlerium » et cela marche parfaitement dans tous les débats télévisés. L’idée est de vous couvrir de honte pour que vous vous taisiez à jamais, le principe étant celui de l’excommunication pratiquée autrefois avec beaucoup de succès par l’Eglise Catholique. Ça a fonctionné à la satisfaction générale quand la superclasse avait le monopole des média, ça ne marche plus depuis que tous les exclus se parlent les uns aux autres par internet et se rendent compte qu’ils sont une majorité. Dans un monde où il n’y a que des Protestants, être excommunié par l’Eglise Catholique n’est pas très grave.

Numéro trois: depuis l’an 2000 c’est-à-dire bien avant que le FN ne le dise, je dis à qui veut l’entendre que l’euro est un désastre et qu’il va disparaître. Voilà une preuve irréfutable que je suis un partisan du FN et que donc je n’ai pas le droit à la parole dans une société civilisée. La méthode ici est très simple: les surhommes pensent qu’ils contrôlent le « logos » (voir mon récent article sur le sujet). C’est donc eux qui décident de ce qui peut ou ne peut pas être discuté dans la société. Il s’agit ici d’une forme de censure non déguisée, appuyée sur le principe d’autorité qui d’après Saint Thomas d’Aquin est irrecevable lors d’une discussion entre gens normaux.

« La question ne sera pas posée » comme le disait l’avocat général au moment de l’affaire de Panama.  Deux remarques ici: je ne leur ai donné aucune autorisation pour monopoliser l’ordre du jour de ce qui peut ou ne pas être discuté et ensuite je ne vois pas ce qui leur permet d’exclure trente pour cent de la population du débat publique. Il faudrait que quelqu’un informe mes surhommes qu’ils ne contrôlent plus le Logos.

Numéro quatre : « Vous qui êtes un homme pragmatique, rejoignez-nous« . Nous contrôlons tous les média, toutes les universités, nous vous nommerons à la commission d’éthique de la fédération française de pétanque ou de chasse,vous serez invité à faire des voyages d’études en Polynésie ou à la Martinique en hiver, vous  aurez votre tabouret à la télévision où vous direz bien sur ce que l’on vous a dit de dire et vous ferez la fierté de votre quartier. Ça, c’est tout simplement de la corruption et croyez moi, ça marche très bien surtout avec les journalistes officiels ou non.

La Numéro cinq est de loin la plus subtile. Les pouvoirs souterrains qui nous gouvernent préparent longtemps à l’avance l‘arrivée d’un homme «nouveau», sans histoire personnelle, sans aucune idée à lui, dont nul ne sait d’où il vient, et cet homme se présente aux élections et est élu triomphalement. Comme chacun des lecteurs s’en est rendu compte, du moins je l’espère, je fais allusion ici à monsieur Obama, créature forgée de toutes pièces par le parti Démocrate dont nul se souvient à Columbia où il a fait soit disant ses études, personne ne sachant qui les a payé au demeurant, son dossier à l’université étant bloqué pour cinquante ans, sans que nul ne sache pourquoi. Bien que ne s’étant jamais présenté à une élection concurrentielle et n’ayant jamais exercé la moindre responsabilité il fût élu président des USA en ne débitant que des platitudes. Et cette élection permit à ma superclasse de rester au pouvoir et ce continuer à tondre les moutons tranquillement. Chacun se rend compte cependant, huit ans après, que cela faisait des années que la marionnette était sculptée jusque dans ses moindres détails et qu’il fallait être idiot pour croire qu’une idole représentait une solution.

Je tiens à préciser ici que toute ressemblance avec monsieur Macron n’est en rien le fait du hasard. Le parti socialiste est en train d’essayer de rééditer en France le coup Obama en remplaçant Obama par Macron. Voter pour monsieur Macron, c’est bien évidemment voter pour une marionnette encore plus improbable que monsieur Obama et ceux qui ne s’en rendent pas compte ont, à mon avis, un vrai problème de compréhension du monde qui les entoure.

Cela me fait penser à des esclaves qui voteraient avec enthousiasme pour le chaouch qui les garde en bon ordre a grands coups de fouet.

Les cinq premières carabistouilles sont à dire vrai d’aimables plaisanteries sans grande conséquences. La sixième est beaucoup plus grave parce qu’elle s’attaque a ce qui constitue l’essence de la volonté de vivre ensemble, c’est-à-dire a la croyance qu’une justice impartiale existe. Détruire cette croyance c’est détruire la Nation et cela peut amener à une guerre civile.

Elle consiste à se servir des institutions de l’Etat conquis de haute lutte depuis des décennies pour faire tomber les opposants un peu trop efficaces en se servant de la Justice pour museler de tels hommes avec bien sur la complicité des media.

Prenons monsieur Fillon qui n’ a rien fait d’illégal mais qui a peut être fait quelque chose que la majorité de la population considère comme immoral, ce qui n’est pas la même chose. (Voir mes articles sur Abélard).

Le rôle de l’Etat est de punir le crime et non le péché, qui ne regarde que la conscience de tout un chacun. Monsieur Fillon a peut-être commis un péché, mais en aucun cas un crime puisque ce qu’il a fait était autorisé par la Loi.

Par contre, si monsieur Hollande et monsieur Macron se sont servis de la justice pour biaiser les résultats de l’élection, alors là, il s’agit certainement d’un crime et ils devraient tous aller en prison si on pouvait le prouver, les juges en premier.

Si la réalité est que l’on poursuit monsieur Fillon en justice, tout en étant certain qu’en fin de compte il y aura un non-lieu une fois l’élection passée et si les media se joignent à la curée puisqu’ils sont tous détenus par des membres éminents de la superclasse, alors on pourra sans doute faire élire le pantin mentionné au paragraphe précédent, en laissant un homme à près honorable brisé avec toute sa famille sur le bord de la route.

Et le peuple deviendra enragé.

C’est ce que les journalistes politiques, toujours aux ordres, appellent  » être habile ».

Ce n’est en rien être habile. C’est tout simplement être criminel.

Le résultat est évident : Si vous voulez faire rire l’assistance dans un café ou dans une réunion vous dites simplement: « moi, je fais confiance à la justice de mon pays« . Et tout le monde de s’écrouler de rire.

Et ces rires me terrifient.

Car la Bible, dans les « proverbes » n’a pas de mot trop dur pour le juge inique qui se soumet aux ordres des puissants. Et pour cet homme, ou cette femme, il n’y a pas de pardon possible.

Le peuple, depuis un certain temps a parfaitement compris qu’il était manipulé grâce aux techniques allant de un à cinq. Il a tendance à se dire c’est de bonne guerre, je me suis fait avoir et à passer à autre chose.

Mais je suis certain d’une chose : En aucun cas, il ne pardonnera la manipulation criminelle de la justice à des fins aussi basses s’il se rend compte que l’on cherche à l’empêcher de voter pour qui il veut.

Ce que je ne sais pas cependant est très important.

Cette inéluctable révolte va-t-elle amener le peuple à voter pour monsieur Fillon ou pour madame Le Pen ?

Il votera pour madame Le Pen s’il pense que monsieur Fillon fait partie lui aussi de la superclasse.

Et dans ce cas là, madame Le Pen sera élue.

Et les hommes de Davos n’auront que ce qu’ils méritent.

Les paris sont ouverts.

Catégories: Economie, Mis en avant

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faîtes rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

Partager sur

96 Commentaires

  1. Remarquable cet article : lucide, compétent, clair, honnête…

    Oui Fillon a pêché par gourmandise, il n’y a pas mort d’homme. Je vomis plus Julien Dray et ses toccades de Rollex, ça pue l’envie et la revanche.

    Ce ne sont plus des cabinets de communication qui détournent le langage et le sens des mots, mais des sortes d’officines à la « Bernard Tapie Force de Vente ». Comme le disait Custins en son temps,  » le mensonge est devenu un système d’Etat » ; et les merdias sont ses valets consentants.

    J’entends : « une étude du CNRS a prouvé que le délit de faciès existait bien » ; en omettant de préciser que l’étude en question a été financée par Georges Sorros,

    Et sans préciser devant les auditeurs hypnotisés que dans les « quartiers sensibles » il y a parfois moins de 10 % de Blanc, les plus pauvres qui n’arrivent pas à quitter ces bantoustans où ils sont en exil chez eux

    Sans préciser non plus que les Blancs sont très minoritaires dans les crimes et délits en tous genre. Ca se saurait, on dirait  » un homme d’origine européenne » même s’il a 17 ans. ; les faciès eux sont « des jeunes adultes » à vingt-cinq ans, et ne commettent que des « incivilités » même quand ils crament des flics dans leurs bagnoles.

    Voilà une ou deux des mllles raisons qui font mon vote Front National.

    Encore une qui les résume toutes : mon amour infini pour la France, pays de mes ancêtres depuis des siècles, que nos élites vendent à la découpe pour des intérêts obscures mais tout personnels ; et conserver leur cul vissé sur les fauteuils dorés de la République ; d’où ils nous font des discours larmoyants sur les migrants (les camps ou certains camps de migrants en tous cas sont financés par des fonds de pension américaihn : on n’arrêtte pas le progrès…) logés nourris blanchis soignés par les impôts des Français, tandis que les méchants Français pauvres, eux, peuvent bien dormir dans leur voiture ou dans la rue même s’ils travaillent…

    Alors oui, c’est un long hurlement de rage et de douleur que j’exprime, j’envoie la grosse Bertha, et ce n’est qu’un début.

    Tiens un petit dernier pour la route : les Français à petite retraite ont droit à un complément, l’ASPA, que leur verse la CNAV pour compléter leurs revenus jusqu’à un plafond de 801 € mensuel.

    Sauf que la CNAV dont ils dépendent saisit préalablement tous leurs biens : logement, livrets, usufruits, etc. remboursable sur les successions avec un abattement de 39 000 €. Donc sauf à habiter dans une caravane, cet abattement est trop bas pour préserver un logement qui est parfois l’économie d’une vie, ou la ferme familiale.

    Les gouvernements successifs refusent de relever ce plafond, c’est donc bien le racket volontaire des Français pauvres Voilà pour quoi les vieux préfèrent la misère à ce racket

    Il en va tout autrement pour les Etrangers qui ont droit à cette même ASPA, même s’ils n’ont jamais travaillé en France En ce cas ils en font la demande au sevrice social de la mairie de leur domicile. Ceux qui ont travaillé peu ou proue y ont droit aussi ; mais comme la CAV ne va pas aller saisir leurs biens dans leurs pays, ils ne doivent rien

    On peut dire que ce racket des Français pauvre finance l’ASPA des Etrangers.
    C’est un vrai signe de piste pour trouver les textes qui confirment ce que je dis, donc je vous joins le lien direct. Le texte est hypocrite car il dit que la CNAV « peut hypothéquer », alors que, lui ayant téléphoné, j’ai eu confirmation que l’hypothèque de tous les biens était automatique.

    Eh oui, on solde les pauvres !

    Cordialement

    Revolta

    http://www.legislation.cnav.fr/Pages/expose.aspx?Nom=aspa_recouvrement_ex

    Répondre
  2. Bonjour,
    « Pouvoirs souterrains » parlez-vous de la Franc-maçonnerie création toute britannique ?

    Répondre
  3. Fillon n’a peut-être rien fait d’illégal avec sa femme AP, mais je le soupçonne lourdement d’avoir troqué une breloque contre 100K€, et ça, c’est de la corruption passive, et du recel d’ABS.
    Une sous-préfète énarque de 60 ans s’est pris 3 ans fermes en première instance, en décembre dernier pour corr passive.

    Répondre
  4. Bonjour,

    je n’ai pas réussis à poster mon commentaire. Cela n’a aucune importance. Merci pour l’article en tout cas. Cela fait plaisir de pouvoir s’informer sur un des rares sites qui sachent faire preuve de bon sens et d’honnêteté intellectuelle. ce qui est plutôt rare de nos jours en économie politique.
    Je refais donc un essais pour voir si ça marche. je m’excuse par avance si le précedent commentaire s’affichera. Je remercie énormément Monsieur Gaves et toutes les personnes qui travaillent pour l’institut des libertés.

    Respectueusement.

    Répondre
  5. Marine lepen a bien l’air déterminé à sortir de l’euro. Elle a même expliqué que la dévaluation de la monnaie française qui s’en suivrait serait bénéfique pour la France puisqu’elle relancerait les exportations et cela éviterait la pratique forcée de la dévaluation salariale par les entreprises pour ne prendre qu’un exemple. Je suis tombé par hasard sur une conférence qu’elle donnait devant des chefs d’entreprises. Elle semble également ne pas craindre les hommes de Davos qui eux par contre ne cessent de dire que sans l’euro nous sommes foutus et que ceux qui critiquent l’euro sont des idiots et ne comprennent rien à l’économie. Ce qui est un comble venant de la part de la plupart de nos hommes politiques français qui soit ont toujours fait preuve d’ hypocrisie et de démagogie, soit d’une incompétence exceptionnelle en toute circonstance. Mais ces derniers craignent tellement une sortie de l’euro que dernièrement ils se sont permis de se servir des instituts de sondages pour faire croire qu’il y aurait une grande majorité (75%) de français qui sont très attachés à l’euro et comprennent la soit disant nécessitée de conserver cette monnaie unique. Je me réjouis à l’avance d’une victoire très probable du front national et donc de la foudroyante débacle de toutes ces hommes corrompus ayant tout fait pour conserver leur acquis au détriment des peuples. La nouvel hausse d’impot prévu sur l’assurance vie (prélèvement obligatoire à 30%) est encore un bon exemple de ce que charles Gave disait: L’euthanasie du rentier d’abord par la pratique de taux d’interet négatifs, les dettes des états étant trop élevés plutot que d’assumer ils prèfèrent mantenant voler directement l’argent dans la poche des français. Cette dernière mesure prise montre à quel point ces hommes sont fous et ne s’arrêteront que lorsqu’il y aura une révolte brutale une guerre civile ou une révolution !!!!!

    Répondre
  6. Bonjour Monsieur Gave,
    J’ai découvert le site IDL par hasard à force de surfer sur différents sites qui ne pratiquent pas la parole des médias mainstream. J’essaie depuis au moins un an de lire des articles sur Atlantico, Agoravox, Causeur, etc. Pour ne plus subir la pensée unique déversée par la majorité des médias dans lesquels j’inclus le Figaro aussi. J’ai commencé à lire les articles d’Idl et particulièrement les vôtres. Ensuite j’ai découvert des vidéos de vos interviews​ sur Youtube et là je suis resté scotché. Quelle clarté, quelle intelligence même si je dois reconnaître que je ne comprends pas tout, ma spécialité n’étant pas l’économie. La seule chose que j’ai à vous dire c’est : présentez vous à la Présidence de la République et je voterai pour vous.

    Répondre
  7. Je ne pense pas que Fillon fasse parti des cercles « intérieurs » des hommes de Davos. Je pense peut être avec erreur que c’est un numéro 4. Comment croire à un programme thatchérien quand il a été le premier ministre français qui a le plus augmenté les impôts ? Il a déjà commencé à faire machine arrière depuis qu’il a l’investiture. Et puis l’histoire de sa femme prouve que toute sa carrière il a profité du système. Comment croire qu¡il est en position de le réformer. Les soutie de Trump aux etats unis ne se trompent pas, pour eux c’est le Pen sans équivoque il me semble … Moi je n’adhère pas au programme mais personne n’a jamais respecté un programme dans ce pays !!!! Il faut renouveler la classe politique. Je pense que c’est l’urgence.

    Répondre
    • Bonjour Bruno_B,
      Content de vous voir: vous auriez pu nous transmettre la nouvelle suivante:

      «Le Pen quitterait le pouvoir en cas de non à un référendum sur la sortie de l’euro»
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/07/97001-20170307FILWWW00230-le-pen-quitterait-le-pouvoir-en-cas-de-non-a-un-referendum-sur-la-sortie-de-l-euro.php

      Nouvelle intéressante s’il en est.

      En revanche, savez-vous quand compterait-elle mettre en place ce référendum? En décembre 2017? Ou en mars 2022?

      Merci à vous.

    • J’ai un doute, il est quand meme lie à H De Castries qui est patron du Bilderberg. Qu en pensz vous ?

    • Fillon ou Le Pen ???

      Sachant que Le Pen a un programme socialiste mais peut etre que Fillon reculera .

      Je suis perdu…

    • tout à fait d’accord pour ce qui est des impôts et notamment de l’avoir fiscal; vous vous souvenez certainement, cette ristourne des 33% de l’impôt sur les sociétés (IS) et donc de 33% de vos dividendes, supprimé d’un trait de plume du journal officiel!
      c’est pour cela que sa (et celle de Macron) « flat tax » de 30% sur le capital (dividendes et plus-values?) doit être inscrite dans le marbre; mais moi aussi j’ai du mal à croire qu’il abolira en 2017 ce qu’il a créé en 2011/2012.

    • @Poux

      Bonjour et pardon pour répondre si tardivement je ne m’étais pas connecté au site car en voyage. J’avoue que je ne saurais pas répondre à vos question. Mon choix est fait sur MLP depuis Longtemps c’est le seul choix clair en fonction de mes convictions profondes sur le plan de la démocratie, de l’Europe et de la caste de médiocres (désolé de la violence du terme) qui nous gouverne. L’actualité ne vient que confirmer mon choix. je ne sais pas techniquement le calendrier prévu et je ne suis pas au Front National, je n’ai pas de carte mais je compte faire un don bientôt, ça oui. Je Pense qu’au stade où en sont les choses etsi l’extrême droite passe en Hollande, le simple fait d’élire Marine Le Pen sera en soi la fin de l’Union. Je Pense que l’allemagne viendra à la table des nñegociations et les pays se lanceront enfin dans la difficile tâche de démanteler le monstre en minimisant la casse. je pense que la meilleure solution est connue, charles Gave, avant même l’institut des libertés avait fait un papier sur la sortie par le haut. Je ne suis pas un expert loin de là mais il me semble qu’une telle sortie serait la moins douloureuse pour tous.

      Je suis un peu plus inquiet de ce que le lis aux Etats Unis, Trump a sacrément du fil à retordre, tout le système cherche à saboter son action. je pense qu’il est encore plus nécessaire que Marine Passe en france car ce sera alors une déroute totale de « l’élite » je mets entre guillemets parce que le niveau est bas.

      Je pense personnellement que l’Urgence et de faire acceder aux affaires des hommes et des femmes nouveaux, des leaders émergeront, nous rentrons dans une phase de forte secousse, il faut casser ce système, amortir coute que coute la chutte et promouvoir les hommes et les femmes d’après, le reste Nous avons des institutions, la France ne manque pas de gens intelligents l’essentiel continuera pendant la transition.

      Nous sommes en pleine révolution, il faut la faire gagner puis gérer les turbulences et enfin repartir, je vois les choses comme ça.

    • @Arnaud : faire plus socialiste que 60% de dépense publique sur PIB, ça va être quand même difficile.

      Le FN c’est toute une nouvelle génération d’hommes et de femmes simples qui accèdent au pouvoir. Le Créneau historique du FN c’est le Sud Est c’est la terre la plus libérale de France.Le socialisme vient du retournement des bassins ouvriers du Nord Est.

      Le crédo du FN depuis que Marine a assumé la présidence c’est de rendre le pouvoir aux Français, dès 2009, soit 8 ans maintenant le FN dit que la ligne politique actuelle c’est de gouverner pour ou contre le peuple, c’est là la raison du succès de ce parti malgré tout.

      Maintenant oui j’attends de voir. Le Programme pêche par beaucoup de choses, en tant que libéral je reste dubitatif. Mais en tant que pragmatique je n’attends pas un messi, J’attend quelqu’un qui aime son pays, rende au peuple sa souveraineté car fondamentalement moi personnellement je ne vais nulle part si je n’ai pas le choix de la direction.

      je peux discuter des recettes de cuisine tantq ue vous voulez, combien de fonctionnaires en moins, les retraites, l’épargne la dérèglementation mais je suis sûr d’une chose si tout cela est organisé depuis Bruxelles, nous traivaillerons pour couvrir les comptes de la BCE, enrichir les banques et payer largement des fonctionnaires ou avocats imbéciles qui aiment se donner un air intelligent pour se faire élire. Mais en aucun cas tout ce qui se mettra en Place ne béneficiera aux Français et à nos enfants.

      moi j’ai décidé de voter pour des gens qui au moins soulignent ce problème et me proposent de bosser pour nous. Qu’ils soient les plus compétents ou non, au fond ce n’est pas le plus important, ce qui me semble important c’est qu’au moment des choix, ils les fassent en notre faveur. De toutes façons plus mauvais que ceux qui pullulent à l’UMP Pardon « Les Républicains » (quel nom à la con quand même) c’est difficile. Je ne parle même pas du PS qui ont dix ans d’avance dans la minablerie sur la droite.

    • Enfin s’il reste une bonne âme qui me lit … C’est mon choix, c’est peut être pas le bon j’en sais rien mais c’est celui qui fait sens pour moi !

    • Si, si je lis tout.:-)

  8. Marine Le Pen aura une très grande chance de gagner cette élection. Pour moi, Macron est un joker du système pour battre la droite et la gauche traditionnelles, c’est à dire UMPS et autres. S’il y a alliance Hamon et Melenchon, Le pen gagnera au second tour. S’il n’y a pas cette alliance, Macron, avec le temps qui avance, se fabriquera naturellement vite un boomerang contre lui-même. Dans ce cas, Le Pen sera élue. Macron pour moi est Hillary Clinton français, pure produit du système. Fillon est de toute façon cuit.

    Répondre
  9. il est à noter que si certains hommes de davos disposent d’immunités diverses comme les politiciens, la Cia ou des diplomates,… ce n’est pas le cas de certains à qui on a confié des rôles justement dangereux juridiquement

    soros bhl

    Répondre
    • Madelin s’est vendu en son temps à Chirac.
      Il se vend maintenant à Macron. C’est assez logique.
      La seule chose dont on peut être certain, c’est qu’il a toujours eu tort par le passé à l’aulne du nombre de députés libéraux avant son ère et depuis.
      Donc faire l’inverse de ce qu’il dit , comme faire l’inverse de ce que dit Attali ou Alain minC me parait un excellente stratégie.

    • je pense que Madelin n’a surtout pas de bol.

      ne pas oubliez aussi son association avec Dumenil, que j’estime humblement bcp même si c’est un enf**ré

    • Je vais être à la mode mais c’est un autiste doublé d’une grosse brute humainement parlant.
      What gets arounds comes around.

    • Monsieur Gave,
      Pardon d’intervenir sur un point de détail en l’occurence votre utilisation du mot « autiste » dans une réponse à un commentaire. C’est effectivement et malheureusement très à la mode. L’autisme est un handicap et pas une opinion politique ou un jugement moral. Votre réponse me paraît donc difficilement intelligible. J’espère qu’il ne fallait pas comprendre « crony capitalist » ou « homme de Davos » car c’eût été profondément insultant. Je ne vous crois pas socialiste et vous sais donc connaître le sens des mots.

    • Cher monsieur ,

      Comment souvent dans le langage , des utilisations de termes glissent du domaine médical au domaine courant . En son temps , Freud avait ainsi établi que la fragilité des femmes venait de leurs utérus et que cela était à l origine de leur maladie  » l hysterie  » . Terme depuis largement employé en dehors .

      De même ,la mythomanie est une vrai maladie psychiatrique et pourtant  » il est mytho celui là ou quoi  » s’ entend tous les jours .

      Enfin , dans certains dictionnaires , vous trouverez l acceptations autisme pour qualifier l attitude d une personne ayant tendance à se fermer du reste du monde . autisme. Trouble du développement neurologique caractérisé par une altération des interactions sociales (repli pathologique sur soi), de la communication (langage) et du comportement. Au figuré, par exagération. Déni de réalité qui pousse à s’isoler et à refuser de communiquer, et, particulièrement, d’écouter autrui.
      Définitions : autisme – Dictionnaire de français Larousse

      A titre personnel , je trouve extrémement fatiguant que des ayatollah du politiquement correct viennent encore et toujours nous expliquer comment il conviendrait de parler . Quant à l approche familiale de l autisme pour Charles gave , vous ne connaissez rien de sa famille mais laissez moi vous dire qu il SAit très bien et mieux que quiconque de quoi l on parle .

      Bref pour résumer  » je l ai pas traité d’ autiste , je suis pas complètement mongol non plus  » ?? C est mieux ?

    • Des traitements homeopathiques (pauv’ Juliette) donnent parait-il des resultats encourageants. Dans des pays comme l’Angleterre, ou la pratique n’est pas brimee par des ayatollahs de la sante.

    • Je ne sais pas à quelle forme d’autisme vous faites référence pour l’homéopathie, mais il existe une forme d’autisme qui est due à un parasite intestinal. Il y eut un reportage sur Arte à ce sujet il y a deux ans. Et le combat de ce parasite se faisait par la nourriture, notamment en évitant tout sucre (pour éviter de nourrir le parasite).

      https://www.youtube.com/watch?v=6sD42Ii7acQ

      Arte avait d’ailleurs réalisé une interview d’un autiste de haut-niveau, Josef Schovanec, que j’avais trouvé bien plus sain d’esprit que les gaucho-intolérants.
      Arte avait aussi inclu un reportage sur les écoles pour les autistes au Québec (“Autisme – Québec se soigner par le jeu”) et sur l’intégration des autistes en Allemagne (“Autisme – Allemagne préparer les autistes à l’emploi”).

      Le reportage complet:

      https://www.youtube.com/watch?v=F3e9scSQ4Zs

      Il y avait eu ce reportage aussi intitulé «Voyage au centre du cerveau».

      Partie 1:
      https://www.youtube.com/watch?v=QxM857ZHYcE

      Partie 2:
      https://www.youtube.com/watch?v=aoqOGLLXAVk

      Partie 3:
      https://www.youtube.com/watch?v=ep62FrPtyk8

      Il y a notamment ce passage incroyable où une personne survole la ville de Rome et est capable de la dessiner à la perfection ensuite. Trop fort.

      Et je ne me sens pas si différent de sa femme (celle qui étudie le théorème des quatre couleurs) quand elle explique que, quand elle regarde un cercle, elle voit un cercle. Je +1.

       

      Il y a aussi le personnage de Tempérance Brennan dans la série Bones; c’est ma référence préférée pour expliquer: «Pourquoi a-t-elle le droit d’être bizarre et pas moi?». M’accusant à la place de fourberie et de duplicité, de le «faire exprès», appliquant leur propre façon-d’être à moi-même (mais aussi à autrui en général).
      Car, dans le monde de tolérance dans lequel nous vivons, tout le monde est «normal», et la seule différence autorisée est une échelle de QI. D’où leur comportement non-coopératif, de fourberie, où tout est interprété sous l’optique d’une tentative de prééminence (Malthus, Hobbes, etc.). D’où aussi la négation des cultures, de la différence homme-femme, et de la théorie de l’homme nouveau (de «l’homme vrai»). (Et le prosélytisme qui en découle donne naissance à un mondialisme [dont le relativisme est une arme]; celui-ci est différent du mondialisme anglo-américain qui est plus benthamien.)
      Pour eux, les gauchistes néo-païens, le monde est fermé, la quantité de richesse est finie (et extrinsèque à l’homme), et on ne progresse dans l’échelle sociale qu’en tuant son voisin.
      Au contraire pour un chrétien, pour qui le monde est ouvert, les possibilités sont ouvertes, la quantité de richesse n’est pas finie (bien au contraire), et nous sommes là pour rendre le monde meilleur.
      Cette différence se retrouve aussi dans la conception de la relation entre raison et connaissance.

      Louis XIV vida la France de ses protestants.

      La gauche néo-païenne est en train de vider la France de ses chrétiens. La France ne sera bientôt plus la France (Mehdi Meklat président!), et nous serons alors comme les juifs apatrides des siècles passés.

      Si Il laisse Celui qui divise faire ses œuvres, c’est que Dieu doit avoir d’autres plans pour nous.

    • Je fais référence à la « CEASE therapy » mais je n’y connais rien de plus que les témoignages d’une praticienne brillante.

  10. Que pensez-vous du programme de Dupont-Aignan ?

    Et ensuite, je n’arrive pas très bien à comprendre comment le système monétaire dont il parle pourrait être mis en place, il parle d’Euro-Franc, d’Euro-DM etc (un Euro comme monnaie de réserve, mais une monnaie nationale pour chaque pays ?)

    Merci

    Répondre
    • Et bien pareil. Si quelqu’un arrive à comprendre le programme monétaire de Dupont-Aignan ? ??? Only the braves

  11. « La réalité est que les hommes de Davos détestent les hommes ancrés dans leur sol. Pourquoi ? Je ne le sais pas. »
    En me rappelant Tocqueville, j’aurais une proposition de réponse. Dans DA, ce dernier réfléchit longuement à l’organisation sociale de la cité (ou comté en Amérique). Pour lui, une culture, une identité et une morale commune sont le contrepoids nécessaire à une structure économique libérale pour prévenir les dérives individualistes. Dans son esprit, c’est la religion qui joue ce rôle. On a donc chez lui la proposition :
    identité forte –> contrôle des individus.
    Par contra-position, l’absence de contrôle des individus implique une absence d’identité du groupe. Nos ODS, une fois fortune faite, veulent jouir sans entrave de leur bien (mal acquis). Pour cela, il faut que toute entrave morale, politique, intellectuelle ou sociale disparaisse, d’où leur acharnement contre tout ce qui pourrait souder un groupe social, la nation, la religion, la culture…

    Répondre
  12. Une carabistouille très courante aussi.

    Vous vous dites libéral par amour de la liberté et on vous répond illico : « Le libéralisme c’est le renard libre dans un poulailler libre ».

    Fin du débat. Hilarité générale des biens-pensants.

    Répondre
  13. Bonjour. Très intéressante votre réflexion. Merci.
    Le problème de Fillon est qu’il a mis lui même en place la corde pour se perdre. Si dès le début de son affaire s’il avait dit ceci [je dépose 800ke à la Caisse dépôt et consignation et laisse le soin à la justice de dire si j’ai fauté], au lieu d’avoir hypothéqué sa candidature en déclarant qu’il renoncerait s’il était mis en examen, il n’en serait pas là. Il a un piètre système de défense.
    Cela étant au dernier sondage MLP26% EM25% Fillon 20% avec la meute qui lui courre après pour le bouffer, rien n’est joué s’il arrête de parler et répondre de son affaire et qu’il se concentre sur son projet pour la France.

    Répondre
    • Comment voulez vous qu’il dégage 800Ke ? Depuis la France? Je doute qu’il ait ce genre de capital en liquide. De plus, nous n’avons pas de système de caution en France, comme c’est le cas aux USA, je ne vois pas dans quelle logique il faudrait faire ce genre de tour de passe passe.

    • Je suis certain que les sondages sont pipés comme ils l’étaient avant les élections aux USA en faveur de Clinton d’au moins 10 points!

      Et que Macron a plutôt 13 ou 15% dans le meilleur des cas de supporteurs en ce moment, et que même ce pourcentage diminuera au fur et à mesure que la campagne avancera; pour le moment ce taux plus réaliste de 13% est du même ordre que la popularité de Hollande dans ses meilleurs jours de déchéance; ceci est une façon de parler si on le compare avec le taux de popularité de Poutine supérieur à quatre-vingt pourcent (80%)!

      Et je ne serais pas surpris qu’il n’y ai même pas de second tour! Autrement dit les magouilles électorales des partis véreux de l’establishment pourraient bien se retourner contre eux, et voir Marine l’emporter dès le premier tour avec 55% du vote populaire, le même pourcentage que le référendum de rejet du Polit Bureau Européen!

    • Je n’arrive pas à comprendre qui vote pou Marron. Alors oui un petit cercle parisien qui cultive un entre soi de bon gout et qui demeure très fier d’avoir formatés « leur » candidat , pour eux et par eux mais en province, l’ancienne gauche socialiste va aller voter Marron? les profs de l’éducation nationale? les fonctionnaires? pour un petit marquis poudré ? Je n’arrive pas à y croire….

      Ou alors, une petite bourgeoisie flattée d’être appelée à faire comme la grande ? en relais de?

      Plus rien ne m’étonne mais quand même, j’ai du mal.

  14. La manipulation de la justice n’a aucune commune mesure avec la faute de Fillon qui non seulement n’est pas légalement répréhensible mais n’est constitutionnellement pas dans la compétence de ces marionnettes d’une inculture abyssale. Espérons que le grand sourire niais, indécis et ravageur de tout ordre s’éteindra quand il devra répondre de cette mauvaise petite blague devant une justice qui à ce sujet devrait s’exprimer pour remettre de l’ordre.

    Répondre
    • « Je n’arrive pas à comprendre qui vote pour Macron. »

      Eh bien c’est simple : tous ceux qui veulent voter à la fois à droite et à gauche. Ca fait du monde.

      C’est la même illusion qui fait gonfler le vote Le Pen. Ou Chirac. L’illusion qu’il serait possible de réformer les maux français sans choisir, sans prendre position, sans effort et sans conséquences désagréables.

      L’illusion qui prête vie à d’innombrables baudruches comme Bayrou, ou son compère Jean Lassalle. Avez-vous examiné les prises de position du député Jean Lassalle ? Tant d’arrogance butée alliée à tant de bêtise, c’est fascinant.

  15. Pour voir plus claire qui va être élu Président de la République, regarder le taux de change eur/usd. J’ai à peine plaisanté.

    Répondre
  16. Excellent article mais les publicains étaient des percepteurs et étaient détestés du peuple juif.

    Répondre
    • Merci, il va falloir mettre de l’ordre dans nos ordonnateurs et nos comptables donc.

  17. Bonjour M Gave,

    article qui tombe à pic. Décidément, l’actualité inspire les (bons) commentateurs.

    Pour revenir à M Fillon, quelqu’un pourrait-il éclairer ma lanterne : il s’apprête à être mis en examen pour des emplois présumés fictifs. Mais comment estime-t-on qu’un emploi est fictif ? La logique voudrait que tout ou partie des obligations contractuelles de son poste n’aient pas été honorées. Si aucune obligation n’est attachée au poste, aucune n’est enfreinte. N’étant pas juriste, je n’ai pas de notion sur ce sujet.
    Si mon raisonnement est juste, on peut se demander sur quel motif se base sa mise en examen… Le juge, qui a par ailleurs multiplier les fuites dans la presse comme autant de coup de canif au secret de l’instruction, pourrait avoir des explications compliquées à donner en cas de victoire du candidat désormais libre vis-à-vis du système.

    Cependant, la manœuvre pourrait se retourner contre ceux qui la guide : M Fillon est toujours debout, il a tenu la barre dans la tempête. S’il est encore là, il ne le doit pas à ses « amis »; comme d’habitude, les généraux ont changés de camps. S’il est encore là, il le doit aux grognards anonymes qui étaient au Trocadéro, qui savent, eux, ceux que loyauté veut dire.

    Répondre
    • Si on suppose que l’emploi de Madame Fillon était fictif, Monsieur Fillon a donc occupé son poste sans attaché parlementaire et à la satisfaction générale puisqu’il a été réélu. On peut donc en conclure que c’est le poste d’attaché parlementaire lui même qui est un emploi fictif.

  18. Pour nous donner une idée de plus!

    https://www.youtube.com/watch?v=G4_J1h4Etps

    Politique & éco n°125 avec Pierre Jovanovic : spéciale Présidentielle (mars 2017)

    Publiée le 6 mars 2017

    Présidentielles : en France comme en Amérique, empêcher par tous les moyens l’expression des candidats non conformes au système.
    – Une campagne sous surveillance.
    – les banques, les médias, les juges ont pris le pouvoir.
    Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic journaliste économique et financier.

    1. L’œil de Moscou ou l’œil de Washington ?
    – La censure à l’œuvre.
    – La DGSE voit Moscou intervenir dans la campagne présidentielle en France.
    – La presse pro Macron répercute ;
    – Une « clintonisation »de la campagne.
    – Georges Soros recrute contre Trump aux USA et contre Marine Le Pen en France, voir l’épisode nantais.
    – Des missiles médiatiques et judiciaires très sélectifs selon les candidats , Fillon, Le Pen, mais pas Macron.
    – Goldman Sachs à l’œuvre, Macron visite la banque à Londres.
    – Natixis qui a spolié les contribuables 10 ans pour la mise en œuvre de la procédure, Fillon 24 heures
    – Le syndicat de la magistrature et sa présidente V. Duval : « la justice est indépendante » (sic)
    – Deux justices en France, une pour les banquiers, une pour les populistes.
    – L’affaire Décodex : l’étoile jaune pour les mal pensants !
    – Le Monde distribue les élégances.
    – S’attaquer aux médias alternatifs pour éviter la réédition du vote populiste américain.
    – Qui finance Decodex ? Encore Soros et… la Deutsch Bank un comble !
    – Un ministère de la vérité !
    – Ce que ne veulent pas voir les médias : la montée du désespoir du peuple français.
    – L’Europe vassalisée par les multinationales américaines.
    – Euronews rachetée par NBC juste au moment des élections présidentielles, un hasard !
    – La fortune de Macron, lettre des maires à la Haute autorité pour la transparence de la vie politique
    – Mais que fait le Canard Enchaîné ?
    – Les subventions d’Etat 30% du chiffre d’affaire des grands journaux.
    – Mais de quoi les banquiers se mêlent-ils ?

    2. Les banques au pouvoir ?
    – Quand Wikipedia censure le Daily Mail et Pierre Jovanovic.
    – Le mépris des peuples, rappel Ch. Delsol : « populisme les demeurés de l’histoire ».
    – Coup de Théâtre l’ancien patron de la FED annonce l’explosion de l’Euro !
    – Thomas Mayer ancien directeur de la banque centrale allemande lui emboîte le pas ainsi que Otmar Insing et Sigmar Gabriel vice chancelier.
    – Le DM a toujours cours en Allemagne.
    – les dettes européennes à l’Allemagne, la Grèce en passe de revenir dans l’actualité des faillites.
    – Un ancien directeur du FMI condamné pour malversation Rodrigo Rato, manipulation des comptes par les commissaires aux comptes.
    – Le Wall Street journal annonce la faillite de la France
    – Le crédit default swap (Blythe Masters banquière de JP Morgan) la France plus chère de 30 000 euros par 10 millions à 70 000 euros
    – Les traders font du chantage de même que les agences de notation.
    – Si Marine Le Pen gagne Market Watch prévient: la dette française sera Junk (pourrie).
    – Retour sur la dette Grecque. Comment Goldman Sachs a « bidonné » les comptes de la Grèce pour qu’elle entre dans l’Europe.
    – Communiqué de JP Morgan l’euro en dessous du dollar ?
    – La dette en euros devra être remboursée en Euros !
    – Retour sur la loi du 3 janvier 1973.
    – Au 15 mars les USA auront atteint leur nouveau plafond d’endettement.
    – La jeunesse chargée déjà du poids des dettes personnelles (études) et publiques (déficits).
    – Les emprunts toxiques des municipalités françaises petits arrangement entre amis avec les banques, le peuple paiera !

    Et toujours : privatisation des gains, socialisation des pertes par ceux là mêmes qui haïssent le peuple.
    Pierre Jovanovic à la rencontre des français.

    ► Retrouvez l’actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
    ► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes
    ► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel
    ► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/
    ► Vous pouvez également faire un don directement via Facebook :

    https://www.facebook.com/tvlibertes/a

    Répondre
  19. A Londres,je peux vous confirmer que Macron est un ODS financé par les gens de Davos.

    Macron cultive les gens de Davos a Londres depuis 2011. Dernière visite en date, Février 2017. Visite des popotes et dîner « fund raising » pour expliquer et donner les « insiders » sur la situation Euro et France. Je donne tu me donnes…
    Il devra une fier chandelle s’il passe. Ouch….

    Fillon n’a pas une chance avec son discours au « Speaker Corner » Dimanche prochain ! C’est un bleue votre Fillon. Mignon comparé a Macron et ses gens de Davos.
    Je sent une certaine nervosité….

    Répondre
  20. Bonjour,

    La page ci-dessous du site « Les crises » s’étonne de ce que la déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron lors de son entrée au gouvernement faisait bien état des 2,4 millions d’euros (bruts) perçus en 2011 et 2012 chez Rothschild mais n’en faisait pas apparaître la contrepartie. La question est de savoir où cet argent est ou bien ce qu’il en a fait.
    Chez un candidat anti-système, la question mérite d’avoir une réponse.
    Voici les coordonnées de la page :
    https://www.les-crises.fr/macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/

    Répondre
  21. Tenez vous compte de la phrase suivante?
    “Les français sont des veaux.”
    Dans son livre « De Gaulle, mon père « , Philippe de Gaulle indique que le général à prononcé ces mots en 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne. Le général aurait dit : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »

    Ces dernières quarante années prouvent que les Français sont des Veaux donc ….

    Répondre
    • « Le français a gardé l’habitude et les traditions de la révolution. Il ne lui manque que l’estomac ; il est devenu fonctionnaire, petit bourgeois et midinette. Le coup de génie est d’en avoir fait un révolutionnaire légal. Il conspire avec l’autorisation officielle. Il refait un monde sans lever le cul de son fauteuil. » Albert Camus – Les carnets.

  22. Bonjour monsieur Gave
    Toujours le même plaisir de vous lire.
    Pour témoigner du « degré » de justice: les violences volontaires exercées par certaines personnes sur d’autres sont classées sans suite par les procureurs sinon une admonestation des coupables ! Le classement pénal clos l’action civile; plaignants et caisse d’assurance maladie sont déboutés…avec à leurs charges les frais d’optiques ou de dentisterie ou hospitalier. Cela semble-t-il parce que l’ITT (incapacité temporaire totale n’atteint pas les 7 j). Qui connaît et qui parle de ce fait ?
    Cela résume tout à la fois l’état de la justice et l’état du monde journalistique.
    Ci-dessous un texte de Paul Valéry qui dans un développement brillant décrit comment l’ordre s’installe puis disparaît. C’est prophétique ( écrit dans les années 20 !).

    Préface aux lettres persanes. Paul Valery
    A
    Une société s’élève de la brutalité jusqu’à l’ordre. Comme la barbarie est l’ère du fait, il est donc nécessaire que l’ère de l’ordre soit l’empire des fictions, -car il n’y a point de puissance capable de fonder l’ordre sur la seule contrainte des corps par les corps. Il y faut des forces fictives.
    B
    L’ordre exige donc l’action de présence de choses absentes, et résulte de l’équilibre des instincts par les idéaux.
    Un système fiduciaire ou conventionnel se développe, qui introduit entre les hommes des liaisons et des obstacles imaginaires dont les effets sont bien réels. Ils sont essentiels à la société.
    Peu à peule sacré, le juste, le légal, le décent, le louable et leurs contraires se dessinent dans les esprits et se cristallisent. Le temple, le Trône, le Tribunal, la Tribune, le Théâtre, monuments de le coordination, et comme les signaux géodésiques de l’ordre émergent tour à tour.
    Le Temps lui-même s’orne : les sacrifices, les audiences, les spectacles fixent des heures et des dates collectives. Les rites, les formes, les coutumes, accomplissent le dressage des animaux humains, répriment ou mesurent leurs mouvements immédiats. Les reprises de leurs instincts farouches ou irréductibles se font peu à peu singulières et négligeables. Mais le tout ne subsiste que par la puissance des images et des mots. Il est indispensable à l’ordre qu’un homme se sente sur le point même d’être pendu quand il sur le point de mériter de l’être. S’il n’accorde un grand crédit à cette image, bientôt tout s’écroule.
    C
    Le règne de l’ordre, qui est celui des symboles et des signes, en arrive toujours à un désarmement presque général, qui commence par l’abandon des armes visibles, et gagne peu à peu les volontés. Les épées s’amenuisent et disparaissent, les caractères s’arrondissent. L’on s’éloigne insensiblement de l’âge où le fait dominait. Sous les noms de prévision et de tradition, l’avenir et le passé, qui sont des perspectives imaginaires, dominent et restreignent le présent.
    Le monde social nous semble alors aussi naturel que la nature, lui qui ne tient que par magie. N’est ce pas en vérité, un édifice d’enchantements, que ce système qui repose sur des écritures , sur des paroles obéies, des promesses ténues, des images efficaces, des habitudes et des conventions observées, – fictions pures ?
    D
    Ce monde de rapports nous paraît par l’accoutumance aussi stable, aussi spontané que le monde physique ; et quoique l’œuvre des hommes, étant leur œuvre indivise et immémoriale, il ne semble pas moins complexe et moins mystérieux que celui-ci. J’ôte mon chapeau, je prête serment, je fais mille étrangetés dont l’origine est aussi cachée que celle de la matière. Si l’on veut naître, mourir, faire l’amour, il s’y mêle une quantité de choses abstraites et impénétrables.
    Il arrive à la longue que le mécanisme d’une société s’embarrasse de ressorts si indirects, de souvenirs si confus et de relais si nombreux que l’on se perd dans une trame de prescriptions et de relations inextricables. La vie du peuple organisé est tissue de liens multipliés dont la plupart passent dans l’histoire et ne se nouent que dans les temps les plus antiques par des circonstances qui ne se reverront jamais. Personne n’en sait plus les parcours et n’en peut suivre les commandes.
    E
    L’ordre enfin bien assis,-c’est-à-dire la réalité assez déguisée et la bête assez affaiblie,- la liberté de l’esprit devient possible.
    Dans l’ordre peu à peu les têtes s’enhardissent. A la faveur des suretés établies, et grâce à l’évanouissement des raisons de ce qui ce fait, les esprits qui se relèvent et qui s’ébrouent ne perçoivent que la gêne ou la bizarrerie des façons de notre société. L’oubli des conditions et des prémisses de l’ordre social est accompli ; et cet effacement est presque toujours le plus rapide dans les mêmes que cet ordre a le plus servis ou favorisés.
    F
    L’esprit, d’autant plus délié des exigences profondes de l’ordre qu’elles furent mieux appliquées à le dispenser d’y songer, s’enivre de ses aises relatives, se joue dans ses lumières propre et dans ses pures combinaisons.
    Il ose spéculer sans égard au système infiniment complexe qui le fait si indépendant des choses et si détaché des nécessités primitives. L’évidence lui cache le fond. Alors les raisonnements se déchaînent ; l’homme se croit esprit. De toutes parts naissent les questions, les railleries et les théories ; les unes et les autres, usages du possible et exercices illimités de la parole séparée des actes.
    Partout étincelle et agit la critique des idéaux qui ont fait à l’intelligence le loisir et les occasions de les critiquer.
    Cependant, les instincts de conservation et de perpétuation s’exténuent ou se pervertissent.
    G
    C’est ainsi, par le détour des idées et dans le tourbillon de leur mouvement, que le désordre et l’état de fait doivent reparaître et renaître aux dépens de l’ordre.
    Ce retour à l’état de fait peut s’opérer quelquefois par une voie que l’on n’eût point prévue, et l’homme redevenir un barbare de nouvelle espèce par conséquence inattendue de ses plus fortes pensées.
    Certains trouvent aujourd’hui que la conquête des choses par la science positive nous va conduisant à une barbarie, quoique de forme laborieuse et rigoureuse ; mais qui n’est que plus redoutable que les anciennes barbaries pour être plus exacte, plus uniforme et infiniment plus puissante. Nous reviendrons à l’ère du fait,-mais du fait scientifique.
    Or les sociétés reposent au contraire sur des choses vagues ;du moins se sont-elles reposées jusqu’ici sur des notions et des entités assez mystérieuses pour que l’âme rebelle ne soit jamais bien assurée de s’en être défaite, et hésite à ne redouter que ce qu’elle voit. Un tyran d’Athènes qui fut un homme profond, disait que les dieux ont été inventés pour punir les crimes secrets.
    Une société qui aurait éliminé tout ce qui est vague ou irrationnel pour s’en remettre au mesurable et au vérifiable, pourrait-elle subsister ?-
    H
    L’ordre pèse toujours à l’individu. Le désordre lui fait désirer la police ou la mort. Ce sont deux circonstances extrêmes où la nature humaine n’est pas à l’aise. L’individu recherche une époque tout agréable, où il soit plus libre et le plus aidé. Il la trouve vers le commencement de la fin d’un système social.
    Alors entre l’ordre et le désordre, règne un moment délicieux. Tout le bien possible que procure l’arrangement des pouvoirs et des devoirs étant acquis, c’est maintenant que l’on peut jouir des premiers relâchements de ce système. Les institutions tiennent encore. Elles sont grandes et imposantes. Mais sans que rien de visible soit altéré en elles, elles n’ont plus guère que cette belle présence ; leurs vertus se sont toutes produites ; leur avenir est secrètement épuisé ; leur caractère n’est plus sacré , ou bien il n’est plus que sacré; la critique ou le mépris les exténuent et les vident de toute valeur prochaine. Le corps social perd doucement son lendemain. C’est l’heure de la jouissance et de la consommation générale.
    I
    La fin presque toujours somptueuse et voluptueuse d’un édifice politiquese célèbre par une illumination où se dépense tout ce qu’on avait craint de consumer jusque-là.
    Les secrets de l’Etat, les pudeurs particulières, les pensées inavouées, les songes longtemps réprimés, tout le fond des êtres surexcités et joyeusement désespérants sont produits et jetés à l’esprit public.
    Une flamme encore féerique, qui se développera en incendie, s’élève et court sur la face du monde. Elle éclaire bizarrement la danse des principes et des ressources. Les mœurs, les patrimoines fondent. Les mystères et les trésors se font vapeurs. Le respect se dissipe et toutes les chaînes s’amollissent dans cette ardeur de vie et de mort qui va croître jusqu’au délire.
    ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
    Nous possédons en nous toute une réserve de formules, de dénominations, de locutions toutes prêtes, qui sont de pure imitation, qui nous délivrent du soin de penser, et que nous avons tendance à prendre pour des solutions valables et appropriées.
    Nous répondrons le plus souvent à ce qui nous frappe par des paroles dont nous ne sommes pas les véritables auteurs. Notre pensée – ou ce que nous prenons pour notre pensée – n’est alors qu’une simple réponse automatique. C’est pourquoi il faut difficilement se croire soi-même sur parole. Je veux dire que la parole qui nous vient à l’esprit, généralement n’est pas de nous.
    L’homme moderne a les sens obtus (1), il supporte le bruit que vous savez, il supporte les odeurs nauséabondes, les éclairages violents et follement intenses ou contrastés : il est soumis à une trépidation perpétuelle ; il a besoin d’excitants brutaux, de sons stridents, de boissons infernales, d’émotions brèves et bestiales.

    Il supporte l’incohérence, il vit dans le désordre mental. D’autre part, ce travail de l’esprit auquel nous devons tout nous est parfois devenu trop facile. Le travail mental coordonné est muni aujourd’hui de moyens très puissants qui le rendent plus aisé, parfois au point de le supprimer. On a créé des symboles, il existe des machines qui dispensent de l’attention, qui dispensent du travail patient et difficile de l’esprit; plus nous irons, plus les méthodes de symbolisation et de graphie rapide se multiplieront. Elles tendent à supprimer l’effort de raisonner.

    Enfin, les conditions de la vie moderne tendent inévitablement, implacablement à égaliser les individus, à égaliser les caractères ; et c’est malheureusement et nécessairement sur le type le plus bas que la moyenne tend à se réduire.

    Autre danger : je remarque que la crédulité et la naïveté sont en voie de développement inquiétant. J’observe depuis quelques années un nombre nouveau de superstitions qui n’existaient pas il y a vingt ans, en France, et qui s’introduisent peu à peu, même dans les salons (3). On voit des personnes fort distinguées frapper le bois des fauteuils(4). D’ailleurs, un des traits les plus frappants du monde actuel est la futilité; je puis dire, sans risquer d’être trop sévère mous sommes partagés entre la futilité et l’inquiétude. Nous avons les plus beaux jouets que l’homme ait jamais possédés : nous avons l’auto, nous avons le yo-yo, nous avons la T.S.F.et le cinéma; nous avons tout ce que le génie a pu créer pour transmettre, avec la vitesse de la lumière, des choses qui ne sont pas toujours de la plus haute qualité. Que de divertissements ! Jamais tant de joujoux ! Mais que de préoccupations ! Jamais tant d’alarmes !

    Que de devoirs enfin! Devoirs dissimulés dans le confort lui-même! Devoirs que la commodité, le souci du lendemain, multiplient de jour en jour, car l’organisation toujours plus parfaite de la vie nous capte aussi dans un réseau, de plus en plus serré, de règles et de contraintes, dont beaucoup nous sont insensibles! Le téléphone sonne, nous y courons ; l’heure sonne, le rendez-vous nous presse… Songez à ce que sont, pour la formation de l’esprit, les horaires de travail, les horaires de transport, les commandements croissants de l’hygiène, jusqu’aux commandements de l’orthographe qui n’existaient pas jadis, jusqu’aux passages cloutés… Tout nous commande, tout nous presse, tout nous prescrit ce que nous avons à faire, et nous prescrit de le faire automatiquement.

    Paul Valéry, «Politique de l’Esprit», Variété III, éd. Gallimard, 1932.
    La puissance publique repose sur les plus basses parties de chaque personne : les parties les plus sensibles :
    La crédulité
    L’inertie
    L’irréflexion
    La crainte
    L’imitation
    Les impressions

    Répondre
    • « J’observe depuis quelques années un nombre nouveau de superstitions qui n’existaient pas il y a vingt ans, en France, et qui s’introduisent peu à peu, même dans les salons. »

      Tiens, j’aurais dit la même chose.

    • Texte d’un admirable sophiste. Rhéteur à ce point persuadé du pouvoir des mots, si sûr -avec de bonnes raisons- de sa virtuosité langagière qu’il est comme un poète doublé d’un sophiste qui se croit l’inventeur des Muses autant que des explications. La société ne tiendrait que par le langage, les conventions construites, « édifice d’enchantements », « fictions pures ». Or il n’est de fictions pures que dans le nihilisme. Ici, singulièrement, dans le nihilisme élégant voilant l’amertume que cet éblouissant esprit français a porté à haut point de froide incandescence.

    • Cher tous
      Comme la plupart d’entre vous, je ne sais toujours pas pour qui je vais voter meme si je crois savoir pour qui je ne vais pas voter.
      Je ne pense pas que l’article que je viens d’écrire puisse être présenté comme un soutien a monsieur Fillon
      Ce que j’essaie de dire est tout simple: Ceux qui se veulent les défenseurs du « bien » pensent que leurs adversaires sont des salauds et qu’utiliser des méthodes non démocratiques contre eux est « moralement  » justifiable.
      Cette façon de penser est propre a tous les totalitarismes et devrait les amener en prison.
      L’ennui est qu’ils contrôlent tous les media et une grande partie de la Justice.
      Etre accusé par ces gens la est tout a l’honneur de monsieur Fillon.
      Dire ou écrire que monsieur Fillon a fait quelque chose de malhonnête c’est accepter les valeurs de ces ordures.
      CG

  23. Mr Gave ,
    Votre article pro-fillon ne m’etonne en rien ( son programme me paraît assez bien d’ailleur) étant donné vos position libéral cepandant sont programme est il appplicable ( europe , contestation social…)et etant donné son parti politique pourquoi n’est il pas un ODS ?
    Cepandant vos attaque contre macron n’utilisent elle pas le point numéro 1 : peur de passer pour un crétin. et la même methode chose que clinton envers les électeurs de Trump

    Répondre
    • Merci de votre réponse
      Le problème que me posent mr Fillon n’est pas sa mise en examens mais sont appartenance au républicain (même lobies,même gouvernement que depuis trop lontemps ,même club de relation…)toute ces choses qui font la situation actuelle de la France
      Il vrai que notre système démocratique a quelques problèmes par les 6 points que vous citer que casiment tous les candidat utilise mais aussi par la justice ( les affaire fillon et FN éclate pendant la campagne ) la grâce présidentielle nous montre aussi bien la séparation entre l’état et la justice…

  24. La guerre civile n’est pas certaine. Je viens de tomber sur ce texte :

    « Dans le système politique français, le pouvoir équivaut à la richesse et la richesse équivaut au pouvoir. Il est pratiquement impossible de tracer la frontière entre les bureaucrates au gouvernement et l’élite du monde des affaires. »

    « Au coeur du système étatique français se trouve un accord non écrit : l’oligarchie pourvoit aux besoins des politiciens, tandis que ces derniers les protègent de toute atteinte. »

    Ah ! pardon, gourance et consternation… J’ai mélangé mes notes. Il fallait lire « dans le système politique russe » et « au coeur du système étatique russe ». Il s’agit d’un éditorial publié par un journal de Moscou.

    On avouera que la ressemblance est saisissante. En Russie, l’alliance des dirigeants du Kremlin et des oligarques verrouille la société et vole les richesses du pays, pendant que le peuple croupit dans la misère. En France, l’alliance des hommes politiques et des dirigeants des grandes entreprises en fait autant (c’est le capitalisme de connivence), associée à l’alliance des hommes politiques et des fonctionnaires (c’est l’étatisme à la française) — pendant que le peuple marine dans le chômage. Le tout étant appelé, par les francistes (peut-on parler de francistes, au même titre que l’on parle de poutinistes ?) « modèle social français ».

    Ici, nous avons un ponte du Kremlin — pardon, un ponte de la camarilla politique française, François Fillon, qui a tapé dans la caisse comme son patron Vladimir Poutine — pardon, « comme tout le monde » : de même que « tout le monde », au Kremlin, se fait « mettre à disposition » des villas somptueuses et des yachts de luxe par les oligarques, de même, chez nous, « tous les députés » emploient leur femme ou leur maîtresse comme assistante, en prenant l’argent dans la poche du peuple.

    Comme dans la mafia, c’est autorisé, à condition de se montrer d’une loyauté sans faille envers le système. En Russie, de temps à autre, un ministre ou un autre chef à plumes déplaît au pouvoir, et tombe pour « corruption ». Chez nous, François Fillon a fait mine de « toucher au grisbi » en annonçant des suppressions de postes massives dans la fonction publique, et en s’attaquant à l’islam, nouvelle masse de manoeuvre de nos marxistes contemporains. L’Etat le fait donc tomber pour corruption. Il offre sa tête au peuple sur un plateau, et le peuple, naïf, croit que l’Etat lutte contre la corruption.

    Même la méthode coïncide : au moment où l’Etat français, avec un cynisme effrayant, manipule la justice pour éliminer Fillon et Le Pen, seuls opposants à menacer un tant soit peu le système de voleurs qui tient le pays, le Kremlin fait condamner une nouvelle fois, par ses juges aux ordres, sur des accusations truquées, Alexei Navalny, le seul opposant susceptible d’inquiéter un tant soit peu Vladimir Poutine à la… prochaine « élection » présidentielle.

    De même que Fillon a dénoncé le racket fonctionnarial qui saigne le pays et l’islamisation migratoire qui menace sa survie, Alexei Navalny vient de publier un dossier explosif sur la corruption du premier ministre Dimitri Medvedev. Les télévisions nationales ont tout simplement fait le silence sur le sujet. Le porte-parole du Kremlin a balayé les accusations en traitant Alexei Navalny de « repris de justice ».

    Le parallèle est encore plus frappant quand on considère que Navalny, en plus de s’être fait le porte-drapeau de la lutte contre la corruption et le mensonge, s’oppose à l’immigration en provenance du Caucase musulman… (chose que la gauche occidentale anti-Poutine évite de rapporter, parce que cela ne colle pas avec son programme).

    Où avez-vous vu une guerre civile en Russie ? Certes, d’éminents commentateurs russes s’emploient à nous expliquer que, si ça continue, ça va péter. Mais pour l’instant, ça n’a toujours pas pété. Et, globalement, ça fait mille deux cents ans que ça ne « pète » pas, si l’on entend par là : révolution conduisant à la liberté et à la démocratie.

    Répondre
  25. Pour faire élire Marine Le Pen, c’est assez facile ce coup-ci. Au premier tour, voter JL Mélenchon(dans le cas d’alliance Hamon. ça va se faire). Pour le second, voter le Pen.

    Répondre
    • Je ne voterais JAMAIS plus pour la Gauche. Je l’ai fait la dernière fois pour le 1er septennat de Mitterrand mais à partir du 2eme j’avais DEFINITIVEMENT compris

  26. « carabistouilles » : ce ne serait pas un belgicisme ça ? Mmmmh ?

    Répondre
  27. Je pense que c’est le candidat face à le Pen au second tour qui sera élu. On peut ainsi espérer au premier tour une division de la gauche qui laisserait Fillon en deuxième place, forçant au second tour les supporters de Macron-Mélenchon à voter pour celui qu’ils ont voulu détruire 🙂
    Les opposants à MLP sont trop nombreux pour lui laisser une chance d’être élue, vous avez toute la gauche, le centre et une partie de la droite. Surtout qu’un second tour où le FN est présent appelle souvent une plus grande participation électorale.

    Répondre
    • J’espère que ce sera un duel Fillon – MLP… Et que Fillon l’emportera. Ceci dit il est affaiblit et sa parole sera inaudible lorsqu’il plaidera la rigueur : on lui renverra Pénélope au visage. Macron serait un super Hollande bis enfonçant le dernier clou au cercueil de la classe moyenne et si cela devait être MLP, je pense comme Onfray que dans les 15 minutes les rues de France seraient en feu…

    • @Philippe,
      etonnant comme cette peur de la reaction d’une certaine « frange de la population » va de pair avec les Tables de la Loi du Vivre Ensemble qu’on a essaye de m’inculquer au college, du genre « ne porte pas de vetements de marque pour ne pas attirer l’attention » et « si tu te fais agresser surtout pas de resistance inutile »

  28. M. Fillon n’a peut-être pas commis de délit, mais il a fait une faute morale du genre de celle que les Français ne supportent plus.
    Il n’est pas illégal d’employer son épouse, mais il est immoral de la payer sur des fonds publics pour un travail non effectué.
    Il est bienvenu, en politique et à droite, d’invoquer les mannes du général de Gaulle (imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen ? dixit M. Fillon) mais il est immoral de maintenir sa candidature au poste suprême en étant soit même mis en examen.
    J’ai bien noté que M. Gave considère que la justice a été totalement instrumentalisée dans cette affaire, en poursuivant M. Fillon. Je note également que lorsque la justice n’intervient pas dans une affaire de prévarication, on la considère également comme étant instrumentalisée… mais dans l’autre sens.

    Répondre
    • A propos de sens de la justice, on a vu sa célérité dans l’affaire Fillon et le fait qu’elle ait mis un an dans l’affaire Baupin, un député de gauche (agressions sexuelles multiples) pour classer l’affaire ce matin sans suites pour prescription…

    • Mr. Fillon a en effet commis une faute morale, ou seulement une faute « inconvenante » si vous préférez si vous êtes « éthique »;
      on peut considérer que son programme est le meilleur pour redresser la France mais voter pour lui après ce que je dis à l’alinéa 1 est quasi impossible pour moi qui suis pourtant des LR (et militant);
      quant à la justice, je peux difficilement me prononcer; je doute de l’impartialité des juges mais je n’ai aucun élément probant pour étayer cela mais que la justice ait été « instrumentalisée » ne fait aucun doute;
      « instrumentalisé »: les juges n’ont même pas besoin d’être « aux ordres », leur penchant naturel fait qu’ils vont dans le sens du mouvement (de la gôche et du moralisme de basse cour en général);
      un élément pour éclairer cela: si les faits reprochés à Mr. Fillon dataient de l’année dernière on comprendrait facilement le déterrement de ces « affaires » à l’aune des élections à venir, mais remonter à 10 voire bientôt 20 ans est tout simplement grotesque!

  29. En lisant la section commentaires du Figaro (une des moins pires, je n’ose meme plus m’aventurer sur celle du Monde) je suis oblige d’emettre des reserves sur le « reveil du peuple », malheureusement… Oui, beaucoup s’indignent de l’acharnement contre Fillon, mais ne semblent toujours pas faire le lien avec la nature quasi satanique du systeme en place.

    Quant au mepris congenital des citoyens du monde pour les gueux de terroir, peut-etre (surement) que la biographie de Richard Coudenhove-Kalergi (1894-1972) apporte des elements de reponse, et aussi sur les origines de l’UE : https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Coudenhove-Kalergi

    Répondre
  30. Alain Juppé a été condamné en 2004 à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.

    Les ODS veulent remplacer un justiciable mis en examen mais non jugés coupable (François Fillon), par un justiciable reconnu coupable et condamné (Alain Juppé).

    Toute la question dans cette affaire Fillon est de savoir comment nous pouvons instaurer la proportionnelle intégrale et comment l’aile droite et libérale de l’UMP, ex-RPR peut enfin fusionner avec le FN !

    Tout le peuple souhaite Fillon président, Marine premier Ministre et Juppé en prison notamment pour s’être rendu coupable d’intelligence avec l’ennemi lorsqu’il a appuyé les frères musulmans en Egypte.

    Répondre
  31. Merci monsieur Gave pour cet exercice nécessaire de profession de la Vérité nue. A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto « Prends garde au bœuf par devant, à l’âne par derrière, à l’imbécile par tous les côtés. » Proverbe de circonstance tant les « groupies » de monsieur macron sont à la manœuvre dans les médias pour discréditer toute concurrence qui est la mère de la Démocratie et du capitalisme comme chacun le sait, même ses ennemis. Bonne continuation. Au plaisir de vous lire, portez vous bien. Que Dieu vous garde, et que les autres vous oublie.

    Répondre
  32. Le problème de Fillon, c’est qu’il n’a pas assumé par peur d’expliquer. Tout le monde a bien compris que si sa femme avait peut-être travaillé un peu, ça ne méritait pas de recevoir le maximum disponible sur l’enveloppe. Et en plus il s’est embourbé dans des contradictions, je n’y vais pas si je suis mis en examen, mais en fait si j’y vais. Tout le parti est tombé dans le piège en se divisant une nouvelle fois sur la place publique. Il n’est pas aidé par la qualité de ses représentants. Le FN a une tendance de fond mais pas de dynamique de propagation rapide. Il leur aurait fallu un nouveau candidat avec du bagou pour espérer quelque chose. Donc les hypothèses crédible c’est évidemment Macron dont le discours bien calibré trouve bien peu de contradiction. La surprise pourrait venir d’une union improbables de tous les gauchistes. La seule vraie solution pour finir d’achever ce système et partir enfin sur de nouvelles bases. Je ne vois pas comment ces deux laisserait passer cette chance historique. Mélenchon premier ministre, une victoire électorale sur le pen, est-ce son ego si démesuré pour refuser ?

    Répondre
    • Le problème de Fillon, c’est sa communication. Il se défend mal. Bon il faut dire qu’il n’est pas aidé avec les mauviettes de LR, qui quittent toute le bateau dans la tempête!
      On s’en souviendra de ces crétins!

  33. Bref, votons Fillon.

    Répondre
    • Moi je voterais Marine en tant que québécois! Et plus ils taperont sur Fillon, plus les partisans de Fillon s’il s’avérait absent du second tour, voteraient Marine! Ils n’ont rien appris de ce qui c’est passé aux USA avec Sanders! Je prévois que Marine sera élue Présidente!

  34. « Pourquoi ? Je ne le sais pas. »

    Peut-être parce qu’ils ont subi le racisme, l’antisémitisme et la misogynie de ces « enracinés » ?

    « La question ne sera pas posée » comme le disait l’avocat général au moment de l’affaire de Panama. »

    C’était pendant l’affaire Dreyfus.

    Quand le FBI a rouvert le dossier des mails de Cliton à quelques jours des élections pour lui balancer un coup dans les tibias, je ne vous ai pas vu aussi révolté.

    Que les Socialistes se servent de la Justice pour leur parti et profits personnels, rien de neuf de la part d’un élève de « Tonton ».

    Même si les Français ne sont plus catholiques de dogme, ils le restent de compassion, je ne suis pas certain que s’acharner à ce point sur un homme le rendra haï par le peuple, mais plutôt que le peuple français risque d’avoir de la compassion pour quelqu’un dont la femme est jetée en pâture.

    En tout cas il y en a qui ne gagne pas en noblesse dans cette affaire :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/06/97001-20170306FILWWW00073-sarkozy-propose-une-reunion-avec-fillon-et-juppe-pour-trouver-une-voie-de-sortie.php

    Répondre
    • « Quand le FBI a rouvert le dossier des mails de Cliton à quelques jours des élections pour lui balancer un coup dans les tibias, je ne vous ai pas vu aussi révolté. »
      Et revoilà la monomanie de Nolife, comme Poutine pour Robert… Erreur fondamentale d’analyse. Mme Clinton aurait dû se trouver depuis un bail derrière les barreaux si la justice de son pays avait fait correctement son travail. Car on oublie un peu trop vite les nombreuses pressions exercées par le ministère de la justice d’Obama pour étouffer l’affaire et blanchir la Hillary. Là, il ne s’agit nullement de soupçons, comme pour Fillon, mais de faits avérés.

    • Je ne suis pas monomanique et je ne suis pas non plus INJUSTE, soit on dénonce les 2 cas, soit RIEN.

      Pourquoi la Clinton a eu ses poursuites abandonnées alors ? Parce que la manoeuvre avait pour but de plomber sa campagne.

      Pourquoi Charles Gave se plaint d’Hollande qui paie une « pompadour » en la personne de Trieweiler mais ne se sent pas tellement gênée par M. Fillon qui rémunère son épouse à ne rien faire … Ah oui l’un est socialiste, l’autre est catholique, selon que vous soyez rouge ou bleu, les jugements de libéraux vous rendront noir ou blanc.

    • Excusez moi mais vous n’êtes pas la justice.
      Quand cette dernière aura JUGE que Madame Fillon avait un emploi fictif alors cette remarque pourra avoir un sens.
      Quant à Trierverller ou autres, oui, il est choquant que la nation paye pour les courtisanes de Monsieur. Ou alors faisons un budget « cigare à Moustache », ce ne sera jamais plus cher que le coiffeur de monsieur et au moins des filles gagneront dignement leur vie.

    • « Quand le FBI a rouvert le dossier des mails de Cliton à quelques jours des élections pour lui balancer un coup dans les tibias »
      Je ne sais pas où vous avez vu cette histoire. Le FBI N’a PAS rouvert le dossier des mails de Clinton. Il n’a pas chercher à lui balancer un coup dans les tibias. Son directeur a tout fait pour couvrir Clinton, avec succès puisqu’elle n’est toujours pas en examen alors que des américains sont en prison à vie pour 100 fois moins que ce qu’elle a fait (et, on ne le dit pas assez, que tous ses prédécesseurs et successeurs ont fait, font et feront)

    • « Pourquoi la Clinton a eu ses poursuites abandonnées alors ?  »
      Elle n’est pas la seule coupable, j’imagine mal le FBI poursuivre l’ensemble de ses complices, i.e., l’ensemble des gens qui ont utilisé en toute connaissance de cause le fameux serveur de mail privé, notamment Obama, bill Clinton et tout le gratin du parti démocrate (ça fait partie des choses qu’on sait) et tous le gratin du parti Républicain (là c’est une supposition logique). Colin Powell (Républicain) a fait une bourde, il a dit qu’il l’avait avertie des risques de cette pratiques et des précautions à prendre (i.e, il a suggéré qu’il faisait pareil à son époque …).
      Il aurait fallu mettre en tôle a peu près tout le monde.

    • IL n’y avait que le FBI pour s’alarmer de ces fameux e-Mails. La presse ne suivait que de très loin et c’est tout ce qui fait la différence d’avec le cas Fillon où elle semble ici avoir une longueur d’avance ! Il faut être aveugle pour ne pas voir que les média soient séduits par Macron et fâchés sur Fillon : est-ce là leur rôle lorsqu’ils ne cachent rien de leurs préférences ? Une partie de la population française de droite est au bord de la crise de nerfs, ne pas en tenir compte serait une erreur aux conséquences potentiellement funestes.

  35. Pardon, rectificatif: Huntington.

    Répondre
  36. Vous citez Huttington, vous auriez pu citer aussi Christopher Lasch (« La révolte des élites et la trahison de la démocratie ») qui arrivait aux mêmes conclusions.

    Répondre
    • Julien Benda, la trahison des Clercs.

      Sur ce sujet, Emmanuel Todd a parfois aussi de bonnes analyses.

  37. Bonjour Mr Gave,

    Je suis en train de lire un ouvrage sur la Yougoslavie et je trouve des similitudes assez importantes avec la situation en Europe actuellement (monté du nationalisme, économie à la peine, rejet du système communautaire). Validez vous ce rapprochement ? Ou mieux, serait il possible que ce sujet soit le thème d’un prochain article ? En souhaitant que l’issue européenne soit différente de celle yougoslave (conflit serbo-croate)

    bien amicalement

    Répondre
    • tito dit, tito fait

  38. Dernier sondage parut dans Le Figaro ou l’on nous explique qu’il faut que Monsieur Juppe soit le candidat car celui ci gagnerait haut la main tandis que Fillon ferait perdre son camp.
    Comme chacun sait, les sondages sont tres precis et ont demontres leurs validites l’an dernier a maintes reprises, c’est pratiquement comme si l’election n’etait pas necessaire.
    Je pencherai pour la carabistouille numero 4 dans ce cas precis, « soyons pragmatiques, votons Juppe »
    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/05/35003-20170305ARTFIG00147-sondage-fillon-chute-juppe-se-qualifierait-au-second-tour.php#reagir

    Répondre
    • Je pense que l’on assiste à la mort du PS mais la droite est sur le même chemin, remplacé Mr Fillon qui jusqu’à maintenant n’est coupable de rien par un repris de justice (ou de justesse comme disait Coluche), on vit vraiment une époque formidable !

  39. personnellement je m’interroge sur fillon. dans mes souvenirs,eventuellement,lors de ses annees de 1er ministre,il aurait fait une loi qui permet de passer 100 000 euros net d’impots en donation a ses heritiers tous les 10 ans. c’est tout le « positif » dont je crois me souvenir de lui. son programme des primaires? les promesses n’engagent que ceux qui y croient. quelqu’un se souvient d’autres choses de positif de son action passee?

    Répondre
    • A mon avis beaucoup vont se souvenir de son action passée d’hier.

      Fillon, acculé, emprunte dorénavant le même chemin étroit (« the narrow way » Bible) que Trump (dont le parti a voulu jusqu’au bout son élimination)
      A raison d’un tel coup d’éclat par semaine il serait élu.

      La France est peut être très puissante car nous avons maintenant potentiellement deux tueurs de globalistes agissant en parallèle. Les deux décrivent l’essentiel du spectre électoral:
      LR « centre » PS =>fillon , LR PS PC=>FN

      On va sûrement avoir la preuve que Hollande rate tout

  40. Bonjour Monsieur Gave,

    Tout à fait d’accord avec vous, la chasse au Fillon permet de voir également le courage d’ un certain nombre d’ élus républicains qui laissent tomber leur chef dans l’ adversité.
    La présomption d’ innocecence n’ existant plus dans ce pays ils sont prêts à tout pour faire plaisir à leurs maîtres à penser de gauche y compris déclarer leur chef coupable , alors qu’ ils savent très bien que ce qu’ il a fait n’ était pas illégal, ils le font tous l’ honneur du combat aurait été de le soutenir jusqu’à au bout,leur capitulation en rase campagne permet au moins de juger leur courage, et on ne peut pas dire qu’ ils en aient le moindre.
    Monsieur Caseneuve n’ est pas ma tasse de thé, il à été un des rares hommes politiques à adresser un message de soutien à Fillon rien que pour cela il remonte dans mon estime

    Répondre
    • Vous y croyez vous au message de soutien de M. Caseneuve?

    • Fillon est le premier à avoir oublié la présomption d’innocence pour Sarko.
      Il récolte ce qu’il a semé.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *