24 June, 2015

Charles Gave sur BFM Business – 22/06/2015

Charles Gave, Président de l’Institut des Libertés, était l’invité de Nicolas Doze dans “Les Experts” le 22 juin dernier. Ils ont pu évoquer la crise grecque, le rôle de la banque centrale et la politique actuelle du gouvernement. Les échanges avec les autres invités valent largement le détour 🙂 .


Résumé des interventions de Charles Gave

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RuHZ5tayxCQ[/youtube]


“Le défaut de la Grèce est inévitable”

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ecKfR0yqbeY[/youtube]


“Le coût de maintien de l’Euro pour l’Allemagne: deux fois le traité de Versailles”

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=oWupWfXuIlc[/youtube]


“Les taux d’intérêt bas n’ont jamais amené de la croissance” 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=wKMKNlqI8Jg[/youtube]


Charles Gave sur le capitalisme de connivence et la banque centrale

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=kTqUSDu87xc[/youtube]


Intégrale de l’émission

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=47ruvgM90K8[/youtube]


Auteur: idlibertes

Profession de foi de IdL: *Je suis libéral, c'est à dire partisan de la liberté individuelle comme valeur fondamentale. *Je ne crois pas que libéralisme soit une une théorie économique mais plutôt une théorie de comment appliquer le Droit au capitalisme pour que ce dernier fonctionne à la satisfaction générale. *Le libéralisme est une théorie philosophique appliquée au Droit, et pas à l'Economie qui vient très loin derrière dans les préoccupations de Constant, Tocqueville , Bastiat, Raymond Aron, Jean-François Revel et bien d'autres; *Le but suprême pour les libéraux que nous incarnons étant que le Droit empêche les gros de faire du mal aux petits,les petits de massacrer les gros mais surtout, l'Etat d'enquiquiner tout le monde.

16 Commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • breton

    27 June 2015

    Merci m.Gave ,J’adore ce mélange des genre qui vous caractérise, sur la forme parfois: un coté “bruno” (l’indicatif radio du soldat le plus décoré de l’armée française)direct ,concis, clair .Sur le fond, la connaissance économique et financière d’une finesse remarquable . Le bon sens de l’entrepreneur qui a vécu le monde économique tel qu’il est,(avec le succès et la réussite que je salue) et non le monde économique comme le rêve ,le souhaite ,ou l’imagine des donneurs de leçons cachés derrière leurs pupitres d’écoles ou d’assemblée .Celui qui nous sert de président aujourd’hui a enseigné l’économie et n’a jamais travaillé ,au sens prise de risques ,un peu l’inverse de vous en quelque sorte .A choisir entre deux commandants , je préfère De KersauGave à Scettinhollande, cordialement

    Répondre
  • Vincent L-F

    26 June 2015

    “Ben voyons, vous avez déjà vu l’Allemagne avec des déficits extérieurs?”
    Tranchant…

    Répondre
  • AgentDevlin

    25 June 2015

    J’admire toujours beaucoup vos interventions. Elles me semblent toujours bien plus limpides et clairvoyantes que celles des autres invités – tant sur le fond que sur la forme. La seule question qui vient à chaque fois que je vous écoute est simple: “Qui peut être compétent pour calculer le bon taux d’intérêt?”.Puisque les banquiers centraux sont incompétents, faut-il revenir à l’étalon-or? Faut-il, comme le préconisait Milton Friedman, laisser un ordinateur calculer le bon taux? Faut-il supprimer les banqques centrales tout court?

    Répondre
    • idlibertes

      25 June 2015

      Les marchés calculent d’eux mêmes ce que doit être le taux quand on les laisse tranquille avec une monnaie réelle.

      L’etalon or serait une régression intellectuelle et milton Fridman, contrairement à une légende urbaine libertarienne courante n’avait développé cette idée que sur une demande expresse et avait conclu par “but surely people, we can do better than this”.

      L’etalon or part du postulat qui faudrait retirer l’émission de la monnaie des mains des gouvernements, ce qui est effectivement une réalité à laquelle il convient de tendre. Toutefois, il existe d’autres moyens d’y arriver comme en Suisse par exemple avec une banque centrale indépendante qui n’a pas hésité encore récemment, à lâcher sa devise.

  • h16

    25 June 2015

    Excellentes interventions, limpides. Mention spéciale pour le passage sur les taux trop bas, que tout le monde devrait écouter et essayer de comprendre.

    Répondre
    • idlibertes

      25 June 2015

      Merci beaucoup.
      L’étau se resserre 🙂

  • Duff

    24 June 2015

    Après votre remarque, je m’aperçois au visionnage qu’il me paraît plus évident qu’à “chaud” en regardant l’émission en direct que Charles bouillonne à certains moments en écoutant quelques morceaux de pensée magique… Mais mon jugement reste inchangé, la prestation fut excellente ainsi que la maîtrise.

    Lâcher un discours parcimonieux à des moment clés en alternance avec des explications plus poussées, jamais contredites par peur du tacle de la “joute” oratoire est particulièrement efficace : BFM l’a bien compris en faisant la promotion de ces passages où la dynamique change brutalement.

    Le format de l’émission et le niveau des intervenants, c’est taillé pour Charles contrairement à un CSOJ où foisonnent des sophistes rhétorique à la mauvaise fois hallucinante. Qu’on vienne pas me parler de Jacques Généreux ou de n’importe quel clown de l’ofce, plus personne ne les prend au sérieux.
    Merci.

    Répondre
    • idlibertes

      25 June 2015

      Sauf que les tunnels de ces derniers sont un peu lassant.

  • Robert Marchenoir

    24 June 2015

    Charles Gave est de retour, et il n’est pas content.

    Répondre
    • idlibertes

      24 June 2015

      :-))))

      Hasta la vista, babe

  • Jean

    24 June 2015

    @rédaction :

    “Ils ont pu évoqué la crise grecque” -> “évoquer “

    Répondre
    • idlibertes

      24 June 2015

      merci.

      les initiés auront effectivement reconnu la fameuse “quand deux verbes se suivent le second est à l’infinitif” et comme pu n’est pas un auxiliaire…Voilaaaaaa

      merci encore

  • Vincent L-F

    24 June 2015

    J’adore, rien à redire sauf peut être…

    J’ai du mal à m’empêcher de penser que les interventions télévisées de Charles Gave sont trop rares.
    La vidéo est parfaite pour une lecture rapide et je trouve que CG fait preuve d’un impact incroyable (il y a de quoi l’envier).
    Les formats tutorials type Khan academy seront bienvenus également.

    Salutations et bonne journée à tous

    Répondre
    • Romain Metivet

      24 June 2015

      Bonjour,

      Nous sommes en train de préparer ça pour la rentrée 🙂
      – Des petites vidéos pédagogiques et amusantes de 2-3 minutes
      – Des “cours” de 10-15 minutes

      Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant!

      Cordialement,

    • Vincent L-F

      25 June 2015

      Merci Romain, heureux de lire cela.
      CG l’avais également annoncé sur Radio Courtoisie me semble-t-il

      Je suis impatient de voir ces productions. Certains jeunes de ma famille (l’avenir) m’entendent mais restent sceptiques, aveuglés par leurs entourages proches (Education national par exemple). Un format pratique à manipuler, au contenu facile à assimiler m’aideront à les sortir de la caverne.

      Salutations

  • Denis Monod-Broca

    24 June 2015

    A propos du risque : “Qui veut protéger sa vie la perdra” Mat 16:25. Mais… ce précepte s’applique à la vie, à la vie en général. L’appliquer à la vie économique a sa pertinence mais ne doit pas faire oublier l’essentiel, la vie et son infini mystère…

    Répondre

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!