27 May, 2014

Le décrochage politique de la France est engagé

L’Allemagne sort renforcée de la dernière consultation européenne. L’Italie de Matteo Renzi est confortée dans sa stratégie. Le jeune premier ministre de 39 ans est l’un des rares chefs de gouvernement à avoir ouvertement fait campagne pour l’Europe et à être sorti vainqueur du scrutin, après avoir annoncé et expliqué un ensemble de mesures particulièrement courageuses. La France qui a fait une campagne des européennes consternante tous partis confondus, confirme son décrochage politique après son décrochage économique. Tous les postes importants à Bruxelles échapperont probablement à la France. La seule bonne nouvelle est que le vote de protestation des élections européennes va accroitre la pression pour que la BCE agisse très vite.

Il lui faudra vraiment qu’elle annonce des mesures spectaculaires pour ne pas décevoir les marchés.Une baisse des taux d’intérêts déjà au plus bas historique n’aurait pas beaucoup d’effet. Quant à l’Euro,la BCE n’a pas toutes les clés en main pour le faire baisser durablement par rapport au Dollar. Si la BCE prend des mesures non conventionnelles elles profiteront une fois de plus aux actifs risqués.

 

Presque tous les indicateurs économiques français sont au rouge

 

La France a encore détruit 23 600 emplois au premier trimestre 2014. L’intérim, indicateur avancé de l’état du marché du travail a enregistré son plus fort repli depuis 18 mois. Le nombre de cessations de paiement s’est encore accru de 3,4% au premier trimestre. Les salaires impayés n’en finissent plus d’augmenter. Les patrons français ne voient aucune reprise arriver. Cela montre bien que malgré le discours du gouvernement la situation ne s’améliore pas. Les indicateurs économiques sont mauvais

 

La France est atteinte d’un mal que Marc Fiorentino de BFM désigne par « le syndrome de Peter Pan » Elle souffre d’être contrainte par un ensemble de mesures qui obligent tous les acteurs de l’économie à faire dans le petit, à tout réduire : le travail , les revenus, le risque, la croissance. Ce qui est clair c’est que la probabilité pour que la croissance atteigne 1% cette année diminue encore.

Tout cela n’empêche pas du tout François Rebsamen ministre du travail de nous faire part de son optimisme en matière d’emploi : « quand ça repart, ça repart » dit il. C’est un argumentaire qui n’a rien à envier aux aphorismes de Franck Ribéry milieu du club de football du Bayern de Munich pendant les conférences de presse auxquelles il assiste….

 

Ce doit être le bon moment pour revenir sur les obligations allemandes

 

Sur le marché obligataire, les investisseurs frustrés par la faiblesse des rendements prennent de plus en plus de risques.

Les « corporate spreads » (= écart entre les rendements offerts par les entreprises et les rendements offerts par les obligations d’Etat) sont à leur plus bas historique. Le rendement mesuré par l’indice BOA Merrill Lynch ressort maintenant à 8,18%.

Il existe ainsi une forte demande sur les signatures triple C. C’est sur ce marché qualifié de « junk bond » que la société Numericable est arrivée à lever récemment 10,9Md$ pour financer son acquisition de SFR auprès de Vivendi.

L’émission d’obligations non notéespar les agences s’accroit également beaucoup. Des sociétés qui ont une marque connue comme Barilla en Italie ont désormais accès au marché quand elles ont du mal à trouver des financements auprès de leurs banques.

Les obligations hybrides ont aussi du succès. Elles ont des caractéristiques qui sont un mélange d’obligations et d’actions. Pour le moment elles sont émises par des entreprises qui ont la signature « investment grade ». Elles offrent en plus un rendement supérieur à celui des obligations classiques.

Les « catastrophy bonds » (= obligations catastrophes) rencontrent également un grand succès. La titrisation de risques d’assurance dont ils constituent l’un des segments, est à son plus haut niveau depuis 2007 en terme d’émission. Les plus gros « sponsors » pour ce type d’émissions sont State Farm, Chubb Group et Tokio Marine.

 

Il faut reconnaître que c’est de plus en plus compliqué d’investir dans une zone où les taux d’intérêts sont proches de zéro et les parités de change sont fixes. Cela oblige certains investisseurs à prendre beaucoup plus de risques qu’ils ne devraient.

Dans cet environnement, c’est le moment de revenir sur le Bund allemand.

 

Le Changement climatique est le thème d’investissement déterminant pour les années qui viennent

 

Le réchauffement climatique est probablement le sujet qui devrait mobiliser le plus les investisseurs. Les dernières études réalisées sur le sujet montrent que 55% des portefeuilles des grandes institutions sont concernés par cette évolution irréversible.

 

Des institutions comme la banque néerlandaise Rabobank et la compagnie d’assurance norvégienne Storebrand ont déjà décidé de réduire leur exposition aux sociétés liées aux énergies fossiles. Un des plus gros fonds de pension, celui de la Norvège, The Government Pension fund of Norway , est en train de penser à réduire le pourcentage de 8% de sociétés exposées aux énergies fossiles dans son portefeuille. Ses plus grosses positions sont actuellement : Royal Dutch Shell , BG Group et BP.

 

Le brokerBank of America Merrill Lynch publie régulièrement la liste des sociétés qui sont actives dans la lutte contre le changement climatique : Enphase (n°1 mondial de la connectique pour l’industrie solaire/US), Trina Solar ( modules solaires intégrés/US),

IVRCL (distribution d’eau et irrigation /Inde), YingliGreen (fabricant de modules de production d’énergie solaire/ Chine), ,CRG (efficacité énergétique/Hong Kong), Guangshen (opérateur de chemin de fer/Chine).

 

Osmosis Investment Management collecte les données produites par les 5000 premières sociétés mondiales sur leur gestion avisée des ressources rares et le traitement des déchets. Les sociétés les plus performantes selon cette société de gestion sont : Apple, BMW Group, L’Oréal, Microsoft, Procter & Gamble, UPS.

 

Dans le domaine alimentaire il va falloir s’habituer à ce que toute la planète ne puisse pas manger bio tous les jours. Il faudra accroitre l’efficacité de l’agriculture mondiale en matière d’irrigation de traitement des sols, de semences. Pour Jeremy Grantham de Grantham, Mayo, Van Otterloo, l’utilisation des OGM est incontournable. Il faut absolument révolutionner l’agriculture  avec des cultures plus résistantes à la chaleur comme l’orge ou le manioc….

L’univers investissable est composé par : Monsanto, Syngenta, Potash Corp,

 

Le lait est un très bon exemple de ce qui se passe dans le domaine alimentaire à l’échelle de la planète. La Chine doit absolument sécuriser ses approvisionnements en lait.Elle le fait en réalisant de nombreuses acquisitions.

En Israël, la société Tnuva vient d’être rachetée récemment par le groupe chinois Bright Food. La part de marché de Tnuva en Israël est de 70%, car elle produit du « cottage cheese ».

En France, 20% du capital d’Isigny a été racheté par Biostime len°7 Chinois controls , un investissement de 90M€ a été réalisé à Carhaix dans une usine de fabrication de poudre de lait par Synutra , Mundella en Australie a été racheté par Bright Food , Oceania Dairy Group en Nouvelle Zélande a été racheté par Yili, Kerry en Irelande s’est associé au groupe Beingmate. Bright Food avait auparavant essayé d’investir sans succès dans Yoplait .

L’Allemagne, dans ce domaine a aussi dépassé la France puisqu’elle est devenue le premier producteur européen de lait avec 30M de litres travaillés par les industriels dont 50% par les plus grosses sociétés  qui ne sont pas cotées en bourse:Milch Union Hocheifel-MUH (absorbé par Arla Foods en Suède), Deutsches Milchkontor- DMK, Hochwald Nahrungsmittelwerke, Bayernland, Theo Muller

 

La baisse du caoutchouc profite aux fabricants de pneumatiques

 

Le prix du caoutchouc naturel est en baisse de 22% depuis le début de l’année à 1710$ /T, cela fait une chute de plus de 50% par rapport au plus haut historique de février 2011. Les sociétés qui en produisent sont bien évidemment touchées par cette baisse. Ce sont : Sipef (France), Sumitomo Rubber (Japon), Southern Rubber Industry (Vietnam), Danang Rubber (Vietnam), China Hainan Rubber Industry (Chine), , Astra Agro (Indonésie), Kuala Lumpur Kepong (Malaisie)

 

Les fabricants de pneumatiques qui devraient en profiter sont : en Europe, Michelin, Continental et Pirelli ; , Goodyear, Cooper Tyres (US), Pirelli , Continental, Nokian Renkaat (Finlande) , Semperit (Autriche) ; en Asie, Bridgestone (Japon) , Appolo Tyres (Inde), Aeolus Tyre (Chine), Casumina (Vietnam), Cheng Shin Rubber (Taiwan), Da Nang Rubber ( Vietnam), Ghi Zhou Tyre (Chine), Multistrada Arah Sarana (Indonésie)

 

 

 

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

29 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Eric B.

    29 May 2014

    Un peu de respect pour Frank Ribéry tout de même.
    Lui au moins ne nous coute rien, sauf pendant la coup du monde…
    De plus, il a pris le cap il y a bien fort longtemps comme beaucoup de jeunes dynamiques avec de réels compétences quoi qu’on en dise.
    De plus, il s’intègre (apprend l’allemand et joue le jeux de la culture bavaroise) très bien et est très apprécié par son équipe et les fans du FC Bayern.
    C’est vrai, il est vulgaire, un peu comme notre grand Depardieu.

    Répondre
    • ListFriedrich

      31 May 2014

      Gégé est un poète

      Lettre de Gégé à Ayrault

      Monsieur,
      Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,
      Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !
      N’êtes-vous pas heureux en tant qu’homme de gauche
      Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?
      De plus je l’ai gagné en toute honnêteté
      Sans voler, sans frauder ni même spéculer.
      J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire
      Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,
      Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :
      Car lorsque je vous vois paraître à la télé
      Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre
      Dont on m’a assuré qu’il est 1er ministre !
      J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,
      Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles…
      J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain
      Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.
      J’aime mieux exporter les kilos que je pèse
      Que de risquer en France une mauvaise Grèce !
      Votre sécurité qu’on appelle sociale
      Ne soigne pas encore les hernies fiscales,
      Je vais donc me soigner, disons à moindres frais,
      En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.
      Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc
      Ne me dira plus simplement : je confisque
      Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait
      Pour concourir un peu au bonheur des Français.
      Pour n’être point taxé… d’être un inter – « minable »
      J’arrête ici les frais, car ils sont impayables !
      Gérard Depardieu

  • jcgruffat

    29 May 2014

    On continue a tout melanger.
    Les votes protestataires ont pour caracteristiques d’avoir de multiples motivations, et en tirer pour consequence la fin de l’euro et de la construction europeenne est un non sens ou une preuve de mauvaise foi.
    L’Europe du Traite de Rome est une zone de libre echange de marchandises, capitaux et services.
    La creation d’une union monetaire a etabli un cercle plus etroit de nations qui avaient l’ambition d’aller vers un ensemble plus integre, mais on a commence par la monnaie alors qu’il eut fallu tout d’abord avoir une autorite politique legitime elue et non cooptee, comme l’est le President de la Commission.
    Comme il n’y a pas de consensus majoritaire pour une une federation meme au niveau de la zone euro, on gere un ensemble bancal qui patit d’un deficit de legitimite democratique.
    Helas il n’y a pas plus de consensus majoritaire pour defaire que pour construire.
    Et contrairement a ce qu’affirment certains le cout social, politique et economique de l’euroexit est a ce jour tres superieur au maintien d’un systeme bancal mal vecu d’ou certains des votes protestataires.
    Le seul pouvoir politique en mesure de mettre fin a l’euro est bien sur a Berlin et la grande coalition est de toute evidence convaincue que les avantages du systeme actuel l’emportent sur les inconvenients.
    Nous aurons a nouveau une Commission sans beaucoup de legitimite, presidee par une personnalite sans charisme et une Europe dirigee de fait par l’Allemagne, les autorites francaises ayant perdu toute credibilite comme le souligne Jean-Jacques Netter.
    Quand j’entendais dimanche dernier Marine Le Pen saluer le retour de l’independance nationale et de la liberte, j’etais particulierement attriste que la faiblesse et la lachete des hommes politiques du systeme conduisent 25% des votants a choisir le programme du front de gauche matine d’un gros zeste de xenophobie anti immigres.
    Vraiment je ne vois dans tout cela aucune raison de me rejouir, non pas que la France soit devenue fasciste, mais parce que le programme du FN est aux antipodes de ce que souhaite un liberal, avec une economie dirigee, des nationalisations et un protectionnisme virulent, tout cela pour un apauvrissement general et a terme la mise sous tutelle du FMI.
    Alors de grace arretez de vous rejouir.
    J’entendais ce matin sur CNBC New York, Nigel Farace, leader du UKIP, son programme est simple et credible, redonner par referendum la parole aux electeurs pour se prononcer sur le niveau de participation de la Grande Bretagne aux mecanismes europeens, pourquoi ne ferions nous pas de meme? ,

    Répondre
    • Amellal Ibrahim

      29 May 2014

      Bonjour,

      avez-vous le temps de faire un article sur les élections européennes vues depuis New York City ?

      Ce serait intéressant.

    • rogger58

      30 May 2014

      Vous affirmez:”l’euroexit est a ce jour tres superieur au maintien d’un systeme bancal mal vecu …”

      Avez-vous des chiffres, des études à nous mettre sous la dent? Tout comme je n’était pas convaincu quand on me servait la soupe l’europe, l’euro, ce sont plusieurs millions d’emploi en plus, aujour’dhui je me méfie du “coût de l’euroexit”

    • idlibertes

      2 June 2014

      Cher Monsieur,

      Oui, le dossier de 36 pages

    • ListFriedrich

      30 May 2014

      Le FN a une stratégie protectionniste intelligente (économiquement, écologiquement, culturellement et socialement), mais pas socialiste pour autant.

      Quant aux banksters qui nous présentent la mondialisation comme une grande fête des bisounours pour le grand bonheur des peuples, en effet, si Marine arrive au pouvoir (ce qui est inéluctable d’ici 10 ans) gare à leur fesses !

    • ListFriedrich

      30 May 2014

      Et puis tout de même dans le traitement des pays, il y a le 2 poids 2 mesures:

      Un grand pays outre-atlantique se permet de racketter une banque française de premier sous prétexte qu’elle commerçait avec des pays sous embargo. Ce même pays nous explique qu’il ne faut pas qu’une société coréenne basée à Saint Nazaire honore son contrat d’armement avec la Russie. Sans compter que ce doux pays libéral fouille dans mon ordinateur, essaye de bousiller l’industrie automobile française parce qu’elles aussi commercent avec un pays oriental.
      Par ailleurs, ce pays soutient une entité qui pratique légalement l’apartheid, colonise et construit à tours de bras des murs en béton dans le champ d’oliviers du voisins.

      C’est y normal tout ça ?

    • Aaron

      25 June 2014

      Je pense sue vous devriez prendre (ou reprendre) des cours d’Histoire contemporaine…….

    • jean-claude

      1 June 2014

      Vos propos representent une des constantes de l’extremisme politique en France, un zeste de protectionnisme, le “bankers bashing”, et l’anti-americanisme.
      Du Front de Gauche au Front National.
      Plus la critique primaire de la globalisation.
      Je ne cherche pas a vous convaincre, je m’interroge sur les motifs de votre presence sur le site IDL?
      Relisez ce que vous ecrivez.
      “une strategie protectionniste intelligente…mais pas socialiste pour autant..”
      Sur le cout de la sortie de l’Euro, qui n’est pas le sujet du jour, il y a des etudes qui sont toutes subjectives, tout comme en effet les bienfaits de l’Euro en terme d’emplois.
      Tout est concevable mais un retour en arriere aux monnaies nationales suppose une renegociation multilaterale de l’ensemble des engagements libelles en Euro, y compris les emissions obligataires et prets entre entites privees.
      Tout l’argumentaire pro euro exit ne traite que des dettes souveraines et avance l’eventualite d’une devaluation competitive de 10 a 15% maximum.
      Aussi subjectif et non demontre que les arguments pro sur les bienfaits.
      La justification reelle de la sortie est l’adhesion a une these nationaliste selon laquelle il ne peut y avoir de monnaie commune sans une communaute sous jacente.
      En fait,l’erreur a ete de creer la monnaie unique sans integration economique, fiscale et politique, pour imposer la discipline de la Bundesbank aux Pays du Sud europeen.
      Le pouvoir regalien est celui de battre monnaie.
      Il faut une entite politique unique qui determine et conduit la politque economique, budgetaire, et fiscale.
      La construction federale est encore plus irrealiste et improbable qu’elle n’a jamais ete.
      Par ailleurs, la crise de certains pays a ete jugulee temporairement.
      Mais d’autres mini crises se produiront, mettant de nouveau le systeme sous tension.
      Le seul pays qui peut se permettre de sortir unilateralement de la zone Euro est l’Allemagne, ce n’est pa encore son interet donc il faut vivre avec, que cela nous plaise ou non.
      Sur le racketting d’une banque par les autorites americaines, l’amende la plus elevee a ce jour a ete payee par JP Morgan..
      Les regles extraterritoriales du jeu sur l’embargo sont bien connues, si l’on ne veut pas s’y soumettre, il suffit de ne pas etre present sur le territoire americain.

    • ListFriedrich

      1 June 2014

      Vous est-il arrivé de vous interroger sur la nécessité d’avoir des contradicteurs, ou est-ce que je vous dérange pendant la messe ?

      Vous n’arrivez pas à imaginer qu’entre libéral et socialiste, il puisse y avoir une infinité de nuances.

      Quand à ma critique de la mondialisation,elle n’a rien de primaire, il existe quantité d’auteurs “pas tous socialistes” de Jacques Sapir à Christian Harbulot pour démonter votre vision de bisounours qui n’est en fait que le paravent de votre tropisme très pro-américain. En cela, je vous reconnais au moins le mérite d’avoir la reconnaissance du ventre.

      Bon c’est tout ! vous pouvez continuer à titriser tranquille et envoyer la censure

    • jean-claude

      1 June 2014

      La contradiction, bien sur, l’insulte et l’anatheme, non.
      J’attends vos arguments mais vous preferez me qualifier de suppot des Americains pour des raisons alimentaires, tout cela derriere votre anonymat.
      Cela vous evite d’argumenter.
      Alors si vous devez classer vos interlocuteurs, je ferai comme vous et parie que vous etes plutot du clan Poutine, un des mentors de Marine Le Pen, comme demontre d’abondance notamment dans une livraison recente de l’Obs, une publication qui ne doit pas figurer dans votre revue de presse.
      Une analyse semblable figure dans le New York Times d’aujourd’hui, mais horreur, c’est en anglais et surement redige par les banksters de Wall Street payes par le NSA et la CIA.
      Voila que vous commencez a deteindre sur ma blanche hermine.
      J’attends vos arguments etayes, pas vos vituperations insultantes, mais c’est sans doute trop demander.

    • Bobdenard

      3 June 2014

      Ainsi Bakounine – « La liberté des autres étend la mienne à l’infini » – ou Rosa Luxembourg – « La liberté est toujours la liberté de celui qui pense autrement ».

  • Binitials

    29 May 2014

    je pense au contraire que ce vote est extrêmement bon et la France et l’Angleterre sortiront fortement renforcés de la débacle qui ne fait que démarrer.

    Je pense que le sens de ce vote est que le Peuple vient de se lever et se met en marche vers Bruxelles.

    les jours de L’union son comptés. cette union est un modèle de violation des droits fondamentaux des citoyens.

    La loi a été détournée au profit de quelques fonctionnaires et technocrates qui aujourd’hui l’ont utilisée à leur fin exclusive et à celle de leurs amis avec lesquels ils se délectent.

    L’Europe et l’Euro ont été un puissant frein à l’initiative et la liberté. Il n’a jamais été aussi difficile d’entreprendre en Europe si cela ne cadre pas avec la vision des fonctionnaires au pouvoir et des grandes sociétés qui assoient leur domination en utilisant la loi qui en démocratie de leur appartient pas.

    la dette s’accumule au niveau des etats parce que c’est à leur niveau que la l’ordre technocratique s’impose à tous. L’Europe en elle même n’a que le pouvoir de contraindre les Etats mais ce sont eux qui contraignent les peuples.

    les différences de niveau de dette ne témoignent que de la compétence des technocrates nationaux à arriver ou non à limiter la casse. Mais l’origine est à rechercher dans la corruption inhérente au détournement de la loi à des fin privées et non générales mais aussi dans l’Euro.

    ce système de pouvoir n’a amené que la ruine au continent et il prépare le socle pour la guerre.

    Si l’histoire du continent a un sens c’est qu’une nation privée de sa souveraineté et humiliée est une nation dangereuse. Et l’union humilie les nations.

    Par ailleurs il ne peut y avoir de succès et de rayonnement sans nation forte, fière et souveraine.

    Il n’existe aucune nation EUropéenne, il ne peut y avoir de souveraineté Européenne. C’est même un droit de l’homme et du citoyen de 1789. Je vous invite à lire l’article trois.

    Nous vivons la fin d’une époque ou les imbéciles ont pris le pouvoir et leurs agissement sont une menace pour la paix et la prospérité du continent.

    Le FN et l’UKIP ont placé leurs pays respectifs à l’avant garde du cycle qui va se produire. Plutît que de combattre bêtement ceux qui défendent la liberté peut-être faudrait il les aider et éviter que cette situation de colère ne débouche sur un mal plus grand encore.

    Bonne journée

    Répondre
  • BA

    29 May 2014

    Jeudi 29 mai 2014 :

    Russie : création d’une union économique avec le Belarus et le Kazakhstan.

    La Russie a signé jeudi avec le Belarus et le Kazakhstan un accord sur la création d’une Union économique eurasiatique, destinée à renforcer l’intégration entre ces trois ex-républiques soviétiques déjà liées au sein d’une union douanière.

    Le document a été signé par les présidents russe Vladimir Poutine, bélarusse Alexandre Loukachenko et kazakh Noursoultan Nazarbaïev à Astana, la capitale du Kazakhstan.

    “Cette union est économique et ne touche pas à la souveraineté des Etats participants”, a souligné après la signature M. Nazarbaïev.

    http://www.romandie.com/news/Russie-creation-dune-union-economique-avec-le-Belarus-et-le/482742.rom

    Cette phrase est fondamentale :

    “Cette union est économique et ne touche pas à la souveraineté des Etats participants”

    En clair :

    197 nations sont représentées à l’Organisation des Nations Unies.

    Sur ces 197 nations, 169 nations gardent précieusement leur souveraineté.

    Partout ailleurs, sur tous les autres continents, les 169 nations gardent précieusement leur souveraineté en ce qui concerne leurs lois nationales, leurs frontières nationales, leur monnaie nationale, etc.

    169 nations sont souverainistes … et seulement 28 nations ont fait une expérience : l’Union Européenne.

    Malheureusement, cette expérience de tarés a complètement foiré.

    Répondre
  • emmanuel

    28 May 2014

    Petite question a l’auteur.
    Je ne comprends pas le titre.
    L’Allemagne sort renforce pour l’Allemagne ou pour l’Europe???

    A priori tous les pays qui ont vote contre l’austérité, ont également vote contre Merckel?

    Je pense que le résultat sacralise l’Europe des Nations, et le non sens Euro.
    Et ses élections marquent également un puissant rejet de l’austérité pour l’austérité…

    Et une autre question…
    Peut on donner le nom d’Investisseur a un individu qui achète des “catastrophy bond”.
    Ou ne devrait-on pas plutôt considérer que cet individu oscille entre le joueur compulsif, et le fou dangereux…
    Maintenant je ne comprends pas toutes les subtilités de la haute finance moi qui n’ai jamais travaille pour Lehman Brother…

    Répondre
    • emmanuel

      28 May 2014

      A et puis une autre question pour la route a l’auteur…
      Tout le monde attends un QE de la BCE…
      Mais a priori pourquoi…
      En effet cela ne fonctionne pas ailleurs, aussi????
      Maintenant je ne comprends pas toutes les subtilites derriere cette attente…
      Pourriez vous m’eclairer???

    • GM

      29 May 2014

      Si on part du principe que de nos jours un investisseur, c’est quelqu’un qui a ordre de trouver du yield court terme à n’importe quel prix, alors oui, je suppose qu’on peut qualifier un individu acheteur de bonds pourris d’investisseur…

      Cette question en amène une autre d’ailleurs : dans quelle mesure est-il encore possible aujourd’hui de tenir des engagements antérieurs de rendements garantis, sans se voir contraint d’allouer une partie toujours plus importante du portefeuille dans des prises de risques insensées?

      Quand au QE vous plaisantez, tout le monde croit dur comme fer que ça marche du feu de dieu, cette sombre farce. Les gauchistes y voient le remède miracle contre “l’austérité” et la droite traditionnelle y voit un merveilleux outil économique de relance de la croissance, il suffit de lire les médias dits de droite pour s’en convaincre… Toutes les grandes banques centrales ont imprimé tellement d’argent ces derniers temps qu’on a l’air à la traîne. La discipline budgétaire c’est has been.

      Il n’y a d’ailleurs rien de bien sorcier derrière, un besoin politique extrêmement pressant de trouver des fonds à n’importe quel prix pour continuer à acheter des voix avec de la dette, quelques sophistes accrédités (Krugman, Stiglitz, Piketty…) pour pontifier sur l’économie de la demande et théoriser qu’imprimer de l’argent, c’est créer de la richesse, un peu de bidouillage du calcul des indicateurs économiques officiels pour suggérer la réussite de l’opération et hop, le QE ça marche.

    • emmanuel

      29 May 2014

      Je partage completement votre analyse.
      Et je suis consterne par tant de betise de cette ploutocratie…

      Voyez vous ces propos devrait inciter les peuples a reagir:

      “Le secteur financier “n’a pas fondamentalement changé depuis la crise” (Christine Lagarde)”

      C’est un constat sans appel de la mediocrite de ces gens la…
      Car en effet ceux sont les dirigeants politiques qui incident entre autre les banques a se couvrir d’obligataire pourri.
      Et le jour du grand retournement tout ce petit monde fera defaut sur leurs dettes avec a la cle un gigantesque bail in…

    • ListFriedrich

      30 May 2014

      L’oligarchie est tout sauf stupide. Pour l’instant on la renfloue et on l’épargne, pourquoi arrêter l’orgie ?

  • FriedrichList

    28 May 2014

    Oui …mais non !

    Avant le scrutin, il était dit que, selon la logique démocratique, le leader du parti arrivé en tête serait automatiquement désigné comme président de l’exécutif européen, en l’occurrence Jean-Claude Juncker. Finalement, ce sont les chefs d’États et de gouvernements qui vont en décider. Voici comment :

    Le Conseil européen a donc décidé de botter en touche et d’apporter un démenti cinglant à toute la propagande électorale des « Spitzenkendidaten » (terme allemand adopté à Bruxelles pour désigner les candidats désignés par les partis européens) et à celle du parlement européen. Non, l’UE n’est pas une démocratie parlementaire et le candidat arrivé en tête n’est pas automatiquement celui qui sera soumis aux votes du nouveau parlement pour devenir président de la Commission européenne. Mardi soir, les chefs d’Etats et de gouvernements ont donc décidé de prendre leur temps et ont confié à Herman van Rompuy, le président du Conseil européen, le soin de « trouver des candidats. »

    Répondre
  • Nicolas

    28 May 2014

    “quand ça repart, ça repart”

    Le bénéfice des études classiques, cher Monsieur Netter.. probare, delectate, flectere.. Tous ça en quatre petits mots… Bon, oui, cinq, qu’importe, n’ayons pas un esprit comptable mesquin peu compatible avec un poste de ministre.. La puissance du style ! L’atticisme socialiste dans toute sa splendeur..
    Battu Mao et sa “Une vie frugale dans une année d’abondance” !

    On ne sait pas ce qu’ils nous ont apporté, les romains, par contre Mai 68, on sait !

    Répondre
  • Gerldam

    28 May 2014

    Comment pouvez-vous dire que le réchauffement climatique représente eun “évolution irréversible”?
    La seule vérité scientifique est que la température moyenne de la terre en 2100 est totalement inconnue. Elle sera plus chaude ou plus froide qu’aujourd’hui. Personne, et surtout pas les meilleurs climatologues (les vrais) n’en savent rien.
    Savez-vous que, d’après les mesures des satellites, la température moyenne du globe n’a pas bougé depuis 17 ans, ce que pas un modèle du GIEC n’avait prédit?
    Ceci dit, merci pour vos papiers toujours aussi utiles, s’agissant d’économie.

    Répondre
  • ListFriedrich

    27 May 2014

    Guten Tag !

    French bashing quand tu nous tiens :

    – Ukip en tête, le RU va-t-il sortir de l’UE ?
    – Parti du peuple danois en tête,
    – Beppe Grillo n°2 en Italie,
    – FPO bien placé en Autriche

    etc etc, bref la France participera moins au machin qui ne fonctionne plus

    Répondre
    • FriedrichList

      28 May 2014

      26.5 % même pour Beppe Grillo alors que les medias nous racontent que “l’Italie a pris le bon virage réformiste”

    • FriedrichList

      28 May 2014

      Les moutons noirs qui ont refusé le traité constitutionnel de 800 pages de Giscard le bâtard

    • Amellal Ibrahim

      28 May 2014

      Et combien pour Matteo Renzi ?

    • Nicolas

      28 May 2014

      Accuser l’Union de la démagogie des francais, c’est un peu court.

      L’Union n’a pas exigé un effondrement du niveau scolaire, l’isf, des millions d’immigrés, la prime de rentré scolaire, 7 millions de fonctionnaires et assimilé, le refus des fonds de pension, l’endettement de l’Etat et l’explosion des impôts, ect,ect,ect..

      Trop facile.

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!