1 February, 2021

Les hirondelles volent bas… Orage devant ?

Comme chacun le sait, les marchés financiers ont été créés dans le but de rendre le maximum de gens le plus malheureux possible, le plus souvent possible, et ils remplissent parfaitement leurs missions. Ce mois-ci, je fête mon cinquantième anniversaire d’observation des marchés financiers, c’est vous dire si j’en ai pris des claques.

En ce qui me concerne cependant, depuis cinquante ans, je suis fasciné par leurs capacités à faire n’importe quoi à court terme mais à avoir toujours raison à long-terme et du coup, depuis un demi-siècle, je m’échine à essayer de comprendre ce qu’ils sont en train d’essayer de me dire, ce qui revient à séparer les bruits sans importance de la réalité profonde qu’ils s’essaient à mesurer.

Et très sincèrement, je pense que les marchés financiers ont la plupart du temps une espèce de petite musique, fort agréable à entendre, qui ressemble un peu au printemps de Vivaldi, quand tout va bien. Mais de temps en temps, la musique change et se met à ressembler à l’été du même Vivaldi quand un orage se met à gronder au fond de l’horizon.

Et aujourd’hui, je me mets à entendre des roulements de tonnerre quelque part dans les profondeurs et du coup, je commence à avoir encore plus la trouille que d’habitude (cela fait cinquante que je vis en ayant peur tout le temps) et je commence à me dire que je vais à nouveau en prendre plein la tête, ce qui à mon âge devient de plus en plus douloureux.

Comme je me méfie autant de mon intuition que de celle de toute autre personne, je me précipite donc sur un certain nombre d’outils qui, dans le passé, m’ont permis de limiter les dégâts pour vérifier si certains de ces instruments ne seraient pas en train de se détériorer, ce qui confirmerait mon intuition.

Et il y en a trois qui me donnent du souci.

Première constatation : Le RENDEMENT sur le 10 ans Italien MONTE, de peu certes, mais il monte.

 

 

Et s’il y a une chose que je sais c’est que l’Italie ne PEUT supporter la moindre hausse des taux…

Et donc j’ouvre mon journal pour savoir ce que se passe chez notre sœur Latine et j’apprends que le premier ministre Conte vient de donner sa démission. Qui est monsieur Conte ? Pour faire simple, un pantin qui a été mis là par les habituels Kisling Italiens aux ordres de Bruxelles pour empêcher monsieur Salvini et les « Fratelli », les populistes, d’arriver au pouvoir.

Or aussi bien les Fratelli que Salvini et sa Ligue veulent sortir l’Italie et de l’euro et de l’Europe, ce qui est à peu près la seule chance de sauver non seulement l’économie Italienne mais aussi le peuple et la Nation.

Bien entendu, tout le monde me dit que monsieur Conte, avec l’aide du Président de la République, Sergio Matarella, vieux routier de la Démocratie Chrétienne, va trouver une solution qui prolongera l’agonie de l’Italie jusqu’à la date limite des élections en Mai 2023.

Mais qu’est qui se passera si messieurs Conte et Matarella ne trouvent pas assez de coquins à débaucher ?

Eh bien, nous aurons des élections en Mars 2021, c’est-à-dire demain, Salvini aura une élection de maréchal et les taux Italiens exploseront à la hausse, ce qui forcera l’Italie à sortir de l’Euro, et donc de l’Europe, ce qui devrait créer de légers remous.

Si ce scenario venait à se passer, la BCE n’aurait plus aucun pouvoir, tout le monde retournerait à sa monnaie nationale (enfin une bonne nouvelle) et les banques centrales nationales devraient prendre le relais tandis que madame Lagarde irait s’inscrire au chômage. La quasi-totalité des banques devrait être nationalisées, ou plutôt, les banques qui sont déjà officieusement nationalisées le deviendront officiellement et l’indice des banques européennes cotées en bourse tendra vers zéro.

Vérifions cet indice qui se trouve être mon DEUXIEME marqueur (voir le graphique plus bas).

  • Depuis le début de la grande crise financière de 2008, il est en baisse de… 82 %, alors que les banques américaines sont en hausse de 10 % depuis la même date. L’Euro a complètement détruit le système bancaire europeen.
  • L’année dernière, pendant la panique du premier trimestre, il a baissé de 50 % en quelques   jours. Apres l’intervention des gouvernements et des banques centrales, il est remonté de 50 %, ce qui le laissait quand même en baisse de 25 % sur le début de l’année, et là, depuis une semaine, il vient de rebaisser de 12 %.
  • Il faut à ce point que le lecteur sache que la baisse de cet indice a toujours accompagné ou précédé toutes les petites ou grandes crises financières qui se sont produites depuis 1996, date de sa création. Le voir se ratatiner à nouveau n’est pas bon signe.  Si la baisse continuait dans les jours qui viennent, ce serait très, très inquiétant.

Et là, il faut peut-être réfléchir un peu. Les prochaines élections générales en Italie auront lieu au plus tard le 23 Mai 2023.

L’Italie est en train de plonger dans une nouvelle récession, comme la France et l’Espagne d’ailleurs. La situation est désespérée, le niveau de vie moyen a baissé de 20 % depuis l’arrivée de la monnaie commune, la population Italienne le sait, et comprend fort bien que la seule possibilité est de sortir de l’Euro, sinon tout est foutu. Je ne vois aucune raison pour laquelle l’économie Italienne irait mieux d’ici deux ans, bien au contraire.

Pour la classe technocratique responsable du désastre, attendre 2023, c’est garantir un triomphe de Salvini en 2023, et ils le savent.

Avaler la pilule maintenant, c’est peut-être limiter le triomphe des populistes et les rendre responsables du désastre financier pan-européen qui accompagnera la sortie de l’Italie. Et, divine surprise, si Salvini avait une faible majorité, « on » pourrait essayer de le virer grâce à une nouvelle « combinazione » avant que Salvini ait eu le temps de sortir de l’Europe. Et pendant la campagne électorale, avec l’aide de la BCE « on « pourra sans doute organiser une panique sur les obligations Italiennes qui amènerait à une absence de majorité pour le dirigeant populiste.  Cependant, je ne doute pas une seconde que le peuple et les petits patrons Italiens qui sont à l’agonie (12 % du PIB Italien est produit par le tourisme, en état de mort clinique) ne poussent autant qu’ils le peuvent pour sortir aussi vite que possible du piège mortel dans lequel l’Euro les a enfermé. Entre être certainement ratatiné dans deux ans et être battu beaucoup moins sévèrement aujourd’hui, le choix va être dur pour les Eurocrates Italiens…

Est-ce que le lecteur dans ce monde-là, a la moindre envie d’acheter soit une banque soit une obligation en Italie en France ou en Espagne ? J’en doute quelque peu…et s’il le faisait, je ne pense pas qu’il gagnera beaucoup d’argent, car même si les banques ont baissé déjà de 82% depuis 2008, elles peuvent encore baisser de 100 %… Il risque de perdre beaucoup.

Et donc, pour la énième fois depuis 2009, ça commence à sentir le roussi dans la zone Euro… mais, comme le lecteur le sait, à chaque fois, la BCE, la banque centrale de Chine et la Reserve Fédérale aux USA sont intervenues comme des folles, en violant tous les traités et toutes les pratiques bancaires normales pour sauver le soldat Euro. Cette fois ci cependant, la Chine ne sera pas là.

Et donc, pour préciser mon jugement, je vais me servir d’un TROISIEME outil, le VIX sur le S&P 500 qui est littéralement un « trouillomètre » calculé seconde par seconde en prenant en compte la variation du prix des options nécessaires pour se couvrir en cas de risque de baisse aux USA. J’épargne aux lecteurs la façon dont cet outil est calculé car cela ne rajouterait rien à l’analyse. L’idée ici est de vérifier si la panique européenne est en train de se propager à Wall Street.

 

 

Voici le graphique de cet instrument (en noir, échelle de gauche INVERSEE), auquel j’ai joint le graphique de l’indice des banques de la zone euro (en rouge, échelle de droite).

 

Le VIX, le trouillomètre, c’est donc la ligne noire, échelle de gauche. Quand tout va bien, le VIX se balade entre 10 et 20. Quand il passe au-dessus de 20, il faut commencer à surveiller le bête. Si la température monte au-dessus de 25, enfiler son gilet de sauvetage est recommandé. Si elle monte au-dessus de 30 ; faire des mouvements discrets vers la chaloupe la plus proche s’impose. Nous sommes à 33.5 au moment où j’écris ces lignes…

Le lecteur avisé remarquera que toutes les hausses du VIX au-dessus de 25 (périodes hachurées vertes sur le graphique) ont été accompagnées -ou précédées- de violentes baisses sur l’indice des bancaires européennes, ce qui semble bien confirmer mon analyse que, depuis 2009, le marché de New-York a peur d’un drame bancaire en Europe.

Et qu’est que je constate aujourd’hui ?

  1. Que les taux Italiens commencent à monter.
  2. Que les valeurs du secteur bancaire se viandent.
  3. Que le VIX aux usa est en train d’exploser à la hausse.

Si je rajoute à tout cela que l’économie Italienne est en train de s’effondre à nouveau et que l’Italie sortira de l’Euro de toutes façons dans deux au plus, parce qu’il n’y a pas d’autre solution, je me dis que mon conseil d’avoir zéro obligations, zéro cash, aucune action en Europe qui ait quoique ce soit à voir avec les gouvernements dans la zone euro, le minimum syndical de revenus fixes aux USA et tout le reste en Asie et en or me parait de plus en plus avoir été la bonne recommandation.

Conclusion.

  • Cela fait vingt ans que l’Euro détruit l’Europe de la diversité que j’aimais pour essayer de la remplacer par un monstre technocratique que les peuples rejettent à chaque fois que l’on a demandé leur avis. Pour maintenir ce Frankenstein en vie, « on » a détruit non seulement toutes les économies du Sud de l’Europe mais aussi les systèmes bancaires locaux et une grosse partie du potentiel industriel dans le Sud.
  • Le Covid a accéléré le désastre en montrant à quel point ”ils » étaient incapables de prendre la moindre décision et a été le moment « Tchernobyl » de Bruxelles.
  • Du coup, nous sommes dans une situation où il n’y a plus ni prix de marché pour le capital, ni prix de marché pour le taux de change, ni prix de marché pour l’énergie. Nous ne sommes plus dans un monde d’économie libre mais dans un monde Kafkaïen d’économie dirigée par des fous qui ont un « projet politique » que les peuples rejettent de plus en plus violemment.
  • Et nous en avons encore pour deux ans, sauf si un accord ne peut être trouvé dans les jours qui viennent pour un nouveau gouvernement Italien qui n’aura de fait aucune légitimité, ou si les Français, ou peut -être les Grecs rejetaient ce monstre aux oubliettes de l’histoire avant les Italiens, ce qui est peu probable mais pas impossible.

Et donc pour moi, depuis 2010, je sais que la prochaine grande crise financière commencera en Europe et non pas ailleurs.

Ce que je ne sais pas c’est si les grondements actuels sont les prémisses de cette crise qui pourrait s’accélérer violemment dans les jours qui viennent, ou s’il s’agit encore une fois d’une fausse alerte.

Mais je sais que cette crise aura lieu dans les deux ans.

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

79 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • lombrez

    16 February 2021

    un marché c est la rencontre factuelle d une offre et d une demande ,autrement dit une transaction .Un niveau de marché n a pas a etre justifié.il n existe que par la volontée de ceux qui y interviennent

    Répondre
  • lombrez

    16 February 2021

    Ne pouvoir imaginer que le pire est t il une indication qu un esprit a atteint sa capacité a percevoir ce que sera l avenir .le risque a trop regarder le passé c est de devenir incapable de discerner les prémisses des chhangements fondamentaux

    Répondre
  • Meduse

    15 February 2021

    avec Monsieur fillipo que vous avez invité = il a parlez de Hitler, vous avez une émission sur la chaine arte en ce moment, qui montre de façon facile d’accès la relation à l’argent avec le pouvoir Hitler, l’intérêt est de voir des similitude avec les manière de la bce et l’impérialisme financier de la commission de buxelle*le bureau polit* la politique expansionniste sur les états européen, n’ont pas comme la chine et état unis sur le monde. Ils installe une dictature européen don les peuples ne veulent pas !! et ils vont allez décrescendo et de manière perverse
    actuellement il pratique la décroissance par la dictature sanitaire … et on mis au goulag version européenne comme vous l’aviez prévu la population ils nous dirigent notamment en installant la peste rouge introduction la venu de la peste noire et des guerres européenne des fous esothérique en recherche d’hyper pouvoir et d’éternité dans les esprits nous allons vers de la souffrance des peuples
    et la l’appauvrissement général sauf pour eux leur caste et leur pots biensûr ils ont créés des dynasties sur le dos des peuples et ne lâcheront pas le pouvoir si facilement désolé pour ce pays France de ce qu’il en reste moi se sera l’angletaire ou la suisse ou la panonie salutations

    Répondre
  • Meduse

    15 February 2021

    Le peuple réalisent qu’il n’a jamais décidé sauf que la on nous met dans la merde ils roulent sur tout de manière visible… Monsieur Charle Gave je vous apprécie sachez que je suis en accord avec vous la solutions sera individuelle et ils faudra biens que les gens renouent le contact et jette à la poubelle l’éducation républicain qui à été manipulé ect.. déjà on s’organise dans les quartiers pour se protégé des délinquant je parle aussi de quartier bourgeois, la justice rouge et clochardisé l’état contre nous sous couvert de lutter contre la gentrification lol
    voila !!!

    Répondre
  • THIERRY

    12 February 2021

    Cela fait plus de 12 ans que la catastrophe doit survenir demain matin mais toujours rien !!
    Les ploutocrates qui nous dirigent ont fait une erreur en 2008 en laissant tomber Lehman Brothers
    ils l’ont parfaitement intégré et ont juré de ne jamais recommencer
    Alors l’absence de marché pour les taux de change , pour les monnaies, pour l’énergie , l’impression de fausse monnaie ad vitam eternam, les déficits abyssaux ( en fonction du pib ou en termes de remboursement) tout cela n’a aucune importance : mes élites au pouvoir s’arrangeront toujours pour mettre au pouvoir un des leurs avec roulement de tambour des medias officiels et l’excroissance continue de l’Etat (accélérée avec le Covid) permettra de subventionner une partie de plus en plus grande de la population (qui perdra sa liberté de conscience et deviendra à son corps défendant le pilier du pouvoir en place ) et l’immigration de masse “progressiste” donnera le coup de grâce à tous ceux qui s’imaginent encore que le pouvoir sera restitué au peuple par les urnes
    Voilà l’avenir de tout les démocraties occidentales, les USA nous précédant simplement de quelques années !!!

    Répondre
  • Philippe Loudmer

    7 February 2021

    Cher Mr Gave, le collabo norvègien des nazis était Qisling ( Q ) et non pas Kisling ( honorable peintre juif de l’ école de Paris )…bref .
    Italie : Conte a été démissioné par le Prèsident de la Républque , Mario Draghi ( Ex Pdt BCE ) devient President du Conseil des Ministres , et comble de l’ironie il reçoit l’ appui de Salvini ( a priori anti-Euro ) et meme des super crètins 5 Stelle – qui préferent voter Draghi que d’aller aux elections ou ils prendront une gifle – . Donc de la gauche ( populiste 5 stelle ) a la droite souverainiste ( en apparence ) il y a union sacrée . Draghi va gérer les 209 milliards d’aide du MES ; c’ est une aubaine .
    Le retour a la lire, est exclu . ce serait une dévaluation de 20% et une relance productive très faible ; dans un monde de sous-traitants asiatiques, 50 % de la valeur ajoutée d’une Fiat provient de composants made in China .
    Euro : il ne bénéficie qu’aux allemands qui produisent et exportent avec un Deutsche Mark sous-évalué . Si les traités européens ont instauré qu’il n’y ait aucune mutualisation de la dette des Etats , c’est sur l’insistance allemande. Ni l’Espagne, ni l’Italie , ni la France ne puissent sortir des traitès européens ( article 50 ) c’ est la traduction de leur faiblesse politique irrémédiable et faiblesse industrielle accélérée .
    VIX : que faire ? Sortir de SP 500 – US 30 ? Aller sur l’Asie , sans doute .
    Morale : on récolte ce que l’on a semé, en 1992 .

    Répondre
    • Franck

      8 February 2021

      Bonjour,
      Pour l Italie qui est concurrencé par l Allemagne une dévaluation de 20% aurait un impact énorme sur sa productivité car l Italie produit de la qualité et exporte des produits de qualité en deçà de la qualité des produits Allemands mais de qualité en tout cas. Concernant la chine du bas de gamme reste du bas de gamme et dévaluation ou pas comme vous dîtes ça ne change pas grand chose. De la même manière si vous augmenter les taxes douanières les gens continuerons malgré tout à acheter chinois leurs produits restant plus compétitif que les nôtres malgré une DÉVALUATION ou malgré UNE AUGMENTATION DU PROTECTIONNISME.
      Par contre avec donc une dévaluation de 20% l Italie concurrencerait l Allemagne SUR LES PRODUITS À FORTE VALEUR AJOUTÉE.
      Vous mélanger ou ne tener pas compte de la différenciation entre produits bas de gamme (travailleurs peu qualifiés chinois de préférence) et haut de gamme (salariés qualifiés Italien concurrencé par l Allemagne À CAUSE DE L EURO).
      Attention, l Italie c est pas la Chine.
      Je m inquieterais plus pour la France à la limite que l Italie lorsque l on parle de concurrence chinoise.
      On sous estime les Italiens à tord.
      Il ne leur manque qu une bonne dévaluation pour relancer leur pays.
      Faiblesse industrielle en France à cause de tous ces abrutis qui nous gouvernent depuis 30 ans, MAIS PAS EN ITALIE.

    • Philippe

      8 February 2021

      @Franck : Quelques chiffres d’avant le covid ( 2018 ).
      Surplus du commerce RFA : 370 Mds € Italie : 116 Mds
      Italie : Leader mondial en surplus commercial extérieur
      – Carreaux, revetements céramiques 4,4 Mds
      – Valises , maroquinerie 3,5 mds
      – Machines d’emballage automatique 2,5 Mds
      – Lunettes 2,3 Mds
      – Grands navires de croisiére 2,1 Mds
      – Chaussures 3,7 Mds
      – Alimentaire 1,8 Mds
      – Mecanique pour emballage 1,3 Mds
      – Peausserie 1,3 mds
      – Confiserie 1,2 Mds

      Deuxiéme rang mondial en surplus commercial extèrieur
      – Vins 5,5 mds
      – Robinetterie 4,1
      – Meubles 3,5 Mds
      – Produits ferreux , aciers 1,7 Mds
      – emballages 1,5 Mds
      – Navires de plaisance 1,5 Mds
      – Conducteurs electriques 1,3 Mds
      – Cafès 1,3 Mds
      – Profils d’ aluminum 1,2 Mds

      Troisième rang mondial en surplus commercial exterieur
      – Plastiques 1,4
      – Mecanique de prècision 1,2
      – Pharmaceutique 1,1
      – Tracteurs 1,1
      – Avionique 0,8
      – Mecanique 0,7
      Sauf les chaussures , ni la mode ni le design ni les marques automobiles ne sont présentes dans les 3 premiers excédents commerciaux. Les secteurs de pointes ( informatique – électronique ) ou a forte valeur ajoutée ( finance ) sont absents .
      Quand l’Italie devra payer son énergie 20% plus cher ( après retour à la lire ) les produits ci-dessus deviendront d’emblée trop cher . Pour faire des carreaux de céramique il faut cuire la terre ….l’ electricité nucléaire est bannie depuis 40 ans . Quant a l’impact de ces secteurs de pointe sur l’emploi ( et donc la consommation ) il est assez faible . L’Italie s’est installé dans le pseudo-confort d’un secteur étatique obèse , impotent, inefficace , qui ne survit que par la dette croissante .
      Donc l’Italie est ” accro ” à l’ euro et la dette .
      La solution ” violente ” serait un ” prendre ou laisser ” aux créanciers avec
      1) retour a la lire
      +
      2) moratoire de remboursement de la dette sur 20 ans ( en lire ) .
      Alors le choc productif pourrait fonctionner car dopè par la lire dévaluée et libéré de la dette pour 20 ans .
      Aucun politique italien n’a le calibre pour ce ” prendre ou laisser ” .
      Berlusconi a été démissionè en 2011 par Merkel-Sarkozy qui ont ordonné a leurs banques de vendre en masse la dette italienne . Berlusconi avait envisagé a demi-mots le retour à la lire . Le spread BoT italien – Bund a grimpé de 5%. Le commissaire européen Mario Monti a été voté chef du gouvernement par un parlement aux abois . Et voilà comment Berlin-Francfort règnent , par la terreur de la faillite .

  • christophe

    6 February 2021

    Merci Monsieur pour vos articles,
    vous avez déjà mentionné votre conseil d’acheter devises, actions et obligations asiatiques. Pour ce qui est des actions et obligations est ce un problème pour vous d’acheter des fonds libellés en € ?
    quant à l’or qui est a un prix historiquement élevé, cela ne vous inquiète pas ?
    merci

    Répondre
  • vaccinisthenewopium

    5 February 2021

    Cher charles,

    Cela doit être le 50 eme orage depuis le début de l’Euro et pourtant il est toujours là et l’Italie toujours dedans après avoir subi des humiliations en série.

    Est-ce que cela finira un jour ? oui !

    Les indicateurs économoques ne mesurent pas ce que vont faire les peuples ou les poltiques.
    Les politiques sont prêts à tout, à tout , pour maintenir l’Euro.

    Je m’attends à ce que la banque centrale achète des actions, il y a eu des ballons d’essais, il y a un ou deux ans.

    Les indicateurs économiques ne veulent plus rien dire du réel, ils ne donnent plus aucun signal fiable.

    A mesure que les années passent leurs interventions change le réel qui du coup n’est plus le réel qui a émis des signaux il y a des années.

    Le réel et les marchés n’ont plus rien à voir, ils ont décollé l’ombre du corps, elle flotte et se rapelle parfois qu’elle était attachée à un corps mais quand on regarde les fondamentaux: rien de rien ne justifie les niveaux des marchés actuels.

    Quant aux italiens ils aiment ça on dirait, comme les grecs du reste: regardez ce que les grecs ont pris, mais non ils sont toujours là.

    Cela s’arrêtera un jour mais ce ne sont pas les marchés qui diront quand.

    Répondre
    • lombrez

      16 February 2021

      un marché c est la rencontre factuelle d une offre et d une demande ,autrement dit une transaction .Un niveau de marché n a pas a etre justifié.il n existe que par la volontée de ceux qui y interviennent

  • Dominique

    5 February 2021

    Coulommiers, les temps sont révolus où des capitalistes ou des chercheurs de génie créaient des laboratoires pharmaceutiques, qui sont comme des pharmaciens à grande échelle. De nos jours les très grandes sociétés pharmaceutiques veulent surtout faire de l’argent et beaucoup d’argent. Alors que les découvertes seront toujours réalisées par des individus et dans de petites structures, la production massive pour réaliser beaucoup de profits passe par de grosses structures : dilemme.
    Et j’ai l’impression que ce médecin s’est trompé car il a été trompé pendant 20 ans. Il n’est pas le seul et son témoignage fait foi. J’ai pu constater celà de près dans de grandes entreprises pharma, et je m’en suis éloigné professionnellement c’est du vécu.
    .
    La médecine est écrasée par la big pharma, et sa course aux profits, l’expérience actuelle avec cette ruée sur les vaccins concernant le virus de Wuhan le montre, et c’est celà qui est préoccupant … pour notre santé. Pharmacie sans conscience n’est que ruine de la santé.

    Répondre
    • Franck

      7 February 2021

      Bonjour,
      je me suis mis à survoler certains commentaires et je suis tombé sur un ou 2 des vôtres.
      Vous aviez écrit un truc du genre “le régime démocratiques aux mains des grands banquiers. Je vais apporter quelques précisions car personne ne semble soit vouloir en parler, évoquer le sujet.
      Le problème n’est pas “tellement” le big pharma. ça peut être agaçant déjà d’entedre cela mais je m’explique pas d’inquiétude lol.
      Des star up émergeront toujours pour créer des produits innovants dans ce secteur en plein évolution et ce n’est pas quelques grands groupes qui auraient intérêts à mettre un frein à cela, bien au contraire ils travaillent en symbiose. Il n’y a rien d’anormal à cela. Ces entreprises font leur travail comme toutes les entreprises dans le monde le feraient. Le problème vient des décisions disproportionnées prises par les politiques et financiers, la nécessité de protéger les secteurs n’ayant pas été touchés par la crise et pour protéger l’innovation coute que coute pour certains politiques cherchant à se donner bonne conscience par exemple, et qui permet au passage aux investisseurs (qui eux par contre sont moins hypocrites mais dont je sais qu’ils se contrefoutent royalement de savoir qu’il y a une partie de la population au chomage et des restaurateurs qui n’en peuvent plus de ne plus pouvoir exercer leurs droits leur métiers, leurs passions. Ces investisseurs ont engrangés des profits colossaux sur les valeurs de la tech de la biotech sur le Nasdaq etc etc , pendant qu’au même moment donc l’économie s’écroule comme jamais depuis la seconde guerre mondiale grâce aux mesures d’urgences sanitaires dont chacun aura pu en constater l’efficacité. LOL
      Je ne vais pas donner les chiffres qui circulent sur internet à la fois pour les bousicoteurs les investisseurs et ceux qui veulent simplement s’informer. Pas besoin d’aller sur un site spécialisé.
      En fait d’ou provient cette dégringolade de la pensée rationnelle, de cette folle course irrationnelle aux profits incensés alors que 2020 a été l’année la plus catastrophique de ce siècle. Et pourquoi ? D’ou vient le mal ?
      Des questions toutes simples s’imposent !!!!

      les organismes de contrôle font -il leur travail ? Les agences de notations, par qui sont -elles financées. Qui détient les dettes de l’état Français, et donc qui exercent une pression systématique sur les gouvernements qui se succèdent en France depuis les années 2000. A qui profitent le crime des taux d’intérêts négatifs ?????
      En fait comment l’argent circule, pourquoi ceux qui possèdent les liquidités émises sur le marché s’en servent pour engrenger des profits, et à cause de quoi de qui ???
      En fait le problème ne vient pas du tout de l’industrie pharmaceutique comme la très très grande majorité des gens le pensent. Même si la constitution d’oligopole de monopole ne sont pas les bienvenues pour favoriser le développement de la concurrence et des petites et moyennes entreprises, il y a aura toujours un rattrapage favorisé par les organismes de régulation qui peinent à imposer leur autorités il est vrai face à ces mastodontes que sont toutes ces multinationales qu exercent la pression sur les médias les politiques depuis bien longtemps déjà, tout le monde le sait
      Avant de critiquer les dérives du capitalisme du système en place il faut le comprendre. Mais beaucoup font des amalgames
      Très peu de personnes ne se pose la question mais par qui les décisions sont prises EN AMONT, qui excercent une forte influence sur les politiques et pourquoi quels intérêts ont ces gens et ou se trouvent ces zones d’influences ???
      La réponse est extrêmement simple et il y a au moins une personne qui a évoqué le sujet le problème étant de savoir qui a pris le pouvoir en France en particulier ?????? Cet homme est Anice Lajnef un ex trader de haut niveau.
      Je me trompe surement mais j’ai l’impression que très peu de gens savent comment l’argent circulent. Avec tous les billets, des miliards et des centaines de milliards qui sont lachés dans la nature partout et dont personne n’en a jamais vu la couleur, je suis sidéré de m’apercevoir, tout en comprenant pourquoi l’ex trader Anice Lajnef a préféré en rire plutot qu’en pleurer, que PERSONNE N’EN PARLE alors que paradoxalement tout le monde sait de qui il s’agit !!!! Mais sans jamais se demander d’ou provient la zone d’influence et qui tient le gouvernail et à quel endroit exactement les décisions sont prises, et par ailleurs cela explique même A MON SENS, pour quelle raison l’euro a pu survivre aussi longtemps.
      La réponse est donc extrêmement simple:
      C’est sur le marché primaire que tout cela a lieu. Cad lors des émissions de dettes, chaque semaines ou chaque mois je crois bien (je ne sais plus car je n’y participe pas mais j’aimerais beaucoup lol par curiosité pour voir la tête de notre ministre lorsqu’il est convoqué par nos amis US notament ).
      Lors des adjudications donc JP Morgan Goldman Sachs et bien d’autres encore y sont présentes avec quelques banques Françaises oufff nous sommes sauvés lol il y a je crois à vérifier la société générale (gros investisseurs dans les produits dérivés mais pas toxique lol je suis sur que depuis la crise de 2008 tout ça c’est terminé lol) BNP paribas et 2 autres il me semble. Il y a également une banque Anglaise ou japonnaise, mais les principales banques sont Américaines. Et donc comme tout le sait la garantie est donnée par la BCE à nos banques de racheter la dette sur le marché secondaire si tout va mal. Donc plus aucun risque dans le monde entier car plus de taux d’interet !!!
      Le code monétaire, BIZARREMENT, nous interdit de savoir qui sont les détenteurs de nos dettes à l’étranger, donc qui sont les créanciers étrangers. Bon à ce stade chacun à sa petite idée lol.
      Etant donnée le niveau de dette française c’est marrant mais j’ai comme l’impression que petit à petit et maintenant de manière exponentielle lol nos ministres vont être davantage mis sous pression dans leurs décisions et leurs mesures et réformes à engagées pour la France. Macron lui même a dit qu’il ne se représenterait pas car la ou les décisions à prendre seraient bcp trop durs à encaisser pour les Français. lol
      Après avoir tué le risque supprimer le taux d’intérêt entrainant une forte augmentation sur les marchés actions sur les grandes valeurs de la tech de la biotech et alimentant des bulles sur les actifs financiers sur l’immobilier l’effet de levier ne coutant plus rien et la rente sur le marché des CDS, sur l’immobilier étant garantie par NOS BANQUES CENTRALES, voila que l’investissement dans les produits dérivés ont de beaux jours devant eux car si les hedges funds ou les banques d’investissements ne font pas couler eux-mêmes elles mêmes les sociétés non rentables en pariant à la baisse (vente à découvert marché des options d’achat PUT etc etc ) qui le fera avec des taux négatifs et des hélicoptères money, l’argent ne valant plus rien mais pouvant servir par milliards à nos heros politiques à alimenter les entreprises zombies (Fnac groupe Lagardère par exemple)
      Donc en fait nous avons maintenant nos banques d’investissements qui ont pris le relai pour faire tourner la machine économique et favoriser le processus de destruction créatrice pour le bien être de l’humanité et pas juste pour faire du profit non non on peut leur faire confiance. lol
      Je ne sais pas ou l’on va mais on sait tous une chose, c’est que l’on ne peut faire confiance ni aux politiques ni aux financiers (je veux parler de tous ceux qui auraient du aller en prison après la crise des subprimes de 2008 ou qui auraient du être virés en tout cas) ET QUE nous sommes tous embarqués maintenant dans le même engrenage de la dette infinie de la fin du risque et nous sommes condamnés à contempler le travail de régulation faites par des fonds d’investissements qui se servent d’effets de leviers pour faire couler des entreprises et des gouvernements ou des pays tout entiers lorsque les bénéfices en valent la peine.
      Pour que quelques millions de boursicoteur prennent des positions d’achats pour s’attaquer aux fonds spéculatifs qui vendaient Gamestop à découvert, on a eu un bel aperçu des mouvements brutaux de cette nouvelle régulation, nettoyage en marche par des investisseurs financiers du système plutôt que par les banques centrales dans un mouvement naturel d’auto régulation par le marché avec des prix de marchés et avec un taux d’intérêt (qui a disparu aujourd’hui)
      La seule question que je me pose est quand pourrait avoir lieu le crash et ou cela va t-il commencé ?
      Probablement pas en Italie puisque Dragui va certainement prendre les commandes et est bien partie pour. Décidement ça doit être dur pour les italiens, Après Monti voici Dragui.
      On va peut-être y avoir droit à nôtre “états unis d’Europe” !!! pour le plus grand bonheur des démocrates Américains bien evidement c’est leur rêve et ils ne s’en sont jamais cachés. C’est de la bienveillance !!!! ces gens sont là pour notre bien pour notre bien être j’en suis certain lol !!!!

      Cordialement

  • candide

    4 February 2021

    L’arrivée de Don Mario Draghi est salué par toute la fanfare médiatique. Il va sauver l’Euro.
    Au fait, pourquoi sauver l’Euro ? A quoi bon ?

    Répondre
  • JF Akar

    4 February 2021

    En sortant de l’€, l’ Italie confirmerait l’ existence séculaire des Europe du nord et du sud. Leur union dans une monnaie commune ne pouvait pas être durable, sauf si ces deux zones adoptaient la même culture, Celle de l’ Europe du nord, qualifiée de “protestante” avec une éthique du capitalisme moderne, est incompatible avec celle du sud encore marquée par la tradition catholique romaine qui tient le capital et la finance pour intrinsèquement pervers, tout comme le socialisme aujourd’hui . Les banques européennes, toutes créancières d’ Etats en faillite, feront comme comme celles de Séville après la faillite de la couronne espagnole ( en fait il y en eut 3 consécutives) : elles perdront leur place. Au profit de qui ? A l’époque, ce fut au profit d’Amsterdam, puis de Londres. Demain, le €, et la route de la soie qui conserve l’étalon de change or ?
    Cette faillite consacrerait la disparition de l’ Europe comme pôle indépendant de l’économie mondiale, au profit de l’ Asie et de l’ Amérique. De même que l’empire espagnol a disparu comme puissance dominante à ce moment, il ne lui restait plus que du prestige et des châteaux en Espagne…
    Il semble que l’avenir ne se crée plus chez nous. Les banquiers du 15ème siècle (Fugger, Génois ou Vénitiens) allaient devenir des gardiens de musée ou des petits commerçants. Pour prolonger leurs “maisons”, ils auraient du marier leurs enfants à des Bataves ou des anglais, même protestants … et placer ce qui leur restait sur les bords de la mer du nord . Aujourd’hui, placer sur l’Asie et l’océan Pacifique serait la même stratégie, Ch. Gave a sans doute raison.

    Répondre
  • Artiste

    4 February 2021

    Avez vous intégré dans votre raisonnement les 200 milliards que l’EU va donner à l’Italie ,est ce déjà pour la sauver ainsi que l’euro?

    Répondre
  • Dr Slump

    3 February 2021

    Malheureusement les espoirs bienveillants de Mr Gave ne se sont jamais réalisés: les corrompus Clinton ne sont pas passés en justice, et leurs saloperies resteront impunies. Le clan Biden itou, ils sont même à la Maison Blanche et ils ont entamé le festin sans tarder, tandis que la destruction de Trump est en cours.
    Le Brexit n’a pas libéré les britanniques, entre temps le covid est arrivé et Bojo a mis son pays sous covidémence aggravée.
    Ce n’est pas que je doute de son expertise financière, loin de là, mais je pense qu’en tant qu’honnête homme, Mr Gave nourrit de nobles espoirs qui sont totalement absents de la conscience des hommes amoraux qui nous gouvernent.
    Les huiles de Bruxelles préféreront détruire l’Italie de fond en comble plutôt que de la laisser quitter le joug de l’union européenne. Petit rafraîchissement à ce propos: Chypre, remember? On en a gardé l’expression “se faire chyprer son compte bancaire”. Grèce, a-t-on déjà oublié comment l’UE a traité ce pays lors de sa crise de la dette?

    La crise financière va se produire, pour ça je n’ai aucun doute, en vertu du principe très simple qu’à force d’accumuler de la dette et de la fausse monnaie, au bout d’un moment il y a mécaniquement quelque chose qui va crever ou exploser.
    Mais les oints ne pouvant PAS ne pas le savoir, alors c’est que cela sert leurs buts. Et leurs buts ont déjà été clairement énoncés, argumentés, écrits noir sur blanc. Lisez le “Great Reset” de Mr Schwab pour vous en convaincre, tout y est.

    Répondre
    • Dominique

      5 February 2021

      Excellents propos, Dr Slump.
      Il faut connaître et comprendre la stratégie de ceux qui gouvernent en réalité le monde : ce sont les grands banquiers qui ont créé la siruation actuelle. Comme ils ont créé le Forum Economique Mondial et placé Klaus Schwab à sa tête. Ils ne sont pas prêt de lacher la partie, au contraire, et ce qui se passe actuellement aux EAU devraient inciter les partisans de la LIBERTÉ à mieux réfléchir.

    • Hagen

      5 February 2021

      Vous voyez en effet très juste. Je ne peux pas me souvenir d’une période où Charles Gave ne soit pas trompé, sur toutes ses prédictions apocalyptiques.

  • Philippe Piazza

    3 February 2021

    Bonsoir, cher Monsieur Gave. J’apprends beaucoup en vous lisant et je voue ne remercie, et selon une des lectures précédentes, vous aviez raison, le cour du pétrole augmente beaucoup, maintenant que vous parlez de l’Italie (je passe une grande partie de mon temps dans ce pays, je le connais assez bien) Mario Draghi est appelé à la rescousse, pensez vous qu’il peut faire peur aux Allemands ou qu’il peut renégocier la dette Italienne car son ex-qualité lui permet de connaître parfaitement les mécanismes?

    Répondre
  • Oblabla

    3 February 2021

    Il semble que la seule évocation du nom de Draghi comme potentiel chef de gouvernement italien hier soir ait renversé la vapeur aujourd’hui : 10Y italien en forte baisse, idem pour le Vix, et hausse de l’indice banques zone euro. Jusqu’à quand.

    Répondre
  • Paul

    3 February 2021

    La dernière carte des eurocrates italiens, ce serait un gouvernement de technocrates dirigé par Mario Draghi. Mais je ne suis pas sûr que l’ancien Président de la BCE ait aujourd’hui envie d’embarquer à bord du Titanic, ou alors à cause d’une pression maximale du duo Macron / Merkel. J’ajouterai à votre tableau très sombre, cher Monsieur Gave, la situation de plus en plus catastrophique en Espagne où le gouvernement de gauche de Sanchez est de plus en plus fragile et n’ aplus les moyens financiers de prendre des mesures de confinement.

    Répondre
  • Ockham

    3 February 2021

    Votre intuition est la bonne puisque c’est Mario Draghi qui pourrait être le deux ex machina. Ce personnage représente parfaitement – même si vous la dénoncez – la parfaite “coalescence” entre le politique-économique-monétaire européen qui s’oppose au politique-économique-monétaire national. Dans les faits ce qui été détruit dans le sud de l’Europe c’est surtout une industrie de main-d’œuvre vieillissante et une incapacité à dominer la floraison de nouvelles activités basées sur la digitalisation où chaque nation est objectivement totalement dépassée et privée de ses anciennes industries : NUES. La raison est simple , aucune en Europe n’a le seuil critique pour conduire une telle modernisation puisqu’aucune ne maîtrise les technologies de base et n’ont plus aucune source énergétique non-étrangère (d’où la colère américaine à propos du gaz russe). Pour beaucoup de couples ouvriers en zone rurale ce fut une épreuve très dure. A l’époque il n’y avait pas cette intégration diabolique du smartphone, Internet et ordinateur à base de semi-conducteurs ni de Skype, de réseau sociaux, … qui permettent de la botte de l’Italie à le Suède de réaliser des transactions à coût presque nul relativement. Le nouvel univers qui se découvre à chaque marée technologique et d’opinion devient radicalement différent; l’économique nouveau est enchâssé dans la décision à priori de l’Euro et la construction politique européenne. Au fond ce que vous critiquez avec des arguments économiques purs – et très intéressants en tant que tels – c’est la légitimité d’une Europe politique qui en l’état vous paraît être une chimère. Draghi est donc bien un super Trichet malfaisant.

    Répondre
    • Dominique

      5 February 2021

      Ockham, où est allé travailler Trichet après avoir fait son temps à la BCE ? Ses patrons, les grands banquiers New-yorkais, l’ont recasé à la Commission Trilatérale comme directeur de la Zône Europe ! Maîtres et larbins se moquent bien de nous.. Draghi ira là où voudra Rockefeller et cnie.

  • Denis Monod-Broca

    2 February 2021

    Mario Draghi appelé à la rescousse !
    Est-ce le début de la fin ?

    Répondre
    • Michel

      3 February 2021

      Ben non. Plutôt que de ré-organiser dès élections tout de suite (quelle horreur, des élections !), on va nous rejouer la partition du gouvernement technocratique bruxellois. Je crois que les Italiens ont déjà eu droit à celà au plus fort de la crise en zone Euro il y à qques années avec un certain M. Monti, autre polichinelle Européiste. C’est bien les Italiens vont finir par comprendre qu’ils nous plus besoin de voter et que pour leur bien, des élites vont les gouverner … ou pas et j’espère (sans y croire) à une sérieuse vengeance dans les urnes dans deux ans.

  • paeschli

    2 February 2021

    Cela fait des années que Mr Gave prédit la fin de l’Euro, là il nous informe que ce sera chose faite d’ici deux ans. L’analyse de fond m’a l’air correcte, mais j’ai de forts doutes sur le timing.

    Répondre
  • Dominique

    2 February 2021

    En fait la ” finance ” est malade , n’est ce pas ?
    .
    Cela ne provient il pas du fait que les grands banquiers américains ont cassé le thermomètre de l’étalon-or ?
    Cette ( vraie ) dématérialisation donne tous les pouvoirs politiques et économiques aux banquiers qui émettent les monnaies, alors que ce n’est pas là leur rôle.
    .
    Par exemple, les banquiers Américano-anglais ont passé un accord avec les dirigeants du PC Chinois pour développer en Chine un formidable projet capitalo-communiste. Sans les finances des banquiers Rockefeller et cnie jamais la RPC n’aurait pu décoller économiquement ! La RPC ne serait pas entrée dans l’OMC, les industries américaines puis européennes n’auraient pas délocalisé en RPC, et la RPC se serait effondrée comme l’URSS et d’autant plus vite que les EUA et l’occident auraient organisé un blocus autour du monstre communiste chinois. Ces usines auraient pu être construites … en Europe de l’Est et du Sud !
    .
    Les réponses sont politiques mais le régime de démocratie est au service des grands banquiers, et non des peuples et les souverainistes n’ont pas la parole.

    .
    Si on ne peut restaurer le rôle de l’or, ni déshabiller le CFR des Rockefeller de ses pouvoirs mondialistes, comment ne pas ruiner nos libertés si on laisse cette ” finance ” des grands banquiers mondialistes imposer ses volontés politiques ? Cette crise verra t elle l’effondrement de leurs pouvoirs : la fin de la BCE puis celle de la FED ? Ou une fois de plus la ruine des épargnants et des travailleurs des états ” attaqués ” ?

    Répondre
  • Coulommiers

    2 February 2021

    Il me semble que l’émission avec les deux messieurs policiers est arrivée à une étape. Il paraît évident que les problèmes ne viennent pas des policiers eux-mêmes, mais de la haute hiérarchie et du système judiciaire, donc des énarques et des juges.
    .
    L’éventuelle étape suivante serait d’arriver à enquêter sur ces deux volets, à tout le moins collecter des pièces.
    .
    Plus encore, conformément à la ci analyse sur les hirondelles, dans les trois prochaines années, l’EURSS devra faire face à un test: hui, le roi est nu, et d’aucuns peuvent constater la nullité, l’inutilé, la nocivité, l’illégitimité, et la corruption de l’EURSS. Il me paraît certain que il y aura un test existentiel: soit l’EURSS s’effondre, soit l’EURSS abusera de sa force afin de s’affirmer et d’exister. Pour ma part, je pense que les oligarques sont prêts pour la deuxième option. (Notons que il est évident qu’ils imprimeront autant de tombereaux d’argent que nécessaire afin de maintenir le frankenstein sous perfusion, ce pillage à grande échelle et cette mise-à-sac à ciel ouvert des peuples européens par les ploutocrates.)
    Mais pour mettre en force cette deuxième option, ils auront besoin de relais, en particulier la police.
    .
    Ainsi, la véritable question à poser: que dois faire la police? Ces gens bienveillants qui aiment l’ordre et qui obéïssent, à qui ont-ils juré fidélité? Protéger les oligarques ou la veuve et l’orphelin? Quand ils auront devant eux des gilets-jaunes, que devront-ils faire?
    Qui est souverain? En dernière lecture, à qui un policier prête-t-il serment?
    En l’espèce, quand l’élite est en sédition, la police doit-elle toujours obéir à cette élite séditieuse?
    À quel moment devient-on un gardien de goulag?
    .

    .
    Une autre potentielle étape serait également de montrer ce qu’est un pays avec une police privatisée (ne serait-ce que dans la cinémathèque où il y a une palanquée de films où il y a les citoyens supérieurs et les citoyens inférieurs).
    .
    D’ailleurs cette loi me semble la preuve irréfutable que les oligarques ne font pas corps avec le reste de la nation (policiers pour moi mais pas pour toi), et sont donc en sédition.
    Rappelons que «c’est donc à ses fruits que vous reconnaîtrez un arbre» (St-Matthieu, 7-20).
    .

    .
    Aussi, anecdotique mais révélateur: l’obligation des plaques d’immatriculation pour les vélos.
    Le discours officiel est que «cela permettra de lutter contre le vol».
    Quid? Quelle est l’opinion de chacun à ce sujet?
    .
    Pour ma part, j’ai comme un doute: quoi qu’il me fut chapardé, je ne les ai jamais revus, immatriculation ou pas. À titre directement personnel, je ne peux pas citer une seule fois où un membre des «forces de l’ordre» me fut utile et une aide (ce n’est pas mettre en cause les policiers et leur travail, mais poursuivre l’analyse) (le problème est que si un policier s’approche de moi, je sais que c’est des emmerdes pour moi, et jamais une chose positive). D’autant plus que ce n’était pas demandé par la population: il y a bien longtemps que nous utilisons des antivols «u» sur chaque roue et même un antivol dédié à la selle. Nous savons tous que le gouvernement n’est pas là pour nous aider, mais est juste un autre gang, dont la particularité est d’utiliser des moyens qui sont officiellement légaux; c’est juste la mafia la plus puissante en ville. De façon générale, nous savons que nous sommes livrés à nous-mêmes, donc nous anticipons et nous nous adoptons.
    .

    .
    Sinon, voilà un monsieur qui pourrait être invité chez vous:
    .
    Bernard Dalbergue, qui publia l’ouvrage «Omerta dans les labos pharmaceutiques»:
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=coU78fo45_A
    .
    https://www.amazon.fr/Omerta-dans-labos-pharmaceutiques-Confessions/dp/2081312646/

    Répondre
  • Vinia

    2 February 2021

    Brillant comme d’habitude.
    Comment avez vous pu vous associé à l’auteur de la lettre mensuelle Grand Angle. Cette lettre est une escroquerie faite de copiés-collés, de lieux communs, de formules alambiquées, le tout rédigé en police 16 pour prendre de la place et publié sur un site internet réalisé par un élève de CM2……
    Votre présence régulière à ses cotés sur YouTube et l’usage répété de votre nom dans son courrier vous fait perdre une grande part de votre crédibilité.
    Dommage.

    Répondre
    • vinia

      2 February 2021

      “comment avez vous pu vous associer”..naturellement

    • julien parrot

      3 February 2021

      exact

    • Maxence Rolland

      3 February 2021

      Grâce à Détente on a le plaisir d’entendre Charles et les autres régulièrement. Détente lui-même propose des très bons contenus. Les perfs sur les marchés sont moyens, mais comme Gavkal j’ai envie de vous dire. Louis par exemple est brillant, j’adore sa vision, ses écrits, ses conf, mais son portefeuille marche doucement ces dernières années, c’est comme ça. Personne ne vous force à souscrire à la lettre de Détente. Police 16, perso je la trouve trop longue sa lettre.

    • paul de choulot

      5 February 2021

      réponse à Vinia : GrandAngle est tenu par Richard Detente qui fait le “Candide” ce qui me va car je ne suis pas instruit , grâce à lui j’ai vendu début février 2020 mes dernières actions douteuses juste avant le crac de mars et j’ai acheté tout l’or possible en 2019. M Gave est un expert au Top mais que je comprend, il accepte de parler au “Candide” lequel Candide essai d’empêcher les innocents-idiots comme moi de se noyer ! merci aux 2 !

  • Franck

    1 February 2021

    Bonsoir,
    L Italie est semble t’il le pays qui a le plus intérêt à sortir de l euro. Cela fait longtemps que ce pays a eu un excédent budgétaire primaire. À vérifier j ai la flemme mais pendant 10ans et donc hors charge d intérêt sur la dette l Italie était en excedent budgétaire primaire. Donc elle sera bcp moins dépendante des marchés financiers que la FRANCE pour emprunter pour ses dépenses courantes dans l immédiat. De plus c est qd même un pays pouvant relancer assez facilement son marché à l exportation en bénéficiant d une belle dévaluation sur la lire une fois sortie de l euro. L Italie c est pas la Grèce !!!
    Ce qui pourrait lui permettre de faire un jolie défaut sur sa dette au passage. Pourquoi pas scène priver.
    Je ne sais pas quelle proportion de la dette italienne est détenu par des créanciers étrangers et par la BCE ou les épargnants italiens mais si votre analyse est juste, et que l Italie est le 1er à sortir de l euro, alors elle sera le grand vainqueur.
    Par contre à cause par exemple de Target 2 et de l envolé des taux qui suivront, ça va être un sacré Bordel si l euro explose et pour revenir aux monnaies nationales.
    De combien vont chuter les monnaies comme le franc Français ou la lire italienne !!?! Je sais en tout cas qu il y en a qui vont gagner bcp d argent sur les obligations Allemandes, car le mark va fortement augmenté !!!
    Un bonheur pour nos libertés certe mais il va y avoir de très lourdes pertes surtout pour ceux qui ne se sont pas réformés et qui sont incapable structurellement parlant, d avoir un un budget en équilibre même avec une croissance à 2 ou 3% je pense à la France.
    Qu est ce que j’ aimerais qu un Mitt Romney vienne réformer notre pays en profondeur !!!
    C est un peu provocateur de ma part mais cela fait trop longtemps que l on subit une pression fiscale et un niveau de dépense publique bcp bcp trop élevé et cela bien bien avant la dictature sanitaire.
    La France est devenue depuis bien trop longtemps le pays des notaires des fiscalistes et des avocats. Il serait tant qu elle redevienne un pays d entrepreneurs.
    Aucun rapport ou enquêtes menées n a réussit à expliquer pourquoi le secteur industriel a autant chuté en France. Faut vraiment arrêter de nous prendre pour des abrutis. Comme s est tué à l expliquer Charles Gave depuis très longtemps, c est bien évidemment nous crevons de notre poids de l état français et de l euro (les autres pays également point barre.

    Répondre
    • breizh

      2 February 2021

      pourquoi Mitt Romney ?

    • Coulommiers

      2 February 2021

      Mitt Romney???
      Il a montré que c’etait un rino.

  • candide

    1 February 2021

    Bonjour M Gave,

    Excellent billet, comme souvent.

    Un point cependant m’interroge : vous affirmer que la Chine n’interviendra pas cette-fois pour sauver l’euro. Pourquoi ? Comme vous le dite, les chinois n’aiment pas les crises, même chez les autres. De plus, jusqu’à présent les banques centrales ont été solidaires pour retarder la déroute du système. Pourquoi cela changerait-il ?
    Je pense par ailleurs qu’en Italie, nos ODS préférés attendront le plus longtemps possible pour provoquer des élections. D’ici 2023, ils auront peut-être réussi à envoyer Salvini en prison sous un prétexte quelconque, c’est je pense ce qu’ils espèrent.

    Répondre
    • Un lecteur

      3 February 2021

      La Chine n’interviendra pas car Bruxelles veut imposer un gouvernement mondial par l’ONU. Trump s’y opposait mais il n’est plus là. Biden est totalement pour. La Chine est totalement contre. On voit une ligne de fracture politique très nette.
      D’autre part, la Chine développe son marché intérieur depuis plusieurs années. Plus le temps passe et moins les exportations vers l’Europe n’ont d’importance pour elle.

  • Franck

    1 February 2021

    Bonjour,
    La principale raison pour laquelle l indice de la peur a augmenter. C EST PARCE QUE LA RÉVOLUTION DES GEEKS EST EN MARCHE !!!!
    BEAUCOUP DE HEDGES FUNDS ONT ABANDONNÉ LEUR POSITION SUR LA VENTE À DÉCOUVERT notamment sur GameSpot jugé non rentable pour le oligarchie financière mais pas pour le peuple des geeks. Ont ils le pouvoir de renverser les HEDGES Funds. Aussi incroyable que cela puisse paraître OUI et la principale raison est L’ UNION FAIT LA FORCE.
    Lady and gentleman une révolution est en marche et elle se fait pas dans la rue avec une pelle et une pioche.
    Il y a un combat titanesque que sont en train de mener nos héros les geeks, quitte à perdre de l argent. Les banques centrales ont voulu jouer sur les taux, et sans aucun doute comptait sur les HEDGES Funds pour réguler le marché en pariant à la baisse pour faire couler les entreprises les moins rentables, certes nécessaire pour favoriser le processus de destruction créatrice de Schumpeter, mais ce n’ est pas aux banques d investisseurs et HEDGES Funds de faire le travail. C était aux banques centrales de le faire en arrêtant de manipuler les taux. Maintenant cela se RETOURNE CONTRE EUX DONC contre leur politique débiles des banques centrales puis contre les HEDGES Funds qui se croit tout permi et même de renverser des gouvernements.
    DONC ILS VOULAIENT CONSERVER L EURO, EH BIEN CET ÉVÉNEMENT IMPRÉVU (NASSIM TALEB EN PARLAIT) EST EN TRAIN DE TOUT FOUTRE EN L AIR.
    ET C EST GRÂCE À CETTE RÉVOLUTION POLITIQUE (on peut dire cela puisque qu ils sont prêt à tout quitte à perdre de l argent) DES GEEKS. Si ce mouvement est international ALORS attention ça VA ÊTRE LE PLUS GROS CRACHE.. CRACK BOURSIER DE TOUS LES TEMPS. ACCROCHER VOS CEINTURES !!!
    Souvenez vous quand Soros avec ses amis de JP Morgan ont décidé de faire sauter la banque d Angleterre (c’était finalement une bonne chose pour le Angleterre lol), aujourd’hui CEUX SONT DE SIMPLES GEEKS AVEC UN ORDINATEUR PARFOIS AU CHÔMAGE OU AUX RSA QUI S ATTAQUE AUX HEDGES FUNDS ET QUI GAGNENT LES BATAILLES LOOOL
    INCROYABLE !!!!
    Cordialement.

    Répondre
    • Coulommiers

      2 February 2021

      Oui, c’est incroyable et beau. Mais ce n’est pas structurel. Rien ne changera.
      Et on voit deja toute l’oligarchie prendre fait et cause pour les HFs (!!).
      Et on voit des titres d’articles hallucinants: «The good guys in the GameStop story? It’s the hedge funds and short sellers» (?!!!).
      .
      En revanche, cela montre effectivement que les marchés sont totalement manipulés: comme indiqué dans l’article, seul le long terme contient de l’information.
      .
      Pour le peuple, cela signifie que ils ne doivent pas s’introduire sur les marchés, «where the game is rigged», qu’ils s’en tiendront loin, et qu’ils devront développer un système alternatif pour échanger entre eux, à commencer par tisser des liens locaux, voire bâtir un système alternatif (pair-à-pair, décentralisé, basé sur la blockchain?), sans intermédiaire, où un membre du peuple vend à un autre membre du peuple. Qui vivra verra.

  • Luc AUGIER

    1 February 2021

    🤩 Clair, net et précis comme « malheureusement » à chaque fois : merci..

    Répondre
  • KATHERINE MAHEO

    1 February 2021

    Que représente l’Italie à l’échelle mondiale? quedal !!!..La mondialisation est là et les deux blocs Amérique et Chinois sont là sans l’Europe et ses centaines de milliards donnés OU en serait l’ITALIE? ou même la France Nous sommes la première économie mondiale 350 millions La £ remonte un peu , mais les perdants sont beaucoup plus nombreux aux UK actuellement le taux de pauvreté est à 14% Boris B s’est planté et il le sait La grande Bretagne importe 47% de produits Européens L ‘Europe seulement 8% vers l’Europe????Chercher l’erreur! l’Italie sans Bruxelles aurait” sombrer” et les taux d’intérêts flambés dés maintenant idem pour nous avec un endettement à presque 120% On est plus fort à 27 que seul l’Italie est un pays de vieux , la natalité est la plus basse d’Europe….QUI VA FINANCER le côut de ces retraités? Alors NON je ne partage pas votre avis du tout !

    Répondre
    • Luc AUGIER

      1 February 2021

      🎼Bla 🎶bla bla 🎶bla bla-bla ….🤥

    • DrStefool

      1 February 2021

      (1) L’UE n’est plus la 1re puissance mondiale depuis 2014 au moins.
      (2) cette obsession de la taille est pathologique… comme s’il valait mieux vivre en URSS qu’en Suisse dans les 70s, 80s.
      —-
      L’UE est un culte. On juge un projet a ses resultats.

    • Hugues

      1 February 2021

      L’Italie est un contributeur net au budget de l’UE. L’euro est un boulet pour l’économie italienne, plus de dévaluation possible, la Suede fait mieux. Les italiens ne veulent plus de l’empire Maastrichien mais leur souveraineté. Taux de pauvreté 14% en uk…on comprend pourquoi ils ont voulu sortir! Le royaume-uni à un deficit commercial avec l’UE, le danger est donc pour les entreprises européennes de perdre des clients, pas l’inverse. On est plus fort à 27 que tout seul….les Gafam sont d’accords avec cette affirmation :)) qui va financer la dette et les retraites? Pas l’argent magique de Christine Lagarde,

    • sissou

      2 February 2021

      Vous pensez quoi de la Suisse et de la Norvège des très petits pays?

    • Coulommiers

      2 February 2021

      «l’Italie sans Bruxelles aurait” sombrer”»

      Mort de rire. Je citerais bien «Le cave se rebiffe».

  • Arsene Holmes

    1 February 2021

    Excellente analyse quoique angoissante.
    Que peuvent faire les ,épargnants francais en France pour se protéger car la grande partie “dépendent ” de leurs banques et banquiers. Ces derniers vont à 90% leur dire de ne pas s’inquiéter. L’inertie est un très gros problème.
    Petite correction si je puis me permettre : Kisling. Le mot correct est Quisling venant de Vidkun Quisling, collabo notoire Norvégien

    Répondre
    • Student of Liberty

      2 February 2021

      “Que peuvent faire les ,épargnants francais en France pour se protéger”

      Brûler un cierge.

    • Robert

      2 February 2021

      Acheter du bitcoin

  • Blondet

    1 February 2021

    Je parage globalement le contenu de cette analyse… c’est l’analysec que je ressens la plus proche de la réalité…

    Répondre
  • jean SEGUR

    1 February 2021

    Bonjour, A suivre le Bond US à trente ans en juillet 2020 1.196 maintenant 1.847, dès que ce la passera le 2.5 attachez vos ceintures !

    Répondre
  • Benjamin

    1 February 2021

    Bonjour Charles et merci ! Dans un prochain Billet pourriez vous développer “Nationalisation de l’énergie” et Banque centrale. J’aurais tendance à penser que vous dites qu’il n’y a plus de prix de l’énergie car la transition énergétique décidée arbitrairement par nos élites n’est possible qu’en subventionnant les ENR par de l’impression monétaire. Une fois ce postulat posé, on peut aussi en déduire qu’il y a aura de l’inflation car les energies vertes devraient faire monter la facture par 3 (nécessité des enneiges intermittentes, voltait des prix des ENR…). Votre avis m’intéresse sur l’avenir des energies fossiles dans tout cela, avoir des actions TOTAL peut il prémunir contre l’inflation ? Je ne trouve pas de graphique sur la correspondance entre le prix des petroleires en bourse et l’inflation des années 70 (j’étais pas né en plus 🙂 et que pensez vous de la stratégie de TOTAL et de son plan 2030-2050 incorporant des ENR, l’action vous parait elle toujours solide dans le monde du grand reset ? Merci portez vous bien et à bientôt !

    Répondre
    • Pequod

      2 February 2021

      J’ai réussi à faire le billet de M. Tandonnet autour de moi
      Comme vous dites c’est clair et limpide

  • Benoit

    1 February 2021

    Charles, merci pour cet article.

    Personnellement je me dis qu étant donné qu outre atlantique ils ont réussi le tour de passe passe à mettre en place une nouvelle administration que le peuple ne voulait pas, je ne suis pas aussi certain que vous que les italiens sortiront de cette situation. Autrement dit, je vois bien du bidouillage pour garder les mêmes et on recommence!

    La question c est jusqu à quand va on vivre dans un monde de corruption, et où est-ce que ça va sauter en premier…

    Toujours est il qu on est tous dans le même bain, et que de prévoir ce qu il y a d emieux à faire un exercice de style ceinture noire.

    Répondre
  • Pierre

    1 February 2021

    Salvini, n’a-t-il pas déjà déclaré l’irréversibilité de l’euro ?
    L’entend-on encore parler de l’Italexit ?
    Se pourrait-il qu’il s’agisse d’un – mélenchon/dupont aignan/le pen – italien ?
    Comme tous les ventilateurs politiques, il s’agite et fait du vent.
    Comme tous les opposants factices, il a évidemment table ouverte dans tous les grands merdias. C’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît.
    Si, il s’agissait d’un véritable opposant, un opposant réellement, véritablement dangereux, il subirait sans nul doute la même fatwa, le même anathème médiatique que vous, Charles.
    Ce type entraîne ses partisans dans une voie sans issue.

    Répondre
  • Francis

    1 February 2021

    Dans l’immédiat le risque est plus ce qui se passe aux USA avec RobinHood, GameStop, Citadel, Point72 que la démission de G Conte. Le vix monte parce que des entités américaines sont en difficulté de liquidité

    Répondre
  • banville

    1 February 2021

    A la hausse des marchés, j’ai bien profité; à la baisse, mes gains seront décuplés…

    Répondre
  • Jack Mandon

    1 February 2021

    Je n’ai pas d’opinion, votre démonstration est technique, j’écoute et observe comme beaucoup de gens traversés par des intuitions qui sont intéressantes mais toujours subjectives. Je pense à Francis Cousin qui travaille passionnément Marx et Hegel, il est très proche de vous malgré vos différences. Son analyse est la votre et vos différences sont existentielles mais non essentielles.
    Pour des hommes d’éthique et de dialectique comme vous deux, les différences identitaires renforcent votre synthèse commune. Comme le souligne Hegel, le vrai c’est le tout et le tout c’est le vrai. Longue aux hommes de bonne volonté comme vous deux vous deux.

    Répondre
    • Coulommiers

      2 February 2021

      La «dialectique»???

      Quant à Hegel, il est le père spirituel du nazisme et du communisme. Chapeau!

      Quant à la «dialectique» (aka «faux raisonnement absurde»), elle est utilisée par les oligarques qui se croient super intelligents en implémentant la «dialectique» hegelienne pour manipuler le discours avec des sophismes idiots: cf. la synthèse du capitalisme et du communisme.

      N’importe quoi.

  • Karim

    1 February 2021

    Analyse partagée Monsieur GAVE. Ce maintien sous perfusion a assez duré. . . Il n’y a plus qu’à préparer son sac à dos et les malettes pour quitter et fuir ces gouvernants autistes. Verdict dans a peine 2 ans !

    Répondre
  • woiliwoilou

    1 February 2021

    Cher Monsieur Gave, je vous suis depuis le début et pense avoir lu tous vos papiers et vu toutes vos vidéos. Je partage complètement vos points de vue à UNE exception près : les fameux “ils” vont tricher jusqu’au bout, même sans se cacher, et au bout du bout…ils préfèreront retourner la table et nous mener à un conflit majeur plutôt que de perdre.

    Répondre
    • Mandon Jack

      1 February 2021

      Hélas vous avez sans doute raison, addict du pouvoir, des hommes de l’ombre, mais aussi l’immanence du capital dans son auto-mouvement emprunte les voies de Thanatos, de la mort, de l’auto destruction et de la destruction. Comme un animal blessé à mort qui fonce dans le néant.

    • Ventura821

      1 February 2021

      Je partage votre point de vu, l’exemple nous vient des usa où la fraude fut gigantesque. De la même manière l’EU en fera de même. D’une famille italienne j’ai questionné s’il avait entendu la démission de Conté…… Rien… Les médias français on quasi ignoré un fait aussi majeur ce qui nous amène à comprendre que c’est une ligne éditoriale venant directement du ministère de la vérité de Roslyne B.
      Le pire mal ce n’est pas le mensonge mais bien l’insulte à l’intelligence qui pose pb. Tgrs agréable de lire CG.

  • Pierre

    1 February 2021

    Salvini, n’a-t-il pas déjà déclaré l’irréversibilité de l’euro ?
    L’entend-on encore parler de l’Italexit ?
    Se pourrait-il qu’il s’agisse d’un – mélenchon/dupont aignan/le pen – en version italienne ?
    Comme tous les ventilateurs politiques, il s’agite et fait du vent et beaucoup^de bruit.
    Cela fait partie d’une mise en scène qui ne doit rien au hasard.
    Comme tous les opposants factices, il a évidemment table ouverte dans tous les grands merdias. C’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît.
    Si, il s’agissait d’un véritable opposant, un opposant réellement, véritablement dangereux, il subirait sans nul doute la même fatwa, le même anathème médiatique que vous, Charles.
    Ce salvini entraîne ses partisans dans une voie sans issue.

    Répondre
  • Ok

    1 February 2021

    Jamais les technocrates de Bruxelles avoueront que l Europe est un échec donc je pars plutôt sur le principe que la crise européenne viendra des États Unis
    Comme disait Chirac deux ans c est long.
    J ai deux interrogations :
    – Que fait Durham?
    – Ou est le rapport Ratclife?

    Répondre
    • Coulommiers

      2 February 2021

      – Que fait Durham?
      – Ou est le rapport Ratclife?

      Enterrés mon bon ami.

  • Béret vert

    1 February 2021

    Ne voyant pas les taux à dix ans italiens remonter sur le tableau un, quelqu’un peut-il expliquer ma cécité ?

    Répondre
    • gilbros

      1 February 2021

      Bonjour Béret vert,
      Comme je le comprends …
      Le cours vient de casser la ligne rouge qui est la moyenne a trois mois.
      Donc les cours qui baissaient depuis des mois, sont remontés au dessus de cette moyenne.
      C’est une réalité actuelle et normalement c’est un changement d’orientation du cours !
      Mais c’est une tendance et pas une prédiction sûre et certaine.Il est possible d’avoir avec une intervention de la BCE, un re-cassage rapide de la moyenne rouge, bien sûr.

    • Herve Poux

      1 February 2021

      C’est une question de couleur, pour le court terme il faut regarder la courbe en noir et oublier la rouge qui reflete la tendance moyenne des trois derniers mois.

  • Vauban

    1 February 2021

    Bonjour, Quelles répercussions cela peut-il avoir sur les emprunts immobiliers contractés récemment? Et dans la perspective du retour à une monnaie nationale?

    Répondre
    • Nathanaelange

      1 February 2021

      à partir du moment où vous avez contractez un prêt immobiliers à taux fixe, aucun…

  • Charles Heyd

    1 February 2021

    Même si je ne comprenais rien à la prose de CG, qui est pourtant d’une limpidité cristalline, je me réjouis toujours de regarder des graphiques clairs et “parlants” (la semaine dernière notamment!
    Toujours aussi remarquable.
    Je ne suis pas financier mais juste petit boursier depuis la fin des années 70 et je ne peux qu’approuver.
    Quand arrivera le désastre, personne ne le sait effectivement mais ce qui sûr c’est qu’on ne va pas vers des temps meilleurs dans un proche avenir.

    Répondre
  • Causse jean Louis

    1 February 2021

    Comme d’habitude, je suis heureux de lire Charles Gave qui pétri de connaissances, de bon sens et surtout comme un ancien toulousain de mon époque a appris à réfléchir , et indique là où cela aboutit Un grand merci, pourvu que ça dure…

    Répondre
  • Thierry Balet

    1 February 2021

    Et le Covid aura bon dos pour les eurolâtres prêts à se suicider sous l’autel d’un dogme européiste sans fin. Comme vous le disiez il y a déjà longtemps (car j’ai lu vos livres…) au final, vaut mieux la fin de l’horreur qu’une horreur sans fin……
    Encore merci pour cet éclairage et l’histoire retiendra que vous nous aurez assez prévenu.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!