4 May, 2020

Retour sur le Corona Virus : un incendie du bazar de la charité, puissance 100.

Avant de vous parler du Corona Virus, ce dont je m’excuse, je vais devoir parler de moi, ce que je n’aime guère.

Je suis le président (chairman) d’une société que j’ai créée il y a plus de vingt ans avec deux associes dont mon fils, Gavekal, située à Hong-Kong où j’ai résidé une dizaine d’années et qui se spécialise sur l’analyse des risques, et en particulier des risques catastrophiques dans les marchés financiers. Il y a environ cinq ans j’ai décidé de rentrer en France pour diriger une équipe Française spécialisée dans les mathématiques des catastrophes et à cet effet j’ai créé une nouvelle société de droit français appelé « Gavekal Intelligence Software » ou GIS. Et dans nos travaux, nous nous sommes rendu compte que les mathématiques des épidémies, des tremblements de terre, des avalanches, des glissements de terrain, des mouvements de foule quand quelqu’un crie au feu dans un cinéma, des paniques humaines dans les crises financières étaient grosso modo les mêmes.

Et il y a environ un an, nous avons été approchés par les départements d’analyse des risques du Polytechnicum de Zurich et de SUSTECH (Shenzhen university  of science and technology),  tous les deux sous la direction du professeur Sornette, un grand mathématicien Français issu de Normal Sup Math, qui trouvaient ce que nous faisons à la fois nouveau et intéressant.

Et nous avons signé ensuite un accord avec eux pour travailler de concert, en pensant que ce qui marchait dans un domaine risquait de marcher dans un autre, ce que l’expérience semble prouver.

Aussi, quand la pandémie est arrivée, nous avons immédiatement uni nos forces et commencé à publier dans la presse scientifique ce qui nous semblait devoir être l’évolution probable de l’épidémie.

Ce que nos travaux montraient étaient que la pandémie se développait selon un schéma parfaitement classique et que le virus avait la double caractéristique d’être extrêmement contagieux et très peu mortel, sauf pour les personnes âgées ayant d’autres pathologies telles l’obésité ou le diabète (Et là le contact avec les équipes en Chine a été très utile, cela va sans dire, car cela nous a permis d’avoir les chiffres de chaque province en Chine, pour mieux calculer le cheminement statistique de la pandémie en fonction des premiers cas annoncés ).

Les recommandations que nous aurions faites, si quelqu’un nous les avait demandés, auraient donc été les suivantes :

  1. Isoler férocement les personnes à risques, comme les vieilles personnes dans les EHPADs.
  2. Tester au maximum la population et isoler tout aussi férocement ceux qui étaient contagieux.
  3. Laisser bien tranquille le reste de la population.

Et nous avions raison, puisque la grippe tue annuellement entre 300000 et 640000 personnes par an dans le monde, de tous âges et que pour l’instant nous en sommes à 240000 victimes pour le Covid19, pour le monde entier et que l’âge médian des morts en France est de …81 ans, ce qui veut dire que la moitié des morts avaient… plus de 81 ans.

Certes, la mort d’un individu est toujours d’une infinie tristesse, mais en tant que grand-père de 76 ans, je peux assurer le lecteur que je préfèrerai disparaitre avant que de voir l’un de mes enfants ou petits- enfants passer de vie à trépas et que je trouve tout à fait normal et souhaitable que les vieux meurent avant les jeunes.

Comme le dit l’Ecclésiaste : « il y a un temps pour semer, un temps pour récolter… ».

Et donc, pour conclure sur Covid19, ce qui apparait évident est qu’un nouveau virus est apparu, sans doute en Chine, comme la plupart de ces étranges créatures dans l’histoire, que ces virus attaquent une partie particulièrement vulnérable de la population, les personnes âgées souffrant d’une ou plusieurs autres  maladies et que la contagion très dangereuse chez ces personnes âgées a créé des phénomènes d’engorgement dans les hôpitaux, où le personnel hospitalier a fait d’admirables efforts pour sauver ceux qui pouvaient l’être.

Et sur ce point, remarquons que les systèmes hospitaliers qui ont failli sauter étaient les systèmes centralisés et que les systèmes décentralisés tels qu’en Allemagne, en Suisse en Suède n’ont eu aucun problème.

D’où je déduis que le problème n’était pas le virus, mais le système centralisé ou non gérant les hôpitaux. Le Professeur Raoult, dans sa fondation indépendante à Marseille ne semble pas avoir eu le moindre problème de masques ou d’alcool nettoyant. L’URSS (hospitalière cette fois) a fait faillite une fois de plus.

Voilà ce que j’avais à dire sur le Corona virus qui n’est pas plus une catastrophe que l’épidémie annuelle de grippe qui a tendance à faire deux à trois fois plus de morts chaque année sans que personne ne s’en émeuve outre mesure.

Et donc, en fait, la vraie catastrophe n’est pas l’épidémie mais la réaction des media et des politiques à l’épidémie, et les décisions qu’ils ont prises sous le coup de la panique, qui vont créer beaucoup plus de victimes que la pandémie n’en fera jamais.

Beaucoup de lecteurs ont dû entendre parler de l’incendie du bazar de la charité en 1897 à Paris, ou plus de 125 personnes de la bonne société de l’époque avait péri. Et elles étaient mortes non pas à cause de l’incendie, mais à cause de la panique.

Un feu s’était déclaré dans la salle de cinéma, une panique énorme avait suivie, de nombreuses victimes furent à déplorer et l’horreur était que la plupart de ces victimes étaient féminines car les hommes les avaient frappées avec leurs cannes et piétinées pour pouvoir sortir plus vite.  Certains se suicidèrent de honte le lendemain, mais il est presque impossible de résister à une panique quand vous êtes pris dedans. C’est l’instinct de survie du cerveau reptilien qui prend le dessus, et rien ne peut lui résister.

Et donc je soutiens :

  1. Que la crise du Covid19 n’a rien à nous apprendre que nous ne sachions déjà et que dans le fond elle ne présente aucun intérêt, comme le feu de l’incendie du bazar ne nous a rien appris sur la nature du feu.
  2. Par contre, ce qui est fascinant est l’extraordinaire panique qui a littéralement submergé nos classes dirigeantes. Et c’est ce phénomène qu’il va nous falloir étudier pour que nous ne recommencions pas les mêmes erreurs encore et encore

Ce qui nous amène donc au rôle de l’état dans cette catastrophe, non pas sanitaire mais gouvernementale et médiatique.

Essayons de résumer la réalité de ce qui s’est produit.

D’abord, notre État est entré dans la crise sans aucune préparation après des années où le seul objectif était de diminuer les dépenses des hôpitaux en supprimant du personnel médical pour le remplacer par des comptables dont chacun sait qu’ils ne servent pas à grand-chose en cas de pandémie. Après tout c’est qui compte c’est le contrôle du pouvoir central sur le monde médical où beaucoup d’argent circule, la santé des français venant loin, très loin derrière.

Dans ce cas de figure, la première idée est bien sûr d’aller au théâtre en expliquant que la situation n’est pas sérieuse du tout et qu’il est urgent de ne rien faire, et ça, nos technocrates savent faire.

Quand la situation s’aggrave, n’ayant rien préparé et ayant fait le mauvais diagnostic au début, la seule solution est alors d’expliquer qu’il s’agit d’un désastre inouï, sans précèdent dans l’histoire, que nous sommes en guerre et de déclencher une panique monstrueuse pour s’excuser de n’avoir rien préparé, ce qui permettra d’abord de se dédouaner mais surtout de grignoter un peu plus encore les libertés fondamentales des français en faisant naitre un nouveau DROIT de l’homme, celui d’être enfermé par les pouvoirs publics pour préserver sa santé.

Ce n’est en RIEN à l’état de déterminer comment je choisis entre ma santé et ma vie. Ce Droit est à moi et à moi seul.

La Vie n’est pas le critère suprême en politique, c’est la Liberté qui l’est. Vivre libre ou mourir telle est la devise du New- Hampshire aux USA, que j’ai toujours trouvé superbe.

Mais l’État ne va pas s’arrêter là.

Il va utiliser le droit qu’il s’est octroyé comme un grand de gérer chacune de nos vies en fonction de ce que le personnel de l’état pense de la sante générale du public pour intervenir partout et comme un fou. Les règlementations vont exploser pour nous empêcher d’aller sur les plages ou de nous balader dans la campagne, dans les restaurants, partout. Nos libertés individuelles sont en danger. Une vague gigantesque de nouvelles réglementations va s’abattre sur nous et sur nos entreprises, cela est certain. Et qui va introduire ces nouvelles contraintes ?

Ceux qui ont échoué partout et toujours.

Mais pour arriver au résultat recherché, plus de pouvoir pour le personnel étatique non élu, il faut convaincre le peuple que l’on fait tout cela pour son bien et donc il faut faire donner les media, qui ont perdu toute indépendance puisqu’ils ils sont détenus par des hommes d’affaires qui vivent grâce aux contrats privilégiées qu’ils ont avec l’état.

Et le personnel qui travaille pour ces media sont tous prêts à sauver la planète pour peu que cela ne leur demande pas de dire la vérité aux Français, ce qui fâcherait leurs patrons. Si l’on est journaliste, il est permis, voir recommandé de dire du mal de Trump, mais pas de l’Inspection des Finances. Nous sommes donc passés de l’information à la propagande, comme toujours en temps de guerre. Et en temps de guerre, comme chacun le sait, la vérité disparait.

Et donc il faut que nos media vendent du mensonge. Aucun problème !

D’abord, « on » a poussé depuis des années l’idée que l’écologie était une science et « on » a créé de toutes pièces une nouvelle divinité, Gaia, qui se vengera un jour, nous disent-ils depuis 1974 au moins. Ils nous promettent depuis des lustres que nous allons griller à cause du réchauffement atmosphérique, mais comme cela prend du temps, le virus est pour eux une « divine surprise » car il s’agit là de la punition que cette bonne Gaia nous inflige et qui va certainement nous forcer à nous repentir et à changer nos voies.

Et comme nos plumitifs sont totalement convaincus que la liberté individuelle et son enfant naturel le marché libre sont désastreux dans leur essence et doivent être condamnés avec vigueur, ils sont donc les premiers à exiger la censure de ceux qui ne pensent pas comme eux et on le voit tous les jours avec Zemmour. En ce qui me concerne, voir les journalistes réclamer la censure pour l’un des leurs et soutenir des lois d’exception qui empêchent la liberté d’expression me laisse…songeur. Nul n’a donc besoin de les acheter car ils sont déjà convaincus. Il ne s’agit pas de vénalité, mais de bêtise.

Et dans cette vision tous les moyens sont bons. Que le lecteur me permette de donner deux exemples.

  1. Comme tout le monde je regarde les journaux télévisés, où bien entendu, seule la doctrine officielle a le droit de s’exprimer. En un mois de confinement, je n’ai entendu aucun journaliste « officiel » et aucun « officiel-officiel « expliquer que le virus n’attaquait que les vieux, les obeses et les diabétiques et que pour les autres, elle n’était pas plus dangereuse qu’une grippe. On a toujours l’impression que quiconque l’attrape est en danger de mort, ce qui n’est PAS le cas. L’unique but de cette information extraordinairement biaisée est donc de paniquer les foules… Pourquoi ? pour qu’elles restent bien soumises je suppose.
  2. Pour ceux, qui croient que Gaia nous a envoyé ce fléau, il doit être sans remède. Et donc quiconque dit comme Trump ou Raoult que l’hydroxychloroquine marcherait peut-être est immédiatement catalogué comme un crétin, et donc de droite, probablement négationniste, et sommé de fermer sa gueule, comme l’a fort bien expliqué notre pédophile écologiste transnational au Professeur Raoult, qui à l’évidence ne sait pas de quoi il parle. Pour cette classe de nouveaux Savonarole, nous DEVONS être punis compte tenu des gros péchés que nous avons commis et quiconque dit le contraire mérite d’être brulé sur le champ. Ce qui les amène à être fondamentalement contre la Science, sans doute parce que la plupart d’entre eux ont au mieux une licence de sociologie, discipline qui les a formés à ne rien comprendre à ce qui se passe dans le monde, condition sine qua non pour être embauchée dans l’Église officielle.

Fausse analyses, refus de la controverse, parole donnée simplement à ceux qui pensent comme eux et retirée sous les sarcasmes aux dissidents, refus d’informer et volonté d’endoctriner, la presse ne pouvait pas montrer de façon plus évidente qu’elle était dans les mains de puissances d’argent qui elles-mêmes ne vivent que de contrats fournis par la puissance étatique.

Et bien sûr, cette contrattaque d’un état qui a failli comme rarement dans notre histoire, pour accroitre ses pouvoirs après une défaite en rase campagne qui rappelle celle de 1940, nous ramène à Vichy après la défaite, suspendant les libertés de toute une série de citoyens. Dans le fond, c’est là la vraie malédiction française : plus l’État échoue, plus il grossit et plus il grossit et plus les pétainistes qui se sont réfugiés à l’intérieur de l’état votent pour Vichy. Nous y sommes à nouveau. Nous avons commencé avec de Gaulle, nous terminons avec Pétain. Mais où est Churchill cette fois-ci pour que je puisse aller à Londres ? Et pour y rejoindre qui ?

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

183 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Yves

    2 June 2020

    Tout à fait charles.pourtant j’ai connu un Thierry qui était très bon dans son analyse merci

    Répondre
  • Calypso18

    23 May 2020

    Le Gouvernement français a, en janvier 2020, créé donné à l’hôpital public, le monopole du testing et de la réanimation à l’hôpital public, laissant de côté : les cliniques privées, les labo d’analyse médicale privés de ville et les 75 labo publics vétérinaires (lesquels auraient pu faire passer 300000 tests de dépistage par semaine)… Ces 3 autres acteurs du test et du soin, ont commencé par proposer leurs services à l’ARS, au Gouvernement, mais personne ne leur a répondu… donc ils ont fait des articles dans la presse pour se faire entendre … après quoi, ils ont pu être intégré dans les actions anti-COVID-19…. Notons également que les médecins traitants libéraux de ville, ont aussi été écartés par le Gouvernement dans la lutte anti-COVID-19 car il a été interdit de prescrire des médicaments pour soigner les Français en début de maladie Phase 1 virale (lors des premiers symptômes) par des médicaments et notamment interdit de prescrire la bithérapie du Pr RAOULT.
    C’est d’autant plus grave que l’hôpital public criait depuis déjà 12 mois qu’il manquait de lits et de moyens… et surtout que vu de l’intérieur, l’hôpital donne une image d’incompétence, de luttes de pouvoirs qui tirent l’hôpital vers le bas… ce dont beaucoup de patients mal soignés depuis des années ont pu constater… Non , l’hôpital public, ne mérite pas les applaudissements :
    voir l’article du magazine LE POINT du 22 mai 2020 intitulé : ” TRIBUNE. L’hôpital public a besoin d’un choc structurel”

    Répondre
  • Calypso18

    23 May 2020

    Je vous recommande de lire cet article du POINT du 22 mai 2020 : “https://www.lepoint.fr/debats/tribune-l-hopital-public-a-besoin-d-un-choc-structurel-22-05-2020-2376583_2.php#xtor=CS3-190 , intitulé : ” TRIBUNE : l’hôpital public a besoin d’un choc structurel”.

    Répondre
  • Jacques Garello

    22 May 2020

    Cet article est remarquable. J’ai l’avantage d’avoir soutenu la même thèse quelques jours plus tôt dans mon éditorial “pandémie politique” samedi dernier et dans mes écrits réguliers dans ma Nouvelle Lettre (lue en particulier par Alain Mathieu). Pourquoi l’Institut des Libertés n’a-t-il jamais accepté d’avoir le moindre contact avec les économistes libéraux de l’ALEPS et ignore-t-iol le Journal des Libertés ? J’apprécie beaucoup les articles que vous nous proposez

    Répondre
  • Banville

    21 May 2020

    Etant un fidèle lecteur ‘d’entrepreneurs pour la France’, je ne suis pas surpris des excellents propos de Mr Charles Gave. Tout corrobore…
    Je souhaiterais une nouvelle fois mettre l’accent sur un point qui me tient à coeur mais qui n’est pas suffisamment pris en compte par les gens de de bon sens que nous somme, je veux parler des corENAvirus. La puissance de cette caste me parait impressionnante; un rappel il y en a environ 600 à Berçy et, aussi, dans tous les corps de l’administration. Ils anesthésient les créateurs d’entreprise en déversant, sur eux, une bureaucratie démentielle.
    Dans ma carrière j’ai travaillé avec un énarque durant 2 ans. J’ai pu évaluer le vide sidéral de leur connaissance du terrain. Le néant absolu..
    Leur capacité de nuisance est importante; Ils pondent un nombre important de normes (souvent contestables) qui génèrent un nombre de fonctionnaires toujours croissant. Le mal est là !
    Ils infantilisent les Français , nous venons de le voir, les technostructures étant incapables de gérer matériellement la situation du moment. Ce sont les maires qui ont fait le ‘dernier kilomètre’.
    Il est grand temps de fermer totalement cette école qui devra être remplacée par une formation beaucoup mieux adaptée au monde actuel.
    Cependant , je ne rêve pas, ce sera difficile à défaire démocratiquement.

    N.B: La ‘réforme’ présentée récemment par Mr Thiriet (énarque) ressemble à un ‘ripolinage’ de l’édifice. Quasiment rien de changé sous le soleil…

    Répondre
  • JOLY Bernard

    21 May 2020

    Excellent commentaire de la part d’un éminent personnage

    Répondre
  • Zumino Daniel

    13 May 2020

    Vous exprimez tellement bien la nature des infirmités françaises, que je ne veux rien ajouter. Comment échapper à cette funeste derive?

    Répondre
  • Marie-Lise Veres

    13 May 2020

    Monsieur, je viens de lire votre article qui a un effet lessive sur des quantités de saletés qui se sont accumulés dans ma tête au fil de ce deux derniers mois, votre analyse me fait l’effet d’un grand bol d’air frais qui rafraichit mes neurones, en même temps qu’un effet apaisant car il y a des mots sur des maux, mais tout le monde n’est pas en mesure de pouvoir faire un diagnostique d’une situation de crise à moins d’avoir une solide expérience en de nombreux domaines quand il s’agit d’un pays. Si vous ne savez qui suivre en tous cas moi je vous suivrais bien velontiers si ce pays avait l’intelligence de se tourner vers un homme tel que vous pour prendre la barre. Nous avons furieusement besoin d’un capitaine. Absolument ravie de vous avoir découvert aujourd’hui.

    Répondre
  • Patcal

    13 May 2020

    Il me semble que les journaux et que les instituts de sondage sont détenus par de grands patrons libéraux. Qui a financé la campagne de Macron, encore les mêmes. Alors assumez vos actes c’est plus honnête et courageux. Pour info je ne vote pas.

    Répondre
    • Corentin

      16 May 2020

      Patcal, comme beaucoup, vous confondez capitalisme et libéralisme, rien de tout ceci ne serait possible sans un état fort, rien de ceci ne serait possible dans un état libéral(vous faites bien de ne pas voter)

  • JR

    12 May 2020

    L’article apporte un éclairage différent toutefois peut-être un point: à partir du moment où l’Etat n’était pas préparé, quelle autre solution y avait-il que confiner pour donner de l’air aux services hospitalier.

    J’entends que la décision de se mettre en danger est individuelle mais si les hopitaux sont surchargés, cette décision individuelle a des conséquences collectives : il faut choisir qui on sauve.

    Alors peut-être fallait-il uniquement confiné les personnes agées et les personnes en surpoids ? … mais cette mesure ne serait pas passer car source de discrimination.

    Répondre
  • BUHLER Marie

    11 May 2020

    Je partage entièrement votre vision, mais lorsqu’on dénonce les faits on se fait traiter d’imbécile.
    Vive le professeur Raoult et Zemmour et certains journalistes et médecins qui ont pu s’exprimer librement sur RMC story et merci à vous Monsieur.

    Répondre
  • Bel Ami

    9 May 2020

    Who is John Galt? Atlas Shrugged de Ayn Rand decrit bien ce que nous vivons.

    Répondre
  • Jiff

    9 May 2020

    C’est là qu’est l’os, dans la solution aux deux dernières interrogations de cet article ; il y en a cependant aussi une autre, non-moins importante, avec la décérébration générale atteinte grace à l’ednat, ses syndicacats et son administration prétorienne, comment allons-nous atteindre la masse critique nécessaire pour pouvoir distribuer généreusement les coups de pieds aux culs définitifs nécessaires pour se débarrasser de toute cette faune superfétatoire (j’ai bien quelques suggestions, mais on me dit qu’en plus de ne pas être PC, c’est illégal d’en parler dans ce pays et encore plus de l’écrire…), car s’il y a une chose qui elle, est bien claire, c’est qu’il faut maintenant tout raser, mauvaises fondations incluses, pour pouvoir tout reconstruire sur des assises aussi solides que le roc sur lequel elles doivent s’appuyer.
     
    Personnellement, j’ai un faible pour la démocratie directe telle qu’elle se pratique chez nos cousins et voisins Suisses, ou plus exactement se pratiquait, avant que leurs villes ne perdent leur pouvoir à également légiférer et que leurs dirigeants, bien que tournants, ne deviennent aussi débiles que ceux du reste de l’ue (sans surprise, surtout les socialauds).
     
    Et si ça ne s’engage pas très rapidement, restera toujours la solution de l’émigration, après tout, on ne peut être plus royaliste que le roy et quand un coin mal famé devient impossible à vivre, que ce soit physiquement et/ou moralement, il est temps de commencer à regarder le prix de vente des valises…

    Répondre
  • Philippe

    8 May 2020

    Lire Le Monde , hier , ” Comment la France a continué a detruire son stock de masques apres le debut de la pandémie ” par Gerard Davet Et Fabrice Lhomme .
    Pourquoi voter pour de telles nullités ? Par paresse ? Par absence de choix ? L’offre politique est entre Jupiter et Desdemone …Pauvre France .
    Edouard Philippe s’absente de Matignon pour faire sa campagne muncipale au Havre en Fevrier : Ahurissant
    Agnés Buzyn , demissione du Ministere de la Santé pour sauver LREM a Paris ou Grivois-Veau Gris a dérapé ….Hallucinant
    Macron joue les ” sincéres ” a Marseille chez le Professeur Raoult ( 95% de guérisons avec un traitement a cout derisoire ) puis se fend d’un commentaire incitant la prudence ….Epoustouflant d’ hypocrisie
    Ces trois ” ténors ” doivent remettre leur démission sans tergiverser .

    Répondre
  • Julien

    8 May 2020

    Pourquoi ce mépris des sociologues? La sociologie est très intéressante et n’invalide pas dans l’absolu votre analyse. La démarche sociologique repose sur 4 buts 1) Observer 2) Décrire 3) comprendre 4) expliquer. La seule tare que je dois admettre chez CERTAINS sociologues est celle de vouloir intervenir sur un processus, ce qui ne signifie nullement une démarche scientifique dès lors mais plutôt de l’ingénierie sociale. Je ne prétends pas qu’ on ne doive pas s’appuyer sur des travaux pour faire avancer les choses mais j’estime que le rôle du scientifique doit se limiter au rôle de la science, chercher ce qui est vrai au moyen d’une méthode critique et toujours garder le doute quant à ce qu’ on découvre.

    Répondre
  • Benjamin Orwell

    8 May 2020

    Heureusement qu’il y a eu Sibeth , qui n’a pas eu besoin de tomber le masque pour que nous comprenions d’emblée à qui nous avions affaire. Comme dirait Paul Morand dans Milady, cette politique est un rasoir dans la main d’un singe

    Répondre
  • Frederic

    7 May 2020

    Interview de Jean Dominique MICHEL qui vient appuyer certaines notes de Charles GAVE.

    https://m.youtube.com/watch?v=4MqArCjrkmI

    Thérapeute, Jean-Dominique Michel a suivi une formation classique en anthropologie de la santé et de la communication. Il a notamment travaillé pendant quinze ans en santé mentale et santé publique, enseignant dans divers programmes universitaires et hautes écoles spécialisées. Il a aussi été conférencier, entre autres pour l’Organisation mondiale de la santé, le Bureau international du travail, l’Office fédéral de la santé publique, et pour la Direction de la santé du canton de Genève.

    Répondre
  • Alex

    7 May 2020

    Le principe de précaution est un principe philosophique qui a pour but de mettre en place des mesures pour prévenir des risques, lorsque la science et les connaissances techniques ne sont pas à même de fournir des certitudes, principalement dans le domaine de l’environnement et de la santé.

    Contrairement à la prévention qui s’intéresse aux risques avérés, la précaution, forme de prudence dans l’action, s’intéresse aux risques potentiels. Elle recouvre les dispositions mises en oeuvre de manière préventive afin d’éviter un mal ou d’en réduire les effets, avant qu’il ne soit trop tard.

    Compte tenu du champ très large de ce principe et de l’absence de définition précise, sa mise en oeuvre est sujette à des interprétations contradictoires.

    Répondre
    • Charles Heyd

      7 May 2020

      A l’armée, dans la Marine Nationale, j’avais un instructeur qui avait coutume de dire: “c’est pas simple, faut voir!”

  • franck nenci

    7 May 2020

    Ce n’est en RIEN à l’état de déterminer comment je choisis entre ma santé et ma vie. Ce Droit est à moi et à moi seul.

    Pas si simple
    si vous contaminez des gens et si votre comportement provoque votre hospitalisation et des frais pour la société .
    Pour le reste ils suffit d étudier les politiques d exception de Carl Schmitt et le bon vieux machiavel pour voir qu il n y a “rien de nouveau sous le soleil “

    Répondre
  • Anna POTHIN

    7 May 2020

    Monsieur Gave,
    Je me suis permise de répondre à votre article concernant le Corona virus, juste en quelques mots…,
    que vous pourriez peut être, mal interpréter, compte tenu de sa taille réduite. J’ai beaucoup de respect pour vous et je vous remercie d’avoir écrit si clairement les causes de la crise de 2008. Mais il me semble que les bons livres, les bons instituts, les bons sites ne suffisent pas pour faire bouger l’opinion publique, parce que la majorité de gens ne lisent pas et ne regardent que « la télé » ! Les bons livres sont lus par des gens qui partagent votre point de vue et ainsi, les bonnes idées et bons points de vues s’échangent dans un petit cercle d’initiés, qui n’atteint jamais le grand public. Si vous m’accordez encore quelques minutes, je vais vous expliquer plus en détail où je veux en venir. Depuis des années, j’assiste en France, à une propagande omniprésente de la toute puissante gauche française, qui explique aux gens (à toute la France) que tous les malheurs du monde viennent « des méchants patrons qui s’en mettent les pleins les poches ».
    Et on n’en voit pas la fin, mais on en voit, de plus en plus, les mauvaises conséquences sur l’état des finances françaises. On se demande à quand la faillite ? Un si beau pays risque de s’écrouler… La gestion de la crise du Corona est le révélateur de cet état d’esprit très français qui consiste à chercher à se reposer sur les instances étatiques pour quel que problème que ce soit.

    Pour commencer, pourriez-vous créer une tribune, dans les médias…TV. sur le thème :
    LA PRISE DE RISQUES
    C’est un thème plaisant, un hameçon pour le grand public, pas uniquement politique, qui pourrait intéresser tout un chacun…
    A partir de là, les personnalités éminentes (les financiers, comme vous, les sociologues, les psychologues (et oui… dans la tentative de prise de risque, il n’y a pas que l’argent qui joue, mais la psychologie aussi… !) pourraient s’exprimer, discuter, et chercher les causes de ce mal français qui paralyse les gens devant un acte risqué.
    En général
    – La prise de risque ne concerne pas seulement la création des entreprises et la volonté de gagner de l’argent dans le dos des travailleurs.
    Il y a dans cette action beaucoup d’aspects positifs comme : le dépassement de soi, découverte de solutions meilleures, la création, l’art, l’amélioration de la situation économique et matérielle… etc.
    – Le statut du fonctionnaire est la clef du problème. Ce statut est la cause de tous les malheurs français. Il paralyse la France. 70% de Français voudraient devenir de fonctionnaires. C’est effrayant ! Comment supprimer ce statut ?
    – Comment s’attaquer à ce point de vue, qui fait croire que le bonheur, c’est la sécurité.
    Il faut dénoncer vigoureusement « l’état d’esprit du fonctionnaire », et prouver entre autres que la sécurité de l’emploi, est la chose la plus nocive au développement de soi ou d’une entreprise ! 70% de population d’un pays c’est énorme… C’est donc à eux que devrait s’adresser la tribune « PRISE DE RISQUE » C’est au 70% de la population française qu’il faut faire changer d’avis

    Comment les accrocher, comment les influencer, comment les convaincre de changer d’attitude ? Voilà la tâche à laquelle il faudrait s’atteler ; trouver d’autres solutions pour la vie que la sécurité.
    Bien sûr on ne peut pas proposer à la population un Etat sauvage sans foi ni loi, mais lui proposer un juste équilibre entre le trop de sécurité et pas du tout.
    Après la chute des pays de l’Est et le changement de régime, il y a eu dans la population de ces pays un élan de nostalgie envers le passé. Nous en avons longuement discuté avec mon frère qui est resté au pays. Dans ces discussions, on a cherché le meilleur régime qui pourrait satisfaire tout le monde… Ni l’un ni l’autre ne saurait être parfait. Il faut donc, il me semble, un équilibre entre la régulation et la liberté d’entreprendre.

    Répondre
    • Frederic

      7 May 2020

      Bonjour,
      Il serait intéressant de faire l’experience de Milgram sur les « 70% de français qui voudraient être fonctionnaire ».
      Bonne journée

    • Clarens

      11 May 2020

      Madame. La référence aux pays européens de l’est est très intéressante. Nous ne sommes pas beaucoup ouverts sur ces pays. Pourtant en allant à Prague, à Budapest, à Kracovie, à Lviv, à Kiev, nous pourrions mieux comprendre l’attachement fondamental de ces Européens à la Liberté. Occupation et ravages nazis puis russes pendant 50 ans ont laissé des souvenirs terribles et douloureux. Je suis cynique en disant que les Français n’ayant pas traversé ces épreuves, à ce degré, et pendant si longtemps, ont en fait perdu le sens du mot Liberté et ne savent plus la reconnaître, mais c’est un fait. Nous sommes devenus drogués à notre état. Ce dernier nous maintient la tête sous l’eau et ne relache de temps à autre son emprise que pour perdurer. Que faire? Je vous suis : expliquer simplement, montrer les enjeux, les efforts à fournir, les moyens, les bénéfices (nombre de personnes ayant un emploi, revenu moyen pour 80% de la population active, par exemple) prendre la parole dans des lieux grand public, se faire respecter dans ces lieux tant la condescendance et la pensée dominante sont présentes. Ne pas changer les objectifs, avancer les solutions en toute clarté et accepter de perdre à chaque consultation, “prêcher dans le désert” pendant longtemps. Viendra le temps où nous nous rendrons à l’évidence. Pour le moment nous penchons clairement du côté du collectivisme. Merci à vous et à M. Gave pour l’invitation à la réflexion.

  • Rossignol Benjamin

    7 May 2020

    Bonjour,
    C’est la deuxième fois que je poste un commentaire et qu’il n’est pas publié. Je serais curieux de savoir pourquoi.

    Répondre
  • Ganesha Singaravelloo

    7 May 2020

    Très instructif

    Répondre
  • Chavanne Paul Marie

    7 May 2020

    Excellent, Cher Charles!

    Répondre
  • Serge

    7 May 2020

    Encore une fois merci Charles Pour votre analyse décapante et lumineuse.
    Je me délecte toujours de vous lire.
    Cela fait du bien d’entendre LE BON SENS.
    Et j’aime votre style d’écriture toujours teinté d’humour et de dérision.
    Bien amicalement

    Répondre
  • Benjamin Rossignol

    6 May 2020

    Comme j’aimerais que vous ayez raison ! Mais vous omettez un certains nombre de paramètres dans votre calcul. Si nous n’avions pas confiné tout le monde, n’y aurait il pas beaucoup plus de morts ? Comment auraient fait nos services de santé pour accueillir 2, 3 ou 10 fois plus de malades ?
    Je me demande parfois si le monde ne serait pas plus stable si l’argent ne passait pas son temps à être déplacé d’un coin du globe à un autre au gré des informations économiques ou des risques encourus. En agissant de manière responsable, les entreprises pourraient investir sereinement et n’y aurait il pas moins de mouvements de panique et par conséquent d’instabilité ?

    Répondre
  • AKAR JF

    6 May 2020

    Ce matin, M. Trump dit dans son langage ordinaire qui ne fait pas dans le correct, quelque chose d’approchant: il y a plus précieux que la vie qu’ “il faut sauver à tout prix”. Car la liberté a suscité beaucoup de sacrifices de sa vie, par exemple entre 1940 et 1944 où 4% environ de la population sont entrés dans une résistance que personne ne leur avait demandé de faire. C’est le chiffre de “prophètes” que Toynbee (d’autres parlent du “petite reste”), découvre dans les sociétés de toutes les époques , ceux qui prennent des risques pour les autres et qui le plus souvent, reçoivent des pierres. Le restant est composé des bovins, soumis ou parfois enragés, qui s’accommodent de l’absence de liberté.
    Coïncidence : comme sous Vichy, ce sont les fonctionnaires et gens sous statut public qui sortiront indemnes de cette “guerre”, n’ayant connu ni chômage ni faillites, ni liquidations judiciaires et pertes de leurs économies. Et la CGT a déjà lancé un mot d’ordre de grève pour protéger les personnels de ces soit-disant services publics .
    “Il n’y a rien de nouveau sous le soleil , poursuit le texte que vous avez cité, et ce qui s’est vu, c’est ce qui se verra”.

    Répondre
  • monique strauss

    6 May 2020

    excellent article qu’aurait beaucoup apprécié mon mari Patrick Strauss,(décédé 05-2017)
    Patrick parlait toujours des analyses très pertinentes de Charles Gave, en bourse comme en économie.

    Répondre
  • Pierre Frugier

    6 May 2020

    Mon opinion est que cela évoque une terrasse avec un verre de baccarat Harcourt qui trinque avec beaucoup d’autres, pleins qu’ils sont d’un excellent Côte Rôtie 1961. Rien de tel que de commencer avec le fait, comme vous el faites Monsieur Gave. Evidemment dans un pays où l’on se doit depuis 1789, commencer avec l’idée et où l’on a coutume de tailler les arbres avant de les planter, c’est à contre courant. Critique intelligente s’il en est… Et en jetant un petit coup d’exil à l’horloge astronomique de Plaquement et, pour retrouver un peu de ce sérieux qui tant manque aux économistes, la conjonction actuelle Jupiter Saturne Pluton en Capricorne pourrait aussi dans ses occurrences antérieures donner à penser le Pandemonium ou le Panoptique, à défaut de pandémie. Je comprends que le délié discernant de votre esprit alerte vous ai conduit davantage vers l’argent que vers la chose publique, car en effet en compagnie de ces gens là, on doit s’ennuyer ferme. Cependant je reste, malgré l’extraordinaire satisfaction intellectuelle, encore quelque peu sur ma faim, car, quand bien même un destin de rond de cuir n’ait pas été à l’évidence votre tasse de thé, votre sublime analyse et critique, étant donné l’absence en France d’esprits à l’étendue et à la justesse de vues aussi amples que le vôtre, serait grandement inspirée de proposer, de mettre en oeuvre et de répondre. Et en préambule de dire comment se débarrasser de tous ces nuisibles.

    Répondre
    • Meduse

      6 May 2020

      A force de compliquer d entrer dans les détails on fini par rater l essentiel

  • SujetDuLys

    6 May 2020

    Vos derniers articles montrent que vous êtes en forme.

    Merci. 🙂

    Répondre
  • Mathieu

    6 May 2020

    Merci pour cet article d’une criante vérité. J’ajouterai 2 éléments pour conforter votre analyse :
    1- La grippe saisonnière fait 300 à 600,000 morts par an alors qu’il existe un vaccin renouvelé tous les ans ! Et on peut supposer que les morts de la grippe sont correctement comptabilisés, ce qui n’est pas le cas du Covid-19.
    2- Gaia notre terre est peut être moins victime du réchauffement climatique que du système HAARP, qui a fait l’objet de rapports parlementaires dans plusieurs pays-dont la France-, et dont les emplacements sont accessibles sur Google Maps au commun des mortels. Avec l’aide de cette véritable machinerie de type James Bond, après le terrorisme, puis la crise sanitaire, l’écologie sera peut être le dernier argument qui parachèvera nos pertes de libertés. Je ne pensais pas écrire cela un jour, mais l’existence de HAARP et le fait que la BCE et Bruxelles s’intéressent soudainement au réchauffement climatique m’ont immédiatement fait changer d’avis.

    Répondre
  • Khanguru

    5 May 2020

    Chers moutons, hâtez-vous, l’abattoir est au bout du couloir … 😉

    Répondre
    • Khanguru

      5 May 2020

      Ce qui est caractéristique de la plus belle preuve de l’abêtissement et de l’abrutissement de la population, orchestrés depuis des décennies par l’état, est de relever l’extrême indifférence et ignorance, voire arrogance mal placée, des règles, parfois les plus élémentaires, de l’orthographe, de la grammaire et de la syntaxe des commentaires de ceux qui, apparemment forts de leur certitude d’intelligence et de magnificence, ne sont même pas à même d’avoir la maîtrise, pour la plupart, de la seule et unique langue qui leur a été enseignée … Leur carte de visite, ainsi rognée de ces valeurs les plus élémentaires, ne leur permet, loin s’en faut, d’inciter à une quelconque notoriété, voire à une moindre once de reconnaissance …

  • nicola mercier

    5 May 2020

    Merci pour le bon sens qui caractérise votre propos factuel.
    Au vu des nombreux posts sur linkedin que j’ai épluchés depuis décembre 2019, il m’apparaît que des intérêts autres que ceux relevant de la politique française, influent sur les décisions du gouvernement, pour amplifier un mouvement de panique injustifié. Bien que difficile et risqué, pour un président ne maîtrisant pas les questions sanitaires, de se démarquer de l’OMS omnipotent (que seul Trump conteste) quand le lobby pharma à soutenu son élection…

    Répondre
  • Meduse

    5 May 2020

    Cher Charle partie 2/2

    La crise du covid à été géré comme tous, à l’emporte pièce avec leur manière de prédateur opportuniste. Tous cela est la suite d’une planification européen.

    Mon étonnement est que ils nous laisse comprendre que on pourrais avoir un état à 80% du pib ce n’est pas pour rire Charles jusque ou allons nous aller .. dans ce jeux de quilles étatique !!!

    Ce que je sais c’est que nous avons nous français la chance d’avoir l’Angleterre pas loin à porter d’aile
    le fait de leurs dire on va utiliser des associations ou on va partir nous et nos capitaux et notre créativité est le seul moment ou leur cils battent pour le reste de leurs dire on seraient piègés en France !!!

    Je vois un avenir ou nos frontière se fermerons mais de l’intérieur, les capitaux devrons rester en France, Giscard avais déjà créer un montant forfaitaire pour partir en vacance !! Nous sommes soumis à une fausse démocratie représentative ou ceux pour qui ont nous fait voter

    pètent les plombs = un besoin de contrôle sur la population de façon maladive, de la mégalomanie, du mensonge, un fort taux de corruption, ils se placent au rang de demi-dieux

    la vérité est toujours dite avec force, mais avec charme et elle finit toujours par triompher

    Répondre
  • Meduse

    5 May 2020

    cher charles, partie 1/2

    je suis en souffrance de voir tous cela, comprenez que nos élus élitesn n’ont plus le contrôle de rien habitué a gouverné en puissant dans la corne d’abondance richesse créer par le privé et la corruption est partout actuellement si vous discuter avec d’autres membres de pays ils vous demande faite vous parti de la caste en France !!! comme une femme dirait quel métier tu fait à un homme !!

    la gestion du corona est une gestion politique, on sens que se pays est sucer par d’autre pays et des lobys des multinationale une mafia et ce que l’on appelle la finance ..
    que les gens de Bruxelles décident pour notre pays, en sommes nos chambres sont des chambres d’enregistrement et nos élus locaux des chiens qui garde les moutons

    Avec les quelques discutions que j’ai eu avec des députés les maires même pas la peine (impérieux et fermés d’esprit j’ai le mandat tais toi ou brosse moi le poil) et énarques ils sont comme des disciples d’une secte et répète comme une machine tous la même chose à l’unisson s’en a rire tellement c’est déconnecte de tous ..

    Je comprend le phantasme que nourrit certaine catégorie sociale en France pensant que on leur présente des robots des vrais qui parle inlassablement de manière surréaliste

    Charles je vous apprécie beaucoup, nous finirons par nous rencontrer je suis une personne correct. Je suis bien éducqué.

    Comprenez que nos gouvernant et le système médiatique sont extrêmement manipulatoire et ils en sont très fiers les français tombent dans l’aplasie et la haine monte. Il n’y a plus rien on a détruit toutes les valeurs on détruit nos femmes en ce moment et la créativité

    L’état central capitaliste fabrique par la loi par la manipulation et à l’aide des croyants au communiste
    des trappes a pauvreté tous est organisé pour que toutes la richesse remonte elle ruisselle oui comme disait monsieur Macron mais du bas vers le hauts

    c’est gens on gouverné pour eux ont fondé des dynasties ce sont enrichie menti à la populations vendu ce pays et le reste la plus part devrais aller en prison

    Pour être honnête hors manipuler mentir et triché je me demande de quoi ils sont capable j’ai jette un œil sur les algorithme utiliser pour faire les lois sur l’immobilier, c’est a mourir de rire e dire que il se prennent pour des petits genies

    Charles vous oublier le fait que en plus ils s’amusent comme des petits fou, comprenez que ceux de Bercy font plus que peter dans la soie, ils ont une cellule fiscale pour eux dédier aux haut fonctionnaire. Eux n’auront pas besoin de vous.

    Répondre
    • Charles Heyd

      6 May 2020

      Cher(e) #Meduse, j’espère que vous nous ferez cadeau de votre intervention 2/2 car avec le 1/ j’oserai un mauvais jeu de mot, vous nous “gavez”!

  • Meduse

    5 May 2020

    Charles autres chose je me prend à penser résistance des membres de ma famille ont périe dans les camps de concentration allemand pour défendre ce pays.
    Le professeur Raoul honorable personne est utilisé par nos manipulateur comme le héros de cette crise macron lui a fait l’honneur d’aller le rencontrer héros populiste pour être à la mode et comme on le dit des jeux du pain pour le peuple et des héros gladiateurs
    Raoul ce monsieur est projeter par les médias sur les murs des maisons et appartement des confinés comme leur champion

    l’art de la guerre est d’être la ou on ne vous attend pas, c’est gouvernement successif depuis 50 ans
    on détricoté l’histoire de France et manipuler l’éducation jack lang s’en vantent dans le média
    tous est écran de fumé comprenez avec un peuple formaté croyant c’est une jeux d’enfants, ils se marrent bien
    on a rendu les français accro à la consommation et ils ont fait de belle affaire avec ce concepts..

    je stop ici… le peuple de France va se réveiller avec un gueule de bois es-ce que la foule auras raison de la dictature qui se profile notez que nous on le plus mauvais de tous

    salutations

    Répondre
  • Frederic

    5 May 2020

    Bonjour,
    Nombreux sont les commentaires et les réflexions, liés à ce nouvel article de Charles GAVE.
    Cependant, essayons d’aller plus loin dans la compréhension de ce qu’il se passe actuellement, Ne serait il pas judicieux d’élargir notre analyse de la situation à l’échelle globale.
    En effet, chacun de nous analyse la situation à son degré d’échelle ( local, départemental, national, européenne ). Mais peu analyse la situation que l’on vit comme un tout, un ensemble.
    Pour illustrer cette pensée, regardons plus holistiquement / globalement la situation.
    Ce qui est paradoxal, c’est la façon dont presque tous les gouvernements ont réagi au coronavirus.
    Ce n’est pas seulement qu’ils ont presque tous réagi par des mesures draconiennes disproportionnées, mais la façon dont ils ont réagi quasiment comme s’il s’agissait d’un seul et même gouvernement.
    De la Chine aux États-Unis, de l’Europe et de la Russie à l’Afrique et au Moyen-Orient, les différents gouvernements ont tous réagi sur-le-champ. Avec quelques légères variations de degré, ça a été une réaction uniforme sans précédent. Presque comme s’ils exécutaient des ordres.
    Des ordres de qui ?
    Un exercice de simulation intitulé “Event 201”, mettant en scène un scénario de pandémie mondiale d’un nouveau coronavirus, s’est déroulé le 17 octobre 2019. Scénario d’une pandémie qui se poursuivrait sur une période de 18 mois, jusqu’à ce qu’il existe un vaccin efficace ou jusqu’à ce que 80 à 90% de la population mondiale soit exposée.
    Un autre exercice pandémique s’est tenu en mai 2018 intitulé “Clade X”, scénario au cours duquel des “joueurs” personnifiaient des hauts responsables du gouvernement
    pour mettre en place un plan de gestion d’un nouveau virus pouvant tuer jusqu’à 900 millions de personne.
    Il y eu des exercices similaires, toujours aux Etats-Unis, avec “Dark Winter” (2001) et “Atlantic Storm” (2005).
    Ces exercices, peut-on lire, prévoyaient des perturbations sur les économies mondiales nécessitant une coopération et une coordination entre l’industrie, les gouvernements nationaux, les principales institutions internationales et la société civile, afin d’éviter les conséquences catastrophiques qui pourraient découler d’une pandémie à grande échelle.
    Ces événements ont été réalisés par le Johns Hopkins Center for Health Security, le Forum économique mondial, la Fondation Bill & Melinda Gates et l’Open philantropy (dont le président est un co-fondateur de Facebook).
    Il est évident que la crise de la COVID-19 exige une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et les industries.
    Cette “coopération multipartite” face à la pandémie mondiale a déjà été prévue, organisée et annoncée par le Forum économique mondial en tant que “organisation internationale de coopération public-privé”, soit une “gouvernance mondiale intégrée”.
    Sur le site du Forum économique mondial, vous trouverez le “plan d’intelligence stratégique” en forme de virus dont chaque spicule mène vers un ensemble de thématiques directement liées aux objectifs de l’Agenda 2030.
    On peut voir le plan de gestion de la COVID-19, lequel mène à une série de stratégies dont une “gouvernance mondiale”, laquelle intègre la 5G, technologie qui sert à l’identité numérique, au déploiement des villes intelligentes, la nouvelle monnaie, la surveillance globale…
    https://intelligence.weforum.org/topics/a1G0X000006O6EHUA0?tab=publications ( ce plan d’intelligence stratégique est tellement complexe consultable uniquement qu’à partir d’un ordinateur )

    Donc, pour faire simple, à notre échelle, prenons conscience que nos politiciens ne sont plus désormais que des hommes de paille. et comme disait Monsieur François HOLLANDE : “le changement c’est maintenant! ” mais pour de vrai cette fois ci.
    On nous invite à la découverte d’un nouveau monde. A nous de choisir d’y entrer ou pas.
    Bonne journée

    Répondre
    • breizh

      6 May 2020

      1) ce n’est pas idiot de réfléchir à l’avance comment se préparer à une pandémie probable et d’y réfléchir internationalement.
      2) la difficulté est alors d’être capable de sortir des modèles créés par cette réflexion, car lorsque la crise survient, par principe, ce n’est jamais tout à fait comme prévu. Peu de gens (pareil pour les dirigeants) sont capables de sortir de ces modèles, de les remettre en cause et de penser par eux-mêmes.
      3) certains pays ont réagi différemment : Taïwan, Corée du sud, Allemagne, Suède, Etats-Unis, (pour ces derniers, ne serait-ce que c’est un état fédéral).

    • Frederic

      6 May 2020

      Vous avez raison.
      Il y a tellement à dire sur ce qu’il se passe et on pourrait passer des heures à en parler.
      Mais si on prenez le temps de le faire, on arriverait sûrement à la conclusion que tout ce que nous vivons est logique.

  • Franck

    5 May 2020

    https://youtu.be/eqb1VXHKAAs
    Bilan fait par Didier Raoult.
    Cela conforte ce que vous dites Mr Gave.
    Votre domaine de compétence est la finance avant tout le reste.
    Mais vous avez semble-t-il vu juste concernant cette crise sanitaire.
    Quoi de mieux que l avis d un scientifique de renommé internationale et indépendant

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      je suis fatigué de cette bataille d’expert Charles est un philosophe économiste
      il ne se vente pas d’être un scientifique ils nous donne matière à penser simplement
      je respecte vos représentation intellectuelle monsieur Franck mais rappelez vous
      que dans le passé on à pensé que la terre était plate = personnellement je refuse de rentrer dans la religion des experts qui de plus ai ont tous des écoles de pensés différente la science d’aujourd’hui n’est pas celle de demain le savoir bouge …

    • Franck

      6 May 2020

      @Meduse.
      Je ne vous comprends pas. Je ne comprends pas sincèrement mon message ?
      Mon message est pourtant claire.
      Je viens appuyer la démonstration de Charles Gave en prenant en témoin cette vidéo de Didier Raoult.
      Vous dîtes que Mr Gave est un économiste philosophe. Cela me fait sourire.
      Je dirais plutôt que c est un entrepreneur financier. Le philosophe économiste c est plutôt ceux qui sont subventionné par l état comme le cercle des économistes cad des gens qui sont tout sauf des capitalistes qui investissent dans les marchés financiers et prennent des risques et qui doivent rendre des comptes et dont on peut voir les résultats en toute transparence.
      À chaque fois que j ai suivie les conseils de Mr gave je gagne de l argent
      Cordialement

    • Franck

      6 May 2020

      J ai compris.
      Donc vous me faîtes dire ce que je n ai pas dit. Vous interpréter mal mon message.
      Faîtes un effort de compréhension et de déduction. Réfléchissez un peu avant d émettre ce genre de préjugé “il ne se vente pas d être un scientifique”.
      J ai vraiment donné l impression de penser cela ??? Enfin voyons qd même lol

  • Yves

    5 May 2020

    Article roboratif et réjouissant, merci M.Gave vous avez tout dit ( et bien dit).

    Répondre
  • Dolcevita

    5 May 2020

    Relisez Shakespeare, ” Le Roi Lear ”

    ” C’EST LE MALHEUR DES TEMPS SI LES FOUS GUIDENT LES AVEUGLES !”.
    Alors, je fais un voeu, que s’y substituent des CLAIRVOYANTS, pour retrouver de Meilleurs Temps !

    Répondre
  • Philippe Coquin

    5 May 2020

    Extraordinaire

    Répondre
  • Antoine

    5 May 2020

    Le petit homme gris de Paris prend des décisions qui n’engagent que lui … De toutes façons il a peur de tout même de sa propre ombre … Ici en Bretagne nous sortons, à pieds ou en voiture et nous jouons à tâter et à tourner les dispositifs des gendarmes … Le constat est simple, ils n’ont pas les moyens ni en termes d’effectifs et de véhicules ; Ils sont surchargés d’équipements et d’armes, et franchement, les nôtres n’affichent pas une forme olympique … Imaginez avec 10 Kg sur le dos !
    Bref, coupons les TV, sortons et regardons autour de nous, nous habitons un magnifique pays qui est malheureusement dirigé par des idiots !

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      bonjour, Antoine

      je reconnais la tradition bretonne de la rébellion ce qui est admirable, le café avec une tartine de fromage camenber !!!

      oui tenir un peuple c’est par des moyens manipulatoire et la terreur oui les effectifs de police étaient déjà au bord de l’évanouissement avec la crise gillets jaune
      mais nous sommes soumis à un gouvernement de jacobin ..

  • Jo

    5 May 2020

    Regardons les choses lucidement.

    1 Destruction (ou vente) des stocks de masques avant la crise
    2 Destruction (ou vente) des stocks de chloroquine avant la crise
    3 Interdiction de la chloroquine pendant la grippe et combat contre ses promoteurs.
    4 Interdiction de vente de masques pendant la grippe.
    5 Confinement obligatoire de la majorité des travailleurs.

    “Ils” ne sont pas idiots comme on voudrait nous le faire croire.
    Ce ne sont pas des bévues mais un plan soigneusement établi pour

    1 Cacher la crise économique derrière un paravent de fumée.
    2 Cacher la crise financière derrière un écran de fumée
    3 Tester notre capacité de soumission
    4 Préparer une mise sous contrôle numérique.

    Vous verrez que nos anciennes libertés ne reviendront pas toutes.
    Nous accuserons les états occidentaux de fébrilité et d’incompétence et nous exigerons un système centralisé plus efficace.

    Nous sommes les idiots.

    Répondre
  • JEAN PAUL DEMORTIER

    5 May 2020

    il faut arreter de comparer la mortalite du covid 19 et de la grippe ; pensee collective vehiculee aupresdes francais, à chaque fois fois que tout le monde pense pareilc’est que la pensee a ete manipulee, admettons qu;il y ait 7 millions de personnes agees en france et que la mortalite au minimum soit de 5% par an nous perdons 30000 personnes agees par mois d’infarctus ,d’AVC , de cancers , d’accidents , et la grippe qui tue 15000 de ces personnessur 3 mois n’est pas la premiere tueuse , le covid contrairement à la grippe va tuer de maniere croissante de 40 ans à 90 ans : bilan de 25000 morts sur 6 semaines , sans les mesures de frein à la propagationcombien y aurait il de morts ? la gravite je peux vous l’assurer n’arien à voir , mais effectivement un traitemnt precoce le confinemnt des covid+et le port systematique du masque permettra à cette pathologie d’etre maitrisee.

    Répondre
  • laurent

    4 May 2020

    Comme à votre habitude, une analyse claire, incisive et sans concession. On en redemande.
    Merci à vous

    Répondre
  • Frédéric

    4 May 2020

    Positive depuis 46 jours la cousine de ma femme travaille dans un hopital service covid. Elle est donc toujours contagieuse. Mon pote de travail 44 jours de contagion. Et c est pas fini et ils n ont pas 81 ans. Qu on arrete cette désinformation.. ce n est pas une gripette. C est une pneumoni. La chine c est cimbien de mort ? 4000 40000 ou 400000? 40000 c est le nombre de sacs a viande commande a la coree du sud. On saura plus tard le vrai nombre des deces. En France aussi c est sous estimé. Mon vision des mois qui arrivent.. Après le deconfinement la déconfiture. Rdv en septembre pour compter les centaines de milliers de,chômeurs moi compris. Bien a vous.

    Répondre
    • marc durand

      5 May 2020

      Je suis d’accord avec vous, sauf sur la Chine, cela fait plus de 3 mois qu’on mets des masques pour sortir dehors, qu’on prends votre temperature pour renter dans n’importe quels magasins, banques, metro, bus …
      Que les Chinois qui ne travaillent pas n’ont pas de securite sociale, donc ils restent chez eux.
      Encore une fois un exemple: pour rentrer chez Mac Donald, on prends votre temperature (inferieur a 37,3), et si vous mangez sur place, on prends votre nom et numero de tel, pour vous retrouver en cas qu’il y a aurait un cas, et une seule personne par table:
      https://ibb.co/sV81vMX

    • Nemo

      5 May 2020

      En fait le problème n’est pas tant la mortalité du virus, mais plutôt la durée des séjours en réa. Pour ce qui est de la mortalité voici les analyses de l’institut pasteur (qui ne font pas partie du fan club de didier raoult, bien au contraire) : si vous avez moins de 50 ans vous avez plus de chances de mourir de la grippe que du covid.
      https://fr.news.yahoo.com/covid-19-moins-meurtrier-grippe-moins-50-ans-124210694.html

    • Meduse

      5 May 2020

      je pensais que on demandais aux infirmières de mentir sur ce sujet le covid serait un vrai équivalent de la grippe espagnole
      alors les médecins vont s’enrichir 4 euros et 50 euros la consultation pour découvrir les malades jackpot

    • Franck

      6 May 2020

      Bonjour,

      En comparant les statistiques par l OCDE sur internet . Vous pourriez comparé le nombre de morts de la grippe avec le coronavirus.
      si c était une maladie mortelle et donc grave, vous auriez eu comme en 1300 avec la peste 30 à 50% de morts dans le monde, Vous auriez eu non pas 200000 ou 300000 mort comme chaque année de la grippe mais plutôt 500millions ou 1 milliard de morts etant donné le degré de contagion.
      Dès que l on prends du recul on se rend compte en quelques minutes de la supercherie.
      Je déplore que les gens ne s émeuvent pas que l on n ait pas CV traiter les personnes âgées à la chloroquine en France au lieu de les laisser mourir en traitement. Cela je le déplore.

    • Franck

      6 May 2020

      @nemo.
      Fan club du professeur Raoult.
      Personnellement je ne savais pas qu il y avait un fan club. Vous semblez passer bcp de temps à scruter les médias la TV ou les réseaux sociaux j imagine.lol.
      Et cela je devine vous agace que beaucoup j imagine doivent défendre ce scientifique.
      Mais je perds mon temps à lire des commentaires qui servent à rien.
      Le mien en faisant d ailleurs partie également lol.

      Amicalement.

    • Franck

      6 May 2020

      @nemo
      Mince alors je ne savais pas qu il y avait un fan club du professeur Raoult lol.
      Vous semblez suivre bcp le tapage médiatique à la TV ou les réseaux sociaux en tout genre.
      Je m acharne pour gérer au mieux mon patrimoine financier. Cela ne m empêche pas de prendre part au débat sur cette crise auj puisque l on a du recul et que l on peut déjà faire un bilan.
      Comme le bilan semble avoir été fait par ce monsieur scientifique Raoult qui dispose de donnée scientifique et qui est un expert en virus ayant trouvé un traitement un médicament que la France a refusé d autoriser mais que la plupart des autres pays libéraux ou pas ont accepté, je ne vois pas pourquoi cela vous agace que cet homme Raoult soit cité par telle ou telle personne.
      Votre expression fan boy est amusant quoiqu un peu stupide non.

  • Gerry Pilon

    4 May 2020

    Merci M. Gave
    Si jamais vous aviez besoin d’un pied-à-terre au Québec n’hésitez pas.
    Qu’importe les raisons … Vous êtes bienvenus.

    Répondre
  • Jacques L.

    4 May 2020

    C’est un détail de votre article mais si ce Cohn-Bendit est bien un bandit intellectuel, il n’empêche que Raout raconte tout à fait n’importe quoi et fait tout sauf de la science. Je vous invite à lire la très bonne analyse de de O. Berruyer sur le sujet. Raoult est un actif surcôté, un peu comme l’euro disons.

    Sur le reste je suis assez d’accord sur le fonds mais vous prenez l’exemple de l’Allemagne et parler de fuir en Angleterre alors que ces deux pays ont aussi confiné leur population. Il y a tout de même un sujet problématique qui est que ce foutu virus est très contagieux et fait saturer nos systèmes de santé.

    Le laisser-faire reviendrait à trier les malades, sacrifier une partie des vieux et c’est logiquement très dur à accepter. Je ne sais pas si l’arbitrage retenu est le bon et pense qu’il doit y avoir une limite au sacrifice de l’économie et des libertés mais je comprends que la question se pose. On ne peut pas occulter cette arbitrage, vous aimez passionnément la liberté et vous en auriez fait un différent; d’autres n’acceptent pas de voir les vieux mourir alors qu’on peut tenter l’éviter au prix de grands sacrifices. Ce sont des belles valeurs qui se manifestent ici dans tous les cas.

    Avec un peu de chance, ayant pas mal investi dans l’immobilier, j’espère que nous aurons une bonne hyper inflation mais ça m’a l’air mal parti. Vous en pensez quoi ?

    Répondre
    • Franck

      6 May 2020

      Comment faites vous pour avoir un avis si tranché sur un expert en recherche scientifique sur les virus, sur le fait qu il raconte que des bêtises ce monsieur lol
      Comment faites vous pour le savoir.
      Personnellement je ne suis pas du tout attaché à l homme. Je me contrefout de ce qu il est ce qu il représente, mais si l on suit son compte rendu et ceux fourni par d autres pays avec d autres scientifiques de renommé internationale en Chine aux USA En Suède, tous semble confirmé le bilan de ce scientifique Marseillais.
      La question que je me pose est. Lol
      On est un fan boy du professeur Raoult ou on ne l est pas hein c est ça ? Lol
      Il faut choisir son camps ?
      Je commence à penser comme d autres il y a quelques années que le niveau a grandement baissé sur ce site.
      S il vous plaît évitez les préjugés.
      Faites comme ces scientifiques apporter vous même des arguments solides avec statistiques à l appuie graphiques nombre de mort chaque année de la grippe par ex.
      Si c est une maladie très grave peut on la comparer à une autre.
      Franchement je comprends que ‘on soit méfiant Ce professeur Raoult n étant pas un devin pas la science infuse mais qd même cher monsieur ne dites pas qu il dit n importe quoi.
      Quand à investir dans l immobilier à part Paris ou dans un bien de luxe, je ne vois pas du tout ‘ intérêt d investir dans la pierre en ce moment, les prix ne pouvant que descendre et les taux qu augmenter
      Cordialement

    • Jacques

      6 May 2020

      Bonjour Franck,

      Vous avez raison sur le fonds au sujet des génies du web qui confondent opinion et avis mais au fait il n’y a pas besoin d’être un expert en virologie pour comprendre la base de la logique statistique des essais médicaux (que pour le coup je maîtrise) et ceux de Raoult n’y répondent pas. Du tout. Il n’a rien prouvé et on ne voit nul part de véritables succès de ce qui était présenté comme un remède “fin de partie”. Au mieux on découvrira que c’est un peu efficace – ce qu’il n’est pas démontré jusqu’à présent.

      Si cela vous intéresse, je vous renvoie à ce long article que je conseillais et dont je rejoins totalement l’analyse: https://www.les-crises.fr/les-enormes-failles-ethiques-et-methodologiques-dans-l-essai-raoult-analyse-par-olivier-berruyer/.

      Je rajouterai qu’il en est réduit a utiliser les pays africains comme exemple de succès de la chloroquine, ce qui est à mourir de rire quand on connaît la crédibilité de leur système de santé et des chiffres qu’ils avancent.

      On peut jouer à Panoramix en s’appuyant sur un argument d’autorité – et aussi devenir le spécialiste de la virologie mondiale, en co-signant tout ce qui peut l’être – mais c’est tout sauf de la science qui s’appuie sur la RAISON et doit pouvoir se DEMONTRER.

  • Alamartine

    4 May 2020

    Il me semble que les travaux remarquables de Didier Sornette datent de bien avant la création de GIS. J’ignore quel a été l’apport de Gavekal, mais son observatoire des crises, ses outils de détection des bulles et ses modèles mathématiques démontrant l’analogie des cycles financiers avec ceux des catastrophes naturelles étaient disponibles avant la crise de 2008.

    Répondre
  • breizh

    4 May 2020

    le coronavirus n’est que le révélateur (et accélérateur) de l’état désastreux de notre pays, à commencer par ses dirigeants.
    L’épidémie va passer, mais ses conséquences sur un pays déjà pauvre car socialisé, vont se poursuivre et être funestes…
    Rien que les conséquences sanitaires (l’hôpital est à l’arrêt hors COVID : https://www.causeur.fr/apres-covid-retour-normale-hopital-176260)… et bien évidemment les conséquences économiques…

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      Devellopez sur les conséquences économique merci

  • Gérard Emile

    4 May 2020

    Monsieur, vous écrivez “mais la réaction des médias et des politiques à l’épidémie, et les décisions qu’ils ont prises sous le coup de la panique, qui vont créer beaucoup plus de victimes que la pandémie n’en fera jamais.” Hélas vous avez mille fois raison.

    Les médias tout d’abord : LE SCOOP un virus qui tue tous les jours, quelle aubaine. Oublions tout le reste de l’actualité, l’immigration ??? On s’en moque de ce qui se passe à la frontière grecque, de ce que prépare le turc… aucune importance. L’actualité en France, les attaques au couteau ou à la voiture bélier, broutilles tout juste évoquées, on n’a pas le temps, le virus, le virus, le virus…. Un virus qui évoque l’arbre qui cache la fôret.

    Quant aux politiques …. il n’y a rien à en dire, ils ne font que confirmer leur incompétence, leur m’en-foutisme du peuple, ce peuple qui fait la manne financière de Bercy. Allez, on ferme tout et on les envoie en résidence surveillée, parce que, excusez moi, mais j’ai le sentiment d’être en résidence surveillée. Même pour promener mon chien il me faut un ausweiss et pourtant je suis en pleine nature, toujours seul dans un environnement de bord de mer mais les gendarmes qui vous aperçoivent de loin arrivent en courant pour verbaliser, ausweiss en règle ou pas, il faut faire du chiffre. J’ai tout de même préparé également un ausweiss pour mon chien, avec ces gens là Monsieur, avec ces gens là….faut se méfier. De temps en temps quand mon animal de compagnie s’ébat joyeusement dans la nature je scrute les environs, vais-je voir arriver une traction avant noire avec 4 civils à l’intérieur, chapeau et long manteau en cuir noir sur le dos….? Méfiance, méfiance…

    Ils ont réussi à mettre la France à genoux et beaucoup de petites entreprises ne s’en remettront pas, aux jours gris que nous vivons, des jours noirs succèderont. Je n’ai pas la prétention d’être celui qui aurait amené la solution à ce grave problème mais je n’ai jamais eu la prétention d’être diplômé de l’ENA parce que je suis conscient de mon incompétence, moi ! Pas plus que je n’aurais accepté d’être ministre si l’occasion m’en avait été donnée pour 2 raisons : être ministre sous-entend un parcours politique dans ce monde de magouilles mais j’ai été éduqué dans le souci du respect d’autrui et de l’honnêteté, ce qui ne me paraît pas vraiment compatible.

    Vous n’avez pas la prétention d’être celui capable d’apporter la solution ? Par quelle raison vous exprimez-vous me rétorqueront certains. Pour une bonne et simple raison, lorsque tous les français commenceront à hausser le ton, à s’exprimer ouvertement et seront capables de se structurer pour réagir, la France d’en haut finira par comprendre que la démocratie vient du peuple et non pas des multiples PROJETS de lois du gouvernement aisément approuvés par une partie de la classe politique à ses ordres, le petit doigt sur la couture du pantalon sans aucun respect pour leurs propres idées et leurs propres convictions, de simples moutons grassement alimentés par les euros du peuple qu’ils méprisent.

    Pour qui l’ignore : un projet de loi est émis par le gouvernement, une PROPOSITION de loi par le peuple via un/une élu(e), à quoi servent les élu(e)s si ils ne servent qu’à voter des PROJETS de lois ?

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      Le peuple français n’est pas assez éduquer et éclairé et en plus on leur a tatouer sus au riches pour faire de la démocratie directe oui nos élites non que faire de son peuple que il regarde sale bête et méchant …
      il veulent que des multinationales et loby donc les petites entreprise les saoules

  • Yves MONTAUD

    4 May 2020

    Oui cela se tient mais j’ajoute que notre président roitelet, s’est d’emblée positionner comme représentant de commerce des industries des vaccins puisque à peine arrivé au pouvoir en 2017 il a décrété l’obligation d’administrer 11 vaccins à nos enfants et aujourd’hui dans son premier discours le 12 mars 2020 sur le coronavirus ” il indique qu’un vaccin est en préparation ” puis le Professeur RAOULT ayant clamé sa réussite par le traitement à la chloroquine, Mr Macron dans son 2 ième discours à Mulhouse indique alors ” que des traitements sont à l’étude ” puis dans son 3 ième discours ” il reparle de vaccin ” et ne parle plus du traitement par la chloroquine; pourtant entre temps il s’est entretenu plus de 3 heures avec le Professeur Raoult. Tout cela pour dire que Mr Macron est l’agent d’exécution de la politique vaccinaliste généralisée , planétaire et de plus en plus obligatoire décidé par le bailleur de fonds principal de l’ OMS : Mr Bill Gates qui a investit des milliards pour produire des milliards de dose pour nous administrer un vaccin qui toute façon est inefficace comme les multiples vaccins de la grippe .

    Répondre
    • Yves MONTAUD

      4 May 2020

      la même que ci dessus exprimée

  • leprat

    4 May 2020

    c’est tellement évident , tellement trivial , je pense la meme chose en pire , vous mettez l accent sur l’incompétence , je pense que c’est bien plus grave que cela entre la dérive autoritaire et la malveillance et le mépris du peuple , je pense que nous somme dans l horreur , et j ai bientôt 70 balais , jamais vécu cela , ils se comportent comme les voyous …. peur et portefeuille en permanence protéger et servir devient surveiller et punir

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      le luxe en France est de pouvoir s’échapper de ce traquenard pour rejoindre un pays plus intelligent

  • Hirschi

    4 May 2020

    Parfait etbjuste

    Répondre
  • Bart frederic

    4 May 2020

    extrait de l’ analyse :
    ” l’extraordinaire panique qui a littéralement submergé nos classes dirigeantes ”

    Vous me semblez croire au père Noël !!!
    Comme si les classes dirigeantes s’ inquiétaient pour le peuple
    Comme si les classes dirigeantes ne profitaient pas de la situation
    comme si ce conardo virus ne correspondait pas à un agenda !!!

    Vous croyez vraiment que la classe dirigeante est tellement incompétente qu’ elle n’ est pas capable de se faire livrer 100 millions de masques en papier ???
    Vous avez le choix :
    Une classe dirigeante incompétente
    Une classe dirigeante fourbe, très habile et rusée
    Monsieur Charles Gave, vous êtes bien naïf !!!

    Répondre
    • breizh

      4 May 2020

      “Ne pas attribuer à la méchanceté ce que la bêtise suffit à expliquer”. Je confirme que l’Administration n’est pas capable d’approvisionner 100 millions de masques en papier en moins de trois mois.

    • Bart frederic

      4 May 2020

      @ Breizh
      L’ administration ne serait pas capable de commander 100 millions de masques en papier ?
      Mon ami, tu as été contaminé par le virus de la naïveté !!!
      Roselyne Bachelot a commandé toute seule 94 millions de vaccins contre la grippe !!!
      A 0.50€ le masque en papier, cela représente…50 millions €, le prix d’ 1/4 d’ avion Rafale !!!
      Ce n’ est même pas la peine de commander en Chine !
      Il y a 10,000 entrepreneurs français qui peuvent les fabriquer en moins d’ une semaine !!!
      Même moi, avec mes 2 mains gauches, j’ en fabrique 1,000 dans la semaine !!
      Tu as vraiment le sens de l’ humour.

    • Meduse

      5 May 2020

      bart bonjour,

      Charles est un monsieur très pondéré et il ménage ses abonné cela est bien normal
      bart les évidences des uns ne sont pas celle des autres
      et oui nos dirigeant sont pas fute fute ils applique un programme soviet tout bête
      ils ne sont pas capable de créativité de trouvé de nouveau paradigme et on à tellement tous corrompu verrouillé que ont devrais commencer par un éliot ness ou des brigade du tigre en france ou invité un de ces juges dur comme la pierre italien anti-mafia
      les magistrate sont ou

  • NODRALEG

    4 May 2020

    @Denis Monod-Broca, bonjour, je vous serais infiniment reconnaissant de NE PAS parler en mon nom !
    Vous n’en avez ni l’autorité ni la compétence !
    H.G.

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      de quoi parlez vous monsieur merci de nous expliquer salutations

  • Taote

    4 May 2020

    Excellent
    Mais petite question subsidiaire…
    Comme vous restez gaulliste indecrotable…j aimerai votre avis qu aurais fait le général dans cette situation?
    Peut être serait il allé à baden baden
    Ceci dit bonne idée il aurait vu l efficacité allemande supérieure à celle des veaux

    Répondre
  • Morne Butor

    4 May 2020

    Tant de choses justes et tant de choses erronées dans votre discours, selon moi bien sûr. Et malheureusement les secondes discréditent les premières. Par exemple, dire que l’écologie n’est pas une science, c’est juste stupéfiant, ou alors vous ignorez complètement que bien avant l’écologie politique, qui n’a d’écologie que le nom, il a existé et il continue d’exister une vraie pratique scientifique de l’écologie. C’est un sujet fort complexe, encore dans sa jeunesse, mais qui a déjà fait ses preuves. Quant à Gaïa, il n’y a guère que les anciens baba-cool qui utilisent encore ce terme.
    Mais encore, laisser penser que les journalistes ne disent pas que les personnes âgées et/ou fragiles sont les plus touchées est simplement faux. Ma télé est rarement allumée, plus souvent par ces temps de confinement, mais guère plus de trois heures par semaine et pourtant j’ai déjà entendu plusieurs journalistes différents bien attirer l’attention sur ce fait, sans nier non plus que des jeunes en bonne santé peuvent également être touchées. Vous pourriez certes argumenter que le nombre de mots utilisés dans l’un ou l’autre cas n’est pas proportionnel au nombres de malades dans chaque cas, mais personnellement je préfère me voir présenter le cas général et le cas particulier, en autant de mots, sans risquer de confondre l’essentiel et les bizarreries. Vous faites un procès d’intention aux journalistes qui est indigne de vous. Et pourtant, par expérience personnelle, je n’aime pas les journalistes, ils savent sans ciller écrire le contraire de ce que vous leur dites.

    Répondre
    • Jacques Ady

      5 May 2020

      Et vous avez entendu ou lu des journalistes tirer les conclusions du fait que les personnes âgées et/ou fragiles sont les plus touchées ? Moi non.
      Les conclusions à tirer auraient été celle énoncées par M. Gave : isoler (auto-confinement comme cela s’est fait dans bien des pays, USA, Suède, Suisse…) les gens à risques et LAISSER VIVRE LES AUTRES. Vous avez lu ou entendu ça ? Moi non. Les journalistes sont aux ordres, c’est la seule conclusion possible.

    • Meduse

      5 May 2020

      bonjour,
      morne honnêtement vous pensez que les journaliste porte parole de notre gouvernement et intérêt privatif son des muses des vestales lmao !

      charle nous livre un point de vue fort de sa maturité et expérience vous voulez démonter ce qu’il dit bien allez y montrer nous merci
      les pratiques scientifique sont des sachants sous influence de lobbys voir états impérieux

      intéressez vous d’ou viens la manipulation de masse utilisez par les usa dans les années 50 salutations

      saviez vous que les jeux télévisuels à la base était utilisé pour traité des maladies mental alors la tv ..est elle une boite magique pour traité les maladie mentale des peuples ?

  • septic

    4 May 2020

    Bonjour Charles,
    Vous comparez des choux et des carottes là sur la grippe.
    Que je sache la grippe ne fout pas en l’air les services de réanimation une fois par an, et vous comparez une épidémie sans confinement avec une épidémie qui a conduit au plus grand confinement de l’histoire. Oui, oui il y a la suède … sauf que la suède n’a pas tout à fait les même moeurs que l’italie ou l’espagne, ni la même densité de population que New York: 15 habitant au Km2 pour la suède pour 60 000 à New york, 40% des personnes vivent seules dans certaines parties de la suède.
    Quand on entend les témoignages des soignants et le fait que 30% des personnes en réa avait moins de 60 ans ce qui ne s’est jamais vu dans les grippes récentes, on peut se rendre compte assez vite que ces gens nous disent que ce n’est pas comme la grippe !
    Ils sont un peu sur le terrain non ?
    J’aime bien les analyses en chambre mais souvent elles peuvent passer à côté de la réalité.
    Sinon, oui nous avons un gouvernement de branleurs qui dirigent une armée de branques pour une bonne partie (j’y ai bossé 15 ans je sais ce que j’ai vu), donc rien de bon à attendre à temps normal, le pire est presque certain en temps de disruption !

    Cdlt.

    Répondre
    • marc durand

      5 May 2020

      Sans compter que la France, l’Italie, l’Espagne sont des pays touristiques, donc du monde qui arrivent de partout.
      L’Allemagne et la Suede, ne sont pas des top destination touristique, sinon ca se serait.

    • Jacques Ady

      5 May 2020

      Pour la grippe saisonnière, nous avons le vaccin, et les réflexes de distanciation sociale quand une personne est grippée.
      Pour le Covid-19, nous avions l’expérience de la Corée du Sud, de Taïwan, un professeur mondialement connu, D. Raoult… si nous les avions écoutés, et si en plus nous avions fait confiance à la responsabilité des gens, nous aurions eu autant de morts que la Corée, que Taïawn, voire que l’Allemagne, voire que la Suède, au pire. Et nos services de réa n’auraient jamais été submergés.
      Oui mais voilà, nous sommes gouvernés par des incapables arrivistes qui n’ont que faire du sort des Français, et encore moins de leurs libertés.
      Résultat, comme en 40 nous avions eu le déshonneur ET la guerre, en 2020 nous avons les morts ET les atteintes aux libertés inédites.

    • Meduse

      5 May 2020

      bonjour,
      septic vos chiffres vos dires vous les avez fabriqué vous même ?
      saint Thomas ne croyait que ce que il voyait
      tous ce que la mains n’atteins pas est un leur

    • denis d'aubouison

      6 May 2020

      @Septic : 30% des personnes en réa avaient moins de 60 ans” ???? avec l’ordre donné aux hopitaux de ne pas recevoir en réa les + de 70 ans , le score me parait faible, 🙂 CITEZ VOS SOURCES 🙂

    • Loaios

      15 May 2020

      Tout a fait d’accord avec vous septicémie Je suis medecin en charge des patients Covid+. De plus en statistique medicale comme en economie les chiffres sont têtus. Pour rassurer les lecteurs nous avons largement prescrit la chloroquine sans réel bénéfice observationnel.

  • Ockham

    4 May 2020

    Lu à Saint-Pierre et Miquelon votre démonstration est un Mont-Blanc de vérité. Il n’y a eu qu’un seul Covid-19 avec une légère toux. Lu en Bretagne ou en Aquitaine, il reste une montagne de vérité car le fait de déambuler à 50 dans un hypermarché est beaucoup plus dangereux qu’à deux ou trois dans un petit commerce ou un parc. Lu dans les provinces autour de l’Île-de-France et surtout dans l’Est, elle est presque acceptée mais au fait comme vous l’écrivez c’est surtout l’homme politique qui a peur des conséquences sur le système hospitalier donc par ricochet c’est lui qui a peur des violentes critiques. La logique jacobine remplace la logique scientifique. En Ile de France avec son immense couronne le métro, le bus, le tram, l’ascenseur et l’avion font peur. Si peur que les gens refuseraient et seraient encouragés par les gauchistes comme par les nationalistes jusqu’au LR à se rebeller ouvertement devant une incurie patente que les mêmes ont férocement voulu. Et tous ces deux extrêmes le savent. 
     
    Alors la solution politique nie le scientifique et impose le confinement pour tous jusqu’à Saint Pierre et Miquelon. C’est l’ EGALITE ! Cela donne le temps aux statistiques de se lisser parce que rien n’était prêt d’une part et d’autre part la gauche ou à la droite jusqu’au LR n’aurait jamais accepté que nous préparions autant de matériel, de lits et de masques pour être prêt car ce qui compte en France ce sont les dépenses de la CAF, les émigrés, les subventions aux médias et aux syndicats par dizaines de milliards ….  Pour que i) soit ils parlent gentiment (médias) ii) soit se taisent (CGT).
     
    De toute façon il y aura le même nombre de morts qu’une grippe féroce lequel nombre est avec les années toujours plus élevé que la grippe normale car la population vieillit. La statistique d’espérance de vie fait partie du classement mondial de réussite entre états ce qui est honorable mais en conséquence les populations occidentales sont devenues beaucoup plus vielles donc plus diabétiques, plus hypertendues, plus obèses. La jeunesse des pays africains semble donner raison à ce raisonnement. C’est en fait une pandémie beaucoup plus excitante à Science-Po qu’en fac de Sciences !

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      nous avons eu droit à un traitement politique de cette crise sanitaire digne des talibans
      l’écran de fumé et les stats fourni sont politique non pas réel

  • Pelaez

    4 May 2020

    C est ça et aussi jaloux entre médecin….quand on a compris ça on a tout compris !!! »et heureusement qu il y avait Raoult,sinon il y aurait eu plus de suicides,les gens avaient à qui ce raccrocher!!!

    Répondre
  • Jepirad

    4 May 2020

    Ici la censure frappe fort. Impossible d’en placer une depuis deux mois. Aujourd’hui encore. Ne parlez plus de liberté d’expression svp.

    Répondre
  • zorgbibes

    4 May 2020

    Vous pouvez rejoindre Boris Johnson à Londres.
    Le problème n’est pas tant nos politiciens que le peuple qui a voté Macron après Hollande après Sarkozy. Et il en redemande. Il lui en faut un pire que le précédent à chaque fois.

    Répondre
    • Meduse

      5 May 2020

      on n’a jamais voter en France que pour ceux qui nous étaient imposé par le système
      démocratie représentative en trompe l’œil l’opa de la France par des pseudo élite à eu bien longtemps

  • JLP

    4 May 2020

    Comme vous êtes méchant avec nos élites ! Résumons : ils disent que c’est de la Chine que la pandémie est arrivée et qu’il faut donc réduire la dépendance et les échanges avec ce pays. Solution imposée par les mêmes : l’écologie : voitures électriques, moulins à vent, électricité solaire qui nécessitent tous les matières premières chinoises (terres rares) et la technologie chinoise : fabuleux non ?

    Par contre concernant le professeur Raoult, avant d’affirmer (selon quelle preuve?) qu’il a raison contre tout le monde, je vous invite à lire les articles de la revue Prescrire qui est, comme chacun sait, totalement indépendante de tous laboratoire pharmaceutique (y compris ceux qui vendent l’ hydroxychloroquine et l’azythromycine :
    https://www.prescrire.org/Fr/203/1845/58597/0/PositionDetails.aspx
    entre autres…

    Répondre
    • Chris

      4 May 2020

      Depuis le 20 mars, date de l’article cité, beaucoup à été fait avec des résultats bien autres.
      Autant retourner au 1er février et se dire « il n’y a pas d’infecté ». …

  • Béret vert

    4 May 2020

    Diagnostic lumineux ! Quand on voit sur Internet des nains à lance-pierres s’attaquer à Charles Gave pour se faire un peu de notoriété (je ne citerai pas de noms, par charité), on est pas sortis de la mouise.
    Meilleur vous serez, plus vous aurez d’ennemis.
    N répondez pas directement à ces imbéciles, ils ne le méritent pas… Quoique ça pourrait être amusant, en particulier s’ils allaient trop loin.
    Tiens on devrait peut-être s’en charger nous-même… :-))

    Répondre
  • sasa

    4 May 2020

    pour la premiere fois nous ne somme pas d accord, soit scientifiquement (je suis un physicien, soit comme gestion du risque j etais risque manager financier)
    1) c est vrai que officiellement on est a 250.000 mais toutes les analyses confrontant les series hystoriques et la situation actuel disent que les chiffres officiels sont sousestimé, entre 60% et 100%, d ailleur beaucoup de pays n ont pas du tout de test et beaucoup ne tiennent pas a dire la verite
    2) on est donc vers le 500.000 plutot et si on suppose meme une mortalite de 1% il n y a que 50 milion de contagié, donc mem pas le 1 % de la population mondiale, pour une immunite de groupe on doit avoir 60%
    3) j habite en suisse, et je peux vous dire qu on a du fermer tout car le hopitaux etais pres de collapser, et je vous assure on est organize
    4) regardant l Italie le grand probleme de ce virus c est que pres du 20% des contagie necessitent de soin medicaux, donc sans mesure impossible d` aider le gens, tot de mortalite bien plus elevé .
    5) si on considere une mortalite de 1% on va arriver a 35 milions de mort qui est bien plus q une influence saisonniere
    6) il parais que le virus inflamme les systeme de transport du sang, donc ce n est pas une influence
    7) `Je ne crois pas que on est fermé pour une panique, mais car on etais pas organizé maintenant que on s organize on pourra faire progresser la pandemie de faccon a pouvoir cantagier la population d une maniere ordonne
    8) ce n est pas que matematiquement la difference entre la date actuelle et celle de votre naissance fais 70, que vous devez mourir!!!!!!!!! j aime bien vous lire et je pense vous pouviez continuer a vivre encore au moins jousqua 100 ans)) avec les progres de la medicine))
    9) il y a beaucoup entre 50 et 60 que le virus attaque, et qui sont passe ou soins intensif
    10) qui sauve une vie sauve le monde entier

    Répondre
    • Jacques Ady

      5 May 2020

      D’où sortez-vous votre chiffre de 1% ? Le taux de mortalité du coronavirus est probablement bien plus proche de 0.1%.
      Pourquoi ne retenez-vous pas, dans vos hypothèses, celle de la disparition pure et simple du virus (à l’instar de beaucoup d’autres virus pour ne pas dire tous) ?
      Cette épidémie n’en dit-elle pas finalement plus sur notre système de santé et nos gouvernements que sur tout le reste ?

    • sasa

      6 May 2020

      si on calcule sur le chiffres officiels, le taux de mortalitè est a 7%, mais on a dit du premier temp que le taux de mortalité etais de 2%, on va voir . Aux etas unus ou on fais beaucoup de tampons le taux de mortalite est a 6%.
      comme vous dites la disparition du virus est une hypothese, on vas voir, je serais bien heureux de ca
      bien sur le systeme de sante est une variable, si on peut le soigner, on va tous etre heureux, mais pour l instant il ne l est pas
      moi je suis optimist qu on va trouver des medicament et le vaccin, mais jousqu a ce temp le virus va continuer a tuer
      et il y a 4 a 5 miliard de la population mondiale qui n as pas acces a des soins medicaux, il peuvent survivre seulemnt par selection naturel, on vas voir, mais pour l instant la situation est celle ci
      ps les site officiel reporte 29.500 mort en UK, mais Uk declare d avoir deja 32.000 mort

    • Jacques Ady

      6 May 2020

      Le taux de mortalité “officiel” est très surestimé, tout simplement parce que toutes les personnes atteintes du Covid n’ont pas été testées, loin de là. Si seulement une personne sur 20 atteinte du virus a été diagnostiquée, on peut diviser 7% par 20 soit 0,35%… ne pas oublier qu’il y a beaucoup de personnes asymptomatiques. Par exemple, l’Islande en est à 10 morts pour 1799 positifs, cela fait moins de 0,6%.

  • nicole

    4 May 2020

    Je partage complètement cette analyse pertinente et vis ce confinement comme une atteinte profonde et injustifiée aux libertés fondamentales.
    Je ne peux m’empêcher alors de me poser la question : quand la résistance va t elle enfin se structurer et comment faire émerger le chef qui guidera les résistants vers un lieu d’espérance ? Il y a un moment où agir devient la seule perspective possible.
    Cordialement

    Répondre
    • bernard jonery

      5 May 2020

      Voila une bonne idée, mais hélas, que peut faire un chef, même un vrai, contre une armée de veaux?

  • Jepirad

    4 May 2020

    Bonjour, vous dites “En un mois de confinement, je n’ai entendu aucun journaliste « officiel » et aucun « officiel-officiel « expliquer que le virus n’attaquait que les vieux, les obeses et les diabétiques et que pour les autres, elle n’était pas plus dangereuse qu’une grippe.” C’est inexact. Tous les jours à l’occasion du bilan des 24h, cela a été constamment rappelé. Cdt

    Répondre
    • Jacques Ady

      5 May 2020

      Si Salomon et cie ont dit cela, ils en ont tiré les conclusions opposées dans les mesures prises (confinement aveugle de toute la population)…

  • Coethaeloc

    4 May 2020

    Que fait un mauvais chef quand la réalité lui rappelle qu’il n’est pas à la hauteur et que son incapacité met sa légitimité en doute. ?
    Il ne se remet pas en cause (il en est incapable), mais par contre il s’en prend à ses subordonnés, il crie, il hurle et les brime.
    Le mauvais chef exorcise ainsi sa peur et tente de prévenir toute contestation.

    Pour reprendre la formule qui a fait la fortune d’Hara-Kiri, ils sont idiots, bêtes et méchants.

    Répondre
  • Anna POTHIN

    4 May 2020

    “Dans le fond, c’est là la vraie malédiction française : plus l’État échoue, plus il grossit et plus il grossit et plus les pétainistes qui se sont réfugiés à l’intérieur de l’état votent pour Vichy. Nous y sommes à nouveau.”
    « Plus l’Etat grossit, plus il est inefficace et plus il coûte… et plus on va dans le mur… de la faillite.
    Il est donc urgentissime de ne pas seulement le dénoncer, mais surtout de trouver des solutions pour y remédier ! Comment infléchir l’opinion publique de se détourner d’une recherche de plus en plus accrue de sécurité, parce que c’est de la sécurité qu’il s’agit ? Il faut encourager la recherche d’un
    j u s t e é q u i l i b r e entre la sécurité et la prise de risque, trouver les avantages à la “prise de risque” (satisfaction personnelle dans le dépassement de soi, découverte de solutions meilleures, amélioration de la situation économique et matérielle… etc. trouvez les !). Il est grand temps de proposer à la société une amélioration de leur situation par : plus d’effort…, plus de responsabilité…, plus d’action positive… tomber et se relever… pour avancer dans la vie…

    Répondre
  • Silène

    4 May 2020

    Je pense que là où les chercheurs les scientifiques et autres médecins avouent leur totale ignorance face à un virus inconnu, quand les chiffres fantaisistes des morts potentiels sont loin d’être définitifs , je pense que tous les gourous les devins ou les magiciens qui détiennent leur vérité devraient se taire.

    Répondre
  • Alain

    4 May 2020

    Bon article. On a parlé du fait que le virus était dangereux uniquement pour une certaine catégorie de population. La France va de mal en pire. Après la vente de nombreuses entreprises clés comme Alcatel, Alstom voila le surendettement qui menace

    Répondre
  • JC

    4 May 2020

    Bravo et merci Monsieur Gave ! La situation étant grave, je vous invite à aller plus loin et à voir qui tire les ficelles et dans quel but.

    Répondre
  • Steve

    4 May 2020

    Bonjour
    Excellent article résumant bien la situation! E. Macron s’étant autoproclamé “chef de guerre”, chef de guère étant donné la pénurie serait plus approprié, j’ai eu la curiosité d’aller lire le rapport sur l’état de l’armée de l’air française en 1940, car elle a beaucoup été accusée pour expliquer la défaite. Et j’ai découvert qu’en fin de compte, les mêmes qualificatifs pour caractériser la pénurie d’avions modernes, de munitions etc… pouvaient exactement s’appliquer à ce qui nous arrive depuis la mi-mars: changements de doctrine ( invoqués par M. Touraine) , manque de communication, retard des commandes à l’industrie, désorganisation etc…Donc je rejoins, en partie, D. Monod Broca en disant que le problème s’étend au delà du chef de guère actuel et de ses sbires propagandiers; Il faudrait peut être s’interroger sur le centralisme forcené ( mais qui a aussi maintenu le pays) compliqué par les “prés carrés” des différentes administrations qui se surveillent férocement : à peu prés comme ces paysans qui mettent une double clôture à leurs prés car ils ne supportent pas l’idée que la vache du voisin vienne brouter 10 cm de LEUR herbe en passant la tête à travers les fils!
    Nassim Taleb a lui aussi critiqué la réaction des gouvernements occidentaux; un récent article paru sur 0hedge , analysant la réponse suédoise a justement mis en cause le modèle pondu par Neil Ferguson de l’Imperial College qui prévoyait jusqu’à 500 000 morts en G.B. Il a lui même rectifié son erreur après sa guérison du Covid : retour à environ 20 000 décès, mais trop tard: le gouvernement britannique qui était parti pour ne pas confiner , comme les suédois ou les allemands, a fait volte face après le premier rapport.
    Didier Raoult, dans son interview du 21 avril, a bien insisté sur la différence de réaction duentre pays pauvres et pays riches occidentaux: complexité et lenteur de la prise de décision, argent considérable en jeu excitant les convoitises…
    Il semblerait que ce virus ait des comportements bizarres. Ce qui n’aurait rien d’étonnant s’il résulte d’une chimère (comme celle décrite en 2015 par les chercheurs des labos chinois financés aussi par les US ) . Si tout le monde scientifique, comme l’a suggéré Montagnier, savait, par les publications spécialisées, ce qui se passait dans les labos P4, il ne faudrait pas trop s’étonner de la panique aggravée des politiques.
    Comme l’a rappelé le Pr. Raoult, la décision politique résulte de nombreux facteurs complexes. ( Rappelons que dans le cas du sang contaminé, la décision de continuer les dons du sang dans les prisons, qui aggrava l’épidémie de Sida en france fut une décision politique, contre l’avis des médecins – voir témoignage du Pr. Cot)
    Ce qui devrait constituer une priorité, ce pourrait être de constater que 80 ans après la défaite de 40, les mêmes effets résultent des mêmes causes, au delà de l’insuffisance des uns ou des autres qui se succèdent. Si nous ne réformons pas notre état, la même chose se reproduira autrement. Espérons alors que les structures de l’Union Européenne ne fonctionnent pas aussi comme l’Etat français de 1940, à la puissance 27!
    Cordialement

    Répondre
    • bebert

      5 May 2020

      ” à peu prés comme ces paysans qui mettent une double clôture à leurs prés car ils ne supportent pas l’idée que la vache du voisin vienne brouter 10 cm de LEUR herbe en passant la tête à travers les fils!”:quand on ne veut pas voir ses vaches en divagation ,deux fils valent mieux qu’un seul,de plus chez les bovins il existe aussi des virus contagieux (BVD par exemple),donc pour proteger son troupeau on evite si possible tout achat exterieur et tout contact avec un autre troupeau d’ou les deux fils.Quand on ne sait pas de quoi on parle ,on s’abstient…
      Si le covid19 avait touché les bovins les frontieres françaises auraient été fermées immédiatemment aux vaches chinoises,visiblement onest moins regardant quand il s’agit des “veaux ” français.

  • bibi

    4 May 2020

    Les points que vous recommander sont quasiment ceux qui ont été mis en application lors de l’épidémie de grippe aviaire (H5N3) en 2018.
    Seule une partie du territoire à vu les canards être confinés le sud-ouest.
    Test systématiques dès qu’un cas suspicieux était présent.
    Prise en charge du canard infecté et de ceux qui ont été en contact avec (par une méthode expéditive abattage).

    Bilan à l’avenir confier la gestion de la prochaine crise sanitaire humaine au ministère de l’agriculture qui lui au moins c’est gérer le bétail que nous sommes maintenant.

    PS : j’espère que lundi prochain nous aurons votre avis sur un sujet beaucoup plus important le futur calendrier mondial du rugby.

    Répondre
  • Henry

    4 May 2020

    Le pire est que les pays d’Europe de l’Ouest risquent d’être ceux ayant eu le plus de mort, y compris par rapport aux pays d’Afrique, d’Amérique du sud, d’Asie du sud est ou d’Europe de l’est, pourtant moins bien pourvus…

    La gestion de cette crise du COVID19 (ne pas oublier les déclarations tonitruantes et contradictoires, notamment celles d’une certaine porte parole du gouvernement) est pathétique.
    Nous pouvons prédire la prochaine étape : des lois d’immunité juridique pour se protéger des poursuites, façon responsable mais pas coupable.

    Répondre
  • Oblabla

    4 May 2020

    Encore un excellent papier qui tranche avec les réflexions nullissimes qu’on lit par ailleurs.
    Par ailleurs, je souhaite revenir sur votre remarque suivante:
    ” En un mois de confinement, je n’ai entendu aucun journaliste « officiel » et aucun « officiel-officiel « expliquer que le virus n’attaquait que les vieux, les obèses et les diabétiques et que pour les autres, elle n’était pas plus dangereuse qu’une grippe. ”
    Je souhaite livrer à votre sagacité les quelques éléments qui suivent.
    Tout d’abord, j’ai dans mon entourage 4 personnes âgées de 30 à 40 ans, deux hommes et deux femmes qui n’entrent dans aucune des catégories que vous décrivez et qui ont attrapé le covid19 et ça ne s’est pas bien passé du tout. Elles ont survécu à 3 ou 4 semaines d’hospitalisation avec fièvre, épuisement et problèmes respiratoires sérieux. A leur sortie elles vont avoir besoin d’une longue convalescence et de rééducation.
    Ensuite, je vous recommande la lecture du chemin de croix vécu par un rédacteur du journal l’Équipe qui, il est vrai est un homme d’une cinquantaine d’années fort pour ne pas dire obèse.

    Répondre
    • Franck

      4 May 2020

      Si c était si grave que cela.
      Il y aurait eu 100 millions de morts min dans le monde.
      Faite le pourcentage du nombre de morts en fonction de chaque épidémie qu il y a eu par le passé.
      Le coronavirus est celle qui a fait le moins de mort alors qu elle est bcp plus contagieuse.
      C est dire à quel point c est bcp moins grave que la grippe.
      Le seul problème ceux sont les défenses immunitaires qui s activent en trop grand nombre pour une toute petites minorités d infectés et de l eau vient dans les poumons en réaction à l inflammation.
      Des amis l ont eu ils n ont rien eu.
      Des amis des amis l ont eu rien.
      De mon côté je n ai strictement rien constaté.
      Je n ose même pas imaginer le nombre de personnes qui ont dû l attraper et tousser quelques jours et puis plus rien.
      ‘année dernière J AI ATTRAPÉ LA GRIPPE J AVAIS DU MAL À RESPIRER.
      J AI EU LES POUMONS INFLAMME.
      L HOPITAL ÉTAIT BONDÉ DE PERSONNES ÂGÉS TRÈS MZL EN POINT CERTAINS AVEC UN MASQUE POUR RESPIRER.
      Le coronavirus c est une grippe mais très contagieuse c est tout.

    • Charles Heyd

      5 May 2020

      Je vous réponds mais aussi à #Franck;
      hier après-midi je discutais avec une amie de la pandémie et à un moment donné on a parlé du Charles De Gaulle; je m’étonnais qu’on n’ait pas, ou plutôt plus, de nouvelles de son équipage (et ce celui de son groupe aéronaval);
      environs une heure après la nouvelle est tombée: sur les plus de 1 000 cas tous sauf deux (dont toujours en réanimation) sont sortis d’affaire;
      si ce n’est pas une démonstration éclatante que le covid-19 frappe en priorité et en écrasante majorité les personnes âgées et/ou déjà affaiblies par d’autres affections, ce que dit d’ailleurs CG, je me demande ce qu’il faudra comme démonstration à nos “experts” tant politiques que même médicaux et scientifiques!

  • Raphael Fiorentino

    4 May 2020

    Completement d’accord avec l’integralite de l’article. Concernant la taille (et donc en un sens la centralisation) de l’etat c’est clairement un facteur terriblement aggravant de l’effet du covid-19… en Europe. Nous obtenons une forte correlation simplement en regressant le taux de mortalite covid-19 en fonction d’indicateurs idoines (poids des taxes + poids du budget gouvernement + sante fiscale). Vu sous cet angle, la France et la Belgique sont encore pires que ce que le poids de leur etat aurait permis de penser (Italie et Suede juste derriere), tandis que l’Autriche, la Norvege et le Portugal font beaucoup mieux que prevu. https://www.butterwire.com/about/articles/super-eu-state-or-bust/

    Répondre
  • Racadot

    4 May 2020

    En démocratie ce n’est pas le principe de précaution ou la vie quoiqu il en coûte qui aurait dû être l’idéologie mais tout simplement « la liberté » cela aurait conduit à moins de décisions stupides et aurait rendu / libéré les initiatives individuelles.
    A la question faut-il protéger les citoyens contre une liberté qui pourrait les tuer ? (Ex : la ceinture de sécurité)… oui si l État à de la jugeote … donc de nos jours je défendrai désormais une liberté à tout crin contre l État !

    Répondre
  • Jean-Michel BARDOU

    4 May 2020

    L’étouffante emprise de cet Etat aussi tentaculaire qu’incapable est en train de tuer les dernières individualités qui existaient dans la nation au sein de ses TPE et PME qui se situent entre autres au niveau des restaurants, spectacles, évènementiel général, couture, prêt à porter, commerces de détail en général. Regardez par exemple, la fabrication des masques dont tous les médecins, pharmaciens, hôpitaux et public ont fait appel à la générosité des merceries et même de leurs administrés et maintenant à qui il est interdit de vendre des masques qui sont réservés à l’industrie sous le prétexte de normes obligatoires. Ils doivent avoir raison! Qu’ils continuent à bouffer chez Mac do et Leclerc mais qu’ils ne se plaignent pas de mal digérer et de porter des fringues qui se déchirent après quelques rares mises! Quand j’étais moins vieux, je vivais dans un plus beau pays. C’est vraiment triste pour nos enfants.

    Répondre
  • Frederic

    4 May 2020

    Bonjour,
    Belle analyse. Merci à vous. Ça fait du bien.
    Charles GAVE ne juge pas, il constate, il analyse.
    A chacun de nous de prolonger la réflexion sur ce qu’il se passe actuellement et sur ce qu’il peut nous attendre à l’avenir.
    Certains ont déjà programmé l’avenir de l’humanité , notre ligne de vie.
    Cependant, nous avons le choix d’empreinter une infinité d’autres chemins et d’en décider autrement.
    Arrêtons de laisser nos vies entre les mains de quelques uns.
    A nous de penser, d’agir en toute liberté et en toute responsabilité pour nos vies.

    Répondre
  • Martinolle

    4 May 2020

    Savoureux et malheureusement exact !!

    Répondre
  • Karl Descombes

    4 May 2020

    Je suis partagé quant à l’analyse.
    D’accord comme quoi le système français centralisé est peu efficient.
    Mais pas aussi certain que la maladie ne soit pas si grave. Cela me semble bien bien trop tôt pour en juger.

    C’est un nouveau virus. Il y a plusieurs aspects à considérer sur lesquels nous n’avons pas de recul:
    1) Mortalité directe
    2) Séquelles chez les survivants
    3) Capacité de la population à s’immuniser de manière durable et à ne pas avoir une maladie rampante.

    1) Mortalité directe :
    On commence juste à pouvoir en juger de manière statistique. Comme chaque pays a pris des mesures différentes, il est difficile d’évaluer une mortalité intrinsèque.
    La fourchette va de 0.5% à 3% avec confinement. Avec un système médical paralysé, ce serait sûrement plus.

    Même à 0.5%, c’est 335 000 morts en France.

    Sur quelle durée : vu la contagiosité, il faudrait 4 à 6 mois avant que l’ensemble de la population soit infectée.

    335 000 morts (au bas mot) sur 6 mois : ce n’est pas une simple grippette.

    Il suffit de regarder les courbes de l’INSEE sur les morts par mois pour s’en convaincre.

    2) Séquelles chez les survivants

    Il y a des échos pas très rassurants de séquelles chez certains survivants, en particulier au niveau des reins et des nerfs.
    Nous sommes encore incapables de juger de l’étendue des dégâts.

    3) Capacité d’obtenir la fameuse immunité collective.

    Les virus pour lesquels le corps est capable de mettre en place une réponse immunitaire de longue durée sont une minorité.

    Il y a des premières informations en provenance de Chine et de Corée, avec des guéris réinfectés ou sans immunité détectable après trois mois qui posent des questions. Nous n’avons pas encore les réponses, si c’est une réalité ou une erreur de mesure initiale ou présente, mais cela amène de toute manière à la prudence.

    Si un guéri peut être réinfecté après trois mois, nous ne sommes pas près d’éradiquer ce virus.
    La solution sera un vaccin à administrer régulièrement.
    Vaccin qui ne sera pas là avant 12 ou 18 mois au plus tôt.
    Et si le virus ne mute pas d’ici là.

    Ainsi, devant tant d’inconnue, une réponse collective forte était indispensable.
    « On » ne pouvait pas laisser l’épidémie grandir naturellement sans rien faire.
    Et qu’on le veuille ou non, le « on » légitime, c’est l’état.

    Quant à la méthode employée par le gouvernement français et à son efficience : oui, « peut mieux faire ».

    Débauche de ressources humaines, matérielles et financières a été mise en œuvre pour un résultat pas meilleur voir inférieur à celui d’autres pays.

    OK le modèle coréens ou taïwanais n’était pas transposable en France. Mais le modèle allemand l’était.

    En Allemagne, il n’y a pas de confinement strict.
    Les mesures coercitives sont prises à l’échelon de la région, en fonction des spécificités locales.
    L’esprit est de tester toute personne suspecte et d’isoler ces personnes, et laisser le reste de la population vaquer à ses occupations.

    Pour quel résultat : 200 morts par jour environ et tendance stable.

    Pour rappel, le confinement ne sert pas à éradiquer la maladie, mais à :
    1) Gagner du temps pour trouver un remède (médicament ou vaccin) sans saturer le système de santé
    2) Réduire le risque de mutation du virus
    3) ca que les personnes âgées meurent de leur belle mort et pas du COVID.

    A 100 – 150 morts par jour, l’objectif est atteint, si l’on analyse froidement.

    La question est maintenant de savoir pourquoi la méthode du gouvernement français est aussi mauvaise.

    Parmi les facteurs, j’ai la conviction que :
    1) Culture centralisatrice française
    2) Inculture économique et incompétence crasse des personnes aux postes de décision. Petit monde de hauts-fonctionnaires coupés des réalités et qui ne cherchent qu’à exister.
    3) Collusion entre le politique et la haute finance.

    Ils savent que la France ne pourra jamais rembourser ses emprunts.
    La crise est une formidable opportunité de berner le bon peuple et de se gaver de leur épargne, tout en attribuant les causes à la crise sanitaire.

    C’est une « licence to debt » inespérée. Mais pour que cela marche, il faut affoler le bon peuple.

    Répondre
    • JIM

      5 May 2020

      Les faits fondamentaux à retenir des informations du Pr RAOULTet d’autres épidémiologistes indépendants.

      – un vaccin ne servira à rien puisque comme vous l’avez dit la plupart des virus ne sont pas immunisants .
      – la fiabilité des tests pose question car il y a de nombreuses souches de coronavirus et celui ci on ne sait pas le tester .
      – la plupart des virus disparaissent sans qu’on sache exactement pourquoi.
      – si ce qu’a annoncé le Pr MONTAGNIER est vrai (virus conçu par manipulation humaine dans un labo) sa viralité est exacerbée , mais sa durée de vie est courte comme pour tout virus.

      Par conséquent la stratégie de la Suède est la bonne et elle est conforme aux prescriptions des vrais épidémiologistes .

      La situation dans laquelle la majorité des grands pays est plongée résulte de la panique des politiciens après les prévisions totalement fausses du Pr FERGUSSON de l’Imperial College de Londres .
      Mais n’en soyons pas surpris quand on sait qu’il fait partie des institutions majeures du New World Order!

    • Jacques Ady

      5 May 2020

      JIM vous a déja répondu, cela dit votre chiffre de 335.000 morts est aussi crédible que les prévisions des spécialistes qui conseillent le gouvernement. La Suède est le contre-exemple type.
      Je ne sais d’où vous sortez votre chiffre de 0.5% non plus, quand il semble que la mortalité réelle de ce virus est plus proche de 0.2% : car personne ne sait quel % de la population a contracté le virus – beaucoup de gens sont asymptomatiques, et aucun pays n’a testé 100% de sa population.

      « On » ne pouvait pas laisser l’épidémie grandir naturellement sans rien faire.
      C’est pourtant ce qu’a fait la Suède, peu ou prou.

  • Gringo75

    4 May 2020

    Remarquable ! De toute évidence une bataille absolue est en cours entre le NWO et la révolte des Nations avec peu de prétendant en Europe pour défendre la deuxième voie / voix

    Répondre
  • sissou

    4 May 2020

    Merci pour ce coup de projecteur et dans la désinformation il y a l’exemple des pays ou le probléme a été réglé facilement. Il se trouve que l’un d’eux jouxte notre frontière c’est l’Allemagne. Alors ce pays à beaucoup de lits ce pays teste mais au fait il soigne avec quoi? car il y a beaucoup plus de guérison! Aucun média ne donne l’information car je pense que la chloroquine doit avoir une bonne place avec l’antibiotique. On peut aussi rajouter la Turquie…Mais elle c’est la chloroquine…

    Répondre
  • Laurent

    4 May 2020

    Bonjour Mr Gave
    Je n’ai rien à ajouter à votre superbe analyse.
    Votre hauteur d esprit arrive toujours à me faire comprendre la vérité de ce que nous vivons.
    Votre expérience est d une grande aide à qui veut bien vous lire ou vous écoutez.
    Ce que je fais régulièrement lorsque vous intervenez sur GrandAngle.
    Merci
    Bien à vous et votre famille
    Laurent

    Répondre
  • Viktor

    4 May 2020

    Reconnaissons d’abord que pour les mondialistes, mettre au pas plus de 7 milliards d’individus, simplement en leur foutant la trouille, avec une bonne dose médiatique d’ingénierie sociale : il fallait oser. Ils l’ont fait. C’est un véritable coup de maître !
    Cela est une avant première de la gouvernance mondiale qui sous les apparences de la démocratie, va devenir une prison sans murs et dont la laisse qui nous y retient va être à longueur variable, comme celle que nous utilisons pour notre chien. Un système d’esclavage à la consommation et au divertissement, où les esclaves vont avoir l’amour de leur servitude. Quant au “kolossal” profit, pour une vaccination obligatoire pour tous, avec en bonus une puce nano RFID, sans plus attendre, les jeux sont déjà faits.

    Répondre
  • Antoine

    4 May 2020

    Vous écrivez ce que je pense depuis un bon moment, seul dans le fond de ma Bretagne ! Le jour où un “de Gaulle” apparaît sur un sol démocratique à mes yeux, je le rejoins immédiatement avec armes et bagages.

    Répondre
  • humpty-dumpty

    4 May 2020

    Excellent comme à l’accoutumée !
    De petites remarques tout de même sur le volet médical :
    Sur le Pr Raoult, certes la façon de vouloir le faire taire de certains commentateurs officiels est aussi lamentable que toujours, et il serait bon d’évaluer si son protocole permet ou non un gain significatif avant de le condamner. Toutefois, avec les données dont nous disposons à ce jour, justement, un tel gain n’est pas du tout établi à l’heure actuelle ! Je vois autant d’attitudes anti-scientifiques de la part des thuriféraires de R. que de ses détracteurs.

    Répondre
    • CAMBON

      4 May 2020

      Révélation : l’armée française commande de la chloroquine en secret !

      >
      > Chers amis,

      > Très court message aujourd’hui pour vous donner ces 2 informations très importantes :
      >

      L’armée française a reçu de la chloroquine pour ses soldats !

      > Pendant que le Président Macron et Édouard Philippe interdisent aux médecins de ville de prescrire le traitement du Pr Raoult à leurs patients…

      > …l’armée française a commandé aux Chinois des barils entiers de chloroquine !

      > Cette information stupéfiante a été révélée par une vidéo pirate, où l’on voit les fameux barils de chloroquine arriver à l’aéroport de Roissy.

      « Cette vidéo est authentique », a confirmé le journal Libération.

      > Devant cette preuve irréfutable, l’armée a confirmé officiellement qu’il s’agit :

      « d’un achat de précaution si jamais la chloroquine était validée par les autorités de santé comme étant utile pour lutter contre le Covid-19 [1] ».

      > Donc, pendant que nos grands pontes critiquent le Pr Raoult…

      > …l’armée française, elle, a compris que son traitement était très prometteur, et constitue des stocks !
      >

      Une région d’Italie distribue gratuitement l’hydroxychloroquine !

      > Depuis le 23 avril, de grandes quantités d’hydroxychloroquine (Plaquenil) ont été distribuées gratuitement dans les 1 500 pharmacies du Piémont, en Italie [2].

      > L’objectif est de permettre aux malades du Covid-19 de recevoir ce médicament dès que possible,à leur domicile !

      > Et c’est exactement ce que recommande le Pr Raoult : traiter les patients le plus tôt possible, dès les premiers symptômes !

      > En France, la situation est absurde : on n’autorise le protocole Raoult qu’à l’hôpital et pour les malades en état critique… à un stade auquel ce traitement est inefficace !

      s

      > Guillaume Chopin

      Sources :
      > [1] Armée française : chloroquine pour Covid 19
      > [2] La Reppublica : Distribution de Plaquenil dans le Nord de l’Italie

    • Jacques Ady

      5 May 2020

      À ce moment-là il faut dire la même chose de tous les autres médicaments et protocoles tentés par des médecins sur leurs malades du Covid-19 dans l’objectif de les soigner avec les moyens du bord (antibiotiques notamment, mais aussi anticoagulants…).
      Votre remarque va dans le sens d’une médecine décidée en haut, à Paris, par d’obscurs médecins-technocrates, et applicable de façon homogène partout en France par tous les médecins, ce qui est l’absolu contraire de la liberté de soigner et d’être soigné.

  • Franck

    4 May 2020

    Bonjour mr Gave,
    Merci énormément pour votre soutient.
    Vivre en France quand on est attaché aux libertés individuelles et quand on en comprends le bien fondé en faisant appel au bon sens est assez éprouvant surtout depuis ce confinement.
    Aussi incroyable que cela puisse paraître, j ai eu l impression d être en Corée du Nord pendant 2mois, quand dans le nord (Suède Allemagne) certains pays se sont contenté simplement de demander à leur peuple de respecter la distance et éviter les rassemblements, et en aucun cas la moindre sanction ou amendes ou toute sorte d entrave à la liberté comme un confinement total ayant été exigé.
    Dans les faits on ne peut constater à quel point ce que vous dites est vrai qd on voit les statistiques dans le passé concernant la grippe et la différence de gestion d une crise entre un état lourd et centralisé comme la France comparé à un état décentralisé comme la Suède ou Norvège.
    Heureusement qu il y a internet pour éviter que l endoctrinement programmé par les médias et politiques ne continuent à abrutir la majorité d entre nous.

    Respectueusement.

    Répondre
  • Bruno

    4 May 2020

    Très belle analyse.

    Répondre
  • createo

    4 May 2020

    De biens belles réflexions posées avec un indéniable recul !
    Mais pour qui n’a pu sauter les barrières faute d’un élan qu’il n’imagine même pas possible, comment envisager sereinement de tenir tête ou simplement s’affranchir des “tigres de papier” qu’évoque si justement Claude Lelouch dans ” l’aventure c’est l’aventure” ?
    Seul un mouvement sérieux, serein et puissant pourrait rassurer l’Individu !
    Merci charles

    Répondre
  • Michel Chiecchio

    4 May 2020

    Prosternons nous devant GAIA

    Répondre
  • Hardy

    4 May 2020

    Superbe comme toujours Merci Mr Gave , il faut relire l’ordre social de Jacques Rueff car tout y est décrit et expliqué

    Répondre
  • Faik Henablia

    4 May 2020

    Bonjour Charles,
    Pourquoi donc un “vieux’ n’aurait-il le droit de ” vivre libre ou mourir “, au lieu d’être confiné férocement ?

    Répondre
    • Béret vert

      4 May 2020

      Bonne remarque mais d’une ne prenez pas le mot férocement au pied de la lettre et deux, les très vieux en général ils préfèrent rester tranquillement chez eux en attendant que ça se passe. Ils souffrent moins du confinement qu’un jeune, je pense, et comme ils sont plus à risque…
      Vivre libre n’a pas la même signification pour un vieux que pour un jeune au regard de leurs modes de vie assez éloignés, ça me paraît évident.
      Mais bon, si papy veut absolument aller danser le tca tcha tcha…

    • Charles Heyd

      4 May 2020

      Je réponds en fait à #Béret vert;
      j’en ai l’âge mais je ne suis pas encore pay et j’aime, et surtout j’aimerais encore (longtemps!?), danser le chachacha!

    • Jacques Ady

      5 May 2020

      Vous avez raison, la liberté doit être laissée aussi aux vieux, y compris de mourir du Covid-19. Disons que ce sont eux qui se seraient auto-confinés férocement, dans leur grande majorité probablement, parce qu’ils n’ont pas spécialement envie de mourir prématurément par bêtise.

  • Stéphane C

    4 May 2020

    Comme vous parlez de mathématiques et si vous souhaitez chers lecteurs avoir une réelle analyse des faits allez sur ce site : scmsa.eu/archives/SCM_Coronavius.pdf
    Cette entreprise ( SCM = Société de Calcul Mathématique) est dirigée par Bernard Beauzamy : un homme tout aussi clairvoyant que notre cher Charles GAVE.

    Répondre
    • Paplus

      4 May 2020

      J’ai regardé le dernier article par hasard, et je vois comme conclusion “très claire” que le confinement n’est pas efficace parce que le nombre de morts par millions dans les pays confinés est plus élevé… Mon dieu, il m’a fallu moins d’une minute pour comprendre l’étendue de la bêtise partisane, s’il vous plaît ne comparait pas à notre honorable Charles Gave qui dans ce cas là aurait quand même pu concéder que c’est quelques crans au-dessus de la grippe et qu’il y a un risque d’évolution défavorable du scénario.

      Si les pays en confinement ont plus de morts par habitants c’est parce qu’ils sont arrivé à un stade ou la population supporte en grande majorité la mesure. Évidemment que la plupart des pays qui n’ont pas de mort ou qui ne sont pas en mesure de le constater n’ont pas de raison de se mettre en confinement….

  • JLP

    4 May 2020

    Comme vous êtes méchant avec nos élites ! Résumons : ils disent que c’est de la Chine que la pandémie est arrivée et qu’il faut donc réduire la dépendance et les échanges avec ce pays. Solution imposée par les mêmes : l’écologie : voitures électriques, moulins à vent, électricité solaire qui nécessitent tous les matières premières chinoises (terres rares) et la technologie chinoise : fabuleux non ?

    Par contre concernant le professeur Raoult, avant d’affirmer (selon quelle preuve?) qu’il a raison contre tout le monde, je vous invite à lire les articles de la revue Prescrire qui est, comme chacun sait, totalement indépendante de tous laboratoire pharmaceutique (y compris ceux qui vendent l’ hydroxychloroquine et l’azythromycine) :
    https://www.prescrire.org/Fr/203/1845/58597/0/PositionDetails.aspx
    entre autres…

    Répondre
    • Jacques Ady

      5 May 2020

      Cet article de Prescrire date du 23 mars… de l’eau a coulé sous les ponts depuis, et bien des chiffres portant désormais sur des milliers de malades, en France, au Brésil, en Chine, ont été publiés depuis qui vont dans le sens du Pr. Raoult…

  • Olivier

    4 May 2020

    Une idée de solution pour en finir avec ce goinfre qu’est l’etat: 1/ Démocratie directe 2/ Audit du budget 3/ Une blockchain pour les depenses de l’etat,avec tous les postes de dépenses et des smart contracts pour tous les projets publics. Ca les ferait bien chier tous ces fonctionnaires une transparence pareille 4/ tous les francais s’informement par eux-memes en allant directement fouiller sur twitter et des sites independants; je m’en porte beaucoup mieux depuis que je suis sur tweeter et je ne lis plus le charabia des journalistes

    Répondre
    • Charles Heyd

      4 May 2020

      Sur tweeter ii y a du charabia aussi; certes il est moins long qu’un article de jounaleux!

    • Pem

      4 May 2020

      Pour rejoindre qui ?.
      Mais vous !

    • bibi

      4 May 2020

      DDHC 1789 article 14 :

      Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

      Si l’état respectait ses lois cela ferait plus de 200 ans qu’un grand livre de compte ou figure chaque entrée et chaque sortie serait disponible en préfecture et maintenant en ligne.

  • Francis

    4 May 2020

    Dans cette crise du Covid 19, la gestion des hôpitaux est très souvent critiquée (à juste titre), mais rien n’est dit sur nos services de sécurité intérieure (je ne sais pas à quel sigle me référer tellement il y en a). Ces services de sécurité intérieure sont censés protéger la population, par exemple, d’une attaque bactériologique ou chimique de quelque nature que ce soit. À voir leur efficacité avec le Covid, on peut craindre le pire dans le cas d’une attaque plus létale.

    Répondre
    • Lucien

      4 May 2020

      Sauf qu on est pas sûr que ces morts sont dûs au Corona
      Ce n est pas la cause mais la conséquence

    • Mig

      4 May 2020

      Oui, et encore on ne s’est jamais confiné pour une grippe, donc à situation comparable, le nombre de morts serait encore supérieur. D’autant plus que la comptabilité est loin d’être complète (il manque les décès au domicile, une partie des décès en maison de retraite, les décès qui vont survenir pour non-traitement de maladies annexes en raison de la surcharge hospitalière).
      Je suis plutôt d’accord avec l’idée de fond dans le billet de M. Gave, mais quand même, son analyse comporte un biais à ce niveau-là.

    • Claudio Vit

      4 May 2020

      Les chiffres du covid-19 sont archifaux. Si on meurt de diabète et on a aussi le coronavirus on nous compte comme mort du coronavirus. Systématiquement, pour gonfler les chiffres.

    • Sylvain

      4 May 2020

      Merci.
      Je pense que l’on peut critiquer les mesures prises par l’état (réaction tardive, scrutin maintenu, moyens hospitaliers manquants, manque de masques, pas d’équipes pour tracer et isoler, etc) sans pour autant minimiser ce virus comme cela est fait ici.
      Si on en est déjà à 25,000 morts avec un confinement historique, on peut légitimement se demander quel nombre aurait été atteint sans confinement. Faire une équivalence avec la grippe semble maladroit.

    • Jacques Ady

      5 May 2020

      24895 morts en 3 mois… en France, suite à une gestion calamiteuse. Une gestion intelligente, de type Allemagne, aurait conduit à 5 fois moins de morts, soit 5.000 morts (mettons 7.000 une fois l’épidémie terminée, car elle est en déclin).
      On peut prendre la gestion suédoise aussi, si vous voulez.

  • MVS

    4 May 2020

    Ce qui me choque le plus, c’est l’abandon TOTAL de notre Etat omnipotent. Les entreprises font leur possible pour gérer ce confinement et éviter l’apocalypse. De leurs côtés, nos chers fonctionnaires ont tout simplement fermé toutes leurs portes. Pour eux “confinement” a simplement voulu dire “fermeture totale”: tribunaux fermés, services d’urbanismes fermés, transports publics réduits à quasi rien, bureaux des hypothèques fermés, la Poste à 40%, les déchetteries fermées, les collectes des déchets à 50%, les profs à 20% (et encore…)…. J’ai juste honte de ce pays qui a peur de tout.

    Répondre
  • dede

    4 May 2020

    Je ne sais pas si ou quand nous connaitrons la verite en ce aui concerne le virus (il n’y a qu’a voir comment le peuple de Hong Kong est encore a ce jour traumatise par le SARS qui n’avait fait “que” 350 morts pour se rendre compte qu’il est difficile de se remettre en cause apres une panique injustifiee) mais ce que je sais, c’est qu’avec la catastrophe economiaue et societale qui se prepare (on ne crame pas impunement du capital sans produire pendant des mois), les dirigeants actuels (Macron, Trump, Xi, Modi et les autres) qui voulaient entrer dans les livres d’histoire, vont y rester comme fossoyeurs de l’humanite…
    Il est malsain de s’en rejouir mais il y a tellement peu d’autres choses qui ne me desesperent pas en ce moment que j’assume ce petit plaisir.

    Répondre
  • Denis Monod-Broca

    4 May 2020

    Quand le système immunitaire tue le malade

    L’un des modes d’action du coronavirus est de provoquer une sur-réaction du système immunitaire, un « orage de cytokines », qui empêche les alvéoles des poumons de remplir leur office et peut foudroyer le malade.

    N’est-ce pas ce qui arrive à nos pays ? La France, pour se défendre, a arrêté presque complètement son économie. Ne s’agit-il pas d’une semblable sur-réaction, qui risque de l’asphyxier, de mettre en péril sa vie-même ?

    L’organisme « croit » bien faire en mobilisant son système immunitaire contre le virus, celui-ci se mettant à synthétiser en grand nombre des cytokines qui signalent et combattent le virus. Nous avons collectivement cru bien faire en concentrant nos efforts sur l’accueil des malades Covid-19 dans les hôpitaux. Mais n’avons-nous pas involontairement provoqué l’équivalent d’un orages de cytokines : un orage de signaux d’inquiétude qui empêche l’économie de remplir son office, étouffant l’organisme national tout entier ? Les milliards déversés jouent le rôle de l’oxygène des respirateurs qui maintiennent en vie le malade. Mais se rétablira-t-il ? Il ne faudrait pas que l’oxygène vienne à manquer ni que le coma dure trop longtemps.

    Répondre
    • Normandie

      4 May 2020

      D’autant plus que le malade est obèse et pas en grande forme…

    • Charles Heyd

      4 May 2020

      Comment s’appelle déjà le virus qui a provoqué cette réaction qui va tuer la France?
      Je crois que je l’ai lu sur une affiche à Toulouse, le marcon-virus ou quelque chose comme ça!
      Et dire qu’il circule depuis 2017 et même avant parait-il!

    • Denis Monod-Broca

      4 May 2020

      @ Charles Heyd

      Non, ce n’est pas si simple. Macron a sa part de responsabilité, oui, certes, mais toute la classe médiatico-intellectuello-politique aussi, et au-delà nous tous Français aussi puisque, nolens volens, nous nous en accommodons… et que cette sur-réaction, résultant de notre attachement exagérément sacré à la vie, nous convient très bien dans l’ensemble…

    • Charles Heyd

      4 May 2020

      Tout le monde est responsable (mais pas coupable)! C’est exactement le son de cloche qu’aime entendre Macron; sauf que lui il est aux commandes et il a un porte-parole gouvernemental qui est cette cloche qui sonne faux; vous incriminez, je cite: “Non, ce n’est pas si simple. Macron a sa part de responsabilité, oui, certes, mais toute la classe médiatico-intellectuello-politique aussi, et au-delà nous tous Français …”; c’est aussi ce que démontre avec brio CG dans son billet sauf qu’il incrimine pas tous les Français;
      mais je suis d’accord avec vous sur un point, les Français, dont vous et moi, sont des veaux sinon ils se seraient révoltés contre ce qu’ils endurent depuis bientôt deux mois!

  • Kerdrel (de) Arnaud

    4 May 2020

    Superbe papier comme d’habitude !
    Nos élites sont en train de concocter une loi qui les absoudre de toute l’histoire Covid.
    On ne peut que les féliciter d’être aussi courageux !

    Répondre
  • Rabret

    4 May 2020

    Tout à fait d’accord avec vous Charles Gave : se réfugier derrière une pandémie pour adopter une politique liberticide tout cela orchestré par un ensemble d’acteurs tous plus corrompus les uns sur les autres.

    Répondre
  • LAIGNEL JEROME

    4 May 2020

    Tout à fait d’accord avec cette lecture des événements … Ceci étant, les constats sont faits, et depuis plusieurs années. Pourtant rien ne change et vers qui se tourner pour rejoindre la résistance ? et comment résister d’ailleurs ?

    Répondre
  • Thierry Balet

    4 May 2020

    Comme quoi l’après Covid sera bien pire que le virus en soit………
    A se demander ce qu’ils sont prêts à nous réserver le jour où une centrale nucléaire aura un “incident”………
    Merci pour ce billet très éclairant.

    Répondre
  • Huger

    4 May 2020

    Certes, et nos gouvernants ont ajouté la crise économique au problème sanitaire crée par des années de politique bureaucratique de la Santé.
    Pour compléter il faudrait préciser que la panique a été orchestrée au niveau mondial, ce qui ouvre bien d’autres perspectives et questions. A ce tsunami mondial (et mondialiste), les Etats ont réagi différemment. Au vu des résultats, il est certain que le nôtre a failli plus que d’autres. Bien plus, certaines décisions ou non décisions ont empiré la situation, du moins certains personnages influents ont donné des conseils qui ont aggravé, et l’épidémie, et la panique.
    Qui a ordonné aux médecins de ne pas soigner les malades peu atteints et de les laisser chez eux avec du paracétamol? “Sauf si ça s’aggrave…” Et ça s’est aggravé dans un certain nombre de cas…
    C’est à mon avis un point sur lequel il faudra revenir de toute urgence: cesser de transformer les médecins en fonctionnaires de la santé chargés d’appliquer des protocoles définis “en haut”. Avec des intérêts mercantiles à la clé, comme on a eu l’occasion de le découvrir.
    (A ce sujet, une initiative bienvenue sur https://noublionsrien.fr/)
    Ajoutons que les cliniques privées ont été sommées, de façon centralisée là encore, de renoncer à tous les actes non urgents, d’où pour certaines, une inactivité préoccupante. Est-ce si compliqué de laisser chaque directeur d’établissement décider en fonction des informations qu’il possède?

    Répondre
    • STEVE

      4 May 2020

      Je n’ai nul besoin de l’avis administratif de la directrice pour savoir ce que je dois opérer, en revanche elle est aux ordres de l’ARS qui distribue (ou pas) les subventions aux établissements…

    • Olivier

      4 May 2020

      Bonjour M Gave,
      comme d’habitude on se régale de vous lire.. une armée (de bonne volonté) est à lever pour faire entendre votre voix

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!