24 February, 2022

Ukraine : cinq leçons pour l’Europe

Deux puissances s’affrontent, États-Unis et Russie, sur le dos d’un pays, l’Ukraine, qui est depuis près de 20 ans et des premières révolutions orange l’objet de leur antagonisme et de leurs convoitises. Dans cet affrontement sur le sol européen ne manque qu’un seul protagoniste, le principal, l’Europe. On n’entend ni le Royaume-Uni, ni l’Allemagne, ni la France. Ces pays sont économiquement plus puissants que la Russie, dont le PIB est inférieur à celui de l’Espagne. Leur cohésion sociale est plus forte, alors que la Russie est toujours frappée par une faible espérance de vie pour les hommes (autour de 55 ans) et une dépression démographique plus importante que les pays d’Europe de l’Ouest. Mais la Russie a une armée, moderne en bien des points, entrainée, puissante et elle sait s’en servir.

 

Première leçon pour l’Europe de cette crise ukrainienne : sans armée, un pays ne compte pas. L’armée ne sert pas à attaquer, mais à dissuader l’autre de nous attaquer. En 1991, l’Ukraine a renoncé à son arsenal nucléaire. Si tel n’avait pas été le cas et si Kiev avait gardé son armement, la Russie ne pourrait pas occuper aujourd’hui les territoires du Donbass. Les pays d’Europe ont une armée, qui s’appelle l’OTAN, mais qui n’est pas une armée nationale et qui donc ne sert pas les intérêts des pays. Ce n’est pas non plus une armée de mercenaires. C’est une armée de tribut et de soumission. Les pays baltes ne voulant pas de l’armée russe sur leurs terres ils ont ouvert leurs frontières à l’armée de l’OTAN. C’est, depuis 30 ans, tout l’enjeu de l’Ukraine : quelle armée occupera son territoire, l’otanienne ou la russe ? Nombreux sont les pays d’Europe à avoir abdiqué leur indépendance en acceptant de se soumettre à une armée autre que celle de leur pays.

 

Deuxième leçon pour l’Europe : l’indépendance énergétique est primordiale. En renonçant au nucléaire, l’Allemagne et la Belgique se sont soumises au gaz russe. En 2020, 55% du gaz consommé en Allemagne provenait de Russie. On comprend que Berlin soit si désireuse de mettre en service le gazoduc Nord Stream 2 afin d’accroitre encore davantage l’arrivée du gaz russe. Ce faisant, l’Allemagne accepte sa dépendance et renonce à toute autonomie énergétique. Berlin a dû renoncer à Nord Stream 2 sous l’effet de la pression américaine qui ne veut pas voir l’ouverture de ce gazoduc. L’Allemagne n’a donc plus de souveraineté politique. Il est heureux que le président Macron, après avoir attaqué la filière nucléaire durant 5 ans, vienne d’un coup d’en redécouvrir les bienfaits et de relancer le programme nucléaire français.

 

Troisième leçon : l’hypocrisie moralisatrice finie toujours être retournée contre soi. L’Europe ne peut opposer aucun argument politique et philosophique à Poutine puisque celui-ci ne fait qu’appliquer la théorie politique européenne. Que peuvent dire des pays qui ont soutenu la guerre contre la Serbie dans les années 1990, qui en ont détaché le Kosovo pour créer un État artificiel et mafieux ? Que peuvent dire des pays qui ont attaqué l’Irak, au mépris des résolutions de l’ONU et en mentant sur les armes de destructions massives ? Difficile alors de parler de respect du droit international et de l’intangibilité des frontières. Impossible aussi de s’offusquer de la défense de groupes sécessionnistes quand on a soi-même, en Syrie, financé et défendu « les rebelles », c’est-à-dire des groupes islamistes attaquant un État légitime agressé. Difficile aussi après l’intervention en Libye, où la résolution de l’ONU fut violée, allant jusqu’à renverser Kadhafi et à détruire un État légitime. Comment enfin s’opposer à ce que le Donbass rejoigne la Russie quand on défend depuis un siècle « le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » et que l’UE soutient « l’Europe des régions », c’est-à-dire la sécession de la Catalogne et de l’Écosse ? Ce que les Européens font depuis 30 ans, au nom de la démocratie et des droits de l’homme, les Russes ne pourraient pas le faire en Ukraine ?

 

Quatrième leçon : le mensonge dissout les relations internationales. En 1991, les États-Unis avaient promis que l’Ukraine n’intègrerait jamais l’OTAN, puis ils sont régulièrement revenus sur cette promesse en défendant l’extension de l’OTAN jusqu’à la Russie, ligne rouge inacceptable pour Moscou. Si les États-Unis ne veulent pas de missiles soviétiques à Cuba, on peut comprendre que la Russie ne veut pas de missiles otaniens en Ukraine. Mensonge en 2003 pour justifier l’intervention en Irak. Mensonge en 2011 sur le dossier libyen, tant le renversement de Kadhafi était programmé. Mensonges durant toute la guerre en Syrie. À force de mentir, plus personne ne croit les États-Unis. La diplomatie repose essentiellement sur la parole et sur la confiance. En mentant, Washington a dissout ce qui fait la nature même de la diplomatie. Ne reste donc plus que la force et l’armée.

 

Cinquième leçon : la recomposition du monde se fait sans les Européens . Les États-Unis voudraient exclure la Russie de la messagerie Swift, la privant ainsi des possibilités d’échanges bancaires, mais cette sanction pénaliserait autant Moscou que les entreprises européennes travaillant avec la Russie. Les sanctions économiques vont peu peser sur les États-Unis, mais beaucoup plus sur les pays d’Europe. La Chine pourra ouvrir en grand ses bras pour continuer à accueillir les activités russes. Au moment où le monde s’écrit en Eurasie, l’Europe est absente de sa propre aire d’influence.

 

 

Auteur: Jean-Baptiste Noé

Jean-Baptiste Noé est docteur en histoire économique. Il est directeur d'Orbis. Ecole de géopolitique. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages : Géopolitique du Vatican. La puissance de l'influence (Puf, 2015), Le défi migratoire. L'Europe ébranlée (2016) et, récemment, un ouvrage consacré à la Monarchie de Juillet : La parenthèse libérale. Dix-huit années qui ont changé la France (2018).

141 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Guillaume P

    24 March 2022

    Oui, mais le Donbass comme la Crimée c’est 84% de russophones, 3% d’ukrainophones, ces zones n’auraient jamais du se retrouver dans les frontières artificielle de l’Ukraine et elle ne sont pas “occupées” par la Russie. Par contre le Donbass est bien maltraité et bombardé par les ukrainiens depuis 8 ans, la Crimée a très bien fait de se détacher de ce pays avec un référendum parfaitement légitime.

    Répondre
  • Sandrine

    23 March 2022

    Article clair et concis, qui résume bien la situation. Malheureusement, on se réveille un peu tard. La France, dans tout ça, que va t elle subir comme conséquences ? La ruine, selon moi. Tout au moins, j’espère que l’hégémonie du dollar tombera et que l’arrogance des USA tombera elle aussi. Peut-être qu’ainsi on pourra reconstruire… j’espère

    Répondre
  • Arkadiusz

    21 March 2022

    Article complet avec les elements cles exposee parfaitement.

    Répondre
  • Dominique

    12 March 2022

    Je suppose que le migou rejette parfois les signes de début de paragraphe. Je les supprime et reposte la suite 4 avec màj :
    Et la France dans tout cela ?
    Les Français sont victimes des Mondialistes.
    Les crises ( énergie, inflation, monnaie ) étaient là avant le 21 février et les sanctions vont les aggraver. Pour le bénéfice des grands banquiers, si on pense qu’ils les organisent ?
    La paix internationale sans peur nucléaire redevient possible avec le recul fulgurant de Washington sur l’OTAN, le 8 mars. Mais elle ne freine pas la Commission : le plan de riposte du CFR avait été transmis aux capitales de l’Ouest par Washington et il sera exécuté.
    Elle ne freine pas non plus le Young Global Leader qui est installé en France depuis 10 ans ( avec sa période Hollande .
    Il s’appuie déjà sur l’exode d’Ukrainiens.
    Il cache que Washington pousse Kiev à faire un maximum de dégâts, alors que l’armée russe a reçu l’ordre de protéger les civils.
    Car Moscou a perdu la guerre médiatique. “L’Empire des mensonges” est trop fort, depuis des décennies ses mensonges lui permettent de diaboliser celui qu’il désigne comme étant un ennemi. Et la diabolisation de Poutine permet la guerre des sanctions contre la Russie.
    Il lui faut ses guerres au tyran – contre les Gilets jaunes, contre le Covid, contre Poutine – C’est sa méthode pour pouvoir appliquer plus vite les plans mondialistes, sans débats démocratiques, sans R.I.P.
    Il compte détruire encore plus notre économie, nos finances et notre civilisation, avec :
    la Décarbonisation, alors que le cycle du carbone crée la vie, le réchauffement du climat étant un bobard avéré,
    l’Abandon du Pétrole et du Gaz, énergies et matières premières inépuisables et devenues non polluantes,
    le Transhumanisme qui assassine l’Homme,
    et les mesures prises avec le virus.
    Il impose, grâce à la fausse monnaie de Francfort, ces programmes conçus à Bruxelles par des commissaires inconnus et non élus.:
    ( Par exemple, les inefficaces éoliennes ont déjà coûté 200 milliards versés à des étrangers et ajoutés à la dette. Un massacre écologique rendu possible par l’Elysée : les préfets décident seuls. )
    Il compte aussi sur ses guerres pour continuer à occuper l’Elysée. Guerres sans risque pour des technocrates qui en retirent pouvoir, honneur, et argent.
    De nouvelles manipulations seront inventées et diffusées par les gross médias. Rien n’a changé sauf que “ c’est la faute à Poutine.”
    Le tyran peut y apparaître dans de petits rôles : diplomate, pourfendeur de Poutine, sauveur des Français, conférencier devant des sympathisants, etc. alors que dans le monde réel il a tout raté.
    La tyrannie fonctionne car trop de Français sont comme le héros tragique de Orwell 1984 : ” À la fin, il aima Big Brother.”

    Répondre
  • Dominique

    11 March 2022

    J’ai appris ( grâce au bloger thesaker qui delandait à sa communauté quel serait le meilleur moteur recherche ) l’existence d’un programme de recherche sur internet qui ne viole pas les libertés comme le font go**le, d**kd**kgo et tellement d’autres.
    Il s’agit du moteur de recherche allemand metager.de,
    Effectivement aux questions ” discours Poutine 21 février ” le moteur metager.de présente plusieurs réponses en langue française pour obtenir le texte du discours le 21 février.
    Idem pour celui du 24 février.
    Ces sites sont sympathiques puisqu’ils indiquent des sites francophones lorsque la question est posée en français !

    Répondre
  • Dominique

    11 March 2022

    Je reposte la suite 4, après une petite mise à jour :
    Et la France dans tout cela ?
    Ces questions russes et américaines m’ont ramené vers la France. Car la France est concernée par l’emprise des grands banquiers américains et la France est ma préoccupation, j’y suis né et je n’y joui plus de mes libertés, pour le moment.
    => Les crises étaient là avant le 21 février et les sanctions vont les aggraver, pour le bénéfice des grands banquiers. Sinon, pourquoi auraient-ils créé ces crises puis ces sanctions ?
    Nous aurons encore moins de libertés et nous paierons les fautes des dirigeants.
    – La PAIX internationale sans peur nucléaire redevient possible avec le recul de Washington, mais elle ne freinera pas le Young Global Leader qui s’est installé depuis 10 ans ( avec sa période Hollande ) à l’Elysée. Il continuera ses méfaits.
    – Il s’appuie déjà sur l’exode d’Ukrainiens pour diaboliser la Russie, alors que l’armée russe ne touche pas les civils contrairement à l’armée de Kiev.
    Il ne dit pas que la tactique ultime des USA est de pousser Kiev à faire un maximum de dégâts, pour diaboliser Moscou, Washington a déposé les armes en Afghanistan pour moins que cela.
    – Car Moscou était en effet en train de PERDRE la guerre médiatique en Ukraine : “l’Empire des mensonges” est trop fort en manipulations, fabriquant des mensonges depuis des décennies.
    => Il lui faut ses guerres, à notre tyran – contre les Gilets jaunes, contre le Covid, contre Poutine – pour se maintenir et appliquer plus vite le programme des Mondialistes. Sans débat démocratique, sans R.I.P. il détruit notre économie, nos finances et notre civilisation avec :
    – la décarbonisation, alors que le cycle du carbone permet la vie, et le réchauffement du climat est un bobard avéré,
    – l’abandon du pétrole et du gaz, énergies et matières premières inépuisables, non polluantes grâce au progrès,
    – le transhumanisme qui assassine l’Homme, créature spirituelle,
    – et aussi toutes les mesures durant le coronavirus.
    Tout cela est mené à marche forcée et coûte des centaines de milliards, “un pognon de dingue“, et les Français ne le savent pas.
    – Il s’appuie sur les programmes des commissaires de Bruxelles, non élus, avec leurs prêts de cette fausse monnaie Euro et leurs règlements.
    Par exemple, les éoliennes ont coûté 200 milliards de subventions versées à des étrangers, et ajoutés à la dette… Ce massacre écologique et financier fut rendu possible par ce que ‘’Elysée a changé les procédures d’autorisation : les préfets décident seuls.
    Tous les programmes d’aide, de relance, etc. sont truffés de programmes destructeurs.
    Et les crises vont être instrumentalisées pour accélérer le Great Reset. Cela commence déjà… Faute à Poutine.
    => Le tyran compte également sur ses guerres pour rester à l’Elysée. ( L’exploitation médiatique de Poutine dispensera-t-elle d’un coup à la F. Fillon ? )
    D’autres spectacles seront diffusés par nos gross médias. La désinformation est leur métier et il y a si peu de médias alternatifs en France.
    – Tout cela est déjà en cours.
    Et un chroniqueur ( excellent et donc inconnu du grand public ) prend parti ! https://www.insolent.fr/2022/03/une-campagne-trafiquee.html
    Pour ma part mes opinions vont plus loin que la politique.
    Car trop de Français sont devenus comme le héros de Orwell 1984 : ” À la fin, il aima Big Brother “

    Répondre
  • Dominique

    11 March 2022

    J’ai posté une partie 4 consacrée à la France mais elle ne paraît pas.
    Suite 5 et fin :
    A l’issue de mes recherches, j’ai donc constaté à nouveau que la France est en EMI ( état de mort imminente ).
    Dans d’autres pays, des élites parviennent, avec des médias alternatifs libres et indépendants suffisamment nombreux, à résister aux côtés de fractions du peuple. Ce sont des pays où existent des médias alternatifs.
    En France, la tyrannie qui s’est installée étouffe les résistants et au besoin elle élimine avec des FDO :
    Gilets jaune estropiés, et conducteurs du “Convoi des libertés“ blessés sur les Champs-Elysées ( seul RT couvrit en direct la manifestation et RT vient d’être interdit ) portent les cicatrices de la liberté perdue.
    L’accès aux médias et aux blogs que j’ai trouvés pourrait ne pas durer car la tyrannie met en place des hommes pour contrer les “sites de fake-news”. Il y avait déjà la censure par les GAFAM. Nous sommes dans une société orwellienne.
    Mais tant qu’il y aura des Français qui resteront libres dans leur tête, l’espoir subsistera de sortir la France de son EMI.

    Répondre
    • Dominique

      11 March 2022

      NB
      pour ceux qui n’ont pas lu 1984 de Georges Orwell : seule lla voix de Big Brother donne les informations ( où les mots sont inversés : Bug Brother ne dit pas guerre mais paix etc. ) et le héros est employé au Ministère de la Vérité oú son travail consiste à “réécrire” les livres d’histoire.

  • Dominique

    11 March 2022

    Suite 4
    Et la France dans tout cela ?
    Ces questions m’ont mené vers la France, car elle est concernée et la France est ma préoccupation.
    => Les crises étaient là avant le 21 février. Les sanctions vont les aggraver pour le bénéfice des grands banquiers. Sinon, pourquoi auraient-ils créé ces crises puis ces sanctions ?
    Nous aurons encore moins de libertés et nous payeront les fautes des dirigeants.
    – La PAIX internationale sans peur nucléaire redevient possible avec le recul de Washington, mais ne freinera pas le Young Global Leader qui s’est installé depuis 10 ans ( avec sa période Hollande ) à l’Elysée.
    – Il s’appuie déjà sur l’exode d’Ukrainiens pour diaboliser la Russie, pourtant empêché par Kiev dans des villes assiégées et alors que l’armée russe ne touche pas les civils.
    Il ne dit pas que les USA et l’Ouest poussent Kiev à faire un maximum de dégâts, pour diaboliser Moscou, Washington a déposé les armes en Afghanistan pour moins que cela.
    – Car Moscou est en effet en train de PERDRE la guerre médiatique : “ L’Empire des mensonges” est trop ffort en manipulations, fabriquant des mensonges depuis des décennies.
    => Il lui faut ses guerres à notre tyran – contre les Gilets jaunes, contre le Covid, contre Poutine – pour se maintenir et appliquer plus vite le programme des Mondialistes. Sans débat démocratique, sans R.I.P. il détruit notre économie, nos finances et notre civilisation avec :
    – la décarbonisation, alors que le cycle du carbone permet la vie. Le réchauffement du climat est un bobard avéré,
    – l’abandon du pétrole et du gaz qui sont des énergies et des matières premières inépuisables, non polluantes grâce au progrès,
    – le transhumanisme qui assassine l’Homme, créature spirituelle,
    – et aussi toutes les mesures durant le coronavirus.
    Tout est mené à marche forcée et coûte “un pognon de dingue“, les Français ne le savent pas.
    – Il s’appuie sur les programmes des commissaires de Bruxelles, non élus, avec leurs crédits par centaines de milliards de fausse monnaie et leurs règlements.
    Par exemple, les éoliennes ont coûté 200 milliards de subventions versées à des étrangers, et ajoutés à la dette… L’Elysée ayant changé les procédures : les préfets décident seuls.
    Tous les programmes d’aide, de relance, etc. sont truffés de programmes destructeurs.
    Et les crises vont être instrumentalisées pour accélérer le Great Reset. Cela commence déjà… Faute à Poutine.
    => Le tyran compte également sur ses guerres pour rester à l’Elysée.
    L’exploitation médiatique des Ukrainiens qui fuient pourra-t-elle dispenser du coup judiciaire monté contre F. Fillon ?
    D’autres spectacles seront diffusées par nos gross médias. La désinformation est leur métier et il y a si peu de médias alternatifs en France.
    – Tout cela est déjà en cours.
    Et trop de Français deviendront comme le héros de Orwell 1984 : ” À la fin, il aima Big Brother “.

    Répondre
  • Dominique

    11 March 2022

    Suite 3
    => Après 2 journées, 22 et 23 février, de violentes réactions de la part des USA et ses alliés, Poutine prononça son allocation du 24 février, entièrement consacrée à l’Ukraine et à l’OTAN. Et il y annonça… une intervention militaire.
    – Une nouvelle fois une riposte avait été préparée par le CFR ( qui n’est pas pour rien la plus puissante organisation privée des grands banquiers américains ) : immédiatement, des pays membres de l’UE et de l’OTAN prenaient des mesures de sanctions et de livraisons d’armes. Mesures préparées aux USA.
    La riposte était en effet prête et le Président Biden était en week-end familial, sa porte-parole déclarant qu’il avait passé les mois précédents à convenir d’un plan anti-Russie avec les alliés.
    => Aujourd’hui 8 mars, alors que Moscou a gagné la guerre contre Kiev ( infrastructure militaire et matériels lourds détruits en quelques journées ) il compte une victoire décisive sur Washington avec l’ANNULATION du projet OTAN en Ukraine, Biden abandonne donc l’Ukraine à son sort.
    – Reste à “ libérer “, les villages et les villes un part un sans trop de dégâts matériels et surtout sans toucher aux civils. Dure tâche pour des soldats qu’une mission en dentelle face à une armée encadrée par des éléments ultra nationalistes déchaînés contre kes russophones ( et les Russes ) depuis 2015.
    – Mais les grands banquiers, s’ils ont échoué dans le projet Ukraine, engrangeront le bénéfice des sanctions qui vont affaiblir des pays, et aggraver l’inflation, les crises énergétiques et monétaires. Ils comptent aussi exploiter la médiatisation de la guerre.
    – Évidemment, ce recul de Washington n’arrêtera pas les grands banquiers américains. Ils voudront toujours démanteler la Russie et saisir ses richesses.
    Le Mémorandum du CFR présente d’ailleurs plusieurs stratégies ( et d’autres doivent être secrêtes.)
    Les grands banquiers diffusent ainsi leurs plans à leurs vassaux du monde entier, comme les plans du Grest Reset ( jusqu’alors les conférences annuelles du Forum Eco Mondial tenues à Davos étaient secrètes.)
    => Les gross médias français taisent ce succès capital pour la Russie : empêcher l’installation de l’OTAN en Ukraine.
    Les dirigeants n’en causent pas non plus : ils nous prennent évidemment pour des billes, afin de poursuivre leurs sanctions et maintenant un colossal plan de “résilience“ : toujours plus d’investissements conçus par des technocrates mondialistes, et de dettes !
    Ils continueront de dresser le peuple français contre le peuple russe et à créer des fractures entre Français.
    Et seront-ils déclarés “non-citoyens”, ceux qui réclament la réintégration d’un chef d’orchestre russe exclu d’un orchestre français ?

    Répondre
  • Dominique

    10 March 2022

    Suite 3
    => Après 2 jours de violentes réactions de la part des USA et ses alliés, Poutine prononça son allocation du 24 février, entièrement consacrée à l’Ukraine et à l’OTAN. Et il y annonça… une intervention militaire.
    – Une nouvelle fois la riposte avait été préparée par le CFR ( qui n’est pas pour rien, aux USA, la plus puissante organisation privée des grands banquiers américains ) : immédiatement, les pays européens importants membres de l’UE et de l’OTAN prenaient chacun des mesures de sanctions et de livraisons d’armes. Sanctions préparées aux USA…
    La riposte était en effet prête et le Président Biden était même parti en week-end familial, sa porte-parole déclarant qu’il avait passé les mois précédents à convenir d’un plan contre la Russie avec les alliés.
    => Aujourd’hui, alors que Moscou avait déjà gagné la guerre contre Kiev, et compte une victoire décisive sur Washington et l’Ouest avec l’annulation du projet OTAN en Ukraine, Biden abandonne donc l’Ukraine à son sort.
    – Mais les grands banquiers, s’ils ont échoué dans le projet Ukraine, engrangeront le bénéfice des sanctions qui vont affaiblir des pays d’Europe et d’ailleurs, et aggraver l’inflation, les crises énergétiques et monétaires.
    Et également le bénéfice escompté de la médiatisation mondiale de l’exode d’Ukrainiens vers l’Ouest ( mais on parlera pas de l’exode des Ukrainiens russophones vers la Russie.)
    – Évidemment, ce recul de Washington n’arrêtera pas à l’avenir les grands banquiers américains. Ils voudront toujours démanteler la Russie et se saisir de ses richesses.
    Le Mémorandum du CFR présente d’ailleurs plusieurs stratégies. D’autres sont nécessairement secrêtes.
    Les grands banquiers diffusent ainsi leurs plans à tous leurs alliés, comme les plans du Grest Reset ( alors que jusqu’alors les conférences annuelles du Forum Eco Mondial tenues à Davos étaient secrêtes.)
    => Les gross médias français taisent ce succès capital pour la Russie : empêcher l’installation de l’OTAN en Ukraine.
    Et nos gross médias continueront à dresser le peuple français contre le peuple russe et à créer des fractures entre Français. Seront-ils des “non-citoyens” ceux qui réclament la réintégration d’un chef d’orchestre russe exclu d’un orchestre français ?

    Répondre
  • Dominique

    10 March 2022

    Suite 2
    – Le CFR des grands banquiers amércains a fait réaliser par les USA, depuis des décennies, un gigantesque plan d’encerclement de la Russie, avec notamment l’OTAN.
    Ses stratèges ont forcément envisagé le jour où les Russes s’y opposeraient et ils n’ont pas été surpris par le Discours sur l’État de la Fédération Russe prononcé le 21 février 2022 par le Président Poutine.
    ( J’ai découvert tout récemment ce discours de Poutine en parcourant le site web d’un Français pro-russe : Stratpol )
    – Le 21 février 2022, Poutine annonçait au cours de son discours que la Russie reconnaissait les 2 républiques populaires autoproclamées dans le Donbass après les terribles persécutions de Kiev sur les russophones ( guerres, arrestations, tortures, assassinats : voir Donbass Insider, Anne-Laures Bonner, et autres témoins ).
    Jamais la Russie n’avait voulu les reconnaître car cela eût été endosser la responsabilité de déchirer les accords de Minsk.
    – Ce faisant, la Russie prenait définitivement acte de l’échec des accords de Minsk de 2015.
    => Ce fut donc un coup de tonnerre à Washington qui déclencha aussitôt des sanctions contre la Russie. En effet, cette reconnaissance entrainait que Moscou envisageait d’intervenir pour protéger ces deux Républiques de Lugansk et Donetz, ennemies de Kiev !
    – Les stratèges du CFR n’avaient pas été surpris. Ils travaillent d’ailleurs avec les services du gouvernement que les 3.000 membres du CFR contrôlent puisqu’ils y ont des postes très importants : White-House, State Department, CIA, etc. ( Par exemple, Brzezinski fut membre du CFR ).
    Le plan des sanctions avait été préparé et déjà transmis aux alliés.
    – Or personne ne parla en France de tout cela. Une recherche via yandex . ru le moteur de recherche libre, permet de trouver RFI et France24 : RFI parla de “ logorrhée verbale “ de Poutine sans citer le discours, France 24 évoqua les points de politique intérieur russe et sa vidéo du discours est déjà effacée.
    C’est dire combien nous avons été sous-désinformés alors que les propos tenus le 31 constituaient étaient une bombe, traités comme telle par les dirigeants de Washington et des grandes capitales dans l’Ouest.
    A suivre.

    Répondre
    • Dominique

      10 March 2022

      Le 21 février et non le 31.

  • Dominique

    10 March 2022

    J’ai fais une petite synthèse de mon travail d’observation des FAITS depuis le 24 février et je me suis livré à quelques réflexions.
    Car le sort de la guerre est bouclé, même si les gross médias font beaucoup de bruit pour diaboliser la Russie.
    Tout vient :
    – d’une part de la destruction des infrastructures de l’armée de Kiev par l’armée russe dans les premiers jours de son intervention,
    – et d’autre part de la décision de
    Washington d’abandonner son projet d’implanter l’OTAN en Ukraine, avec des missiles nucléaires qui seraient à 6 min de vol de Moscou.
    – Pour comprendre Le Mémo du CFR, je pars de ma conviction que les grands banquiers américains sont depuis longtemps à la tête des USA.
    J’ai compris cela en lisant l’historien français Jacques Bordiot, et plus récemment les études publiées dans TheNewAmerican ( site internet de ce journal américain ).
    Le Mémorandum du CFR publié le 8 mars dans son site internet m’a amené à quelques réflexions.
    Rappel : https://www.cfr.org/report/preventing-wider-european-conflict
    Le titre du Mémo du CFR est incomplet.
    Il s’agit surtout d’empêcher une guerre qui serait également américano-russe !
    => Le fait important est que Washington a abandonné son projet de longue date d’installer l’OTAN en Ukraine.
    ( Par Washington, j’entend l’institution des USA qui exécute la politique des grands banquiers américains et Biden étant une potiche ; Trump ayant été un résistant au NOM.)
    – Effectivement, le président Zelensky, potiche des USA mise en place par l’américaine Victoria Nuland, montre avoir reçu les ordres du Council Foreign Relations, pardon des services de Washington, puisqu’il vient de faire totalement marche arrière.
    => Il dit maintenant RENONCER au projet de l’OTAN en Ukraine, et ACCEPTER de négocier les exigences russes concernant l’Ukraine !
    – Immédiatement, mercredi, les cours des banques françaises ont stoppé leurs chutes…
    D’autres faits et des réflexions à suivre.

    Répondre
  • Dominique

    10 March 2022

    J’ai fais une petite synthèse de mon travail d’observation des FAITS depuis le 24 février et je me suis livré à quelques réflexions.
    Car le sort de la guerre est bouclé, même si les gross médias font beaucoup de bruit pour diaboliser la Russie.
    Tout vient :
    – d’une part de la destruction des infrastructures de l’armée de Kiev par l’armée russe dans les premiers jours de son intervention,
    – et d’autre part de la décision de
    Washington d’abandonner son projet d’implanter l’OTAN en Ukraine, avec des missiles nucléaires qui seraient à 6 min de vol de Moscou.
    – Pour comprendre Le Mémo du CFR, je pars de ma conviction que les grands banquiers américains sont depuis longtemps à la tête des USA.
    J’ai compris cela en lisant l’historien français Jacques Bordiot, et plus récemment les études publiées dans TheNewAmerican ( site internet de ce journal américain ).
    Le Mémorandum du CFR publié le 8 mars dans son site internet m’a amené à quelques réflexions.
    Rappel : https://www.cfr.org/report/preventing-wider-european-conflict
    Le titre du Mémo du CFR est incomplet.
    Il s’agit surtout d’empêcher une guerre qui serait également américano-russe !
    => Le fait important est que Washington a abandonné son projet de longue date d’installer l’OTAN en Ukraine.
    ( Par Washington, j’entend l’institution des USA qui exécute la politique des grands banquiers américains et Biden étant une potiche ; Trump ayant été un résistant au NOM.)
    – Effectivement, le président Zelensky, potiche des USA mise en place par l’américaine Victoria Nuland, montre avoir reçu les ordres du Council Foreign Relations, pardon des services de Washington, puisqu’il vient de faire totalement marche arrière.
    => Il dit maintenant RENONCER au projet de l’OTAN en Ukraine, et ACCEPTER de négocier les exigences russes concernant l’Ukraine !
    – Immédiatement, mercredi, les cours des banques françaises ont stoppé leurs chutes…
    D’autres faits et des réflexions à suivre.

    Répondre
  • Dominique

    10 March 2022

    J’ai fais une petite synthèse de mon travail d’observation des FAITS depuis le 24 février et je me suis livré à quelques réflexions.
    Car le sort de la guerre est bouclé, même si les gross médias font beaucoup de bruit pour diaboliser la Russie.
    Tout vient :
    – d’une part de la destruction des infrastructures de l’armée de Kiev, tout est principe question de temps puisque Moscou épargne les civils lorsque Kiev s’en sert de boucliers humains,
    – et d’autre part et surtout, de la décision de
    Washington d’abandonner son projet d’implanter l’OTAN en Ukraine, avec des vecteurs nucléaires qui seraient à 6 min de L
    Moscou. Donc victoire de Moscou et en principe fin du danger de guerre nucléaire dans le monde,
    – Pour comprendre Le Mémo du CFR, je pars de ma conviction que les grands banquiers américains sont depuis longtemps à la tête des USA.
    J’ai compris cela en lisant notamment l’historien français Jacques Bordiot, et plus récemment les études publiées dans TheNewAmerican ( site internet ).
    Le Mémorandum du CFR publié le 8 mars m’a amené à quelques réflexions.
    Rappel : https://www.cfr.org/report/preventing-wider-european-conflict
    Le titre du Mémo du CFR est incomplet. Il s’agit surtout d’empêcher une guerre qui serait également américano-russe !
    Le fait important est que Washington a abandonné son projet de longue date d’installer l’OTAN en Ukraine.
    Par Washington, j’entend l’institution des USA qui exécute la politique des grands banquiers américains et Biden étant une potiche ; Trump ayant été un résistant au Nouvel Ordre Mondial des grands banquiers.
    – Effectivement, le président Zelensky, potiche des USA mise en place par l’américaine Victoria Nuland, montre avoir reçu les ordres du Council Foreign Relations, pardon des services de Washington, puisqu’il vient de faire totalement marche arrière.
    => Il dit maintenant RENONCER au projet de l’OTAN en Ukraine, et ACCEPTER de négocier les exigences russes concernant l’Ukraine !
    – Immédiatement, mercredi, les cours des banques françaises ont stoppé leurs chutes…
    D’autres faits et des réflexions à suivre.

    Répondre
  • Dominique

    9 March 2022

    Il n’y aura pas de guerre entre USA-OTAN et Russie. Washington lâche Kiev, et Moscou a les mains libres en Ukraine.
    C’est ce qui ressort du dernier Mémorandum du CFR.
    Voir mon commentaire précédent ( où les titres ont sautés ).

    Répondre
  • Dominique

    9 March 2022

    – Voici le plan complet des Maîtres du Monde selon leur organisation Council or Foreign Relations qui est le véritable gouvernement des USA : afin d’éviter un conflit qui détruirait les USA et l’Ouest.
    https://www.cfr.org/report/preventing-wider-european-conflict
    Le CFR ne peut être plus clair : pour le moment.
    – Les ordres du CFR ont donc déjà été donnés en ce sens par son ” État profond ” au gouvernement démocrate, le Pentagone, la CIA etc. puisque le CFR publie aujourd’hui 8 mars 2022 ce Contingency Planning Memorandum No. 38.
    – Le CFR a été créé en 1920 par les très grands banquiers américains et anglais qui le dirigent toujours. Il comprend plus de 3.000 hauts responsables ( exclusivement américains ), placés aux postes les plus élevés et qui restent en place quelque soient les partis démocrates ou républicains.
    Depuis peu de temps, la liste de ses membres ne figure plus sur son site.

    Répondre
  • Dominique

    8 March 2022

    La seule présentation de la situation militaire qu’il m’ait été donné de trouver :
    https://m.youtube.com/watch?v=oNdg-kSfkpM
    Une analyse région par région et ville par ville.
    La présentation est faite par un français, entrepreneur installé en Russie.
    Il est pro-Russe.
    Voir son site : stratpol com

    Répondre
    • Dominique

      8 March 2022

      Breiz,
      Tableau historique d’autant plus intéressant ce blog a traitè tout sur l’Ukraine depuis 2015 : Maïdan, guerre civile, Donbass, Crimée, pétrole etc.
      Et que l’historien ( un lien internet mène à un de ses articles signé dans la revue Conflits ) cite toutes ses sources entre les pro-Oncle Sam. et les pro-Ours ( liens internet ).
      – Depuis 2015, il a toujours évoqué l’existence d’un conflit majeur entre les EUA et la Russie, qui dépasse les griefs que fait Moscou à Kiev ( les 14.000 victimes russophones et la guerre faite par Kiev aux séparatistes du Donbass ).
      ==>> Le but de l’initiative russe serait donc bien de mettre fin définitivement à la ” menace de l’OTAN “. Vaste programme qui va au-delà de l’Ukraine…
      – Et c’est ce but global, stratégique, qui devrait dans ces conditions nous inquiéter, nous Français.
      Car nous devons à la poupée américaine Sarko d’avoir réintégré la France sous l’OTAN. Et aujourd’hui la France a été la première à menacer d’une guerre nucléaire : nos dirigeants sont des fous.

  • Dominique

    8 March 2022

    JOLY B
    Merci, j’ai fait partager aux amis de IDL des informations de médias non “mainstream”.
    Merci à IDL pour cet espace de LIBERTÉ. Je n’ai pas communiqué ailleurs qu’ici.
    – Ce ne fut pas simple puisqu’en France les gross médias désinforment 24×24 en dupliquant les fausses nouvelles créées par l’AFP, sur les ordres des gouvernants. Économie, Covid, Russie, les Français sont lobotimisés.
    Il faut donc chercher souvent à l’étranger, prendre d’autres moteurs de recherche que g***le, et on finit par trouver des médias indépendants, et parfois au hasard d’une citation dans un blog.
    Évidemment, si on tape “journal alternatif au Donbass” g****le ne répondra jamais “Donbass Insider”…
    – Il nous manque bien un annuaire des médias libres et indépendants.
    – Quant aux médias alternatifs français, ils restent souvent dans le flot des informations dominantes, donc Ils sont relativement prisonniers de la Doxa.
    Georges Orwell nous a appris que nous devons inverser les mots des gouvernants qui manipulent : protéger veut dire massacrer, libérer veut dire asservir, faire la “guerre” au Covid veut dire empoisonner la population, Poutine fou veut dire Russes conscients, enseigner veut dire rendre alphabête, etc.
    – Il reste néanmoins des médias libres et indépendants, ce sont ceux qui ont une colonne vertébrale spirituelle et un réseau :
    https://www.lesalonbeige.fr/la-russie-nest-pas-aussi-isolee/
    https://www.lesalonbeige.fr/ukraine-levacuation-des-civils-encore-empechee-par-larmee-ukrainienne-percee-russe-au-sud-de-kharkov/
    Bonnes recherches !

    Répondre
  • JOLY B

    8 March 2022

    Tellement navrant cette situation, où une fois de plus nous faisons des moulinets, alors qu’en nous n’avons rien à opposer aux différents belligérants. Où est notre diplomatie. Cette dernière est évidemment dans notre « Bonaparte Woke », qui vend si bien son bilan catastrophique. Tout va si bien… chômage en baisse, mais lequel, déficit extérieur record, mais pas de problème, sans oublier les problèmes de sécurité. Comme le disait « les anciens », « Une bonne guerre », et tout revient dans l’ordre !
    Merci à Dominique pour ses nombreuses informations, qui nous aident à mieux comprendre ce conflit, dont, nous européens en seront les principales victimes !

    Répondre
  • Dominique

    7 March 2022

    Le Ministre des Affaires Étrangères de la Russie, Lavrov, a répondu aux journalistes de TV channels RT, NBC News, ABC News, ITN, France 24 and Media Corporation. ( vidéo en français ) le 3 mars.
    Des questions parfois brutales :
    https://m.youtube.com/watch?v=QMYg7LDpIFs
    – Une transcription écrite est disponible ( texte en anglais ) :
    https://thesaker.is/foreign-minister-sergey-lavrovs-interview-with-tv-channels-rt-nbc-news-abc-news-itn-france-24-and-the-prc-media-corporation-moscow-march-3-2022/
    Transcription en langue française sur le site du MAE de la Russie :
    https://mid.ru/fr/press_service/video/vistupleniya_ministra/1802677/
    – Pour voir le site du MAE de la France.
    “Ministère de l’Europe (?) et des Affaires Étrangères“.
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/
    Rien sur l’activité diplomatique concernant la guerre.

    Répondre
  • Dominique

    7 March 2022

    Peu à peu la France fait comme si elle se préparait à un conflit avec la Russie. Et c’est le drame de notre pays, livré à un homme quasiment seul dans son Conseil de Défense.
    C’est une autre leçon de cette guerre.
    – Car la Russie a déjà vaincue l’UIkraine militairement, et la stratégie des USA est d’empêcher l’armée ukrainienne de se rendre, et d’armer des civils ( cela a commencé avec les livraisons par des membres de l’OTAN d’armes individuelles et de missiles portatifs ) pour tuer le plus possible de Russes, quitte à tuer les Ukrainiens jusqu’au dernier.
    L’OTAN fournira armes, munitions et renseignements et les Ukrainiens qui voudront négocier seront liquidés par les néo-nazis et les services secrets de l’OTAN.
    – Pourquoi ?
    Pour montrer au monde que la Russie est le monstre qu’il faudra abattre, façon spectacle des “armes de destructions massives” présentées par Bush et Blair dans le but de pouvoir liquider l’Irak et tuer son président, Saddam Hussein.
    > Face à cette stratégie médiatique du bain de sang destinée au monde entier, Poutine a déclaré le 5 mars :
    “ If the leadership of Ukraine continues to do what they are doing, it will call into question the future of Ukrainian statehood, and that will be entirely their responsibility.”
    > Et aussi : la Russie considèrera tout pays qui interviendrait comme un belligérant. => Une guerre nucléaire entre USA, pays de l’Ouest et Russie devient donc possible.
    Voilà où peut entraîner la France la folle attitude du “Chef de l’Etat” français, pour le coup quasiment tout seul dans son Conseil de Défense.
    > Sur le terrain l’armée russe devra logiquement accélérer ses offensives, avec les troupes gardées en réserve ( devant Kiev par exemple ), et les troupes ayant ralenti ou cessé le feu dans les zones de combat ( Marioupol par exemple ) pour permettre aux civils d’évacuer. ( Mais l’armée ukrainienne a empêché les civils de prendre les corridors convenus à la négociation 2. )
    > Il s’agira pour l’armée russe d’aboutir vite, si Zelensky ne se plie pas aux conditions russes, pour éviter les morts de part et d’autre les destructions.
    Ce sera difficile pour les soldats russes, si la négociation 3 échoue, puisque les soldats ukrainiens se placent dans des zones habitées afin d’utiliser les civils comme des boucliers humains ( tactiques des islamistes à Fallujah ).
    > Il évident que l’armée ukrainienne n’a plus d’autre solution que de se rendre, et de déclarer ouvertes les villes assiégées, mais Zelensky est payé par les USA pour mener le combat le plus longtemps possible.
    A suivre donc, mais les Français qui n’ont que les gross médiad ne sauront rien de tout cela car la France est placé dans un monde virtuel de désinformations. C’est aussi une leçon de cette guerre.

    Répondre
  • Dominique

    6 March 2022

    https://thesaker.is/russian-mfa-the-truth-behind-events-in-ukraine-and-donbass/
    Ce blogger aux USA signale un rapport sur “ la tragédie du Donbass “
    Il écrit ( voir sa bio ) être un ancien membre des services secrets suisses et avoir travaillé à l’ONU section Droits de l’homme et lire 5 langues dont le russe.
    Sa biographie :
    https://thesaker.is/submarines-in-the-desert-as-my-deepest-gratitude-to-you/
    Il cite le rapporteur de la Commission de l’UNO sur les droits de l’homme : 14.000 tués au Donbass dont 152 enfants.
    PDF du livre :
    https://docviewer.yandex.ru/view/0/?page=1&*=99wrFadAoFcQkYumYfAE1mUogDd7InVybCI6InlhLWRpc2stcHVibGljOi8vY3F3SHl4RHlHajhwS0tpVDg1aCtYeVpmVm1yeWkyUkN3UDZBenl4YzV0alhVY3NTOUt2ZllMd3RvLyswWFNQc3EvSjZicG1SeU9Kb25UM1ZvWG5EYWc9PSIsInRpdGxlIjoiVGhlIFRydXRoIEJlaGluZCBFdmVudHMgaW4gVWtyYWluZSBhbmQgRG9uYmFzcy5wZGYiLCJub2lmcmFtZSI6ZmFsc2UsInVpZCI6IjAiLCJ0cyI6MTY0NjUyNjE2NTQxOCwieXUiOiI3MjI3NDcyMTcxNjQ2NTI2MTIwIn0%3D
    “ Tragédie du Donbass – La vérité Ukraine/Donbass 2014-2022 “
    Violation droits de l’homme
    Génocide
    Glorification du nazisme
    Discrimination linguistique
    Persécution de journalistes
    Falsification de l’histoire ( OTAN )

    Répondre
  • Dominique

    6 March 2022

    https://www.donbass-insider.com/fr/2022/03/05/rapport-de-situation-hebdomadaire-du-donbass-et-de-lukraine-special-militaire-video-5-mars-2022/
    Le journal Donbass Insider donne en français ses dernières informations sur la guerre en Ukraine. Ce média est installé au Donbass.
    Une carte montre que l’armée russe avance en prenant l’Ukraine en tenaille depuis l’est vers l’ouest.
    La journaliste cite Poutine : ” toutes les infrastructures de l’armée ukrainienne ont été détruites.”
    Elle cite Charles Gave à 14 min.

    Répondre
  • Dominique

    5 March 2022

    Dès l’incursion des troupes russes en Ukraine, nos dirigeants ont déclenché des attaques économiques majeures, orchestrées par Bruxelles dans l’UE.
    Les forces russes avancent lentement pour épargner les civils, sinon ils auraient bombardé massivement sans interventions terrestres, façon OTAN sur la Serbie.
    – Le ministre de l’Économie s’est réjouit des “sanctions financières atomiques”, le ministre des Affaires Étrangères, pourtant le diplomate en chef, a invectivé les Russes, etc. Les gross médias ont plongé illico dans la guerre, excluant du champ de pensée des Français la possibilité d’arrêter la guerre par la négociation.
    – Ces comportements sont identiques à ceux adoptés dans la “guerre” contre le Covid, sauf que les dirigeants russes ne peuvent pas être terrorisés comme la population française pendant le Covid. Ils ont dit être déterminés ( “question de vie et de mort” selon Poutine ) à obtenir satisfaction.
    – Nos Énarques font donc comme toujours fi de la réalité. Ils vont aggraver la situation et les peuples, français et étrangers, paieront pour leurs fautes.
    Ils avancent même nos armées : le ministre des Armées accompagne 500 de nos soldats en Roumanie, nos avions survolent la Pologne et notre porte-avions est en Méditerranée “pour dissuader les Russes”.
    – Finalement, une poignée d’Énarques, dévoués à des maîtres étrangers, irréalistes, se croyant supérieurs, ayant échoué en tout et partout depuis 5 ans, vont jouer les vies de près de millions de Français et sans aucun contrôle du Parlement !
    – Et ils ont oublié l’inflation, les crises des énergies et des matières premières, et la grande crise monétaire qui pointe.
    – Comment un tel système a-t-il pu être installé, et aussi de tels hommes ?

    Répondre
  • Dominique

    4 March 2022

    Dès l’incursion des troupes russes en Ukraine, ( avancée lente pour ne pas tuer les civils, sinon Kiev aurait subi des bombardements intensifs façon OTAN sur Belgrade ) nos dirigeants ont déclenché des attaques économiques majeures orchestrées depuis Bruxelles
    – Ajoutant la forme au fond, le ministre de l’Économie s’est réjouit publiquement des “sanctions financières atomiques” , le ministre des Affaires Étrangères, pourtant le diplomate en chef, a invectivé les Russes etc. ( Tous deux sont familiers de fautes à ne pas commettre.)
    Les gross médias ignorent également les possibilités pour arrêter la guerre. Ils nous ont plongé illico dans le spectacle des combats.
    Le but est d’exclure la négociation du champ de pensée des Français : “ la France va mettre à genoux la Russie. On-va-gagner !
    …mais les temps vont être difficiles.”
    – L’attitude de nos dirigeants est donc la même que dans leur guerre contre le Covid.
    Sauf que les dirigeants de la Russie ne sont pas manipulables comme la population française. Les Russes disent avoir réfléchi pendant des années, et ils veulent ( “question de vie et de mort” selon V. Poutine ) obtenir satisfaction.
    – Nos Énarques font fi de la réalité.
    Ils vont aggraver la situation et une fois de plus les Français paieront pour leurs fautes.
    Ils montrent même des armes de guerre :
    Le ministre des Armées accompagne 500 soldats en Roumanie, nos avions survolent la Pologne et notre porte-avions est en Méditerranée “pour dissuader les Russes”.
    Ont-ils envisagé que la Russie prendrait des sanctions ( fermer North Stream 1 par exemple ) et des mesures militaires en retour ?
    – Finalement, quelques personnes sous la coupe de maîtres étrangers, incompétentes, irréalistes, persuadées de leur supériorité, n’ayant fait que des fautes et erreurs depuis 5 ans, jouent nos vies dans le secret du Conseil de Défense, sans aucun contrôle du Parlement.
    Et ils ont déjà oublié l’inflation et les crises de l’énergie et des matières premières.
    – JBN ne pensez-vous pas qu’il y a beaucoup de leçons à tirer des désastres créés par nos dirigeants, et sur notre système de gouvernement ?

    Répondre
  • Dominique

    4 March 2022

    Jeudi 3 mars, Poutine a fait une 3ème longue déclaration.
    Visiblement les menaces de la France de détruire l’économie russe ne paraissent pas avoir effrayé Moscou :
    https://www.infowars.com/posts/putins-latest-speech-rumors-of-russia-taking-all-of-ukraine/
    => Extraits :
    The purpose of this operation is to protect people who, for eight years now, have been facing humiliation and genocide perpetrated by the Kiev regime.
    To this end, we will seek to demilitarise and denazify Ukraine, as well as bring to trial those who perpetrated numerous bloody crimes against civilians, including against citizens of the Russian Federation. ”

    – Quels gross médias français en rendront compte ?
    RT France sous le coup du bannissement européen ne l’a pas diffusé.

    Répondre
  • Dominique

    4 March 2022

    Depuis quelques jours, la Russie remplace le Covid dans les communiqués des énarques qui nous dirigent, et dans les colonnes et sur les plateaux des gross médias.
    Soudainement, ils abandonnent la “guerre” contre le Covid.
    Aujourd’hui, ils veulent intervenir dans cette vraie guerre Ukraine / Russie.
    Ils le font avec les mêmes comportements, c’est-à-dire sans intelligence ni compétence, et “en même temps” au service de leurs commanditaires états-uniens du Nouvel ordre mondial.
    Ils vont nous “sauver” grâce à leur guerre qui sera totale… économiquement.
    Nous ne savions pas que l’ENA forme des virologues et des officiers d’état-major !
    – La guerre cessera – espérons – sans eux et malgré eux, comme le virus passera.
    Ils ont, vite fait, rejeté la diplomatie.
    La diplomatie vise à comprendre la situation, pour rechercher de bonnes solutions, trouver un accord entre adversaires, et éteindre la guerre. Nos Énarques sont au-dessus de cette attitude, ils se voient déjà vainqueur et Poutine traîné devant le TPI, comme le Président de la Serbie.
    Alors, ils ne négocient pas. Ils font semblant.
    => Or, vu de Moscou, cette guerre est déjà le résultat de l’échec des diplomaties américaine et de ” l’Ouest “ depuis trop longtemps :
    > obstruction par Kiev, à l’application des accords de Minsk1 puis Minsk2, depuis 2015, et attaques militaires de Kiev contre les populations russophones du Donbass ( 14.000 morts ). Les brigades ultra nationalistes “Secteur Droit” y auraient commis exactions, atrocités, tortures ( néo-nazis selon la Commission d’Enquête du sénat fédéral des USA ).
    Il eût été possible d’envoyer en Ukraine des observateurs de l’ONU.
    > blocage par Washington des demandes de Moscou pour établir un nouvel accord de sécurité globale “ouest-est” : depuis 1990, date de la fin de la guerre froide, les réunions organisées par l’OSCE n’ont pas avancé.
    Et depuis 1997, Washington a fait progresser l’OTAN vers la Russie, en recrutant 15 pays supplémentaires.
    > Plusieurs de ces causes ( dont en premier le respect des minorités ukrainiennes russophones ) pourraient faire l’objet de négociations par les pays de l’Ouest, au cas où Kiev resterait accroché à une position extrême, vraisemblablement dictée par les USA.
    – Ces mêmes pays de l’Ouest ( je n’écris pas l’UE qui est l’organisation des maîtres du Nouvel Ordre Mondial et non une fédération ), pourraient comprendre que Russes et Ukrainiens sont frères comme Allemands de l’Ouest etc Allemands étaient frères.
    Quelques points d’accroche, donc, pour des diplomates européens œuvrant de concert, puisque l’UE n’est pas une nation et n’a pas de diplomate.
    Visiblement EM est en train de tout rater, à son habitude. Il se comporte avec VP comme avec les dirigeants du Liban, là-bas aussi il fut nul.
    – Nos Énarques sont hélas au-dessus de ces éléments concrets.
    Ils ne les voient pas et conçoivent à quelques-uns un monde virtuel dans leur Conseil de Défense.
    Espérons que, loin du fracas des armes, diplomates russes et américains reprendront contact.

    Répondre
  • Dupont

    3 March 2022

    Je partage complètement. Enfin une version proche des réalités. Merci.

    Répondre
  • Nadège Rivière

    2 March 2022

    Bonjour monsieur Noé et merci pour ce précis de souveraineté que les dirigeants de nos pays seraient bien inspirés d’adopter d’urgence comme « logiciel de gouvernance ». En lieu et place de copier-coller celui que les grands argentiers de la planète leur ont imposé et qu’ils ont dû accepter pour avoir leur quart d’heure de gloire, l’illusion du pouvoir et la possibilité d’entrer dans l’histoire en tant que « chef d’état ».
    J’avais lu votre analyse il y a quelques jours sur un autre site et je la partage bien sûr.
    Si je réagis aujourd’hui en la retrouvant sur le site de l’institut des libertés c’est à cause de l’illustration associée à votre texte. Cette photo de magnifiques épis de blé sous le soleil et ce si beau ciel bleu associée à l’actualité de l’Ukraine a fait tilt et m’a immédiatement évoqué l’image de « grenier de l’Europe » que représente ce pays. Je me souviens à ce propos d’un documentaire vu il y a au moins une vingtaine d’années et consacré à ces agriculteurs français partis à la conquête des terres ukrainiennes pour y pratiquer une agriculture extensive digne des latifundiaires brésiliens, argentins ou nord-américains.
    Je m’interroge, comme beaucoup, sur les raisons qui sous-tendent le conflit en cours. Et hormis le choix délibéré d’organiser la pénurie alimentaire et énergétique, de faire diversion pour masquer certaines réalités liées à la krizsanitèr, de repousser encore pour quelques temps l’effondrement financier et instaurer l’état d’urgence pour soumettre les derniers récalcitrants au nouvel ordre mondial fondé sur le contrôle total et l’existence conditionnée par le contrôle social, je ne vois aucune explication logique.
    Pacifiste de nature, j’exècre l’esprit de compétition qui justifie la domination du plus faible par le plus fort et ouvre la porte aux considérations darwiniennes et eugénistes. Et j’essaye surtout de comprendre ce que ces gens qui prétendent que bientôt « vous n’aurez plus rien et vous serez heureux » sous-entendent.
    Et vous monsieur Noé, qu’en pensez-vous ?

    (2ème essai, le premier n’ayant pas débouché, je réitère ma question… il est bien question de liberté ici n’est-ce pas ?)

    Répondre
    • Dominique

      4 March 2022

      ” instaurer l’état d’urgence pour soumettre les derniers récalcitrants au nouvel ordre mondial … ”
      Bien d’accord.
      Avez vous lu – ou au moins survolé – les oeuvres du Forum Économique Mondial ? Le projet du NOM y est clairement exposé. Vous trouverez tout dans leur site, jusqu’à la déclaration d’amour, pardi d’allégeance, de EM faite à KS lors de la reunion de Davos par téléconférence. Une ode délirante au transhumanisme qui prend alors un sens politique très concret.
      Leur certitude, celle de Klaus Schwab et de Christine Lagarde et d’autres qu’il a réunis dans son conseil d’administration, d’être les plus puissants du monde leur fait peut-être perdre la raison.
      Je suis d’avis que les vrais maîtres du monde sont au dessus d’eux. Chez les très grands banquiers de New York. Les mêmes qui depuis Londres avaient lorgné sur la Russie, Ukraine et Biélorussie y compris.

    • Dominique

      4 March 2022

      Nadège
      Je vous ait laissé deux messages dans votre commentaire ci-dessous , le même que celui ci, un coup du migou : -)

    • Nadège Rivière

      4 March 2022

      @Dominique
      Merci pour vos multiples réponses.
      J’ai lu des extraits de la bible de Davos en effet, ainsi que de nombreux articles se rapportant à ce Great Reset mais aussi aux projets des ONG mondialistes tels que l’agenda 21 ou l’agenda 2030.
      Il existe une foule de documents très instructifs sur internet à propos des marionnettistes de ce monde au nombre desquels celui-ci http://moutonsmomin.blogspot.com/2010/12/le-mauvais-siecle.html
      J’ai lu notamment pas mal d’articles de Matthew Ehret qui, je le découvre à l’instant, a témoigné devant le grand jury de Fuellmich
      https://changera3.blogspot.com/2022/03/matthew-ehret-comment-leugenisme-sest.html
      ainsi que de Dominique Guillet, le fondateur de Kokopelli qui alimente abondamment plusieurs sites dont http://xochipelli.fr/
      Je suis curieuse de nature et j’ai toujours cherché à comprendre la marche du monde. Son évolution, de plus en plus inquiétante, fait que j’ai renoncé à y chercher une place. Et je me tiens, sur le bord du monde où je tente d’entrouvrir les yeux et les oreilles grand fermés de mes contemporains.

    • Dominique

      8 March 2022

      Nadège,
      Abonnez vous à la lettre de Michel Dogna.
      https://micheldogna.fr/
      Cherchez et vous trouverez : -)

  • Dominique

    2 March 2022

    En France, la guerre de l’information a commencé pour conditionner les Français. Bis repetita la “guerre” contre le virus.
    Les Français sont manipulés par les gross médias : “Poutine est un fou, les Russes reculent, un obus russe a touché un immeuble, où mettre 7 millions de réfugiés, Vladimir écolier était surnommé le tyran, etc.“
    A guerre toute ! L’Agence France Presse, monopole d’état ( une exception française ) est à la manœuvre et fournit des images et des narratifs aux gross médias. Leurs chroniqueurs font le reste.
    – Les médias alternatifs ont peu de correspondants internationaux. Et faute d’un annuaire des médias indépendants, chacun de nous en connaît seulement quelques-uns.
    – En l’absence d’informations pertinentes, les bons chroniqueurs de l’équipe de Christine Kelly en sont réduits à philosopher sur la guerre, le retour de la réalité, les armes nucléaires, Trump contre Kim-Jun, etc.
    Faute de connaissances, ils oublient le putsch du Maïdan en 2014, les accords de Minsk en 2015, l’OSCE écartée par les USA, l’expansion de l’OTAN depuis 1997 et son encerclement de la Russie, les deux républiques des Ukrainiens russophones dans la région du Donbass ( avec 13.000 victimes depuis 2014, chiffre invérifiable en l’absence d’observateurs de l’ONU ), etc.
    – Charlotte d’Ornellas : “nous découvrons une situation alors que nous devrions pouvoir en étudier les causes, pour rechercher des solutions permettant d’en sortir “. Elle reconnaît ainsi que la rédaction de la chaîne ne lui fournit pas d’informations.
    L’émission passe finalement ( miracle ?) une conversation, en direct, avec une reporter de guerre au Donbass qui montre ses photos de civils Ukrainiens russophones tués par l’armée ukrainienne. “Cela dure depuis mon premier reportage en 2014”. Mais le micro est vite redonné à… BHL.
    https://www.cnews.fr/emission/2022-03-01/lheure-des-pros-du-01032022-1187887
    – Nos dirigeants ont donc les coudées franches pour exécuter les ordres de leurs commanditaires du Nouvel Ordre Mondial.
    Ces va-t-en guerre m’effraient d’autant plus que l’armée française est insuffisante. La force de frappe française est dissuasive : elle frappe l’ennemi, mais oublie de protéger les Français, alors que les armées d’autres pays ont des missiles anti-missiles, alors que les Suisses ont un abri anti-atomique dans chaque habitation.
    Encore un fait qui n’est jamais considéré.

    Répondre
  • Arnaud de Verthamon

    2 March 2022

    J’apprécie votre remarquable esprit de synthèse. Merci pour votre concision et votre clarté.
    Ôtez-moi juste un doute. Je croyais que Dissoudre au passé composé prenait un s (Washington a dissous). Mais je parle sous le contrôle de l’écrivain. Bien à vous.

    Répondre
  • Nadège Rivière

    2 March 2022

    Bonjour monsieur Noé et merci pour ce précis de souveraineté que les dirigeants de nos pays seraient bien inspirés d’adopter d’urgence comme « logiciel de gouvernance ». En lieu et place de copier-coller celui que les grands argentiers de la planète leur ont imposé et qu’ils ont dû accepter pour avoir leur quart d’heure de gloire, l’illusion du pouvoir et la possibilité d’entrer dans l’histoire en tant que « chef d’état ».
    J’avais lu votre analyse il y a quelques jours sur un autre site et je la partage bien sûr.
    Si je réagis aujourd’hui en la retrouvant sur le site de l’institut des libertés c’est à cause de l’illustration associée à votre texte. Cette photo de magnifiques épis de blé sous le soleil et ce si beau ciel bleu associée à l’actualité de l’Ukraine a fait tilt et m’a immédiatement évoqué l’image de « grenier de l’Europe » que représente ce pays. Je me souviens à ce propos d’un documentaire vu il y a au moins une vingtaine d’années et consacré à ces agriculteurs français partis à la conquête des terres ukrainiennes pour y pratiquer une agriculture extensive digne des latifundiaires brésiliens, argentins ou nord-américains.
    Je m’interroge, comme beaucoup, sur les raisons qui sous-tendent le conflit en cours. Et hormis le choix délibéré d’organiser la pénurie alimentaire et énergétique, de faire diversion pour masquer certaines réalités liées à la krizsanitèr, de repousser encore pour quelques temps l’effondrement financier et instaurer l’état d’urgence pour soumettre les derniers récalcitrants au nouvel ordre mondial fondé sur le contrôle total et l’existence conditionnée par le contrôle social, je ne vois aucune explication logique.
    Pacifiste de nature, j’exècre l’esprit de compétition qui justifie la domination du plus faible par le plus fort et ouvre la porte aux considérations darwiniennes et eugénistes. Et j’essaye surtout de comprendre ce que ces gens qui prétendent que bientôt « vous n’aurez plus rien et vous serez heureux » sous-entendent.
    Et vous monsieur Noé, qu’en pensez-vous ?

    http://sous-les-lambrequins.blogspot.com/2022/03/mardi-1er-mars-2022-premier-jour-de.html

    Répondre
    • Dominique

      4 March 2022

      Nadège
      Vos propos sous les labrequins sont vraiment intéressants.
      – La déclaration dé K Schwab sur le rôle de la Russie ne m’étonne pas. Il a tenté de séduire Poutine.
      Regardez à ce sujet la déclaration de V Poutine au dernier WEF en téléconférence.
      – Je lis aussi que KS cite le CFR Décidemment il n’a peur de rien.
      Le CFR est l’organisation des Rothschild pour pénétrer tous les gouvernements des USA indépendamment des deux partis !
      Vous trouverez la liste de ses 3.000 membres dans le site http://www.cfr !
      – Lisez ” Une main cachée dirige ” aux Éditions du Trident. Par VPC. Je ne doute pas qu’une expédition postale sera possible..
      Un ouvrage capital de Jacques Bordiot qui explique la naissance du mondialisme au 18ème siècle et son développement jusqu’à il y a 30 ans avec dejéjà le CFR
      L’ouvrage n’a pas pris une ride.

    • Dominique

      4 March 2022

      Nadège
      Le site du CFR est :
      https://www.cfr.org/
      J’y vois qu’il a été ravalé :
      – il est précisé que le CFR ” n’infiltre pas le gouvernement des USA “… ben voyons.
      – la liste des 3.000 membres personnes physiques et morales a été ôtée !
      Mais des sites donnent la liste…
      Je suppose que les attaques qui paraissent dans www. thenewamericain y sont pour quelque chose.
      – Le CFR est à mon avis l’organe des grands banquiers américains pour diriger les institutions des USA.
      Outre la FED évidemment puisqu’ils sont propriétaires de cette banque qui possède le Dollar US.
      Nota : CFR = Council of Foreign Relations fut fondé en 1921 lorsque les grands banquiers londoniens quittèrent la City pour New-York.
      Le CFR devint aux USA ce que RIFA était depuis 2 siècles en Angleterre
      Le Royal Instituts of Foreign Affairs, maître du Commonwealth etvplus puissant que la Couronne.

  • Dominique

    2 March 2022

    A propos du génocide des Ukrainiens russophones évoqué par Poutine :
    Rapport sur la situation en République du Donbass – le 19 DIX NEUF février 2022.
    – La présentatrice fustige vertement le chancelier allemand Scholtz qui a nié <>.
    Elle dit : “plus de 5.000 morts depuis 2014 rien qu’en République du Donbass, ce n’est pas un génocide ? “
    – Lourds bombardements ukrainiens sur le Donbass et fuite de civils vers la Russie.
    https://www.donbass-insider.com/fr/2022/02/19/rapport-de-situation-hebdomadaire-du-donbass-special-militaire-video-19-fevrier-2022/
    A cette date, soit avant l’intervention russe les médias français ne nous informaient pas, sauf de très rares reportages qui ne faisaient pas réagir les chroniqueurs.

    Répondre
  • Briet

    2 March 2022

    C’est l’entière vérité , mais pas celle que l’on entend sur les chaînes de TV . Et c’est le contraire de ce qu’a dit BHL hier sur Tv News

    Répondre
  • Dominique

    2 March 2022

    Le e-média ukrainien libre et indépendant DONBASS INSIDER est x-langues anglais français russe. Il est particulièrement intéressant et il donne aussi des informations sur l’Ukraine.
    Donbass Insider est un média de journalistes indépendants.
    Des articles sont signés Christelle Néant et elle parle français dans ses journal-vidéo, et elle répond aux questions des lecteurs.
    – L’intérêt pour nous, en France, est d’avoir avec Donbass Insider des infos quotidiennes à la source sur le Donbass et toute l’Ukraine.
    Trouver l’info à la source est la condition pour éviter l’AFP et les gross médias français.
    Merci à SalonBeige dont un article m’a fait remonter jusqu’à Donbass Insider ( en passant par un e-journal algérien de fausses nouvelles… )
    – Par exemple, un bulletin quotidien sur la guerre au Donbass et en Ukraine.
    Voir celui de ce 1er PREMIER mars des photos des dégâts des bombardements Ukrainiens et les victimes au Donbass.
    Une fausse nouvelle ukrainienne est dénoncée.
    Les chiffres des pertes ukrainiennes ( dans toute l’Ukraine ) sont publiés : 7.275 soldats tués.
    Rapport du 1er PREMIER mars :
    https://www.donbass-insider.com/fr/2022/03/01/donbass-cinq-civils-tues-et-31-blesses-en-une-journee-par-les-bombardements-de-armee-ukrainienne-contre-la-rpd/

    Répondre
  • Dominique

    1 March 2022

    Dimanche soir, le cadre d’une riposte globale des pays de l’UE est tracé : sanctions, et aides pour l’Ukraine y compris en armements.
    La suite sera une affaire d’escalade, et moins sûr de désescalade.
    Côté escalade de taille, l’Allemagne nouvelle se joint au débranchement de Swift, met 100 milliards dans ses armées ( retour de la Gross Deutschland ? ) interdit d’utiliser le gazoduc North Stream 2.
    => Par contre, ce week-end le président Biden est en famille, laissant faire les alliés européens, et aussi Trudeau et Erdogan.
    => mais la porte-parole de Biden avait déclaré que ” le Président a travaillé durant les mois précédents à bâtir une contre l’autocratie et les efforts de Poutine pour envahir un pays “.
    D’où cet ouragan de mesures par les chefs d’États de l’Ouest ?
    Eux ne sont pas en week end :
    – En France, le ministre des finances jubile en évoquant “nos sanctions atomiques financières”, et l’Armée enverra des soldats en Roumanie.
    Des pays de l’Ouest veulent prêter des avions de combat à l’Ukraine ( risque d’engagement de l’Ouest dans la guerre ), aident des Ukrainiens expatriés à rejoindre l’Ukraine pour combattre, préparent l’accueil de “7 millions de réfugiés“.
    – Devant ces annonces de sanctions et d’aides, le président russe “active” dimanche 27 le système russe d’attaque nucléaire.
    ( Il faut relativiser : nos propres moyens sont opérationnels 24×24.)
    – Contre le va-t-en guerre BHL, Dominique de Villepin exige de recourir à la diplomatie : “ les sanctions ne servent à rien, seule la diplomatie est utile.” Rappelons que son discours à l’ONU n’arrêta pas les USA, et qu’ils emmenèrent l’Ouest pour détruire l’Irak.
    – Zelensky appelle à isoler mondialement la Russie. Immédiatement, pour calmer les Russes, les USA assurent la Russie qu’ils n’entreront pas en guerre : “les USA n’abattront pas des avions de l’Aéroflot.”
    – Le lundi 28 février, la porte-parole du président déclare : “All of this coordinated action did not happen by accident, it wouldn’t have happened without the president’s efforts the president’s time he spent on diplomacy the time spent by the national security team.”
    Ce message est destiné aux Américains inquiets d’avoir vu leur président passer le week-end à son domicile,
    => il révèle aussi que les USA avaient élaboré la riposte foudroyante des pays de l’UE et de l’OTAN.
    – Vers une guerre au-delà de l’Ukraine ? Demain, si les USA se maintiennent au-delà de la “ligne rouge“ ( selon Poutine ) la Russie conclura que les USA ne changent pas de stratégie offensive.
    Inacceptable, disait Poutine les 21 et 24 février.
    Qu’advient-il lorsque la diplomatie échoue ?
    Lorsqu’un lorsqu’un camp ne veut pas céder ou négocier.
    Les USA refusent de négocier.
    L’Europe n’existe pas et la France n’est plus médiatrice.
    – Petite question libérale sur le gagne-pain des Français : que vont devenir les 500 entreprises françaises en Russie ? Total, Renault ( presque la production en France, en nombre de véhicules en France ), Leroy Merlin etc. Personne n’en parle. Seront-elles qualifiées d’entreprises “non-citoyennes” et maltraitées ?

    Répondre
    • Nadège Rivière

      5 March 2022

      Tout ceci est conforme à leur « plan ». C’est une histoire de prédation qui conduit ces cousins des Huns à appliquer, après avoir exploité un territoire de fond en comble, la politique de la terre brûlée. Et ils se prétendent humanistes ! Quelle audace ! Quel culot ! Même dans la jungle, il n’y a pas pire espèce.
      http://sous-les-lambrequins.blogspot.com/2022/03/des-nouvelles-du-grand-jury-reuni-par.html

    • Dominique

      14 March 2022

      Nadège
      Oui il y a un plan et celui du Nouvel Ordre Mondial.
      Tout, absolument tout est sous contrôle en France. Et pas que dans la guerre du Covid (expression de micron pour terroriser ) et la guerre en Ukraine.La France est un des pays où la désinformation est totale.
      En France aucun gross média ne parle du tribunal réuni par Reiner Fuellmich.
      Et à ma connaissance pas de médias alternatifs, ils n’ont pas suffisamment de réseaux pour être bien informés ( sauf peut-être le petit SalonBeige par ses réseaux catholiques ? )
      Finalement, seuls les spécialistes sont informés mais ils sont empêchés de diffuser les vérités.
      Charles Gave est l’un de ceux-là, et il s’étonne à juste titre que les questions monétaires ne soient pas étudiées par les politiques. Outre IDL il est très présent dans des médias alternatifs.
      Pour le Covid, les déclarations du docteur Malone ( inventeur de la technologie ARN ) ne passent pas en France. Or il ne cesse d’expliquer l’extrème dangerosité des produits ARN élaborés pour le Covid.
      Pas plus que les propos des professeurs Montagnier, Raoult, Péronne etc. n’ont été écoutés : il a suffi de les déconsidérer à coups de bobards et de matraquages gouvernementaux.
      La non-utilisation de médicaments pour soigner est un des crimes-d’Etat impuni.
      Quasiment toute l’Afrique ( sauf au nord et au sud, pays “développés” ) utilise l’HCQ et le virus n’a pu s’y développer. Aux Indes ils ont vaincu le virus avec l’HCQ. Aux EUA l’HCQ et l’Ivermectine sont librement utilisés et les résultats remarquables sont avérés. Etc. Blackout en France.
      J’ai fait la liste des méfaits des dirigeants en matière de Covid : elle prend plusieurs pages ! La plupart de leurs “décisions” proviennent des mondialistes : elles ont été identiques dans les pays sous contrôle direct du Nouvel Ordre Mondial, et prises en même temps.
      D’autres scientifiques ont eu moins de “chance” : comme le docteur Andreas Noak décédé mystérieusement après avoir révélé la présence de graphène dans les produits ARN :
      Des nano-rasoirs en graphène ( 50 nano/mm sur 0,1 nano/mm ) sont véhiculés par le sang qui découpent les veines ! D’où ces attaques cardiovasculaires mortelles, particulièrement de sportifs car leur circulation sanguine s’accélère pendant l’effort :
      https://southfront.org/video-graphene-hydroxide-in-the-mrna-vaccine-vial-assassination-of-dr-andreas-noack/
      D’où aussi les tremblements et convulsions car le graphène est conducteur de l’électricité. Et le dérèglement de femmes ; des femmes dérèglées par les injections viennent de constituer un mouvement national

  • Mourad Manchaballov

    1 March 2022

    Je m’étonne de devoir constater le nombre croissant d’immenses spécialistes de la Russie, de l’Ukraine et de ce conflit. Où étiez-vous, bordel? Idem dans les media. Alors qu’il s’agirait plutôt d’experts en “bullshit”. Les commentaires pro-russes sont dérangeants non parce qu’ils expriment une opinion, mais parce qu’ils montrent une certaine mauvaise foi, voire une mauvaise foi certaine due à un parti prix évident ainsi qu’à une méconnaissance flagrante du sujet. Si la droite européenne veut se jeter dans les bras de Poutine, ce n’est vraiment pas une bonne idée et c’est anti-libéral. Alors, Alain, l’Ukraine est donc un pays de nazis même si ce pays est dirigé par un Juif. C’est intéressant. Je suis fasciné par votre analyse. Ensuite, l’Ukraine est un pays corrompu. C’est vrai, mais la Russie l’est tout autant. Cependant, l’Ukraine est une nation souveraine. Il est étrange de voir Charles Gave défendre l’Etat-Nation mais sembler refuser cette qualité à l’Ukraine pour des raisons qui m’échappent. Me trompe-je ? L’Ukraine est un état indépendant et souverain qui a parfaitement le droit de choisir son projet politique, ses valeurs sociétales ainsi que son orientation économique et ce, sans ingérence étrangère. L’Ukraine est un pays pacifique comme l’OTAN est une organisation pacifique, quoi qu’on en dise. De même que les anciens pays de l’Est ont fait leur choix d’y entrer et comme ils pourraient également choisir d’en sortir. Je suis bien d’accord que Biden est un président exécrable, le mot est faible, pour les raisons invoquées et tant d’autres (politique intérieure illibérale, interdiction du fracking, retrait désastreux d’Afghanistan, etc.), mais je suis très en faveur d’une intervention occidentale en Ukraine contre la Russie. Je suis très en faveur d’un changement radical de régime en Russie, ce qui signifie l’arrestation et la condamnation à mort de Poutine et de ses larbins dociles, et d’un démembrement de la Russie avec mise sous tutelle internationale. Poutine reflète très bien les vues de la majorité des Russes frustrés et nostalgiques de l’effondrement de l’URSS et de la perte des diverses zones d’influence colonialo-soviétoïdes tant en Europe de l’Est au profit de l’UE et de l’OTAN qu’en Asie centrale au profit de la Turquie. Il n’y a pas d’Europe de l’Atlantique à l’Oural, de même qu’il n’y a pas de Maison Commune Européenne. Ce sont des visions de l’esprit. La Russie ne partage pas en rien les mêmes valeurs que les Occidentaux. La Russie n’est pas le pays conservateur défenseur des valeurs traditionnelles qui nous sont chères. La Russie est juste restée calée en 1917 avec des mises à jour très parcellaires mêlant Guerre Froide et rejet paranoïaque de l’abandon de ses ambitions. L’ambition de la Russie n’est que de DOMINER quoi qu’il en coûte comme dirait l’autre. Nous l’avions bien compris dans les années 90 après que la Russie est devenue, sans rire, indépendante de l’URSS. C’est pour ça qu’elle n’a pas sa place ni dans l’OTAN, ni dans l’UE. Les Ukrainiens, les Géorgiens et même les Arméniens le savent bien aussi. C’est pour ça qu’ils ont recherché notre protection et les événements de 2008, de 2014, de 2021 et de 2022 leur donnent entièrement RAISON. La Russie utilisera-t-elle l’arme nucléaire ? Oui, s’il le faut mais sur une petite échelle d’abord. Alors on n’aime pas Biden, on n’aime pas Von Der Leyen, ni ce qu’ils représentent (la corruption occidentale d’une part et la technocratie boulimique et stérile d’autre part. C’est une bonne chose. Mais ce n’est en rien une raison valable pour laisser tomber l’Occident dans une détestation de soi qui ne vaut pas mieux que celle encouragée par la gauche et que nous dénonçons à juste titre. Dois-je continuer ?

    Répondre
    • Dan6

      9 March 2022

      Quelle ignorance de l’histoire… et quelle vision partisane… il n’y a une aucune action terroriste d’état au Donbass? Il n’y a jamais eu de racisme anti russophone? Il n’y a jamis eux plus de 1200 morts civils au Donbass? Mais non il n’y a pas d’Ukro Nazis? Les USA fauteurs de guerre depuis 50 ans n’ont jamais finance des soulèvements et supporté des coups d’état en Ukraine ou ailleurs? De qui vous moquez vous? Êtes-vous aveugle ou stupide?
      Si je ne supporte certes pas le recours à la guerre fait par la Russie il faut néanmoins en chercher la cause et ne pas se voiler la face.. Nous sommes les larbins des USA qui mènent depuis 50 ans une guerre non déclarée contre la Russie car ils ne peuvent admettre de rivalité en Europe et veulent garder leur hégémonie sans partage alors que la Russie est une grande puissance et doit être reconnue comme telle.

  • Dominique

    28 February 2022

    La Russie est sortie toute seule de la terrible situation de 1990. Elle n’a pas fait de guerres offensives alors que les USA n’ont cessé jusqu’aux années Trump.
    Sa toute jeune démocratie s’exerce dans la paix civile, et des progrès énormes ont été réalisés dans tous les domaines depuis la chute du régime communiste.
    Cela démontre, à mon avis, la qualité du système politique russe.
    Certes, la démocratie russe n’est pas… suisse, mais elle n’est :
    Ni une tyrannie à la chinoise,
    Ni un système privé de grands banquiers qui ont la main sur la démocratie selon Tocqueville,
    Ni une tyrannie comme actuelle en France.
    – Ceci pour dire, finalement, que les décisions annoncées par V. Poutine ne peuvent être prises par un tyran, ou un fou comme nos gross médias le présentent soudainement.
    Elles sont, à mon avis, l’œuvre collective d’élites, politiciens, militaires, etc. entourés de spécialistes.
    La Russie a en effet des organes officiels pour analyser, réfléchir, élaborer des doctrines, etc. On peut d’ailleurs lire leurs publications sur le net. Sans compter les organes secrets. Inévitablement, ils conçoivent des stratégies.
    – Je fais donc l’hypothèse que les dirigeants russes, pour atteindre les objectifs précis qu’ils ont annoncés, ont envisagé des stratégies et qu’ils sont ” décidés”.
    Ils visent :
    1 – D’une part à porter secours aux populations ukrainiennes russophones bombardées depuis 8 ans dans le Donbass, et à démilitariser l’Ukraine. Ces objectifs ont été annoncés. L’un est réalisable facilement l’autre passe par la destruction des matériels de l’armée et son organisation.
    Poutine a dit que la Russie ne fera pas la guerre aux Ukrainiens, mais dit aussi que l’Ukraine sera dénazifié et les coupables jugés. Évidemment les putschistes du Maïdan vont se défendre.
    2 – D’autre part, constatant que la Russie est acculée par les USA avec l’OTAN, ( cf. les armes nucléaires en Italie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Turquie, et bientôt en Ukraine ! Et au nord-ouest de Moscou ! ) contraindre les USA à renoncer à une agression qui serait fatale à la Russie.
    C’est la fin de l’encerclement militaire par les USA avec l’OTAN que visent les Russes, les USA ayant refusé de négocier tout nouvel accord de sécurité.
    – Sur ce second objectif, les Russes vont se heurter à un adversaire déterminé qui a dû prévoir cette tentative.
    C’est en 1997 que les USA firent entrer 15 nouveaux membres dans l’OTAN, alors que la guerre froide était une histoire ancienne et qu’il était prévu de dissoudre l’OTAN puisque la “guerre froide” était finie.
    Même sous le gouvernement de Trump, le gouvernement ce Poutine n’a pas pu progresser d’un pouce.

    Répondre
  • Dominique

    28 February 2022

    – L’allocution du 21 février par le président de la Russie a été précise. Il a répété tous les griefs faits aux USA, et … terminé en annonçant la reconnaissance des deux républiques populaires dans le Donbass !
    De mémoire, Poutine a également évoqué des “contre-mesures à des sanctions que vous ne pouvez pas soupçonner“.
    En vain ?
    Et le président russe a donc repris ses propos le 24. Poutine les a adressés au peuple russe et aux peuples de l’Ouest concernés ( cf. USA, pays membres de l’OTAN ).
    Diffusés en Russie, ils ne l’ont pas à l’Ouest par les gros médias. Il me semble que seule RT France a diffusé les 2 allocutions ; RT que madame von der Leyen a “ proposé “ aux chefs d’Etats de l’UE d’interdire…
    – Or, le message de la Russie est TERRIFIANT pour les USA et ses pays vassaux dont la France.
    COMBIEN l’ont entendu ou lu en France ?
    ( EZ est de ceux-là puisqu’il a rapidement proposé de retirer la France de l’OTAN. )
    – Je m’en tiens à l’allocution du 24 car le texte du 21 n’est déjà plus disponible via internet. Difficile de résumer ici 4.000 mots, essayons de s’en tenir à l’essentiel :
    1. ‘ Nos frères Ukrainiens russophones sont génocidés depuis 8 ans dans le Donbass.
    Après les avoir soutenus [ appels à l’ONU, assistance, passeports russes etc. ] nous devons les sauver. Donc nous avons reconnu les 2 républiques du Donbass, et répondu à leurs demandes de secours.
    2. Les USA et l’OTAN préparent une agression contre nous.
    Nous ne subirons pas le sort d’une attaque surprise comme en 1941 car elle coûta la vie à des millions de Russes, c’est pour nous une question de VIE et de MORT.
    Si les USA et les pays de l’OTAN ne renoncent pas à nous attaquer, nous ferons le nécessaire.‘
    – Aux USA, le pouvoir n’a pas fait réagir Biden à ces allocutions et Biden est parti en week-end !
    Pendant ce temps, les chefs d’Etats membres de l’OTAN déclenchaient sanctions et aides militaires. Tous en même temps et comme à la manoeuvre, Covid repetitam.

    Répondre
  • Dominique

    28 February 2022

    – L’allocution du 21 février par le président de la Russie a été précise. Il a répété tous les griefs faits aux USA, et … terminé en annonçant la reconnaissance des deux républiques populaires dans le Donbass !
    De mémoire, Poutine a également évoqué des “contre-mesures à des sanctions que vous ne pouvez pas soupçonner“.
    En vain ?
    Et le président russe a donc repris ses propos le 24. Poutine les a adressés au peuple russe et aux peuples de l’Ouest concernés ( cf. USA, pays membres de l’OTAN ).
    Diffusés en Russie, ils ne l’ont pas à l’Ouest par les gros médias. Il me semble que seule RT France a diffusé les 2 allocutions ; RT que madame von der Leyen a “ proposé “ aux chefs d’Etats de l’UE d’interdire…
    – Or, le message de la Russie est TERRIFIANT pour les USA et ses pays vassaux dont la France.
    COMBIEN l’ont entendu ou lu en France ?
    ( EZ est de ceux-là puisqu’il a rapidement proposé de retirer la France de l’OTAN. )
    – Je m’en tiens à l’allocution du 24 car le texte du 21 n’est déjà plus disponible via internet. Difficile de résumer ici 4.000 mots, essayons de s’en tenir à l’essentiel :
    1. ‘ Nos frères Ukrainiens russophones sont génocidés depuis 8 ans dans le Donbass.
    Après les avoir soutenus [ appels à l’ONU, assistance, passeports russes etc. ] nous devons les sauver. Donc nous avons reconnu les 2 républiques du Donbass, et répondu à leurs demandes de secours.
    2. Les USA et l’OTAN préparent une agression contre nous.
    Nous ne subirons pas le sort d’une attaque surprise comme en 1941 car elle coûta la vie à des millions de Russes, c’est pour nous une question de VIE et de MORT.
    Si les USA et les pays de l’OTAN ne renoncent pas à nous attaquer, nous ferons le nécessaire.‘
    – Aux USA, le pouvoir n’a pas fait réagir Biden à ces allocutions et Biden est parti en week-end !
    Pendant ce temps, les chefs d’Etats membres de l’OTAN déclenchaient sanctions et aides militaires. Tous en même temps et comme à la manoeuvre, Covid repetitam.

    Répondre
  • Thyssen

    28 February 2022

    PIB inférieur à l’Espagne, je reste dubitatif.
    Le PNB ne reflète que ce que l’on ne veut bien y incorporer.
    Puisque chaque pays établit son PNB, voyons chez nous.
    -Les livraisons de biens vers les Dom Tom sont considérés comme de l’export…
    -Dans notre PNB sont incorporés les salaires des fonctionnaires…
    Et tutti quanti.

    Répondre
    • Dominique

      28 February 2022

      Très juste, comparer des pays dont les les “coûts de la vie” sont très différents n’a pas de sens.
      Et comment expliquer que la Russie est la 2ème ou 3ème puissance militaire alors que le budget militaire, ressort près conversion en Dollar a à peine le 1/10 ème de celui des USA ?
      De même en Argentine, dont le PIB exprimé en Dollarr est au plus bas depuis … l’effondrement du cours du Pesos, les usines produisent pourtant quasiment de tout, et le peuple ne manque de rien.

  • pucciarelli alain

    28 February 2022

    L'”Europe” n’existant pas comme entité politique réelle, à savoir enracinée dans un peuple se reconnaissant européen, soit sous la forme de l’UE, soit plus largement, elle est dans l’incapacité de donner ou de recevoir des leçons. Cette “chose”, l’UE, fabriquée artificiellement sous la houlette des Etats Unis et pour les intérêts atlantistes n’a en soi aucun avenir. C’est une nuisance de plus dans le cadre de la géopolitique mondiale, dont l’avenir paraît terriblement incertain. Quand Mme Van der Leyen propose une admission de l’Ukraine dans l’UE, elle propose de manière détournée son admission dans l’OTAN, ce que les Russes n’accepteront pas, puisque empêcher l’Ukraine d’entrer dans l’OTAN est le but de la guerre en cours. Tout ceci manque de réalisme. La médiocrité de ces “élites” est terrible.

    Répondre
    • Dominique

      28 February 2022

      C’est limpide.
      Mais cela ne fait pas de ces madame van der Leyen et les autres des médiocres. C’est en conscience qu’ils participent au projet mondialiste des USA. Ce sont des traîtres et des criminels.

    • Dominique

      27 February 2022

      Intéressant.
      Effectivement, Vladimir Poutine a des qualités. Il n’est pas la marionnette de grands banquiers comme Joe Biden.
      Mais serait-il revanchard parce qu’il garde en mémoire de l’histoire de son pays ?
      – Surtout, V. Poutine a vécu au plus près les évênements intérieurs et extérieurs de son pays, avant la chute du système soviétique et depuis 1990.
      Depuis plus de 30 ans il a travaillé avec des personnes aux plus hauts niveaux dans tous les domaines pour participer à la reconstruction d’un pays dévasté.
      Et le résultat est impressionnant.
      – Ceux qui, comme Poutine, s’attelèrent à reconstruire un pays dévasté, doté de richesses mais peu peuplé, immense, aux conditions climatiques extrêmes, ravagé par 70 ans de communisme et une 2ème guerre mondiale qui firent 50 millions de morts, convoité par des intérêts étrangers, en proie à la corruption, à l’alcoolisme et au désespoir, avec une industrie lourde à bout de souffle, sans industrie légère, sans connaissance des mécanismes de l’économie privée, sans une armée digne de ce nom, face à des séparatistes et des fanatiques religieux, … ces dirigeants politiques ont un mérite immense.
      Outre de l’énergie, il leur fallu nécessairement beaucoup de courage et de foi en la réussite : du patriotisme.

  • Dominique

    27 February 2022

    Sur la guerre d’extermination des Ukrainiens russophones réfugiés au Donbass ( dans une ” république populaire ” ) menée depuis 8 ans par l’Ukraine issue du putsch de 2014 sous présidence de Zelensky.
    Nos gross medias ne nous ont jamais infomé de cette tragédie : 1 million de personnes
    bombardées 24×24 depuis 2.500 jours
    Un article de mars 2021 :
    https://alawata-rebellion.blogspot.com/2021/03/situation-militaire-dans-le-donbass.html?m=1&fbclid=IwAR3NhX99BQjKFKLLH8IXeUxV6Z0lCRHTPge87qmeC5Es2Ex7OIbDkyZGeic

    Répondre
  • Huynen

    27 February 2022

    Les sanctions économiques vont surtout peser sur l’Europe et donc la rendre plus dépendante des USA et de la CIty de Londres. Le Brexit était qu’un prélude à cette entreprise de soumission de l’UE aux 5 Big Ears.

    Répondre
  • Huynen

    27 February 2022

    Plus encore que la Russie, l’OTAN, les USA et les Britanniques visent avant tout à empêcher l’émergence d’une Europe autonome., quitte à cette fin de construire un nouveau Rideau de fer. L’aveuglement des dirigeants de l’UE sur cet “agenda caché” équivaut à une trahison de l’idéal européen tel que défini après la II e Guerre mondiale. Seule la France et l’Allemagne pourraient encore, en refusant d’aggraver encore les sanctions contre la Russie, en continuant à négocier avec Moscou, et en s’opposant au projet d’asservissement économique et politique de l’Europe aux USA et aux 5 Grandes Oreilles (5GO).

    Répondre
    • Dominique

      27 February 2022

      “L’ aveuglement des dirigeants de l’UE” Il s’agit là de l’erreur que beaucoup commettent. Car ces dirigeants ne sont pas aveugles, ils ont une vue excellente et ils agissent en pleine conscience.
      Ils participent tous les jours à la mise en place de ce Nouvel Ordre Mondial qui asservit les peuples européens : c’est là leur mission.
      La plupart de ces “Young Leaders” du Forum Économique Mondial sont formés personnellement par Klaus Schwab ( Macron, Johnson, Merkel, Trudeau, etc. ) ou adoubés par le comité Bilderberg ( Sarko, Macron bis repetitam, Phlippe etc. )
      – Merkel a porté un masque mais son adhésion aux projets migratoires l’a dévoilée. Ses successeurs sont des gauchistes ouvertement mondialistes. Nous devons donc craindre qu’ils suivent les USA et l’OTAN dans les offensives contre la Russie, et qu’ils soient chargés par leurs maitres américains de réarmer l’Allemagne, car ceux-ci auront besoin de soldats bien équipés en Europe pour mater des pays récalcitrants.
      Evidemment, cette nouvelle Allemagne achètera des F35 et pas des Rafales…
      La France n’aura, par contre, pas les moyens de mettre à niveau ses armées, faute d’argent et surtout d’esprit de Reconquête ( sauf si Z réussit ? ) et l’Allemagne nous dominera complètement..
      Affaiblie, devant cotiser à l’OTAN, lui fournir nos bateaux, nos avions et nos hommes ( en ce moment en Mer Noire, en Mer de Chine, bientót en Roumanie etc. ) et obéir de facto aux USA, la France achèverait de perdre sa souveraineté.
      – Soyons réalistes.
      Les libertés se jouent sur le long terme : il est grand temps de nous débarasser des traitres qui nous mènent à l’abatoir.

  • Dominique

    27 February 2022

    https://www.infowars.com/posts/putin-speech-russia-had-no-other-option-but-to-launch-ukraine-invasion-because-west-deceived-us-about-nato-expansion/
    Il s’agit de l’allocution du président Poutine au peuple russe faite le 26 février. Pas de trace sur la chaine RT France ni sur Cnews qui avait retransmis en direct l’allocution du président Biden.
    La vidéo est sous titrée en américain et retranscrite intégralement par le média américain très alternatif InfoWars.
    C’est donc sa seconde allocution publique.
    Poutine explique pourquoi “cette intervention préventive a été estimée nécessaire”.
    En résumé :
    ” la Russie ne peut se voir attaquée comme elle le fut par surprise par les nazis en 1941. Ce qui nous couta des millions de morts.
    Comme furent attaqués les Serbes, et leur pays détruit. Sur décision américaine, sans accord de l’ONU et sans motif.
    Comme furent attaqués l’Irak, la Syrie, la Libye, sur décision des Américains. Sur base de mensonges.
    Depuis 1990, nous tentons de nouer des relations pacifiques avec les pays de l’ouest, mais les Américains se sont joués de nous (
    they played us ).
    L’étau américain se resserre autour de la Russie avec l’OTAN et c’est maintenant pour nous une question de vie ou de mort. C’est un fait.
    Nous ne nous laisserons pas surprendre comme la mère patrie en 1941.
    L’Ukraine sera DÉMILITARISÉE, et le génocide dans le Donbass va cesser. Les coupables d’extrême droite et les nazis seront jugés.
    La Russie n’occupera pas l’Ukraine et ( les membres de ) l’OTAN ne sont pas visés. Les responsables sont les Américains. ”
    J’ai traduit ( pas mot à mot ) pour ceux qui ne parlent pas anglais.
    Nos gross médias de chaines d’infos en direct ont ils diffusé ou rendront-ils compte de cette allocution ?

    Répondre
  • Robert

    26 February 2022

    Merci d’avoir rappelé des faits qui sont incontestables et pas à notre avantage.
    La genèse des événements actuels remonte trente ans en arrière lors de l’éclatement de l’ URSS.
    L’ Europe n’a pas pu ou pas voulu tendre la main au nouveau pouvoir russe, pourtant demandeur. Il est vrai que les américains ne voulaient pas prendre le risque de voir les russes les “supplanter”, en outre ils considéraient que la Russie serait désormais un pays de seconde zone avec lequel il était inutile de “prendre des gants”.
    Je pense qu’une vraie occasion de faire ” l’ Europe de l’ Atlantique à l’ Oural ” a été manquée par myopie intellectuelle des Européens et soumission totale aux injonctions américaines.
    Poutine, qui avait quitté le KGB pour les arcanes du pouvoir au côté du maire de St Pétersbourg, a vécu cette période comme une humiliation et ne l’a pas oublié…
    Je ne l’excuse pas et cet homme est dangereux, mais il n’est pas inutile de rappeler certaines réalités…

    Répondre
  • Edouard WALLAERT

    26 February 2022

    Nous avons mal manœuvré et manœuvrons mal.
    Regardez une carte, l’UKRAINE est un grand pays enfoncé dans l’ancienne URSS. Les Russes ne peuvent pas accepter qu’elle devienne une base militaire occidentale. En avançant ses pions , l’OTAN a déclenché la colère de l’ours. Nous devons admettre que l’UKRAINE reste une base russe.
    Ce peuple a voulu s’affranchir de gouverneurs nommés par Moscou et s’affranchir d’une économie vouée aux intérêts Russes. C’est à cela qu’il faut s’attacher et pas plus, si nous ne voulons pas ou ne sommes pas prêts à une confrontation militaire Est Ouest. Or, l’Europe et particulièrement l’Allemagne ont besoin d’un climat de coopération avec la Russie. Les USA veulent imposer des sanctions dont l’Europe souffrira. C’est suicidaire.
    L’Ukraine peut abriter des bases militaires russes tout en se gouvernant dans les domaines civil et économique. C’est affaire de négociation de paix entre l’Europe, la Russie et l’Ukraine. Ces derniers doivent tolérer une minorité russophone ou à défaut une enclave.
    Un pacte pour 25 ans suffirait. La Russie est éternelle, pas M.Poutine.
    Edward

    Répondre
    • Dominique

      26 February 2022

      Edward,
      Tout cela est trop juste pour être réalisable, et le train est déjà passé.
      Car l’Ukraine et la Russie se sont opposés et rapprochés durant des siècles. Et les USA ont fait de l’Ukraine leur pion : cf. le putsch du Maïdan en 2014.
      La Russie n’est pas intervenu contre les putschistes pour faire respecter la “ démocratie” et le ”droit des minorités”.
      Moscou jouait alors la carte de la négociation au sein de l’OSCE, l’organisme ( bidon ) pour la sécurité et la paix en Europe et en Eurasie. Ce furent finalement les accords de Minsk négociés avec la garantie de la France et de l’Allemagne.
      – Mais depuis 7 ans l’OSCE n’a même pas réussi à faire rétablir l’usage de la langue russe en Ukraine ! Idem avec le refus par Kiev de l’autonomie du Donbass, du vote d’autodétermination etc.
      Tous ces refus, plus les bombardements sur les populations russophones du Donbass par Kiev ( des milliers de morts ) ont amené la Russie à exprimer son mécontentement.
      En vain.
      Ces “affaire de négociation de paix” et de “bases russes” que vous envisagez entre Russie, Ukraine, et Europe ( un ou des pays européens puisque l’UE est une organisation internationale qui ne peut pas négocier ) étaient impossibles car les USA s’y sont opposés.
      – Les USA ont deux objectifs : exploiter les ressources en hydrocarbures de l’Ukraine et se placer militairement avec leur OTAN. Vice-président, Biden ne cessait de se rendre en Ukraine, ( et il y plaça son fils.)
      Les Américains ont fixé la Russie et les membres de l’OSCE en donnant à Kiev l’ordre de rendre impossible l’application des accords de Minsk.
      Pour les Russes, l’échec de Minsk 2 et l’OTAN sont devenus des dilemmes.
      – Mais voilà Poutine présenté par les gross médias comme l’opposé d’un libérateur des Ukrainiens russophones.
      Et l’OTAN sera présentée aux comme une sécurité indispensable pour l’Ukraine contre la Russie !
      – Tout est orchestré par des dirigeants de pays membres de l’OTAN ( Erdogan y compris ), ils sont aux ordres du système mondialiste monté par les grands banquiers américains.
      Biden peut partir en week-end, et les grands banquiers peuvent regarder la curée politique, financière, économique, de l’Occident soumis.
      – Au-delà de cette tragédie, les Français qui vont voter devraient être informés du danger que présente l’OTAN pour eux.
      Le problème est qu’un seul candidat en a parlé, et que les grands banquiers poussent leurs projets et leurs valets depuis des décennies.

  • Alain

    26 February 2022

    L’Europe est sourde à toute leçon du fait de son arrogance. Elle croit pouvoir mener des guerres économiques (sanctions) pour amener d’autres pays à se soumettre alors qu’elle n’est elle-même qu’un toutou.
    Et qu’entend-on, la Russie est un nain économique donc elle doit s’agenouiller. Déjà c’est une faute psychologique, à rabaisser l’ennemi on ne rend que la défaite plus humiliante ou la victoire moins glorieuse. De plus c’est ignorer totalement l’histoire et l’esprit de sacrifice que peut engendrer le patriotisme. Et c’est logique, le modèle social européen est la concurrence entre tous et la magnification de ses propres revendications au détriment du voisin; impossible de fédérer autour d’un puissant projet commun nécessitant des sacrifices dans de telles conditions et donc de comprendre ceux qui le peuvent

    Répondre
    • Dominique

      27 February 2022

      Alain,
      Ne faut il pas arrêter de parler d’Europe ?
      Finalement, des décennies après sa création, l’UE reste une organisation internationale dirigée, comme l’ONU, par quelques personnes désignées par des États membres mais sans légitimité.
      Si cette organisation s’effondre, rien ne changera pour nous., sinon que nos législateurs devront se mettre au travail.
      Dans nos têtes l’Europe est un rêve, qui nous rapporte aux étudiants qui allaient librement d’un pays à l’autre, aux grands artistes qui y trouvaient librement des mécènes, des villes et des ports libres qui bâtissaient des empires économiques, aux héros qui sauvaient leurs peuples ou mouraient pour eux, à Athènes et à Rome, aux moines qui défrichaient et recopiaient les textes anciens, aux rois et aux reines qui troquaient leurs couronnes entre pays pour assurer la paix, aux génies qui découvrirent tant de moyens pour améliorer la vie des hommes etc.
      N’est ce pas tout cela l’Europe ?

      En comparaison l’Union européenne est une collection de fonctionnaires et fait piêtre figure. L’UE est une escroquerie.
      Il existera peut être un jour une Union des États Européens, car l’Europe n’existe, à mon avis, qu’à travers ses pays, ses peuples, leurs coutumes et leurs langues, et évidemment la religion qui les a enrichis et réunis.

  • Cécile Fosséprez

    26 February 2022

    Ces diverses “leçons” font plaisir à lire. Le souhait est que ceci mène à la réflexion, à la nuance et à la difficile compréhension de faits successifs mais dirigés vers pouvoir et profit- de quelques uns. Merci

    Répondre
  • TIE GUY ROBERSON

    26 February 2022

    Très belle et bonne analyse .

    Répondre
    • EnDirectDeChine

      27 February 2022

      Pas mal du tout ce site.

  • drachgil@gmail.com

    26 February 2022

    Vous oubliez la 6ème leçon, à savoir que l’invasion de l’Ukraine est le miroir de la Pologne en 39, et que si ns ne réagissons pas, nous allons en payer le prix : juin 40??. 7ème leçon : on teste notre détermination à nous battre…merci pour la ligne rouge de Obama comme l’a encore fait remarquer Hollande à midi (je ne vote pas pour lui, mais le redire en public ce jour fait du bien…pour la bien pensance). A ne pas vouloir montrer les dents, les ennuis vont arriver en rafales (Mali, islamistes, Iran etc…). 8ème, allons ns longtemps voir encore des européens (car telle est la vraie question !!! vs l’effleurez à peine…) se faire massacrer à nos portes sans réagir et avoir du courage, quitte à avoir à affronter le feu nucléaire (mais ns aussi on en a…et se faire menacer, vs n’imaginez même pas l’impact ds mon petit village). Pensez vs sérieusement que si ns ne bougeons pas, P va s’arrêter là : sûrement pas ! 9ème leçons : les ukrainiens se battent avec honneur et détermination, et nous manquons d’un Bonaparte pour taper du point sur la table et porter secours à ces gens là, qui sont comme ns. C’est un scandale notre lâcheté, Monsieur, et voir 30 ans après les mêmes scènes qu’en ex-yougo, cela montre que ns n’avons rien appris.

    Répondre
    • Dillier

      27 February 2022

      Bonparte est un très bon exemple lorsque l’on parle de Russie.
      Parti avec une Grande Armée il en est revenu brisé avec une petite.

  • Dominique

    25 February 2022

    Je faisais réponse à Blondin, mais le système informatique joue parfois à saute-commentaires.

    Répondre
  • Dominique

    25 February 2022

    La “souveraineté européenne” du Young Leader qui est à l’Elysée vise à faire croire que l’UE est une nation.
    Or il n’en est rien, l’UE est un “machin” technocratique ( comme l’ONU ) destiné, par ses fondateurs ( dont un représentant en spiritueux devenu employé de grands banquiers américains ) à imposer de pseudo lois et politiques aux nations européennes.
    Les fausses lois écrites par les Commissaires ( non élus ) et votées par des “députés européens” n’ont donc jamais eu aucune légitimité.
    Et les élus de Strabourg ne sont pas des députés, seule une nation peut avoir ses députés. Sans la mythique réconciliation franco-allemande – d’oú le choix de Strasbourg, les peuples français et allemands auraient ils accepté cette escroquerie ?
    Pourtant cette escroquerie fonctionne et seuls les Britons ont compris qu’elle les lèse.
    Peu de politiciens français plaident encore pour le Freixit et pour le retour à une monnaie nationale.
    De quoi ont peur la grande masse des adorateurs de l’UE et de la BCE ? Certainement de reconnaitre qu’ils ont berné le peuple.
    Puisse Charles Gave continuer le combat et persuader ses interlicuteurs.

    Répondre
  • Dominique

    25 February 2022

    À la lecture de votre bulletin, j’ai tiqué sur votre expression concernant l’OTAN.
    A mon avis l’OTAN n’est pas “l’armée de l’Europe“ mais “une armée des USA en Europe et ailleurs“ :
    L’OTAN comprend outre les USA, le Canada, et la Turquie… La Turquie qui n’est pas amie de la France
    D’autres pays non européens sont associés à l’OTAN : Australie, Nouvelle-Zélande, Japon. D’autres collaborent : États du Golfe, Colombie… Tous sont sous l’influence de l’Empire.
    Finalement, l’OTAN est une organisation militaire dépendante des USA, à vocation impérialiste de l’Empire américain.
    – Certes, l’Allemagne exprime que “ l’armée de l’Europe c’est l’OTAN “ : cela traduit son allégeance politique aux vainqueurs américains, et son désarmement.
    Certes, le Royaume-Uni reste à l’aise avec l’OTAN car très lié aux USA auxquels il a transmis la souveraineté nucléaire.
    Certes les pays de l’ex bloc de l’Est ont adhéré, dans les conditions que vous expliquez.
    – Mais, vu de la France, l’OTAN est nuisible et dangereuse, car les USA peuvent entraîner d’autres pays dans une guerre qui n’est pas de leur intérêt. C’est le cas avec l’Ukraine, où la France a perdu ses énergies et sa souveraineté. Évidemment cela ne se fait pas sans la complicité de nos dirigeants avec les USA.
    Ce fut le cas contre la Yougoslavie en suivant les USA dans une guerre criminelle qui visait en fait la Russie, ( la France y perdit son honneur en attaquant un peuple ami ), puis l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye.
    – Avec la question de l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN et la crise provoquée par la Russie, la présidentielle plus la crise en Ukraine sont l’occasion de réfléchir au départ de la France de l’OTAN.

    Répondre
    • Dominique

      25 February 2022

      Pour la petite histoire, après l’atterrissage à Orly de soldats français rapatriés de l’ex Yougoslavie par Air France, les personnels navigants et les services de nettoyage ont ramassé les berêts bleus ( couleur ONU ) jetés par les soldats français, dégoutés de leur mission. Ils étaient intervenus sous commandement de l’ONU.

  • Dominique

    25 February 2022

    A Annecy, E Zemmour a expliqué son projet : retirer la France du commandement intégré de l’OTAN ! Voilà un message très fort enfin lancé dans la campagne, et il mouche les hystériques vat-en guerre. Le débat est lancé.

    Répondre
  • Dominique

    25 February 2022

    Je ne suis pas bien d’accord avec votre expression sur l’OTAN, qui ne correspond pas avec votre opinion ( soumission, abdication.
    A mon avis l’OTAN n’est pas “l’armée de l’Europe“ mais “une armée des USA en Europe et ailleurs“. Et si les pays d’Europe avaient, avec l’OTAN, ume armée, la “soumission” de petits pays pourrait de comprendre ( encore que ).
    .
    Mais l’OTAN comprend outre les USA, le Canada, et la Turquie… La Turquie qui n’est pas amie de la France
    D’autres pays non européens sont également partenaires de l’OTAN : Australie, Nouvelle-Zélande, Japon ( argument de menace chinoise ) D’autres collaborent : États du Golfe, Colombie… Tous sont sous l’influence des USA.
    Finalement l’OTAN est devenue une organisation militaire indépendante de ses membres européens, dont la France.
    Sa vocation devient mondialiste et si elle est sous le commandement des USA.
    .
    Pour la France, l’OTAN est nuisible et dangereuse, car les USA peuvent nous entraîner dans une guerre pour leurs intérêts, non voulue par nous.
    C’est le cas avec l’Ukraine. Une fois de plus la France y a perd ses énergies et surtout sa souveraineté.
    Ce fut le cas contre la Yougoslavie ( guerre criminelle visant en fait la Russie où la France perdit son honneur en attaquant un allié historique ), l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye.
    Tout au plus, nous pouvons refuser de participer, comme lorsque le président Chirac refusa de participer à la 2ème guerre dite du Golfe. Bravo la France !
    J’étais au Koweït en 1983, Dassault assurait la maintenance de ses avions, et l’armée française
    formait les pilotes kowétis…
    .
    Avec le projet américain de faire adhérer l’Ukraine à l’OTAN puis la crise provoquée par la Russie, des candidats patriotes à la présidentielle devraient réfléchir au maintien de la France dans l’OTAN.
    Le président-candidat amènera vraisemblablement le sujet de…l’armée européenne dans ses bagages de l’organisation mondialiste UE.
    Sans traiter le cas de l’organisation mondialiste OTAN, ce qui serait le comble du “en même temps“.

    Répondre
  • Zorglub

    25 February 2022

    L’espérance de vie des hommes n’est pas de 55 ans mais de 68 ans.

    Répondre
  • Jean-Claude

    25 February 2022

    Bon papier de synthèse historique..
    On peut toujours réécrire l’histoire.
    Et amalgamer..
    Tous les États mentent, même Poutine, mais vous ne le relevez pas..
    Pour les États Unis, s’agit-t-il de mensonges, ou d’incompétence.
    Une majorité du peuple américain n’a aucunement l’intention de mourir pour Kiev, après les débâcles en Afghanistan et en Iraq.
    Mais tous les pays membres du commandement militaire intègre de l’OTAN sont liés par le fameux article V, donc en dépit des objections de Sarkozy, son ami Macron, après s’être fait rouler dans la farine par Poutine, s’apprête à envoyer des forces aériennes dans les États Baltes, et des renforts militaires en Roumanie.
    Lorsque l’on n’a pas les moyens de sa politique, on se résigne à la politique de ses moyens.
    Les sanctions adoptées sont sans effet à court terme, à moyen terme Poutine aura depuis longtemps intégré l’essentiel de l’Ukraine et mis en place un “gouvernement “ fantoche à ses ordres.
    Ceci contribuera à une nouvelle extension de l’OTAN, les Finlande a indiqué qu’elle pourrait demander son adhésion.
    La Russie est un État voyou, il y en a d’autres, tout ceci nous détourne des véritables enjeux géopolitiques,
    et notamment de l’hégémonie chinoise dont vous dépendons dans de nombreux secteurs stratégiques.
    Comme le rappelait récemment un commentateur, Fareed Zachariah, citant Vin Bismarck, on a toujours intérêt à avoir des relations meilleures avec chacun de nos adversaires qu’ ils n’en ont entre eux.
    Biden n’a clairement pas lu Von Bismarck.

    Répondre
  • Rase

    25 February 2022

    Partout où les américains sont passés ils ont créés plein de problèmes. Ils ont menti pour préserver leurs propres intérêts économiques. Ils ne veulent pas voir l’ouverture du gazoduc Nord stream 2 afin d’assurer eux mêmes la livraison de gaz à l’Europe, qui une fois de plus sera dépendante des USA. Et comme disait un certain président Trump : ” make america great again”

    Répondre
  • Nelson Potvin

    25 February 2022

    Excellente analyse !

    Répondre
  • Stefano

    25 February 2022

    1) Sur le PIB: IDL a déjà montré que le PIB est un indicateur peu fiable. Si vous doubliez le salaires des professeurs comme veut le faire Mélenchon, vous augmenteriez d’autant le PIB; vous augmenteriez évidemment aussi l’endettement. A cet égard l’endettement de la Russie est inférieur à 20% de son PIB
    2) On ne parle jamais des conséquences du pacte germano soviétique de 1939 et du partage de la Pologne qui a suivi. Staline a incorporé la moitié est de la Pologne de 1939 à l’Ukraine, essentiellement la Galicie, ce qui a fait de l’Ukraine un pays hétérogène dont la partie ouest est polonaise et donc anti russe. Il aurait fallu en 1945 exiger de Staline l’annulation du pacte germano soviétique, ce qui était évidemment un nouveau casus belli. La solution ne peut donc être que la neutralisation de l’Ukraine. Demandez aux Suisses si c’est gênant d’être neutre.

    Répondre
  • Dominique

    25 February 2022

    Vous avez absolument raison dans vos 3ème 4ème et 5ème leçons. Vous devriez demander à Cnews d’être sur un plateau…
    Ajoutons que le pouvoir installé à Kiev par le putsch américain du Maidan en 2014 a bloqué les accords de Minsk, et mené une réelle guerre civile contre les opposants au putsch et contre les habitants ( russes ) du Donbass. Cette guerre civile aurait fait 14.000 morts !
    Il est impossible de faire vivre ensemble deux peuples différents. L’indépendance des républiques autoproclamées au Donbass aurait dû être reconnue par les pays européens : à tout le moins, Paris et Bonn étant les garants du traité de Minsk 2, ils auraient pu exiger de Kiev l’auto-détermination du peuple ( dans le Donbass ). C’est le Département d’État des USA qui a excité Kiev, et de Biden Vice-président.
    Tout ceci a affaibli l’Europe, comme finalement son opposition à la Russie. Cette opposition est voulue par les USA.
    Alors que la Russie n’est pas intervenue depuis la destruction de la Yougoslavie jusqu’au putsch du Maïdan. La “nécessité” avancée par la Russie pour porter secours aux Russes ( juridiquement des Ukrainiens russophones ) du Donbass, fait mémoire au massacre des Serbes par l’OTAN, et à l’otanisation, donc la nucléarisation, du sol ukrainien qui était en cours.
    Toute l’Europe est affaiblie par l’existence de l’OTAN : les pays membres ne sont plus militairement souverains, et les sanctions vont directement affaiblir les pays européens.
    Il faudra que les dirigeants qui succéderont aux Young Leaders formés par Klaus Schwab, qui sont actuellement à la tête fe la France, la Grande-Bretagne etc. réparent ce désastre.

    Répondre
  • Philippe

    25 February 2022

    L’Allemagne semble avoir perdu ses repères,c’est consternant.

    Répondre
    • Dominique

      25 February 2022

      Les Allemands eurent près de 10 millions de morts militaires et civils dans la guerre qui les opposa essentiellement aux Russes. Les Russes eux, complètent 25 millions de morts.
      Leur histoire tragique les motive à coopérer civilement et dans la paix : un ancien grand chancelier allemand préside Gazprom…
      Et j’ai ainsi assisté en Russie, à un dépôt de gerbe de fleurs par des Allemands et des Russes, ensemble, sur des tombes de soldats allemands tombés sur place, toujours enterrés en Russie. Je participai avec des habitants de Rothenburg à cette cérémonie de réconciliation annuelle dans une ville de l’Anneau d’Or jumelée avec la ville allemande.
      Allemands et Russes ont le droit d’être intelligents et de vouloir coopérer en paix. L’avenir dira si cet esprit de paix pourra se maintenir. Espérons.

  • Blondin

    25 February 2022

    Très belle synthèse.
    Malheureusement, en Europe, seule la France a une armée à peu près digne de ce nom (malgré les coupes sombres budgétaires – les “fameux dividendes de la paix” chers à Laurent Fabius – et sa dépendance aux fournisseurs étrangers, pour les armes légères par exemple). La seule autre nation à posséder une armée est la Grande-Bretagne mais elle est alignée sur les Etats-Unis.
    Ce qui nous amène au second point, la France est la seule “grande nation” d’Europe à avoir un peu d’ambition d’indépendance (et encore…).
    Dans ces conditions le projet de “souveraineté européenne” cher à Emmanuel Macron a toutes les chances de ne rester qu’un rêve.
    Enfin, les personnes qui ont porté aux nues Angela Merkel devraient se rappeler de ses funestes décisions en matière de politique étrangère (gaz russe, réfugiés, etc.)
    Tout ceci pour dire que, malheureusement, pas grand monde en Europe ne me semble capable de comprendre les leçons que vous exposez.
    Et notre continent se marginalisera inexorablement.

    Répondre
  • claude BAILLY

    25 February 2022

    Un élément supplémentaire : l’indépendance agro-alimentaire atteinte par la Russie à coup de très gros investissements depuis 10 ans. Question que nos dirigeants feraient bien de méditer au lieu de laisser nos agriculteurs sans vision à long terme.

    Répondre
  • ange et démon

    25 February 2022

    très bon résumé; il manque juste un point, regardez une carte et vous verrez que l’Ukraine borde la voie navigable de la Russie par la mer d’Azure-mer noir-mer de Marmara – Méditéranée; une Ukraine intégré à l’Otan et des militaires posés le long de cette voie et l’Otan contrôle les bateaux russes; la Méditerranée constitue la porte d’entrée vers la mer Noire, où est basée l’une des cinq flottes de la marine russe

    Répondre
  • pythagore

    25 February 2022

    pourriez vous vérifier vos chiffres car le discours récurrents sur le PIB de la RUSSIE est faux actuellement …il était vrai en 2008 mais les projections de la banque mondiale et du FMI pour 2024 place la CHINE au 1 ere rang et la RUSSIE au 5 eme …la FRANCE et l’ALLEMAGNE dégringole …mais ” les dieux se rient des hommes qui se plaignent des maux dont ils sont eux mêmes à l’origine” …la RUSSIE voulait des accords signés avec les USA et maintenant il faut assumer…

    Répondre
    • Cheunbaba

      25 February 2022

      Ce chiffre ou cet indicateur débile (le PIB) permet de rassurer les populations occidentales : “Nous sommes nuls et amoraux, mais au moins on a un gros PIB”. Minable. Comme lorsque Draghi devait sortir son “gros bazooka” de QE selon les Echos de l’époque, pour nous sortir de la panade. On voit le résultat.

    • Gaspard des Montagnes

      26 February 2022

      @Pythagore, vous avez raison de questionner cet indicateur, le PIB cité ici est en dollar, le PIB refletant la réalité est le PIB en PPA (parité Pouvoir d’achat), voir ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_(PPA)
      L’on voit que la Russie talonne l’Allemagne ! 5 ou 6e puissance, la France 9, 10 ou 11e
      Une autre possibilité est l’indice Big Mac : https://fr.fxssi.com/lindice-big-mac qui donne une (certaine) idée des prix : 1.74$ en Russie, 4.86$ au RU !

  • Occidental

    25 February 2022

    Votre anti-américanisme primaire est consternante.

    Répondre
  • jean SEGUR

    25 February 2022

    Bonjour, Il va venir le temps d’une assistance militaire entre la Russie et la Chine

    Répondre
  • Jean

    25 February 2022

    Bonjour, et merci encore pour vos articles toujours très riches et intéressants.
    Vous parlez d’une espérance de vie a 55 ans pour les hommes en Russie, quelles sont vos sources? … Une rapide recherche sur internet me donne 67 ans, pour les hommes en 2020. Ce qui est certes faible mais pas autant que vous ne l’avancez… Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
  • PATRICK 62

    25 February 2022

    encore plus difficile de critiquer les Russes quand on sait que l’Ukraine, n’existe qu’en temps que république soviétique, ses frontières n’ayant jamais été déposées en 1991, ni donc reconnues, elle n’a pas d’existence légale. les Russes sont chez eux, ce sont leurs affaires intérieures.

    Répondre
  • Alban R

    25 February 2022

    Il me semble que l’Europe ne soutient pas les régionalismes contrairement à ce que vous affirmez.
    Belle remarque sur l’OTAN, en effet est-ce un dispositif opérationnel ?

    Répondre
  • Ockham

    25 February 2022

    Eh oui, Bravo.

    Répondre
  • woiliwoilou

    25 February 2022

    et si les US avec l’OTAN avaient tendu un piège à la Russie… ? En faisant tout pour forcer Vlad à intervenir militairement en Ukraine, ils savaient qu’ils arriveraient enfin à stopper Nord Stream 2, à faire en sorte que l’Europe leur achète leur gaz de Schiste (que nous refusons par ailleurs de produire pour des prétextes environnementaux), et donc à nous maintenir encore plus à leurs bottes… les raisons de la guerres sont toujours économiques, et l’économie n’est rien d’autre que de l’énergie transformée, n’est-ce pas ? 🙂

    Répondre
    • Yvan

      25 February 2022

      Ce sont les USA qui ont provoqué la guerre. Ils bloquent tout échange avecla Russie. Et vendent leur gaz à l’Europe.
      Business as usual.
      Et comme l’EU est sous le contrôle US, nous nous faisons tondre.

    • Eric Drakar

      25 February 2022

      Effectivement c’est toujours la politique étasunienne et de l’Otan. Manipulations d’opinion à visée économique de prédation

    • acknin

      25 February 2022

      machiavelique et tres probable
      nous n’avons plus personne pour les contrer

    • Dominique

      25 February 2022

      Woiliwoilou,
      C’est évident, les USA seront
      gagnants… contre l’Europe, de la sorte affaiblie par un grand coup de frein sur la coopération économique russo-européenne. Sauf si les Allemands voient différemment.
      Par contre les USA sont désormais, il me semble, bloqués dans leurs projets d’extension de l’OTAN autour de la Russe. Les Russes profitent, pour le moment, de leur supériorité stratégique conférée par les missiles nucléaires à propulsion MHT, aérienne et sous-marine.
      .
      La France a laissé passer la recherche en propulsion MHT ( cf. les travaux du scientifique JP Petit ).
      Aujourd’hui nous avons 15 ans de retard sur les Russes, et la conséquence est que notre force de frappe nucléaire est obsolète

    • Jepirad

      25 February 2022

      Le gaz russe est carboné un peu moins que le fioul mais à peine. 440 g pour 1 kWh équivalent. (Hydroélectricité 10
      Éolien 15
      Biomasse 32
      Géothermie 38
      Photovoltaique 44
      Centrale Gaz naturel 443
      Centrale fioul 730
      Centrale charbon 1058.)
      Donc les Allemands ont fait un mauvais choix. Position dogmatique.

  • Michel SION

    25 February 2022

    Exposé limpide, un grand merci. Dans le même esprit, je recommande le livre “la guerre des mondes” de Mathieu SLAMA, écrit en 2016

    Répondre
  • Rahmouni

    25 February 2022

    Il est difficile actuellement de trouver une analyse aussi éclairée.

    Répondre
  • Thierry Balet

    25 February 2022

    Voilà quelques lignes qui apportent une bouffée d’oxygène face à cette lobotomisation des esprits que l’on peut entendre sur toutes les chaînes dit “d’information”…..
    Kiev à joué un jeu dangereux en laissant penser à sa population que l’Ukraine pouvait intégrer l’Otan tout en pensant que la Russie allait restée les bras croisés. Quelque soit la politique que vous voulez mener on n’échappe pas à sa géographie……

    Répondre
  • Dilou

    25 February 2022

    Excellent article.
    Pour ce qui concerne l’indépendance énergétique, l’équilibre du commerce extérieur, le développement économique il faut citer aussi l’interdiction de la simple recherche de pétrole et de gaz de schiste voté sous Sarkozy en 2012.
    Il existe probablement des zones exploitables en France, pour le pétrole entre Seine et Marne et Marne, pour le gaz dans le Sud Drome-Ardèche.

    Répondre
  • Mr Reynard

    25 February 2022

    Citation:la Russie, dont le PIB est inférieur à celui de l’Espagne.? Même pas ça ? En fait, seule l’économie de la Kalifornie est vingt fois supérieure à l’économie de la Russie. La Russie est fauchée et la Russie a besoin de l’expertise occidentale ?
    Croyez-moi, je suis un économiste occidental respecté qui étudie les rapports quotidiens de CNNNBCCBCBBCABC et sans oublier BFMTV

    Répondre
  • KACK KACK

    25 February 2022

    Excellent !

    Je suis de ceux qui “accuse” la logique américaine des coups tordus sur le plan diplomatique notamment et la bureaucratisation de l’UE de ce qui se passe actuellement entre l’Ukraine et la Russie qui ne l’oublions pas, sont en froid nettement depuis 8 ans et c’est à se questionner quelle a été pendant ces années les propositions américaines de gel de ce conflit ?

    Tout ce que Poutine recherche c’est à minima un allié Ukrainien à la tête de ce pays et non de saccager tout, ce qui serait le cas si les Américains étaient à la place des Russes

    Répondre
  • Thibaut G.

    25 February 2022

    Bonjour,
    Il me semble qu il y a une erreur sur l esperance de vie des hommes en Russie, c est plutot 67 ans que 55 ans non?

    Répondre
    • acknin

      25 February 2022

      il a totalement raison

    • Dominique

      25 February 2022

      Breizh,
      Article très intéressant.
      Pour connaître un peu les Russes, leur mémoire est imprégnée du tragique de leur histoire.
      Ils vainquirent les armées de Napoléon 1er et de Hitler.
      Au long des siècles les Russes furent dominés par les Ukrainiens, slaves également, par les Polonais et les Suédois.
      Pourtant les Russes que j’ai rencontrés n’ont pas de haine. Ils aiment les Français et les Allemands !
      Enfin les terribles souffrances subies durant 1940/45 n’ont pas entraîné une haine durable contre les Allemands – contrairement à nous après 14/18 – ils en ont gardé fierté d’avoir tenu le coup et absence de crainte.
      Les parents de Poutine ont subi Léningrad durant 800 jours et Poutine petit a écouté leurs récits. Aucun Français n’a vécu 800 jours sous les bombes et avec la faim et le froid.
      Seuls des Poilus durant les 100 jours de Verdun et encore étaient ils relevés régulièrement. Les Russes n’ont pss oublié, nous oui.
      Les Russes sont fiers de leurs tsars ( et tsarine fut elle une Allemande ) – alors que la France d’aujourd’hui renie ses rois de 1.500 ans – de leurs soldats, leurs écrivains, etc. leur histoire.
      Ils sont aussi passés par la terrible années du communisme, les anciens n’ont pas oublié et les jeunes ont appris d’eux. Ils ne sont plus communistes alors que nous sommes restés jacobins… et avons déjà oublié Soljenitsyne.
      Ils sont heureux de vivre maintenant en paix et libres.
      La Russie est à mes yeux habitée par un grand peuple.
      Enfin, Poutine n’est pas seul à la barre. A ses côtés la Russie a des historiens, des analystes, des stratèges : toutes ces intelligences étudient les rapports américains et la société russe, et la politique intérieure et extérieure est réfléchie.
      La faiblesse relative de démocratie pourrait bien être un avantage dans cette société restée très chrétienne. Alors que la déchristianisation, le jacobinisme, l’individualisme débridé, le mondialisme, et finalement notre fausse démocratie ( élection d’un désormais tyran tous les 5 ans ) pourraient détruire la France ?
      https://www.rt.com/russia/550271-putin-doctrine-foreign-policy/
      Merci de cette vidéo qui m’a donné l’occasion de réfléchir.

  • Alain

    24 February 2022

    Imaginez un pays nazi avec armement nucléaire, c’est ce qu’on aurait eu si l’Ukraine avait gardé cet armement! De plus étant donné sa corruption une partie de ces bombes se seraient retrouvées en des mains qui ne nous auraient pas fait plaisir.
    L’Ukraine ne respecte pas la convention des droits des minorités mais cela ne gêne pas l’UE qui a largement ouvert le portefeuille sans les conditions imposées aux Grecs

    Répondre
    • Jean

      25 February 2022

      “Nazi!!!”

      Le mot est lâché par Alain, boomer macronien.

    • Dominique

      25 February 2022

      Vous avez grandement raison.
      Il y a du tragique dans la bêtise et la méchanceté de dirigeants de la France à être des vat’en guerre.

    • Mourad Manchaballov

      28 February 2022

      Je m’étonne de devoir constater le nombre croissant d’immenses spécialistes de la Russie, de l’Ukraine et de ce conflit. Où étiez-vous, bordel? Idem dans les media. Alors qu’il s’agirait plutôt d’experts en “bullshit”. Les commentaires pro-russes sont dérangeants non parce qu’ils expriment une opinion, mais parce qu’ils montrent une certaine mauvaise foi, voire une mauvaise foi certaine due à un parti prix évident ainsi qu’à une méconnaissance flagrante du sujet. Si la droite européenne veut se jeter dans les bras de Poutine, ce n’est vraiment pas une bonne idée et c’est anti-libéral. Alors, Alain, l’Ukraine est donc un pays de nazis même si ce pays est dirigé par un Juif. C’est intéressant. Je suis fasciné par votre analyse. Ensuite, l’Ukraine est un pays corrompu. C’est vrai, mais la Russie l’est tout autant. Cependant, l’Ukraine est une nation souveraine. Il est étrange de voir Charles Gave défendre l’Etat-Nation mais sembler refuser cette qualité à l’Ukraine pour des raisons qui m’échappent. Me trompe-je ? L’Ukraine est un état indépendant et souverain qui a parfaitement le droit de choisir son projet politique, ses valeurs sociétales ainsi que son orientation économique et ce, sans ingérence étrangère. L’Ukraine est un pays pacifique comme l’OTAN est une organisation pacifique, quoi qu’on en dise. De même que les anciens pays de l’Est ont fait leur choix d’y entrer et comme ils pourraient également choisir d’en sortir. Je suis bien d’accord que Biden est un président exécrable, le mot est faible, pour les raisons invoquées et tant d’autres (politique intérieure illibérale, interdiction du fracking, retrait désastreux d’Afghanistan, etc.), mais je suis très en faveur d’une intervention occidentale en Ukraine contre la Russie. Je suis très en faveur d’un changement radical de régime en Russie, ce qui signifie l’arrestation et la condamnation à mort de Poutine et de ses larbins dociles, et d’un démembrement de la Russie avec mise sous tutelle internationale. Poutine reflète très bien les vues de la majorité des Russes frustrés et nostalgiques de l’effondrement de l’URSS et de la perte des diverses zones d’influence colonialo-soviétoïdes tant en Europe de l’Est au profit de l’UE et de l’OTAN qu’en Asie centrale au profit de la Turquie. Il n’y a pas d’Europe de l’Atlantique à l’Oural, de même qu’il n’y a pas de Maison Commune Européenne. Ce sont des visions de l’esprit. La Russie ne partage pas en rien les mêmes valeurs que les Occidentaux. La Russie n’est pas le pays conservateur défenseur des valeurs traditionnelles qui nous sont chères. La Russie est juste restée calée en 1917 avec des mises à jour très parcellaires mêlant Guerre Froide et rejet paranoïaque de l’abandon de ses ambitions. L’ambition de la Russie n’est que de DOMINER quoi qu’il en coûte comme dirait l’autre. Nous l’avions bien compris dans les années 90 après que la Russie est devenue, sans rire, indépendante de l’URSS. C’est pour ça qu’elle n’a pas sa place ni dans l’OTAN, ni dans l’UE. Les Ukrainiens, les Géorgiens et même les Arméniens le savent bien aussi. C’est pour ça qu’ils ont recherché notre protection et les événements de 2008, de 2014, de 2021 et de 2022 leur donnent entièrement RAISON. La Russie utilisera-t-elle l’arme nucléaire ? Oui, s’il le faut mais sur une petite échelle d’abord. Alors on n’aime pas Biden, on n’aime pas Von Der Leyen, ni ce qu’ils représentent (la corruption occidentale d’une part et la technocratie boulimique et stérile d’autre part). C’est une bonne chose. Mais ce n’est en rien une raison valable pour laisser tomber l’Occident dans une détestation de soi qui ne vaut pas mieux que celle encouragée par la gauche et que nous dénonçons à juste titre. Dois-je continuer ?

    • Mourad Manchaballov

      1 March 2022

      Dites-moi si je me trompe. J’ai une adresse mail ci-dessous. Vous pouvez bien entendu vous désolidariser de mon propos et l’indiquer. Libre à vous aussi de m’exclure. Mais dites-moi.

      Je m’étonne de devoir constater le nombre croissant d’immenses spécialistes de la Russie, de l’Ukraine et de ce conflit. Où étiez-vous, bordel? Idem dans les media. Alors qu’il s’agirait plutôt d’experts en “bullshit”. Les commentaires pro-russes sont dérangeants non parce qu’ils expriment une opinion, mais parce qu’ils montrent une certaine mauvaise foi, voire une mauvaise foi certaine due à un parti prix évident ainsi qu’à une méconnaissance flagrante du sujet. Si la droite européenne veut se jeter dans les bras de Poutine, ce n’est vraiment pas une bonne idée et c’est anti-libéral. Alors, Alain, l’Ukraine est donc un pays de nazis même si ce pays est dirigé par un Juif. C’est intéressant. Je suis fasciné par votre analyse. Ensuite, l’Ukraine est un pays corrompu. C’est vrai, mais la Russie l’est tout autant. Cependant, l’Ukraine est une nation souveraine. Il est étrange de voir Charles Gave défendre l’Etat-Nation mais sembler refuser cette qualité à l’Ukraine pour des raisons qui m’échappent. Me trompe-je ? L’Ukraine est un état indépendant et souverain qui a parfaitement le droit de choisir son projet politique, ses valeurs sociétales ainsi que son orientation économique et ce, sans ingérence étrangère. L’Ukraine est un pays pacifique comme l’OTAN est une organisation pacifique, quoi qu’on en dise. De même que les anciens pays de l’Est ont fait leur choix d’y entrer et comme ils pourraient également choisir d’en sortir. Je suis bien d’accord que Biden est un président exécrable, le mot est faible, pour les raisons invoquées et tant d’autres (politique intérieure illibérale, interdiction du fracking, retrait désastreux d’Afghanistan, etc.), mais je suis très en faveur d’une intervention occidentale en Ukraine contre la Russie. Je suis très en faveur d’un changement radical de régime en Russie, ce qui signifie l’arrestation et la condamnation à mort de Poutine et de ses larbins dociles, et d’un démembrement de la Russie avec mise sous tutelle internationale. Poutine reflète très bien les vues de la majorité des Russes frustrés et nostalgiques de l’effondrement de l’URSS et de la perte des diverses zones d’influence colonialo-soviétoïdes tant en Europe de l’Est au profit de l’UE et de l’OTAN qu’en Asie centrale au profit de la Turquie. Il n’y a pas d’Europe de l’Atlantique à l’Oural, de même qu’il n’y a pas de Maison Commune Européenne. Ce sont des visions de l’esprit. La Russie ne partage pas en rien les mêmes valeurs que les Occidentaux. La Russie n’est pas le pays conservateur défenseur des valeurs traditionnelles qui nous sont chères. La Russie est juste restée calée en 1917 avec des mises à jour très parcellaires mêlant Guerre Froide et rejet paranoïaque de l’abandon de ses ambitions. L’ambition de la Russie n’est que de DOMINER quoi qu’il en coûte comme dirait l’autre. Nous l’avions bien compris dans les années 90 après que la Russie est devenue, sans rire, indépendante de l’URSS. C’est pour ça qu’elle n’a pas sa place ni dans l’OTAN, ni dans l’UE. Les Ukrainiens, les Géorgiens et même les Arméniens le savent bien aussi. C’est pour ça qu’ils ont recherché notre protection et les événements de 2008, de 2014, de 2021 et de 2022 leur donnent entièrement RAISON. La Russie utilisera-t-elle l’arme nucléaire ? Oui, s’il le faut mais sur une petite échelle d’abord. Alors on n’aime pas Biden, on n’aime pas Von Der Leyen, ni ce qu’ils représentent (la corruption occidentale d’une part et la technocratie boulimique et stérile d’autre part). C’est une bonne chose. Mais ce n’est en rien une raison valable pour laisser tomber l’Occident dans une détestation de soi qui ne vaut pas mieux que celle encouragée par la gauche et que nous dénonçons à juste titre. Dois-je continuer ?

  • d'Arcimoles

    24 February 2022

    Vous avez résumé l’essentiel en peu de mots : bravo !
    Il est évident que cette crise se jouera d’une manière ou d’une autre contre nous. Il reste à espérer qu’elle ne nous entraîne pas trop loin dans la guerre et qu’elle nous fasse ouvrir les yeux sur l’urgence d’une autonomie stratégique

    Répondre
  • Steve

    24 February 2022

    Bonjour M. Noé

    Comment s’étonner de la zombifitude ( pour les gens de gauche) ou zombifiance ( pour les gens de droite) des dirigeants européens étant donné qu’il sont sélectionnés et mis au pouvoir, depuis longtemps, par la finance internationale dominée par les anglo saxons ? Pour la France, voir la position des Blackrock, Vanguard et autres dans le CAC 40… Si vous cherchez une photo de Laurence Fink sur internet, une des premières qui vous sont proposées le représente à l’Elysée avec sa cour de dévôts.

    Cordialement

    Répondre
  • Roger

    24 February 2022

    Très belle synthèse comme d’habitude.
    Je suis néanmoins toujours perplexe quand je lis indépendance énergétique avec le nucléaire. Si mes souvenirs sont exactes la France n’a plus de mine d’uranium depuis longtemps et important 8 à 9 000 tonnes par an du Niger, du Kazakhstan, du Canada et de l’Australie. La stabilité du premier est discutable, le second sous influence russe et les 2 derniers feront ce que l’oncle Sam voudra bien (Cf. problème de composants après le refus de la France de soutenir l’invasion de l’Irak).
    Comme Monsieur Macron a torpillé le programme Astrid, il ne sera même pas possible de recycler nos montages de “déchets” comme combustible. “Déchets” qui n ‘est pas inventorier comme tel puisqu’il devait servir de combustible aux réacteurs Astrid.
    A tout cela, j’ajoute le fait que le même Macron a vendu la division énergie d’Alstom à GE et que je crains que les actifs en cours de rachat ne soient qu’une illusion. Hasard du calendrier électoral ?…
    En conclusion notre indépendance énergétique ne parait vraiment pas confortable non plus.
    Au plaisir de vous lire de nouveau les semaines à venir.

    Répondre
    • Yvan

      25 February 2022

      L’unique solution se trouve donc en Europe.
      Celle qui va de l’Oural à la Méditerranée.
      Il s’y trouvent les ressources suffisantes et la meilleure armée au monde.

      Notre seul problème se trouve outre-atlantique.

    • breizh

      25 February 2022

      @yvan
      non, le problème de la France se trouve d’abord en France…
      On finit toujours par payer le prix de ses propres erreurs.

    • Yvan

      25 February 2022

      breizh : ah, désolé, je pensais que l’article traitait de l’Ukraine …

    • Dominique

      25 February 2022

      Roger,
      Oui, Jean-Baptiste est un peu trop optimiste.
      Nos centrales nucléaires ne sont pas la solution miracle et unique pour parvenir à l’indépendance énergétique.
      Elles produisent uniquement de l’électricité, or nous avons besoin d’autres énergies du sol. Et effectivement, de quels pays dépend la France pour s’approvisionner en uranium ? Cet approvisionnement sera-t-il assuré ?
      E
      Par ailleurs, Total n’est plus français qu’à 30% : demain son conseil d’administration pourra devenir nord-américain… Alors, nous pourrons dire adieu à l’indépendance nationale de la France en hydrocarbures.
      .
      A long terme les centrales actuelles sont également dans une impasse , à long terme, pour produire de l’électricité de par les déchets et le risque de catastrophe possible.
      .
      Actuellement, une solution est donc dans la diversification des énergies fossiles, dans les économies d’énergies, et la performance des moteurs thermiques diesel et gaz ; et la recherche d’autres énergies.

    • Dominique

      27 February 2022

      Yvan,
      Puissiez vous répétez souvent que l’Europe va de la Méditerranée jusqu’à l’Oural.
      Il est des vérités qu’il convient de répéter pour qu’elles s’imposent contre les mensonges.
      Et il fut un temps… long où toutes les élites d’Europe parlaient la langue française.
      Objectivement, l’Angleterre fut bien l’ennemi de l’Europe et les Anglais sont effectivement installés maintenant outre Atlantique.
      Et oui, la Russie a toutes les ressources du monde. C’est d’ailleurs ce qui pousse les banquiers nord-américains à conquérir la Russie.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!