23 novembre, 2022

Immigration : l’Europe a implicitement rétabli la traite des êtres humains en Afrique

Dans l’environnement médiatique français parler de l’immigration c’est être xénophobe, parler de sécurité c’est être facho, parler de la filiation c’est être homophobe, parler de la nation c’est être nationaliste, parler de l’identité c’est être raciste. Alors osons parler de l’immigration en séparant les faits du commentaire des faits.

Les faits : Emmanuel Macron a souvent changé d’avis en matière d’immigration

La France a laissé entrer sur son territoire le 11 novembre dernier 234 africains venus illégalement des côtes de Lybie. Les passeurs grassement rémunérés ont amené leurs « migrants » qu’ils avaient installés sur un canot à moteur dans les eaux internationales de la méditerranée. Ensuite, ils ont enlevé le moteur de l’embarcation pour qu’elle soit juridiquement un navire à la dérive devant être secouru par tout navire croisant dans la zone. Puis un pilote de l’ONG « Pilotes Volontaires » à bord d’un petit avion de tourisme les a repérés et les a signalés au navire sous pavillon norvégien « Ocean Viking ». En fait toute une flotte de bateaux majoritairement liés à des ONG allemandes est prête à intervenir : « Rise Above », « Géo Barents », « Sea Watch 3 »…Ils expliquent tous qu’ils ne font pas de business mais simplement de l’humanitaire.

L’Ocean Viking affrêté par l’ONG « SOS Méditerranée France » a été accueilli dans le port militaire de Toulon dans une « zone d’attente internationale ». Les « naufragés » débarqués étaient des pakistanais, des Erythréens, des maliens, des syriens, des soudanais et des bangladais. Ces derniers se sont vus offrir des contrats de travail fictifs par des réseaux qui les ont aidés à prendre l’avion jusqu’à Tripoli. Pour le gouvernement français, il s’agissait de prétendre qu’ils n’entraient pas sur le territoire français et que leurs droits éventuels à l’asile seraient examinés afin de faire un tri entre ceux qui devraient être accueillis et ceux qui devaient être expulsés. Seulement dix jours après, le gouvernement qui a pu constater que la majorité des « rescapés » n’étaient pas des réfugiés, s’est heurté aux droit et décisions de justice française. Cet épisode triste nous a au moins permis d’apprendre au passage que SOS Méditerranée recevait une subvention de 100 000€ par an de la ville de Paris !

Emmanuel Macron a beaucoup changé d’avis sur l’immigration. En 2018, il avait refusé d’accueillir l’Aquarius en nous expliquant que pour maîtriser l’islam, il fallait inverser les flux migratoires. Il dénonçait « le cynisme terrible de la situation où à la fin on fait le jeu des passeurs en réduisant le coût du passage pour les passeurs ». Mais ensuite, en 2015, il a évolué en félicitant Angela Merkel pour son accueil des réfugiés, en nous expliquant que « l’islam était compatible avec la république » et que « grâce à la Gay Pride la France était un arc en ciel riche de sa diversité ». En 2017, Emmanuel Macron déclare à Alger que « la colonisation française était un crime contre l’humanité ». Il s’est comporté comme un bourgeois de Calais faisant sa génuflexion et récitant son acte de contrition…C’est lui qui a confié à Benjamin Stora, avocat de la repentance une mission sur la mémoire de la guerre d’Algérie. C’est lui qui sur la chaine Al Jazeera a jugé la France responsable du « ressentiment économique et social de la jeunesse musulmane victime de supposées inégalités. En 2019, Emmanuel Macron change de nouveau sa position dans un entretien à Valeurs Actuelles à propos des OQTF (=Obligation de Quitter le Territoire Français). Il veut « sortir tous ces gens qui n’ont rien à faire là, c’est-à-dire 100% ». Christophe Castaner renchérissait un an plus tard en disant « En méditerranée, on a observé de façon tout à fait documentée une réelle collusion à certains moments entre les trafiquants de migrants et des ONG ». Depuis ces déclarations on constate que seulement 8,25% des OQTF prononcées ont été exécutées !

La France est donc un des pays les plus prolifiques en matière de mesures d’éloignement mais elle mais elle est le pays qui en exécute le moins !

L’Union Européenne est désormais divisée en deux camps irréconciliables: d’un côté une Europe libérale ouverte à l’immigration, incarnée par Emmanuel Macron. De l’autre l’Europe des démocraties dites illibérales incarnées par la Hongrie et l’Italie qui entendent défendre la souveraineté et l’identité des peuples. Les populistes contrairement à ce que l’on a pu dire sont bien des démocrates, mais ils ne sont pas libéraux. Tandis que les élites universalistes comme celles de Bruxelles sont bien libérales mais elles ne sont plus démocrates.

Le commentaire des faits : la machine judiciaire est devenue une machine à désagréger la société

 

Il s’agit d’une entreprise organisée de violation des frontières européennes menée par des passeurs lybiens et italiens proches de la mafia comme le montre une enquête de la justice italienne qui sème le trouble dans le petit monde de l’humanitaire. Les passeurs échangent leurs coordonnées GPS avec leurs futurs clients pour fixer des lieux d’embarquement. Ils sont très au courant des pratiques et des législations en cours. Le « mineur étranger isolé » par exemple est inexpulsable et bénéficie de l’aide sociale à l’enfance à la charge des départements français. Leur « travail » est facilité par la présence de bateaux humanitaires dont la moitié sont immatriculés en Allemagne. L’objectif avoué est de faire du chantage humanitaire, en fait il s’agit de véritable traite d’êtres humains.

 

On assiste à un détournement du droit d’asile à grande échelle qui sert à organiser la migration des peuples et de communautés d’un pays à l’autre.  Les états occidentaux sont sommés d’accueillir ceux qui veulent rentrer de force. Un peuple qui désire contrôler ses frontières est automatiquement un peuple coupable. Cette pression démographique déstructure et fracture la cohésion sociale des sociétés occidentales. Le retour de clandestins dans leur pays est forcément un acte raciste.

Les ONG sont complices de ces trafics humains. Elles se prennent pour l’avant-garde des défenseurs des droits de l’homme. La traite des êtres humains est devenue un business qui représenterait 30 Md€ par an. Le coût de chaque « passage » étant facturé entre 4000€ et 5000€ par personne.

L’Europe a décidé que le port de débarquement devait être sûr. Ce qui n’est ni le cas de la Tunisie ni d’aucun port africain. Elle s’abrite derrière la Convention de Genève qui interdit de refouler un réfugié menacé dans son pays.  Dès lors le code Shengen qui oblige les états à prévenir le franchissement illégal de leurs frontières ne peut plus fonctionner. Si le non-refoulement prime, il n’y a plus de frontières. Sommes-nous en présence de vrais migrants ou faux réfugiés, car s’installer en Europe est devenu un Droit de l’Homme. L’Europe est complice des passeurs et des ONG puisque la CJUE a décidé que les bateaux humanitaires qui faisaient du secours en mer ne pouvaient pas être contrôlés par l’état dans lequel ils débarquaient. Les passeurs n’ont pas fini de s’enrichir.

L’Europe peut-elle rester la même si sa population change ? Selon Christopher Caldwell, journaliste américain, la réponse est non. Il analyse la révolution qui se produit sous nos yeux. Ce sont les bouleversements induits par les vagues d’immigration à dominante musulmane que connaît l’Europe de l’Ouest et la France en particulier, depuis un demi-siècle. Les élites européennes ont sous-estimé voire totalement éludé les effets sociaux, spirituels et politiques de l’immigration musulmane, qui sont considérables et durables, au profit des effets économiques, qui sont faibles et transitoires. Il montre clairement de quelle façon l’immigration musulmane est en passe de remodeler définitivement l’Occident.

La France est le pays qui offre le plus d’avantages en matière de soins pour les clandestins, de regroupement familial, d’aides sociales et d’acquisition de nationalité pour les immigrés

Pour une majorité de français le pays ne peut plus accueillir de nouveaux arrivants. Ces bouleversements démographiques ont déstabilisé des pans entiers des sociétés occidentales et notamment leurs composantes populaires qui ressentent une forte insécurité culturelle

On nous répète en boucle que l’immigration est une chance pour la France. A ce jour l’immigration n’a pas rendu notre pays plus prospère, plus compétent, plus heureux, plus civique, plus sûr. Les français ont le droit d’exiger un bilan du vivre ensemble. Distribuer des papiers ou des aides ne permet pas de faire des français mais des enclaves communautaires aux dépens de la France.

La machine judiciaire est devenue une machine à désagréger la société. L’Etat de droit c’était la souveraineté populaire, mais aujourd’hui nous avons au-dessus du peuple, de notre constitution, de nos lois, c’est-à-dire de la vie publique, pas moins de cinq cours suprême: le Conseil d’Etat, le Conseil Constitutionnel, la Cour de Cassation, la Cour Européenne des Droits de l’Homme et la Cour de Justice de l’Union Européenne….

Opinions : La demande d’asile est devenue le débouché administratif de l’immigration illégale

L’idéologie migratoire, conjuguée à la culpabilisation unilatérale, peut vite conduire au naufrage de la nation. L’éléphant est là, dans le salon. Pourtant, il reste inconvenant de s’en étonner. Ainsi en est-il de l’immigration de masse : elle emplit les débats par ses effets, sans être nommée ni remise en question. Les cités de la «diversité» sont en insurrection permanente : c’est à cause du confinement, de la crise économique, des insuffisances de l’État, etc. Le système scolaire explose : c’est à cause d’un manque de moyens, de la rigidité de la carte scolaire, d’une incompréhension de l’attente des familles, etc.

La demande d’asile est devenue le débouché administratif de l’immigration illégale… On ne peut à la fois déclarer vouloir lutter contre les dérives populistes et présenter le phénomène migratoire comme inéluctable … Les tableaux sur l’immigration que la statistique publique française transfère à Eurostat ne sont pas toujours cohérents, ce qui donne l’impression parfois que personne ne les a jamais vraiment regardés dans le détail . Aujourd’hui 21% des français sont issus de l’immigration

La France est en train de s’islamiser et de perdre son identité. On est dans la submersion, l’envahissement et la colonisation. Depuis cinquante ans les générations politiques de droite et de gauche ont démantelé les quatre murs de la société française. 1/ l’autorité: paternelle, régalienne, magistrale, spirituelle 2/ la sécurité: les délinquants peuvent courir, la sécurité n’est plus assurée 3/ la souveraineté: on a largué notre industrie pour le plus grand profit de la Chine  4/ l’identité: elle a été abimée par l’immigration. La France est au bord du précipice et on sent bien qu’elle peut mourir. Emmanuel Macron participe à cette destruction. Il n’a pas le goût de la France mais celui de Davos

François Héran titulaire de la Chaire « Migrations et Sociétés » au `Collège de France  incarne bien la voix de tous ceux qui sont favorables à l’immigration. Il déconstruit méthodiquement la thèse de Stephen Smith (« La Ruée vers l’Europe ») en expliquant que ses travaux sont « sans valeur scientifique » et l’accuse de « nourrir le fantasme de l’envahissement du nord par le sud » et « de caresser l’opinion publique dans le sens de ses peurs ». Dans son cours, il cite : Catherine Withol de Wenden qui veut ouvrir les frontières, Nigel Harris qui défend le droit à migrer et souhaite la création d’un organisme international qui gérerait les migrations, Antoine Pecou qui est convaincu que la suppression des frontières entraînerait un enrichissement général ! De tels propos rappellent Soljenitsyne: « Vous en Europe vous êtes dans une éclipse de l’intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malade. Vous avez la maladie du vide. Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures »

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

28 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Hubin

    25 novembre 2022

    Je suis 100% d’accord pas un mot ne doit être changé pas un mot ne doit être ajouté ; si un peut être : pourquoi ? Oui pourquoi les immigrationnistes le sont Pourquoi ne sont ils plus dotés du bon sens élémentaire ? L’explication psychologique de la repentance ne tient pas ces gens ne peuvent pas se croire coupables vis à vis des bangladais des érythréens, des Afghans Jamais un de leurs ancêtres ni un des nôtres non plus n’a eu à se reprocher quoi que se soit vis à vis de ces pays et de leurs habitants
    Et puis en outre nous ne sommes pas responsables des éventuels erreurs commises par nos ascendants ou alors les allemands … les pauvres !
    Alors est ce un complot Davos ? Trilatérale ? Je ne crois pas car cet esprit destructeur et imaginatif n’existe pas !
    Donc je n’ai pas de réponse à la question du pourquoi sauf bien entendu l’insondable bêtise humaine ; mais a ce pont la ?

    Répondre
    • Actarus prince d’Euphor

      25 novembre 2022

      Il faut plus que de l’honnêteté intellectuelle pour accepter la réponse au pourquoi, il faut du courage.
      Accepter la réponse au pourquoi permet de désigner l’ennemi. Enfin…
      Vous trouverez dans cette vidéo le début de la réponse à votre question, pourquoi : https://www.youtube.com/watch?v=CXh1Pa6zejY

      Comme le dit régulièrement Pierre HILLARD, « l’armaggedon se rapproche pour nous, il va falloir du courage. »

  • Patrice Pimoulle

    25 novembre 2022

    Le lien entre la « decolonisation » et la traite des etres humains est flagrant.

    Répondre
  • Philippe

    24 novembre 2022

    La manoeuvre est stratégique , la chute de Khadafi organisée par Obama a permis d’ouvrir en grand une planche de saut vers l’Europe , c’est toute l’Afrique , le moyen-orient, l’Asie centrale qui sont invitées a venir s’installer en UE . Lire avant tout Alexandre del Valle  » Islamisme et Etats-Unis ; une alliance contre l’Europe  » . Le but stratégique est d’affaiblir l’europe , établir la Turquie comme patron de la Méditerranée , Erdogan qui nous a imposé 1,500,000 syriens, afghans , pakistanais grace a la faiblesse de l’UE et Merkel , il recommence depuis la Lybie . C’est Erdogan qui appuie ouvertement Tripoli par ses soldats . C’est Erdogan qui menace Chypre et ses gisements gaziers . Erdogan bien qu’en faillite est financé par le Qatar.
    Au plan tactique , Sarkozy a joué a fond le plan des USA pour renverser Khadafi . Notez aussi que Sarkozy est lié au Qatar pour le choix de ce pays pour la coupe du monde de foot . Macron suit exactement la meme ligne que Sarkozy , dictée par les USA.

    Répondre
    • breizh

      24 novembre 2022

      Sarkozy a été élu avec l’aide des américains (il s’est rendu pour cela à l’ambassade des USA en 2005, selon Eric Branca).

    • Patrice Pimoulle

      25 novembre 2022

      Ceci etait deja vrai au temps de la guerre d’Algerie, Eisenhower outenait le « Monde Arabe », et partant, sans le savoir, l’URSS, contre la France

  • Roland

    24 novembre 2022

    On est mal…

    Répondre
  • P&C

    24 novembre 2022

    Sachant que derrière ces trafics de migrants se cachent le patronat… notamment celui de la restauration et de l’agriculture, qui veulent une main d’œuvre la moins chère possible.
    Magnifique… on a renoncé au progrès technique pour le retour à l’esclavage.

    Répondre
  • Robert

    24 novembre 2022

    Les valeurs spirituelles – la religion- ont été remplacées par des valeurs matérielles- le consumérisme- ; en d’ autres terme le vide énoncé par Soljenitsnine.
    Nous vivons le suicide de l ‘ Europe et d’ une bonne partie du monde occidental. Nous en sommes collectivement responsables, par la bêtise et la lâcheté du plus grand nombre.

    Répondre
  • Dominique

    24 novembre 2022

    A propos de faits, il convenait de donner des chiffres : il y a bcp plus que 20 % d’immigrés extra européens et descendants. Actuellement, 200.000 mille immigrés  » réguliers  » dont 100.000 étudiants et 200.000 clandestins. Et dire quand la barre des 50 % sera atteinte. Etc.
    .
    Et également proposer des mesures, car constater ne suffit pas.

    Répondre
  • LANGLOIS

    24 novembre 2022

    STOP STOP !!! à cette invasion de sauvages répondant aux intérêts de macron le fossoyeur et sa clique qui ne sont que la destruction de notre Pays et l’extermination des FRANCAIS

    Répondre
  • Patrice Pimoulle

    24 novembre 2022

    Vous faites bien de citer Emmanuel Macron; etant donne la gravite de sa magistrature et de la charge, qui est l’essentiel, il est normal qu’il « evolue ».
    Un de mes amis, de gauche, qui avait fait l’ENA, me dit un jour que « tous les droits sont faits pour etre violes »; en un certain sens, il avait raison.

    Comme disait le general Cogny, « on ne barre pas une direction »; les barrieres aussi, sont faites pour etre franchies.

    Justement, la France est un pays coupable par hypothese: elle est allee a Munich, elle a eu peur des Stukas a Sedan le 13 mai 40, elle a signe l’armistice, elle a livre 30 000 camions Renault a l »Allemagne, elle n’a rien compris a la guerre revolutionnaire, elle a pratiquee la torture en Algerie; elle est une nation criminelle: elle doit expier; c’est exactement ce que dit Emmanuel Macron, « l’homme en charge de l’essentiel ».

    En realite, la decolonisation porte l’immigration comme la nuee porte l’orage; « le metier d’etre les possesseurs et les nourrisseurs de cette region, nous n’y tenons pas du tout ». Cette region se venge; et, en attendant, l’armee russe manoeuvre a la frontiere marocaine et l’Allemagne gouverne a Bruxelles. Encore merci et bravo.

    Répondre
  • Guerillot

    24 novembre 2022

    Il faut établir la parité “entrée=sortie”, cad que pour chaque africain entrant dans Schengen, un chômeur européen doit obtenir un permis de séjour pour travailler en Afrique. Ainsi, l’Afrique bénéficie de compétences nouvelles et l’Europe rajeunit sa population.
    Gagnât/gagnant.

    Répondre
  • Jacques Peter

    24 novembre 2022

    La destruction de la civilisation judéo-chrétienne est voulue par les « progressistes ». Le moyen le plus efficace pour y arriver est l’immigration musulmane

    Répondre
    • CAMI

      24 novembre 2022

      Le moyen le plus efficace est d’arrêter de faire des enfants de ne plus travailler

  • CAMI

    24 novembre 2022

    C’est un dilemme de « riche » qui s’y croit encore….!
    – Qui pour rembourser la dette de 150k€-300k€ du français arrivant sur le marché du travail
    1- Le français lui même qui doit aussi faire deux enfants pour assurer sa retraite ou
    2- Un migrant arrivant avec ses valises et sa dette laissée au pays.
    Le français n’a pas envie ni de travailler, ni de faire des enfants et veut que le migrant vienne juste pour payer sa dette et reparte chez lui.
    Le problème n’est pas les gouvernants, mais les français qui n’ont pas compris qu’ils n’ont plus les moyens de leur train de vie !

    Répondre
    • breizh

      24 novembre 2022

      a-t-on demander l’avis des français sur cette immigration ?

  • marit

    24 novembre 2022

    La France est une cabane en bois qui accueille des termites!

    Répondre
  • Jean Darblay

    24 novembre 2022

    Très belle analyse. Il fallait le courage de le dire .
    Bravo Jean -Jacques !

    Répondre
  • breizh

    23 novembre 2022

    En perdant ses références chrétiennes, la France (et l’Europe) ont perdu leur âme et sont sorties de l’Histoire.
    Cette immigration incontrôlée ne fait qu’achever ces pays de vieux dirigés par des corrompus.

    Répondre
    • jean claude robert

      24 novembre 2022

      TOUT est dit dans votre commentaire…

    • Guerillot

      24 novembre 2022

      La france est laïque, donc le problème n’est pas religieux mais politique. L’Europe veut devenir le tiers monde des USA.

    • GBoyer

      24 novembre 2022

      D’accord avec vous sur la perte des références chrétiennes bien qu’il y manque la précision que les références chrétiennes de la France sont catholiques, d’abord. A la différence des USA, Angleterre, Allemagne etc etc.
      Par contre, « pays de vieux dirigés par des corrompus » là, je ne comprends pas. L’explosion démographique qui mène à « l’immigration incontrôlée » est le fait de « pays de jeunes », et on voit le résultat.
      Quant à la corruption chez nous elle augmente à la mesure de cet envahissement de populations de pays de jeunes dont la corruption est l’essence.
      Alors l’injure « pays de vieux », qui m’atteint parce que je suis une vieille, et parce que plus nos gouvernants rajeunissent et plus ils sont corrompus, je ne l’accepte pas.

    • Patrice Pimoulle

      24 novembre 2022

      La question devient alors de savoir pourquoi la France aperdu ses references chretiens. Probablement avec la Commune et le parti socialiste revolutionnaire; le sentiment de classe precede le sentiment national. Ensuite, le catholicisme est une doctrine subtile qui doit ete maniee avec discenement; encore la hierachie catholique n;est pas indemne de tout reproche. et enfin, le changement de moeurs aurait du amener un changement de l’enseignement; ce changement n’a pas eu lieu, comme en attestent les innombrables faits de viol, ‘homosexualite et de pedophilie.

    • breizh

      24 novembre 2022

      @Gboyer
      désolé si vous avez perçu mes propos comme une insulte. Mais je ne fais que constater que la population des pays européens est de plus en plus vieille (chute de la natalité) et que les dirigeants de ces pays sont corrompus : ce n’est pas une situation d’avenir à mon sens.

    • Patrice Pimoulle

      25 novembre 2022

      Je ne suis pas aussi pessimiste que vous;il n’est pa impossible que l’occident se ressaisisse apres la crise edifiante et salutaire de la guerre d’Ukraine.

    • breizh

      27 novembre 2022

      @guerillerot
      tout dépend ce que vous appelez laïque :
      Si c’est la séparation du divin et du politique : c’est une notion chrétienne.
      Mais pour ceux qui nous gouvernent, c’est la destruction de la religion catholique, et donc du fondement de notre culture, à terme de notre pays.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!