30 June, 2014

Idées Missionnaires

Toynbee, le grand historien Anglais, expliquait que le monde était mené par ce qu’il appelait des « idées missionnaires »  c’est-à-dire des idées qui  pouvaient se développer en dehors du terreau dans lequel elles étaient nées. Et presque toujours ces idées missionnaires avaient une origine religieuse.

M’appuyant sur ce concept, en été 1988, j’ai publié une étude pour mes clients de l’époque que j’avais intitulé « l’Histoire bouge à nouveau ».

La thèse était simple : le monde, depuis le XVIII siècle était en proie  à la lutte entre trois idées missionnaires, celles qui venaient de la Révolution Américaine, celles qui venaient de la Révolution Française et celles qui venaient de la religion Musulmane, les deux premières étant bien sur des avatars de la religion Chrétienne.

·        Pour la Révolution Américaine, le but était  d’arriver à  la Liberté Individuelle, que seul garantit un état de Droit, le moyen était la séparation des pouvoirs et des élections fréquentes  au plus grand nombre de postes possible et la traduction économique était l’existence d’un marché libre et concurrentiel.

·        Pour la Révolution Française, le but était d’arriver à l’Egalité, que seul permet un Droit de l’Etat supérieur à tous les autres droits, le moyen était la Technocratie reposant sur une élite intellectuelle de « sachants » et la traduction économique était le « contrôle » du marché et de tous les corps intermédiaires par cette élite.

·        Pour la Religion Musulmane, le but était la soumission de l’individu à la volonté de Dieu telle qu’elle s’exprime dans le Coran, incréé et éternel, (Islam veut dire soumission. Il n’y a pas de mot pour la notion de Liberté en Arabe), le moyen était la théocratie et la réalité économique une inévitable stagnation puisque les taux d’intérêts étaient interdits, ce qui interdit toute comparaison entre le futur et le présent et donc tout calcul économique rationnel.

Ma thèse à l’époque était que l’idée missionnaire issue de la Révolution Française qui avait été reprise  par l’URSS qui en était devenue le porte drapeau, était en train d’échouer lamentablement et que donc son pouvoir d’appel allait disparaitre, ce qui allait laisser face à face les idées de la Révolution Américaine et les idées issues de la religion Musulmane.

A l’époque, j’en avais tiré comme conclusion que la prochaine guerre aurait lieu entre les Etats-Unis et le monde Musulman tant leurs points de départ, liberté individuelle pour les USA et soumission de l’individu à  une sharia qui ne peut être changée pour les Musulmans, étaient antinomiques.

En revanche, ce que je n’avais pas prévu du tout, mais pas du tout, était que les élites Françaises allaient purement et simplement refuser d’accepter que leurs idées de toujours avaient échoué comme peu d’idées l ‘ont fait dans l’Histoire et allaient mener, en France, un grand combat d’arrière garde  pour essayer de prouver au monde entier qu’ils avaient eu raison d’avoir tort.

Et donc, la France a mis tout ce qui lui restait de pouvoir dans la balance pour prouver qu’une technocratie pouvait arriver à créer une société égalitaire « ex post « en autorisant le poids de l’Etat dans l’économie à monter sans cesse, au détriment bien sur de la Liberté.

Or l’un des principes de la Logique Aristotélicienne est que  les mêmes causes  produisent les mêmes effets.

De fait, la France est en plein dans ce que l’on pourrait appeler ses années Brejnev.

Tout le monde se souvient des années Brejnev en Union Soviétique où le système lentement mis surement se prenait en  masse  pendant que toute vie économique, intellectuelle ou artistique s’arrêtait.

Nous en somme là en France.

Depuis la chute du mur de Berlin en effet, le seul but de nos élites, de Droite comme de Gauche a été de siphonner toute la matière vive de ce qui restait chez nous comme espace de liberté pour continuer à faire croitre le secteur technocratique, au détriment bien sur du secteur libre qui s’est réduit comme une peau de chagrin..

Et comme cela ne suffisait pas a couvrir la note, ces mêmes élites ont utilisé les ressources que leur offraient les marchés financiers pour s’endetter de façon à transférer vers les secteurs étatiques et égalitaires les ressources qui permettent à ces parties de l’économie, toujours en déficit, de continuer à survivre.

Que périsse mon pays plutôt que mes idées, telle a été le cri de guerre de tous ceux qui nous gouvernent depuis au moins 1973.

Nos élites sentent  cependant confusément  que nous arrivons à  la fin  des astuces comptables  et n’ont qu’un seul mot à la bouche, reforme, reforme

Et donc,  comme en URSS après Brejnev, nous avons de fort belles déclarations selon lesquelles, grâce à  la Perestroïka et la Glasnost,  nous allons pouvoir reformer un système dont tout le monde sait cependant qu’il ne peut pas marcher pour des raisons de logique interne.

Apres tout Von Mises avait montré des les années 30  que le communisme (la recherche de l’égalité ex post) ne PEUT pas marcher.

Nous avons donc une élite incompétente cherchant a prolonger coute que coute les erreurs qui nous ont amené la ou nous nous sommes. Ce qui nous ramène a  notre point de départ.

Pour Toynbee, lorsqu’un défi se présente à un pays , le rôle des élites est d’y répondre.

Si elles n’arrivent pas, le défi se présente encore et encore.

Si les classes dirigeantes  ne trouvent pas de solution, alors, on a soit un changement  de régime  (La V République succédant à la IV pour régler le problème de la décolonisation), soit la disparition du pays (URSS) soit enfin la disparition de la Civilisation (Amérique du Sud après l’arrivée des Espagnols).

Le drame de la France est que le logiciel de base de nos élites est faux et que donc, dans notre pays, il ne peut y avoir de changement politique autrement que par une Révolution, puisque toutes les élites souscrivent aux idées issues de la Révolution Française.

Imaginons par exemple  que le FN arrive au pouvoir en France, compte tenu de l’inimaginable incompétence de qu’il est convenu d’appeler les Partis de Gouvernement ( ?), oxymore s’il en fut.

Qui croirait une seconde que le logiciel de ce parti soit porteur de Liberté ?

Le FN a  exactement le même bagage intellectuel que la gauche de 1936 ou l’extrême gauche d’aujourd’hui. (Voir sur ce site Maurras : qui parle encore de Maurras)

Reste  un sursaut du Peuple et de la Société Civile, appuyé sur  un profond changement des mentalités  consécutifs à un effondrement économique, un peu du style de ce que la Grande Bretagne a connu a la fin des années 70.

Mais il avait fallu d’abord le FMI à Londres et une perte totale de Souveraineté en Angleterre.

Comme je ne cesse de l’écrire, la France est en train de rentrer dans des temps révolutionnaires.

Mon pari était et reste qu’elle survivra à la génération la plus bête de l’Histoire de France, celle de Mai 1968.

Auteur: Charles Gave

Economiste et financier, Charles Gave s’est fait connaitre du grand public en publiant un essai pamphlétaire en 2001 “ Des Lions menés par des ânes “(Éditions Robert Laffont) où il dénonçait l’Euro et ses fonctionnements monétaires. Son dernier ouvrage “Sire, surtout ne faites rien” aux Editions Jean-Cyrille Godefroy (2016) rassemble les meilleurs chroniques de l'IDL écrites ces dernières années. Il est fondateur et président de Gavekal Research (www.gavekal.com).

62 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Pouquet

    5 July 2014

    Bonjour Monsieur Gave,

    3 faits mondiaux viennent conforter l’Etat français dans sa démarche totalitaire; partout se développe les “big government”, les super-Etats, omniprésents et hypertrophiés.
    1) Premier fait : la paix, intérieure et extérieure : non seulement, les “systèmes” grossissent tranquillement, parasitant tout l’espace ; mais, en plus, comme le veau d’or ne tombe plus de son piédestal, le citoyen n’a plus l’occasion de comprendre que l’Etat n’est pas toujours l’utime rempart.
    2) La technologie de l’information. Toujours plus pointue, la mise en listes de données de plus en qualifiées de toute la société, sa cartographie, sont possibles. Quel outil pour les totalitaires. Leur choix de la gestion systématique par le haut se trouve, à leurs yeux, validé par le “progrès”.
    3) La mondialisation des élites, la multiplication des organismes internationaux et donc des sources du droit et de la réglementation. Le monde est de plus en plus complexe, une vrai usine à gaz. Face à cette complexité, l’Etat national doit lui aussi être de plus en plus complexe. C’est un cercle vicieux.

    Bref, l’Etat français totalitaire est conforté dans sa démarche par le demi-siècle passé. Je voudrais bien croire que nous sommes à l’aube d’une révolution anti-systèmes mais j’en doute. Ca bouillonne, c’est vrai. Mais je ne vois qu’une faillite financière, une convulsion historique, pour bouger les choses. La société civile elle-même ne bougera pas la première. Elle ne sait même plus par où prendre le problème tant il lui semble complexe.

    Répondre
  • BA

    4 July 2014

    En 1815, la Sainte-Alliance, c’était quoi ?

    La Sainte-Alliance est formée le 26 septembre 1815 à Paris par trois monarchies européennes victorieuses de l’empire napoléonien héritier de la France révolutionnaire, dans le but de maintenir la paix dans un premier temps, puis de se protéger mutuellement d’éventuelles révolutions. Sous l’impulsion de Metternich (congrès de Troppau en 1820, congrès de Laybach en 1821) et de son affirmation d’un « droit d’intervention si la situation intérieure d’un État menace la paix de ses voisins », elle devient une alliance contre-révolutionnaire, réprimant les insurrections et les aspirations nationales contraires au maintien de l’ordre de Vienne.

    (Article Wikipedia)

    En 2014, la Sainte-Alliance, c’est quoi ?

    C’est l’alliance de trois groupes politiques qui ont le pouvoir au Parlement Européen :

    les conservateurs du PPE (droite)
    les socialistes du S&D (gauche)
    les libéraux de l’ADLE

    Le Parlement européen issu des élections du 25 mai, qui se réunit aujourd’hui à Strasbourg pour sa session constitutive, a, en effet, mis en place un véritable «cordon sanitaire» destiné à isoler les europhobes et à les priver de tous postes de responsabilité. Pour ce faire, les conservateurs du PPE, les socialistes du S&D (socialistes et démocrates) et les libéraux de l’ADLE, trois groupes pro-européens, ont scellé une Sainte Alliance valable pour la durée de la législature (2014-2019).

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2014/07/le-parlement-europ%C3%A9en-dresse-un-cordon-sanitaire-autour-des-europhobes.html

    En 2014, la Sainte-Alliance exerce le pouvoir au Parlement Européen.

    Comme en 1815, la Sainte-Alliance est contre-révolutionnaire, elle combat les aspirations nationales et démocratiques, elle combat la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes.

    Comme en 1815, les patriotes doivent faire la guerre à la Sainte-Alliance.

    Elle doit être combattue, et détruite.

    Répondre
  • pHILIPPE DE bEAUMONT

    4 July 2014

    La génération de 1968 est-elle la principale cause du désir de suprématie de la fonction publique et de ses élites en France ? En un certain sens, “l’interdiction d’interdire” aurait dû jouer un rôle “libérateur” dans notre bon pays où la “supériorité” des énarques ne fait que singer l’aristocratie de la monarchie.
    En fait, notre désir d’égalité, modéré par trop peu de désir de liberté, remonte davantage à 1792 qu’au joli moi de Mai 1968. Nos hauts fonctionnaires ont la joie de travailler dans les palais des aristocrates, et naturellement ils veulent protéger indéfiniment leurs privilèges exorbitants.
    Je ne sais si la liberté des citoyens et la liberté des agents économiques seront atteintes après une nouvelle révolution, je croyais plus simplement que les comparaisons de régimes et de sociétés à travers les frontières – dans l’Union Européenne, mais pas seulement – viendraient nous indiquer les voies pacifiques du changement vers une vraie démocratie …

    Répondre
  • BA

    3 July 2014

    En bas de cet article de CHALLENGES, un diaporama dresse le classement de la dette par habitant :

    1- Médaille d’or : Japon. La dette est l’équivalent de 71 015 euros par habitant.

    2- Médaille d’argent : Etats-Unis. La dette est l’équivalent de 39 850 euros par habitant.

    3- Médaille de bronze : Belgique. 34 875 euros par habitant.

    4- Italie : 33 910 euros par habitant.

    5- Royaume-Uni : 31 712 euros par habitant.

    6- France : 29 300 euros par habitant.

    7- Grèce : 28 217 euros par habitant.

    8- Allemagne : 24 896 euros par habitant.

    9- Espagne : 20 929 euros par habitant.

    10- Portugal : 15 780 euros par habitant.

    http://www.challenges.fr/economie/20140703.CHA5763/zone-euro-la-croissance-ralentit-en-juin.html?

    CHALLENGES a oublié l’Irlande.

    Irlande : dette publique de 202,920 milliards d’euros. Nombre d’habitants : 4 722 028. Dette par habitant : 42 973 euros.

    Donc l’Irlande est médaille d’argent.

    L’Irlande est la deuxième nation la plus endettée du monde : 42 973 euros par habitant.

    Répondre
  • Josick Croyal

    2 July 2014

    Elite-escroc qui mord la main de ceux (les entrepreneurs) qui la nourrissent sans nullement en prendre conscience… C’est dire leur degré d’abrutissement et leur capacité de faire illusion…

    Répondre
    • Josick Croyal

      3 July 2014

      La France n’est plus une patrie mais un cloaque régenté par des escrocs. C’est donc sans espoir. Il faudrait donc organiser la fuite des capitaux des “petites gens” (dont je fais partie) et qui se trouvent “fait des comme des rats”.

  • BA

    2 July 2014

    Record historique battu.

    Chômage en mai 2014 : catégories A, B, C, D, E :

    France métropolitaine :

    5 695 700 inscrits à Pôle Emploi.

    France entière (y compris l’outre-mer) :

    6 024 100 inscrits à Pôle Emploi.

    C’est un record historique.

    C’est la première fois qu’il y a 6 millions d’inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,5 %.

    Variation sur un an : + 5,1 %.

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-CNMTPE.pdf

    Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

    – « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

    – « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

    – « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

    – « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

    – « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

    – « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

    – « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

    Répondre
  • Theotimedesavoie

    2 July 2014

    Cher M. Gave,

    Merci pour cette formidable leçon d’intelligence, pour cette formidable analyse historique, politique et philosophique.

    Oui, notre pays va s’effondrer. Pour ma part, plus qu’une révolution, je crains un long déclin duquel nous ne pourrons pas nous relever.

    Nous serons devenus une société post-développée ou néo-sous-développée.

    Répondre
  • Bois

    1 July 2014

    Merci M. Gave, votre vision est percutante et stimulante. Moi aussi, je vous considère autant comme un intellectuel qu’un économiste. J’ai eu le plaisir de pouvoir lire récemment “des lions menés par des ânes” : brillant et pédagogique .Je le fais lire autour de moi

    Répondre
  • nobody

    1 July 2014

    Bonjour,

    J’apprécie de vous lire mais je me suis toujours demandé pourquoi vous ne vous n’avez jamais remis votre thèse. Vous annoncez la fin du système français depuis comment de temps déjà…

    Je suis un nobody mais j’aimerai pointer du doigt des données que vous ne citez jamais alors que vous êtes un fin analyste. Pourquoi?

    Pourquoi ne citez vous jamais les chiffres du remplacement ethnique, sorti en 2012?
    Un changement HISTORIQUE, 30% de non européens sont nées sur le territoire nommé France. Et vous pensez que cela n’a aucune conséquence économique.

    Pourquoi vous ne citez les travaux de l’ingenieur Jean-Marc Jancovici qui montre entre autres que la variance de la production de pétrole précède toujours la variation du pib par habitant et non pas l’inverse?

    Voici la théorie que vous ne voulez pas voir, à partir du premier choc pétrolier, nos élites avaient l’obligation de redéfinir leur paradigme d’après guerre pour préparer les défis du XXI ieme siècle.
    Au vus de ces défis gigantesques, nos élites (consciemment ou inconsciemment peut importe) ont préféré nier le réel et entrer dans une phase d’autodestruction.
    Désormais leur seul vocation est et sera d’instaurer une société de caste, de détruire l’ascenseur social et maintenir à tous prix leurs privilèges (qui a eu lieu dans les années 90 2000).
    La révolte ne peut avoir lieu que lorsque le peuple de souche n’aura pour seul et unique objectif la reconquête de son territoire. Ceux qui peut ne jamais se produire, une mort lente de notre civilisation est le scénario le plus probable.

    Répondre
    • idlibertes

      1 July 2014

      Jamais remis votre thèse ???? Disons que 5 ouvrages publies pour le grand public plus une dizaine d articles par semaine depuis 1974 devraient donner un track back record .

    • Amellal Ibrahim

      1 July 2014

      Où sont les 9 autres ? 🙂

  • Arsene Holmes

    1 July 2014

    Excellent article et analyse.

    Je voudrais juste parler brievement de ce que je crois etre la RACINE PROFONDE du probleme de la France :

    les francais sont ENVIEUX et JALOUX et agissent en conséquence. Tout le monde l’est plus ou moins ( c’est la nature humaine) mais ce qui différencie le francais des autres, c’est sa capacité a ne pas l’ignorer mais au contraire a agir.
    L’exemple le plus simple est le rayage des voitures. J’habite a Londres et je n’ai jamais vu de voiture de luxe rayée et Dieu sait s’il y en a.

    Si vous analyser la société francaise sous cet angle, tout devient clair. Et malheureusement, je ne vois pas d’issue.

    Répondre
    • Amellal Ibrahim

      1 July 2014

      Moi je viens du Maroc, là-bas même une VW Transporter ou une Golf toute pourrie, on la raie …. comme quoi il y a toujours pire si ça peut vous rassurer …

    • Arsene Holmes

      1 July 2014

      Dont acte. Comme je le disais c’est la nature humaine.

      Et cela contredit l’une des bases de la civilisation occidental que sont les 10 Commendements: Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

      Et devinez quoi : c’est exactement c’est qu’est le socialisme a travers l’excuse de l’Egalité.

      C’est un long débat mais le fond est la

      Sincérement

    • Amellal Ibrahim

      1 July 2014

      “Le socialisme est une philosophie de l’échec, le credo de l’ignorance et l’évangile de l’envie.”

      Winston Churchill

    • Arsene Holmes

      1 July 2014

      Amen

  • Pierre

    1 July 2014

    Monsieur,

    Vous ne tenez pas en très grande estime la génération mai 68 et je peux vous comprendre.

    Toutefois si, comme il se dit parfois, les événements de mai 68 furent commandités par les USA pour déstabiliser la France et le Général de Gaule qui venait de rapatrier l’or français, alors votre critique est hors de propos puisque cette génération est une émanation des USA et non pas endémique à la France.

    Répondre
    • idlibertes

      1 July 2014

      PLEASE, le complot américain, ENCORE ???? Get a life

    • Amellal Ibrahim

      1 July 2014

      En tout cas ce n’était pas le grand amour entre les 2 …

      Les US ont, paraît-il, organisé le débarquement allié sans même en informer de Gaulle qui n’a jamais commémoré cet évènement …

      Il a raison d’avoir rapatrier l’or sinon il serait probablement en Chine …

    • Pierre

      2 July 2014

      Mon texte n’est pas en relation avec un quelconque complot, il est simplement une contestation qu’une partie des français de la génération de ce très cher Monsieur Gave puisse être formée d’imbéciles.

      Moi, les français de cet âge, avec leur baguette, leur gouaille et leur bons vins, je les aime bien.

      Je pensais simplement que la bêtise était un truc endémique aux USA.

      Foin de complot 😉

    • idlibertes

      2 July 2014

      Pourquoi le peuple américain serait il plus bête que le français ? Assurément , super Dupont , vous vous accordez bien trop d importance !

    • Pierre

      2 July 2014

      Après l’allusion au complot, des attaques personnelles maintenant pfff

      Ce qui frappe ici, c’est que le dialogue devient rapidement impossible quand l’origine de l’expression est différente.

      La superbe est plutôt un trait de caractère français, à vous de le dire …

    • idlibertes

      2 July 2014

      Non, Personnel serait sur le choix de l’image et ou du pseudo.

      Mon propos restait cirsonstancié en réponse au votre. La superbe quant à elle n’est pas plus française, qu’Italienne ou Anglaise. Question de point de vue.

    • pierre

      2 July 2014

      Alors deux petites choses :

      1 · La superbe semble donc être Européenne et je n’en suis pas

      2 · Le « pseudo » est mon prénom et l’image est celle issue de mon blog de voyage que je vous propose :

      http://bourlingueurs.wordpress.com/

      J’ai d’ailleurs été assez surpris de la voir apparaître lors de mon tout premier commentaire…

      Pour le reste, je lis volontiers les articles de Monsieur Charles Gave, franchement cela change de l’ordinaire, grand Dieu 🙂

  • PLMU

    1 July 2014

    Bonjour , il serait possible d’avoir svp un article sur les révolutions celle de Danton et celle de Robespierre , ainsi nous pourrions voir nous les libéraux quoi prendre de 1789 et quoi laisser si on doit prendre quelque chose bien sur ? Car les libéraux on utilise 1789 et moi le premier mais je manque de culture à ce sujet

    J’apprécie la révolution de Danton mais aussi les personnes telle que le Marquis de Lafayette et quelques autres

    Répondre
    • idlibertes

      1 July 2014

      Bien sur, vous prenez un livre de 5 eme par exemple, Hachette et vous aurez les deux periodes de la révolution, avant la terreur et après la terreur.

      Et pitié, pour le reste de tartine façon alain genestine de marquis de la fayette et autre étalage de pseudo culture resacée à outrance et rance sur les tranches, non merci, pas de cela içi.

      On est trés content que vous appréciiez tous ces monsieurs. So what…. ?

  • vivelafrance

    30 June 2014

    Bonjour et merci beaucoup monsieur Gave pour votre clairvoyance !!!!

    Répondre
  • xly

    30 June 2014

    Au moment où le communisme soviétique s’effondrait on a rendu hommage à Francis Fukuyama pour sa thèse de ” la fin de l’histoire”, sous-entendu l’hégémonie de la démocratie libérale. Tandis qu’était ignorée celle de Benjamin Barber “Jihad vs Macworld” parue à la même époque, bien avant le drame de Septembre 2001, et qui se voit chaque jour confirmée par les faits.

    Répondre
  • emmanuel

    30 June 2014

    Vous faites Monsieur Gave une fixation sur les Problemes France.
    Cette crise n’est pas une crise de la France, par la France.
    La ploutocratie est du meme ordre partout ailleurs.
    C’est de cela dont il s’agit.
    Et les interets d’une certaine categorie sociale qui se nourrie de l’usure se portent bien.
    Sommes nous donc si mal gere depuis 40 ans…

    Somme nous arrive au bout de toutes les astuces comptables pour vivre depuis toujours au dessus de nos moyens…
    Vaste question qui ne concerne pas que la France.
    Les dettes sont abyssales partout (privees ou publiques).
    La monnaie est dette.
    La liquidite est dette.
    La croissance economique c’est de la dette absolue…
    Et les richesses produitent par ces stocks gigantesques de dettes sont plus que virtuels dans l’absolue, et sont condensees dans l’absolue au profit d’une certaine elite sociale.

    Allons nous assister a l’ecroulement de tout ceci…
    J’en doute : ni en France ni ailleurs…
    Je doute que ce qui se nourrie de l’usure, perisse par l’usure…
    Usure proscrite en Europe jusqu’à la fin du moyen age.
    Usure proscrite dans l’Islam.

    Mais si tel est le cas c’est plutôt une bonne nouvelle…
    Nous assiterons peut etre a la naissance d’un nouveau monde vraiement liberal…
    Ou peut etre tout simplement a l’emergeance d’un nouvel ordre mondial avec les memes ususiers a la manœuvre.

    Répondre
    • emmanuel

      30 June 2014

      “we are on the verge of a global transformation.
      All we need is the right major crisis and the nation will accept the new world order”
      David Rochefeller

      Une grande revolution est peut etre en marche.
      Mais pas dans le sens ou vous l’entendez…

    • vivelafrance

      30 June 2014

      C’est le système lui meme qui est à repenser il est inefficace (trop porté sur l’immobilier et l’immobilisme et pas suffisamment sur les entreprises( un exemple parmi plein d’autres: fiscalité desincitative pour les salariés et les patrons d’entreprise notamment pour faire participer les salariés au capital et à s’investir dans leur propre entreprises contrairement au Japon ou aux USA).
      mais nous subissons en plus comme les autres pays européens les politiques de banques centrales et l’euro. Il n’y a qu’à comparer la fiscalité en France avec les autres pays européens comme la Suède par exemple pour se rendre compte que nous sommes bloqué dans une impasse. Seul de vrais reformes structurelles suivi de mentalité ou pourquoi de changement de régime pourrait nous permettre de nous sortir de là !!!

  • idlibertes

    30 June 2014

    @amellal

    Parce que le christianisme est une religion qui donne à l’homme son individualité face à Dieu. On sort de l’ortopraxie juive et musulmane ( ou du pharisiannisme ) pour permettre la notion de choix individuel. Or pour permettre le choix, il faut être libre, sinon pas de mérité à “bien” choisir.

    Etre un vrai chrétien, c’est donc avoir la liberté de choisir comment agir en fonction des commandements de Dieu et surtout de la façon dont chacun va les interpréter et Dieu jugera les siens.

    Rien n’est déterminé et ce n’est pas votre tendance au culte ou même le don de votre vie à Dieu, dans le christianisme qui vous achètera un place à coté de Dieu dans l’éternité.

    Va et ne péche plus.

    Mais surtout, apprend à la faire seul.

    Répondre
    • Amellal Ibrahim

      30 June 2014

      Bonjour,

      J’ai l’impression que vous considérez le musulman ou le juif comme une mule ou un robot juste bon à faire ce qu’on lui ordonne, il existe un libre-arbitre chez ces religions, ce n’est pas une exclusivité chrétienne … selon moi …

      http://www.universtorah.com/ns2_dossier-488-determinisme-et-judaisme.htm

      Le principe de libre-arbitre ou la liberté du Vouloir constitue une idée phare dans la Tradition juive, un pilier de la Tora et de la Mitsva écrit le Rambam (Michné Tora Hilkhote Téchouva 5, 3).

      Pour ce qui est de l’Islam :

      « Que celui qui le veut prenne donc un chemin vers son Seigneur,mais vous ne le voudrez que si Dieu, le Seigneur des mondes, le veut. »
      Sourate 81. L’obscurcissement (At-Takwir). Verset 28-29

      « Que celui qui veut, prenne refuge auprès de son Seigneur. »
      Sourate La nouvelle (An-Naba). Verset 39

      256. Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroît au Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient.
      Sourate 2 (La génisse)

      Pour la paternité des 2 révolutions, il me semble que ce soit plutôt maçonnique que catholique non ?

      Au fait, petit HS, c’est quoi la différence entre les catholiques et les protestants au niveau économie ?

      Parce que normalement les “chrétiens businessmans” ils sont protestants selon Max Weber …

    • idlibertes

      30 June 2014

      Non, vous faites erreur. Personne ne considére que les juifs ou les musulmans ceci ou cela. Je répondais simplement à la question sur le lien entre libéralisme et Christianisme sur lequel philippe Nemo s’est exprimé bien mieux que je ne saurais le faire . Papier de 5 pages présent sur ce site et vers lequel je vous renvoies ; qui est aussi la thése sous jacente de Toynbee (susvisée dans l’article de CG d’aujourd’hui).

  • CharlesM

    30 June 2014

    Excellent le parallèle entre les velléités de “réformes” actuelles et les tentatives de Gorbatchev! Avec les rigidités françaises , la puissance des apparatchiks et la classe politique qu’ on a , ca risque plus de finir à la sauce Eltsine qu’à la sauce Thatcher.

    Répondre
    • Amellal Ibrahim

      30 June 2014

      Justement, j’ai déniché le bouquin de Revel nommé “La Grande parade” il paraît que ça parle de ça …

  • GM

    30 June 2014

    Merci pour ce billet brillant de concision et de clarté.

    Je suis plus pessimiste que vous : les conditions nécessaires à un remède de cheval à l’anglaise ne sont pas réunies. L’irréalisme économique des idées de la Révolution Française trouve aussi un écho vivace à l’étranger, en tout premier lieu auprès des forces qui pourraient aider à tirer le pays de l’ornière. Il n’est qu’à voir la progression vertigineuse des idées socialistes aux Etats-Unis, le poids sans cesse grandissant des administrations technocratiques internationales, soutenues en cela par des lobbys puissants ayant intérêt à une centralisation du pouvoir (médias, ONG, groupes de pression écologistes…), la domination du marxisme culturel dans le monde occidental en général… La confortable pension pour technocrates keynésiens qu’est le FMI aujourd’hui saurait-elle résoudre le cas français avec efficacité?

    Il me semble que l’Egalité à atteindre par le Droit de l’Etat est un idéal qui s’est rarement si bien porté, en dépit des avertissements de plus en plus secs de la réalité. Cela n’évitera pas à la France une aggravation majeure de la crise institutionnelle qu’elle traverse, mais ça sème le doute sur les leçons qui vont en être tirées…

    Répondre
  • jimmie19

    30 June 2014

    Bonjour,
    100% d’accord avec votre description de la médiocrité de nos élites politiques autoclonées.
    Il y a cependant, d’après moi, un petit bémol en ce qui concerne l’ancienneté du phénomène que vous faites remonter à la génération 68.
    En effet, Mitterrand et ses petits amis étaient plutôt de la génération 1940 et quelques, ce qui leur a permis de commencer à ruiner la France en accordant à la dite génération la retraite à 60 ans alors qu’ils n’avaient en rien cotisé pour cela, nous obligeant à nous endetter (avant Mitterrand : France, dette zéro).
    Bien sûr, quand vous parlez de génération 68, vous ne parlez pas de l’âge des grévistes (plutôt entre 30 et 60 ans) mais des idées véhiculées par quelques dizaines de milliers de jeunes de 20-30 ans avec la complicité bienveillante des générations antérieures qui allaient en profiter (?).

    Répondre
  • Homo-Orcus

    30 June 2014

    Le modérateur serait-il jacobin pour effacer mon commentaire sur Marat ?

    Répondre
    • Josick Croyal

      30 June 2014

      Il suit mon commentaire, non ?

    • Homo-Orcus

      30 June 2014

      YES

  • Homo-Orcus

    30 June 2014

    Deux articles significatifs de la Déclaration des droits du musulman…
    Art.24
    Tous les droits et libertés énoncés dans ce document sont subordonnés aux dispositions de la Loi islamique.
    Art. 25
    La Loi islamique est la seule source de référence pour interpréter ou clarifier tout article de cette Déclaration.

    Répondre
  • Josick Croyal

    30 June 2014

    “Que périsse mon pays plutôt que mes idées, telle a été le cri de guerre de tous ceux qui nous gouvernent depuis au moins 1973.”

    Reprise de Marat : « Que périsse le peuple plutôt que nos principes » !

    Et à propos de ce Marat, l’on peut lire http://www.histoire-en-ligne.com/article.php3?id_article=237 : “Le 21 septembre 1794, un décret le rendant « immortel » il est exhumé et placé au Panthéon. Le 16 novembre, la République lui fait l’éloge suivant : « Comme Jésus, Marat aima ardemment le peuple et n’aima que lui. Comme Jésus, Marat détesta les rois, les nobles, les prêtres, les riches, les fripons et comme Jésus, il ne cessa de combattre ces pestes de la société ».

    Drôle d’amour du peuple !!!

    Répondre
    • Homo-Orcus

      30 June 2014

      à savoir aussi : Installation sur la place du Carrousel d’une pyramide dédiée à Jean-Paul Marat
      Le 2 août 1793, on installera, à l’emplacement de la guillotine, une pyramide en bois surmontée d’une inscription : « Aux mânes de Marat 13 juillet an I. Du fond de son souterrain il fit trembler les traîtres. Une main perfide le ravit à l’amour du peuple. » On y exhibait aussi la fameuse baignoire sabot de Jean-Paul Marat, et son écritoire sur lequel furent conçus quelques-uns de ses appels les plus furieux d’une période qui n’en était pas avare. La pyramide, la baignoire et l’écriteau restèrent jusqu’au 9 thermidor an II (27 juillet 1794). Tiens, tiens, vous ne trouvez pas un rapprochement avec Mitrand le jacobin et sa pyramide du Louvre comme symbole et dévotion ?

  • laurent

    30 June 2014

    Merci Monsieur Gaves. sublime explication de la situation. Extraordinaire, magistrale. Vous etes vraiment un des plus grand intellectuel de 21eme siecle. Expliquer par des mots ce que tant de gens persoivent de maniere intuitive. Merci encore pour votre generosite.

    Répondre
  • superman

    30 June 2014

    ce que dit M Gave est pertinent mais une chose importante m’échappe: pourquoi une majorité d’oligarques s’obstinent à pisser dans le sens du socialisme néo 68ard dans les médias qu’ils controlent ?
    n’est ce pas de la collaboration active à une idéologie délétère ?
    qu’ont ils à gagner en se comportant ainsi ?
    ne se rendent ils pas compte qu’en abrutissant le peuple ils sont entrain de fabriquer une masse stupide, déséquilibrée et donc dangereuse.

    quelqu’un a til une explication ?

    Répondre
    • Amellal Ibrahim

      30 June 2014

      Il y a des explications de nature complotiste, (lire La faillite du Monde Moderne ou les livres de Sophie Coignard) mais sinon une masse abrutie convient parfaitement à une oligarchie …

      Il était important d’avoir un peuple instruit pour le sortir de l'”obscurantisme religieux” et détruire le système féodal et le remplacer par la bourgeoisie, maintenant que c’est chose faite, il faut rendre la masse ignorante afin la dominer plus facilement avec quand même quelques pôles d’excellence …

    • Bois

      1 July 2014

      Votre avis me paraît parfaitement correspondre à la réalité des oligarques du moment:discours du chef contre la Finance,mal absolu et plusieurs de ses acolytes sont multimillionnaires;l’élite à profité à plein de l’enseignement d’antan avec non seulement les notes mais les punitions et parvenue au faite de sa puissance, elle prône l’abandon des notes pur et simple ce qui est la garantie du nivellement par le bas aggravé car il est déjà entamé.(nous avons des pseudo élites et pas qu’en France).l’élite s’est mise à détester à détester ou ne plus s’occuper du peuple:lire l’essai de Christopher Lasch “La révolte des élites et la trahison de la démocratie”paru en 1993 en France .les Américains récoltent le tea party et la France le FN….

    • ARTISTE

      30 June 2014

      c’est simple mais difficile à croire pour l’honnéte homme,cette classe politique ne gouverne que pour elle,peu lui chaut l’etat de la France pouvu qu’ils conservent leurs sinécures et leurs avantages;dernier exemple la bonne blague de Sapin sur le code du travail,et que dire de l’évaluation de Le Guen sur son capital un fraudeur du fisc,qui parle de démission leurs lois ne sont promulguées que contre vous à leurs profit.Oui cela finira mal.

    • Josick Croyal

      30 June 2014

      “mais une chose importante m’échappe: pourquoi une majorité d’oligarques s’obstinent …”
      Parce que ce sont tout simplement des escrocs, l’impossibilité pour eux-même de reconnaitre leurs torts…
      Et comme dit l’artiste : “c’est simple mais difficile à croire pour l’honnête homme”…
      Oui trop simple et très difficile à assimiler pour l’honnête homme qui ne fonctionne absolument pas comme cela… On ne peut imaginer qu’un tel comportement existe, une telle persistance dans l’erreur, persistance pourtant connue à travers le dicton : “la vieille garde meurt, ne se rend pas”.

  • prime

    30 June 2014

    seul hic: ça peut prendre plusieurs décennies. (exemple de l’urss). notre pays est encore très riche et ce que vous anticipez avec une belle lucidité, cher monsieur Gave, ne peut advenir que dans un contexte de détresse totale. nous en sommes loin encore, ne pensez vous pas?

    Répondre
    • FaLLaWa

      1 July 2014

      Personnellement j’adhère et je pense que tout cela peut durer encore allègremment 20 ans

  • Josick Croyal

    30 June 2014

    N’ayons pas peur des mots : nos “élites” françaises sont des escrocs, escroc dont le propre est de ne jamais reconnaitre ses torts, même pris la main dans le sac (à la différence du simple voleur).

    Répondre
    • Homo-Orcus

      30 June 2014

      Isaïe I, 18 : “Quand bien même vos crimes auraient la couleur du sang, ils seront blancs comme neige”.

  • Faik Henablia

    30 June 2014

    Bonjour Charles.
    “Il n’y a pas de mot pour la notion de liberté en arabe”, écriviez-vous en 1988. J’espère que vous avez eu l’occasion, depuis, de vérifier l’inéxactitude de cette affirmation, car ce mot existe bel et bien et fort heureusement d’ailleurs, même si l’application de la notion est, je vous le concède, toute relative.

    Répondre
  • Amellal Ibrahim

    30 June 2014

    Bonjour,

    La révolution et un changement de régime est un classique en France.

    Au fait en quoi les révolutions françaises et américaines sont issues du Christianisme ? Elles sont plutôt d’inspiration maçonnique … et la révolution française a particulièrement persécuté l’Eglise comme en Vendée ou sous la IIIeme république, votre Alsace a été épargnée à cause ou grâce à Bismarck non ?

    PS : Il existe un mot pour dire liberté en arabe, c’est حُرّيّة

    Répondre
    • idlibertes

      30 June 2014

      Il y a eu deux revolutions Fr. Celle de Danton et celle de robespierre. Le drame est encore là à ce jour.

    • emmanuel

      1 July 2014

      Coupez leurs la tete…
      Ce fut une revolution qui nous ramena au point de depart en passant par la case Terreur…

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!