28 November, 2021

La barbe, le Covid est de retour en France.

Et si on parlait plutôt de la Suède où toutes les mesures anti-covid ont été abolies fin septembre ?

Cela va faire bientôt deux ans que le Covid est apparu et nous disposons d’assez d’expériences pour pouvoir juger de la façon dont les autorités médicales de chaque pays ont traité le problème. A cet effet, je vais analyser les résultats à ce jour pour trois pays, le Danemark, la Suède et la France.

  • Le Danemark, parce que ce fut le pays qui prit la chose tres au sérieux dès le début de la pandémie et décida littéralement d’enfermer sa population complétement et immédiatement.
  • La Suède, parce ce que c’était le seul pays au monde, à ma connaissance et pour des raisons constitutionnelles, où les autorités médicales et non pas le système politique étaient responsables de la stratégie à suivre.
  • La France, parce que, ce fut le pays sans doute où les politiques furent le plus en charge, oscillant d’une attitude relâchée (le Président de la République allant au théâtre) à des mesures attentatoires aux libertés individuelles du style de passeports internes.

Les réactions de la presse et des media furent conformes à celles auxquelles l’on aurait pu s’attendre, tant aujourd’hui les journalistes semblent préférer la contrainte à la liberté.

  • Le Danemark fut considéré comme l’enfant chéri de la classe jacassière.
  • La Suède fut trainée dans la boue comme jamais tant les journalistes étaient persuadés en savoir plus que le Professeur Anders Tegnell qui a consacré sa vie à la lutte contre ce genre de maladie. La thèse que le Professeur Tegnell soutenait -et soutient encore-sûr était pour la Suède d’atteindre l’immunité collective le plus rapidement possible, tout en demandant à la population de suivre les recommandations de protection individuelle librement.
  • Quant à la France, la technocratie locale ayant enfin une tache à la hauteur de ses talents, s’empara de la crise pour la gérer selon des méthodes qui depuis toujours ont fait sa réputation, comme, par exemple de continuer à fermer des lits d’hôpitaux pendant une pandémie ou d’exclure des hôpitaux ceux qui avaient refusé de se faire vacciner, déclenchant de ce fait une pénurie de personnel, a la stupéfaction totale des technocrates.

Il est donc temps de vérifier comment ces trois approches ont fonctionné dans la réalité.

Voici comment je vais procéder.

Je vais m’intéresser uniquement aux nombres de morts « excessifs » dans chaque pays pour déterminer les moments ou il y aurait une hausse « anormale » de décès par rapport aux périodes similaires des années précédentes et je vais attribuer ces morts excessives au Covid.

Comment vais-je faire pour comparer des pays quand la taille des populations est tres différente ?

Facile. En période normale, la mortalité dans nos pays développés est tres stable. La moyenne annuelle des décès par semaine en France de 20014 à 2019 a été de 10300. Le même chiffre pour la Suède était de 1713 et pour le Danemark de 1030.

Toutes les semaines, ces trois pays rendent compte du nombre de décès chez eux avec quinze jours de retard. Je divise ce chiffre par la moyenne pour chaque pays et voilà le graphique qui apparait.

 

 

 

 

Deux remarques :

  1. Les courbes entre les trois pays sont extraordinairement similaires. Nous allons voir que cette similitude a disparue pendant la pandémie.
  2. La mort est un phénomène saisonnier. On meurt beaucoup plus en hiver qu’en été.

Commençons par comparer la Suède et le Danemark, mais cette fois depuis 2020.

 

 

 

 

Le confinement trés dur imposé par le Danemark a un effet visible sur la première vague de la pandémie pendant laquelle le nombre de morts explose en Suède mais pas au Danemark. Le même phénomène, atténué se produit pour la deuxième vague. Mais la vague actuelle n’a AUCUN effet sur la Suède tandis que le nombre de morts au Danemark augmente sensiblement. Or, c’est exactement ce qu’avait prévu Anders Tegnell qui ne voyait pas l’intérêt de confiner des gens qui attraperaient immédiatement la maladie dès que le confinement cesserait. En termes simples, problème réglé en Suède mais loin d’être réglé au Danemark …

Venons-en à la France et à la Suède.

 

 

 

 

A l’exception du printemps 2020, la France a constamment eu plus de morts (ajustés pour la différence de taille des populations) que la Suède (courbe bleue au-dessus de la courbe noire), et bien-sûr que le Danemark. Nous avons donc sans doute eu la classe dirigeante la plus nulle.  Le plus surprenant est que cette classe envisage de durcir les restrictions à nos libertés alors même que le nombre de morts en France semble baisser. Comprenne qui pourra …

Venons-en maintenant au coût de la politique française par rapport au cout de la politique suédoise et cette différence je vais la mesurer en comparant l’évolution de la dette par rapport au PIB dans les deux pays.

 

 

Pour ceux qui s’intéresseraient aux détails futiles comme l’influence de ce genre de politique sur l’activité économique, mentionnons à ce point que la production industrielle Suédoise est en hausse de 2 % depuis la fin 2019 , alors qu’en France , elle est en baisse d’un peu plus de 3 %. Eh bravo messieurs.

Pour les élites françaises, il semble bien que la règle soit : « Je (de)pense, donc je suis ». A chaque problème, une seule solution, l’accroissement des dépenses de l’état par l’alourdissement de la dette, ce qui amène inexorablement au déclassement de notre pays, la France ayant maintenant l’un des revenus par habitant les plus bas en Europe.

Conclusion sur les marchés financiers

Les lecteurs savent que je me juge non pas à la qualité de mes prévisions économiques ou financières mais à la réalité de ce qui se passe dans les marchés financiers et que j’aurais anticipé – ou pas.

Vendredi, les marchés européens ont plongée de 4 % à 5 % ce qui confirme le vieil adage boursier, les hausses prennent l’escalier, les baisses l’ascenseur …

Pourquoi cette panique soudaine ?

A mon avis, elle n’a rien à voir avec je ne sais quelle mutation de je ne sais quel virus, qui, après tout , ne parait pas très dangereux comme le montre abondamment l’exemple Suédois.

Mais les marchés ont sans doute raison d’avoir une trouille intense tant il semble probable que les Macron ou Johnson de ce monde vont sauter sur l’occasion pour foutre en l’air nos économies encore un peu plus.

Le danger vient non pas d’un mutant Sud-Africain mais des politiciens européens.

L’Europe est le continent où les gens sont le plus vaccinés et il apparait de plus en plus que les vaccinations seraient la principale cause des mutations du virus, ce qui amène nos politiciens à nous enfermer, ce qui semble rendre la maladie plus contagieuse sur le long-terme, la seule solution considérée par ces génies étant de nous vacciner de force avec des produits qui ne marchent pas.

Et ordre est donc donné aux Shadocks de continuer à pomper.

Le problème n’est pas le virus, mais le traitement du virus par de glorieux incompétents.

Il semble évident que nous sommes dans un monde dirigé par des pompiers pyromanes.

PS

Si le lecteur a trouvé ce papier intéressant, qu’il le fasse circuler.

Il aidera peut-être à nous débarrasser des principaux responsables des désastres qui nous ont frappé.

 

 

 

 

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

82 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • xc

    6 December 2021

    “…il apparait de plus en plus que les vaccinations seraient la principale cause des mutations du virus…”
    Dit comme cela, c’est trompeur.

    Une fois dans la cellule, le virus la parasite pour produire des copies de lui-même. Parfois, de façon parfaitement aléatoire, la copie n’est pas conforme à l’original. Comme c’est, je me répète, aléatoire, cela peut donner tout et n’importe quoi. Il en est ainsi depuis la nuit des temps, alors que les vaccins n’existaient pas. Et il en est ainsi de nos jours chez les personnes non vaccinée, ou chez celles chez lesquelles le vaccins n’est pas parfaitement efficace. Mais le vaccin lui-même n’est pas la cause de la mutation.

    Dans l’idéal, il faudrait pouvoir dès le début de l’épidémie vacciner tout le monde tout de suite, de façon à laisser au virus le moins de temps possible pour engendrer des variants.
    Mais bien que mis très (trop, disent certains) rapidement sur le marché par rapport à ce qui se fait d’habitude, les vaccins n’ont pas été disponibles tout de suite pour tout le monde.

    Il y a encore des gens qui voudraient bien être vaccinés mais qui ont du mal à accéder aux lieux de vaccination.Et il y en a qui sont réfractaires à la vaccination.

    Alors, le virus a toute latitude pour se dupliquer sous forme de variants.

    Répondre
    • Jacques Ady

      6 December 2021

      Peu convaincant. Vous jouez sur les mots.
      Les médecins virologues expliquent bien – j’ai moi aussi étudié le sujet des maladies des plantes où il y a beaucoup de similitudes – que les vaccins ARNm sont efficaces contre les variants à partir desquels ils ont été fabriqués. Dès lors, un autre variant, s’il est présent (mutation ou recombinaison) et qu’il est résistant au vaccin, sera favorisé par rapport au variant initial : la concurrence éliminée, il pourra se développer. C’est pourquoi on dit, avec raison, que les vaccins favorisent l’émergence de variants. Ils ne les créent pas, mais en favorisent le développement. C’est ici que vous jouez sur les mots (ou ne comprenez pas le principe de la pression de sélection qu’induit le vaccin,n exactement comme les antibios favorisent les résistances en sélectionnant les bactéries résistantes, par défaut.
      Tout votre raisonnement, dès lors, est bancal. Non, la vaccination de masse ne permettra jamais de se débarrasser de ce virus ; cela, à la fois parce que ces vaccins sont très imparfaits, et parce que la Covid est une zoonose, avec beaucoup de réservoirs animaux : allez-vous vacciner aussi tous les mustélidés, chauve-souris et autres espèces animales abritant ce virus ?

    • Dominique

      6 December 2021

      Petite remarque : les injections ARN NE SONT PAS DES VACCINS. Sinon les personnes injectées développeraient une immunité et le virus ne pourrait pas les infecter. Cqfd. Il faut parler d’injections expérimentales.
      .
      Il s’agit de thérapies géniques qui devraient, en théorie, essayer de détruire le virus … ce qu’elles ne réussissent d’ailleurs pas. Cqfd.
      .
      Par contre la protéine Spike du produit génique a pour effet d’affaiblir les défenses immunitaires des corps injectés. CQFD.
      .
      Enfin il y a dans les produits Arn de l’hydroxide de graphène, c’est à dire du CARBONE sous forme de lamelles allongée et très fines ( de l’ordre du nano mm ). Elles agissent comme des rasoirs qui découpent les vaissraux sanguins. D’où les décès foudroyants de sportifs dans l’effort, ainsi que les morts par dizaines de milliers en Europe et en Amérique du Nord ( chiffres officiels des administrations de recueils des ” effets indésirables. Au Japon, le gouvernement a émis des avertissements et interdit des vaxxins Arn Cqfd.
      .
      Alors ne disons pas n’importe quoi et écoutons les scientifiques de renommée mondiales : par exemple Raoul et Péronne. Restons libres et cherchons la vérité au lieu d’enfourcher le cheval de Bill Gates …

  • Guy

    5 December 2021

    Article intéressant mais qui me rappel mes cours de marketing : il y a une forte correspondance statistique entre la vente des oranges et celle des parapluies: est-ce pour autant les oranges qui provoque la pluie?
    La conclusion sur la vaccination arrive comme un cheveux sur la soupe et n’est étayée par aucune statistique ou preuve scientifique: les mutant ne sont pas provoqués par la vaccination et le delta ou l’omicron proviennent d’ailleurs de pays ou la vaccination est faible (l’Inde et l’Afrique du Sud) La forte prédominance du VIH en Afrique du Sud serait sans doute la cause de cette mutation atypique!
    Enfin puisque vous aimez les statistiques, regardez d’où viennent les gens aux urgences : 80% de non vaccinés!
    Soyons sérieux : la vaccination est et a toujours été le meilleurs moyen de combattre les virus!

    Répondre
    • marc durand

      6 December 2021

      Pendant ce temps là hier, le ministre de la sante du Japon, indiqué que le vaccin Moderna et Pfizer produisait de possible effets secondaires.
      Cela doit être mentionné dans la documentation de chaque vaccin.

      https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/20211204_12/

    • Jacques Ady

      6 December 2021

      “80% de non vaccinés aux urgences”

      Revoyez votre copie : les derniers chiffres indiquent que désormais, la majorité des personnes hospitalisées pour Covid sont des vaccinés : même Libé et ses fact-checkers l’ont écrit, c’est dire.

      Par ailleurs, le thuriféraire de la vaccination de masse que vous êtes aura sûrement noté que les pays les plus vaccinés (Gibraltar, Singapour, Norvège, etc.) connaissent pourtant une recrudescence notable de l’épidémie. Très shadok-esque comme situation, vous ne trouvez pas ?

  • Philippe

    2 December 2021

    Shadock : nom comique et plaisant pour masquer l’oligarchie aux Pouvoirs avec un S ( politique-economique-mediatique.)
    Macron : sommet de la pyramide de l’oligarchie .
    La Haute Fonction Publique : cohorte de laquais de l’oligarchie ( Agence des Participations de l’Etat – Affaire Kohler – système casse et empoche )
    Toute cette pyramide repose sur la BETISE , la PASSIVITE , le DESINTERET , la LACHETE des votants ( veaux-tant …) qui votent yeux grands fermés pour leur bourreaux ( Macron ) et leurs assistants ( l’inepte MLP ) .
    Le piége de Mitterrand va fonctionner encore ; l’ exteme drouaaate ( Zemmour ) est d’ors et déjà disqualifiée et Zemmour est peu présidentiable
    La reelection de Macron déclenchera un tsunami Gilets Jaunes a puissance 3 .
    Pauvre France …

    Répondre
  • Aura

    1 December 2021

    Pour mémoire, j’ai gardé l’interview de Bill Gates , l’épidémiologiste mondialement reconnu :-(, qui disait que la seule solution était de vacciner TOUTE la population mondiale.

    Je ne me souviens pas de la date exacte mais c’était assez tot dans dans la pandémie.

    Pas de commentaire

    Répondre
  • Frank Deljeune

    1 December 2021

    Sur la dette. Les “30 glorieuses sont d’une époque où les prélèvements obligatoires sur les hauts revenus étaient nettement plus élevés. Et les Etats se finançaient en partie par l’inflation ! Je ne crois pas que le paradigme néolibéral actuellement en vogue soit plus favorable à la croissance.

    Répondre
  • Frank Deljeune

    1 December 2021

    Évidemment, les restrictions pèsent sur les performances économiques. Mais, le taux de mortalité, lui est la conséquence principale de la capacité hospitalière, bien supérieure en Suède qu’en France, et reflétant l’engagement de l’Etat

    Répondre
  • Frank Deljeune

    1 December 2021

    Évidemment les restrictions imposées par les gouvernements pèsent sur les performances économiques. Par contre plus un pays a de capacités hospitalières, resultat de dépenses publiques pas privées, moins le taux de mortalité est eleve. Et c’est le cas de la Suède relativent la France.

    Répondre
  • Jlmh

    30 November 2021

    Ca fait longtemps qu’on n’est pas dans la santé publique mais dans la manoeuvre sociétale.
    Le vaccin- qui a fait disparaitre toute les conversations ayant trait au soins précoces- n’est qu’un outil de chantage.
    Le graal est le passe “sanitaire” . Une fois qu’il sera, contraint et forcé, accepté de tous, on pourra en modifier le conditions selon les besoins du moment, , toujours au nom du “bien public”, évidemment.

    M. Macron restera le type qui aura rétabli en France l’étoile jaune – ou le triangle rose, au choix.

    Répondre
  • Camino78

    30 November 2021

    Pourquoi ne pas comparer des pays comparables ?
    En l’occurrence, comparer la France à la Suède ou au Danemark est un choix curieux (cherry picking ?).
    La Suède a un pays proche géographiquement (influant sur la répartition de la population sur le territoire, la météo influant sur les habitudes de vie, la circulation virale) et démographiquement (pyramide des âges, densité de population corrigée, prévalence diabétique : facteurs clefs pour la mortalité) : la Finlande.

    On pourrait ajouter la Norvège, mais l’âge moyen y est moins comparable.

    Rien n’est jamais parfait, mais la comparaison à la Finlande permet de tirer des conclusions plus opérationnelles, qu’une comparaison au DK ou à la FR.

    Répondre
  • J-P M

    30 November 2021

    on aurait pu aussi parler de territoire qui vaccinent a 95%, Israel, Gibraltar ou le virus se propage tout autant.
    Au dela de la corruption et de l’incompetence de Macron (lire crepuscule de Juan Branco, quelques euros chez Momox) il y a que le monde occidental devient de plus en plus soumis a des interets prives, comme celui de la sante : Les moyens de soigner les gens devient principalement une source de profit plutot que de soins, ce qui pour ces pseudo vaccins est plutot ennuyeux (euphemisme).
    Comment cette politique conduite par une poignee de gens au detriment du reste de la population peut elle se faire ? (je cite presque mot a mot Chomsky)
    Cette politique est possible du fait de la propagande (toujours Chomsky) rendue possible par le fait de l’explosion des moyens de controle de l’information (ere de surveillance du capitalisme de surveillance Shoashana Zuboff, ouvrage de reference). Cela explique qu’en fait Macron est bien l’homme de la situation, il est adequat et que du fait du matraquage de la propagande j’ai bien peur qu’il soit reelu.

    Répondre
    • Jacques Ady

      1 December 2021

      Ce n’est pas la faute du privé, mais des politiciens qui se laissent corrompre par le privé, ce que l’on voit d’autant plus que le secteur public est pléthorique et met son nez partout.

    • Arsene Holmes

      1 December 2021

      Crépuscule de Juan Branco, Je l’ai en PDF si vous voulez

    • JC C

      8 December 2021

      Le même Chomsky qui propose d’enfermer les non vaccinés chez eux “et qu’ils se dém**** pour se nourrir?”

  • MARYVONNE MOREAU

    30 November 2021

    FELICITATIONS Monsieur GAVE
    votre analyse de la situation est tout à fait REELLE
    nous sommes gouvernés par des SHADOCKS qui continuent de pomper de la MERDE pour le peuple ultra SOUMIS à toute cette DICTATURE qui ne veut pas dire son nom
    FELICITATIONS et continuez à nous éclairer de vos analyses
    GRAND MERCI

    Répondre
  • Ankou

    30 November 2021

    C’est une étude qui pousse à la réflexion.
    Deux paramètres qui devraient être rajoutés a minima dans un prochain message: le virus est sensible au froid, hors en Suède il fait plus froid qu’en France …… et une indication sur le nombre de lits à l’hôpital dans ces pays, avec la proportion occupation Covid

    Répondre
    • Blondeau

      30 November 2021

      Vous oubliez monsieur qu’en Norvège le temps n’est pas plus clément qu’en Suède et que ceux ci ont adopté à peu de choses près les mêmes restrictions et mesures que la France face au virus avec bien sûr les mêmes effets dramatiques mais chacun continue à s’entêter dans cette ligne directrice c’est affligeant le pire s’est que dès qu’on parle de la Suède on est traité de complotiste ce qui empêche tout débat , pourraient ils au moins ouvrir les yeux pour leur population et entamé un débat serein en se disant remettons les choses à plat regardons les pays qui ne font pas comme nous et voyons leur résultats pouvons nous alors agir différemment mais là s’est être dans un autre monde que celui d’aujourd’hui le plus dramatique dans tout cela c’est que de vie sont et ont été en jeux

    • Jacques Ady

      1 December 2021

      Il semble pourtant qu’en Pologne ou en Russie, ou dans les pays baltes, le temps ne soit pas spécialement plus clément qu’en Suède…

    • Alain L H

      30 November 2021

      Une partie des réponses sur l’objectif de la grande réinitialisation par nos élites se trouve dans :

      le Livre de Philippe AIMAR (grand reporter) au Jardin des livres 2021.

      Titre du livre, Covid -19 Enquête sur virus
      “Manipulations Vols, Meurtres, Influences et Guerres Médiatiques”

  • Vmg

    30 November 2021

    FACTUEL ET INCONTESTABLE.

    Répondre
    • Jacques Ady

      1 December 2021

      Intéressant (même si cela aurait mérité quelques développements).

  • Franck

    29 November 2021

    La vaccination a ou nous a permis de gagner pas mal d’argent.
    Depuis le début de la crise tous ceux qui ont investi en action ou en immobilier de qualité ont profité de la hausse de ces actifs parfois démesuré (Apple Amazon etc…).
    Finalement plus ils nous confineront plus le portefeuille actions gonflera.
    Mais j’envie ceux qui ont investi dans les biotech c’est vraiment le secteur le mieux protégé. On l’a vu à Rotterdam où l’on était prêt à tirer sur ceux qui n’obéissent pas.
    Il y encore énormément d’argent à se faire avec les vaccins. Tous les investisseurs en private equity notamment et partout à travers le monde ont gagné bcp d’argent et espère en gagner encore davantage avec les vaccins et les nouvelles doses.
    Tout n’est qu une question d’argent comme d’habitude !!!
    La politique vaccinale ce n’est que du business. Je ne porte pas de jugement de valeur. C’est un simple constat.
    La seule chose qui me chagrine c’est pour les enfants que l’on force à porter les masques à l’école et même en dehors.
    Que l’on fasse du business avec les vaccins et que les valeurs de la tech en profite comme jamais ils n’auraient pu l’espérer sans cette crise c’est une chose, mais que l’on fasse subir cette folie aux gamins à nos enfants ça craint vraiment c’est très très grave !!! et j’aimerais tellement que l’on mette un terme à tout ça.
    PRENONS EXEMPLE SUR LA SUÈDE QUI RESPECTE SON PEUPLE SES CITOYENS QUELLE LEÇON DE DÉMOCRATIE ILS DONNENT AU MONDE !!!

    Cordialement.

    Répondre
  • Marcel MONIN

    29 November 2021

    Or, on sait que le vaccin (ou ce qu’on nomme ainsi), ne protège pas de la contamination et n’empêche pas de contaminer.
    Le gouvernement a fini par prendre (consciemment ou non) ce fait en considération , quand il a ramené à 24 heures le délai de validité des tests de dépistage.
    Alors pourquoi exiger des soignants qu’ils se vaccinent (ce qui ne donne aucune garantie aux patients) alors même que les employés d’un hôpital ont la possibilité de se faire tester tous les jours et à tout moment au sein même de leur lieu de travail ?
    Ca dépasse l’entendement.
    Surtout qu’en permettant à des soignants vaccinés d’exercer leurs fonctions sans établir qu’ils ne sont pas contagieux, le gouvernement expose en fait les malades au danger d’être contaminés.

    Répondre
  • Scesa

    29 November 2021

    Je crois que vous avez raison: ils suivent à la lettre d’un programme progressiste, transhumaniste. Ils prouvent qu’ils n’ont rien compris à ” l’Homme”, Et c’est dommage qu’ils nous “gouvernent”.

    Répondre
    • Luc

      29 November 2021

      Non ils ont tout compris a l’homme et surtout les francais : ils sont laches, betes et votent pour des pantins (de temps en temps ils defilent en rue avec un gilet fluo pour exprimer leur mecontentement, c’est a mourir de rire) . Bref de la pietaille bonne pour le champ de bataille ou l’injection avant l’abattoir (ca revient au meme), de tout les temps il en etait ainsi.
      Le dernier homme d’etat en France c’etait de Gaulle, dont l’heritage est d’ailleurs encore actuellement visible en France 50 ans apres son deces : TGV, centrales nucleaires (avec approvisionnement garanti a l’epoque)

  • Scesa

    29 November 2021

    Merci pour votre éclairage chiffré et “apolitique”, mais dont les conclusions seront hélas… ignorées/oubliées par nos mamamouchis.

    Répondre
  • Dominique

    29 November 2021

    En regardant tous les pays du monde entier on peut se poser beaucoup de questions :

    https://horosho-tam.ru/en
    .
    La Norvège est voisine de la Suède or elle n’a eu que 1 500 décès soit dix fois moins que la Suéde, à population égale ! La Norvège a, avec la Finlande, adopté les mêmes mesures que le Danemark. Essentiellement la fermeture des frontières.
    .
    Le Vietnam a eu 0 décès jusqu’au début de la vaccination de la population au mois de juin 2001 ! Depuis la courbe des décès suit la courbe de la vaccination !
    .
    Les USA sont dévastés avec 800 000 décès surtout dans les zônes restées très ouvertes très vaxxinées ( injectées en fait par un produit expérimental qui n’est pss un vaccin ).
    .
    La Chine parait épargnée ce qui est un comble ! Peut être parce que le peuple Chinois n’a pas la possibilité de se déplacer intra muros ?
    .
    Il m’apparait que le cas le plus intéressant est celui de TOUS LES PAYS AFRICAINS toujours et encore épargnés par l’épidémie : seulement 150 000 décès pour tout le continent ( sauf AFS ).
    On sait que les Africains ont un traitement préventif avec l’hydroxychloroquine puisqu’ils en consomment régulièrement contre la malaria et en curatif pour soigner les personnes infectées
    .
    L’Afrique du Sud, qui agit comme un pays du bloc occidental à 90 000 décès …. CQFD !
    .
    En conclusion : hydroxychloroquine ( et ivrrmectine ) permettent d’échapper au virus. Et les faux ” chefs d’états ” mis en place par les conspirateurs mondialistes dans le monde ont interdit ( !!! ) l’Hydroxychloroquine pour que le virus puisse se développer. Et les injections de produits géniques à ARN ne freinent pas la progression du virus. L’objectif est de terroriser les populations et de mettre en place des régimes tyranniques.
    Les Français sont condamnés, alors que les Américains réagissent dans de nombreux états dont les dirigeants se sont opposés aux confinements et aux obligations vaccinales, et où les médecins soignent avec hydroxychloroquine, ivermectine, antibiotique atromycine, vitamines C D et zinc etc.

    https://frontlinemds.com/
    .
    Nous LIBÉRAUX devons nous battre pour obtenir la LIBERTÉ DES SOINS.
    Et en attendant, commander par soi-même les médicaments et les vitamines préventifs et curatifs.
    https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-pays-ou-lhydroxychloroquine-est-recommandee/
    .
    Tous peuvent être achetés par correspondance – attention ne pss utiliser de médicaments génériques.

    Répondre
  • Denis Monod-Broca

    29 November 2021

    La suède semble bien s’en sortir pour l’instant. Ces courbes sont convaincantes.

    La vaccination favorise-telle l’agressivité, via ses mutations, du virus ? Les biologistes parlent de “course aux armements”. L’issue d’une telle course n’est cependant jamais connue à l’avance. Pas sûr que le vaccin gagne, pas sûr que le virus gagne. Faut-il se passer du vaccin ? Pas sûr…

    http://www.evolution-of-life.com/fileadmin/enseigner/02_coevolution/fr/SAVOIR_Coevolution.pdf

    Répondre
    • Charles Heyd

      29 November 2021

      On n’est jamais sûr de rien sauf si on fait confiance à Macron et Véran, là on est sûr de perdre!

    • breizh

      30 November 2021

      Aucun virus n’a été vaincu par un vaccin, sauf celui de la variole (spécifique à l’espèce humaine et ne mutant pas).
      Tous les autres disparaissent d’eux-mêmes ou deviennent inoffensifs, ou font des retours : il suffit de savoir vivre avec.

  • PIERRE 95

    29 November 2021

    Bonjour Monsieur

    Je vous remercie pour cet excellent article que j’ai lu avec beaucoup d’attention.

    J’aimerais faire la remarque suivante:

    sauf erreur de ma part, vous fondez votre raisonnement en retenant que la cause exclusive de la surmortalité constatée est le covid.

    Mais il me semble qu’il convient de déterminer si la surmortalité n’est pas due également à d’autres pathologies qui n’ont pu être détectées ou soignées à temps parce que le système sanitaire était saturé (un diagnostic trop tardif dû à un report de consultation par exemple, ou un report d’une intervention chirurgicale par manque de lit) du fait de la poursuite de la fermeture de lits d’hôpitaux entamée les années précédentes et poursuivie pendant la pandémie.

    Répondre
  • Marcel Depart

    29 November 2021

    Pour combattre une pandémie il y a deux options, 1. Un traitement médical. 2. La vaccination. Ce virus a vue le jour d’une toute nouvelle façon de produire un ou des vaccins.
    Le vaccin normal introduisait le virus pour que l’organisme produise des anti-corp pour combattre le virus. Ce nouveau vaccin change ou modifies certaines molécules anti-virus pour que le virus stop l’infection. Ce nouveau vaccin prend beaucoup moins de temp à prouver son efficacité.
    La préférence a été donnée aux vaccins pas aux traitements. L’élite a voulue contrôler les hospitalisations pour limiter les dépenses hospitalières. L’isolement, les masques et la vaccination ont été la décision. De ce fait la contamination des non vaccinées provoqua des cas grave et de l’hospitalisation.
    Le traitement n’était pas disponible, bien que possible, hydroxychloroquine associer avec d’autre médicaments pouvait limiter les dégâts. S’il avait été disponible, guéri les anti-corp produisaient une plus grande protection, qu’elle que vaccin ce soit. Les élites ont cru que le Père Noel allait limiter le cout de cette pandémie. Pas assez de profits avec l’hydroxychloroquine.
    Le bilan est terrible, sans traitement beaucoup de contamination au début de la pandémie. Beaucoup de morts avec des conditions médicales précaires.
    L’isolement a augmenté le chômage, payé par l’état. Beaucoup des commerces fermés sont en faillites ou sont en retard sur le paiement de leurs louer, et fournisseurs. Les banques sont les perdants. Les chômeurs pairons beaucoup moins d’impôts. Les revenues de l’état forceront d’emprunter pour budgéter les dépenses ; le chômage, les aides sociales et la sécurité sociale. Les fonctionnaires se sont trompés et continue de plus belle. L’inflation est arrivée et l’augmentation des impôts va suivre !

    Répondre
  • Pierre Lefranc

    29 November 2021

    En tout cas ce qui semble très bien marcher c’est la stratégie de ré-élection de qui vous savez, et peut être ceci explique t’il cela. Le syndrome de Stockholm en quelque sorte. Quelle ironie.

    Répondre
  • Ludo

    29 November 2021

    Bonjour Monsieur Gave. Merci pour vos analyses qui me régalent et m’instruisent a chaque lecture.
    Que pensez vous des théories qui imputent la pandémie et les vaccins au projet de grand reset du forum économique mondial?
    Merci

    Répondre
  • Christiane Collet

    29 November 2021

    Ils ne sont pas incompétents !!! Ils suivent à la lettre l’agenda mondialiste !!! Pour cause de dette irremboursable, ils doivent détruire toute notre civilisation. Les multimilliardaires accapareurs viendront voler toute la France et les pays qui doivent encore la dette, puis les autres, pour reconstruire un monde communiste, dans lequel chaque humain, transformé à coups d’injectios et d’opérations transhumanistes, sera un robot esclave docile qui ne possédera plus rien en propre. Il sera au tiers biologique, pour le 2e tiers : ordinateur, et pour le 3e tiers numérique ( a écrit Schwab, théoricien fou du parti) ! C’EST BEAUCOUP PLUS GRAVE que ce que vous croyez ! RENSEIGNEZ-VOUS ! Maintenant, à coups d’injections eugénistes, ils suppriment déjà les plus faibles. Cela fait 5 siècles que le pan a commencé, théoriquement, et concrètement, après la 2e guerre mondiale. Lisez ou écoutez Pierre Hillard, Valérie Bugault … avant qu’il ne soit trop tard ! Cette crise n’a jamais été sanitaire. Le virus, fabriqué, c’était, uniquement, pour sidérer ! Le but était l’instauratio d’un totalitarisme …

    Répondre
  • Henri Ramoneda

    29 November 2021

    Le risque infectieux est un risque naturel lié à la vie. Les maladies virales sont connues depuis des millénaires. La tuberculose existait déjà dans la période de l’Égypte ancienne [1].
    Les techniques de la biologie moléculaire ont permis de découvrir les stigmates de la variole sur des momies égyptiennes. D’autres infections virales ou zoonotiques ont sévi aux temps des pharaons.
    La première protection vaccinale a été réalisée par lady Mary Wortley Montagu, écrivaine et aventurière britannique (1689-1762). Au cours d’un séjour à Constantinople, elle apporta en Angleterre le principe de la variolisation pratiquée depuis le XVe siècle en Chine.
    Ce principe consistait à frotter sur la peau, préalablement un peu irritée par des frictions, des pustules prises sur des malades varioleux. Les patients développaient alors une maladie relativement bénigne qui leur conférait une protection définitive contre la variole.
    À Constantinople, lady Mary Wortley Montagu fit varioliser son jeune fils âgé de cinq ans avec succès. Quelques mois plus tard, elle retourna à Londres, mais elle ignorait qu’une épidémie de variole y sévissait. Elle demanda une nouvelle fois à son médecin de varioliser sa fille de 4 ans en présence de plusieurs médecins éminents du pays. Cette intervention médicale se déroula une nouvelle fois avec succès.
    Lors de ses nombreux voyages qui l’amenèrent de Londres à Constantinople, de Venise à Avignon, Mary Wortley Montagu a vécu de merveilleux moments, des belles rencontres culturelles et quelques passions amoureuses.
    Aucune comparaison possible avec Agnès Buzyn, qui au début de la pandémie du Covid-19 en 2020, préféra délaisser le ministère de la Santé au grand dam des premiers souffrants pour se consacrer à un voyage électoral dans le but de conquérir la ville de Paris.
    Au fond, un tel éloignement de l’éthique, de la science et de la conscience de la part des instances technocratiques et politiques françaises ne pouvait que plonger notre pays dans l’ère des confusions, des contradictions, des pressions, des manipulations subies.
    Que dire des propos des dignitaires du gouvernement et des mandarins de la santé qui se succédaient dans les premiers temps de la pandémie en déclarant haut et fort : « si vous êtes malade, surtout restez chez vous, prenez la température sous le bras ou dans la bouche, et si nécessaire un doliprane vous suffira amplement. Sachez que le masque ne sert à rien, lavez-vous fréquemment les mains ».
    Fallait-il masquer l’insuffisance des respirateurs, des masques, des lits hospitaliers, des déserts médiaux, et du personnel soignant ?
    Face à ces carences humaines et matérielles dans les centres de soins, fallait-il temporairement confiner, fermer les commerces non essentiels, développer le télétravail, instaurer le couvre feu dès 18 heures, limiter les déplacements, imprimer et fournir des attestations administratives journalières, notamment pour porter les courses aux Mamies ?
    Bref, fallait-il mettre en péril l’économie d’un pays, le moral des gens ou différer de nombreux soins et des interventions chirurgicales pour un faible taux de mortalité ? N’était-ce pas trop facile de dire « on ne sait pas tout sur cette maladie » ?
    Alors que le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) est la première maladie grave et transmissible à avoir émergé au niveau mondial en 2003, et dont l’origine chinoise est avérée. Il s’est rapidement répandu à travers le monde par l’intermédiaire du transport aérien…
    Au début de la pandémie de la Covid-19, était-il inutile de fermer les frontières, de procéder à des tests de dépistage et à des mises en quarantaine ?
    Sachant que de nombreux lits avaient été supprimés depuis la Loi numéro 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires. En effet, de 2012 à 2021, 21000 lits en hospitalisation ont été supprimés, 95 sites de santé ont été fermés… alors que la population augmentait et vieillissait, nécessitant davantage de soins.
    Mais voilà, les Agences Régionales de Santé créées en 2008, devenues de plus en plus puissantes à chaque réforme, sans contre-pouvoir, ont organisé la quasi-disparition des hôpitaux et des maternités de proximité.
    À chaque nouveau forum sur la santé, les pouvoirs technocratiques et la bureaucratie numérique ont été renforcés au détriment des ressources humaines et des besoins réels.
    Il a été demandé à la fonction publique hospitalière, dans le cadre du Plan ONDAM, de nombreuses réformes sans mesurer convenablement la gestion des risques et les seuils de criticité en cas de crises sanitaires.
    Et cerise sur le gâteau, avec la mise en place progressive des réseaux permettant le maintien à domicile selon le « virage ambulatoire », de nos jours, mieux vaut donc renvoyer le patient au plus vite, et parfois trop vite chez lui. Quitte à le réadmettre quelques jours plus tard, en générant un nouvel acte médical et un nouveau séjour hospitalier.
    Et les facteurs humains dans tout cela ? Les communicants du ministère de la Santé et les élus parlementaires, de droite et de gauche, ne cessent de clamer qu’ils sont tous des humanistes, majoritairement diplômés de Sciences Po, et par voie de conséquence ils sont naturellement profondément attachés aux valeurs. Imaginez donc un seul instant s’ils n’étaient pas des humanistes ?
    Dans les hôpitaux publics et privés, il est fréquent d’attendre plusieurs heures, parfois un peu trop, dans une salle d’attente inconfortable sur une chaise en fer, et bondée avant d’être examiné par un médecin ou même tout simplement inscrit et « évalué » par un infirmier pour juger de l’urgence.
    De nos jours, il ne faut pas douter un seul instant et encore moins critiquer les fragilités du système hospitalier et les appétences des laboratoires pharmaceutiques dans la sphère publique en France.
    Le Pr Philippe Even et le Pr Bernard Debré furent sévèrement sanctionné en 2014 par l’Ordre des médecins, institution créée sous le régime de Vichy dès 1940, à un an d’interdiction d’exercer la médecine pour « manquement de confraternité » en raison leur ouvrage publié en 2012, intitulé « Le Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux ».
    Il est vrai qu’Ils avaient publié également en 2012 : « Les Leçons du Médiator – l’intégralité du rapport sur les médicaments ».
    Et dire que Bernard Debré, professeur d’urologie de renommée mondiale, qui participa à l’intervention chirurgicale à deux reprises du Président François Mitterrand, est le fils de Michel Debré, Premier ministre, rédacteur de la Constitution de la Ve République.
    En cherchant un brin dans une multitude de déclarations de l’époque, il convient de mettre en évidence une vingtaine de figures de la médecine hexagonale qui volèrent à leur secours sur le site du Nouvel Obs.
    Parmi les signataires figuraient : le professeur Alain Fischer de l’Académie des Sciences, Christian Bréchot, directeur général de l’Institut Pasteur, Didier Raoult [2], l’un des plus réputés microbiologistes au monde, le Dr Irène Frachon qui avait dénoncé le scandale du Mediator…
    Il serait souhaitable dans l’intérêt de la nation de mettre rapidement de l’ordre dans la maison France, ainsi qu’un terme aux chasses aux sorcières dignes de l’époque médiévale. Plus que jamais, la liberté sanitaire relève de la seule capacité de choisir, sans contrainte, ni discrimination à l’égard de quiconque, vacciné ou pas. Telle est d’ailleurs l’opinion d’Eric Zemmour.
    Un tel climat est suffisamment anxiogène pour susciter un ras-le-bol, particulièrement délicat aux Antilles françaises.
    Est-ce une révolte en Guadeloupe ? Non, Sire, c’est une insurrection !
    Henri Ramoneda
    [1] Publication du Lancet de novembre 1997.
    [2] La revue médicale britannique The Lancet avait publié une étude qui suggérait que l’hydroxychloroquine augmentait la mortalité́ et les arythmies cardiaques chez les patients hospitalisés en raison du Covid-19. Suite à cette étude, l’OMS incita à retirer le médicament de ses protocoles de test et à en interdire la prescription. Cela étant dit, il convient de saluer la démarche courageuse du Lancet qui, au passage, a réhabilité par la suite le Pr Didier Raoult.

    Répondre
  • Edwige

    29 November 2021

    Bonjour, Merci beaucoup pour cette synthèse c’est on ne peut plus clair! C’est toujours un plaisir de vous lire cher monsieur!

    Répondre
  • Luc

    29 November 2021

    Ce Covid est une immense fumisterie mise en place par les hommes de Davos pour controler la planete pour instaurer un nouveau systeme qui sert leurs interets : le NOM. Ce projet existe depuis longtemps mais a ete rescucité et la technologie actuelle le permet.
    A l’epoque du general de Gaulle une grippe qui a fait autant de victimes (grippe de Hong Kong) a juste produit quelques articles dans la presse francaise

    Répondre
  • Alain L H

    29 November 2021

    Charles, suite à ce papier,Je vous propose un lien.

    Shadocks de continuer à pomper, en effet cela dur depuis trop longtemps.

    En effet j’apprends que malheureusement c’était était prévu par nos dirigeants en place mais aussi de longue date en en croire le Livre de Philippe AIMAR (grand reporter) au Jardin des livres 2021.
    Titre du livre, Covid -19 Enquête sur virus
    “Manipulations Vols, Meurtres, Influences et Guerres Médiatiques”

    j’invite tous les lecteurs de IDL de se procurer ce livre avant la fin de l’année 2021 pour échanger avec vos familles et amis pendant les fêtes de fin d’année.
    Cela permettra peut-être d’écarter des criminels potentiels au suffrage suprême (2022 et après) déjà installé et en guerre contre notre civilisation, notre souveraineté !

    Posons nous la question suivante,
    Pourquoi régulièrement des réunions au sommet de l’état, dans cadre strict “Conseil de défense Covid-19” ?

    Nous aurons l’obligation de demander la déclassification des entretiens et des décisions sur la gestion du Covid au plus vite mais pas dans 50 Ans.

    Répondre
  • KATHERINE MAHEO

    29 November 2021

    Afrique su sud n’est vaccinée qu’à 26% de sa population ou le VIH fait des ravages et donc l’immunité l’Allemagne reconfine….! en dehors des vaccins il va y avoir des traitement Vous ne parlez pas de la Chine? pourquoi? lorsqu’il reconfine ils reconfinent en masse INTERDICTION TOTAL DE SORTIR les courses sont déposées en bas des immeubles le côut de mou des marchés ne va pas durer car ils n’y aura pas de reconfinement en France entre autre le nouveau Virus NE TUE PAS à ce jour en Afrique du sud…donc les Bouses prennent leurs bénéf rien de sérieux…j’attends encore la hausse de la £ que vous nous aviez promis
    cordialement

    Répondre
    • Cheunbaba

      29 November 2021

      La Chine reconfine par régions, de manière beaucoup moins importante que nous (comment la Chine a-t-elle pu devenir un exemple pour nous ? C’est plutôt ça qui m’interroge).
      Les marchés anticipent une mauvaise gestion de l’épidémie comme il vous est dit dans l’article et non une augmentation du nombre de morts à cause de ce nouveau variant.
      Quant à al hausse de la livre, à votre place, j’attendrais la fin de la négociation sur la pêche pour vous poser de telles questions.

    • marc durand

      30 November 2021

      La France n’a pas copié la Chine, sinon il y aurait eu beaucoup moins de morts. L’etude mathématique publié hier le démontre, si la Chine avait copie le modele français (ouverture des frontières …), il y a aurait 454 198 cas par jour de covid en Chine : https://www.thestandard.com.hk/breaking-news/section/3/183625/China-study-warns-of-'colossal'-Covid-outbreak-if-it-opens-up-like-US,-France

      22 personnes par kms en Suede, 118 en France, 150 en Chine.
      Combien de personnes atterrissent par avion en Suede par rapport a la France ? (moins il y a de voyageurs, moins il y a de cas).

    • breizh

      30 November 2021

      il y a déjà des traitements efficacees : l’ivermectine qui a éradiqué le vaccin en Inde, au Japon…

  • pabizou

    29 November 2021

    Je vous trouve extraordinairement bienveillant envers ceux qui ont tout fait pour amplifier les effets d’un virus bien moins dangereux que leurs décisions inadaptées . Qui peut être assez stupide pour empêcher les médecins de faire leur travail en soignant? Allez voir les doses de rivotril consommées par rapport aux autres années dans les EPPADH, c’est édifiant … Choisir la vaccination en pleine épidémie est une aberration, interdire l’usage de HCQ utilisé efficacement en traitement précoce lors du SRAS il y a quelques années couple a des macrolides et attendre que les patients infectés voient leur état s’agraver était criminel . Utiliser des produits tels que le remdisivir (inefficace, dangereux et cerise sur le Mac Do, mutagène) revele plus une volonté de prolonger la crise que de la résoudre . Il y a d’ailleurs de fortes chances que l’usage du molnupiravir, s’il est validé, donne le même résultat pour les mêmes causes . Aujourd’hui ce sont les pays les plus vaccinés qui ont les pires résultats…cherchez l’erreur … Je ne sais pas ce qui se trouve derrière tout ce bousin mais parler de gestion de crise sanitaire me paraît presque un abus de langage, au même titre que parler de vaccins pour une thérapie génique experimentale qui pourrait a moyen et long termes nous amener de très mauvaises surprises .
    Quand au battage médiatique destiné avant tout à nous faire prendre des vessies pour des lanternes un peu de recul s’impose . Les chiffres dévoilés dans le rapport de l’ATIH montrent que tout ce cirque n’est qu’une vaste fumisterie (pour ceux qui veulent des sources vous le trouverez sur france-soir.fr, il est complet et comprend la partie passée sous silence par les MMS)

    Répondre
    • Edwige

      29 November 2021

      Je suis totalement d’accord avec vous, ce qui se passe actuellement est un génocide soigneusement planifié, avez-vous des chiffres concernant les doses de Rivoril utilisé en Ephad ? quand on pense que certains de ces établissements ont attaché leurs résidents, d’autres enlevaient les poignées des portes de chambres …. de vrais petits nazzis ! Bien cordialement!

  • Karl DESCOMBES

    29 November 2021

    Allez aussi voir sur le site du financial times. (Pas un site complotiste…)
    .
    Y sont suivis pays par pays:
    + les morts COVID
    https://ig.ft.com/coronavirus-chart/?areas=usa&areas=gbr&areasRegional=usny&areasRegional=usvt&areasRegional=usnd&areasRegional=usky&areasRegional=usfl&areasRegional=usmi&cumulative=0&logScale=1&per100K=1&startDate=2021-01-01&values=deaths

    + les cas (sans intérêt même si spectaculaire our les média, tant ce nombre peut être faussé)
    .
    + les taux de vaccination.
    https://ig.ft.com/coronavirus-vaccine-tracker/?areas=gbr&areas=isr&areas=usa&areas=eue&areas=can&areas=chn&areas=ind&cumulative=1&doses=total&populationAdjusted=1
    .
    Les courbes de vaccination convergent pour de nombreux pays, avec l’augmentation du taux de vaccination.
    .
    Donc, avec un vaccin comme outil premier et efficace de lutte contre la COVID, les courbes des nombres de morts devraient devenir de plus en plus parallèles..
    .
    Or il n’en est rien. Cela part dans tous les sens.
    Preuve de l’inefficacité du “vaccin”.
    En fait une “protection” et non un “vaccin”.
    ..
    Ce que l’on remarque quand même, est une baisse de la mortalité lors de l’introduction de la 3ème dose.
    Par exemple, regarder Israel courbe “vaccination complète” et “deux doses” et comparer à la courbe des morts.
    .
    Or la troisième dose est donnée en priorité aux personnes à risque.
    Cela confirme que:
    1) la protection possède une réelle efficacité
    2) mais sur les personnes à risque (âgées et comorbidités)
    Sur les autres populations, c’est accessoire.
    3) et que cela ne dure que quelques mois.
    .
    _____________
    .
    Petit bémol à l’analyse de M. GAVE.
    .
    Il n’y a pas une “COVID” mais des “COVID”, comme il n’y a pas une “grippe” mais des “grippes” avec chaque souche.
    Il est difficile de comparer les mesures et leurs effets entre des vagues qui ne sont pas provoquées par les mêmes souches.
    .
    Pour les conséquences économiques, c’est sans appel.
    La France s’enfonce de semestre en semestre dans tout le secteur public. C’est désormais visible dans la réalité quotidienne.
    Nos “zélites” politiques en place cherchent juste à passer les élections.

    Répondre
    • Charles Heyd

      29 November 2021

      Il y a un chevelu à Marseille, je crois qu’il s’appelle Raoult, qui dit depuis longtemps que le variant Delta est beaucoup moins dangereux que son prédécesseur (celui de Wuhan) et que plus on va vers de nouvelles souches celles-ci ont des chances d’être moins dangereuses; donc tout simplement le nombre de cas graves (mortels) va en diminuant, même en ne faisant rien! Ensuite, le même bonhomme a été un des premiers à parler des variants et il a été brocarder pour cela; CG tout simplement parles du covid comme il parlerait de la grippe, même si on a connu celle de Hong Kong ou l’espagnole et il a tout a fait raison; on pourrait appeler cela la vulgarisation!

  • Robert

    29 November 2021

    Bon, on lit tout et son contraire sur ce foutu coronavirus !
    On oublie décidemment que nous sommes au pays de Descartes…
    Que dire sinon que les personnes fragiles (âgées, immunodéprimées, souffrant de comorbidités) doivent prendre un maximum de précautions car ce sont manifestement elles qui ont le plus à craindre de ce virus.
    Quant aux autres, les “bien-portants” et les jeunes, est-ce bien nécessaire de les mettre “dans le même sac” ?…
    Sans être complotiste, on peut effectivement se poser des questions : une incompétence crasse des élites auto-proclamées ( et pas seulement en France ! ) ou l’ existence d’objectifs inavouables ?…

    Répondre
  • Christiane Collet

    29 November 2021

    La Suède a remboursé sa detre !! Elle n’a pas, dans les coulisses, les multimilliardaires “accapareurs” (cf Valérie Bugault) et assassins, qui tirent les ficelles des marionnettes du gouvernement. ELLE A ÉTÉ INTELLIGENTE, ELLE !!!

    Répondre
  • Jacques Ady

    29 November 2021

    partie 3 :

    Sinon, je serais également curieux de savoir comment l’économie danoise a réagi aux mesures prises par le gouvernement.

    PS : si je comprends bien, les courbes du 1er graphique sont issues de la division du nombre de décès hebdomadaires par la moyenne des décès hebdomadaires 2014-19 (la moyenne est donc de 1,00). Pour le 2ème graphique en revanche, la moyenne n’est pas 1,00 ; la dénominateur est-il la moyenne 2014-19 également ?

    Répondre
  • Jacques Ady

    29 November 2021

    Sur l’efficacité du confinement au Danemark, je serais curieux de savoir comment les Danois ont confiné leur population, parce que des contre-exemples convaincants existent : le Texas en mars dernier, et même la France au printemps 2020 (cela a été rappelé par L. Toubiana il y a quelques jours avec raison) : le déconfinement de mai 2020 n’a conduit à AUCUN redémarrage de l’épidémie, comme il aurait dû selon les “spécialistes” de plateaux TV. L’épidémiologiste de renommée mondiale Ioannidis de l’université de Stanford et son équipe ont également montré l’inutilité des mesures “sociales” comme le confinement. Je veux dire par là qu’il y a sans doute d’autres explications à la faible mortalité observée au Danemark en début d’épidémie ; par exemple, vous aviez montré lors d’un article précédent que l’hiver précédent (2019-20) avait été assez meurtrier au Danemark, d’où forcément un effet “moisson” inversé en 2020. La Suède a par ailleurs rapidement reconnu par la voix de sa première ministre avoir très mal pris soin de ses anciens en maisons de retraite au printemps 2020 et avoir insuffisamment testé les gens, deux facteurs explicatifs de la forte mortalité du début.

    Répondre
  • Jacques Ady

    29 November 2021

    Votre approche est excellente, et rejoint celle du statisticien Pierre Chaillot (qui a pour pseudo Pierre Lecot sur FranceSoir et qui publie d’excellentes vidéos sur sa chaîne YouTube) : il a démontré, pour 2020, que des pays comme l’Allemagne, la Suède ou le Danemark ont enregistré une mortalité générale “standardisée” en hausse faible voire nulle par rapport à la décennie précédente. Et effectivement, ne regarder que la “mortalité Covid”, sur worldometers ou ailleurs, sans regarder si cela se traduit sur la mortalité générale, et sans regarder si d’autres causes de mortalité ont joué, est très réducteur. C’est pourtant ce que font la plupart des gens, notamment sur les plateaux TV.
    La mortalité générale au Danemark est supérieure à celle observée en Suède depuis plus de 6 mois, autrement dit les gens âgés affaiblis qui sont “passés au travers du Covid” meurent quand même quelques mois plus tard.

    Répondre
    • Jacques Ady

      29 November 2021

      Sur l’efficacité du confinement au Danemark, je serais curieux de savoir comment les Danois ont confiné leur population, parce que des contre-exemples convaincants existent : le Texas en mars dernier, et même la France au printemps 2020 (cela a été rappelé par L. Toubiana il y a quelques jours avec raison) : le déconfinement de mai 2020 n’a conduit à AUCUN redémarrage de l’épidémie, comme il aurait dû selon les “spécialistes” de plateaux TV. L’épidémiologiste de renommée mondiale Ioannidis de l’université de Stanford et son équipe ont également montré l’inutilité des mesures “sociales” comme le confinement. Je veux dire par là qu’il y a sans doute d’autres explications à la faible mortalité observée au Danemark en début d’épidémie ; par exemple, vous aviez montré lors d’un article précédent que l’hiver précédent (2019-20) avait été assez meurtrier au Danemark, d’où forcément un effet “moisson” inversé en 2020. La Suède a par ailleurs rapidement reconnu par la voix de sa première ministre avoir très mal pris soin de ses anciens en maisons de retraite au printemps 2020 et avoir insuffisamment testé les gens, deux facteurs explicatifs de la forte mortalité du début.

    • Jacques Ady

      29 November 2021

      Il y a un problème avec l’édition des commentaires ; je suppose que ça vient de l’hébergeur. Je n’arrive absolument pas à publier la 2ème partie de mon commentaire, sans savoir pourquoi. Cette partie portait sur l’efficacité attribuée au confinement, à laquelle je ne crois pas, ou alors les Danois ont un secret.

      3ème partie :
      Sinon, je serais également curieux de savoir comment l’économie danoise a réagi aux mesures prises par le gouvernement.

      PS : si je comprends bien, les courbes du 1er graphique sont issues de la division du nombre de décès hebdomadaires par la moyenne des décès hebdomadaires 2014-19 (la moyenne est donc de 1,00). Pour le 2ème graphique en revanche, la moyenne n’est pas 1,00 ; la dénominateur est-il la moyenne 2014-19 également ?

    • Jacques Ady

      29 November 2021

      C’est vraiment très pénible : je n’arrive pas à publier le reste de mon commentaire.

      Sinon, je serais également curieux de savoir comment l’économie danoise a réagi aux mesures prises par le gouvernement.

      PS : si je comprends bien, les courbes du 1er graphique sont issues de la division du nombre de décès hebdomadaires par la moyenne des décès hebdomadaires 2014-19 (la moyenne est donc de 1,00). Pour le 2ème graphique en revanche, la moyenne n’est pas 1,00 ; la dénominateur est-il la moyenne 2014-19 également ?

    • Jacques Ady

      29 November 2021

      Impossible de publier le reste de mon commentaire…

    • Jacques Ady

      29 November 2021

      La barbe…

    • Jacques Ady

      29 November 2021

      Finalement, mon commentaire est apparu, mais avec retard et après que j’aie dû le couper en morceaux… bizarre.

  • Jacques Ady

    29 November 2021

    Votre approche est excellente, et rejoint celle du statisticien Pierre Chaillot (qui a pour pseudo Pierre Lecot sur FranceSoir et qui publie d’excellentes vidéos sur sa chaîne YouTube) : il a démontré, pour 2020, que des pays comme l’Allemagne, la Suède ou le Danemark ont enregistré une mortalité générale “standardisée” en hausse faible voire nulle par rapport à la décennie précédente. Et effectivement, ne regarder que la “mortalité Covid”, sur worldometers ou ailleurs, sans regarder si cela se traduit sur la mortalité générale, et sans regarder si d’autres causes de mortalité ont joué, est très réducteur. C’est pourtant ce que font la plupart des gens, notamment sur les plateaux TV.
    La mortalité générale au Danemark est supérieure à celle observée en Suède depuis plus de 6 mois, autrement dit les gens âgés affaiblis qui sont “passés au travers du Covid” meurent quand même quelques mois plus tard.

    Sur l’efficacité du confinement au Danemark, je serais curieux de savoir comment les Danois ont confiné leur population, parce que des contre-exemples convaincants existent : le Texas en mars dernier, et même la France au printemps 2020 (cela a été rappelé par L. Toubiana il y a quelques jours avec raison) : le déconfinement de mai 2020 n’a conduit à AUCUN redémarrage de l’épidémie, comme il aurait dû selon les “spécialistes” de plateaux TV. L’épidémiologiste de renommée mondiale Ioannidis de l’université de Stanford et son équipe ont également montré l’inutilité des mesures “sociales” comme le confinement. Je veux dire par là qu’il y a sans doute d’autres explications à la faible mortalité observée au Danemark en début d’épidémie ; par exemple, vous aviez montré lors d’un article précédent que l’hiver précédent (2019-20) avait été assez meurtrier au Danemark, d’où forcément un effet “moisson” inversé en 2020. La Suède a par ailleurs rapidement reconnu par la voix de sa première ministre avoir très mal pris soin de ses anciens en maisons de retraite au printemps 2020 et avoir insuffisamment testé les gens, deux facteurs explicatifs de la forte mortalité du début.

    Sinon, je serais également curieux de savoir comment l’économie danoise a réagi aux mesures prises par le gouvernement.

    PS : si je comprends bien, les courbes du 1er graphique sont issues de la division du nombre de décès hebdomadaires par la moyenne des décès hebdomadaires 2014-19 (la moyenne est donc de 1,00). Pour le 2ème graphique en revanche, la moyenne n’est pas 1,00 ; la dénominateur est-il la moyenne 2014-19 également ?

    Répondre
  • Svl

    29 November 2021

    La conclusion est techniquement assez simple pour ceux qui en comprennent le principe…

    Nous vivons en pleine dissonance cognitive…

    Répondre
    • Karl DESCOMBES

      29 November 2021

      Cela supposerait que des dizaines de décideurs très intelligentes soient tous manipulés par le même biais cognitif.
      La probabilité est très faible.
      Il y a simplement un phénomène politique avec une direction voulue….
      Sans parler de complotisme.

  • woiliwoilou

    29 November 2021

    tout a fait d’accord mais… i faudrait aussi regarder le nombre et l’état des personnes fragiles des différents pays.. naïvement, je pense qu’en Suede les corps humains sont pus résistants (par habitude de survie aux conditions extrêmes) qu’en France et le sud de l’Europe…

    Répondre
  • Thierry Balet

    29 November 2021

    En réalité la France a connu le/un virus avant les autres, en 2017 sous le nom LREM d’où le catastrophisme ambiant…..
    Le meilleur vaccin? L’IDL-2022. A consommer sans modération car sans effets secondaires néfastes.
    Fallait bien faire un peu d’humour pour une fois non?……

    Répondre
  • Du goudron et des

    29 November 2021

    Ou allons nous mettre papi et mamie cette année à Noël ?
    Dans la cave peut-être.

    Répondre
    • Cheunbaba

      29 November 2021

      La bûche sur la table et les ancêtres dans le frigo.

  • BERNARD MARTOIA

    29 November 2021

    On ne vaccine pas pendant une pandémie parce que cela favorise l’apparition de mutants résistants aux vaccins.

    “Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?” C’est le titre du livre du professeur Christian Perronne viré des plateaux de télévision.

    Une étude israélienne reprise par le site allemand RT dévoile que l’efficacité des vaccins mrna tombe à 90 jours avec le premier rappel. Cette manipulation génétique affaiblit le système immunitaire.

    https://de.rt.com/international/127670-israel-wirkung-mrna-impfung-sinkt-bereits-90-tage-nach-zweitdosis-stark/

    Mais nos gouvernements inféodés aux gnomes de Davos et à leur grande réinitialisation appuient sur l’accélérateur en prônant toujours les rappels.

    “La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent” Albert Einstein. C’est ce que feront les Français en mai 2022 en réélisant un énarque.
    Pauvre France !

    Répondre
    • breizh

      29 November 2021

      “viré des plateaux de télévision” et viré de son poste à Garches par un énarque (très certainement compétent dans le domaine).

  • Kiwixar

    29 November 2021

    “les Macron ou Johnson de ce monde vont sauter sur l’occasion pour foutre en l’air nos économies encore un peu plus.”

    La Chine élimine la pauvreté, l’Occident veut éliminer les pauvres. Saccager l’économie, saborder les PME, laisser spéculer sur le prix du gaz et des engrais, affamer les clampins.

    C’est une solution toute technocratique : pour éviter la diminution de l’énergie disponible par tête, Il suffit de diminuer le nombre de têtes. En commençant par les 20% du bas, les déplorables.

    Répondre
  • breizh

    28 November 2021

    “Le problème n’est pas le virus, mais le traitement du virus par de glorieux incompétents.” Ce sont surtout des apprentis dictateurs n’hésitant pas à user de la violence et de la manipulation et du mensonge, avec l’aide des complices médiatiques (complètement vendus).
    Et je ne parle pas de la corruption par big pharma.

    Et ces dictateurs prospèrent sur l’incapacité des citoyens à sortir du narratif des politiques et à réfléchir par eux-mêmes malgré les faits !

    50 ans d’état providence ont lavé les cerveaux.

    http://h16free.com/2021/11/28/70104-la-propagande-sous-les-bombes

    Répondre
  • Charles Heyd

    28 November 2021

    Article une fois de plus remarquable et que je transmettrai avec plaisir à mes amis les plus “non complotistes”, et j’en ai!

    Répondre
  • asics

    28 November 2021

    Le prof. Luc Montagnier avait dit, il y a déjà plusieurs mois que ceux sont les vaxx qui créent les variants.
    les marionnettes de davos sont là pour mettre le chaos, pour instauration le NON cf discours de sarko (le criminel) 2008

    Répondre
  • Guillaume KABELAAN

    28 November 2021

    Je vous recommande également cet article intéressant de Laurent Toubiana, Directeur de l’IRSAN : http://recherche.irsan.fr/fr/documentation/index/voir/159-Analyse-17-novembre-2021-:-la-cinqui%C3%A8me-vague-un-feuilleton-qui-a-trop-dur%C3%A9

    D’autant plus intéressant que Laurent Toubiana a été censuré par la plupart de nos médias. Pourtant, pas de complotisme dans cet article, pas de propos déplacés… non, vraiment rien, si ce n’est que Laurent Toubiana prend le contrepied de la presse mainstream avec un discours trop peu anxiogène. Comment nos gouvernements peuvent-ils ensuite manipuler les peuples si certains cherchent à les rassurer…

    Répondre
  • Jacques Ady

    28 November 2021

    La barbe, je n’arrive pas à poster, malgré trois tentatives…

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!