La mondialisation, les fraises et le virus

9 Apr, 2020 La mondialisation, les fraises et le virus
Par Jean-Baptiste Noé

Difficile d’analyser un événement en cours, surtout quand il est sans précédent comme celui que vous vivons. Chacun voit dans cette épidémie la confirmation de ses propres idées. Pour les écologistes radicaux, cette pandémie est la preuve que l’homme est un virus pour la planète et qu’il détruit la nature. Pour les socialistes de droite, cela confirme leurs idées de démondialisation, de haine de la finance, de l’individu et du marché....

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!