FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

La victoire de Benoit Hamon aux primaires de la gauche rebat les cartes aussi bien sur le terrain qu’à l’Assemblée Nationale. La France est déjà le pays où la dépense publique est la plus élevée de tous les pays avancés. Cela n’empêche pas du tout Benoit Hamon de proposer son Revenu Universel qui en dehors de son coût astronomique (près de 17% du PIB) est un grand aveu d’impuissance devant les défis du marché du travail de demain. Proposer à un jeune de percevoir une allocation automatique au lieu de le former pour entrer dans une vie active de plus en plus numérique manque singulièrement d’ambition.

 

La progression de la charia en France n’a pas été abordée pendant les primaires de la gauche. Les zones où l’islam impose sa loi au détriment des lois de la république ne sont pas un sujet pour lui. Au contraire, Benoit Hamon pratique avec la vieille gauche une véritable politique du silence sur l’infiltration islamiste dans les rouages de la société. Il a d’ailleurs bien expliqué que « l’islam avait toute sa place dans la république ». Comme rien ne permet aux citoyens de comprendre comment la France va combattre la menace islamiste cela ouvre un boulevard aux idées du Front National.

 

A côté du malthusien Benoit Hamon qui a gagné la primaire de son parti, du social démocrate Manuel Valls qui a perdu, on nous explique maintenant que l’avenir appartient au social libéralisme d’Emmanuel Macron. Ce n’est pas si sûr, car Alain Minc vient de lui apporter son soutien. Comme il a l’habitude de souvent se tromper, il avait chois Alain Juppé au premier tour des primaires de la droite. L’autre soutien qui s’est déclaré en sa faveur est Bernard Kouchner !

 

 

Les attaques contre le programme de Fillon se poursuivent dans la caricature. On lui reproche sa volonté de « détruire la Sécurité Sociale », de vouloir « couper dans les effectifs des fonctionnaires de façon sauvage », « d’augmenter sans discernement la TVA ». On est maintenant avec les attaques contre Pénélope Fillon en pleine politique de la désinformation. Au moment où la gauche n’est pour le moins pas à son avantage, propager des informations diffamatoires contre un adversaire est devenu une véritable stratégie.

 

L’Europe va avoir à gérer Brexit + Italie + Grèce en même temps

 

En Italie le pays va mal. Tous les indicateurs sont au rouge. L’Europe qui avait déjà le problème du Brext à traiter va devoir s’atteler aux dossiers italiens et grecs.

 

L’Allemagne risque d’être confrontée au protectionnisme américain. Plusieurs études, notamment celle de l’Institut Economique de Berlin (DIW) , de L’Institut de Munich (Ifo) prévoient que dans la version la plus dure, les dommages popur l’industrie allemande pourraient représenter jusqu’à 1,6M d’emplois perdus.

 

La présidence Trump peut être une occasion pour l’Allemagne et la France de remettre l’Union Européenne sur les rails. Elle devra présenter un front uni face à l’administration Trump et non chercher à séduire Washington chacun pour son compte.

Il y aura soit du protectionnisme intelligent, soit de l’ouverture maitrisée. Les trois pays qui exportent le plus aux US sont le Mexique, le Canada et Hong Kong.

 

En Grande Bretagne, les consommateurs n’ont pas encore changé leurs habitudes.

Est ce qu’un hard brexit signifie automatiquement poursuite de la baisse de la Livre Sterling ?

Une fois négociées les conditions de retrait de l’UE seront soumises à un vote du parlement.

 

L’Europe est significativement sous évaluée par rapport aux US dont le P/E forward à 12 mois est au plus haut depuis 10 ans.

Draghi a résisté à la pression allemande en gardant le cap des taux bas

 

Etats Unis

Les nombreux « experts » qui sont intervenus nous expliquent que l’élection de D trump est à marquer d’une pierre noire dans l’histoire de la démocratie.

 

Si la Trumpnomics se traduit par une baisse de la fiscalité sur les sociétés, moins de réglementation et donc une croissance plus forte.

 

Les tweets de Trump ont été plus efficaces que les discours de Davos.

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

Partager sur

20 Commentaires

  1. Erratum: Macron a donné sa démission de la fonction publique comme d’autres Pécresse, Lemaire.. c’est un pas positif et personnel. L’attaque n’est pas contre les personnes.
    Dans les faits la France est gérée par un système perclus de fonctionnaires. Par exemple un(e) juge (de gauche ou de droite) devient député (e) donc fait la loi, tient un exécutif important d’une grande ville soit gérer dans le cadre de la loi, redevient fonctionnaire à un niveau évidemment stratosphérique par rapport à la carrière d’autres et contrôle en dessous les petits juges qui appliquent la loi….. Je n’aimerais pas être ce (tte) petit (e) juge de droite ou de gauche!!! Sorry. Les français marchent à coté de leurs pompes. Et le fameux mur des « cons » leur est bien destiné. Prenez 100 personnes qui viennent de la même école font la loi, la gère avec leurs collègues qui la font et la contrôle et applique la loi et vous avez Louis XIV! C’est totalement inadmissible. Je ne parle pas des média où c’est encore pire via les syndicats payés par nos impôts et manne complété par la redevance. Les peuples choisissent la sauce à laquelle ils veulent être dégustés.

    Répondre
  2. Et dire que beaucoup avaient peur d’une élection « ennuyeuse » entre les seuls titrables François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine le Pen pour les principaux puis Alain Juppé, Manuel Valls et François Fillon pour les montants … dommages que François Bayrou ne soit plus de la partie, son programme était l’un des plus aboutis, il lui manquant « juste » du mordant dans sa mise en vente publique.

    Répondre
    • Ah tout s’explique.

      Bayrou, à titre personnel, je le nomme l’herpès de la 5 eme république. On croit en avoir fini, et vlan, à chaque coup de mou, il ressort. ne sert à rien, comme l’herpès, gonfle tout le monde, comme l’herpès et impossible de s’en départir.

  3. Une chose me dérange un peu en ce moment … c’est le psychodrame de l’affaire Fillon ! Le PS est en phase terminale et n’a plus rien à perdre. Il n’est plus question de victoire ou de défaite … Il s’agit de sauver ses fesses. Le bateau coule et tous savent qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde sur le radeau solférinien. Donc l’heure est à la délation et l’affaire Fillon tombe au bon moment !

    Maintenant, la grande comédie entre en scène : on surjoue le scandale et l’indignation chez les uns et l’innocence offensée chez les autres ! … Et l’on oublie de parler du programme réel de M. Fillon. Quand de plus en plus de monde constatent l’échec d’une union européenne, qui n’a même pas été capable depuis sa création d’harmoniser un taux d’imposition ou la moindre règle commune en matière de législation sociale, si ce n’est celle des « travailleurs détachés ». Quand l’Euro, qui n’a jamais été pensé comme un outil monétaire, mais comme un symbole politique, est devenu une machine à détruire les économies européennes, au seul bénéfice de l’Allemagne, Nul, dans tous le spectre électoral français, n’envisage clairement une sortie de l’UE et de l’Euro.

    Et M. Fillon pas d’avantage ! Dès lors, ne pouvant mettre en œuvre une dévaluation monétaire compétitive, il nous propose une politique de répression salariale, de réduction massive des fonctionnaires (500 000), de démantèlement du code du travail, de remise en cause du SMIC, d’allongement de la durée légale et de l’âge de départ à la retraite … (pour les uns).

    Puis de suppression de l’ISF, de révision des droits de succession, de la suppression de la fiscalité sur les dividendes réinvestis … (pour son électorat). Autrement dit : – ceinture au dernier cran pour les « sans dents » et soutient sous diverses formes à la rente du capital … Magnifique !

    Cela dit, le « revenu universel » socialiste, salaire de l’inactivité, est une ânerie sans non ! Aussi dispendieuse des deniers publics que destructrice pour les individus.

    Le seul petit problème : c’est que le programme Fillon, mauvaise copie du programme Schröder avec une décennie de retard, ne marchera pas. La situation économique a complétement changé, le contexte international également … Enfin les Français ne sont pas et ne seront jamais des Allemands ! Notons également qu’il n’aura jamais l’accord et le soutient de l’UE pour mener un quelconque plan de relance … il n’en aura pas non plus les moyens. De surcroît, une telle mesure serait sans effet en économie ouverte ! Conclusion : S’il était réellement mis en application, le programme de M. Fillon produirait non seulement la plus belle récession automotrice que l’on ait vue depuis longtemps, mais un climat social incandescent dans ce pays … je lui souhaite bien du courage !

    Répondre
  4. Rachida Dati a tellement de dossiers sur Fillon qu’on la surnomme Rachida DATA !

    Répondre
    • Excellent.

  5. J’aime bien vos chroniques mais j’ai cependant une remarque à vous faire : pourquoi vous exprimez vous en style quasi télégraphique ?

    Répondre
    • C’est le sytle de JJ. c’est dans l’idée d’un rapport informatif. Donc l’objectivité de l’information, brute.

      ça se discute.

      Je pense que JJ devait aussi être plus commentaire de texte que Dissertation 🙂

  6. Je crains que vous passiez un peu vite sur les ennuis de Fillon. Il pourrait malheureusement être le DSK de cette élection.

    Répondre
  7. En quoi le Brexit serait-il un gros problème? Bien sûr les juristes vont devoir détricoter les traités, mais rien n’empêchent l’Union et la GB de continuer à échanger librement et sans entrave si elles sont assez intelligentes pour le décider.

    Répondre
    • Le brexit sera un gros problème tant que Hollande/Macron, Schulz, Juncker, etc.

  8. J’ai toujours été amusé par ce concept de « protectionnisme intelligent ».
    En clair, nous sommes tellement intelligents,(et les autres tellement stupides),que nous allons faire du protectionnisme, à leur encontre, sans qu’ils ne s’en rendent compte.

    Répondre
    • Oui c’est du viol consensuel.

      Concept interessant s’il en fut.

  9. Si l’affaire des revenus de Pénélope Fillon sent plus que mauvais, il n’en demeure pas moins qu’un home qui prétend baisser fortement les dépenses publiques a contribué pour le seul bénéfice de sa propre famille à les faire augmenter.
    Que ces salaires soient ou non légaux, ils ne sont pas, de mon point de vue, très moraux.

    Répondre
  10. B Hamont l’éternel édudiant-UNEF-trotskiste licencié en histoire pour qui le travail est déjà un travail de réflexion de trop. Mieux vaut le libre temps payé par les autres.
    Son programme représente d’après Agnès Verdier-Molinier un TVA à 30 % et une CSG à 28%, comme cela il n’y aura plus d’épargne donc plus d’investissement et donc plus de chômage. A chaque fois que la gauche veut prendre l’argent des autres ce sont les mêmes effets qui se produisent ou se reproduisent
    La seule solution est de devenir un pays marxiste-léniniste comme bien d’autres avant nous, pour démonter que ça ne marche décidément pas et guérir le français une fois pour toutes de ces inepties. Bien que la situation au Venezuela et à Cuba devrait faire réfléchir.

    Répondre
    • Pour les marxistes-léninistes, il leur suffit d’expliquer que cela ne marche pas parce-qu’on n’a pas été suffisamment à fond dans le concept et hop, cela repart pour un tour…
      Il y a un siècle cette année que cela a commencé mais cette explication foireuse remplit toujours son rôle à merveille malgré (ou à cause) de la succession des gogos à mémoire de poisson rouge…

  11. Bonjour

    La france est le pays le plus taxé au monde parce que le haut de la pyramide politico-racailleuse siphonne une grosse partie de la richesse nationale. Non les impôts et taxes ne servent pas à la soit disant redistribution, ou plutôt si mais en haut de la pyramide. 600000 élus et IRFM pour chaque mandat sans aucun justificatif, impots sur chaque mandat pris séparément pour éviter les tranches bref ce pays est république bananière ! il suffit de voir les commentaires de la presse étrangère ce matin.

    Cordialement

    Répondre
  12. Le candidat du parti socialiste a été élu député à Trappes-en-Yvelines. Donc comme nombre de ses collègues socialistes en banlieue grâce à un apport non négligeable de voix non pas de salafistes mais discrètement recommandés par cette mouvance qui récuse, là où elle le peut, avec des sanctions radicales, le principe même de la démocratie. Pour un socialiste ce n’est que peccadille. Cela explique l’immense omerta de la gauche sur les éventuels bienfaits de la charia contre la république. La même gauche souriait aux rodomontades lourdes et outrancières de Hitler et à la première guerre mondiale était pacifiste. Cette gauche défaitiste a toujours tout compris. Par ailleurs le phénomène Macron est porté à incandescence. Cette poussée de fièvre bobo-centriste adorera élire un fonctionnaire au siège suprême qui va contrôler des fonctionnaires et va redevenir fonctionnaire. Les syndicats continueront à défiler avec ses fonctionnaires en tête et à être entretenus royalement avec nos impôts. Les français ne peuvent pas faire mieux ni en matière de crétinisme constitutionnel ni en jeux de dupes . En conséquence la France doit encore descendre d’un cran en faisant l’aveugle et le sourd comme dans nos prisons. Logiquement les idées de gauche sont historiquement le prélude aux catastrophes qu’elle refuse de voir après avoir bien préparé le pays: nu et sans défense. En d’autre temps il a fallu qu’une odeur pestilentielle envahisse le Péloponnèse pour que quelqu’un se décide nettoyer les écuries d’Augias! D’après Héraclès 30 ans de fumier c’est beaucoup trop. Il n’y a pas de date en vue.

    Répondre
  13. « Ce n’est pas si sûr, car Alain Minc vient de lui apporter son soutien.»

    Magique. ☺

    Répondre
    • Oui, comme un art de la litote.

      Dans le même genre, à propos du même dont le charme personnel ne suffit plus à dissiper la méfiance que j’entretiens vis à vis de ses soutiens :

      Il ne faut pas confondre « celui qui a vu la lumière » avec « celui qui apporte la lumière » 🙂

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *