5 June, 2022

Le malheur, une idée neuve en Europe.

Voilà presqu’un an, dix mois déjà, que des entrepreneurs en démolition – à moins que ce soit entrepreneurs en construction d’une autre fortune, la leur – ont médité de méduser la jeunesse conservatrice et catholique de France pour en faire de la chair à canon, à laquelle lesdits entrepreneurs une fois la défaite arrivée bien entendu ne devront rien, et certainement pas la moindre gratitude. Nous parlons évidemment, faut-il le préciser, du parti mort-né « Reconquête », qui n’a que l’on sache, quoique son nom l’indique, rien conquis sinon le mépris de l’entièreté des Français – du moins pour ceux qui s’en souviennent. Pas certain qu’ils soient nombreux, et on ne les en félicite pas.

Hélas, nous nous rappelons, nous, cette triste scène de la vie française, qui peut-être pour le ridicule n’avait pas eu d’équivalent depuis le général Boulanger. Nous nous en souvenons, notamment parce que plus de six mois avant le premier acte nous avions averti qui de droit de la catastrophe qui s’annonçait et avions freiné des quatre fers, afin qu’elle n’advienne pas. Mais enfin ! Le comique a ses lois comme le tragique, et on ne peut faire en sorte qu’un personnage plus grotesque encore que n’importe quel mauvais Français incarné par Louis de Funès n’advienne, s’il l’a décidé. Ainsi Zemmour vint, avec son mauvais nom, sa mauvaise figure, sa mauvaise haleine et son goût pour le malheur. Précisons : le malheur des autres. Le sien devra attendre, au moins sur le plan matériel : il faudrait compter combien  “l’essayiste” aura gagné, sur le dos de ses « fans » qui comme leur nom l’indique ne sont pas des lecteurs, avec son dernier livre, censé dérouler ses « choses vues » (car il s’est pris pour Victor Hugo, dont il a le narcissisme à défaut de la verve, mais avec qui il partage certaine lourdeur de style) mais que personne n’aura lu après l’avoir acheté. À Versailles en septembre, qui n’avait acquis ce livre avait raté sa vie : cependant, pour trouver un clampin qui racontât ce qu’il y était écrit, il fallait se lever de bonne heure. Tortueux récit d’un obscur par lui-même ayant croisé des lumineux, ce livre a déjà gagné les poubelles de l’histoire. Pour son auteur, c’est presque chose faite : cependant, il est bon de l’y aider un peu, cramponné qu’il est à son image de cabot lunettard croyant discourir comme Barrès et ressembler à Léon Blum, quand il demeure ce cancre de faubourg qui a réussi par hasard à intégrer Sciences Po.

Penchons-nous sur l’abîme, celui qu’il va rejoindre et qui fut celui de son discours, que des gamins épris d’idéal, gloire à eux, prirent pour une pensée. Ce discours est celui du malheur, mais non celui qu’il vit ou vécut – non, seulement celui qu’il croit être le pain quotidien de ces contemporains et qu’il s’est obstiné à instiller partout, comme un faux prophète qu’il est. Car l’homme, parmi toutes ses gourgandises, s’est payé le luxe de faire accroire au bon peuple, ou plutôt à la bonne bourgeoisie qu’il faisait prophète. Ayant trouvé une phrase du bon Bainville, celui qui en 1920 prédisait 1940, il a cru que c’était de lui qu’on causait. Alors que pas du tout. Zemmour en 81, puis en 88, car il est entêté le bougre, a voté pour François Mitterrand. Nous autres, enfançons que nous étions, savions déjà l’horreur que véhiculait Sos Racisme, cet instrument infâme du président ignoble pour continuer de régner. Pendant que le soi-disant prophète léchait des bottes à gauche, puisqu’elle était pouvoir.

Un peu plus tard, premier éclair de lucidité chez l’Ézechiel de service : Maaastricht, 1992, ce n’est pas bien. On ne se souvient guère de l’avoir entendu batailler, plaqué qu’il était au Quotidien de Paris puis au Figaro. Enfin, il se trouve une tête de Turc à sa hauteur, Jacques Chirac, le piteux président qui s’aimait aussi peu que Zemmour s’adulait lui-même. Enfin, tard, très tard, trop tard, il commence de comprendre que les immigrés arabo-musulmans que son bien-aimé Mitterrand a fait entrer en masse vont peut-être commencer à faire chier. Ce n’est pas comme s’ils avaient déjà colonisé les trois-quarts des banlieues françaises. Aussi, n’écoutant que sa révélation et son courage, le prophète Zemmour, en 2006, commence de prêcher pour leur éloignement. C’est être largement visionnaire. Personne ne s’en était aperçu. Quelques mauvais livres, dont de nombreux misogynes, plus tard, notre Raminagrobis national tempête sur tous les plateaux de télé de France, trouvant tout de même qu’il est censuré. Il commence à tourner en boucle, armé de trois citations qu’il est, mais peu importe, la droite conservatrice est persuadée d’avoir trouvé son héraut.

La suite, on la connaît : une entreprise sectaire, menée de main de petit maître par quelques aigrefins, qui lèvent de l’argent, des prêts et des dons. La fausse campagne, menée tambours fêlés battants, l’instillation du n’importe quoi tant que ça fait peur, la bêtise à front de taureau, le mépris du peuple qu’on est censé sauver, la défaite pathétique aux présidentielles malgré le vote caché, 89 députés RN, encore la bêtise. Tout est bien qui finit mal.

Sauf que.

Sauf que le peuple français et la France ont encore perdu un an, à écouter le prophète de rien, sinon du malheur, qui s’est cru Cassandre et a fini Boulanger. Il est temps de se secouer les puces et de se débarrasser de ce mauvais rêve.

La vie commence maintenant.

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

51 Commentaires

  • Patrice Pimoulle

    8 July 2022

    La cause de ce phenomene se trouve dans nos institutions qui sont “antiselectives”, c’est-a-dire qu’elles designent les plus mauvais; ce phenomene ne fera que croitre et embellir.

  • Pierre

    7 July 2022

    pratiquant volontiers le délit de faciès sans la moindre honte, Zemmour ne porte de signe de bonne santé psychique, physique et intellectuelle … bon, macron, lemaire, borne, hidalgo, pécresse, castexe, veran, van der leyen, melenchon, le pen et j’en passe .. non plus !
    on a ceux que l’on mérite, semble t’il …

    • idlibertes

      7 July 2022

      Il a des problèmes de mobilité cervicale, de thyroïde qui le rende nerveux et impulsif ce qui est rarement une bonne chose pour un dirigeant, il n’est pas maitre de ses pulsions physique comme chacun a pu le constater, et oui, je suis d’accord tous les autres sont au moins aussi nuls. Depuis Hollande, l’accélération de la médiocrité du monde politique semble avoir fait un grand bond en avant avec dernièrement, une avancée incroyable avec des gamins de 22 ans en tong à l’assemblée. Sans critiquer non plus mais pour le relever, le RN propose aussi tout un tas de personnes assez peu formées en députés qui me font un peu peur en période de crise inflationniste par le manque de formation qui est par définition le leur.
      En tous les cas, cela donne de moins en moins envie de frayer avec ces politiques qui deviennent de moins en moins humainement interessant. On va en venir à regretter les petits hommes gris qui au moins savaient faire fonctionner une pompe.

  • Patrice Pimoulle

    7 July 2022

    Ils ont elu en 1981 le candidat qui “debarrasserait la France de M. Giscard d’Estaing”. Ils l’ont eu ; ils l’ont encore.

  • jean michel outters

    6 July 2022

    Avant de se poser la question qui sera le prochain sauveur, il est préférable de se poser la question qu’est ce qu’il y a à sauver. D’ailleurs sauveur de quoi et pour qui? Le problème de la société Française et notamment des civilisations occidentales c’est qu’elle a perdu toute notion de conscience. Sans conscience pas de libre arbitre, sans libre arbitre pas de liberté, sans liberté c’est la mort. Donc nous assistons tout simplement à la mort d’un système, d’un idéal qui avait d’avantage l’allure d’une chimère que d’un renouveau sociétal. Tant que l’être humain ne retrouvera pas la foi au sens large du therme le monde sombrera dans l’Abyme. C’était censer nous distinguer des animaux, finalement, il fort probable que la nature poursuive sa route sans nous, car elle a la faculté d’être résiliente.

    • idlibertes

      7 July 2022

      Oui merci la comm Knafo via Valeur actuelles, journal d’une indépendance TOTALE dans cette campagne.

  • Garnier

    6 July 2022

    Une phrase de trop : “Ainsi Zemmour vint, avec son mauvais nom, sa mauvaise figure, sa mauvaise haleine et son goût pour le malheur.” une attaque ad hominem qui disqualifie l’auteur et son propos qui contient pourtant de bons arguments ainsi gâchés

    • idlibertes

      6 July 2022

      La mauvaise haleine est de trop, je suis d’accord cela étant dit, je crois que c’est vrai à cause de ses problèmes de thyroïde. Les 3 autres sont vrais objectivement. Zemmour quand on y pense est un mauvais nom. Il est très vilain aussi objectivement, et oui pour le coup c’est un oiseau de mauvaise augure.
      Ce qui est expliqué dans l’article.

    • idlibertes

      7 July 2022

      Le fait que vous ne soyez pas d’accord avec l’auteur n’en fait pas un mauvais article. Il est très bien écrit au contraire et fort enlevé. Arrêtez de traiter ce pauvre type comme un Dieu et vous verrez, votre vie avancera car oui, c’est un pauvre type mené par un cagole de bas étage de 32 ans sa cadette et ils se sont comportés comme des boutiquiers, sans aucun égard pour les uns et les autres, exactement comme ce papier décrit. Evidemment, tout énamourés que vous êtes, rebondis de discours glorieux sur le panache de ne notre civilisation et autre calembredaines servies chaudes vous êtes incapables de distance et toujours dans l’émotion.

  • franck LUGOBONI

    6 July 2022

    La raideur insupportable du cou de ZEMMOUR le rigide, n’a d’égal que la faiblesse de son pouvoir de séduction des électeurs. On fait le FREXIT ou rien, sinon à droite droite c’est le RN qui semble, possiblement, plus dans le coup pour gouverner avec , peut être un certain réalisme…..ZEMMOUR s’ajoute à tous les candidtas “caca” qui brulent le temps d’antenne, Arthaud, TOUTOU, le guignol du béarn, les sous merdes de LR ( Un homme une femme, X Bertrand, V Pécresse) le ridicule à chaque secondele Coco qui ne pensait qu’çà bouffer “riche” et non du riche cette fois, . Même le Grand (con depuis si longtemps) Barnier faisait figure faciale jouable ( non je retire ce que j’ai dit…) Anne Hidalgo, Mme 1.7% ( c’est déjà beaucoup)…. MACRON le trans- parent : bref un effondrement complet plus bas que nul ne pouvait l’imaginer.

    BRavo pour cet article de l’Institut des Libertés, magnifiquement écrit, perspicace , sensible et intelligent sur l’alien ZEMMOUR qui me donna la nausée rapidement avant même son engagement…..

  • Paul Agratey

    6 July 2022

    “journaliste connu et reconnu” !.., ça dépend de qui, ce genre d’argument n’est absolument pas recevable d’autant qu’il existe une catégorie de “journalistes” communautaristes très clivant à gauche, donneur de leçons, manichéens, à l’éthique douteuse et adeptes du 2 poids 2 mesures donc aucunement crédibles, mais en tout cas un vrai corbeau fiéleux !..

    • idlibertes

      6 July 2022

      Il est de droite et bien de droite.

  • Catherine

    6 July 2022

    Je trouve ce papier très bien écrit.
    Je n’ai jamais eu confiance en Zemmour. Je le crois manipulé et manipulateur.
    Je pense que les élections sont et ont été truquées.
    Je pense aussi que ce qui nous attend sera sans doute pire que ce que nous avons vécu. Il est hors sujet de se quereller ici. Il est temps d’être lucide et de revenir aux fondamentaux pour sauvegarder notre espèce, sauvegarder l’avenir de nos enfants. sauvegarder notre liberté. Il va nous falloir du courage et refuser de vendre notre âme au diable.

    • franck LUGOBONI

      6 July 2022

      Bravo, c’est tres juste, c’est bien dit !

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      Le principe de la Ve est justement de vendre au diable ;’ame du pays pour retrouver les fausses factures, les retro-commissions et les valises de billets.

  • prime

    6 July 2022

    quel est l’auteur, s’il vous plaît ?

    • idlibertes

      6 July 2022

      C’est un homme, qui a écrit plusieurs papiers pour nous déjà. Que je préfère garder anonyme pour d’autres raisons et qui est un journaliste connu et reconnu.

    • idlibertes

      7 July 2022

      Vous le connaissez et vous l’adorez tous.

    • idlibertes

      7 July 2022

      Ca suffit maintenant.

  • Jacques Peter

    6 July 2022

    J’apprécie les analyses et la plupart des idées de Zemmour et regrette qu’il n’ait pas réussi à s’imposer politiquement. Il a au moins eu le courage d’essayer.

    • Marcel Depart

      6 July 2022

      Vous n’est pas le seule.

    • Dan

      6 July 2022

      Tout à fait d’accord. E zemmour a abordé des sujets que d’autres candidats ont repris. Certes, certains de ses discours ont été ponctués de maladresses parfois difficiles à admettre. En tout cas sans E Zemmour la campagne présidentielle aurait manqué de souffle.
      J’espère qu’il reviendra sur la scène politique sans être forcément candidat à la Présidence. En ayant fait retour sur ses erreurs. Passer de journaliste polémiste à candidat à la Présidentielle demande du temps. Je lui laisse une chance.
      Kipling est pour lui :”Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
      Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
      Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
      Sans un geste et sans un soupir …

    • idlibertes

      7 July 2022

      J’espère pour ma part que cette histoire est finie. Il a offert sa boutique à sa petite qui j’espère au moins lui en sera gré. J’ose espérer que de la, il aura la grâce de se tenir à l’écart en critique après ce qu’il nous a infligé depuis 10 mois.

  • CHRISTIAN BEAUFILS

    6 July 2022

    Bravo, j’apprécie votre opinion.

  • Frank Deljeune

    6 July 2022

    Moi, je pense juste que Zemmour s’en serait mieux tiré que MLP dans un débat avec Macron, car il est intelligent. Mais comme disait Proust : “l’intelligence n’est rien sans le sentiment”.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      Il est douteux que Zemmour soit intelligent, ni qu’il soit capable de sentiments elevés.

  • Frank Deljeune

    6 July 2022

    @patrice Pimoulle. Je ne crois pas que Zemmour, comme Patrick Buisson d’ailleurs, et même CG puissent comprendre quoi que ce soit ,à moi 68, au dadaisme, au lettrisme, à Debord, à Vaneigem, Kayati, etc, et même aux motivations d’Occident (du Gud) de la nouvelle Action Française, etc. Je pense juste qu’ils ont loupé quelque chose.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      Pour etre honnete, je ne conais aucun des auteurs que vous citez; je crois qu’il suffit d’une seule droite royaliste et d’une seule,car elle a une legitimite historique; et que Mai 68 ss’incrit dans une suite coherente; mai 46: le baby-boom; mai 62: Salut les Copains; mai 68: le droit d’entrer dans les chambres des filles; mai 81: le changemnt. la suite va de soi.

  • Patrice Pimoulle

    6 July 2022

    Les limites de Zemmour apparaissaient en filigrane dans son ibre “Le Suicide Francais”, dont il attibue la cause a mai 68. C’etait le signe de son etroitesse d’esprit.

  • breizh

    6 July 2022

    Z a fait mieux que Valérie Pécresse et a dépassé les 5 % : ce n’est pas si mal pour une première…

    • breizh

      6 July 2022

      j’ajoute qu’il a eu le mérite de “désostraciser” certaines idées qui font désormais leur chemin.
      On peut comprendre que ceux qui avaient beaucoup misé sur lui peuvent se sentir floués. Mais comme dans toute aventure, il y a un risque.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      A vaincre sans peril on triomphe sans gloire.

  • Michel Higuet

    6 July 2022

    De Gaulle avait comprit qu’il serait dans l’Otan le jouet des Américains, Chirac eu le courage de refuser d’aller à la guerre du golf laissons-lui çà. Dans mon pays les émigrés de toutes nationalités furent demandés à grand cris, le Belge n’ayant plus envie de descendre dans la mine ou d’aller à l’usine. Obligation de 5 ans de mine pour un immigré Italien avant de faire quoi que ce soit d’autre par ex.

    • Patrice Pimoulle

      6 July 2022

      De Gaulle n’a jamais rien compris. Jamais.

    • Robert

      6 July 2022

      @Patrice Pimoulle : Pouvez-vous développer car vous avez apparemment “tout compris” ?

    • Frank Deljeune

      6 July 2022

      @patrice Pimoulle. Y a-t-il quelque chose à comprendre ?

    • Frank Deljeune

      6 July 2022

      “Le jouet des américains” ? de Gaulle a retiré la France du commandement intégré de l’Otan, pas de l’Otan, car de toute façon les décisions sont prises avec voix majoritaire par les USA. De plus la France ayant sa propre force de dissuasion, voulait en garder l’entière maîtrise. C’est vrai que les immigrés font les sales boulots que ne veulent pas faire les autochtones en France comme en Belgique.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      Non, je n’ai rien a devlopper; tout a deja ete dit et ecrit.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      A Franck Deljeune: de gaulle etait avant tout un maniaque.

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      A Franck Dejjeune: oui, necessairement, car les evenements ui en ont decoule expliuent la situation actuelle de notre pays.

  • Bilibin

    6 July 2022

    Admettons pour la forme qu’il ait été nul et que cette entreprise soit une impasse (on peut reconnaître au moins que le résultat n’a pas été brillant).
    Serions-nous plus avancés s’il n’était pas sorti du bois? Personnellement, j’en doute.
    Tournons la page, certes, avec un soupir s’il le faut, mais attention à ne pas confondre cynisme et sagesse.

    • idlibertes

      6 July 2022

      Nous serions peut être plus avancés car nous aurions pris un autre candidat. Financièrement des gens ont aidé une sorte de machin qui n’avait jamais autre vocation qu’à faire sa maline.

    • breizh

      6 July 2022

      lequel du coup ?

    • Frank Deljeune

      6 July 2022

      Mais il était pas nul du tout. Disons qu’il est venu un peu en retard pour etre le challenger veritable’de MLP. Il a sûrement provoqué une grosse panique au RN qui a serré les rangs et les.boulons. Et Bardella est plus’flashi. Il n’y avait pas la place pour 100 députés de droite ; donc on a zappé Zemmour qui est quand même de Tizi Ouzou, non ? Mais bon, pour le prochain coup, il a encore des chances.

    • idlibertes

      6 July 2022

      Je ne crois pas non. Ils vont péniblement aller à l’Europe et puis quoi?
      Pour faire quoi?

    • Charles Heyd

      6 July 2022

      je réponds à #breizh; le prochain candidat, après Dupont-Aignan, ce sera peut-être Asselineau ou celui qui veut aller sur Mars, je ne me souviens plus de son nom! Ou peut-être le RN, qui sait?!

    • Patrice Pimoulle

      7 July 2022

      A franck Deljeune: u’il soit d Tizi Ouzou ou de Tarascon sur Ariege est indifferent, Il n’a aucune chance, c’ryait visble des le debut, et il n’est pas cerain qu’il y ait un prochain coup; et sid’aventure, il y en a un, il n’y aura pas de candidat. mieux vaudraitpasser une annonce dans Paris-Metro: President, pourqoi pas vous? aucun diplome exige; aucune responsabilite;nombtrux avantages…

    • idlibertes

      7 July 2022

      S’il n’y était pas allé, Charles Y serait allé avec un conseil collégial.
      Oui, on aurait été plus avancés. Zemmour l’avait appelé en lui disant j’y vais le 14 Juillet; Il avait dit alors “ok, je laisse tomber mon projet” Tout ceci pour faire ce gros délire pour sa knafo, à se dandiner avec ses cheveux dans le visage et minauder à faire le discours en back office. ne parlons pas de se donner en spectacle en maillot ce dont tout le monde se serait passé en terme de décence et de tenu devant autrui dans une campagne présidentielle. Ils se sont comportés comme des enfants gâtés, orgueilleux et touts puissants. Qu’ils périssent, vite.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!