3 septembre, 2023

Quoi de neuf à l’Institut des Libertés ?

 

L’Institut des Libertés a été créé il y a une dizaine d’années par Emmanuelle parce qu’elle avait compris que son père avait deux passions dans la vie :

  1. Essayer de comprendre ce qui se passait dans le monde.
  2. Ayant compris, ou croyant avoir compris, l’expliquer à qui voulait bien écouter.

De façon à faire bouillir la marmite familiale, depuis le début de ma carrière, je me suis contenté de fournir aux grandes institutions financières de ce monde les résultats de mes recherches car, et à mon immense surprise, elles étaient d’accord pour me payer fort convenablement pour que je continue à les former et à les informer.

Informer le public ne me semblait pas faire partie de mes obligations, tant l’information était diverse et variée.

Mais, il y a une dizaine d’années, j’ai constaté que le monde de l’information généraliste était en train de changer profondément. Les informations disponibles, à la place d’être libres et contradictoires devenaient monolithiques et toutes orientées dans le même sens.

Ce qui me mettait de plus en plus mal à l’aise.

Et apparu en même temps un autre phénomène auquel je ne m’attendais pas : ceux qui s’élevaient contre cette pensée unique voyaient leurs vies professionnelles détruites sans autre forme de procès par le clergé de cette nouvelle religion.

Et la, j’ai commencé a me sentir concerné puisque sans informations contradictoires,  il ne peut y avoir de libertés

Et comme mon métier est de comprendre ce qui se passe pour en tirer des conclusions qui permettent d’agir, je compris alors que l’information était passée sous le contrôle d’une « caste » et qu’elle devenait un instrument visant à asservir les citoyens.

Et du coup, aussi bien dans mes articles du lundi sur l’IDL et dans nos émissions avec Leonard et Emmanuelle sur YouTube, nous nous mîmes à parler de plus en plus de cette tentative de prise de contrôle du Logos par cette classe mondialiste.

Mais à aucun moment, je n’ai présenté en un tout cohérent l’ensemble du dossier sur cette tentative de prise de contrôle du Logos par cette mafia.

En tout cas, c’est ce qui m’est apparu sous mes chers platanes cette année, en relisant mes anciennes chroniques du lundi. preuve que l’inexistante canicule ne m’empêchait en rien de réfléchir,

Et du coup, j’ai décidé d’écrire un nouveau livre pendant cet été, où je mettrai en lumière cette tentative pour nous asservir.

J’en ai terminé la rédaction fin août et il s’appellera :

 

La vérité vous rendra libre.

ou

L’histoire des quarante dernières années revue et corrigée par  Charles Gave

 

Comment ai-je bâti mon livre ?

Pour tous les sujets que je devais traiter, je commence par aller chercher l’un des textes que j’ai publié par le passé, souvent il y a plus de cinq ans.

Ce texte traite à chaque fois de l’un ou l’autre des sujets qui me paraissent importants pour mieux comprendre notre monde.

Cette publication nouvelle d’un ancien article est suivie à chaque fois par quelques paragraphes dans lesquels je me livre à un commentaire du texte que j’ai publié parfois plusieurs années auparavant et ce commentaire prend en compte ce que nous avons appris depuis la publication de l’article original.

Et dans ces commentaires, je relie aussi du mieux que je le peux le texte sous étude avec d’autres textes de moi, publiés bien avant ou bien après.

Dans le fond, à partir de pièces éparses, je rebâtis le puzzle pour que l’image complète apparaisse.

Le livre comprend trois parties

  1. Présentation de la thèse : Tentative de prise de contrôle du Logos par une classe apatride.
  2. Revue des forces en présence. A ma gauche ceux qui veulent nous contrôler, a ma droite, ceux qui veulent être libres.
  3. Et je conclue en expliquant pourquoi nous allons vers l’inévitable échec des mondialistes.

Il sera édité aux éditions Pierre de Taillac, le spécialiste français des éditions militaires et devrait être mis à la vente d’ici six semaines environ.

Dès que possible, nous vous signalerons la date exacte de parution, le prix et comment et où le trouver.

Qui est Pierre de Taillac ?

Descendant d’une vieille famille Gasconne, il a fait ses études à la Catho (à Paris), puis à Sciences Po Paris avant de terminer à Londres au King’s Collège avec une maitrise en polémologie (la science de la guerre).Fasciné par l’histoire militaire, il travaille quelque temps chez Bourrin, éditeur, avant de se lancer à son compte dans une aventure entrepreneuriale en décidant de devenir l’éditeur de tout ce qui touche, ou a touché, à nos armées.Il crée les éditions « Pierre de Taillac »’, dont le catalogue, après quelques années est déjà impressionnant (je ne saurai trop recommander au lecteur qui s’intéresserait à ces sujets d’aller consulter le site).

Il correspond parfaitement à l’idée que je me fais de l’homme libre.

L’homme libre est celui qui aurait pu sans difficultés aucune aller travailler dans une banque ou une administration mais qui a préféré faire ce qui le passionne plutôt que de se consacrer à ce qui rapporte.

Il se trouve également qu’il est le fils de ma sœur, mon neveu donc, et que j’en suis très fier.

J’ai donc décidé de lui confier la publication de mon dernier livre et voici les conditions du contrat qui nous lie.

  1. Tous les droits d’auteur iront à l’Institut des Libertés. Et ces droits d’auteur serviront exclusivement aux développements futurs de l’IDL.
  2. Si le livre se vend bien, alors il pourrait être le premier dans une nouvelle collection des éditions « Pierre de Taillac » qui se spécialiserait dans  l’édition d’ouvrages écrits par des auteurs de qualité qui défendent les libertés individuelles et qui ne réussissent pas à se faire publier ailleurs.

 

Je vais vous faire une confidence.

Beaucoup de mes amis me demandent pourquoi je me donne tout ce mal à la place de jouer au golf après avoir lu le Figaro et écouté les nouvelles sur France Inter(minable), tout en gérant mon épargne tranquillement ?

La réponse est simple:

Jean Paul II disait qu’était Libre (et donc heureux) celui qui pouvait et voulait faire ce qu’il devait faire.

La Liberté s’exerce donc sur trois axes, le pouvoir, le vouloir et le devoir.

Je me revendique Libre.

Je veux donc faire ce que peux faire puisque je sais que je dois le faire.

  • Je sais au fond de moi-même que j’ai quelque chose à dire qui pourrait aider ceux que les pouvoirs publics ont abandonné.
  • Je veux aider.
  • Je sais donc que je peux et que je dois aider, et c’est ce que je veux.

En tout cas c’est ce dont vos réactions à nos chroniques et à nos émissions m’ont convaincues.

 

Je ne cèderai donc pas à la tentation du « à quoi bon ».

 

Je m’explique.

Un vieux rabbin m’a raconté cette histoire.

Le diable veut prendre sa retraite et il met en vente tous les outils qui servent à tenter les humains.

Le plus cher est un outil poussiéreux, assez laid et qui ne paye vraiment pas de mine.

Un client, vaguement intéressé lui demande à quoi il sert.

Vient la réponse du diable :

« Il murmure sans cesse à l’oreille de tout un chacun : A quoi bon ! »

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

77 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marcelin

    13 septembre 2023

    Cher Monsieur Gave,

    Je me permets de vous écrire afin de vous exprimer toute ma gratitude pour votre travail et vos contributions. Bien que je n’aie pas eu la chance d’avoir une figure paternelle présente, j’ai trouvé en vous un guide spirituel, une lumière qui a apporté une immense clarté à ma vie. Aujourd’hui, à 28 ans, je ressens le besoin de vous remercier pour avoir ouvert mon esprit.

    Votre dévouement à comprendre le monde et à partager ces connaissances m’a profondément inspiré. Inspiré au point de créer ma propre société dans le domaine du Web3, avec pour mission de former les individus à la DeFi. Nos formations sont dédiées à l’empowerment des gens, à leur donner les moyens de naviguer dans cette nouvelle ère digitale.

    Il y a quelque temps, j’ai écrit un livre intitulé « Poursuivre le bonheur ». Avec détermination, j’ai vendu ce livre en porte-à-porte afin d’inspirer les gens. Je vous invite à le découvrir si vous en avez l’opportunité : https://www.amazon.fr/Poursuivre-bonheur-Pierre-Georges-Marcelin-ebook/dp/B079FJ3QND. je serais enchanté de vous offrir une dédicace de mon livre.

    J’ai récemment eu connaissance de votre nouveau livre, « La vérité vous rendra libre », et je suis impatient de le lire.

    Je comprends, bien sûr, que votre emploi du temps doit être très chargé. Cependant, si vous pouviez trouver un moment pour une rencontre, même brève, ce serait un immense privilège pour moi afin de me le dédicacer.

    Bonne journée
    Pierre-Georges Marcelin

    Répondre
  • Cudré-Mauroux Julien

    11 septembre 2023

    Bonjour M. Gave, je me permets de vous poser une question concernant un article lu dans Réseau International qui aborde la question d’une monnaie des BRICS. L’auteur de l’article propose une reprise du concept de « chits and specie » plutôt que l’émission d’une monnaie commune. Qu’en pensez-vous? Cela vous semble-t-il réaliste?

    https://reseauinternational.net/les-brics-en-or/
    https://en.wikipedia.org/wiki/Scrip

    Répondre
  • Didier J

    11 septembre 2023

    Félicitations à vous monsieur Gave pour toute votre oeuvre littéraire et toutes vos chroniques que je suis depuis plus de 30 ans, bien avant l’Institut des Libertés car autrefois vous faisiez également une chronique dans investir Journal des Finances au siècle dernie. Je vous avais écrit lorsque vous viviez a Hong-Kong et vous aviez pris la peine de me répondre à l’époque, il y a plus de 15 ans. Merci à vous car vous m’aviez permis de passer sans trop de difficulté la crise financière de Lehman Brother en 2008.
    Il est terrible ce  » à quoi bon  » du diable, que tant de nos compatriotes écoutent et écoutent et écoutent encore, pauvres malheureux qu’ils sont , qui ont abandonné le combat avant même d’avoir combattu.
    J’attends avec impatience votre nouveau livre dont je me détecte à l’avance de la lecture.
    Bien à vous.
    Didier

    Répondre
  • Michel Higuet

    10 septembre 2023

    Avec les bonnes nouvelles d’Afrique pour certains pays ( 4 jusqu’à présent ) il serait peut-être judicieux de faire un papier la dessus. Le BRIC fût aussi une très belle réussite…

    Répondre
  • Benjamin

    8 septembre 2023

    Bonjour Charles et bravo pour votre nouvel ouvrage.
    Parceque vous comptez beaucoup et que je vous suis très reconnaissant de transmettre, envisageriez vous un ouvrage sur un rappel de vos principes d’investissements. Vous en avez donné beaucoup ces dernières années à travers vos videos ou vos articles et je serais ravi de pouvoir stocker sur papier une synthèse de vos meilleurs conseils. Voici une idée pour changer de la politique et continuer à nous aider à protéger notre argent.
    Bonne rentrée et prenez soin de vous 🙂
    Amitiés,
    Benjamin

    Répondre
  • rdprd

    8 septembre 2023

    Bravo Monsieur GAVE ! Du courage ,sabre au clair, et du panache, le fonds étant ce qui manque le moins.
    Actuellement la seule possibilité d’exprimer une opinion « non convenue » est réservée aux gens de votre âge, suffisamment indépendants sur le plan financier ou qui ont pu bénéficier d’un environnement favorable qui a disparu . J’ai fait passer à mon petit-fils votre article..

    Répondre
  • Grenet

    8 septembre 2023

    Merci comme toujours. Probablement le livre que j’attends le plus depuis quelques années.

    Répondre
  • Mmarcel Depart

    7 septembre 2023

    Il y a deux façons d’être un vieux ! Je suis membre d’un club de Français, comme moi, retraitées, en Thaïlande. Certaines de mes connaissances préfère la vie de jeune homme et de boire à outrance. Je suis à l’opposé, je préfère vivre avec la même compagne, depuis 15 ans. Il me semble important de continuer à apprendre pour comprendre ce monde qui me semble être en fin de course. L’économie est devenue mon sujet préféré, comprendre et en découdre la bonne compréhension a beaucoup d’importances. Une chose est certaine, mon éducation limitée dans le pétrole, m’a permis la vie que j’ai voulu et aimée. Maintenant je veux comprendre notre histoire proche et que sera le futur. Charles Gave est l’homme qui me permets d’apprendre et de comprendre. Il me parait certain, les dernier quarante ans sont l’origine du déclin de notre civilisation.

    Répondre
    • Robert

      11 septembre 2023

      Je partage globalement votre analyse. La vie de nos petits-enfants sera bien différente de la nôtre.
      Seront-ils malheureux ? Pas sûr…

    • Hubert Tronquart

      13 septembre 2023

      Bah t’inquiète pas mon vieux Marcel, notre futur c’est de crever.

  • bakkoury

    7 septembre 2023

    bonjour,
    Même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous dites je bois vos analyses sur de nombreux sujets. Et je considère que les analyses de personnes comme vous est de salubrité publique.

    Sinon question : quand reprenez vous les emissions sur youtube ?

    Répondre
  • Mike the Belgian

    7 septembre 2023

    Bonjour Charles,
    Rien d’original à vous dire sinon, comme bien d’autres ci-dessous : merci !
    En ce monde où « common sense is not so common », vous lire et vous entendre fait du bien !

    Répondre
  • Astérix et Suzanne

    6 septembre 2023

    Monsieur Gave j’attends avec impatience vos vidéos et j’achèterai votre livre, vous avez 3 immenses qualités, 1/ l’honnêteté, je ne croyais pas cela soit possible pour un financier 2/ un talent d’enseignant exceptionnel. 3/ et le courage du rugbyman. Thucydide disait « le bonheur est dans la liberté et la liberté est dans le courage » . J’admire aussi andré Bercoff , un homme courageux, vous formez un binôme judéo-chrétien qui abreuve les assoiffés de la vérité vos auditeurs.

    Répondre
  • richatin thierry

    6 septembre 2023

    j’espere qu’il y aura des seances de dedicace !

    Répondre
  • Le Mecreant

    6 septembre 2023

    « Le peu que l’on peut faire, le très peu que l’on peut faire, il faut le faire, pour l’honneur, mais sans illusion »
    Théodore Monod
    Merci Charles de votre engagement pour la liberté

    Répondre
  • Fred

    5 septembre 2023

    Bonjour,
    Nous attendions votre retour avec une délicieuse impatience…la fleur, bien sur 😉 A propos de lecture, je suggère de lire également le livre d’Ann Rand, « La grêve / Atlas shruggle » que vous aviez déjà évoqué. Au delà d’un (gros) roman bien écrit ou on ne s’ennuie pas, l’œuvre a le mérite de proposer une belle réflexion sur la relation entre la propriété privée et la libre entreprise créatrice et un Etat-bureaucratique prédateur. Peut-être, faudrait-il placer ce roman instructif dans la bibliothèque de l’IDL ? Au plaisir de vous lire,
    Fred

    Répondre
  • Jean-Paul C

    5 septembre 2023

    Cher ami,
    Puisse l’avenir vous garder encore longtemps en vie avec la capacité de nous offrir tant de si précieux articles…MERCI !

    Répondre
  • Mamadou

    5 septembre 2023

    Excellent article fait de sincérité courage et beaucoup d’aide fort de votre expérience vous nous éclairez sur des sujets complexes en ces temps de rare bonne information. Merci

    Répondre
  • Yves

    4 septembre 2023

    Message important à tous. Philippe Herlin, un économiste libéral qui ressemble beaucoup par ses convictions et ses analyses à notre cher Charles, lance l’initiative d’une liste anti transition énergétique pour les élections européennes. À diffuser.

    Répondre
  • thomas ayela

    4 septembre 2023

    bravo, et merci

    Répondre
  • J.J. Bigou

    4 septembre 2023

    Votre définition d’ un homme « Libre » devrait être écrite en lettres dorées sur le fronton de l’ IDL !
    J’ attends avec impatience votre livre!
    Il faudra en envoyer un exemplaire ou un résumé (il y a tellement de fainéants à l’ assemblée) à tous nos hommes (?) politiques!

    Répondre
  • Dominique

    4 septembre 2023

    Censuré : l’Institut des Libertés n’aime pas la liberté d’expression ! CQFD

    Répondre
    • Urko

      6 septembre 2023

      Bravo pour le travail et la persévérance de M. Gave à tâcher de maintenir la possibilité d’un discours alternatif à ceux des mandarins et de leurs affidés, malgré l’hostilité menaçante de ces derniers. Cela réclame une forme de courage. En revanche, quel dommage qu’un homme citant si bien Schumpeter dénigre avec autant de légèreté les thèses du réchauffement climatique et le besoin de s’y adapter. Si vous ne croyez pas les experts autoproclamés du climat, parfois horripilants, ni ceux, moins médiatiques et plus sérieux et sincères, qui alertent sur l’ampleur des changements actuels, allez voir des agriculteurs, des viticulteurs, des gardes forestiers… écoutez les, et vous verrez s’ils balaient d’un revers de main ces sujets, qui ne les amusent pas davantage que leurs semblables haussant avec morgue les épaules devant le spectacle navrant du réchauffement au prétexte que cela dérange leurs habitudes. Un vrai conservateur comme M. Gave ne peut qu’avoir la fibre écologique. Un vrai libéral ne peut que reconnaître que les humains doivent, comme toujours, s’adapter aux contraintes et atouts qu’ils rencontrent. Les soviétiques refusaient de reconnaître à quelle vitesse leurs choix pouvaient saccager l’environnement, avec des dégâts irréversibles créés en quelques années sur des systèmes naturels plurimillénaires pourtant. Mao a fait tuer en quelques mois plus d’oiseaux que les humains ne l’avaient fait en plusieurs siècles, avec une famine épouvantable à la clef. Les Big Three ont détruit la vie dans des zones entières du lac Michigan où ils submergeaient des véhicules en à peine une décennie (je suis moins sûr de ce dernier cas). Bref, communistes ou libéraux, certains ont visiblement du mal à se représenter à quel point les humains peuvent générer des perturbations majeures de leur environnement. Sans doute par paresse intellectuelle, hypothèse que j’écarte s’agissant de M. Gave, ou confusion entre la cause, valable, documentée, étayée, et ceux qui la défendent avec parfois bien des arrière-pensées et trop de simagrées. Quand un viticulteur arrache des pieds de pinot pour planter du Grenache et du carignan, il ne le fait pas pour complaire à Mme Rousseau mais bien parce qu’il doit travailler à se conformer aux données économiques dont le climat fait partie. Ne laissez pas l’écologie servir de camouflage à l’extrême gauche ; elle constitue un domaine par définition remarquable pour les libéraux qui ont sans doute des solutions à (tenter d’) y apporter plutôt que de ricaner ou de feindre la tranquillité. Le climat ne cesse de changer depuis des millions d’années ; jamais à la vitesse actuelle.

  • Adrien Michel

    4 septembre 2023

    Quel plaisir de lire à nouveau M Gave

    Répondre
  • Adrien Michel

    4 septembre 2023

    Merci de me réserver un exemplaire du livre

    Répondre
  • Beldam sans merci

    4 septembre 2023

    Très impatiente de devenir une de vos lectrices, Monsieur Gave et, comme vous semblez avoir goût pour les jeux de mots je me permets de partager une de mes inventions au dépens de la radio nationale. Votre « France Inter minable » et le notre (mon époux et moi) SoufFrance Interminable.

    Répondre
  • Retout sabine

    4 septembre 2023

    Très impatiente de vous lire cher monsieur Charles. Je vous remercie, vous, Emmanuelle, Léonard et chacun de l’Institut. Je vous remercie pour votre travail, explications, gentillesse et surtout pour votre sourire. Prenez soin de chacun de vous tous. Vous nous êtes aussi précieux que l’eau en temps de canicule. Caresses au DAF

    Répondre
  • Dussault

    4 septembre 2023

    Que Dieu vous bénisse de toute sa lumière. Merci

    Répondre
  • Jacques Peter

    4 septembre 2023

    En effet, « à quoi bon » revient à abandonner le combat, y compris le combat pour la liberté. Ce n’est pas une attitude acceptable.

    Répondre
  • ND

    4 septembre 2023

    Vraiment hâte. Inestimable et bravo pour l’approche rétrospective.

    Répondre
  • rochard

    4 septembre 2023

    Je vous suis depuis très longtemps, je suis persuadé que derrière l’homme d’affaire, se trouve un profond humaniste. merci monsieur Gave.

    Répondre
  • SIMONI

    4 septembre 2023

    A 89 ans, je suis sous l’empire du « à quoi bon ». Néanmoins une toute petite flamme résiste encore en moi. Merci à vous pour avoir écrit et édité le prochain ouvrage que j’espère porteur d’espérance. Très sincèrement.

    Répondre
  • Pascal

    4 septembre 2023

    Merci beaucoup Monsieur Gave! Telle la fable du colibri, nous devons chacun faire notre part et à cette condition peut-être sera confirmée la 3ème partie de votre livre.

    Répondre
  • Cambournac

    4 septembre 2023

    Que Dieu vous prête vie longtemps encore…et Merci pour tout!!

    Répondre
  • Myriam

    4 septembre 2023

    J’ai hâte de vous lire

    Répondre
  • Stanislawski

    4 septembre 2023

    Bravo et merci Monsieur Gave pour votre engagement et votre opposition à la pensée unique du moment! Me qualifiant moi même d’humaniste libéral, je partage en grande partie votre philosophie.

    Répondre
  • Lhommedelabaie

    4 septembre 2023

    Nous sommes ce que nous sommes, non pas par ce que l’on dit, mais par ce que l’on fait!
    mais, pour le coup, vous dites ce que vous allez faire et vous faites ce que vous avez dit !!!

    Répondre
  • Guegan

    4 septembre 2023

    Je vais bien sur acheter votre livre dès qu’il sera paru

    Répondre
  • GEORGIO

    4 septembre 2023

    Bonjour Mr GAVE
    Dans un précédent message il y a quelques mois je vous avais encouragé à continuer à écrire car je lis vos articles tous les lundis.
    L’été a été long j’ai même pensé que vous étiez peut être malade mais je vois que vous n’avez pas perdu votre temps.
    Merci pour cet article

    Répondre
  • pierre pierre mumbach

    4 septembre 2023

    comme toujours , votre lucidité est un grand réconfort pour ceux qui se demandent s’ il y a encore à s’ engager pour que change le monde ….je me suis bien inspiré de vos écrits pour créer une société à missions qui a pour objectif : le changement de civilisation….voir mon site web… et la rubrique : livre blanc….merci Charles…..

    Répondre
  • THIBAULT

    4 septembre 2023

    Merci Charles de nous informer mais surtout de nous montrer la lumière du chemin de l’Homme LIBRE

    Répondre
  • Madeleine Gagnon

    4 septembre 2023

    De mon Québec qui s’enlise , je vous dis ma hâte de lire l’homme de devoir ,d’action et de pensée que vous êtes !

    Répondre
  • Xavier D

    4 septembre 2023

    Merci Charles pour cette mission au service de notre liberté. Beaucoup recherchent la liberté mais très peu sont prêts à la vivre concrètement. La vraie liberté, ce n’est pas de choisir entre l’Espagne ou le Portugal pour ses prochaines vacances. C’est beaucoup plus profond. Vais-je céder ma liberté à l’autorité en échange de mon pain terrestre ? Cette question est au coeur de l’histoire du « Grand inquisiteur », récit contenu dans un roman de Dostoievski. Cela se passe à l’époque de l’inquisition espagnole. Jésus Christ revient sur terre et le Grand inquisiteur le fait arrêter. S’en suit un dialogue où le Grand inquisiteur sermonne son prisonnier sur l’impossible liberté humaine. C’est en téléchargement libre sur internet. Le Grand inquisiteur rappelle à Jésus ses trois tentations dans le désert où Jésus refusa de changer la pierre en pain, refusa de se jeter dans le vide et refusa de s’agenouiller devant le tentateur. Le Grand inquisiteur lui dit : « Il y a trois forces qui puissent subjuger à jamais la conscience de ces faibles révoltés (les hommes), ce sont : le miracle, le mystère, l’autorité ! Tu les as repoussées toutes trois ». En repoussant les tentations, au nom de la liberté, Jésus a ainsi refusé une solution de facilité. Le Grand inquisiteur affirme que l’humanité n’est pas apte à accepter la liberté. Il prend pour exemple le pain terrestre (à distinguer du pain céleste) : « Ils comprendront, enfin, que la liberté et la liberté terrestre pour tout le monde sont incompatibles, car jamais, jamais, ils ne sauront se répartir le pain entre eux ! Ils se convaincront aussi qu’ils ne pourront jamais être libres, car ils sont faibles, vicieux, nuls et rebelles. Tu leur as promis le pain céleste, mais, je le répète, est-ce qu’il saurait être comparé avec le pain terrestre, aux yeux du genre humain faible, toujours vicieux et toujours ingrat ? ». Il prophétise : « Ils nous admireront et nous regarderont comme des dieux parce que, en nous mettant à leur tête, nous aurons consenti à supporter le poids de la liberté et à régner sur eux, – tant, à la fin, ils auront peur d’être libres ! ». Pour la suite : https://www.akklesia.eu/public/pdf_gratuit/Le_Grand_Inquisiteur_2016.pdf

    Répondre
  • Yahnouch

    4 septembre 2023

    L’Heureux est le fruit intérieur de la re-naissance ou naissance seconde, et de l’accomplissement humain et spirituel qui peut le suivre. Il ne dépend d’aucun évènement extérieur et n’est pas de l’ordre du terrestre tout en y offrant sa présence à travers une forme vivante. Il est Grande Paix qui ne passe pas et Félicité du bienheux. L’apaisement passager(e) ou l’ivresse éphémère qui suit l’assouvissement d’un désir, l’état de satisfaction plus durable…ne sont pas l »Heureux.

    Répondre
  • Stéphane C

    4 septembre 2023

    Être libre : pas de liberté sans avoir choisi ses obligations
    Nous comptons sur vous pour choisir les bonnes actions !

    Répondre
  • yahnouch

    4 septembre 2023

    la Liberté rétrécie n’est pas la Liberté… et sans avoir vécu l’expérience de l’éveil spirituel puis les transformations alchimiques intérieures qui suivent et permettent de l’incarner…elle est encore rétrécie.

    Répondre
  • maillard yorick

    4 septembre 2023

    Monsieur Gaves, merci. J’ai hâte la sortie de ce prochain ouvrage, qui sera sans nul doute une pépite.

    Répondre
  • Philippe

    4 septembre 2023

    Toujours un grand plaisir de lire Charles Gave.
    Vivement la date de parution.

    Répondre
  • fromont

    4 septembre 2023

    Merci à vous pour tout ce que vous faites. Vivement la séance de dédicace !

    Répondre
  • Yoan

    4 septembre 2023

    Merci beaucoup pour votre travaille, vous m’apportez tant de réponse et de connaissance. Ce que vous nous enseigné est inestimable , je suis en grande admiration. Encore Merci !

    Répondre
  • Tanguy

    4 septembre 2023

    Merci Charles et Emmanuelle.
    Hâte de lire ce nouveau livre. Bon choix que de le publier avec un diplômé en War Studies de King’s College (même programme que ma fille). Derrière les petites escarmouches, les batailles et les écrans de fumée se joue une véritable guerre que la Caste perdra inévitablement quand les peuples se réveilleront et se rendront compte que celle-ci n’est grande que parce qu’il étaient agenouillés. Jean Paul II fut un grand Pape, un homme Libre comme vous. N’ayez pas peur disait-il aussi.

    Répondre
  • Christian

    4 septembre 2023

    Un livre la bonne nouvelle de la rentrée dans cette ambiance morose merci Charles Gave et continué à nous informer

    Répondre
  • Maryline

    4 septembre 2023

    Tout simplement merci. Je vous suis depuis peu malheureusement et par hasard grâce à votre fille Emmanuelle et vos informations et conseils sont précieux. Comme vous le dites si bien, même en lisant beaucoup et en essayant de s’informer par divers moyens, certaines informations sont inaccessibles. A vous entendre sur You Tube ou chez Bercoff….

    Répondre
  • Louis Jean SYLVOS

    4 septembre 2023

    Et je conclue en expliquant pourquoi nous allons vers l’inévitable échec des mondialistes.
    Tout à fait d’accord avec vous Charles, mais quand ? Merci.

    Répondre
  • CielAzur

    4 septembre 2023

    Charles Gave et André Bercoff….. Deux formidables papys devenus héros de la résistance !!!!!! Merci pour tout ce que vous faites.

    Répondre
  • Gilles Dupérier

    4 septembre 2023

    Bonjour et merci pour vos commentaires qui m éclairent. J’ai un article qui démontre, à partir uniquement de données insee, que le taux de fécondité des femmes musulmanes dans la métropole est de 3,7 et celui des femmes non musulmanes de 1,64. Est-ce que ce document pourrait vous intéresser ?
    Cordialement

    Répondre
  • Fabien

    4 septembre 2023

    Je lirai votre livre avec beaucoup d’intérêt. Merci de votre engagement et pour ce magnifique bon sens que vous nous faites partager.

    Répondre
  • Maggy ERNST

    4 septembre 2023

    MERCI Monsieur GAVE, j’attends avec impatience la sortie de votre livre qui je suis sûre rencontrera un grand succès. Des milliers de gens étouffent littéralement sous la chappe de plomb d’une information sous contrôle.

    Répondre
  • JEROME

    4 septembre 2023

    Bonjour Charles et Emmanuelle et je suis ravi de vous lire de nouveau. Je rajouterai cette phrase « la liberté est un acte volontaire et n’est pas donné ». Bonne reprise.

    Répondre
  • Curulla

    4 septembre 2023

    Bonjour M Gave,

    Je vous suis depuis presque 1an sur You tube et j’apprécie vos débats avec Léonard et votre fille.
    Votre mission, d’aider les autres à comprendre ce qui se passe et se trame dans ce bas monde en plein déclin, est très louable et je vous remercie de ces partages et vous en félicite avec cet ouvrage à venir de surcroit.
    C’est pour cela que je me permets de vous informer sur un plan spirituel malgré la non conviction 😉 de votre ami M Onfray sur cela (cf article récent dans le point).
    Ce n’est pas un rabbin qui m a mis sur votre chemin c’est Dieu!

    Une dame, Mme Courrier demeurant en Gironde, a un message de Dieu à communiquer à une personne importante qui souhaite aider la France sur un plan spirituel pour un meilleur avenir sur le reste ( économique, social, etc.)

    Toute la configuration spirituelle a changé dans l’invisible d’où la messagère Mme Courrier.
    Si votre âme à la lueur de ce message ressent la justesse de mes écrits et propos, sur simple demande je vous communiquerai les coordonnées de Mme Courrier.

    Très Cordialement
    Joseph Curulla

    Répondre
  • BOSSY

    4 septembre 2023

    Deo Gratias

    Répondre
  • Wlad

    4 septembre 2023

    Votre prochain ouvrage a-t-il une portée plutôt nationale (France) ou alors européenne voire mondiale en matière de vision financière et géopolitique ? Merci pour la noble Mission que vous exercez !

    Répondre
    • Charles HEYD

      4 septembre 2023

      Certes, on peut faire faire de la géopolitique au niveau national, même ai niveau cantonal, mais CG nous a habitué à un peu mieux! Au moins l’Europe, je ne dis pas l’UE, mais plus surement encore au plan mondial.

  • BOMMELAERE ERIC

    4 septembre 2023

    MERCI, M Charles GAVE et Emmanuelle pour votre transmission bienveillante et toujours instructive. Depuis quelques années, que je vous suis, vous m’avez aider à appuyer « mes croyances » par vos thèses et vos développements. Cela me donne l’impression d’être « r-éveillé ». Hâte de lire votre prochain livre et vos « humeurs », chaque semaine.

    Répondre
  • Marie PELLIER CUIT

    4 septembre 2023

    Vous décrivez bien ce qui s’est passé et ce qui va venir… nous étions des sous traitants et avons vu mourir l’industrie française…et celle de nos Clients européens…

    Répondre
  • Robert

    4 septembre 2023

    Malheureusement, beaucoup de nos contemporains préfèrent porter le collier du chien que de connaître la liberté du loup…
    Vous êtes un honnête homme qui peut marcher la tête haute. Félicitations.

    Répondre
  • Thierry Balet

    4 septembre 2023

    Ma bibliothèque est bien remplie…..mais il y aura toujours une place de disponible pour ce nouvel ouvrage……

    Répondre
  • Du goudron et des plumes

    4 septembre 2023

    3 passions
    Elle a oublié le chateauneuf du pape

    Répondre
  • Nanker

    4 septembre 2023

    A bientôt chez Bercoff?
    Et merci pour cette merveilleuse sagesse juive…

    Répondre
  • Roland

    4 septembre 2023

    Il est redoutable, le « À quoi bon » !

    Répondre
  • Olivier Delasalle

    4 septembre 2023

    Très heureux de vous retrouver et de savoir qu’un nouveau livre arrive, chez un éditeur qui vous accueille. A mon humble avis, c’est l’une des choses qu’il faut faire émerger en France : un écosystème où les auteurs de qualité peuvent diffuser leurs idées, et être rémunéré pour. L’IDL en est une pierre essentielle : merci à vous et à Emmanuelle de l’avoir créé et de le faire vivre.
    Bonne rentrée, et, avec un peu d’avance, bon anniversaire !

    Répondre
  • Daniel

    3 septembre 2023

    Impatient de lire votre livre Charles et merci pour tout le travail que vous faites 👍

    Répondre
  • Garrigues Robert

    3 septembre 2023

    Chaque jour, j’écoute et me nourris des chroniques de Charles Gave et je les diffusés auprès de mes amis. Merci Monsieur Gave

    Répondre
  • marc2728

    3 septembre 2023

    Cher Charles,
    Nous en sommes ravi par avance et nous avons hâte de lire votre revue de cette tentative de prise de contrôle par la caste qui contribue à précipiter la ruine l’Occident. Nul doute que vous allez contribuer à l’espérance de ceux qui résistent et gardent la foi en l’homme et en notre avenir d’hommes libres.
    En attendant cette publication, je souhaite attirer votre attention sur un autre auteur qui je pense oeuvre exactement dans le même sens que vous et que je vous recommande chaleureusement de découvrir si ce n’est déjà fait d’inviter: Alexandre Dianine-Havard, auteur entre autres de « Le leadership vertueux », « Coeurs libres », et « Créé pour la grandeur », et fondateur des Instituts du Leadership Vertueux https://hvli.org/fr/
    Cela fait plusieurs décennies que certaines personnes éveillées ont compris que l’Occident fait face à une profonde crise morale qui touche toutes les sphères de la société. Ce qu’il nous dit de notre héritage judéo-chrétien et classique des philosophes gréco-latins avec des mots simples à la portée de tous nous permet de retrouver les clés de ce qui fait la grandeur de l’Occident et de faire le tri de nos errements des deux derniers siècles. Comme vous, un véritable « attisateur » d’espérance !

    Répondre
    • UnAutreMarc

      4 septembre 2023

      Je confirme qu’il serait très pertinent d’inviter Alexandre Dianine-Havard, d’autant que j’envisageais de vous soumettre également cette idée. Merci à marc 2728

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!