15 December, 2015

Le populisme économique ne permet pas de redresser un pays qui va mal

L’application stricte de l’actuel programme économique du Front National donnerait dans les grandes lignes, le même résultat que celui qui s’est produit en Argentine, au Venezuela et même à Cuba. L’étatisme-économico-protectionniste n’a produit dans ces pays que de l’inflation, de la pénurie de biens de consommation et une baisse importante de l’activité. Pourtant cette analyse du programme économique du Front National a été totalement absente de la campagne électorale. Il est donc étonnant qu’au moment on l’on assiste à la défaite en Argentine du péronisme populiste des Kirchner, à l’effondrement de l’économie marxiste populiste vénézuélienne de Monsieur Chavez et bien sûr à la capitulation économique de Cuba par le frère de Fidel Castro, les électeurs français fassent du FN le premier parti de France…

Malheureusement , le populisme ne se développe pas qu’en France. Le même phénomène se produit ailleurs avec notamment Donald Trump aux Etats Unis et Viktor Orban en Hongrie….

 

L’incapacité de François Hollande et de ses gouvernements à apporter des solutions aux problèmes du terrorisme islamiste et de l’immigration expliquent pour l’essentiel ce vote. Le débat politique ayant balayé les enjeux économiques, cela conforte paradoxalement la position du Président de la République. A gauche les modérés l’emportent largement sur la gauche dure. A droite ce sont les durs qui arrivent en tête avec les modérés de la droite classique qui mordent la poussière. Il n’ y a donc aucune raison pour lui de changer quoi que ce soit dans la composition du gouvernement et surtout dans sa politique…

 

La réalité économique triste en France n’a pas disparu pendant la campagne électorale. Les créations d’emplois sont toujours trop faibles pour faire baisser le chômage. D’ailleurs, la création d’emploi marchand, la seule qui compte, a connu un coup d’arrêt au troisième trimestre. L’agence de notation Standard &Poor maintient la note de la dette française, mais avec une perspective négative, ce qui obligera la France à remonter ses taux d’intérêts.

La seule chose que l’on peut espérer est que le gouvernement comprendra que ce n’est pas quand un pays se droitise qu’il faut mettre encore plus le cap à gauche et décourager un peu plus les entrepreneurs…

 

En Allemagne, les carnets de commande sont en hausse de 1,8% en octobre par rapport au mois dernier. Cela résulte d’une demande qui provient pour l’essentiel de l’Europe.

La production industrielle progresse de + 0,2% et même si l’excédent courant a baissé en octobre la tendance à la hausse reste forte. Le premier client de l’Allemagne n’est plus la France mais les Etats Unis.

 

L’Europe du nord sans l’Euro va beaucoup mieux que l’Europe du sud

 

La Suède est la championne de la croissance des pays nordiques. La Norvège résiste bien malgré la baisse du prix du pétrole. La Grande Bretagne va globalement bien. Il faudra bien, un jour, que les économistes nous expliquent pourquoi les pays qui ne sont pas dans l’Euro ont des performances économiques bien meilleures que les pays, en dehors de l’Allemagne, qui s’y trouvent.

 

En Espagne, la production industrielle est en légère progression mais les séquelles de la crise sont loin d’être toutes refermées. Abengoa, le fleuron espagnol des énergies vertes est au bord du gouffre. Cela pourrait devenir la plus importante faillite de l’histoire de l’Espagne.

En Italie quatre banques régionales ont fait faillite : Banca Etruria, Banca Marche, CariChieti, Cassa di Ferrara. Les quatre établissements ont été regroupés dans une nouvelle structure avec le passif viré dans une « bad bank ». Le montant perdu par les clients et les actionnaires s’élève à 790 M€….

 

Le risque de contagion sur le Hi Yield existe

 

Aux Etats Unis, les taux d’intérêts sont proches de zéro depuis le début de la crise financière en 2008. Ils vont être relevés par la Fed dans un ebironnement où la croissance du crédit est toujours forte.

Il faut observer de près le marché des obligations à haut rendement. L’indice Merrill Lynch US High Yield est en baisse de -3,4% depuis le début de l’année. Cela s’explique par le défaut de nombreuses sociétés pétrolières confrontées à la baisse du prix du pétrole, au moment où elles doivent rembourser la dette qui a été contractée. Il y a un vrai risque de contagion.

 

Les mega fusions continuent

 

La fusion entre DuPont et Dow Chemical sera la plus grande de l’industrie chimique avec un groupe pesant 130Md$ de capitalisation boursière. Après Pfzier + Allergan (160Md$) et AB InBev + SABMiller (121Md$) ces opérations doivent beaucoup à la facilité des conditions de financement. Elle devrait donner naissance à trois sociétés : l’une spécialisée dans les produits destinés à l’agriculture, l’autre sur la chimie fine et la troisième sur les plastiques et autres matériaux.

 

Dans le secteur des matières premières , on voit que Anglo American va ramener le nombre de sites en exploitation de 55 à 25 et supprimer jusqu’à 60% de ses effectifs. Freeport McMoran va réduire considérablement ses investissements et Glencore va procéder à des ventes d’actifs très importantes. La fermeture de capacités de production va donc accélérer en 2016, ce qui devrait entrainer des opérations de fusion très importantes. C’est au moment où elles se produiront que l’on pourra penser que l’on atteint le plus bas

Le prix du baril de pétrole est au plus bas depuis février 2009. La décision de l’OPEP de ne pas réduire la production au moment où la demande chinoise ralentit

 

La tempête souffle sur le monde des Hedge Funds

 

Les performances de certains grands Hedge Funds depuis le début de l’année sont très mauvaises. Pershing Square de Bill Ackmann chute de – 20% suite à sa position dans le groupe pharmaceutique Valeant. Greenlight Capital géré par David Einhorn est en baisse de -15% depuis le début de l’année.

 

Fortress Investment géré par M Novogratz a fermé après 17,5% de baisse

Imité par Bluecrest, Bain Capital, Comac Capital et Everest Capital

 

Parmi les très bonnes performances figurent Landsdowne European Equity Fund en hausse de 27% et Marshall Wace Tops Market Neutral en hausse de +16%

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

17 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • SVL

    20 December 2015

    Il faudrait surtout qu’ils soient Crédible avec des discours Réaliste, car franchement la politique est une vrai supercherie.

    Répondre
  • Raphael

    17 December 2015

    Le FN est en campagne electorale jusqu’en mai 2017, donc il surfe sur un programme, et cela lui réussit. Une fois élue ( 2022 plutot que 2017 ) MLP devra obtenir une assemblée a ses couleurs et finalement gouverner; Alors, là adieu au beau programme, il faudra soit user des ordonnances soit tirer dans la foule des mécontents. Je ne crois pas un seul instant qu’elle appliquera son programme, elle fera comme Mitterand deux ans de mesurettes socialisantes puis retour a la case départ.L’ obesité de l’ état : irrecuperable , il faudrait virer 1/3 des emplois publics et para-publics. L’ immigration : irrécupérable , MLP ne pourra pas annuler retroactivement la naturalisation de millions d’ immigrés. Europe: une prise de distance est possible mais pas de sortie compléte, seule la GB de Cameron peut le faire , car elle en a les moyens. Euro: retour au Franc, avec monétisation de la dette en Fr.FR , réalisable en théorie mais en pratique cela va créer une fuite des capitaux et des investisseurs étrangers. Donc au final, les contraintes macro-economiques vont s’ imposer au FN comme elles s’ imposent déjà a la France depuis 1974.

    Répondre
    • SeZa

      17 December 2015

      Monsieur, si je puis me permettre, vous pêchez par excès d’historicisme. Il n’est à mon avis pas du tout raisonnable, voire suicidaire, de suspendre l’avenir de ce pays à ce que le FN serait susceptible de faire ou de ne pas faire, une fois au pouvoir. La politique est un sujet trop sérieux pour être laissée entre les mains des politiques! Aussi, si vous considérez qu’il eut été souhaitable pour la France que Monsieur Mitterrand appliqua sa politique économique, c’est que vous avez une haute idée des capacités de ce Monsieur et une confiance absolue dans le socialisme. Ce qui tranche avec le regret que vous semblez manifester quant à l’application d’un certain nombre de mesures contenues dans le programme du FN. Enfin, trouver dommage de ne pas pouvoir appliquer un programme parce qu’ incompatible avec l’état du monde tel qu’il est, apparaît comme un manquement à la logique la plus élémentaire (si je peux me permettre).

    • Raphael

      18 December 2015

      Cher SeZa, vous écrivez que ” le pouvoir est une chose trop séreiuse pour etre confiée aux politiques “. Bien alors a qui doit-il etre confié ? Quant a l’ historicisme, ce n’ est pas ma tasse de thé, je préfere le réalisme. La plupart des ” programmes ” grandiloquents “( changer la vie, l’ humain d’ abord , le ministére du temps libre ) chers au PS ont couté un maximum sans rapporter le moindre avantage durable pour leurs bénéficiaires immédiats.Mais si vous vouez la preuve par 9 de l’ irrealisme du programme du FN, allez-y mettez le au pouvoir ; L’ addition vous sera réservée en priorité.Moi je ne serais plus là pour voir le désastre. Je vote avec mes pieds.

    • Robert Marchenoir

      25 December 2015

      Raphaël,

      Qui parle d’annuler rétrospectivement la naturalisation de millions d’immigrés ? Si l’on mettait fin à l’immigration nouvelle et qu’on expulsait les immigrés illégaux, ce serait déjà un grand pas de fait.

      A ce sujet, l’administration Obama (socialiste, “anti-raciste”, anti-Occidentale et immigrationniste) est en train de préparer la déportation coordonnée de plusieurs centaines d’immigrés illégaux à travers le pays. Ils seront raflés où qu’ils se trouvent, et déportés immédiatement.

      https://www.washingtonpost.com/politics/us-plans-raids-to-deport-families-who-surged-across-border/2015/12/23/034fc954-a9bd-11e5-8058-480b572b4aae_story.html

      Quant à Donald Trump, il rappelle que Eisenhower (le président “sympa”) a déporté un million et demi d’immigrés illégaux (certains disent plus de deux millions).

      https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Wetback#Operation_Wetback_.281954.29

      http://www.ontheissues.org/Celeb/Dwight_Eisenhower_Immigration.htm

      Vous voyez bien “qu’un autre monde est possible…” comme disent les gauchistes.

      Soyez aimable de ne pas utiliser ce détestable procédé gauchiste, qui consiste à attribuer à ses adversaires des positions indéfendables qu’ils n’ont jamais tenues, pour mieux discréditer les positions parfaitement raisonnables qu’ils défendent.

  • sassy2

    16 December 2015

    Concernant le programme du Fn, je pense comme tout bon programme qui se vaut il consiste surtout à défaire les précédents programmes “économiques”
    car un programme économique de gouvernement : cela n’existe pas: le gouvernement en temps de paix n’a pas à avoir de programme économique

    Dans un bureau j’ai un Stock Exchange Membership Certificate encadré de lehman shearson hutton… je l’avais avant, maintenant je l’apprécie encore plus car il me rappelle qu’avec un bon programme innovant on peut bousiller une firme en 2ans.
    Je suis désolé de vous le dire mais je pense subjectivement que le fn est le mieux placé économétriquement (je n’en dirais pas plus car je ne veux pas impliquer des gens qui apparemment veulent rester discrets)

    NB: en face le medef c’est de la nullité en barre dépassée depuis 20ans

    Répondre
  • Alexandre

    16 December 2015

    La faillite des banques régionales italiennes évoquée dans l’article, est-elle suivie pour les épargnants d’un effacement des comptes bancaires ?
    Les 790M€ évoqués couvrent-ils un effacement total ou partiel des dépôts par les clients ?

    En France 2017 est-elle la date à laquelle nous pouvons envisager le même scénario d’effacement des comptes bancaires selon vous ?

    Répondre
    • Francis

      17 December 2015

      Non, les pertes ont été supportés par les actionnaires et les détenteurs d’obligations subordonnées (décret Salva-Banche). Mais malheureusement, les banques italiennes, notamment les petites banques régionales, avaient l’habitude (et les autorités de contrôle ont laissé faire cette pratique) de placer une partie significative de leurs émissions de subordonnées auprès de la clientèle de guichet. C’était moins cher pour les banques…

      Tout le monde fermait les yeux, les Autorités de contrôle, les directions des banques bien sûr et les clients qui ne demandaient pas pourquoi les coupons, sous le niveau de marché, étaient malgré tout plutôt généreux.

      Résultats aujourd’hui de petits épargnants se trouvent perdre de l’argent parce que leur banque de référence régionale de toujours a fait faillite.

      C’est le système bancaire italien qui a été mis à contribution sous la supervision de la Banque d’Italie pour permettre aux quatre banques de réouvrir sous un nouveau nom.

      Les investisseurs d’obligations subordonnées (/clients) n’admettent pas ne pas avoir été sauvés…

  • FRANCK

    16 December 2015

    Plus personne en france , en tout cas la tres grande majorité de la population française, n’a plus aucune notion en économie. Les gens sont completement décervelé en France. Les médias, la TV en particulier bien sur en france y ont hélas contribué depuis 40 ans.
    Mais heureusement que la plus grande majorité des jeunes utilisent de plus en plus Internet et ne subissent plus les propagandes télévisuelles organisées par les journalistes les politiques voire même un certain nombre d’économistes.

    Répondre
    • sassy2

      16 December 2015

      nulle part le marché a voté une courbe des tx inversée

      yellen est la debile de service (strictement identique en tous points a valls hollande sarkozy)

    • sassy2

      16 December 2015

      Jim Rickards ‏@JamesGRickards 14 déc. Voir la traduction
      Raising rates to cut them is like hitting yourself on the head with a hammer because it feels good when you stop.

  • Gerldam

    16 December 2015

    Plusieurs remarques:
    1. Vous avez raison sur la teneur et les conséquences du programme économique du FN. Ce programme n’a eu que peu d’échos, sinon à la “une” du magazine Challenge qui n’est lu que par la petite minorité de français qui s’intéressent à l’économie. La corrélation entre le vote FN et le chômage est la meilleure de toutes celles qu’on peut essayer (cf. récente émission des Experts sur BFM Business). Ainsi, on constate que les français sont très préoccupés par la conséquence de l’économie (le chômage), mais pas du tout par ses causes (dépenses publique à 57% du PIB contre 47% en Allemagne + Code du travail débile+ imposition du capital non moins débile + toutes les âneries pondues par les socialistes du PS comme du LR).
    2.A mon avis, on ne peut pas classer Viktor Orban dans la catégorie des populistes à la Le Pen. D’abord, il a obtenu, pour la deuxième fois, une large majorité aux élections législatives, ce que Le Pen aurait bien du mal à faire. Ensuite, c’est plutôt l’homme d’un clan, plutôt de droite, par comparaison avec le clan socialiste en France qui se sert largement sur la bête. La différence est que la Hongrie est beaucoup moins riche que la France.
    3.”qui obligera la France à remonter ses taux d’intérêt”. Là, je ne comprends pas. Je croyais, sans doute naïvement, que c’était la BCE et non la France qui fixait le taux directeur et le marché qui fixait le taux auquel le France emprunte.
    4.L’euro, finalement, est un Deutsch Mark imposé à tous les pays de l’eurozone. Pas étonnant que cela ne profite qu’à l’Allemagne.

    Enfin, merci pour toutes vos information, introuvables ailleurs.

    Répondre
  • Alexandre

    16 December 2015

    Votre analyse du programme économique du FN est exacte, mais le FN est-il un parti ou un élément d’une Assemblée Constituante ?

    Pour cette raison je pense que les critiques adressées sur le programme du FN sont infondées et contre-productives.

    Car le front républicain s’oppose désormais au front démocratique, celui de cette Assemblée Constituante qui née des unions d’entrepreneurs, de la société ubérisée, de La Manif Pour Tous, du Front National, du Parti Pirate, des Anonymous, de l’Institut de la Justice, des salariés qui quittent la Sécu, des écologistes libéraux, des physiciens anti-nucléaires etc.

    Le FN est une clef dans la serrure.

    Un parti libéral anti-système est à créer et il pourrait gouverner en coalition avec le FN lorsque la République sera contrainte par les événements à venir d’instaurer la proportionnelle intégrale.

    Le FN est la clef pour abolir la République et réussir la réforme qui fut manquée il y a 200 ans de la monarchie française.

    Il ne reste plus qu’à démanteler l’UMP, après cela la proportionnelle intégrale permettra aux mouvements libéraux de gouverner avec les mouvements qui seront issus du FN.

    Le Mur de Berlin est tombé, le mur de Maastricht est fissuré, la République va bientôt céder sous le poids de la société civile horizontalisée.

    Répondre
    • SeZa

      16 December 2015

      Vous parlez de réforme mais vous proposez la K.O! La coalition des insatisfaits n’a jamais permis de mettre en place des politiques efficaces. Gouverner un pays, user de son pouvoir en système démocratique, c’est agir de manière concertée, avec l’assentiment de la majorité de ses concitoyens. Le FN n’a rien d’une solution, il est l’idiot utile du système et il paralyse la vie politique française depuis plus de 40 ans. En instrumentalisant les sujets importants et en faisant de ces derniers de simples éléments de communication dans une stratégie politique globale caricaturale et outrancière, il stérilise le débat public. Je peux vous garantir que la classe politique actuelle et notamment les partis de gouvernement remercient tous les jours le FN d’exister et de leur permettre de se parer des atours de la responsabilité et de la moralité face au péril extrémiste supposé. Par conséquent, cela fait bien longtemps que le FN c’est retiré de la serrure dont vous parlez, car c’est lui qui a fermé la porte à double tour!

    • Alexandre

      16 December 2015

      SeZa :

      Gouverner un pays, c’est effectivement user de son pouvoir en système démocratique, c’est agir de manière concertée, avec l’assentiment de la majorité de ses concitoyens.

      C’est la raison pour laquelle la République, l’Union Européenne et l’ONU doivent être réformées ou démantelées, car elles incarnent précisément le contraire de cet idéal, une dictature maintenant parfaitement revendiquée.

      La dictature de l’islam pour religion (secte) d’état, la dictature du multiculturalisme (le métisse qui est le nouvel aryen), la dictature de l’homosexualité institutionnalisée, la dictature de l’euro, la dictature de la SECU, la dictature du fonctionnariat, la dictature du Qatar de l’Arabie Saoudite et désormais de la Russie, la dictature collectiviste des centrales atomiques, la dictature des sciences sans consciences, la dictature des OGM etc.

      Bernard Tapi et le FN sont la preuve parfaite de ce que la dictature républicaine est capable de faire pour diaboliser les démocrates et pour manipuler le peuple contre les démocrates.

      Je ne dis pas qu’il faille particulièrement soutenir le FN et je n’ignore pas le discours collectiviste de Marine le Pen ou ses dépendances à Poutine, mais à l’évidence le FN est une clef pour parvenir à l’instauration de la proportionnelle intégrale sans seuils.

      A l’évidence le FN peut muter, devenir le parti libéral qu’il est en réalité déjà par delà les discours de Marine le Pen qui ne sont justement que des discours stratégistes.

      La politique que mène le FN dans les communes où il est élu, est parfaitement libérale, plus libérale que ne le sera jamais la politique menée par l’UDI ou l’UMP.

      Avec la proportionnelle intégrale le FN disparaitrait et Philippe de Villiers ou Dupon-Aignant représenteraient l’aile droite. Au centre il y aurait les mouvements bourgeois et libéraux qui gouverneraient pragmatiquement avec l’aile droite.

      Comme en Suisse où l’UDC gouverne avec les mouvements bourgeois et libéraux du centre.

      Voilà pourquoi il faut désormais abolir la République pour instaurer la proportionnelle intégrale et instaurer en France un système de gouvernement comme il peut exister en Suisse par exemple.

      Cela appartient au programme du FN et le FN est un outil parmi d’autres pour permettre d’instaurer la démocratie en France.

      Bien entendu les temps à venir seront difficiles pour les conformistes qui soutiennent la dictature républicaine ou qui n’ont pas compris qu’elle n’était qu’une dictature de coupeurs de têtes, du génocide vendéen aux attentats de Paris dont elle est l’instigatrice par la politique qu’elle mène.

      Bien entendu le mur de Berlin ne fut pas abattu par la petite bourgeoisie conformiste, mais par des visionnaires qui n’étaient pas des révolutionnaires, mais le contraire de révolutionnaires.

      “Notre contre révolution n’est pas une révolution contraire, mais le contraire d’une révolution”.

  • Aljosha

    15 December 2015

    Ces tours d’horizon tous azimuts ont un punch incroyable, très complémentaires des analyses du lundi qui travaillent en profondeur.
    Reste à tirer les fils, trouver sa trame.
    C’est chaud.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!