24 January, 2022

La Crise Energétique : Suite mais certainement pas Fin.

Les lecteurs de l’IDL le savent s’ils ont lu mes derniers papiers : nous sommes sans doute en train de rentrer dans une nouvelle crise énergétique , ce qui est rarement une bonne nouvelle pour les marchés financiers.

Et celle-là, à mon avis , elle va faire mal, non seulement parce que les prix vont monter, mais en plus certaines personnes n’auront tout simplement plus accès à l’énergie, comme on le voit à Beyrouth en ce moment. En effet, les génies qui nous gouvernent ont décidé de dépenser notre argent dans des investissements non rentables, au lieu de laisser faire les sociétés dont c’était le métier. Et donc, le peu d’énergie fossile disponible va être non seulement hors de prix mais insuffisant Et donc vous allez avoir des ruptures de livraisons, que vous payiez ou pas.

Je vais donc consacrer le papier de cette semaine à l’imminence d’une crise énergétique pour passer ensuite au fait que c’est rarement une bonne nouvelle pour vos portefeuilles.

Commençons par la crise énergétique qui va nous tomber dessus.

Le lecteur attentif et assidu aura remarqué que je dis depuis toujours que « l’économie, c’est de l’énergie transformée » et c’est ce que je vais essayer de montrer une fois de plus dans le graphique ci-dessous.

 

 

Le graphique du haut représente le ratio entre la valeur du capital de production utilisée aux USA pour fournir des biens et des services à la population, telle qu’estimée par l’indice boursier SP500 et le prix d’un baril de pétrole.

Grosso modo, il s’agit du ratio entre la valeur de tous les outils disponibles aux USA et le prix de l’énergie qui est nécessaire pour les faire tourner.  La valeur de votre voiture sur le prix de l’essence…

Ce ratio a une tendance haussière bien définie d’environ 1.3 % par an (ligne bleue en haut), ce qui empêche de faire des comparaisons historiques aisément.

Pour me permettre de comparer 1920 à 1950, à 1980 ou à 2010, il me faut donc enlever cette tendance haussière de façon à ne plus m’intéresser qu’aux variations cycliques. C’est ce que je fais dans le graphique du bas, où la ligne bleue devient la ligne horizontale à 100 et où donc ne restent plus que les variations cycliques autour de la tendance à long-terme.

Si la ligne noire (graphique du bas) monte, cela veut dire que la transformation de l’énergie en produits et services se fait de façon rentable, la valeur des outils montant plus vite que la valeur de l’énergie utilisée. Et du coup nous sommes dans un marché haussier pour les « outils » c’est-à-dire pour les marchés financiers.

Depuis quelques jours, ce n’est plus le cas sur les deux dernières années, durant lesquelles le pétrole est monté plus vite que la valeur des outils. Quand les actions font moins bien que le pétrole sur deux ans, cela marque souvent le début d’un marché baissier.

Sauve qui peut donc, et ce d’autant plus que les cours des actions par rapport à l’énergie sont à des niveaux de bulles comme en 1907 (juste avant le krach), 1930 (krach à nouveau), 1972 (re krach), 2000 ( krach internet).

Depuis fin 2020, nous sommes à nouveau en territoire de « bulles financières » et nous en sortirons comme d’habitude par un krach. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

En fait nous sommes peut-être déjà rentrés dans ce nouveau krach tant l’indice Nasdaq, star des 10 dernières années à une sale gueule. Certains indices tel le Russell 2000 « croissance dynamique » sont déjà en baisse de 27 % sur leurs plus hauts atteints il y a quelques mois…Pour les fadas de statistiques , dans les deux ans qui ont suivi les plus hauts historiques atteints par les actions quand l’énergie était très bon marché (1907, 1930, 1972, 2000, 2007 etc..), les marchés ont baissé de 40 % ou plus sur leurs plus hauts, à chaque fois.  A mon avis,  les plus hauts ont été atteints il y a quelques mois et le marché baissier a commencé et bien commencé …

Que faire ?

Pour le lecteur discipliné d’IDL, pas grand-chose ! il est positionné pour…

Il doit avoir 50 % de son portefeuille en obligations chinoises et en or et 50 % du reste dans les Air Liquide de ce monde, qui vont baisser, mais voilà qui lui donnera l’occasion d’en racheter plus quand elles seront en solde,  avec le produit de la vente des obligations chinoises ou de l’or , qui auront bien monté…quoique rien ne presse.

Pour le lecteur qui aurait été un peu moins discipliné et qui se serait laissé aller à quelques fantaisies spéculatives, le moment est venu de faire une revue de détail de ce qu’il a vraiment.

Première recommandation : vendre toutes les saloperies qui ne vivent que de subventions et parmi celles-ci, vendre en particulier tout ce qui touche aux énergies soi-disant renouvelables qui ne prospèrent que grâce au capitalisme de connivence. Et je suis bien sûr que le banquier de service qui conseille le malheureux lecteur « non discipliné » a dû lui coller des fonds ESG bourrés de toutes ces saloperies. Nul doute que ce portefeuille ne soit déjà en lourde perte. Si c’est le cas, ce dont je ne doute guère, il faut absolument s’en débarrasser le plus vite possible en se souvenant que vous pouvez encore perdre 100 % de ce qui vous reste et que ce que vous avez déjà perdu n’a aucune importance,

C’est ce que montre le graphique suivant.

 

 

  1. Déjà, les valeurs « vertes » ont baissé de plus de 30 % sur leurs plus hauts atteints il y a un an et, à mon avis, comme les subventions vont s’arrêter, les cours n’ont pas fini de baisser. Ce dont je suis certain en effet, c’est que les subventions aux miroirs magiques et aux moulins à vent vont s’arrêter net tant les états vont voir leurs déficits budgétaires exploser sous le double effet d’une inflation qui accélérera de plus belle et de recettes qui vont vraiment baisser.

Deuxième recommandation : sortir de tout ce que vous avez acheté parce qu’il y avait un avantage fiscal (assurances vie, immobilier farfelu etc.. ).

Les avantages que vous offrent des états en faillite n’ont aucune valeur économique.

Ce qui veut dire qu’il ne faut avoir d’obligation ni dans la zone euro ni dans la zone dollar. Je ne saurai être plus clair et chacun doit se souvenir par exemple que la monnaie allemande a disparu complètement à deux reprises au cours du dernier siècle, et rien ne prouve que cette incapacité allemande à gérer sa monnaie soit une chose du passé.

Troisième recommandation : Nos états sont en train de devenir légalement prédateurs, comme on le voit avec le Covid. Si votre état décide qu’il va falloir vous spolier de votre épargne pour prévenir de je ne sais quelle maladie le reste de la planète, il le fera.

Il vaut donc mieux avoir ses actifs dans la City , a Singapour ou en Suisse plutôt que dans des banques de la zone Euro qui devront être nationalisées dès que l’Euro disparaitra. Je ne vois pas très bien en effet comment l’Euro pourra résister à une nouvelle récession en Europe du Sud et en Europe du Nord en même temps.

Conclusion

L’accès à une énergie abondante et bon marché conditionne le maintien des Etats Unis dans son rôle de puissance dominante.

La crise qui commence sera -peut-être – celle ou les USA perdront non seulement ce privilège mais aussi la capacité de forcer les autres pays à payer pour leur énergie dans la monnaie américaine. (disparition du privilège impérial)

Ce sont là les deux piliers de la superpuissance américaine depuis 1945.

Si ces privilèges étaient perdus, cette crise énergétique se doublerait d’une crise géopolitique d’une ampleur inégalée. Et avec Biden au pouvoir, le pire est à craindre et savoir qu’il est atteint de gâtisme sénile ne rassure pas.

En cas de crise géopolitique, je ne sais pas qui va l’emporter en fin de parcours, mais je sais que la Russie est plutôt bien placée à l’heure où j’écris ces lignes puisque l’Europe à un moment ou à un autre devra choisir entre l’énergie russe et la protection militaire US.

Et c’est bien pour forcer l’Europe à faire ce choix le plus vite possible que les USA essaient de déclencher un conflit en Ukraine…

Et du coup, j’ai bien envie de m’acheter des emprunts Russes qui me donnent du 9. 5 % par an après une baisse très sèche sur les deux dernières années. Ce n’est pas souvent que le marché obligataire Russe exprimé en dollar baisse de 35 % pendant que le prix du baril quadruple pendant la même période.

Or c’est ce qui s’est passé sur les deux dernières années.

Va pour des emprunts Russes donc, même si cela n’a pas porté bonheur à mon arrière-grand-père.

Ce faisant, je fais le pari que monsieur Poutine va tout faire pour que rien ne se passe tant il sait que le temps travaille pour lui.  Et il sait aussi qu’il n’a que onze mois à attendre avant que les électeurs américains ne reviennent à des meilleurs sentiments.

PS Sur les élections françaises

Les candidats ne devraient parler que de la crise énergétique et de la récession que la hausse des prix de l’énergie va déclencher en Europe.

Personne n’en parle, mais ils semblent tous avoir une opinion très tranchée sur ce qu’il aurait fallu faire il y a quarante ans pour que nous ne soyons pas là où nous sommes aujourd’hui.

Tout va bien donc.

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

50 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Dominique

    29 January 2022

    La crise financière provoquée pourrait bien s’ajouter aux crises énergétiques provoquées, pour :
    -détruire l’économie traditionnelle telle que nous l’avons connue en occident ( thermique etc.) et donc épuiser les pays dominés. C’est en route.
    -priver les états surendettés de possibilités de résistance. C’est en route.
    -nous soumettre dans le Nouvel Ordre Mondial annoncé par Bush et renforcé par Schwab avec sa Grande Réinitialisation. Ils annoncent leurs plans : fin de la propriété familiale, monnaie numérique, intelligence dite artificielle, puçage, etc. Et transhumanisme.
    .
    En toutes choses leurs attaques visent la civilisation gréco-chrétienne et détruiraient l’homme européen et occidental. Force est de reconnaître que leurs projets sont en cours de réalisation.
    .
    C’est pourquoi Ron Paul réclame depuis des années un audit de la FED ( banque privée aux mains des grands banquiers et nullement une institution fédérale de vUSA ) et qui serait suivi de sa dissolution.
    Il explique aujourd’hui que l’homme le plus dangereux sur terre est Powell le patron de la FED, et que Powell est une des têtes des têtes du “wokisme”…
    .
    Dans ces conditions, je comprends que vous envisagez de vous intéresser au rouble.
    Mais que pèserait la monnaie russe en cas de crise monétaire mondiale, voire pire, de conflits ?
    Un de mes arrières-grands-pères a également tout perdu dans les emprunts russes ( une somme colossale ). Aujourd’hui je craindrais plutôt un embargo occidental qui interdirait sans avertissement le retour des sommes placées en Russie, car les grands banquiers sont violents et imprévisibles. Les menaces pour sortir la Russie de SWIFT ne devraient-elles pas vous interpeller ?
    .
    Et que pèseront des monnaies comme le Franc suisse lorsque les grands banquiers déclencheront une grande crise ? Ne contrôlent-ils pas tout en occident : monnaies, sources d’énergies, grandes entreprises, marchés, réseaux d’information, gouvernements, institutions internationales, armées, etc. ?
    .
    Comme vous l’écrivez, ces questions devraient provoquer en France un grand débat national. Il n’en est rien, alors que les attaques contre notre civilisation sont mortelles.
    L’épisode long et tragique des ruraux qui se réunissaient sur des ronds-points pour exprimer que les taxes carbone et carburants les condamnaient est significatif : il n’a entraîné aucun débat !
    Entre ces symptômes qui frappaient les ruraux et les causes profondes de leur malheur, les connaissances historiques sur les mondialistes auraient permis de faire émerger la vérité. Mais le “système” ( pouvoir, médias etc. ) empêcha tout débat et nous avons eu la “grand débat” de Macron destiné à endormir les gogos ; même les libéraux se sont auto-censurés.
    .
    Quand ces vérités pourront-elles être expliquées au peuple ?
    Les stratégies et les actions des grands banquiers sont pourtant simples à expliquer, et elles sont inchangées depuis 3 siècles : basés à Londres avec leur RIFA plus puissant que la Couronne britannique ou depuis 1920 à New-York et Washington, et Bruxelles et Francfort avec leur CFR plus puissant que la démocratie américaine : ils détiennent les monnaies et dirigent le monde occidental comme ils dirigèrent le Commonwealth.
    Détenir les grandes monnaies leur permet d’acheter les gouvernements pour dominer les peuples ; au besoin en créant des crises et des guerres.
    .
    Est-ce un schéma si simple que si peu parmi les vraies élites ne veut penser à la source du mal ?
    Ou bien les narratifs construits par les complices, gouvernants, médias etc., réussissent-ils à cacher la vérité ?
    Charles Gave vous pourriez être un des héraults de la vérité mais quelque choae semble vous empêcher de sortir des domaines économiques et financiers.
    Pourtant vous aviez écrit ” Un libéral nommé Jésus ” et promis une campagne pour le RIP.

    Répondre
  • francois

    27 January 2022

    Je ne peut pas être d’accord pour souscrire a quoi que ce soit qui soit Russe (action d’entreprises, emprunt d’état) quand on souhaite pouvoir continuer a danser le Rock n’ Roll des pays “libres” et pas dans un endroit on desormais l’état essaye de faire disparaitre les traces de l’existence des goulags….

    Répondre
  • Dominique

    27 January 2022

    Cher Franck, vous ne voyez pas l’ existence du complot parce que vous êtes focalisé sur la France, il me semble, même si vous prenez l’Europe en considération ( mais la créature mondialiste qu’est l’UE n’est pas l’Europe civilisationnelle ). Et il convient à mon avis de voir au delà des actions comme celles de Dragui.
    La France a accumulé suffisamment de tares depuis la révolution jacobisme – modèle de Lénine – pour finir par se tuer toute seule. J’ai par ailleurs daté la mort de la France. en 1962, par le renoncement à l’Algérie française, à Évian.
    Mais cette mort de la France, ou si on reste optimiste comme Z qui veut nous sauver, l’EMI de la France depuis 1962 ( expérience de mort imminente ) fut le résultat d’un complot.
    Des historiens l’ont démontré : la révolution de 1789 fut le fait d’un complot né de l’alliance de francs-maçons autrichiens, de banquiers londoniens, et de la couronne britannique.
    Je me permets donc de vous demander de lire Jacques Bordiot dans son ouvrage : Mondialisme – Une main cachée dirige. ( éditions du Trident ). Vous verrez que l’oeuvre de Bordiot apporte beaucoup pour comprendre le monde actuel.
    .
    Depuis le renversement de la France royale ( à l’époque la première puissance d’Europe et vraisemblablement du monde ), les comploteurs sont devenus les nouveaux titans. Ils ont étendu leur complot sur la totalité de l’occident, et plus seulement sur la France puis l’Europe, pour y accomplir leur projet prométhéen de Transhumanisme.
    La France – ou plutôt à mon avis ce qu’il en reste – subit de ce fait actuellement deux attaques : celle de ses propres révolutionnaires qui perpétuent la destruction de France traditionnelle et celle des titans, les grands banquiers qui ont créé le Nouvel ordre mondial.
    Ils se sont acharnés sur la France peut-être parce qu’elle fut longtemps la grande nation catholique, comme ils continuent à s’acharner sur la Russie parcequ’elle est la grande nation orthodoxe.
    Tant qu’on ne comprend pas qu’il y a réellement un complot – qui est réellement animé par les milliers de membres du CFR créé en 1920 et qui dirigent de facto les USA en ce moment même – il nous manque un angle de vue essentiel pour analyser la marche forcée de l’occident vers le transhumanisme.
    C’est mon point de vue sur le monde actuel, et non une idéologie qui m’animerait, et il s’appuit sur la connaissance de l’histoire depuis que la branche londonienne des Rothschild s’est saisi du gouvernement de sa Majesté.
    .
    Au début du XXème siècle ( à l’occasion de la Grande guerre 14-18 ) les Rothschild ont ainsi franchi l’Atlantique pour s’installer aux USA, où ils se sont alliés avec tous les grands banquiers. Mais rien n’a changé dans leur conquête : le Council of Foreign Relations américain a seulement supplanté le Royal Institute of Foreign Affairs anglais, et l’empire américain a supplanté le Commonwealth !
    Le hic est que les grands banquiers américains ont une idéologie communiste cela est avéré, ( et ceci explique leur alliance avec la Chine communiste de Pékin. )
    .
    Pour nous Français, notre compte est règlé puisque le pays est infesté de néo-communistes ( jacobins, marxistes, etc. ) et que les titans n’ont qu’à se baisser pour ramasser les dépouilles de nos industries.
    Personne ne le voit vraiment puisque la fausse monnaie permet aux individus d’être chauffés et nourris. Cela durera jusqu’à ce que les titans nous portent le coup de grâce en remontant les taux…
    J’écris individus car on ne peut plus parler de Français traditionnels : lisez la démographe Michèle Tribalat qui démontre la substitution du peuple français par des peuples étrangers : 20 millions de “Français” sont doréanavant originaires de pays étrangers, soit 30%.
    Et les % sont plus importants pour les Français de moins de 18 ans : 63 % en Seine saint Denis et 24 % dans le Loir et Cher !
    .
    Le complot n’est pas qu’économique, car il est civilisationnel et la finance n’est que le MOYEN des grands banquiers américains pour détruire l’homme européen ( créé au fil de siècles de traditions ) et l’homme occidental.
    C’est pourquoi j’observe plus ce qui se passe aux USA qu’en France.
    .
    Un miracle sauvera-t-il l’homme européen ?
    Il ne peut y avoir de miracles si les humains ne combattent pas contre le Mal qui est mis en oeuvre par les titans modernes. J’écris la mal avec un grand M car j’y vois l’oeuvre du prince des ténèbres.
    Le message du Fils de l’Homme en occident ( Jésus-Christ ) nous a invité à l’optimisme sinon Dieu n’aurait pas envoyé son fils sur terre pour sauver les hommes…
    Il nousfaut donc voir plus loin que notre propre mort en n’ayant pas la présomption de pouvoir sauver le monde de notre vivant.
    Mais nous devons évidemment lutter contre le transhumanisme, en rétablissant les traditions autant qu’en protégeant notre épargne…
    .
    Après la destruction de ce monde occidental qui irrigue toujours la totalité de la planète, monstre chinois mis à part, il viendra ( selon la conception chrétienne occidentale ) le règne de Dieu ; comme le retour du roi mis en scénario par Tolkiem : à chacun selon sa foi, chrétiens comme hyperboréens.
    .
    En tout cas qui a essayé de lire l’Apocalypse de saint Jean et de comprendre, croit qu’après la phase de destruction viendra, une phase de reconstruction.
    Pour le moment nous sommes dans une phase de destruction.
    Nous pouvons et devons voir que le projet de Transhumanisme, qui est annoncé clairement par tous les valets des grands banquiers ( les Gates, les Musk, les Schwab, et aussi les petits Macron ) est en cours de réalisation !
    Et Il n’y aurait pas de complot ?
    Bien à vous.

    Répondre
    • Dominique

      27 January 2022

      Effectivement la demande de pétrole, de gaz et de charbon n’est pas prête de faiblir. Ce qui est encourageant étant donné la rage des mondialistes pour détruire l’énergie thermique.
      Sans la fausse monnaie comme l’a désigné Charles Gave, jamais les dirigeants occidentaux formés à l’école des Young Leaders de K Schwab ne pourraient développer leurs projets de ” décarbonisation” et de “transition écologique”. C’est leur moyen pour détruire la société industrielle occidentale, et par delà l’homme occidental.
      .
      Ces grandes escroqueries politiques que sont le réchauffement climatique et la culpabilité du carbone s’écrouleraient si nos ( vraies ) élites prenaient le temps de réfléchir un peu.
      Les maîtres du Nouvel Ordre mondial savent que la vérité finit toujours par être révélée et c’est pourquoi ils vont si vite, actuellement, dans leur actes de destructions du modèle énergétique occidental.
      Scientifiquement et techniquement s’agit d’une folie.
      Le cycle du carbone est une bénédiction apportée aux hommes et l’homme européen a inventé puis développé tous les meilleurs moyens de l’utiliser.
      Et c’est au moment où ces moyens devenaient les plus performants et donc les plus prometteurs pour tous les hommes peuplant la planète qu’une poignée de grands banquiers – avec leurs complices – veut détruire cette formidable construction humaine.
      La réalité de cette folie dépasse la fiction

  • Francis Blanchette

    27 January 2022

    4e option : Investir dans Suncor (SU.to) et/ou Cenovus (CVE.to) au Canada. Les 3 à 5 prochaines seront des plus intéressantes pour ces deux titres.

    Répondre
    • SC

      28 January 2022

      Pourquoi ne pas plutôt viser du lukoil ou gazprom, beaucoup, beaucoup moins chers, surtout en ce moment.

  • Dominique

    26 January 2022

    Une telle crise financière pourrait ainsi ajouter aux crises énergétiques, pour :
    -détruire l’économie traditionnelle telle que nous l’avons connue ( thermique etc.) et donc épuiser les pays dominés. C’est en route.
    .
    -Priver les états surendettés de possibilités de résistance. C’est en route.
    .
    -Soumettre l’Homme en le faisant entrer dans un Nouvel Ordre Mondial, l’expression est de G W Bush et actualisée par Schwab avec sa Grande Réinitialisation. C’est également en route ; il ne s’agit pas de science fiction, les plans ont été clairement annoncés : fin de la propriété, monnaie numérique, intelligence dite artificielle, puçage, transhumanisme, etc.
    .
    -et au final détruire la civilisation occidentale, puisque ces attaques s’acharnent à détruire l’homme européen et sa civilisation gréco-chrétienne, et cette destruction est en cours.
    .
    Aux USA, Ron Paul réclame depuis des années un audit de la FED qui serait suivi de sa dissolution. Il explique aujourd’hui que ” l’homme le plus dangereux sur terre est Powell le patron de la FED, qui est une des têtes du wokisme.
    .
    Dans ces conditions, je comprends que vous envisagez de vous intéresser au rouble, en ultime placement financier. Mais que pèserait la monnaie russe en cas de crise monétaire mondiale, voire pire, de conflits ?
    Un de mes arrières-grands-pères a également tout perdu dans les emprunts russes ( une somme colossale ). Aujourd’hui je craindrais plutôt un embargo occidental qui interdirait le retour des sommes placées en Russie. Car les grands banquiers américains sont violents et imprévisibles.
    .
    Et que pèseraient des monnaies comme le Franc suisse s’ils déclenchaient une grande crise ?
    Ne contrôlent-ils pas tout dans l’ occident et dans les zónes qui leur sont soumises : monnaies, sources d’énergies, grandes entreprises, marchés, réseaux d’information, gouvernements, institutions internationales, armées, etc. ?
    .
    Comme vous l’écrivez, ces questions devraient provoquer en France un grand débat national.
    Il n’en est rien, alors qu’elles constituent des attaques mortelles qui s’ajoutent à d’autres menaces qui, elles, parviennent à être nommées en ce court moment électoral.
    .
    L’épisode long et tragique des ruraux qui se réunissaient sur des ronds-points pour exprimer que les taxes carbone et carburants les condamnaient fut significatif : il n’a entraîné aucun débat de fond !
    Entre ces symptômes qui frappaient les ruraux, et les causes profondes de leur malheur, les connaissances historiques concernant les manipulations des mondialistes auraient pourtant permis de faire émerger la vérité.
    Mais le “système” ( pouvoir, médias etc. ) a interdit tout débat.
    .
    Quand ces vérités pourront-elles être expliquées au peuple ?
    Les stratégies et les actions des grands banquiers sont pourtant simples à expliquer, et elles sont inchangées depuis 3 siècles, lorsque les grands banquiers étaient basés à Londres.
    Elles consistent à détenir les monnaies, pour notamment acheter des individus et en dominer d’autres ; au besoin en créant des crises, des guerres.
    .
    Est-ce un schéma si simple que personne, ou si peu, parmi les vraies élites ne veut y croire ?
    Ou bien les narratifs inlassablement construits par les complices des grands banquiers – gouvernants, médias, etc. – ont-ils réussi, pour le moment, à cacher la vérité ?

    Répondre
  • Dominique

    25 January 2022

    Charles Gave, cette crise énergétique est effectivement provoquée. Et pas par l’incompétence de dirigeants comme les nôtres. Non, puisqu’il y a un complot de la part des mondialistes contre tout ce qui relève de l’énergie thermique : pétrole, gaz, charbon, c’est-à-dire l’essentiel des ressources énergétiques sur lesquelles est construite la société industrielle.
    .
    Mais la crise énergétique sera-t-elle la seule à être utilisée pour détruire notre civilisation ? Quid de l’inflation ?
    Tout est possible puisque dans les pays qui comptent dans le bloc occidental, les hommes-de-l’état obéissent aux grands banquiers qui ont créé le mondialisme, et le dirigent. Les grands banquiers contrôlent tout en Occident grâce aux innombrables organisations qu’ils ont créées :
    .
    -du monumental club américain CFR créé en 1920 (council of foreign relations, et plus récemment son double européen : ECFR.eu ) jusqu’à la petite French american foundation, en passant par le WEF en Suisse, pour les organisations directement aux mains des Rothschild, Rockefeller et autres banquiers, etc.
    .
    – de l’ONU jusqu’à l’UE en passant par la CEDH etc. pour les institutions internationales pseudo-étatiques,
    .
    – du Bilderberg à la Trilatérale, etc. pour les gouvernements de l’ombre,
    .
    – de la FED à la BCE etc. pour les instituts monétaires,
    .
    – même l’OTAN, bras armé des mondialistes.
    Toutes ces structures ont été créées par les grands banquiers. Cela leur prit des décennies. Cela est avéré par des historiens.
    .
    Ce sont ainsi des milliers d’hommes et de femmes qui dirigent de facto la quasi-totalité des pays occidentaux, et au-delà, pour le compte de ces grands banquiers américains. Tout cela dans l’ignorance des peuples, et avec des simulacres de systèmes politiques démocratiques.
    .
    A la tête de ce qu’il faut bien appeler l’empire américain, accompagné par les pays du Commonwealth, se trouve la FED américaine.
    Tout le monde croit que la FEDeral Reserv Bank est une banque publique ( au sens français ) alors que la FED est un consortium de banques privées. On oublie trop facilement la douloureuse histoire de la privatisation de la FED émettrice de la monnaie US !
    La FED est en effet une banque qui appartient aux grands banquiers américains : avec un bilan de 8 mille milliards de dollars, ils ont donc la main sur la plus grande monnaie du monde occidental !
    La Livre britannique fut construit sur ce modèle. Et l’Euro sur un modèle qui parvient aux mêmes résultats.
    .
    Et en ce moment la FED poursuit le programme de QE à hauteur de 150 milliards chaque mois ! ( Et la BCE fait de même )
    Cette création monétaire est évidemment immense.
    Depuis la fin de l’étalon or par la FED, cette désormais fausse monnaie qu’est le Dollar US a déjà permis aux banquiers américains d’acheter sans limites des richesses dans le monde entier ( dont les grandes entreprises françaises ).
    Elle leur a permis d’investir jusqu’en Chine, par des investissements directs ou indirects, notamment via des banques françaises.
    Elle leur a permis de faire effectuer, par des gouvernements soumis, des dépenses débiles pour les peuples concernés mais utiles aux grands banquiers, et cerise sur le gâteau des banquiers : endetter les nations.
    .
    ==>> Cette création monétaire énorme peut permettre également de déclencher, le moment venu, une arme de destruction économique et sociale : une inflation massive..
    N’en sommes nous pas arrivés là : une inflation qui déclencherait une crise monétaire économique et sociale, mondiale, ou continent par continent, ou pays par pays ( ce qui est déjà le cas pour plusieurs pays ) ?
    Ce sera selon le plan des grands banquiers, puisqu’ils maîtrisent le Dollar, l’Euro, la Livre etc. Tout me parait envisageable même un tel scénario extrème.

    Répondre
    • Franck

      26 January 2022

      Je n’aime pas le terme complot qui est caricatural.
      Les élites mondialistes ont juste trouver bon d’accélérer les projets de financement dans la transition énergétique depuis que Dragui a dit qu’il ferait tout pour sauver l’Euro en bloquant les taux et en les empêchant de monter.
      C’est cela qui leur permet de mener leur politique et leurs projets.
      L’incompétence a précéder le complot !!!
      Dit simplement : puisque nous pouvons racheter la dette et imprimer indéfiniment, nous en profitons pour financer le plan de relance européen, l’accélération de la politique d’immigration etc…
      Tout est inscrit dans les derniers traités européens et les rapports rendus par l’UE.
      Pour paller aux chocs asymétriques et au déficit de la balance des paiements du sud vis à vis du nord Allemagne en tête, la seule solution est d’accélérer l’union budgetaire en multipliant les concessions, les promesses de mutualisation des dettes et le développement de la mobilité des facteurs de production SURTOUT de main d’oeuvre, étant donné que l’Euro et la politique monétaire de taux unique de la BCE créé constamment des chocs asymétriques et les amplifient lors des crises. (2008, et crise grecque qui a suivie).
      Mundel avait prouvé dès les années 60 qu’un taux de change fixe entre des pays à taux de productivité différentes n’est pas viable, tenable.
      Depuis la politique de franc fort donc avant même l’arrivée de l’euro, on avait commencé à detuire l’industrie Française pour payer les fonctionnaires comme dit Charles Gave. Lol

      Cordialement.

    • Franck

      27 January 2022

      Puisque vous parlez de la FED, je vais complétez en parlant de la BCE et du marché des SVT donc des banques Françaises et Américaines principalement et qui gèrent les adjudications sur le marché primaire lors bien sûr des émissions de dettes lorsqu’il faut la rouler. Je n’en citerais aucune puis de toute façon cela est rendu public en 1 clic.
      Eh bien de fait puisque les plus grandes banques d’investissement Américaines sont présentes chez nous pour gérer le marché de la dette Française, je comprends qu’il soit difficile de pas penser qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêt et de “complot” comme vous dîtes, surtout depuis la crise de l’euro vers 2012.
      Mais je persiste à penser qu’un complot né losqu’un pays s’affaiblit sur le plan diplomatique et bien évidemment sur le plan économique, comme la France.
      Il n’y a qu à lire le traité de Aix la chapelle pour s’en convaincre lol. Comme aucun des politiques n’a eu le courage de réformer la France depuis 40ans, l’UE et l’Allemagne et les USA, et les investisseurs étrangers détenant de la dette Française mettent la pression pour que nos politiques reforment le pays. Ça tombe bien la BCE ayant décidé de bloquer les taux le plus longtemps possible et qu elle le pourra en espérant que les déficits se résorbent, que le projet d’union budgetaire arrive à bout. Les pays d’Europe du sud s’étant affaiblie, le Forum économique de Davos et les nations unis s’engouffrent dans la brèche pour accélérer le projet de transition énergétique et d’investissement dans la tech grâce aux fonds d’investissement et aux soutient des banques d’investissement. Qui s’y colle en 1ers, la FRANCE EN TÊTE !!!
      Vous avez raison, cela n’intéresse pas grand monde. Tout cela defile à tout allure sous nos yeux et la plupart ne s’en rendent même pas compte. C’est un vrai problème car la transition énergétique détruit la classe moyenne comme l’a dit le chauve qui préside le Forum économique de Davos.
      Les 1ers moutons à obéir quitte à détruire encore plus notre industrie sont nos dirigeants politiques actuels qui ne se préoccupent que de l’investissement dans la tech et pour soit disant résoudre les inégalités dans le monde en faisant signer à la France par exemple le pacte de Marrakech, pour bloquer les salaires et combler le chômage pour les emplois à bas salaire.
      À noter que l’Algérie ou Israël ont refusé de signer ce pacte.
      À noter que comme par hasard la plupart des pays de la zone euro l’ont signer pour répondre à la demande de l’UE qui depuis la crise de l’euro comptent sur la mobilité des travailleurs pour pallier à la destruction des bassins d’emplois dans un certain nombre de régions. Le meilleur exemple est la France et la destruction de son industrie automobile au profit de l’Allemagne. Merci Sarko merci Hollande et merci surtout Macron d’avoir fait transférer notre industrie en Allemagne et en Chine qui pour le coup émettent davantage de CO2 qu’auparavant.
      C’est pour ces raisons que je remercie Charles Gave pour ses analyses et pour tirer la sonnette d’alarme depuis tant d’années.

      Cordialement

  • Dies Irae

    25 January 2022

    Bonjour,
    Merci pour cette analyse théorique. Concrètement comment peut on investir obligations russes et chinoises, placer à la City, en Suisse ou à Singapour? Auriez vous des fonds avec numéros ISIN à investiguer qui permettraient de mettre en pratique cette analyse?
    Merci par avance

    Répondre
  • SC

    25 January 2022

    Si vous avez un nom de fonds ou d’etf qui permet de se placer sur les emprunts d’état russes, je suis preneur. Je n’ai jamais rien trouvé de tel.
    A part des emprunts en direct pour lesquels le ticket d’entrée est très élevé, 100000€ de mémoire

    Répondre
  • Simon BILLOUET

    25 January 2022

    Il y a quand même des dogmes auxquels il faut s’attaquer : comme la concurrence sur le marché de l’électricité. Aujourd’hui, “on” (Macrondelle et Lemairdouille) oblige EDF à vendre à prix coûtant (42 euros/MWh) son électricité à des alternatifs (Direct Energie, Poweo, Leclerc Energies, Iderbrola etc) qui ne font que du trading alors que sur le marché spot, le prix du marché est de 300 euros/MWh. C’est 16 milliards ponctionnés sur le dos d’EDF donc in fine sur le contribuable français qui devra recapitaliser.

    Répondre
  • Franck

    25 January 2022

    Nikel 👍
    C’est hallucinant que nos politiques europeistes n’ont toujours pas compris que les USA se servait d’eux (de nous les peuples hélas !!!).
    Mais on peut raisonnablement penser qu’ils font semblant pour conserver leur poste leur Revenu leur rentes, tellement tous ces technocrates à la commission européenne et dans les autres instances et institutions européennes (conseil européen, BCE….) tirent avantages pour certains FINANCIÈREMENT des conflits et liens d’intérêt qu’ils ou elles ont tissés avec des grandes firmes européennes et Américaines, des institutions financières, des ONG quand d’autres charlatans chez les verts et les écolos se réjouissent du projet européen visant à sauver la planète dans l’urgence en finançant la transition énergétique et en programmant LA DÉCROISSANCE et l’Europe des régions.
    Le pire étant que cette décision a été impulsé (TOUT LE MONDE LE SAIT MAINTENANT) au sein du Forum économique mondial, ce dont se réjouissent les USA et la CHINE et la RUSSIE car ces derniers ont pu compter sur la France notamment et l’Europe pour franchir le 1er pas.
    Et depuis plusieurs années, la DESTRUCTION DU CAPITAL INDUSTRIEL que cela implique n’a fait qu’aggraver le déficit commercial de la France. La France est LE DINDON DE LA FARCE SUPRÊME !!!
    Nous en France tous les 5ans, on a des gens qui battent record sur record en terme de démagogie et d’incompétence, dans tous les domaines, géopolitique, économique, gestion de crise, conflit d’intérêt, gestion du budget de l’état CATASTROPHIQUE !!!
    Ce qui ne les ont pas empêcher de se vanter d’un taux de croissance très élevé, de résorber le chômage et créer bcp d’emplois. Selon eux TOUT VA BIEN CHEZ NOUS !!!
    Faudrait qu’on explique : 120%de dette sur PIB, déficit commercial record de la France où on s’approche des 100milliards, industrie divisé par 2 depuis l’arrivee de l’Euro avec une aggravation en 2008 quand l’Euro était au plus haut et à cause de l’évolution de la réglementation contre la lutte contre le réchauffement climatique car la France en a fait depuis sa priorité avec les résultats que l’on connait sur notre industrie automobile notamment. Autrefois nous étions dépendant de l’OPEP, et aujourd’hui grâce aux genies qui nous gouvernent en France et en Europe, NOUS SOMMES DÉPENDANT À 80% de la Chine pour les voitures et batterie électriques notamment.
    Avec la transition énergétique nous avons réussi l’exploit d’être plus de 2 fois plus dépendant vis à vis de l’extérieur qu’autrefois.
    Ces technocrates et hommes politiques Français ont le culot de nous traiter d’extrémistes de droite lorsque l’on parle d’Europe des nations ou de souveraineté. Tous les autres pays défendent leur territoire, la nation SAUF LA FRANCE.
    De fait chacun défend ses intérêts et personnes ne respectent RIEN AUCUN TRAITÉS N’EST RESPECTÉ.
    Il est vraiment tant que la France se réveillent et protège ses intérêts TRÈS ÉGOÏSTEMENT, JE LE SOUHAITE !!!
    Merci à Zemour pour TOUTES LES MESURES QU’ILS VA PRENDRE 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

    Répondre
  • Othman

    24 January 2022

    Bonjour Monsieur Gave, je lis que vous préconisez d’investir dans les obligations d’Etat (Chinoises), et j’entends dans une de vos vidéos qu’un vrai capitaliste ne devrez jamais prêter à un Etat, ces 2 affirmations me semblent contradictoires, est ce que vous pourriez m’éclairer à ce sujet ?

    Répondre
  • Philippe

    24 January 2022

    Bonjour,

    Merci pour ce cette excellente lettre.

    Est-ce que vous recommandiez un quatrième point: acheter des pétroliers ou matières premières en général?

    Répondre
  • Philippe

    24 January 2022

    Cher Monsieur Gave , pourriez-vous nous conseiller un ou deux fonds d’investissement qui investissent en obligations russes – or si possible tangible physiquement – etc..? meme lueurs numéros ISIN seraient utiles . Merci par avance et un chaleureux bravo pour vos lumières .

    Répondre
    • Pot

      26 January 2022

      J’ai trouvé plusieurs ISIN en tapant “Russian Bonds ISIN” sur Google mais mon broker n’offre aucun de ses produits. Comme quoi c’est facile d’acheter de la m**** mais compliqué d’acheter ce qu’on veut!

  • Alan

    24 January 2022

    Des emprunts Russes signifie Obligations Russes ? Pas si simple avec un PEA…
    Va pour l’or….
    Grand Merci M.Gave

    Répondre
  • Frank Deljeune

    24 January 2022

    Remarquable papier. Mais, les oligarques russes sont de toute façon obligés de passer par les banques américaines. Ni l’€, ni le Franc Suisse ne peuvent remplacer le $. Donc, la forte hausse du prix du gaz russe va se traduire par un afflux de liquidités sur le $, et soutenir les valeurs américaines. Mais je suis d’accord qu’il faut se défausser des valeurs subventionées, notamment les énergies vertes (su on en a en portefeuille).

    Répondre
  • JOlET PAIX

    24 January 2022

    Mr Gave, merci pour votre analyse technique de la situation économique et géopolitque. Vous avez l’art de rendre intelligible et claire la complexité de ces deux domaines.
    Néanmoins, lorsque vous évoquez es prochaines élections présidentielle, croyez vous toujours que celles-ci auront effectivement lieu?…

    Si l’on réécoute l’interview de la première dame de France BM, sur TF1, le lapsus de sa bouche est révélateur et clair : ‘Si il a élection…’ !?
    Que veut elle dire par là? Une guerre civile? un coup d’état?…

    Mon avis, si vous me permettez de l’exprimer, avec tout humilité, je pense qu’une ‘bombe’- (révélations) risque d’calter sur la classe dirigeante d’ici les prochains mois.

    Afin de mieux comprendre ce dont il s’agit j’invite les lecteurs à rechercher sur le media : ‘Faits et Documents N:503: la véritable identité de EM et BM…! Bonne lecture.

    Les révélations de la journaliste Natacha Rey, enquêteuse, ne peuvent plus être renversés que par les intéressés eux-même. Ce que je doute fort qu’ils le fassent… vu que c’est la vérité.
    .
    Donc la dernière option des manipulateurs est de créer une diversion. Qu’ils sont en train de préparer.

    Répondre
  • Guillaume

    24 January 2022

    Question d’un néophyte, lecteur assidu de l’IDL depuis des années – comment, en tant que particulier, investir directement dans des obligations russes ?

    Répondre
  • Vauban

    24 January 2022

    Castex, « Omicron est plus dangereux mais moins sévère », Pecresse, « avec 264 fromages, le France a plus de fromages que de jours dans une année », … donc toutes ces histoires d’énergie et de géopolitique n’ont que peu d’importance, nous avons donc des raisons d’être confiants.

    Répondre
    • Hagen

      24 January 2022

      Je crois que Castex parlait de Macron: “Il est plus dangereux mais moins sévère” en oubliant d’ajouter “en temps de période électorale.” 😉

    • caullet

      25 January 2022

      Aurore Bergé, ” Je discute régulièrement avec des personnes décédées et je peux vous confirmer qu’elles continuent de soutenir le chef de l’Etat “.
      Sans doute inspirée par ” Les âmes mortes ” de Gogol.

  • Vernel

    24 January 2022

    Magnifiques !! Merci monsieur gave de vos conseils

    Répondre
  • PAUL

    24 January 2022

    Une autre facette de la crise énergétique est l’arrêt de tout investissement dans le nucléaire depuis maintenant 30 ans. Quand on voit que EDF a besoin de 25 ans pour arriver à construire son nouveau réacteur EPR à flamanville, et celà à un coût complètement faramineux, cela n’augure rien de bon pour les prochains hivers. Sans compter que la crise élergétique va planter le dernier clou dans le cercueil de l’industrie française. une solution serait d’exploiter les énormes gisements de gaz de schiste que nous avons en France. qui osera btriser le tabou écologiste?

    Répondre
    • P&C

      25 January 2022

      Il y a une vraie perte de compétence due à l’absence de construction continue de réacteurs ces dernières dizaines d’années.
      De plus, il y a une fuite des cerveaux : un ingé formé à Supelec aujourd’hui préfère partir bosser dans la finance : ça paye plus.
      De même pour les techniciens. EDF manque même de lignards.

  • Xavier DENOEL

    24 January 2022

    Merci Charles. Toujours aussi clair même pour un néophyte comme moi. Je vois la crise russe comme une fuite en avant des acteurs qui ont tout à perdre dans les mois qui viennent. Le tsunami covid terminé, les dégâts collatéraux vont devenir bien visible. Espérons que dans les armées occidentales il y aura des généraux suffisamment sages et éclairés pour ne pas renouveler les mêmes erreurs qu’au siècle dernier …

    Répondre
    • caullet

      25 January 2022

      Comme dit Montebourg, c’est à la fin du marché qu’on compte les bouses.

  • Thierry

    24 January 2022

    Article brillantissime. Merci !

    Cela étant, je ne vois pas comment Powell peut augmenter les taux : les États seraient mis en faillite par le service de la dette – aux USA 500 milliards supplémentaires si les taux montent de 1%. Powell a le choix entre ruiner les retraités US en laissant les marchés s’effondrer ou ruiner l’État fédéral.

    Comparé aux précédents marchés baissiers, un fait nouveau est intervenu que les périodes antérieures ne connaissaient pas : la gestion active des marchés par la FED qui soutient les cours mordicus. Je ne suis par certain qu’elle perde rapidement cette mauvaise habitude.

    Répondre
  • Thierry

    24 January 2022

    C’est la bonne question. Je serais curieux de connaître le point de vue de Charles sur le sujet.

    Répondre
  • Thierry

    24 January 2022

    Poutine ne nous prépare-t-il pas une guerre asymétrique type hacking logistique et énergétique versus ligne Maginot ukrainienne?

    Répondre
    • caullet

      25 January 2022

      La mode est aux armes invisibles ( chimiques ! biologiques ? génétiques ?).
      Une mention particulière pour les armes EMP: Electro Magnétique Pulse.
      Dans le genre, le système HAARP n’est pas mal du tout….

  • sissou

    24 January 2022

    Les pétrolières et para pétrolières devraient en profiter?

    Répondre
    • Charles HEYD

      24 January 2022

      Je le pense, l’espère plutôt car mes actions CGG ce n’est pas le Pérou!

  • RémyB

    24 January 2022

    Ne manque-t-il pas un graphique dans la 1ère recommandation?
    Sinon, magistral analyse et notamment sur la politique débilissime des US en Europe: pousser à la guerre et pousser la Russie vers la Chine. Et nos crétins d’européistes qui attisent le feu!!!

    Répondre
  • stephane

    24 January 2022

    Bonjour ,je voudrai savoir j’ai un compte degiro donc en europe est il en danger, merci pour vos reponse.
    amicalement stf.

    Répondre
  • Gerldam

    24 January 2022

    J’ai suivi vos recommandations avec 10 minutes d’avance: je viens de vendre tout mon portefeuille d’actions. J’avais acheté de l’or il y a un mois et maintenant j’attends que les marchés s’effondrent pour les racheter à bon compte (si tout se passe comme prévu, ce qui est loin d’être certain).

    Répondre
  • riton

    24 January 2022

    L’euro ne disparaitra pas, c’est un projet politique, whatever it takes…

    Répondre
    • Karl DESCOMBES

      24 January 2022

      L’URSS aussi était un beau projet politique…

    • Charles HEYD

      24 January 2022

      Il y en a, ou avait, des projets, millénaires même, le IIIème Rreich notamment!

  • Du goudron et des plumes

    24 January 2022

    Powell est coincé il va encore nous raconter une belle histoire cette semaine pour maintenir tout le monde dans les marchés
    Il lui faut un fusible (les russes par exemple) avec l aide du gaga de service Biden
    Biden va aller à la faute en excluant Poutine du dollar
    Ce que la Chine l Iran attendent avec impatience ils sont prêts
    Poutine joue aux échecs Biden à la marelle ou au bilboquet

    Répondre
  • P&C

    24 January 2022

    Les candidats n’en parlent pas pour une raison simple : agir serait trop couteux et à l’encontre des dogmes du “libre marché de l’énergie” made in UE (qui nous a valu ces fournisseurs qui se contentent d’acheter et de vendre de l’électricité achetée en tordant le marché (ARENH EDF, toussa)), ils tablent sur “l’état de grâce” pour faire avaler l’augmentation.

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!