7 February, 2013

Intervention de Nigel Farage au Parlement Européen en date du 5 février 2013

“Président Hollande, malgré votre propre point de vue, vous faites beaucoup en faveur des eurosceptiques en France…”

 

[youtube]http://youtu.be/RQGLWl4MTrk[/youtube]

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

6 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Gilles Hector

    14 February 2013

    @jepirad
    Un imposteur ? pouvez vous définir ce que vous entendez par imposteur et en quoi ce terme s’applique à N Farage ?
    A minima, il a des arguments que l’on peut accepter ou réfuter. Votre propos n’est ni argumenté ni construit …

    Répondre
  • BA

    9 February 2013

    En septembre 2011, il y a eu une information importante :

    11 septembre 2011 :

    Budget de l’UE : neuf pays entament un bras de fer contre Bruxelles.

    Neuf pays européens, dont l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni vont faire savoir lundi à la Commission que sa proposition de futur budget de l’UE (2014-20) est trop élevée face au contexte de rigueur généralisée, selon des sources diplomatiques.

    “La proposition de la Commission européenne est trop élevée. Les hausses de dépenses du prochain cadre multiannuel sont nettement excessives par rapport à ce qui est requis pour une stabilisation du budget européen”, indique un projet de déclaration conjointe obtenu l’AFP, qui doit être rendu public lundi.

    Les ministres des Affaires européennes d’Autriche, du Danemark, d’Allemagne, de Finlande, de France, d’Italie, des Pays-Bas, de Suède et du Royaume-Uni doivent approuver ce document lors d’une rencontre lundi à Bruxelles, avant une réunion avec leurs homologues de l’ensemble de l’UE.

    http://www.20minutes.fr/economie/784994-budget-ue-neuf-pays-entament-bras-fer-contre-bruxelles

    Mais ça, c’était en septembre 2011.

    Ensuite, il y a eu mai 2012, l’élection de François Hollande. Et la France a changé de camp. Après mai 2012, la France a rejoint le camp des Etats européens favorables à une augmentation du budget européen.

    Enfin, il y a eu le vendredi 8 février 2013 : les chefs d’Etats et de gouvernements d’Autriche, du Danemark, d’Allemagne, de Finlande, des Pays-Bas, de Suède et du Royaume-Uni ont gagné une bataille historique.

    Ils ont obtenu une baisse de 3 % du budget européen.

    Et la France se retrouve dans le camp des vaincus.

    Pour la période 2014-2020, le budget de l’Union Européenne sera au niveau minable de 1 % du PIB de l’Union Européenne.

    Et il reste des bisounours qui croient encore à “l’Europe fédérale” ?

    J’éclate de rire !

    Répondre
  • jepirad

    8 February 2013

    Ce parlementaire est un imposteur comme les autres. Il cherche par ses propos à prendre le pouvoir dans son pays.
    Pour @BA Effectivement le coût annuel par européen 250 euros par an (dette publique par français 30 000 euros).

    Répondre
    • Gilles Hector

      14 February 2013

      Un imposteur ? pouvez vous définir ce que vous entendez par imposteur et en quoi ce terme s’applique à N Farage ?
      A minima, il a des arguments que l’on peut accepter ou réfuter. Votre propos n’est ni argumenté ni construit …

  • BA

    8 February 2013

    Vendredi 8 février 2013 :

    Pour la période 2014-2020, le budget de l’Union Européenne sera en baisse de 3%.

    De sources européennes, on souligne que cela correspond à une baisse de 3% du budget pluriannuel 2014-2020 par rapport aux sept années précédentes. C’est la première fois dans l’histoire de l’Union européenne que le budget est en baisse.

    (Dépêche AFP)

    En clair : pour la période 2014-2020, le budget de l’Union Européenne sera au niveau minable de 1% du PIB de l’Union Européenne.

    Et en 2021 ?

    En 2021, le budget de l’Union Européenne atteindra le niveau gigantesque de 1,1 % du PIB de l’Union Européenne ?

    Ou alors le budget de l’Union Européenne atteindra le niveau titanesque de 1,2 % du PIB ?

    En 2021, soyons fous, le budget de l’Union Européenne atteindra 1,3 % du PIB ?

    Alors, il faut prendre les choses comme elles sont, car on ne fait pas de politique autrement que sur des réalités. Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri, en disant : « l’Europe, l’Europe, l’Europe ! » , mais ça n’aboutit à rien et ça ne signifie rien.

    Charles de Gaulle, 14 décembre 1965.

    La soi-disant « Union Européenne », ça n’aboutit à rien et ça ne signifie rien.

    Répondre
  • vivelafrance

    8 February 2013

    A l’heure ou nous sommes de plus en plus endettés le reflexe serait de mener une ou des interventions militaires pour soigner son image ou sa cote de popularité.
    Puisque sur le plan économique l’image que l’on donne de la France n’est pas bonne on fait la guerre pour la paix mais peut etre plus pour le pouvoir.
    Si cela est vrai c’est assez anxiogene.
    On va dire naivement peut etre qu’il exagere pour faire en sorte que l’UE se rende mieux compte des réalités. Cet homme (Nigel Farage) joue un role tres important car il exerce un contre pouvoir mais pour la bonne cause.
    il en faudrait plusieurs autres pour que cela est un impact encore plus fort.
    Car quand tout va mal sur le plan économique les tensions se font de plus en grande. Je trouve cela inquiétant les accusations que portent cet homme concernant les implications militaires de l’UE et de la France dans le contexte actuel et notamment de faible croissance. Mais pour les questions économique et budgétaires je le remercie du fond du coeur surtout pour les propos tenue au début concernant la fuite des meilleurs entrepreneurs les hausse d’impot par ex 75% qui pourtant ne rapporte quasiment rien à l’état etc etc……etc

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!