15 January, 2018

Le silence est d’or

Je ne sais pas si les lecteurs de l’IDL ont remarqué, mais les marchés financiers aujourd’hui sont quelque peu bruyants. Tous les jours, les journaux non spécialisés nous informent du fait que les indices sont au plus haut, que le bitcoin et ses ersatz ont fait des étincelles, que le pétrole a monté ou baissé et du coup je ne les lis plus. Dans le fond, je déteste la foule et ses engouements. Nul ne dira assez que le bonheur est dans le silence car seul il permet de réfléchir.

Et j’ai donc une espèce de tendance maladive à ne m’intéresser qu’aux choses dont personne ne parle, ou encore mieux aux non-dits.

Je vous donne un exemple :  Il y a quelques années, je siégeais au conseil de l’une des grandes sociétés françaises de réassurance. Le PDG, certainement l’un des hommes les plus intelligents que j’ai rencontré dans ma vie, fit un jour une remarque dont je me souviendrais toujours. Il venait d’y avoir une grande catastrophe naturelle et le conseil s’inquiétait de l’impact que ce désastre allait avoir sur notre bilan. Tous les éléments propres à nous rassurer ayant été fournis, nous le fûmes, et l’un d’entre nous posa la question de l’effet que tout cela aurait sur nos concurrents. Le Président nous dit alors qu’il ne savait pas vraiment, mais qu’il surveillait celui de ces concurrents qui ne communiquerait pas très rapidement sur le sujet. Sa logique était la suivante : celui qui allait être en difficultés ne dirait rien, ce qui serait un signe qu’il connaissait des problèmes. Le silence de la victime en un sens était ce qui comptait, et il y avait une énorme information dans l’absence d’information. Ce paradoxe apparent me remplit de bonheur tant je trouvais cela malin.

Et donc, en suivant cette remarquable logique, le lecteur, devant la cacophonie financière actuelle doit se poser la question : dans l’univers financier d’aujourd’hui, de quoi ne parle-t-on pas-ou très peu, tant il est probable que l’actif dont personne ne parle est probablement l’un de ceux qui va avoir l’une des meilleures performances dans les années à venir ?

Et je suis arrivé à la conclusion, après quelques recherches, que sans doute l’actif le plus « silencieux » à l’heure actuelle était le bon vieux métal jaune, c’est-à-dire l’or.

Et là, je dois faire une confession.

Intellectuellement, je n’aime pas l’or.

Pour moi, acheter de l’or c’est enterrer son talent (voir la parabole des talents dans les Evangiles). Il n’en reste pas moins que j’ai l’impression aujourd’hui que le mauvais serviteur, à la place d’enterrer son talent comme il le devrait est en train d’acheter des bitcoins ou des ETF sur la Mongolie inferieure et tout cela ne laisse pas de m’inquiéter.

Et donc j’ai décidé de regarder l’or et voici le fruit de mes réflexions.

Commençons par un petit rappel du discours de la méthode pour tout investisseur rationnel (mais si, mais si, il y en a …)

  • Première étape, vérifier que l’actif à acheter est bon marché.
  • Deuxième étape, conceptualiser un scenario qui permettrait à cet actif de monter sans que ce scenario soit millénariste. Je veux dire par là qu’acheter de l’or parce que l’on s’attend à la fin de la civilisation n’est pas bien raisonnable.
  • Troisième et dernière étape : s’assurer que le marché n’est pas en contradiction avec moi. Comme le dit le proverbe boursier, celui qui essaie d’attraper des couteaux qui tombent se retrouve souvent avec les mains en sang.

Première étape : La Valeur

Objectivement l’or n’est pas cher par rapport aux marchés des actions en général et du marché américain en particulier, comme le démontre le graphique suivant.

 

Nous sommes plus bas qu’en 1929, juste avant le Krach, au même niveau qu’a la fin des années 60, ou le prix de l’or était bloqué mais nous n’avons pas encore tout à fait atteint les sommets d’imbécillité de la période de l’internet, ce qui peut tout à fait arriver…Mais il semble bien que nous ayons ici une répétition régulière de « retours à la moyenne ou à la médiane (ligne orange). Et donc si nous retournons à la moyenne pour la sixième fois en un peu plus d’un siècle, celui qui aurait acheté de l’or et vendu des actions US fera environ 2 fois mieux sur son or que s’il était reste investi en actions US (ne pas oublier que l’or ne verse pas de dividendes au contraire des actions).

Deuxième étape, le scenario  favorable a l’actif choisi.

Que le lecteur veuille bien considérer le graphique suivant.

 

Depuis 1981 et l’élection de François Mitterrand, les taux longs français ont baisse de …96 % et la dernière partie de cette baisse, de 2.5 % a 0.8 % est due à la frénésie acheteuse de la BCE dirigée par un banquier central Italien, une vraie contradiction dans les termes.

Voilà qui a permis à notre Etat de financer ses déficits budgétaires sans grandes difficultés.

Apparemment, les banques centrales américaines, japonaises, anglaises, suédoises qui ont fait du grand n’importe quoi depuis la grande crise financière sont en train d’essayer de mettre au régime leurs économies en réduisant la création de « liquidités ». On peut espérer donc que nous rentrons dans une période ou les taux d’intérêts vont à nouveau être déterminés par le rapport entre l’offre et la demande d’épargne. Mais mettre au régime sans alcool un patient qui souffre de cirrhose du foie marche rarement. Le retour à la normale se passera peut-être sans accident, peut-être pas.  Une crise de démence éthylique n’est pas à exclure.

Et comme notre pays a un déficit extérieur couplé à un déficit budgétaire, ce qui est un signe imparable que nous souffrons d’une insuffisance d’épargne, il serait très, très étonnant qu’un tel pays puisse continuer à emprunter sur le long terme a moins de 1 %. Mais si nous devons emprunter a 3% ou 4 %, l’Etat Français sera en situation de faillite instantanément…  D’où grosse crise et l’or devrait passer cette crise sans doute mieux que les obligations françaises…

Mon scenario est loin d’être impossible et je considère donc la deuxième condition comme remplie. Venons-en à la troisième étape, la confirmation par le marché.

Troisième étape : confirmation par le marché..

L’or a clairement casse sa moyenne mobile a quatre ans, ce qui dans le passe a été trois fois sur cinq un bon signal et deux fois sur cinq un signal qui n’a entrainé aucun dégât.

La confirmation par le marché est satisfaisante.

Conclusion

Les lecteurs qui gèrent leurs portefeuilles doivent donc

  1. Vendre toutes leurs obligations de la zone EURO.
  2. Vendre lentement mais surement une partie de leurs positions actions.
  3. Acheter tranquillement de l’or (ou, pour ceux qui y connaissent quelque chose, ce qui n’est pas mon cas, des mines d’or), l’idée étant de monter à 20 % ou 25 % du portefeuille dans les quelques mois qui viennent.
  4. Faire monter les positions cash ne me parait pas complètement idiot, et comme je l’ai écrit la semaine dernière, je mettrais volontiers ce cash en yen japonais.
  5. Avoir 20 % en or, 20 % en cash, ne me parait pas stupide en ce moment.

Et bien sûr, on reparle de tout ça dans 18 mois au plus tard.

 

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

48 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Jérôme

    2 April 2019

    Bonjour,

    article très intéressant sur les “plages” de temps pour le positionnement sur l’or. Par ailleurs, pourriez-cous, svp, préciser comment vous obtenez le ratio Or/Marché des actions US, surtout la donnée que vous utilisez pour déterminer la valeur du marché des actions US (PE Shiller, dividendes, …?).

    Bien Cordialement

    Répondre
    • Charles Heyd

      23 January 2018

      Je ne doute pas que vous soyez un expert du marché de l’or mais, outre le fait que je me suis endormi en regardant votre vidéo qui est du même acabit que celles des méthodes pour mincir par exemple, je ne vois pas en quoi je sauvegarderai “tout” mon capital pour mes enfants; bon, les 600€ pour s’abonner à votre revue devraient me donner quelques pistes plus palpables, mais je doute fort que ce soit très conforme à la législation fiscale en vigueur (en France)!
      M. Gave est moins gourmand pour des conseils largement aussi bons!

    • P.O.B.

      7 February 2018

      Je me suis arrété à : “8.59% […] sans prendre le moindre risque”.

      Sauf à tricher ou a exploiter une faille dans la législation (auquel cas, attention au retour de bâton), dans la vraie vie, ça n’existe pas.

  • jeanpy

    18 January 2018

    bonjour,

    le premier graphique est curieux sur l’historique récent (disons à partir de début 2000)
    j’obtiens de mon côté un signal d’achat plus clair des actions vs or en 2011/12/13

    c’était d’ailleurs l’analyse que vous faisiez en 2011 (mesure différente, historique plus long mais tout de même).
    https://faillitedeletat.wordpress.com/2011/09/24/lor/

    Par ailleurs, à mon sens, il convient d’analyser le graph dividendes réinvestis. En effet, les dividendes constituent une part significative des performances sur le long terme. C’est d’ailleurs pour cela qu’on achète des actions a priori.
    Ainsi, un graph s&p dividendes réinvestis/or indique un intérêt d’autant plus réduit de l’or par rapport aux actions

    Répondre
  • Terminator

    17 January 2018

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas s’intéresser à un ETF indiciel sur le secteur minier aurifère ?

    Par ailleurs quel est le problème avec les investisseurs qui s’intéressent à l’investissement dans des ETF “sur la Mongolie intérieure” ? (j’imagine que vous faites référence aux différents ETFs géographiques sur les pays émergents de façon générale).

    Merci pour vos éclaircissements

    Répondre
    • Terminator

      17 January 2018

      Les ETFs majeurs étant le GDX, le GDXJ (pour les juniors) et
      iShares MSCI Global Gold Miners ETF.

  • jeanluc

    17 January 2018

    Bonjour,

    Pourquoi ne conseillez vous plus le cash en dollars US?

    Jeanluc

    Répondre
  • Jiff

    17 January 2018

    Conseil d’autant plus éclairé que si le silence est d’or, le talent est d’argent 🙂

    Cependant, lorsque les taux vont remonter, et après que l’état ait phagocyté l’épargne standard des français, puisque toutes les lois pour les dépecer vivants et dans les règles sont présentes, ne va-t-il pas justement vouloir récupérer cet or ? (je suppose qu’il s’agit bien évidemment d’or-métal et non d’or-papier.)

    Répondre
  • Mc Ben

    16 January 2018

    Nombreux sont les gourous de l’or et de l’argent vantant, sur des médias qui ont le point commun d’être tius alternatif,la montée prochaine des métaux. On peut les citer : Jim Rickards, Mike maloney, peter schiff, linette zang…et un suisse qd même dans l’affaire Egon von greyerz

    Ils parlent tous d’une once d’or entre 6000 et 10000 dollars. Leur calcul est simple comme boujour :
    – Il y a un stock de 180 000 tonnes La d’or (6 milliards d’onces)
    – La dette public mondial est de 70 000 milliards
    Si tout l’or du monde n’était que la seule vraie valeur tangible en contrepartie du papier , quel devrait être le montant de l’once ? 12 000 dollars

    Mais attention à la marchandisation du spectacle des gourous car :
    – L’or ne servirait probablement qu’à couvrir une partie de la monnaie (cf. gold standards fractionnaire aux US avant 71)
    – Il y a bien évidemment plein d’autres valeur tangible en stock : immobilier, terre agricole, art, pétrole, diamants, argent, cuivre,…

    Et en même temps comme dirait l’autre, la dette mondiale public + privée est 230 000 milliards de dollars. Cette augmente de façon exponentielle (obama = 2 fois la dette de bush)

    Deux questions :
    – Qu’en pensez-vous Mr Gave ?
    – Il y a un autre phénomène prévoir, la montée de l’inflation que les élites souhaitent tant !
    Pour information, nombreuses sont les entreprises qui contractent des prets in fine (ayant bien compris la valeur de demain de la dette d’aujourd’hui = 0)

    Répondre
    • idlibertes

      16 January 2018

      Une question me taraude: avez vous lu l’article ? La dette n’est que la graphique 2.

      Les graphiques 1 et 3 démontrent bien autre chose, qui CORRELES au graphique 2, amène Charles à pour la première fois depuis les années 60 presque, à considérer l’or.

    • sassy2

      19 January 2018

      “Mais attention à la marchandisation du spectacle des gourous car :
      – L’or ne servirait probablement qu’à couvrir une partie de la monnaie ”

      10000 est un résultat sous l’hypothèse d’un ratio de couverture de 20%

      De deux choses l’une, si impossible de normaliser les tx+ aggravation de la macro, dans les scenari des auteurs que vous mentionnez:
      soit, il y a +-suppression du cash et remplacement par un blockchain souverain (en fait globalist) et dans ce cas probablement le bitcoin ou un autre indépendant du système politique ira à >100 000

      soit l’once va à 10 000.

      il faut toujours passer à la caisse.

  • Alexandre

    16 January 2018

    Je ne peux le croire, est-ce bien Charles Gave l’auteur de cet article ?

    Que vous recommandiez une position longue sur l’or pour 20 ou 25% d’un capital à horizon 18 mois, est absolument sidérant, d’autant plus que vos arguments sont très pertinents.

    Faut-il précisément que vous anticipiez la fin du monde ou seriez-vous trop influencé par les commentateurs de l’IDL pour acheter maintenant de l’or ?

    S’agit-il d’or papier et sur quels produits ?

    Ne vaut-il pas mieux privilégier l’argent à l’or, du fait que l’argent est plus liquide que l’or et proportionnellement plus sensible à une montée de l’or qu’à une hausse des actions..

    Les métaux rares ne sont-ils pas de même peut-être plus appropriés ? Cadmium, Paladium etc.
    Un panier de minerais fondé sur le tableau périodique des éléments en un sens..

    Le ratio or-marché des actions US devrait comporter un cours des actions US corrigé des faux prix causés par la FED.. mais cela serait donc encore plus favorable à l’or.

    Dans 18 mois on pourrait shorter le bitcoin sur un futur en portant son appel de marge avec de l’or papier..
    15% du capital en or et 5% du capital en position short roulée sur futur bitcoin..

    Il faudrait aussi comparer le cours de l’or avec celui du pétrole et du gaz dans les pays miniers.. les deux étant corrélés, corrigés de l’effet “valeur refuge”.. car le coût d’extraction de l’or, du diamant, de l’argent etc. est essentiellement constitué du coût de consommation du pétrole nécessaire à l’extraction..

    La vraie question serait donc :

    Faut-il s’attendre à un nouveau pic pétrolier en 2019 ?

    Qui dit pic pétrolier dit hausse de l’or.
    Qui dit pic pétrolier et faillites obligataires, dit hausse centenaire de l’or..

    Pour les particuliers qui ont peu d’épargne il y a la Veracarte en France, une carte prépayée adossée à l’or.. je ne sais pas ce qu’elle vaut.. le problème de cette carte étant le droit français et la zone euro.. ils devraient faire une Veracarte au UK ou à HK..

    VerraCarte est d’ailleurs peut-être l’avenir du bitcoin.. lorsque parmi l’or et les diamant on proposera un étalon bitcoin..

    Répondre
    • idlibertes

      16 January 2018

      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

      Cela a toujours été mon avis.

    • Ant

      17 January 2018

      Veracarte… tres tres tres chere. Par contre tres tres tres bon marketing

  • Erwan

    16 January 2018

    Ah ben va y-avoir un petit problème parce que je suis millénariste… donc comment ça se passe j’achète de l’or ou pas ?

    Répondre
    • Olivier

      19 January 2018

      Dans ce cas acheter de l’or n’a aucun intérêt car il ne se mange pas. En revanche, il faut faire un énorme stock de boîtes de conserve.

  • Eric Bader

    16 January 2018

    Mr. Gave,

    Merci pour votre dernier billet.
    Pourriez-vous proposer quelques recommandations pour les francais expatriés aux USA?
    Je m’explique, nous avons la chance de pouvoir investir (401k, IRA, etc.) pré-taxe dans une multitude de choix (actions, future, commodities, fonds etc.) jusqu’à $20,000 par an. Il est extrêmement difficile de décider parmis toutes ces options.

    Répondre
    • sassy2

      19 January 2018

      le comex ou autres sont à fuir, donc nous sommes dans le même bateau.

  • smith

    16 January 2018

    Bonjour, dans le fond GaveKal, la position sur Newmont Mining est croissante depuis plusieurs mois. Pourquoi Newmont et pas Barrick Gold, qui est libellée en dollars canadien et semble avoir un profil équivalent?

    Répondre
  • gilbros

    15 January 2018

    Merci M Gave pour ce billet qui vaut son pesant d’or …

    Pour récapituler vos derniers billet.
    Dans la situation d’un français moyen qui n’a pas de compte en Angleterre (ni dans d’autres pays), qui a une partie importante de ces économies dans ses PEA et un compte titre avec quelques devises possibles ( $, £, $ CA, Nok mais pas en Yen).

    Une grosse partie en cash en prenant des bénéfices,
    un peu de mines d’or, idéalement Cash + Or : 40% à 45%, le plus possible en £, faute de Yen.
    Une partie en action Asie et Japon.
    Des obligations Asie.
    Des valeurs pas chères et si possible peu endettées,
    Des gros bourricots à bon rendement type Utility anglaise ou Greencoat UK (champs d’éoliennes avec des contrats de prix d’électricité garantie pour longtemps) ou pétrolières,
    Pas d’ETF ni de certificats,
    et des valeurs type Air liquide, LVMH, Schneider.

    L’organisation de mes possibles vous semble-t-il pas trop éloigné de votre vision ?

    Mon questionnement concerne la monnaie Norvégienne. La banque centrale norvégienne a baissé ces taux mais n’a pas fait de QE.
    La Nok n’est pas sous évaluée mais reste faible par rapport à l’euro alors que la situation du pays me semble saine…

    Encore merci M Gave pour ces leçons d’économie…

    Répondre
  • candide

    15 January 2018

    Bonjour M Gave,

    j’aurai les mêmes question que beaucoup d’autres : comment acheter de l’or (physique…). En France, les transactions sont tracées (cash interdit) et l’Etat prend 10% de taxe.
    C’est dissuasif.
    Donc comment faire quand on est résident français pour acheter de l’or sans se faire gruger.
    De même, comment avoir du Yen ou du Franc Suisse pour un particulier sans que les frais ne soient rédhibitoires (montant total autour de 50 000 euros)

    Répondre
    • unknow

      16 January 2018

      c ‘est simple un petit tour chez nos amis belges, pas de taxes, argent liquide possible sans pièce d ‘identité nécessaire jusqu’à 2500 euros.

  • lionel ortola

    15 January 2018

    que pensez-vous du platine? auriez-vous les memes graphiques que sur l’or pour le platine?

    Répondre
    • idlibertes

      15 January 2018

      Non, pas à ma connaissance. Ni sur l’argent tant qu’on y est non plus. Sorry

    • Emmanuel

      16 January 2018

      Bonjour Lionel,
      Moi je suis très heureux que M. Gave recommande d’acheter de l’or, car dans ce cas, j’achète encore plus de platine ! Regardez le graphique suivant https://www.bullionvault.com/gold-news/sites/default/files/17-2-1-mm-3.gif présentant le rapport gold/platinum depuis 1970. Nous sommes aujourd’hui à un rapport de 1,35 ce qui est un signal d’achat platine intéressant. Et comme le silence est un signal complémentaire et que plus personne ne parle du platine… Et comme les cours de bourse des principaux producteurs se sont écroulés au point de ne plus rien valoir (perte de 99,97% par rapport à leur plus haut pour certains), qu’on a pu voir le 3èm producteur mondial de platine se faire acheter par un producteur d’or et prendre 30% à cette occasion le mois dernier, la tendance semble maintenant au beau fixe pour le platine. A suivre

  • Florent

    15 January 2018

    Bonjour à tous,

    Que pensez-vous de BullionVault pour l’achat d’or, d’argent, de platine?

    Merci

    Répondre
    • idlibertes

      15 January 2018

      C’est très bien. Très sécurisé. On est pour

    • Mc Ben

      15 January 2018

      C’est une plateforme d’échange sur le stock appartenant à BullionVault. Tu n’es donc pas propriétaire de ta marchandise. Ah si mais dans des conditions particulières…
      Parfait pour spéculer à court terme car les frais sont faibles. Je vois pas la substentielle différence par rapport à un tracker sans levier.
      Pouvez-vous répondre à cette question : Auriez-vous confiance dans un opérateur d’achat & stockage qui vous demande de payer pour avoir un titre de propriété, une photo du matériel ? Existe-t-il une législation qui régit cette propriété ? A qui appartiennent les coffres ? …

    • idlibertes

      15 January 2018

      Bonjour,

      Posez vous la question à Ben ou à nous?

    • Mc Ben

      15 January 2018

      La question est ouverte à tout le monde. Je me là suis posé dernièrement et après discussion avec un spécialiste des pierre précieuse : J’en arrive à la conclusion que cette industrie du stockage n’a pas une base commune de pratiques. Comment avoir confiance dans ces conditions ? Il y a un concurrent de Bullionvault en suisse qui ne semble pas très sérieux (selon les dires du spécialiste en pierre précieuses) : pourquoi faire payer au client l’édition de preuves de propriété dans leurs coffres ? Quelle est leur valeur juridique ?

    • idlibertes

      15 January 2018

      Ce sont des très bonnes questions et j’avoue ne pas avoir spot on la réponse mais je vais me renseigner. laissez moi 24/48 heures, et je vois ce que je peux glâner.Merci

    • Florent

      22 January 2018

      Verdict?

    • Smetana

      7 February 2018

      Bonjour, la question que je me pose depuis pas mal de temps : l’or physique existe-il réellement dans les coffres de Bullion Vault ?

    • Florent

      27 February 2019

      “Vous pouvez à tout moment vérifier votre propriété en or stocké dans les coffres-forts en réconciliant la liste officielle des barres d’or de bourse stockées par nos gérants de coffres-forts avec la liste (par pseudonymes) de l’ensemble des comptes des clients de BullionVault publiée sur une page publique du site Internet Or.BullionVault.fr.”

      https://or.bullionvault.fr/help/FAQs/FAQs_safety.html#Your%20bullions%20physical%20storage

  • Mc Ben

    15 January 2018

    Mr Gave, ca fait déjà quelques années que je vous connais vos positions et votre position m’étonne à plusieurs titres :
    – Changement de paradigme : vous passez d’anti à pro or (alors que vous êtes pro marchés financiers
    – Tout en étant assez conservateur / nuancé dans vos propos sur les évènements qui peuvent être anticipés. Il y a sans doute beaucoup de non dits dans votre article = vous êtes finalement convaincu de l’occurrence prochaine des blackswan (position cash + commodities)

    Votre article est très intéressant, une analyse basée sur les cycles de ratios corroborent toutes autres analyses. J’ajouterai d’autres axe d’analyse :
    – Création monétaire forte depuis les années 2000 : les cours des commodities reflèteront à terme cash + dettes (en circulation)
    – Approche pour les coûts des mp : le prix est très proche du cout d’extraction et ce coût est principalement un coût “energie” et le pétrole est lui même bas actuellement en terme de coûts(remué des tonnes de terre, forer en profondeur)
    – Approche géopolitique : Le risque augmente visiblement, une accélération du désordre se profile…
    – Ne pas oublier la manipulation des marchés par les ETFs : les positions short n’ont jamais été aussi élevé. Ce qui ne va pas dans le sens indiqué à court terme…
    – risque de bulle sur les mp : et c’est peut être le facteur qui peut accentuer le plus la hausse (cf bitcoin)

    Merci pour vos articles Mr Gave.

    Répondre
    • jemapelalbert

      16 January 2018

      Si j’ai bien compris les analyses de IDL depuis que Mr Gave parle de l’Or, il faut toujours faire suivre ses avis de ” en ce moment”, donc à l’époque ou Mr Gave pensait qu’investir dans l’or était “penser avec ses pieds” alors que tous criaient à hue et à dia que c’était le bon moment, il fallait juste attendre un peu pour voir…
      Peut être est-ce le bon moment ? faut voir….

    • idlibertes

      16 January 2018

      Si la gestion de fond était une recette de cuisine, on serait au courant. Malheureusement, on est plus proche de la recherche de l’orgasme chez la femme. Bref, on tatonne. (pardon pour ce moment grivois)

  • Arnaud

    15 January 2018

    Encore un article plein de bon sens et de bons conseils. Merci M. Gave. Je ne suis pas investisseur, mais je compte m’y mettre prochainement. Voilà plusieurs articles où vous conseillez d’avoir des positions en cash en yens japonais. Comment fait-on cela ? Parlez-vous du forex ?

    Le yen et les actions japonaises m’intéressent particulièrement car je connais très bien le pays et travaillent beaucoup avec le Japon. Leur dynamisme est impressionnant.

    Répondre
  • lionel Ortola

    15 January 2018

    Bonjour M. Gave,

    Comment recommendez-vous acheter de l’or? au travers d’ETF? Acheter physiquement comprend beaucoup de risque (vol entre autre), mais l’or contenu dans les ETF aujourd’hui represente plus de 100 fois l’or physique present sur la Terre. Que recommendez-vous?

    Répondre
  • septic

    15 January 2018

    Bonjour,

    Je ne crois pas en ce fameux retour à la normale tant les banquiers centraux ont pourri l’économie.

    Le monde d’avant n’existe plus, il a changé de nature, Bruno BERTEZ me semble intéressant dans ce cadre :
    https://brunobertez.com/2018/01/03/la-reconciliation-la-sphere-monetaire-la-servitude-le-changement-de-nature-de-la-monnaie/

    C’est pour cela que les observateurs sont perdus par rapport à l’interprétation des normales ou autres indicateurs historiques. Ils attendent toujours ce retour qui ne vient pas alors que leur boussole leur dit que cela devrait être.

    Les marchés ne sont plus des lieux de découverte des prix, mais des organes de transmission de la propagande monétariste des Draghi et autres.

    Mais bon, si ils en font encore plus à terme ils détruirons la confiance dans les monnaies fiduciaires et théoriquement l’or devrait en bénéficier.

    Cdlt.

    Répondre
  • Hardy

    15 January 2018

    Le retour de J Rueff : rappelons quand même que le livre qu’était en train d’écrire Mr Rueff à la fin de sa vie était “le suicide de l’occident” (jamais paru) .
    Toujours est il qu’avec des dettes abyssales , des plans “d’irrigation pendant le déluge” un ordre social qui se délite quelque peu et la montée de certains nationalisme il n’est que trop urgent de conseiller (si je puis me permettre)la lecture de
    L’ordre social de J Rueff qui est un livre que vous devriez intégrer à votre liste de livres qui changent le monde….

    Répondre
  • Tom Rickshaw

    15 January 2018

    Bonjour M. Gave,

    Analyse intéressante qui fait suite à ce que vous avez écrit il y a quelques mois (il me semble que vous aviez surtout insisté sur le prix de l’or par rapport à sa moyenne mobile sur 4 ans).

    Une question : avez-vous un objectif de cours pour l’or ? Ce serait pour connaître l’upside éventuel et la marge de sécurité si on prend position.

    Merci pour votre travail et bonne chance dans vos élubrications financières.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!