FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

 

Si vous n’avez pu assister à tous les débats de cette campagne et si vous n’avez pas lu avec attention les programmes des candidats il vous faut un mode d’emploi. Nous avons essayé d’en établir un pour vous.

 

Si vous voulez du poujadisme new look, n’hésitez pas à voter Marine Le Pen

 

Vous aurez droit à une grande bataille constitutionnelle sur l’opportunité d’utiliser l’article 11 de la constitution (référendum d’initiative populaire) plutôt que l’article 89 (référendum constitutionnel). Vous découvrirez qu’il est plus facile de changer de constitution  que de changer de monnaie…

 

Vous constaterez ensuite l’effondrement de la valeur de votre contrat d’assurance  vie ainsi que celui de votre retraite, puisque la caisse à laquelle vous cotisez, place l’essentiel de vos cotisations en obligations émises par le trésor français.

 

Vous pourrez assister  à une augmentation de l’intervention de l’Etat dans la stratégie industrielle. Ce que vous avez vu avec toutes les grandes entreprises françaises dans lesquelles l’Etat est intervenu, qui ont soit disparu soit été rachetées par des investisseurs étrangers (Arcelor, Alcatel, Alstom, Areva…) n’aura rien à voir avec la suite.

 

Vous pourrez voir exploser le déficit budgétaire de la France. Le chiffrage de toutes les mesures envisagées dans son programme revient à 85Md€…

 

Vous participerez au retour d’un poujadisme « new look ». En 1956, Pierre Poujade avait créé l’Union de Défense des Commerçants et Artisans (UDCA). Le pays était selon lui « tombé aux mains d’une oligarchie puissante qui dilapidait à son profit les fonds de l’Etat et asservissait le peuple français ». L’UDCA avait obtenu 56 députés aux élections législatives de 1956…

 

Si vous voulez continuer avec le hollandisme, votez Macron

 

Si vous voulez rejoindre la camp des « bobos » qui souhaitent avoir un président qui leur dira « Je vous aime » en  se donnant une dimension christique avec ses bras en croix, il vous faut voter Macron.

 

Si vous voulez du progressisme en trompe l’œil comme cela risque de se passer, votez Macron . L’exemple de sa « réforme des retraites » est une bonne illustration de sa « méthode ».  Il annonce un système de retraite universel avec des règles communes de calcul des pensions tout en créant une application smartphone pour pouvoir consulter à tout moment ses droits accumulés. Bravo cela fait « French Tech ». Mais  cette « réforme » débutera par deux années de consultation au cours desquelles « la spécificité des régimes ne disparaitra pas » et « la pénibilité » sera toujours prise en compte.  Il faudra ensuite dix années de montée en charge… Sur la diminution de la dette publique, il faudra régler le problème dit-il. Mais en même temps, expression qui revient très souvent dans ses discours, il ne faudra pas tuer les gens en le réglant… Sur l’immigration ensuite, il faudra aussi régler le problème. Mais en même temps, il faudra qu’on en ait discuté avant. En fait, il s’agira d’une « méthode à la Hollande » qui ne s’appliquera pas aux faits réels…

 

Si vous pensez qu’il faut qualifier la colonisation comme un crime contre l’humanité, demandez lui pourquoi on n’a jamais entendu un pays musulman s’excuser pour avoir occupé l’Espagne pendant huit siècles !

 

Si vous pensez comme Winston Churchill  qu’un  « économiste est quelqu’un qui va expliquer demain pourquoi les événements qu’il avait prévu hier ne se sont pas passés », consultez la liste des économistes qui ont recommandé de voter pour Emmanuel Macron publiée dans Le Monde de la semaine dernière. Trois d’entre eux, parmi les plus médiatiques (Philippe Aghion, Elie Cohen, Thomas Philippon) avaient chaudement recommandé de voter Hollande en 2012. On aurait pu imaginer qu’ils s’expriment sur le bilan excessivement médiocre de leur candidat. Ils ne l’ont pas fait, car maintenant ils recommandent de voter Macron !

 

 

Si vous voulez que la France ressemble au Venezuela, votez Mélenchon

 

Vous constaterez que la fiscalité confiscatoire mise en place par Holla nde pourra être poussée jusqu’à 100 % et au delà en matière d’impôt sur le revenu, taxation des plus values, Impôt sur la Fortune et droits de succession. Si vous faites partie des 18% de cadres qui annoncent vouloir voter pour Mélenchon, préparez vous au retour de la lutte des classes avec ses vieux slogans marxistes qui ont échoué partout.

 

Vous assisterez à un exil massif de tous les centres de décision des sociétés françaises, de leurs dirigeants, de tous les entrepreneurs qui ont du talent. En s’inspirant largement de la politique économique menée au Venezuela, à Cuba et en Argentine, vous allez pouvoir assister à un appauvrissement généralisé de la France, une fuite généralisée de tous les cerveaux sur fonds de démagogie sociale.

 

Vous vivrez dans un pays qui ne respectera plus ses engagements internationaux vis à vis de l’Europe et de l’Otan. Dans de telles conditions la France ne pourra pas conserver un taux de change fixe avec quel pays que ce soit.

 

Vous devrez faire très attention à tous les hommes politiques qui prétendent faire le bonheur des gens malgré eux.  Ils finissent  souvent en gardien de camp. D’ailleurs, Theodor Eicke, commandant nazi  du camp de concentration de Dachau, avait fait inscrire à l’entrée du camp la grande devise d’Adolphe Hitler « Tu n’es rien le peuple est tout »…

 

Si vous pensez que gouverner c’est faire rêver, votez Hamon

 

Vous pourrez profiter du revenu universel « la protection de tous par tous » promet-il en faisant une grande confusion entre solidarité et assistanat avec aucune limite d’âge, ni de nationalité et un introuvable financement. On est sûr que cette mesure aurait beaucoup de succès à Alger et à Bamako…

 

Vous pourrez aussi constater à quel point  l’islam a toute sa place dans la république. On  accordera, bien sûr à l’islam ce qui a été accordé au catholicisme. L’incapacité de la gauche à appréhender l’islamisme, tentant désespérément à le ramener vers sa seule dimension sociale, pourra ainsi se poursuivre. L’objectif de l’islamisme qui est d’islamiser la société française pourra être mis en place…

 

Si vous voulez que la France reparte du bon pied, votez Fillon

 

Personne n’a envie d’approuver qu’un candidat à la présidence de la république se fasse offrir ses costumes par qui que ce soit. Ayant constaté cela il fallait mettre sur la table tout le comportement des élus. Cela ne méritait pas une campagne qui a ressemblé beaucoup à la feuille d’impôt de Jacques Chaban-Delmas au moment où il voulait avec Simon Nora établir les fondements d’une « Nouvelle Société ». Cela n’a pas été non plus sans rappeler la campagne contre Valéry Giscard d’Estaing sur « Les diamants de Bokassa ». A chaque fois la gauche a largement participé à évincer des candidats susceptibles de faire évoluer la France dans la bonne direction.

 

Si vous voulez que la France réduise ses dépenses publiques en réalisant 100Md€ d’économies pendant le prochain quinquennat il faudra réduire le nombre de fonctionnaires. Ce n’est ni une punition ni une vengeance, mais le fait d’adapter les effectifs de l’administration à un monde qui bouge. Toute entreprise doit s’adapter, l’Etat aussi.

 

Si vous voulez que l’économie française soit libérée du carcan de l’Etat, il faut mettre fin aux 35 heures et baisser massivement les prélèvements qui, pèsent sur les entreprises. Il faut absolument un choc de compétitivité qui permette aux entreprises du secteur privé de croitre à nouveau. Pour sauver les dernières usines qui restent dans notre pays c’est maintenant.

 

Si vous voulez que la France se libère de l’emprise des syndicats qui nient la nécessité des réformes comme l’a montré le vote de la loi El Khomry fortement inspirée par Macron et qui n’a pu voir le jour …

 

Si vous voulez mettre fin à l’exil fiscal des dirigeants et entrepreneurs qui ont du talent. Les familles et les salariés français sont parmi les plus imposés de l’OCDE. Si vous préférerez que les jeunes français aient le sentiment d’avoir un avenir dans leur pays il vaut mieux voter Fillon… A suivre

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

Partager sur

42 Commentaires

  1. Le tour de passe-passe a marche, c est reparti avec la meme clique: « C’est justement le lieu de la fête, La Rotonde, qui a fait parler au sein de la classe politique. Un lieu symbolique qu’avait déjà choisi François Hollande pour célébrer son succès à la primaire du PS en 2011. Macron lui-même y avait fait campagne pour l’actuel locataire de l’Élysée, comme souligné par le journaliste de Marianne Marc Endeweld. Pour compléter le tableau, c’est entouré du gratin parisien que l’ancien ministre de l’Économie a célébré son exploit: Jacques Attali, Line Renaud, Pierre Arditi, François Berléand, Stéphane Bern, Erik Orsenna… »

    Répondre
    • Le site du Ministère de l’Intérieur donne les mêmes chiffres que Bloomberg. Nous vivons une période de manipulation des masses qui fonctionne à merveille. Je ne m’imaginais pas voir Macron au second tour. Pour moi, la ficelle était trop grosse. Pas pour 22% de mes compatriotes. Dommage.

    • D’un autre côté, s’ils tiennent compte du fait que les derniers dépouillements ont lieu dans les grandes villes, ils ont raison de minorer Le Pen et de majorer Macron. Mais l’écart initial était quand même important par rapport à la réalité.

    • Exact, car Macron est passé devant Le Pen mais pour Fillon ou même Mélenchon tout n’est pas perdu :

      http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html

      Il y a un gros retard mais les villes sont moins FN que les « patelins » et donc le FN risque de baisser d’au moins 1 à 2 % ce qui pourrait profiter à Fillon ou Mélenchon, à noter que le Brexit a été donné vainqueur vers 2 ou 3 h du mat !

      Il est possible et souhaitable que Fillon fasse un gros score sur les villes et rattrape 900 000 voix sur Le Pen sachant qu’il en reste 10 000 00 à dépouiller.

  2. Bonsoir,

    Ai voté Fillon pour me coucher ce soir dans le meilleur des mondes et aussi pour faire plaisir à M Netter.

    Poujade a contribué à l’election de Mitterand
    (attentat observatoire + soutien direct en 1981)

    macron est dangereux et un peu débile

    Et Fillon qui le soutient à 20h47 est finalement du même acabit, celui de Poujade

    voter macron équivaut à voter hillary clinton alors qu’elle n’est pas française et que nous sommes en avril 2017 et que sa place est en taule.
    Et nous serions marginalisés comme jamais depuis 100ans (? dernière fois que russie = us ?)

    je n’ai pas l’intention de vivre ensemble avec ces gens
    (mes idées font grosso modo 45% ce soir et je ne compte pas mini 1/4 des electeurs melenchon qui ne voteront jamais pour ce tdc qui n’a JAMAIS été banquier)

    Répondre
    • On remerciera le candidat inutile Nicolas Dupont-Aignan qui vient siphonner à droite 5 %.

    • La réaction de Fillon est scandaleuse. On m’avait prévenu qu’il n’avait aucune conviction et qu’il n’était pas d’une grande intelligence. J’ai bien fait de changer de vote au dernier moment. Au moins, j’aurais gagné le sentiment de ne pas avoir été cocufié.

  3. Le gros problème que j’ai avec Fillon c’est que je n’y crois pas. Cet homme a 30 ans de carrière derrière lui où est la mesure libérale. Sarkozy avait fait le coup avant et Chirac bien avant. C’est un crédo de la droite de rafler la présidentielle avec un discours libéral et de faire le contraire derrière. Il ne remet pas en cause ni l’Union Européenne ni l’Euro.

    Et si il passe on aura loupé une occasion unique d’en finir avec ce système en votant Le Pen. C’est la première fois depuis 92 que cela se présente.

    Les français sont de toutes façons ruinés. Les assurances vies ne vallent déja plus rien. Je préfère que l’on démantèle l’ouvrage et que l’on force tout le monde à prendre ses pertes plutôt que l’on liquide les français au profit de ce qui ont joué et perdu.

    Le retour du poujadisme ? ca ne tiendra pas deux secondes, la réforme de l’état se fera nettement plus surement dans le cadre du Franc avec un taux d’intérêt à 6% plutôt que dans le cadre de l’euro.

    J’y crois pas en Fillon. Sarkozy aura été le dernier traitre qui m’aura eu. Je ne voterai plus ni pour un fonctionnaire ni pour un homme assimilé au système. Si l’UMP était libéral ça se saurait. Avec tous les fonctionnaires qui entourent fillon je crois pas une seconde qu’ils scieront la Branche sur laquelle ils sont assis, et dans le cas de Fillon il y a suffisemment de preuves aujourd’hui pour voir qu’il a fait une carrière à profiter allègrement des largesses du système !

    Répondre
    • vous avez eu du flair

  4. Je suis assez en désaccord avec vous Monsieur Netter et ce pour les raisons suivantes :

    la question de l’euro n’en est pas une dans le sens ou quelque soit notre futur(e) président(e) l’euro disparaitra c’est juste une question de temps, avec l’un ou l’autre cela ira plus vite.

    En ce qui concerne les finances en général, nous avons je crois quelques 2000 millards de dettes , donc qui ne seront pas remboursées en un ou deux quinquennats je pense et quelque soit l’élu(e) que le choix se résume juste de savoir si on continue à creuser le trou ou pas .

    Je pense qu’aucun des candidats n’a de réel programme qui apporte assez de liberté au peuple car tous veulent diriger avec le système que nous connaissons, seuls deux veulent s’affranchir de Bruxelle en oubliant que Bruxelle a sa part de responsabilité mais la France aussi par ses mauvais choix maintes fois répétés depuis 40 ou 50 ans.

    C’est pourquoi je voterai selon des critères qui sont plus simples que des estimations futures de rendement , de placement ou autres c’est à dire selon la sincérité que j’attribue aux candidats de vraiment vouloir faire quelque chose pour la France et avec le principe de ne pas miser sur le cheval qui a déjà couru dans le passé sans résultat.

    Je ne suis finalement pas directement concerné par le résultat étant donné que j’ai choisi il y a quelques années de quitter mon si beau pays avec femme, enfant et bagages et que toutes décision Française n’a plus d’influence sur mon patrimoine mais je me permet de donner mon avis étant donné que vous avez clairement établi le vôtre.

    Répondre
    • Je suis personnellement complètement d’accord avec vous et dans la même situation que vous.

  5. Merci pour ce mode d’emploi. In fine c’est l’Assemblée Nationale qui gouvernera.

    Répondre
  6. Et tout ça, Monsieur Netter, pour terminer en fillonade!

    Répondre
  7. Villepin un « jobastre » selon JF Probst, spécialiste francafrique et aussi des flux.

    Bourgui
    Pierre bergé (PBA auction + fille dans film YSL)

    Macron = Pay-To-Play Cesspool Of Corruption façon hillary

    Répondre
  8. « l’effondrement de la valeur de votre contrat d’assurance vie ainsi que celui de votre retraite, puisque la caisse à laquelle vous cotisez, place l’essentiel de vos cotisations en obligations émises par le trésor français. »

    En ce qui concerne les caisses CNAV ARRCO & AGIRC, il s’agit non pas de capitalisation mais de répartition, cette dernière fondée sur les cotisations prélevées sur la masse salariale des actifs. Les fonds en obligations dont vous parlez sont des accessoires et non l’essentiel.
    Quelles seraient alors les conséquences si les salaires et cotisations étaient libellés en franc français?

    Répondre
  9. L’essentiel pour un homme politique est de savoir manœuvrer en donnant satisfaction aux besoins immédiats les plus impérieux de la majorité de la population. En ce qui concerne l’avenir, les masses se fient à ceux qui les persuadent qu’ils représentent leurs intérêts mieux que les autres. – Joseph Staline

    Répondre
  10. 4!/2! ? 😉

    Répondre
  11. @JulianAssange

    Suivre
    Plus
    US guide:
    Macron – Hillary aged 39
    Le Pen – Female Trump w/o gaffs & with big youth vote
    Fillon – Romney w/o religion
    Melenchon – Sanders

    Impressionnant.
    il a accès à bcp de choses…
    Ai dit ici clinton= macron (pour bcp de raisons…)
    mais le reste est si vrai … mediaplanners?

    Répondre
  12. « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. »
    Georges Orwell

    Répondre
    • Merci Arsene.
      Je vous renvoie une autre citation : »La politique est l’art de chercher des problèmes, de les trouver, d’en apporter un diagnostic erroné, puis d’appliquer les mauvais remèdes » – Sir Ernest John Pickstone Benn

  13. Effectivement, dimanche soir on saura si le lavage de cerveau des Français a bien fonctionné ou pas. Les choix possibles sont tellement caricaturaux, que c’est à peine croyable. Je reconnais avoir beaucoup de mal à comprendre comment des gens ayant une intelligence sociale d’un niveau acceptable (et je ne parle pas ici de ceux ayant des intérêts directs) peuvent se laisser avoir par des discours aussi creux, voire nocifs.
    Le deux poids – deux mesures dans le traitement des « affaires » de Fillon m’a rendu moi-même un poil fondamentaliste: je ne supporte plus qu’on m’en parle, je réponds de suite, mécaniquement, « tous pourris ». Bien sûr que ce n’est pas glorieux, mais bon sang, que les mêmes se rappellent le discours qu’ils avaient à propos de Fillon à la mi-janvier, avant que tout explose.
    On marche sur la tête. Et sur l’avenir de nos enfants, et ça, c’est ce qui m’inquiète le plus.

    Répondre
    • Woui- et Clemenceau disait : »On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse »

  14. Dimanche prochain vers 20h00 on saura qui a raison ou tort! J’aurai aussi compté alors les suffrages de mon bureau de vote où je suis vice-président
    Ce qui m’attriste pour ne pas dire m’atterre, c’est que M. Mélenchon puisse être au second tour; Mme Le Pen, on sait qu’elle va être au second tour, c’est prévu et même démontré (mathématiquement)depuis des années, mais cela aussi m’atterre!
    Nous on a la « droite la bête du monde »; je confirme et cela m’atterre aussi car avec Macron, l’hypothèse la plus plausible pour le moment, c’est que nous en prenions pour 5 ans de plus de hollandisme malgré ce qu’en dit, et j’espère qu’il a raison, M. Gave avec ses brillants articles;

    Répondre
    • MLP vous atterre mais pas Fillon avec le bilan qu’il traîne …?

      Quand la raison n’est plus attaché à la gravité (terrestre) il ne reste plus qu’à s’envoler ^^

  15. Les gens qui veulent notre bien à notre place sont des gardiens de Mirador – tout à fait vrai.

    Répondre
    • « Il y a trop de grands hommes dans le monde; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au-dessus de l’humanité pour la régenter, trop de gens font métier de s’occuper d’elle » « La Loi » (1850) Bastiat

  16. Ce n est pas en  » essayant  » de faire peur au Français que vous allez améliorer la situation en France . Nous avons eu la gauche……. résultat ………. zéro ensuite nous avons eu la droite …….. résultat ……… zéro ; que reste t il ? les extrêmes et comme des millions de Français , je vais voter Marine . C est la seule qui dit tout haut ce que le Français pense tout bas . PLEIN LE CUL DU POLITIQUEMENT CORRECT , nous sommes tous frères blablabla . STOP
    Vous devez me traiter de raciste , c est faux et archi faux ; étant d origine étrangère , aujourd’ hui Français et fier de l être , j ai voté à gauche mais ça …. c était avant . Mes parents sont arrivés en France il y a 80 ans ; à cette époque il fallait relever le pays , il y avait du travail pour celui qui n était pas fainéant et mon père a bossé très dur dans les mines ( Gardane ) dans les constructions de barrages ( Bort les Orgues) etc pour faire bouillir la marmite, il n attendait pas après les aides des associations , il n y en avait pas .Il était le bienvenu et apprécié de tous ces employeurs . Quand j ai été en âge de comprendre , il m a dit : » Mon fils , la France nous a accueillis , respecte ce pays  » . Je n ai jamais oublié ses paroles . Je ne me suis jamais torché le cul avec le drapeau de mon pays et prononcé des phrases et des slogans anti Français ; je ne nique pas la France , ni la Police ni ma Mère
    C est tout ce que j ai à dire

    Un Français en colère

    Répondre
    • Monsieur, votre témoignage vous honore, honore votre votre père et ce qu’il vous a transmis. Votre témoignage, encore, montre ce beau visage de la France qui rassemble ses fils autour d’un patrimoine culturel commun.

    • Un détail: nous nn’avons jamais eu une vraie droite au pouvoir. Tout juste du centre-gauche.

  17. Le RSI c’est Fillon … la convention fiscale avec le Qatar c’est Fillon … les travailleurs détachés/ traité de Lisbonne c’est Fillon … une dette de 600 milliards en plus en 5 ans c’est Fillon …un record d’immigration massive extra européenne c’est Fillon … un culte pour l’Euro (qui a un grand avenir) c’est Fillon … le karcher qui n’a jamais fonctionné avec 0 place de prison construite c’est Fillon … l’envolée de l’Immo (qui est de très loin le pb n°1 en France car impacte tout) c’est aussi Fillon etc etc etc

    Mais Fillon va être le saint sauveur de la France … je le vois plutôt continuer à la siphonner encore plus à l’avantage des siens et migrer avec sa Femme au final en Angleterre lorsque ce seras vraiment devenu invivable.

    Répondre
    • Vous semblez oublier qu’à l’époque, Fillon avait un patron et qu’il a présenté sa démission plus d’une fois.
      Ce qu’il faut dire pour coller plus à la vérité:
      C’est Sarko qui
      C’est Sarko qui
      Etc.

    • Heureusement pour vouq que la naivete (ou autre…) ne tue pas …

  18. Enfin un résumé concis des différents programmes et de leur conséquences économiques.
    Merci beaucoup.

    Répondre
  19. Bonjour,

    Si nous pouvions monter au sommet d’un màt de misaine pour
    essayer de voir un peu plus loin, nous serions déçu de constater
    que les éléments battent le haut des vagues et noient toutes observations.

    Si nous promenions en dessous de cette furie, nous pourrions constater
    une histoire des dernières 70 années qui nous conduit à la disparition de
    ce pays.

    – Guerre 39/45 dont les francais dans leurs memoires ne sont pas guéris.
    – Régime de Vichy et ces rafles abominables.
    – Guerre d’indochine, insultante pour le  » pays des droits de l’homme  »
    – Guerre d’Algérie et ces 42.000 enfants de 20 ans morts pour la France,
    et ces 600.000 morts .
    Le coup de gràce sera l’union européenne qui sera le bouquet final, associé
    à une mondialisation financière ou tous les repères de culture et d’identité nationale
    volent en éclats.
    Dans cette furie des éléments je n’y vois que le désespoir.

    La planche a été savonnée, ceux ou celles qui viendront pour nous convaincre que
    100 milliards d’économies et une partie importante de notre avenir, nous mentent ou
    sont incompétents.

    A Rome on avait coupé l’eau, à la France on lui a enlevé sa mémoire, même résultat final.

    Pour l’Histoire il restera la stupidité des dirigeants politique.

    Jean SEGUR

    Répondre
    • « Les problèmes significatifs auxquels nous devons faire face ne pourront jamais être résolus au niveau de réflexion de ceux qui les ont créés » – Albert Einstein

  20. Frappé au coin du bon sens… mais je ne peux m’empêcher de pense que c’est M. Mélenchon qui sortira vainqueur de cette élection.

    Les décisions sont prises par les indécis…

    – Ils ne veulent pas voter M. Lepen (et on les comprend) pour des raisons évidentes. On leur a expliqué pourquoi c’était mal.
    – Ils ne voteront pas pour E. Macron car ils sentent bien que c’est de la manipulation
    – Ils ne veulent pas voter F. Fillon : il a maintenant l’image de tout ce que l’on déteste en politique c’est-à-dire quelqu’un qui tape dans les caisses publiques
    – Ils ne veulent pas voter pour Hamon qui n’a aucune chance
    – … ni pour aucun des petits candidats pour la même raison

    Bref, pour l’indécis, il ne reste qu’un choix celui de JL Mélenchon… car l’indécis ne voit pas que sa politique mènera la France à la ruine.

    Répondre
    • Et à la dictature ! Son projet d’assemblée constituante pour mettre en place une VI ème république me laisse penser qu’il souhaite établir une bonne dictature rouge. Enfin Je dis cela, je ne dis rien…

    • Je vous rejoins, car en fin de compte la France n’ayant jamais connu le communisme, va le réussir… comme les autres. Mais je crois qu’il faut en passer par là pour guérir tous ces malades qui croient qu’en prenant aux uns pour donner aux autres on s’élève. Confucius disait « Ne donne pas un poisson à un homme qui a fin, apprend lui à prêcher »
      Viva Castro, Chavez, le Che, Mao, Lénine, Staline et Mélenchon et que la justice d’un homme fut

    • Heureusement la France n’est pas hors sol (comme Ce batteur d’estrade). Avant même le début de la catatrophe, Bruxelles puis le FMi mettront bon ordre dans le pays et Mélenchoon si, les français sont assez bêtes pour l’élire, sera vitré comme Berlusconi.

    • A pecher vous voulez dire sauf qu il y a de moins en moins de poissons. Nous nous dirigeons vers un monde sans pitie ni humanite, bientot ce sera admis et celui qui paradoxalement y aura mene aura ete le socialisme cense mene a l inverse de part la tournure extreme su il a pris.

Répondre à Charles Heyd Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *