16 December, 2013

Lecture de Fin d’Année

Comme les lecteurs de l’Idl le savent peut-être, aux rares moments ou je ne m’occupe pas de l’Institut des Libertés, je suis le Président (Chairman) de “GaveKal Research” société de Recherche Economique et Financière  basée à  Hong-Kong,  employant environ 60 personnes et ayant un peu plus de 850 clients dans plus de 35 pays.Et peut être comme certains  le savent  sans doute pas, GaveKal Research a une filiale qui publie ou commercialise des livres écrits par l’un ou l’autre des associés. Ces livres se trouvent à l’adresse suivante

http://www.gavekalbooks.com/  .

Louis-Vincent Gave (qui se trouve être  le Directeur Général de la Société et accessoirement mon fils), et qui est le vrai “patron” de GaveKal, vient de publier la semaine dernière un livre tout à  fait remarquable intitulé ”  Too Different for Comfort”, en Anglais hélas, dans lequel il passe en revue un certain nombre de thèmes qui vont avoir une influence considérable sur l’évolution des économies , des systèmes politiques et des marchés financiers  littéralement pour les décennies qui viennent.

Les thèmes traités sont

  • La Robotisation du travail.
  • L’effondrement de la vitesse de circulation de la monnaie.
  • Le développement de l’énergie en provenance des gaz de schiste.
  • L’émergence du Renminbi comme monnaie internationale.

Je conçois parfaitement que pour beaucoup de lecteurs ou de souscripteurs de l’IDL , lire en Anglais n’est pas facile.

Je vais  donc essayer au cours de l’année 2014  de traduire ” des morceaux choisis” de ce livre pour les mettre à la disposition de ceux pour lesquels lire en Anglais serait rédhibitoire.

Pour les autres, je ne saurai trop leur recommander de passer commande de cet  ouvrage (la version en PDF est gratuite), tant il me parait arriver à point nommé  pour essayer de comprendre le monde dans lequel nous vivons et les défis auxquels nous allons tous avoir à  faire face.

Pour ceux qui le peuvent, effectuer une donation  à la Fondation GaveKal qui finance des écoles dans des zones défavorisés en Asie serait une façon de faire d’une pierre deux coups: Ils se procureront une bonne lecture pour les longues nuits d’hiver qui s’annoncent et feront de plus une bonne action.

En tout état de cause, je veux souhaiter une bonne année à tous les visiteurs réguliers ou irréguliers de l’Institut des Libertés.

Je veux aussi remercier ceux qui sont devenus membres de l’institut, Votre soutien nous est précieux.

Je veux  enfin remercier les contributeurs ainsi que tous ceux qui travaillent d’arrache pied pour que la qualité rédactionnelle reste  à un haut niveau, et leur souhaiter une très bonne année à eux aussi.

En ce qui concerne l’IDL, nous avons de grands projets pour le futur de notre Institut, dont certains devraient se matérialiser des 2014…

Je  compte annoncer des le début de l’année prochaine un certain nombre de développements au fur et à mesure qu’ils prendront forme.

En attendant, bonne lecture et bonnes fêtes de fin d’année…

Charles Gave

 

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

26 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Hervé le Blan

    10 January 2014

    Charles Gave, je vous présente mes meilleurs voeux pour 2014.
    Je viens de regarder la vidéo, et si vous avez quelque peu blanchi depuis 1958 ( cela peut s’expliquer ) votre expression joviale et souriante n’a pas changé d’un iota et je ne puis faire de confusion. Vous même et Jean Louis étiez mes condisciples à Amiens mais ayant quitté le collège fin 1958 nous nous ne sommes pas revus depuis. Vos idées sur cette France que l’on nous avait enseignée, celles de François de closet, le constat que je lis par Thierry Gobet…Comment se fait il donc que tant de gens intelligents puisse penser
    différemment ? Ceci demeure pour moi un mystère hors compréhension…

    Répondre
  • BA

    3 January 2014

    En décembre 2011 et février 2012, la Banque Centrale Européenne a prêté 1019 milliards d’euros aux banques privées. Durée du prêt : trois ans. Taux d’intérêt : seulement 1 %.

    Résultat : échec total. Les banques privées prêtent de moins en moins aux entreprises. L’économie réelle n’a pas du tout profité de cet argent.

    Les crédits aux entreprises non-financières se sont dégradés avec un recul de 3,7% sur un an, contre un recul de 3,6% en septembre, a précisé l’institution monétaire de Francfort dans un communiqué, jeudi 28 novembre 2013.

    http://www.romandie.com/news/n/Zone_euro_les_credits_au_secteur_prive_reculent_davantage_en_octobre58281120131116.asp

    Depuis décembre 2011, avec les centaines de milliards d’euros du LTRO, les banques privées prêtent de moins en moins à l’économie réelle, aux particuliers, aux entreprises privées.

    Mais en revanche, chaque banque privée a préféré prêter à son Etat.

    Italie :

    En 2007, les banques privées italiennes détenaient 12 % du PIB en obligations de l’Etat italien.

    Fin 2013, les banques italiennes détiennent 28 % du PIB en obligations de l’Etat italien !

    Espagne :

    En 2007, les banques privées espagnoles détenaient 7 % du PIB en obligations de l’Etat espagnol.

    Fin 2013, les banques espagnoles détiennent 30 % du PIB en obligations de l’Etat espagnol !

    Sans le vouloir, la BCE a créé de colossales bulles obligataires en Europe.

    Et ces bulles obligataires deviennent de plus en plus gigantesques.

    Regardez les graphiques 3a et 3b :

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=74349

    Répondre
  • Annick

    2 January 2014

    Mes vœux les meilleurs à toute l’équipe, lecteurs et contributeurs d’IDL.

    Fidèle lectrice j’apprends beaucoup de vos billets et de vos échanges que je ne rate sous aucun prétexte.

    @Astérix, je vote toutes vos propositions et… à 2 mains.
    Si les vœux ont quelques pouvoirs, alors que 2014 les réalisent !

    Merci à Charles Gave pour savoir rester si accessible à des lecteurs qui, comme moi, n’y pigeaient rien à l’économie et commence à se sentir bien moins crétins.

    Bien à vous tous,

    Répondre
    • Astérix

      4 January 2014

      Merci Annick. Je me sens moins seul…..!

  • Astérix

    31 December 2013

    Si M. Charles GAVE n’existait pas, il faudrait l’inventer…

    Une large majorité de Françaises et de Français serait-elle d’accord pour INSCRIRE IMMEDIATEMENT DANS LA CONSTITUTION, LES MESURES SUIVANTES :

    – La liberté totale d’entreprendre
    – L’interdiction de tout déficit des finances publiques et des caisses sociales, retraites.. etc…
    – La suppression de toutes les contraintes administratives paralysantes par la refonte totale et la simplification de tous les “codes” actuels, de manière à les réduire de 80% ( liberté totale de recruter et de licencier, autorisation de travailler le dimanche)
    – La réduction massive des dépenses publiques à hauteur de 300 milliards par an ; elles sont actuellement à plus de 57 % du PIB en théorie, elle sont, en réalité, bien au delà.
    – Baisse de 70 % du nombre de fonctionnaires; près de 7 millions à ce jour contre 500 000 sous de Gaulle. La fonction publique désormais réservée uniquement aux fonctions régaliennes de l’état
    – L’interdiction pour tout gouvernement de prélever plus de 30 % de la richesse créée par le secteur privé (impôts directs et indirects, taxes sur les carburants, etc…) avec contrôle par des gestionnaires du privé indépendants. En cas de non respect, le Président de la République et le gouvernement sont destitués sans appel et de plein droit
    – Bouclier fiscal plafonné à 30 % concernant uniquement les personnes à faibles revenus
    – Suppression de toutes les subventions aux entreprises, aux associations, aux agences étatiques
    – Mise en place d’un régime unique de retraite pour tous. Suppression de tous les régimes spéciaux. Alignement du public sur celui du privé
    – L’impérieuse nécessité de maîtriser nos décisions nationales, dans un ensemble mondial, et la possibilité de refuser à tout moment le dicktat de Bruxelles sur le plan administratif, judiciaire et monétaire, ou de tout autre état
    – La refonte totale de la justice (développement de la médiation INDÉPENDANTE et NON SALARIÉE et de l’arbitrage INDÉPENDANT pour tout ce qui à trait aux litiges économiques et financiers)
    – Rétablissement de la peine de mort pour toute personne ayant tué volontairement et pour toute personne se livrant à la fabrication et/ou à la distribution de drogue.
    – Rétablissement d’une peine minimale incompressible de prison, sans remise de peine possible, pour toute forme d’agression ou d’atteinte aux personnes et aux biens
    – Suppression immédiate de la nationalité Française à vie pour tout étranger condamné y compris pour les mineurs délinquants et leurs parents
    – Suppression de toute forme d’allocation aux étrangers ne pouvant justifier d’une activité avec versement de cotisations en France et expulsion de plein droit du territoire, sans possibilité de retour
    – Suppression du regroupement familial et du droit du sol pour les étrangers

    Votez, merci.

    Répondre
  • El oso

    25 December 2013

    Louis-Vincent a les mêmes qualités que son père, un regard perspicace, une intelligence perçante, et l’art de parler simplement de sujets très compliqués, en reliant économie, investissement et prospective.
    Une question, quelles sont les sociétés cotées qui fabriquent des robots?…
    Les sites boursiers sont singulièrement secs sur le sujet…

    Répondre
  • gaston

    22 December 2013

    Bonjour monsieur Gave,

    votre démarche de “traduire” des extraits est certes aimable et utile, mais n’incite pas vos compatriotes à se mettre avec une assiduité suffisante à l’apprentissage, à minima, d’une langue étrangère fort utile en affaires et en économie.

    Bien à vous

    PS: Je lis avec beaucoup d’intérêt votre voix discordante et libérale sur l’actualité économique

    Répondre
  • dede

    20 December 2013

    Des eclairages interessants.

    J’ai beaucoup apprecie la possibilite de telecharger le pdf avant de decider si j’etais acheteur… Si vous analysez le taux d’achat du pdf par rapport aux telechargements, sachez que le chiffre peut-etre biaise par des lecteurs comme moi qui optent pour l’achat de la version papier apres consultation du pdf…

    Répondre
  • Gilles

    19 December 2013

    Bonjour à tous
    Question à l’IDL:
    Qui achète des euros en ce moment? et pourquoi cet engouement?
    Merci

    Répondre
  • LaurentenProvence

    18 December 2013

    Cher Monsieur,
    Un très grand merci pour vos travaux et les précieux éclairages que vous apportez à l’actualité économique et financière.
    Permettez moi de vous souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année.
    Au plaisir de vous lire.
    Très cordialement

    Répondre
  • idera

    17 December 2013

    Bonjour Monsieur Gave,

    En tant qu’agrégé de Lettres (classiques) à la retraite, je vous offre mes services (gratuits, cela va sans dire) pour toute correction orthographique ou d’expression, à vous et à vos collaborateurs. Je ne maîtrise pas bien l’anglais, mais avec google translate, je peux aussi participer à des traductions pour les lecteurs de l’IDL. Cette offre accompagne mes meilleurs voeux pour 2014.

    Répondre
  • Emmanuel Gero

    17 December 2013

    Peut-être la traduction des ouvrages en question pourrait faire l’objet d’un travail collectif?

    Quoiqu’il en soit, très joyeuses fêtes de fin d’année à vous et votre famille Monsieur Gave.

    Répondre
  • Strauss Patrick

    17 December 2013

    Bonne et difficile année pour les hommes d’honneur! Et encore MERCI.

    Répondre
  • EMMANUEL DVDH

    17 December 2013

    Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année ainsi qu’une excellente année à venir.
    Je vous remercie infiniment pour ce projet qu’est l’IDL et qui contribue à renforcer le village des irréductibles dans un monde dominé par le socialisme.
    Je suis ravi de savoir que des projets de taille sont en cours pour l’année à venir.
    Je me permets aussi de féliciter toute votre équipe ainsi que tous les lecteurs de ce site qui participent au débat d’idées libres.
    Vous êtes une figure de proue en France et je ne peux que me réjouir de votre action.

    Répondre
  • Didier

    17 December 2013

    @ Iclair : Commençons déjà par une bonne maîtrise du français, et de l’orthographe en particulier … La maîtrise de l’anglais par tous (qui n’est pas pour demain) ne doit pas nous faire négliger notre langue maternelle.
    Bonne fin d’année à tous.

    Répondre
  • iclair

    17 December 2013

    Bonnes fetes a tous et mes meilleurs souhaits pour l’avenir d’IDL
    Cependant je suis attriste quand je lis la verite que trop de Francais ne metrisent pas l’Anglais. Quel laisser aller, quel handicap. Ne savons nous pas que 80% de l’information au monde est en Anglais et moins de 20% est en Francais? Dans les annees 60′ JJ Servan Schreiber parlait du defi Americain. Aujour’hui c’est le defi de la globalisation et ca passe par la metrise de l’Anglais par tous. C’est au moins aussi important que les reformes economiques a faire.

    Bien a tous.

    Répondre
  • jemapelalber

    17 December 2013

    Merci à vous Monsieur Gave et à toutes les personnes qui font vivre ce site.
    Bonnes fêtes de fin d’année et meilleurs vœux pour l’année qui arrive .

    Répondre
  • Libre

    16 December 2013

    Merci pour votre travail émérite et de haute qualité !
    Et je vous souhaite tous mes bons vœux pour cette année qui s’annonce.

    Répondre
  • RB83

    16 December 2013

    Bonjour Mr Gave

    Merci pour vos bons voeux et je vous prie de bien vouloir recevoir les miens pour vous et votre famille.
    Et encore merci pour la qualité et la pertinence de vos analyses qui nous aide à disposer des bons outils pour nous forger nos propres opinions. L’Institut des Libertés porte ainsi bien son nom.

    Répondre
  • vivelafrance

    16 December 2013

    Bonjour monsieur Gave,

    Très bonnes fêtes à vous et à votre entourage mais également à tous ceux présents sur ce site.
    Vous avez accomplit déjà un travail remarquable.
    Merci encore.

    Répondre
  • Gilles_Beijing

    16 December 2013

    Bonjour Mr Gave.
    Merci pour l’information, ces sujets me paraissent fort interessant. Et meilleurs voeux 2014.

    Gilles

    Répondre
  • xly

    16 December 2013

    Bonjour Monsieur Gave et tous mes meilleurs voeux pour le succès de vos entreprises. Merci de nous rendre plus intelligent en nous aidant à comprendre les grands mécanismes qui impactent nos misérables petites existences.
    Votre “Too Different for Comfort” fera un excellent cadeau de Noël pour mon fils qui est responsable à Londres d’une société de haute technologie dans le domaine de l’exploitation pétrolière sous-marine …grosse utilisatrice de robots !

    Répondre
    • xly

      16 December 2013

      …sans ces robots sous-marins capables de travailler à 1500 m sous la mer les champs pétroliers du Golfe du Niger et du Brésil n’auraient jamais pu être exploités, un exemple à l’appui du livre de Louis-vincent Gave

  • david

    16 December 2013

    Bonjour Monsieur Gave,
    Je vous remercie pour nous avoir informé sur cet ouvrage.
    Je l’ai un peu feuilleté ( du moins si on peux dire ceci avec un pdf) et il est écrit dans un anglais très digeste.
    En ce qui concerne les ouvrages en anglais, si vous ne l’avez pas déjà lu, je vous conseille celui de Edmund PHELPS : “Mass Flourishing”. Il y décrit très bien les mécanismes de la croissance liés a l’innovation et les freins à la croissance que sont les corporatismes et étatismes divers.
    Je vous souhaite de passer les meilleures fêtes de fin d’année possibles 🙂
    Cordialement.

    Répondre
  • LP

    16 December 2013

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous aussi et surtout merci de partager avec vos lecteurs vos connaissances de la “chose économique” de manière aussi pédadogique.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!