FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

Soixante ans après le Traité de Rome le décalage entre les nations en Europe et les institutions européennes est devenu immense. On ne peut plus enthousiasmer « les membres » de l’Union avec une commission technocratique qui souhaite que tout le monde adhère aux dogmes bruxellois.  Ce constat a été très bien développé dans un livre de Hans-Magnus Enzenberger « Le doux monstre de Bruxelles ou l’Europe sous tutelle ».

On ne peut pas apporter la prospérité aux européens avec une monnaie qui avantage beaucoup les « pays sérieux » comme l’Allemagne et évite aux pays « non sérieux »  comme la France de prendre les décisions de réformes qui s’imposent. Il faut donc vite modifier profondément le fonctionnement de l’Europe d’aujourd’hui pour éviter que l’anniversaire ne se transforme en funérailles.

Au lieu de regarder la réalité telle qu’elle est, la France préfère s’engager dans une entreprise d’auto-destruction nationale où l’obscurantisme en matière économique atteint désormais des sommets : 45% des français soutiennent des candidats anti-européens, mais 72% souhaitent rester dans l’Euro… !

 

La démondialisation mise en avant par plusieurs candidats à l’élection présidentielle passe complétement à côté du fait que depuis 25 ans, 1,2 Md d’hommes et de femmes sont sortis de la grande pauvreté. La mondialisation a réussi tout ce que le tiers-mondisme a totalement échoué à réaliser. Ce n’est pas parce que les riches deviennent plus riches que les pauvres deviennent plus pauvres. Même les Chinois, experts en lénino-capitalisme ont compris que « c’est plutôt quand les gros maigrissent que les maigres crèvent de faim ».

On veut nous resservir en France, une fois de plus,  le vieux concept marxiste de la « paupérisation inéluctable  du prolétariat ». L’histoire des 200 dernières années ainsi que l’émergence de  milliards de personnes de la pauvreté la plus absolue à une honnête aisance  montrent à  quel point nous ne sommes pas ici dans l’analyse des faits mais dans des incantations de nature religieuse.

Rien d’étonnant donc à ce que Thomas Piketty, économiste de nature jalouse, soit fêté dans le monde entier par tous ceux qui haïssent la liberté. Relisez « Histoire du libéralisme en Europe » de Philippe Nemo. Il montre très bien comment la droite se laisse dicter ses valeurs par la gauche, délaissant les siennes qui sont pourtant celles du véritable humanisme…

 

La France fait peur aux étrangers

 

La classe politique française est globalement incompétente. Elle a pris le pouvoir dans les milieux éducatifs et culturels il y a cinquante ans. Le cœur du cancer qui ronge la France, c’est l’éducation nationale et le ministère de la culture. Toute  cette classe hait le libéralisme, car elle sait fort bien, comme l’a souvent expliqué Raymond Boudon notamment dans « Pourquoi les intellectuels n’aiment pas le libéralisme », que dans un système libéral, cette cléricature serait payée à sa juste valeur.

 

Marine Le Pen intrigue autant qu’elle inquiète. Le coût et surtout les modalités de la sortie de l’Euro qu’elle propose ne sont pas documentés. Il faut tout de même rappeler que 40% de la dette émise par L’Agence de financement du Trésor est assortie d’une clause imposant l’accord de 75% des créanciers pour toute modification des termes du contrat ! Le coût de sortie de Shengen ne fait pas non plus l’objet d’un chiffrage sérieux.

Le FN conjugue donc deux tendances du populisme : le discours antimarchés  avec le discours anti immigrés.

 

Aucun des grands thèmes n’a fait l’objet d’un véritable débat : l’endettement de la France qui atteint désormais 2150 Md€, l’immigration, les moyens efficaces pour enrayer le  développement de l’islamisme radical, les engagements militaires de la France, l’Euro.  Le feuilleton judiciaire organisé avec soin par « le cabinet noir » aura permis d’occulter le vrai débat sur le quinquennat catastrophique de François Hollande.

La déstabilisation du candidat de la droite aura été très efficace pendant la campagne puisque les jugements ne permettront de connaitre la vérité que beaucoup plus tard. Cette affaire rejoindra probablement pour François Falletti , ancien procureur général de Paris,  « la longue liste des affaires lancées sous les hurlements de la meute et qui se sont dégonflées »

 

La fin de campagne d’Emmanuel Macron va être très compliquée

 

Les sondages réalisés par Ipsos , Ifop etc … lui attribuent plus de 25% des voix au premier tour, pratiquement au même niveau que Marines Le Pen. Depuis plusieurs semaines, toutes les « analyses big data » donnent invariablement François Fillon vainqueur de cette présidentielle, qu’il s’agisse de Filteris, ElectionScope, YouGov et Multivote, ou plus simplement des sondages appelant les internautes à faire un choix… Même si elles ont déjà démontré leur pertinence (élection de Trump, Brexit, primaires de la droite et du centre), ces analyses attirent systématiquement les critiques des sondeurs officiels et celles des partisans d’Emmanuel Macron. Elles restent néanmoins révélatrices d’une réalité : les partisans d’En Marche sont particulièrement rares quand il s’agit de défendre leur candidat sur Internet. Rappelons que en France  les scrutins de 1995 et de 2002 ont été largement contredits par les sondages…

 

Il prétend incarner la fin de l’opposition gauche droite alors que le « macronisme » n’est que  le cheval de Troie du Hollandisme   avec les mêmes acteurs et quelques transfuges.  Le général Bertrand Soubelet a d’ailleurs eu le courage de  claquer la porte dès l’arrivée de Manuel Valls. On ne peut en effet pas prétendre renier le hollandisme et recruter ceux qui ont été les acteurs de cet échec.  Avec le couple Macron/ Valls le changement ce serait pour plus tard.  Cette élection présidentielle aura donc dynamité le parti socialiste. Emmanuel Macron et Jean Luc Mélenchon ont un objectif commun qui est d’en finir avec le PS. La gauche de Mitterrand aura débarrassé la France du parti communiste, celle de François Hollande aura fait la même chose avec le parti socialiste…

 

Le doute grandit sur son programme économique. C’est l’impression d’un grand flou qui ne relancera pas l’économie et coûtera beaucoup plus cher que prévu.

 

 

Mélenchon est très populaire sans le vote populaire

 

Jean Luc Mélenchon a un problème. Il n’attire le vote, selon l’IFOP, que de 13% des ouvriers contre 51% pour Marine LePen. Il n’ y a qu’auprès des cadres supérieurs que le candidat soutenu par le PC attire plus de voix (18%) que le FN (12%) ! Ce sont ses indéniables  talents de débatteur et de tribun qui lui attirent des sympathies dans les sondages. En tout cas, pour le moment, il affaiblit beaucoup plus Benoit Hamon que Marine Le Pen. Le PS est exclu du second tour. Benoit Hamon, pourtant soutenu par  Martin Schulz en  Allemagne pourrait tomber en dessous de 10% alors que Mélenchon serait à 15%

 

François Fillon n’a pas encore perdu

 

La façon dont le déplacement de François Fillon au Pays Basque a été couverte par le journal Le Monde est emblématique. Tous ceux qui ont assisté le 24 mars dernier à ses réunions et que j’ai rencontré n’ont pas du tout eu l’impression d’un « déplacement cauchemardesque » et de « meeting sans ferveur ». Ils n’ont pas vu non plus  le « Regard de François Fillon dans le vide ».

 

François Fillon reprend du poil de la bête. Selon un sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé, le candidat Les Républicains redresse la tête dans les intentions de vote en vue de la présidentielle. Désormais crédité de 19% (soit une augmentation de deux points), il réduit l’écart avec Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Toujours en tête des intentions de vote, le leader d’En marche ! (25 %) et la présidente du Front national (24 %) perdent cependant un point chacun.

 

Le désir d’alternance a encore des chances de l’emporter dans le secret de l’isoloir.

François Fillon  souhaite supprimer l’ISF, abaisser l’impôt sur les sociétés, réduire les taxes sur les plus values du capital et imposer les revenus du patrimoine au taux unique de 30%. En clair tout ce qu’il faudrait faire pour créer de l’emploi et augmenter le pouvoir d’achat des français,  assurer leur sécurité en  restaurant l’autorité de l’Etat.  Sa victoire serait particulièrement  favorable aux actions françaises…

 

 

Auteur: Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Bordeaux, titulaire d’une licence en droit de l’Université de Paris X. Il a été successivement fondé de pouvoir à la charge Sellier, puis associé chez Nivard Flornoy, Agent de Change. En 1987, il est nommé Executive Director chez Shearson Lehman Brothers à Londres en charge des marchés européens et membre du directoire de Banque Shearson Lehman Brothers à Paris. Après avoir été directeur général associé du Groupe Revenu Français, et membre du directoire de Aerospace Media Publishing à Genève, il a créé en 1996 Concerto et Associés, société de conseil dans les domaines de le bourse et d’internet, puis SelectBourse, broker en ligne, dont il a assuré la présidence jusqu’à l’ absorption du CCF par le Groupe HSBC. Il a été ensuite Head of Strategy de la société de gestion Montpensier Finance.

Partager sur

55 Commentaires

  1. J’ai tendance à penser qu’on se dirige vers un Mélenchon-Le Pen au 2eme tour. Je croise les doigts pour que cela n’arrive pas mais je me prépare à changer de pays au cas où.

    Répondre
    • Si l’une ou l’autre vous y autorise. Je ne cesse de penser à l’exit taxe des compères Sarkozy-Fillon
      Pour ma part je suis parti de France, car la France est bel et bien « foutue ». Depuis Giscard ils lui ont fait trop de mal. C’est scandaleux d’avoir une telle tripotée d’incompétents et de voleurs qui nous nous fait payer leurs erreurs. C’est fini.

  2. Aujourd’hui est un jour triste.
    Nous sommes le 07 avril – Trump prit place dans la chambre ovale le 20 janvier. Il a mis 10 semaines pour nous trahir, pour trahir le peuple américain qui ne votait plus, désillusionné par sa propre classe dirigeante. Les fameux «deplorables». Et de ce fait, il ne sera qu’un one-term president, étant donné qu’il vient de tuer sa base électorale. Pire, il leur a tué l’espoir qu’il avait fait lui-même naître. Faudra leur prêter notre guillotine.

    Après des discours peu rassurants sur l’Iran, sur la Corée, Trump vient d’attaquer la Syrie dans un magnifique retournement de veste (et en virant Bannon une journée en amont…).

    «US Launches Air Strike On Syria: 60 Tomahawk Missiles Hit Syria»
    http://www.zerohedge.com/news/2017-04-06/us-launches-air-strike-syria-over-50-tomahawk-missiles-hit-syria

    Traître.

    MAGA my ass. Make the Deep State Great Again, yeah.

    Je suis complètement déprimé.

    Le vote des bataves.
    Le fait que M5S est un mouvement gauchiste national (ou plutôt, non-international). Tout comme Podemos. Quant à Syriza…

    Maintenant, la France.
    Alors OK. Fillon est de toutes façons mieux que le reste de la palanquée. Une personne qui fut un jour seguiniste et qui a voté «non» à Maastricht reste toujours mieux que n’importe quel autre, euh, comment les qualifier?
    Mais Trump qui avait promis to drain the swamp, vient de se faire swallow by that swamp. Et vous voulez me faire croire que Fillon, qui n’est pas le 10e de Trump, lui s’en sortirait?

    As of today, en bottom line, il nous reste quoi? Le Brexit.
    Pour reprendre les termes de monsieur Gave, sauve-qui-peut dans les pays où la Reine est sur les billets.

    Après le Kosovo, l’Ukraine, les chiites sont le viseur de la classe dirigeante américaine. Ils vont avoir chaud aux fesses.

    Répondre
    • nous n’avons pas le choix, il faut lui faire confiance

    • Faut faire confiance à qui? Trump? Fillon? Dans tous les cas, confiance ou pas, nous n’avons aucun choix.

      Sinon,
      La carte qui explique tout.
      En bleu, le pipeline US, en rouge le pipeline Russe.

      http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user230519/imageroot/2016/10/20/2016.10.24%20-%20Syria%204_0.jpg

      Sinon, WW3?
      «Russia, Iran Warn U.S. They Will « Respond With Force » If Syria « Red Lines » Crossed Again»
      http://www.zerohedge.com/news/2017-04-09/russia-iran-warn-trump-they-will-respond-force-if-syria-red-lines-crossed-again

      Je pense que la conclusion qui s’impose est: F*** you Trump! >:-( >:-( >:-(

    • trump

      mlp ou pas mlp elle est deja élue… aux us (aussi scotus depuis la semaine dernière…)

      Si fillon, j’espère que le souffle du boulet sera passé suffisamment près pour qu’il comprenne bien qu’on a qu’une vie.

      trump a négocié avec les chinois
      (kushner aussi
      http://fortune.com/2017/03/29/kushner-anbag-666-fifth-avenue/ …)
      les chinois ne sont pas du tout en forme

      ww3 pour l’instant c’est du bullshit
      ww3 mer de chine = show (deja un peu parlé ici)
      ww3 dans les dunes c’est pour bientôt (-de 1 à 2ans? je pensais plus…)

    • guerre n’a jamais lieu selon la présentation marketing qui sert pour la vente

    • Oh, vous avez des infos sur la rencontre entre Trump et Xi Jinping? Moi, je n’ai rien lu dessus.

      Pourquoi dites-vous que les chinois ne sont pas en forme?

      Merci.

    • chine les reserves de change
      kyle bass a tweeté (alors que peu prolixe sur twitter et c’est euphémisme)

      la corée du nord n’existe pas

      impossible de savoir les negos. en plus pas même eux ne doivent savoir: c’est dynamique.
      il s’agit d’une question à 1T (3T= 1T illiquide +1T qui reste en chine pour leur secteur bancaire + 1T at stake)

      Il faut donc que ça bouge en chine (car pb des reserves).
      Donc on ferait à mon avis top gun, ce qui arrange tout le monde.
      merci pour votre conversation, suis prêt à prendre les paris que top gun 2 va etre modifié si pas encore tourné pour coller à l’actu mer de chine.
      (bien avant la derniere saison de house of cards que je n’ai pas vue, car controuvée depuis trump, je savais que claire allait se présenter , comme hillary…)

      top gun c’était après l’afghanistan, c’était donc après la bataille, pas pour la Russie. Mais pour préparer la nouvelle génération dans le golfe.
      (tom cruise est (était) très important à suivre ou plutôt ses producteurs talentueux …)
      je précise car les politiciens et les producteurs font aussi du marketing

      kushner/bannon

      techniquement et à ma connaissance les filles biens&connues
      ivanka kushner
      agnes molinié verdier
      emmannuelle gave
      hope hicks
      marion lepen

      Le probleme est donc que nous les garçons avons tous un biais , sur ivanka qui n’est pas du tout célibataire…

      cependant,
      1/ kushner ne l’a pas eu facile & il semble loyal (par ex tous les wends il allait voir son pere mis en taule en alabama…par chris christie!)
      2/ +>il sera noramlement honnête toute sa vie
      3/ peut être a t’il été décisif pour trump dans la victoire (…)
      4/ …

      mais
      1/cela ne signifie pas qu’il peut avoir des fonctions aussi opérationnelles (pistonné harvard même si c’est loin d’être une insulte, au contraire)
      2/assad à l’air d’un type bien selon les normes en vigueur dans la zone (mais d’aucuns sont persuadés du contraire), (je suis 100% pour assad, le meilleur chef d’etat de la zone apres jordanie…, trump normalement aussi mais le pays est peut etre ko ;-((( )

      je sais juste que vers le 28mars, des gens ont du s’autocensurer
      qu’un compte clef a été sucré le même jour qu’une release wikileaks
      que d’autres comptes sont réapparus, certains ne communiquant plus que par instagram(parce qu’on leur a dit de la fermer)
      mais des choses incroyables sortent toujours (seth rich …un peu de pedophiles..)
      que dimanche dernier (ft) on a senti un revirement sur la posture de bannon vis à vis de la france, dont on a compris les tenants plus tard (kushner retour d’irak syrie)…

      pourquoi?
      1/parce que les us ne veulent pas la fin de l’eurozone (ou du moins pas maintenant ça c’est certain, voire même jamais. la plus grosse? paume est dans les bank us, on peut rénover l’euro)
      2/parce que dans le cadre de la nego us chine: la posture us est que le glut chinois si ne va pas aux us alors doit aller 100% en europe

      pourquoi syrie?
      parce que c’est par la bas où il faut être. Et poutine y a deja avec tout ce qu’il faut.
      Nous pas du tout et voila le très gros problème:
      je me demande d’ailleurs si on ne profite pas trop des elections fraçaises (allemagne = 0 armée, merkel = quiche intégrale)

    • Cher Sassy2,

      Cette conversation est un plaisir.

      En revanche, comme toujours, je n’ai pas le meme contexte que vous et j’ai bien du mal à suivre l’enchaînement de vos propros. Je vous présente mes excuses.

      Pour les réserves de change de la Chine, il me semble qu’il en reste un bon paquet à la Chine, meme si la dynamique mérite une étude: .

      http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user5/imageroot/2017/03/27/china%20reserves%20april.jpg

      Ils sont revenus à 3000bn.
      Vous semblez dire:
      – 1/3 est illiquide. Pourquoi?
      – 1/3 est bloqué dans les banques. Pourquoi?
      – 1/3 serait disponible.

      J’avoue que la Chine, j’observe, mais je sens bien qu’il me manque des cartes.
      Sur le fait que la Chine doit faire évoluer son modèle économique, oui. Mais c’est structurel, non ponctuel.
      Pour la Chine, je n’étais pas spécialement inquiet avant l’arrivée de Xi Jinping puis de John McTrump.

      Je ne comprends pas ce que vous entendez par la Corée du Nord n’existe pas. Elle existe, elle est bien sur les cartes, et ils ont la bombe nucléaire. Et surtout cela donne une bonne raison à John McTrump d’aller mettre le bazar là-bas.

      Faire « Top Gun »? Désolé, je n’ai as vu le film.
      Mais je commprends votre propos de manipulation des masses. (Je vous ferais flipper en vous disant mes croyances à ce sujet.)

      Par « kushner/bannon », vous me perdez.

      Idem pour les filles biens (Mme Gave doit etre flattée :-).

      Je réfute votre phrase sur Ivanka. Non l’existence du biais, mais le fait que l’attirance concerne les memes personnes. En ce cas précis, je suis indifférent.
      A titre personnel, j’aime beaucoup Lauren Southern (où là, le biais joue :-p).
      Toujours est-il que je ne vois pas le point du propos.

      Idem – tout ce que j’ai lu sur Assad était positif.
      Le seul truc qui m’a toujours ennuyé est son ingérance au Liban (cf. Hariri).
      Et aussi pourquoi il ne se défend pas face à la Turquie. Bref.

      Le reste de votre propos suscite grandement mon intéret, mais je n’ai pas du tout les clefs pour le saisir.

      Quant à l’Allemagne, c’est un pays que je ne comprends pas du tout (je reste tellement français :-).
      Comment fonctionne exactement leur pays? Cela m’échappe.
      En particulier, leur classe dirigeante. Qui c’est?
      Idem pour Merkel. `A son parcours, Merkel a prouvé qu’elle n’était pas idiote – loin de là. Mais je ne comprends pas ce qu’elle fait.
      Je n’achète pas le fait que Merkel est une quiche – de l’autre cote, je ne vois pas du tout qui tire les ficelles en Allemagne. Je n’arrive pas à comprendre.

      Et mon gros problème à moi est que j’aimerais que la France redevienne la France (et un pays libre). Je ne me ferais aucun souci pour la France dans ce cas-là (et pour mon avenir non plus).

      Merci.

    • Vous semblez dire:
      – 1/3 est illiquide. Pourquoi?> invest + invest non côté etc..
      – 1/3 est bloqué dans les banques. Pourquoi? >sert de base monétaire pour leurs banques
      – 1/3 serait disponible.> en oblig us dispo à la vente pour soutenir le change (enfin -30% est +-acquis)

      Mais c’est structurel, non ponctuel.
      >OUI
      >type 1929?

      Je ne comprends pas ce que vous entendez par la Corée du Nord n’existe pas. Elle existe, elle est bien sur les cartes, et ils ont la bombe nucléaire.
      >la bombe atomique n’est peut etre pas ce que l’on croit
      >ce pays est une blague

      Et surtout cela donne une bonne raison à John McTrump d’aller mettre le bazar là-bas.
      Faire « Top Gun »? Désolé, je n’ai as vu le film.
      >jouer à qui s’y frotte s’y pique soit avec des chasseurs soit avec des avions de ligne (;-()
      voire même tirer par erreur sur des ambassades (en yougo? chine) , on parle de site milit nord coréen

      Mais je commprends votre propos de manipulation des masses. (Je vous ferais flipper en vous disant mes croyances à ce sujet.)
      >moi aussi de même, mais rien de nouveau…

      Par « kushner/bannon », vous me perdez. >il y a un combat peut etre entre les deux
      peut tre est ce mise en scene dont le don a le secret

      Idem pour les filles biens (Mme Gave doit etre flattée :-).
      Je réfute votre phrase sur Ivanka. Non l’existence du biais, mais le fait que l’attirance concerne les memes personnes. En ce cas précis, je suis indifférent.
      >pas moi. même si nous sommes francais et que nous n’avons pas les mêmes gouts pour le mobilier qu’eux lol

      A titre personnel, j’aime beaucoup Lauren Southern (où là, le biais joue :-p).
      Toujours est-il que je ne vois pas le point du propos.
      >c’est à dire qu’on peut etre très jaloux de kushner et donc avoir un fort biais

      Idem – tout ce que j’ai lu sur Assad était positif.
      Le seul truc qui m’a toujours ennuyé est son ingérance au Liban (cf. Hariri).
      >merkel est peut etre dedans hariri (technologie de l’attentat serait allemande)
      >assad aurait liberé les prisons aussi expres etc…
      >saddam hussein était aussi un chic type mais d’un autre genre

      Quant à l’Allemagne, c’est un pays que je ne comprends pas du tout (je reste tellement français :-).
      >rien à comprendre d’autre que des illuminés et gloablistes ont pris le pouvoir
      Comment fonctionne exactement leur pays? Cela m’échappe.
      >ils le detruisent
      Mais je ne comprends pas ce qu’elle fait.
      >fait exprès
      Je n’achète pas le fait que Merkel est une quiche – de l’autre cote, je ne vois pas du tout qui tire les ficelles en Allemagne. Je n’arrive pas à comprendre.
      Et mon gros problème à moi est que j’aimerais que la France redevienne la France (et un pays libre). Je ne me ferais aucun souci pour la France dans ce cas-là (et pour mon avenir non plus).
      Merci.
      >l’elec de trump est ce qui pouvait nous arriver de mieux au dela de nos elec locales
      >le pb est que 100% de ces tarés/pilleurs vont rappliquer eu europe si nous ne gagnons pas des elecs

    • Merci.

      Et maintenant nous avons une idée des échanges entre John McTrump et Xi Jinping (même la raison reste obscure):
      « China Threatens To Bomb North Korea’s Nuclear Facilities If It Crosses Beijing’s « Bottom Line »»
      http://www.zerohedge.com/news/2017-04-11/north-korea-threatens-us-nuclear-attack-any-sign-pre-emptive-strike

      And food for thougths:
      «1983 CIA Document Reveals Plan To Destroy Syria, Foreshadows Current Crisis»
      http://www.zerohedge.com/news/2017-04-10/1983-cia-document-reveals-plan-destroy-syria-foreshadows-current-crisis

      Article très très intéressant.

      En particulier, il y est expliqué que la Hafez El Assad a pris le contrôle du Liban afin d’empêcher le Liban d’être occupé par NATO/US, et donc de devenir un front de guerre.

  3. J’ai écrit un texte argumenté pour répondre à David-Broca sur la mondialisation. Ce texte a purement et simplement disparu au moment où j’ai cloué sur  »envoyer ». Par excès de confiance, je ne ‘lavais pas sauvegardé et j’en suis tes contrarié : une grande heure de travail perdue. Où est-il passé ?

    Répondre
    • Cher Jean Nogues,

      J’aime bien votre nouvelle deuxième réponse.

      Merci à vous.

  4. Quand les gros maigrissent, les maigres crèvent de faim… oui certes, mais affirmer que la mondialisation (et l’enrichissement des gros) fait reculer la pauvreté absolue, n’est-ce pas aller un peu vite en besogne ? Je trouve affreuse cette théorie du ruissellement. Elle est surtout là pour nous donner bonne conscience.
    Qui croit que la mondialisation serait faite pour résorber la misère, les conflits et la pauvreté ?
    Faite pour affaiblir les Etats, ces empêcheurs de spéculer en rond, elle affaiblit aussi les populations.
    Il n’y pas de liberté sans responsabilité. Nous défendons la liberté des échanges, la liberté des capitaux, etc. mais n’assumons pas la responsabilité qui en découle.

    Répondre
    • Bonsoir
      Quand les gros maigrissent, c’est qu’ils ont tout mangé et qu’il ne reste plus rien, alors effectivement les maigres crèvent de faim.
      Léon Bloy, écrivain catholique et révolté s’il en fut fustigeait ceux qu’il nommait « les porcs à l’auge »; bien avant lui, Sénèque qui fut très riche et un temps l’intendant de l’empire romain avait remarqué que ceux qui étaient arrivés en haut de l’échelle sociale ne voyaient plus les milliers de gens au dessus desquels ils se trouvaient pour ne plus se focaliser que sur les 3 ou 4 qui avaient plus qu’eux…
      Il y a quelques années, une étude sur le bonheur éprouvé, menée aux USA, avait mis en évidence qu’avoir plus que son voisin était un des éléments constitutifs du sentiment de bien-être et d’achèvement de sa vie!
      Et c’est un truc éculé des vendeurs que d’attirer l’attention sur ce que possède la classe sociale de rang supérieur pour pousser les gens à acheter des biens au dessus de leurs moyens raisonnés. Jacques Brel avait aussi chanté, à sa manière, ceux qui veulent avoir l’air….
      Bonjour Monsieur du Corbeau, comme vous me semblez beau!
      Monsieur Jourdain, il vous faut un maître à danser, une boîte d’étron de Per Manzoni à 30000€ bien en évidence sous votre baudruche de Koontz dans votre salon si vous voulez être respecté par vos pairs… De plus vous échapperez à l’ISF: les oeuvres d’art en sont exemptées, merci FaFa et Dieu merci. E la nave va!

      Cependant quels talents resterait-il à la France s’il n’y avait pas des gens de goût pouvant rémunérer à leur juste valeur les oeuvres de maîtres artisans de la couture, ou de l’art d’élever un vin, ou de tailler un joyau,ou les bâtisseurs d’ouvrages comme le viaduc de Millau?
      Qui est ce qui favorise la croissance de notre pays et maintient la fierté de la belle ouvrage: celui qui accepte de payer cher l’excellence des maîtres tailleurs d’Arnys ou celui qui va enrichir un peu plus les fabricants de médiocres nippes venues de loin?
      Rien n’est simple!
      Cordialement.

    • On est passé de 37% de mal-nutri en 1970 à 17% aujourd’hui.
      On produit suffisamment de nourriture sur la planète pour nourrir tous les humains c’est un fait, mais si vous regardez quel sont les pays ou il y a le plus de mal-nutri vous verrez qu’il y a une forte corrélation avec l’indice de liberté économique.

    • François Fillon a réfléchi longuement à la question. Il a conclu qu’avoir peur de la mondialisation, c’est reculer devant l’effort. Il est plus compliqué de réussir dans un contexte mondialisé qu’à l’abri de barrières douanières de toute sorte. Autrement dit, les ennemis irréductibles de la mondialisation ne sont peut-être pas de bonne foi, car ils sont motivés par des craintes secrètes inavouables.

      Si les japonais, ou les coréens, et demain d’autres pays aujourd’hui encore snobés, deviennent les meilleurs dans bien des domaines tout en offrant une qualités égale voire supérieure, est-il juste de priver leurs travailleurs de la récompense légitime de leurs efforts ? ne vaut-il pas mieux assumer ces efforts et tâcher d’en tirer les leçons pour corriger, chez nous, ce qui empêche de les égaler ?

      Voici des sujets de réflexion que je propose à M. David Mono-Broca :

      1) le vaccin Saks et Sabin a été mis au point entre 1957 et 1958 par une coopération entre deux savants dont l’un au moins n’était pas d’origine française; Il a permis l’éradication spectaculaire du fléau de la Poliomyélite, qui répandait jusqu’alors la terreur. Les enfants touchés, dont les noms paraissaient chaque semaine dans la presse locale dans des listes lugubres comme les placards en lettres d’or sur nos monuments aux morts, presque une fois sur trois, finissaient leur existence dans des poumons d’acier (prière à ceux qui n’ont pas connu ce cauchemar de taper  »poumons d’acier, images » sur leur moteur de recherche internet). La pénicilline a été découverte et domestiquée en Grande-Bretagne. Etc, etc….

      2) le »village mathématique » est mondialisé depuis longtemps. Il y a déjà longtemps que cette activité traverse toutes les frontières, sans que cela ait desservi la mathématique française, bien au contraire. Le nom légendaire de Bourbaki, né dans les années noires de la montée des fascismes en Europe, à partir des années 1960, a progressivement été connu dans le monde entier. Certes, aujourd’hui, nous sommes en pleine dégringolade de l’exemplaire progrès accompli jusqu’au milieu des années 1990 en France en Mathématiques : hélas, cette dégringolade, réelle et tragique, est l’oeuvre des obscurantistes doctrinaires totalitaires de l’anti-science qui se pare abusivement d »’écologie ». Comme toutes les pompes et basses oeuvres humaines, ce »fascisme vert » a répandu la pauvreté, le pessimisme, la désespérance, les fausses solutions, en vendant du rêve frelaté au lieu de s’attaquer courageusement aux réalités.

      3) Quand j’étudiais la géographie en 1953, en classe de Sixième, nous apprenions que les humains étaient environ deux milliards, et que parmi eux, 50 millions étaient lépreux, autres mal pathétique qui répandait la terreur. Aujourd’hui, nous sommes sept milliards, et personne ne semble savoir qu’il ne reste que 500 000 lépreux de par le vaste monde. Ce qui qui signifie que l’incidence de celle affreuse maladie a été divisée par TROIS CENT CINQUANTE, malgré une mobilité des populations augmentée dans les proportions que l’on sait. Et tout indique que cette horreur sera éradiquée de la planète bien avant 2025.

      4) En 1982-83, l’OMS a officiellement déclaré éradiquée à 100 % la variole de la surface de la Terre. Elle a mis en place un prix, d’une valeur considérable (plusieurs dizaines de milliers d’euros) qui sera immédiatement payé à toute personne humaine quelle qu’elle soit, de quelque nationalité qu’elle soit, même non diplômée, qui apportera des preuves absolument certaines d’avoir constaté UN SEUL cas de variole affectant un humain encore vivant. CE PRIX N’A JAMAIS ETE GAGNE JUSQU’ICI.

      Je recommande la lecture du beau livre  »médecins du bout du monde », écrit par Nicole Grasset, qui évoque cette victoire sur la variole (rappelons qu’une sur deux des personnes atteintes de variole mourait), ainsi que la lutte admirable menée avec succès, au prix d’indicibles difficultés, dévouements et épreuves, contre la cécité qui frappait au Cachemire entre dix et quinze fois plus souvent que dans le reste du monde, frappant dramatiquement la jeunesse.

      François Fillon ne nous propose pas de nous fondre dans le reste du monde, il m’a conquis et transporté d’enthousiasme quand il s’est écrié, dans son meeting à la Porte de Versailles avant le premier tour de la primaire  »nous levons bien haut le drapeau tricolore et c’est pour ne jamais plus le rabaisser ». Mais il nous propose de ne pas avoir peur d’affronter le grand large tout en restant dans le peloton de tête et en honorant plus que jamais les mots  »France » et  »Français(e) ».

      Sa mondialisation doit rester vigilante et ne pas transiger sur un patriotisme bien vivace, mais adapté au monde actuel, qui ne saurait plus jamais être une juxtaposition de nations fermées et plus ou moins antagonistes entre elles. De même que les humains s’entendent entre eux sans pour autant sombrer dans l’uniformisation fasciste, ou nazie, ou socialiste, ou marxiste (tous mots synonymes entre eux pour désigner la même barbarie), et acceptent leurs diversités en les domestiquant pour qu’elles enrichissent le patrimoine commun de l’humanité au lieu de l’appauvrir, de même les nations doivent rester elles-mêmes et coopérer entre elles pour un but commun qui les dépasse toutes tout en respectant leurs identités, leurs originalités, leurs qualités diverses inégalement réparties, dans une inégalité créatrice et bienfaisante. Ainsi, la vigilance doit accompagner cette mondialisations contrôlée intelligemment. (Par exemple, il faudra bien, à la fin, coopérer au niveau mondial pour écarter une fois pour toutes et avec des politiques adaptées et cohérentes le danger mortel de la surpopulation débridée qui dévore les espoirs de développement de trop de pays).

      Autant je ne me consolerais jamais de la disparition de la France, de l’identité intellectuelle, morale et physique, de la France, que je ressens comme mon bien sacré partagé avec les autres français(e)s, autan je n’ai absolument pas peur de la diversité des humains. Dans notre monde actuel. ce qui me fait peur, c’est l’ignorance, le sous-développement, le négationnisme scientifique, l’irrationalité, la désinstruction publique générale, bref, tous les fléaux qui sont dûs non pas à la mondialisation mais à une seule et même cause partout et toujours, depuis toujours : la basse démagogie qui fait marcher d’immenses foules à la baguette, le totalitarisme. De nos jours, ce totalitarisme se reconnaît d’un bout à l’autre du monde à ce qu’il propose du rêve pour faire oublier une réalité qu’en  »’haut lieu », on veut fanatiquement ne plus changer. ce rôle désastreux est tenu, depuis le milieu du dix-neuvième siècle, par les doctrines socialistes, cristallisées est l’absurde et débile théorie du marxisme. La religion dévoyée en totalitarisme au croissant vert qui menace notre monde actuel est à ‘l’opposé du phénomène de la mondialisation, elle a exactement les même défauts fatals que le marxisme-socialisme. Le point commun le plus flagrant est l’anti)science, la haine de la rationalité scientifique, la haine de la vérité..

  5. Bonjour
    On sait depuis longtemps que la France rémunère mieux le capital que le travail.
    Ce n’est pas en diminuant l’impôt des plus riches que l’on crée de bons dirigeants d’entreprise, si l’on entend par là des dirigeants capables de fabriquer et d’exporter de bons produits au milieu d’une concurrence féroce. Il y en a mais pas assez… Il s’agit d’une culture et donc c’est long à mettre en place.
    Par ailleurs, l’article de Jamie Dimon publié aujourd’hui sur 0 hedge sur l’évolution de la structure de la société américaine, dont on vante tant le modèle, et qui donne la tendance en France, ne laisse pas d’inquiéter.
    Je comprends très bien que vous traitiez les problèmes de notre société du point de vue de vos compétences, mais, à fréquenter d’autres blogs ou s’expriment d’autres compétences, j’en suis venu à penser que nul aujourd’hui n’a l’esprit assez vaste pour embrasser l’ensemble des problèmes qui se posent à l’humanité.
    Par ailleurs, une partie de la diminution de la pauvreté dans le monde résulte d’un transfert: il y a moins de pauvres en chine et en afrique en partie parce que la classe moyenne occidentale a été appauvrie depuis 2008. Ce serait supportable politiquement si cet appauvrissement relatif était équitablement réparti.
    En fait la question majeure qui gouverne les politiques, et les pouvoirs en place, c’est le paiement de la rente, autrement dit les retraites. Comme c’est bâti en schéma de Ponzi, dès que les entrants ne suffisent plus à rémunérer les sortants, l’effondrement du système et donc de la société devient possible…
    Cordialement.

    Répondre
  6. Validez-vous l’inexistance électoral de M. Asselineau ?

    Répondre
    • J’espère pour lui qu’il fera ses 5 %. C’est à peu prés tout.

    • Voir qu’il y a encore des électeurs prêt voter pour un énarque qui plus est issu du corps de l’inspection générale des finances après les passages à l’Elysée de Giscard, Chirac et Hollande est consternant.

      Combien fichtre diantre saperlotte faudra-t’il renouveler l’expérience pour qu’une majorité de votants comprenne que décidément il n’y en a pas un pour rattraper l’autre dans cette clique de bastringues?

  7. mon sentiment

    macron est dcd (…+ article mediapart)
    ils vont se reporter sur fillon

    bannon ne couvre pas le pen car les Us ne veulent pas la fin de l’eurozone mais une rénovation (…)

    donc:
    le pen: meilleur candidat à gauche
    fillon: à droite avec le point sus-mentionné
    dupont aignan : bon pour le débat démocratique mais le problème des deux précédents malheureusement
    cheminade: bon pour le débat et va faire mal à macron melenchon hamon

    bref le pied intégral , que melenchon continue …
    on pourrait avoir enfin une assemblée très jouissive!

    Répondre
  8. 100% d’accord avec cet article! les sondages sont devenus des outils de propagande et donc ne reflètent plus la réalité. on l’a vu en GB, aux Etats-Unis et plus récemment en France lors de la primaire de la droite ou pendant un an les sondeurs ont surestimé juppé et sous-estimé Fillon. Les journalistes ne relatent plus simplement les faits, mais donnent leur propre opinion pour que vous la partagiez en mettant en avant certains faits et en en occultant d’autres voire en mentant carrément. Juppé out! ils ont du coup reporté leur affection sur Macron.

    Répondre
    • ils l’ont toujours été. heureusement aujourd’hui ils subissent une saine concurrence technologique.

  9. Le candidat torpille lancé par le grand corps des fonctionnaires-politiques à vie – dit oints du seigneur et finalement peut-être les janissaires de la république, macron, est devenu par retournement de circonstance, à défaut de juppé, l’espoir de la machine administrative quasi royale et noble de se perpétuer à nos dépends. Effectivement il promet n’importe quoi avec une clarté abyssale de catacombe. C’est le double de hollande sauf qu’il ne peut pas crier qu’il hait la finance, ce que hollande a pu faire avant d’embaucher macron sortant du même moule que lui et en plus directement de la finance!! Le génie de hollande est derrière lui car il n’a même pas su qu’il était président de la République Française! Fillon est le seul à vouloir tenter un redressement qui sera difficile car les freins des janissaires et de leurs crypto-alliés, les syndicats marxistes de l’administration, abreuvés de subventions étatiques depuis des lustres ne manqueront pas de sévir.

    Répondre
  10. Je ne savais pas ou mettre cette vidéo ou l’ économiste JM Daniel parle du libre échange et du protectionnisme….25 minutes très agréables à écouter, instructif et plein d’ humour.

    https://www.youtube.com/watch?v=xPxmf-KEsls

    Répondre
    • M. Daniel dans son schéma habituel. Rien de neuf ni dans le ton ni dans le fond. On sait à quoi s’en tenir avec M. Daniel. Il évitera de citer M. Allais.
      Le discours des candidats qui vont « négocier » une autre Europe.
      Le libre-échange à tout crin mais avec des garde-fous obtenus par la négociation. Un peu tard M. Daniel. Dire ce qu’il aurait fallu faire après l’histoire est très facile. Matois et sophiste, moderne de modernité.

  11. « François Fillon souhaite supprimer l’ISF, abaisser l’impôt sur les sociétés, réduire les taxes sur les plus values du capital et imposer les revenus du patrimoine au taux unique de 30%. En clair tout ce qu’il faudrait faire pour créer de l’emploi et augmenter le pouvoir d’achat des français, assurer leur sécurité en restaurant l’autorité de l’Etat. Sa victoire serait particulièrement favorable aux actions françaises… » – Fort bien, mais QUID DE L’EURO ? Dois-je vous rappeler que Monsieur Fillon est un fanatique sur cette question (qui n’a au passage RIEN à envier aux « Oints du Seigneurs » dans sa rhétorique pro-Euro) qui refuse TOUT débat sur la question, notamment lorsqu’il est confronté à Marine Le Pen sur ce sujet. Il serait peut-être temps cher Monsieur, que l’IDL et vous-même éclaircissiez votre position à l’endroit de François Fillon : 1. Souhaitez-vous, comme ce dernier, que la France deviennent l’Allemagne à la place de l’Allemagne ? ou bien 2. Que la France redeviennent la France, sans l’Euro, avec de vrais prix de marché ? Si vous voulez mon avis Monsieur Fillon est LE candidat de la droite rentière française, qui a les moyens de se protéger des effets pervers de la mondialisation, pratique le népotisme, et qui contrairement aux entrepreneurs de ma génération, ne souffrent pas de la monnaie unique.

    Répondre
    • Sans être l’IDL, je puis vous donner mon sentiment sur cette question.
      L’euro est une mauvaise monnaie. Nous en convenons et je crois que Charles Gave l’a dit dès 2002 dans son premier livre « Des lions menés par des ânes » dont je me flatte d’avoir été l’un des premiers acheteurs et lecteurs.
      Mais cela ne veut pas dire qu’il soit aisé d’en sortir. Sur ce point les avis divergent. Mon sentiment est que le seul pays qui puisse sortir de l’euro sans trop de dommage, autre que sa balance Target 2, est l’Allemagne. Tous les pays du sud y perdraient, car, à mon sens, après dévalutaiton, et même en appliquant la « lex monetae », le reste du monde considérerait cela comme un défaut La seule façon d’éviter le défaut serait de spolier les français et de puiser directement dans leurs poches, via leur épargne.

    • M. FILLON a été Premier Ministre d’un gouvernement qui a laissé augmenter la dette de la France de 600 Milliards. Il ne me semble pas être bien placé pour donner des leçons sur ce sujet. Les Républicains ont un déficit de 73 Millions d’euros et il veut redresser la France; cela me fait penser au surendetté qui donne des leçons de bonne gestion !

      M. FILLON est un européiste convaincu donc il appliquera ce qu’on lui dira de faire; il continuera donc avec l’Euro et rien ne changera.
      La France n’est pas l’Allemagne et ne le sera jamais.

      Ne pas voir cela est se voiler la face.

    • Ce que j’attends de l’IDL, c’est qu’il soit le plus honnête et le plus objectif à propos du candidat Fillon, dans l’intérêt du libéralisme, tel qu’il le définit (définition à laquelle je souscris à 100%). Ce dernier refuse TOUT débat sur le sujet, il est IMPOSSIBLE de parler « sortie de l’euro » avec lui sans qu’il devienne tout d’un coup « psycho-rigide ». Sa rhétorique nous l’avons déjà entendu pendant 20 ans : « ce sera la ruine », « le chaos », « l’Apocalypse », etc. Fillon – Attali QUELLE DIFFÉRENCE ?
      Ce n’est pas parce que l’intéressé a fait le bon diagnostic, qu’il est bien élevé, propre sur lui avec une raie sur le côté, qu’il faut s’interdire de parler de certains sujets ! Et l’Euro en est un !

    • @Martinio
      M. Fillon n’est pas un libéral, loin de là, il est seulement, à mon avis, le moins anti-libéral qu’on a en magasin. Il faut pas lui en vouloir pour ça.
      Personnellement, je vois d’une certaine manière sa réaction à propos de l’euro comme celle qu’il a par rapport à une hypothétique sixième République: il considère que ce n’est pas une priorité et que, à consommer son énergie là-dessus, il va en maquer pour des choses plus importantes.
      Il se trompe peut-être, mais politiquement il n’a pas tort, il va pas perdre beaucoup d’électeurs à cause d’une telle approche, peut-être même au contraire.

    • Fillon c’est un séguiniste à la base, à la primaire de la droite le disciple de Chirac, le disciple de Balladur et le disciple de Séguin ont fait à eux trois 90% ce qui en dit long sur la droite et ses électeurs.

      Fillon n’est pas un européiste convaincu, il a voté non à Maastricht mais aura été le premier ministre de Sarkozy qui aura été celui qui a fait ratifié Lisbonne par le congrès.

      Fillon c’est un social-démocrate avec 30 ans de métiers prêt à renier ses convictions si un jour il en a eu, pour un poste.

    • En privé, Fillon est infiniment plus Séguiniste qu’il ne le laisse paraitre. Il dit dans l’intimité que l’Europe es un sujet casse bobine qu’il préfère ne pas aborder dans le débat présidentiel. C’est un choix conscient.

  12. « Le cœur du cancer qui ronge la France, c’est l’éducation nationale et le ministère de la culture ». Oui et AUCUN candidat n’ose le dire.

    D’ailleurs il est remarquable que sur onze candidats, durant le débat tv de mardi soir, neuf, voire neuf et demi (Macron,) voient le salut de la France dans toujours plus de services publics. C’est dire le travail en profondeur accompli au cours des 50 dernières années.

    Répondre
  13. J’ai lu tout récemment « les deux Républiques » de Philippe Nemo, qui décrit d’une façon convaincante les deux souches issues de la Révolution, la « 1789 » et la « 1793 ».
    C’est aussi une plongée dans le XIXè que je ne connais pas suffisamment, occulté des cours d’histoire de collège et de lycée que j’ai suivis (rattrapage en cours).

    Et quand j’entends Nathalie Arthaud, accessoirement prof d’économie de l’Education Nationale, je souffre.

    Du coup, je rejoins l’idée de remplacer urgemment l’Education Nationale par une Education Privée.
    L’intendance suivra.

    Répondre
  14. «Histoire du libéralisme en Europe» est un énorme pavé de 1440 pages en petits caractères très intéressant (comme toujours avec Philippe Nemo) que je recommande à tout le monde, mais ce n’est dans celui-ci qu’il décrit la dictature de la gauche, mais dans les «Deux républiques françaises».

    « les partisans d’En Marche sont particulièrement rares quand il s’agit de défendre leur candidat sur Internet»

    Tout a fait exact.

    Il faut aussi regarder les commentaires des internautes de ces fameux qui sont particulierement savoureux. Cela rappelle ceux de l’article de Gaspard Koenig dans le Figaro.

    Répondre
  15. Mr Netter, imaginer que le coup de balai que va prendre le PS va entraîner l’ étiolement de la Gôche me paraît très rapide et léger dans la crédibilité. La Gôche va continuer à tenir majoritairement l’ Ednat, la Presse, la Kulture et ce n’est pas avec un seul scrutin que toute cette classe fera silence. Il n’est que de voir comment Trump est rhabillé tous les jours depuis son élection, par la Presse américaine et française, ulcérées d’ avoir été dédites par des armées de déplorables pour se douter que le crépuscule des faux dieux mettra encore un peu de temps à venir…

    Répondre
    • Et pourtant, aux USA, il y a le « spoil system », tandis qu’en France les hauts fonctionnaires, ceux qui décident en réalité, restent tous en place. En virer un seul est un combat de longue haleine, protégé qu’ils sont par leur corps.

  16. « On ne peut pas apporter la prospérité aux européens avec une monnaie qui avantage beaucoup les « pays sérieux » comme l’Allemagne et évite aux pays « non sérieux » »

    L’€ est à 1.06 $, les taux sont à 0 ou presque et la Banque Centrale mène une politique d’assouplissement quantitatif.

    « 2150 Md€

    La première vois que j’ai regardé c’était 1200 milliards et ça en inquiétait déjà certains.

    « La gauche de Mitterrand aura débarrassé la France du parti communiste, celle de François Hollande aura fait la même chose avec le parti socialiste… »

    Le remède est-il pire que le mal ?

    « Parce que nous avons eu François le Flamby, il faut que nous ayons François le Flamboyant »

    Nolife

    On pourrait aussi dire le flambeur vu comment il claque du pognon.

    Répondre
  17. Le problème, c’est que François Fillon, plombé par les « affaires », ne pourra plus imposer aux Français le programme de rigueur qu’il envisage. Ses réformes se heurteront à une forte opposition sociale, la CGT et autres n’auront pas de mal à « mobiliser »… Ca va tanguer…

    Répondre
    • Cela tanguer ? Certainement, mais il vaut encore mieux tanguer qu’être échoué !

    • ça tanguera aussi avec Macron qui va imposer des pseudo réformes compliquant la vie quotidienne des français et des investisseurs …

    • De toutes les facons cela tanguera !!!!

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *