29 November, 2015

répondreLien entre créations et profits

M.Gave,
 
Je viens de finir votre livre : C’est une révolte ? Non, Sire, c’est une révolution.
J’ai bien aimé les deux trois premiers chapitres qui donnent les règles du jeu. Très simple et logique. Pas de grand raisonnement alambiqué, j’ai tout compris.Des résumés comme ça devraient être donnés en cours d’économie en seconde plutôt que ce qu’on a essayé de me faire rentrer dans le cerveau. J’ai bien aimé aussi le concept des effets de seuils avec la courbe de Gauss, je n’y avais pas pensé.
Sur le concept de société plateforme je suis 100% d’accord.
Et donc, je pense que vous êtes d’accord que dans les années à venir, si un investisseur trouve le moyen de prédire qu’un pays va voir sa part de conceptualisateur augmenter il  pourra miser sur des valeurs de ce pays et il devrait s’enrichir. Vous indiquez que pour cela, grosso modo, il faut que les pays en question soient libres et éduqués. C’est moi aussi ce que j’avais conclu et donc logiquement j’avais cherché ce qui favorisait la réussite des deux.
Il se trouve que le QI est important pour les deux.Pour le lien entre QI est réussite scolaire : http://www.contrepoints.org/2013/02/16/115008-limportance-du-qi-dans-la-reussite.
Et pour le lien entre QI et liberté : https://analyseeconomique.wordpress.com/2013/05/01/independent-of-income-intelligent-people-tend-to-be-more-libertarian/
De plus la corrélation entre QI et liberté économique est très forte (0.6 selon mes calculs). Je pensai donc avoir trouvé la pierre philosophale et qu’il me suffisait de rentrer dans un tableur Excel les niveaux de QI par pays, pris par exemple ici :http://www.intelligence-humaine.com/economie.html Pour trouver un score de liberté économique théorique. Les pays étant sous leur score théorique devant à terme monter et déclencher des gains en bourse. J’avais cependant ajouté un filtre pour ne miser que sur ceux de ces pays ayant déjà commencé leur libéralisation.
 
Que pensez-vous du raisonnement ?
Sur le plan théorique ça me paraissait bien et en attendant d’avoir mieux je me suis lancé avec ça. Mais voilà plus j’apprends et plus je doute.
 
Je pense de moins en moins que le QI seul soit suffisant pour prédire les pays en voie de devenir des conceptualisateurs. Il faut plus que de l’intelligence, il ne faut pas être trop soumis aux règles de la société, il faut être curieux et remettre en cause ce qui existe déjà. En ce moment je regarde quel est l’impact de la testostérone. Etant fabriquée par le corps sont taux dépend de la génétique et est donc différent selon les ethnies. Plus la testostérone est faible plus l’empathie et le partage sont présent chez les individus. Logiquement des peuples à testostérone faible vont donc probablement plus vouloir des systèmes socialistes que l’inverse (La deuxième étude cité dans ce post montre d’ailleurs que les femmes sont moins libertarian que les hommes). Cela produit donc des gens plus « soumis ». La prise de risque financière est également corrélé positivement à la testostérone. 
La testostérone impact à la fois la liberté, la prise de risque, et donc selon moi sur l’envie d’inventer.
 
Hors les hommes asiatiques ont des taux de testostérone inférieur de 30% aux européens. Peut-être que cela pourrait expliquer que les Chinois ou les Japonais ont chacun eu des périodes d’ouverture et de fermetures avec des états très fort et pour ce que j’en sais (Je ne connais pas trop l’histoire asiatique) assez peu de révolte en comparaison de l’Europe et des régimes subit. Donc je me demande de plus en plus si ce manque moyen de testostérone ne va pas empêcher la Chine de devenir une puissance innovatrice et en même temps comme le montre l’étude dans mon premier message, l’innovation rapporte de moins en moins à l’inventeur.
 
 
Il y a aussi l’aspect culturel que vous évoquez dans votre livre et dans votre message. Mais là ce sont des choses sur lesquels je ne sais pas trop par quel bout les prendre car je fait désormais très attention au explications culturelles. Les oints du seigneurs utilisant tellement souvent la théorie de la page blanche et de la culture pour justifier des différence entre peuples et individus alors que celle ci sont purement génétique. Il me faut plus de temps pour y réfléchir.
 
Que pensez-vous de cette approche « génétique », j’imagine que durant votre carrière vous avez du vous tenir au courant de tous ce qui aurez pu vous donner un avantage pour anticiper le futur de certains pays, croyez-vous que ce type de recherche puisse donner quelque chose d’intéressant pour investir ?
 

Me prévenir lorsqu'un nouvel article est publié

Les livres de Charles Gave enfin réédités!