image_pdfimage_print
Je suis d’une famille tout à fait Française et comme dans beaucoup de ces familles, certains membres étaient ” plutôt de Gauche” (mon père), d’autres plutôt de Droite (ma mère).  En fin de parcours, tout le monde respectait les convictions de chacun, ce qui n’empêchait pas les discussions d’être fort animées et fort intéressantes pour qui était prêt à écouter.
“Etre de gauche” , dans ma jeunesse, impliquait donc un certain nombre de préférences assez simples que je vais essayer de résumer (comme suit) et qui étaient celles de mon père.
  1. La religion est du domaine privé et l’Etat ne doit en favoriser aucune pas plus qu’il ne doit s’essayer à gêner ou à freiner le libre exercice des cultes.
  2. Tous les citoyens sont égaux devant la Loi, quelle que soit leur origine ethnique ou leur situation personnelle.
  3. La Liberté d’expression doit être totale et soumise simplement a posteriori au contrôle des Tribunaux (diffamation)
  4. L’Etat est indifférent aux opinions politiques ou religieuses de ceux qui travaillent à l’intérieur de ce même Etat ou les positions sont accessibles par Concours, la Fonction Publique disposant à cet effet d’un statut spécial exorbitant du Droit commun qui garantissait son indépendance (emploi à vie par exemple).
  5. Le pouvoir excessif de l’Etat est limité par la Séparation des Pouvoirs, socle essentiel de l’Etat de droit.
  6. L’ascension sociale à l’intérieur de ce monde ouvert à tous se fait par les études fort compétitives, gratuites et obligatoires, ouvrant à chacun un chemin vers le haut (Pompidou). 
  7. Ce même Etat a une responsabilité éminente à jouer dans la définition de ce qu’il est convenu d’appeler l’Intérêt General.  Ceux qui sont aux commandes du Pouvoir Exécutif, et donc dont le rôle est de gouverner en fonction de l’intérêt général y arrivent au travers d’élections libres et contradictoires.
  8. L’économie était laissé au marché libre en principe, sauf si des considérations touchant à l’Intérêt Général exigeait le contraire. ( ça, c’était dangereux!)
  9. Les alliées naturelles de la France dans le domaine extérieur sont les Démocraties.
  10. La Nation était définie non pas par l’appartenance à une même race, ou à un même peuple ou à une même langue (conception Allemande) mais de façon psychologique, comme une “volonté de vivre ensemble “, ce qui faisait dire aux hommes de gauche de l’époque que tout homme avait deux pays, le sien et la France, ce qui était une bien belle idée.
Le lecteur remarquera qu’il n’y a rien la dedans de particulièrement offensif pour un “libéral”, mais par contre qu’il y avait la beaucoup de choses qui pouvaient gêner un Conservateur et qu’en conséquence un homme comme Bastiat, libéral s’il en fut, siégeait “à gauche” à l’Assemblée Nationale” .
Dans les trente dernières années, toutes ces conceptions fort raisonnables ont volé en éclats les unes après autres, tant et si bien qu’être de gauche aujourd’hui implique une série de croyances tout à fait différentes de celles de ma jeunesse.
Je vais m’essayer à établir dans les lignes qui suivent une espèce de typologie de ce que sont ces croyances de la “nouvelle gauche” tout en sachant pertinemment que je ne suis pas vraiment qualifié pour établir cette liste. Encore une fois mon seul but est de diagnostiquer une évolution dans les comportements de certains de mes concitoyens et d’ouvrir une discussion.
Etre de gauche aujourd’hui apparemment implique les choses suivantes:
  • Ne pas raisonner en termes politiques, mais en termes moraux. Eux, ils sont bons et ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont mauvais, méchants. Il n’est donc pas nécessaire d’écouter les arguments de ceux qui s’opposent à eux puisque ce sont des salauds (au sens Sartrien du terme) qui ne peuvent être que de mauvaise foi et qu’ils n’ont pas d’intérêt légitime à défendre. Cette position intellectuelle est bien sur une vieille astuce des esprits obscurantistes. Quand l’Inquisition en Espagne voulait prouver la culpabilité d’un Juif, elle tenait le discours suivant. “Vous Juifs attendiez le Messie. Le succès de l’Eglise Catholique prouve que Jésus était le Messie. Ne pas reconnaitre cette évidence montre que vous êtes de mauvaise foi. Vous êtes donc coupables. Au bucher!” Le même processus est utilisé en remplaçant le succès de l’Eglise par l’échec patent (pour eux) du capitalisme.  La solution contre ces sinistres personnages étaient à l’époque soit de faire profil bas, soit de se convertir précipitamment, au vu et au su de tout le monde pour ne pas se faire cramer. La même solution s’offre aujourd’hui à ceux qui ne sont pas d’accord avec nos nouveaux Torquemada, mais quel retour en arrière intellectuel!
  • Dans cet esprit, il est indispensable d’identifier la racine de tous les maux dont nous souffrons. Heureusement, c’est très facile. Tout le mal dans le monde vient des  USA , le Bouc émissaire d’aujourd’hui (voir René Girard) coupable puisqu’il refuse de se convertir à la nouvelle Foi  La haine des USA n’est en fait qu’une forme pas très cachée d’antisémitisme. Et d’ailleurs les mêmes esprits profonds, sous la conduite de leurs maitres religieux  les grands Ayatollahs ou le grand Mufti de la Mosquée de Jérusalem appellent les Etats-Unis le grand Satan et Israël le petit Satan, idée subtile que reprend avec beaucoup d’enthousiasme une grande partie de la presse Française (voir par exemple le Monde Diplomatique dans chacune de ses livraisons).  Dans l’esprit de gentillesse apitoyée qui doit présider aux relations avec des débiles profonds , il est cependant permis  à nos génies de la nouvelle gauche d’exprimer quelque sympathie condescendante pour des politiciens Démocrates à condition  bien sur que leur politique ruine les Etats Unis ou les affaiblissent (d’ou l’amour aveugle de notre gauche pour Obama).  mais il  ne peut être remis en doute que tous les élus Républicains sont des buveurs de sang prêts à tirer sur tout ce qui bouge, sans culture, sans finesse, sans intelligence politique comme les exemples d’Eisenhower, de Reagan ou de Bush 1 l’ont amplement montré. Quant aux électeurs Républicains, ce sont bien sur des esprits religieux et rétrogrades, qui tranchent avec l’esprit ouvert de l’homme de gauche Français,  du type Mélenchon, Martine Aubry ou DSK.
  • Si l’on pense que les USA sont le principal danger dans le monde, il est évidemment légitime de s’allier aux ennemis des USA, ce qui amène notre Diplomatie à des contorsions quelque peu déroutantes en faveur des frères Castro, d’Arafat, Mahmoud Abbas, Al Asad père et fils, Saddam Hussein, Chavez, qui ont comme caractéristique commune d’avoir toujours été soutenus par la Diplomatie Française alors même que tous étaient des criminels contre l’Humanité d’après les définitions arrêtées à Nuremberg. Par contre, si la même Diplomatie Française peut jouer un tour de cochon à des pays Démocratiques qui ont toujours été nos alliés normaux, alors il est urgent de le faire (la France refusant le survol des avions américains engagés dans des opérations de bombardement en Lybie en est un bon exemple, ou bien encore accepter le Qatar ou personne ne parle Français dans l’organisation de la Francophonie et refuser Israël, ou plus de 1 million de personnes parlent notre langue).
  • Dans le domaine économique, les USA soutiennent qu’un marché libre et concurrentiel  est préférable à toute technocratie, même  guidée par “des oints du Seigneur”  de la qualité de ceux qui régissent la France depuis si longtemps avec les succès que chacun peut constater. Les USA vont jusqu’ a soutenir que la raison pour laquelle les intellectuels Français n’aiment pas le Libéralisme se trouve dans le fait que dans un régime Liberal, ces intellectuels Français seraient payés à leur vraie valeur et qu’ils le savent fort bien. “Tout par l’Etat, tout pour l’Etat, rien en dehors de l’Etat“, telle est le cri de guerre de nos élites égalitaires, ce qui est bien gênant puis que c’est la la définition du fascisme  telle qu’elle fut donnée par Mussolini    
Résumons-nous:
Etre de gauche aujourd’hui c’est réserver les places à l’intérieur de l’Etat aux vrais croyants, refuser toute discussion ouverte, diaboliser les Etats Unis, s’allier avec tous les dictateurs nauséabonds et interdire toute Liberté en particulier dans le domaine économique et dans le domaine de la pensée (lois mémorielles par exemple, voir Philippe Nemo).
Je ne crois pas que mon Père serait encore de gauche aujourd’hui.   
Diffuser cet article sur vos réseaux sociaux

Tags

 

2 Comments

  1. Alexandre Maxwel dit :

    Cher Monsieur,
    Merci pour ce texte.
    Merci pour vos mots choisis avec tant de justesse et de soin.
    Comme toujours vous démontrez une claire-voyance et un discernement qui font manifestement figure de grands absents des débats en France depuis bien longtemps.
    C’est un exercice qui exige le respect de règles d’honnêteté intellectuelle, des faits et de leur chronologie.
    C’est un exercice difficile, minutieux, rigoureux, mais, avant tout, c’est un exercice courageux celui d’un esprit libre et éclairé.
    Vous y excellez.

    J’ai lu qu’on s’étonnait de ne pas vous voir invité plus souvent sur les plateaux de télévision. Je pense que votre présence dérangerait par les vérités économiques et par conséquent politiques que vous seriez susceptible d’y exposer sans qu’on puisse vous opposer un contradicteur.
    De fait, je suis de ceux qui sont convaincus qu’elle contribuerait immensément à l’Information dont le rôle n’est pas de plaire et de manipuler, mais proprement d’informer, afin que chacun saisissent les enjeux des événements de notre temps.

    « Bien nommer les choses, disait Camus, c’est réparer un peu le monde. »

    Vous y contribuez grandement – et je sais que je me fais la voix de beaucoup en vous témoignant tout mon soutien.

  2. moudal dit :

    Bravo pour votre article, monsieur; Je commençais à me sentir tres seul.
    Les valeurs humanistes sont en danger aujourd’hui, et chose incroyable, il semblerait que ce soit de la gauche que vient le danger.Cette haine viscerale de l’Amerique, (bientot de l’Allemagne, voir les discours d’ Emmanuel Todd), l’anti judaisme me font tres peur pour le futur.
    Je me demande comment tout ça va tourner. merci encore pour votre article !

Leave a Comment

 




 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :