8 novembre, 2022

Élections de mi-mandat, petit résumé avant les résultats aux USA.

Je ne résiste pas au plaisir d’écrire quelques lignes sur les élections de mardi prochain aux États-Unis.

Comme plus de 35 millions de mes concitoyens, j’ai déjà voté et puis sans hésitation et je pense pouvoir  vous annoncer la sévère déculottée que prendra le parti démocrate avec la perte de majorité à la Chambre des Représentants, ou les démocrates ont le contrôle 220/212, avec 3 sièges vacants.

Les Républicains n’ont besoin que d’un gain net de 5 sièges pour l’emporter, je pense qu’ils gagneront de 25 à 30, d’après les analyses indépendantes les plus sérieuses.

Au Senat ou les deux parties sont à égalité, 50/50, mais avec un contrôle démocrate par le vote de partage octroyé au Vice-Président démocrate, Kamela Harris.

Là encore la majorité devrait revenir aux républicains avec 1 ou 2 sièges…

Sont à suivre tout particulièrement les élections de Georgia et Pennsylvanie, accessoirement du Névada et de l’Arizona.

Si aucun des deux candidats principaux en Georgie n’obtient plus de 50% des suffrages exprimés, il faudra revoter le 6 décembre.

Mardi on vote aussi dans un certain nombre d’États, pour les fonctions de Gouverneur, dont New York, ou je suis résident et ou la succession d’Andrew Cuomo, démissionnaire pour raison de multiples allégations d’harcèlement sexuel, est directement menacée par le membre du Congrès Lee Zeldin.

En novembre 2020, Trump fut défait tant au niveau des suffrages des grands électeurs qu’en fonction des votes populaires.

Biden fut élu par rejet de Trump, sans véritable campagne ni programme.

À peine entré en fonction, en janvier 2021, il s’entoure alors d’un cabinet “arc en ciel”, nommant des secrétaires d’État sur des critères ethniques et d’orientation sexuelle et tente de mettre en œuvre un programme sur lequel il n’avait aucun mandat populaire, sans doute le plus progressiste depuis le New Deal de Roosevelt dans les années trente: Dépenses publiques massives non financées, agressivité anti-sources d’énergie traditionnelles, politique étrangère erratique, retour dans les accords de Paris, ouverture au régime iranien, pour une rentrée des États Unis dans le JCPOA.

Et surtout sortie en catastrophe d’Afghanistan, dans les pires conditions, contre les avis de l’état-major.

Ceci est sans aucun doute une des raisons du regain de menaces de la Chine sur Taïwan, et surtout de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

A ceci il faut ajouter un appel à peine voilé à l’immigration illégale d’Amérique Centrale en pleine pandémie.

Et une augmentation de la criminalité dans un climat de défiance vis à vis de la police.

Il y a quelque mois, émotion notamment chez les électrices dites suburbaines à la suite de la remise en cause de la jurisprudence de la Cour Suprême sur l’avortement.

Ce revirement aurait pu ramener certains électeurs au parti démocrate, mais l’opinion est essentiellement concernée par l’inflation – que l’administration Biden essaie d’imputer au conflit ukrainien – mais qui procède largement des injections massives de pouvoir d’achat dans une économie à flux tendus, et d’une politique anti-énergie classique.

On en voit les résultats avec les ponctions massives sur les réserves stratégiques, et les tentatives d’augmentation des quotas de production de l’OPEC, repoussées par les États du Golf.

Face à ces échecs répétés, l’administration tente de faire campagne sur les menaces qui pèseraient sur la démocratie, à la suite de l’invasion du Congrès le 6 janvier 2021.

Ou sur l’avortement.

Mais ces thèmes susceptibles de mobiliser des élites côtières nanties qui sont les bataillons du nouveau parti démocrate, sont sans impact significatif sur les classes moyennes, préoccupées comme certaines minorités, par la dégradation du système scolaire public, l’insécurité, et l’immigration incontrôlée.

Alors la traduction électorale est attendue et méritée.

Les Républicains auront bien peu de temps pour corriger les dérives des administrations démocrates, la campagne présidentielle de 2024 démarre de fait début 2023.

Biden aura de la peine à se représenter, et il n’a a un aucun successeur évident, et sûrement pas Kamela Harris.

Trump a clairement fait comprendre qu’il serait dans la course, en dépit de nombreux handicaps, personnels, professionnels, et politiques.

Biden affirme être le seul à pouvoir le battre à nouveau, toutefois rejouer le match 2020 serait un désastre pour le pays.

Je souhaite et je crois que d’autres candidatures sont possibles et souhaitables et je vous en parlerai une autre fois.

Auteur: Jean-Claude Gruffat

Jean Claude Gruffat est depuis Avril 2020 Managing Director chez Weild and Co, banque d’affaires indépendante présente dans plus de 20 États aux États Unis. Après une carrière dans la banque internationale chez Indosuez, puis Citigroup. Jean Claude Gruffat est le Chairman de Competitive Enterprise Institute, et un board member de Atlas Network, toutes deux think thanks libertariennes domiciliées à Washington DC. Il est également gouverneur de L’American Hospital de Paris. Titulaire d’un doctorat en droit public, et d’une maîtrise de science politique de l’Universite de Lyon, ainsi que ancien participant au Stanford Executive Program, GSB, Stanford University, CA.

45 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Dominique

    21 novembre 2022

    Cet article de France Soir explique remarquablement la déroute finale de Républicains, à quelques voix près, dans les états où la machine à frauder joue à fond.
    .
    La fraude par la moisson de bulletins à domicile par des démarchages porte à porte est expliquée dans le détail, exemples à l’appui.
    .
    Ainsi que les pressions de Mitch McConnell sur sur des candidats pro Trump.

    https://www.francesoir.fr/politique-monde/etats-unis-les-etranges-elections-de-mi-mandat-du-8-novembre-2022

    Répondre
  • Dominique

    20 novembre 2022

    Lake’s campaign adviser Caroline Wren explained several issues with Maricopa County officials, including why voting machines only had issues on Election Day and not during the early voting process.

    Caroline gets it. pic.twitter.com/7WQBDAA0rZ
    .
    — Kari Lake (@KariLake) November 18, 2022
    Eleven days after Election Day, votes are still being counted in Maricopa County following reports that up to 48% of vote tabulation machines malfunctioned that day.
    .
    About 85% of Maricopa County election workers, including poll workers, clerks, and an election judge, testified this week that they are “not at all confident” about the election outcome in Arizona, according to the Election Integrity Network.
    .
    Lake has not conceded to her Democrat opponent Katie Hobbs despite most mainstream media outlets calling the gubernatorial race for Hobbs on Monday.

    Arizona, we are still in the fight. pic.twitter.com/ytaGvqG5J0

    — Kari Lake (@KariLake) November 17
    .
    Ces fraudes voleront la victoire à Don Santis ou Trump, ou un autre, en 2024. et à la marge dans les swing states comme en 2020 et 2022.

    Répondre
  • Dominique

    19 novembre 2022

    Kari Lake vient de perdre l’élection de Gouverneur à 20.000 voix près. Elle dénonce des fraudes et elle les motive.

    Répondre
  • Dominique

    13 novembre 2022

    Cher JCG,

    Vos mots de la fin sont très pertinents :
    – l’éducation, par un système d’enseignement non étatisé et / ou non  » woke  » , grâce au chèque éducation permettant à chaque famille de choisir collège. Sur ce point, la ministre de Trump a échoué., et donc Trump également trop occupé à se défendre de tous les côtés. Il lui eut fallu expliqué longuement au coin du feu la Constitution américaine plutôt que twitter.
    – la sécurité. Tant que les 2 amendements de liberté de port d’arme et de parole resteront inviolés, les vrais Américains ne seront pas en réel danger. Mais les fonctionnaires du Deep State – pardon, les Démocrates – vont accentuer les mesures de restriction des armes et de libre parole.
    Je crains que les RINOs soient de leur côté là aussi. On le voit dans les grandes questions et dans leur accord tacite avec le Comité de Janvier 2020 et les effroyables emprisonnements de manifestants innocents.
    .
    – l’électorat Démocrates / Républicains est analysé dans les enquêtes d’opinion effectuées lors de ce midterm, état par état, et c’est passionnant.
    Il en ressort que l’électorat Démocrate est plus féminin, plus non marié, plus jeune, plus non-blanc, contre les armes et partisan de l’avortement. A l’opposé des forces qui soutiennent le rêve américain, pour faire court.
    J’entendai hier sur une radio française libre un Français expliquer les raisons qui l’ont obliger à aller vivre au Texas :  » dans le Texas rural je retrouve la France traditionnelle « . Je veux bien le croire.
    .
    Si je peux me permetttre : Ne soyez pas RINOs, c’est la plus mauvaise façon pour faire détester les Américains aux Français de la patrie traditionnelle, ( celle que la patrie révolutionnaire a tuée selon l’historien Jean de Viguerie ) et aux peuples du monde multipolaire qui avance et fait face à  » l ’empire « .
    Et surtout, faites tout pour ne pas diviser les Républicains comme le font les RINOs.
    Des Américains sont populistes et d’autres sont des intellectuels de haut niveau, c’est la situation actuelle et elle évoluera, mais tous doivent comprendre que leurs ennemis veulent leur désunion.
    Pour le moment ils ont un leader naturel et il est populiste. Regardez les points positifs du personnage selon ses actes et non selon son caractère et ses manières qui peuvent déplaire, et adoucissez votre jugement.
    Il faudra laisser  » We The People  » choisir son candidat et d’ici là penser en fonction des principes constitutionnels.
    .
    Vous savez ce que je pense du Deep State puisque vous avez lu ma modeste contribution. Là est la machine qui est l’ennemi des Américains, et le CFR est l’organe politique discret, pour ne pas dire secret, des grands banquiers américains. Le CFR anime le Deep State. C’est pourquoi les élections sont manipulées et la Démocratie n’est plus celle des Pères Fondateurs.
    .
    Lorsque  » We The People  » comprendra cela il se révoltera, après sa prise de conscience collective en cours, si des personnalités courageuses oseront dire que la FED est une banque privée, etc. et que les grands banquiers créent les maux qui assaillent We The People.
    Pour le moment Ron Paul demande toujours son audit de la FED. Seuls les initiés comprennent qu’il s’agit de rendre la FED à la nation. avec le privilège de l’émission de la monnaie.
    .
    Déjá les gros médias ne sont plus écoutés par le peuple, et Metaverse a fait flop : la vérité progresse ( à un point inimaginable pour les Français ) grâce à la Liberté constitutionnelle.
    Covid, great reset, faux réchauffement climatique anthropologique, immigration organisée, drogue organisée, crises organisées, crimes, wokisme, etc. tout cela touche l’Américain moyen d’une façon concrête, dans sa vie de tous les jours. Tulsi aussi a fini par comprendre.
    .
    Et s’il n’a pas les outils intellectuels pour comprendre tous les messages des lanceurs d’alertes, il voit que l’explosion du prix du gallon d’essence et l’inflation sont très anormales, que des médecins soignent avec l’HCQ et l’Ivermectine, que des injectés ARN tombent comme à Gravelotte, que des parents refusent les livres pornographiques introduits dans les petites écoles, que des dirigeants de BLM vivent comme des princes, que le port d’arme sauve des vies, que Fauci a menti avec le port du marque et le confinement, que les autos électriques sont de la rigolade, que le fentanyl tue, etc.
    Sur beaucoup de ces points, Trump a manqué le coche, alors que des Gouverneurs comme de Santis ont vu clair et ont agi. CQFD.
    .
    Fait grave,, des Oath Keepers ( gardiens de la constitution ) osent dire qu’ils sont prêts à défendre la Liberté. C’est eux que visent les membres du Comité Janvier 2020 autant que Trump car ils ont compris que les EUA sont en train de devenir un état policier et que leurs armes pourraient sauver la Liberté. Ils sont 200.000 et le reste de la population est massivement armé. Le tout jeune Kyle a su s’en servir et en vertu de la Constitution il est resté libre après un procès rapide.
    .
    Vu de Sirius, c’est mon opinion.
    Je pense aussi qu’un combat mortel est engagé par le Deep State contre tous les résistants. D’où le raid des SWAT chez Roger Stone un soutien de Donald, le traquenard du FBI contre le général Flynn, l’emprisonnement arbitraire des chefs des Oath Keepers, la condamnation à près de 2 milliards de dollars ( ! ) pour le journaliste AkexJones afin de l’éliminer, sans oublierr le Russia gate contre le président Trump, etc.
    .
    Et cela va plus loin : un monde multipolaire regroupant plusieurs milliards de terriens s’est constitué et se dresse contre l’empire.
    Son expansion unilatérale est plus que freinée et cela ajoute aux dangers internes aux EUA.
    L’empire ne pourra plus s’en sortir par de nouvelles guerres comme il l’a toujours fait depuis sa guerre civile. Sauf si les grands banquiers deviennent des docteurs Folamour et faute d’avoir été exclus à temps de la sphère politique ( dissolution du CFR et du Deep State ) et confinés dans leur strict rôle de banquier.
    .
    Si un Républicain mettait ce projet foudroyant dans son programme, alors les politiciens Républicains auraient un vrai sujet de discussion.
    Pour le moment ils se combattent inutilement et contre les intérêts des Américains qu’ils veulent représenter.
    Sinon, soit We The People fera une révolution pour revenir aux sources, soit les forces sataniques auront tué la Liberté.
    Dans ces éventualités, des acteurs comme Biden ou mcConnell n’ont pas leur mot à dire, ils répèteront seulement des textes écrit au CFR.
    C’est leur FONCTION et vous semblez ne pas la voir.
    En countrepartie ils peuvent s’enrichir sans limite. De même pour des acteurs comme Busch, Clinton, Obama ( toujours en service ) etc.
    .
    Trump 2016 fut le caillou dans la chaussure des grands banquiers, sans le savoir ou connaissant les limites à ne pas dépasser… L’homme est très intelligent, j’opte pour le second choix. Il faut reconnaitre que sa tâche était énorme et que chaque jour lui délivrait une volée de missiles…
    L’svenir dira si l’expérience acquise en fera un Super Trump que We The People reconnaitrait. Ce qui fait beaucoup de si.
    .
    Sinon, il faudra un autre caillou pour conserver leur Liberté aux Américains et libérer le monde des griffes de l’empire.
    Deux sujets qui sont liés par la même soif de l’argent et de la puissance, celle des grandes familles de banquiers héréditaires.
    A suivre donc.

    Répondre
    • Gruffat

      14 novembre 2022

      Cher Monsieur,
      J’entends les arguments que vous reprenez chaque jour dans les publications conspirationnistes et dans la bouche d’élus républicains tels Marjorie Taylor Greene.
      Ces élus marginaux ne représentent pas plus l’Amerique que le Squad de l’extrême gauche antisemite..
      Le parti démocrate a été phagocyté par son aile pseudo socialiste, et le parti républicain tente de se dégager du cultisme trompiste.
      Trump est mort politiquement car il a depuis longtemps perdu les indépendants qui font la différence.
      C’est bien pourquoi un président aussi médiocre et impopulaire que Biden a pu sauver sa peau aux dernières élections.
      Le parti républicain va tourner la page Trump, c’est sa seule chance d’échapper au wokisme désormais au pouvoir.
      Un conseil, le CFR n’a jamais gouverné l’Amerique, pas plus que Wall Street.
      Je connais bien le Senateur Rand Paul, dont j’ai fait la campagne présidentielle de 2016.
      Je suis aussi pour un audit de la FED ..
      Le vrai problème est non pas ce que vous qualifiez de Deep State, mais bien the Administrative State, cad l’abandon progressif du pouvoir effectif a des fonctionnaires au détriment du Congrès.
      Heureusement que sous Trump McConnell et the Federalist Society ont renforcé le pouvoir de juges indépendants et défenseurs de la Constitution.
      Par la perte du Senat qui a la main sur la nomination des magistrats SCOTUS et fédéraux, ce verrou a sauté.
      Helas

    • Dominique

      14 novembre 2022

      Cher JCG
      Nous restons donc sur nos positions.
      Notre échange m’aura permis d’apprendre votre point de vue de Républicain traditionnel et je le respecte. d’ autant mieux lorsque vous apportez des faits avérés.
      Vous avez bien voulu lire mes pensées conspirationnistes et je vous en remercie. J’ai cru utile de le faire dans ces libres colonnes de l’IDL fondé par Emmanuelle Gave et j’en profite pour féliciter le père et la fille, économistes et financiers de haut niveau et authentiques penseurs libéraux.
      J’ai énormément appris en lisant les chroniques de Charles Gave sur
      les questions financières évidemment et la méthode de travail. Il expose des faits qui sont avérés, il les analyse, et construits des conclusions. La démarche est sans faille et elle fait sa force.
      Dans notre discussion politique et un peu philosophique, j’ai tenté de vous montrer que vos conclusions pouvaient manquer de capacité de persuasion car avancées sans présenter des faits avérés. Je pense avoir réussi puisque vous avez ensuite montré comment Mitch McDonnell a joué un rôle crucial en faisant nommer 200 juges. Je vous crois évidemment et ne les taxe pas, sans preuves, d’être drs RINOs Horribilis. Nous verrons au fil du temps.
      .
      Par contre vous n’êtes pas fair play en n’admettant pas qu’il a manqué à son devoir de financer des candidats Républicains dans les états-balance 50 / 50 où ils auraient pulvérisé le demi point ou le point qui leur a fait défaut pour faire mordre la poussière aux Ânes qu’ils affrontaient.
      Donald aura beau jeu d’accuser Mitch et il tirera avec succès un coup franc. Ce faisant les deux augmenteront la tension entre Républicains conservateurs et Républicains populistes, et ils seront perdant dans ce jeu s’ils continuent pendant 2 ans.
      Ces débats ne m’intéressent pas car les EUA me concernent en tant que projet démocratique depuis 1776 qui hélas, à mes yeux, dont les principes de Liberté et de Responsabilité individuelles sint reniés par une caste qui transforme les EUA en une dictature qui va opprimer We The People après avoir opprimé – le mot est faible – une grande partie des peuples de la planète Terre..
      .
      C’est là que je crie casse-cou., m’appuyant sur des faits avérés tels le quasi camp Guantanamo à Washington DC où sont emprisonnés des manifestants pour le moment innocents et les 1.500.000 Irakiens passés à l’orient éternel pour des motifs d’AMD fabriqués ( Armes de Destruction Massive ).
      Le peuple Américain ne va pas aimer Gantanamo DC ( et d’autres écrasements de la Liberté ) comme les peuples du monde n’ont pas digéré la Guerre du Golfe ( et les autres ).
      .
      Effectivement, les EUA ont un problème.
      Je tente de l’analyser non pas à partir de fables conspirationnistes mais à partir de faits avérés. Et oui, parmi ces faits avérés se trouvent des faits de l’Histoire depuis le 18 ème siècle : une loge révolutionnaire en Bavière, la Table Rodne de Cecile Rhodes, Chattam House, et enfin le Council of Foreign Relations avec leurs myriades d’organisations privées et publiques, formelles comme la Trilateral ou le Traité de l’Union Européenne lu informelles comme le Deep State.
      .
      Je m’appuie asssi sur les travaux de Alexis de Tocqueville, Jacques Bordiot, Guy Debord, qui ne sont pas des conspirationnistes mais, déjà, des analystes qui dénoncèrent des conspirations.
      Et des journaux comme TNA. Foxnews. OANN.et des journaux comme Infowars semblables au Canard Enchainé mais façon texane, l’arme au point et chargée.
      .
      Ces conspirations vous ne les voyez pas, à mon avis parce que vous ne pouvez pas les regardez. Je ne vous accuse pas sinon je dirais que vous ne voulez pas les voir.
      Les 3.000 membres du CFR qui sont les hauts fonctionnaires du Deep State, la FED qui est la propriété des grands banquiers, sont des piliers des EUA et personne ne les voit ? 😊😊😊
      Le reconnaitre serait admettre qu’une Main Cachée dirige les EUA et le mondialisme.
      Ce serait admettre que les pouvoirs législatif et exécutif fédéraux sont des théâtres où des acteurs dévoyés et des politiciens honnêtes et d’autres, naïfs, jouent à la guèguerre dans un spectacle intitulé  » Démocratie américaine.  »
      Et votre monde s’effondrerait.
      .
      Au contraire, cette reconnaissance permettrait à la grande Démocratie de redevenir ce qu’elle projeta d’être à son début, en effaçant les pouvoirs politiques de fait de l’oligarchie et de son Deep State.
      Ce projet était peut-être trop ambitkeux pour espérer échapper au pouvoir de la Finance anglo-saxonne venant d’Europe, rompue aux complots politiques ayant abouti au contrôle de Buckingham Palace, au renversement de la formidable monarchie française, jusqu’à la destruction des pires centraux, ou avait manqué d’une couronne qui lui eut apporté la spiritualité nécessaire à la permanence de la vraie Justice c’est à dire le Droit naturel.
      .
      Si je pousse le raisonnement je suis amené à rejoindre ceux qui pensent que la démocratie aboutit à la dictature, puisque le pouvoir du plus grand nombre et ses Lois écrasent la Liberté individuelle jusqu’à se concentrer en un point.
      C’est le cas en France, après plus de 2 siècles de révolution permanente.
      .
      C’est le cas aux EUA mais l’oligarchie a été plus subtile en créant un gouvernement de fait en dehors de la politique et qui échappe à We The People, et laissé We The People contrôler un théátre d’ombres.
      Le point unique à la française est alors une toile composée des organes financiers privés, des directeurs de l’Administration, non élus, ( le Deep State ) et des institutions nationales et internationales également non élues
      La toile a accaparé tous les pouvoirs qui revenaient au législatif et à l’exécutif.
      Dès lors l’équilibrage à 50 / 50 des élus est une cerise sur le gâteau d’une démocratie qui n’est plus que de nom : une DINO.
      Il subsiste des trublions comme SCOTUS et des juges libres, le temps que les principes fondateurs soient périmés par les robots. Ils deviendront une nouvelle entité dans la toile de la dictature, ou deviendront des comédiens dans le théâtre.
      Mitch aura gagné un peu de temps et je pense que vlous perdez le vótre.

    • Dominique

      15 novembre 2022

      J’attend que le système délivre ma petite réponse.
      C’est l’occasion de vous dire que j’ai apprécié notre conversation.
      Fiat Lux 😊

    • Dominique

      16 novembre 2022

      JCG,

      Nous restons donc sur nos positions.
      Notre échange m’aura permis d’apprendre votre point de vue, et je le respecte d’autant mieux lorsque vous apportez des faits avérés.

      J’ai tenté de vous montrer que vos conclusions pouvaient ne pas convaincre si elles ne sont pas fondées sur des faits et des analyses. Dans ses chroniques, Charles Gave présente d’abord des faits puis les analyse et construit des conclusions. La démarche est sans faille et elle fait sa force.
      .
      Je pense avoir réussi puisque vous avez ensuite montré comment Mitch McDonnell a joué un rôle crucial en faisant nommer 200 juges. Je vous crois et je ne les taxe pas d’être des Rinos Horribilus. Nous verrons au fil du temps.
      .
      Par contre vous n’êtes pas fair play en n’admettant pas qu’il a manqué à son devoir de financer des candidats trumpistes. Dans les états-balance 50 / 50, ils auraient pulvérisé le point qui leur a manqué pour devancer les nes.
      Donald accusera Mitch et la tension entre Républicains conservateurs et Républicains populistes s’aggravera. Et les deux fractions perdront dans 2 ans, et après.
      .
      Mais ces querelles m’intéressent moins que le projet démocratique né en 1776, dont les principes de Liberté et de Responsabilité individuelles sont piétinés par une caste.
      Cette caste transforme les EUA en une dictature qui va opprimer We The People après avoir opprimé – le mot est faible – trop de peuples sur la planète.

    • Dominique

      16 novembre 2022

      Suite 2
      C’est là que je crie casse-cou, voyant le Guantanamo2 à Washington DC où sont emprisonnés des manifestants, et les 1.500.000 Irakiens tués pour des motifs fabriqués ( Armes de Destruction Massive ).
      Le peuple Américain n’aime pas perdre ses libertés, et les peuples du monde ne digèrent plus les massacres.
      .
      J’analyse ces problèmes à partir de faits avérés. Et oui, certains faits remontent au 18 ème siècle : une loge révolutionnaire en Bavière, la Table Ronde de Cecil Rhodes, la Chatham House, et enfin le Council of Foreign Relations avec ses myriades d’organisations privées et publiques, formelles comme la Trilatérale et le Traité de l’Union Européenne, et informelles comme le Deep State.
      .
      Mais Alexis de Tocqueville, Jacques Bordiot, Guy Debord ne sont des conspirationnistes ; ni les journaux comme TNA, Foxnews, OANN, et Infowars est un lanceur d’alertes, un Canard Enchaîné façon texane
      .
      Ces conspirations, vous ne pouvez pas les voir. Je ne vous accuse pas sinon je dirais que vous ne voulez pas voir que 3.000 membres du CFR occupent les hauts postes de l’Administration, et que la FED est la propriété des grands banquiers.
      .
      Reconnaître ces faits serait admettre qu’une Main cachée dirige les EUA et l’Ordre mondial nouveau. Et que les pouvoirs fédéraux législatif et exécutif sont des théâtres d’ombres où des politiciens dévoyés et des politiciens honnêtes ou naïfs jouent le spectacle de la  » Démocratie américaine ”. Et que Biden lit des prompteurs, alors que la messe est dite ailleurs.

    • Dominique

      16 novembre 2022

      Suite 3 / 3

      Au contraire, à mon avis, votre reconnaissance permettrait de remettre en selle le projet de 1776, en effaçant les pouvoirs politiques usurpés par l’oligarchie avec son Deep State.
      .
      Ce projet était peut-être trop ambitieux pour échapper aux financiers anglo-saxonne qui vinrent d’Europe. Ils étaient rompus aux complots et avaient, avec leur argent ( Livre ), supplanté Buckingham palace, renversé la monarchie française, détruit les empires centraux.
      Ou bien ce projet manqua d’une couronne qui lui eut apporté la spiritualité nécessaire à la permanence de la vraie Justice, c’est à dire le Droit naturel.
      .
      Si je pousse le raisonnement, je rejoins ceux qui pensent que la démocratie mène à la dictature, car le pouvoir du plus grand nombre et ses lois écrasent la Liberté individuelle jusqu’à se concentrer en un seul point : le tyran. C’est le cas en France, après plus de 2 siècles de révolution permanente.
      .
      Aux EUA l’oligarchie a été plus subtile en créant un gouvernement de facto qui échappe à We The People, et en transformant le Capitole en théâtre d’ombres.

      Au contraire de la France ou la dictature est centralisée, la dictature américaine est décentralisée : une toile composée d’organes financiers privés, de directeurs de l’Administration non élus ( le Deep State ), et d’ institutions nationales ( et internationales ) non élues.
      Aux EUA, cette toile a accaparé les pouvoirs qui revenaient au législatif et à l’exécutif. A l’extérieur, elle devient l’empire.
      .
      Dès lors, l’équilibre des législateurs à 50 / 50 est une cerise sur le gâteau d’une démocratie qui n’est plus que de nom : une DINO.
      Et s’il subsiste des trublions à la SCOTUS et chez des juges, ils deviendront une nouvelle entité dans la toile de la dictature, ou des acteurs dans le théâtre d’ombre.
      .
      Mitch aura prolongé un peu le temps de la transition tyrannique, et vous aurez perdu le vôtre. Le combat est ailleurs, votre ennemi n’est pas Trump et encore moins l’électorat républicain populiste, mais le CFR et son Deep State. Les Éléphants devraient donc s’unir dans un même combat.
      .
      La Statue de la Liberté éclairera le monde au lieu de le dominer, l’empire rentrera dans ses frontières et par conséquent l’UE s’effiondrera. Et sur les cendres de sa tyrannie, la France traditionnelle aura une chance de renaître.

  • Gruffat

    13 novembre 2022

    Pour répondre à Dominique..
    Pourquoi ne dites vous pas tout ce que vous susurrez ?
    Les États Unis sont dirigés par la finance apatride et vous savez d’où viennent ces personnages?
    Les Rotschild…vous avez compris.
    Trump a soutenu des candidats médiocres sans leur donner de moyens financiers, face aux libéraux de même origine qui tels Soros sont les vrais dirigeants du parti démocrate.
    Mitch McConnell que je connais bien à fait nommer près de 200 juges fédéraux et 3 membres de SCOTUS qui nous protègerons du wokisme pendant de nombreuses décennies et vous l’insultez!
    Et il a sauvé la candidature de JD Vance en Ohio en lui les moyens massifs qui ont assuré son élection qui était compromise.
    Maintenant du fait de Trump, Biden à la majorité qui va lui permettre de continuer à nommer sous le prétexte de la diversité des extrémistes qui détourneront la jurisprudence au profit d’un judicialisme.
    Enfin vous m’accusez de soutenir le VPC, pure accusation sans fondement.
    Effectivement il serait bien préférable d’àvoir un vote en personne le jour de l’élection avec usage éventuel de procuration, comme en France.
    Mais les lois électorales sont du ressort des États, et les démocrates poussent pour toujours plus de la laxisme.
    Au nom des droits civiques, de la diversité, et du principe de non suppression des votes.

    .

    Répondre
    • Dominique

      13 novembre 2022

      Je ne vous mets pas en accusation. Nous pratiquons une dispute entre gens qui sont d’accord sur le fond. Vous avez écrit :  » j’ai déjà voté « . Dont ac.
      .
      Mitch est coupable de la défaite à 0,5 % ou 1 % des candidats républicains qu’il a privés de ses dollars. Avec 10 / 15 millions face à un Âne qui dispose de 60 / 80 millions, l ‘ Éléphant ne fait pas le poids. Et pourtant, il a fallu la fraude pour les abattre dans les swing states comme je l’ai expliqué ( Arizona, Nevada, et demain Georgia ).
      .
      Relisez mes commentaires : je désigne les Rothschild, Rockefeller et autres grandes familles héréditaires de banquiers. Elles ne sont nullement apatrides à mon sens.
      .
      J’ai déposé un message pour vous repondre et expliquer pourquoi la guerre entre Républicains fait le jeu des Démocrates et envisager l’avenir., que le site ne publie pas Peut être est ce une question d’horaire.
      .
      De la discussion jaillit la lumière. Merci pour cette conversation.
      Bien à vous.

  • Dominique

    13 novembre 2022

    Au Nevada et en Géorgie ( également des “swing states” où moins de 1 point sépare les candidats ) les scénarios sont identiques : non financement des candidats républicains par mcConnell le RINO ( d’où un rapport écrasant de 5 à 1 en faveur des candidats Démocrates ), décompte-lent, nouvelles moissons de bulletins après le mal nommé Jour de l’élection, etc.
    .
    Le système global de VPC et de dépouillement informatisé permet toutes les fraudes du début à la fin, pour finir sur le fil du rasoir dans les états 50 / 50. S’il n’est pas remplacé par le vote en personne le jour de l’élection avec un dépouillement manuel ( comme en France ) il entraînera la fin de la Démocratie en Amérique.
    https://thenewamerican.com/arizona-and-nevada-and-the-slow-count-vote-fraud-technique
    .
    MAJ : le candidat Démocrate a été déclaré vainqueur par les médias avant la fin du dépouillement, avant que les résultats définitifs soient connus ( écart de 0,5 % ? ). Le Sénat restera Démocrate. et le show de Bisen pourra continuer.

    Répondre
    • Gruffat

      13 novembre 2022

      La réponse, pour des postes tels que les sénateurs et les gouverneurs, la personnalité du candidat est un élément de choix primordial pour les électeurs.
      Les résultats de cette élection le confirment absolument.
      Trump, soutenu par les Never Trumpers de Lincoln et autres “turn coats”qui ont fait la politique du pire, sont responsables.
      Savez vous que cette clique a finance par des dons de $48MM les candidats soutenus par Trump, car ils avaient endossé le mensonge que Trump avait été elu en 2020?
      Peu importe le programme, l’expérience, seule comptait l’allégeance personnelle et la répudiation de 2020..
      Les democrates ont choisi les candidats qu’ils voulaient affronter sachant qu’ils pourraient les battre, au lieu des sortants ..
      C’est ce qui nous a empêché de récupérer les voix d’une majorité d’électeurs indépendant qui sont d’accord avec nous mais ne veulent pas rejouer le match.
      Les démocrates et leurs alliés veulent Trump en 2024 comme candidat républicain.
      Leur seule chance de faire réélire Biden..ou pire.

    • Dominique

      13 novembre 2022

      Bien lu votre réponse. Merci.
      Les actions des Démocrates m’amènent plutôt à penser qu’ils font tout pourr abattre Trump.
      .
      Je ne comprends pas  » Les democrates ont choisi les candidats qu’ils voulaient affronter sachant qu’ils pourraient les battre, au lieu des sortants « .

  • Dominique

    13 novembre 2022

    Mon message de hier que je reposte 😊
    Dans cet article Thenewamerican.com la revue de la John Birch Society explique comment fonctionne la technique du  » décompte-lent  » ( slow-count ) qui est appliquée pour frauder les élections en Nevada et en Arizona ( et dans les swing states depuis longtemps jusqu’à sa dénonciation en 2020 ).
    .
    Je rappelle que dans l’état d’Arizona, la candidate Démocrate au poste de Gouverneur est également la responsable officielle de l’organisation et du déroulement des élections… ce qui lui donne la main sur le processus électoral ! C’est incroyable mais vrai.
    .
    Un des moyens est de continuer à bourrer les urnes APRÈS l’ “ élection day” en apportant des paquets de 100, 200 bulletins de votes par correspondance. Il s’agit de “ récoltes de bulletins  » ( harvest ballots ) par des personnes individuelles qui font du porte à porte pour récolter des votes. Cette méthode est contestée par des Républicains, car elle constitue un dévoiement du système de vote par correspondance.
    .
    Comme le superviseur Démocrate connaît, lui deul, l’état des suffrages au fur et à mesure du dépouillement – en temps réel grâce aux machines magiques connectées – il lui suffit de déclencher de nouvelles livraisons de moissons de bulletins, c’est simple ! La fraude est invisible puisque le dépouillement est effectué par des machines.
    .
    D’où, en Arizona, ces afflux de bulletins qui ont encombré les centres de dépouillement APRÈS le Jour de l’élection, engorgeant les opérations de contrôle manuel avant le dépouillement magique. Nous sommes samedi, soit 4 jours après le jour de l’élection, et il y a plusieurs centaines de milliers de bulletins à exploiter.
    .
    Le sort des élections ( sénateur, représentant, gouverneur, etc. ) se jouant à la marge dans ces états, le  » slow count vote fraud system  » amènera une ( mal nommée ) majorité démocrate au Sénat ( un 50 / 50 suffira avec la voix double du vice-président de EUA ). Et peut-être à la Chambre… où les premiers décomptes donnaient une grande avance aux Éléphants.
    Pas beau ce système électoral ?
    .
    Pour le sénat, cerises sur le gâteau Démocrate en Arizona : 1 candidat Libertarien pour prendre des votes au candidat républicain ( près de 2,5 % pour le moment ce qui est appréciable dans ce combat 50/50 ) et Mitch macDonnell qui a refusé comme ailleurs d’allouer 1 dollar pour la campagne du candidat républicain… car supporter de Donald Trump.
    “ Stay tuned “ comme disent les gros médias américains, tout en déclarant à l’avance vainqueurs les candidats Démocrates 😊😊😊
    https://thenewamerican.com/arizona-and-nevada-and-the-slow-count-vote-fraud-technique

    Répondre
  • Gruffat

    11 novembre 2022

    Oui, il n’y a pas eu déculottée, sauf pour Trump et ses médiocres candidats.
    Les républicains ont progressé de manière significative lorsque leurs candidats étaient en place ou
    crédibles.
    L’exemple contraire est la Pensylvanie ou les républicains ont perdu un siège de sortant car Trump a pousse une personnalité médiatique mais controversée face à un démocrate extrémiste..
    En revanche en Ohio, JD Vance a conservé le siège du sortant grâce au soutiens financier massif du
    leader Mitch McConnell.
    Trump a investi des candidats médiocres, mais ne leur a procuré aucun soutien financier.

    Répondre
    • Dominique

      11 novembre 2022

      Là les choses sont claires, vous êtes un RINO 😊😊😊 !
      .
      Sur votre lancée, accusez Trump d’être responsable de votre déculottée avec vos 25 à 30 sièges d’avance pour les Éléphants. A votre place je ferais profil bas.

    • Gruffat

      13 novembre 2022

      Les jeux sont faits et les démocrates ont remporté la majorité au Senat.
      Après la réélection de la sortante démocrate au Nevada
      Sans avoir besoin du siège en Georgia qui ira aussi aux démocrates.
      La Chambre des Représentants n’est toujours pas décidée.
      Et j’aurai la modestie de ne plus faire de pronostic..
      Mais j’espère un contrôle républicain par une faible majorité.
      Les États, gouverneurs et Assemblées d’Etats demeurent majoritairement républicains.
      Certains d’entre vous me qualifient de Rinos, pour les non inities “Republican in name only”.
      Je sais que Trump est majoritairement soutenu par les lecteurs de ce site.
      Trump a gagné en 2016 grace à la médiocrité de son adversaire.
      Il ensuite perdu les élections de mi mandat en 2018, sa réélection en 2020 et maintenant les mid term de 2022.
      Pourquoi?
      La totalité des candidats qu’il a poussés en Pensylvania, Arizona, Nevada, New Hampshire ont perdu.
      Il en sera de même en Georgia.
      Les démocrates ont besoin de Trump pour gagner, en dépit des échecs répétés de l’administration Biden..
      Comme diraient les marxistes, il est leur allié objectif, car il n’a aucun principe, il fut un démocrate la plus grande partie de sa vie, et ne se préoccupe que de ses intérêts personnels.
      Cette fois, nous avons une bonne chance de l’envoyer jouer au golf 24 by 7, à moins que ses problèmes nombreux ne le conduisent à l’ombre ce que je ne lui souhaite pas.
      Pour information j’ai voté pour lui en 2020 en me tenant le nez car je savais que Biden serait un désastre total et sur ce pronostic je ne me suis pas planté.

    • Dominique

      13 novembre 2022

      JLG
      J’ai rédigé un commentaire sur le « slow count fraud system  » exposé par la John Birch Society mais il n’est pas passé ( pas par censure j’en suis certain ). J’ai ensuite expliqué comment ce système allait offrir, vraisemblablement, le Sénat aux Ânes.
      .
      Par un mystère qui m’échappe, vous êtes partisan du VPC et non du vote-in-person, et vous ne croyez pas à ka fraude pourtant avérée et non réfutée par les tribunaux puisqu’ils ont écarté les plaignants pour de soit disant motifs de délais et de formes.
      .
      Hélas pour les Américains qui croient dans les princpes constitutionnels, vous n’avez visiiblement pas étudié la génère et la progression de Chattam House, à Londres, qui dirige toujours le RU et le Commonwealth actuel. A sa tête sont les Rothschild, plus puissants que le 1er ministre et évidemment aussi la Couronne depuis bientôt 300 ans.
      De même aux EUA, Rothschild et Rockefeller et d’autres FAMILLES héréditaires de GRANDS BANQUIERS dirigent en fait les EUA via le Deep State dont les cadres ( de la haute Adminstration US ) sont les plus de 3.000 membres du CFR créé officiellement en 1920 par Rothschild et Rockefeller.
      .
      Pourtant vous savez que les grands banquiers possèdent la FED… cela devrait vous parler.
      .
      Hillary, qui n’est pas une imbécile et s’est remarquablement attaqué à Donald en 2016 et a par ailleurs déclaré :  » c’est si pratique d’avoir des bureaux du CFR tout proche « . Car c’est là que tout est décidé, ou plutôt c’est le CFR qui choisit, forme et instrumentalise les Bolton, Janet, Sullivan et les autres. Biden comme mcDonnell ne sont que des acteurs dans ce qu’est devenue la comédie du spectacle de la ( à mon avis ) défunte Démocratie en Amérique. Lisez ou relidez, je vous prie, Tocqueville qui avait quasiment tout prévu, et l’auteur de La Comédie du Spectacle, Guy Debord ( la 2ème édition, avec l’assassinat d’Aldo Moro ).
      .
      Trump ne pouvait rien faire, sinon à la marge, ni contre la FED ( dénoncée par l’infatigable Ron Paul ) ni contre l’Obamacare, ni contre les invasions d’immigrants illégaux. Il fut trahi, reconnaissez le, par les RINOs, McCain et Paul Ryan en tête et tous les autres derrière Mitch. Je pense que dans ce Midterm, mcConbell a fait le jeu des Démocrates en refusant de financer les candidats au Sénat qui sont proches de Trump. On verra rapidement si la fronde du caucus remubicain, et pas que, lui ôtera son poste.
      .
      Enfin, toujours à mon avis, Trump a compris qu’il lui faudrait remplacer des centaines de hauts fonctionnaires – il l’a dit – d’où ce formidable complot politique et médiatique contre ce Républicain qui est effectivement populiste, et républicain.
      Pourtant :  » We The People « …
      Oserait il dissoudre en même temps le CFR comme étant la matrice du Feel.State qui a tué la Démocratie en Amérique ? Peut-être, s’il ne craint pas d’être « arkancydé ». Je lui souhaite bon courage et longue vie, et puissiez vous comprendre que ceux qui le suivent ne sont pas des « médiocres » mais des Américains qui croient encore en leur Constitution.

    • Dominique

      13 novembre 2022

      JCG
      Pour l’Histoire de Chattam House puis du CFR, lire  » Une main cachée dirige… Histoire du mondialisme  » de Jacques Bordiot aux http://www.editions-du-trident.fr
      Il y a aussi au moins un historien américain que je n’ai pas lu et dont j’oublie le nom. Il doit être aisé de le retrouver via le net.
      Bien à vous.

  • Dominique

    11 novembre 2022

     » je pense qu’ils gagneront de 25 à 30, d’après les analyses les plus sérieuses  »
    .
    Libre à vous de nier la fraude électorale érigée système de détournement des votes. Vous devez pourtant savoir que les tribunaux ont tout bonnement refusé de juger de l’ordre de 75 % des plaintes déposées pour des motifs de forme, de délais etc.
    Il va donc vous falloir expliquer pourquoi  » les analyses les plus sérieuses  » étaient fausses, puisque d’ores et déjà, la réalité est bien différente : les Républicains risquent de dépasser de peu 218 sièges à la Chambre et de ne pas avoir 51 sièges au Sénat !
    .
    Avec les 2 chambres fédérales à 50 / 50 les EUA se trouveraient ainsi en cohabitation, ce qui réjouit déjà les bourses puisque l’Etat Profond aura d’autant mieux toute latitude pour diriger le pays…
    Pour ma part, le problème est ailleurs que dans ce 50 / 50 et cette cohabitation eventuelle, car je partage l’analyse historique qui a démontré que le vrai pouvoir appartient au Council or Foreign Relations des grands banquiers, dont les plus de 3.000 membres éminents occupent depuis des décennies les postes clés de l’Administration US : ils tiennent l’Etat Profond et celui-ci se moque bien du pouvoir legislatif car eux ils restent en place
    .
    C’est pourquoi la très conservatrice et sérieuse John Kitch Society ( qui par ailleurs suit le CFR de près ) tire le signal d’alarme : l’effacement de la  » red wave  » et donc de la capacité de résistance des Républicains pose, au delà de la question de la fraude, la question de la disparition des principes constitutionnels de la société américaine, à commencer par la disparition des libertés, des vertus, et de l’éducation.

    https://thenewamerican.com/the-endless-election/

    Répondre
    • Gruffat

      13 novembre 2022

      Je suis lecteur de Law and Liberty, mais aussi de nombreuses autres publications conservatrices ..
      Vous posez une question fondamentale,,
      Que representent chacun des deux principaux partis?
      Les démocrates sont désormais le parti des élites côtières aisées, et des minorités culturelles, adeptes du wokisme.
      Les républicains sont devenus les défenseurs d’une majorité devenue minorité, les classes moyennes et populaires, principalement de race blanche, du milieu de l’Amerique, victimes de la délocalisation des industries, et de la crise des drogues.
      Ainsi que de la criminalité en majorité dans les villes sous administration démocrate.
      La bonne nouvelle est la percée des républicains chez les minorités d’origine hispanique qui traditionnellement votaient démocrate.
      Les républicains se renforcent mais ne percent pas suffisamment dans les zones côtières.
      La vertitable distinction se fera sur l’éducation et la sécurité, et sur ces points de vue, les républicains ont l’avantage.

  • Dominique

    10 novembre 2022

    Tucker Carlson a fait une synthèse sur le système de votation américain : le vote par correspondance permet de bourrer les urnes et les machines électroniques permettent de truquer à distance les résultats.
    Il cite les interventions des politiciens au pouvoir et les médias afin de convaincre le peuple d’accepter ce système de fraudes. Cerise sur le gâteau, il rappelle que la France tient à conserver le vote en personne et le dépouillement manuel des bulletins papier.
    https://www.foxnews.com/opinion/tucker-carlson-democrats-know-theyre-about-get-crushed
    Rappelons que tout cela fut documenté et prouvé après les élections de 2020, et plaidé par le général Flynn, les avocats Sidney Powell et Giuliani, l’homme d’affaires Mike Lindell, etc. etc.
    .
    Hier, en cherchant des informations sur l’élection du gouverneur de l’Arizona, j’ai appris que la candidate démocrate était en charge du système électoral… Rien d’étonnant dans ces conditions que la candidate républicaine, qui était donnée gagnante par les sondages avec une avance à plus de 10 % , soit donnée perdante dès les premiers résultats du système électronique. Le résultat dans ce petit pays de 7 ou 8 millions d’habitants ne sera connu que vendredi : 3 jours pour dépouiller quelques millions de votes.

    Répondre
    • Gruffat

      10 novembre 2022

      Aucune décision de justice, vous perdez votre temps.

    • Dominique

      10 novembre 2022

      Pour être précis, il faudra 3 jours pour dépouiller 2 millions de votes, si… tout va bien. Alors qu’en Floride, 7 millions de votes furent dépouillés en 4 heures 😊
      .
      On retrouve ainsi en Arizona le même scénario que dans les états « swing states » en 2022 où la fraude fit basculer des votes Trump vers Biden. Et en pire puisque les Démocrates en place ont fait de la directrice des services électoraux qui organisent les élections, recueillent et dépouillent es votes, en Arizona, leur candidate au poste de gouverneur ! Dès lors, elle se permit de refuser tout débat avec sa concurrente républicaine. Ce cas est un exemple de la chute de la démocratie en Amérique.

  • Philippe

    9 novembre 2022

    Congrès
    Republicains 222 Democrates 213
    Sénat
    Republicains 49 – 48
    Le vote en Georgie et Arizona sera rejoué le 6 décembre car aucun des deux candidats n’a dépassé les 50%
    Donc Trump n’a pas fait bouger les lignes autant qu’il le pensait. Le discours de DT  » MAGA  » est un peu
    usé . La situation a changé avec une inflation a 9% .
    Ron de Santis semble bien parti pour etre le candidat républicain en 2024

    Répondre
    • Gruffat

      13 novembre 2022

      Oui, mais aussi Kemp en Georgia, Sununu au New Hampshire, ou Youngkin en Virginia.
      Tous gouverneurs républicains solidement élus ou réélus

  • Torque Mada

    9 novembre 2022

    Mon opinion est que Monsieur Gruffat a juste signe ce billet, par complaisance mais qu il n en est pas l auteur.

    Répondre
  • Guillemet

    9 novembre 2022

    On ne peut qu’apprécier la qualité de cet article, mais je suis surpris de n’y voir aucune mention des turpitudes de Biden père et fils. On comprend qu’elles soient tues en France, par idéologie, mais n’intéressent-elles pas l’opinion et les électeurs ? Ou bien chacun les étouffe, parce qu’il est tenu, d’une manière ou d’une autre, par une corruption généralisée ?

    Répondre
    • Dominique

      13 novembre 2022

      Les affaires Biden fils et père ont été enterrées par le FBI qui a fait pression aux EUA sur les gros médias et les grands réseaux. Elles commencent à ressortir grâce à la combativité des résistants ( livres, film, instances judiciaires ).

  • Patrice Pimoulle

    9 novembre 2022

    Article tres interessant. Merci.

    Répondre
  • Jerome

    9 novembre 2022

    « Ceci est sans aucun doute une des raisons du regain de menaces de la Chine sur Taïwan, et surtout de l’invasion de l’Ukraine par la Russie ».
    > Vous êtes aussi spécialiste de la Chine et de la Russie ? Donc, spécialiste universel du monde … De toute évidence, vous vous êtes bien américanisé. Le doute ne fait plus parti de la base de vos raisonnements ? Convictions ! Dommage …

    Répondre
  • Cheunbaba

    9 novembre 2022

    Voilà ce qui se passe quand on intègre pas à son raisonnement la fraude électorale.

    Répondre
  • oblabla

    9 novembre 2022

    Il semble que votre pronostic soit contredit par le résultat du vote des étasuniens. Le Sénat va rester démocrate et la Chambre sera (peut-être) gagnée sur le fil par les Républicains. Il s’agit clairement d’un échec pour les Républicains par rapport à tous les pronostics.

    Répondre
    • Gruffat

      10 novembre 2022

      Regardez l’ecart de réélection des gouverneurs républicains au Texas, en Géorgie, et en Floride.
      C’est un tsunami..l
      C’est un échec de Trump, en aucune façon des républicains

  • Alain

    9 novembre 2022

    Perdre 10 à 15% de ses députés et 2 à 4 % de ses sénateurs, je n’appelle pas cela une sévère déculottée. La perte de la majorité est bien une défaite majeure mais avec seulement un faible mouvement de l’électorat

    Répondre
    • Etienne

      9 novembre 2022

      Certes, mais avec la fraude, quand le seul bulletin pris en compte est celui des démocrates, normal qu’il soit difficile de les battre. Nombreuses sont les videos qui montrent encore une fois, les problèmes avec les machines ou des contrôleurs qui manipulent les votes. L’histoire se répète.

    • Gruffat

      10 novembre 2022

      Regardez l’ecart de réélection des gouverneurs républicains au Texas, en Géorgie, et en Floride.
      C’est un tsunami..l

  • breizh

    8 novembre 2022

    « En novembre 2020, Trump fut défait tant au niveau des suffrages des grands électeurs qu’en fonction des votes populaires. »
    sans recours à la fraude ? J’ai des gros doutes.

    Répondre
    • Jean Claude Gruffat

      9 novembre 2022

      La fraude n’a jamais été établie en dépit de nombreux contentieux y compris devant des juridictions peuplées de magistrats nommés par des présidents républicains.

    • breizh

      13 novembre 2022

      le vote par correspondance et le vote électronique sont par principe impossibles à contrôler a posteriori (sauf à lever l’anonymat de l’électeur).

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!