FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Comme JF Revel (et contrairement à Rousseau), je crois que l’ homme est naturellement mauvais et que c’est la société qui le rend bon, ou à tout le moins qui limite les horreurs que les méchants infligeraient à la population si la LIBERTÉ n’était pas fermement protegée par deux réalités qui forment la base de toute démocratie.

Comme tout bon libéral, je crois en effet que les deux protections essentielles pour tout un chacun sont l’égalité de tous devant la Loi (c’est à dire une justice indépendante) et la liberté d’information (ce qui veut dire une presse non contrôlée par le capitalisme de connivence ou évidemment , l’état)…

Mentionnons au passage que ces deux conditions n’existent pas en France et depuis bien longtemps.

Mentionnons aussi que sous la présidence Obama, ces deux garde-fous ont disparu.Nous arrivons -enfin- à la fin de la campagne présidentielle aux USA et je ne peux pas m’empêcher d’être à la fois stupéfait et déçu. Je m’explique.Il est traditionnel de dire que le parti démocrate représente aux USA la gauche tandis que le parti républicain représenterait la droite, ce qui n’est pas tout à fait exact, le parti démocrate ayant soutenu l’esclavagisme et la ségrégation dans le Sud pendant toute son histoire. Cependant, tout au long de l’histoire des USA, je crois pouvoir dire que gauche et droite acceptaient sans barguigner les deux principes mentionnés plus haut.

Ce qui voulait dire que lorsque l’un des membres du parti au pouvoir se faisait pincer dans une manœuvre illégale, en général grâce à la presse, les gens de son propre parti étaient les premiers à demander sa destitution.

On songe à Nixon et au scandale du Watergate: quand il devint évident que Nixon avait commis des crimes justifiables de « l’impeachment » les sénateurs Républicains sous la conduite de Goldwater vinrent lui signifier qu’il fallait démissionner pour éviter une grave crise constitutionnelle, faute de quoi ils seraient obligés de le débarquer.

Ou encore on songe à Truman virant le général MacArthur pour insubordination.

Or dans cette dernière campagne, la gauche américaine représentée par la candidate démocrate a trahi de façon tout à fait remarquable ces deux principes essentiels à la bonne marche de toute Démocratie.

Nous avons eu toutes les évidences que le citoyen de base pouvait demander prouvant que madame Clinton avait commis de nombreux crimes , mais nous avons vu également que madame Clinton échappait aux poursuites qui auraient dû suivre parce que le ministère de la Justice aux USA était tombé sous le contrôle d’une véritable mafia qui n’avait qu’un but, porter au pouvoir leur candidate même si cela nécessitait d’entraver les enquêtes (ce qui aux USA et partout ailleurs est un crime).

Et le pire est apparu récemment : le Président sortant, sans doute l’un des  plus mauvais de l’histoire, était parfaitement au courant de ces turpitudes et les couvrait.  (Addendum : Nous avons aussi appris que son premier cabinet ministériel lui avait été fourni « clefs en main » par Citicorp et Goldman-Sachs ,source Wikileaks, ce qui montre sa grande indépendance par rapport à Wall-Street.)

Comme je l’ai écrit plus haut, ce n’était pas la première fois que nous avions ce cas de figure puisque nous l’avions déjà croisé avec le scandale du Watergate. Mais c’est là qu’était entrée en lice la presse qui avait vigoureusement recherché la vérité pour la faire éclater.

Or cette fois encore, nous avons toutes les preuves dont nous avons besoin qui montrent que la Loi n’est plus la même pour tous aux USA, ce qui devrait faire bondir tout homme ou femme de gauche. Apres tout la presse, tant aux USA qu’en dehors est à 90 % de gauche et la gauche aime à s’identifier avec la Justice…

Que nenni.

La presse a choisi non seulement de ne pas enquêter, mais  recommande de voter pour quelqu’un dont tout le monde sait qu’elle est une criminelle et qu’elle a menti sous serment. Curieuse défense de la justice…la gauche n’aimerait elle pas une justice indépendante et  ne serait ce  pas là une idée bourgeoise ? J’ai des doutes.

En fait la vérité est sortie  non pas grâce à la presse officielle mais bien grâce aux media alternatifs issus de l’Internet (Wikileaks, Breitbart, ZéroHedge, Newmax) et bien entendu à la grande fureur des media officiels qui sont devenus depuis de grands partisans de la théorie du complot et donc de la nécessité de censurer tous ces irresponsables…La presse officielle demandant la censure, voila qui est plaisant. On se retrouve à  l’époque heureuse de la Pravda.

Une première question se pose alors: qui sont ces gens, soi disant de gauche, qui acceptent de voter pour une personne aussi pourrie et pourquoi le font-ils?

La réponse est simple.

  • Tout d’abord nous avons les minorités, c est à dire les noirs, les latinos et les femmes seules qui ont toujours suivi le parti démocrate en arguant du fait que c’était lui qui distribuait les subventions publiques. Voilà qui est excusable et même peut être compréhensible dans la mesure où l’on peut penser que ces gens sont mal informés, ont une vie très dure et craignent qu’elle ne devienne encore plus difficile si la droite venait à l’emporter.
  • L’autre moitié du corps électoral de madame Clinton est constituée par ceux qui ont fait des études supérieures et aucun de ceux là ne peut utiliser les excuses que l’on peut trouver pour la première catégorie.

Et donc nous nous trouvons face à une deuxième question: qu’est qui amène ces gens soi disant intelligents car éduqués (un non sequitur d’anthologie) à voter pour une crapule?

Et là , je suis obligé de rechercher ce qu’Aristote appelait la cause première, c’est à dire dans ce cas à remonter jusqu’au système d’éducation qui leur a permis d’être là où ils sont. Revenons en arrière.

À la fin des années soixante, une véritable révolution eut lieu dans tous les systèmes éducatifs en Occident : nous passons d’un système rigoureux qui cherchait à former des citoyens responsables à un autre système fondé non pas sur une morale absolue (les dix commandements) mais sur une morale ancrée dans la notion de morale relative (tout se vaut). Le bien ou le mal n’existent pas, seules comptent les intentions. La vérité n’existe pas et quiconque la recherche est automatiquement traité de fasciste ou de raciste….

C’est une dérive de la pensée que Jean-Paul II et Benoît XVI ont dénoncé avec beaucoup de vigueur en leur temps quand ils ont condamné le relativisme en termes très durs.  Mais pour nos relativistes, le crime n’existe pas, tout se vaut et donc ils votent pour madame Clinton simplement parce que les Clinton leur permettent de se sentir bien avec eux-mêmes, puisque ces deux vieux criminels ne parlent que de justice sociale, de fraternité humaine et de partage. La ressemblance avec le redoutable (pour ses proches et pour la France) président Mitterrand est foudroyante.

Pour tous ces gens, madame Clinton, qui a volé l’argent des contribuables, n’est donc pas plus coupable que Trump contre lequel rien n’a été prouvé, si ce n’est qu’il a fait passer les 7 millions de dollars que son père lui avait laissés en 7 milliards de dollars, créant au passage des dizaines de milliers d’emplois. Mais il est riche et donc coupable, tout autant que madame Clinton et sans doute plus puisque il a plus d’argent qu’elle.

Ces braves bobo ne se rendent même pas compte, tant on ne leur à rien appris, que c’est la le modus operandi de la mafia en Sicile et que toute société fondée sur une morale relative finit toujours dans le chaos, la violence et la loi du plus fort.

Et donc cette classe à moitie éduquée n’a que le plus profond mépris pour ceux qui n’ont pas eu leur chance et méprise les  « sans dents  » puisqu’ils sont gros, laids, ignorants, pauvres et pire que tout, blancs et qu’ils ont « échoué », alors qu’eux ont  « réussi « . Nous assistons donc une fois de plus à ce que Julien Benda appelait en 1927 la trahison des clercs, phénomène vieux comme les rues. : Le peuple résiste, les intellectuels trahissent telle est la loi de l’histoire. Quand je vois ce qui se passe aujourd’hui dans les sociétés occidentales, j’ai honte d’être un intellectuel.

Le rôle de l’intellectuel (qui fait automatiquement partie de l’élite) n’est pas de se servir mais de servir. Il faut instruire le peuple et l’aider, pas le mépriser. Le tirer vers le haut, et non pas le considérer avec condescendance.Accessoirement, et comme le disait Toynbee il faut que la dite élite dégage des solutions pour que le sort du peuple s’améliore, faute de quoi le système s’écroule.

Montaigne a écrit dans ses essais qu’il aimait les gens de son village qui n’en savaient pas assez pour raisonner de travers. La force de monsieur Trump est que sa campagne fait appel à ceux qu’aimaient Montaigne (alors que lui même fait partie de l’élite) et de proposer des solutions, qui ne sont peut être pas les bonnes, mais qui ont le mérite de trancher sur les solutions de l’élite actuelle qui ne cherche qu’à s’enrichir  personnellement sans prendre de risques et qui ont donc failli lamentablement dans les vingt dernières années.

Mais le plus amusant est que si vous dites dans un dîner en France que madame et monsieur Clinton sont des crapules et que monsieur Trump est peut être un homme honorable, vous êtes immédiatement perçu comme traître à votre classe et vous n’êtes jamais réinvité.

Être pour Trump  en France (et partout dans le monde) est de fait un puissant marqueur social qui vous entraîne automatiquement vers le bas.

Car cette classe qui parle sans arrêt de tolérance est d’une intolérance totale pour tout intellectuel dissident, comme le montre le sort de Renaud Camus en France par exemple. Les intellectuels dissidents aujourd’hui ne sont guère mieux traités par la soit-disant élite qu’ils ne l’étaient pendant la période McCarthy aux USA.

Si madame Clinton est élue, je crains donc le pire pour les USA.

  • D’abord les poursuites contre la candidate resteront ouvertes tant le FBI qui se voit comme seul rempart de la légalité républicaine (et qui l’est) est sur le sentier de la guerre et continuera ses enquêtes envers et contre tout. Et donc, le Président élu devra se défendre en justice avant que d’être « impeached »  et sera complètement inopérant. Madame Clinton serait donc dans ce cas de figure la première femme présidente et la première à être impeached. Et bravo ! Voila qui va rendre fières toutes les féministes.
  • Mais aussi parce que des états entiers  regroupant tous les USA à l’exception des côtes Est et Ouest auront l’impression d’avoir été volés car ils savent tous que le parti démocrate à une longue tradition de fraude électorale. Que la fraude ait eu lieu ou pas, les citoyens auront l’impression d’avoir été volés, refuseront d’obéir, et comme ils sont tous armés…le pire est à craindre.

Nous sommes donc à un moment important de l’histoire des USA.

Les valeurs  de la classe dirigeante américaine actuelle telle que représentée par les Obama ou les Clinton sont de facto et de jure complètement incompatibles avec celles de la Constitution. 

Si madame Clinton l’emporte, elle nommera des juges à la cour suprême pour mettre la Constitution en accord avec les valeurs (?) qu’elle représente et les États-Unis continueront de glisser vers le gouffre, et de façon accélérée.

J’ai rarement été aussi inquiet.

Heureusement, tout en n’ayant aucune confiance dans les élites, j’ai une grande confiance dans le peuple.

Je pense et j’espère que le peuple Américain va voter pour monsieur Trump, y compris une large partie des minorités.

Apres le scandale du Watergate, 47 personnalités appartenant au gouvernement de Nixon ont été en prison dont le ministre de la Justice. J’en attends au moins soixante cette fois ci, y compris  le mari de la candidate actuelle et toute la garde rapprochée des Clinton dont je ne doute pas qu’une partie importante va avoir des tas choses à raconter au FBI pour ne pas rester trop longtemps  à l’ombre.

Optimiste je suis, et optimiste je resterai. Entre le Brexit et la défaite des Clinton, les nuages reculent. Prochaine étape la disparition de l’euro.

Je ne peux pas attendre

Je vais peu dormir dans la nuit de mardi à mercredi, mais j’ai bon espoir d’être de bonne humeur mercredi matin.

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s'est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 " Des Lions menés par des ânes "(Editions Robert Laffont) où il dénonçait l'Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage "L'Etat est mort, vive l'état" Editions François Bourin 2009 prévoyait la chute de la Gréce et de l'Espagne. Il est le fondateur et président de Gavekal research (www.gavekal.com) et Gavekal securities.

Partager sur

90 Commentaires

  1. Cher Monsieur Gave, que vous dire si ce n’est que vous contribuez puissamment à nous ramener par vos propos plein de bon sens à la réalité.

    J’ai beaucoup aimé votre dernier livre Sire…

    Maintenant ma question: Trump vient d’être élu. Ce qui est très bien et permet de dire qu’en quelque sorte le Brexit fait des petits…

    Je ne pense pas que Trump va pouvoir gouverner dans de bonnes conditions. Pour moi les démocrates avec cette chère Hillary en sous main vont provoquer via une bannière genre Is note m’y président un maximum de problèmes graves pouvant mener à terme à un clivage gravissime provoquant une guerre civile.

    Ces braises sur lesquelles les démocrates vont vigoureusement souffler montre bien qu’ils considèrent qu’ils sont les seules personnes intelligentes capable de mener le bas peuple.

    Arnaud de Kerdrel

    Répondre
  2. Mieux que BVA, Sofres et consort…l’IDL !!!

    Répondre
    • +1

    • Bonjour Mr. Gave

      Ici (USA) nous étions vraiment confiant pour plusieurs raisons:
      Les meetings de Trump ont attire des foules absolument d’une taille incroyable. Next, le traffic sur internet était majoritairement a l’attention de Trump. Enfin le ras le bol des politiques de tout bord… la crainte de voir une cour supreme de liberaux… Enfin l’attachement des americains au 2nd Amendement… socle de la société américaine…. bien plus que le droit de posséder des armes… le 2nd amendement c’est un style/mode de vie……

  3. Incroyable article écrit la veille de l’election.
    Vous etes vraiment un oracle dans ce monde biaise et manipulateur.
    Maintenant pensez vous que Trump arrivera vraiment remettre de l’ordre ?
    Merci pour vos publications qui nous éclairent

    PS: vous devriez les publier en anglais pour éclairer plus de monde…

    Répondre
  4. Bien vu M. Gave !
    C’était un pronostic vraiment difficile. Même des militants pro-Trump, donnaient plus l’impression de vouloir y croire, que d’y croire vraiment. Alors que les militants pro-Clinton y croyaient pour de bon, comme on l’a vu dans leur incrédulité et stupeur ce matin.
    Exemple : Slate donnait une situation A 4h de l’après midi locale et provisoire en Floride à Clinton 4,2 M contre Trump 3,9 M. Donc gagnante en Floride, haut la main, ceux qui n’avaient pas encore voter ne pouvant pas inverser la tendance
    http://www.slate.com/blogs/the_slatest/2016/11/08/hillary_clinton_has_to_like_where_she_stands_in_florida.html
    Et ça a donné au final Trump 4,61 contre Clinton 4,49.

    Répondre
    • Enfin, un minimum de prise de conscience des asservis de la fausse démocratie !

  5. Sortant d’une nuit bien courte, quelle n’a pas été ma surprise lorsque j’ai rallumé le poste de bonne heure ce matin après l’avoir coupé peu de temps avant avec Clinton en tête.
    N’imaginez pas le bonheur voyant le résultat, qui est tout de même une victoire écrasante.

    Je partage, au combien, les idées d’IDL, mais je n’y croyait pas du tout (j’avais très bon espoir pour le Brexit pas contre), car avec leur système de vote et toutes les magouilles circulant autour auxquelles le clan Clinton sont des coutumiers, j’avais peu d’espoir.

    Et bien, nous assistons, avant tout, à une GRANDE victoire de la démocratie. Le peuple a parlé et a été entendu. C’est un grand jour et un grand tournant, incluant le Brexit, je crois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises, un mouvement est bien en marche.

    Prochaines échéances: Italie, France et Allemagne. Ce n’est pas fini.

    Répondre
  6. Bravo Monsieur Gave!

    Les futures du Dow Jones ont crashé cette nuit: -750! Puis le redressement a jusqu’ici été surprenant, nous sommes actuellement à seulement -300. Idem pour le WTI qui a progressé de 3.5% par rapport à son plus bas de la nuit. La Fed serait-elle derrière ces achats?

    Madame Clinton va devoir passer par la case tribunal en compagnie de toute sa clique de criminels. Elle ne sera pas autorisée à mentir cette fois-ci. J’espère que le ménage sera fait au sein du FBI afin de mettre en place toute les les enquêtes pour faire la lumière sur beaucoup de choses… notamment sur la fondation « hedge fund » Clinton et aussi l’assassinat des 6 démocrates l’été derniers (qui avaient eu le malheur d’avoir rdv avec le FBI)…

    Ce qui est dit dans les médias est toujours honteux mais nettement moins douloureux. Les personnes ne vivant pas dans la matrice sont bien plus sereines aujourd’hui. Have a nice day.

    Répondre
    • L’effondrement n’a pas eu lieu , c’est à se demander si les mouches n’ont pas changé d’ane avant la dite élection et si le soit disant « non vu par personne » n’est pas encore un battage médiatique outrancier . Aprés le Brexit , Trump la ficelle est quand même trop grosse pour que l’on boive la soupe des médias sans se poser quelques questions. A qui profite donc ces soit disant surprises ??

  7. Bonjour cher Monsieur, dont je suis les publications avec intérêt.

    Vous devez être de très bonne humeur ce matin tout comme moi !

    Au plaisir de continuer à vous lire et vous entendre (pas assez à mon goût).

    Bien sincèrement.

    JB Blais

    Répondre
  8. Bravo M. Gave, vous êtes remarquable !

    Répondre
  9. Bravo Mr Gave pour votre analyse qui est tout à fait remarquable je l’ai déja noté maintes fois.

    J’aimerai que vous puissiez nous éclairer sur le choix du secrétaire du trésor qu’a fait Mr Trump, qui est pour le moins étonnant mais pas dans la lignée de ce que l’on nous vend

    Répondre
    • Steve munching? Disons qu il a le pedigree pour devenir banquier central ( Goldman Sachs ) . Voyons ce qu il prévoit , et surtout combien de temps il reste ;ces postes ayant été visiblement négociés en amont …

    • C’est bien remonté après l’effet de surprise

  10. M Gave, bravo !

    L’analyse du scrutin américain avec le facteur clé de la participation s’est révélé exact.
    Nous sommes débarrassés de l’horrible Clinton et c’est tant mieux.
    wikileaks a, in fine, pesé plus lourd que tout les média meanstream réunis, et c’est tant mieux aussi.
    Maintenant, Trump va devoir composer avec une majorité qui ne le suivra pas forcément. Que va-t-il pouvoir faire ?

    Répondre
    • Si si , il a le sénat et le congrès .

    • Il faut remonter à 2000 pour avoir une participation plus basse.

      En 4 ans, Clinton perd près de 7 millions de voix d’Obama et Trump 2 vs Romney.

      Clinton perd les swing state où Sanders l’avait battue.

      30% des latinos hommes ont voté Trump

      Les grandes villes qui ont vu des jobs diplômés se créés ont voté démocrate, tous les reste des USA ou presque a voté Trump.

      L’analyse des polynésiens des arbres et des pirogues de Charles explique tout.

      Lumineux!

    • Une « surprise » quand même, c’est que Clinton est devant en nombre de voix populaires mais Trump l’emporte grâce aux grands électeurs, c’est là la seule surprise selon moi alors que tout le monde craignait ou espérait le contraire.

  11. Dont acte ce 9 novembre. Belle journée donc pour vous et tous les amis de la liberté. Le peuple américain a secoué le joug de ces fonctionnaires-politiques à vie si violemment aidés par une classe médiatique communautariste et, en France du moins, quasiment exemptée d’impôt pour bons et perfides services.

    Répondre
  12. Ce matin en ouvrant mon ordinateur sur les news, j’ai eu un orgasme!

    Répondre
  13. Je crois que nous aurons plus souvent le plaisir de vous entendre sur BFM.

    Répondre
    • Je crains que même pas . On tue toujours les messagers

    • Oui la mediacratie va se radicaliser dans son délire mondialiste, belliciste.
      Ce matin sur BFM à part la brève intervention du prof de sciences po à la fin de l’émission de Doze, que de médiocrité et de propagande …

      Bravo Monsieur Gave d’avoir eu raison contre les hyènes !

  14. Congratulations Sir Trump !

    Il prend enfin une stature d’homme d’Etat rassembleur dans son premier discours.

    Enfin fini le « beauf polémiqueur ».

    Bonne chance à lui en espérant pour les USA qu’il soit le nouveau Reagan et qu’il redonne un élan aux USA.

    L’Amérique secrète ses antidotes comme le dit Bruno Van Ryb, mais à la différence de la vieille Europe, ils ne gambergent pas et sont au taquet.

    Une fois de plus, les USA nous redonnent une leçon, en espérant qu’ils ne sombrent pas dans un protectionnisme primaire.

    God bless America ?

    Répondre
  15. Bonjour Monsieur Gave, merci pour cette pertinente analyse. J’attendais le résultat des élections US pour vous remercier.
    Ce matin tout va bien . Vous en êtes à deux sets a zéro, ( Brexit,elections US) bientôt le grand schlem avec l’euro ??
    cordialement.

    Répondre
  16. A lire les commentaires, et l’analyse, je suis assez amusé. On se retrouve dans la situation inverse des médias gauche caviar. Clinton est vilipendée à juste titre comme une politicienne corrompu mais Trump est traité avec complaisance.

    Répondre
  17. Merci Mr GAVE, pour vos analyses, elles sont faites par un homme ayant des valeurs. Mais hélas, elles sont tout simplement déjà hors de ce monde reptilien, fait d’illusions matérielles. Je comprends les gens qui partait se réfugier chez le moines ou autres ermites (la fuite, possible?, mais la volonté de prier pour un monde meilleur sans doute….).
    Le monde s’enfonce surement, et même si la pensée positive est censée nous aider, comment penser que les achetables, les sans conscience, les accros du sexe ou autres drogues, les moutons, la masse gélatineuse, puisse s’éveiller. Tout est fait pour les réduire à l’état de « mutants »
    Sans aucun pessimisme, il faut un réel électrochoc, un événement majeur….pour espérer voir les gens s’éveiller réellement!
    Il faut arrêter de voter, de payer, la véritable révolte du peuple est là! Le reste est illusoire. Il faut arrêter de « nourrir la bête ».
    Mais comme dit Mr Charles SANNAT, il est déjà trop tard!
    HJA

    Répondre
    • Merci Monsieur. Vous résumez notre pensée. Nous vivons aux USA – je suis Belge, mon mari US – et je viens d’expliquer à ma fille de ne surtout pas afficher nos convictions « anti-Clinton » à l’école, par peur qu’elle soit attaquée. Nous avons vécu des élections difficiles, perdus des amis, dû ravaler notre colère par peur d’être traités de « sales fachos » ou autres noms d’oiseaux. La gauche/les Libéraux ici sont très agressifs et leur force à rejeter l’évidence des crimes de Clinton est absolument stupéfiante. On nous traite nous d’ignorants alors que la gauche d’ici refuse de voir l’évidence. Ca fait très peur. Cette « mode » à être démocrate = être plus intelligent, plus tolérant, plus gentil,… est une forme de populisme aussi, mais personne n’en parle ! Ma première pensée en voyant Mr Trump hier soir a été : mon dieu pourvu qu’il soit à la hauteur. J’ose espérer qu’il comprend la responsabilité qu’un peuple vient de lui confier. Merci pour votre article qui nous aide beaucoup dans ces moments difficiles.

    • Merci beaucoup.
      Oui, je pense que nous connaissons tous cela. Se taire pour ne perdre tous ses amis 🙂

  18. Bonjour Monsieur Charles Gave,
    Je vous ai découvert il y a peu, et j’aime beaucoup vos parution set vos passages sur BFM TV, ainsi que votre livre  » Des Lions menés par des ânes ».
    Je partage votre chronique et votre enthousiasme sur le sort de l’élection américaine, mais ce matin , nous apprenons que le directeur du FBI dit « circuler , il y a rien à voir » ce qui n’augure rien de bon pour un résultat favorable à Madame Clinton……et j’ai bien peur que nous voyons ce cher peuple tomber dans le panneau d’élire une femme à l’état « militairement » (encore cela reste à prouver) le plus puissant du monde…..et comme entre ses traitements qu’elle doit prendre pour sa maladie que l’on nous cache (j’espère me tromper), son côté mafieux que vous nous évoquez, et surtout son arrogance et son orgueil, j’ai bien peur que la paix mondiale soit menacée car elle voudra prouver qu’elle en plus que notre cher Vladimir….et j’ai bien peur que nous en fassions tous les frais, Vladimir excepté Merci pour vos chroniques et vos informations.

    Répondre
  19. Bonjour Charles,
    Le dilemme de l’intellectuel honnête est que l’alternative à cette » crapule » de HRC est justement Trump…
    Vous-même en semblez d’ailleurs conscient en nous expliquant pourquoi il ne faut pas voter pour elle mais en ne nous disant pas pourquoi il faudrait voter pour lui.
    Sur les bulletins de vote américains, il y a une case à cocher en face du nom ce chaque candidat; puis une autre case face au choix  » None of the above ».
    C’est peut-être cette dernière que devrait cocher tout intellectuel embarrassé!

    Répondre
    • Faïk,

      En effet.

      Clinton est une criminelle qui utilise sa fondation comme un hedge fund, corrompue et corrompt Etats et entreprises, manipule la justice et les médias, truque les élections, pense qu’il est n’est pas anormal que le Qatar finance ISIS, a une profonde haine envers Poutine et provoque sans cesse la Russie quitte à provoquer une guerre, veut la mort de Julien Assange via un drone, a comme bras droit une proche des frères musulmans et comme directeur de campagne le membre d’un club sataniste sado-masochiste dont elle est éventuellement cliente d’après la comptabilité de sa fondation, etc. Tout ceci prouvé par les emails Wikileaks.

      En face, il y a quelqu’un de normal, qui a des qualités et des défauts dont apparemment l’honnêteté de dire ce qu’il pense. Il veut une baisse drastique des impôts et attirer les capitaux. Il a un plan de 180 jours. Comme le dit Mike Tyson, la seule véritable personnalité US le soutenant, Trump veut que les USA redeviennent un business.

      Ici, pas besoin d’être un intellectuel pour faire le bon choix.

    • Certes, James, certes.
      En fait, Trump veut les capitaux sans les hommes, un peu comme l’Angleterre; bref,le beurre et l’argent du beurre, quoi.

  20. Donna Brasile de CNN a déclaré qu’elle avait la conscience parfaitement tranquille… Nul doute qu’Hillary Clinton la récompensera pour son relativisme http://www.zerohedge.com/news/2016-11-07/donna-brazile

    Hier, le VIX, indice de la volatilité/peur, a baissé de 17%: la plus forte baisse depuis juin. L’or est assez stable aujourd’hui. Montera-t-il après les élections, quand Trump tentera de prouver que celles-ci étaient truquées?

    Répondre
  21. Quel plaisir de vous lire Monsieur Gave, comme toujours, comme à chaque article…

    Clinton sera très probablement élue. Les marchés financiers ont déjà célébré sa victoire hier. Il s’agit pourtant d’une ignoble criminelle, comme tout son entourage.

    Jamais la présence et la visibilité de la mafia qui règne aux US n’ont été autant flagrantes. Cela en est sidérant. Contrairement au passé, les preuves de corruption affluent de partout grace à internet (merci Wikileaks et a Julien Assange qui est un véritable héros) mais tout continue comme si de rien n’était et 55% des américains se fichent de la vérité… Même le FBI ferme les yeux, ou en tout cas sa direction. Tellement frustrant et effrayant. Je pense que cette élection est la plus importante de toute l’histoire.

    55% des êtres humains sont égoïstes, corruptibles et stupides. Voilà ce que j’en conclut.

    D’après JPC, le récent comportement des épargnants US au vu de l’évolution de la masse monétaire M2-M1 traduirait une victoire de Trump: http://chevallier.biz/2016/10/agregats-monetaires-us-le-donald-president/

    Espérons…

    Répondre
  22. Merci pour cet article.

    A noter qu’avec les naturalisations massives des clandestins envisagées par Clinton (30 millions ?), les républicains risquent de ne plus jamais rediriger les USA si Trump perd.

    Pour en faire savoir un peu plus sur l’idéologie cancéreuse dont les métastases foutent en l’air notre civilisation de l’intérieur depuis les années 60, vous auriez pu préciser qu’il s’agit du marxisme culturel, originaire d’un groupe d’intellectuels de l’école dite de Francfort, exilés aux USA dans les années 30.

    Répondre
  23. Ce qui suit vous allez à 19h46 le lire nulle part ailleurs.
    Cela peut paraître incroyable, surtout au vu des sondages, mais à la réflexion tout se passe comme prévu. (le matin du brexit ai eu du mal a me lever…j’étais SHORT… me suis couché la veille bourré…)

    il est possible que HRC ait NEGOCIE

    *trump doit etre clement. (cf « the great unifier ») cela le débarasse.
    *FBI laisse la décision à trump POTUS sur l’ampleur des revelations à faire. cette enquete eu égard à sa gravité est ingérable, tout ne sortirait pas
    *la monnaie petrole n’a pas bougé (mieux que le peso comme proxy…, trump créerait une filiale de la fed dans le shale-y compris au mexique…- plus grosse que gazprom
    *les marchés comportement identiques à la veille du brexit

    Sinon Folcoche a décommandé son feu d’artifice à NYC, qu’elle avait commandé quelques jours avant le 28octobre(FBI)
    Elle ne veut pas être présidente: cela serait trop délicat..je pense qu’elle a négocié, elle veut ne pas être RUINEE

    Répondre
  24. Bonsoir,
    quelque soit celui ou celle qui sera élue, on peut se demander qui va véritablement gouverner. Ils n’avaient rien de mieux que Trump et Clinton…. J’ai l’impression d’assister à un hold up. Ce sont les banques qui gouvernent aux USA?

    Répondre
  25. Bonjour
    Tout ceci devrait nous amener à réfléchir sur la pertinence du système politique inventé par les cités grecques, et qui s’est montré partiellement valable pour un petit nombre d’individus, appliqué à de grands nombres – plusieurs dizaines ou centaines de millions. Je parle bien sûr de la démocratie représentative de la civilisation occidentale.
    Des études sociologiques pratiquées aux US ont mis ne évidence une sur représentation statistique des pervers narcissiques ou sociopathes dans les instances dirigeantes des principales sources de pouvoir: partis politiques, industries, finance etc….
    Par ailleurs le relativisme ne suffit pas seul à expliquer le tour qu’ont pris les choses depuis quelques décennies: longtemps, la possibilité d’une rétribution cruelle dans l’au delà a servi de garde fou aux moeurs, y compris pour les guerres. Puis, jusqu’à la chute du mur de Berlin, un doute subsistait quand à la pertinence de notre modèle social, et là encore retenait plus ou moins les avides sans scrupules. Ces deux garde-fous sont tombés et effectivement il ne subsiste plus de menace de punition.
    La pyramide alimentaire nous montre les sardines, nombreuses, en bas et les squales peu nombreux en haut, il semblerait que ce modèle inspire encore certains ambitieux.
    par contre il est aussi vrai que de plus en plus de jeunes rejettent ce modèle et tentent de s’investir autrement dans la vie.
    Et il y a de plus grandes menaces qui planent sur notre avenir:
    social, voir la récente interview de lord Turner sur business-insider.
    environnemental: l’évolution du climat et de la pollution, la disparition de nombreuses espèces indispensables….
    Maintenant, il se pourrait aussi que cette période bénie pour les petites gens qui dure depuis maintenant plus de 200 ans chez nous n’ait été qu’un accident de l’histoire et que nous retournions maintenant vers un ordre social du type qui a prévalu partout avant.
    Peut être est il temps de revoir Metropolis, Les Temps Modernes, ou même Zardoz…
    Et de relire Huxley et Orwell pour savoir ce qui nous attend.
    Après tout, Lao Tseu, Bouddha et le Christ nous ont donné des modèles permettant de côtoyer César, qui n’était pas particulièrement sympathique, sans trop souffrir!
    Cordialement

    Répondre
  26. Si la pourriture en est à ce point de propagation, je n’ai, moi, plus aucun doute quant au succès tant redouté de Miss Clinton… L’espoir c’est bien joli et ça donne envie de continuer mais il faut aussi demeurer pragmatique et se préparer à faire le gros dos. Je rappelle que même s’il est considéré comme un crétin par la presse pro-démocrate, il y a aussi un candidat libertarien qui flirte avec les 10% d’intentions de vote.

    Répondre
  27. « Comme JF Revel (et contrairement à Rousseau), je crois que l’ homme est naturellement mauvais et que c’est la société qui le rend bon »

    Mon avis personnel est légèrement nuancé: il existe des personnes qui naissent bonnes et des personnes qui naissent mauvaises (il n’y a pas uniformité).

    Hobbes dit ailleurs: guerre de tous contre tous. Et c’est dans la Préface au De Cive qu’il emploie la formule, d’origine antique, ‘homo homini lupus’, «l’homme est un loup pour l’homme».

    « Au point où nous en sommes, je pense en toute sincérité que la démocratie US est dans une position pire que la République Française… »

    +1
    Pourtant, la situation française est tout sauf brillante.
    En revanche, la société civile est bien plus libre aux USA, ce qui fait qu’un sans-dent peut s’en sortir, alors qu’ici… ☹

    C’est tellement dommage. Le peuple français a tellement de capacités, de ressources, d’intelligence. Le titre du premier ouvrage de CG reste tellement d’actualité… La France n’a pas été la fille aînée de l’Église pour rien. La France n’a pas un tel soft-power pour rien. Et ce n’est pas grâce à Louis XIV (i.e. aux dirigeants), mais grâce à chaque individu qui composa et qui compose le peuple de France. Et la France rayonne toujours dans les domaines où le Léviathan intervient difficilement – typiquement les maths: nous avons 12 médailles Fields contre 13 pour les US, soit un ratio de 1.8 médailles Fields pour 10 millions d’habitants contre 0.4 pour les US, soit plus de 4 fois supérieur! Et par n’importe quels noms! Que seraient les maths aujourd’hui sans Grothendieck, Schwartz ou Serre? D’ailleurs rappelons que Laurent Lafforgue participe à la “Refondation pour l’École”. Et rappelons aussi que le Léviathan est en ce moment en train d’attaquer les écoles hors contrat, car la concurrence et la liberté, c’est mal.

    Ma conviction est que nous avons tout pour réussir. Il suffirait que cette classe dirigeante (« ruling class ») nous laisse tranquille, d’être sans compromis quant à l’inviolabilité du droit de propriété, d’être gouverné par des lois et non pas des hommes (« rule of law », que la loi soit la reine du royaume de France), que la loi s’applique à tous de façon uniforme sans exception aucune (« isonomia »), et que nous remettions la main sur l’École afin de redonner une éducation digne de ce nom aux générations futures.

    Et il est certain que nous aurons un brain drain inversé.

    Ça me bouffe…

    Reprenons en main notre pays et notre destinée, que diable!

    Répondre
    • Reprendre en main notre pays et notre destinée…
      Oui, nous savons grâce à Charles Gave que l’euro nous mine et que pour en sortir il faut d’abord sortir de l’UE.
      Facile de s’entendre là-dessus.
      Le problème, c’est comment. Et il n’est jamais abordé franchement. On ne peut compter ni sur LR, ni sur le PS, ni sur l’UDI, ni sur le Modem pour ce faire. Mélenchon vient de se rallier au souverainisme, mais ses followers ne sont pas très nombreux. Restent les souverainistes, Debout la France, pas très haut dans les sondages, l’UPR, pratiquement inconnu de l’opinion publique, et le FN, qui a le vent en poupe mais qui traîne encore tout un tas de qualificatifs très désagréables, malgré sa récente dédiabolisation. Et qui apparaît plus pour beaucoup comme un parti islamophobe qu’un parti souverainiste.
      Alors quoi faire? Attendre? A force d’attendre, nous serons morts avant d’avoir trouvé une solution…

    • Souveraineté, y compris sur notre monnaie, je viens d’en parler. Mais il y a un autre problème, notre identité.
      Le dernier livre de Philippe de Villiers lui est consacré. A la question sommes-nous en voie d’islamisation, il répond nettement oui. Trois attitudes possibles, celle de la Soumission, exposée dans un roman d’Houellebecq, celle de la guerre civile, évoquée par Eric Zemmour dans le Suicide Français ou celle de de Villiers.
      Ce dernier se pose non pas en politique mais en lanceur d’alerte. Son livre est important, il mérite une large diffusion. Il est bon de l’avoir lu avant d’en disserter. Personne en tous cas n’était encore allé aussi loin que lui dans l’analyse du problème et de sa possible solution.

    • Entièrement d’accord..

  28. Merci monsieur Gave, pour cet article, véritable bouffée d’air frais dans une brume médiatique permanente.
    Ces gens-là sont à défaut d’être « Rousseauiste » des « Voltairien » qui comme leur maitre à penser veulent avec mépris le « bien » du peuple sans lui demander son avis ! Ben tiens !
    Comme vous j’enrage qu’une fois encore la démocratie des deux côtés de notre océan Atlantique soit en danger, comme vous je dormirais peu en ces heures fatidiques pour le monde « libre » ou malheureusement, je ne pourrais voter pour le moins pire à défaut du meilleur j’ai nommé monsieur Trump.
    Comme disait ce bon vieux marquis de La Fayette « « J’ai pu me tromper mais je n’ai jamais trompé personne. » Puissions-nous dire mercredi « Washington nous voici »

    Répondre
  29. Bonjour,
    Je vous trouve trop optimiste sur le sort de l’élection américaine à venir, il me parait hautement improbable que Me Clinton soit battue, d’ailleurs déja le FBI semble « retourner sa veste »; en outre le candidat Trump est trés difficile à comprendre sur son programme si il est élu, effectivement il apparait comme un candidat libre et cela devrait insité à le choisir mais pour autant il dit parfois tout et son contraire, comment faire confiance à ce maonsieur ?
    Ce qui me parait certain, c’est que les USA quelque soit le futur président vont devenir ingouvernable avec une présidence trés faible car non légitime (comme en France), du coup le monde et l’europe en particulier va pouvoir progressivement se débarasser de la tutelle américaine, le risque c’est surtout avec Clinton l’impérialisme revanchard avec des conflits économiques et militaires; mais avec une trés faible popularité je ne pense qu’elle pourra envoyé les marines où elle veut. Espérons le !

    Répondre
  30. Monsieur GAVE,
    L’humain élite ou pas commence toujours par la paresse suivie par la lâcheté qui se termine par la trahison.
    Lorsque vous croisez quelqu’un de paresseux, vous savez qu’un jour il deviendra un traitre.
    Amitiés

    Répondre
  31. Benda approuva tous les procès staliniens…il trahit donc tout autant, sinon plus, que ceux qu’il dénonçait…

    Répondre
  32. « Mais le plus amusant est que si vous dites dans un dîner en France que madame et monsieur Clinton sont des crapules »
    Je l’ai fait ce WE (chez des amis, pas un dîner mondainà. Tout le monde a été un peu étonné. Mais j’ai repris point par point (merci à vous, un de vos billets m’a grandement aidé) ce qui lui était reproché.
    Et là curieusement, j’ai vu les avis évoluer.
    Le problème c’est que les médias français sont tellement partisans que les gens ne connaissant absolument pas l’ampleur des turpitudes du clan Clinton.

    Par ailleurs votre remarque sur Mitterrand rejoint mon propre étonnement. Tout le monde se met à glorifier celui qu’on ne peut absolument pas considérer comme un grand homme.
    Même Sarkozy, lors du dernier débat, l’a présenté comme un grand président.

    Répondre
    • La remarque sur Mitterrand peut également être faite pour Chirac sur lequel les médias ne cessent en ce moment de s’appitoyer, compte tenu de sa fin prochaine annoncée et régulièrement repoussée…

    • Pour être parfaitement complet, Sarkozy, lors du débat pour les primaires, répondant à Le Maire qui lui reprochait de se représenter malgré ses échecs, a dit (je cite de mémoire) :

      « Empécher quelqu’un de se présenter après des échecs nous aurait privé de deux grands président : Mitterrand et Chirac »

      Personne n’a relevé mais j’ai été quand même assez estomaqué. Surtout venant d’un homme censé être de droite.
      Maintenant, si ces deux personnages sont à ses yeux de grands présidents, je comprends un peu mieux les difficultés qu’il a eu à habiter la fonction.

  33. Au fait, comme toujours, vous prenez wikileaks comme source fiable et les accusations des Républicains se basent là-dessus, par ailleurs vous raillez les « complotistes » qui se basent des sites internets pour élaborer leurs théories. De plus, Wikileaks ou reseau voltaire … sont financés en sous-main par les mêmes que par SputnikNews … le Kremlin !

    Et vous osez parler de Pravda pour la presse officielle d’Occident.

    Après la chute de l’Empire Romain, il y a 2 divisions du monde européen blanc et chrétien, celui catholique romain et l’autre orthodoxe byzantin. Ensuite, Byzance étant tombée aux mains des Turcs, l’Islam a dominé les Balkans, et une partie du monde Orthodoxe, Moscou est devenue la nouvelle Byzance, tandis qu’une partie du monde catholique a fait sécession et a accouru vers le Nouveau Monde.

    Nous avons donc le monde « WASP » (USA + Commonwealth), l’Europe continentale (UE moins les Anglais) et l’Europe Orientale (Russie et son glacis ainsi que les Balkans (Bosnie, Serbie, Albanie … et aussi Grèce normalement ).

    La guerre froide bien que finie ne s’arrête pas car elle n’était pas qu’idéologique mais entre 2 zones d’influence, la Russie s’étant refaite une santé et ayant à sa tête autre chose qu’un jouisseur décadent à sa tête lutte contre le monde WASP via ses réseaux d’influence (autrefois l’internationale communiste, aujourd’hui wikileaks, sputnik news, reseau voltaire …).

    Savez-vous que la Russie finance les groupes de « droite populiste » comme elle finançait les groupes communistes autrefois ?

    Pourquoi êtes vous moins bavards là-dessus que pour l’argent du Qatar ?

    Répondre
    • Pourquoi êtes vous toujours aussi agressif?

    • Moi, je ne vois qu’une invasion extraterrestre pour nous remettre à notre place…Car, quand je vois comment tourne le monde je suis super inquiet aussi.

      Malheureusement d’après certains ils n’oseraient se déplacer tellement nous sommes stupides…

      Sinon l’article est très intéressant et clair d’une lucidité remarquable, je vous en remercie, comprenant ainsi pourquoi j’ai été traité de raciste.

      Je pense que la science fiction à de beau jour devant elle, n’est elle pas celle nous permettant de developper notre avenir.

    • Oui et le front national et Dupont-Aignan sont financés par Moscou!!! On peut s’en donner à coeur joie avec vous!

  34. Bonjour,

    « Madame Clinton serait donc dans ce cas de figure la première femme présidente et la première à être impeached. »

    La Suisse a créer ce précédent.

    Fin août 1988, la première femme au Conseil Fédéral ( exécutif ) fut « impeached »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Elisabeth_Kopp

    La Suisse est très proche des USA, alors qui sait ?

    Répondre
  35. Bonjour Mr Gave,
    Comme probablement certains ici, je serais intéressé d’avoir votre avis depuis le retournement d’hier du FBI…
    Etant entendu que votre excellent article a certainement été écrit avant ce rebondissement.

    Répondre
    • Bah le FBI trouve de nouveaux mails, il rouvre l’enquête, puis analyse ses mails et ne trouve rien d’intéressant et donc il referme l’enquête.

      Et comme le FBI est indépendant, il n’a pas osé à rouvrir un dossier même à quelques jours de la présidentielle quitte à briser l’élan qu’avait un des 2 candidats.

      Si vraiment le FBI avait pris parti pour les Clinton ou contraint de le faire, croyez-vous qu’on les aurait laissés casser la campagne de Clinton ?

      En conclusion, le FBI a très bien fait son boulot comme la plupart des polices dans les pays développés, ces fonctionnaires bien que mal payés font un boulot remarquable, avec une détermination et un professionnalisme qui force le respect, sauf qu’après, la Justice fait tout capoter.

    • Il pense que cen’est pas forcement bon pour Hillary car quelque part, cela fait » finalement, on a trouvé un levier ».

    • Peut etre que Comey a fait cela pour empêcher Obama de grâcier Clinton ?

  36. Ce matin, après l’annonce du FBI comme vous et probablement tous vos amis lecteurs, je suis triste et découragé, de plus la trahison de nos élites pour l’Islam et contre la France judéo-greco-chrétienne me donne le sentiment aujourd’hui plus qu’hier, que le crépuscule arrive.

    Répondre
    • Trahison des élites pour l’Islam et contre la France judéo-greco-chrétienne ?

      Genre les élites sont « dhimmi » et antisémites, anti-héllènes et anti-chrétiennes ?

      A part sur l’anti-christianisme hystérique des laïcards du style Mélenchon ou Onfray, le reste …

      A ce que je sache TOUTES les « dites » élites françaises ont choisi leur camp dans l’affaire Charlie Hebdo, toutes condamnant « vigoureusement » l’antisémitisme.

      D’ailleurs Onfray qui avait fait partie des gens qui étaient contre la culture classique, bourgeoise, réactionnaire de droite … en vient maintenant à la soutenir car ses élèves n’ont pas eu la chance d’avoir le baggage intellectuel que lui-même a reçu et donc il se rend compte (toujours très tard avec lui) que ses élèves ne peuvent pas le comprendre !!!

    • Onfray n’est pas antichrétien hystérique, il est athée.
      Quant à votre dernier paragraphe, il montre que les gens peuvent changer, en bien !

    • Non, Onfray est un anti-chrétien obsessionnel en plus d’être athéegriste, il a été chez les bonnes soeurs quand il était gamin, apparemment, il en a bavé, du coup ça fait 60 ans qu’il tape sur les religions.

    • ça me fait rire tout ces gens qui « en ont bavé » chez les bonnes sœurs. la vérité est qu’Onfray est structurellement un atypique et que dans un système avec des règles, il devait évidemment passer son temps à en tester les limites. Charles Gave était pareil chez les jésuites et passait son temps en colle.

      Cros cros méchant la disicpline

    • Il est difficile pour tout le monde,
      (sauf apparemment pour HRC, car il est vital pour elle de se faire réélire sinon elle est une seconde fois ruinée) d’avoir un candidat sous enquête à 2 jours des élections.

      Le geste du FBI hier est aussi à mettre en relation avec le dévoilement d’archives 1 ou 2jours après le 28 octobre (date de l’annonce de la rééouverture de l’enquête, c’est donc tout sauf une coincidence!) sur l’affaire Marc Rich (fondateur glencore… espion etc..). Cette publication est un acte de mutinerie de la part du FBI.
      Le fait qu’Obama ait supprimé d’abord tous ses messages twitters perso relatifs à HRC depuis 2012(?) puis ensuite, a contre toute attente, soutenu HRC est signe qu’il a choisi de de faire double-down.

      Je ne sais pas si cet article a été écrit ce matin ou hier. Ce que je sais est qu’il faut avoir du courage pour l’écrire ce matin.

    • une réponse à Oblabla

  37. Bonjour. Le dernier épisode est évidemment une déplorable farce. Mais il éclaire sous un jour particulièrement inquiétant les États Unis, à présent très visiblement dans la main d’une mafia, qui ont apparemment leurs correspondants attitrés chez leurs alliés, dont la France. Que M. Trump gagne ou pas, le fric roi a gangrené les élites occidentales, et comme d’habitude, acheté les intellectuels ou supposés tels. Pour ce qui est de la presse aux ordres, je dis je crois l’essentiel dans mon « Les grands médias au pas cadencé? » posté en téléchargement libre sur mon site (je suis ancien journaliste). Néolibéralisme, atlantisme, mépris des citoyens et de leurs opinions, course aux places: la grande presse en tant qu’élément du débat démocratique n’existe plus dans de nombreux cas, et par voie de conséquence, les « grands journalistes » non plus. Je joins un lien direct avec mon essai.

    http://pucciarelli.fr/livregratuit_1.html
    Cordialement.

    Répondre
  38. Cher M. Gave,

    En tant que sans dent, je suis prêt à vous inviter à partager une bonne fondue dans cette si belle région de la Gruyère où je vis.

    Ici on se sent encore un peu libre et en sécurité, pour combien de temps encore?

    En union d’esprit combatant.

    Répondre
  39. Jeu de billard.

    Dans cette mêlée ou les protagonistes pourraient être remplacés par des boules de
    billard, chacune de ces forces représenterait un rôle indépendant, un instant
    de vie propre.
    Les chocs intervenants entre les uns et les autres renvoyant pour un instant, vers la bande,pour revenir vers le centre.
    Chaque observateur désirant anticiper l’impact suivant.
    Formidable jeu, ou tous les coups sont permis.
    Cette apparente complexité rejette l’humain.
    Ou pire spectateur impuissant et désabusé.
    Nous vivons les débuts d’un effondrement, et les tentatives de collage
    d’empiècements, sont émouvantes, ou tout simplement désespérées.
    Il aura suffit de quarante ans.
    Cela fera les délices des historiens.

    Jean SEGUR

    Répondre
  40. Je vous trouve très optimiste… je sens bien que Mme Clinton sera élue et cette affaire d’e-mails gentiment étouffée… avec la complicité de la presse US pour toutes les raisons qui sont cités. Comme l’ont été avant les frasques sexuelles de Bill, le vol de mobilier de la Maison Blanche au départ des Clinton (si si) et bien d’autres affaires avant celle-là.

    La comparaison avec Mitterand est parfaite : ce dernier est toujours vu aujourd’hui comme un modèle par la gauche et une grande partie de la population alors que cette homme a largement profité (et fait profiter) de l’argent du contribuable et qu’il a du sang sur les mains (Grossouvre, Beregovoy et le Rwanda).

    Répondre
    • Pour le Rwanda, je pense qu’en ayant un peu écouté Bernard Lugan, grand expert du Rwanda, que c’est un affrontement entre justement le clan Mitterrand soutenant les Hutus d’Habiyarimana et le clan Clinton soutenant les Tutsis de Kagame.

      Ce serait apparemment Kagame qui aurait fait abattre l’avion présidentiel et donc ses troupes qui ont « allumé le feu ».

      http://www.anngarrison.com/sites/default/files/Kagame-Clinton.jpg

  41. Le FBI a retourné sa veste, vous vous réveillerez avec une sacrée gueule de bois mercredi, doublé d’une vive inquiétude. Et en plus, fini pour vous les diners Français!

    Je suis candidat pour vous apporter l’aspirine. Et vous inviter à diner!

    Répondre
    • Cher M. gave,

      Moi aussi, je suis prêt à vous inviter à venir manger une délicieuse fondue à Gruyère en Suisse où je vis!

      En union de combat.

    • Cher Mr Gave,

      J’ai bien peur que vous soyez déçu mercredi, déjà le FBI a abandonné les poursuites…la corruption semble aller très loin. Je partage totalement votre avis et je ne peux que vous inviter à manger un petit gigot d’agneau à la maison ! (mon nom est mérité)
      Bien cordialement

    • Pas de gueule de bois ce matin pour vous! c’est une première bonne nouvelle. Vous allez être bien plus souvent invité qu’a l’accoutumée, mais je maintiens mon invitation!

  42. « … Mais le plus amusant est que si vous dites dans un dîner en France que madame et monsieur Clinton sont des crapules et que monsieur Trump est peut être un homme honorable, vous êtes immédiatement perçu comme traître à votre classe et vous n’êtes jamais réinvité. … »

    Rigolo. Au dîner de samedi soir (et oui, sociologiquement, je suis un bourgeois qui dîne « en ville ») les hommes, certains en se pinçant le nez, voteraient Trump. Les femmes pour Clinton.
    Bon, il s’agissait plus d’un dîner entre vieux et bons amis plutôt que d’un exercice de relations sociales entre plus-ou-moins puissant de ce monde, ce qui fait qu’on se retrouvera indépendamment des opinions respectives de chacun.

    Répondre
  43. Le retournement subit du FBI signifie que ça a manoeuvré très fort dans l’ombre la semaine dernière. Son directeur a tout intérêt à indiquer formellement qu’il ne songe pas au suicide.

    Répondre
    • Pas besoin de le « suicider ».

      Les USA, ce n’est pas comme la France. Clinton par exemple avait regimbé à sauver LTCM et à autoriser Goldman Sachs & co à faire mumuse, ces « réseaux » lui ont foutu la Lewinsky dans les pattes. C’est pareil pour le directeur du FBI, on lui mettra une nana dans les pattes et on le fera chanter, si jamais il continue sa rebellion, on sort les dossiers sur lui en public, que ce soit sur la vie privée ou sur autre chose. Ne me faites pas croire que ce gars n’a jamais facturé ses frais déplacements abusivement, ses dîners d’affaire fictivement … en fouillant bien, on trouvera forcément une faille.

      D’ailleurs, Nixon, pourquoi a-t-on cherché à le faire tomber ? Antisémitisme ! Ce Monsieur ne faisait pas confiance aux Juifs qu’il considérait comme des « étrangers » non-dignes de confiance.

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/12/12/les-mots-durs-de-richard-nixon-sur-les-juifs-les-noirs-et-les-irlandais_1452422_3222.html

      Rien que ça suffisait à le virer de la Maison blanche, alors le reste …

  44. On peut rester un peu perplexe devant le jeu d’accordéon du FBI, dernier rempart de la légalité: il ouvre, il ferme, il ouvre à nouveau et ferme encore le dossier Clinton la veille des élections!

    Répondre
  45. Ayant achevé la lecture de la biographie de Simon Leys par Philippe Paquet, à travers les expériences sociales et intellectuelles de ce sinologue averti, je retrouve dans vos propos de ce jour ce que l’universitaire pressentait, à savoir la ruine des universités à travers une démission de tirer les étudiants vers l’excellence…
    Merci pour votre optimisme relatif au peuple.
    Depuis quelques années, je me sens très peuple, c’est-à-dire, observateur impuissante et atterrée de la dégringolade de nos sociétés.

    Répondre
  46. Bah mon cher Monsieur, vous allez être déçu. Un parlementaire américain a annoncé que le FBI préconisait la fin des poursuites à l’encontre de Madame Clinton, cette sainte adorée de nos médias français et US.

    Drôle de procédé en tout cas de voira que c’est un parlementaire qui l’annonce, et non le FBI lui même.

    Comme par hasard, Madame Clinton s’en resort donc blanchie comme neige.

    Au point où nous en sommes, je pense en toute sincérité que la démocratie US est dans une position pire que la République Française…

    Sur ce, bonne journée à vous.

    Répondre
    • Ce n’est pas peu dire : la république busho-obamesque US est devenue un régime bananier de la pire espèce, pire que la raie publique des coquins et copains parisiens.

      Charles Gave est un bien honnête homme, je crains qu’on ne le reverra/entendea pas de si tôt sur les antennes nationales, peut-etre chez Bercoff et encore ?

  47. Merci Monsieur Gave, je lis toujours avec plaisir vos articles. J’ai bien peur, ce matin avec l’annonce de la clôture de l’enquête par le FBI, qu’il n’y ait plus de rempart à l’arrivée des Clinton à la tête des Etats unis.

    Répondre
    • Bonjour,

      Le plus important dans l’article de Mr Gave est cette notion de morale relative qui gangrène nos sociétés policées, la culture de l’excuse en quelque sorte, sauf quand il s’agit de spolier le contribuable ou le créateur de richesse et d’attenter à sa propriété privée en étant à la fois le régleur, l’enquêteur et le juge.

      Cette morale relative métastase dans la perte des repères et organise des mouvements factieux pour asseoir sa légitimité, protéger, ce que j’appelle « La Matrice », encensée par le bas clergé, les médias.

      Par rapport à l’issue de cette élection présidentielle US, qu’en penser ? Quand on est trader, on mise plutôt sur le gang des Clinton, mais le bon sens, une chose qui habite plus sûrement les « Sans-dents » devrait réveiller les USA. La question est la suivante : Est-ce que ces descendants d’une constitution avec des principes clairs, en principe, seront assez énervés et nombreux pour choisir Trump ?

      Mais si ledit Trader anticipe un cygne noir ou plutôt blanc, il peut-être assez intéressant de jouer la chute du SP500 qui ne montera pas beaucoup plus haut. Une réputation est tellement difficile à construire. Cela va beaucoup plus vite à détruire. Le troisième candidat, le Bayrou français, Jill Stein plus Gary Johnson, pourrait enlever un paquet de voix à HCR. A moins que là aussi les dés soient pipés.

      Pas de panique. Même avec l’élection de HCR, les américains vont se réveiller avec une gueule de bois. C’est juste une question de temps.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *