FavoriteLoadingAjouter aux favoris

image_pdf

 

*Soutenir  L’Institut Des Libertés ?

 Votre choix de libre don à  l’Institut des Libertés, c’est avant tout soutenir notre action, c’est un vote de confiance.

De plus, votre adhésion à L’Institut des Libertés vous permettra d’avoir accés à:

  • La réception prioritaire, en temps réel, de la production (par email). Une invitation prioritaire à tous les évènements organisés par L’Institut des Libertés.
  • La possibilité de participer à l’élaboration des productions de L’Institut des Libertés. Vous êtes tenus informé(e) des avancées des groupes de travail et invité(e) à réagir. Vous pouvez être sollicité(e) pour participer à un groupe de travail.
  • L’accès à des publications exclusives.

 

 

IDL blason2Via Paypal, entiérement sécurisé:


Formules


  • Don annuel : 40 euros

 

  • Don réduit :  20 euros (étudiants)

 

  • Don libre : vous pouvez ajouter un don à votre cotisation

 

*Comment donner  autrement?

Par chèque:

Téléchargez, complétez et envoyez nous le document suivant accompagné de votre chèque à l’ordre de « Institut des Libertés » à cette adresse:

Institut des Libertés

17 Square Edouard VII

Paris 75009 France

TÉLÉCHARGER ICI LE FORMULAIRE D’INSCRIPTION

 NB: Dans l’éventualité ou vous ne recevriez pas vos codes d’accés dans un délai de trois semaines,(en payant par chéque; la procedure par paypal étant plus automatique), n’hésitez surtout pas à vous faire connaitre:@ institutdeslibertes@gmail.com. En effet, comme la saisie est humaine des deux cotés (le vôtre/le nôtre),  il peut exister des défaillances dont nous vous prions de nous excuser par avance et nous  tenterons d’y remedier au plus vite.N’oubliez pas de bien écrire lisiblement votre adresse email dans tous vos contacts.

Toute l’équipe des L’Institut des Libertés vous remercie pour votre soutien.

IDL

Une question?  Contactez-nous

[contact-form][contact-field label=’Nom’ type=’name’ required=’1’/][contact-field label=’Email’ type=’email’ required=’1’/][contact-field label=’Site web’ type=’url’/][contact-field label=’Commentaire’ type=’textarea’ required=’1’/][/contact-form]
Catégories: Souscription

Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

Partager sur

3 Commentaires

  1. Je ne vous connais pas. Mais je vous lis.

    Je suis mosellan, de Metz, ville européenne ouverte aux cultures tant germaniques que françaises . (Pour information, le « platt », dialecte allemand-luxembourgeois du nord mosellan est la langue de Charlemagne, né à Thionville).

    j’apprécie particulièrement la rigueur de votre raisonnement et le souci d’éthique dans l’expression de votre pensée libérale.
    Alors, certes, l’analyse des évènements, si on la pousse un peu trop loin, peut apparaître un peu caricaturale dans ses développements possibles.
    En tout cas elle me convient, bien en phase avec mes réactions spontanées, car elle est passionnée, perspicace (elle anticipe les dérives, va au fond des choses…), et surtout : elle est toujours sous-tendue par une sorte de désir d’élever l’esprit du lecteur.
    On pourrait presque dire : recul devant la polémique du moment, tout en démontrant un esprit pénétrant , presque « coupé au couteau » devant le cynisme des décisions politiques ou la froide réalité économique.
    Tout cela vous honore car tout cela élève la conscience.
    Et votre pensée a au moins le mérite d’apporter une grande clarté dans l’interprétation que vous donnez des faits. (dernier exemple: celui de la crise chypriote).
    Aussi, recevez mes félicitations et tous mes encouragements.

    Également merci à Mme Emmanuelle Gave d’avoir précisé qu’on ne peut pas opposer la loi à la justice au nom d’une morale collective et rappelé que la loi (même estimée imparfaite) , et son observation, reste en définitive le dernier bastion de notre liberté individuelle.

    Bien cordialement à vous.
    Jacques MONDON
    jacques.mondon@wanadoo.fr

    Répondre
    • Cher Monsieur,

      Merci beaucoup de nous lire et de nous suivre.On avance toujours plus loin à plusieurs que tout seul.

      n’hésitez pas à intervenir, c’est un plaisir.

      Welcome.

      Cdlt

      Idl

      Répondre
  2. Voila une tres bonne facon de rester en contact avec ceux qui sont vraiment motives
    Bravo
    cg

    Répondre

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter:

Recevez notre newsletter:

Cette lettre d'information inclut un résumé de l'actualité, des informations concernant nos événements, des conseils de lecture et bien plus!

Vous êtes bien inscrit!