27 January, 2022

Macron: un bilan Economique désastreux.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, il n’y a toujours pas de véritable débat sur le bilan économique d’Emmanuel Macron, car l’univers médiatique est toujours englué dans le Covid. C’est dommage, car une campagne électorale présidentielle est un des rares moments qui permet de le faire. Voilà quelques faits que tout français devrait connaitre avant de voter. On constate facilement que l’on assiste au grand décrochage de la France pas uniquement à cause du Covid. La France aurait été en bien meilleure position face à la crise, si les réformes promises par Emmanuel Macron avait été engagées. Comme cela n’a pas été le cas, il va être très difficile de faire comprendre aux électeurs que l’Etat ne peut en permanence vivre au-dessus de ses moyens.

 

Toujours plus de dépenses publiques

 

La dépense publique représente plus de 60% du PIB en 2021. Pourtant le programme d’Emmanuel Macron prévoyait de réformer les retraites, la politique du logement ou de baisser les effectifs de fonctionnaires. Autant de réformes qui auraient dues être entreprises au début de son quinquennat, avant la crise du Covid. Cela n’a pas été fait et le déficit public a atteint plus de 9% du PIB en 2020 après 3,1% en 2019. La dépense publique est entrée dans une dérive non contrôlée. En cinq mois le président de la République et le premier ministre ont promis pas moins de 70 Md€ de dépenses supplémentaires ! C’est l’ « Open Bar ». Les finances publiques sont dans un état catastrophique puisque le déficit budgétaire de l’État a atteint un niveau sans précédent de 178 Milliards d’euros.

 

Toujours plus de dépenses sociales

 

La France occupe la première place en matière de dépenses publiques. Elles sont passées de 659Md€ en 2012 à 800 Md€ en 2021. La France travaille 7Md d’heures par an de moins que la moyenne des pays qui lui sont comparables. Elle cumule la difficulté à créer des emplois, la montée des impôts et le creusement des déficits puisqu’il faut financer la redistribution pour un nombre croissant d’individus alors que la population active employée ne progresse pas.

 

Toujours plus de déficit commercial

 

Le déséquilibre de la balance commerciale française (-82 Md€) est plus qu’inquiétant au moment où l’excédent allemand est de + 183Md€. Même l’Italie a un excédent de 63,6 Md€ ! Cela signifie tout simplement que les produits français se vendent globalement mal, car ils sont de moins en moins compétitifs. Contrairement aux idées reçues la France importe plus d’Allemagne (85Md€) que de Chine (51Md€) qui détient toutefois environ 250Md€ de dette française. Ce déficit est le baromètre du manque de compétitivité et de la désindustrialisation de la France.

 

 

 

 

 

Toujours plus de dette

 

Chaque enfant nait, en France, surendetté ! Alors que sa vie commence à peine, chaque français doit déjà plus de 40 000 euros (3000Md/67,4M) à la société puisqu’on approche rapidement des 3000Md€ de dette publique.  Aucun autre pays de la zone euro n’a augmenté autant sa dette : Emmanuel Macron aura augmenté de 700 Md€ la dette de la France qui atteint maintenant 115% du PIB.

Un constat brutal, mais bien réel tant les générations précédentes ont usé et abusé des finances publiques. Désormais, la dette menace notre démocratie, car celui qui ne peut plus honorer sa dette perd la liberté de disposer de lui-même. Au moment où l’inflation repart accompagnée de hausse des taux d’intérêts cela augmentera la charge de la dette qui deviendra insoutenable. Le « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron risque de se payer très cher. Il faut emprunter 1Md€ par jour pour payer les intérêts de la dette existante. Cela représente le quatrième poste de dépenses du budget général. Avec cette somme on ne rembourse même pas un centime du capital emprunté !

 

 

Toujours plus d’impôts pour les entreprises

 

La France détient depuis 2012 le triste record européen des impôts taxes et charges sociales Le taux moyen d’imposition total des entreprises françaises représente plus de 60% des bénéfices commerciaux réalisés. C’est 20 points de plus que la moyenne européenne ! Chaque fois que le gouvernement communique sur l’attractivité de l’écosystème en France, il ne mentionne pas ces chiffres. Parallèlement, comme l’Etat finance ses dépenses  par de la dette cela signifie que sans changement  la fiscalité des entreprises sera encore plus lourde.

Pour que le bilan soit complet, Il faudrait aborder la fracture de la France qui s’est aggravée, le bilan en matière de délinquance, le laxisme judiciaire, l’éducation, l’insécurité, l’islamisme et bien sûr l’immigration….

Emmanuel Macron est entré par effraction dans la vie politique française. Il est allé en permanence sur le terrain des autres avec une posture de caméléon dans sa relation avec les gens. Il endosse complètement la sensibilité et les positions de son interlocuteur.

Emmanuel Macron n’arrive pas à parler au peuple simplement. Sa pensée obscure n’apporte aucune lumière. Son auto-contentement n’a d’égal que sa propension à distiller chez les autres la haine de soi. Il aime rappeler qu’il n’est pas “multiculturaliste” mais qu’il vante “une république plurielle”. Il dénonce “la tyrannie victimaire”mais reconnait “le privilège blanc” etc..

Emmanuel Macron s’est agité dans le vide pendant cinq ans. En proposant des solutions à tous les problèmes sans en chercher la cause. Le macronisme n’a rien produit. Avec le « En même temps », cette expression est devenue le symbole d’un tic qui est en vérité révélateur de sa stratégie et de sa philosophie politique. Cela a ouvert une brèche dans laquelle ont pu s’engouffrer les Gilets Jaunes ou Eric Zemmour, car les français ont l’impression d’être descendus en deuxième division….

Emmanuel Macron échappe toutefois à une responsabilité. Le fait que la France soit en Europe la nation la plus rétive au libéralisme, la plus socialisée et la plus réfractaire au changement. Le centralisme est un héritage de la monarchie et du colbertisme. La place de l’Etat nous vient de la Révolution et de l’Empire. Les lois sociales de l’intrusion et de la contrainte étatique sont des enfants la Troisième République. La palme d’or de l’étatisme provient en droite ligne du pétainisme et de la Résistance. Elle ne sera reniée ni par de Gaulle, ni par Mitterrand et leurs épigones.

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

19 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Albert S

    31 March 2022

    Et si la dette était un objectif en soi ?
    La dette c’est le contrôle de celui qui la possède et la soumission de celui qui l’a souscrite.
    5000 ans d’histoire de la dette (cf le livre du même nom) et 5000 ans de tentatives de mises en esclavage.
    Le bilan de Macron c’est 100% d’objectifs atteints, bilan d’autant plus remarquable que nous étions soit-disant le peuple le plus réfractaire. Macron a un bilan admirable de ce point de vue.

    Répondre
  • Christophe Nevers

    23 March 2022

    Le constat est clair et sans appel. Surtout pour ceux qui suivent les finances de l’état. Le déficit n’est jamais un sujet de campagne des candidats à l’Elysée. A ce constat particulièrement interrogeant, ajoutons que le dématérialisation des tâches des services de l’état auraient dû être l’opportunité d’un appel d’air pour mieux gérer les finances publiques. Il n’en n’est rien …
    Notre affaiblissement à l’étranger est la résultante de postures politiques inconséquentes et de l’incapacité des dirigeants ( politiques et technocrates) à piloter les pléthoriques services consulaires en principe au service des français de l’étranger, acteur de l’économie…bref c’est une déconfiture face à laquelle on ne peut que constater la difficulté de faire triompher une opposition pertinente, déterminée à mettre en valeur le constat économique que vous en faites et de convaincre sur l’urgence de sortir de l’ornièrere afin de retrouver une spirale du succès pour le pays.

    Répondre
  • Paul

    7 February 2022

    Il faut emprunter 1Md€ par jour pour payer les intérêts de la dette existante. En fait le chiffre réel est de 100 à 150 millions par jour. Erreur factuelle mais votre raisonnement est juste sur le fond.

    Répondre
  • jj briand

    4 February 2022

    OUI, tout cela est plus ou moins exact, mais il me semble impossible de distribuer des avantages financiers et autres à tous ceux qui les réclament tout en améliorant un budget.

    Répondre
  • Robert

    2 February 2022

    Votre bilan sans concession est malheureusement réaliste.
    Macron, élu par la naïveté et le manque de réflexion d’une majorité des français qui ont voté, a pour préoccupation principale de mener une politique guidée par la finance internationale, au delà des intérêts stricts de la France.
    En cela, ce n’est pas un patriote.
    C ‘ est un gérant pas un chef d’ état !

    Répondre
    • Dominique

      9 February 2022

      Macron n’est qu’un des nombreux ” young leaders ” choisis puis formés par Klaus Schwab ( employé depuis 40 ans par les Rothschild ) pour appliquer à la tête des gouvernants de l’occident les directives mondialistes des grands banquiers.
      Comme celle que les grands banquiers ont choisie pour lui succéder éventuellement : Pécresse est en effet également une Young leader ! On ne peut pas comprendre ce qui se déroule politiquement sous nos yeux si on ne connait pas le dessous des cartes du Nouvel ordre mondial.
      .
      Merkel, Trudeau, Johnson, etc. en Europe de l’ouest et dans les grandes nations du Commonwealth ( jusqu’en Nouvelle Zélande, ) tous trahissent leurs pays et les serviteurs apatrides des grands banquiers américains.

  • Dominique

    29 January 2022

    Mon commentaire a pu vous déplaire puisque pour une fois je suis en contradiction avec votre opinion. Ou alors il y aurait un censeur chez l’IDLibertés ?
    .
    Je ne faisais qu’avancer une réalité : Macron est le contraire du vide. Il s’est en effet activé sans cesse pour réaliser le programme des grands banquiers : avancer chaque jour leur programme de détruction de la civilisation européenne et occidentale. Et vous l’exonérez de ce crime.
    .
    Ce n’est pas qu”il ne parvient pas à parler au peuple. Il ne veut pas nous parler. Il monologue pour nous distraire et nous endormir. Son but est de nous détruire, et c’est ce qu’il fit avec les ruraux qui ont crié leur désespoir face à ses taxes carbone. Il a exterminé les Gilets jaunes sans pitié : 10 morts, 25 éborgnés, des milliers de blessés, condamnés à de la prison ferme et des amendes.
    .
    Vous l’exonérez de ses responsabilités et c’est une faute.

    Répondre
  • Oblabla

    29 January 2022

    Merci Mr Netter pour cette mise en évidence du bilan calamiteux de Mr Macron économique et dans tous les domaines (en réalité). Le pire est malheureusement à venir, que ce monsieur soit réélu ou que quelqu’un d’autre le remplace. En effet, Mr Macron a plombé ce pays pour longtemps et j’en veux pour preuve ce que pense de la France et ce que préconise le FMI.
    Le FMI vient de publier son rapport annuel sur les finances publiques, et le rapport consacré à la France en dit long sur ce qui attend les épargnants et les consommateurs d’ici aux prochaines élections (celles de 2027, pas de 2022). Pour le prochain quinquennat, l’organisation spécialisée de l’ONU a fixé la feuille de route : augmenter les impôts de 20 à 30 milliards par an entre 2023 et 2026… en ciblant la saignée sur les classes moyennes.
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/28/payant-le-fmi-demande-une-grande-saignee-fiscale-pour-le-prochain-quinquennat/

    Répondre
  • Stefano

    28 January 2022

    Les seuls débats qui vaillent sont le retour à un régime sans l’élection démagogique d’un Jupiter, et la sortie de l’Europe de Bruxelles. Le reste n’a AUCUN intérêt

    Répondre
  • Philippe

    28 January 2022

    Macron ou Néron ? Macron allume le bucher de la dette ou va bruler a grand feu , la Nation, le Peuple , la Liberté , le bon sens . Cela sent déjà le cramé ; au 1er Janvier la police avait dénombré 897 véhicules incendiés ..tout va très bien madame la Marquise …les médias sont dans leur choeur quasi-unanimes ; Macron est encore “le meilleur ou le moins pire” , vu les épouvantails Mélanchon, Zemmour , Le Pen . L’offre politique est pitoyable , Mme Pécresse ressort le karcher , 15 ans aprés Sarkozy , on n’a rien de plus intelligent à dire chez LR ? Zemmour demande le port de la blouse a l’école ? Sans doute la blouse est plus urgente que d’enseigner aux élèves a coder une ligne d’ instruction informatique ….On glisse vers la schizophrénie ” il faut faire semblant de vivre ensemble … avec 54,000 agressions par an dans le réseau RATP …3,500,000 chomeurs , 350,000 nouveaux immigrants /an … les fortunes partent depuis longtemps suivies de plus en plus par les diplomès . L’Etat prospère bien que la crise du covid ( ni masques ni gants ni lits en urgences ) ait souligné sa déroute . Macron fera pire que le cabinet de Paul Reynaud en 1940 . Il veut la défaite en francophobe accompli . NB : Je suis parti de France il y a 25 ans , sans aucun regret .

    Répondre
    • Oblabla

      29 January 2022

      “les épouvantails Zemmour etc.” L’offre politique est pitoyable ,Zemmour demande le port de la blouse a l’école ? Sans doute la blouse est plus urgente que d’enseigner aux élèves a coder”. Zemmour un épouvantail, surement pour ceux qui nient les réalités. Quant à la blouse, elle fonctionne très bien dans des pays anglo-saxons et réduit les inégalités. Et l’offre politique pitoyable c’est votre avis. Zemmour pour la 1ère fois depuis De Gaulle a considérablement enrichi cette offre. Il permet de poser les vrais constats, les vrais diagnostics et même des solutions qui si on prend le temps de les étudier sont de très loin au-dessus de la bouillie de chat socialisant ou communisante de tous les autres candidats.

    • breizh

      30 January 2022

      où avez-vous posé vos valises ?

    • Dominique

      4 February 2022

      Philippe,
      Un défaut de Z est de ne pas avoir lu Bastat autant qu’il a lu Michelet. Car il croit au rôle de l’Etat pour restaurer l’économie française, alors que une cause première de la ruine de notre économie est précisément le rôle de l’Etat javobin. néo-communiste, et maintenant mondialiste.
      Je parie néanmoins sur son intelligence car les autres opposants à M n’ont pas le QI de Z et sa capacité à tenir compte des réalités.
      J’espère aussi que les économistes libéraux : Salin, l’équipe de l’ALEPS, Gave etc. et quelques rares grands chefs d’entreprise comme Bolloré sortiront du bois pour le former. Z pourrait alors apprendre rapidement.

    • idlibertes

      5 February 2022

      Il n’a aucune volonté d’apprendre.

  • Bilibin

    27 January 2022

    Je repense à la fameuse phrase de Musset :
    “Alors s’assit sur un monde en ruine une jeunesse soucieuse.”

    Répondre
  • breizh

    27 January 2022

    il n’y a pas que le bilan économique qui est désastreux… société fracturée comme jamais, attaque contre la famille, achèvement du système de santé, …

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!