https://institutdeslibertes.org/hiboo/
Charles Gave

HIBOO

Je travaille dans la finance depuis plus de quarante ans et tous les matins je me réveille en me disant que décidément je fais un métier merveilleux. Et puisque j’ai de vrais rapports d’intimité avec tous ceux qui se donnent la peine de me lire, je me suis dis que je leur devais et que je me devais de leur expliquer pourquoi j’étais heureux de faire ce que je fais.

Voici mon explication.

  • D’abord je fais un métier où l’on me paye pour apprendre et pour comprendre, ce qui est prodigieux.
  • Ensuite, une fois que j’ai appris et compris (dans cet ordre), je me balade partout dans le monde pour rencontrer des gens intelligents qui, à ma grande stupéfaction, payent pour me rencontrer et discuter avec moi du résultat de mon apprentissage.
  • Et pourquoi acceptent-ils de me voir et de discuter avec moi ? va se dire le lecteur. Tout simplement parce qu’ils savent que mon but ultime est de les aider à devenir plus LIBRES.

Je m’explique : Dostoïevski disait que l’argent « c’était de la Liberté frappée ». Par la, il signifiait que celui qui avait atteint son indépendance financière était vraiment libre. Loin de moi l’idée de dire que seuls les gens riches sont libres car l’on peut tout à fait être enchainé par sa propre richesse et nul ne peut servir deux maitres à la fois, Mammon et Dieu.  Le moine dans sa cellule est sans doute plus libre que l’homme le plus riche du monde. Hélas, cette forme de Liberté n’est pas ouverte à tout le monde. Mais celui qui a compris que l’argent est un mauvais maitre mais un très utile serviteur peut tout à fait accéder à une forme de Liberté qui m’est chère entre toutes, la possibilité de penser par lui-même.

 

Guizot disait « enrichissez vous par le travail et par l’épargne », ce que l’on a beaucoup brocardé dans les milieux bien pensant. Je dis la même chose. Si vous voulez être libre vous devez prendre le contrôle de votre épargne. Et donc, toute ma vie, j’ai essayé d’expliquer aux gens ce qu’ils devaient faire pour accéder à cette liberté « sans travailler…mais en réfléchissant ».  Notre société « ouverte », au sens où Karl Popper l’entendait, permet en effet à chacun dans le courant de sa vie d’atteindre l’indépendance financière pour peu qu’il réfléchisse à la façon dont il va  investir son épargne.

C’est là où le Liberal que je suis affirme une vérité fondamentale du Libéralisme : Le but ultime d’une transaction volontaire entre deux individus est un accroissement de la liberté individuelle des deux parties qui ont fait affaire. Le but de chaque échange est non pas d’enrichir une partie au détriment de l’autre mais d’enrichir les deux en permettant à chacun de se sentir plus libre après l’échange.

Et tous ceux qui détestent la Liberté ont toujours d’une façon ou d’une autre voulu empêcher la liberté des échanges en favorisant des monopoles (en particulier dans le domaine de l’éducation) et en suscitant des interdictions pour empêcher tout un chacun de penser librement c’est à dire par lui-même.

Par exemple, les réglementations que les états ou les autorités européennes mettent sur la libre disposition de leur épargne par les citoyens sont totalement attentatoires à cette recherche de la Liberté individuelle qui seule peut vous rendre heureux. Et ce n’est pas par hasard : des citoyens vraiment libres, c’est-à-dire indépendants financièrement, ne supporteraient pas une seconde la dictature molle que ces êtres malfaisants et donc malheureux veulent nous imposer.

Bref, j’aime mon métier parce que je continue à apprendre et que je suis payé pour diffuser ce que j’ai appris, ce qui permet à tout un chacun (moi y compris) de devenir plus libre et donc plus heureux.

Mais il y a une autre raison qui me fait aimer ce que je fais : je rencontre des gens vraiment hors du commun et beaucoup de ces gens partagent ma passion pour la Liberté à laquelle on arrive par l’échange volontaire entre deux parties.

 

Ce qui m’amène au sujet de cette semaine, HIBOO, après cette introduction qui peut paraitre un peu longue.

 

A la fin du siècle dernier, ayant vendu la société que j’avais créé en 1973 à un grand groupe américain, je me suis retrouvé quelque peu désœuvré. Mon fils me dit alors que j’étais trop jeune et trop compétent pour arrêter de travailler (ce qui était bien aimable de sa part), qu’il allait créer un nouveau groupe financier et que j’allais travailler pour lui. Ce que je fis. Au début, les clients étaient rares et l’un des premiers fut une société de gestion Parisienne « Rouvier et associés » et à ce jour, ils le sont encore. C’était- et c’est encore- une entreprise spécialisée dans la gestion de comptes individuels qui avait été créée par Guillaume Rouvier quelques années auparavant. Rien que de très classique donc.

Ce qui l’est moins c’est que Guillaume Rouvier, à 59 ans, a décidé de se lancer dans une nouvelle activité et de créer quelque chose (qui existe aujourd’hui) et qui s’appelle HIBOO.

En voici la description telle qu’elle apparait sur leur site.

 

Année de naissance : 2017

Deux fondateurs, deux générations, deux univers :

Guillaume Rouvier, 59 ans, a fondé la société de gestion de capitaux Rouvier Associés en 1986 et l’a développée jusqu’en 2016.

Marie de Raismes, 30 ans, a co-fondé et co-développé une start-up agritech suisse pendant 5 ans  à travers trois levées de fonds.

Un métier : l’analyse des entreprises françaises cotées et de leur environnement.

Suivies, formatées et indépendantes, nos études commencent par couvrir des entreprises françaises.

Un regard : le long terme.

Hiboo étudie les comptes et la stratégie des sociétés sur plus de dix années et projette leur avenir sur le long terme.

Comment fonctionne le site Hiboo ?

Une expertise en ligne, gratuite, accessible à tous :

  1. Des analyses de l’environnement économique et politique dans la section Tendances.
  2. Des analyses de sociétés cotées dans la section Valeurs, disponibles sous deux formes complémentaires :une vidéo de 10 à 15 minutes présente la société et introduit à la lecture de l’analyse financière; cette dernière, écrite et formatée, permet au lecteur de mesurer l’enjeu de l’investissement et de comparer rapidement plusieurs valeurs entre elles.
  3. Des formations à l’investissement à long terme et un glossaire pour lire les fiches d’analyses dans la section Mode d’emploi.

 

Pour aller plus loin, l’investisseur peut :

 

  1. S’inscrire gratuitement sur le sitepour avoir accès aux dernières actualités et résultats concernant la société et se créer une liste de favoris
  2. Souscrire un abonnement payant (recommandé pour les professionnels) :

Aide à l’analyse :

Possibilité d’importer sous format excel plus de 10 ans de comptes pour chaque société, bruts – tels que présentés par la société – et retraités par les équipes Hiboo, avec l’explication et la philosophie de ces retraitements ainsi que la mise en valeur et l’explication des différents ratios en permettant une lecture rapide.

Aide à la gestion :

Observations particulières des équipes Hiboo sur les sociétés étudiées les plus intéressantes. Accès à des analyses complémentaires de valeurs étrangères présentant les qualités d’un excellent investissement à long terme.

Liste de valeurs – françaises et internationales – recommandées par Hiboo.

Les entreprises peuvent s’abonner aux modules complémentaires suivants :

  1. Le suivi semestriel et/ou trimestriel des résultats.
  2. Une ou plusieurs interviews stratégiques d’un membre de la direction de la société.
  3. Une traduction en anglais des différents éléments d’analyse.
  4. Une communication ouverte en cas de crise ou d’événement spécial.

Notre formulaire de contact est disponible ici si vous désirez obtenir plus de renseignements sur les abonnements payants.

 

Nos valeurs

 

Ce sont ces valeurs qui ont motivé la création de Hiboo et qui quotidiennement animent ceux qui travaillent à son développement :

  1. La liberté de pensée : ne pas se laisser enfermer dans un schéma de pensée dominant, ouvrir son esprit à des idées nouvelles, écouter les entrepreneurs et les managers et comprendre leur culture sont nécessaires pour une analyse pertinente dans un monde divers et en mutation. Nous l’apprécions également chez les managers dans leurs décisions pour leur entreprise.
  2. La transparence: nous justifions nos avis et portons à la connaissance des investisseurs et des entreprises les éléments sur lesquels ils ont été fondés. Plus globalement, convaincus que la connaissance fonde la confiance, nous nous engageons pour une information plus accessible.
  3. La mesure: notre travail d’analyse peut affecter tant les entreprises que nous étudions que les investisseurs qui utilisent notre travail. Nous sommes très attentifs à ce que nous mettons en ligne et à qualifier le niveau de confianceque nous avons dans nos appréciations.

 

Cette nouvelle aventure  dans laquelle se lance mon ami Guillaume Rouvier commence exactement là où l’Institut des Libertés s’arrête. Sur ce site, vous trouverez tout ce dont vous pourrez avoir besoin pour choisir en connaissance de cause les valeurs qui constitueront le socle de votre épargne et la philosophie est exactement la même que la nôtre : honnêteté intellectuelle, gratuité, vues alternatives, conseils tirés d’une longue expérience… En réalité, un individu de bonne volonté se retrouve avec ces deux sites aussi bien équipé pour gérer une épargne que les grandes banques de la place. Voila le vrai miracle de l’Internet : permettre à chacun de retrouver son autonomie en échappant à la main mise monopolistique des grandes institutions sur notre épargne.

Si vous consacrez quelques heures par semaine à vous occuper enfin de vos avoirs, alors vous deviendrez libre. C’est tout le mal que je vous souhaite. Mais HIBOO  vous sera nécessaire.